AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Créations personnelles ~¤~ :: Ecrits des membres
Page 3 sur 3
Quatrième de couverture
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Lun 25 Juin 2018 - 16:59

TW : texte pas très joyeux.

Incandescence


Plic. Ploc.
Plic. Ploc.

Tombent les gouttes. Tombent les gouttes sur le carrelage noir de fumée.

Trente ans.
L'âge de la mort.

Mort de cet instant.

Espoir mordant.

Le choix est fait. Posé. Marqué.

Brisés les désirs infondés.

Brisés d'amertume languissante.

Envie d'un dernier tout de manège. A. Last. Ride.

Seule.

A la mer.

Dans l’océan de larme qui se forme à mes pieds.

Suicide à long terme entamé. Tout effacer. Recommencer.

Tapis.

Une meilleure version. Sans le souvenir douloureux.

Sans la haine.

Le regard.

Le regard.

Les yeux qui furent un jour protecteurs et qui tuent. Tuent.

Et fuient.

Pas assez de courage pour tout arrêter. Pas assez haut.

Trop d'empathie. De narcissisme.

Je manquerais.

Mais pas à celle.

Je ne manque pas.

Trente ans.
L'âge de la mort.

Pas encore.

Plic Ploc Plic Ploc.

Sur ce carrelage pas assez noir encore.

A noyer.

Lave. Purge. Extirpe. Exorcise.

De larmes, pour ne pas enfonce tes ongles dans ta peau.

Jamais assez de courage.

Trop de peur.

Et cette douleur physique. Qui tape. Qui tape encore. Qui frappe. Et aveugle d'eau.

Et d'alcool.

Serais-je un jour moins folle ?

Serais-je un jour saine ?

Stable ?

Ou ce torrent vivra-t-il toujours en mon ventre. Pour remonter dans ma gorge. Quand tu me dis non.

Et quand tu ouvres mes yeux. Sur le mensonge que mes rêves ont construit.

Instable.

Déséquilibre.

La mort dans la stabilité.

La vie n'est que recherche d'équilibre.

Trente ans.
Age de la stabilité.

Ou de l'équilibre en construction.

De moi à moi-même.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Jeu 16 Aoû 2018 - 17:21

Impressions de Voyage


Limits

Being off limit.
Being excited___ always testing
                   ___ myself
                   ___ my limits
                   ___ yours


I want you to know
That I don't want you to know
What I know you know

That's the game
Play with me
Accept it.
Test your limits
              and mine


***

The cycle      repeats
                               All the Time

More     and    more    and    more

I'm enjoying it.

Colision

Explosion répétitive

***

Apprécier le moment présent
             en profiter

Redouter le temps qui passe
             la limite
             le temps
             la réalité

Et cette séparation.

***

Nous ne sommes peut-être pas si exceptionnels.
Retour parmi les mortels.
Et leur réalité.

Cette faille dans laquelle s'engouffre chaque idée. Grandissante.

***

Amour imaginaire où tout peut se produire
Où chaque fantasme se réalise
Où tout est parfait.

***

My life is a piece of art.
Isn't it.

***

Cette différence.

***

There are too many roads to my heart.
One is humour.
Another is safeness.
And there is hope too.
And fantasy
Kindness and beautiful happiness

There is you.
The thousands you.
With a smile, each time different.
But it hurts the same.

Do I love the game ?
Or do I love you ?

I wouldn't love the game if it wasn't you.

I just want to play with you.

***

No one would ever be as perfect as what we would have been.
No one.

***

Love is so strange
Et si évident à la fois

***

Dessiner à la lumière bleue de la musique.

***

Observer les étoiles
Vivre les Aurores Boréales
Traverser la nuit l'espoir dans l'âme
Briser les champs de notre ferveur
Aveugle

***



Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lizzie Cojocaru, le  Sam 29 Sep 2018 - 16:05

Lorelaï,

Tes textes sont si prenants. Si sincères que j'ai fort envie de te prendre dans mes bras ce soir. 

J'ai beaucoup aimé les traités "pour une sieste réussie" ou "La vie c'est de la Mer**", y a un style très droit et en même temps très amusant. Pis j'ai aussi été marquée par les boucles d'amour dans "Ils se brossent les dents. Ensemble."

J'ai été moins transportée par "Emportée" qui avait un côté… je sais pas. Artificiel dans le style d'écriture ? Car on sentait que c'était délibéré, mais c'est pas pour autant que ça coulait de source quoi. Après y avait des parties intéressantes. Y compris m'avoir fait redécouvrir combien le mot"omoplates" est beau………. Mais il me touche moins que le reste.

Car y a vraiment des passages bien au dessus, qui me donnent l'impression d'avoir une porte ouverte dans ton cerveau, c'est très particulier et intimiste (notamment les roads to my heart ou les aphorismes sur l'espoir). Et des images, aussi, comme "dessiner à la lumière bleue de la musique."

Bref. T'as une façon de dire le vrai qui est si juste que c'est bouleversant, une honnêteté des palpitations… Merci pour tout. Et n'arrête jamais d'écrire.

Love,
Claire
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Dim 25 Nov 2018 - 18:10

Claire:
 


Growing


What's the point of all of this ?
What am I supposed to learn ?
Am I always supposed to learn something ?

I love you.
Just love me back.
I don't want more.
Why can't it work anymore ?
Why did it work for so long but won't work now ?
What am I supposed to learn ?

Teach me. I will listen. I promise, I won't hide. I'll open my eyes. I'll see what you have to show me.
I'll see what you have to show me.

Should I learn that it's time for me to stand by myself ? Is it what you want me to feel ?

Do you feel my fear ? Do you want me to grow over it ?
I will.
I trust you.
I trust your teaching.

I'll follow your light.
Even if it hurts.
Because I know you're good.
Even if I cry.
You want my soul to grow.
Even if it makes me cry.

Can we grow up without pain ?
I remember in my childhood, the pain in my bones. And my mom telling me "you're growing honey."

It hurts in my heart. In my soul. In my stomach. Under my skin.
And I'm growing.


Traduction:
 
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Dim 23 Déc 2018 - 17:17

Quand je dis que je t'aime


Ton énergie. Ta douceur.

Ton étreinte, entre mes doigts, qui glisse.
Et tes lèvres sur ma peau.

Comme une évidence.

Tes mots dont je m’imprègne.
Tes yeux, mon chez-moi.

Cette façon qu'à mon âme de vibrer pour toi.
Doucement. Sereinement.
Comme si elle savait qu'aucune question n'était à poser.

Tout le reste n'est que superficiel.
La Vérité est déjà toute connue.
La route, cette route dont la lumière m'appelle.
Celle que je veux traverser ta main dans la mienne.
Il n'y a qu'en elle que je veux me perdre pour mieux me retrouver.

Comme il n'y a qu'en toi que je me retrouve.
Et cette peur de sentir. De vivre. De nous vivre enfin. Pleinement.
Cette peur qui m'exalte.
Je l'amène avec nous pour nous rappeler qu'il n'y a d'évidences que celles auxquelles on croit.

Je n'ai jamais cessé de croire.
C'est tout ceci que je dis quand je dis que je t'aime.
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Ven 18 Jan 2019 - 13:08

Je voudrais être une écrevisse.
Ou un homard.
Qu'on me jette dans l'eau bouillante.
Qu'on me cuise.
Que je ne sente plus rien.
Que l'on présume que ma souffrance n'est rien.
Qu'elle en vaut la peine.
Et qu'elle s'arrête.
Que l'on me mange.
Que je disparaisse.
Qu'elles disparaissent.
Mes questions.
Sempiternelles questions.
Et les leur.
Qui tournent tournent encore.
Qu'elles se mêlent à l'eau de cuisson.
Qu'on les évacue dans l'évier.
Et qu'on me laisse.
Qu'on éteigne la lumière.
Et qu'on me laisse.
Carcasse vidée dans cette assiette.

---
TW : ne pas lire si vous n'aimez pas le sang.

Encore deux pas vers son reflet qui se fait gros, qui se rapproche.
La froideur de la vitre sur sa peau, ses mains qui réchauffent la glace. Et qui pressent. S'enfoncent doucement. Patiemment. Peau à peau. De verre qui s'imprégne. Et qui ouvre. Peau à nue. Qui traverse, doucement. Ouvertement, l'enveloppe charnelle qui protège.ait. Traversée au corps, des entrailles, au visage, qui s'étouffe sous la raclure. Se noie de rouge. Et respire, à nouveau, de l'autre côté de la glace. Le torse, le ventre, la poitrine, l'intérieur, à son tour passe, pesant, lent, écartelé, bien ouvert. Aperçu du dedans. Refermé. Quand le pas se pose à l'opposé. Clos. Elle se retourne. Enfermée. Sans trace. Vitre teintée. Elle ne voit plus.
Mais on la voit.
Temperence Black
Temperence Black
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Temperence Black, le  Sam 19 Jan 2019 - 16:36

Poum

Je passe ici après longtemps, je passe de nouveau par là pour poser des mots, pour laisser parler un peu mon semblant de sensibilité, mon cœur, mon myocarde palpitant. J’ai le moral qui veut parler un peu, qui veut se lâcher, qui veut s’exprimer pour ne pas chuter alors je viens pour poser des mots sur tes écrits mêlant mots et maux.

Ils sont profonds, ils sont là à résonner. Je trouve que tes mots « progressent ». Je ne sais pas comment l’expliquer mais je trouve que chaque texte est plus profond que le précédent, que les sujets que tu abordes ne sont pas abordés avec le même regard. Je trouve que tu réussis à prendre cette distance avec le sujet pour l’observer, le contempler, le décrire avec la douceur de ta plume mais, que malgré cette distance, tu le vis pleinement, tu le comprends, tu es dans sa tête. Tu es le sujet.

Je trouve que le fait de mêler les langues, de jouer avec ce que les mots anglais savent dire sans pour autant avoir de traduction précise en français, est d’autant plus touchant. Tu mêles ainsi, par ses mots bilingues, le personnel à l’universel.

Ce que j’aime aussi dans tes mots, c’est que tu parles de l’amour aussi bien dans son côté tendre que dans son côté tranchant. C’est peut-être qu’une impression, peut-être qu’une connerie dite sans réflexion mais je trouve que ta sensibilité perce le cœur des gens, même les cœurs les plus durs. J’ai cette impression que tu ne te prends pas la tête avec tes mots, qu’ils viennent d’eux-mêmes glisser sur le nerf de tes pensées pour animer tes muscles qui font remuer ta plume, créant ainsi courbes et mots transperçant. Je ne sais pas si cela est vrai mais c’est ce que je ressens en lisant ton spleen crevant. En te lisant, je pense à Verlaine et Rimbaud. Peut-être à tort. Peut-être à justesse. Mais en tout cas, c’est dans leurs mots que tu me replonges en écrivant.

Juste continu. Continu à écrire et à poser tes mots sur tes émotions, sur la vie, sur ce que tu vois, sens et ressens.

Des baisers,

Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Lun 15 Avr 2019 - 16:32

TW contenu sensible

Tu laves. Tu nettoies. Tu t'introduis, ton sourire si dur entre les barreaux de ma prison, ma cage. Qui me protège. Tu entres, de tes charmes, te fais ta place. Doucement. Tout doucement. Tu entres dans ma vie, et écoule ton encre rouge entre mes veines. Et capillaires. Tu t'étends, agrippant de tes ongles aiguisés chacune de mes pensées. Tu t'installes. Tu installes ton ombre, ta pensée, ton aura... ton haleine. Ton haleine. Pour toujours incrustée. Échardée. De bonté. Tu es si bon. Si bon. Ô grand sauveur. Tu es si bon. Si blanc. Viens me sauver. Que suis-je sans toi ? Si ce n'est dépravation, honte, et brisure. Que suis-je sans ton âme, grande, bienveillante. Mon héro sans cape. A chaque temps. Bourreau. Victime. Victime. Bourreau. Horreur. Frappe frappe encore. A mon cœur, poignarde de tes ongles mon cœur déjà écorché. Viens enfoncer tes ongles rongés de cette encre rouge qui coule dans tes veines dans mon cœur humide et chaud. Enfonce et agrippe. Ne relâche pas. Surtout pas. Ô sauveur. Sauve-moi de tes griffes. Acérées. Je ne suis pas ta première proie. Et tu m’oublieras. Quand je serai morte. Amorphe. Immobile. Que tes coups m'auront écrasée. Tu t’ennuieras. De ta patte tu tenteras, encore, désespéré de ce jeu qui ne dure jamais assez. Victime. Victime. De la souris qui se joue de toi. Tu n'étais donc pas morte ? Laisse-moi encore te griffer. T’acérer une seule fois. Une fois seulement. Laisse-moi toucher à ton sang. A tes larmes. Laisse-moi te sentir victime pour m'oublier moi. Pour oublier ma peine. Pour m'oublier victime. Je te sais maintenant. Je sais comme tu es. Je te cerne. Tu n'es rien. Que tâche de peine. Flaque sans contour. Qui colle et s'agrippe. Virus impropre. Inviablable. Qui ne survit sans détruire l'autre. Je te saisi. Pleinement, entièrement. Dans ta douleur. Douleur. Douleur. Que tu projettes de haine. Que tu enfouies et recrache. Je te cerne, pleine d'horreur. Tu fais peur. Toxique. Horreur. Douleur. Tu fais peur. Tu fais peur. Tu fais fuir. Tu tues. Massacre la pensée. Impose la tienne. Ô victime. Ô victime. Sauveur. Bourreau. Tu t'enfonces et ne quitte plus. Virus. Virus. Tu t'enfonces et ne quitte plus le corps qui t'as un jour appartenu. Qui t'as un jour accueilli. Ce cœur qui s'est ouvert. Ce corps qui s'est donné. Tu t'enfonces d'un goudron blanc, parsemé. Éclatant. Tu te fais ta place. Chaleureuse. Amoureuse. Griffe acérées d'amour. Tu t'enfonces. Tristement. Prise pour toujours dans ta propre mélodie. Ta propre illusion. Victime. Victime. Chaleureux Sauveur. Ô quel Sauveur. Tu sais sauver. Tu sais comment sauver. Ô Sauveur. C'est toi que tu dois sauver.

Temperence:
 
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Dim 15 Déc 2019 - 14:38

TW pas toujours joli

Les textes suivants ne sont pas dans un ordre chronologiques


Bribes


De cet amour qui transcende et qui tranche.
Me transperce et me met à genoux.

Taper le papier de sentiments.
Plonger en surface sans se noyer. Noyade en papier.
Mon cœur se fend que tu l'aimes.

Une douceur dans l'air, une douceur dans les mots.
Qui roulent et dégringolent.
Qui chantent et me rappellent ,
Au détour de chaque pierre,
Qu'une fleur peut renaître.

J'ai mal. Mal de peur.
Prise à la gorge.

Ta profonde douceur.
Ton intime sensualité.
Ta si vive énergie.
Ton enivrante mélodie.
Toi.

Ville d'éclats.
Artistes éclatés. Vies confinées. Contraintes.
Éclats de contrastes.
Éclats d'histoires comme embaumées.
Dans le souvenir et l'émotion.
Et cette envie de relâcher.
Éclats de corps et d'envols artificiels.
Ville en éclats rassemblés.
PRISM.A.TIQUE
Absorbe absorbe.

Comme ce tourbillon intense
A la cadence
Saccadées
Tu entres dans une vie, apaise une âme, la bouleverse et t'enfuis.

De toi que j'entraperçois en lui.
De ce goût qui ne me quitte pas.

De cette reconnaissance
encore et encore et encore
et encore et qui tape tape tape tympante
résonne dans moi
de dedans moi pour s'étendre
D'un battement si pur, si brut, retenu de par mes pores, par ma peau mais qui claque et écume à chaque vague
paq paq paq
Que tu ressentes
Que tu sens
De cet impact de toi à moi et de moi à toi
im.paq.te
paq paq paq
qui émane et emmène
A chaque pulsion
Une pulsion
De chaque pulsion
éclaire

Marqués au fer rouge de la passion
D'une trace qui ne s'efface pas
Cicatrisation
On s'est marqués au fer rouge de l'amour, de la perdition
Avons-nous seulement existé.s ?
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Lorelaï Peony, le  Sam 11 Jan 2020 - 17:14

Entre quatre murs de coton


J'aurais aimé te revoir en dehors du temps
Sans trace et sans conséquence
Entre quatre murs de coton retrouver ton odeur
Et la douceur de ta peau
Le goût de tes lèvres et ta voix.


Qu'elle réveille ma peau, encore une fois
Encore une simple fois
Te sentir
Nous sentir


Sans trace et sans conséquence


Ta présence qui fait vibrer mon âme.


Tu as laissé cette empreinte que je regarde parfois
Marque vide.


Je voudrais retrouver cette bulle, la nôtre
Douce et fragile.


Te retrouver, te sentir, te goûter et ne jamais t'oublier.
Je voudrais me purger de toi, retirer toute trace.
T'oublier.


Et je t'oublie déjà.
Je ne sais plus ton touché.


Me prenais-tu encore dans tes bras ?
Je sens tes doigts, de ma main à la tienne.
Plus de trace de toi vers moi.


De ta voix, je n'entends plus d'amour.
Elle ne dit que distance et étonnement.


Quand s'est-on perdu ?


Et dans ton regard, je ne retrouve que tristesse.
Je ne sais plus ce regard d'amour.
Je l'ai perdu.


Aussi.
Contenu sponsorisé

Quatrième de couverture - Page 3 Empty
Re: Quatrième de couverture
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 3

 Quatrième de couverture

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Créations personnelles ~¤~ :: Ecrits des membres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.