AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 4 sur 4
Escapade nocturne dans les Cuisines
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle

Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Osvald Osborne, le  Dim 20 Jan 2019 - 14:15

Je trempe mes lèvre dans le nectar sucré, fermant les yeux pour mieux m'en délecter. Instant de pure douceur bien vite mis à mal une seconde plus tard. Apparu du néant, aperçu par-dessus le bord du bol levé sur mon nez, un grand brun aux milles et unes perles et anneaux sur le visage donne le hoquet à mon coeur qui rate un battement. Complètement surpris je manque de m'étrangler dans le lait brûlant et commence à tousser comme un naufragé sortis des eaux. Il sort d'où ? Je l'ai pas vu venir ! Ni entendu ! Ni rien !
Trop occupé à récupérer mes capacités respiratoires, je ne sais rien répondre à toutes ses demandes.
Quand le nom d'Aysha est prononcé, je fais enfin le lien. Mais oui bien sûr, le prince charmant dont elle parlait entre deux missions préfectorales ! Enzo. Qui porte en plus le même nom de famille qu'un aiglon surexcité bien de chez nous, dans le nid.

Je hoche la tête en guise de réponse, me raclant encore la gorge par moment. « Désolé ! » Si j'avais su qu'il était destiné à quelqu'un d'autre évidemment que je ne me serrais pas permis de prendre son goûter. Maintenant que le voile est levé, je comprends mieux les échanges de regards des elfes. Ne sachant pas s'ils devaient me prévenir de la présence d'un autre humain ou garder la cachette de celui-ci secrète. Les pauvres, on a dû les mettre dans une de ces situations ! Heureusement ils n'ont pas l'air de nous en tenir rigueur, reprenant leurs affaires comme si l'on n'était pas là mais tout en nous servant quand même.

Un second bol arrive, pour Enzo encore, et je le regarde avec grande curiosité et gourmandise l'agrémenter de tout ce qu'il aime. « Pas de soucis ne t'en fais pas, ça me va comme ça. ». Déjà que ce n'est pas bien mon genre de balancer, là en plus j'aurais dû expliquer ce que je faisais là et pourquoi. Les justifications des rondes coulent de source pour nous mais on nous demande tout de même des comptes le lendemain. Je préfère éviter. Et puis le Serpentard ne fait rien de mal, comme moi il a l'air d'apprécier la nuit pour ce qu'elle est. « Ça a l'air bon ce que tu as fais là ! ». Moi avec ma tartine de chocolat noisette et mon lait chocolaté, je fais dans le classique. Rien de péjoratif, juste une constatation. « Ils sont rares les gens qui aiment la cannelle comme ça » Et puis la chantilly, on la verrait plus sur une glace que sur un bol de lait.

Sourire enfantin de ma part, on dirait un gamin parlant de ses chocolats favoris, mais je m'en fiche. On est bien là. Alors je reprends une gorgée, en faisant attention à ne pas m'étouffer cette fois.
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Eden L. Maddox, le  Sam 26 Jan 2019 - 11:57


 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.

C’était divertissant de le voir s’excuser de la sorte. Je m’amuse même à prendre une cuillère de chantilly pour me la glisser entre mes lèvres alors qu’il me certifie qu’il ne dira rien à personne. D’un coup, je ne peux qu’apprécier son geste et apprécié sa délicate compagnie aussi. Ensuite, je l’entend parler à propos de mon bol et continue de sourire lorsqu’il a l’impression de le trouver à son goût. Je ne peux nier que je prends un morceau de ma gaufre pour la tremper dans celui-ci et la lui tendre avec un clin d’œil.

- « Tiens, goûte, tu m’en diras des nouvelles après. »

Puis, après avoir déposer la gaufre humide de lait chocolatée sur le bord de son assiette, j’attrape mon bol à deux mains et le porte à mes lèvres doucement. D’une gorgée, je m’extase de cette douleur et m’enivre de sa chaleur. Que c’est bon de pouvoir profiter de ces rares périodes toutes tendres au sein du château.

- « J’m’appelle Enzo et toi, tu.. dois être Osvald, c’est ça ? Si j’en crois ce que ma copine m'a déjà raconté à propos de votre maison… Mh ? »

Pour finir, ça ne m’empêche pas de me lécher les lèvres en déposant ce dernier sur la table avant de venir essuyer mes lèvres d’une serviette en papier. Quelques secondes plus tard, je reporte mon regard sur le préfet avec un regard interrogatif dans mes pupilles. À vrai dire, j’espère aussi ne pas me tromper, sinon, j’aurais vraiment l’air idiot face à lui.
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Osvald Osborne, le  Dim 24 Fév 2019 - 20:03

La gaufre gentiment offerte, je ne me fais pas prier pour la dévorer. Tout expert ou amoureux de la gastronomie me foudroierait du regard en me voyant ainsi, eux qui estiment que pour réellement se délecter d'un met il faut le décortiquer, le manger du bout des lèvres, le croquer du bout des dents. Moi je prends une énorme bouchée et laisse faire ma langue, après tout c'est elle qui est la plus à même de juger. Le nuage de chantilly fond en un éclair en bouche et la cannelle me pique les narines, je ne suis pas bien habitué mais ce n'est pas mauvais du tout ! J'approuve d'un « Mh mmh » tout en mastiquant et hochant la tête. À la fois pour signaler que j'apprécie mais aussi qu'il ne se trompe pas de personne.

Aysha. Un pincement au ventre me prend malgré moi. Dans cette atmosphère chaleureuse je ressent la froideur d'une ombre qui ne m'a jamais vraiment quitté, que j'avais juste réussi à repousser et ignorer. Aysha. Elle sort avec ce garçon... mais à lui aussi elle lui ment. Cette pensée lance un voile de tristesse sur mon coeur. Ils sont amoureux et pourtant...
Je regarde les yeux foncés de mon camarade de virée nocturne. Est-ce que je dois lui dire ? Est-ce qu'il me croira seulement ? Un inconnu débarque, lui pique son chocolat et termine en lui disant que sa petite-amie n'est pas qui elle prétend, à sa place n'importe qui m'enverrait balader. Moi-même je ne sais pas comment je réagirais. Et puis, si elle l'apprend...
L'épisode de la maison en ruine remonte à des mois de ça et depuis notre petite altercation dans la salle des préfets, je n'ai jamais vraiment eu de problème. Clairement, Aysha avait abandonné mon cas et avait sans doute passé le mot à ses semblables. Mais si elle apprenait que je donne des avertissements à ses proches ? Qu'est-ce qu'elle serait capable de me faire ?

À ce stade de mon fugace chemin de pensée, même la chaleur de mon bol serré entre mes doigts ne parvient pas à me réchauffer. Une sueur froide menace de me prendre le dos et la tête, alors je plonge le nez dans le lait sucré pour me soustraire à l'éventuel regard d'Enzo. Non, je ne dois rien faire. Je ne peux rien faire. C'est trop dangereux, pour lui comme pour moi. Tout au plus je peux le mettre sur la piste, le faire douter, mais je ne doute pas une seconde de mes capacités à ne pas y parvenir et à rendre ça encore plus compliqué que ça ne l'est déjà.

Un petit silence plane et je mords dans ma tartine pour m'empêcher de trop en dire. « Vous êtes ensemble depuis combien de temps au fait?, elle ne m'a jamais dit ». C'est pas bien de parler la bouche à moitié pleine, maman me taperais sur les doigts !
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Eden L. Maddox, le  Sam 2 Mar 2019 - 9:37


 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.

Assis devant ce goûter nocturne, j’arrive à remettre de l’ordre dans mes idées, mais je me rends compte aussi qu’il y a beaucoup de choses qui restent problématique aussi. D’un soupire, je viens me masser la nuque lorsque j’attrape une bouchée de ma gourmandise du soir. Pendant que mon regard se pose sur le visage du « bleu », je repense à ma copine, au fait que je lui cache beaucoup trop de chose, mais je suis tout aussi conscient que ça ne durera pas éternellement aussi. Un jour ou l’autre, elle finira par l’apprendre que ce soit de ma bouche ou de celles des autres. J’ignore aussi si elle restera à mes côtés autant de temps qu’on se l’était promis, j’ignore aussi jusqu’où mes pieds me porteront, mais je suis sûr d’une chose. Là, tout de suite, ce soir, je suis bien dans mes baskets, je sais ce que je veux faire de ma vie aussi, même si certains points restent flous.

- « Quelque chose ne va pas ? T’as l’air plutôt pâle, là, d’un coup. »

Devrais-je lui faire comprendre que je remarque son changement d’attitude lorsque j’ai commencé à parler de ma copine. Devrais-je lui dire que je suis quelqu’un d’énigmatique, mais de perspicace aussi, car j’accorde trop d’attentions aux moindres détails. Je ne suis pas friand d’user constamment de la parole.

- « Depuis un long moment, ça va bien faire un ans et demi, si ma mémoire ne me fait pas défauts. »

Pour en revenir à elle, un pincement au cœur se forme dans ma poitrine, parce que je sais que je ne suis pas le mec le plus parfait de la Terre. J’ignore pour combien de temps encore, nous resterons ensemble, elle et moi. Voir même, si elle restera avec moi si je viens à tout lui avouer, un jour ou l’autre aussi…
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Osvald Osborne, le  Sam 2 Mar 2019 - 21:56

Ma tentative d'esquive est un échec. Ce n'est pas nouveau, je sais bien qu'on lit en moi comme dans un livre ouvert et mon bol de chocolat n'a pas réussi à masquer mon torrent d'émotions interne. Castielle me dit souvent que je devrais travailler là-dessus, que ça me rend vulnérable et qu'il faut savoir se construire un masque de temps en temps. Elle est marrante, la fille de l'eau, de me dire ça alors que ses colères sont à l'image de la mer qu'elle a épousé ; incontrôlables. Moi je n'ai pas envie de porter de masque, mon visage me convient très bien. Et puis si on peut lire mon désarroi sur mes traits, en quoi est-ce mal ? Bien sûr ça me met dans des situations délicates, comme maintenant, mais je ne troquerais ça contre un ersatz de moi-même pour rien au monde.
« Oh euh non ça va, c'est juste... »
Oui Osvald, c'est juste quoi ? Que Aysha est effrayante ? Qu'il devrait faire attention, qu'elle est moins innocente et perdue qu'elle n'en a l'air ? Que je l'ai connu sous son déguisement et que ça m'a secoué le coeur et l'âme, et que je ne le lui souhaite pas d'autant plus à cause de leurs sentiments amoureux ? Oui, c'est juste ça, oui...
Un an et demi de relation. C'est tellement long et court à la fois ! Les battements dans ma poitrine s'accélère. Tellement longtemps qu'elle lui ment... Alors que l'amour est un sentiment si pur. Penser ne pouvoir se passer d'une personne jusqu'à la fin de ses jours, ne pas supporter d'être séparé d'elle plus que de raison. Ne vivre que pour la voir sourire. Et à côté de ça...
Soudain, le doute m'entaille l'estomac. Et si elle se servait de lui comme elle avait voulut se servir de moi ? Épris d'elle, il ne se serait sans doute pas posé de questions et...
« Elle est cool Aysha mais parfois... », dans ma tête une multitude de voix aiguës me hurlent de ne pas achever cette phrase, « Elle est un peu mystérieuse, non ? ». Je baisse les yeux dans mon bol. Tout en moi rêve de me matérialisé en gouttes de lait chocolaté et de disparaître dans ce petit océan brun et sucré. Qu'est-ce qui m'a pris ? Qu'est-ce qui me prend ?? « Même en tant que collègue j'ai parfois du mal à la comprendre... »
Les voix gagnent du terrain et bientôt j'ai l'impression de recevoir un sceau d'eau glacé sur la tête. Me ramenant direction sur terre et me faisant prendre conscience que je parle à l'actuel petit copain de la concernée. Et que ledit petit copain ne craint pas la douleur au vu des innombrables perles et boucles sur son visage.
« Pardon ! Désolé je voulais pas paraître bizarre ! Je suis fatigué je crois, je dis n'importe quoi ! »
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Eden L. Maddox, le  Jeu 7 Mar 2019 - 18:26


 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.

Ce goûter nocturne prend des tournures auxquelles je n’aurais jamais cru ça possible. Me retrouver à table avec le collègue de ma copine et me retrouver à parler d’elle. Et à en juger par le visage qu’il peine à dissimuler, voir à camoufler, je ne peux que confirmer les hypothèses que j’émets tout seul dans ma propre tête. Il trouve ma petite-amie cool, mais mystérieuse. Ça résume bien ce qu’elle est, même lorsqu’elle est avec moi, mais il y a aussi toute une autre liste d’adjectifs que je pourrais énumérer si l’envie me prend aussi. Alors, face à cette nouvelle, je me retiens de rire pour ne pas rendre le jeune homme face à moi, mal à l’aise. J’imagine qu’il ne doit pas être au courant de la réputation qui me précède, encore moins des rumeurs qui cours à mon sujet tout comme le sien. Plus d’un aiglon trouve mon « couple » absurde et je suis attristé de voir que les infos se propagent dans l’air comme une trainée de poudre. Pourtant, je redouble d’efforts pour que notre idylle à elle et moi, se passe à l’abri des regards, mais rien y fait. Alors, lentement, je secoue la tête pour chasser mon moment de questionnements étranges avant de regarder le jeune Osvald avec un léger sourire inscrit sur les lèvres.

- « Tu sais, ça, tu ne me l’apprends pas, je le savais déjà. Elle est aussi mystérieuse que moi et c’est ce qui me plait chez elle. Sauf si c’est pas ce que tu voulais dire par là ? »

Pour être bizarre, en effet, il l’est. J’ai un peu de mal à voir où il veut en venir par ces propos abstraits. Est-ce qu’Aysha me cacherait des choses ? Quoi que je suis mal placé pour lui faire la morale, puisque je cache pas mal de chose aux yeux de tout le monde aussi. Peut-être que je devrais creuser le terrain vis-à-vis d’elle, lorsqu’on se recroisera encore au détour d’un couloir ou à l’extérieur de Poudlard…
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Osvald Osborne
Osvald Osborne
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Osvald Osborne, le  Ven 8 Mar 2019 - 18:24

Même si Enzo n'a pas l'air en colère, qu'il me souri et me répond calmement, je ne me sens pas très bien. Tout en moi est déchiré. Je dois lui dire. Mais c'est dangereux. Dans tous les cas c'est dangereux. Dans un cas, ça ne l'est que pour lui, et dans l'autre ça l'est pour nous deux. La personne honnête que j'espère être au fond, me pousse à tout lui dire. Le lâche que je regrette d'être, me retient de toutes ses forces. Au milieu de ce tumultes d'émotions contraire, il y a moi, qui me réfugie dans mon gouter pour me calmer. Et aussi peut-être un peu pour gagner du temps. J'engouffre tout, bois cul sec ou presque. Puis je fais mine de me rendre compte qu'il est tard et que je dois repartir. Tout en mâchouillant à la va-vite un énorme bout de tartine et des excuses bidons, je me lève dans l'espoir d'atteindre la sortie rapidement. Le lâche a gagné. La honte prend donc le relais dans mon cœur, aux côtés de la peur.

J'essuie d'un coup de manche le chocolat qu'il me reste sans doute au coin de la bouche. J'ai mal à l'estomac maintenant, c'est tout ce que je mérite ! J'ai l'impression que mon coeur va tout simplement s'arrêter de battre tellement il me fait mal. Pendant une seconde j'ai même la sensation que je vais vomir, là, sur le carrelage. Mais j'avale ma salive et, une fois le dos tourné à mon problème, prêt à partir de cette cuisine qui m'étouffe d'un coup, les mots s'envolent.
« Ce que je veux dire c'est qu'elle sort du château la nuit parfois. »
Mon souffle me manque, j'aurais pu courir un marathon avec Castielle que je ne serais pas moins à court d'air.
« Pas toujours avec les meilleurs intentions... même si elle, elle est persuadée d'être sur le droit chemin... »

Un début de larmes au coin des yeux, je pars en lui soufflant une prière ; « S'il te plaît ne lui dis pas que tu l'as entendu de moi... »
Le temps s'arrête pendant un instant. J'ai peur. Peur des représailles. Peur qu'il ne me croit pas et le dise aux autres pour se moquer. Peur qu'il me suive pour me crier dessus que je n'ai aucun droit de calomnier sa copine. Peur qu'elle se retourne contre lui, si elle venait à l'apprendre. Peur.
Alors je tourne dans un couloir, puis dans l'autre. Je me dis qu'il faut que je retourne au dortoir. Mais elle y est. Enfin si elle n'est pas de sortie pour rallier un autre camarade à sa cause. Je ne peux pas y retourner maintenant. On ne sera pas à une règle enfreinte de plus ou de moins ce soir, je m'enfuie vers l'extérieur. Le parc. Il faut que je respire !

Départ de Oz - Merci Enzo c'était trop bien amour
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Eden L. Maddox, le  Dim 10 Mar 2019 - 13:01


 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.
RP libre, départ d'Enzo.

Ce pauvre Serdaigle, il n’a pas l’air d’aller bien et moi, je me traite d’imbécile parce que je ne le remarque pas tout de suite. Et lorsque c’est le cas, je le vois prendre si vite la fuite que je n’ai même pas eu le temps de pouvoir réagir. Ses paroles, quant à elles, me restent en mémoire. Je ne tarde pas non plus à comprendre où il veut en venir, mais de là à prendre Aysha pour l’une des Leurs, je ne pense pas que ça soit le cas ou alors, c’est que ma copine se fiche de moi, depuis belle lurette déjà. Quoi que je ne sais pas trop, je ne peux me fier à personne, pas même à elle, sur ce coup-là. D’un air nerveux, je fixe cette porte qui s’est refermé après le passage d’Osvald et je soupire plus longuement avant de me dire que si les peurs du jeune Serdy, sont fondés. Je vais devoir surveiller mon comportement à son égard. Alors, rapidement, je termine de manger et je sors de la pièce à mon tour, dans l’unique but de rejoindre mon dortoir à l’ombre des regards indiscrets. Et c’est avec l’estomac noué que je peine à trouver le sommeil, désormais… à cause des aveux subtiles du jeune préfet rencontré plus tôt…  
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Contenu sponsorisé

Escapade nocturne dans les Cuisines - Page 4 Empty
Re: Escapade nocturne dans les Cuisines
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 4

 Escapade nocturne dans les Cuisines

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.