AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 3 sur 4
[Habitation secrète] Le Refuge
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : July Swann, Sam 13 Jan 2018 - 9:35


La jeune femme qui avait éveillé l’indignation de July reprit la parole pour nuancer ses propos. Elle avait l’air sincèrement préoccupé par le sort de ses concitoyens et la sang-mêlé fut attendrie par ce souci de protéger. Pour autant, elle déplorait le fait d’en arriver à ce genre extrême. La seule chose qu’elle souhaitait aux mages noirs, c’était de finir en prison, pas de mourir.
- Je n’ai jamais accroché à la description qu’on m’a faite d’Harry Potter, confessa July sur un ton beaucoup plus doux. Que se soi durant les cours d’histoire ou dans les livres. Il avait l’air d’être quelqu’un d’impulsif et … Je ne sais pas trop l’expliquer en fait. Enfin. J’admire plus Hermione Granger qui avait l’air d’être quelqu’un de mesuré et réfléchie. J’ai l’impression qu’Harry Potter avait en lui une part de haine, qui venait peut-être de la mort de ses parents ou du morceau d’âme de Voldemort, je ne sais pas. La haine est dangereuse car elle peut conduire à beaucoup de mal.
July fit une petite pause avant de reprendre, toujours sur un ton cordial. Après tout, on pouvait échanger ses idées sans s’énerver, en écoutant les autres. Elle regrettait un peu sa réaction précédente.
- Bien sûre que nous avons le devoir d’arrêter les Mangemorts si nous en croisons un. J’espère simplement que chacun d’entre nous préférera user des sors défensifs et neutralisants plutôt que des sorts d’attaques blessantes pour y arriver.

Un jeune garçon se manifesta pour prendre la parole. Il semblait intimidé et commença difficilement. Mais après les premières phrases son discours se fluidifia.
July fut particulièrement attristée par son histoire. Le fait que les mages noirs s’en prennent à des enfants, c’était pire que tout. Ils avaient brisé le garçon qui semblait encore très affecté par ce souvenir. En tant que Médicomage July aurait voulu lui prescrire des séances pour apaiser le traumatisme, mais ce n’était clairement pas le moment. Peut-être plus tard, si elle arrivait à le croiser seul, pour une conversation discrète.
Les dernières paroles du garçon étaient extrêmement sages. Il aurait pu tomber dans la spirale infernale du désir de vengeance, mais il n’en était rien. Il avait conservé toute son humanité, tout son altruisme.  
Aux derniers mots, July acquiesça, le regard grave mais un sourire compatissant sur les lèvres. Il n’y avait rien à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Morgan Delaube, Dim 14 Jan 2018 - 16:40


Morgan écouta attentivement les dires de chacun. Sa question n'était pas sans fondements : il voulait savoir si tout le monde était certain de savoir contre quoi ils se battaient. Il y avait beaucoup d'idées qui revenaient, un débat qui se créaient. C'était bien, la discussion est primordiale dans ce cas de bataille. Mais il fallait aussi savoir exposer les choses et les mettre au clair. Le Blaireau attendit que Miss Swann termine sa phrase pour reprendre la parole :
-Je vois que vous avez tous vos avis et que pour la plupart, vous vous les êtes forgés vous-même. C'est très bien, je suis content de vous avoir choisi. En effet, nous dénonçons les moyens utilisés par les Mangemorts, qui sont peut éthique. Mais il faut aussi savoir que les Mangemorts se battent pour retirer le secret magique. Cela pourrait paraître une bonne idée en soi, une entente entre les sorciers et les moldus : j'espère que vous me croirez si je vous dis que pour moi, c'est tout bonnement impossible. Les moldus doivent être protégés des sorciers, mais les sorciers doivent aussi être protégés des moldus. Mes deux parents sont cracmols, une jolie histoire d'amour que je prendrai plaisir à vous raconter une autre fois... Ahem, tout ça pour dire que j'ai vécu toute mon enfance dans le monde moldu. Je sais de quoi ils sont capables. Ils ont développés une technologie qui dépasse les croyances des sorciers de sang-pur. Un bain de sang, cela serait un bain de sang. Ca ne m'étonne pas que les Mangemorts tendent vers cela, après-tout, vous avez vu les méthodes qu'ils utilisent ? Pour autant, pouvons-nous dire que l'Ordre est meilleur ? Cela se discute. Je veux dire par là qu'il faut savoir faire la part des choses. Oui, nous dénonçons les méthodes des Mangemorts. Mais si on en attrape un, que devrait-on faire ? Je suis prêt à parier que le captif préférerait se couper la langue. Bien sûr, nous n'utiliserions pas la légilimancie ou le véritaserum pour le faire parler. Alors comment pourrions-nous faire ? Pour moi, là est tout le problème. Les Mangemorts n'ont pas de morale ou de conscience lorsqu'il s'agit de faire parler ou de détruire, à notre instar. Mais nous, qu'avons-nous pour faire tomber les Mangemorts ? Nous pouvons essayer de les attraper un par un, mais cela prendrait du temps, beaucoup de temps : la preuve, même les aurors travaillent encore là dessus, deux siècles après l'apparition du premier Mangemort. Alors, vous avez des idées pour résoudre cet épineux problème ? Bien sûr je n'attends pas une solution d'un coup comme ça. En fait j'essaie de vous montrer que l'Ordre a besoin de vous, que nous avons besoin d'idée, que vous êtes nos alliés et ce n'est pas pour rien. Vous pouvez prendre part au combat. Alors n'hésitez pas à vous exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Peter McKinnon, Dim 14 Jan 2018 - 16:58


Le Bronx, c'était véritablement le foutoir. Tout le monde y allait de son petit commentaire à son grand discours. La pomme de discorde, c'était les moyens à employer face au Mangemorts. Et le débat municipal battait son plein ! Chacun n'hésitait pas à renforcer ses arguments en rajoutant qu'il avait été confronté plus ou moins de fois à la menace que représentaient ces mages noirs surgit du passé. Peter, lui, avait vite jeté l'éponge, des tas de types présents s'étaient bien plus battus que lui. Il n'avait pas spécialement envie que l'on mette en avant son manque d'expérience dans la lutte, qui aurait inévitablement dévié sur sa légendaire couardise. Et le débat avait même dérapé sur Harry Potter et toutes ces vieilleries. Là, c'était sur, le devin avait décroché et s'inquiétait maintenant de savoir s'il y avait quelque part un endroit où il pourrait re-remplir son verre ...

Mais, Morgan avait fini par reprendre la parole. Incontestablement, le gérant avait une autorité naturelle, laquelle donnait des idées à Peter mais dans un secteur plus commercial et nettement moins militant. Le professeur, qui avait commencé à agiter la tête et à se contorsionner pour espérer apercevoir une carafe entre les membres de cette foule fort nombreuse s'arrêta donc net. Voilà que le bonhomme à la cicatrice se proposait de faire la synthèse de tout ce qui s'était dit. C'était fort louable, mais certaines questions restaient tout de même en travers de la gorge de Peter, maintenant que la fin du débat avait été sonnée.

- Ok ... Ben très bien. Mais tu peux nous dire ce qu'on fait là alors ?

Peut-être que toute l'attention allait retomber sur lui. Mais après tout c'était vrai, qu'est-ce qu'ils faisaient tous là ? Dans quel but les avait-on réunis ? Pour les entendre faire une disputatio sur le thèmes des moyens à employer face aux forces du mal ? La belle affaire ...

- Non, mais c'est vrai quoi ! Regardes-nous un petit peu ! Y'en a pas un qui est d'accord avec l'autre. Y'a même des gamins ! Et des gens qui n'osent pas montrer leur visage.

Peter n'hésita pas à montrer la femme qui s'était présentée avec un masque avant de reprendre :

- Alors, hein ? Pourquoi on est tous rassemblés ? Parce que vous nous avez invités ? Mais pourquoi nous ? Et est-ce que ce petit débat va quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Morgan Delaube, Dim 14 Jan 2018 - 17:22


Le Blaireau fixa Peter. C'est vrai qu'il avait semblé être clair dans ses explications, mais peut-être pas assez. Il comprenait très bien les interrogations de son patron et pouvait facilement y répondre, alors il n'hésita pas :

-Parce que nous avons besoin de nous faire confiance. Je veux dire, dans ce monde troublé, tu n'es pas content de savoir que partout, et quand je dis partout je veux dire même au sein de Poudlard ; d'où la présence d'élève, il y a des gens qui sont prêts à te tendre la main ? Je sais que vous ne vous connaissez pas. Mais moi je vous fais tous confiance. Certain ne montre pas leur visage parce qu'ils ont des postes hauts placés ou important. Tu t'imagines, si tu fais une bourde, que tu laisses échapper cette information auprès d'oreilles qui ne devraient pas être là ou même sous la torture à des Mangemorts ? Plusieurs vies dépendent de ces personnes. Si moi je fais confiance aux personnes portant un masque, j'espère que tu sauras en faire autant. Quant à pourquoi nous sommes tous ici, et bien je pensais que c'était clair : on se bat contre les mangemorts ou on se fait un apéro ? Je t'avoue que moi j'ai pas super faim. Oups, le cynisme du Blaireau reprenait le dessus. Je veux dire par là que si on veut faire avancer les choses, alors il faut y réfléchir un peu, il faut foncer. Tu préfères que je te tienne à l'écart et que je te dise juste quoi faire ? Trop peu pour moi. J'suis pas un général des armées moi, je suis quelqu'un qui a besoin d'avis, de conseil. Je veux que vous preniez part avec moi. Avec les idées de chacun, je pense qu'on peut arriver à quelque chose. Malheureusement, si tu penses ne pas être à ta place ce soir... Sache que le Refuge t'es tout de même ouvert mais que si tu pars personne ne t'en voudra.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Azénor P. Benbow, Mer 17 Jan 2018 - 19:47





Anthony ne trouve rien d'autre à faire qu'éclater de rire. Tu me diras dans la situation inverse, je pense que j'aurai ris aussi. Comment on a réussi à jamais aborder la question, à tirer les mêmes conclusions, durant toute notre relation. Bien sûr que l'on en a déjà parlé, de nos convictions, de nos idéaux. Mais à croire que l'on avait jamais réalisé, et avoué mot pour mot notre appartenance au même côté. Plus j'y pense et moins ça m'étonne de toute façon. De voir Anthony ici. Je veux dire, j'ai toujours eu une confiance aveugle en lui, même à l'heure d'aujourd'hui. Il est honnête et droit. Je le vois tout à fait combattre à nos côtés.

- Salut Azé. Bravo pour ta promotion. J'ai vu que tu étais directrice adjointe de Poudlard. La classe. Et je peux peut-être retourner la question non ? Tu faisais déjà partie de l'Ordre quand on était ensemble ?

Je plisse les lèvres. Personne ne sait, personne ne doit savoir. Pourtant il est là, allié de mon Ordre que je chérie tant. J'avais confiance mais pourquoi lui dire. Pourquoi se précipiter. Je ne regrette pas vraiment ma décision d'avoir garder le secret. Je m'en serais voulue, un peu. Même si je sais le secret bien garder.

- Oh merci, tu sais c'est pas grand chose. Je peux juste botter le c*l à plus de monde maintenant!
Oui euh... Ouais. J'y étais. Mais pas depuis très longtemps je t'avoue. Une ancienne d'entre nous est venue me voir sans que je demande quoi que ce soit et... Et ça s'est fait comme ça! On lui avait "parlé" de moi.


- Quant à moi... Bah ça semble logique non ? Je vais pas te cacher que j'espère vous rejoindre. En attendant, j'essaye de vous connaître un peu., voir un peu comment vous fonctionner, vous aider, tout ça tout ça.

Je bois ses paroles avec attention. C'est vrai que c'est logique. Que ça va tout à fait avec le personnage. Ça colle parfaitement. Si ça ne tenait qu'à moi, il ferait partie de l'Ordre, tout de suite là maintenant. Je pourrais leur parler de lui, de toute la confiance qu'on peut lui vouer, que je le connais par cœur. Et que notre passé commun ne serait en rien un frein quant à sa détermination.

- Je suis très contente de te trouver ici en tout cas.

Il attrape ma main pour la serrer contre lui. Je me laisse faire, tout sourire. Une courte étreinte au goût des souvenirs. Une petite nostalgie passagère qui ne dire pas trop longtemps. Des images plein les yeux. Un banc, de la neige, un café, nos jours heureux.

- Tu m'as manqué.
- Tu m'as manqué aussi.

Et comme un cheveu sur la soupe, la réalité rebat son plein. La discussion semble intéressante de l'autre côté de la porte, mais le problème est là: on est de l'autre côté. Impossible d'intervenir pour l'instant. Et entre nous soit dit, les réunions c'est bien, c'est utile, mais je préfère agir, aller dans le vif du sujet, prouver de quoi je suis capable. Je suis douée pour ça, je crois.

- Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu deviens ?

Je me re-concentre sur Anthony. Ça me fait toujours un peu bizarre de le voir, face à moi. Ça fait longtemps maintenant. Et j'ai changé. Ma vie a changée. Mes habitudes, mon boulot. Lui dire? Ne pas lui dire? Je sais pas. Qu'est-ce-que je voudrais moi, si la situation était inversée. Le temps est passé finalement, les blessures se sont refermées, ne laissant que de petites traces indélébiles. M'enfin je lui dirai...plus tard!

- Oh bah tu sais le temps passe et je bosse dur! Je suis toujours à la tête de la Tête de Sanglier, et puis toujours Directrice de Gryffondor, et s'est rajouté il y a peu le poste de Directrice Adjointe. C'est pas facile tous les jours mais ça me plaît beaucoup!
E toi, toujours heureux propriétaire d'Ollivander's n'est-ce-pas? Tu es convié à la petite soirée de Finrod Elensar dans quelques jours?


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Anthony Adams, Mer 24 Jan 2018 - 14:17


With Azé

Finalement ils se parlent, comme de vieux amis. Le jeune homme souriait en entendant Azénor. Ça faisait pas mal de temps qu'ils ne s'étaient pas parlés.


- Oh merci, tu sais c'est pas grand-chose. Je peux juste botter le c*l à plus de monde maintenant !
Oui euh... Ouais. J'y étais. Mais pas depuis très longtemps je t'avoue. Une ancienne d'entre nous est venue me voir sans que je demande quoi que ce soit et... Et ça s'est fait comme ça ! On lui avait "parlé" de moi.


C'était Azénor ça. Toujours à minimiser. Botter plus de c*l, c'était quand même vachement important ! Puis ce genre de promotion passait rarement inaperçu dans le monde magique. Se retrouver au rang de McGonagall c'était quand même très prestigieux et forçant un certain respect envers cette personne. De plus, le parallèle avec cette directrice illustre ne s'arrêtait pas au seul poste de directrice adjoint. Les deux étaient directrice des Gryffons. Bref, Azé semblait la digne héritière de Minerva. À un détail près du coup... Elle était chez les Phénix. Son illustre aînée avait toujours été du côté du ministère. Donc, Azénor lui avait caché son appartenance à l'Ordre jusque-là. Et là, alors qu'elle vient masqué à une réunion, là voilà qu'elle lui dévoile son secret. Étrange non ? Bon, il allait pas commencer à douter de son ex, néanmoins il se demandait pourquoi elle le mettait dans la confidence. Après tout, il arrivait dans l'Ordre comme un cheveux dans la soupe, elle n'avait aucune assurance qu'il n'avait que des bonnes intentions envers les Phénix. Passons.


- Je suis très contente de te trouver ici en tout cas.

À vrai dire, ça faisait aussi plaisir à Antho de voir une tête connue. Pour l'instant il plongeait plus ou moins dans l'inconnu et même si c'était quelque chose qu'il aimait faire, cela ne voulait pas dire qu'il le faisait sans appréhension, et voir quelqu'un qu'il connaissait dans cette jungle secrète c'était tout de même un peu rassurant. Et flippant à la fois. Cela voulait dire que les Phénix n'étaient pas si rare qu'on ne le pensait. Mais du coup, les Mangemorts devaient avoir à peu près autant d'adepte. Anthony avait donc certainement déjà côtoyé des Mages noirs. Pourrait-il lancer le moindre sort sur quelqu'un qu'il apprécie ? La question méritait d'être posée... M'enfin il n'en était pas là.

- Oh bah tu sais le temps passe et je bosse dur! Je suis toujours à la tête de la Tête de Sanglier, et puis toujours Directrice de Gryffondor, et s'est rajouté il y a peu le poste de Directrice Adjointe. C'est pas facile tous les jours mais ça me plaît beaucoup !
E toi, toujours heureux propriétaire d'Ollivander's n'est-ce-pas ? Tu es convié à la petite soirée de Finrod Elensar dans quelques jours?


La conversation continuait comme si de rien n'était. Effectivement, elle devait pas mal bosser. Cela avait étonné Anthony qu'à la Tête de Sanglier, Azénor n'est pas pris un gérant pour l'aider dans son boulot. Après tout, gérer la direction d'une école et d'une enseigne, ça devait être tout de même assez complexe. M'enfin, elle semblait malgré tout en bonne forme. Pas trop de signe de fatigue. Anthony lui faisait tout le contraire d'elle en ce moment. Il limitait pas mal son boulot en déchargeant de plus en plus sur ses employés. Il avait besoin de freiner un peu et profitait de plus en plus de son statut de "patron" pour se prendre régulièrement des jours de congés impromptus. Bref, alors qu'elle trimait sans doute de plus en plus, lui ralentissait. C'est d'ailleurs parce qu'il ralentissait qu'il s'était dit qu'il était temps de s'engager dans le combat de sa vie...

- Je ne suis pas sûr d'y aller, commença Anthony. Le marché de Noël va nous demander pas mal de rangement et de réorganisation de la boutique. Puis j'ai pas forcément envie d'y aller je vais t'avouer.

Il avait pas vraiment envie de voir tout un tas de monde se féliciter d'avoir mené leur tâche capitaliste à bien en cette période de fête. Puis bon, s'il ralentissait le boulot, c'était pas pour retrouver ses collègues sur un temps de repos.

- Sinon, effectivement, je suis toujours proprio. Pour l'instant je m'y plais encore, donc pas de changement de ce côté-là Peut-être qu'un jour j'en aurais marre, mais pour l'instant ce n'est pas prévu, alors je continue et je cherche toujours à améliorer mes baguettes.

Quand ils s'étaient connus, Anthony avait presque fini son tour du monde pour trouver de nouveaux composants. Il en était au stade des nouveaux fournisseurs et des différents tests. À présent, il en était à la phase finale. L'optimisation de toutes ses nouvelles connaissances et la perfection de chaque étape pour la qualité des baguettes mais aussi le bien-être des animaux. Bref, son périple arrivait presque à sa fin, mais il ne se posait pas trop de question sur l’après. Ce n'était pas parce qu'on avait mené à bien son but premier qu'on avait plus de motivation pour la suite.

- Ça a l'air animé là-bas, dit-il en désignant l'autre côté de la porte d'un geste de tête. Tous les alliés sont là ? il s'arrêta et corrigea. Euh... 'fin, sans me donner de nom bien sûr, ni même de chiffre. Juste, savoir si on peut compter sur tous ces gens où s'il y en a encore ailleurs... Je suis agréablement surpris par le nombre de personnes présentes ce soir.

Depuis tout à l'heure, il écoutait d'une oreille distraite ce qu'il se passait. Et le moins qu'on puisse dire c'est que certains n'étaient pas du tout prêt à prêter allégeance à l'Ordre. Mais, effectivement, le nombre de personnes assez élevé le faisait dire qu'il y avait donc encore de l'espoir. Restait à savoir si tout le monde allait rester...
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : July Swann, Mer 24 Jan 2018 - 17:42


Morgan aborda le sujet du secret magique que les Mangemorts essayaient de briser. July n’avait pas osé en parler, elle n’était pas sure de totalement cerner leurs intentions. Cette fois, au moins, elle n’avait plus de doute. D’après le jeune homme, la révélation du secret provoquerait une guerre entre sorciers et moldus. L’Anglaise trouvait triste de ne pas avoir plus foie en la nature humaine. Et en même temps, avec  les Mangemorts dans les parages, elle ne voyait pas comment il pourrait en être autrement. Elle supposait que les mages noirs ne voulaient pas simplement briser le secret, ils désiraient également assujettir les moldus, prouver leur dominance et enfin prendre une revanche sur toutes ces années où les sorciers n’avaient pas pu s’exprimer comme bon leur semblaient. July aussi se sentait oppressée, elle aussi rêvait de se montrer au  grand jour, de ne pas avoir constamment à se demander si un moldu pourrait la surprendre par inadvertance. Un monde où sorciers et moldus vivraient paisiblement ensemble, profiteraient des compétences de chacun. Un doux rêve. Presque une utopie. Mais pas quelque chose d’impossible pour la rousse. Pas maintenant, c’était une certitude, les gens n’étaient pas prêts. Mais un jour, peut-être ? Lorsque les sorciers seraient en paix avec eux-mêmes.

Le porte-parole des Phénixs s’interrogea ensuite sur la justice des actions de l’Ordre, sur les méthodes qui étaient acceptables ou non, et demanda leur avis aux invités. Peter semblait agacé par la situation, exprimant son incompréhension sur sa présence et sur le débat qu'il jugeait infertil. De son côté July avait déjà compris et elle était rassurée de voir que les membres de l'Ordre étaient capables de se remettre en question et de multiplier les avis. Certes, ils n'étaient pas tous d'accord, mais la pluralité était garante de justice. Sans esprits qui s’opposent, l’Homme a vite fait de tomber dans des excès. Et même si July savait que tout le monde n'irait pas dans son sens, ce qu’elle déplorait, elle savait qu'elle aurait au moins la possibilité de faire entendre sa voix. Peut-être ferait-elle écho chez certains.

Du point de vue de la jeune femme, la seule solution valable était le système judiciaire. Même s’il n’était vraisemblablement pas très au point, il n’était pas acceptable que les gens se fassent justice eux-mêmes. Il fallait impérativement une enquête, un jugement objectif et une peine adaptée. D’après July, tout Mangemort attrapé ou soupçonné devait être remis aux Aurors. Quant à savoir comment garantir le bon fonctionnement de la justice, c’était une autre paire de manches. Et pour cela, elle n’avait aucune idée brillante.

Comme personne ne reprenait la parole, July répondit :
- Comme tu le dis, même si certains Mangemorts sont arrêtés, d'autres prendront leur place. Pour moi, le meilleur moyen reste la prévention. A Poudlard, essentiellement. Ce sont les jeunes esprits les plus influençables. Le livre de Mr McKinnon est très éclairant sur les effets néfastes de la magie noire. Il devrait être étudié à l’école. Il est possible qu'une minorité se fiche de l'intégrité de leur âme, mais je ne peux pas croire que la majorité y soit insensible. Apprendre aux élèves l'esprit critique, leur apprendre à s'exprimer avec des mots et pas avec des coups. Les laisser s'exprimer sur les grands sujets de société, leur apprendre à instaurer un débat fertile dans lequel on s'écoute mutuellement et on argumente. Leur redonner espoir en leur avenir en leur faisant comprendre qu'il est entre leurs mains. Je trouverais intéressant que des cours qui mêlent prévention contre la magie noire, philosophique et étude des moldus soient dispensés à Poudlard. Etant donné que nous avons un professeur dans l’assemblée, est-ce que ce genre de cours pourrait être instauré ? Pas un cours continu avec un professeur à temps plein mais des genres de modules …
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Azénor P. Benbow, Mar 27 Fév 2018 - 22:45




Ah si si on peut se le dire ouais. La situation est improbable. Insensée aussi. Je lui aurais confié ma vie, je m'étais juré de l'aimer jusqu'au bout du monde. Il y a toujours ces mimiques qui m'ont fait tomber amoureuse, il y a des années. Un amour ne s'éteint jamais complètement de toute façon. Mais alors qu'il est celui en qui j'ai placé ma plus entière confiance, comment ais-je pu ne jamais aborder la question. C'est peut-être le seul sujet que nous n'avons jamais mis sur le tapis. Peut-être par peur de découvrir une différence qui aurait gâché quelque chose. Mais enfin voyons où nous en sommes aujourd'hui. Séparés, contents de se retrouver, en ce lieu insolite..

Antho me raconte sa petite vie, Ollivander's va bien, en heureux propriétaire il a l'air comblé. Je ne l'aurais pas l'occasion de le croiser après le marché de Noël chez Finrod cependant, mais je me doute bien que ce n'est pas la dernière fois que l'on va se revoir. A vrai dire je n'y compte pas. Plus qu'un compagnon il a été aussi un meilleur ami, pendant longtemps. Alors le retrouver, l'air de rien, ça me fait chaud au cœur.

- Ça a l'air animé là-bas. Tous les alliés sont là ? Euh... 'fin, sans me donner de nom bien sûr, ni même de chiffre. Juste, savoir si on peut compter sur tous ces gens où s'il y en a encore ailleurs... Je suis agréablement surpris par le nombre de personnes présentes ce soir.

Changement de sujet, je sourie à ces précédents dires histoire de conclure sur une douce touche, et je regarde la porte; comme si j'avais des super pouvoirs magiques complètement extra-ordinaires qui me permettaient de voir à travers.
- Et bien, la plupart sont présents oui. Il doit en manquer deux ou trois tout au plus par contre. C'est vrai que ça fait chaud au cœur de voir que l'on est pas les seuls, et qu'on peut compter sur d'autres.
J'espère simplement que personne n'est là en espion tu sais... On ne sait jamais. C'est fou parfois ce que les gens sont prêts à faire. C'est pour ça que je préfère me cacher. T'imagines si à Poudlard ils apprenaient que je fais partie de l'Ordre? M'enfin, y'a pas grand monde sur Terre en qui je fais plus confiance que toi, donc bon!


Et j'ajoute un sourire. Nos yeux se croisent et pendant une fraction de seconde je revis notre aventure, longue et passionnée. Arrêtée en un brisement de cœur. J'ai envie de lui poser la question, de savoir où il en est. Parce que quand on y pense, il m'a quitté, pour une autre, si j'ai bien compris. Ah oui oui c'est le pire des scénarios. Affaire à suivre? J'en sais rien.
Tout cela étant, je me dis qu'Adams n'est peut-être pas venu là pour parler avec moi, mais pour s'intégrer dans l'équipe, alors il faut remédier à cela. Pourquoi pas aller boire un verre ensemble pour se raconter nos vies, se mettre à la page. Je sais même pas si c'est bizarre ou non. Enfin bon, un dernier sourire et je ré-entame.
-On y retourne? Je veux pas te priver de la conversation.

D'un coup de baguette délicat je retrouve ma forme Phénix, méconnaissable derrière un physique changée et une vois expressément modifiée. Je l'attends pour re prendre part aux festivités de la salle d'à côté.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Anthony Adams, Dim 4 Mar 2018 - 15:59


D'après les dires d'Azé, il en manquait peu. Mais finalement, il semblait que la majorité était là. Le propriétaire d'Olly acquiesça pour confirmer qu'il avait noté. La crainte principale de l'adjointe était les espions. Il avait saisi dans sa voix la peur que le monde sache qu'elle fasse partie de l'Ordre. Elle, la directrice adjointe de Poudlard, membre d'une faction dite illégale. Finalement, à part les membres de l'Ordre, il semblait qu'Antho était le seul à partager ce secret.

- T'imagines si à Poudlard ils apprenaient que je fais partie de l'Ordre ? M'enfin, y'a pas grand monde sur Terre en qui je fais plus confiance que toi, donc bon !

Anthony sourit quand elle avait dit ça. Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de penser à tout ce qu'ils avaient vécu tous les deux. Pas mal de choses finalement. Qui resteront sans doute longtemps, voir à jamais, dans la mémoire d'Anthony. Oui, elle faisait sans doute partie des personnes en qui il pouvait donner sa confiance absolue. Et c'est avec une satisfaction non contenue qu'il vit que c'était, malgré la séparation, toujours réciproque.

- Ça me fait vraiment plaisir de te voir ici Azé. il marqua une courte pause avant de rajouter en souriant : Je pensais plonger dans l'inconnu et finalement te voilà.

Elle aussi sourit. Sourire qu'il trouvait toujours aussi... Fascinant. Le jeune homme chassa tout ça de sa tête et l'écouta parler.

- On y retourne? Je veux pas te priver de la conversation.

Ah oui. Pas faux. D'ailleurs, la conversation semblait clairement plus clairsemée que tout à l'heure. Il semblait qu'ils avaient finalement loupé la partie la plus intéressante de tout ça. Le proprio d'Olly attend que la jeune femme reprenne son masque et il ouvrit la porte pour revenir dans la "mêlée". L'attrapeur entendit la fin d'une phrase.

- [...] Cours continu avec un professeur à temps plein mais des genres de modules …

Du coup, il n'avait pas compris. Pourquoi on parlait de cours maintenant ? Qu'est-ce que les cours avaient à voir avec l'organisation ? N'ayant pas entendu le reste de la conversation, Anthony s'abstint de tout commentaire au cas où la remarque soit, malgré les apparences, en phase avec les Phénix. Il attendit donc calmement d'autres interventions sur lesquelles il pourrait éventuellement rebondir. Ou pas. Si ça se trouve, la réunion allait déjà bientôt prendre fin. Et au final, il aurait quasiment rien suivi de tout ça. Dommage un peu non ?

Il jeta un petit coup d’œil à Azénor qui, maintenant, était totalement méconnaissable. Comme ça, elle était impressionnante. Elle faisait très... Dangereuse. Ouais c'était ça. Presque dangereuse finalement. Anthony se focalisa à nouveau sur le type qui semblait animer la soirée. Bon, sinon, t'avais quoi d'autres à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
Alice Grant
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Alice Grant, Mer 7 Mar 2018 - 20:23


Désolée pour ce retard :x

La discussion, ou plutôt le débat avance. Une sorcière te désigne en cherchant ton nom, tu lui souffles. Des valeurs, des droits, des libertés... que de notions différentes selon chacun, même pour tout ceux rassemblés dans cette pièce. Pourtant il faut bien se mettre d'accord si l'on veut œuvrer ensemble. Se fixer des règles communes, des objectifs à atteindre. Ton visage pensif traduit ton esprit qui s'agite sous les témoignages, les avis, les citations de noms poussiéreux. Tes valeurs à toi sont plutôt claires; surtout depuis que tu as faillit les perdre. Entre-temps, les deux cachottiers reviennent. La tasse vide se refroidit entre tes mains. Tu te décides enfin à parler, en les regardant dans les yeux à tour de rôle.

- J'veux bien qu'on soit pas tous d'accord, c'est même rassurant. Mais si on doit représenter les phénixs, alors on devrait être à peu près du même avis. Au moins pour notre objectif. Protéger la population moldue et sorcière, sans distinction -ce qui implique de défendre le secret magique- c'est bien ça? Alors je vois pas pourquoi les mangemorts feraient exception. Mais qu'est-ce que tu racontes, imbécile? Les mangemorts c'est les méchants de l'histoire, ils méritent aucune pitié! Ce sont vos ennemis, une menace à éradiquer... à moins que tu ne sois vraiment attardée. Ce que j'veux dire par là, c'est qu'ils sont aussi victimes du système quelque part, non? On en vient pas à tuer des gens comme ça, par simples convictions. Peu importe lesquelles.  On ne doit pas aussi en venir à une telle violence, même avec les meilleurs intentions. Parce qu'on a eu beau tuer Voldemort, tout les mangemorts... vous voyez bien qu'il y aura toujours des gens pour y croire. Croire en cette haine, en la guerre, à je sais pas quelles histoires de race supérieure condamnée à vivre dans l'ombre. Ce qu'il faut qu'on tue, c'est pas des mecs encapuchonnés qui tuent eux-même d'autres gens. C'est leur pensée elle-même qui doit disparaître, pour qu'on puisse définitivement mettre un terme à ce cercle vicieux. Okay, t'es définitivement une attardée. Tu marques une courte pause, les mots sont pourtant déjà tout prêts dans ta tête, clairs et nets, sans faille.

- C'est sûr que c'est beaucoup plus facile de tuer des gens que de tuer leurs convictions. Faut pas être naïf non plus, dans un combat parfois pour sauver sa peau... celle des autres... on doit pas trop hésiter. Mais notre but est-il de tuer des gens qui volent eux-mêmes d'autres vies, sous prétexte que leurs opinions sont différentes et que c'est voix d'enfant qui va si bien ''eux qui ont commencé!'' ? Je crois que personne ici ne peut affirmer qu'il a le droit de vie ou de mort sur qui que ce soit. Je ne veux pas gagner à n'importe quel prix. Je veux juste montrer qu'on peut vivre autrement qu'en s’entre-tuant comme des crétins. C'est à dire. C'est à dire, miss Grant, pire je-sais-tout de l'histoire de la maison serdaigle? Qu'est-ce que tu proposes, une bombe de paillettes oméga? Une attaque de bisounours géants? Des épées licornes qui font pas de bobos mais déclenchent des vomissements arc-en-ciel? Sérieux, quelqu'un s'est déjà posé la question, a accordé une seule seconde de réflexion pour trouver comment éviter un bain de sang? On peut les combattre autrement qu'avec nos belles baguettes qui, je vous le rappelle, sont quand même des armes à la portée de n'importe quel idiot. Moi la première. Parce que oui, y'a pleins de manières de gagner un combat. On peut, en plus de protéger leurs cibles, les tourner en dérision, détruire leur magnifique charisme dément auquel ils semblent tenir... ça tuerait leur idéologie, et plus que tout, leur crédibilité. C'est bon, t'as fini? Ouf.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 7 Avr 2018 - 17:16


/me souffle un coup pour enlever la poussière.
Oh ! Y a du monde ici...

clique


[...] Pas un cours continu avec un professeur à temps plein mais des genres de modules …

Tous ces gens avait l'air de penser que les Phénix n'avaient jamais rien fait de mal et Rachel ne se sentait pas la force de les contredir. A quoi bon ? Surtout qu'après sa dernière incartade, la sorcière préféra se mettre en entrait et laisser ceux qui le voulaient vraiment s'exprimer. Elle était d'ailleurs bien heureuse que le maître de cérémonie soit Morgan et non elle. A trop laisser Ester s'exprimer, la sorcière avait l'impression d'avoir détourné le débat en lui-même. Il devait être question de moyens de reprendre le dessus et non d'une mise au point sur les principes moraux de l'Ordre. Cela étant dit, et même si elle regrettait les mots choisi, l'ancienne serpentard n'en démordait pas intérieurement. Même avec les meilleures intentions du monde, on ne mettait pas un terme à une guerre. On ne faisait pas la paix avec quelqu'un qui voulait se battre. Et si précipiter au milieu d'un champ de bataille, bras levés et bouche en cœur en criant "faites l'amour pas la guerre" ce n'était qu'un rêve d'enfant.

Cependant elle comprenait aussi que le champ de bataille ne soit pas un lieu pour tout le monde. Cette sorcière qui semblait tellement attaché à la vie humaine par exemple (July), était sans doute d'avantage taillé pour représenter le côté pacifiste de leur groupe : éducation et recueille d'informations sans violence. Ester cependant était déjà trop brisée pour ne penser qu'à la paix. Elle avait besoin de vengeance, mais pas forcément de morts. Elle ne pouvait plus supporter l'idée de laisser un innocent se faire piéger par cette guerre. Alors oui, si quelqu'un lui proposait un plan pour régler tout ça sang qu'il n'y ait besoin de verser du sang, elle accepterait sans l'ombre d'une hésitation. Ce qu'elle voulait c'était rendre le monde meilleure, pas le pervertir encore plus avec sa propre souffrance. Néanmoins si quelqu'un devait sacrifier son âme pour que les autres puissent conserver la leur... elle était partante.

[...] On peut, en plus de protéger leurs cibles, les tourner en dérision, détruire leur magnifique charisme dément auquel ils semblent tenir... ça tuerait leur idéologie, et plus que tout, leur crédibilité.

La sorcière se mit à réfléchir rapidement. Pour la première fois depuis le début de ce débat, on venait de la motiver ! Certes elle restait persuadée qu'une guerre de bisounours ne serait pas suffisant, mais cette solution avait au moins le mérite -en plus d'être amusante- de les rendre moins effrayant. Même elle avait un mangemort comme épouventard. Il fallait changer ça. Donner espoir en retirant la peur pour permettre à plus de personnes d'agir, permettre à plus de sorcier de se dresser contre eux.

- Détruire leur image me paraît être une bonne idée pour commencer. Cependant pour cela il nous faudrait plus d'informations à leur sujet et je ne parle pas d'un bilan psychologique ou de détail sur leur idéologie, mais bien d'informations sur eux. Sans forcément parler de nom. Peut-être serait-il intéressant de créer un réseau de partage entre nous ? Mettre en place des groupe de discussion, regrouper les infos et pourquoi pas mettre en place un système de rapport ? Je suis certaine que chaque personne ici sait au moins une chose importante et mise bout à bout, cela pourrait nous permettre de frapper un grand coup dans la fourmilière.

Oups. Expression moldu, Rachel espérait que tout le monde la comprendrait. Ce n'était cependant pas trop grâce parce qu'elle avait déjà décidé de changer de sujet. L'autre humaniste (July) était visiblement pleine d'idée et de motivation, c'était plaisant.

- Pour en revenir à ce que vous proposiez.La sorcière désigne July d'un geste amical. il est vrai que les sorciers ont de gros, d'énorme progrès à faire en matière de suivit psychologique. Il serait intéressant de nous inspirer de ce que font les moldus et de mettre en place des groupes de soutiens, des groupes de paroles en plus de court adapté. Le terme psychologue existe-t-il seulement chez les sorcier ?

Vrai question. Rachel n'en avait jamais entendu parler, pourtant elle faisait partie de ces enfants qui en aurait bien eu besoin. Heureusement elle ne s'en était pas trop mal sortie toute seule, mais d'autres... enfin, on voyait bien ce que ça avait donné.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Morgan Delaube, Dim 6 Mai 2018 - 21:40


Le Blaireau fit craquer sa nuque en reprenant ses esprits. Il secoua la tête à la manière d'un chien dont des gouttes d'eau lui serait tombé sur le museau. Depuis son attaque il prenait régulièrement des filtres calmants dans l'espoir d'apaiser ses nuits. Mais le trop de consommation lui causait aussi des absences qui lui faisait parfois perdre le fil de la discussion comme ici. Un coup d'oeil à sa montre et il vit qu'il faisait déjà tard. Ses yeux se reportèrent sur les élèves présents. Oh lala, ça n'allait pas. Même si la directrice adjointe était avec eux, ce dont ils n'étaient pas au courant, il était temps de renvoyer tout ce beau monde. Attendant que Rachel termine sa phrase, il reprit quelques secondes après.

-Au vu de l'heure je tiens à tous vous remercier d'être venu. Il est grand temps que tout le monde retourne chez soi passer une bonne nuit de sommeil. Si vous avez besoin, on trouvera toujours un elfe pour vous ramener chez vous. Quant aux élèves, soyez discrets. Si vous entendez quelqu'un approcher, cachez-vous. On vous raccompagnera jusqu'à un passage secret mais une fois dans Poudlard nous ne pourrons plus rien pour vous. Je vous rappelle aussi que cet endroit est protégé par un sortilège de Fidelitas, donc ça ne sert à rien d'essayer d'en parler autour de vous. Seuls les membres de l'Ordre savent qui est le gardien du secret. Si vous obtenez des informations, n'hésitez pas à faire un tour ici pour les transmettre. Essayez d'éviter les hiboux, on ne sait jamais qui peut tomber dessus. Sur ce, bonne nuit à tous !
RP terminé. Merci à tous les participants qui ont l'autorisation de poster quand ils veulent !

Une mini surprise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alítheia
Alítheia
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Alítheia, Dim 2 Sep 2018 - 11:55


RP with Jade

Plongée dans un canapé du Refuge, Ali patiente en laissant son regard clair s'évader dans les flammes du foyer. Elle a glissé un morceau de parchemin dans les affaires de Wilder, il y a déjà plusieurs jours. Elle espère que la préfète Poufsouffle n'est pas d'un naturel désordonné, ou elle risque de ne jamais tomber sur son message, qui lui donne rendez-vous en ces lieux. Elle a profité d'une sortie à Pré-au-Lard pour se glisser dans le puits, sait que sa camarade fait parti du secret, n'est pourtant pas certaine qu'elle a déjà visité les lieux auparavant.  

Les cheveux châtains relâchés d'Ali sont légèrement humides. Ses yeux gris bienveillants et son nez banal, quoique légèrement recourbé, lui donne un air qui inspire confiance. Un pull en laine confortable et un bas de pyjama à motif sont les seuls détails qui peuvent la trahir, elle a d'ailleurs noté dans son esprit l'achat prochain d'habits assortis à cette apparence. Sur une table, devant elle, reposent deux tasses fumantes ainsi qu'un bouquet de Polygonum, judicieusement récolté en chemin par la Phénix.

Pensée furtive à la jeune élève, qui doit bien se demander les raisons de sa convocation au Refuge. Ali a fait de son mieux pour livrer un mot rassurant, qui ne se veut pas énigmatique sans bonnes raisons, faire comprendre qu'il n'y a là pas plus d'enjeu que lors d'une simple rencontre avec des amis dans un café. Pas de missions dangereuses pour sujet du jour, au menu confidence et espoir de guérison.  
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Jade Wilder, Lun 24 Sep 2018 - 3:02


Il y a différents stades d'inquiétude. Les petits soucis du quotidien, qui ne durent souvent pas bien longtemps ou qui n'ont pas une importance flagrante dans une vie. Quelque chose de plus marqué ensuite, rapportant souvent à ceux dont on est proche, auprès de qui on peut ressentir quelque chose. Et puis, après d'autres stades plus mesurés, on a ce sentiment terrible, qui semble ronge le creux du ventre pour le rendre plus vide encore. Que ça soit justifié ou non, cette inquiétude là n'était pas saine, pas normale.

Jade l'avait souvent ressentie, cette inquiétude. Depuis sa plus tendre enfance même, tristement. C'était quelque chose qu'elle ne parvenait pas à contrôler, qui la rendait à fleur de peau au moindre élément perturbateur. Pas des broutilles, non, mais tout ce qui pouvait toucher ce qui l'animait, ce qui l'aidait à se sentir réellement vivante. En y réfléchissant, ça pouvait avoir un côté égoïste, même si elle pensait alors aux autres la plupart du temps. Au final, ça se rapportait à elle, à ce qu'elle ressentait. Et à cette horrible sensation lui nouant l'estomac, le tordant dans tous les sens en faisant surgir larmes et nausées. Pas besoin de maladie quelconque quand on angoisse face à la vie qui bouge trop pour soi.

Cette angoisse, Jade la ressentait profondément depuis quelques jours. Depuis qu'elle avait trouvé un mot, planqué dans ses affaires. Planqué était un bien grand mot, il l'était suffisamment pour qu'elle ne puisse pas situer une seule seconde à quel moment quelqu'un avait pu le glisser dans son sac, mais suffisamment peu pour qu'elle tombe dessus... à priori relativement vite. Prendre ses livres de cours avait été le seul effort nécessaire pour remarquer ce morceau de secret qui n'avait rien à faire là. Encore un peu et elle l'aurait jeté, assez sensée néanmoins pour y jeter un oeil. Et depuis, elle était inquiète. Vraiment inquiète. Pourtant le mot n'avait rien de menaçant, ne semblait pas non plus venir de quelqu'un lui voulant du mal puisqu'il s'agissait de l'Ordre du Phénix. Un groupe en qui elle avait confiance et dont les rares membres qu'elle avait connus ne lui avaient apporté que de bonnes choses. C'était plutôt rassurant, pas inquiétant. Pas de jugement, non plus, possibilité cachée dans un coin de son esprit. Après tout, la préfète n'avait pas été la plus solide des alliées et ce depuis un moment. Lutter contre le mal lui avait toujours tenu à coeur, sans qu'elle s'en sente réellement capable et quand on lui avait demandé de venir, ça n'avait pas été possible. Sa soeur avait besoin d'elle à ce moment là précisément, et jamais rien ne passerait avant cela, même ses plus profondes valeurs. Alors le doute était là, sinueux, comme caché dans un esprit qui préférait ne pas trop l'envisager. Est-ce qu'elle n'était plus digne de ce groupe auquel elle tenait pourtant énormément ? Allait-on lui dire qu'elle n'avait plus rien à y faire, si tenté qu'elle ait été capable d'aider qui que ce soit auparavant ? Effacer ses souvenirs d'une flamme d'espoir, l'une des dernières qu'il lui restait ? Bon sang, que ça l'effrayait.

Tant de choses n'allaient pas, depuis si longtemps. Mais les dernières semaines avaient été plus éprouvantes encore, frappant encore et encore dans ses appuis de fortune, menaçant de la faire tomber un peu plus à chaque instant. Si elle perdait ça aussi... la suite de cette phrase ne trouvait même pas de mots. Un après ne lui semblait même pas descriptible, comme si c'était tout simplement impossible.

Alors, vainement, l'Italienne essayait de rester positive et se dire que tout irait bien. Qu'elle se faisait des idées, que son esprit inventait un peu plus de négativité par dessus ce gâteau chargé de doutes. Pourquoi ? Bonne question, elle n'avait aucune idée d'une quelconque réponse. Peut-être que c'était sa manière à elle de ne pas être déçue ensuite, envisager le pire pour que les mauvaises choses soient un peu plus supportables au final. Spoiler alert, ça fonctionne pas. Mais c'était tout ce que son esprit avait réussit à bâtir.

Pré-au-lard, donc. Comme évoqué plus tot, Jade n'était pas venue au rendez-vous fixé quelques temps auparavant. Elle s'en voulait encore beaucoup, malgré que sa soeur soit plus importante que toute autre chose. Depuis, elle avait flâné dans le coin, pour en avoir le coeur net. Le fameux puits existait bien, mais elle n'avait jamais osé y entrer, comme étrangère, invitée sans être conviée. C'était la première fois que ses pas s'approchaient enfin vraiment du puits, non sans jeter des regards un peu partout autour, comme par crainte d'être découverte. Si elle était responsable d'un quelconque problème, cela ne ferait qu'ajouter un fait à sa liste déjà bien fournie de blâmes en tous genres. Autant dire que c'était à éviter. Personne, à priori. Il lui fallait encore trouver le courage d'entrer. Fuir et faire comme si elle n'avait jamais rien reçu aurait probablement été la solution de facilité, mais elle s'était déjà sentie suffisamment lâche comme ça ces derniers temps pour en rajouter une couche, vous ne croyez pas ?

Nouvelle inspiration, plus profonde, comme pour prendre son courage à deux mains et enfin... entrer dans le repère. C'était assez étrange et assez drôle à la fois. Cette entrée lui rappelait un conte pour enfant qu'elle lisait autrefois et qu'elle avait lu ensuite à sa petite soeur. Un enfant qui ne voulait pas grandir et qui se cachait, avec ses compères, dans le creux d'un arbre. Allait-elle échapper à la vie d'adulte en faisant ce pas ? Trop facile, personne ne vit dans un conte. Ce n'était pas une histoire sans fin qu'elle vivait là, mais quelque chose de bien réel. Quelque chose qui peut-être, allait changer sa vie irrémédiablement. Aucune idée. Faire des théories n'était définitivement pas une bonne idée. Pas le temps de toute façon, puisqu'en peu de temps elle se retrouva dans ce qui semblait être la pièce principale de l'endroit. D'autres passages semblaient traduire la présence d'autres pièces. Bah quoi, évidemment qu'elle allait observer comme une enfant curieuse l'endroit avant même d'avoir réalisé qu'elle devait se ressaisir, qu'on l'attendait. Se retrouver dans cet endroit lui donnait presque un sentiment... de sécurité. Très étrange, ça ne lui arrivait jamais. Même là, ce n'était pas tout à fait complet comme sentiment, mais il était tout de même présent. D'habitude, tout endroit représentait un dangers. Même Poudlard. Surtout Poudlard. L'école de Magie n'était plus un havre depuis des années, ceux qui osaient encore l'affirmer n'avaient pas connu ce qu'elle avait vu. Entendu. Vécu. Les lèvres maltraitées par le stress, les pupilles de la blondinette se posèrent enfin sur celle qui à priori, l'avait conviée. Sans pouvoir s'en empêcher, Jade analysa la jeune femme comme si c'était un secret à débusquer. Aucun souvenir de ce visage, rien. Cela dit elle n'était pas masquée. Alors soit elle n'avait vraiment pas peur de lui montrer qui elle était, soit... ce n'était pas vraiment la bonne personne. Enfin dans un sens qu'elle comprenait, se comprendre soi-même c'était déjà bien, faire comprendre les autres était une tâche un peu moins aisée déjà. Les doigts de la jeune fille vinrent serrer le vide. D'habitude, elle avait la lanière de son sac comme accroche étrange, là elle avait décidé de ne pas s'encombrer. Juste le mot, dans sa poche droite. Et sa baguette bien sur, même si l'objet lui était rarement d'un grand secours. Difficile de trouver quoi dire dans ces conditions. L'espace d'un instant, elle faillit demander à l'inconnue qui elle était, avant de se raviser. Cette question était débile. La plupart des membres de l'Ordre se cachaient. Peut-être aurait-elle même dû faire la même chose, si un piège l'attendait, elle aurait été prise entre les griffes du loup sans pouvoir rien y faire. Rha stop les scénarios catastrophe ! Inspiration nouvelle, moins forcée mais un peu plus hésitante, plus pour reprendre son souffle qu'autre chose. Elle n'avait pourtant pas courut un marathon mais c'était tout comme. Et enfin, les mots, qui semblaient plus difficile que cela avant.

- Bonjour...

Coup d'oeil à sa montre. Ok elle était à l'heure, même un peu en avance. Tant mieux. Et maintenant.

- J'ai eu... votre mot je suppose ? Cela dit... je ne suis pas sûre d'avoir saisi pourquoi...

Oui, c'est vrai, elle était hésitante. Peu certaine de savoir comment se comporter. Elle qui était si méfiante habituellement, ne pas savoir qui était vraiment sous ses yeux ne l'aidait pas, alors qu'elle le comprenait, en fait. C'était juste sa façon de faire qui clochait, comme d'habitude. Il y avait toujours un truc qui clochait chez elle de toute façon. Quoi qu'il en soit, ses pupilles vinrent se poser un instant sur l'un des autres canapés. S'asseoir ou pas ? Elle ne savait pas. Dans le doute, non, on ne s'assied pas. On verra plus tard. Saletés de pensées divergentes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ellana Lyan
Ellana Lyan
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Ellana Lyan, Dim 11 Nov 2018 - 14:44




Pv Rachel avec son autorisation et son L.A.

C'était la guerre. Et moi j'étais - mmh quoi exactement ? - une blessée ? Oui, ça devait être ça. Une blessée psychologique de la bataille. Une victime du cœur qui a perdu un être cher, qui a vu son école se faire attaquée et qui a maintenant sur les bras un bébé qu'il faut protéger. Et ça me bouffe. Parce qu'avoir une famille en ces temps ce n'est pas facile, non, c'est même impossible, trop compliqué. J'étais à peine majeure chez les moldu que je me retrouvais dans le train de vie des adultes privés de liberté. Avec des cernes jusqu'aux joues et les tremblements incessants de mes doigts pour seule compagnie. En d'autres termes : j'étais vraiment dans la mouise.

Dans ces conditions c'était toujours compliqué d'arriver à rester debout, surtout sans soutiens. Oh, financièrement ça allait, j'avais retrouver du travaille auprès d'une ange et je n'étais pas trop mal lotie puisque j'arrivais à nourrir Lali et Mary sans trop de soucis. Je continuais toujours néanmoins mon travail de serveuse à l'Occamy Doré pour arrondir mes fins de mois et être sur de pouvoir rester sous mon toit. Je n'avais pas envie que la petite connaisse la misère et encore moins devoir remettre Mary à la rue alors c'était comme ça un point c'est tout. N'empêche que c'était fatiguant. N'empêche que je ne savais pas combien de temps ça allait durer, si m'engager auprès des phénix était vraiment le bon choix et si je parviendrais réellement à protéger la petiote de tout cela.

Le fait que rien ne soit sûr en ces temps était pour le moins un peu trop angoissant. Du coup, quand j'avais entendu parlé du soutiens psychologique proposé par les partisans de la lumière, je n'avais pas hésité longtemps. Je m'étais rendue jusque là où Rachel m'attendait après avoir laissé la gamine aux mains de Mary comme toujours. Salut. Magnifique entrée en matière. J'suis là. Au cas où elle serait aveugle ?


Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
Rachel Ester Pasca
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 11 Nov 2018 - 15:20


LA ok

Transplanage du manoir directement jusque devant le Refuge. Rachel avait l'impression d'être observé et puisqu'elle ne parvenait pas à savoir si c'était la vérité ou seulement le fruit de sa paranoïa, elle ne prenait aucun risque pour ne pas mettre plus en danger encore ses proches ou l'Ordre. Son destin à elle était de souffrir de toute manière, il n'y avait qu'ainsi qu'elle pourrait se racheter. Ça et aider les autres. Se battre pour un meilleur monde. Oui, sa propre vision de sa douleur ne faisait peut-être pas d'elle la mieux placer pour aider les autres. Néanmoins elle voulait essayé, elle voulait être là comme on avait été là pour elle à l'époque. Faites ce que je dit, mais pas ce que je fais. C'était tout à fait ça. La sorcière s'avança vers le puits et fit la bise à la jeune fatiguée avant de l'entraîner à l'intérieur, déjouant un à un chacun des systèmes de sécurité.

A peine arrivée à l'intérieur, Rachel du faire fit de sa mauvaise conscience pour plutôt allumer le feu de cheminer et faire le tour du propriétaire à la jeune alliée. Un tour rapide puisqu'il n'y avait que trois pièces, le tout ponctuer par la rencontre de Thomas, le concierge. Le temps d'expliquer un peu à Ellana à quoi devrait servir ce lieu, de chercher à manger dans la cuisine et de lui lancer le sortilège de Fidelitas et les deux sorcières se retrouvèrent dans l'un des nombreux canapés.

- Alors dis-moi. Qu'est-ce qui ne va pas ? demanda-t-elle d'une voix douce.

Autant ne pas y aller par quatre chemin. Elles étaient là pour ça après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation secrète] Le Refuge

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 [Habitation secrète] Le Refuge

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.