AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 3 sur 7
L'arrière boutique
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Junie Shape
Serpentard
Serpentard

Re: L'arrière boutique

Message par : Junie Shape, Dim 16 Fév 2014 - 13:53


La journée avait été plus qu'étrange pour la Chinoise, elle avait réveillé par lui. Il l'avait enlevé pour mettre au monde un sublime enfant du nom d'Holly, cet enfant était celui de cet homme, mais aussi de cette magnifique femme, Alexie. Alexie l'avait rejoint et elle avait enfin avoué leurs sentiments, mais Junie avait certainement fait la plus grande erreur de sa vie. Au lieu de lui tomber dans les bras et d'être enfin comblée, elle lui avait dit qu'elle avait besoin de temps, quelle idiotie ! Désespérée, l'asiatique avait bu sa potion d'amnésie, malheureusement elle n'oubliât pas la partie désirée, il ne restait dans son esprit que cette fin tragique, elle la revoyait partir de sa boutique. La journée avait alors suivi son cours, la propriétaire de la Boutique d'Accessoires de Magie Noire avait tenu son enseigne comme chaque jour, mais la nuit tomba et les images de cette femme lui revenaient encore et encore. Junie voulait absolument les oublier, les enfuir loin dans son âme tourmentée.

Si la magie ne pouvait répondre à ses attentes, alors peut-être que d'autre moyen y parviendrait. Descendant dans sa réserve, la belle asiatique sortie une bouteille, non pas une potion, mais bien de l'alcool pur et dur, une bouteille de Baijui, appelée dans ce pays de l'eau de vie. S'asseyant alors dans l'ombre encore une fois, Junie monta la bouteille à ses lèvres et en bu deux bonnes gorgées avant que sa gorge ne la brûle. Enlevant sa cape, elle dévoilait une magnifique robe blanche, robe cintrée. Ironie pensa-t-elle, elle qui était pourtant si noire osait porter la couleur de la pureté et de l'innocence. Ses yeux se déportèrent ensuite sur ce bandage sur son bras et comme toujours elle soupira. Reprenant une gorgée, l'alcool montait doucement en elle.

Des bruits de pas se firent entendre. Alexie ? Junie chassa vite cette idée de son esprit, elle était partie. Pour de bon, elle lui avait dit adieux. Se concentrant, une silhouette arriva doucement, lui. Phoebe Monroe. En temps normale la Chinoise serait partie, mais la elle n'en avait pas l'envie ni même la force. Il s'approcha et se mit à ses côtés. Étrange. Puis sa voix perça le silence de la réserve. Il la remerciait, Junie ne comprenait pas, elle avait oublié, mais elle l'écoutait attentivement malgré qu'elle ne comprenne pas. Quand il eut fini, Junie remonta sa robe le long de sa cuisse pour venir, à son tour, sortir sa baguette. Non, elle ne comptait pas lui faire du mal, elle raviva juste la flamme qu'il avait fait apparaître. La lueur laissait entrevoir à Junie le visage fatigué de son vendeur. Soupirant, elle laissa tomber sa tête contre le mur. Elle prit alors la parole, étrangement son accent maternelle reprit le dessus, elle n'arrivait plus à le cacher, l'alcool coulait dans ses veines à présent.

« Ecoute Phoebe... Alexie est partie d'ici aussi, elle est partie et ne reviendra jamais, je l'ai laissé partir. »

La belle asiatique s'arrêta alors dans sa phrase pour reprendre une nouvelle gorgée qui lui brûla encore plus la gorge. Son visage se durcit puis il se détendit affichant même un sourire à son attention à lui. Détachant ses longs cheveux, Junie repensa à Poudlard, elle repensa à eux, tous les deux, elle si amoureuse, elle rigola doucement à cette idée. Mais vite elle s'aperçut d'une chose. Elle avait fait la même chose à cet homme et à cette femme, elle avait eu peur des regards, peur des dire qu'on aurait sur elle et cela avait mené au même point à chaque fois. Elle les avait perdu, d'abord lui et enfin elle. Etait-elle condamnée à avoir peur de ces regards ? Ne pouvait-elle pas en faire abstraction ? Tournant ses yeux émeraude vers lui, elle lui sourit tristement en lui tendant la bouteille dans laquelle elle buvait auparavant

« Finalement, nous ne sommes pas si différent, il faut croire. »

Bizarrement, Junie se sentait bien, elle n'avait plus cette colère et cette haine contre lui à cet instant. Elle avait juste besoin de ne pas être seule et le destin, aussi étrange soit-il, lui avait amené cet homme. Elle le regardait, le regard perdu, mais presque souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: L'arrière boutique

Message par : Phoebe Monroe, Mer 26 Fév 2014 - 11:41


Je suis retourné trouver Junie et je lui ai parlé un peu. A me cacher l’ennui que je lui faisais, elle se donnait bien du mal mais c’était difficile à voir qu’elle l’était, ennuyée. Je l’écoutais désormais et je compris que c’était un profond chagrin le sien, plus vrai que chez moi, parce que j’ai l’habitude d’en dire plus qu’il y en a. Chez les Femmes c’est le contraire. On n’ose pas comprendre, l’admettre. C’est un peu humiliant, mais tout de même, c’est bien du chagrin, c’est pas de l’orgueil, c’est pas de la jalousie non plus, ni des scènes, c’est rien que de la vraie peine de cœur et qu’il faut que j’admette que tout ça me manque en dedans et que pour le plaisir d’avoir du chagrin je suis sec.

De temps en temps, elle se laissait Junie, entraîner par l’odeur enivrante de l’alcool. Il y avait, dans sa peine, un côté charmant, assez naïf et un peu viscéral. En somme, elle était touchante. Elle détachait ses cheveux et je ne voyais que ça. La flamme me paraissait si loin à présent.
Je n’avais pas de prétention moi, ni d’ambition non plus, rien que seulement l’envie de souffler un peu et de vivre un peu. Ayant découvert le cadavre puant qu’on appelait vie, j’attendais.
J’attendais ici, dans cette boutique. Une boutique comme tombeau. Les gens du quartier sont venus me voire, soupçonneux. Ils m’ont même demandé si j’étais bien un vrai vendeur. Je ne répondais pas. Alors il fut répété dans toute l’Allée des Embrumes qu’il venait de s’installer un vrai vendeur en plus des autres. C’est comme ça qu’on a inscrit mon nom sur le tombeau.

Je n’avais pas à y réfléchir, alors je pris la bouteille qu’elle me proposa et j’en bus de son alcool. J’aimais bien ça et c’était tout. On me momifiait peu à peu, j’arrivais vers mon tombeau. Junie dit qu’on n’était pas si différents et, dans un sens, elle avait mille fois raison, mais chacun sa nature. Je ne voulais pas répondre, j’avais peur de la blesser. Surtout qu’elle se blessait bien facilement. Je voulus faire un mouvement mais on me poussa vers Junie, puis je l’embrassai. J’avais un peu de mal à m’arrêter parce que je n’en avais pas envie. J’étais comme prisonnier d’un sentiment dévorant ; ce n’était pas de l’amour, ni de la passion, c’était de l’envie. Et je me sentais terriblement honteux.

Je me décalai et j’eus l’impression qu’il y avait dans l’air un vent plus frais. La flamme venait de s’éteindre. Je parvenais à peine à dire : « Je-Je ne voulais pas… »

Je tombais dans mon cercueil et c’était fini. Chaque pelletée tombait comme un accablement. Il faisait nuit. « Si tu veux je te raccompagne chez toi. »

Je me levai fébrilement je lui proposai ma main. Puis je l’emmenai et on s’envolait. Il n’y avait plus de barrières, plus de murs, c’était une simple clairière que nous parcourions à deux. J’étais un peu essoufflé et un peu ennuyé, mais je parvenais à sourire. Faiblement. Et c’était comme une révolte. Par ce sourire je me révoltais, je brandissais l’étendard de ma révolution car je ne comptais pas me soumettre à cette existence machinale, je ne comptais pas me soumettre à cette mort inexorable. J’étais mutin. Un sourire mutin. Je souriais pour me soulever.

Junie s’était trouvée pour vivre un petit appartement sur le Chemin de Traverse d’où on apercevait les petites gens s’aventurant sur la « grand rue ». Je n’y étais jamais entré. C’était un peu comme un mystère pour moi, je ne savais pas ce qu’il se cachait derrière cette porte et je ne voulais pas le savoir. Je ne m’imaginais rien du tout, je me demandais simplement. Et en souriant, l’envie me prit d’entrer avec elle, juste pour voir, juste pour découvrir.

Je lui effleurai la main, comme un appel.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: L'arrière boutique

Message par : Kyara Blanchet, Mer 7 Mai 2014 - 18:34


Rp avec Charli

Kyara descendait les escaliers lorsqu'elle se tourna vers Charli et lui ordonna de refermer la trappe. Elle n'avait pas envie que des clients trop curieux débarquent ou qu'un inspecteur passe pile poil à ce moment. Junie en voudrait probablement beaucoup à Kyara pour ça. Arrivant en bas des marches, la brune respira l'air renfermé de la réserve. Des bougies flottantes de part et d'autre illuminées la pièce.

La Française ne descendait pas souvent dans la réserve, Junie lui avait fait visiter bien sur, mais ça ne faisait que la troisième fois qu'elle venait. Des yeux, elle chercha alors la boite contenant la main de la gloire. Au bout de quelques secondes, elle repéra le carton pourvu de l'écriture de Junie. Rappelant à Charli qu'il ne devait toucher à rien, elle se hissa sur le tabouret et le récupéra avant de descendre.

Le posant sur une petite table, elle fit alors signe au serpentard de ramener son popotin et prit avec précaution l'emballage contenant le produit. Elle le montra alors à son ami.

- Voilà le produit, il est à cinq gallions. Tu as besoin d'autre chose ? Si non, on remonte.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'arrière boutique

Message par : Charli Proulx, Sam 10 Mai 2014 - 18:48


Ca y est. Il pénétrait enfin cet endroit que peu de personne avait eu le privilège de voir. La réserve de la boutique d'accessoires de magie noire. Une odeur de renfermée emplissait les narines du garçon mais cela ne le dérangeait pas. Au contraire, cela lui rappelait cette époque ou il avait une réelle joie de vivre, ou tout était rose, ou son oncle était encore en vie. Cette période ou Charli passait son temps dans la cave de son manoir à apprendre certaines bases.

Refermant la trappe, il pouvait enfin analyser ce qu'il se trouvait devant lui. Il y avait tout un tas d'objets divers, sûrement certains plus dangereux et rares que d'autres. Il avait envie de regarder toutes les choses qu'il ne connaissait pas, de toucher, de s'en servir ... Mais, il avait reçu l'ordre de ne toucher à rien et si il voulait repartir avec sa main de la gloire, il avait plutôt intérêt à obéir.

Proulx suivait la vendeuse qui s'arrêta devant une étagère. Elle grimpa sur un tabouret pour s'en emparer et poser le colis sur une table. La sortant, de son carton, elle la montra au garçon. Elle était parfaite. L'espace d'un instant, Charli pensa à demander à la tester et ainsi d'en profiter pour partir sans payer mais c'était une idée absolument débile puisque Kyara et lui était dans la même maison et se connaissait plutôt bien.

- Voilà le produit, il est à cinq gallions. Tu as besoin d'autre chose ? Si non, on remonte.

A l'entente du prix, Charli fut surpris. Pour l'objet que c'était et l'usage dont on pouvait en faire, il s'attendait à bien plus. Mais, après tout, il n'allait pas s'en plaindre. réfléchissant quelques secondes, il se rendit effectivement compte qu'il n'avait besoin de rien mais ce n'était pas pour autant qu'il voulait remonter.

- Perfecto ! Et ouais, j'ai besoin d'autre chose .. Une visite ! Montre moi tes talents de guide, j'suis sûr qu'y a un truc qui s'cache par là qui pourrait m'servir !
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: L'arrière boutique

Message par : Kyara Blanchet, Sam 10 Mai 2014 - 20:55


Charli semblait satisfait du produit et heureux d'être dans la réserve. Ce n'était pas un privilège que tous avaient et Kyara sentait qu'il en avait conscience. Le serpentard demanda alors à la stagiaire de lui faire une petite visite guidée. Dans le lot, il trouverait peut-être d'autres produits utiles et dépenserait peut-être encore des sous.

Laissant la main dans son carton sur la table, la brune entreprit alors de montrer au jeune homme les différents produits. L'avantage avec Junie était le fait qu'elle était une personne très organisée et qu'elle imposait cela à ses employés. De ce fait on pouvait facilement se retrouver dans la réserve comme au dessus dans la boutique.

Elle lui montra d'abord les objets divers, comme la moto volante qui prenait assez de place, les têtes réduites qui commentèrent la tenue vestimentaire et la coiffure de Charli, les poignards de sacrifices. Puis elle montra les plantes dangereuses qui étaient soigneusement cadenassées afin de ne pas tuer les employés avant de passer aux créatures magiques : les crabes de feu et les oeufs avant de finir par les potions magiques.

- Et voici les potions, tu as du veritaserum, de l'amortentia, du polynectar ... bref tout pour être un parfait hors la loi ! Quelque chose t’intéresse dans le lot ?


Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: L'arrière boutique

Message par : Charli Proulx, Jeu 15 Mai 2014 - 2:21


En bonne vendeuse qu'elle était, Kyara accepta de servir de guide à Charli qui n'avait qu'une hâte, visiter ce lieu qu'il ne connaissait pas quelques minutes auparavant. Alors qu'on aurait pu s'attendre à un bordel monstrueux, ce n'était absolument pas le cas. Tout était parfaitement ordonné, dans des cartons ou sur des étagères. On ne pouvait pas s'y perdre. C'était d'ailleurs sûrement préférable vu ce qu'il se vendait.

Tout d'abord, les des jeunes passèrent devant la moto volante. Elle était franchement cool et il aurait vraiment aimé l'acheter, il était sûr qu'avec un engin pareil, il aurait pu mettre n'importe qui dans son lit. Mais bon, il n'avait pas prit assez de gallions sur lui et il n'aurait su où la mettre. Ce n'est pas vraiment le genre de choses qu'on emmène à Poudlard. Pas loin, il y avait des têtes réduites entreposés qui ne se privèrent pas de faire quelques commentaires sur le garçon et celui-ci, d'un air parfaitement aimable répliqua.

- Vos gueules les moches où j'vous réduis en cendre !

Puis, ils passèrent devant des plantes qui devaient être dangereuses vu comment elles étaient enfermées. Puis, devant certaines créatures. On ne pouvait pas dire le contraire, c'était tout de même impressionnant de voir que de tels objets et créatures en tout genre étaient entreposés dans la réserve. Heureusement que l'entrée était bien dissimulé parce qu'il aurait été mauvais de se retrouver avec le ministère au dos avec de pareils choses.

Puis, Kyara énuméra la liste des différentes potions qu'ils avaient en stock et elle visa juste puisque justement, si il y avait bien quelque chose qui pouvait plaire à Charli, c'était les potions. Autant il aimait les fabriquer mais, si il pouvait les avoir tout cuit dans le bec, il n'allait pas se priver. Le véritasérum était plutôt tentant, mais il ne voyait pas vraiment en quoi il pourrait en avoir l'utilité. Mais, par contre, le polynectar lui pourrait s'avérer très pratique.

- Mmmh, j'crois qu'j'vais t'prendre un peu d'polynectar. Ca m'évitera d'prendre 2 mois d'mon temps à faire un potion. Autant rentabiliser tout ça !

Charli ne savait pas comment Kyara faisait pour bosser dans un pareil. Tout était tentant. Le serpentard était quasiment sûr que si il aurait dégoter un travail ici, il ne serait jamais rentré les mains vides. Sans débourser le moindre gallion, évidemment.

- T'as jamais eu l'envie d'prendre deux, trois trucs dans la réserve pour ta propre conso ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: L'arrière boutique

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 15 Mai 2014 - 12:14


Charli était attentif tout au long de la visite et lorsque la brune se tourna vers lui, elle remarqua que ses yeux étaient pétillants, comme si elle lui avait montré la caverne aux merveilles. Il était vrai, que pour une personne aimant la magie noire, c'était comme un jour de Noël de découvrir ce genre de produit.

Mmmh, j'crois qu'j'vais t'prendre un peu d'polynectar. Ca m'évitera d'prendre 2 mois d'mon temps à faire un potion. Autant rentabiliser tout ça !

Kyara alla alors prendre une fiole sur l'étagère. Cette dernière était légèrement poussiéreuse,mais cela se conservait très bien ! L'essuyant avec ses doigts, la brune alla aussi récupérer la main de gloire et allait remonter quand Charli lui posa une autre question.

T'as jamais eu l'envie d'prendre deux, trois trucs dans la réserve pour ta propre conso ?

Il devait probablement sous entendre de faire du vol. Il faudrait être fous pour s'en prendre à la réserve de Junie. Elle se rendait automatiquement compte de ce qui manquait et vérifié souvent le registre avec les commandes passées. Si quelqu'un volait, elle le découvrait toujours, la brune en était certaine.

T'es fou ? Junie s'en rendrait compte. Jsuis à la même enseigne que toi, si j'ai envie de quelque chose, jle paye.


Ce n'était pas comme dans les bars où elle pouvait se servir des verres sans payer, tant qu'elle buvait avec modération et que ce n'était pas flagrant ça passait très bien. Tenant dans une main les produits et dans l'autre sa baguette, la brune fit signe à Charli de remonter le premier. Lorsqu'il s'exécuta, elle ferma la marche à sa suite, quittant ainsi la reserve.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: L'arrière boutique

Message par : Kyara Blanchet, Sam 7 Juin 2014 - 14:17


[suite rp avec Hugh]


Oui ! Oui j’te suis ! J’veux pas qu’ils reviennent ! Cette fois, cette fois je les attendrai hein Kya !? Tu vas m’aider hein ? Tu peux m’aider dis moi ?

Kyara ne savait pas qui étaient les ils, mais cela ne la regardait pas. Enfin, si un petit peu, vu qu'elle devait lui vendre des objets pour pouvoir se défendre et riposter la prochaine fois. Hochant alors la tête, la brune fit signe à l'homme de la suivre. D'un coup de baguette, elle annula les sorts afin d'entrer dans la réserve. Vérifiant que l'autre suivait bien, Kyara éclaira la pièce avant de réfléchir à ce qui pourrait plaire à Hugh.

Passant entre les rayonnages, les yeux de Kyara fixaient les étagères jusqu'à ce qu'elle s'arrête au rayon jardinage. Une pitite plante bien méchante, ça pouvait être pas mal et c'était un bon début. Faisant une nouvelle fois signe à Hugh d'avancer, la serpentard lui montra alors les pots derrière la vitre de protection.

- Alors, un filet du diable ou encore une tentacula vénéneuse, c'est assez radical contre les gens que tu n'aimes pas, surtout s'ils entrent chez toi. Qu'est ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: L'arrière boutique

Message par : Hugh Dey, Dim 8 Juin 2014 - 17:55


J’étais prêt à aller à la réserve et c’est clair que j’étais pas déçu du coup. Parce que je descendais avec Kyara, et que j’étais à peu près ébahi par tout ce que je trouvais. C’était drôle. Y avait quand même des trucs vachement bizarre et le poignard que je voulais était pas le seul objet chelou. Nan vraiment en fait ça foutait les jetons. Y avait une corde de pendu quelque part et j’avais aucune envie de passer ma tête dedans. Ca se trouve ça allait me tuer direct. Comment elle faisait Kya pour bosser là-dedans ?

- Alors, un filet du diable ou encore une tentacula vénéneuse, c'est assez radical contre les gens que tu n'aimes pas, surtout s'ils entrent chez toi. Qu'est ce que tu en penses ?


Je réfléchissais un petit peu… Je crois que je savais ce que c’était que ces petites bêtes là mais qu’il valait mieux pas que j’essaie de les toucher. C’est que c’était dangereux ça quand même. Alors je faisais un peu la grimace.

« Mais euh… Si j’en ai, ça va pas m’attaquer moi aussi ? Parce que je veux bien faire mal aux gens, mais j’ai pas envie de me faire tuer en fait… »

Alors je regardais tout autour de moi en grimaçant et en réfléchissant. J’avais quand même un peu peur, tout ça c’était de la magie donc c’était quand même pas terrible terrible. Est-ce que c’était mieux d’attaquer ou de me défendre ? Si je me défendais peut-être que ça ferait moins mal, pour moi mais aussi pour les autres… Raaaah je savais pas moi !

« J’aime bien la plume là… C’est celles qui font mal aux mains c’est ça ? Pis… Pis si j’veux m’protéger moi mais faire du mal aux autres t’as pas genre un… Ch’ais pas moi… Un tapis volant qui attaque que quand c’est les autres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: L'arrière boutique

Message par : Kyara Blanchet, Mar 10 Juin 2014 - 21:21


Hugh ne semblait pas être à l'aise dans la réserve, était-il claustrophobe ? Ce serait le pompom ! La brune n'avait pas envie qu'il fasse un malaise et encore moins qu'il vomisse de partout, la décoration n'avait nul besoin d'être refaite. Au pire, elle lui balancerait de l'eau, mais il était hors de question qu'elle le remonte, même à l'aide de la magie. Elle avait d'autres choses à faire que de ramasser les ordures traînant sur le sol.

Mais euh… Si j’en ai, ça va pas m’attaquer moi aussi ? Parce que je veux bien faire mal aux gens, mais j’ai pas envie de me faire tuer en fait…

Mouais, dommage. Il suffisait d'être prudent, mais avec Hugh prudence ne devait pas être dans son vocabulaire. Doué comme il était tout pouvait lui arriver, notamment de confondre ses chaussures avec une plante meurtrière. Haussant alors les épaules, la brune attrapa le couteau de sacrifice que l'homme voulait. Au moins, elle assurait une vente et apportait un petit chiffre d'affaire pour la boutique.

J’aime bien la plume là… C’est celles qui font mal aux mains c’est ça ? Pis… Pis si j’veux m’protéger moi mais faire du mal aux autres t’as pas genre un… Ch’ais pas moi… Un tapis volant qui attaque que quand c’est les autres ?

Tournant son regard vers les étagères, Kyara attrapa alors une plume à encre sanglante avant de prendre la parole.

Alors, si tu veux te proteger, tu as la Cape en peau de Grapcorn. Ca te protège de certains sorts. Après, il y a aussi des poupées vaudou qui sont dans les rayons du haut. Qu'est ce qui te tente ?

Les articles en mains, la brune attendit la réponse de l'homme qui continuait à montrer des signes d'anxiété.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: L'arrière boutique

Message par : Hugh Dey, Dim 15 Juin 2014 - 14:55



Elle avait pas l’air d’avoir de tapis volant parce qu’elle en prenait pas, par contre, elle prenait la plume toute noire avec un trou au bout et qui faisait peur. Comme ça si un jour j’avais plus d’encre, je savais que je pouvais toujours écrire un truc. Mais bon c’était pas la meilleure solution à avoir quand même.

Alors, si tu veux te proteger, tu as la Cape en peau de Grapcorn. Ca te protège de certains sorts. Après, il y a aussi des poupées vaudou qui sont dans les rayons du haut. Qu'est ce qui te tente ?

Hum… Je réfléchissais… Tout en regardant autour de moi avec des yeux un peu inquiets. Est-ce que ceux que je fuyais pouvaient me voir là ? Je savais pas… mais t’façon cet endroit là était comme eux, pas très recommandable, donc ils pouvaient sans doute me retrouver facilement. Et cet petit endroit avait aucune issue, j’avais intérêt de me barrer vite fait.

« Ouais euh… j’vais prendre une poupée Vaudou. Histoire de pouvoir gêner un peu les gens. Mais c’tout. Et hum… On va remonter hein ? J’suis pas bien… pas bien à l’aise ici… »

J’attendais même pas sa réponse, j’avais envie de remonter alors je me mettais sur le trois premières marches. Je savais bien qu’il fallait payer et j’espérais bien qu’on pouvait le faire là-haut. Nan mais vraiment cette boutique était flippante. Je comprenais bien pourquoi j’évitais de rentrer dans des boutiques magiques… Mais là y avait une main de singe c’était trop chelou, en plus si je regardais les explications, je voyais qu’il fallait casser les doigts. Pendant un moment je regardais ma main. Est-ce que c’était pour ça qu’on me l’avait coupée ? Est-ce qu’avant de me la rendre, ils voulaient me péter les doigts pour exaucer des vœux ? Oh l’horreur… J’avais vraiment envie de gerber. Et je faisais même un haut-le-cœur. Mais je tapissais pas le sol de la boutique… J’étais encore suffisamment propre pour me retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: L'arrière boutique

Message par : Kyara Blanchet, Dim 15 Juin 2014 - 20:35


Encore une fois Kyara attendait patiemment qu'Hugh prenne une décision. Ce serait top qu'il se décide à prendre la cape. Elle coutait une certaine somme, mais la brune ne doutait pas un seul instant sur le fait qu'Hugh devait avoir pas mal de sous. Il devait certainement tout garder précieusement. Qu'est ce qu'il pourrait s'acheter en plus ? Certainement pas des habits !

 Ouais euh… j’vais prendre une poupée Vaudou. Histoire de pouvoir gêner un peu les gens. Mais c’tout. Et hum… On va remonter hein ? J’suis pas bien… pas bien à l’aise ici…

Quoi ?! Il prenait juste ça ?! C'était bien la peine qu'elle descende dans la reserve ... Poussant un sifflement, la brune prit les affaires pour tout remettre en place pendant qu'Hugh décampait à toute vitesse afin de rejoindre l'autre partie de la boutique. Quelle petite nature ... alalala. Rapidement, Kyara rangea les articles. Elle n'avait pas envie qu'Hugh fasse des bêtises en haut ! Lorsque ce fut chose faite, la brune remonta en quatrième vitesse et referma la trappe, remettant les sorts en place avant de se charger de nouveau d'Hugh.
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: L'arrière boutique

Message par : Clarissa Samson, Sam 8 Nov 2014 - 17:56


Le sujet paraît vide, cela depuis plus de trente jours



Le fin de la journée... Toujours fatiguant de travailler encore plus avec les cours la semaine. Ce samedi avait été plutôt compliqué. Clarissa s'était réfugiée dans la réserve. Un petit peu d'air frai. Plus de clients insupportables ni de gallions à compter. Le repos. La stagiaire avait pris un tabouret et s'était assise dessus en prenant appuis sur le mur pour poser son dos. Cela faisait quelques semaines qu'elle travaillait à la boutique, le temps était passé bien vite, le lieu lui était maintenant bien familier. Le fait étrange était que Clarissa ne parlait à Luke ou à Junie que très rarement. Il y eut même des jours où elle ne croisa pas l'un d'eux alors qu'il était bel et bien là. C'était pour le moins dommage, ils étaient tous intéressés par le côté un peu obscur de la magie, ils devaient avoir quelques affinités. A vrai dire Samson avait déjà parlait un peu avec Luke à Poudlard mais cela remontait à plusieurs mois, peut-être une année ? La préfète se vida l'esprit fermant les yeux appréciant cet instant qui lui permettait de se relaxer un peu avant de rentrer au château chose qu'elle n'avait pas envie de faire.

Put*** de redondance dans ma vie !

C'était école boulot dodo... Vivement qu'elle passe ses ASPICS et qu'elle se barre de Poudlard. La jeune fille en avait, vous l'aurez compris, assez d'être pieds et poings liés dans son rôle d'élève et encore plus celui de préfète... Un  peu de changement lui ferait du bien, un événement inattendu peut-être ? Elle avait eu cette rencontre avec un étrange mage mais bon in fine il était parti, pas de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: L'arrière boutique

Message par : Luke Belt, Dim 7 Déc 2014 - 16:58


Réponse à Clarissa | Désolé pour le retard

- Voilà pour vous, cela fera 15 gallions.

J'encaissai rapidement la somme qui venait d'être déposée sur le comptoir, après avoir vérifié qu'il s'agissait bien du montant demandé, puis souhaitai une bonne fin de journée à la jeune femme. Celle-ci se saisit de son paquet d'une main élégante, dont les ongles étaient ornés d'un délicat verni cramoisi, puis elle s'en alla avec assurance, le dos droit, la tête haute. Le choc de ses talons contre les froides dalles de pierre résonnèrent un instant dans la boutique, puis le silence revint. Enfin. Autant je n'avais eu aucun soucis - bien au contraire - avec l'apparence de la sorcière qui venait de sortir, autant sa voix nasillarde m'avait plus qu’insupporté.

Je jetai un coup d'oeil dans les rayons avant de constater qu'il n'y avait actuellement plus aucun client. Ayant vu la jeune stagiaire, Clarissa, descendre à la réserve quelques minutes plus tôt afin d'y faire une petite pause, je décidai de l'y rejoindre. Vu que, ni l'un ni l'autre, n'avions quelque chose à faire, autant se tourner les pouces à deux que chacun dans son coin ! De plus, depuis une certaine rencontre assez particulière, j'avais envie d'apprendre à connaitre la Serpentard. Elle m'intriguait fortement. Mais il fallait que je la joue fine, sinon des doutes à mon égard pourrait rapidement naître dans son esprit, ce que je souhaitais éviter à tout prix. Sinon mon petit jeu risquait de tourner court bien trop vite à mon gout.

J'ouvris donc l'ouverture dissimulée menant à la réserve et descendis prestement les marches. Je tombai aussitôt sur une Clarissa qui ne semblait pas péter la forme, comme si elle ruminait des pensées peu joyeuses. Je lui adressai un sourire amical puis m'installai à ses cotés.

- Hey ! Il n'y a plus personne en boutique, du coup je viens te tenir compagnie... D'ailleurs, je me suis rendu compte qu'on est collègues depuis plusieurs mois mais qu'on a jamais vraiment discuté ensemble. Que dirais-tu de remédier à cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Clarissa Samson
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Animagus : Martinet noir


Re: L'arrière boutique

Message par : Clarissa Samson, Jeu 11 Déc 2014 - 20:30


Le cliquetis tout à fait caractéristique de la serrure de la réserve. Des pas... Junie ? Non elle n'était pas là. Donc Luke. Clarissa se sentit d'abord énervée par son arrivée car elle souhaitait trouver du calme mais après quelques instants de réflexion elle admit qu'un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal. Le jeune homme entra. En plus de la compagnie il ferait un joli sujet à regarder, il était plutôt sympa à l’œil. Samson passa son regard depuis les cheveux jusqu'aux pieds du garçon. Pas déçue. La stagiaire qui était toujours assise sur son tabouret à se balancer reposa ses pieds au sol.

Je suis d'accord avec toi ! Et un peu de calme y est propice non. Tu vois tout le monde me trouve conne... Ils ont pas tord la plupart du temps mais bon maintenant qu'on est au calme je peux te l'avouer il y a quand même une infime part d'erreur dans leurs paroles. Je suis pas si boulette que ça. Mais j'espère que tu t'arrêtes pas à ça... De toute manière peu de chance pour que tu me l'avoues.
Dit-elle avec un petit rire.

*Pu*** mais Samson tu es capable de sortir un truc comme ça ? Mais pourquoi tu le fais pas plus souvent ?! Peut-être parce que t'es là et que la schizophrénie aide pas à se concentrer !!*

Renfonçant cette petite voix au fond de son esprit Clarissa reprit son calme. Elle prit appuis sur ses jambes pour se remettre debout. Elle se tenait à un petit mètre de son collègue. Il avait bien quelques centimètres de plus qu'elle. Tant mieux. Ils sont meilleurs grands. Les yeux. Les fameux yeux qu'elle regarde chez tout le monde. Bleus ? Acceptable. Bon ce n'était pas le nec plus ultra mais elle ferait avec. Sinon de près il était effectivement bien physiquement. Laissant seulement un pied au sol la vert et argent se laissa choir contre le mur derrière elle. Le menton un peu baissé elle regarda Luke pendant un moment. Le fixant. Elle ne tarda pas à exploser de rire à cause de son petit jeu inutile mais récréatif.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: L'arrière boutique

Message par : Luke Belt, Mar 23 Déc 2014 - 16:43


Clarissa sembla peu contente de me voir arriver, au premier abord. Cependant son air se radoucit bien vite et elle commença à me détailler de la tête au pied, sans aucun tact. Loin de me sentir gêné, je croisai mes bras et la fixai intensément, attendant qu'elle arrête son petit jeu et prenne à son tour la parole. Bien sûr, en toute modestie, je me savais assez, même pas mal attractif, mais ça restait toujours glorifiant de se voir reluqué ainsi.

- Je suis d'accord avec toi ! Et un peu de calme y est propice non.

Je hochai la tête, approuvant totalement ce que ma jeune collègue venait de dire. Le travail en en haut, en boutique, était parfois laborieux, surtout lorsque l'on tombait sur des clients pénibles ou exigeants. Et puis il fallait toujours faire attention à ne pas laisser faire échapper des informations, afin de garantir la confidentialité des achats. L'ambiance, imprégnée de magie noire, de mystère, était donc l'une de mes favorites, car je m'y sentais en paix, dans mon élément. Cependant, je commençais à me lasser de ce boulot. Il ne correspondait pas à mes attentes, il ne me permettait pas de satisfaire mon ambition toujours grandissante.

- ...Mais j'espère que tu t'arrêtes pas à ça... De toute manière peu de chance pour que tu me l'avoues.

Je secouai la tête afin de sortir de mes pensées et entendis la fin de la tirade de la préfète, qui venait de passer du coq à l'âne. Je ne comprenais pas trop comment elle en arrivait à parler de ça. Mais ne voulant pas qu'elle se rende compte que je n'avais prêté aucune attention à ses paroles, je laissais mes lèvres s'étirer en un léger sourire, pour accompagner le rire de la jeune femme. Celle-ci se releva alors, se rapprocha de moi et s'appuya contre le mur poussiéreux de la réserve. Je me commençais à me sentir comme un morceau de viande sur un étalage, disséqué, observé, étudié. Je gardais cependant mon regard impénétrable et bientôt Clarissa se mit à glousser.

Ne voulant pas qu'un silence gênant fasse son apparition, je décidai de répondre de manière évasive à la Vert et Argent, sans n'avoir aucune idée de quoi je parlais.

- Non, je ne m'arrête pas à ça...

Puis, à mon tour, je décidai de me prendre au jeu. Je me rapprochais légèrement de la jeune femme puis la détaillai du regard avec tout de même un peu plus de subtilité, du moins je l'espérais. Il ne s'agissait pas la fille la plus belle qui soit, mais elle était mignonne, et puis elle avait un charmant sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: L'arrière boutique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 7

 L'arrière boutique

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.