AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 3 sur 4
Salle d'évaluation
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Ambroisie Palel
Serdaigle
Serdaigle

Re: Salle d'évaluation

Message par : Ambroisie Palel, Sam 10 Fév 2018 - 21:05





Evaluation de la belle Azénor avec un léger délai mes excuses


Tu observes la brune frapper la cible, plusieurs essais tombent en plein centre et ceci te rend très heureuse. Tu t'amuses bien au moins, tu n'es pas obligée d'adapter ta cadence à quelqu'un de moins bon, c'est plutôt elle qui impose la cadence. Elle en veut, elle a la hargne et c'est ce que tu aimes aussi chez elle, elle est déterminée. En augmentant la vitesse de tes mouvements tu te rend bien compte qu'avec ou sans baguette, elle est très habile.

Elle est d'ailleurs manumage, tu l'ignorais jusqu'à présent, il va donc falloir adapter l'évaluation à ceci. Pour l'instant tu notes mentalement que la dextérité n'est pas un point qui permettrait de la classer dans une catégorie avec des débutants, elle les dépasserait de plusieurs mètres voire kilomètres.

A la fin de l'exercice tu avais pu voir sa satisfaction de n'avoir loupé que très peu de flèches. Tu lui souriais en retour tout en notifiant sur un parchemin destiné à rester dans son dossier aux archives comme trace de l'évaluation.

Puis tu lui avais intimé de te suivre, quelques pas plus loin, pour passer à la suite. Si tu voulais pas finir trop tard et pouvoir profiter de ta soirée il ne fallait pas trop traîner non plus. Il faudrait d'ailleurs que tu lui proposes une virée ensemble ce soir si elle n'était pas prise.
Tu t'étais arrêtée devant une petite armoire, fermée à double tour. Maintenant il fallait tester son self-contrôle et sa capacité à gérer ses peurs. C'était essentiel, tu ne pensais pas que ça lui poserait problème, mais il fallait tester tous les aspects sans préjugés sur la personne évaluée. Tu avais à coeur de faire ton boulot correctement, c'était un objectif important pour ton accomplissement personnel maintenant.

- Nous voilà face à nos peurs Miss Philaester. Le but est de voir comment tu vas gérer la panique, la peur, l'angoisse. Si ça ne va pas bien-sûr moi ou le reste de l'équipe si je ne suis pas en position d'agir seront là ! A toi de jouer...

D'un coup de baguette vers le cadenas de l'armoire tu avais lancé un #Alohomora afin de libérer ton outil de travail, c'était un exerice fait et refait même durant la scolarité de tout sorcier. L'épouvantard.
Il servait à vérifier que le sorcier n'avait pas évolué vers une tétanie face à ses peurs plutôt que vers la maîtrise de celles-ci.

Tu attendais donc bras croisés, en notant la fin de la conclusion du premier exercice, Miss Philaester devrait avoir fini assez vite si tu ne la surestimais pas.



By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Jace Becker, Dim 11 Fév 2018 - 16:01


@Ian.

Après avoir percuté le professeur et rester allonger un instant, je tourne la tête vers lui et constate qu'il est déjà debout après l'avoir percuté. C'est une machine ce type... Cependant il me sourit et me dit que je suis totalement taré et qu'il adore ça, après m'avoir expliqué deux, trois petites choses il me dit que j'accède au groupe B. J'espère faire plus mais visiblement je suis trop faible pour le moment. Je ramasse alors ma baguette et attrape sa main pour me redresser et me lance un #Consectetuer Dryer pour me sécher avant de prendre une grande inspiration et de regarder mon professeur.

-Visiblement je suis encore loin du groupe A...... Mais avec de l'entraînement vous allez m'y voir soyez en sûre. J'ai eu un bon professeur, toujours l'effet de surprise non . Je m'installe à un peu plus loin avec les boissons je vais laisser la place d'entraînement pour les autres.

Puis contournant les quelques personnes présentes je vais m'assoir un peu plus loin et observe les autres faire leurs évaluations.

Bébé post mais c'est pour la fin de mon évaluation avec Ian, merci encore ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Elhiya Ellis, Lun 12 Fév 2018 - 11:04


@ Evgeni

Il ne bougeait pas, pas d’un centimètre, pas même un simple battement de cil. Même si je ne m’attendais pas à ce qu’il se débattre comme un élève, j’aurai cru entendre un sortilège dans la seconde, et non le silence oppressant d’une manœuvre à venir à laquelle il n’allait très certainement pas me laisser avoir l’avantage.

Quelques longues seconde où rien ne changeait, hormis les prunelles de mon examinateur qui cessait enfin de me prendre pour une gamine. J’aurai surement dû m’en méfier plus que de me demander où en était mes forces magiques déclinantes à chaque nouveau sort jeté en réplique, car la sentence ne tarda pas à arriver.

Usant d’un échange de place, Evgeni me renvoyait dans mon propre piège, astucieux, surtout qu’étant plus petit et un peu plus fin que moi, je ne possédais pas de mou pour me sortir rapidement de son emplacement dans ce sol durci. Astucieux comme tout, et agaçant en prime. Très agaçant même. User d’un sortilège dont je m’étais servi juste avant était quand même frustrant. Froncement de sourcil, en soit, ce n’était la défense qui me venait directement à l’esprit mais plus l’envie de lui balancer autre chose, mais je supposais que cela me serait reproché. Les dents serrées, je pointais la baguette au niveau du sol durci, jetais un #Defodio, priant pour ne pas me faire mal en même temps et transplanais rapidement derrière mon évaluateur avant que le sable mouvant ne gagne plus de terrain.

Mauvaise idée, étourdissement et nausées coutumières étaient venue me rendre visite directement. Obligation de me pencher en avant, les mains sur les cuisses pour reprendre mon souffle. Au moins, mes deux pieds étaient intacts. Les disparitions-réapparitions en étant fraiche comme un gardon ça passait, mais là, ça commençait à faire. Entre deux mèches de cheveux, j’apercevais le jeune homme très certainement content de son effet, et malgré l’envie de répliquer d’un incarcerem, j’abandonnais, épuisée
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Elhiya Ellis, Ven 16 Fév 2018 - 12:40


Mokay, pas de remarque, pas de compte rendu, rien, le néant. En même temps, avec le bourdonnement de mes oreilles à cause de ce transplanage, pas sure que j’aurai pu vraiment entendre quoi que ce soit. Tout ce que je voyais, c’était que se perdant dans une courbette asiatique mon évaluateur prenait directement congés de moi. De toute évidence, le temps imparti s’était entièrement écoulé, ou alors le manque de magie faisait trop son effet pour continuer quoi que ce soit.

Esquissant un léger sourire en coin et un signe de tête en réponse à son départ, je ne prenais pas la peine de me lancer un revigor préférant aller récupérer mon sac à l’entrée. Cookie attrapé et de suite sacrifié pour récupérer un tant soit peu, j’apercevais mon cousin, un peu plus loin, en train d’observer l’évaluation des autres. Second biscuit en bouche, j’allais le rejoindre, voir comment ça s’était passé pour lui et lui fourrait la même gourmandise chocolatée dans la main. Coup d’œil rapide sur ceux que je n’avais pas entendu arriver. Relativement étonnée de voir Ambroisie, Azenor et Alexei, je me perdrais dans une observation curieuse à mon tour.


[Fin d’évaluation pour Elhi, Merci Ev’]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Mar 20 Fév 2018 - 13:54



Évaluation d'Alexei Dragoslav


Assis derrière le comptoir du Heurtoir, je suis concentré sur le journal qui se trouve sous mes yeux. Il s'agit d'un papier moldu, aucune image ne bouge et les informations sont inintéressante. Ça parle politique et faits divers, principalement. Comme l'histoire de ce vieil homme ayant décidé d'anéantir sa propre famille sur un coup de tête, et à coup de hache aussi. C'est fou ce que les moldus manquent de classe. Des bouchers, tout au plus. Franchement, ce genre de pratique n'est pas digne de notre époque, il y a tellement de possibilités pour tuer convenablement, choisir la hache est tellement old-school.

Un bruit à l'arrière attire mon attention. Je me lève pour filer en direction de la salle principale, à la recherche de l'origine de ce bruit sourd. Mon attention se porte vite sur une altère en bout de salle, renversée sans que je ne puisses déterminés ce qui a bien pu causer sa chute. D'un simple coup de baguette, je m'assure de remettre le poids en place, puis je reviens dans le hall d'entrée, faisant face à un jeune homme que je ne connais que trop bien.

- Dragoslav, bienvenue !

Mon regard se pose sur l'étudiant armé d'un café brûlant en main. Mon regard passe du liquide, qui s'avère être un thé après observation, au jeune homme.

- Il est rare qu'un étudiant en redemande. Je vais peut-être enfin pouvoir vous mettre la raclée tant méritée.. suivez-moi ajoutais-je poliment, un énorme sourire accroché à mes lèvres.

Je fonce droit sur la porte donnant accès à la salle d'entraînement réservé aux évaluations.

- La première séance est toujours un peu délicate, il s'agit d'évaluer votre niveau actuel pour vous placer dans une catégorie regroupant les membres de niveau similaire aux vôtres..


By Temp & Lïn


Dernière édition par Ian Benbow le Dim 15 Avr 2018 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Alexeï Dragoslav, Mar 20 Fév 2018 - 14:38


Non sans surprise, Alex se fit rapidement interrompre au moment où il portait son thé à ses lèvres par la personne qui allait s'occuper de lui aujourd'hui. Benbow était bien évidemment présent dans son établissement et venait accueillir son élève. Comme à son habitude, il appelait le garçon par son nom de famille.

- Bonjour Monsieur Benbow ? Professeur ?

Apparemment, Alexeï était un des rares - sinon le seul - élève à avoir pris rendez-vous pour améliorer ses talents de duelliste. Avec un peu de chance, le professeur verrait en lui quelqu'un de prometteur, cherchant à s'améliorer, se dépasser en toutes circonstances pour être prêt au moment venu. Emboîtant le pas à benbow, Alex ajouta :

- Je suis ... mmh disons soulagé que ça soit vous qui alliez vous occuper de moi. Vous connaissez déjà mes points forts et mes faiblesses.


Les deux pénétrèrent dans ce qui semblait être la salle la plus imposante des lieux. Si de par son aspect elle semblait rudimentaire, tout l'attirail nécessaire aux entraînements s'y trouvaient, que ce soit autant pour le côté magique que pour le côté physique. Si quelques vélos, haltères et autres appareils pour se muscler se trouvaient dans un coin, le reste de la salle était consacrée à la réalisation d'exercices et de duels. D'ailleurs, il allait évaluer Alex aujourd'hui pour voir ce qu'il avait dans le ventre. N'espérant pas le décevoir, le suédois allait donner le meilleur de lui-même. Même s'il était ici pour se perfectionner, le but n'était pas non plus de passer pour une grosse loque.

- Ça me paraît raisonnable. Par quoi commence-t-on ?


Dernière édition par Alexeï Dragoslav le Lun 16 Avr 2018 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azénor Philaester, Sam 24 Fév 2018 - 16:10


pour la plus belle


Après ce que j'appelle une réussite, pas parfaite mais acceptable, Ambroisie me propose de la suivre quelques pas plus loin, pour la prochaine épreuve. On se retrouve devant une armoire, fermée. Et tout de suite, oh si vite, y'a ce pressentiment qui envahit mon corps. C'est ce que je pense, bien sûr que ça l'est. Je sais ce qu'il se trouve à l'intérieur. Je sais ce qui va en sortir. Depuis combien de temps n'ai-je pas vu un épouvantard. Ma scolarité à Poudlard. Depuis combien de temps n'ai-je pas vu sa face. Même réponse. Ambroisie prononce quelques mots mais je n'entends rien, je comprends simplement que je vais devoir à faire à lui. Évidemment. C'est une dimension de l'évaluation qui ne m'avais pas même traversé l'esprit.
Je suis une femme forte, je n'ai peur de rien. Je me fiche de finir amochée. Mais il a détruit ma vie, arraché mon enfance. Que serais-je devenu sans sa présence. Il est ma seul peur constante. J'ai sa voix en souvenir, ses traits en panoramique. Je sais que ce n'est pas réel, que c'est de l'inconscient, qu'il n'est pas vraiment là dans cette armoire, que peut-être il s'assèche quelque part. Mais l'idée de le croiser c'est ce qui glace mes veines, abîme mon regard, attise ma tristesse, amplifie ma colère.

En un clic la porte s'ouvre. Je devrais savoir, je devrais connaître, je devrais être préparée, j'aurais dû m'entrainer. Quelle idiotie de ne jamais y avoir pensé. Le temps s'arrête, je n'entends que le silence, pesant. Un monde au ralenti, un zoom sur ma bouche, un soupir. Il est là, devant moi. Rien d'autre. Ambroisie n'est plus, les murs sont vides et sombres, une lumière éclaire sa tête, il me regarde avec un sourire narquois, il me défi d'approcher. Il a cette expression sur le visage, comme s'il n'avait rien fait. Un sourire que moi seule connait. Celui qui nie tout, celui qui me fait passer pour une menteuse, celui qui me regarde, qui sait très bien que je dis vrai, mais qui ment quand même. Un regard noir et insultant. J'arrive pas à bouger, nos yeux se croisent pendant longtemps. Quelques minutes passent, et je reste stoïque, alors qu'une larme invisible vient effleurer ma joue. La peur ne me tétanise pas. Simplement son regard. Dans ses pupilles je vois mon reflet de petite fille. Je me vois avant, lui suppliant d'arrêter, je me vois vouloir mourir, je me vois le haïr.
C'est simplement mon cœur qui bat qui trahit ma présence dans la salle d'évaluation. Je n'ai plus le contrôle, plus Palel dans la tête. Je perds mes repères.

Alors qu'il était immobile, le voilà, faisant un pas vers moi. Immédiatement je brandis ma baguette et la pointe entre ses deux yeux. Ce qui est étrange c'est qu'il ne parle pas. Il n'y a que nous deux. Il devrait parler, me narguer, se venter de ses blessures qu'il commet. En un souffle, je reprends vie. Je détache difficilement mon regard de ses yeux et les murs reprennent forme, Amrboisie est là. Je ne veux pas affronter son jugement. Pourtant aussi étrange soit-il, elle est la seule à savoir, la seule à qui je l'ai dis. D'autres n'ont fait que deviner. Elle sait la blessure, elle sait la peine.
Cet homme n'est qu'un mirage, une partie de ma vie qui me hantera jusqu'au bout. Mais il n'est qu'un mirage.
Comment transformer la situation en quelque chose d'ironique. Rien chez lui ne prête à sourire. Mais je n'ai plus peur de l'ombre, je la regarde et je lui cracherais dessus si je pouvais.
En un souffle, je prononce un #Ridikulus, et le voilà prit à son propre piège, dénudé, vieux, privé de pouvoir magiques, pauvre face au monde. Tout ce qu'il n'est pas, tout ce qu'il déteste. Pour couronner le tout, il a un chapeau et un nez de clown sur la tête. Je l'ai toujours trouvé ridicule, au fond de moi.


Je me racle la gorge, l'épreuve est terminée. Je me recule de quelques pas, gênée par ce qu'il vient de se passer. Je ne dirai pas échec critique, j'ai su garder mon sang froid, il est ma seule peur, ma seule vraie faille. Mais il est aussi celui qui m'a permit de me protéger du monde, d'arriver là où j'en suis. Quel affreux paradoxe.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ambroisie Palel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ambroisie Palel, Dim 25 Fév 2018 - 16:21



Evaluation de ma belle marraine de mon coeur


----------Tu observes, constate que une épreuve pouvant paraître simple voire facile pour une étudiante sortie de Poudlard peut réveiller de vieux démons une fois adulte. Tu as conscience qu'il serait bon que tu t'entraînes aussi à cet exercice pour ne pas te laisser submerger. Parce que le temps de quelques minutes Azénor s'est laissé submergée, pas assez pour flancher mais assez pour que toi tu le perçoives.
Parce que tu sais, parce que tu l'as entendu, parce que ça te donne honte de la soumettre à ce genre d'exercice en connaissant l'histoire, tout du moins une partie de cette histoire. Tu ne sais pas si elle voudrait t'en parler plus, si ça la soulagerait, on est jamais heureux de se replonger dans un passé douloureux. Tu étais bien placée pour le savoir.

Donc tu restes en retrait, il serait inapproprié d'intervenir, tu la connais assez pour savoir qu'elle va réussir, qu'elle va revenir à elle, et vaincre sa peur. Elle ne semble pas avoir peur en fait, on dirait un p*tain de film de cette enfance pénible qui passe devant ses yeux avec l'épouvantard. Forme d'un passé trop compliqué à assumer quand on est jeune, mais qu'elle a affronté et qu'elle a inclut dans sa vie et tu te sens presque privilégié de partager ça avec elle.

Le sentiment de honte refait surface, tu ne supporterais pas qu'on t'impose ce genre de douleur, revoir ton passé ou ce dont tu ne voudrais jamais être témoin tellement ça te terrifie.  Tu restes pourtant stoïque, notant sur ton calepin ce qui se passe au maximum. Tu attends qu'elle soit en position de réelle difficulté pour intervenir, jusqu'à maintenant tu restes en retrait, près de l'armoire pour être prête à renvoyer cette ombre du passé dans son monde de douleur et souffrance.
Tu fermes brièvement les yeux, en serrant les paupières pour chasser l'image morbide de ton propre épouvantard.
Puis tu réalises que la belle brune est revenue parmi les conscients, elle pointe de sa baguette l'image de son père et finit par lancer le sort libérateur avant que d'un mouvement de baguette avec le sort approprié tu fasses avancer l'armoire jusqu'à pouvoir engloutir dans l'ombre et renfermer cette image du passé ridiculisée et l'y enfermer à double tour.

Tu souris à Azénor, pas ce sourire de pitié qu'on te sort à toutes les sauces en société, un sourire pure plein de fierté, il faut savoir féliciter silencieusement, la parole n'est pas toujours de bonne augure. Jamais tu ne la jugerais, son passé est trop compliqué pour être jugé, personne ne peut juger les peurs d'autrui, elles sont toujours justifiées.
L'exercice n'est pas une réussite complète mais elle l'a réussi, il faudra juste la réhabituer à se confronter à ce fantôme du passé.

Et puis tu sais qu'elle doit s'en vouloir de ne pas avoir réagi plus efficacement alors il faut féliciter pour rappeler que ce n'est pas chose facile que d'affronter ses démons, alors bravo, exercice validé, tu as été plus forte que ce tu penses Azénor, ne te demande pas l'impossible, ne te demande pas d'être au dessus de tes forces. Passons à l'exercice suivant.

Tu continues de te déplacer vers le fond de la salle, près d'un petit buffet cadenassé encore une fois, cette fois tu vas tester la dextérité et les réflexes de la belle brune, il faut pouvoir être rapide et vive, même si un de tes sens et mis à défaut. Tu vas te retrouver face à un Chaporouge si on peut dire en face, je suppose que tu sais que cette petite créature n'attaque pas si son adversaire peut la voir, tu vas donc devoir la neutraliser sans utiliser tes yeux puisque tu ne pourras le faire sortir de sa tanière si tu regardes la zone. A toi de jouer.
Un coup de baguette et un #Alohomora pour ouvrir le cadenas, tu étais de nouveau prête à voir ce que Azénor pouvait amener sur le terrain comme capacité. Il ne faudrait pas que cette créature abîme ce joli minois.



By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Sam 10 Mar 2018 - 13:23



Évaluation d'Alexeï Dragoslav


Par quoi commence t-on, me demandait-il. J'avais décidé d'alterner entre duel et exercice pour mes séances d'évaluations. Ma toute première séance, effectuée en compagnie de Jace Becker, avait été un duel, aujourd'hui, j'allais donc me tourner vers l'aspect exercice de l'évaluation. Hier soir, j'avais préparé quelques exercices qui, j'en étais persuadé, allait offrir un sacré challenge à mon nouveau client. Nous avions atteint l'objectif, le centre de la same principale. Il était temps pour moi d'à nouveau me tourner vers Dragoslav, et ce afin de lui expliquer sa toute première épreuve du jour.

- Peut-être bien Ivan, oui. Je vous avoue que je ne mémorise que très peu les prénoms, je préfère faire usage des noms de famille. Un sourire, puis j'enchainais. Avec vous, je vais essayer une approche différente pour l'évaluation. Je vais vous proposer différents exercices qui auront pour but de juger votre niveau dans certaines caractéristiques importantes dans les duels.. Nous commencerons par tester votre habilité à esquiver.

Un sourire, différents du premier, vint déformer mon visage. Ce sourire était un peu plus sadique, sachant ce qui allait arriver au jeune homme. La première épreuve n'était pas des plus compliqués, si tant est que l'on soit un minimum préparé physiquement.

- J'ai appelé cet exercice le Ragnakube. Vous allez voir c'est assez original. Je vais vous enfermer dans un cube invisible créé à l'aide du sortilège Ragnarok. Vous en connaissez certainement l'utilité, le sortilège permet de faire ricocher un sortilège qui vous est destiné. J'ai repensé son utilisation en terme d'entraînement. Le but est simple, vous lancerez un expelliarmus contre une des parois, le sortilège va ricocher et vous devrez l'éviter. Après une minutes, vous rajouterez un deuxième sort et après quatre minutes, un troisième. L'objectif est simple, tenir les cinq Minutes sans être touché.

Le sourire ne me quittait plus. Je pointais ma baguette au sol, et prononçait la formule. Une paroi invisible devait être apparue au pied de l'étudiant, de manière à faire ricocher chaque sortilège percutant le sol. Je rajoutais quatre autres parois au nord, sud, est et ouest de Dragoslav et terminait par un toit invisible. L'homme était enfermé dans mon magnifique cube, que je ne pouvais malheureusement pas voir.

- À vous de jouer, Dragoslav !




By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Mar 13 Mar 2018 - 15:30


autorisation d'Evgeni pour poster
rp avec ce dernier
LA mutuel concernant l'échange de lettres

Évaluation


Rouillée, voilà ce que j’étais devenue depuis la fin de ma scolarité. Jonglant entre mon job de serveuse et la bibliothèque de Londres, je n’avais pas vraiment le temps de pratiquer la magie. Mon entrainement avec Azénor au QG de l’Ordre  m’avait ramené à la réalité : je devais me ressaisir. Ce duel était un exemple de médiocrité, tellement de sorts ratés, pas par un manque d’envie, la puissance y était mais alors la précision, j’aurai loupé un éléphant dans un couloir ! Avec du recul, je pensais bien que me battre contre mon amie était aussi une cause de mes échecs. On s’était donné à fond, sans vouloir se faire de cadeau, preuve de respect mutuel néanmoins inconsciemment j’étais certaine de retenir mon bras, ne désirant pas blesser cette femme.

Bien décidée à retrouver un niveau correct pour honorer mon arrivée chez les Phénix, j’avais contacté le Heurtoir. Cet établissement donnait des séances de perfectionnement, c’était l’idéal. En plus, j’avais appris que le propriétaire des lieux n’était autre que Benbow, mon ex prof de Défense Contre les Forces du Mal. Ce type était doué, j’avais appris des choses intéressantes en sa compagnie. Il avait la fâcheuse tendance à prendre ses élèves pour des sous-m*rdes, je tenais une occasion de lui montrer qu’il se trompait. En allant là-bas, j’étais sûr que mes sentiments ne me bloqueraient pas dans mon développement, j’y donnerai mon maximum.

Un peu déçue d’avoir reçu une réponse d’un nommé Krasnikov, je n’allais pas pouvoir me défouler sur Benbow. C’était pas plus mal, Azénor m’en aurait probablement voulu si je lui avais abimé son mec. Enfin, pour le moment et puis bon je ne devais pas sous-estimer le Krasnikov, Benbow m’avait pas l’air d’être du genre à recruter des bras cassés, ne pas faire cette erreur de jugement, au risque de perdre avant même d’avoir commencé. J’avais hâte d’en découdre, Sérénité aussi, elle gigotait entre mes doigts comme si elle me demandait de l’utiliser. T’inquiète pas, ça va venir, il est l’heure de se rendre sur place.

Marchant dans Londres, vêtue d’un jogging noir et mes cheveux exceptionnellement coiffés en queue de cheval, je répétais mes gammes. J’ignorais tout du programme qu’il m’était réservé, j’étais restée vague sur mes motivations, évoquant une envie de conserver mes acquis. La défense j’étais douée, l’attaque un point moins. Souvent poussée par la colère, je devais apprendre à me canaliser. Ce fut calme que je pénétrai dans les lieux, il y avait de la place et un peu de monde s’exerçant déjà. Me rester plus qu’à trouver mon coach du jour, j’avançais vers un homme qui semblait libre espérant qu’il puisse m’aiguiller. On avait pas été assez malin pour se donner une brève description dans nos lettres.

« Bonjour, je suis Miss Adand, je recherche Mister Krasnikov. », lui dis-je en lui tendant ma missive d’invitation. Et avec le sourire, j’oubliais pas les habitudes commerçantes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Mar 20 Mar 2018 - 16:36


L’homme n’était pas du genre poli, ce goujat ne me répondit rien. Qu’il ne sache pas me guider vers Krasnikov c’était concevable, qu’il m’ignore de la sorte beaucoup moins. Un nouveau mâle mal élevé quoi… Tant pis, il devait bien exister une personne de l’assemblée capable de me renseigner. Rangeant mon courrier, je m’apprêtais à bouger aborder quelqu’un de plus aimable, il me semblait bien avoir aperçus une demoiselle en entrant, lorsque je sentis une pointe dans le dos, comme une mise en joue…

L’inamical disparut en parallèle que je dégainais Sérénité pour faire face à mon assaillant. Ce dernier me fit une remarque sur ma non pertinence à identifier son double, ma foi il avait pas tort, mais il était réussi ce sortilège. Je compris de suite que cet individu ne représentait pas un danger, je venais de trouver mon entraineur. Directement une provocation, il ignorait à qui il se frottait lui. Oui, je me présentais ici pour m’améliorer cependant j’avais pas tout oublié non plus, fallait pas me prendre pour une cruche. Baissant mon arme, j’affichais un rictus et lui serra sa main offerte. Que les présentations commencent !

« Une autre fois, je vous apprendrai la politesse. » Le ton était donné, froid voire glacial, je détestais les surprises hors celles de mes ami.e.s. Surtout que la situation ne l’exigeait pas, nous n’étions pas en train de combattre, pas encore. « Illusionis non ? Sachez que votre clone était parfait. » Il fallait rendre à césar ce qui lui appartenait, je ne pouvais nier son talent, du moins dans ce sortilège.

La pression retombait doucement, il se transforma en professeur, me rappelant que j’étais maitre de mes envies. L’heure de se dévoiler un peu était arrivée, lui donner des éléments pour progresser. Néanmoins pas les réelles raisons, il n’avait nul besoin de connaitre mon appartenance à l’Ordre pour ça.

« Très bien comment vous dire… Je suis plutôt une bonne sorcière, relativement douée en capacité défensive. Mon principal souci vient de l’attaque, j’éprouve des difficultés à canaliser mon énergie me faisant perdre énormément en précision et m’épuisant trop rapidement. J’aimerai corriger le tir, histoire de vider mes batteries de manière plus efficace en situation de combat. Avez-vous besoin de plus de précisions ? »

Ma baguette espérait que non, je la sentais s’exciter entre mes doigts. Tout comme moi, elle avait guère apprécié la mise en scène de ce type. Nous comptions bien lui montrer nos talents respectifs. Et ça ne serait pas une illusion.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Ven 30 Mar 2018 - 12:15


Pour Mered. Je reprends son évaluation suite au départ d'Evgeni.


Évaluation de Mered Adand.


Tranquillement installé derrière le comptoir du Heurtoir, je fixe la porte d'entrée dans l'attente d'un client, qui n'arrivera peut-être jamais d'ailleurs. Derrière le mur sur lequel je suis adossé se trouve la salle d'entraînement principal, actuellement occupée par Evgeni, l'un des entraîneurs, qui se charge de l'évaluation de l'une de nos nouvelles abonnées, Mered Adand. Ancienne élève au château, je connaissais plutôt bien l'étudiante. Toujours studieuse à mes cours, elle avait su faire montre d'un certains potentiels. J'étais persuadé qu'en suivant nos conseils et entraînement, elle se retrouverait rapidement à un niveau plus que convenable.

Et, alors que j'espérais que la porte d'entrée s'ouvre, ce fut l'accès à la salle principale qui s'ouvrait. De l'encadrement jaillissait un homme à la chevelure blonde, lunette sur le nez, Evgeni. Son évaluation venait de commencer, impossible qu'il en soit déjà à l'étape de fin. Je lui lançais un regard interrogateur auquel il répondait d'une simple grimace. Après quelques secondes, il ouvrait enfin la bouche. S'excusant, le jeune homme me signalait être malade. Apparemment, il était impossible pour lui de continuer la session. Un problème de digestion, si j'avais bien compris. J'autorisais l'employé à quitter l'établissement. Sourire aux lèvres, je quittais ma position. Un peu d'action. Nul doute qu'Adand allait apprécier me revoir sur son chemin.

Une fois l'ancien Serpentard hors du bâtiment, je me dirigeais vers la salle principale, prêt à en découdre avec celle qui avait été mon élève. À elle de me prouver que je ne l'avais pas fais quitter Poudlard sans le moindre acquis.

- Pas assez efficace, alors, Adand.. criais-je alors que la jeune femme me tournait le dos. Nous verrons ce que je peux faire pour vous.. une fois que vous m'aurez prouvé que vous méritez mon attention.

Sourire aux lèvres. Toujours dans la provocation, montrer à la personne en face que je doute de ses capacités. Je visais ses pieds.

- #Montem Tractus.

D'habitude à usage défensif, je comptais user de l'élévation du sol pour déséquilibrer Adand. Sans attendre de voir si effectivement Mered avait perdu son équilibre, je décidais de continuer sur ma lancée, et donc de jouer avec le sol une fois de plus.

- #Terra Soluenta Multiplicare. Trois zones mouvantes devraient se former tout autour de la zone ayant été touchée par mon premier sortilège.

Comme ça, si elle tombait ce serait la tête dans mes sables mouvant.


By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azénor Philaester, Lun 2 Avr 2018 - 13:11


disculpeme por mi retraso
ouais j'ai fais espagnol en lv2 ouais


J'affronte le sourire d'Ambroisie, un peu honteuse. Quelque part, je me dis que s'il fallait que cela tombe sur quelqu'un, il aurait fallut que ce soit elle. J'aurais détesté me retrouver faible et à fleur de peau devant un inconnu, ou même devant Ian. Ses paroles me font tiquer, bien-sûr que je veux constamment être au dessus de ce que je suis. C'est l'idée de la réussite que je me suis forgée. Être au dessus, pour limiter les chances de tomber.

Maintenant place à l'épreuve suivante. J'écoute Ambroisie, totalement anesthésiée de ce qu'il s'est passé il y a quelques minutes. Je n'y pense plus, pas même une seconde. Je me re concentre sur l'objectif, finir dans la meilleure catégorie, réussir l'évaluation au mieux.
Si je comprends bien, je dois donc fermer les yeux, et neutraliser le chaporouge. Dégainant ma baguette, je vise la malle avant qu' Ambroisie n'ait finit de l'ouvrir, puis je ferme les yeux alors que le cadenas ne clic. Une dernière inspiration. Je laisse la salle de plonger dans un parfait silence.

Prenant bien soin de viser de ma baguette un endroit se trouvant en face de la malle qui vient de s'ouvrir, je formule distinctement un #Illusionis, se trouvant de dos. Une réplique parfaite de ma personne se retrouve dos au chaporouge sortant de sa tanière. La bestiole, un peu hésitante, mais franchement débile, se concentre sur ma réplique, et s'y approche quelques peu. Pendant ce temps là, je me faufile en silence derrière son dos, pour pouvoir l'attaquer et la remettre dans sa boîte. La créature, qui ressemble pas mal à un goblin, s'approche de ma réplique et découvre le subterfuge au moment où elle tente de "me" toucher. Aïe, instantanément je brandit pas baguette, c'est maintenant ou jamais. Je lance un #Petrificus Totalus parce que c'est la première chose qui me vient à l'esprit. Voilà la bestiole totalement figée, un #Mobilicorpus plus tard, la voilà retournée dans sa malle, que je ferme à grand coup, satisfaite de ma performance.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Lun 2 Avr 2018 - 20:08


To Ian

Kraskinov semblait pas en forme, du genre hors service avant même d’avoir commencé à réellement en découdre. Il était plié en deux, mains sur son ventre, grimaçant de douleur. Visiblement, je venais de remporter par forfait mon évaluation mais je n’avais rien appris de nouveau… Autant dire que cette victoire avait un goût amer, elle ne m’aidait en rien à m’améliorer. Déçue, les yeux rivés au sol, je manipulais Sérénité restée muette. Désolée mon amie, tu attendras une nouvelle occasion pour briller. Chose qui arriva plus vite que prévue, je reconnus la voix du propriétaire des lieux en personne : Benbow !

Ce ton provocateur venu de dernière moi m’excita. Je compris immédiatement à ses mots que l’action primerait. Pas de le temps de me retourner pour deviner probablement un rictus sur son visage que je sentis le sol se soulever sous mes pieds. Sournoiserie habituelle pour mon ex-professeur qui aimait malmener ses élèves. Bien sûr, dans ces circonstances, l’adulte que j’étais redevint son disciple. A la différence près que Poudlard n’était plus là, ici il ne dicterait pas ses règles, du moins pas tant qu’il m’aurait pas prouvé sa valeur. Jouons Benbow, dansons même, montre-moi que tu mérites Azénor !

1-0 pour lui, son sort me fit trébucher, bon début. Il m’avait même prévu un cadeau pour ma réception, des sables mouvants, si c’était pas mignon. Présents que je refusai à l’aide d’un #Ascencio me propulsant dans les airs avant d’atterrir sur le monticule qu’il avait créé. Nous étions face à face, je lui offris un sourire en coin en guise de prémices. Je le dominais du regard de mon piédestal, honorée de l’affronter. J’en avais rêvé depuis longtemps, que valait vraiment cette terreur sur pattes ? L’évaluation était réciproque, j’allais pas le ménager, ni le tuer, mon Livre m’en aurait voulu.

« Que dois-je faire pour avoir votre attention ? Non ne dites rien, un acte vaut mieux que mille paroles et vous en avez déjà bien trop dit… Bonne chance !
», terminais-je dans un rire narquois.

A l’aide d’un #Promptus Nebulae je remplis la salle d’un épais brouillard. Je descendis me cacher derrière la protection de Benbow même si ce dernier en pouvait me voir dans cet environnement. Bon moi non plus ceci dit, c’était pas une si brillante idée. Enfin j’avais prévu une parade, je formulai tout bas un #Occulo Cati et fus débarrasser de ce handicap visuel. Je me risquais à jeter un œil sur mon adversaire. Que me préparait-il ? Pour le moment je la jouais passive, je ne ferai pas l’erreur de l’attaquer de front. L’expérience jouait en sa faveur, par contre la ruse… Ne le quittant pas des yeux, je commençais à me déplacer sur ma droite de façon circulaire. A ce rythme je serai dans son dos rapidement à moins qu'il se bouge...



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Salle d'évaluation

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 Salle d'évaluation

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.