AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 29 sur 30
Mauvaises pensées
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant
Lïnwe Felagünd
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005

Re: Mauvaises pensées

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 7 Nov 2017 - 13:39


Le plaisir de prendre le dessus d'une bataille. Une bataille pour l'éternité. La survivance irréelle d'un monde réel. Tentation de subir des dégâts, uniquement visuels. En un spasme décalé, il mouve sur le côté. Changement de perspective hilarant. Son ennemi est un de ces parfaits classiques qui se délectent de statisme trop prévisible. Des nuances assez particulières, parfois fades. Trop lisse. Délicats et sans plis. Un paysage en image, pas de nostalgie ondulant dans les pensées. Aucune probabilité — silhouette masquée par les feuillages.

Il y avait un trou dans la terre
à l'image des étoiles dans le ciel
une galaxie gruyère
rêve coulant dans la
-nuit noire.

Tableau de chasse ; un regard attentif en la direction de l'Ombre, penseuse de toutes les pensées. Oeuvre charnière à son existence, le tournant. Quel est cet étrange nuage toxique qui lui revient sur le portrait ? Ce lui semble être un croquis, une esquisse. Une ébauche de soi. Une photographie flottante dans l'eau. Le reflet de sa vie devenue pathétique. Lui montrer qu'on s'est trop laissé bouffer par les mauvaises pensées et elle va lui apprendre comment s'en débarrasser. Alors l'enfant observe silencieusement, la baguette toujours en avant comme pour se protéger d'une lueur intacte. L'innocence de s'abandonner.

C'est malsain de simuler sa propre mort.
Le garçon reste inquiet devant le spectacle muet.

Un remord peut-être
qui l'oblige à faire bouger les choses

de peur qu'on l'attaque par derrière
illusion désabusée : -vérifier
la véracité de l'action -vérifier
si ses yeux lui mentent
et alors, les arracher
pour mieux voir.

Incendio !
vers ce point de fuite
où les branches et les feuilles
s'avancent et dancent
sous un feu nocturne.

1. Lïnwe éternue à ce moment-là. Allergique à une certaine forme de pensée. [Échec]
2. Lïnwe se raccroche à une branche et s'écorche une partie du bras. -Maladroit. [Échec critique]

3. Le sort fuse vers le bois mort à proximité de 91. Lïnwe ne réfléchit pas aux conséquences de son acte quand un mètre ou deux déjà,
prennent feu à travers les arbres. [Réussite]
4. Le sort est bien lancé et précis, les feuilles brûlent sous les pieds de 91. [Réussite critique]


Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Maître de jeu, Mar 7 Nov 2017 - 13:39


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Mangemort 91, Dim 12 Nov 2017 - 16:15


Il ne faut que peu de temps a notre fumée pour revenir a ses maîtresses aimantes. Pour leur enserrer doucement la gorge. Presque tendrement, pour s'immiscer dans la moindre de leur voie respiratoire. Sans pour autant que cela ne leur déplaise. Il y a comme quelque chose de rassurant a se sentir oppresser. Comme un cocon, savoir que rien d’extérieur ne pourra nous atteindre. Nous aimons la peur, nous nous y réfugions. Le souvenir d'une mère qui nous étranglait au berceau. Une mère disparue désormais. Ne restaient que les sensations connues pour nous rattraper. Nous embrigader dans la haine de l'inconnu.
Il ne nous fallut qu'un #Eolo Procella informulé pour nous libérer. Pour te jauger. Enfant-brume qui titubait. Qui n'avait guère l'air plus allumé mais qui luttait toujours.

Notre vue se libère juste a temps pour te voir lamentablement échouer. Le bras ensanglanté qui nous donne presque envie de rire. Nous ne nous serions d'ailleurs pas retenues si tu avais été tout autre. Un adversaire ou un enfant bien brave. Mais non, nous observions seulement. Sans trop de mots. Sans trop penser. Parce que-
il n'y a plus aucune stabilité qui te sert.
Reprends-toi.

Le ridicule nous épuise.

... Mais nous inspire aussi.

Reproduction de l’idée d'un autre maître bien plus ancien, non pour ôter une quelconque douleur cette fois-ci. Mais pour déstabiliser. Pour jouer sur les mots. Pour apprendre a réagir a l’imprévu. Poupée de son dansant sous la mère-lune.
#Pernicies Ossis.


1. Le sort fuse contre un arbre. Qui ne contient pas d'os. Une envie de murmurer que c’était fait exprès. Qu;il faut apprendre a viser. [Échec]  
2. Le sort est juge trop puissant, et ne se contente pas de la cheville. C'est tout le tibia du garçon qui est remis au néant. [Réussite Critique]
3. Plus de poignet pour L'ombre. Lui même ne sait comment c'est arrive. [Échec critique]
4. La cheville de l'enfant disparaît. [Réussite]
     
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Maître de jeu, Dim 12 Nov 2017 - 16:15


Le membre 'Mangemort 91' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 22 Nov 2017 - 0:25


222.

La précipitation cause toujours la perte. L'échec. La déchéance. La ruine et la souffrance. La douleur dans le bras qui se laisse abuser par l'arbre faucheur ce soir. Un filet rouge, qui abonde quelques minutes. L'effet du sang, l'odeur particulière et sa couleur le fascinent réellement. S'il pouvait voir une rivière cerise et se noyer dedans... Quelques fleurs noires pour lui rappeler les mauvais souvenirs à chiffonner. Garder en tête les ténèbres pour raviver la lumière. Un feu de cheminée dans les pensées. Le cœur et l'âme. Qui alimente le tout.

Précipitation =

Perte
Echec
Déchance
Ruine
Souffrance.


Des maux qui fusionnent
malheureusement
ensemble.

Le bras, à la rigueur, ce n'était pas bien grave. Un détail superflu. Qui fait sourire. Mais il ne s'attendait clairement pas à se faire péter la jambe. Il s'affaisse d'un coup dans l'obscurité ahurissante de la lune. Poupée de cire. Pantin de cuir. Il ne ressent pas réellement la douleur. Ce n'est qu'une vision d'horreur. Tout est dans la tête et pourtant, il panique. — Le cri.

Qui déchire
dans la nuit.

J'pensais jamais dire ça de toi un jour...
Mais je crois que t'as perdu les os.


Et son instinct de survie qui l'enfonce
dans les racines de l'arbre à demi mort.

C'est une bien étrange sensation
vraiment dérangeante
et c'est ça qui fait mal.

Il hésite.
Mais il peut rien faire
vraiment rien faire
il s'imagine le pire
et il pourrait appeler son elfe.

« P'tain de m*erde ! Qu'est-ce qu'il m'a fait !!!! »

C'est si dur
de réfléchir.

On lui a coupé les files.


1. L'épouvante de perdre une jambe. Unijambiste distopique. Il tente de se relever sans réussite. Deux ou trois neurones qui sont parties quant au choc crânien contre les racines. [Échec critique]
2. Un regard par-dessus son épaule, par-dessus le tronc, le trou duquel il tombe follement. Impedimenta ! Lui donner du temps, pour récupérer sa montre. [Réussite]
3. Un Expelliarmus dicté à la perfection. A dire vrai, c'était la dernière chose qu'il pourrait faire. [Réussite critique]
4. Endoloris !!!!!! Oui il a pété un câble. Et ça marche tellement pas, il a pas l'envie pour. [Échec]

Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Maître de jeu, Mer 22 Nov 2017 - 0:25


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Mangemort 91, Mar 28 Nov 2017 - 21:58


Perdre ses jambes, ses piliers. Perdre ce qui a toujours supporter. Détruire les bases trop fragiles pour les reformer. Casser l'enfant des eaux ne nous plait pas non plus. Car la barque tangue encore sous le doute de ce que nous entreprenons, te mener sur la voie des Justes... Pourrait-elle seulement te sauver comme elle nous avait relevées ? Rien n'est moins sur. Nous voulions pour toi quelque chose qui te convienne. T'observer t’épanouir de loin. Majestueux, te riant de l'archer. Mais le regard baume-a-vague de la dernière fois s’était grave sous nos paupières, et revenir dans ta vie sous une autre nous avait alors semble meilleure idée.

Et nous ne culpabilisons même pas de te voir t'affaisser. Parce qu'il faut en passer par la, enfant-brume. Et pendant un instant, souvenir d'une enfance passée dans les livres, nous t'avons cru capable de la chevaucher. Comme ces maîtres de l'eau que tu connais aussi. Mais tu t'es juste fait d'un arbre une maison, l’âtre d'une cheminée pour peut-être te ressourcer quelques secondes.
Art de la mise en scène en parallèle avec une maïeutique soporifique de voir un sort fuser d'entre des racines. Terre-mère et peut-être un rebirth qui nous donnes a nous aussi cette volonté d'essayer.

Mais nous ne goûtons qu'au sol. Nous nous étalons au sol le temps pour toi de t'offrir cinq secondes. Une pour l'esprit. Une pour l’âme. Une pour elle, Une pour eux, et une dernière pour guérir. Mais nous nous relevons. Car tu n'as pas déclarer forfait nous reste une chance encore, de te toucher en plein ventre.
Faire abdiquer ton instinct de survie
pour en implanter un autre.

continuer jusqu’à te voir implorer
pour réduire toute fierté du bout de la semelle.  



1. Sort fétiche lance dans ton terrier. #Angos Nubes pour ta gorge. Étouffer les idées. Reproduire ce qui nous avait un jour sauvées. [reussite critique]  
2. Colère contre soi, contre la chienne de vie de te retrouver ici. Moment de realite et renoncement a attaquer.
[echec]

3. #Cogitati Calamitas, un peu faible mais qui t’atteint. [réussite]  
4. Un pétage de plomb contre soi, et un scios appose sur soi. Pour ne pas perdre conscience. Se souvenir que l'enfant qui fait face a un jour été le notre. [echec critique]  
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Maître de jeu, Mar 28 Nov 2017 - 21:58


Le membre 'Mangemort 91' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 10 Déc 2017 - 19:08


Que faut-il faire ?
Que faire ?
Lorsque les mains sont liées
Le cerveau gelé
Et les jambes inconnues.

Molle comme du goudron chaud. Élasticité temporelle fort appréciée.
Inexistante.

La panique se laisse bercer par le vent
progressivement. Comme une barque
qui tangue lascivement sur les bords
du monde.

Que faut-il faire ?
Pour palier au problème corporel...?

Il tente de courir, courir avec les mains. « P'tain. P'tain. P'tain. P'tain. » A chaque pas une insulte. Les coudes presque en sang depuis que le gamin s'enfonce dans les broussailles. Des coudes-talons qui s'imprègnent de chaque centimètre naturel. La faune locale est aux abois et les lucioles les observent silencieusement. Il aurait parié sur un combat mortel, si il savait qu'elle lui ferait rien. Une ombre aux délicates passions qui lui sont destinées. Un objectif resté muet jusqu'alors. Et il ne saurait dire pourquoi, mais elle était là... pour lui.

Une silhouette là-bas, qui se torture pour passer le temps. — Lïnwe vient de trouver une branche morte.
On dirait... ta jambe.
Mais laquelle ?


1. #Locomotor Mortis pour lui infliger la même émotion. Le sort est parti, a-t-il touché réellement sa cible ? On ne le sait, mais le désir de partager ses pulsions est présent. [Réussite]
2. On tente un #Stupefix, stupéfiant l'instant d'un coup de baguette dans le vide. Qui bascule sur le côté. Désarmement personnel. [Échec]
3. Une lucarne ouverte à travers les arbres. #Electrocorpus prononcé avec une effroyable métrique. Prononciation pure et adéquate. L'envie est là. Un coup de jus rien que pour le réanimer. [Réussite critique]
4. Vision d'horreur lorsqu'il s'imagine sans pieds sur un balai. Paralysie paranoïaque. Partielle. Avant de tomber, le craquement du crâne contre une racine. S'auto-assommer, c'est comme l'autodérision. Un humour noir pas toujours apprécié. [Échec critique]

Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Maître de jeu, Dim 10 Déc 2017 - 19:08


Le membre 'Lïnwe Felagünd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Mangemort 91, Mar 12 Déc 2017 - 23:18


C'est amusant comme la sensation de chair déchiquetée par nos propres soins peut nous être familière. il en est de même avec cette odeur qui émane de notre peau lorsque cette dernière se surprend a brûler. Nous connaissons les odeurs de douleurs, peut-être un avantage non-négligeable de cette position que nous tenions depuis presque cinq ans. Et pourtant, lorsque le sort finit par atteindre notre jambe nous crions, comme ces otages dont nous aimions nous moquer, ou que nous aimions tourmenter.  

La cascade rougie a tort, pour une idée stupide et un attachement factice qui nous attachait a cet enfant. Le souvenir d'une époque ou la volonté de le protéger était plus forte que celle de l'aider. Parce que nous n'avions pas su voir ce qui se tramait sous un crane délaissé par la lune-mère. Il n'y avait au fond rien de pire pour un enfant que de rendre soi-même ses pensées stériles, et nous n'avions pas su lui dire. Alors ce soir nous voulions lui apprendre. Sans mots au commencement, mais pour réveiller chez lui un de ces rares instincts de survie qui survivent aux traumatismes de l'enfance.

Et pourtant la douleur réveille sans être dangereuse, nous t'observons fuir. Tenter de te terrer. Nous aurions pu nous arrêter la. Nous aurions pu juger que c’était suffisant. Mais nous voulions ta fougue, ta colère, de la vie plus que de la peur dans ce regard, quelque chose qui t'anime. Qui te fasse vibrer. Nous voulons ton réveil, ta force, la vague de colère, contre nous ou contre un autre. Mais quelque chose a exploiter. Alors nous nous engouffrons un peu plus dans la faille.

Nous nous rapprochons de toi. Frapper quelqu'un a terre n'est pas dans nos habitudes. Mais nous nous accroupissant, te retournant sur le dos . Sans vraiment de ménagement. Première fois que nous te touchions directement, et c’était pour te bloquer a terre, un genou sur le torse pour t’empêcher de bouger. De fuir. Parce que si nous laissions d'ordinaire de cote ce qui ne montrait pas cette volonté de survivre, il y avait ce lien stupide qui nous poussait a essayer. Alors te bloquant toujours et la baguette sur ta tempe, nous formulions a contre cœur un #Terrorim Maxima
pour descendre un peu plus bas. En espérant de toucher ce qui resterait d'humain en toi. Si tant est qu'il te reste quelque chose.
Autre chose que du vide et de la peur dans le regard.  
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 17 Déc 2017 - 14:42


Désarmement personnel obsessionnel. Sans autre argument que la nervosité du moment. L'angoisse et le doute. L'innocence perdue. Le souvenir d'un errant. Enfance perdue, brisée. Fissure dans le bois, racines familiales et tissus musculaires. Une nouvelle fragilité sur sa baguette, tombée à quelques mètres de là. Une légère ouverture sur le manche, qui lui fera perdre quelques vitalités à l'avenir.

L'ombre le rattrape comme la peste sur ses semblables. Retournement brusque des événements. Ça y est. Il a perdu le fil. — De sa pensée aliénée. Ah ! Quelle fatalité. Un coup de genou sur le torse, une enclume sur soi. Impossibilité de se mouvoir. La bouche se mouve en une déchirure mortelle. Une rose rouge qui s'implose dans la nature morte. Un cimetière de feuilles sur les bas-côtés. Pour deux âmes limpides dans la nuit.

Et soudain, un éclair. Coup de tonnerre.
Et puis le néant.






Le pire des tourments.





Un regard. Deux fentes hautes comme un château.
La puanteur de la mort dans ses narines déchiquetées.

Ce regard de chat maléfique. Pupilles qui brillent
à la lueur du désespoir.

Une statue juste là, qui façonne un peu le vide dérangeant.
Des fausses guirlandes qui dansent autour de lui à le faire vomir.

Un mal de tête car le sang tambourine à la porte du corps.
Un être livide, qui coule sur le trottoir comme une rivière
de mort.

Le cadavre de sa sœur.
Exquis.

Sur son lit de mort
pierres industrielles.

« SALOOOOOOOPE ! » - cri de rage
qui fait trembler quelques arbres autour.

Retour à la réalité
les couleurs ternes s'animent
et le cimetière de feuilles
bascule un moment
comme un corps inerte
la forme psychédélique
d'un squelette dans
sa tombe.

Se débattre comme un diable.

Un coup de boule en face de lui.
Ça ne tape ni le genou ni le ventre
mais ce qui s'y trouve à mi-distance entre les deux.

Dans les parties, aussi génitales soient-elles / il y plante ses canines dans un mollet
à gauche à l'est ? Perte des connaissances
et des sens. Survie, bordel.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Mangemort 91, Mar 26 Déc 2017 - 14:17




Il espère au fond que ca marchera, il a cette peur dans le ventre que cela ne suffise pas, de devoir frapper plus fort pour réveiller l'autre, Il ne le veut pas, il a pour l'enfant une tendresse presque malsaine et paternelle. Quelque chose dont il ne veut pas, mais dont il ne se détache pas. Il appuie sur la poitrine avec son genou pour que l'autre suffoque tout autant physiquement que dans son crane, pour réveiller ce maudit instinct de survie qui semble s’être fait la malle.

Et ça marche un peu trop bien, c'est le déchirement en dessous de son bassin qui l'en averti alors qu'il tombe a la renverse alors qu'il ne sent même pas les dents s'enfoncer dans son mollet. Le voila a se tenir l'entrejambe, a en presque tâter pour vérifier que tout est encore la. Parce que la douleur est telle qu'il doit forcement manquer quelque chose. C'est un piolet qu'on lui enfonce entre les jambes alors que l'autre se lève quand lui reste a genoux. Parce qu'il a trop mal, il entend le Saloooope, il comprend ce qui se passe, mais ne bouge pas.  Il a peur que ça fasse encore plus mal. C'est drôle comme il n'y a que ce point qui existe des que l'on y touche un peu. Mais il veut être sur que l'autre ne fuira pas. Il y a tant de choses a dire et pas assez de temps.

Alors, KO par coup de boules, sans pour autant s'avouer vaincu, il baragouine un #Immobulus sans être absolument sur d'avoir réussi a viser. Alors se tenant toujours les parties, il commence a aller un peu mieux, suffisamment pour parler, s'administrant d'abord un #Epiksey pour soulager un peu de la douleur.

t'es vivant, j'y croyais plus. t'as envie de vivre, alors j'te laisserai pas comme un chien sur le bord du trottoir.

Il s'essouffle toujours, mais il peut se lever. Alors il le fait doucement et s'approche du petit, en fait le tour une seconde, jouer l'inconnu pour prétendre ne pas être un autre. Alors il tourne et s’arrête. c'est quoi tes idées a toi ?  
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 27 Déc 2017 - 22:56


L'aliénation dans l'esprit s'était révélée être particulièrement efficace pour l'occasion noire. L'occasion noire de prouver son existence. Il avait un cœur encore en état, des jambes en coton mais des bras toniques et un cerveau qui fonctionnait plutôt bien. A reculons et en diagonale. Mesuré à l'antique. Des pensées anticipées. Machination crevée comme une auréole en caoutchouc. — Pas besoin de monter tout un manège de porcelaine pour faire du mal.

Se débattre
Pour la survie.

Douleur aigu
Sur le front.

Comme des bouts de verre
qui viennent s'écraser
de leurs ongles
entailler la peau.

Alors il continue de ramper comme un cadavre encore vivant. Le temps d'échapper à cette ombre pendante. Pliée en deux, elle gémit un instant. Les bras n'en peuvent plus. Il est à bout de force, vraiment. Un combat à la hauteur, une course poursuite et des jambes en moins : c'est dix jours de Quidditch non-stop. — le garçon est encore rattrapé par le précepteur du soir qui tourne et tourne et tourne autour de lui comme un manège à requins. Il doit laisser un parfum de viandes tout autour de lui. De son cou jusqu'aux pieds morts.


Elle articule - comme pour observer
un nouveau phénomène
« c'est quoi tes idées a toi ? »

— se retourner
cligner des yeux
pour croire
à la réalité.

Est-ce un cauchemar ?
- Mes idées, à moi... C'est d'recouvrer mes os.
J'suis pas enceinte. P*utain non. J'suis pas enceinte, docteur !


Paroles spontanées comme devant
chez le médecin. Névrose
d'un rêve du passé.

Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Mangemort 91, Jeu 28 Déc 2017 - 22:19




Il attend une réponse qu'il espère évidente. Mais il connait l'enfant frappe d'une folie plus si nouvelle et surtout grandissante, il sait le monde étrange dans lequel l'autre évolue, et qu'au fond ce ne sera pas si simple. Il ne peut pas demander aux réalités de chacun de s'apposer comme des sceaux sur une lettre de parchemin. Alors il attend simplement que tout se règle dans cet espoir futile que tout ira au mieux. Il attends les mots de l'enfants, qui ne manquent pas de le surprendre. Il lui faut quelques secondes pour comprendre tous les sens de ces mots difformes pour rentrer dans un vase.

Vieux frères. Il est encore arrivé trop tard, et il s'en veut au fond, il s'en veut fort de ne pas avoir vu. Alors il se rachète sous une peau autre, surement plus compétente. Cette peau la n'a pas peur de se salir les mains. De faire mal. Elle voit plus loin que la longueur de son nez qui se troque peu a peu contre un autre. Alors il reste et cogite aux paroles. Il veut parler, il aime ça, mais cette fois, il veut surtout écouter. Il veut cette certitude que son aide n'est pas veine et que le petit saur faire avec. Il murmure plus bas et s'accroupit prés de la larve. Proche de l'oreille, on s'occupera de ta jambe après, promis, mais avant je veux que tu descendes plus bas. qu'est-ce qui te fait vibrer toi ? Il se dit qu'il doit forcement avoir quelque chose, qu'on ne tient ps sans idées ou convictions. Il veut savoir pour aider l'enfant. Pour le former a se défendre. Il s'est toujours dit qu'il lui léguerait quelque chose a ce petit. Il pensait a sa folie, mais il se léguerait peut être lui même. Et le sortirait d'une forme de déni. Il trouverait ce qui pourrait faire naître encore l'enfance. notre truc a nos c'est ressentir la vie.   
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Mauvaises pensées

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 3 Jan 2018 - 14:47


Il s'enfonçait. S'enfonçait de plus en plus comme un trou dans le ciel. Un trou noir, intersidéral. Introuvable. Inépuisable. Le néant. Le sacré néant que cet enfer ! C'est comme marcher dans un rêve. Toujours marcher, à l'envers. Étrangement et continuer encore et encore. Aller de l'avant en reculant. C'est comme un faune dans un prélude à l'après-midi. C'est comme une ombre qui te suit, toujours et encore car inséparable de ta chair. Qui te suit comme la peste. Des ombres tout autour. Les silhouettes des arbres malsains qui approuvent la scène. L'ombre d'une — Forêt.

C'est une promesse qui est susurrée à son oreille
comme un doux mensonge d'une vérité absolue.

C'est un engagement comme un serment
qu'on aurait fait jusqu'à la mort.

C'est une motivation pour faire parler
retrouver sa jambe, il suffit de parler.

Il fallait descendre plus bas, toujours plus bas. Plus profondément. Comme quand on tombe dans un trou, le cimetière : la tombe. Creuser plus profond pour mieux s'endormir, le soir. C'est fouiller le psychisme d'un enfant mort. C'est visiter chaque couche d'un rêve. L'inception inévitable. Alors il murmurait « le pied... le pied... » car plus bas que la jambe : se trouve le pied. Il répétait le mot, tout bas, comme la peur de dire une connerie, une tromperie, une trahison — un mensonge. Il répétait le mot, tout bas, comme avant de mourir. Quand la peur t'assaille et que tu ne veux pas y prendre part. Il répétait le mot, tout bas, comme quelque chose qu'il ne voulait pas avouer. Une folie.

- Notre truc, à nous, c'est de la voir s'éteindre comme on a vu s'éteindre la lumière dans mes yeux et mon cœur. C'est ressentir ce qu'on a ressenti, le mal qu'on nous a fait. C'et l'extérioriser, involontairement. C'est reproduire la même chose, sans le vouloir. C'est une évidence. Comme le nous qui est redit, directement inspiré par les mots de l'Ombre. Ou comment ne plus s'apercevoir de sa propre schizophrénie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Mauvaises pensées

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 29 sur 30

 Mauvaises pensées

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.