AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 1 sur 5
Salle d'évaluation
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Lun 15 Jan 2018 - 11:33


Cet espace est réservé aux RPs d'évaluation et d'examens de nos abonnés. Lorsque vous déposez un formulaire de candidature au guichet, un rendez-vous sera organisé avec l'un de nos entraineurs afin d'évaluer votre niveau lors de votre inscription. L'objectif étant de vous assigner à la catégorie correspondant à vos capacités de combat, mais aussi d'évaluer, dés votre première séance, les défauts que vous devrez gommer au plus vite afin de passer à l'échelon supérieur.

Les examens de passages se dérouleront également ici, si vous vous sentez prêt à passer à la catégorie supérieure, n'hésitez-pas et contacter l'entraineur en charge de votre catégorie, il organisera un examen qui nous permettra de juger si, oui ou non, vous disposez des aptitudes nécessaires pour évoluer au niveau supérieur.

Bien que dans un topic différent, tout action se passant ici se déroulera, en réalité, dans la salle principale du Heurtoir. Il s'agit de la plus grande pièce de notre centre d'entrainement. La majorité de la pièce est dédié aux entraînements magiques, au fond à droite se trouve un espace qui vous permettra de travailler votre forme physique (vélo, haltère,..).
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Jace Becker, Sam 20 Jan 2018 - 11:18


Evaluation.
Autorisation de Ian pour poster.

Suite à mon inscription au Heurtoir j'eus rapidement une réponse de la part de Monsieur Benbow pour une convocation d'évaluation avec l'horaire, c'est assez rapidement et plein d'entrain que le jour même je décide de m'habiller de façon assez décontracter pour avoir la pleine capacité de mes mouvements. J'utilise la poudre de cheminette pour me rendre jusqu'au chemin de traverse pour ensuite marcher jusqu'au heurtoir, préférant indéniablement la ponctualité j'arrive au heurtoir avec un peu moins de quinze minutes d'avance sur l'heure de rendez-vous indiquée. Attendant alors Monsieur Benbow au guichet j'en profite pour mieux détaillés la décoration des murs que j'arrive à voir.

Je me suis principalement inscrit pour la formation de Légilimancie de Monsieur Benbow mais aussi pour en savoir plus sur la manière de se défendre ou d'attaquer, le savoir c'est le pouvoir après tout. Probablement mon côté Serdaigle qui prend le dessus à certains moments.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Sam 20 Jan 2018 - 11:57



Évaluation de Jace Becker


LA de Jace.

Alors que j'ouvre les portes du Heurtoir ce matin-là, je laisse un énorme bâillement s'échappé de ma bouche. Plusieurs jours maintenant que je travaille d'arrache pied pour l'ouverture du centre d'entraînement. Je l'ai récupéré de Vhagar il y a un certains temps, mais ce n'est qu'aujourd'hui que sa ré-ouverture officielle a lieu. J'espère recevoir un certains nombres de clients, les nouvelles formules d'abonnements se vendaient déjà pas mal, c'était une bonne chose.

À mes côtés, il y a une toute nouvelle équipe, jeune et motivée ! Tout les éléments pour une bonne ouverture était réunis, il ne manquait plus que les clients. Je profitais de mon week-end de congé à Poudlard, pour passer ma journée au sein du centre d'entraînement. Ambroisie, une des nouvelles employées, avait été nommée gérante de l'établissement, mon emploi du temps étant bien trop serré pour que je sois capable de gérer le Heurtoir de manière efficace.

Dans l'après-midi avait lieu la toute première séance d'évaluation ! J'avais décidé de m'en charger personnellement afin de me salir les mains dés le début. Et puis, j'étais extrêmement motivée par l'idée d'échanger quelques sorts avec Jace Becker ! Il s'agissait d'un élève de Poudlard qui appartenait à la maison que j'avais dirigée ces deux dernières années, avant de céder le poste au Professeur Lival en fin d'année dernière. C'était un bon élève, j'avais hâte de voir ce qu'il avait dans le ventre.

- Becker ! Content de vous voir. Suivez-moi, inutile d'attendre.

D'un geste de la main, n'invitais l'étudiant à me suivre. À la gauche du guichet se trouvait une porte que nous empruntions, de manière à accéder à la salle principale. Sans un mot, je continuais à avancer au travers de la salle pour finalement m'arrêter au milieu. Nous étions seul, dommage, mais en même temps ça allait nous permettre d'y aller un peu plus sèchement. Je décidais de ne pas me lancer dans un monologue stupide, ce à quoi l'élève devait s'attendre. Aura t-il le réflexe d'agir suffisamment rapidement ?

- #Expelliarmus !

On commence sagement, le sortilège de désarmement, voyons comment il se débrouillera face à ça. Je connais la salle par coeur, c'est moi qui l'ait aménager, j'ai l'avantage de l'environnement. Je recule de quelques pas, alors que le sortilège fuse vers mon adversaire d'un jour. M'approprier cet endroit était décidément une très bonne idée, j'allais pouvoir m'attaquer aux élèves, et être payer pour ça !

Bien que l'envie de surmener le jeune homme avec un autre sortilège offensif me titillait, je décidais de ne pas y aller trop fort rapidement. Laissons le d'abord se débrouiller face à un seul sortilège très simple, la difficulté allait augmenter petit à petit. Malgré tout, je décidais de rester prudent, Becker pourrait me surprendre.

- #Protego retardum !



By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Jace Becker, Sam 20 Jan 2018 - 16:27


LA de Ian pour l'activation de son protego.

Je n'eus pas à attendre très longtemps que Monsieur Benbow arriva plutôt enthousiaste, rapide salutation de sa part avant de me permettre de lui répondre à mon tour.

-Plaisir partagé Professeur.

Petit signe de main de sa part je me mets à le suivre jusqu'à notre salle d'entraînement je préfère me concentrer sur mon adversaire que sur les décos murales j'aurais tout le temps pour ça durant les prochaines séances, une fois qu'il se trouve au milieu de la salle je décide de sortir ma baguette et je pense avoir bien fait à peine le temps de me mettre face à lui qu'il me lance un Expelliarmus, j'ai juste le temps de pointer ma baguette sur l'éclair de lumière qui fonce sur moi et de lancer un #Deflectere suivi d'un mouvement du bras pour faire dévier le sort assez pour qu'il ne me touche pas.
Sourire amusé suivi d'un petit mouvement de tête prêt à en découdre.

-#Stupéfix !

Le petit éclair fonce droit sur mon professeur, je pensais l'avoir toucher mais rien et je reconnais assez rapidement l'effet du protego et j'enchaîne rapidement sur autre chose.

-#Incarcerem !

Il ne faut pas me ménager professeur si je voulais faire un duel d'étudiant j'aurais provoqué un élève de l'école je suis là pour m'améliorer et rien de mieux pour ça que vous le Professeur de DCFM. Si mon incarcerem le touche c'est qu'il m'a sans doute sous-estimé et c'est une grave erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Elhiya Ellis, Dim 21 Jan 2018 - 11:30


@Evegeni
Autorisation de Ian pour poster
LA accordé à Evegeni et Ian

Le ruban accroché à  la patte de ma chouette traînait derrière elle nonchalement. Pendant un instant l'idée qu'il puisse se détacher et rendre solitaire mon formulaire d'inscription au Heurtoir m'avait effleurée et etonnament presque soulagée. Cette décision, soudaine, de m'entraîner, n'était que le fruit de l'observation désagréable des caprices de ma baguette. Souvent traite, le bout de bois se voyait incomber la faute entière de mes sortilèges ratés ou trop empressés. Bien entendu, l'objet ne faisait qu'obéir à mes capacités, mais reporter la faute ailleurs soulageait quelques minutes d'intro-élection futile. Quemender à nouveau soutient et formation revenait à accepter pleinement que mes tentatives de maîtrise émotionnelle n'avançaient pas. J'étais partagée entre agacement personnel et espoir dissimulé au final. Mais l'oiseau s'etait fondu dans le décor, messager fragile qui déciderait du chemin à  emprunter.

Étonnement, Crumble ne s'était pas perdue, sa missive ne s'etait pas égarée, et c'etait les mots d'un prénommé Evegeni que je parcourais désormais. Mon inscription validée, une séance d'évaluation était prescrite. Une grimace avait fleurie à cette idée, me mettre en situation était toujours compliqué. En cours, on pouvait me voir essayer plusieurs fois un sortilège avant d'y arriver, alors que sous la colère, aucune hésitation ou réflexion polluantes ne venaient troubler mes sorts. Or là, je doutais que je puisse me permettre de me laisser divertir par tout et n'importe quoi, sous peine de déprimer littéralement mon formateur. Faudrait que je fasse un effort...

Les quelques jours et nuits me séparant de mon rendez-vous avaient filé si rapidement que je n'avais pas eu le temps de prévenir la femme de Londres (Ambroisie) de mon choix soudain d'écouter des conseils. J'igorais si cela lui aurait plus, j'ignorais tout autant pourquoi son approbation pouvait m'intéresser, mais finalement, j'étais bel et bien en train de pousser la porte du centre d'entraînement.

Les talons de mes boots claquant sur le sol faisaient très certainement office de manifestation, mais dans le doute, mes opales parcouraient les têtes déjà présentes. Sourcil surélevé, je reconnaissais mon coussin en train de lancer un incarcerem à un de nos enseignants. Réflexe primaire : sourire au sortilège choisi. Celui ci avait toutes mes faveurs aussi, j'ignorai cependant que Jace pouvait opter pour un sortilège aussi peu agressif en combat. Il ne devait pas encore être complètement dans la chose. Ou alors il appréciait trop Benbow pour se faire incisif. Mais ça j'en doutais.

Patientant, ma convocation en main, je les regardais faire, levant le nez quand j'appercevais une silhouette de passage. Les traits de mon instructeur m'étant inconnus, le sourire de convenance restait collé sur mes lèvres, jusqu'au cas où se dernier arrivait par surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Dim 21 Jan 2018 - 13:56



Évaluation de Jace Becker


Le sort de protection me sera utile dans quelques secondes. Je ne me faisais pas d'illusion, il était hautement improbable que l'étudiant ne soit pas capable de se défaire de mon sortilège de désarmement. Il n'y avait aucune surprise dans mon geste, une simple attaque de front, surprise peut-être, mais je comptais sur les réflexes de mon étudiant pour le sortir de ce mauvais pas. Les sourcils froncés, hautement concentrés sur mon objectif, j'observais la réaction du jeune homme, impatient de voir comment il allait réagir.

Sa défense fut bonne, il utilisait le sortilège de déflection pour dévier mon sort de sa trajectoire, l'envoyant finir sa course contre un mur. C'était bien joué. Je notais dans un coin de ma tête que l'un des employés du Heurtoir devrait faire travailler ce sortilège à Becker dans un avenir proche. Si le deflectere était utile pour se défendre, il pouvait l'être tout autant pour attaquer. Un sorcier plus expérimenté aurait sans nul doute été capable de renvoyer mon expelliarmus sur son adversaire.

À son tour, maintenant. Je restais statique, près à accueillir la première attaque de Becker. De face, il me lançait un stupéfix, lui non plus ne faisait pas encore dans l'originalité. Je n'esquissais aucun mouvement, laissant le sort s'écraser contre ma protection lancée il y a quelques secondes. L'élève ne semblait pas comprendre immédiatement, mais ne perdit pas le nord pour autant. Son prochain sort ne se faisait pas attendre. Il essayait de m'emprisonner. Les cordes, animées magiquement, me fonçaient droit dessus. Sourire aux lèvres, je répondais en vitesse.

- #Eolo Procella

Le vent se levait au Heurtoir. De la baguette s'extirpait une brise assez puissante pour retourner le sort vers son lanceur. Enfin, pas vraiment. Les cordes étaient maintenant inanimées, et ne pouvaient plus s'enrouler autour de quiconque. Néanmoins, j'espérais désarçonner un peu l'étudiant grâce à ma petite rafale. Mon regard s'incrustait dans le sien. Sourire.

Avec nerf, je levais mon bras droit, mimant l'envie d'attaquer l'étudiant, le but étant de le faire croire à une attaque imminente. J'abaissais mon bras, tendant la baguette droit vers le jeune homme. Sauf qu'au dernier moment, je dévissais ma visée pour pointer mon bout de bois en direction d'une poubelle situé à une dizaine de mètres à l'arrière de Becker.

- *Commutatio Loco* informulais-je.

Un jet de lumière rouge fusait droit vers l'étudiant, enfin pas vraiment vu qu'il lui passait à côté, genre à cinq bon mètres. Allait-il penser que son Professeur était un mauvais viseur ?

En tout cas, j'avais disparu de son champs de vision, j'étais maintenant dans son dos, la fameuse poubelle se dressant à ma position précédente.

Got you.

- Stupéfix ! criais-je depuis l'autre bout de la salle.


By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Jace Becker, Dim 21 Jan 2018 - 14:34


Avec Ian.

Je ne suis pas réellement surpris par l'utilisation de la bourrasque par mon professeur pour renvoyer mon incarcerem, j'ai cru entendre quelques pas derrière moi mais je ne me laisse pas déconcentrer Je fais quelques pas pour éviter la corde qui retombe à mes pieds avant de voir un jet de lumière rouge passé à quelques mètres de moi. Il voit encore clair ou... Quoi ? Benbow était là et maintenant c'est une poubelle... Sortilège de déplacement instantané !  Alors que je réalise ça juste maintenant j'entends la voix du Professeur Benbow derrière moi lancer un stupéfix me laissant juste le temps de faire une roulade sur le côté pour esquiver. Une fois à genoux et face à mon adversaire je vise sa cheville gauche en lançant.

-#Aranea Telam !

Suivi très rapidement par deux autres sortilèges d'attaque.

-#Obscuro ! #Exteo Stattiga !

Je regarde alors les trois flèches foncer en direction des jambes de mon Professeur, j'espère d'ailleurs qu'il va être fair play et pas me mettre de mauvaise note à mes examens car je l'aurais peut-être blessé lors d'une séance au heurtoir.
Mais au lieu de me reposer sur mes lauriers je me remets debout prêt à me défendre, et je ne dois absolument pas sous-estimer le prof de DCFM ce serait sacrément stupide de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Elhiya Ellis, Lun 22 Jan 2018 - 10:23


@Evegeni
LA accordé aux formateurs du heurtoir

Trois jolies petites flèches offertes à notre enseignant ourlaient doucement mes lèvres. Sortilège chouchou qui, de mon côté, avait tendance à se balader parfois sur les murs et non ma cible quand la concentration me faisait défaut. La possibilité de voir ce qu’il en était pour mon cousin me fut arrachée par un jeune homme au regard ébène m’interpelant. D’un haussement de sourcil, le sourire de convenance toujours bloqué sur le visage, un léger signe de tête validait ses propos. Dans sa missive, il était déjà question d’évaluation, par contre, nulle part était mentionné que mon formateur avait à peine quelques années de plus que moi.

Une légère pointe de déception se glissait en moi pendant que je fourrais ma convocation dans une poche de mon sweat à capuche. Des doigts glissant sur le bois de la baguette, j’écoutais sagement, laissant mes opales le parcourir de la tête au pied. Sérieux, et visiblement méthodique, il voulait reprendre les bases, se fiant, très certainement comme je venais de le faire à une première impression visuelle. Deux couettes bases et dorées longeant mon visage, tombant sur un haut rose pale, me conféraient très certainement des airs de gamine qui avait poussé la porte du heurtoir par hasard. Ne pas se fier aux apparences, j’ignorais qui m’avait dit ça, ou si je l’avais tout simplement conclue en compagnie de Jace là-bas, mais actuellement ce vieil adage me frappait l’esprit violement.

Je voulais bien concéder à cet examinateur l’affront de me prendre pour une première année si j’avais gardé ma capuche avec oreilles de chat sur la tête, et qu’une sucette à la fraise se baladait entre les joues, mais il avait normalement eu mon nom et mon âge lors de mon inscription. En soit, il n’était pas sans savoir que Benbow inculquait les bases des DCFM, même si j’avais du mal à me plonger dans les exercices pratiques, manquant de motivation, et qu’un protego ne demandait guerre plus qu’une attention et une focalisation de son adversaire. J’avais pas passé des heures dans une salle sur demande à expliquer à garder la baguette sur Marjorie pour lui jeter le sort en cas de besoin pour me voir mise en doute sur ce simple sort.

Alors son discord sur le sang-froid et les réactions non disproportionnées, ça allait vite être compliqué s’il n’avait même pas été fichu de prendre le temps de lire ce qu’il y’avait écrit sur mon formulaire d’inscription. Un soupir m’échappait alors que machinalement ma main s’enroulait sur la baguette dans ma poche, ça devenait agaçant ce genre de palabres explicatives. Et puis déstabiliser, moi j’appelais ça ne pas être fair-play et se foutre royalement des règles d’un duel. Mon cousin avait dit que ça faisait surtout très Serpentard, nul doute que le type devant moi avait dû faire partie de notre maison vu qu’il m’obligeait, d’un mouvement de poignet à me lancer un sort

« #Protego »

Sourire en coin passablement irrité. Il ne m’avait même pas laissé le temps de dire bonjour. Et la politesse alors ? C’était pour les chiens ? Dire qu'on me saoulait avec ça, et là, clairement... Rien à faire. L'agacement était un compagnon bien précoce en plus, voilà qu'il parlait directement.

« Nan mais à ce compte-là, même pas besoin de prévoir un planning de formation si vous attaquez directement. Même pas le temps de se perdre en protocole de politesse. Ça me va aussi #Expelliarmus ! »

J’avais bien l’impression qu’en fait les règlements, surtout ceux mis en place par les adultes qui étaient là pour nous encadrer n’étaient que rarement respecté par ses derniers, du coup, je n’avais aucune raison pour ne pas pointer rapidement ma baguette vers le jeune homme qui devait s’occuper de moi
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Elhiya Ellis, Lun 22 Jan 2018 - 11:59


@ Evegeni
LA offert aux entraineurs
(Comme pas de description précise de la salle,
je me suis permise de dire qu’il y’avait des mannequin d’entrainement disponibles,
en cas de soucis : MP/discord)




Un désarmement réussi grâce à l’effet de surprise. Sourire en coin toujours présent sur mes lèvres, malgré le regard amusé que j’avais posé sur mon formateur. Après tout, je ne faisais qu’appliquer à la lettre ses consignes stupides « déstabiliser et prendre de court » alors que nous n’avions même pas pris le temps d’aller dans un coin de la salle d’entrainement, ou même échanger quelques politesses. Même quand je m’amusais à jeter des sortilèges sur Ulysse je lui disais Bonjour, histoire de prévenir, de s’annoncer, de mettre en place des règles du jeu. Quelque chose qui se voulait sensé, mais là, semblait-il, c’était à proscrire.

En plus, estimer que je devais jouer les mannequins d’entrainement et juste me protéger sans répliquer, ça ne marchait pas. Il avait fait une croix dessus à l’instant où il avait décrété que balancer un stupéfix en plein milieu d’explications rébarbatives étaient nécessaires. J’étais que très rarement une élève indisciplinée, il aurait fallu peut-être se rapprocher de Benbow pour en avoir eu vent, par contre j’avais beaucoup de mal avec les consignes qui se voyaient directement bafouée par leur créateur. C’était directement une offre à tout débordement.

Un peu comme son sourire crispé là. Il parlait de sang-froid mon examinateur ? De toute évidence, il avait, au même titre que moi, quelque souci pour rester complètement neutre face à une situation qui avait pu le surprendre un instant. Ambroisie m’avait dit qu’on pouvait lire comme dans un livre ouvert en moi. Que mes émotions, mes ressentiments étaient que trop peu dissimulés, j’avais bien envie de dire au jeune homme, qu’il allait devoir bosser un peu sa maitrise lui aussi. Mais bon j’aurai claqué un clin d’œil espiègle, un sourire amusé, et j’aurai rien écouté à ce qu’il racontait en allant chercher sa baguette.

En tout cas, voilà qu’il décidait enfin à ne plus me prendre pour une première année et faisait raisonner près de moi ce sortilège si reconnaissable. L’air fendu chantonnait au contact des flèches. 3 comme toujours. Se jetant sur leur cible : moi. Et le souvenir des reproches que j’avais faits à ma victime lorsque j’avais utilisé cette même attaque, l’odeur du sang, les effets de la pointe d’acier dans la chair venaient me rendre visite, en une fraction de seconde juste ce qu’il fallait pour le prendre au sérieux.

La baguette changea de direction, pointa le mannequin de chiffon le plus proche, pour échanger ma place avec.  Manquerait plus que j’ai des tous dans mon sweater préféré. Echanger ma place aurait pu être simple si je ne me retrouvais pas soudainement immobilisé. C’était vicieux, mais appréciable, il augmentait la difficulté, forcait la rapidité de raisonnement

« #Accio Mannequin d’entrainement ! »

L’objet arriva rapidement face à moi, destiné à récupérer les projectiles, il m’avait manqué une fraction de seconde pour le positionner comme il faut, laissant le passage à une flèche. Une coupure sur mon pantalon, une entaille aux odeurs de fer, une grimace, et mes yeux plantés sur mon tuteur. Le sourire amusé avait laissé place à la mine attentive, malgré l’intérêt qu’il avait su éveillé en moi. Les doigts resserrés sur la baguette, je me libérais « #Finite incantatem » et vu qu’il voulait que je me focalise sur les sort de protections « #ragnarock » Sort invisible, actif 5 minutes, callé non loin de moi, pour anticiper si besoin


Dernière édition par Elhiya Ellis le Mar 23 Jan 2018 - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Elhiya Ellis, Mar 23 Jan 2018 - 13:05


@Evegeni
La Accordé

L’entaille chauffait doucement, me lançant au moindre appui sur ma jambe, mais les soins attendront un instant. C’était loin d’être insurmontable, loin de ce que j’avais déjà pu subir, loin de pouvoir me faire détourner les yeux de mon examinateur qui paraissait une seconde hésitant. Désormais que je ne m’occupais que de la partie protection, je ne voyais pas trop ce qui pouvait le dérouter autant. Et de toute évidence, je n’avais pas le temps de lui poser de question, vu qu’il répliquait, rendant mon mur invisible complétement inutile pour le moment.

Le sol vibrait sous mes pieds, élançant la douleur de ma jambe à chaque frémissement. Un sortilège qui modifiait la nature principale de mon environnement. Je détestais ça, Il n’y pensait jamais, les trouvant trop chronophage pour le résultat obtenu. Mais là, force était d’avouer que la surprise m’avait faite trébucher, j’arrachant un petit cri. Les pertes d’équilibres ça ne me gênait pas, tant que c’était moi qui décidait de rendre mon sol précaire, là, j’étais vraiment pas fan, fallais que je change de place rapidement pour retrouver un par terre plus stable et digne de confiance.

Pas vraiment le temps de réfléchir, et faire avec ce qui m’entourait avant que cette fissure ne s’agrandisse encore plus. La baguette instinctivement pointée vers le mannequin de l’autre coin de la pièce, je ne pris pas le temps de me dire que la taille de l’objet était assez conséquente et me demanderait pas mal d’effort pour y arriver. Mais l’urgence ne donnait guère le temps de se perdre en réflexions poussées, réagir et sortir de ce traquenard,

« #Commutatio Loco »

Ça allait qu’il était pas loin ce bout de bois, par contre, l’échange était quasi aussi désagréable qu’un Transplanage. Partir d’un point pour réapparaitre à un autre me déboussolait toujours quelques instants, même si là c’était un cas de nécessité, je m’étais attendu à ce que l’échange me demande un peu moins d’effort. Mauvaise appréciation qui me forçait à me jeter de quoi me sentir mieux. Ma cuisse se rappelait également à mon bon souvenir un peu trop violement pour que je ne l’oublie plus longuement.

« #Revigor, #Episkey »

Voilà qui était mieux, par contre, je détestais vraiment servir de simple cible vivante. J’voulais bien faire un effort, montrer ce que je pouvais faire ou non niveau défensif, prise de cours ou non, mais ça avait tendance à vite me lacer... Comme en cours, je levais la main –allez savoir pourquoi- et plantais les yeux sur mon instructeur, légère moue au coin des lèvres.

–Dites, bosser la défense c’était l’idée de base, mais y’à moyen de faire plus naturel ? Genre comme ceux à coté là ? Vous en faites pas si j’arrive pas à esquiver un sort, au moins vous voyez à partir de quel moment je pèche non ? »

Bah oui, si la protection était utile, à elle seule elle ne servait pas à grand-chose. Et puis ce n’était pas en me ménageant qu’il m’aiderait. Au calme, je n’avais pas trop de soucis de concentration, c’était surtout dès que quelques sentiments venaient s’en mêler que ça devenait complexe. Il fallait peut-être le dire ça non ? C’était noté nullement dans ma fiche la raison de ma venue ici, et on ne m’avait pas posé de question. Du coup, j’attendais soit la prochaine attaque à dévier soit l’acceptation d’une réponse à ma question
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Mer 24 Jan 2018 - 14:13



Évaluation de Jace Becker


Certains de mon coup, je baisse ma baguette quelques instants, attendant impatiemment de voir mon sortilège entrer en contact avec le dos du pauvre Becker. Il ne se débrouille pas si mal, malheureusement il s'est laissé surprendre par ma manœuvre. Mes yeux sont rivés sur le jet de lumière qui file s'écraser contre les omoplates du jeune Serpentard. Ou pas. Le sortilège lui passe complètement à côté, et ce grâce à une roulade des plus instinctives. Une personne normale ce serait plus que certainement pris mon sortilège, si Becker avait réussi à l'esquiver, c'était parce que son instinct avait pris le dessus.

Certainement m'avait-il entendu prononcer la formule depuis l'autre bout de la pièce, suscitant une réaction de son corps qu'il n'avait peut-être même pas commandée. Les yeux écarquillés et la bouche à demi-ouverte, j'observais l'étudiant me lancer un sort en plein sur la cheville gauche. Ma baguette n'étant plus en place, je n'eus pas le temps de contrer. Je ne me laissais pas déconcentrer pour autant, un sourire vint s'inscrire sur mes lèvres. Fini de jouer. Un autre sort me fonçait droit dessus.

- #Spectrum !

Ce sort n'était pas destiné à mon adversaire, ni à dévier les deux sortilèges qu'il venait de lancer à mon encontre. Non, ce sort je me l'étais infligé à moi-même. J'avais maintenant la consistance d'un fantôme, c'est-à-dire que je n'étais plus solide. Ma cheville, devenue fantomatique, n'était plus coller au sol. Le sortilège, ainsi que les trois flèches qui suivirent, me passaient au travers, sans jamais pouvoir m'atteindre.

Le sourire ne me quittait plus.

- Pas mal, Becker. Pas mal du tout, même.

Une trentaine de secondes seulement, voila le temps que dure le sortilège. Très rapidement, je reprends la consistance d'un vrai être humain, fait d'os et de chère, capable d'être transpercer mortellement par ce genre de flèches.

Becker semblait vouloir passer à autre chose en termes de puissance. Peut-être voulait-il me montrer qu'il était capable. Chose qu'il venait, partiellement, de me démontrer. Néanmoins, je me devais, moi-aussi, de lui prouver que mes différents titres n'avaient pas été usurpés.

- #Bulla Aquae !

Une sphère d'eau ayant pour objectif d'emprisonner l'étudiant venait de se former. Le sortilège, bien que dangereux si maintenu pendant un long moment, était inoffensif tant qu'éphémère.

- #Electrocorpus ! criais-je en visant la sphère.

Bah oui, parce que sinon c'est pas marrant.

Légèrement essoufflé, je commençais à ressentir l'effet du sortilège du linceul aquatique. Créer cette sphère d'eau à base de rien m'avait coûté pas mal d'énergie.


By Temp & Lïn


HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Jace Becker, Jeu 25 Jan 2018 - 11:02


LA de Ian.

Ian avait baissé sa garde erreur fatale pour lui, après lui avoir envoyé la toile d'araignée il semblait plutôt surpris je trouve cependant il s'agit du prof de DCFM il ne va pas se faire avoir par un truc aussi simplet qu'un sortilège de toile d'araignée. Il lance un spectrum quelques secondes avant que moi-même je ne lui lance l'obscuro et les trois flèches qui le touchent cependant je n'avais pas prévu qui le traverse, je lâche un long soupir je fais un peu trop de zèle je m'épuise pour rien j'ai l'impression même si visiblement Ian semble être plutôt fier de moi. Je tourne un instant la tête et vois Elhiya elle aussi entrain de se... Battre . C'est beaucoup moins spectaculaire que moi et notre professeur, en parlant de ça m'a concentration sur ma douce cousine à laisser une ouverture à mon adversaire qui en profite pour me coincer dans une sphère aqueuse.

Bien que flotter dans l'eau ne me dérange pas, Ian n'en a pas terminer avec moi je l'entends malgré l'eau qui étouffe sa voix hurler quelque chose. Baguette pointée au niveau du sol j'arrive à prononcer.

-#Montem Tractus

C'est dans des moments comme ça que je me dis qu'il faut vraiment que j'apprenne à lancer des sortilèges informulés, visiblement je suis presque à court d'énergie. J'arrive à soulever le sol suffisamment pour que le sort de Ian frappe celui-ci et non le linceul d'eau mais je n'en ai pas fini moi non plus, au prix d'un ultime effort je pointe ma baguette en direction de mon adversaire.

-#Ascencio

Je quitte alors la sphère propulsée par mon sort droit sur Ian que je percute au niveau du torse, une fois à terre je me mets sur le côté en essayant de recracher l'eau que j'ai pu avaler. Une fois fait, je m'allonge sur le dos complètement exténuer avant de croiser le regard de mon professeur de DCFM et de rire légèrement. Restant sur le dos un instant j'en profite pour essayer de parler, j'y arrive légèrement mais mes mots sont coupés par ma respiration rapide.

-Je fais... Une pause... J'en peux plus....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle d'évaluation

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 5

 Salle d'évaluation

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.