AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 1 sur 1
[Habitation] Godot's Sanctum
Anthony Adams
avatar
DirectionPoufsouffle
Direction
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Anthony Adams, Jeu 11 Jan 2018, 21:40


_________________________________


Voici l'habitation de Shae L. Keats.

Iel peut poster dès à présent.


_________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Mangemort 91, Jeu 08 Fév 2018, 22:45


Autorisation de Shae
décidemment
Suite de
RP avec 40, Arty, 67.


Il faisait nuit, et froid lorsque notre trio apparut au milieu de la plaine déserte. Le temps de reprendre nos esprit et un estomac en état de marche, nous trainions le captif jusqu'à la yourte qui s'élevait à quelques pas. La porte grinça un peu, mais notre elfe l'avait tenue chaude et l'ambiance y était agréable. Traînant le jeune poufsouffle jusque dans un coin de la pièce nous demandions à 40 de l'attacher tandis que nous reprenions des forces, les transplanages successifs nous ayant épuisés. Nous trainant jusqu'au coin cuisine, nous nous en servions un verre d'ambré que nous descendions cul sec avant de dénuder notre avant bras, et d'y apposer notre baguette dans une grimace. Prévenir le maître que suite à la capture de l'amant, nous avions pris l'initiative de faire du zèle.

Une fois l'appel lancé, sachant qu'il lui faudrait un peu de temps pour arriver, nous nous approchions du jeune poufsouffle, ancien artigone. Il nous faudrait trouver un moyen de ne pas laisser le maître le marquer trop profondément, notamment de son matricule sur le torse, et pourtant nous n'avions pas d'idées. Y réfléchissant , nous jouions à faire courir nos doigts sur les jambes, les bras et le cou du captif, jouant et profitant de son aveuglément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Invité, Dim 11 Fév 2018, 22:23



Transplanages successifs. Nausée au bout du masque. 9&1 sont vraiment mauvais conducteurs. Et pourtant le courant passait. Probablement à cause du tiers entre eux, qui allait payer son allégeance. Les paysages se succèdent dans des nuées de couleurs abruties, avant que le tout ne soit amorti. Ne pas reconnaître l’environnement, mais qu’importe : Le Pinocchio sait où il va. D’ailleurs, le voici qui appelle le Maître. Diligeant.e.
Ligoter le captif, en attendant, sur un coin de chaise qui traînait. Probablement des échardes sur le postérieur. Et il ne faisait pas bien chaud.

Démangeaison de la baguette. Là. Tout près. L’autre n’a pas encore recouvré son sens visuel. Le voici aussi benêt qu’une Lizzie. Pourtant, la Vérité brûle entre les lèvres masquées : « - Ton lien avec Peverell. » Brûlure du savoir.

Traître ou non que cette engeance que l’on croyait familière et partisane ?
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Arty Wildsmith, Lun 12 Fév 2018, 17:03


Ça y’est. Intérieurement, il s’était transformé en Pan-pan, dans Bambi. Des bonds dans le tuyau en caoutchouc, plusieurs, répétés, ça n’en finissait pas. Mais il est comme enfermé dans sa propre tête, immobile, aveugle, muet, il allait morfler. C’est sûr. Il essaie de se faire une raison, d’appeler Aza par la pensée, il paraît que ça marche un peu chez les jumeaux, alors là, peut-être que, sait on jamais. Non, ça ne fonctionne pas, évidemment. Ses pieds rencontrent enfin un sol sur lequel il est traîné. Parce qu’en plus ils ne le traitent pas avec respect, quand même, ils pourraient faire un effort. Juste, le prendre dans leurs bras. Cette pensée le fait sourire intérieurement, quand bien même ce n’est pas le moment. Il n’a rien d’autre à faire que de se divertir lui-même de toute façon, pour éviter de se faire manger littéralement par la peur qui l’envahit, entièrement. Il se fait asseoir sur une chaise – là encore un fauteuil eût été trop demandé. Il le sait, la partie ne pouvait que commencer dorénavant. Après avoir entendu un des deux vomir. Élégant.

Puis il le sent. Sur lui. Ça le révulse, il n’avait jamais été contre le contact humain, mais là, fallait pas trop pousser non plus. Il essaie d’amorcer un mouvement, en vain, c’est qu’une demi-seconde il avait oublié qu’il était incapable de bouger. Alors il ferme les yeux, fort, tenter d’aller dans un endroit agréable, dans sa tête, ignorer l’angoisse, à la manière d’un psychiatre, ça s’est déjà vu, dans une certaine série moldue. Tenter d’oublier qu’il était de la chair fraîche pour eux.
Enfin, pas seulement. Visiblement ils voulaient quelque chose comme en témoignait la fameuse question. Enfin, une question, sans point d’interrogation. Arty essaie de rester de marbre, ne rien laisser transparaître, surtout pas que le nom qui vient de lui percuter l’oreille représente quelque chose, quelqu’un d’important. Le plus peut-être.
Il savait qu’Aza était un partisan des Ténèbres, ça ne lui avait jamais posé problème, il s'en fichait, il l'aimait quand même ; et ils venaient de le trouver chez lui, l’interrogation n’était pas incohérente. Mais il sait qu’il ne doit rien dire, pour le Serpentard, ça allait le foutre mal, à tous les coups. Et c’était la dernière chose qu’il souhaitait, mettre en danger le fameux pote.

Alors quand bien même il ne voit rien, il accroche à ses iris le regard le plus effronté possible. De toute façon, il allait souffrir, il le savait, ce n’était peut-être pas la peine de risquer la sécurité d’Aza pour autant. Il sourit, aussi un peu, l’occasion pour picoter les tortionnaires, parce qu’il ne faut jamais rater une occasion de provoquer. La taquinerie, bouclier le plus efficace du monde, pour lui. « Miss Peverell ? C’est ma professeure d’histoire de la magie. C’est tout. J’la connais pas. » C’est que sa voix était revenue, enraillée, cassée. Et le pire c’est qu’il avait réussi à dire ça le plus sérieusement du monde, presque. Il fait mine de ne pas comprendre l’implication de la professeure à cette histoire. Prétendre qu’il ne voyait absolument pas de qui ils parlaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Invité, Mar 13 Fév 2018, 16:28



Les enfants aiment les jeux de mots. En être soi-même friand.e. Esquisser un sourire en grimace contre sa joue creuse quand le gamin se décide à s’ouvrir à la becquée. En attente du Maître, dans cette odeur de rejet gastrique, avec la dépravation de 9&1 qui se vomit sur l’Enfant.
Ne pas en tenir rigueur. A chacun sa méthode. La sienne étant plus sophistiquée que celle de son camarade. Etre globalement plus sophistiqué.e que l’ensemble de ses pairs, à l’auguste exception du Maître, qui lui est unique.

Ne pas répondre. Simplement observer. Bientôt le regard pourra renaître. Et bientôt, avoir la possibilité de lui dévorer le cœur. D’aller cueillir la vérité au fond de sa gorge poisseuse. Rien que l’idée provoquait un frisson d’enthousiasme, dans cette carcasse impassible.
Faire semblant de ne pas comprendre la provocation. Patience est mère de Pédagogie : et maman a toujours raison.

« - Son frère. Azaël Peverell. VIIe année, Serpentard. Joueur de Quidditch. Stagiaire aux Trois Balais. Plutôt médiocre comme être. S’est entiché d’un poussin, assez pour le ramener chez lui. Azaël Peverell. Les mots roulent comme une gargouille régurgitant son eau de pluie du sommet de Notre-Dame. Il sait pour toi, tes allégeances. Il trahit. Dis-moi, Enfant, tu fréquentes les traîtres ? »

Accusation comme du suc gastrique, tandis que deux de ses doigts se posent, tout juste, sur ces chaussettes vides que sont ses paupières. Bientôt, il ouvrira les yeux. Bientôt, le savoir sera éclatant.
Mais la maladie du Doute pourrie petit à petit les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Mangemort 67, Sam 17 Mar 2018, 12:57


J'avais oublié :mm:


Tiré du sommeil par cette sensation connue, depuis tant d'années elle ornait mon bras, dansant aux appels de mes pairs, de mes masqués. Dans la nuit souvent, elle me tirait de mes songes pour que la dure réalité vienne me chercher jusque dans mon lit chaud. Une légère grimace sur le visage. Je sais que je dois me dépêcher, l'appel est toujours important.

Masque rouge sorti de cachette, baguette, robe noire, en tenue prêt pour un éventuel combat. Tout est en place pour protéger mon identité. Ma Dame à écailles siffle, de plaisir, d'envie de me tenir compagnie. Bien, qu'elle vienne avec moi. Elle n'attend que de planter ses crocs dans de la chair humaine qui subirait les foudres de son venin mortel.

Je transplane, suivant l'appel de celui ou celle qui m'appelé. Quelques minutes se sont écoulées depuis que la marque des Ténèbres s'était mise à me brûler l'avant-bras gauche. Puis, je découvre une demeure, une autre encore. Inconnue. Baguette en main, rien ne vient. Aucune attaque. Je découvre un drôle de spectacle qui m'était pas méconnu.

- La chasse a été bonne. C'est celui qui a été trahi ? Il doit comprendre qu'il était seul, lâché aux masqués. Et si ce n'était pas lui, alors je ne tarderai pas à avoir un petit compte rendu de la part du duo qui semblait faire de nos ennemis de simple fruits pourris à cueillir dans un verger mourant.



Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Arty Wildsmith, Mer 21 Mar 2018, 14:24


On ne pourra pas dire qu’il n’avait pas essayé. De se faufiler parmi les mots, de s’en sortir comme il pouvait sans trop de dégâts pour Aza. Evidemment, cela n’avait duré que l’instant de la prise de parole. Les oreilles d’Arty sifflent lorsqu’il entend la description faite du Serpentard. Parce que le Masqué a raison. Il avait été trouvé chez lui. Pas de doutes, d’hésitations à avoir. Et il n’avait aucune possibilité de démentir. Alors. Quoi exactement ? Le vendre ? Certainement pas. Quoi qu’il pourrait peut-être essayer de : Je plaide le Fifth. Il ne dirait donc rien. Ils pourraient tout lui faire, il ne céderait pas. Ou du moins c’est ce qu’il aimait se dire dans sa tête, là, à cet instant. Mais il n’a pas l’habitude, de retenir les mots de déborder de ses lèvres provocatrices, c’est laborieux, un peu. Alors quand même. Puis d’abord il sait rien, arrêtez là. Vous dites n’importe quoi. C’était vrai, plus ou moins. Ils n’en avaient jamais vraiment parlé. Bien qu’ils n’ignoraient pas appartenir à deux camps résolument différent. Le gamin déglutit, est-ce que ça se voyait qu’il mentait ? Sans ses yeux, il n’est pas sûr d’être si grand comédien.

C’est alors qu’il entend du grabuge, du mouvement, puis une nouvelle voix, à faire froid dans le dos. C’était qui celui-là encore ? Vraiment ? Ils allaient être combien à cette party exactement ? On attendait encore du monde ? Arty soupire. La chasse. Tsssss. D’abord il avait été un poussin, puis une vulgaire proie, vraiment, le respect avait disparu, complètement. Il commence à s’agiter, s’énerver. C’est qu’il est trop angoissé. Qu’est-ce qu’ils allaient faire de lui exactement ? Celui qui a été trahi à un nom, j’vous ferai dire. Il aurait pu ponctuer cette merveilleuse prise de parole d’un fabuleux wesh. Il ne voit pas devant qui il se tient, bien que ça n’aurait pas changé grand-chose. Son insolence était sa manière de communiquer, d’étouffer la peur.
Eviter de grelotter, de chercher des yeux noirs quelques indices, détails des minutes à venir. Se crisper aussi, forcément, comme défense d’un sort éventuellement lancé prochainement. Mais il n’avait rien d’autre à faire qu’attendre, entièrement vulnérable. Et il détestait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Invité, Jeu 05 Avr 2018, 17:37


L.A. de 67
Départ de 40 vers d'autres horizons

Fourchelang


Sous l’argile, la langue claque contre le palais. Ce n’était pas satisfaisant, et l’Enfant devait le sentir. Peut-être bien que 9&1 s’amusaient, mais ce n’était pas le cas de cette Ombre pour qui le Doute avait enserré le sens et les esprits, tordu ses humeurs et manœuvré une barque de paranoïa sur la mer de ses obsessions.
Il y avait quelque chose de pourri. Pouvoir le sentir, sans savoir exactement d’où cela pouvait venir.

En tête, l’image du partisans fidèle, de l’amitié. De ce phénix sans plume qui jacasse dans son poulailler.
Ce n’était pas satisfaisant.

Et dans un CRAC, l’arrivée du Maître. S’écarter de l’Enfant et s’incliner devant le Masque auquel l’on porte le plus de respect et de loyauté, tandis que le Doute sinueux et collant, comme une boue des marais, vient faire trembler ses membres.

« - Artemis O’Toole, Maître. Il est celui que ce phénix de Reyes nous a donné pour sauver sa peau. »

Bien qu’il lui manquât la vue, le poussin ne semblait pas dépourvu de parole. Et plus important encore, il ne semblait pas dépourvu du sens de la réparti. Il n’y a pas de raison que l’on soit le seul cœur à sentir trahi.

Observer 9&1 et le poussin une dernière fois avant de se détourner, de se diriger vers le Maître. La parole danse entre les sons fourchus, bien que la poisse de l’angoisse commence petit à petit à faire pâtir la langue, lui donner un caractère plus hystérique, plus haché, peut-être : « - Maître, il a été trouvé dans l’appartement partagé par Keats, Underlinden et Peverell. Je doute de sa loyauté. De sa préférence, entre son amitié pour nos ennemis, ou la Cause. Puis-je partir m’en assurer auprès de lui ? »

Le Maître acquiesce, et, dans une dernière marque de respect, partir, précipitamment, quittant la scène tandis que petit à petit, le monstre du Doute salive sur ses nerfs, les mettant à vif, et rendant la confrontation à suivre, à la fois violente et inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 91
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Mangemort 91, Dim 03 Juin 2018, 21:00


L'arrière goût de suc gastrique se cognant contre les dents rendant la tâche des plus pénibles, et nous dûmes bien rapidement abandonner l'idées des peurs tactiles. Nous redressant rapidement, pour le plaisir de Quarante, le petit jeu perdit rapidement son plaisir tant la nausée semblait nous envahir. Nous n'avions jamais eu le goût des transport, mais le tord boyau à travers trois continents avait de quoi défriser un Lockhart. Il nous fallut toute la concentration du monde pour ne perdre ni notre dignité ni notre tapis de daim qui recouvrait le sol. Il faut dire que Common Ashes avait déjà été suffisamment endommagée suite à la visite de 67, et que nous préférions garder cette yourte clean pour Shae. Et pourtant les questions de 4à commencèrent dors et déjà à s'enchaîner, ne laissant pas le temps à 67 d'arriver ni à nous de nous reprendre. Le bras mord encore de l'appel, trop d'initiatives finiront sûrement par nous tuer, mais l'idée de devoir ouvrir une prison pour y ranger tous nos captifs commencent à faire son chemin. Et séduisait d'avantage à chaque otage. Il faut dire qu'à ce niveau, 40 et nous étions respectivement devenus les bras droit et gauche du maître.

O'Toole avait été facile à surprendre en plein nuit, et si il avait un jour su nous guider une pointe de ciseau dans les orbites, nous ne lui rendions pas la pareille aujourd'hui. Nous laissâmes 40 mener la danse le temps de nous refaire une panse, le temps que le maître ne paraisse et que l'on avise enfin et encore de la suite des événements. Il y avait une rivalité stupide avec l'ancien novice quant au nombre de proie et de jouets offert à la merci du maître et de sa bête. Alors nous fûmes soulagé lorsque Quarante se volatilisa nous laissant seul avec 67.

Il y avait encore des preuves à faire et c'est en nous penchant que nous laissions courir nos doigts sur la joue du gamin. On choisit bien mal ses amis O'Toole., puis, nous glissant derrière lui, nous entreprîmes de le fouiller afin d'éloigner de lui tous les objets potentiellement dangereux. Mais l'enfant étant en pyjama nous n'y trouvâmes rien d’intéressant.  
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 67
avatar
Chef des Mangemorts
Chef des Mangemorts
Spécialité(s) : Transplanage
Fourchelang


Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Mangemort 67, Mer 06 Juin 2018, 10:10


Semer le trouble chez ce jeune garçon ne serait probablement pas difficile. Dans cette situation, il semblait étonnant qu'il en soit autrement. 40 s'en va, nous laissant nous amuser si l'on le souhaitait. S'assurer de l'allégeance de nos fidèles était aussi une de nos tâches quotidienne, une lutte constante de s'assurer que nous ne serions pas trahis par l'un des nôtres.

Puis une fouille, s'assurer que le jeune homme ne tenterait rien de stupide. Mes réactions pouvant être impulsives, il serait dommage que je lui coupe une jambe ou que je lui entaille la gorge d'un coup de baguette incontrôlé.

- Il est vrai que ton nom nous a été donné par un qui se disait être ton allié. Regarde dans quelle situation cela t'a mené... C'est un certain Reyes qui t'a vendu... Un loup-garou peu commode à l'arrogance surfaite. Que sais-tu de lui ?

Nous n'avions que trop peu appris sur cet insolant bon à rien à part vomir sa bile.

Immobile à attendre, prêt à faire parler ce gosse, rien ne m'empêcherait de lui faire du mal, son âge m'importait peu. L'Ordre du Phénix recrutait des enfants bien trop peu matures pour comprendre dans quoi ils mettaient les pieds. Il suffisait de voir comment ils les vendaient pour sauver leur peau lorsque cela tournait mal... Les Ténèbres rampaient dans les rues de Londres, petit à petit, dévorant tout sur leur passage. Il était encore temps de nous rejoindre plutôt que de périr.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] Godot's Sanctum

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 [Habitation] Godot's Sanctum


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.