AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Gestion RPGique ~¤~ :: Vos Journaux :: Anciennes gazettes
Page 1 sur 1
Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.

Total des votes : 20

Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 5 Déc 2017 - 20:20





Numéro 72



Edito


Installez-vous confortablement, prenez de quoi boire et manger puis lancer la bande son du jour, car ce numéro ne vous laissera pas de marbre !
Le Chicaneur se renouvelle encore pour mieux rappeler les fêtes et surtout faire oublier que Bram V. Salten quitte déjà nos bureaux. Ou se retrouve enfermé dans la cave ? Le mystère reste entier !
N'oubliez pas que la nuit de Noël est magique : les sœurs Oracle divaguent déjà à propos d'un étrange bal. Il paraîtrait même que quelques  transformations intempestifs sont à prévoir.
Sur ces mots je vous souhaite une bonne lecture et de joyeuses fêtes.



100x100
100x100
100x100
100x100




Chem Cheminée


Ho-ho-ho
Je me suis retournée quand j'ai entendu ça dans un centre commercial Moldu. Et j'ai vu un type avec une fausse longue barbe blanche et un costume rouge et blanc en train de faire venir à lui des gosses. Ca m'a vite intriguée et je me suis penchée sur l'histoire de ce charmant personnage.
Pour faire simple, dans l'imaginaire Moldu, le Père-Noël amène tous les ans des cadeaux aux enfants et même aux non-enfants, d'ailleurs. Et puis selon les dires de d'autres, il est l'incarnation du capitalisme américain. Mais surtout, ce qui m'a interpellée dans cette histoire, c'est qu'il aurait la sale manie de passer par la cheminée.
Comme toute sorcière qui se respecte, mon esprit a de suite tilté et l'idée de la poudre de cheminette s'est imposée à moi. Le Père-Noël serait-il donc un sorcier abusant de la crédulité Moldue ? Utilise-t-il la poudre de cheminette pour se déplacer ? Ne risque-t-il pas quelques dangers auxquels nous serions tous exposés ? C'est autour de ces questionnements que j'ai mené mon enquête, me suis aventurée sur les terrains les plus glissants du politique et du financier, ai tenté de comprendre l'environnement mystérieux de ces poudres à la composition toute aussi mystérieuse. Tout cela en quête de quelques réponses que je me dois de vous partager.

Tout d'abord, il faut bien prendre en compte que, si le Père-Noël est bel et bien sorcier, il fait partie des rares personnes à utiliser la poudre de cheminette. En effet, près des trois quarts de mes interrogé.e.s n'utilisent presque pas voire jamais ce moyen de locomotion. Cela vous étonne-t-il ? Personnellement, pas vraiment. Et là est tout le sujet de mon article. Si certaines personnes comme Crystal M. Ertz, propriétaire des Halles Magiques, recommenderait vivement l'usage de cette poudre, cet avis est loin d'être partagé. A contrario, Liskuvo Kalsi, vendeur dans le même établissement est plutôt partisan du : "non, ça craint vraiment". J'ai vaillamment essayer de remonter la piste de la poudre de cheminette, pour tenter de comprendre si ce mélange aux ingrédients inconnus pourrait être néfaste. Car je considère que ma mission est, avant tout, de vous informer et vous avertir ! Malheureusement, mes recherches se sont révélées assez infructueuses et, pour l'heure, nous ne pouvons nous baser que sur des suppositions. Tout le monde s'accorde à penser que oui, des accidents sont possibles. Les plus courants étant les erreurs de destination. Mais il est probable que certains effets soient proches des effets indésirables du transplanage. En soi, cela, nous le savons déjà plus ou moins. Mais là où ça commence à devenir intéressant, c'est lorsqu'on explore la possibilité de soucis plus graves. Par exemple le risque de brûler vif, affirme Artemis O'Toole. Développer une allergie à la poudre suggère Mary Drake ou bien s'intoxiquer nous dit Ellana Lyan. Pour Peter McKinnon, ce serait plutôt de l'ordre de la crise d'angoisse. Possible dédoublement de la personnalité selon Aiko Wilkerson ou encore arriver avec des trous de mémoire, suppose Lizzie Bennet.

Bref. Beaucoup de suppositions, peu de preuves mais, surtout, peu d'informations et d'avertissements de la part des producteurs. Bien que Dragomir Orton, vendeur aux Halles Magiques, affirme que le produit est livré avec l'indication suivante : "fais gaffe, ça ronge la peau", cet avertissement n'est en aucun cas précisé lors de l'achat et personne n'en parle jamais.
Pourquoi ? Telle est ma question. Le gouvernement nous cache-t-il des choses ? Après tout, les enjeux politiques mais surtout financiers sont assez considérables. Malheureusement, je n'ai pu approcher d'assez près les services du gouvernement susceptibles de répondre à mes questions. Pourtant, il serait bien un jour de faire un point là-dessus étant donné que 70% de mes interrogé.e.s pensent que certains dangers de la poudre de cheminette peuvent être tenus secrets pour diverses raisons, en particulier politiques et financières.

Mais quel rapport avec la choucroute ? allez-vous me demander. Quel rapport avec le Père-Noël ?
Eh bien le rapport, c'est que, si toutes les suppositions explorées ci-dessus se révèlent vraies, cela signifie que ce bonhomme rouge et blanc ne vit pas sans danger. Bien que certains affirment qu'il est bien trop puissant pour être victime de ces accidents, j'émets tout de même un doute là-dessus. Nul n'est à l'abri de rien et pour éviter que la magie de noël ne se transforme en catastrophe mondiale avec un Père-Noël disparu dans les méandres des cheminées ou explosé en vol, il serait bon de revoir les systèmes de sécurité entourant ce moyen de locomotion et, surtout, d'afficher davantage de transparence de la part du gouvernement pour que le.la sorcier.ère lambda puisse se sentir pleinement en confiance avec la poudre de cheminette.
Cependant, j'ai eu quelques échos comme quoi le Père-Noël n'utiliserait pas ce moyen de transport. Pour Azaël, il aurait des rennes volants et ainsi, éviterait ces dangers auxquels nous sommes tous exposés. Peut-être utilise-t-il le transplanage ? suggère Isolde Hawkes.
Pour d'autres encore, comme Mered Adand ou Kathleen Gold, le problème est encore plus simple : le Père-Noël n'existe pas. Mais ça, c'est une autre histoire et une autre longue et profonde enquête à mener. Ce ne sera pas notre sujet d'aujourd'hui.

Bref, tout cela pour éveiller vos consciences à ces problèmes cachés qui peuvent, sans aucun doute, impacter cette magnifique magie de noël. Ceci n'était qu'une introduction au problème, on pourrait, évidemment, en débattre pendant des heures et au cours de longs articles interminables. Mais je vais faire court et vous laisser, cher.ère.s lecteur.rice.s à vos réflexions, en espérant avoir pu soulever chez vous quelques interrogations auxquelles le Ministère se doit de répondre pour tranquilliser ses citoyen.ne.s.
Pour finir, kiss, love, flex vous dirait Finrod Elensar, propriétaire de la Boutique d'animaux magiques.


**********

Amour, argent, famille, avenir... Des questions ?
Envoyez un hibou aux sœurs Oracle avec vos questions.

*3 gallions la question + 1 gallion de frai de ports
Réponse garantie sous 24h
ou remboursé


©Codage : Temperence Black ~ Bannière : Elenna Benson
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 5 Déc 2017 - 20:23






La vrai histoire


Chicaneur's Christmas Specials featuring guests (including one dressed in red, who is he? Let's find out !)*
*Présence de contenu promotionnel

Invité entre avec empressement dans la chaumière réchauffée par un feu de cheminée. Il faisait bien froid dehors : les flocons de neige tombaient continuellement sur un épais manteau blanc éclairé par la lueur d’un lampadaire car le soleil s’était déjà couché.

« Invité ! s’exclama Rachel Pasca à son arrivée. Tu es venu, c’est si gentil de ta part. Viens te réchauffer à côté de la cheminée avec nous. J’espère que tu as faim car la dinde de ce soir n’est pas légère ! Pense à poser tes paquets cadeau au pied du sapin. »

Ce que Rachel ignorait, c’était que Invité avait oublié d’acheter ses cadeaux. Tandis que la panique l’emportait, Invité laissa glisser son regard parmi les convives. Rachel s’était apprêtée comme une bonne maîtresse de maison (bien que son brushing fût mal fait, enfin, on va pas faire des histoires, même si elle aurait pu faire un petit effort, parce que, ok, elle demande à tout le monde de se mettre sur son 31 et voilà comment elle les accueille ! Bah il ne lui reste plus qu’à leur cracher au visage tant qu’on y est). Rosie, l’air absent, semblait être concentrée sur les chaussettes par-dessus la cheminée qui, sans doute, avait été mises là pour sécher, encore mouillée d’une récente machine. Asclépius ne disait mot, absorbé par les réminiscences de ses gastros des Noëls passés, pensant aux gastros des Noëls futurs, déjà sujet aux gastros du Noël présent. Seule manquait Kohane, paisiblement ligotée dans la cave.

« Excusez-moi, dit Invité, je crois que j’ai mal garé mon balai ! Je ferai mieux d’arranger ça avant de me prendre une amande. »

Regagnant le froid Hivernal, Invité désespérait : où trouver un cadeau le soir de Noël ? Invité chercha encore et encore, avant de trouver la réponse : les Halles Magiques, là où tout sorcier peut trouver ce qu’il désire, de l’essuie-tout aux plumes d’autruche (à seulement 10 Mornilles). Ni une ni deux, Invité déboula sur le Chemin de Traverse, à quelques pas de la devanture de qualité des Halles.

« Hé, toi, personne dont je ne parviens pas à identifier le genre de telle sorte que tout au long de notre discussion je ne vais ni utiliser il ni elle ! Sachant que ceci n’a rien à voir avec une potentielle balise ! »
Je vous le donne dans le mille : c’était Mangemort X, le Mangemort ultime.
« Jamais je ne te laisserai accomplir ta mission, entonna-t-il avant de rire. »

Il se pencha, attrapa de la neige et démarra une bataille de boules de neige. Ses tirs étaient précis et puissants, peu parmi eux rataient Invité. Néanmoins, si Mangemort X avait l’avantage, Invité se mouvait avec une telle rapidité qu’il devenait difficile pour le vilain de viser correctement. C’est bien simple, Invité voltigeait sur la neige, évitait les boules avec une grâce de ballerine. Son plan était de se rapprocher de Mangemort X et de le bousculer, à l’ancienne. Ainsi, quand Invité fut à proximité de Mangemort X, ce dernier fut poussé violemment. Néanmoins, le coquin eut le temps de s’agripper à Invité et tous deux tombèrent dans la neige, hilares, les larmes aux yeux, roulant sur les flocons. Après, de longues minutes, ils finirent par dessiner des anges dans la neige.

« Tu sais Invité, dit Mangemort X, je ne me suis jamais senti aussi bien qu’en ce moment. Certes, j’ai fait des erreurs dans ma vie. Mais je pense pouvoir me confier à toi. »
Il enleva son masque.
« Père Noël, c’est bien vous ?! s’exclama Invité.
- Oui, admit Mangemort X=Père Noël, je suis un Mangemort. Mais ça fait toujours de moi un humain et ton ami qui plus est ! Tu sais, c’est pas facile de distribuer des cadeaux aux enfants, surtout quand on est raciste, enclin à des attitudes discriminatoires, meurtrier et cannibale (même si ceci n’a rien à voir avec le fait que je sois Mangemort), tu vois ?
- Euh… Meurtrier ? C’est pas trop dans l’esprit de Noël, après je veux pas juger, je sais que t’es une personne bien.
- Invité, soupira le Père Noël, je crois qu’il est temps pour toi de reprendre ta route et d’aller aux Halles. Rejoins les tiens, car c’est ça, Noël, c’est passer du bon temps avec ceux qui nous sont proches.
- Père Noël, déclara Invité, vous êtes la meilleure personne que je connaisse. »

Invité reprit alors sa route. Enfin, frappant à la porte, Invité réapparut dans la chaumière, les bras chargés de cadeaux emballés aux Halles Magiques. Tous sourirent (sauf Kohane, morte entre temps). Mais Rachel n’était pas dupe :
« Ne me dis pas Invité qu’entre temps tu as acheté des cadeaux parce que tu avais oublié.
- Ah, s’exclama Asclépius, c’est du Invité tout craché !
- Mais enfin, dit Rachel de sa voix réconfortante, tu sais très bien que ce qui nous importe ne sont pas les cadeaux mais ta présence. Tu nous combles tous de joie et de bonne humeur et sache que je ne dis pas ça à tout le monde car tu es unique pour nous, Invité. Aller, viens, on va chanter autour du piano. »

Et c’est ainsi que cette histoire s’acheva : les compères s’attroupèrent et chantèrent en cœur, tous sentant leurs cœurs se réchauffer dans cette nuit bien froide.




Briseurs de rêves


Merry Christmas sorciers du monde. Nous espérons que ces périodes de fêtes pourront vous mettre du baume au cœur, vous changer les esprits en ces temps sombres car ainsi… Le Monde pourra à son tour vous briser plus facilement. La vérité est souvent dure à entendre.
Oui, nous avons tous des rêves, des envies, des désirs. Nous avons tous envie de faire partie de l’équipe de nettoyage du traîneau du Père Noël, de grimper sur un sucre d’orge géant pour clamer ensuite que non « [nous n’avons] pas mal aux dents », d’avancer vers une vie meilleure et un monde meilleur. Le dernier souhait étant très certainement le moins important.
Nous avons en chacun de nous cette capacité à rêver, à imaginer ce que notre vie pourrait être. Oui nous l’avons tous, dommage que de sombres mages s’amusent à nous briser.  

Les mots utilisés étaient beaux, les phrases étaient belles, pourtant aucune n’avait de sens à qui savait lire entre les lignes. Car l’Impardonnable était à peine placardé que du sang coulait à nouveau. Les rejoindre ou mourir, voici le seul choix que nous laisse les Mangemorts, eux qui prônent la liberté. Ils essaient de vous montrer la bonne direction, ils essaient vous sauver alors qu’ils se sont eux-mêmes perdus il y a longtemps. Inconsciemment ou volontairement, ils ne veulent que voir votre déclin pour ne plus être seul dans les ténèbres. Car rien ne fait plus peur aux ombres que la nuit elle-même. Le mal a besoin du bien pour exister, l’inverse n’est pas vrai.
Alors surveillez vos arrières et prenez pleinement conscience de la réalité que les mages noirs essaient d’inséminer dans votre esprit. C’est leur réalité. Pas celle du monde, mais elle deviendra la vôtre si vous y apportez de l’attention et du crédit.

Alors oui, vous pourriez passer des fêtes de plus à offrir des Veracrasses à vos proches tout en espérant recevoir un Phénix. Bonheur et insouciance, mais il vous faudrait alors ne pas sortir de chez vous. Car qui met le nez dehors ne peut que se rendre compte que la mort règne en maître. Véritable seigneur des ténèbres qui, plutôt que de marquer son nom sur votre poitrine en lettres de sang, préférera le faire sur votre âme.
Promenez-vous dans Londres. Promenez-vous à Pré-au-Lard. Promenez-vous sur Poudlard. Allez boire au Trois Balais. Allez boire au Chaudron Baveur. Allez boire à la Tête de Sanglier. Partout vous verrez cette marque dévastatrice qu’on laissé derrière eux les Mangemorts. Partout il n’y a que des ruines après le passage de ceux qui se nomment eux-mêmes « les justes ».
Voyez-vous, le mal est partout. Dans une mère qui veut vous convaincre que vous êtes un monstre. Un inconnu qui n’aura aucun respect pour vos croyances et qui n’hésitera pas à vous rappeler que le Père Noël n’existe pas (pas de panique, cet inconnu-là a tord). Cependant le vrai mal est celui qui vous fera croire qu’il n’existe plus aucun espoir, c’est celui qui vous fera choisir la destruction, vous convaincra qu’il n’y a que le feu qui peut vous aider alors que vous souffrez déjà d’innombrables brûlures.  

Alors gardez espoir. Ne vous laissez pas corrompre car « Nos flammes punissent, mais nos larmes guérissent ».


**********

Vous craignez les froids hivers ? La neige vous fait peur ?
Procurez-vous le nouveaux boursouflet à poil long ! Plus l'hiver sera froid et plus son poil deviendra dense.
Plus jamais vous ne serez surprit par un rude hiver.


©Codage : Temperence Black ~ Bannière : Elenna Benson
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 5 Déc 2017 - 20:24






C'est encore Noël...


Ami(e) lecteur(trice), il est temps que quelqu’un prenne le renne par les bois et vous disent la vérité sur le Père Noël. Leo Keats Gold (Shae L. Keats) et Azaël Peverell l’ont compris depuis longtemps et c’est sur ce motif que l’année dernière à la même date, ils partaient en Laponie pour lui rendre une visite de courtoisie. Car oui, le Père Noël est un vendu, un rustre, une ordure, un Mangemort ! Comment ça il s’agissait juste d’une fable ?

Voilà, maintenant vous savez pourquoi le premier mot qui vous vient à l’esprit quand on vous dit « Noël » c’est « Hypocrite ». Savoir la vérité n’empêchera pourtant pas la plupart d’entre vous de fêter Noël cette année et c’est là tout l’hypocrisie du monde. D’autant plus que pour éviter que le repas ne tourne en un duel sanglant, il faut y aller avec beaucoup de Bombeuphorique et de The Shield's Pearl. Car, soyez honnête, nous sommes nombreux à ne pas avoir le cœur festif. Eh puis de toute manière, à Noël, on ne peut pas être soi-même ! Vous aurez beau essayer d’être la parfaite petite moldue, aux yeux de votre mère vous resterez un diable venu des Enfers. Vous pouvez bien avoir gagné le titre de meilleur duelliste, votre frère continuera de vous considérer comme un ridicule petit bagarreur. Ainsi va le monde, car dans une famille, les attentes sont complexes, contradictoires, inconscientes, lourdes, ce qui fait qu'on ne pourra jamais ni satisfaire tout le monde ni être reconnu totalement pour ce qu'on est. Et les déceptions sont d’autant plus grandes et douloureuses que les fêtes symbolisent l'espoir, la générosité, la joie. Tout ce que le monde des sorciers n’est plus par les temps qui courent. Avouez qu’il est difficile de réfléchir au cadeau parfait lorsque l’on est attaqué par des morts…

La famille est le moteur de nombreux sorciers. On ferait tout pour eux, il n’y a qu’eux qui comptent. Pourtant, à bien des moments, ce ne sont pas eux qui sont là pour nous remonter le moral ou pour nous venir en aide lorsque le bar dans lequel nous avions l’habitude de boire explose soudainement sous nos yeux. On les idéalise alors, on décuple l’amour qu’on leur porte et qu’ils nous portent. Le soir de Noël venu, on s’aperçoit de la supercherie, on n’est pas aussi bien que cela en famille et la ruelle sombre dans laquelle on s’est fait agresser la nuit dernière nous manque soudainement.
Et il en est ainsi car, malgré la guerre, Noël continue de promouvoir le mythe de la famille parfaite et heureuse. Comme s’il nous était interdit de souffrir. En décembre, c’est la sainte famille où circulent amour généreux et bons sentiments qui priment. Peu importe que le Père Noël profite de sa tourné de cadeaux pour faucher une vie ou deux –lui aussi à le droit à un bon soupé après tout (#cannibalisme). Eh puis c’est Noël, vous avez interdiction de pleurer ou de vous plaindre. Et c'est pour cela, entre autres, que ces repas sont souvent décevants, car on se trouve confronté à la réalité de sa famille, qui bien souvent est loin de ce modèle-là.

Alors tu vois Invité ? Tu pensais qu’il n’y avait pas plus hypocrite qu’un sorcier, sortant des ténèbres, qui te dit ne vouloir que ton bien ? Qu’est-ce que ça te fait de constater que tu es pire que ça ?





Que recevrez-vous à Noël ?


Dehors il neige alors, estimant qu’elles n’auraient jamais de meilleure excuse que le froid, les sœurs Oracle s’empressent d’allumer leur cheminée. Tout aurait pu bien aller, s’il n’y avait pas eu cette vision annonciatrice de malheur. Leurs chaussettes de Noël allaient prendre feu !  Incapable de sauver leurs chaussettes qui n’étaient pas à leur porté –une cheminé c’est loin lorsqu’on est dans un fauteuil–, les sœurs Oracle décidèrent plutôt d’explorer les méandres de la divination afin de nous offrir un test prémonitoire.

Question 1 : Quand tu arrives à un repas de famille, la première chose que tu dis c’est…

♦ Salut bande de c*n !
♠ Rien, ils peuvent déjà s'estimer heureux que vous y foutiez les pieds
♣ Il fait beau non ? Voilà, voilà…
♥ Bien le bonjour très cher famille, je suis fort aise d’être en votre présence aujourd’hui.

Question 2 : Tu dis plutôt ?

♥ Pain au chocolat
♣ Chocolatine
♦ Pain à la chocolatine
♠ Une bièraubeurre s'il vous plait, oui c'est pour tout de suite oui...

Question 3 : Pour toi, un Noël réussi c’est…

♠ un duel à mort dans une rue sombre contre vous-même
♣ une bouteille pleine qui ne l’est plus
♦ ne pas être assis à côté du petit dernier qui vient de recevoir sa première baguette et le fait savoir…
♥ un repas copieux à base de Dirico

Question 4 : Vous recevez un cadeau que vous n'aimez pas trop :

♣ Vous souriez. Après tout, c'est l'intention qui compte.
♥ Vous sautez de joie, sincère, puisque cela vient d'une personne que vous aimez.
♦ Vous êtes mitigé mais appréciez l'attention.
♠ Vous restez de marbre avant de dédaigner ce cadeau ouvertement.

Question 5 : Ta chanson de Noël moldue préféré c’est…

♣ « Petit Papa Noël » par Tino Rossi
♥ « Last christmas » de Wham
♠ « You're Pregnant, So I Kicked You in the Stomach » d'Anal Cunt
♦ Mol-quoi ?

Spoiler:
 


©Codage : Temperence Black ~ Bannière : Elenna Benson
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Modération GSerpentard
Modération G
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.

Message par : Finrod Elensar, Jeu 21 Déc 2017 - 10:35


Bien le bonjour,

Je tenais à vous féliciter pour ce numéro (oui parce que j'ai bien conscience que la seule chose que vous attendiez était mon approbation... Hum hum, comment ça non ?). Bref !

J'avoue que le combat entre Mangemort X et Finrod était comique à imaginer... Non très drôle pour être honnête parce que tellement WTF. Je bug toujours quand je vois mon pseudo dans les écrits, même après trois ans sur ce forum... Mais j'adore ce genre de vannes. Et c'était tellement bien trouver avec des trucs bateaux mais bien ficelés.

Le "J'adore faire briller ton hypocrisie avec mes cadeaux pourris" est mythique mort de rire Surtout que les protagonistes sont assez emblématiques dans leurs bêtises Ange

Le test est bien trouvé avec un mélange entre un peu d'actualité de cette année avec un mélange d'HP tout en nous renvoyant à certains repas de famille, c'est délicieux à souhait.

L'article MM-Phénix est un peu en décalage avec le reste même si par moment il y a quelques petites touches d'humour (mais très petites). Je trouve qu'il est un peu trop sérieux par rapport aux autres articles. Et son contenu... Ange MDR

Merci encore pour ce numéro, j'ai aimé vous lire.

Bonne journée,

Finrod


Edit: J'avais oublié : kiss love flex
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Chicaneur 72 ~ Ce n'est pas le Chicaneur qui est en retard, c'est les autres qui sont en avance.


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Gestion RPGique ~¤~ :: Vos Journaux :: Anciennes gazettes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.