AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 3 sur 3
Salle de réunion
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
July Swann
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: Salle de réunion

Message par : July Swann, Sam 2 Juin 2018 - 17:14


Les participants se présentèrent tour à tour. D’abord la jeune fille aux longs cheveux bruns qui donnait à July cette étrange impression de déjà-vu. Elle put la regarder plus en détail sans pourtant arriver à se souvenir d’où. Certains mirent moins de bonne volonté que d’autres dans leur présentation. Ce Lïnwe n’avait pas l’air d’apprécier l’idée de raconter sa vie à des inconnus. L’Anglaise ne pouvait que déplorer le fait qu’il ne fasse pas l’effort de participer comme les autres. Pour autant, elle ne pouvait pas réellement lui en tenir rigueur, étant convaincu qu’à sa place, elle aurait trouvé la situation tout à fait déplaisante.

Peverell fit son arrivée au milieu des présentations. July lui adressa un sourire enthousiaste, ravie de ne plus être seule pour gérer tout ce petit monde. C’était son idée et elle ne se sentait pas légitime pour la porter seule. Avec cette réunion de dernière minute, qui s’était inséré dans l’emploi du temps, la jeune Magenmage avait eu peur d’avoir à se débrouiller sans sa patronne.
- Madame la directrice. J’ai proposé aux visiteurs de se présenter en attendant les derniers participants. Il manque quatre inscrits.

L’une d’eux ne tarda pas à pointer le bout de son nez. Les voilà donc au nombre de douze. Nouveau coup d’œil sur sa montre. Il allait être temps de commencer. Coup d’œil vers sa supérieure, en quête d’une approbation pour lancer officiellement la journée portes ouvertes.
- Avant de débuter la visite, nous allons vous présenter un petit peu le ministère et en particulier le département de la justice. Est-ce que les élèves de Poudlard pourraient me dire ce qu’ils connaissent du ministère et de ce département ? J’invite les personnes majeures à compléter si vous avez des informations plus détaillées.


N’hésitez pas à décrire votre présentation avant de répondre à la question, je considère que tout le monde a eu le temps de se présenter.
Comme dans les cours, je vous invite à donner des informations assez courtes afin d’en laisser pour tout le monde. A la manière de la section jeu du forum, vous pouvez attendre la réponse de deux de vos camarades avant d’apporter de nouveaux éléments de réponse. Pour toute question, je vous invite à contacter Alhena car je serai en absence jusqu’au 16/06. A très vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Salle de réunion

Message par : Invité, Lun 4 Juin 2018 - 12:01



D’autres personnes font leur entrée, ce qui lui permet de confirmer que son sens de l’orientation n’est pas si catastrophique que ça. Même s’il faut qu’on le prenne par la main pour aller d’un point A à un point B. Mais en rendant son salut à Lïnwe-en-face, il se dit qu’il avait bien fini par se trouver, au cours de son existence, quelques gens qui accepteraient de lui servir de canne sur le long chemin embûché qu’est la Vie, pas vrai ?
Ne surtout pas regarder Lizzie, sinon, il allait se remettre à avoir une face de citron, et ce n'était pas l'effet recherché. Bien que le citron et le saumon s’accommodent dans les plats.

Heureusement, nouvelle distraction (c’est que décidément, tout s’enchaînait à la perfection depuis qu’il avait posé ses talons rouges sur les dalles ministérielles), voilà l’Agent Arty ! Il ne le connaissait ni de Merlin, ni de Morgane, mais c’était le pote de son meilleur pote. Donc, il lui fait un grand sourire et le salue d’un « - Bonjour Agent Arty ! » quand ce dernier rejoint leur petite troupe. Parce qu’il a le mérite de rendre Aza’ heureux (si si, ça se voit sur son visage, cherchez bien), alors il devait au moins être une personne exceptionnelle. Peut-être même qu’il lui filerait un crayon de couleur !

En attendant, il retire minutieusement et probablement avec trop de rigueur pour ce que c’est (les TOC, que voulez-vous), les deux pages centrales de son carnet, histoire de ne pas laisser des bouts de papier après. Pis, il en fait ensuite l’offrande à Aza’, avec un sourire entendu, l’air de dire qu’il compte sur lui pour prendre des notes et bien s’informer sur les organes politiques du pays. (on pouvait toujours espérer)

Toutes ces distractions lui avaient permis d’occulter à la fois la présence de la Magenmage en charge de l’endroit, pour qui il éprouvait un sentiment de familiarité désagréablement familier, la demoiselle brune avant lui pour qui il portait le même genre de sentiment et Lizzie, enfin, qu’il ne présentait plus parce que sinon, il allait se remettre à grogner. Et ce n’était pas très élégant. Or, lui, contrairement à Bennet, était un pinacle d’élégance et de délicatesse. Fallait bien qu’il polisse ses différences.
Mais, malheureusement, il semblerait qu’il ne soit pas destiné à rester perché dans ce coin pendant cette journée, car celle qui les avait accueilli, prit la parole, se présenta et leur exposa le programme. Il se demanda si le repas serait le même que dans les institutions publiques. Comme une cantine avec trop d’huile dans les plats et des résidus suspects au fond des verres d’eau. Rien de bon pour l’alimentation, en somme.

De façon assez convenue, les présentations commencèrent à se faire doucement. Et la troisième demoiselle à le mettre mal à l’aise s’appelait ainsi Aysha Brayd. Il trouvait les sonorités jolies ensemble, mais pas certain qu’il s’en souvienne d’ici quelques temps.
Puis, le gérant de la Tête de Sanglier, ce qui lui fit cligner des mirettes un bref instant. Bug. Error system. Il était passé où Eb’ ? Ah, oui, il lui semblait se souvenir qu’il n’y était plus… Pour ça aussi qu’il l’avait recruté au Chaudron. Parce qu’ils ont plus de style, évidemment.
Sourire qui s’agrandit, tandis qu’en face du Felagünd, il fait son coquet : il a bien remarqué que sa tenue plaît, alors il en profite, en plus, il n’est pas dans un angle trop austère et la lumière est presque bien. Pas encore au point d’en faire un illuminé (il y arrivait très bien tout seul pour ça), mais c’était pas loin.
Et quand son ami aux techniques de duel à la fois exceptionnelles et horrifiques, recrache son blaze comme un bonbon d’anxiété, il lui fait un sourire d’encouragement, qui finalement, est assez sincère. Parce qu’il est trop loin pour un « patpat ». Mais faut dire, il n’a jamais été particulièrement doué pour l’organisation des plans de table. Il laissait ça à Scarvius.

Puis, Alhena vint les rejoindre. Sans trop se soucier des apparences, il la fixe un long moment, avant de retourner sur son papier vierge. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas croisé sa marraine, mais ça avait l’air d’aller. De toute façon, un Pius n’est pas un être social : il ne se rappelle pas des dates d’anniversaire !
Par contre, il se rappelle des sentiments associés aux personnes, et le voici qui fronce les sourcils quand Lizzie Impossible Bennet prend la parole. Nan, mais, oui, bien sûr, elle a le droit de s’exprimer. Juste, pas quand il est là. Et comme ils passent leur temps à se croiser dans cette communauté consanguine, bah ça limite quelque peu les interactions.
Et, en toute honnêteté, il se fit particulièrement violence pour ne pas mimer grotesquement un « blah blah blah » quand la supposée professeur de Poudlard prit la parole pour se présenter. Parce que LUI, avait du self-control. Voilà.

Profonde inspiration.

Noter dans un coin de bouclettes qu’il y avait encore quelques absents, avant qu’une jeune fille ne fasse son entrée. Moins d’absents qu’avant, mais quelques-uns quand même.

Puis, la Magenmage reprit la parole : moment d’entrer dans le vif du sujet, mais pour l’instant, ça ne le concernait pas beaucoup. Alors il donna un léger coup de coude à son pote, Aza’, avant de chuchoter tout bas un petit : « - Vas-y, tu peux répondre, c’est pour les élèves de Poudlard. »

Et c’est qu’en se redressant ensuite, il avait l’air vachement goguenard. Tellement qu’il se permit un clin d’œil à Lizzie.
Et toc !
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Adams
avatar
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle de réunion

Message par : Anthony Adams, Lun 4 Juin 2018 - 14:47


Il n'avait pas cru bon de se présenter. De toute façon à quoi bon. C'est pas comme s'il avait envie de faire ami ami avec tous ces gens. Encore moins si ces derniers voulaient bosser au ministère plus tard. Fallait pas déconner. Puis, disons-le si les gens le connaissaient pas déjà, ils ne méritaient pas de savoir. Après tout, Anthony était tout de même le propriétaire d'une des boutiques les plus réputées d'Angleterre, pas besoin de se présenter. Namého. Ceci dit, entendre les présentations des autres n'étaient pas plus intéressants. Qu'est-ce qu'il en avait à faire que ce type s'appelait Lïnwe, ou que l'autre s'appelle Aidan. Est-ce que c'était vraiment intéressant ? À coup sûr, non. Tout le monde s'en foutait. À part les gens qui se présentaient et avait leur petite minute de gloire. Ouhloulou, imaginez, quelqu'un du ministère savait qu'à 15 ans on était étudiant à Poudlard. Un scoop, vraiment.

Une autre personne du ministère était rentrée. Alhena Peverell. La directrice de la justice magique à ses dires. La Magenmage qui était là depuis le début expliqua qu'il manquait encore quelques personnes et posa une question des plus... Non, soyons honnête, la question n'était pas intéressante. Et les réponses promettaient d'être aussi chiiiiaaaantes que des cours à Poudlard. Plus ça allait, plus Anthony regrettait de s'être inscrit à ce truc. Il connaissait son but derrière, mais il n'était pas sûr que le jeu en valait la chandelle. Écouter déblatérer des guides officiels du ministère était à peu près aussi intéressant que de se laisser guider dans un musée. Impossible de s'arrêter sur les œuvres qui nous intéressait réellement, et obliger d'écouter trois quarts d'heure pourquoi l'artiste a mis une goutte de vert dans un paysage qui était gris. Tout ceci étant bien sûr des suppositions puisqu'aucune n'interview n'avait été faite à l'époque. Bien sûr. Bref, l'animagus sentait doucement la lassitude pointer son nez et s'appuya discrètement sur le mur derrière lui en attendant que les têtes blondes de Poudlard répondent. Après tout, devait bien y en avoir un ou deux qui venaient tout juste de voir ça et qui pouvaient même donner la date de quand machin avait été un jour inspiré pour créer le département, et même de machine qui, au grand dam de la majorité avait totalement révolutionné le milieu, sans oublier que maintenant, toutes cette révolution était encensée et acquise. Intéressant n'est-ce pas ? Anthony en baillait presque d'excitation. Ouhloulou.

Pourquoi il s'était inscrit. La question se posait réellement. D'ailleurs, lui-même se la posait. Il songeait même à quitter l'assistance tellement tout ça l'ennuyait. Oui, ça faisait 5 minutes qu'il était là. Oui c'était court. Oui, Antho changeait vite d'avis. Mais à chaque fois qu'il allait dans ce genre de truc organisé il le regrettait presque immédiatement. Et cette journée ne dérogeait pas à la règle...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle de réunion

Message par : Lizzie Bennet, Mer 20 Juin 2018 - 16:56


(Le délai est passé, mais je trouvais ça trop triste que Ju ait à reposter en mode "personne ne répondit donc bah je continuais" du coup...)

Une fois les présentations terminées, July tâcha de nous relancer un peu, pour avoir une approche pédagogique, question-réponse, et tout et tout. Sauf qu’un silence s’installa, lourd et long, à peine rompu par les chuchoti-chuchota d’un imbécile nommé Pius.

J'attendais. J'attendais. J'voulais pas marcher sur les platebandes des élèves ou quoi. Mais bon, je représentais LEGIT aujourd'hui, et je pouvais pas laisser la July toute seule face à ce vent... Comme c’était un peu gênant tout ceci, je finis par rompre le silence.

— Hum, s’il faut quelqu’un pour briser la glace, on peut commencer par la base. Le Département de la Justice Magique est composé du Bureau des Aurors, de la Brigade de Police Magique, du Service des Usages Abusifs de la Magie et des Services Administratifs du Magenmagot. Quelqu'un veut peut-être nous parler des responsabilités d'un de ces bureaux ?

Je me tournais alors vers la p’tite Marie, espérant qu’elle prenne la relève. Allez, on y va les gens, on fait un peu de réactivité en début de visite, sinon tout le monde va s'endormir avant le repas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marie Nkomo
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de réunion

Message par : Marie Nkomo, Jeu 21 Juin 2018 - 1:25


— Ah, le goût des créatures magiques ! Intéressant même si tu sais, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Seulement la tienne. Tu traines souvent à la BAM ? Tu connais peut-être son propriétaire, Finrod Elensar ?

C’est fou, une pointe de bienveillance et c’est tout une montagne de pression qui s’envole en un instant. Marie se considérait comme ce qu’on appelle dans le jargon « une cancre » . Elle avait toujours horreur de répondre à une question où elle ne savait pas exactement la réponse. Répondre à côté de la plaque était une chose mais ne pas répondre sans être certaine de sa réponse en était une autre. Ah cette madame Bennet était vraiment quelqu’un. C’est incroyable comme les professeurs d’eps arrivent toujours à enlever cette pression de l’éducation.

Si Marie trainait un peu à la BAM ? Oui, elle y était déjà allée évidemment mais pas depuis un bon moment et elle n’aurait certainement pas parlé au propriétaire. Dans la tête de Marie c’était forcément un monsieur très riche en robe velours noire de première qualité avec un chapeau haute forme, une moustache bien blanche et une canne. Le rapprochement avec Mr. Monopoly était évident mais tout ceci était purement inconscient.

Au moment où Marie se décidait enfin à partager sa théorie notre guide touristique élevait la voix

- Nous allons pouvoir commencer.

Cette dernière incitait tout à chacun de se présenter. Il y’eu quelques présentations. Marie repéra directement l’autre élève de Poudlard qu’elle accrocha d’un sourire quand cette dernière fit sa présentation. Pas la suite on put apprendre que la prof’ de sport était aussi propriétaire de Barjow & Beurk. Classe.
Une personne (suffisamment importante pour mettre au garde à vous la magenmage Swan) fit son entrée. Il s’agissait d’Alhena Peverell la directrice de la justice magique. Marie fût légèrement impressionnée par les réactions provoquées par cette entrée mais son jeune âge ne lui permettait pas d’être très aux faits des politiciens en dehors du ministre de la magie.

Quelques présentations, des chuchotements puis plus rien juste du silence. C’était très désagréable. Mais le malaise était d’autant plus grand qu’un gars complètement étrange n’arrêtait pas de lancer des regards à Bennet.

*Il doit sûrement avoir le béguin pour elle car dans tous les livres que j’ai lu ça se passe comme ça*


Lizzie s’activa légèrement et déclara -

— Hum, s’il faut quelqu’un pour briser la glace, on peut commencer par la base. Le Département de la Justice Magique est composé du Bureau des Aurors, de la Brigade de Police Magique, du Service des Usages Abusifs de la Magie et des Services Administratifs du Magenmagot. Quelqu'un veut peut-être nous parler des responsabilités d'un de ces bureaux ?

Marie sentit un regard appuyé de la part de sa prof’, bon on n’a pas tout à fait quitté l’enceinte de l’école après tout. . .La jeune fille se gratta la gorge inspira avec le ventre et s’exprima d’une voix très forte

« Pour les usages abusifs de la magie, c’est un bureau où on gère les abus de magie. Voilà. Au fait mon nom est Marie N-komo et je suis élève à poudlard. Juste. . . »

lève la main puis la baisse car on est pas à poudlard

« On aura le droit à des pin’s ou un petit truc à la fin ? »


Dernière édition par Marie Nkomo le Ven 22 Juin 2018 - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de réunion

Message par : Lïnwe Felagünd, Ven 22 Juin 2018 - 16:19


Y'avait toujours Pius pour faire son cancrelat de première. Et il était très bon pour être le chouchou du radiateur. Le cancre au fond de la classe, près de la fenêtre et sa pile de bouquins tout neufs car inutilisés. Des commentaires tout bas, comme pour intimer son voisin, la confidence n'est que joie. Petit débat en avant-première, sur ce que composait le Département. Mais lui, il s'en fichait, il était là pour visiter - pas pour apprendre aux autres pourquoi ils étaient là. Le silence cathédrale et le regard narcotique, il plomberait presque l'atmosphère d'un c'est quand qu'on y vaaaa mais il se retient, lui, le Magicien.

C'est qu'en public, on ne peut que se tenir bien.
Jouer la provocation des fois, a ses propres limites.

Alors
-attendre que le Temps lui tricote un manteau
de laine pour l'hiver


n'en est que sa seule issue.

Toutes mes confuses : j'avais zappé que le RP avançait ! :x
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle de réunion

Message par : Alhena Peverell, Mer 27 Juin 2018 - 19:49


Soupirant, la brune observe la salle de réunion. Elle a la mauvaise impression d'être face à un cours ennuyant, un matin d'hiver où les élèves étaient tous trop malade pour écouter. Entortillant un cheveu autour de son doigt, elle fait une sorte de grimace en attendant une réponse à la question de July. Il semblerait que rien n'a eu l'effet escompté et qu'ils étaient tous là pour prendre le thé. Pourquoi étaient-ils tous là ? Si ce n'est pour ne pas vouloir participer aux questions qu'on leur posait.
La brune écoute vaguement les quelques réponses et tente de redonner vie à la pièce :

Il y a une petite réception à la fin Mademoiselle. Mais nous ne sommes pas là pour parler Pin's malheureusement.  
Il fallait se concentrer un minimum quand même.

Bon, j'ai l'impression que la plupart d'entre vous êtes un peu perplexe face à la question. Je vais donc vous épargnez plus de torture. Comme vous le savez sûrement le Ministère est composé de plusieurs Départements : celui de la justice magique, celui des accidents et catastrophes magiques, du contrôle et de régulation des créatures magiques. Il y a aussi celui de la coopération magique internationale, des transports magiques et des jeux et sports magiques. Le dernier est le Département des mystères, mais nous n'en parlerons pas plus que cela cependant.

Alhena fit une pause, priant pour que cela ait capté l'attention sur elle-même et non sur le plafond. Ce serait un bon commencement. Glissant des regards à droite et à gauche, elle reprit une grande respiration avant de continuer son monologue.

Je vous ferai des explications plus détaillées lors de la visite. Là je vais m'attarder sur celui dont je suis la directrice. Pour bien commencer, il faut savoir que le département de la justice magique est le plus grand du ministère. Ce n'est pas pour rien, car hormis le département des mystères, chaque département est dépendant du nôtre.
En effet, étant donné que nous nous occupons de tous ce qui est juridique, la plupart des grandes décisions nous reviennent ou du moins, nous sont transmises afin que l'on en débatte. Cela dépend du service évidemment, les Aurors et la Police Magique n'interviennent pas quand il s'agit de discuter d'une nouvelle loi. Mais qu'importe, l'essentiel est de savoir que pour nous, il est primordial de vérifier que les lois au sein même de l'établissement soient bel et bien mises en vigueur. C'est pourquoi nous avons un oeil sur un peu tout, afin que l'ordre règne sur nos tâches quotidiennes.
Pour le reste, comme l'a si bien dit Mademoiselle Bennet, il y a effectivement sept grands Bureaux qui ont pour but d'organiser les différentes spécialisations de ce département. Afin de les présenter, nous allons commencer la visite afin que cela soit un peu plus instructif.


Se levant soudainement, la brune frappa dans ses mains. Elle lança un joli sourire afin de détendre l'atmosphère. Ce n'était pas chose évidente, car elle n'inspirait pas spécialement ce genre de sentiment. Elle était plus faite pour faire peur ou imposer le respect. Donc elle tentait de faire de son mieux.
Ouvrant la porte, elle fit signe aux gens de passer. Une fois que c'était fait, elle prit les devants du groupe afin de se diriger vers les bureaux les plus proches. De loin, elle pouvait voir qu'ils allaient commencer par les plus bureaux les plus intéressants. Probablement que les gens seraient plus enclins à se réveiller avec ça, surtout que le cadre un peu austère n'était pas si mal que ça. L'architecture était des plus belles.

Nous voici donc, près deux des principaux bureaux du département. Ils représentent nos chères forces de l'Ordre, qui maintiennent la paix dans les rues. La Brigade de la Police Magique s'occupent essentiellement des crimes mineurs et c'est en général vers eux que vous vous tournez. Les Aurors quant à eux, ont une tout autre mission. Et si nous devions la résumer, ils sont là pour vous protéger des grands méchants mages noirs ! Probablement qu'Alhena avait envie de rigoler à ce moment-là. Malheureusement, je ne peux pas trop en dire car ce serait contraire à l'éthique de ma part de vous fournir des informations sur leurs enquêtes. Mais je suis certaine que l'Auror Wildsmith pourra vous évoquer en quelques mots ses entrainements quotidiens au sein du bureau. Donc si vous avez des questions concernant ces deux bureaux, c'est le moment. Si ce n'est pas le cas, nous allons continuer un peu plus loin. Nous avons beaucoup de choses à voir encore avant notre exercice pratique.

Alhena lança un regard autour d'elle, il y avait peu d'activité de ce côté aujourd'hui. C'était assez calme et c'était en général bon signe.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Salle de réunion

Message par : Azaël Peverell, Mer 27 Juin 2018 - 20:06


T'as récupéré la feuille tendue par ton pote et t'as totalement déconnecté de ce qu'il se passe ici. Enfin, t'as bien dit bonjour à Arty quand même, et t'as vu Alhena débarquer, mais t'as pas jugé nécessaire de participer outre mesure. En fait, tu te demandes vraiment ce que tu fous ici. T'as plié la feuille plusieurs fois pour finir avec un joli avion en papier. Et t'as dessiné des hublot dessus avec ton super crayon trop dark et voilà qu'il faut se lever pour la visite. Oups, c'est vrai que vous n'êtes pas là pour faire des origamis. Dommage, c'est une activité sympa.

Avion en main, tu emboîtes le pas à ta soeur. Mais étrangement, aucun de ses mots ne semble réellement atteindre ton cerveau. Sauf quand elle parle de l'Auror Wildsmith. Léger sourire goguenard envers ton pote.

- Bah ouais Arty, raconte-nous tes entraînements palpitants et les goûters entre Aurors...

Et puis tu lances ton avion en direction de Lïnwe. Cent points si tu lui colles la pointe dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Salle de réunion

Message par : Invité, Ven 6 Juil 2018 - 20:24



Le bâillement est contenu du bout de la dentelle. Des doigts apposés sur le regard : faire rouler les orbites dans leur chaussette de cernes. Ça fait se reconnecter les neurones, peut-être. L’air de celui qui n’a pas beaucoup dormi, des allures de parchemin. Il pourrait avoir l’air plus éveillé, mais ça l’assomme et l'ennui. Et ni Aza’, ni l’Agent Arty, ni Lizzie, ni même Œdipe, cet élu des boursouflets, ne remplissent leur rôle de distraction. C’était d’un décevant. Un peu plus, et il en taperait du talon rouge sur le sol.

Puis, afin d’abréger les souffrances de tous, mais surtout de chacun : Alhena prit la parole. Il avait l’écoute dans le vague, des réminiscences de cours d’histoire de la magie en sa compagnie.
Alors, réflexe d’autrefois, il se mit à regarder le plafond pendant la tirade. Oups.
Dommage que Riri ne soit pas là : ils auraient pu discuter un peu.

Mais pas le temps de palabrer, il faut déjà se lever ! Ses articulations craquent quand il se redresse, façon roseau ou épouvantail. Les affaires dans la poche, il suit d’un pas indolent, écoutant distraitement. Par contre, il ne se retient pas de souffler du nez, les yeux d’orage se levant aux sourcils à l’entente de la périphrase « grands méchants mages noirs ». Moui. Certes, il y a des enfants pour cette visite du Département, mais ils semblent être assez grands pour comprendre les termes « illégaux », « dangereux », ou tout en sobriété « mage noir ». Ça donnait la couleur. Sans mauvais jeux de mots.
Avec ça, il se sentait insolent, se rapprochant petit à petit de Lïnwe, alors qu’Aza’ allait gambader devant, avide qu’il est des attentions de sa sœur. Un haussement d’épaule, des souvenirs de l’élite de Kholov entre les bouclettes, un avion qui vole et un sourire convenable pour l’Agent Arty. Ce Lancelot de fonctionnaire.

« - Vous faites des Garden Party avec des cupcakes ? »

C’était toujours pertinent, de rebondir sur les questions pertinentes.
Et même si son pote s’en allait par-devant, bah il n’était pas tout seul. Principe de base.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de réunion

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 26 Juil 2018 - 17:19


Soudain, un air de déjà vu. Faussement désintéressé. Jusqu'à ce qu'on retrouve la même excuse, train-train quotidien des performeurs politiques. Une pensine dans la tête, il se remémore des visages perdus dans la nausée des négociations rythmées par un cardiaque mensonger. Les fausses batteries. Les fausses accusations. Les fausses corruptions, quand il s'agit de déblatérer sur les vraies. Les fausses espérances. Les faux sourcils sur ces faux visages de faux fidèles. — Ça y est, on a perdu Lïnwe !

Il a le regard un peu vide, sur le côté. Le mur présente de belles esquisses, en même temps. L'oreille à moitié attentive sur ces phrases bien habillées, déjà bien polies par les heures de répétition dans la chambre ou le bureau. Il ne fait aucun doute qu'ils veulent bien voir ce qu'ils veulent qu'on leur montre. C'est d'une tristesse. Les gens sont mous, à défaut d'être ennuyants. Le stage au Ministère bifurque sur des cupcakes, v'là l'utilité. Mais bon... c'est comme ça, on s'y fait parfois. Le sang-mêlé regarde Arty, il se demandait toujours comment il avait fait pour entrer chez les Aurors. P't'être qu'il faisait exprès d'être niais comme un clou. P't'être que sous ses réponses d'enfant en bas âge, il balançait des codes secrets.

Esprit non perturbé, jusqu'à ce qu'il reçoive un avion dans la tempe.

Le regard appuyé
déchiffre des chimères qui n'existent pas
à travers la foule.


Ils ont tous des têtes de coupable... baigné dans l'hardeur de la vengeance
y'en a qu'un pour faire ça, enfin deux ou trois - Pius qui est occupé à parler boustifaille
Arty qui est occupé à comprendre Pius
et Aza, qu'a l'air de bien se glander au milieu.

C'est qu'en plus d'avoir une tête de coupable
c'est une tête à claque, alors c'est pas grave si c'est pas lui.

Lïnwe essaie juste d'attirer son attention
avant d'arracher l'avion, tranquillement, en six ou sept morceaux (c'est un horcruxe, chhht)
un grand sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle de réunion

Message par : Lizzie Bennet, Ven 27 Juil 2018 - 11:20


Marie prend la parole et je lève le pouce pour l’encourager. Elle est adorable cette petite. Malheureusement, elle n’aura pas le droit tout de suite à son goûter. La pauvre. J’peux lui faire un câlin s’il vous plait ? Alhena reprend la question, et nous explique qu’on va amorcer la visite sous peu. Bon, bon, il va falloir que je réfléchisse super bien moi. Et que mon complice soit efficace dans ses diversions.

Des mains se claquent, les rêveries vacillent, et chacun prend place dans le couloir pour suivre la voie de la Paix, de l’Ordre, etc etc. L’importance des Aurors pour nous protéger des grands méchants mages noirs m’amuse beaucoup, surtout venant d’elle, mais je ne laisse rien transparaître. Il faut être discret.

C’est le moment ou jamais de poser des questions aux Aurors, et en plus, notre interlocuteur n’est autre que Arty. Je rêve, je l’aime, il est magique ce petit (même s’il était pas censé être mort ? Wait je sais plus, je suis perdue dans vos timelines) surtout que c’est un giga pote de Azaël qui a commencé à l’interroger et faire valser les avions en papier. Quel âge ont ces enfants, déjà ?

Je ne me mêle pas aux échanges, et profite du fait que Asclépius aussi ait des questions de bouffe pour examiner d’un oeil rapide la salle. Les compartiments ouverts se succèdent, de sorte que chaque Auror ait son coin à lui, tout en étant en contact avec ses collègues en permanence. C’est assez ingénieux, comme disposition. Dans ma main roule un Découter, rendu invisible par l’usage préalable d’un Canticum. Je ne sais trop où le placer, pour l’instant, mais je n’ai pas le temps de réfléchir. On va changer de pièce, et vite.

Je le laisse tomber à terre, et le piétinement du groupe permet de couvrir le discret son de sa chute. Un Wingardium Leviosa informulé plus tard, l’objet lévite vers un des bureaux, près de l’encrier et du nécessaire de porte-plume. Chère manumagie, je t'aime... et prie pour que personne n'ait remarqué ma manoeuvre. Après tout, Arty est d'un charisme fou, non ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Salle de réunion

Message par : Arty Wildsmith, Ven 27 Juil 2018 - 12:19


Ils s’étaient déplacés, un peu, marché sur les dalles du Ministère qui ma foi, n’étaient pas fortes intéressantes. Mais en tout cas, les bureaux devant lesquels ils se trouvaient désormais firent brusquement pétiller le cœur du gamin. C’est qu’il était près à lancer un merveilleux, c’est mon bureau ! c’est mon bureau ! de fierté. Mais il se retient. Déjà parce que le discours de Peverell n’en finissait pas, et ensuite parce qu’il fut obligé de lui lancer un regard d’hurluberlu. Elle venait de l’interpeller. Elle voulait qu’il parle, lui, de son métier, du métier des Aurors. Alors il bug, la bouche entrouverte. C’est qu’il n’était pas tout à fait sûr d’être la publicité qu’Artemis souhaiterait. Il allait faire des bêtises, c’est sûr. D’ailleurs, à tous les coups on allait lui coller la bêtise de papier volante dans les dents. Parce qu’effectivement, il pouffe de rire en voyant l’avion percuter le côté du front du Gryffondor. Le même qui rageux, détruit le superbe avion. Cette mauvaise foi tout de même, à couper le souffle.
Anyway.
Le jeune Auror s’éclaircit donc la gorge d’un hum hum hum qu’il veut absolument tout à fait sérieux. C’est qu’il ne comprend pas l’ironie dont avait fait preuve son meilleur copain sur les goûters, et prendra soin de répondre consenscieusement à la question de Monsieur le Perché. Il écarte les bras.

Tadaaaaaa ! Entrée en scène, c’est important. Alors ici ce sont nos bureaux à nous – à moi. Bon, c’pas folichon hein, vous comprenez, y’a des tables, des chaises & des papiers. C’est pas l’endroit le plus palpitant, et c’est ici que les autres se chargent de la paperasse. Pas moi, j’m’en fiche. Il grimace, ce n’était peut-être pas chose à dire. En tout cas, c’est un lieu hyyyper bien placé. Oui oui, c’est ici que j’élabore mes plans en fait. Bon, j’peux pas trop vous en dire, coup d’œil discret vers Alhena avant qu’elle ne décide de lui couper la parole, j’suis sur une mission vachement importante qui viserait à lancer un Confundo général à l’ensemble des notes de service du Ministère. Oui, avez-vous déjà vu un bandit qui révèle son prochain crime ? Non ? Bah voilà, maintenant oui. Mais c’est compliqué, et ça demande beaucoup d’énergie. Hochement de tête préoccupé, il faut vraiment, vraiment, qu’il mène à bien ce projet, ça lui ferait une réputation extraordinaire. C’est qu’après avoir quitté Poudlard, il se sent un peut partir en fumée pour ce qui est de sa réputation de délinquant, un détail, quelque chose à corriger, quelques petits incendies et c’était reparti. Sinon, oui, on est sur le terrain, on tourne, on surveille, on chasse les vilains, on s’entraîne, et on mange. C’est moi qui suis chargé d’organiser les soirées chez le chef Lhow, il adore. Mais je note précieusement votre suggestion Monsieur le Perché, sur les Garden Party, ça a l'air bien cool ! Surtout quand il n’est pas prévenu qu’il organise une fête chez lui pour son équipe, mais ça c’est une autre histoire. Il se redresse alors, tout innocent, un regard vers la Peverell pour lui demander des rétines si c’était bien. Comme s’il attendait un pat pat de la part de la directrice de la Justice Magique.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Cray
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle de réunion

Message par : Aidan Cray, Ven 10 Aoû 2018 - 6:15


Un jeune homme se présenta à ma suite sous le nom de Lïnwe Felagünd, il ne rajouta rien de plus. La porte s'ouvris sur une jeune femme une tasse à la main, une retardataire ? Oh... La Directrice de la Justice Magique ! Mon ancienne patronne en quelque sorte... Je note son nom dans le coin de ma tête, Alhena Peverell, on ne sait jamais il pourrait m'être utile un jour. Une autre personne se présente, Elisabeth Bennet, Professeure de Vol à Poudlard et tiens... Propriétaire de Barjow & Beurk ! Juste d'y penser cela me donne des frissons... Une autre personne entre dans la salle et se présente rapidement, une autre élève de Poudlard, Miss Alice Delacour. L'organisatrice de la journée demande aux élèves de l'école de magie ce qu'ils savent du Département de la Justice. Au cas où les adultes peuvent compléter les informations. Un long silence se place au dessus de nos têtes, apparemment les élèves sont tous devenus timides en la présence de Miss Peverell. Finalement c'est la dénommé Miss Bennet qui brise le silence en nommant les différentes organisations qui composent le Département de la Justice Magique.

Une jeune élève de Poudlard répond à la question de sa professeure avant de se présenter comme Marie Nkommo puis de poser une question qui me fait sourire. Finalement après quelques minutes de silence, Miss Peverell prend la parole. Elle nomme les différents départements avant de se center sur celui qu'elle dirige. Tous les départements sont sous le joug du sien en quelque sorte. Une fois ses explications terminés elle se leva en frappant des mains puis ouvrit la porte. Je me lève avec les autres pour la suivre afin d'entamer la fameuse visite. La Directrice de la Justice Magique nous mène jusqu'aux bureaux de la Brigade de la Police Magique et des Aurors. Pour les questions nous pouvons les poser à un des Aurors présent, un certains Wildsmith... Nom que j'ai déjà entendu auparavant... Mais où ? Ah oui ! Lors de mon premier jour de travail ici, Elly Wildsmith... Elle est la Cheffe des Aurors. Ainsi donc un membre de sa famille la rejointe.

Le concerné, l'Auror Wildsmith, ouvre grand les bras en criant tada. Hein ? Il parle trop vite là... Ah d'accord... Il se sent plus fort et au dessus que les autres pour ne pas faire de paperasses ? TU élabore tes plans ? Euh... C'est pas plutôt tous les Aurors ? Un Confudo ? Sur les notes du Ministère ? Il vas pas rester longtemps Auror c'lui là... Mon dieu... Mais qu'elle honte pour le bureau de l'élite magique... Qu'elle honte... On peut passer à autre chose s'il vous plaît Madame la Directrice ?
HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Salle de réunion

Message par : Azaël Peverell, Ven 10 Aoû 2018 - 11:08


LA Linou & Asclé



HEADSHOT ! En pleine tronche le Felagünd, bien fait ! T'es fier de toi sur ce coup là. Sauf que le voilà qui attrape ton chef d'oeuvre volant pour le déchirer. Même qu'il commence à bouffer le papier juste pour te narguer. Tu fronces les sourcils. Il va voir ce qu'il va voir. Un regard vers Bennet. Apparemment, c'est vraiment le bon moment. Surtout qu'Arty fait son numéro de Super Auror Super Pas Crédible (SASPC). Tout le monde doit être suspendu à ses lèvres qui ne racontent que des trucs que tu n'écoutes pas. T'es trop occupé à choper le carnet du Perché pour arracher une nouvelle page.

Quelques pliages, et voilà un nouvel avion tout beau tout neuf. Quelques #Gemino plus tard, tu te retrouves avec une mini flotte aérienne. Si c'est pas magnifique. Faut faire diversion. Et faut que le Felagünd s'étouffe avec son papier mâché. Alors pouf, t'y fous le feu aux avions. Sont pas bien gros, d'ici quelques secondes il n'en restera qu'un tas de cendres. Rien de bien méchant. Et pouf, #Oppugno pour qu'ils foncent tous vers le blondinet. On va voir si ceux là il va les bouffer. Arty, lui, vient d'en finir avec les Garden Party. Tu hoches la tête vers ton pote, pouce en l'air.

- T'as raison, prends note. Et oublie pas de nous inviter.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
July Swann
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Re: Salle de réunion

Message par : July Swann, Sam 11 Aoû 2018 - 11:58


July contemplait, avec cette impression de ne pas être là réellement. Ce qui s’étalait sous ses yeux avait l’air d’une peinture. Ce genre de scène, représentée tant et tant de fois sur les murs de Poudlard, lui semblait familier. Une réunion de sorciers à laquelle on ne comprend rien. Que faisaient-ils là, tous aussi dissemblables qu’ils étaient ? Que partageaient-ils ? Ce sorcier à l’allure loufoque et aux trais disgracieux, cette femme au port de tête altier. Cella-là, autre, avec son cache-œil de pirate. Et lui, arborant l’emblème des Aurors mais qui, dans l’attitude, ressemblait plus à un écolier qu’à un gardien de l’ordre accompli. Le peintre qui les avait réunis dans cette scène devait être un extravagant. Lui seul détenait la clef de ce rassemblement loufoque. La seule chose qui semblait claire, c’était que les protagonistes s’ennuyaient ferme. Voilà qui donnait envie à July de quitter ce musée barbant. Elle avait bien des choses plus intéressantes à faire que contempler des peintures insipides.
Une voix brisa le silence et ces yeux pavillonnaires, surpris de se retrouver au milieu du tableau. Un mauvais rêve ? En quelque sorte. Après une attente qui parut interminable – un peintre aurait vraiment eu le temps de les immortaliser, à se regarder ainsi en chien de faïence – Bennet lança le débat. July lui adressa un sourire qui se voulait reconnaissant mais auquel elle n’arriva pas à joindre la chaleur qu’elle souhaitait mettre dans son regard. Un coup de pinceau précipité et voilà que le sourire se transformait en grimace.
L’ancienne Poufsouffle interpella une élève qui, après une réponse plus que légère, ne trouva rien de mieux à demander que s’ils bénéficieraient d’un gouté. Nouveau clignement de paupières effaré. Il était arrivé à July d’envisager l’enseignement. Elle se rendait compte à présent qu’elle aurait fait là une grosse erreur.
Finalement, la directrice prit les choses en main, au grand soulagement de July qui ne savait pas vraiment quelle attitude adopter. Cela n’aurait tenu qu’à elle, elle aurait coupé court et aurait renvoyé tout ce petit monde chez lui. Si ça ne les intéressait pas, pourquoi donc s’inscrire à ce genre de visite ?!
C’est en se torturant les méninges que la rousse suivit de groupe, clôturant la marche. La seule personne dont la présence lui semblait évidente était Adams, qui, au vu de la mine intéressé qu’il arborait, n’était clairement pas présent par gout de la politique. Elle savait bien que l’Ordre ne manquait jamais une occasion de laisser trainer un œil. Cela signifiait sans doute que les autres avaient fait de même. Mais qui ? Au final, la seule qui lui semblait à sa place dans le décor était Bennet qui avait pris la peine de participer.

Constatant que l’Auror dissipé avait fini de parler de la pluie et du beau temps, July se dit qu’il était peut-être temps pour elle de reprendre du service. Cette visite allait probablement se dérouler beaucoup plus vite que prévu ce qui permettrait à la Magenmage de se libérer avant midi. Elle ne voyait pas bien comment elle allait pouvoir supporter une journée entière avec des idiots pareils. Ils n’étaient, certes, pas tous à mettre dans le même panier, mais la bêtise de certains lui sautait tellement aux yeux qu’elle ne voyait plus que cela. Prenant son courage à deux mains, la rousse enchaîna :
- Les bureaux suivants dépendant du Service des usages abusifs de la magie qui veillent au respect des lois magiques, dit-elle tout en progressant dans le couloir. C’est eux qui interviennent dans le cas d’utilisation de sortilèges, potions ou objets interdits. Ils gardent également un œil sur toutes les formations proposées par le Département de l’éducation magique. Le Service suivant, de détournement de l'artisanat moldu sert à protéger les moldus des objets ensorcelés qui pourraient tomber entre leurs mains de façon volontaire ou accidentelle. Les employés travaillent en étroite collaboration avec le Département des accidents et catastrophes magiques afin que les moldus ne gardent pas de souvenir de leur expérience malheureuse. Enfin, vous trouverez le Bureau de détection et de confiscation des faux sortilèges de défense et objets de protection. Ce service agit pour protéger les sorciers contre des malfaçons.
Derrière les portes ouvertes s’entassaient des bureaux plus ou moins surchargés de parchemins en tous genres.
- Ces services travaillent en étroite collaboration avec le bureau des Aurors et la brigade de police magique qui participent aux enquêtes lorsqu’il y a des fraudes. Ces trois unités travaillent également à l’évolution et l’amélioration des lois, en collaboration avec le Magenmagot. Pour finir, le Magenmagot intervient au terme des enquêtes, lorsque des personnes ou des institutions sont mises en examen, pour la tenue du procès.
L’Anglaise fit une courte pause avant de reprendre :
- Le dernier espace de cet étage est donc réservé aux services administratifs du Magenmagot. Il s’agit, là encore, de bureaux, les salles d’audience étant situées au niveau 10 du ministère de la magie.
July parcouru l’assemblée du regard, cherchant des questions. Elle n’avait pas trop d’espoir, cependant et enchaina rapidement :
- Si vous n’avez pas de question, je vous propose de vous dirigez vers l’ascenseur afin d’aller visiter le niveau 10.
Et voilà que le petit groupe quittait le département de la justice.


La salle d’audience où les visiteurs pénétrèrent était entièrement ronde. Au centre se trouvait une chaise et, tout autour, des gradins faits de bois sombre. Sur le sol, un dallage de marbre de différentes teintes formait une rosace colorée.
- C’est donc ici que se déroulent les procès, expliqua July. Entrez, je vous en prie.
Laissant passer les visiteurs, la sang-mêlé profita des quelques minutes nécessaires à la découverte du lieu pour soumettre à sa supérieure l’idée d’avancer le procès fictif. Ce qu’elle approuva. L’Anglaise reprit donc la parole :
- Etant donné que la visite des locaux a été plus rapide que prévu, je vous propose de passer à la simulation du procès. Je vais vous donner un thème, des rôles, et vous devrez improviser pour accuser, défendre ou juger. Vous pouvez vous asseoir le temps que je vous présente le cas.
July patienta quelques minutes et, une fois le calme revenu, reprit :
- Durant plusieurs mois, le Service des détournements de l'artisanat moldu a été confronté à de nombreux cas d’ensorcellement d’objets moldus, dont certains étaient similaires : des balais ensorcelés qui bottent les fesses de quiconque les touche, des poêles et casseroles qui prennent feu lorsqu'elles montent en température ou encore des stylos qui font écrire des obscénités lorsqu'on les tient ... A l'analyse des objets, les enquêteurs ont fini par se rendre compte qu'ils provenaient tous de la même personne et qu'ils avaient tous été acheté par les moldus sur un site de petites annonces. Problème, les dit moldus décrivaient tous un vendeur différent et les adresses mails – c’est un peu comme les adresses utilisées par les hiboux pour acheminer le courrier – n'étaient pas les mêmes. Après enquête il s'est avéré que tous les mails avaient été envoyés depuis un lieu public moldu. Les enquêteurs y ont interpellé un sorcier de sang-mêlé, l'accusé. Une perquisition a été effectuée à son domicile et, en plus des nombreux objets moldu, ils ont trouvé de la peau de serpent d'arbre du Cap et de la corne de bicorne en poudre. Vous tiendrez les rôles suivants : L'accusé : Azaël Peverell ; L’avocat de l’accusé : Aidan Cray ; L’avocat du plaignant, ici le ministère de la magie : Lizzie Bennet ; Deux témoins de l'accusé : Marie Nkomo et Asclépius Underlinden ; Deux témoins du plaignant : Lïnwe Felagünd ; Le directeur de la justice : Anthony Adams ; Deux magenmages : Alice Delacour et Aysha Brayd.
Courte pause et July reprit :
- Si vous avez des questions sur vote rôle, n’hésitez pas à nous les poser à Mme Peverell ou à moi. Je vous conseille de vous rassembler par groupes, d’un côté l’accusation et d’un côté la défense, pour vous mettre d’accord sur votre stratégie. Si vous avez besoin d’éléments supplémentaires, vous pouvez nous demander. Nous vous laissons 15 minutes pour vous mettre au diapason.


HRPG : Ce procès fictif a pour but de tester le système de plainte que nous venons de mettre en place et que nous n’avons pas encore pu inaugurer. Nous comptons donc sur vous pour jouer le jeu, et respecter au maximum les délais imposés.
Nous avons essayé de vous proposer une histoire peu détaillée afin que vous puissiez avoir un travail d’imagination et de concertation concernant la défense ou l’accusation que vous allez fournir. N’hésitez pas à nous solliciter par MP si vous avez des interrogations ou si vous ne savez pas dans quelle direction partir.
Nous espérons que cette partie vous motivera plus que la précédente !
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle de réunion

Message par : Lizzie Bennet, Sam 11 Aoû 2018 - 13:02


La visite se poursuivit sans accroc. Tour à tour, les membres du Ministère nous exposaient le rôle de chaque Bureau. C’était intéressant, surtout qu’au fond, j’y connaissais pas grand chose. Il est temps que je cherche plus à comprendre le système qui nous entoure, les cartes qui sont données, pour mieux savoir quel sens tirer de mon jeu.

Je hoche la tête et suis la petite troupe jusqu’au niveau 10. C’est ici qu’on commence à entrer dans le vif du sujet : la modélisation de plainte, aussi appelée simulation de procès. On ne se partagea pas les rôles en levant la main ; July savait déjà qui serait quoi. Je me demandais sur quoi elle se basait, pour que Azaël soit accusé et moi Ministre ; quelque chose ne collait pas.

Le contexte est sympa, ceci dit ; je découvre même une histoire d’adresse mail, sur laquelle il faudra que je demande plus de renseignement à Isolde. Excitée, j’attends qu’on nous en dise plus. Comme il était possible de se tourner vers Alhena, je n’y manquais pas.
— Oh, je veux bien que tu m’exposes le rôle du ministre dans ce type de procès. Enfin, je suppose que je suis ministre et pas ministère..?


hrp : bug de couleur alors j'utilise le gras déso
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Salle de réunion

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Salle de réunion

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.