AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 6 sur 7
Cours N°9 - Miroir du Monde
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Mered Adand
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Mered Adand, Ven 5 Jan 2018 - 0:13


Quel foutoir ! Même le narrateur du professeur avait galéré à comprendre l’ensemble de la scène, alors comprenez bien que celui de la simple élève rouquine risquait de faire quelques boulettes. Anna avait le gryffondor aux joues par la situation. J’étais bien tenté d’essayer de bouger mes doigts du coussinet mais je me retins. Dans ce corps-à-corps improvisé, mes émeraudes se baladèrent sur les courbes de ma mangeuse d’yeux. Vue le spectacle, j’allais remercier au moins dix fois le.la responsable de cette pluie de Gelata. Enfin, une fois libérée de cette position, c’est-à-dire pas trop tôt s’il vous plait. Lival en décida autrement, malheureusement…

L’emprise terminée, je me relevai pour identifier la personne à gratifier. Ma joie fut très courte quand je m’aperçus que cette œuvre provenait d’Artemis. Il n’en ratait pas une ce blaireau ! Il avait énervé plusieurs camarades et les reproches pleuvaient. Ah mais en fait il avait même dépassé les limites du prof, exclusion de cours ! Il en fallait pas plus pour me redonner le sourire. Bravo Monsieur, vous vous assumiez votre statut de responsable de classe, ça changeait de vos collègues trop cléments à l’égard de ce clown. Par contre, la remarque sur moi et Anna vous pouviez la garder. C’était un accident je vous le rappelle hein. Espèce d’esprit mal placé !

Et voilà, à cause de lui, la brune n’osait plus me regarder. D’un côté je la comprenais, il venait de nous démontrer sa sévérité et j’avais pas envie de jouer avec ses directives. Dommage, même si je ressentais encore des drôles de sensations traversant mon corps. Ce fut court mais intense et nous étions en public et habillée ! Je n’osais pas imaginer dans un autre contexte plus intime ce que ça serait. En fait si, vous vous en doutiez, mais chut. Faites comme si vous croyez à mon innocence de jeune femme qui va simplement continuer avec le nouvel exercice annoncé.

Numen Arma donc. Dans un premier temps j’avais pensé à une épée pour décapiter l’autre abruti néanmoins il venait de se faire virer et le prof avait été clair : pas d’objet tranchant. Bon très bien, alors quoi aussi ? L’autre zouave méritait un châtiment pour sa bêtise. Des coups de fouet tenez ! Ah mais c’était pas si mal comme idée ça. Se reconcentrer et ne plus penser à ma voisine, fermer les yeux, faire le vide, se projeter. J’y étais là, j’espérais…

#Numen Arma

Ma baguette changea de forme, pas trop au niveau du manche, surtout après. Des lanières de cuir relativement petites pendaient dans le vide. Ce n’était pas l’image que j’avais de mon fouet, je le voyais comme celui d’Indiana Jones si vous connaissez les vieux films moldus cultes. Beaucoup plus grand, beaucoup plus imposant, certainement pas comme ça quoi. Je le déposai sur ma table et pouffai de rire intérieurement. Mon inconscient était-il en train de transmettre un message à Anna ou mon narrateur était-il bête ? Je vous laisse méditer là-dessus et sachez que les deux ne sont pas incompatibles.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Galway Lynch
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Galway Lynch, Ven 5 Jan 2018 - 14:14


Les sanctions tombaient. Une multitude de points en moins. Une exclusion. Des menaces à tour de bras. Une épée. Une épée ? Le prof avait perdu la raison ? Il voulait les transpercer avec cette arme impressionnante ? Galway se recroquevilla sur sa table.

En fait non, c’était simplement la suite du cours, et il s’agissait de métamorphoser sa baguette en arme grâce au sortilège d’Invocation d’arme. Tout aussi déraisonnable du point de vue de Galway, étant donné que le chaos avait été créé avec un sortilège qui permettait simplement de transformer une surface dure en une surface collante. Mais Artemis avait été exclu, il y avait une chance pour que ça se passe bien.

Galway prit son manuel, encore un sortilège difficile, il n’était pas au bout de ses peines. Il se mit à imaginer ce qu’il pourrai faire de ce sortilège, pas quelque chose de trop ambitieux comme un revolver, composé de plusieurs pièces. Pas d’armes tranchantes… qu’en était-il des armes en bois ? Celles dont on se servait, comme arme d’entraînement, dans l’antiquité et au moyen âge. Ça devrait faire l’affaire. Il essaya de se représenter un tel objet dans son esprit.

-#Numen Arma !

Sa baguette vibra légèrement dans la paume de sa main, mais rien de plus ne se passa. Il fallait s’y attendre, il n’était pas encore doué pour métamorphoser un objet qu’il représentait seulement dans son esprit, il lui fallait un modèle. Il se mit à dessiner ce dont il voulait, le coloriant en marron pour ne pas se retrouver avec un épée en fer et se faire exclure.

Autours de lui les élèves multipliaient les tentatives avec plus ou moins de succès. Un gourdin, une matraque, un martinet et… un marteau de clown ! Galway lâcha un grand éclat de rire devant le résultat obtenu par Anna, deux rang devant lui. Pas moqueur non, juste très amusé par l’objet qu’était devenu sa baguette. Mais il devait se concentrer pour réussir ce sortilège pas évident.

-#Numen Arma !

Cette fois ça y est, sa baguette avait bel et bien changé de forme, une forme plutôt similaire à ce qu’il avait dessiné, il était plutôt fier de lui. Jusqu’à ce que sa lame en bois s’affaisse lamentablement. Elle avait une texture caoutchouteuse. Bon, il n’irait pas très loin avec tout ça, mais il prit le parti de s’en amuser, et fendit l’air en référence à ce qu’avait fait le professeur Evan quelques instants plus tôt, la lame de son épée sortant de sa paume en pendant. Il aurait bien proposé un duel d’armes inutiles à Anna à la sortie du cours, mais elle avait déjà retransformé sa baguette et il en fit autant.
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Loredana Sparks, Ven 5 Jan 2018 - 21:44


Pour le moment, le sortilège n'avait pas été très concluant pour la jeune femme. Malgré tout, elle n'était pas du genre à abandonner si rapidement. Changer sa baguette en une arme, n'était-ce pas quelque chose qui pouvait s'avérer utile à l'avenir ? Peut-être pas, mais il ne fallait jamais prendre de risque. Etre attentive à des cours où ils apprenaient des sorts d'attaques, de défenses et de métamorphoses pouvait toujours être utile. Loredana était donc le genre de sorcières à donner le mieux qu'elle pouvait pour parvenir à réussir ces sorts dont elle aurait peut-être besoin une fois dehors.

Elle jeta un coup d'oeil à ses camarades avant de se relancer. Certains, tout comme elle, avait du mal avec ce sortilège, d'autres y étaient parvenus assez rapidement. Artemis n'étant plus dans la salle de cours, tous semblaient avoir retrouvé leur calme bien que certains avaient encore les traits de leurs visages tendus. Au moins, le Poufsouffle n'allait pas transformer toutes les baguettes en couteau pour les envoyer ensuite sur le mur à côté de la tête d'Evan. La Gryffondor n'avait pas été personnellement le sortilège de gelé envoyé dans toute la salle. Elle savait, pour avoir assisté à de nombreux cours avec lui, que le préfet des jaune aimait beaucoup faire son intéressant. Il s'était donné en spectacle, avait ensuite fait un petit caprice avant de se faire renvoyer fin de l'histoire.

Bref, arrêtons de nous égarer. Loredana se concentra de nouveau, baguette en main afin de la métamorphoser en une arme moldu, vide pour ne blesser personne. Allait-elle y arriver cette fois ? Elle n'en était pas sûre, mais espérer tout de même pouvoir y parvenir, ne serait-ce que pour sa fierté personnelle.
Ne lâchant pas sa baguette des yeux, posée au creux de sa main, elle prononça l'incantation.
#Numen Arma


Cette fois-ci et contrairement à la première fois, elle sentit une légère vibration sur le creux de sa main, le sortilège avait fonctionné et sa baguette se changea en une belle arme de couleur argentée. Elle aurait préféré qu'elle prenne la forme d'une dague, mais Lival l'avait formellement interdit afin d'éviter que le cours ne dérape encore un fois. Alors elle se contenta d'observer son arme ne sachant pas vraiment quoi en faire. Née d'une famille de sang-pur, elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de voir ce genre d'objet durant sa vie, bien qu'elle savait qu'elle pouvait s'avérer être très dangereuse pour les moldus. Elle ne s'était jamais attardée davantage.
Elle regarda autour d'elle et remarqua que beaucoup d'élèves (la plupart d'ailleurs) avaient déjà réussi leur sort. En réalité, elle s'en fichait, l'important était qu'elle y était parvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Azaël Peverell, Sam 6 Jan 2018 - 20:46


Y'a une affiche lumineuse clignotante qui s'allume soudainement dans ton esprit. Lival a l'air en colère. Très en colère. Dès que tu l'entends hausser le ton, tu te rassois bien sagement à ta place, le regard rivé sur un point de ta table. Pas moyen que tu croises son regard dans un instant pareil. Tu te contentes de réceptionner ses paroles. Arty est vraiment dans la Mer**. T'aimes pas ça. Le problème, c'est que t'es bien incapable de prendre sa défense face à Lival. Il te fait flipper. Et limite, c'est mérité qu'il se fasse engueuler vu le bordel engendré. Alors tu serais pas tellement dans ton droit. Et t'as aucune envie de profiter une nouvelle fois des méthodes pédagogiques de Lival pour apprendre le respect.

Du coup, tu encaisses le fait que ton pote se fasse virer, ainsi que la perte de points qui en découle pour toi aussi. Tu t'en tapes de ça de toute façon. C'est pas comme si tes camarades comptaient vraiment sur toi pour gagner la Coupe, ils doivent surtout espérer que tu ne fasses pas perdre toutes les émeraudes qu'ils ont galéré à rapporter. Et vu que l'esprit d'équipe c'est pas ton fort, ils peuvent bien râler autant qu'ils veulent, tu t'en contre fous. Peut être même que ça te ferait marrer. Mais là, c'est pas le moment. Regard vers ton pote, un peu désolé. Quelques mots soufflés.

- Laisse tomber, va, profite, tu finis les cours en avance. On s'retrouve après.


Avec un autre prof devant vous, tu l'aurais probablement suivi. Par pure provocation. Ou pour l'amusement. Mais pas avec Lival. Tu te contentes d'être bien obéissant. Et bien plus calme d'un coup. Le cours continue. Un nouveau sort. Que tu ne connais pas. Que tu n'as jamais utilisé. Tu essaies de te concentrer dessus. Tu visualises une batte de quidditch. C'est une arme. Suffit de frapper bien fort sur la tête d'un coup sec, et pouf, y'a plus personne. En plus, c'est un objet que tu connais bien. Un #Numen Arma s'échappe de tes lèvres. Mais rien. Du tout. T'es sans doute un peu trop tendu. Sur le qui-vive. T'as peur que Lival pète un câble à tout moment en fait. Tu te sens pas safe du tout. La boule d'angoisse qui plombait ton ventre à chaque fois que tu le croisais après la séance en Bulgarie est revenue. Il a suffit qu'il lève à nouveau la voix, même si ce n'était pas réellement contre toi.

T'essaies de faire le vide. De te concentrer. Tu relances le sort, mais toujours rien. Et tu paniques de plus en plus. Si jamais il pensait que t'avais pas vraiment essayé ? Ou que tu te fous de lui ? Ou tout simplement que t'as juste pas envie de faire l'exercice parce qu'il a viré ton pote ? Si jamais tout ça retombait sur toi ? Tu ne te rends même pas compte de la parano qui s'empare de toi. Tu répètes le sort, plusieurs fois d'affilée. Sans le moindre résultat. T'es même plus fichu de visualiser la batte de toute façon. Tu te contentes de répéter l'incantation comme si elle allait finir par marcher d'elle-même sans que tu ne fasses quoi que ce soit. Sauf que ça fonctionne pas. Et que tu commences à désespérer sérieusement. Tu prends ta tête entre tes mains, en essayant de te calmer comme tu peux. Faut que tu y arrives, sinon, t'auras le droit à une punition. T'en es persuadé.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 7 Jan 2018 - 22:43


[ Désolée pour le non respect de la deadline, j'avais complètement oublié que c'était hier, je comprendrais s'il y a perte de points toussa toussa vuala vuala. L.A accordé de ma baguette pour ce RP ]

Apparement je suis hilarant ! Enfin je suppose vu que Jade a décidé d’exploser de rire après mes propos, ce qui finis par me faire sourire aussi. En plus elle a la gentilesse de me réveiller, quelle adorable enfant ! Un clin d’œil avant que les autres continuent de parler. M’enfin, Jade semble plus calme c’est déjà une bonne chose.

Arty, Aza, Lhiya, tout le monde a décidé de réenchainer là-dessus et moi j’suis au milieu du genre. Meh. Mon fessier est décollé, tout va bien, tant pis pour ceux qui sont pas content. Jade retourne s’assoir, j’espère que ça va aller. De toute façon c’est le moment ou Mr Lival interviens.

Wow. Ca fais beaucoup, autant dire que Jade va pas… Ah non elle est pas contente, juste un coup d’œil depuis mon bureau dans sa direction pour m’en apercevoir. Je fais une moue puis regarde la Vert et la Bleue en train de discuter. Mes sourcils se froncent d’eux-même… C’est vrai qu’elle a pas l’air bien Lully. Enfin je suppose que si elle a quelque chose qui va vraiment mal elle viendrait m’en parler… Ou a Jace.

Ma mâchoire se serre d’elle-même à ette idée tandis que j’écoute ce qu’il faut savoir pour la suite du cours. Le Noumen Arma donc ? Claaasse. Pas d’objet coupant ? Oh nul, j’aurais trop aimé faire un duel à l’épée avec Azaël. Ou avec n’importe qui sachant tenir une épée en fait. Donc pas avec moi-même. Oulah cette réflexion est bien trop compliqué.

Je regarde ma baguette, imaginant une arme non coupante dans mes mains. La première idée qui me viens à l’esprit, même si j’en ai pas trop envie c’est évidemment un Arc.

- Numen Arma

Oulah. Pourquoi je rate toujours mes premiers essaie ? Genre est-ce que y’a un truc dans ma vie un jour que je vais réussir du premier coup ? Non parce que je veux bien manquer de concentration tout ça mais quand même ! Un cerceau ? Puis depuis quand c’est une arme ça un cerceau ? Genre tu le lance et quoi ? Le mec fait du Houlà-up jusqu’à la fin de ses jours ? Ah bah ils seraient épiques les combats entre Mangemorts et Aurors.

Je fais en sorte que ma baguette se retransforme comme le professeur a dit puis je retente, avec quelque chose de plus classe, de plus voyant, de plus… plus tout ! Genre une ode à la pop culture.

- Noumen Arma

Un grand sourire lorsque ça marche. Dans mes mains, un grand tube d’environ 20-30 centimètres, cylindrique, dur. J’appuis sur un bouton et… BIM UN SABRE LASER HEHEHE. Bon ok c’est juste de la lumière qui sort d’un tube, niveau arme on a déjà fait mieux, mais faut avouer que c’est sacrément cool. En plus le miens il est rose. T’façon j’ai toujours des trucs rose dans ce cours. Une poule rose, un sabre laser rose… a quand Ulysse Rose ? Ah j’ai hâte.

Mon sabre laser en main faisceau rentré, je me retourne vers Jade, attendant de capter ou non son regard pour faire mumuse avec mon sabre. Elle a l’air vraiment dépitée la pauvre. Je hausse les épaules et me retourne vers mon voisin de derrière. Un regard profond, autant que ma voix erratique alors que je ressors mon jet de lumière.

- Non Galway. Je suis ton père.

Je souris tout seul à ma blague nulle. Ah décidément, j’adore ces cours.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Jade Wilder, Dim 7 Jan 2018 - 23:12


Franchement, il y avait de quoi être découragée. Les efforts de Jade, quels qu'ils soient, ne payaient jamais. Elle se retrouvait avec des progressions minables dignes d'une élève en première année, et même son comportement devenait tout le contraire de ce qu'elle souhaitait être. Pourtant, elle se l'était promis, faisait son maximum pour tenir sa promesse. Elle devait réussir, faire mieux, offrir une meilleure vie à sa famille. Et pour ça, elle devait travailler. Mais même ça, elle semblait ne pas en être capable.

Supporter cette situation était déjà difficile, mais les nerfs à vif, la blondinette avait bien du mal à se calmer, à recentrer ses priorités et surtout à positiver. Tout lui semblait si sombre tout à coup. Comme une envie de tout laisser tomber une bonne fois pour toute. Peut-être qu'elle n'était tout simplement pas faite pour être une sorcière, rien de plus, rien de moins.

Ses sentiments se bousculant dans sa tête, Jade avait l'impression que son coeur allait littéralement éclater. Envisager une fuite n'était pourtant pas raisonnable, mais... qu'est-ce que c'était tentant. Juste échapper à sa peine, à ces bruits autour, à sa honte d'être un si mauvais exemple. Tout était dans sa tête ressentit x1000 et elle était dans l'incapacité de garder tout ça au fond d'elle. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était attendre, réessayer, encore et encore jusqu'à ce qu'elle obtienne un résultat. Se frottant les yeux, l'Italienne eut un sursaut en entendant quelqu'un s'adresser à elle, tout près.

- Eh, ça va toi ? Je vois que t'arrive pas plus à faire l'exercice que moi...

Bug, quelques instants, avant que Jade ne comprenne qu'il s'agissait de Lorelaï. Nouveau bug, face à la réalité: on voyait son désarroi. Tout pile ce qu'elle voulait éviter. Détournant vivement le regard, secouant la tête, Jade fit ce qu'elle savait faire le mieux: nier.

- Oui, ça va. C'est juste ce... ce fichu sort qui veut pas marcher.

Voix qui se voulait tranchante, mais qui fut plutôt tremblante. Elle qui était d'habitude si douée avec les masques ne contrôlait même plus cette faculté. Comment se retrouver encore plus déstabilisée en une leçon. Inspiration difficile, alors que l'Italienne s'essayait de nouveau à ce sort qui lui résistait. Son second essai ne fut pas plus fructueux. Pourtant, elle faisait son maximum pour visualiser l'objet si bien connu, pour lui donner une forme présente dans sa main, une texture de bois lisse, taillé, si particulière. Mais rien n'y faisait. Il fallut attendre un nouvel essai pour que sa baguette change de forme, s'allongeant péniblement avant de redevenir ce qu'elle était auparavant. Décourageant. Elle ne parvenait absolument à rien ! Soupirant profondément, la préfète rejeta à nouveau les larmes lui montant aux yeux. Elle n'osait même plus regarder aux alentours, voir les autres réussir là où elle échouait, honteuse. Incapable.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Lorelaï Peony, Lun 8 Jan 2018 - 10:54


Les étudiants réussissaient autour d'elles leurs lancés de sort. On vit plusieurs arcs apparaitre, un fouet, un marteau en plastique. Mais Lorelaï était concentrée sur Jade, qui semblait fonctionner au ralenti.
D'une voix tremblante, elle lui répondit que le sort ne voulait pas marcher, et Lorelaï hocha la tête. En effet, ce sort était compliqué aujourd'hui, malgré le nombre de réussites alentours.

D'ailleurs, en regardant autour d'elle, la jeune étudiante percuta enfin que c'était sa baguette qu'elle devait transformer, et pas un autre objet.
Reprenant ses esprits, elle chercha les yeux humides de la préfète pour lui dire dans un sourire,
- Écoute, je pense que si on peut utiliser notre colère pour pratiquer un sort, c'est bien celui-là.

C'était tellement plus facile de prendre soin des autres que de soi-même,
- Sauf peut-être Avada Kedavra, mais on est en métamorphose, aucune chance qu'on nous l'enseigne ici...

Puis, relevant un sourcil, elle ajouta,
- Sauf si on considère ça comme une manière de métamorphoser un humain en cadavre... Mais, pas sûr qu'un finite incantatem suffise dans ce cas. Je me demande si quelqu'un a déjà essayé, tiens...

Elle avait soudainement tellement envie de voir un sourire sur ce si jolie minou,
- Regarde, si j'y arrive en pensant à toutes les injustices de la vie, tu dois pouvoir y arriver aussi.

La bleue posa sa baguette sur sa main et se concentra sur toute la hargne qui l'habitait, là, au fond de son ventre, sur toute la chaleur piquante qui la remuait depuis des jours, sur son envie de détruire des crâne en morceau, elle focalisa cette énergie et la dirigea dans sa main, prononçant la formule, projetant sur sa baguette l'image d'une belle batte de baseball, parfaitement taillée pour casser des tête.

Soudainement, la baguette changea de forme, et surtout de poids. Lorelaï dû la rattraper rapidement avant qu'elle ne s'éclate sur le sol. Un grand sourire aux lèvres, elle regarda, l'air taquin et néanmoins toujours un peu triste, sa camarade de classe, en prenant la batte en position pour éclater des cabosses.
- T'as vu, dit-elle en lançant un regard vers Artemis, je peux défoncer la tête du ver luisant comme je veux là. Pas besoin d'arme tranchante ! Ça te donne pas envie ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anna Schomann
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Anna Schomann, Mer 10 Jan 2018 - 0:59


Ne pas se laisser abattre par un échec, c'était un principe, le mien ou celui de ma maison, dure de dire si l'on était Serdaigle ou si on le devenait... En tout cas, je ne voulais pas laisser tomber, j'étais capable de mieux, je le savais. J'entendais les différentes voix des élèves autour de moi, chacun jetant leurs sorts. J'étais curieuse de voir ce que chacun avait obtenu, si certains avaient eu des armes tout aussi vaillantes que la mienne. Seulement, regarder les autres signifiait me tourner vers la rousse, celle qui m'était interdite. J'avais l'impression qu'elle était devenu l'une des gorgones, un simple regard et je me verrai punie. Nous avions pris l'habitude de comparer nos réussites et échecs depuis le début de ce cours, je voyais naître une certaine camaraderie, moi qui n'avais jamais été très sociable, je voyais cette étincelle de complicité s'éteindre avec l'avertissement d'Evan.

C'était donc en baissant la tête que je m'étais retournée, je regardais les armes tantôt jolies, tantôt originales, une brillait et je n'arrivais pas en comprendre comment un sabre/lampe pouvait être utilisé pour blesser. Et enfin l'épée en bois mou, j'adressais un sourire complice à l'auteur de l'exploit. Le préfet vert et moi étions destinés à n jamais causer du tort, nos armes même inoffensives avaient trouvé le moyen d'être ridicules. Puis en me retournant vers mon pupitre, encore les pensées troublées par Galway, je n'avais pas empêcher mon regard de voler vers ma voisine. Elle tenait dans la main un martinet, un fouet en miniature mais dont les multiples lanières pouvaient aisément lacérer la chair. Me rendant compte que j'étais restée quelques secondes de trop vers elle, je tournais brusquement la tête vers le bois de mon bureau.

« Reste concentrée » – Murmurais-je.

*Et pourvu qu'il ne m'ait pas vu* soulignais-je en silence. Car en effet, s'il m'avait vu je n'osais penser à ce qu'il pouvait me faire. Un frisson me remontait le long du dos. Saisissant ma baguette j'imaginais une arme, un truc qui pouvait blesser sans être coupant. Des mots, je ne pensais pas que le sort arriverait à transformer ma précieuse en papier. Il me fallait donc trouver autre chose, qui faisait mal. L'idée en tête, je devais l'imaginer, celle qui était chez moi, dans la boîte en velours. #Numen Arma.

Ma baguette se transformait, devenait moins épaisse, plus dure et moins longue. La couleur brune se voyait grisée et l'extrémité se séparait en plusieurs branches. Je n'avais pas lâché ma baguette pendant sa transformation, j'avais trouvé plutôt agréable de sentir le bois chaud devenir l'argent froid. Plutôt satisfaite, je levais à la hauteur de mes yeux la réplique parfaite de la fourchette en argent du service de ma grand-mère. Un petit sourire en coin, je lançais un #Finite Incantatem avec ma … fourchette du coup pour venir imaginer quelque chose de peut-être plus impressionnant.

Les chaînes, la mousse, tout était net dans mon esprit. C'est donc avec un nouveau #Numen Arma que je voyais apparaître sur mon bureau ma création. L'arme n'était pas tranchante, mais peut-être dangereuse en ma possession. Je saisissais une extrémité dans ma main gauche, j'essayais de faire tourner l'instrument en attendant que le cours se poursuive ou que chacun ait fini ces transformations, mais une fausse manipulation de ma part avec fait que l'autre extrémité en mouvement avait fini contre mon front dans un bruit sourd. De honte, j'avais plaqué instantanément mon visage contre mon bureau, mitigée entre la douleur et un énorme fou rire que je ne parvenais que très moyennement à retenir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Evan, Sam 13 Jan 2018 - 18:10







HRP : Lorelaï, normalement le sort transforme ta propre baguette, pas un objet quelconque en arme Wink (ou j'ai pas pigé ce que tu as voulu faire avec la règle xD

~

Dernier exercice pratique pour tes élèves. Et tu espérais bien, après les débordements beaucoup trop importants des minutes passées, que celui-ci ne serait pas sujet à te faire péter un nouveau plomb, ou alors il y aurait fort à parier que tu finisses ta journée à Azkaban pour multiples meurtres de sang froid.

Lorelaï, qui avait l'air aussi paumée qu'une tulipe rouge au milieu d'un champ de coquelicots, s'était levée pour venir vers le tableau, bien que semblant frappée un instant de douleurs, où elle récupéra une règle tranquillou en mode "Je me sers, faites comme si j'étais pas là, je suis invisible, vous me voyez pas !" Tu regardes l'élève qui retourne à sa place d'un regard perplexe, te demandant bien ce qu'elle allait en faire.

Tu observais alors Elhiya, qui s'était renseignée auprès de la bleue à savoir comment elle allait, avant de s'atteler à son exercice. Et sa tentative t'enleva un sourire, te demandant ce à quoi elle avait pensé pour obtenir... Le truc bizarroïde dans sa main à la place de sa baguette.

Alicia de son côté, commença par un échec avant de sembler se perdre dans ses pensées pour trouver la concentration nécessaire à sa réussite. Sa deuxième tentative en effet, fut une plus grande réussite puisqu'elle obtint une matraque moldue plus que correcte. Le genre d'outil que tu aurais pu utiliser sur Artemis pour lui faire passer un message plus marquant.

Megan, toujours visiblement peu rassurée, se perd dans son sortilège, que tu vois aisément avoir un impact négatif sur elle. L'élève avait clairement l'air encore en proie à bien trop d'émotions pour arriver à se contrôler. Si bien que son échec transforma une nouvelle fois la pigmentation de sa peau en une teinte plus ombragée. L'élève te faisait de la peine, et tu avais du mal à imaginer qu'elle pourrait obtenir quelque chose de concret. Tu va la voir pour lui délivrer de nouveaux mots rassurants, sans savoir si cela l'aiderait réellement.

« Doucement Megan ! Respire, inutile de te forcer à la magie là, je crois que c'est juste pas le bon jour, ne t'inquiète pas ! »

Lorelaï qui avait retrouvé sa place s'exerça de son côté mais obtint qu'un résultat à peine satisfaisant, ne trouvant qu'une moitié d'arme de son côté. Marjorie, qui avait été libérée plus tôt, obtint une magnifique épée double tranchant que tu allais aussitôt t'emparer pour lui trancher la gorge d'un geste rapide et précis (je rigole aussi Ange ) La jaune, après plusieurs essais, arrive à obtenir ce qui ressemblait pour toi à une massue très populaire en un temps oublié pour chasser le mammouth.

Elhiya qui avait rigolé avec sa voisine sur son jeu de mot, était repartie de son côté sur toute autre chose. Elle avait rendu à sa baguette son apparence d'origine, avant d'énoncer une nouvelle fois la formule et d'obtenir cette fois, un arc des plus corrects qui aurait facilement pu servir pour des essais clinique les yeux bandés avec certains élèves...  

Jade, qui avait été un bon moment furieuse contre Artemis, semblait ne pas décolérer. Et quand elle entreprit de se mettre sur le sortilège, rien ne se produisit. Elle fit plusieurs essais qui se révélèrent tous des échecs, avant d'abandonner en délaissant sa baguette pour plonger sa tête entre ses mains. Probablement que tout ce qui venait de se passer et tes décisions n'avaient pas été sans conséquences sur l'élève. Tu lui envoyais une moue compatissante, bien qu'elle ne la vit pas, mais tu comprenais aisément sa frustration surtout que tu savais pertinemment qu'il n'était pas dans son habitude de faire des vagues.

Lorelaï qui avait l'air d'avoir baissé les bras, s'amusa avec un crayon pour aller discuter avec Jade. Tu portais alors ton regard ailleurs, sur Loredana. L'élève elle aussi, semblait perturbée, probablement par tout ce qui venait de se passer, et sa première tentative ne donna absolument rien. Après un moment d'observation, elle repartit de plus belle, et obtint cette fois un revolver parfaitement convaincant.

Ethan le jeune garçon qui aurait certainement préféré pouvoir s'asseoir ailleurs dans la classe, se mit lui aussi en quête de la réussite. Comme beaucoup de ses camarades, son premier essai fut un échec total, et tu avais l'impression que quasiment toute ta classe était encore abasourdie par ce qui s'était produit. Son deuxième essai en revanche, fut bien plus concluant et il obtint ce que tu distinguais comme un bout de bois plat et tordu. Enfin, après une troisième tentative, tu lançais un regard surpris à l'élève, devinant cette fois parfaitement ce qu'il avait créé, un boomerang.

Anna de son côté, qui avait retrouvé une posture plus libre depuis ton sort, réussit du premier coup à transformer sa baguette en arme. Si l'on pouvait dire que ce qui ressemblait à un jouet pour enfant était une arme, même si ça en avait la forme. Tu laissais échapper un regard surpris, mais pourquoi pas. Au moins, elle avait obtenu une transformation.

Mered, la nana aux mains baladeuses, s'exerça juste après sa voisine, et obtint une "arme" que tu jugeais particulièrement douteuse après ce que tu avais vu quelques minutes plus tôt. Mais tu étais prêt à accorder le bénéfice du doute à la rousse sur ses intentions. Après tout, associer l'Intelligence à Serdaigle n'était pas forcément une vérité établie...

Galway quant à lui, eut également un passage à vide sur sa première tentative. Avant de se mettre à dessiner ce qu'il voulait pour mieux le visualiser. Et son deuxième sortilège, lui permit d'obtenir une épée en bois étonnamment molle. A tel point que la lame pendouillait rendant la situation amusante. Ton regard alors arriva sur Azaël, qui avait perdu son meilleur pote, et tu vois l'élève qui lui aussi échoue lamentablement à son premier essai. Comme à son second, puis tous les suivants en fait, à tel point que tu ne pouvais que constater le manque évident de concentration dont il faisait preuve depuis que son super pote avait disparu de la circulation (Il avait tellement bien disparu d'ailleurs que personne ne l'avait vu sortir...).

Arrive le tour d'Ulysse, qui se démarqua une nouvelle fois. Tu ne savais pas si cela avait été volontaire de sa part ou simplement s'il avait un esprit fantaisiste ou pas assez développé pour faire quelque chose de pertinent. Le résultat était qu'il obtint un cerceau, oui, un cerceau. Tu le regardes médusé, entre la pitié et le découragement, avant de le voir partir sur toute autre chose pour son second essai. Tu ne savais d'ailleurs pas ce qu'il avait obtenu. Cela ressemblait à un néon enfermé dans un tube de verre, peut-être que les moldus se battaient avec des néons finalement ?

Jade qui avait conversé un peu avec Lorelaï, entreprit de se ressaisir et de s'essayer de nouveau au sortilège, mais sans plus de succès que lors de son premier essai, pour son plus grand désarroi. La bleue d'ailleurs, sembla l'encourager et y trouva là une nouvelle motivation pour elle. En effet, elle arriva à canaliser ses émotions pour obtenir cette fois un joli résultat, transformant sa baguette en une batte joliment réussie.

Anna termina le bal des essais, partant dans d'autres délires après sa première création. Elle transforma d'abord sa baguette en une... Fourchette. Il y avait décidément des créations étonnantes, et tu n'étais pas certain que tout le monde avait bien la notion d'arme à l'esprit. Bien que tu ne doutais pas que tu pouvais tuer quelqu'un avec une fourchette... Elle termina avec un dernier essai, obtenant cette fois un nunchaku dont elle arriva aisément à se foutre un coup en pleine tronche, et tu ne pus retenir un sourire amusé devant cette scène.

Il était temps, que ce cours s'achève, après tout ce qu'il avait vécu. Et tu avais l'impression que tes élèves avaient pour beaucoup perdu en concentration. Alors tu reprenais la parole, mettant fin à cette série d'exercices qui pour beaucoup n'avaient pas été des plus fructueux.

« Bien... Dans l'ensemble, vous avez obtenu des armes correctes... Pour la plupart... Je vous laisse maintenant retrouver vos baguettes avec le Finite... Et ce cours va désormais sur sa fin... Je vous invite tous à venir à mon bureau récupérer un petit formulaire théorique qu'il vous faudra me rendre compléter, et vous serez libre de partir ! »

Tu sortais de ta sacoche les dits parchemins comportant tes questions que tu remettrais à chacun. Tu avais hâte de retrouver le calme pour le reste de ta journée, où tu fuiras avec plaisir toute trace d'élèves pour oublier ce qui s'était passé dans ce cours...

HRP : Voilà, donc ce cours arrive sur sa fin ! Vous avez jusqu'à samedi prochain pour poster, et je fermerais le cours dimanche en donnant les résultats définitifs des points en même temps (avec les éventuels bonus) ! Vous avez donc une semaine pour poster votre départ (vous avez mon LA pour venir récupérer le formulaire et me faire vous saluer éventuellement, même si j'essaierais de le faire) De même, si vous avez des questions à poser à Evan, ça sera le moment Wink

Pour les points gagnés cette semaine :

Lorelaï, Elhiya, Alicia, Megan, Marjorie, Jade, Loredana, Ethan, Mered, Galway et Azaël gagnent chacun 10 points pour leur maison.

Anna gagne 15 points (5 pour avoir rattrapé ce qu'elle n'avait pas fait la semaine passée comme mentionné à mon dernier post).

Ulysse gagne seulement 5 points pour avoir répondu hors délai initial.

Katerina fait perdre 10 points à Gryffondor pour ne pas avoir posté. (Encore une fois, tu en rattraperas 5 si jamais tu fais un post de départ dans lequel tu rattraperas le dernier exercice)

Holly ne gagne aucun point (ni n'en perd puisqu'elle m'avait prévenue de son absence)


Vous avez donc jusqu'au 20 minuit pour poster votre départ, éventuelles questions et me renvoyer le petit formulaire par MP ! Petit formulaire que vous recevrez ce soir par mp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Steinfeld
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Alicia Steinfeld, Sam 13 Jan 2018 - 18:47


Ce cours avait été assez… Pénible. Disons-le ainsi. Vaut mieux être franche après tout non ? Est-ce que tout les cours avec Artémis seront ainsi? Quelque chose lui disait que très certainement. D’ailleurs, son œil continuait d’être légèrement irrité par la gelé reçue un peu plus tôt. C’était assez désagréable. Comme si elle n’avait pas déjà assez à digérer en dehors des classes. Soupirant, la fin du cours approchait enfin. Pas qu’elle n’aimait pas la matière, au contraire, mais elle avait envie de partir tout simplement.

Sans attendre plus qu’il ne fallait après les explications du professeur, Alicia se leva de sa chaise après avoir rapidement fait reprendre la forme à sa baguette. S’était bien plus agréable de tenir sa baguette plutôt qu’une matraque. À présent, elle ne voulait plus qu’une chose, quitter. Elle se dirigea donc vers le bureau de l’enseignant et s’arrêta. Une fois le formulaire en main, elle le regarda rapidement, puis releva les yeux vers Evan à qui elle fit un petit sourire timide. « Bonne journée monsieur. Dommage qu’Artémis ait encore une fois foutu le bordel dans un cours… » ajouta cette dernière avant de soupirer. Elle ne comprenait pas pourquoi il était préfet et détestait sincèrement les gens de son genre…

Elle sortit de ses pensées, fit un sourire à nouveau avant de se diriger vers la porte. Elle jeta un rapique coup d’œil vers Ethan à qui elle fit un signe de la main comme aurevoir et quitta rapidement, sans attendre. Visiblement, elle voulait partir le plus rapidement possible de cette classe…

HRPG : Merci pour ce cours!
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Lorelaï Peony, Sam 13 Jan 2018 - 19:01


Lorelaï lança un dernier sourire à l'Italienne et regagna sa place alors que Monsieur Lival reprenait la parole.

Le cours était fini, la jeune aiglonne était quand même contente d'avoir obtenu de bons résultats aux exercices du jour, malgré des débuts difficiles.
Avant de sortir de classe, elle rangea ses affaires et passa près d'Elhiya pour la remercier de sa présence, un petit sourire à la Poufsouffle en face d'elle et la bleue se dirigea vers son professeur pour reprendre le formulaire qu'il leur tendait.
- Merci Monsieur Lival pour vos conseils, dit-elle en s'éloignant en direction de la sortie.

En traversant les couloirs du château qui se remplissaient d'élèves, Lorelaï passa sa main sur son visage fatigué, endolori, anesthésié. Il était d'en finir avec cet état qu'elle traînait depuis des mois. Ce soir elle mangerait un bon repas, des boulettes Liégeoises ou une bonne carbonnade flamande, et elle irait se coucher tôt. Peut-être même qu'elle sortirait ses crayons avant de dormir, histoire de se vider la tête.

[Départ de Lorelaï]


HRPG: en effet, y a eu confusion au début, mais dans le dernier poste, c'est bien sa baguette qu'elle transforme ^-^
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Evan, Sam 13 Jan 2018 - 23:24







Il était temps. Tu avais sonné la fin du cours. Tout ne s'était une nouvelle fois pas passé comme tu l'avais prévu. La faute à l'autre guignol qui avait désormais gagné l'immense privilège d'être sur ta black list personnelle, à côté des cibles à assassiner en priorité et à cacher dans le parc du château.

C'est la jeune Poufsouffle, Alicia, qui rangea ses affaires en première et vint vers toi. Tu l'accueillis avec un sourire et lui tendis un parchemin sur lequel elle trouverait les quelques questions à te renvoyer. Tu lui répondis dans la foulée.

« Bonne journée à toi Alicia ! En effet, les aléas du métier ! J'aurai préféré qu'il en soit autrement également ! »

La demoiselle te délivra un dernier sourire, et s'enfuit vers la sortie, non sans avoir regardé une dernière fois son Dom Juan des temps modernes que tu imaginais la bave aux lèvres et la langue pendante à espérer la retrouver rapidement. Puis c'est Lorelaï ensuite, qui vint jusqu'au bureau et qui te remercia pour tes conseils après s'être emparé d'un parchemin elle aussi.

« Je t'en prie Lorelaï ! Je suis là pour cela ! Si mes conseils ont pu t'aider, tant mieux ! Bonne journée à toi ! »

L'élève disparut rapidement par la porte, retrouvant les dédales du château. Tu restais pensif, espérant qu'elle retrouve un peu plus la forme, vu qu'elle avait l'air de vraiment pas aller bien pendant ce cours.
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Mered Adand, Dim 14 Jan 2018 - 18:57


L’élément parasite dehors, la suite du cours se passa de façon normale. Étrange de dire cela même si ça devait toujours en être de la sorte. Ces derniers temps, les leçons ne se déroulaient jamais dans le calme et la discipline, ça faisait du bien de retrouver de la sérénité et de la studiosité en classe. Enfin pas tant que ça non plus, vue mon arme. Anna avait repris l’exercice, moi j’en étais incapable. Mon esprit se projetait trop dans une utilisation potentielle de ce martinet, s’imaginant les lanières caresser son corps, entre autre…

Retour dans le monde réel, le prof venait d’annoncer la fin  du cours. Un finite incantatem plus tard, mon arme redevint baguette et je rangeai mes affaires. Je m’attelai à récupérer le formulaire théorique que je complèterai plus tard. J’allais pas me sauver sans une mise au clair et des félicitations envers Lival. Malgré mes craintes, force était de constater la maitrise de ces bêtes.

« Merci pour le cours Monsieur. Sachez qu’il n’y a rien entre ma camarade et moi, c’était un accident causé par l’autre imbécile de préfet. Il mériterait de se faire manger par vos loups. », mon sourire prouvait la plaisanterie. « D’ailleurs ils ont été sages. Parfois je me demande si leur compagnie n’est pas préférable aux humains… Je vous laisse ou je vais être en retard pour mon prochain cours. Au revoir. »

Sur cette note philosophique, mes émeraudes lâchèrent les yeux du brun et j’enfilai mon sac sur le dos. Direction le cours de Défense Contre les Forces du Mal. Encore une matière où les sorts voleraient. La matinée se dessinait sous un bon jour, le pompon serait de revoir la brune là-bas.

Départ de Mered. Merci pour le cours, à une prochaine.


Dernière édition par Mered Adand le Dim 14 Jan 2018 - 20:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Elhiya Ellis, Dim 14 Jan 2018 - 20:14


Bon j'avais mon arc moi, j'étais contente. Je savais pas ce que Lorelai avait mais tant pis, j'allais pas la menacer pour qu'elle parle, après tout y'avait d'autres personnes pour ça. Genre mon cousin généralement collé à ses basques. Ou Ulysse, si la mémoire était bonne, bien que je n'avais jamais vraiment fait attention plus que ca. En tout cas, que Lival annonce la fin du cours me decevaitun peu, on avait même pas pu essayer nos fameuses armes moldu, et ses loups n'avaient même pas bougé de tout le cours. A se demander pourquoi ils étaient là. Peut être qu'ils devaient intimider les élèves pour que le calme reigne. C'etait raté. Faudrait opter pour un truc plus gros, plus flippant. Genre un dragon.

Je rendais sa forme à ma baguette et rangeais mes affaires pour aller chercher le fameux formulaire de fin de cours. Coup d'oeil sur la droite, la bleue était déjà partie, avec mon ruban en plus... j'étais bonne pour lui courir après pour qu' elle me le rende. D'un soupire à cet idée qui m'enchantait que très peu, je regardais sur la gauche et adressais tout de même un sourire à  Marjorie. "Tu m'en veux pas, faut que je rattrape Lorelai. J'te vois bientôt d'accord? On va recevoir les biscuits de noël de ma mere bientôt, faudra qu'on se fasse un chocolat avec". Ou autre chose, ca n'avait pas bien d'importance tant qu'on passait du temps ensemble.

Callant mon sac sur l'épaule, j'avais au bureau du prof, lui adressais un large sourire et le remerciais du cours. Il avait réussi, par je ne sais quel miracle à ne pas dépecer Arry vivant et gagnait ma plus grande admiration même s'il s'en fichait  royalement. "Bonne fin de journée monsieur, merci pour le cours et jolis loups. A bientôt.". Mon formulaire en main, j'adressais un signe de main à Ulysse en guise d'aurevoir, idem pour Galway et m'extirpais de la salle.

Désormais... trouver l'aiglonne qui s'etait carapatee avec mon rubandans les cheveux

[Départ d'Elhi, merci pource cours :kiss: Le formulaire arrive en Mp]
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Azaël Peverell, Dim 14 Jan 2018 - 20:39


T'es toujours en train de te morfondre quand Lival annonce la fin du cours. Tu relèves rapidement la tête. C'est ta chance de t'en sortir. Tes affaires atterrissent dans ton sac dans un mouvement de bras. Tu le refermes rapidement, sans chercher à ranger quoi que ce soit correctement. Et le voilà qui se balance sur ton épaule. Tu passes devant le professeur, tête baissée, prêt à te barrer. Et puis tu repenses à ce qu'il a dit à Arty. Tu peux pas te barrer comme un voleur, et laisser ton pote prendre toutes les responsabilités. Alors tu prends ton courage à deux mains.

- M'sieur, c'pas que d'la faute d'Arty pour tout à l'heure... Désolé pour l'bazar... Bonne journée !

Tu sais pas vraiment si t'attends une réponse ou pas, ça dépendra probablement du narrateur de Lival. Dans tous les cas, tu finis par passer la porte pour disparaître dans le couloir. T'as besoin de prendre l'air. De respirer. Parce que t'as beaucoup trop angoissé pour continuer tranquillement ta journée. Tu préfères finir les cours ici. Tu n'assisteras pas aux suivants. De toute façon, t'as l'habitude de sécher un peu quand tu veux. T'as arrêté d'essayer de donner un quelconque intérêt à tes études.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Jade Wilder, Lun 15 Jan 2018 - 6:30


Son nouvel échec l'avait définitivement découragée. Pourtant, elle essayait de faire le vide, de penser à autre chose, mais ce mélange de colère, de frustration et de déception faisait une tambouille dans son estomac et l'empêchait de se concentrer. Elle n'y arrivait pas. Même la moindre avancée lui semblait pathétique. Ça ne servait à rien de continuer, cet abruti avait tout gâché ! Et allez, retour de la fureur. Il allait lui payer ça le gamin. Tout était de sa faute !

- Écoute, je pense que si on peut utiliser notre colère pour pratiquer un sort, c'est bien celui-là.

Hein ? Ah oui, Lorelaï était toujours là, à ses côtés, et tentait apparemment de lui changer les idées. Si seulement elle savait à quel point c'était peine perdue. Jade se sentait tellement furieuse et tellement nulle à la fois que le plus doux des réconforts ne suffirait pas à calmer sa bourrasque sentimentale.

- Sauf peut-être Avada Kedavra, mais on est en métamorphose, aucune chance qu'on nous l'enseigne ici... Sauf si on considère ça comme une manière de métamorphoser un humain en cadavre... Mais, pas sûr qu'un finite incantatem suffise dans ce cas. Je me demande si quelqu'un a déjà essayé, tiens...

Si la première partie de son discours fit naitre un minuscule sourire au coin des lèvres de la jeune fille, le reste fut plutôt... particulier. Un Finite Incantatem sur un cadavre ? La Mort n'était pas annulable, ce serait trop beau sinon. Cela éviterait bien des peines. Quoi qu'en y pensant, elle n'avait même pas conscience de ses pouvoirs lors du meurtre de ses parents alors même si la Mort était quelque chose de réversible, elle n'aurait rien pu faire. Chienne de vie tiens. Soupirant lentement, Jade ne répondit même pas. Pas pour éviter la compagnie de la Serdaigle, mais pour se caler à nouveau dans sa bulle, espérant que ça suffirait à la calmer. Que nenni, ça aurait été bien trop beau.

- Regarde, si j'y arrive en pensant à toutes les injustices de la vie, tu dois pouvoir y arriver aussi.

Les prunelles dorées de l'Italienne se posèrent sur sa voisine, l'observant faire. Et elle, elle parvint à réussir le sortilège cette fois-ci. Normal, elle était douée, elle. Elle était normale. Elle ne foirait pas tout ce qu'elle entreprenait. Ravalant sa fierté et son amertume, la blondinette tenta un sourire en guise de bravo. Elle n'avait pas envie de parler, c'était une menace supplémentaire, un simple élément qui pourrait suffire à ce qu'elle fonde en larmes, là tout de suite, au milieu de la salle de cours. Autant dire que c'était hors de question.

- T'as vu, je peux défoncer la tête du ver luisant comme je veux là. Pas besoin d'arme tranchante ! Ça te donne pas envie ?

Ah bah voilà. Enfin des mots qui lui arrachèrent, enfin, un vrai sourire. Amer, triste, mais un sourire quand même. On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a hein... Elle était mignonne Lorelaï. Elles commençaient tout juste à se parler toutes les deux, et encore, c'était plutôt la Serdaigle qui parlait et tentait d'approcher l'incapable qu'était Jade, néanmoins cette dernière était touchée par les tentatives de sa camarade. Elle n'en avait pas vraiment l'habitude pour être honnête, alors ça faisait tout drôle.

- Merci Lorelaï...

Paroles tout juste murmurées, seule la concernée les avaient entendues sans doute. Mais pour autant, elle ne fit pas de nouvelle tentative, son moral était au plus bas. Et puis de toute façon, il ne restait plus assez de temps, ce qui fut confirmé peu après par l'intervention d'Evan.

- Bien... Dans l'ensemble, vous avez obtenu des armes correctes... Pour la plupart... Je vous laisse maintenant retrouver vos baguettes avec le Finite... Et ce cours va désormais sur sa fin... Je vous invite tous à venir à mon bureau récupérer un petit formulaire théorique qu'il vous faudra me rendre compléter, et vous serez libre de partir !

Ouf, c'était terminé... Jade adorait les cours généralement, mais là elle n'avait qu'une envie: fuir. Aller exprimer sa rage ailleurs, loin des yeux porteurs de jugement, loin de la honte que tout ça avait pu lui apporter. Jade avait beau adorer la matière, aimer les exercices proposés... à cause d'Artemis, ça avait été un cours horrible. Un Enfer. Cette fois il avait dépassé les bornes et elle ne comptait pas en rester là. Mais en attendant... partir. Vite. Rangeant ses affaires en un mouvement, tant pis pour le bazar, Jade se leva et se dirigea vers le bureau la tête basse. Elle était pas fière. Pas fière du tout. Pourtant elle ne voulait que protéger les autres, mais s'était laissée emporter par la colère ensuite. Elle ne pouvait pas en vouloir au professeur d'avoir appliqué les sanctions qu'il avait mentionné dès le début. Soupir, alors qu'elle prenait un formulaire.

- Merci... Et désolée... Au revoir Monsieur...

Et sans plus tarder, elle quitta les lieux, cherchant où elle pourrait aller se défouler un bon coup. Il fallait qu'elle évacue cette rage, sinon la première personne qui l'embêterait ne serait qu'une goutte d'eau provoquant le ras-de-marée. Autant dire qu'il valait mieux éviter ça.


Départ de Jade.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°9 - Miroir du Monde

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Cours N°9 - Miroir du Monde

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.