AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal
Page 5 sur 15
Cours N°6 : Voyage scolaire.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Alexeï Dragoslav, Ven 19 Jan - 11:22


Après Alexeï, plusieurs élèves avaient apporter des réponses, notamment Elhiya Riri et un autre Serpentard, un des copains d'Artémis. Alexeï écoutait attentivement leur réponse pour ensuite en apporter une supplémentaire. Il fallait montrer à Elhiya qu'elle n'était rien comparé en lui, l'élève modèle qui pouvait répondre à toute question à n'importe quel moment.

Tachant de faire attention à ce qu'il pourrait dire qui aurait déjà pu être annoncé par les autres élèves, le Poufsouffle prit la parole pour annoncer la formule du sortilège. C'est bateau comme réponse, mais néanmoins très important. Sans formule, pas de sortilège. Pas de sortilège, pas de défense contre un détraqueur. Pas de défense contre un détraqueur, pas de survie.

- On peux également rajouter, M. Benbow, que la formule a utiliser pour faire un patronus est "Expecto Patronum". Faut avouer que si on utilise pas de formule, a moins de l'informuler, y'aura pas grand chose au bout de la baguette. Peut-être une étincelle ou un lumos tout au plus, et encore.

Content de sa réponse, le Poufsouffle ferma la bouche et se mis à attendre d'autres questions ou bien même que d'autres élèves prennent la parole. Il se remémorait la première fois qu'il avait réussi à lancer un sortilège du patronus. Il s'entraînait avec son frère aîné mais n'y arrivait pas au tout début, même pas à faire apparaître un filet argenté. Déçu tout au long de son entraînement ce n'est qu'au moment où le garçon s'imaginait mourir que la seule pensée de vivre avait fait réussir le slave à lancer correctement le sortilège. En effet, le sentiment de vouloir vivre est aussi fort que celui du bonheur et permettait de lancer le sortilège.


Dernière édition par Alexeï Dragoslav le Sam 10 Fév - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Elhiya Ellis, Ven 19 Jan - 11:35


Nan mais il avait écouté l’énoncé l'autre abruti là? On lui demandais pas d'étaler sa science. n'importe quel élève capable de lire un grimoire pouvait le faire, toi aussi d'ailleurs. Tu pouvais même sortir tes lunettes juste pour avoir une tête d'intello et faire genre encore un peu plus. Mais c'était pas le sujet... D'un regard noir en sa direction, tu roulais des yeux avant de reprendre la parole.

- Nan mais on te dit de parler comme si c'était un moldu! Un moldu ca s'en tape de la formule. Tu lui montre ta baguette il va te demander si tu veux jouer à va chercher avec ton clebs! Donc, faut voir ça plus basiquement hein. Genre ce qu'à dit Élius là. Même sans intégrer la magie comme une part entière de vie, c'est simple de capter que le patronus représente basiquement nos convictions profonde sur l'espoir et le bonheur.  Que du coup c'est influencé par nos idées, nos sentiments, notre vision du monde. C'est pas juste une formule qui fait le truc. Sinon tout le monde pourrait le faire! Après un moldu c'est pas débile non plus, ils ont des bouquins qui parlent de magie, ils se doutent bien qu'on doit dire un truc comme "abracadabra" ou une sottise du genre hein!

Nan mais, y'avait bien que les pur-sang pour quoi que les non-mages étaient complètement incultes sur le sujet. Ok ils avaient une vision erronée des choses, mais il était pas aveugle non plus, il se doutait bien de pas mal de chose. Alors leur dire qu'il fallait un sortilège pour faire un sort ça revenait à dire qu'il fallait du lait pour faire des crêpes. Aucun intérêt de le préciser.

-J't'ai dit dans l'bus, t'ferais mieux de te taire quand tu sais pas de quoi tu parles. Ça nous épargnerai pas mal

Il continuait à t'agacer celui-là, comme s'il avait besoin de venir l'ouvrir à nouveau.... Bon, si t'étais de mauvaise foi juste car c'était lui, ça avait quand même un peu de sens ce qu'il avait raconté, mais quasi pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Ethan Turner, Ven 19 Jan - 11:40


La blonde ne semblait pas avoir mal pied qu'il garde la sucrerie pour plus tard, c'était déjà bien, elle était gentille là, autant la garder dans cet état d'âme le plus longtemps possible. Puis elle avait répondu négativement à la question du jeune homme, avant que leurs coéquipiers ne viennent les rejoindre danse bus. Ils étaient un membre de chaque maison...et a bien observer les autres équipes, il en était de même pour tout le monde, c'était une blague de mauvais goût de l'enseignant? Ou une tentative de rapprochement et de coopération? Pour avoir vu comment il semblait traiter ses élèves en début de cours, l'option de la mauvaise blague semblait d'un coup devenir la plus probable des deux. Ethan fit un salut timide au garçon de Poufsouffle ainsi qu'à la demoiselle de Gryffondor qui semblait être les deux étudiants qui allaient partager les prochains jours avec eux. Ils venaient à peine de se joindre à eux que déjà il semblait y avoir des frictions entre le jaune et Elhiya... bon, peut-être qu'il s'agissait lui aussi d'une victime d'un des jeux de la blondinette, mais pourtant ça semblait beaucoup plus personnel... Enfin, dans le doute, vaux mieux simplement ne pas se mêler de leurs affaires et de plutôt trainer avec la gryffy. Avec de la chance, elle ne connaît ni Elhiya, ni le slave, et ils vont pouvoir les laisser se chamailler pendant qu'eux vont participer au cours sans trop de problèmes. À moins que les défis ne s'accomplissement vraiment qu'à 4... auquel ça ça serait vraiment mort...

La grille des défis qui avait distribué par l'enseignant se retrouva en possession du bleu et bronze alors que le magicobus terminait sa course... déjà? Ils étaient partis de l'Écosse pour se rendre en plein coeur de l'Angleterre et ça avait pris aussi peu de temps? Mais c'était quoi, ce bus? Ethan passa la feuille à sa camarade de Gryffondor, lui adressant un sourire un peu désolé pour les tensions Elhiya/Alexeï, ça aurait été quand même vachement plus simple avec quelqu'un pour les présenter. L'enseignant, visiblement pressé de quitter la compagnie des étudiants, expliqua de façon sommaire qu'ils allaient dormir en équipe dans des tentes, alors que chaque membre du personnel avait sa tente attitrée. Hey meeerde; elles étaient magiquement agrandies, au moins, les tentes? Rendue là, la menace de l'enseignant ressemblait davantage à une bénédiction qu'autre chose.

Ethan s'exécuta à la suite d'Elhiya, découvrant par le fait même, en déposant ses affaires dans un coin de la tente, que celle-ci était en fait agrandie de façon magique! Hey bien, première bonne nouvelle du weekend, en espérant qu'il ne s'agisse pas de la dernière. Il alla ensuite rejoindre les autres membres de son équipe autour de l'enseignant du cours, trouva un coussin et s'assit sur ce dernier. Monsieur Benbow commença peu de temps après que la classe fut de nouveau complète. Sans plus de formalités, ce dernier commença à questionner les étudiants sur le premier sortilège à l'étude : le patronus. Déjà quelques réponses avaient été donné, forcément, malgré sa complexité relative, il s'agissait d'un sortilège assez connu.

-Parmi les créatures qui sont repoussées par le patronus, on retrouve les Moremplis, des créatures supposément très dangereuses mais assez rares ressemblants à de longue capes noires.

Il eut pendant un court instant l'idée que l'enseignant les avait amené dans pareil endroit pour leur montrer l'effet d'un patronus en situation bien réelle, contre pareilles créatures, un peu à la façon de l'enseignante de botanique. Mais non, ils ne pouvaient quand même pas engagé que des timbrés à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Ian Benbow, Ven 19 Jan - 11:52


Les réponses s'enchaînent, elles fusent à un bon rythme. Le Patronus est quelque chose d'assez connu dans le monde magique, je ne doutais pas des connaissances théoriques de mes élèves à ce sujet. Tout un chacun devait en avoir déjà entendu parler, au moins un tout petit. Mon regard se posait sur Vacuitas, alors qu'il commençait à m'exposer sa réponse. Toujours dans le juste, l'ancien préfet. Je le laisse terminer sa question, réfléchis quelques instants à ma réponse, puis m'adresse à lui.

- En théorie, je dis bien en théorie, tout le monde est censé pouvoir produire un Patronus, maintenant je ne dirai pas qu'ici et maintenant, chacun d'entre-vous en soient capable. Selon la vie que nous menons, nous ne rencontrons pas tous le bonheur à 14 ans. Certains disposeront d'un souvenir suffisamment heureux a l'âge de 12 ans, là où d'autres devront attendre la vingtaine. Néanmoins, je reste persuadé qu'à termes, tout un chacun est capable de produire un patronus !

Je détourne le regard alors qu'Askin se lance dans des explications assez comique. Bien que légèrement en décalage, son idée de prendre les moldus pour des abrutis me plaisaient particulièrement. Ou était-ce moi qu'il prenait pour un c*n ? Impossible de réellement savoir, je décidais de lui laisser le bénéfice du doute et répondait avec un sourire amusé.

Dragoslav reprenait la parole, ajoutant une information qu'un moldu ne saurait réellement utilisé, mais tout de même intéressante. Ellis, visiblement remonté contre son camarade, se lançait dans un monologue des plus agressifs. Mon regard se figeait sur la Serpentard. N'avait-elle pas compris ?

- Fermez là, Ellis. Dans cette classe, le seul qui a le droit de dire qu'une réponse est stupide, c'est moi. Un élève qui tente de participer vaut mieux qu'un idiot qui refuse de s'investir. Prochaine fois que vous l'ouvrez pour étaler votre supériorité, faites le en dehors de MA salle de classe. Ça nous épargnerait pas mal.

Sans un nouveau regard vers la demoiselle, je me tourne vers Turner. L'élève semblait avoir quelque chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Alexeï Dragoslav, Ven 19 Jan - 11:52


Wow, même pas que quelqu'un avait eu le temps de répondre que l'autre folle déversait sa haine sur Alexeï. Mais pour qui elle se prenait celle là à le prendre de haut, comme si elle était plus intelligente que les autres. Déjà qu'Alex ne la supportait pas spécialement, ça n'arrangeait pas les choses. Il se retenait de lui balancer un sortilège, mais devant l'assemblée de sorcier autour de lui ça aurait été une mauvaise idée et le slave aurait sans doute fini avec des points en moins pour Poufsouffle ainsi qu'un aller simple pour Poudlard.

Calme. Il devait rester calme et ne pas donner à la Serpentard ce qu'elle cherchait. Elle attendait une rixe, une réponse sanglante du sang-pur. Fallait pas la décevoir mais en même temps, fallait pas rentrer dans son jeu. Les méninges du garçon se mirent en route afin de trouver quoi lui rétorquer. Faut avouer que c'est pas chose facile, il ne la connaît pas plus que ça. Tout ce qu'il sait d'elle c'est qu'elle est irrespectueuse et qu'elle est pas trop aimée, mais ça suffisait pas à lui balancer quelque chose à la tronche, vocalement parlant.

- Elhiya Ellis, pourquoi cette haine ? J'essaye de répondre aux questions de M. Benbow et toi tu m'agresse devant tout le monde. J'aurais honte à ta place et je m'enfoncerais dans mon coussin. T'arrives à faire un patronus toi ? T'y arrive sans dire de formule, ou en l'informulant ? Si oui, j'te félicite, si non, j'te conseil de pas trop la ramener. Je suis là pour en apprendre davantage sur les patronus, j'aimerais réussir mes ASPIC à la fin de l'année et savoir me défendre correctement au cas où j'en aurais besoin. Je te remercierais vraiment d'arrêter, tu sera gentille.

Fiou, ça devrait peut-être suffir comme réponse. Qu'est-ce qu'elle est agaçante celle là. Heureusement qu'Ethan avait reprit la parole notamment pour citer les Moremplis, une des deux créatures qui étaient sensibles aux effets du patronus. Evidemment, la seconde était les détraqueurs, peut-être que quelqu'un allait finir par en parler avant que le Poufsouffle ne reprenne la parole.

D'ailleurs, Benbow avait surenchéri, faut avouer qu'elle était aller loin.

- On peux aussi rajouter qu'un patronus ne cherche pas sa force dans sa taille, il a été prouvé que les patronus les plus puissants étaient une coccinelle et une souris. Ils puisent leur force au fond des tripes du sorcier qui lance le sortilège, et ça c'est vraiment chouette. La forme que peux prendre le patronus dépend vraiment du sorcier du coup, et si j'arrive à faire apparaître une coccinelle alors qu'Elhiya fait apparaître un géant, ça sera peut-être plus stylé mais pas forcément plus utile.

Bon, ça va ça restait gentil et en même temps ça allait peut-être embêter l'autre nana là. Restait plus qu'à attendre une réaction de sa part.


Dernière édition par Alexeï Dragoslav le Sam 10 Fév - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Elhiya Ellis, Ven 19 Jan - 12:07


Une salle de classe ? on était dehors, non franchement, c’était lui, là qui voulait qu’on lui parle comme s’il était un moldu. Après il fallait tout simplement s’en foutre des règles de son énoncé, alors autant suivre le pas, ce n’était pas trop dérangeant après tout. T’avais juste posé les yeux sur l’enseignant en haussant les épaules, s’il ne respectait pas ses propres consignes, t’allais pas les lui rappeler en prime, même si un « nan mais on vous cause comme à un moldu ou non ? » te démangeait.

T’écoutais donc Ethan qui parlait de morempli. Pendant une seconde tu te demandais si ce genre de reponse à un moldu convenait, en soit, c’était quand même assez complexe. Fallait expliquer en prime que y’avait des bouts de tissus qui bouffait des gens dans le sommeil, mais vu que ça ne choquait personne, et que tout le monde estimait que le grimoire de sortilège était fourni à chaque famille moldu tu dodelinais de la tête sans rien rajouter ce coup-ci.

L’autre jaune repris la parole, mouvement de tête en sa direction pour lui adresser un sourire amusé. Bah ouai, ça jouait les victimes alors qu’en soit, ça cherchait la Mer** depuis l’arrivée dans le bus alors que tu lui n’avais même pas parlé. C’était mignon cette facon de faire l’innocent et de rappeler combien en fait combien fallait faire un gros « fu*ck » à l’énoncé. Très bien. P’tit clin d’œil moqueur à son attention

– Que veux-tu, moi on me dit de faire comme si j’cause à un moldu, c’est ce que fais pour répondre. Désolée de savoir écouter une phrase de plus de 5 mots

Et va raconter a un moldu l’histoire de la magie tiens pour voir si t’étais cohérent à la question « c’quoi un patronus ? ». Enfin tant pis tu poursuivais apres l’autre jaune

– Effectivement, ca peut avoir diverse forme, cela dépend du sorcier. Mais parfois ce ne peut être qu’un filet argenté ou une ombre argenté également, ce n’est même pas une question de puissance magique..

Des sorciers capables de sortilèges puissants pouvaient ne pas reiussir
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Élius Askin
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Élius Askin, Ven 19 Jan - 12:10






Animées par le frémissement du vent, les branches s'étirent et mon sourire. Y'a ce Poufsouffle qui reprend la parole. Étrange, je crois pas avoir déjà discuté avec lui. Une grimace retrousse mon nez quand je l'entends donner la formule. Qu'est-ce qu'un moldu ferait d'une telle incantation ? Oh oui, j'en ai vu, on m'en a déjà montré ; des enfants de débiles avec de fausses baguettes magiques, et même des adultes ! Mes parents en avaient fait venir un au cabaret, pour mon huitième anniversaire. On a bien rigolé ! Bon, le magicien un peu moins.


Heureusement que t'es là Elhiya, j'crois qu'il n'a aucune connaissance des moldus cet élève. Et il a de la chance que Benbow soit tolérant, parce que rabaisser comme ça un Serpentard devant lui, fallait oser. Depuis quand Benbow est tolérant d'ailleurs ? Puis je lâche carrément un soupir d'exaspération quand Ethan ne décrit même pas le Moremplis. Sourcils levés et les mains ouvertes, j'attends la suite, l'explication mais non. Les mecs, vous avez pas compris qu'on s'adresse à des ignorants là en fait ? On va leur montrer Elhiya :


— À propos de la forme de l'animal, puisqu'on parle de tripes, elle représente la personnalité profonde du sorcier. Même si on le sait bien, que vous n'en avez pas, de personnalité. Tous, avec vos vêtements fades là. Donc vous pouvez... Enfin, non LE SORCIER pourrait avoir des surprises, si il se ment à lui même ou aux autres. Se retrouver avec un animal qu'il pense en désaccord avec son caractère. Déglutition. C'pas tous les jours que je parle à un moldu. Bon les animaux les plus courants sont les mêmes que chez vous : chats, chiens, chevaux... Ouais, le p'tit Askin a grandi, il sait maintenant, que les chats ne servent pas qu'à nourrir les serpents !
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Ethan Turner, Ven 19 Jan - 12:10


Elhiya semblait sur le dos d'Alexeï et ça n'avait pas vraiment passé inaperçu du côté enseignant. En effet, le responsable du cours avait tôt fait de menacer la jeune femme, ce qui n'avait pourtant pas eu l'air de calmer plus que superficiellement la haine qui "unissait" les deux élèves. Ils participaient au cours tout en se chamaillant. C'était assez particulier, et Ethan avait presque honte de se retrouver dans la même équipe qu'eux. Tant qu'à se prendre la tête devant tout le monde et de créer une petite compétition interne  entre eux à savoir qui répondrait le mieux que l'autre, ils n'auraient pas simplement pu la boucler comme la grande majorité des élèves présents? M'enfin, ils devaient tout de même être bien en avance dans les points de leur équipe, à condition qu'ils ne se fassent pas disqualifier pour manque de savoir-vivre.

Le bleu et bronze essaya d'ignorer le plus possible ses deux disciples qui apportaient toujours un peu plus la honte sur eux chaque fois qu'ils s'envoyait des pointes l'un l'autre. Puis il prit la parole à nouveau, complétant l'information qu'il avait plus tôt communiquer.

-Erm... il y a également les détraqueurs qui peuvent être repoussés par le sortilège du patronus. Ce sont, quant à eux, des créatures de ténèbres se nourrissant de la joie humaine, répendant le désespoir et la tristesse dans leur sillage, ce qui rend un patronus particulièrement difficile à accomplir en leur présence.


Puis il se calla bien creux sur son coussin, ignorant au possible la verte et le jaune, esquissant un sourire compatissant en direction de Lydie. Ils allaient devoir s'épauler ces deux-là s'ils voulaient passer à travers cette fin de semaine qui s'annonçait maintenant infernale au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Ian Benbow, Ven 19 Jan - 12:20


Mes yeux se posent sur Dragoslav, alors qu'il en rajoute une couche. Les gosses me désespèrent, est-ce qu'ils ne savent pas juste la fermer et rester sage dans un coin en répondant aux questions d'un Professeur ? Je lève les yeux au ciel lorsque le Poufsouffle commence une nouvelle réponse. Le gars vient juste de s'embrouiller et il enchaîne l'air de rien sur une réponse, il croit vraiment que je vais jeter l'éponge ? Que je ne vais pas me concentrer sur lui aussi ?

Avant de l'attaquer, je laisse Turner nous expliqué l'utilité du sortilège face à certaines créatures magiques. Bien que déjà concentré sur ma prochaine cible, je lui signale d'un geste de tête mon accord. Bien entendu, je n'ai écouté qu'à moitié ces derniers mots, me concentrant davantage sur les phrases que j'allais moi-même prononcées.

Malheureusement, je n'eus pas réellement le temps de placer un mot, vu qu'Ellis attaquait à nouveau, répondant, elle aussi, a la provocation de son petit camarade aux couleurs jaunes et noires. Bien entendu, fallait s'y attendre. Soufflant un bon coup, et pas du tout habitué à subir ce genre de comportement dans MES cours, je décide de prendre les choses en main. Fini de rigoler.

Je m'avance vers les deux étudiants, les dominant de toutes ma hauteur.

- Vous deux, le prochain qui parle, je le renvoi a Poudlard avec la promesse d'une soirée très animée en ma compagnie. Jusqu'à nouvel ordre, c'est silence radio. Je sors ma baguette et en dépose l'extrémité entre les deux yeux de Dragoslav. Un seul mot, et vous le regretterez.

Je me détourne des deux élèves. Interdiction de communiquer jusqu'à nouvel ordre. Et ce même pour une réponse. Ils allaient handicaper leur équipe, mais ça ce n'était pas ma faute.

Elius et Turner quant à eux, toujours aussi sérieux, continuaient le cours en proposant des réponses. Mon regard se posait sur le dernier à avoir prit la parole, Turner, et d'un geste de tête lui signalait qu'il avait raison.

- Et finit de faire semblant de parler à un moldu, c'était une façon de parler, il ne fallait pas prendre ça au premier degré. Mais apparemment certains prennent ça trop à coeur.

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Lorelaï Peony, Ven 19 Jan - 13:02


Un feuille de papier tomba délicatement sur les genoux de la jeune aiglonne, qui releva les yeux pour devenir toute rouge. Son professeur se tenait juste en face d'elle, debout. Elle déglutit, il était grand vu comme ça.
Mais elle n'eut pas le temps d'en profiter plus longuement que le bus s'arrêta net, et l'enseignant s'en alla à l'avant.
-  T'as pris le kaléidoscope ?

Le Kalé... ?
C'était lui ?!


Evidemment qu'elle l'avait pris, l'objet était magnifique, et dans les bois il donnerait des effets sublimes.

Lorelaï descendit à la suite d'Élius qui était déjà bien loin, elle alla déposer ses affaires dans sa tente et se fit la réflexion que la soirée risquait d'être animée avec les deux pseudo-tourtereaux sous la même tente.

Ensuite, elle s'installa en face de Monsieur Benbow qui posa une question quant au patronus. Il s'agissait de l'expliquer à un moldu.
Lorelaï sourit, expliquer la magie aux moldus, c'était ce qu'elle faisait à chaque congé scolaire... surtout à l'époque où son grand-père était encore en vie.

Après de nombreuses réponses, et quelques agressions verbales de la part d'Elhiya (retour de sa bipolarité ?) et du professeur, Lorelaï leva la main. Elle avait bien envie de participer.
- Monsieur Benbow ? dit-elle, moi si je devais expliquer le Patronus à un moldu, ce que j'ai déjà fait avec mes parents, je lui dirais simplement que c'est une concentration d'un souvenir heureux, sa matérialisation. C'est l'amour faite magie, c'est pour ça qu'un Patronus a tant de pouvoir. Ça peut être l'amour d'une cause, ajouta-t-elle en regardant Élius, ou l'amour d'un moment, d'une personne. Je leur dirais aussi que souvent, cet amour prend la forme d'un animal car l'animal est plus instinctif, il est plus proche de son instinct que l'humain, même si l'on a déjà vu des sorciers qui avaient des Patronus en forme d'humain. Ce qui compte aussi, comme l'a dit Alexeï, c'est l'intensité de l'amour, l'intensité du bonheur vécu dans le souvenir, ce qui ne se reflète pas nécessairement dans la taille du Patronus.

Et plus bas, comme plus pour ses camarades que pour l'enseignant,
- Et les moldus sont pas si stupides que vous le pensez, ils ont compris pas mal de choses sur la vie dont les sorciers n'ont même pas idée.
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Arty Wildsmith, Ven 19 Jan - 13:58


LA de Mered


On sait bien que ton patronus c’est un mouton, mais ce n’est pas une raison pour lorgner sur l’herbe autour de toi. Fais un petit effort, attends, tu verras comment ça se passe, il ne va pas vous laisser mourir de faim le Benbow. Allez, reprends-toi, concentre toi, ou au moins fais juste semblant, un peu de contenance. Regarde, là, tes petits camarades, ils sont tout mignons et tout sérieux, tu veux pas faire comme eux ? Non. Non. Arrête de jouer avec l’herbe là, lâche la pâquerette, c’est pas gentil c’que tu fais. Oui, je sais bien que c’est pour t’occuper, que tu t’en fous, mais bon, t’as pas envie de retourner à Poudlard. D’accord, oui, je comprends, Aza te manque, mais à un moment donné va falloir couper le cordon. Puis t’es en sécurité ici. Bon effectivement, ça ne rigole pas des masses, c’est même carrément ennuyeux. Tiens, joue avec tes mèches de cheveux, essaie de les faire tenir le plus longtemps possible en l’air en soufflant dessus. Oh. C’est que ça fonctionne même plutôt bien. Alors évidemment, ça retombe au bout de quelques secondes, un peu à la façon de ton euphorie dans le bus. D’ailleurs. Faut qu’on en parle, du bus.

Là, forcément tes yeux bifurquent vers la rousse très certainement assise parmi tes camarades. C’est qu’elle avait été plutôt gentille avec toi, tout content que t’étais. Sur le coup, t’aurais pu faire une remarque sur comment accompagner la repousse des cheveux, mais tu l’as pas fait. Et rien que pour ça, on peut t’applaudir. Elle t’avait parlé de cette maudite compétition du week-end, du sérieux et de l’amitié dont elle voulait faire preuve. Mais toi, tout adorable, t’as dit « Mais oui bien sûr Mered avec un grand plaisir » parce que t’avais des étoiles qui avaient glissé de ta bouche à ta poitrine. Pas question de se disputer avec elle. Alors c’est vrai, tu l’avoues, taper dans sa main t’avait fait grimacer intérieurement, comme une impression de fraterniser avec l’ennemi. Mais encore une fois, t’as été cool, et avec un beau sourire hypocrite, tu l’as fait. Encore mieux, pendant les dix minutes du voyage, tu lui as parlé de ton patronus parce qu’elle avait lancé la conversation, le plus naturellement possible. Tu savais pas trop pourquoi d'un coup elle avait parlé de ça, mais t'allais pas la provoquer pour si peu. Parce que ton mouton argenté c’est un peu le plus beau du monde. Elle avait même l’air impressionné de ta faculté à être doué en magie. Enfin, elle devrait pas, après tout c’était toi le meilleur coiffeur de Poudlard.

Anyway, là, d’un coup, t’as comme envie de lâcher tes promesses. C’était quoi ce cours franchement ? Assis sur des coussins dans l’herbe, on dirait une séance de méditation-yoga-je-m’étire-et-je-me-sens-mieux. Tu gonfles tes joues et secoues la tête d’exaspération. T’allais pas tenir, ça commence déjà à brûler en toi.
Non. Assis toi, qu’est-ce que tu fais ? Repose le coussin va, arrête, t’as pas entendu le truc du retour à Poudlard ? Évidemment que non, t’écoutes rien, sale gosse. C’est qu’il le met sur sa tête en plus, avant de s'asseoir. Ouais c’est ça ouais, être plus proche de la nature, tiens-toi correctement.
Oui ça marche pas très bien de faire tourner le coussin sur ton doigt, c’est pas un ballon, t’as pas remarqué ? Tout comme tu ne remarques absolument pas les disputes qui se créent autour de toi. Une histoire qui s’enroule dans l’inutilité des branchages aux alentours. Et encore, eux avaient cette qualité d’être silencieux.
T’as encore plus faim qu’avant. Mais un coussin c’est pas comestible, puis t’es pas un gamin de trois ans, try harder dude. Tes yeux s’égarent sur Benbow en train d’essayer d’avoir un peu d’autorité, tu doutes sur l’efficacité, mais bon, admettons, on peut saluer les efforts. Mais c’est qu’il a besoin de toi, c’est écrit, il ne gérait pas son groupe si des élèves se disputaient de la sorte.

Et parce que t’es un héros sauveur, magnanime, tu acceptes de venir en aide au professeur, lui montrer un peu comment calmer les parasites. C’est ça les petits sorciers, faut vite leur montrer qui est le chef. Tu te lèves, coussin à la main, chevalier des temps ensommeillés. « Bon les gars ! On reste souple ! Écoutez monsieur Benbow un peu là ! » Tout de suite, fini le tumulte, tu crois. Coussin accusateur vers les deux perturbateurs, peut-être que certains comprendront qu’il s’agissait d’attirer de nouveau l’attention sur toi, c’est que d’habitude c’est toi seul qu’on remarque. Tu pivotes alors vers l’homme qui prétend être compétent, grand sourire sur les lèvres, mine de dire you’re welcome, anytime. « Monsieur, c’est quand qu’on pique-nique ? » Parce que c’était bien joli les patronus, mais au bout d’un moment faut passer aux choses sérieuses. N’est-ce pas ? Oui, tu hoches la tête à toi-même, étincelant de ton idée lumineuse qui allait emporter l’approbation unanime. Parce que tu gères bien ce genre de situation. Face à face au prof, démuni devant tant de… courage ? Non. Témérité à la limite. C’est bien la témérité, c’est que tu te dis d’ailleurs, comme l’affiche l’éclair de fierté qui te passe dans les rétines.
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Marjorie Lunas, Sam 20 Jan - 17:44


Je suis tranquille dans mon coin, me forçant à oublier la présence du Serpent à côté de moi. Mais il a pas l'air de cet avis là. Il préfère prendre ma main. Ah non c'est bon hein ! Je la retire et lui balance un petit coup dans l'épaule, ma manière de lui imprimer mon mécontentement. Il veut qu'on se réconcilie ? Vraiment ? Il a vu la vierge en couleur hein. C'est impossible. Je peux cicatriser mais je peux pas me réconcilier. Je le regarde, les sourcils froncés.

- Je crois pas qu'on se réconcilie. Mais je peux être gentille le temps du week-end. Pour l'équipe.

Et je crois que Lorelaï a compris que j'étais bancale alors elle vient à mon secours, détourner la conversation sur le 4ème mousquetaire. Sparks. C'est tout ce que je sais de cette personne. Et puis mes déductions.

- Bleue, Vert, Jaune. Alors je suppose que la dernière personne est un ou une rouge. Par contre pour les noms de famille, j'en connais aucun...

Et puis notre voyage se termine. Nous voilà dans une clairière. Je sais pas trop comment on a atterri là, mais quoi qu'il en soit, c'est bien notre destination finale. Monsieur Benbow distribue les consignes. D'abord installer nos affaires puis le rejoindre dans la classe improvisée. Une petite tente à notre nom nous attend. Cette fois-ci je ne suis pas surprise par la taille de l'espace intérieur. Valise déposée, je me dirige vers le point de rendez vous. Ah oui c'est vrai qu'on est aussi là pour avoir des cours. Celui du patronus. Mais le prof a prononcer le mot moldu. Et il en fallait pas plus pour que ça dérape. Un élève de ma maison veut apporter une information sur la formule et voilà que les esprits s'échauffent. Elhi et son caractère...
Moi je trouve ça ironique. Je ne connais pas les origines d'Alexei, mais enfin une sang-pur qui vient se mêler du ressenti des moldus sur la magie, sur ce qu'ils en savent et sur ce qui les intéresse, c'est fort. Si Alexei est sang-pur aussi, c'est pire ! 2 sang-purs qui se chamailleraient sur ce qui est bon d'apprendre à des moldus ? Ça ferait presque penser à des politiciens pleins aux as qui réfléchis à ce qui est bon pour les chômeurs. Mais je garde ma réflexion pour moi. Je sais pas si je réagis comme ça parce que ma fierté de moldue est touchée, ou si c'est juste parce qu'Elhi est dans l'histoire et que je lui en veux toujours. D'ailleurs le prof gère très bien la situation tout seul. Et le cours peut reprendre. Ça parle des animaux, du bonheur... Je lève la main pour ajouter ma pierre à l'édifice.

- L'avantage de ce sortilège c'est qu'il ne rencontre pas vraiment d'obstacle physique. Par exemple dans le cas d'une utilisation du patronus comme facteur, le message peut parvenir à la personne même si elle est dans une pièce close.

Mais ça c'était avant qu'Arty ne demande... Quand est-ce qu'on mange. S'il se fait pas virer avant la fin du week-end, c'est que Benbow est plus tolérant qu'il ne le dit...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Loredana Sparks, Lun 22 Jan - 10:31


Les autres élèves étaient arrivés petit à petit tandis que Loredana, toujours dans son coin, restait muette, attendant patiemment le départ. Elle fut cependant rejoint par Eliott, un élève de Serpentard qu'elle avait rencontré à La Tête de Sanglier, un jour où elle avait simplement eu envie de se vider la tête et d'oublier sa vie minable. Enfin, il était venu vers elle instinctivement et elle en fut contente. Le courant était bien passé entre eux et elle espérait qu'ils auraient l'occasion de se retrouver de nouveau.

- Bien remise, j'ai surtout était ravie de ta compagnie, ça m'a permis de me vider un peu la tête. J'espère que tout va mieux pour toi également !

Peu de temps après cependant, Benbow forma les groupes avant de prendre le Magicobus et la jeune femme fut un peu déçue de ne pas se retrouver dans l'équipe du vert et argent, mais tant pis, ils auraient tout le loisir de discuter en dehors des cours. Elle reconnut certains noms de son équipe, mais certains lui étaient inconnus. Elle suivit les groupes, ils se dirigeaient vers le Magicobus. Le trajet ne dura pas très longtemps, dix minutes d'après leur professeur. Une fois descendus, ils allèrent tous déposer leurs affaires dans leurs tentes respectives. Loredana suivit le rythme et posa ses affaires dans la tente avant de ressortir.
La première question porta sur les Patronus et les élèves répondirent rapidement les uns après les autres. Des prises de têtes commencèrent déjà, c'était tellement étonnant... Cela faisait bien longtemps que Loredana n'avait pas assisté à un cours qui restaient dans le calme. Décidément, certains avaient vraiment du mal avec le mot « respect », c'en était vraiment indécent.
- Bleue, Vert, Jaune. Alors je suppose que la dernière personne est un ou une rouge. Par contre pour les noms de famille, j'en connais aucun... 
Ah c'était sans doute son groupe, elle se rapprocha pour se présenter, c'était la moindre des choses après tout.
- C'est moi Sparks, Loredana pour être plus exacte ! Je t'ai entendu, ce qui m'arrange parce que j'avais un peu de mal sur les noms également....
Retournant à ses « moutons », il fallait un peu de participation et elle leva donc la main pour donner ne serait-ce qu'un petit élément de réponse.

- Pour ma part, je dirais au moldu, ou même à un sorcier ne connaissant pas le patronus, qu'il s'agit d'une forme de magie très puissante permettant de repousser le mal grâce à un souvenir heureux, le bonheur étant le principale atout de ce sortilège. Si celui-ci est puissant, il prendra la forme d'un animal, d'un animal qui nous représente. C'est notre bouclier, notre esprit protecteur qui peut également servir de messager.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eliott Jenkins
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Eliott Jenkins, Lun 22 Jan - 12:02


Très rapidement, les membres du même groupe du serpent vinrent s'installer à ses côtés pour le trajet. Les places étaient usées, pas forcément confortables mais cela faisait l'affaire pour quelques minutes. Le bus démarra. Heureusement que le brun était assis, le chauffeur semblait vouloir être rapide et la plupart des personnes présentes debout perdaient l'équilibre et étaient obligées de s'accrocher afin de ne pas tomber. Lorsque la route était terminée et qu'ils étaient tous arrivés au point de rendez-vous, l'étudiant remarqua qu'il y avait des tentes. C'était une blague ? Le pire dans tout ça, c'est qu'il y en avait une pour chaque groupe. Il allait donc devoir dormir dans la même tente que trois autres personnes qu'il ne connaissait presque pas. Cela s'annonçait moins captivant tout d'un coup et la seule idée qui lui venait à l'esprit était de faire demi-tour. Chose qu'il n'avait pas fait étant donné que cela entraînerait des pertes de points pour sa maison et qu'il faisait très attention à la compétition.

Le professeur s'exclama. Il souriait, évidemment que c'était drôle pour lui mais ça l'était moins pour les élèves. Il fut vulgaire également. Eliott l'avait déjà eu en cours à plusieurs reprises et il savait qu'il avait toujours eu des propos assez désagréables pour un membre de l'équipe professorale mais visiblement cela ne semblait pas gêner personne. Alors il faisait comme-ci il n'avait rien entendu puis à dire vrai, il s'en fichait un peu, il ne se sentait pas concerné. Certaines personnes présentes commençaient déjà à se faire remarquer et, manque de bol, l'une d'entre eux était dans son équipe. Mais bon, c'était pas un Serpentard. Alors le brun s'en moquait.

Il fallait déposer ses affaires à l'entrée des tentes. Eliott le fit directement afin d'être présent pour le premier cours. Il se rendit donc directement ensuite à l'endroit de rendez-vous. Benbow demanda comment les élèves expliqueraient à un moldu les Patronus. Les réponses fusaient. Notamment celle d'un blond. Chose qui visiblement, n'avait pas plu à Elhiya. Le serpent la connaissait mais n'avait aucune affinité avec elle. Ils s'étaient seulement fait chopper tous les deux dans les couloirs alors que sa salamandre l'avait attaqué. Elle l'incendia, lui proclamant que l'énoncé était de faire des explications à un moldu et que celui-ci n'en avait rien à faire de la formule magique. Le brun se questionna réellement de plus en plus sur sa capacité mentale. Elle semblait toujours sur les nerfs, à la limite de l'hystérie. Le blond répondit pour se défendre. Ils ne semblaient pas s'apprécier les deux-là. Le professeur, quant à lui, remonta très rapidement les bretelles aux deux-là. Mais voilà que la serpent surenchérit. C'était pas pour tout de suite les duels. Benbow la ramena, encore une fois, en leur demandant de se taire. Pour faire preuve d'autorité, il sortit sa baguette qu'il déposa entre les deux yeux du blond. C'était plutôt drôle à voir sur le coup. Les réponses fusaient à nouveau ainsi que quelques plaisanteries de la part du Poufsouffle qui était dans la même équipe qu'Eliott. Celui-ci n'y faisait pas attention, il n'était pas là pour faire son gamin mais bien pour suivre un cours.

- Il est également possible de changer d'animal. Enfin, possible oui mais ce n'est pas nous qui le décidons. C'est généralement suite à un trouble. Que ce soit un deuil ou un choc dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor P. Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Azénor P. Benbow, Lun 22 Jan - 22:35


LA de Lydie



A peine arrivés dans la Forêt de Sherwood, Ian commence son cours sur les patronus. Seulement de mon côté, j'ai un courrier à envoyer à un parent d'élève, une histoire de bagarre, bref. Les parents sont à prévenir. Je m’éclipse quelques instants pour pouvoir envoyer ma missive à ses destinataires. Je rate toute une partie du cours et n'entends rien de là où je suis. Cela ne doit pas beaucoup changer d'un cours à l'autre de toute façon. Mais malgré la distance, j'ai la nette impression que le ton monte entre Alexeï et Elhyia. Je plisse les yeux pour mieux voir. Je n'ai plus qu'à faire partir mon hiboux; d'un bond je me lève de mon rocher et me dirige en direction du groupe. Et que vois-je. Ian pointant sa baguette entre les deux yeux d'Alexeï. Deux élèves de moin groupes, génial.
Je n'aime pas les pratiques de Ian. Pas vraiment. Je me doute bien qu'il préférait la méthode Kholov. Mais c'est plus vraiment comme ça qu'on fonctionne. Je pourrais le reprendre, en mode 'Monsieur Benbow merci de ne pas viser les élèves de votre baguette blablabla' mais je vous dis pas la gueule qu'il ferait. Devant ses élèves? Vous rigolez. Ça serait signer notre fin hein. Je préfère pas. Je me contente de lui faire les gros yeux dès que j'arrive sur les lieux.

Et puis je me place vers les élèves de mon groupe, regarde successivement Alexeï et Elhiya. Puis je leur chuchote:
C'est quoi le problème?
Et Miss Nouël je vous en prie participez un peu.


Lydie est comme à son habitude, rêveuse. Pourtant je suis bien placée pour savoir que les patronus la fascine, et qu'en ma compagnie elle en a déjà fait apparaître. Elle maîtrise le sujet. Alors je ne comprends pas vraiment pourquoi elle dit rien.
Je la regarde d'un air prononcé, comme pour lui dire de se bouger un peu le c*l. Je veux qu'elle fasse bonne impression.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours N°6 : Voyage scolaire.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 15

 Cours N°6 : Voyage scolaire.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Défense contre les Forces du Mal-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.