AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 6 sur 7
Baker Street
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Azaël Peverell
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Azaël Peverell, Mar 03 Juil 2018, 10:40


LA Linou


A croire qu'il y a plus moyen de se balader tranquille dans Londres. Y'a toujours des trucs qui se passent, et toujours sous ton nez en plus. A croire que t'attires vraiment les emmerdes. Même quand c'est pas sur toi qu'elles tombent, elles restent jamais bien loin. En voulant tranquillement passer la soirée du côté moldu de la capitale britannique, te voilà face à une bagarre d'ivrognes devant un bar. Rien de bien étonnant. Il y en a tous les jours, même chez les sorciers, t'es bien placé pour le savoir vu tous les crétins que t'as dû virer des Trois Balais lorsque tu y bossais encore.

T'avais plutôt l'intention de passer ta route, comme d'hab. Mais t'as quand même cette curiosité malsaine. Comme tous les voyeurs regroupés autour des deux protagonistes. L'envie de voir la violence, de ne pas chercher à l'empêcher. De s'en nourrir. C'est le côté sombre de l'espèce humaine, et il t'attire étrangement. T'es d'ailleurs souvent le premier à te jeter tête baissée dans la mêlée, te souciant des conséquences que lorsqu'il est souvent trop tard. Les bruits de chair et d'os qui s'entrechoquent te font légèrement frisonner. Tu t'approches, juste pour jeter un oeil. Après tout, t'as le temps.

Tu te frayes un passage. Mais t'arrives trop tard. Tout est fini. Un type par terre, complètement sonné. L'autre debout, ensanglanté. Le grand vainqueur, bravo. Froncement de sourcils lorsque tu reconnais le blondinet. Qu'est ce qu'il fout là celui-là ? Il peut pas fréquenter des bars sorciers, comme tout le monde ? Et puis, il a pas l'air bien. Un peu pâlot. Ou alors, c'est le sang qui coule de la poitrine. D'une plaie. Ton regard voit l'arme au sol. Tu comprends qu'il n'a pas pu tout éviter. Tu pousses un soupir. Tu l'aimes bien, le Felagünd. Il a pas la lumière à tous les étages, mais il est loin d'être désagréable.

Foutue conscience, foutue morale. Ta soirée tranquille sera pour une autre fois. Tu joues des bras pour dégager les gens. Faut qu'ils le lâchent, faut qu'ils dégagent. Tu chopes le bras du presque ami pour qu'il s'appuie sur toi. Et tu lances un regard noir aux spectateurs dont tu faisais partie il y a quelques secondes encore.

- Cassez-vous, le spectacle est terminé.

Vous fendez la foule. Tu t'aides de ton épaule libre et de la colère qui gronde en toi. T'aimes pas ça. T'amènes le blondinet un peu plus loin. Et tu lui jettes un regard noir.

- T'es franchement débile, si ton adversaire a un couteau et que tu peux pas utiliser ta baguette tu dégages, c'la base !

Même toi c'est une règle que t'as compris. Un oeil à la plaie. Nouveau soupir. T'y connais que dalle en médicomagie, c'est pas ton truc, tu serais capable d'arrêter son coeur au lieu de l'écoulement de sang.

- T'peux te soigner ?

Histoire de commencer par le commencement. Tu pourras toujours l'engueuler après. C'est pas perdu. Sauf s'il te crève sur les bras. Mais quand même, pas pour ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lïnwe Felagünd, Sam 14 Juil 2018, 20:20


/!\ CONTENU SENSIBLE /!\

tu pigeais que dalle à ce qui t'arrivait, la bouche en biais
tu fixais nonchalamment la plaie au centre de ton corps comme un point de fuite
                                                             dans ton délire, t'étais devenu une oeuvre d'art
                                                             aucune crédibilité et pourtant ? t'étais bien fier-

un peu comme un avant-garde

hmpf. t'essayais de retenir tant bien que mal le sang qui fuit
de ta poitrine, t'as un trou dans le ventre et tu ne sens que quelques picotements
c'est demain, que tu douilleras / en attendant on te prend par le bras de force, au début
                      tu crois à une vengeance : ta vue est obstruée par la bagarre les événements
le sang le choc et l'alcool et les lampadaires hallucinogènes — ouais ça fait beaucoup

un burn out improbable et imprévu, ici à Baker Street quoi
t'entends même pas ce qu'on te dit crie
parce que ça hurle déjà contre les parois de tes tympans : des tambours de bois font la guerre

maintenant t'as la tête qui tourne
maintenant t'as la gerbe et la tremblote

tu pourrais courir un deux cent mètres
mais quelque part à l'ouest : on te dit stop ! mort aux
détenus qui se prélassent dans ta tête

on te traite de débile
mais ça a l'air gentil pour autant, tu sais pas pourquoi
la voix te dit quelque chose mais t'arrives pas à remettre
la tête : les yeux à demi-clos

tu peux te soigner ? - je.. bah... nan !
genre, qui de censé peut-il lui demander ça ?
en plus, ça a toujours été une brêle en médicomagie, enfin, la faute
à Poudlard hein

attends mais..j'je te c-connais ? tout va pour le mieux
tu papotes
et tu vas crever.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Azaël Peverell, Jeu 19 Juil 2018, 21:23


LA Linou


Il peut pas se soigner. Il vient de se faire poignarder, et il peut pas se soigner. Il est irrécupérable ce type. C'est vraiment à se demander ce que Leo peut lui trouver. Ou même pourquoi tu le supportes toi-même. En plus, il ferme à moitié les yeux comme si il allait dormir et il te reconnaît pas. Super. T'aurais mieux fait de le laisser crever sur le trottoir, personne n'en aurait jamais rien su et t'aurais été tranquille. Mais non, faut que tu fasses du zèle, que tu te donnes bonne conscience. Tu lèves les yeux au ciel en poussant un soupir, et tu l'aides à s'asseoir contre un mur. C'est qu'il commence à peser son poids ce crétin.

- Oui tu m'connais, on a bossé ensemble bien trop longtemps.

T'as pas envie d'être vraiment sympa. En plus, avec ses yeux à moitié fermés, t'as l'impression qu'il va rester sur le carreaux. Faut vraiment qu'il se réveille. Alors tu lui fous quelques petites baffes histoire d'être bien certain de conserver son attention.

- Déjà, tu restes avec moi, interdiction de dormir.

Histoire de poser les bases. Parce que te retrouver avec un cadavre sur les bras ne fait pas partie des plans de ta soirée. Et tu réfléchis à quelque chose pour stopper l'écoulement de sang sans risquer de simplement empire la situation. Il n'y a qu'un sort que tu maîtrises à peu près quand on en vient à la médicomagie. Et c'est loin d'être le plus puissant de tous. Mais avec un peu de chance, ça suffira. Et au pire.. Bah t'auras fait ce que t'as pu. Tu sors ta baguette après avoir vérifié qu'il n'y avait personne aux alentours.

- Bouge pas si tu veux pas y passer.

Enfin peut être que ça ne suffira pas à le garder en vie. Mais au moins, tu tentes quelque chose. Tu te concentres et vise la plaie avec un #Episkey. Et l'écoulement de sang se fait plus faible. Par contre, il continue toujours un peu. Mais tu peux difficilement faire mieux. Alors tu finis par retirer ta veste pour lui coller sur la blessure.

- Tiens ça bien serré, avec un peu de chance ça finira par arrêter de couler. Mais tu m'dois une veste, boulet.

Tu sais pas trop si t'es sensé l'emmener à Ste Mangouste ou pas. Peut être qu'il a pas envie. Mais pour l'instant, tu dois surtout le garder conscient. Et le mieux pour ça reste de le faire parler.

- S'est passé quoi ? Pourquoi tu t'es pas barré directement ? T'as vu ton gabarit, t'espérais vraiment gagner ?
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 26 Juil 2018, 16:39


tu papotes
et tu vas crever
le regard latent - l'absence de pertinence
te ronge les contours de la peau
t'entends les os craquer
sous les pavés de l'autre
côté de la rue
deux voitures dont un taxi
qui te massacrent la concentration
c'est qu'aussi, les pneus crissent jusqu'à Manchester

— tu reviens un instant en arrière
dans l'ère du temps ariéré
t'as bossé avec qui, déjà ? une voix insuportable
le sens de l'honneur et d'une fidélité parfaite
bien que parfois absurde et inexplicable

Aza-za.
za za za
za
za za
zaza
za

ouais, Aza quoi ! le gars le plus jaloux que tu connaisses
même pour un poil de boursouflet
il avait fini par quitter les Trois Balais pour une histoire de
bébé, sur le coup tu t'en étais bien branlé de son départ
mais ça causait un peu un vide, faut avouer
on pouvait plus parler sur son dos avec son patron —

rester avec lui, ok
ça t'avais pigé en même temps tu pouvais pas faire
autrement que de rester avec lui ici

t'espérais qu'il te montre un de ses trucs de Merlin
mais ça s'avérait plutôt Lockhart - tout dans la clarté de
l'esthétisme
rien dans le cervelet de bœuf cuisiné

lui devoir une veste
t'essaies de tout noter dans ta tête
mais c'est un peu... hardcore quoi

en même temps, sa veste devait pas être
très belle pour qu'il te la mette comme un garrot

alors tu disais oui
t'acquiesçait dans le vide
mais au fond tu lui payerais jamais
une meilleure veste que celle-là

il parle de gabarit mais il sait même pas ce que c'est
que de faire la muscu' - tu hausses les sourcils, un peu désespéré
c'est pas ce que tu crois...

l'excuse qui passe partout
et qui trépasse partout
aussi

c'est pas moi... c'est lui qui..
qui a commencé, oui on sait
termine même pas ta phrase

tu tentes de te relever
en vain car trop aviné

et les bleus commencent à te donner
du tort
un tour à Sainte-Mangouste
serait pas de refus, c'est clair.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Azaël Peverell, Lun 30 Juil 2018, 21:40


LA Linou


Il a vraiment l'air sonné le gosse. Encore plus chelou que d'habitude. Déjà qu'il a jamais paru bien irrigué au niveau du cerveau, le trou dans sa poitrine par lequel s'échappe le sang n'arrange pas les choses. M'enfin, déjà, il a l'air de te remettre, même si c'est dans un flou total. Il te sort les excuses les plus bidons qui existent. Comme si ça pouvait expliquer sa stupidité. Non, vraiment, faut que quelqu'un lui apprenne les base de la vie au Felagünd, parce que là, il est pire qu'à la masse.

Il balance le nom de l'hôpital des sorciers. Tu pousses un soupir. C'est vrai que c'est sans doute la meilleure idée qu'il puisse soumettre vu son état. Et t'as pas franchement d'autre plan en tête, alors tu te dis que c'est sûrement ce que tu dois faire. T'espères simplement que personne ne te demandera des explications, parce que tu ne comprends pas bien la situation toi-même. Enfin, t'as compris que le gamin était un crétin, mais c'est comme écrit sur son front, donc tu n'apprendrais rien à personne en le disant à haute voix.

Tu le chopes à nouveau, pour l'aider à se hisser sur ses jambes. T'as besoin qu'il fasse un effort un peu, tu peux pas tout faire. Nouveau regard autour de toi tandis que tu passes son bras par dessus ton épaule. Tu le chopes au niveau de l'aisselle de l'autre côté, en le maintenant comme tu peux, tout en maintenant ta veste contre sa blessure tant bien que mal. Tu lâches quelques mots de mise en garde.

- Tu bouges surtout pas. Et tu te cramponnes.

C'est qu'il ne faudrait pas ajouter une désartibulation par-dessus le coup de couteau, ce serait vraiment dommage. Et dangereux. Tu te concentre sur ta destination, et tu transplanes dans un *CRAC* sonore, emportant avec toi un déchet humain. S'il était moins bourré, p'tet que le sang coulerait moins vite de sa plaie. C'est que l'alcool ça fluidifie vachement le sang. Raison de plus pour arrêter. Vous voilà bientôt devant l'hôpital. Tu te fais pas prier pour entrer. Y'a plus qu'à trouver les urgences. Ou à gueuler comme un forcené pour qu'on vienne t'aider. C'est qu'il pèse son poids le bestiaux, et t'as comme oublié l'utilité d'une baguette magique dans une telle situation.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 23 Aoû 2018, 16:57


Sorry, c'est un peu pauvre :s

tu t'apprêtes à vomir dans la rue
mais t'as même pas le temps de régurgiter le trop-plein de salive
que ton compagnon et toi transplanez devant l'hôpital ; laissant derrière toi
des marques d'une vie délabrée, oubliée . t'as même plus la force
de rendre tes tripes par le roadtrip que t'as fait
non, tu vacilles encore et encore
tu vois des néons qui t'aveuglent comme
des gros soleils
des bruits de moteurs, au loin
et tu te cramponnes au bras
une statue dans l'air chaud du soir

tu ne sais pas où il t'emmène
tu ne sais pas où te diriger
tu te laisses guider
tu te laisses faire
une liasse d'impuissance
au creux de ton estomac

t'essaies de remercier le chouette type
qui t'a sauvé la vie mais tu baragouines
dans tes babines

un médecin qui arrive probablement
mais t'es même pas assez lucide pour ça
d'habitude t'arrives à percevoir les choses
avant les autres mais là
t'es comblé
de pics avinés

ahh
ahh
ahh

t'as plus la force d'ouvrir les yeux
et le voyage t'a fatigué
tu tombes
somnolant, mourant à moitié.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Azaël Peverell, Dim 02 Sep 2018, 14:39


Tu comprends rien à ce que le blondinet essaie de raconter. En fait, t'as juste envie de lui hurler de la fermer et de se concentrer sur le fait de rester en vie, mais tu gardes le silence. L'unique son qui sort de ta bouche est un appel à l'aide pour qu'on vienne te débarrasser de ce truc complètement bourré et à moitié vidé de son sang qui s'accroche à toi. Un médecin débarque. Plusieurs en fait. Les médicomages s'activent, font venir un brancard et le font léviter jusqu'à une chambre. Ou une salle d'examen, tu sais pas très bien.

On te dit que tu peux pas rentrer, que tu dois les laisser travailler. T'es assez d'accord, c'est pas toi qui va pouvoir aider. Tu regardes le sang sur la veste que tu viens de récupérer. Y'en a sur ton t-shirt aussi. Tu le retiens, le Felagünd, même quand il dégobille pas partout faut qu'il salisse tout. Tu te paies un café pour l'attente. Parce que t'es incapable de quitter les lieux sans savoir comment le gamin va s'en tirer. C'est ta bonne conscience qui se sent obligée de prendre le dessus dans ce genre de situation, tu parles d'une bénédiction...

T'as l'impression qu'ils passent une éternité avec lui. Tu sais pas trop ce qu'ils lui font, mais vu le temps que ça dure, t'espères bien qu'ils vont le tirer de ce mauvais pas. Café vidé, gobelet jeté dans la poubelle, tu commences à t'impatienter sérieusement. Ils peuvent pas venir te dire ce qu'il en est, non ? Enfin, ils finissent par sortir de là avec des sourires et des propos rassurants. Il va très bien s'en sortir, il a juste besoin de repos. D'ailleurs, paraît qu'il dort à poings fermés. Tu penses plutôt qu'il s'est évanoui comme la larve qu'il est.

On t'autorise à le voir. Tu refermes la porte derrière toi. Il est pâle, il a dû perdre pas mal de sang l'air de rien. Tu pousses un soupir. T'as pas très envie de le laisser ici tout seul. Au moins qu'il se réveille pas en devenant encore plus taré qu'il ne l'est. T'es trop sympa, ton bon coeur te perdra. Tu te laisses tomber dans le fauteuil du coin de la pièce, et poses ta tête contre le dossier d'un air las. Tu parles d'une soirée... Demain, tu bouges pas de la Cabane. On t'y reprendra pas à deux fois à jouer les super héros bidons. C'est pas ton truc. La preuve, t'es complètement paumé.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lïnwe Felagünd, Lun 24 Sep 2018, 14:42


DSL POUR LE RETARD. :x

ouais. nan. pour le
coup t'es vraiment pas bien
tu t'écroules à moitié parterre (l'autre moitié te retiens au bras du Peverell)
on te dit des trucs tout bas mais qui résonnent
comme les trompettes de la mort à tes oreilles

y'a des gens en blouse blanche qui sont tout autour de toi
t'es une bête de foire mais t'arrives même pas à protester
t'es juste une coquille vide
tes muscles sont tellement endoloris que tu ne te lèves plus
non, tu restes sur le sol
tu sens qu'on te soulève qu'on te transporte quelque part
on aurait pu te kidnapper et te faire tout ce que tu veux
t'aurais rien pu faire
t'aurais rien senti c'est clair

t'as les yeux déjà fermés depuis un moment
il ne reste que l'ouïe qu'est impeccable
le reste est entaché par les coups dans la rue
le poignard les cris les voix les moteurs des voitures
les lampadaires qui t'aveuglent les néons de l'hôpital
le transplanage la nausée qui revient
les médecins qui accourent tout autour de toi
pour la seconde fois
le bruit des machines au-dehors
les roues des brancards qui grincent sur le sol trop bien entretenu

le goût du sang dans ta bouche !

et puis le calme plat
comme si tout s'était arrêté
tu peines à te relever

[...]

et tu retombes au fond du lit. tout est calme
tout est plat
tu fermes les yeux et pourtant tu t'imagines
dans un autre monde
là où tout est blanc comme le linge au soleil
un vieux monsieur barbu t'accueille, un livre à la main -
des petits garçons aux ailes roses s'approchent de toi
et tu te réveilles en sursaut.

t'as du mal à ouvrir les yeux
mais t'es assis quand tu vois Azaël sur une chaise
t'es encore là ? toi
et la délicatesse
te perdra.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Azaël Peverell, Mar 09 Oct 2018, 19:33


Tu sais pas combien de temps t'es resté là, à attendre qu'il se réveille. Tu t'es probablement endormi toi-même sur la chaise. Pas bien longtemps, juste ce qu'il faut pour te taper des courbatures improbables. Tout ce que tu veux, c'est être sûr qu'il aille bien, qu'il commence pas à péter un câble tout seul en se réveillant ici sans savoir pourquoi ni comment. Il finit par se réveiller d'ailleurs. Il a l'air toujours aussi paumé. On va dire que pour une fois il a une excuse. Il s'étonne de ta présence. Comme si tu pouvais décemment être ailleurs. Tu hausses les épaules.

- Ouais, j'attendais que tu te réveilles. Ils ont dit que t'étais hors de danger.

Tu te lèves sans essayer d'en dire davantage. De toute façon, maintenant, il peut se gérer tout seul. Enfin, t'es pas sûr qu'il ait jamais pu faire ça en fait, mais t'as clairement fait ta part du boulot. T'es pas son père, et t'es pas non plus payé à regarder sa tronche de blondinet se fondre dans les draps blancs de l'hôpital. La porte est à quelques pas, tu la rejoins rapidement. Un dernier regard pour le convalescent, et une dernière réflexion pour la route.

- Evite les embrouilles la prochaine fois. J'suis pas sûr que ça se passe si bien à chaque fois.

Si on peut dire que se faire planter et se retrouver à l'hôpital c'est bien se passer quoi. Mais d'un autre côté, il ne s'est pas retrouvé à la morgue, c'est déjà pas mal. On peut pas tout avoir dans la vie. Un signe de main pour le saluer, et tu n'attends pas plus longtemps pour te barrer. T'as une nuit à récupérer.


Fin du RP pour moi, merci amour
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Baker Street - Page 6 Empty
Post à déplacer

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 08 Nov 2018, 20:13


(PV Alexeï — Reprise de RP — ceci est donc un léger flashback)

La femme, quoique désorientée, n’insiste pas. Les enfants, satisfaits d’apprendre que les bonbons sont bien pour eux, se ragaillardissent. A peine Alexeï s’avance-t-il pour déposer ses achats que déjà, les loupiots se précipitent sur une sucette à la cerise.

Oh, cela les divise beaucoup… C’est ridicule vu la quantité de choix, mais c’est comme ça les enfants, quand l’un veut quelque chose l’autre désire avoir pareil. C’est comme si ça augmentait la valeur du bonbon, d’être désiré par un autre.

Je me souviens, quand j’étais jeune, j’avais découvert que Jane avait toute une stratégie dans la gestion des bonbons, surtout à la période d’Halloween. Quand on se repartageait nos gains, après la quête, elle prétendait toujours vouloir l’une des sucreries afin qu’on la suive dessus, et en fait, c’était même pas sa préférée.

Du coup avec Kitty, Lydia et Marie, on s’arrachait un bonbec, pendant qu’elle, l’air de rien, elle prenait son préféré. Je crois que j’avais neuf ans quand j’ai compris la supercherie. Autant vous dire qu’elle s’était fait du sucre sur notre dos, la petite ingénue…

La scène se dissipe de mon esprit, ravalée par les fantômes du présent, et je leur souris bêtement. Derrière, Alexeï reprend avec une riche proposition.
— Oh, je suis toujours partante pour un petit entraînement de Quidditch ! Tu voudrais pratiquer plutôt les tirs à la main, à la batte, les deux ? Après tout, pourquoi se priver...


Pour l’heure, notre jeune recrue s’est plutôt spécialisé dans la position préférée des débutants à leur arrivée dans l’équipe : les poursuiveurs. Je les comprends, en un sens : les poursuiveurs sont ceux qui font mille actions héroïques par minute.

C’est un poste pour lequel il est facile de se faire remarquer…

— Je sais que le poste de batteur ne t’intéresse pas particulièrement, mais je pense que ça vaudrait le coup d’essayer, un de ces quatre. Je t’ai jamais vu à la batte mais… Je sais pas. T’as les épaules pour en tout cas.


Un instant, Squirtle se détache de Braeden, lui abandonnant à regret la sucette. Il se reprend vite sur un autre bonbon, mais à peine entamé il désespère de son choix :
— Si tu le veux Monsieur je te l’offre, il est très bon !

Et hop-là, il recrache le bonbec et le tend du bout des doigts.

HRP : vu qu'il est parti, le RP est abandonné oui :x


Dernière édition par Lizzie Bennet le Sam 29 Déc 2018, 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Theya Alomora, Sam 29 Déc 2018, 17:15


Reprise du sujet, MP si problème.
LA Lorelaï


Longue soirée après le travail, tu avais décidé de te balader dans ce quartier qui te plaisait beaucoup et de te changer les idées. Déprimée depuis plusieurs jours tu ne supportais plus d'être chez toi, ou bien à Poudlard. Tout te faisait penser à lui, absolument tout. Tes yeux étaient rougis à force des larmes qui sortaient. Tu n'en pouvais plus.
Toi qui pensais qu'avec les jours ça deviendrait moins douloureux, ce n'en était pas le cas. Le ciel devenait peu à peu obscure, reflétant ton humeur du moment. Un signe, n'importe, tu levais les yeux au ciel en espérant une quelconque apparition céleste. Mais rien. Il n'y avait que toi et les passants de Londres, qui étaient occupés à faire leurs achats. Et toi tu étais seule. Complètement seule.
Peut être qu'un être divin t'avait entendu, car une jolie blonde apparaissait sous tes yeux. Heureusement pour toi, et c'était peut être la seconde personne qu'il te faudrait voir après Loredana. Les larmes se mirent à couler sur tes joues quand tu croisais ses prunelles. Si belle.

- Lolly, je suis tellement heureuse de te voir...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lorelaï Peony, Sam 29 Déc 2018, 17:28


LA Partagé - LA Mrs Ertz

La matinée avait été chargée à la boutique, même si Noël était passé et que les clients se faisaient plus rare, Mrs Ertz tenait à ce que ses deux employés - bientôt trois si Dieu le veut - préparent la rentrée.
La blonde se demandait quand elle pourrait prendre des vacances. Après sa soirée dans la famille de Dragomir, elle avait eu envie de se retrouver avec lui pour quelque jours, peut-être près d'un lac, de la mer, de l'océan ? Près de l'eau en tout cas.

Une petite bruine tombait sur ses joues froides, tandis qu'elle traversait les rues de Londres. Elle ne rentrait pas chez son père ce soir, malgré qu'elle soit retournée plusieurs fois à Manchester pour les fêtes, elle préférait rester ce soir dans son cocon pour se reposer un peu. En attendant de retrouver son foyer, elle s'était dirigée vers une épicerie des quartiers bohèmes de Londres pour s'acheter l'un de ses plats préférés chez l'un de ses traiteurs préférés.

C'est donc ainsi, tenant son sac en papier recyclé dans une main et hésitant à ouvrir son parapluie, que la jeune femme tomba sur son amie, la Poufsouffle qui savait tant adoucir son âme quand la tempête passait par là.
- Theya, dit-elle doucement.

Elle l'avait laissée la dernière fois après son passage à la boutique en lui promettant qu'elles se reverraient, qu'elles pourraient parler du départ de Jace qui semblait marquer la fin de leur relation. Cette idée coupa le souffle de Lorelaï qui n'hésita pas à prendre son amie dans ses bras.
Elle sentait que Theya n'avait pas encore pu digérer l'information, et sans plus de fioritures, elle répondit au message qu'elle sentait envoyé par l'Univers.
- Theya, ma belle, comment tu vas ? Je suis en train de rentrer chez moi et j'ai acheté beaucoup trop à manger. Tu veux pas qu'on aille s'installer au chaud autour d'un bon plat et d'un verre de vin - ou de chocolat ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Theya Alomora, Sam 29 Déc 2018, 17:41


Juste après Noël
LA mutuel


Ses bras délicats t'enlacaient alors que tu pleurais doucement. Pas de sanglots car tu étais trop pudique pour pleurer à chaude larme dans les rues de Londres mais le désespoir et le coeur déchiré était bien là. Sa douce voix, aux douces notes harmonieuses venaient réconforter ton âme. Ton prénom prononcé. Oh qu'elle t'avait manqué. Tu la serrais encore plus fort contre toi, voulant tout oublier dans ses bras.

Le temps étais passé si vite depuis que tu ne t'étais pas rendu compte du manque. Tu t'en voulais soudainement de ne pas lui avoir donner de nouvelles, elle avait vu dans quel état tu étais et... Devait se faire du soucis. Bercée par ses paroles tu entendais son invitation... Peut être qu'elle avait remarqué que tu avais maigri. Sans doute.. D'un haussement d'epaule et en reniflant légèrement tu répondais à sa proposition.

- Je veux bien manger oui... Heu ça va pas trop comme tu peux le voir... Et toi ? Tu me manques tu sais... J'aimerais tellement que tu sois encore à Poudlard...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lorelaï Peony, Dim 30 Déc 2018, 11:28


LA Partagés

Les larmes de la douce tombaient sur l'écharpe de Lorelaï qui l'enlaça encore quelques minutes avant de s'éloigner pour plonger ses yeux dans les siens. La jolie Poufsouffle avait le cœur brisé. Lorelaï la prit alors par le bras et l'entraîna chez elle.
- J'suis sûre que tu vas aimer, c'est du Nikkei, un mélange de cuisine péruvienne et japonaise. Délicieux, crémeux comme ça...

Un petit silence s'était installé.
Le poids de la brisure de Theya se posait sur les épaules de Lorelaï qui se rendit soudainement compte de la chance qu'elle avait d'avoir dans sa vie un homme aussi généreux que Dragomir, aussi simple et réfléchis. Les jours où elle s'inquiétait de l'amour que pouvait ou non lui porter Ulysse ne lui manquait pas. Le souvenir d'Edward se faisait doucement plus transparent, trouvant sa place dans cet espace confus qu'était son esprit de jeune adulte.

Lorelaï se serra contre le bras de Theya.
- On y est, dit-elle.
Lorelaï introduisit la clé dans la serrure du vieil immeuble, elle rentra dans le hall, s'attendant à voir surgir Miss Pomodora, mais étrangement la concierge n'apparu pas cette fois.
- C'est au troisième.

Les amies montèrent les marches qui les séparaient de l'appartement.
Quand elles arrivèrent enfin, Lorelaï montra le sofa à son amie et alla faire du thé.
- Je prépare tout et je t'apporte ça, dit-elle en se dirigeant vers la cuisine.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Theya Alomora, Dim 30 Déc 2018, 14:06


LA mutuel

Les pas se faisaient lents et discrets, les mots de la belle légers et réconfortants. Tu la suivais avec toute ta confiance, la laissant te guider au travers de Londres pour qu'elle t'emmène à son appartement. Les sens n'étaient plus, seul sa voix te permettait de rester sur terre et de ne pas te perdre. Un moment d'arrêt et tu regardais ce qui se dressait devant toi, un vieil immeuble. Oh, elle habite là... tête baissée tu montais les marches à ses côtés, bras dessus bras dessous. Une manière de te soutenir physiquement, heureusement d'ailleurs.

Depuis combien de jours n'avais-tu pas pris un repas complet ? Grignotage furtif devant ta mère et parfois même tu allais jusqu'à faire une crise de nerfs, l'appétit n'était plus là mais ta bienséance t'empecherait de refuser le repas de ton amie.

Vous entrez dans l'appartement et elle t'invita à t'asseoir sur le sofa.
Pourquoi se sofa te rappelait-il celui de Loredana ? Celui où elle avait pleurer contre ton épaule, pleine de désespoir. Tu chassais cette pensée de ton esprit, avant que les larmes se mettent à couler d'elles-mêmes encore une fois.

La pivoine revint assez rapidement un mug dans chaque main, tu pouvais sentir les effluves de thé vert, l'un de tes préférés. S'asseyant quelques instant à tes côtés tu étais prête à ouvrir les vannes mais rien n'en sortais. Peut être avais-tu écouler ton stock ?

-Merci... Je suis si perdue, regarde-moi, c'est n'importe quoi... Je ne me reconnais même plus... Comment peut-il me laisser tomber comme ça... Lolly promet moi de ne pas me laisser, pas toi, s'il te plait. Attrapant nerveusement sa main dans un besoin de réconfort, non le stock de larme n'était pas épuisé puisque quelques unes glissèrent sur tes joues rougies.


Dernière édition par Theya Alomora le Dim 30 Déc 2018, 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Lorelaï Peony, Dim 30 Déc 2018, 14:48


LA Partagés

Lorelaï apporta les tasses de thé chaud près de son amie. Il s'agissait d'un thé vert frais qu'elle avait elle-même relevé d'une touche de jasmin. Les jours où elle se voyait encore à la tête d'un salon de thé, entourée de pâtisseries au citron ne remontaient pas à si loin. Peut-être un jour réaliserait-elle ce rêve aussi ?
La jeune femme s'installe et prit son amie encore une fois dans ses bras. Ses mots la touchèrent, elle savait ce qu'était l'abandon, le manque, le deuil. Elle l'avait vécu maintes fois. A répétition. La liste était longue, et commençait avec sa mère à quatre ans seulement.
- Je ferai toujours de mon mieux pour être présente pour toi ma Theya, dit Lorelaï. Tiens, prends un mouchoir, dit-elle en approchant la boîte de bois blanc qui traînait sur sa table basse.

Puis elle commença à sortir les deux boîtes de sushis au poisson et au fromage blanc qu'elle avait acheté, quelques brochettes de poulet au cheddar anglais, une salade de choux et une salade d'algues au sésame.
- Tu vois, y en a bien assez.
Elle tendit des baguettes à son amie et versa de la sauce soja dans un petit récipient.
- Bon, maintenant tu vas tout me dire. De comment il te l'a appris à pourquoi vous êtes obligés de vous quitter. Parce que je comprends pas, vous pouvez pas rester ensemble à distance ?
Il y eut quelques secondes de silence durant lesquelles Lorelaï réalisa que son amie avait beaucoup maigrit. Elle n'avait rien remarqué dans la boutique, ni dans la rue, Theya portant toujours son manteau. Mais là, elle voyait bien que Theya avait perdu des ondulations qui la rendait si belle, celles autour desquelles Lorelaï avait dansé, à peine quelques mois plus tôt.
- Et mange !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Baker Street - Page 6 Empty
Re: Baker Street

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Baker Street

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.