AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 1 sur 2
Un Loch en Ecosse
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un Loch en Ecosse Empty
Un Loch en Ecosse
Dragomir Orton, le  Ven 27 Oct 2017 - 17:56

RP privée avec Kalèn Ellana, Aysha et Raven
LA de la cousine



Duel sang pitié


"Tu peut ouvrir les yeux!"

Depuis leur descente du magicobus, Kalèn gardait les yeux hermétiquement fermés pour ne pas gâcher la surprise que son cousin lui avait préparé. Celui ci la guidait tant bien que mal malgré sa patte folle. La moindre pierre anarchiste les aurait fait tomber tout deux. Dragomir sourit devant le hoquet de surprise de son amie.
Ils se trouvaient devant un Loch immense aux eaux noires. A la tombé du jour le soleil saignait abondamment dans le dos des deux Poufsouffles, couvrant les eaux de couleurs  chaude malgré la fraicheur du climat.

"Mais... où...

Kalèn, émerveillée par l'endroit, n'arrivait plus à formuler la moindre phrase. Ce n'était pourtant pas bien compliqué, sujet, verbe, complément, un COD par ci par là... Dragomir éclata de rire devant sa mine ébahie.

-Nous sommes quelques part au Nord de l’Écosse, au cœur du parc national de Cairngorms. Mais si je t'ai amené ici, outre pour la beauté du loch, c'est pour ceci. Le garçon montra du doigt l'autre bout de la rive.

Sur un promontoire rocheux, moussue et grise se tenait une immense battisse de pierre sculptée par les vents et les ans. Les pierres grises et les tours basses s'inscrivaient parfaitement dans le paysage, comme si le château avait toujours été là. Dragomir avait beau être les froid avec sa grand-mère, il ne pouvait que s’émerveiller devant la prestance du lieu.

-Voici Fort Hound. La demeure ancestrale des McHaydenbloom depuis la création de cette maison. J'ai pensé que cela te plairait de le voir et peut être même de le visiter. Ma grand-mère est dans son chalet en Autriche, elle ne nous embetera pas. Le personnel me connait ils m'ouvriront la porte. J'ai hate de voir la tête de taty Betty, la cuisinière, quand je lui dirait que tu est la dernière héritière de ce château!  

Dragomir se tue, incertain. Les McHaydenbloom n’avaient plus de descendant directs. Lui et ses frères avaient refusés d'hériter des biens maternelles devant la méchanceté de leur grand-mère envers Augustus, cracmol. Sa tante Judith avait refait sa vie en Australie. Quand à sa mère, elle ne souhait tout simplement pas reprendre son nom de jeune fille, elle aimait trop son mari pour cela.

Le garçon lança un regard espiègle à sa cousine.

-On y vas? J'ai plein de recoins à te montrer. Quand on était petits, Elmer mon frère à même trouvé un passage secret menant jusqu'au Loch.

Bras dessus bras dessous, les cousins s'engagèrent sur la grève de galets fin, suivant une légère courbe en direction de l'autre rive.

Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Aysha Brayd, le  Ven 27 Oct 2017 - 19:03

Une étendue d'eau noire au sombres reflets rouge sang.

Une lande verte, balayée tout le jour par les vents.

Un ciel rougeoyant comme une toile impressionniste peinte par le soleil lui-même.

Et une silhouette non loin du Loch, deux yeux embués de larmes, un coeur trop émotif et un Aigle émerveillé.

Aysha était debout dans la lande, les cheveux ondulant, comme guidés par la main invisible de la brise, frappant son dos et sa joue, passant de temps à autres devant ses yeux. Ses yeux qui avaient l'impression de ne pas être assez pour tout voir, tout admirer, cette beauté sauvage qui s'étendait devant eux. Le Loch était magnifique. C'était l'Écosse dans sa plus grande splendeur qui s'étalait devant la sorcière, sublime et rayonnante d'une nature préservée et solitaire, déserte presque. Non loin de là, un château, forteresse qui se découpait dans le soleil, projetant son ombre sur le sol. Aysha en était submergée d'émotion tant le paysage était beau.

Elle était constamment à la recherche d'un nouvel endroit qui s'esquisserait parfaitement sur une feuille blanche. Un paysage crayonnable. Un lieu qui laisserait s'exprimer sa verve sur le papier et son amour de l'art et du monde. Un endroit pour dessiner et écrire comme elle aimait tant le faire. Alors parfois il fallait pousser les limites, marcher un peu plus loin que d'ordinaire, dans des endroits un peu plus reculés. L'Écosse était parfaite pour cela. A chaque période de vacances, lorsqu'elle rentrait chez elle, elle sautait sur l'occasion. Les paysages sauvages étaient parfaits. Mais celui-ci dépassait tout ce qu'elle avait pu voir dans sa courte vie en terme de beauté. Il y avait quelque chose ici de pur, qui la laissait muette. Chaque mot qu'elle aurait voulu prononcer ne semblait pas à la hauteur de ce lieu, pas digne d'être lâché dans un espace où ne semblait pouvoir se produire que des phénomène magnifiques. Parfois néanmoins, un mot semblait convenir alors Aysha le chuchotait doucement, le laissait s'envoler au dessus de l'eau et disparaître. Puis elle le hurlait, comme pour réveiller cette nature si belle et ces eaux si calmes et profondes. Comme pour libérer son coeur et sa poitrine et laisser un peu d'elle ici.

Ce jour là elle n'avait même pas envie de dessiner. Jamais elle n'aurait pu retranscrire l'émotion de ce lieu d'un coup de crayon. Cela aurait été un crime, du gâchis. Comme une bulle qui s'envole et qu'on prend dans sa main, alors elle éclate. Vouloir saisir la beauté de ce lieu aurait été comme l'enfermer dans une cage. Impossible. Elle devait rester libre et sauvage comme un cerf qui court dans la forêt. Et splendide.

Aysha fit quelques pas, ferma les yeux. Elle se laissa guider le long de la rive, faisant confiance à ses pieds, à ses sens, étendant les bras autour d'elle pour capter tout le vent qui l'effleurait, et marchant, marchant, au bord du Loch, sur les galets.
Vanille Fleury
Vanille Fleury
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Vanille Fleury, le  Ven 27 Oct 2017 - 20:16

Crac

Le pied avait mal tourné, peut-être était-ce le cœur au fond qui lui avait fait prend le mauvais chemin ? Il ne faisait plus grand chose de bien celui là. Tout bascule alors que je vacille brièvement sur des jambes incertaines, un pas ? Un autre ? Réapprendre doucement à marcher avant de jeter un bref coup d’œil pour être sûre de ne rien avoir oublié en chemin - sourire satisfait - merveilleux vibrant d"ironie mon âme entière en péril et le regard levé autour de moi f*ck le vide prenant et doucement qui rampe le long de la gorge pour former un nœud dans l'estomac qui se retour brusquement __ un genou à terre, paumes contre le sol quand d'un haut-le-cœur un repas s'enfuit contre la douceur de l'herbe humide, il y a un goût acide entre les lèvres quand celles ci s'étirent dans un sourire épuisé I'm fed up !

Imbécile sa voix dans ma tête depuis tant de temps maintenant, les doigts encore un peu tremblant que le regard se relève vers le ciel, le nez en l'air qui hume les parfums de cet autre monde. C'est pas Londres ici trop bien vu il ne manque pas de doigts alors les pas reprennent un peu plus rapide, sans regarder devant sans penser, sans espérer
être perdue j'avais l'habitude c'était pas vraiment nouveau, pas vraiment étrange mais moins froids que les couloirs au murs de pierres froides de ma tête - haussement d'épaule - je ne veux pas croire au hasard, est-ce que je suis venue cherche une autre âme ? Le cœur bat un peu plus fort mais l'allure ralenti quand les perles d'argent rencontre la surface nébuleuse du liquide aux milles reflets, c'est la bouche qui se manifeste la première non pas pour prononcer le moindre moi, il n'y a personne de toute façon et depuis quand tu t'arrêtes à ça ? mais bien pour s'ouvrir un peu, un joli ovale chassé bientôt par deux clignement des yeux et un nouveau haussement d'épaules avant de reprendre mon chemin

suffit de s'arrêter pour des natures mortes, comment on sort de ce tableau ?
ça y est, retrouvée prisonnière d'une toile peinte j'ai fini par devenir dessin de couleur
ça ne changera pas tant au final, j'ai envie de m'asseoir là et puis de gémir jusqu'à ce qu'on vienne me chercher
peut-être que ce serait une bonne solution mais les jambes ne sont pas d'accord et continuent leur route...

Soudain une forme de dos et j'ai dans les yeux un air malicieux qui pétille de plus en plus__ Je m'approche de la belle qui marche en semblant caresser de ses doigts d'enchanteresse l'instant du paysage qui jamais ne se meure que pour renaitre plus somptueux, un instant une main se tend vers elle pour l'interpeller, puis se retire, s'approche à nouveau et finalement lui attrape les poignets. Les petites mains blanches se referment sur sa main quand un murmure fuit j'aime bien quand t'es là sourire soudain élargit tu ne bouges pas d'accord ?

Invité
Anonymous
Invité

Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Invité, le  Dim 29 Oct 2017 - 0:30

[je m'excuse du retard, de la longueur et de la fadeur des couleurs, pas moyen d'en trouver sur le téléphone]


Dragomir lui avait dit qu'il lui faisait une surprise. Et Kalén adorait les surprises. Après un trajet en magicobus assez mouvementé (surtout pour son estomac), les deux cousins s'étaient arrêtés dans un endroit que la jeune Poufsouffle ne pouvait pas encore voir.
Effectivement, l'injonction avait été claire : les yeux fermés jusqu'à nouvel ordre. Cela renforçait bien évidemment l'excitation de Kalén et elle n'en pouvait plus d'attendre dans le noir de découvrir ce qu'il lui réservait. Ils avaient eu du mal à progresser sur un sol qui lui semblait caillouteux, elle aveugle, lui la guidant tant bien que mal en faisant avec sa jambe meurtrie et sa cane qui se coinçait parfois dans les mottes de terre.

Enfin, la permission d'ouvrir les yeux fut accordée et Kalén s'exécuta avec empressement.

Le paysage qui s'offrait à eux laissa la jeune fille bouche bée. Elle retint un hoquet de surprise et tenta vainement de bredouiller une phrase, tant l'émotion était forte.
Un lac, dont l'eau sombre semblait déjà appréhender le soir qui tombait sur la lande verdoyante. Un ciel éraflé, strié de coupures sanguines qui offrait un accent surréaliste au tableau. La chaleur des rayons semblait même éteindre la fraîcheur de la brise qui soufflait en cet fin d'après-midi.
Son cousin se mit à rire devant sa réaction, puis il prit la parole.

"Nous sommes quelques part au Nord de l’Écosse, au cœur du parc national de Cairngorms. Mais si je t'ai amené ici, outre pour la beauté du loch, c'est pour ceci."

Il désignait l'autre rive du lac, où se dressait un château somptueux semblant sculpté à même la roche. La demeure évoquait à Kalén certaines légendes communes aux pays celtes, de palais naturels où logeaient toutes sortes de créatures fantastiques.
Perdue dans sa contemplation extatique du lieu, la blairelle écouta quand même la suite du discours de Dragomir.

"Voici Fort Hound. La demeure ancestrale des McHaydenbloom depuis la création de cette maison. J'ai pensé que cela te plairait de le voir et peut être même de le visiter. Ma grand-mère est dans son chalet en Autriche, elle ne nous embetera pas. Le personnel me connait ils m'ouvriront la porte. J'ai hate de voir la tête de taty Betty, la cuisinière, quand je lui dirait que tu est la dernière héritière de ce château!"

A ces mots, la jeune fille haussa clairement un sourcil.

"La dernière héritière du château ? Je ne comprends pas... Et toi ? Et tu ne m'avais pas dit que tu avais un frère ? Ne devriez-vous pas pouvoir en bénéficier avant moi ?"

Les mots du jeune homme la flattaient autant qu'ils la gênaient. Elle ne savait pas trop quoi dire, et surtout, ne comprenait pas pourquoi Dragomir et son frère n'étaient pas, avant elle, les héritiers de la demeure.

Mais sa réflexion fut bientôt interrompue par un regard qui en disait long et une phrase à l'amorce aventurière. Un passage secret ? Il n'en fallut pas plus à Kalén pour hocher frénétiquement la tête, offrant un grand sourire à son cousin.
Ils s'engagèrent alors le long de la rive, prenant la direction du château, longeant avec délice les abords du lac noir en profitant de la fraîcheur du soir.
Dragomir Orton
Dragomir Orton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Dragomir Orton, le  Ven 12 Jan 2018 - 20:29


La surprise plaisait énormément à Kalèn à en juger son regard émerveillé. Elle cherchait ses mots, perdu dans la contemplation des lieux. Dragomir souriait, il avait toujours adoré faire plaisir, même avec des petits rien quotidiens. les questions cependant, me garçon ne put les éviter. Il tritura nerveusement sa canne, s’arrêtant un instant.

-Tout à commencé lorsque j’avais quinze ans. Ma grand mère à demandé à me parler seul à seul. Henry son mari venait de décéder mais elle n'avait pas l'air plus choquée que cela. Une fois tout les deux elle à commencé à m'insinuer plus ou moins discrètement qu'elle voulait de moi comme héritier de sa maison. Il était hors de question que ma mère, en froid avec elle, ou ma tante, dont elle n’approuve pas les... orientations sexuelles, n'héritent des McHaydenbloom. Elmer mon ainé devait déjà hériter des Orton, je lui ait alors innocemment demandé pourquoi elle ne se tournait pas vers mon second frère Augustus.

Dragomir inspira profondément. -Elle est entrée dans une rage folle, hurlant que jamais un cracmol ne toucherait à l'héritage d'une famille de plusieurs millénaires blablabla... Depuis ce jour je n'ai plus de grand-mère et Victoria McHaydenbloom n'est à mes yeux qu'une vielle dame perdue dans les traditions et la haine qu'elle engendre.

Un craquement soudain le fit se retourner. La baguette fusa en quelques secondes à peine.

-Qui est là?

L'angoisse revenait. Vipère tournait autour de Dragomir, attendant de la mordre.
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Aysha Brayd, le  Sam 3 Mar 2018 - 10:39

L'air la malmenait un peu mais Aysha restait solide, tel roseau. Qui plie mais ne rompt pas, disait le poème. Sa voix d'enfant le connaissait encore par cœur et le récitait dans sa tête pour emplir le vide. Soudain, une main. Douce et gracieuse, refermée sur la sienne. Pas besoin d'ouvrir les yeux, Aysha savait, sentait, et la voix bientôt vint confirmer sa sensation. Quelques mots chuchotés, ces mots doux et réconfortants, comme une sucette au caramel. Y transparaissait le sourire. Aysha ouvrit les yeux vers l'horizon sans cesser de marcher.

- Moi aussi, j'aime bien.


C'était vrai, elle aimait bien. Ellana. Elle ne se retourna pas, garda les yeux bien droits devant elle, et continua d'avancer, un pas après l'autre, une fille pour ombre. Une fille qui l'avait sauvée un jour, sauvée d'elle même. Une fille dont le visage même était synonyme d'un souvenir intense. Il fallait marcher sans s'arrêter, c'était ça qu'elles avaient appris ensemble. Exalter, exprimer. Tout lâcher. Ne rien contenir. Comme un flot, comme une marée. Comme un torrent furieux d'émotions, de larmes et de rires. Laisser couler doucement, laisser la terre boire cette eau, laisser les fleurs pousser grâce à elle, laisser la vie s'élever.

Un craquement soudain. Aysha regarda le monde autour d'elle comme elle ne l'avait pas fait auparavant. Un château à sa gauche. Des feuillages, un sentier au loin qui grimpait, sillonnait l'herbe. Une voix qui s'arrêta soudain. Et des mots, une question lâchée vive, comme un couteau tranchant. Qui est là ? Qui ? Aysha et Ellana pouvaient-elles répondre à sa question ? Encore eut-il fallut être quelqu'un dans ce paysage qui engloutissait toute âme. Cette magnificience. Cette voix était brutale et acerbe, brûlante. Elle avait brisé cette parenthèse, cette balade au milieu du monde. Entre deux mondes !

Une soudaine vague de colère monta en Aysha. Comment pouvaient-ils ? Comment ? Sur l'herbe près d'un fourré, une silhouette. Une ombre masculine, bras tendu, baguette armée. Ici, en ce lieu ! Venir briser la beauté du paysage avec cette violence, cette voix qui avait fait s'envoler les oiseaux, et les songes avec. Un affront. Aysha lâcha les mains de Ellana, se retourna vers elle enfin. La vue de son visage manqua de lui faire oublier cet inconnu mais elle de ressaisit bien vite. C'était trop tard, et la bleue n'aimait pas ceux qui cassaient ainsi la poésie du monde. Elle était hors d'elle comme rarement elle ne l'avait été. N'importe qui aurait trouvé cela ridicule. Mais c'était cette sorte de frustration spontanée, intense.

Alors elle fit un grand pas, puis deux, et contourna le buisson, le visage dur. Qu'il ne s'avise pas de lui lancer un sort ! Il, c'était un jeune homme, à peu près son âge peut-être ? Il était accompagné d'une jeune femme, un peu plus mûre, mais pas beaucoup sans doute. Que faisaient-ils là ? Là, au milieu de ce duo fantasque. Ils n'étaient pas à leur place. Pas au bon moment. Qu'ils aillent saccager un autre paysage, une autre parenthèse.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Galatéa Peverell, le  Sam 28 Juil 2018 - 17:53

RP avec Castielle et Rikka.
Elles ont mon LA


La sorcière posa son sac sur une table non-loin du lieu où elle avait transplané. Il y avait certes de meilleurs moments pour vérifier que rien ne manquait dans notre matériel, mais que voulez-vous. Quand on n'a pas de tête, un a une baguette ! Ce n'était qu'après sa vérification de dernière minute qu'elle releva la tête pour se retrouver face à face avec le lac. Une étendue d'eau véritablement gigantesque, ce qui rendrait ses explorations bien plus aléatoire. Même en sachant quoi chercher, elle n'était par certaine de trouver. Sans parler des différents risques, mais ça ce n'était pas vraiment au centre de ses préoccupations. Au vu de ce qu'elle apprit durant ses recherches, mourir dans l'eau serait un honneur !

Oui, elle en était venue à vouer un culte à l'élément eau à force d'en apprendre plus. Un fait qui l'a faisait toujours sourire. C'était carrément fou de vénérer l'eau secrètement. Parce que non, elle n'en avait jamais vraiment parler. Peu de gens s’intéressait à ce genre de magie, donc les occasions étaient rare. Souvent, c'était surtout les créatures qui étaient les stars. Et aujourd'hui ne ferait pas exception, car si Rachel était présente, c'était avant tout pour rencontrer la population local. Des sirènes !

Un coup d’œil à sa montre et Ester reprit son sac pour faire le reste du voyage à pied. Elle savait qu'un sorcier louait des barques pas loin. Peut-être même que Rikka y serait déjà. Cela faisait bien longtemps que les deux sorcières n'avaient pas eu l'occasion de se voir. Néanmoins, après réflexion, Rachel n'était pas certaine que les expéditions étaient le meilleur moyen de reprendre contact. Déjà parce qu'elle n'était même pas certaine que la blonde voudrait venir avec elle. Ensuite parce qu'une fois sous l'eau, c'était beaucoup plus difficile de discuter.

- Bonjour Monsieur, Elles sont à combien vos barques pour la journée ?
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Rikka M. Bennett, le  Lun 30 Juil 2018 - 15:31

La croisière s'amuse
~ #7 Rachel E. Pasca & Castielle Colt ~


Depuis plus de trois semaines, Rikka faisait des allers et retours entre son chalet et la Bibliothèque de Londres. Maintenant qu'elle avait un nouvel objectif en tête, rien ne pouvait se mettre en travers de sa route. La jeune femme avançait bien dans ses recherches, grâce à l'aide précieuse d'une des bibliothécaires. Bien entendu, le travail restait encore long mais elle sentait qu'elle était sur la bonne voie. Il ne fallait pas lambiner maintenant et ne pas se reposer sur ses lauriers. Aussi, la sorcière s'accordait peu de temps pour vaquer à d'autres occupations, d'autant qu'elle avait passé quatre jours à Cannes pour l'anniversaire de sa grand-mère. Quatre jours perdus pour son travail mais quatre jours gagnés en amour familial. Ce week-end lui avait fait du bien, tant physiquement, pour se ressourcer, que psychologiquement.

A présent, l'ex-Gryffondor était en forme pour continuer son travail. Le nez plongé dans les bouquins, elle n'avait rien fait d'autre pendant quatre jours. Parfois, elle sortait dans son jardin pour s'occuper de ses plantes, ce qui lui aérait l'esprit, mais cela s'arrêtait là. Alors, lorsqu'elle reçut des nouvelles de la part de ses grands-parents, venus lui rendre visite à l'aide du Magicobus, Rikka dut bien admettre qu'une pause lui ferait du bien. Surtout avec la lettre qu'ils apportaient. Celle-ci provenait d'une ancienne camarade de Poudlard, Rachel Ester Pasca, de quelques années son aînée. L'ancienne Serpentard avait été un peu son mentor à l'académie de magie, l'aidant dans ses cours et dans les devoirs. Elles étaient restées en contact après la sortie de Rachel, puis un peu moins durant les trois dernières années lors desquelles la blonde s'était exilée en Australie.

Cela faisait plaisir à Rikka d'avoir des nouvelles de vieilles amies. Il y avait d'abord eu Mered, qu'elle avait un peu côtoyée à l'école, puis Kohane, avec qui elle avait partagé de nombreuses soirées dans le dortoir de Gryffondor. Mine de rien, revoir d'anciennes têtes était plaisant. Alors, revoir Rachel serait fort sympathique, d'autant que cette dernière demandait son aide pour une petite expédition en Ecosse. Le loch où la brune voulait aller, Rikka en avait déjà entendu parler. Pourquoi ne pas y aller aussi pour aider son amie ? De plus, c'était pour la bonne cause : étudier les sirènes. Peut-être que l'ancienne rouge et or pouvait en profiter pour approfondir ses connaissances dans les plantes sous-marines et ainsi élargir ses propres recherches. Donc, c'était décidé : elle rejoindrait Rachel !

Le jour venu, la blondinette était parée. Elle n'avait emporté que le strict minimum dans un petit sac à dos girly qui ne faisait pas vraiment aventurière. Et le plus important était sa baguette magique, bien au chaud dans son holster d'avant-bras. Si les Moldus y regardaient, ils n'auraient vu qu'une attelle et penseraient que la jeune femme s'était blessée. Pourtant, sa plus redoutable arme s'y trouvait cachée... Ainsi équipée et vêtue d'un short et de bonnes petites bottes, Rikka était prête à partir. Ce qui l'attendait ensuite n'était pas des plus plaisants mais il fallait bien le faire... Elle prit une bonne respiration et transplana. Pouf. Pour arriver non loin dudit loch.

Les paysages d'Ecosse faisaient partie des favoris de la sorcière. Elle prit un bon bol d'air frais et se sentit revigorée suite à son transplanage l'ayant laissée nauséeuse. Elle prit le chemin du loch, qui se trouvait encore un peu plus loin. Elle avait dû transplaner à bonne distance, puisqu'elle ne connaissait pas sa destination précisément. Mais elle put y arriver une dizaine de minutes plus tard. Rikka prit un instant pour contempler le paysage et le loch avant de se tourner vers le point de rendez-vous. C'était une petite cabane où un sorcier s'occupait de louer de petites embarcations aux touristes, moldus comme sorciers. Deux silhouettes se découpaient au loin et la blonde put deviner que l'une appartenait à nulle autre que Rachel. Elle discutait sans doute avec le loueur.

― J'vais vous faire un prix, ma p'tite dame, disait le sorcier. On va dire qu'ça vous f'ra 1 Gallion pour la journée.
― Vendu ! intervint Rikka en sortant une pièce de sa bourse. Salut Rachel, ça faisait un bail ! fit la jeune femme avec un grand sourire.

Les deux sorcières se donnèrent l'accolade, tandis que le sorcier marmonnait dans sa barbe de le suivre jusqu'aux bateaux. Cela faisait au moins quatre ans que les deux anciennes élèves de Poudlard ne s'étaient pas vues et en quatre ans, beaucoup de choses s'étaient passées. Elles auraient bien le temps de discuter un peu, avant de barboter.

― T'as pas pris une ride, commença la blonde. Alors comme ça, tu es devenue propriétaire de Waddiwasi si j'ai bien compris ? Et tu t'es découvert une passion pour l'eau et ses habitants ?



HRP:
 
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Galatéa Peverell, le  Jeu 2 Aoû 2018 - 13:57

HRP : on continue sans Castielle

La sorcière essuya son front d'un geste machinal tandis qu'elle se renseignait sur le prix des embarcations. Elle avait si chaud et avait hâte de plonger, mais à bien y réfléchir, elle préférait griller au soleil ici que dans l'une des salle camp des Aurors. Le simple souvenir de ce désert la mettait en colère, mais la pression retomba aussi vite qu'elle était apparue lorsqu'une furie blonde l'a ramena sur terre. A peine Rikka eu-t-elle le temps de payer la sommes que Rachel l'a prenait dans ses bras.

- Eh oui ! Je suis pleines de surprises. J'ai aussi hérité du Chicaneur et je viens d'être promue co-capitaine de l'équipe de Quidditch.

Et elle était aussi phénix, écrivait un livre et blablablabla... trop de chose, tout le temps, Rachel avait bien conscience que ça ne pouvait pas durer. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait entreprit d'embaucher un(e) gérant(e) et qu'elle avait fait le pleins d'écrivaine pour le journal. Ainsi sa charge de travail diminuait de manière non négligeable.

- Bon et toi alors, qu'est-ce que tu deviens ? Tu voyages toujours autant ?

Les deux sorcières étaient arrivés au bord de la rive, là où les attendait une simple barque en bois sans pageai. Ester fit alors mine d'écouter ce que l'homme avait à dire, consigne de sécurité et tout et tout, mais en réalité elle avait déjà la tête dans l'eau. Le bateau était enchanté, fallait le rendre en état, faire attention aux moldus et faire attention au monstre du lac. Tout ça elle savait déjà.

- Z'êtes sûre d'avoir tout comprit mes p'tites dames ? L'montre est...

- Mais oui, ne vous inquiétez pas.

Rachel lui aurait bien sortie une blague ou deux, mais finalement elle joua la carte de la politesse. Elle lui adressa un sourire, jeta son sac dans la barque, embarqua, aida Rikka en tenait le bateau à la berge et puis zouuuuuuu... Adieu le monsieur.
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Rikka M. Bennett, le  Ven 3 Aoû 2018 - 14:13

La croisière s'amuse
~ #7 Rachel E. Pasca


Il n'y avait pas à dire, revoir une vieille amie faisait du bien au moral. Après trois ans passés loin de chez soi, revoir un visage familier était un vrai bonheur. Les deux sorcières en auraient des choses à se raconter, comme l'ascension de Rachel à la tête de la boutique de farces et attrapes. L'ancienne rouge et or n'y allait pas particulièrement souvent lorsqu'elle était à Poudlard mais elle avait souvenir que sa comparse Serpentard en parlait assez. Maintenant qu'elle en était propriétaire, elle devait avoir quelques changements et aménagements. Rikka irait bien y faire un tour, un de ces jours. Juste pour voir.

― Eh oui ! Je suis pleines de surprises. J'ai aussi hérité du Chicaneur et je viens d'être promue co-capitaine de l'équipe de Quidditch.

En effet, il s'en était passé des choses durant ces dernières années ! Non seulement l'ex vert et argent était une reine du commerce mais en plus de ça, elle était Rédactrice-en-chef au Chicaneur, ce journal un peu fou-fou, et elle faisait aussi partie de l'équipe de Quidditch de Serpentard et en tant que co-capitaine en plus. A bien y réfléchir, que Rachel soit à la tête du Chicaneur, ce n'était pas très étonnant si elle était aussi propriétaire de la boutique de farces et attrapes : les deux allaient un peu de paire, non ? En tout cas, la jeune femme semblait avoir réussi sa carrière et ça lui allait bien. Elle semblait épanouie.

― Eh bah dis donc... fit Rikka, impressionnée, tandis que les deux sorcières arrivaient au bord du loch. Oh moi... j'ai voyagé un peu partout en Europe durant ces trois dernières années. Et comme tu le sais, j'ai arrêté mes études de Médicomagie pour m'entraîner en Australie et entrer dans les forces de l'ordre. Je suis prête à faire ma candidature chez les Aurors prochainement...

La blonde avait en effet voyagé en Europe, comme par exemple la France, l'Islande ou la Grèce, mais elle avait aussi été visiter l'Asie en compagnie d'un vieil ami de Gryffondor. Tous ces voyages avaient calculés pour être utiles à la jeune femme, qui avait son but bien précis en tête depuis l'arrêt de ses études. Le chemin semblait long, vu à partir de cet instant, mais au final, trois ans, c'était plutôt court. Nul doute qu'elle avait encore des choses à apprendre mais elle était prête et avait déjà une solide base pour commencer. Elle avait hâte.

Une petite embarcation les attendait sur le bord. Ce n'était qu'une coque en bois, tout ce qu'il y avait de plus simple ! Même pas de quoi naviguer. En même temps, si elle était magique... pas besoin de ramer. Le vieux sorcier les avait suivies et leur donnait des explications sur le fonctionnement de la barque et des conseils de sécurité.

― Z'êtes sûre d'avoir tout comprit mes p'tites dames ? L'monstre est...

Rachel le coupa, lui assurant que tout irait bien. Rikka hocha la tête en souriant et donna une petite tape sur l'épaule du vieux. Les deux jeunes femmes lancèrent leurs sacs dans la barque avant de commencer à la mettre à l'eau. L'ancienne Serpentard grimpa dedans et aida l'ancienne Gryffondor. Ah, deux Maisons rivales travaillant main dans la main, c'était beau. Les pieds dans l'eau, Rikka poussa l'embarcation et sauta à l'intérieur une fois cette dernière mise en marche. Le bateau tangua un peu et s'éloigna de la berge, laissant le sorcier seul, contemplant ses deux clientes. Il fit demi-tour, les laissant se débrouiller.

Rikka se tourna vers Rachel en souriant. Si on mettait de côté le fait qu'elles allaient étudier des sirènes, la balade aurait pu être sympathique. Le ciel était bleu, il n'y avait pas trop de vent, le soleil brillait et le paysage était magnifique. Elle avait presque envie de s'allonger dans la barque et de se prélasser, juste en profitant de l'instant. Hélas, ça n'allait pas être pour tout de suite ! Il y avait un travail à accomplir ici.

― Bon alors ! fit Rikka en se tenant aux bords de la barque. Par où on commence ? Tu sais où aller ? Je t'avoue que je te suis sur ce coup...



HRP:
 
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Galatéa Peverell, le  Dim 19 Aoû 2018 - 17:23

Lorsque Rikka sauta dans l'embarquement, le seul réflexe de la brune fut de se tenir solidement aux bords en bois. Elle n'avait pas peur pour un sous, mais son truc à elle s'était d'être sous l'eau, pas sur l'eau. Le mal de mer et tout ça. Un jour il allait falloir qu'elle se renseigne ou qu'elle demande à quelqu'un de lui créer un potion contre ce fléaux. En attendant elle devait se contenter de quelques trucs de moldus, comme de fixer un point à l'horizon. Vous pourriez être surprit de voir comment une barque peu bouger, même sur un lac, lorsqu'il y avait du vent. Comme aujourd'hui.

Une fois passé le mouvement de l'embarcation, Rachel s'installa confortablement et ouvrir grand ses yeux. Auror, vraiment ? La sorcière commençait à croire qu'elle avait fait un mauvais choix de carrière en devenant propriétaire. Si elle était devenue Auror, sa vie aurait été peut-être plus facile. Elle n'aurait pas eu besoin de se cacher. Elle n'aurait pas besoin de mentir à une amie de plus. Faire ce genre de révélation, ça avait toujours un prix. Rikka méritait mieux.

- Les rôles s'inverses on dirait ! J'aurais bien besoin de cours sur la médicomagie.

Petit sourire amusée. Dire qu'à une époque c'était elle qui filait des coup de main pour les devoirs de la blonde. Ce genre d'ironie lui plaisait bien. Néanmoins Ester ne perdait pas de vue qu'avoir Rikka comme professeur lui permettrait enfin de réellement se remettre aux études. Cela faisait trop longtemps qu'elle galérait avec les soins magiques.

La barque avançait doucement et Ester laissa ses mains pendre de chaque côté de sorte à les avoir dans l'eau. Elle invita d'ailleurs son amie à faire de même, car le lac était grand. Le voyage allait prendre bien trente minutes, de quoi rattraper le temps perdu ! Ou de faire un point sur leur expédition à venir.

- Tu sais quoi du lac ?

Rachel, qui plissait des yeux à cause du soleil, sursauta brusquement.

- T'as déjà eu l'occasion de croiser un Auror depuis ton retour ?
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Rikka M. Bennett, le  Mar 4 Sep 2018 - 17:43

La croisière s'amuse
~ #7 Rachel E. Pasca


Le mouvement de la barque commençait à devenir régulier. Cette dernière filait sur l'eau calme du loch, laissant derrière elle les remous s'écraser sur la berge qui s'éloignait petit à petit. Rikka profitait du paysage et s'installa le plus confortablement possible, en veillant à ne pas trop bouger pour ne pas les faire chavirer. Non que la jeune femme ne savait pas nager, sinon elle ne serait pas là, mais leur destination n'était pas encore atteinte. Il leur faudrait plusieurs dizaines de minutes de voyage tranquille pour arriver à l'endroit clé de leur expédition. En attendant, les deux sorcières n'avaient qu'à profiter de cet instant de répit et de discutailler pour rattraper le temps perdu. Trois ans, il s'en était passé des choses comme elles avaient déjà pu le découvrir.

― Les rôles s'inverses on dirait ! J'aurais bien besoin de cours sur la médicomagie, fit Rachel en souriant.

Le temps où elles étudiaient toutes les deux lui paraissait bien lointain. Rikka se revit penchée sur ses devoirs, lunettes sur le nez, la brune à ses côtés essayant de lui expliquer une matière. Était-ce l'Histoire de la Magie ou la Divination ? Elle ne s'en souvenait plus trop. En tout cas, son aide avait été bénéfique, puisque la blondinette avait eu ses BUSE et par la suite, ses ASPIC, avec de bonnes notes. Si Rikka pouvait rendre la monnaie de sa pièce à son amie, elle n'en serait que ravie. Surtout s'il s'agissait de Médicomagie : elle en connaissait plus d'un rayon.

― Tu n'as qu'à me demander, je t'aiderai volontiers ! répondit la jeune femme en riant doucement, s'imaginant professeur.

Idée qui n'avait rien de déplaisant en vérité. Une petite graine d'idée s'était formée plusieurs jours plus tôt, tandis qu'elle avait secouru un jeune élève dans la Forêt Interdite. Il s'était foulé la cheville et avait paru surpris d'être soigné avec de simples moyens. Rikka lui avait proposé de lui apprendre si ça l'intéressait. Elle ne s'était pas pu plus penché ensuite sur la question car elle ne voulait pas se focaliser sur des choses qui n'étaient pas encore totalement formées. Mais cela avait suffi à faire germer un projet, qui à présent était bien entamé.

― Tu sais quoi du lac ? demanda Rachel, les mains pendant librement dans l'eau et les yeux plissés à cause du soleil. T'as déjà eu l'occasion de croiser un Auror depuis ton retour ? fit-elle ensuite, sursautant un peu brusquement.

La blonde ne fit pas tellement attention à ce changement de sujet brusque. Rikka avait parlé de postuler chez les Aurors au cours des prochaines semaines, aussi peut-être que Rachel venait de percuter. Avait-elle quelque chose à se reprocher pour poser cette question ? Peu importait de toute façon. L'ancienne rouge et or n'avait pas envie de penser à ça : en ce moment, elle n'était qu'une jeune adulte sur une barque, au milieu d'un loch en compagnie d'une ancienne camarade d'école, profitant tranquillement. Elle sortit la main de l'embarcation et imita l'ex-serpent d'argent, plongeant le bout des doigts dans l'eau.

― Je ne sais rien de plus que toi, répondit la sorcière en observant les sillons que provoquaient ses doigts sur l'eau. Il y a des créatures aquatiques là où nous allons et peut-être qu'elles pourront nous donner de la connaissance, notamment sur les plantes. Enfin, ça j'espère surtout pour moi... fit-elle avec un petit sourire. Et sinon... Non, je n'ai pas croisé d'Auror depuis mon retour... Pourquoi, tu as un grief avec l'un d'entre eux ?

Question subtile qui avait d'un côté simplement la marque de la curiosité, et de l'autre, l'intention d'en savoir un peu plus. Rachel et elle ne s'étaient pas vues depuis plusieurs années. Les choses avaient changé, c'était certain. Mais à quel point ?


Dernière édition par Rikka M. Bennett le Dim 16 Sep 2018 - 12:28, édité 1 fois
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Galatéa Peverell, le  Dim 9 Sep 2018 - 18:13

Rachel arqua un sourcil moqueur. Voulait-elle qu'elle se mette à genou pour la supplier de lui donner des cours ? Mais elle aurait tout le temps de se confondre en supplications un autre jour, surtout si Rikka souhaitait rester dans les parages. Cela faisait du bien au moral de revoir une vieille amie, car Ester s'était éloignée d'un peu tout le monde sans même s'en rendre compte. Elle s'était enfermée dans sa bulle de douleur en pensant épargner ses proches, en pensant se montrer forte. Aujourd'hui voilà le résultat. Elle avait plus de travail que d'amis.

Et pour le coup, elle était heureuse de partager sa passion avec quelqu'un d'autre que Cara. Même si elle aimait beaucoup cette dernière. C'était le fait de voir une nouvelle tête surtout. Elle avait hâte de plonger ! C'était paisible sous l'eau, tellement plus agréable que tout ce qu'elle avait déjà connu d'autre. Même les possibles dangers n'arrivaient jamais à la rebouter. Il n'y avait, après tout, pas de monstres sous l'eau. A peine une créature mangeuse d'homme. Pas de quoi inquiéter deux sorcières.

Et sinon... Non, je n'ai pas croisé d'Auror depuis mon retour... Pourquoi, tu as un grief avec l'un d'entre eux ?

Ester fut bien incapable de cacher son amusement, aussi se mordit-elle la lèvre comme une vaine tentative pour ne pas trop sourire. La subtile, mais néanmoins pas discrète interrogation de l'ancienne lionne avait de quoi amuser. Elle ? Des ennuis avec la justice ? Rachel avait peut-être beaucoup changer et il était vrai que le ministère ne savait pas tout d'elle non plus, mais personne ne changeait à ce point. Pas sans que ça soit inquiétant ! Et malgré ses drames et ses remords, la sorcière était toujours malade face à la moindre dispute avec une tiers personne.

- Ah ! Tellement pas mon genre. Mais le chef des Aurors Rikka... Il est tellement...

Soupire semi-rêveur. Rikka comprendrait ce qu'il y avait à comprendre. Comprenez-là bien, elle n'était nullement attiré par cet homme qu'elle savait finalement assez loin de ses critères habituelles. Il était bien trop sérieux, bien trop moralisateur. En tout cas pour ce qu'elle connaissait de lui. Mais bon sang ce qu'il était beau !

- Je fais partie de leur soutien juste pour lui !

Regard complice, sourire espiègle. C'était plus ou moins vrai, même si la réalité était bien différente des apparences. C'était un mélange d'ambition pour le futur, de sympathie en souvenir du passé et de convictions profondes comme quoi elle était une sorte de Robine pour des Aurors qui avaient le rôle de Batman. Il devait toujours y avoir quelqu'un pour travailler dans l'ombre.

- T'as quelqu'un en vu d'ailleurs ?
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Rikka M. Bennett, le  Dim 16 Sep 2018 - 12:45

La croisière s'amuse
~ #7 Rachel E. Pasca


Les doigts traçant des sillons sur la surface paisible de l'eau, la blondinette remarqua que la question qu'elle venait de poser au sujet d'un potentiel grief avec un Auror amusait Rachel. Pourtant, cette dernière se mordit la lèvre pour s'empêcher de trop sourire. Rikka ne savait pas très bien comment elle devait prendre cela mais elle ne fit aucun commentaire, se contentant de sourire à son tour, s'imaginant son amie d'antan aux prises avec la justice pour une quelconque raison. Dans ses souvenirs, elle ne voyait pas l'ancienne vert et argent très rebelle. Qu'elle pût avoir des ennuis maintenant aurait été bien étonnant venant de sa part mais après tout, tout était possible.

― Ah ! Tellement pas mon genre. Mais le chef des Aurors Rikka... Il est tellement... dit la propriétaire de Waddiwasi en soupirant. Je fais partie de leur soutien juste pour lui !

Rikka rit joyeusement en voyant Rachel s'extasier au sujet de cet homme qui était le chef des Aurors. Apparemment, pour qu'elle fût dans cet état, il devait être sacrément beau et ravager les cœurs des demoiselles en détresse. Cependant, la jeune sorcière ne l'avait pas rencontré et ne voyait donc pas à quoi il pouvait ressembler. En tout cas, c'était un peu le cadet de ses soucis ! Vu son passif avec la gente masculine, elle s'en fichait comme de l'an quarante mais son amie ne pouvait pas le savoir. Elle ne montra rien de ses sentiments, souriant tout en secouant la tête niaisement.

― Ce n'est pas vraiment dans mes projets à l'heure actuelle, répondit-elle en plongeant cette fois la main entière dans l'eau. Devait-elle lui parler de Mark ? J'ai eu une mauvaise expérience il y a quelques années alors, les hommes... je n'y pense pas.

La sorcière ponctua sa phrase par un sourire qui se voulait mystérieux. Elle pensa alors au futur, à ce que sa vie serait si elle continuait à se méfier des hommes. Finirait-elle vieille fille, entourée de chats ? L'image d'elle, vieillissante et pleine de poils félins, la fit sourire. Un jour, peut-être plus proche qu'elle ne le savait, ses maux seraient guéris et elle pourrait avancer. Mais ce n'était pas encore pour aujourd'hui, aussi mit-elle ces pensées tristes de côté pour se concentrer sur le présent. Ainsi donc, Rachel fantasmait sur le chef des Aurors.

― A part ce beau chef des Aurors, tu n'as personne dans ta vie ? Eh, qui sait, on rencontrera peut-être notre âme sœur sous l'eau ! s'exclama-t-elle en riant et en éclaboussant Rachel.

Qui savait ce qu'elles allaient rencontrer sous la surface du loch ?
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Galatéa Peverell, le  Mer 19 Sep 2018 - 21:07

Ester leva les yeux aux ciels en un demi-sourire moqueur. Les hommes, on y pensait toujours un peu. Celui qui avait un jour décréter que les hommes ne pensaient qu'à ça n'avait sans doute jamais parlé à une femme dans sa vie ! Et néanmoins, la sorcière devait admettre que s'extasier devant un homme s'était bien moins amusant quand la personne en face de soit n'avait aucune idée de l'apparence de l'homme en question.

A l'aise sur la petite embarcation qui avançait bien heureusement toute seule, Rachel observa avec envie Rikka mettre la main dans l'eau. Ce devait être frai et doux, agréable. Tout ce qu'elle aimait, hélas la sorcière savait que dès l'instant qu'elle aurait touché l'eau elle n'aurait plus qu'une seule idée : plonger. Quoi que. Était-ce vraiment dérangeant qu'elle plonge et suive la barque à la nage ? Tant qu'elle continuait à faire la conversation, franchement, elle ne voyait pas trop. Cependant, cela faisait un moment qu'elles ne s'étaient pas vu et c'est sans doute ce qui retînt Rachel. Qu'allait en penser Rikka ?

― A part ce beau chef des Aurors, tu n'as personne dans ta vie ? Eh, qui sait, on rencontrera peut-être notre âme sœur sous l'eau !

- Eh !

Sans s'y attendre, la sorcière venait malgré elle de goûter à l'eau du lac. Ce qui lui avait effectivement envie de plonger, mais plus dans le but de faire une bombe qui éclabousserait la blonde. Une enfant, elle ? Non voyons, simplement elle aimait gagner. Aussi elle n'y alla pas avec des pincettes et c'est à grands coups de bras qu'elle se pencha pour éclabousser Rikka à son tour. Mais simplement plus que ce que Rikka avait initialement fait. La pauvre... Elle ne savait pas dans quoi elle venait d'embarquer.

Cependant, Rachel s'arrêta d'elle-même après cinq ou six grosses éclaboussures. Finalement, elle était toutes les deux aussi tremper, mais la brune en était fière. Aussi se laissa-t-elle glisser en arrière, les deux mains dans l'eau. Bah oui, maintenant qu'elle était trempée... Puis elle se redressa en constatant que la position lui donnait le mal de mer. Vivement l'exploration !

- Tu sais j'ai un homme rien qu'à moi maintenant ! annonça-t-elle avec la voix d'une enfant terriblement fière d'avoir réussi quelque chose de ses mains. Et un petit frère aussi... Et une soeur. Non deux ! Avec encore des frères et une famille riche et célèbre ! Une pause, une grimmage -d'enfant toujours-. Longue histoire ! Par contre je te promets... Je te promets que si un triton me demande en mariage je quitte tout pour vivre sous l'océan !

Enfin sous le loch ! Mais était-ce vraiment important ?
Contenu sponsorisé

Un Loch en Ecosse Empty
Re: Un Loch en Ecosse
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 2

 Un Loch en Ecosse

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.