AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 4 sur 4
Salle d'évaluation
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Mered Adand
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Lun 2 Avr - 20:08


To Ian

Kraskinov semblait pas en forme, du genre hors service avant même d’avoir commencé à réellement en découdre. Il était plié en deux, mains sur son ventre, grimaçant de douleur. Visiblement, je venais de remporter par forfait mon évaluation mais je n’avais rien appris de nouveau… Autant dire que cette victoire avait un goût amer, elle ne m’aidait en rien à m’améliorer. Déçue, les yeux rivés au sol, je manipulais Sérénité restée muette. Désolée mon amie, tu attendras une nouvelle occasion pour briller. Chose qui arriva plus vite que prévue, je reconnus la voix du propriétaire des lieux en personne : Benbow !

Ce ton provocateur venu de dernière moi m’excita. Je compris immédiatement à ses mots que l’action primerait. Pas de le temps de me retourner pour deviner probablement un rictus sur son visage que je sentis le sol se soulever sous mes pieds. Sournoiserie habituelle pour mon ex-professeur qui aimait malmener ses élèves. Bien sûr, dans ces circonstances, l’adulte que j’étais redevint son disciple. A la différence près que Poudlard n’était plus là, ici il ne dicterait pas ses règles, du moins pas tant qu’il m’aurait pas prouvé sa valeur. Jouons Benbow, dansons même, montre-moi que tu mérites Azénor !

1-0 pour lui, son sort me fit trébucher, bon début. Il m’avait même prévu un cadeau pour ma réception, des sables mouvants, si c’était pas mignon. Présents que je refusai à l’aide d’un #Ascencio me propulsant dans les airs avant d’atterrir sur le monticule qu’il avait créé. Nous étions face à face, je lui offris un sourire en coin en guise de prémices. Je le dominais du regard de mon piédestal, honorée de l’affronter. J’en avais rêvé depuis longtemps, que valait vraiment cette terreur sur pattes ? L’évaluation était réciproque, j’allais pas le ménager, ni le tuer, mon Livre m’en aurait voulu.

« Que dois-je faire pour avoir votre attention ? Non ne dites rien, un acte vaut mieux que mille paroles et vous en avez déjà bien trop dit… Bonne chance !
», terminais-je dans un rire narquois.

A l’aide d’un #Promptus Nebulae je remplis la salle d’un épais brouillard. Je descendis me cacher derrière la protection de Benbow même si ce dernier en pouvait me voir dans cet environnement. Bon moi non plus ceci dit, c’était pas une si brillante idée. Enfin j’avais prévu une parade, je formulai tout bas un #Occulo Cati et fus débarrasser de ce handicap visuel. Je me risquais à jeter un œil sur mon adversaire. Que me préparait-il ? Pour le moment je la jouais passive, je ne ferai pas l’erreur de l’attaquer de front. L’expérience jouait en sa faveur, par contre la ruse… Ne le quittant pas des yeux, je commençais à me déplacer sur ma droite de façon circulaire. A ce rythme je serai dans son dos rapidement à moins qu'il se bouge...



Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Dim 8 Avr - 11:13



Évaluation de Mered Adand.


Le regard figé sur mon adversaire, j'observe mon piège se refermer sur une victime pas si piéger que ça finalement. Pleine de ressource, l'ancienne étudiante ne se laissait pas déstabiliser par mon utilisation étonnante du sortilège, elle décidait même de s'en servir pour se protéger. À l'aide d'un sortilège d'ascension, elle se propulsait dans les airs, pas très haut mais juste assez pour atterrir avec dextérité sur mon petit muret, créé à la base pour la désquilibrer. Sourire aux lèvres, je l'écoute. Elle me lance quelques mots, du haut de son estrade, mots qui ne font que renforcer le sourire que je porte depuis quelques secondes.

Le premier mouvement d'Adand fut de bloquer ma vision, à l'aide d'un sortilège que je connaissais tellement bien, celui du brouillard. Impossible de la voir, mais cela valait dans son sens à elle aussi. À moins qu'elle n'ait utilisé la même astuce que j'utilisais habituellement ? Décidant de ne pas m'encombrer d'un brouillard des plus gênant, je décidais de m'en débarrasser à la première occasion.

- *#Occulo Cati* ! informulais-je.

Malheureusement, la pièce étant fermée, il m'était impossible de faire évacuer le brouillard, et ce même à l'aide d'une rafale de vent magique, le mieux que je puisse faire étant de repousser la brume magique dans un coin de la pièce. Ne sachant pas si mon adversaire pouvait me voir, j'avais décidé de profiter du brouillard pour me dissimuler. D'un coup d'œil circulaire, j'essayais de repérer mon adversaire. Très rapidement, ce fut chose faite, elle bougeait de façon circulaire, tentant peut-être de me surprendre par l'arrière.

Je retenais le sourire qui voulu s'incruster au coin de mes lèvres, par peur de me trahir. Comme je me l'étais si souvent répété depuis le début de cet échange, je ne savais pas si elle était capable de me voir, malgré tout je partais du principe que oui. Il n'y avait aucune espèce de logique à perdre son adversaire de vue, et si j'avais prit l'habitude de sous-estimer mes étudiants, je faisais toujours en sorte de sur-estimer mes adversaires, de manière Anne jamais être surpris par un mouvement ou l'autre.

Décidant qu'il était temps pour moi de jouer la comédie, je continuais à tourner la tête de gauche à droite, fronçant les sourcils et jouant l'homme ne sachant plus où il se trouvait. Je reculais de quelques pas, puis avançait à nouveau jouant de mes mains pour vérifier qu'aucun obstacle ne se trouvait devant moi. Si elle pouvait le voir, elle ne verrait qu'un homme perdu, ne sachant plus où se trouve son adversaire.

L'effet de surprise, on appelle ça. Du coin de l'œil, et en tentant de rester discret, je suivais la progression de mon adversaire. Au bout de quelques secondes à jouer l'aveugle, je m'immobilisais complètement, espérant que mon changement de comportement déstabiliserait l'adversaire. Dos à la course d'Adand, je me tournais vivement dans sa direction, mon rictus habituelle reprenant le contrôle de mes lèvres.

- #Gelata !

Je visais le sol, un ou deux mètres devant mon ancienne élève, espérant qu'elle n'ait pas le temps de freiner sa progression et qu'au moment où mon sortilège toucherait le sol, elle se trouve dans la zone transformée en gelée encombrante.

Je n'attendais même pas de savoir si oui ou non mon piège allait fonctionner, il fallait mettre du rythme dans ce duel, et pour ce faire je devais enchaîner les attaques. Toujours "camouflé" par le nuage brumeux, je passais à l'action.

- #Stupéfix !

Mettre du rythme, oui, être violent pas encore.

By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Mar 10 Avr - 1:24


To Ian

J’étais devenue chat, chat fixant sa proie, chat s’approchant en douceur de son repas, de sa souris gigotante. Qu’elle était belle à danser ainsi pour moi, je me croyais en plein colin-maillard observant ma victime s’agiter tout en essayant d’attraper quelqu’un. Je me retins de rire devant la cécité apparente de Benbow. Aussi terreur qu’il pouvait être, il était rendu inoffensif aveugle. Pauvre petit, incapable de me voir, rien ne sert te t’exciter de la sorte. Surtout que j’étais dans son dos, prête à l’achever. Enfin façon de parler, je comptais pas le tuer. Il me faisait pitié, ce duel devait se finir.

Les griffes dehors, je m’apprêtais à ligoter mon rongeur pour définitivement le neutraliser. En plus ces mouvements m’agaçaient, brasser de l’air n’avait jamais aidé à rendre la vue à quelqu’un, Benbow me décevait. Il arrêta même de gesticuler comme si il avait accepté sa défaite et attendait le coup de grâce. Rictus en coin, je pointai Sérénité sur sa colonne vertébrale. Lâcheté certains diront, moi je préférais parler de malice. Dans une poignée de seconde, ce rat serait enroulé de cordes tel un rôti prêt à être enfourné. J’avais gag…

Le proverbe dit de ne jamais vendre la peau la souris avant de l’avoir mangé, ou un truc du genre. Comment avais-je pu tomber si facilement dans un panneau aussi gros ? Ce type était fort, il était évident qu’un brouillard, même épais, ne pouvait le vaincre. Il s’était joué de moi et j’y avais cru ! J’avais l’air stupide les pieds dans la gelée, bloquée au sol. De chasseur, je devins chassée ; de prédateur, je me transformai en proie ; de leader, je passai challenger. Leçon numéro 1 : ne jamais se voir plus lever les bras avant de franchir la ligne d’arrivée. Mais la course n’était pas terminée ! Compétitrice je ne m’avouai pas vaincue !

Embourbée et immobile, je formulai un #Protego par réflexe, sortilège efficace pour voir s’écraser l’attaque de Benbow. A moi de riposter à présent, j’avais envie d’en finir, plus de jeu, l’amusement avait assez duré. Imprécise, j’avais trouvé la parade pour causer des dégâts à mes adversaires : utiliser les sorts de zones. Bien sûr il y avait un inconvénient à mon subterfuge, j’exposai mes alliés potentiels et surtout moi-même à mes incantations. Néanmoins la récompense de battre cet homme méritait cette prise de risque surtout que j’avais une idée de comment me prémunir de ce sortilège puissant non encore maitrisé.

Je lançai un #Ango Nubes. Le nuage de fumée se mêla à la brume déjà présente, il paraissait impossible de distinguer ce sortilège dans l’air de cette façon. Il ne fallait pas espérait le contrôler, c’était trop difficile à mon niveau. L’étendue se propagea dans notre zone de combat, bientôt nous étoufferons. Plutôt il étouffera, j’avais été assez maligne pour me créer une barrière capable de me fournir de l’oxygène grâce à un #Apneocapit. Respire Benbow et suffoque ! Sens ta défaite envahir tes poumons !

Ne vous inquiétez pas, avant de mourir, il allait s’évanouir et à ce moment-là je m’occuperai de le remettre sur pied. Hors de question de tuer quelqu'un ! Tout ça, s’il n’était pas capable de se sortir lui-même de ce guêpier, il m’avait montré qu’il avait des ressources le bougre. Choses qui commençaient à me manquer. Tellement que j’avais plus la force de me défaire de sa colle. Figée, je te tiendrai pas longtemps si le duel se poursuivait. L'immobilise était un sacré handicap pour se battre.


Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie Palel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ambroisie Palel, Dim 15 Avr - 9:20



Suite de l'évaluation, disculpeme tambien guapa


J'ai piqué ton LA pour un déplacement, j'espère que ça pose pas de soucis ups

Pas le temps de dire ouf qu'elle avait trouvé une solution plus qu'inventive pour répondre à l'exercice. Tu commençais à te dire qu'elle avait un niveau très élevé, comment cela se faisait ? Sûrement des mois, voire années d'entraînement. Elle avait peut-être suivi une formation d'Auror avant de lâcher pour l'école ? Faudrait que tu lui demandes, autour d'un verre. Tiens oui c'était une bonne idée ça un verre.
T'avais observé sa méthode, ses gestes : précis, efficaces. La malle était déjà refermée je lâche donc un large sourire et bravo, c'était du rapide. D'un coup de baguette tu refermes le cadenas de la malle, faudrait pas que votre ami s'agite trop et vous fasse bonjour.
Plus loin dans la salle tu vois un épais brouillard se former, encore une idée à la Ian Benbow ça ? T'en doutes. Mais en tout cas la personne qu'il évalue, une rousse il te semble de loin et pas très vieille en vient à préférer se cacher.  T'as un pressentiment que tu la retrouveras dans la catégorie que t'encadres. Par contre, la belle brune qui se tient près de la malle elle aura le privilège d'être dans la catégorie au dessus. Un dernier exercice pour le vérifier et tu pourrais clôturer l'évaluation. Mais avant fallait s'éloigner du carnage qui allait avoir lieu, parce que faut dire que t'avais aussi vu que ton patron s'amusait à bouger le sol, ça allait en faire du nettoyage après une journée pareille, du coup suis-moi, c'est un peu trop chaotique de ce côté, on va s'éloigner un peu pour le prochain exercice. T'avais donc commencé à marcher vers le pôle opposé de la salle, chacun son espace comme ça.
Tout en marchant t'avais repensé à l'idée d'aller boire un verre, tu savais pas si elle accepterait mais bon qui ne tente rien n'a rien pas vrai ? Un regard pour la sorcière qui te suivait et puis ça te dit d'aller boire un verre ? Il reste un exercice et après finito, j'ai ma soirée ! Arrivées au pôle extrême tu avais continué à parler, elle répondrait par la suite tu le savais donc je t'explique ce fameux exercice, il va te falloir un dernier effort. Je vais lancer le sortilège Ragnarok de manière à t'enfermer dans un cube. Tu auras cinq minutes, le temps du sort pour faire l'exercice. Il est assez efficace, l'idée est du patron et je l'aime pas mal cet exercice. A peine dans le cube tu lances un Expelliarmus, comme il va ricocher tu dois l'éviter, à une minute tu lances un nouveau sort et ceci toutes les minutes jusqu'à ce que le sort disparaisse. Tu es prête ? Un sourire pour la brune, tu pensais vraiment que ça ne lui poserait pas de problème, alors t'étais confiante. Vivement que vous sortiez profiter de la soirée si elle était d'accord.



By Temp & Lïn


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azénor Philaester, Mar 17 Avr - 21:35


Ambroisie



A quoi bon répéter ce que seule Ambroisie va lire, me direz-vous? Pas le temps pour les blabla, j'ai assez de gallions pour ça; place à la nouvelle épreuve, spéciale Benbow. Ah. Un coup d’œil au fond de la salle, ma sœur et mon mec, rien que ça. Décidément que de belles personnes en ce haut lieu. Ambroisie me propose d'aller se boire un verre après l'évaluation; et comment! J'accepte immédiatement.
Je lui fais signe que je suis prête, et la belle Framboise lance un #Ragnarok. Je n'aime pas vraiment l'idée d'être emprisonnée dans un cube, mais enfin je suis plutôt agile. Je m'imagine que l'exercice ne devrait pas trop m'attirer de problème... Enfin bref, essayons de ne pas s'auto désarmer! Je souffle un coup, touche de mes mains les parois invisibles du cube, histoire de délimiter visuellement les contours de ma cage, savoir où se positionner tout cela. Et quand je suis prête, #Expelliarmus! Je dois tenir une minute entière. Je baisse automatiquement la tête lorsque je vois le sortilège foncer vers moi, puis je gesticule comme un dindon à la course pour éviter tant bien que mal mon propre sortilège. Baguette à la main, je ne lâche pas le sortilège des yeux. Une minute passe et il se dissipe. J'en relance un deuxième. Une idée me vient. #Adarga!
Une gelée entoure mon tronc et repousse toute seule mon Expelliarmus. Plutôt pas mal! Au bout du cinquième Expelliarmus, donc de la cinquième minute, je préfère lancer des #Protego à tout bout de champs, tout en gesticulant histoire d'éviter au plus le sortilège. Finalement, une fois le Ragnarok de Ambroisie dissimulé, je ne me suis faite avoir qu'une seule fois par mon propre sort, distraite par un coup d’œil lancé à Ian et Mered. C'est vrai quoi, il fallait bien que je vérifie qu'il...Enfin qu'elle, ne lui fasse aucun mal! (hihi)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Salle d'évaluation

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Salle d'évaluation

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.