AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 4 sur 4
Salle d'évaluation
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Mered Adand
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle

Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Lun 02 Avr 2018, 20:08


To Ian

Kraskinov semblait pas en forme, du genre hors service avant même d’avoir commencé à réellement en découdre. Il était plié en deux, mains sur son ventre, grimaçant de douleur. Visiblement, je venais de remporter par forfait mon évaluation mais je n’avais rien appris de nouveau… Autant dire que cette victoire avait un goût amer, elle ne m’aidait en rien à m’améliorer. Déçue, les yeux rivés au sol, je manipulais Sérénité restée muette. Désolée mon amie, tu attendras une nouvelle occasion pour briller. Chose qui arriva plus vite que prévue, je reconnus la voix du propriétaire des lieux en personne : Benbow !

Ce ton provocateur venu de dernière moi m’excita. Je compris immédiatement à ses mots que l’action primerait. Pas de le temps de me retourner pour deviner probablement un rictus sur son visage que je sentis le sol se soulever sous mes pieds. Sournoiserie habituelle pour mon ex-professeur qui aimait malmener ses élèves. Bien sûr, dans ces circonstances, l’adulte que j’étais redevint son disciple. A la différence près que Poudlard n’était plus là, ici il ne dicterait pas ses règles, du moins pas tant qu’il m’aurait pas prouvé sa valeur. Jouons Benbow, dansons même, montre-moi que tu mérites Azénor !

1-0 pour lui, son sort me fit trébucher, bon début. Il m’avait même prévu un cadeau pour ma réception, des sables mouvants, si c’était pas mignon. Présents que je refusai à l’aide d’un #Ascencio me propulsant dans les airs avant d’atterrir sur le monticule qu’il avait créé. Nous étions face à face, je lui offris un sourire en coin en guise de prémices. Je le dominais du regard de mon piédestal, honorée de l’affronter. J’en avais rêvé depuis longtemps, que valait vraiment cette terreur sur pattes ? L’évaluation était réciproque, j’allais pas le ménager, ni le tuer, mon Livre m’en aurait voulu.

« Que dois-je faire pour avoir votre attention ? Non ne dites rien, un acte vaut mieux que mille paroles et vous en avez déjà bien trop dit… Bonne chance !
», terminais-je dans un rire narquois.

A l’aide d’un #Promptus Nebulae je remplis la salle d’un épais brouillard. Je descendis me cacher derrière la protection de Benbow même si ce dernier en pouvait me voir dans cet environnement. Bon moi non plus ceci dit, c’était pas une si brillante idée. Enfin j’avais prévu une parade, je formulai tout bas un #Occulo Cati et fus débarrasser de ce handicap visuel. Je me risquais à jeter un œil sur mon adversaire. Que me préparait-il ? Pour le moment je la jouais passive, je ne ferai pas l’erreur de l’attaquer de front. L’expérience jouait en sa faveur, par contre la ruse… Ne le quittant pas des yeux, je commençais à me déplacer sur ma droite de façon circulaire. A ce rythme je serai dans son dos rapidement à moins qu'il se bouge...



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Dim 08 Avr 2018, 11:13



Évaluation de Mered Adand.


Le regard figé sur mon adversaire, j'observe mon piège se refermer sur une victime pas si piéger que ça finalement. Pleine de ressource, l'ancienne étudiante ne se laissait pas déstabiliser par mon utilisation étonnante du sortilège, elle décidait même de s'en servir pour se protéger. À l'aide d'un sortilège d'ascension, elle se propulsait dans les airs, pas très haut mais juste assez pour atterrir avec dextérité sur mon petit muret, créé à la base pour la désquilibrer. Sourire aux lèvres, je l'écoute. Elle me lance quelques mots, du haut de son estrade, mots qui ne font que renforcer le sourire que je porte depuis quelques secondes.

Le premier mouvement d'Adand fut de bloquer ma vision, à l'aide d'un sortilège que je connaissais tellement bien, celui du brouillard. Impossible de la voir, mais cela valait dans son sens à elle aussi. À moins qu'elle n'ait utilisé la même astuce que j'utilisais habituellement ? Décidant de ne pas m'encombrer d'un brouillard des plus gênant, je décidais de m'en débarrasser à la première occasion.

- *#Occulo Cati* ! informulais-je.

Malheureusement, la pièce étant fermée, il m'était impossible de faire évacuer le brouillard, et ce même à l'aide d'une rafale de vent magique, le mieux que je puisse faire étant de repousser la brume magique dans un coin de la pièce. Ne sachant pas si mon adversaire pouvait me voir, j'avais décidé de profiter du brouillard pour me dissimuler. D'un coup d'œil circulaire, j'essayais de repérer mon adversaire. Très rapidement, ce fut chose faite, elle bougeait de façon circulaire, tentant peut-être de me surprendre par l'arrière.

Je retenais le sourire qui voulu s'incruster au coin de mes lèvres, par peur de me trahir. Comme je me l'étais si souvent répété depuis le début de cet échange, je ne savais pas si elle était capable de me voir, malgré tout je partais du principe que oui. Il n'y avait aucune espèce de logique à perdre son adversaire de vue, et si j'avais prit l'habitude de sous-estimer mes étudiants, je faisais toujours en sorte de sur-estimer mes adversaires, de manière Anne jamais être surpris par un mouvement ou l'autre.

Décidant qu'il était temps pour moi de jouer la comédie, je continuais à tourner la tête de gauche à droite, fronçant les sourcils et jouant l'homme ne sachant plus où il se trouvait. Je reculais de quelques pas, puis avançait à nouveau jouant de mes mains pour vérifier qu'aucun obstacle ne se trouvait devant moi. Si elle pouvait le voir, elle ne verrait qu'un homme perdu, ne sachant plus où se trouve son adversaire.

L'effet de surprise, on appelle ça. Du coin de l'œil, et en tentant de rester discret, je suivais la progression de mon adversaire. Au bout de quelques secondes à jouer l'aveugle, je m'immobilisais complètement, espérant que mon changement de comportement déstabiliserait l'adversaire. Dos à la course d'Adand, je me tournais vivement dans sa direction, mon rictus habituelle reprenant le contrôle de mes lèvres.

- #Gelata !

Je visais le sol, un ou deux mètres devant mon ancienne élève, espérant qu'elle n'ait pas le temps de freiner sa progression et qu'au moment où mon sortilège toucherait le sol, elle se trouve dans la zone transformée en gelée encombrante.

Je n'attendais même pas de savoir si oui ou non mon piège allait fonctionner, il fallait mettre du rythme dans ce duel, et pour ce faire je devais enchaîner les attaques. Toujours "camouflé" par le nuage brumeux, je passais à l'action.

- #Stupéfix !

Mettre du rythme, oui, être violent pas encore.

By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Mar 10 Avr 2018, 01:24


To Ian

J’étais devenue chat, chat fixant sa proie, chat s’approchant en douceur de son repas, de sa souris gigotante. Qu’elle était belle à danser ainsi pour moi, je me croyais en plein colin-maillard observant ma victime s’agiter tout en essayant d’attraper quelqu’un. Je me retins de rire devant la cécité apparente de Benbow. Aussi terreur qu’il pouvait être, il était rendu inoffensif aveugle. Pauvre petit, incapable de me voir, rien ne sert te t’exciter de la sorte. Surtout que j’étais dans son dos, prête à l’achever. Enfin façon de parler, je comptais pas le tuer. Il me faisait pitié, ce duel devait se finir.

Les griffes dehors, je m’apprêtais à ligoter mon rongeur pour définitivement le neutraliser. En plus ces mouvements m’agaçaient, brasser de l’air n’avait jamais aidé à rendre la vue à quelqu’un, Benbow me décevait. Il arrêta même de gesticuler comme si il avait accepté sa défaite et attendait le coup de grâce. Rictus en coin, je pointai Sérénité sur sa colonne vertébrale. Lâcheté certains diront, moi je préférais parler de malice. Dans une poignée de seconde, ce rat serait enroulé de cordes tel un rôti prêt à être enfourné. J’avais gag…

Le proverbe dit de ne jamais vendre la peau la souris avant de l’avoir mangé, ou un truc du genre. Comment avais-je pu tomber si facilement dans un panneau aussi gros ? Ce type était fort, il était évident qu’un brouillard, même épais, ne pouvait le vaincre. Il s’était joué de moi et j’y avais cru ! J’avais l’air stupide les pieds dans la gelée, bloquée au sol. De chasseur, je devins chassée ; de prédateur, je me transformai en proie ; de leader, je passai challenger. Leçon numéro 1 : ne jamais se voir plus lever les bras avant de franchir la ligne d’arrivée. Mais la course n’était pas terminée ! Compétitrice je ne m’avouai pas vaincue !

Embourbée et immobile, je formulai un #Protego par réflexe, sortilège efficace pour voir s’écraser l’attaque de Benbow. A moi de riposter à présent, j’avais envie d’en finir, plus de jeu, l’amusement avait assez duré. Imprécise, j’avais trouvé la parade pour causer des dégâts à mes adversaires : utiliser les sorts de zones. Bien sûr il y avait un inconvénient à mon subterfuge, j’exposai mes alliés potentiels et surtout moi-même à mes incantations. Néanmoins la récompense de battre cet homme méritait cette prise de risque surtout que j’avais une idée de comment me prémunir de ce sortilège puissant non encore maitrisé.

Je lançai un #Ango Nubes. Le nuage de fumée se mêla à la brume déjà présente, il paraissait impossible de distinguer ce sortilège dans l’air de cette façon. Il ne fallait pas espérait le contrôler, c’était trop difficile à mon niveau. L’étendue se propagea dans notre zone de combat, bientôt nous étoufferons. Plutôt il étouffera, j’avais été assez maligne pour me créer une barrière capable de me fournir de l’oxygène grâce à un #Apneocapit. Respire Benbow et suffoque ! Sens ta défaite envahir tes poumons !

Ne vous inquiétez pas, avant de mourir, il allait s’évanouir et à ce moment-là je m’occuperai de le remettre sur pied. Hors de question de tuer quelqu'un ! Tout ça, s’il n’était pas capable de se sortir lui-même de ce guêpier, il m’avait montré qu’il avait des ressources le bougre. Choses qui commençaient à me manquer. Tellement que j’avais plus la force de me défaire de sa colle. Figée, je te tiendrai pas longtemps si le duel se poursuivait. L'immobilise était un sacré handicap pour se battre.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ambroisie Palel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ambroisie Palel, Dim 15 Avr 2018, 09:20



Suite de l'évaluation, disculpeme tambien guapa


J'ai piqué ton LA pour un déplacement, j'espère que ça pose pas de soucis ups

Pas le temps de dire ouf qu'elle avait trouvé une solution plus qu'inventive pour répondre à l'exercice. Tu commençais à te dire qu'elle avait un niveau très élevé, comment cela se faisait ? Sûrement des mois, voire années d'entraînement. Elle avait peut-être suivi une formation d'Auror avant de lâcher pour l'école ? Faudrait que tu lui demandes, autour d'un verre. Tiens oui c'était une bonne idée ça un verre.
T'avais observé sa méthode, ses gestes : précis, efficaces. La malle était déjà refermée je lâche donc un large sourire et bravo, c'était du rapide. D'un coup de baguette tu refermes le cadenas de la malle, faudrait pas que votre ami s'agite trop et vous fasse bonjour.
Plus loin dans la salle tu vois un épais brouillard se former, encore une idée à la Ian Benbow ça ? T'en doutes. Mais en tout cas la personne qu'il évalue, une rousse il te semble de loin et pas très vieille en vient à préférer se cacher.  T'as un pressentiment que tu la retrouveras dans la catégorie que t'encadres. Par contre, la belle brune qui se tient près de la malle elle aura le privilège d'être dans la catégorie au dessus. Un dernier exercice pour le vérifier et tu pourrais clôturer l'évaluation. Mais avant fallait s'éloigner du carnage qui allait avoir lieu, parce que faut dire que t'avais aussi vu que ton patron s'amusait à bouger le sol, ça allait en faire du nettoyage après une journée pareille, du coup suis-moi, c'est un peu trop chaotique de ce côté, on va s'éloigner un peu pour le prochain exercice. T'avais donc commencé à marcher vers le pôle opposé de la salle, chacun son espace comme ça.
Tout en marchant t'avais repensé à l'idée d'aller boire un verre, tu savais pas si elle accepterait mais bon qui ne tente rien n'a rien pas vrai ? Un regard pour la sorcière qui te suivait et puis ça te dit d'aller boire un verre ? Il reste un exercice et après finito, j'ai ma soirée ! Arrivées au pôle extrême tu avais continué à parler, elle répondrait par la suite tu le savais donc je t'explique ce fameux exercice, il va te falloir un dernier effort. Je vais lancer le sortilège Ragnarok de manière à t'enfermer dans un cube. Tu auras cinq minutes, le temps du sort pour faire l'exercice. Il est assez efficace, l'idée est du patron et je l'aime pas mal cet exercice. A peine dans le cube tu lances un Expelliarmus, comme il va ricocher tu dois l'éviter, à une minute tu lances un nouveau sort et ceci toutes les minutes jusqu'à ce que le sort disparaisse. Tu es prête ? Un sourire pour la brune, tu pensais vraiment que ça ne lui poserait pas de problème, alors t'étais confiante. Vivement que vous sortiez profiter de la soirée si elle était d'accord.



By Temp & Lïn


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azénor Philaester, Mar 17 Avr 2018, 21:35


Ambroisie



A quoi bon répéter ce que seule Ambroisie va lire, me direz-vous? Pas le temps pour les blabla, j'ai assez de gallions pour ça; place à la nouvelle épreuve, spéciale Benbow. Ah. Un coup d’œil au fond de la salle, ma sœur et mon mec, rien que ça. Décidément que de belles personnes en ce haut lieu. Ambroisie me propose d'aller se boire un verre après l'évaluation; et comment! J'accepte immédiatement.
Je lui fais signe que je suis prête, et la belle Framboise lance un #Ragnarok. Je n'aime pas vraiment l'idée d'être emprisonnée dans un cube, mais enfin je suis plutôt agile. Je m'imagine que l'exercice ne devrait pas trop m'attirer de problème... Enfin bref, essayons de ne pas s'auto désarmer! Je souffle un coup, touche de mes mains les parois invisibles du cube, histoire de délimiter visuellement les contours de ma cage, savoir où se positionner tout cela. Et quand je suis prête, #Expelliarmus! Je dois tenir une minute entière. Je baisse automatiquement la tête lorsque je vois le sortilège foncer vers moi, puis je gesticule comme un dindon à la course pour éviter tant bien que mal mon propre sortilège. Baguette à la main, je ne lâche pas le sortilège des yeux. Une minute passe et il se dissipe. J'en relance un deuxième. Une idée me vient. #Adarga!
Une gelée entoure mon tronc et repousse toute seule mon Expelliarmus. Plutôt pas mal! Au bout du cinquième Expelliarmus, donc de la cinquième minute, je préfère lancer des #Protego à tout bout de champs, tout en gesticulant histoire d'éviter au plus le sortilège. Finalement, une fois le Ragnarok de Ambroisie dissimulé, je ne me suis faite avoir qu'une seule fois par mon propre sort, distraite par un coup d’œil lancé à Ian et Mered. C'est vrai quoi, il fallait bien que je vérifie qu'il...Enfin qu'elle, ne lui fasse aucun mal! (hihi)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Salle d'évaluation

Message par : Ian Benbow, Mer 02 Mai 2018, 16:00



Évaluation de Mered Adand.


Le regard fixé sur Adand, je l'observe s'empêtrer dans ma gelée. Je pense que l'on peut appeler ça une réussite. Néanmoins, l'ancienne étudiante ne se laisse pas déstabiliser et parvient à se protéger de mon sortilège de stupéfixion. Ensuite, plus rien. Je la vois bien tenir sa baguette dans ma direction, mais je n'entends, ni ne voit rien. Je fronce les sourcils, trouvant cette façon d'agir des plus déconcertantes, cependant je ne compte pas lui laisser de repos. Et alors que je me sens en position de force, je décide d'enfoncer encore un peu plus le clou.

- #Metalo scensio ! Rien ne s'est encore produit, que je prononce déjà mon second sortilège. #Lumus Solem !

Alors qu'une lumière vive jaillit de ma baguette, et m'aveugle tout autant que mon adversaire - je l'espère - je sens mes forces disparaître. Je commence à tousser, bruyamment. Je perds l'équilibre et tombe au sol, à genoux. Les yeux fermés. Ma baguette m'échappe alors que j'essaie de comprendre ce qui m'arrive. Ma respiration est de plus en plus bruyante, de plus en plus compliqué. Ma toux s'accélère, s'intensifie. À tâtons, je cherche mon outil magique. Je comprends. Elle n'a pas dû aller bien loin. Je tâtonne, à la recherche de ma baguette, mais aussi d'air. J'ouvre les yeux, mais je ne vois rien, juste un voile blanc qui m'empêche de discerner ce qu'il y a autour de moi.

Ma main droite frôle un morceau de bois. Je l'attrape, persuadé qu'il s'agit de ma baguette. Je la tâte, repère le manche. Je ne respire presque plus. Mes genoux n'ont plus d'énergie, et lâche, me laisse tomber au sol. Je ne la lâche plus.

- *Apneocapit* ! Informulais-je, visant ma propre gorge.

Une bouffée d'air, extrêmement bruyante. Une nouvelle toux, d'abord sèche puis plus normale. De l'air, du vrai. Sur le ventre, je reprends mes esprits. Je commence à apercevoir le sol, ma vue revient. Sourire aux lèvres, je viens de me faire avoir par une combinaison que j'utilise depuis plus de trois ans, et ma participation à la coupe d'Angleterre de duel. Je me redresse lentement, en manque de force. Bien que je sois à nouveau capable de respirer correctement, je ressens l'effet du manque d'air respirable de ces trentes dernières secondes.

Toujours impossible de voir clairement, certainement à cause de ma vue accentuée par le sortilège de l'œil du chat. Une fois debout, j'avance de quelques pas en titubant, je ne sais plus vraiment où je suis. Où se situe Adand ? Mon filet de fer a t-il atteint son objectif ? Allais-je me retrouver face à une adversaire emprisonnée ou à une ancienne étudiante prête à m'achever ?

Baguette dans la main droite, je jette des regards à droite à gauche, cherchant une forme pouvant appartenir au corps de la Serdaigle. Le souffle court, je m'apprêtais à répondre à une attaque, quand bien même je ne me sentais plus réellement capable d'enchaîner pendant très longtemps.


By Temp & Lïn
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Mered Adand, Jeu 03 Mai 2018, 16:33


Car on aime détruire le Heurtoir chez les ODP  Ange
To Ian dont j'ai le LA

Le doux parfum de la défaite n’avait pas encore atteint les narines de Benbow, il était encore vaillant. Optimiste mais respectueuse de ses capacités, je ne fis pas l’erreur de crier victoire trop vite et tentai de me dépêtrer de sa gelée. Les godasses engluées, je me débattais pour me défaire de cette situation quand je trouvais la solution, c’était si simple en réalité que je n’y avais pas pensé sur l’instant. Au lieu de lutter contre cette mélasse, je décidai d’abandonner mes chaussures. Et voilà que j’affichais mes magnifiques chaussettes roses à pois jaunes. Pas de commentaires sur la faute de goût, j’étais au moins libre de marcher.

Recentrant mon attention sur mon adversaire, je m’approchais doucement de lui. Le fourbe m’attaqua à coup de lumière aveuglante en pleine tête ! Déstabilisée, je mis ma main devant mes yeux mais le mal était fait. Je reculai par réflexe et me pris les pieds dans mes souliers, me faisant tomber. Dans mon malheur, je m’en sortais plutôt bien, je sentis le filet de Benbow me frôler les cheveux. Sans ma chute, il serait probablement fixé à ma poitrine, formant une camisole synonyme de déroute et de fin du duel. Je riais de ma fortune, trop d’ailleurs, je n’avais pas remarqué que l’air aspiré n’était plus pur. Ma sphère s’était brisée à cause du choc.

Au sol, mes poumons commencèrent à souffrir, l’apnée n’était pas un de mes points forts. Je me faisais piéger par mon propre sortilège, quelle cruche ! Il me fallait créer une ouverture et rapidement avant de m’évanouir. L’instinct de survie rassembla mes dernières forces afin de formuler un #Bombarda contre ce que je pris pour le mur du fond, j’étais pas certaine de ce que je visais dans mon état de semi-cécité. Visiblement, j’avais encore assez de forces pour dégommer une cloison. Je m’empressai de lancer un #Eolo Procella pour supprimer l’atmosphère prenante des lieux, je sentais l’inconscience me gagner.  

Le nuage fut expulsé à l’extérieur et un air sain prit sa place. Je m’empressai de l’accueillir à coup de grandes inspirations, je venais d’échapper au pire. Dans la manœuvre, j’en avais oublié mon ancien professeur. J’ignorais totalement dans quel état il se trouvait ? J’avais bien entendu une toux puis un silence, inquiétant cette histoire… Sans brouillard, il ne fut pas difficile de le repérer, il était vivant et debout. Par contre pas très en forme, il avait dû avaler une bouffée de mon cadeau. Je souriais fièrement, j’avais mis à mal un homme expérimenté. Il me restait plus qu’à mettre un terme à ce duel, à achever l’animal blessé. Et je parlais pas de le tuer hein !

Je me relevai péniblement, j’avais présumé de mes forces, j’étais à plat. Les mains sur les genoux, la bouche grande ouverte, je cherchais de l’oxygène, j’étais guère mieux que Benbow en réalité. Je pointai sa baguette en sa direction, la victoire était si proche, à un dernier sort près. Je tenais la revanche de l’ensemble des étudiant.e.s qu’il méprisait au bout de Sérénité, c’était en leur honneur que je m’apprêtais à le frapper. Cependant dans mes valeurs, il y en avait une principale, supérieure à ma rancœur, le respect. J’étais assez humble pour reconnaitre que le destin m’avait bien aidé dans ce combat, je n’avais pas réellement gagné.

Ma baguette resta dirigée sur son buste, je lui envoyai un #Revigor en puisant dans mes propres réserves, il le méritait amplement. Touché, je l'aperçus reprendre des couleurs. J’abaissai mon morceau de bois que je rangeai dans ma manche, lui indiquant le terme de l’affrontement. Malgré mon essoufflement, je trouvai des ressources pour rejoindre le brun, je lui tendis une main et réussis à prononcer quelques phrases.

« Félicitations professeur, vous êtes du genre coriace vous. J’ai ma dose pour aujourd’hui, j’ai plus le rythme et j’suis morte. », comme s’il ne l’avait pas deviné à mon état, « Désolée pour le mur, vous m’en voulez pas j’espère ? On peut boire un coup chez vous ? Toutes ses péripéties m’ont données soif, ça sera sans alcool pour moi. »

Mon sourire en coin était revenu, je bombais même le torse. Pour une rouillée, j’estimais m’être bien débrouillée. J’attendais de voir ce que mon évaluateur conclurait de son côté.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Marjorie Lunas, Lun 02 Juil 2018, 23:32




Evaluation
Autorisation du staff pour poster

Le Heurtoir c'est génial blablabla, tu devrais t'abonner gnagnagna ! Et c'est comme ça que je me retrouve à pousser la porte de l'établissement aujourd'hui. J'avais envoyé une lettre pour un abonnement il y quelques jours, et maintenant je dois officialiser ça avec une espèce d'évaluation, parce que mes 5 gallions je les ai bien vu s'envoler. Alors quand faut y aller…
Je comptais sur Jace pour m'accompagner, me conseiller, après tout c'était lui mon coach attitré à l'école, mais je l'ai pas croisé, alors je suis toute seule aujourd'hui. Et j'appréhende un peu, parce que je suis pas des élèves les plus douées, alors je sens que cette évaluation ne va pas être du gâteau… Donc au final je me dis que c'est pas si mal si Jace n'est pas là, ça évitera qu'il se foute de ma tronche…

Inspire, expire Marjo, ça va bien se passer. J'ouvre la porte et pénètre dans le Heurtoir, avance de quelques pas et me présente à l'accueil, phrase un peu bateau, celle de la fille un peu perdue, qui ne sait pas ce que les prochaines minutes lui réserve réellement.

- Bonjouuuur ! J'ai pris un abonnement chez vous il y a peu, et c'est mon premier passage ici...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azaël Peverell, Mar 03 Juil 2018, 11:37


Marjojo

Y'a un début à tout. Maintenant que t'es embauché ici, va falloir que tu te donnes à fond. Et que t'essaies de faire les choses bien. T'en es sans aucun doute capable. Après tout, Elly compte sur toi. Et le job a l'air vraiment cool. Entraîner des gens, c'est s'entraîner soi-même en même temps, t'as tout à y gagner. La seule ombre au tableau, c'est Becker. Mais il ne perd rien pour attendre. Bref, c'est ton premier jour en tant qu'entraîneur dans l'établissement, et t'as plutôt intérêt à assurer. Elly est dans son bureau, et tu ne doutes pas une seule seconde qu'elle soit capable de débarquer à tout moment pour te tomber dessus si tu ne fais pas les choses correctement.

Une voix se fait entendre de l'accueil. Tu apparais dans l'encadrement de la porte pour faire face à une demoiselle, un peu plus jeune que toi. Son visage te dit vaguement quelque chose. Tu as dû la croiser plus d'une fois dans les couloirs de Poudlard, mais t'es bien incapable de mettre un nom sur cette tête. Peu importe, t'es pas franchement là pour faire copain-copain. En tous cas, t'es bien content que ta première cliente soit une élève de l'école. Disons que ça enlève un peu de pression. Tu te forces à afficher un léger sourire, histoire de ne pas la faire fuir immédiatement.

- Bonjour, bienvenue au Heurtoir !

Jusque là, c'est facile. T'as repris ta phrase de base que tu sortais aux clients des Trois Balais. Comme quoi, ça marche n'importe où. EN plus, elle est probablement plus stressée que toi. Et ça, c'est rassurant. Après tout, c'est bel et bien toi qui va mener la danse ici. C'est parti pour le petit speech explicatif. Tu lui fais signe de te suivre jusqu'à la salle d'évaluation tout en expliquant brièvement la suite des événements.

- Vu que c'est la première fois que tu viens, je vais devoir évaluer tes compétences. Rien de bien méchant, c'est juste pour voir ton niveau et savoir ce qu'il faudra le plus travailler par la suite pour que tu t'améliores.

Tu désignes l'espace disponible dans la salle avec un léger sourire, pour bien montrer que c'est ici que les choses vont se dérouler. Il n'y a plus qu'à savoir comment exactement. Et comme tu n'as pas franchement de préférence, c'est elle qui choisira.

- Reste plus qu'à savoir si tu préfères me montrer ce que tu vaux en duel direct contre moi ou si tu préfères utiliser l'une de nos cibles mouvantes. Sachant que l'utilisation de cette dernière te coûtera 8 gallions.

Petit sourire de requin. C'est que t'adores toujours autant soutirer de l'argent aux autres. C'est peut être bien pathologique à ce niveau là. En fait, t'aurais même aimé ne pas lui laisser le choix, histoire d'être sûr qu'elle raque. Mais si Elly venait à l'apprendre, t'es à peu près certain que tu finirais enterré vivant. Donc tu fais en sorte de rester sage. Mais pas trop. Parce que tu gardes bien pour toi que l'utilisation d'une cible dans l’établissement est normalement gratuite. Personne verra le truc, pas vrai ? Tu fais venir à toi la liste des nouveaux abonnés de l'établissement d'un coup de baguette. Parce que c'est bien mignon tout ça, mais faut quand même que tu vérifies qu'elle est belle est bien inscrite.

- Avant de commencer, tu peux me donner ton nom ?

D'ailleurs, t'as dû oublier de te présenter. Mais bon, tout le monde te connaît, pas vrai ? T'es quand même membre de l'ancien duo de stars de Poudlard, ça passe pas inaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Marjorie Lunas, Mar 03 Juil 2018, 15:56



Aza

Un jeune homme apparait dans l'encadrement de la porte. Sourire au coin des lèvres, je le reconnais tout de suite. Azaël. J'avais fait quelques cours avec lui il y a 2 ou 3 ans je pense. On passe pas à coté du phénomène, duo incontournable avec mon ancien préfet, je crois que les profs étaient heureux de s'en débarrasser. Et voilà que je le retrouve aujourd'hui au Heurtoir. Il a un peu changé, ou pas. C'est peut-être moi qui ai grandi et qui le voit différemment : sacrément beau gosse. Mais là n'est pas le thème de la journée. Je me dis juste que ça rendra l'évaluation plus agréable.

Petite présentation rapide du programme de la journée, je suis plutôt rassurée. Rassurée… par le mec turbulant de l'école, je sens que j'ai pas fini d'être surprise. Je le suis jusqu'à une salle, son sourire me confirme que c'est ici que mon carnage va se passer. Son sourire fait déjà des ravages. Il veut tester mon niveau ? Il va pas être déçu du voyage, parce que je pense qu'il y a tout à revoir là… Alors j'écoute sa proposition lui, ou le mannequin ? Il est mannequin vivant alors bon... Mais c'est le prix du mannequin qui me calme, la vache c'est plus cher que l'abonnement lui-même ! Alors c'est lui que je vais prendre. smirk

- Euh contre vous ça me va !


Petit mouvement de baguette et du parchemin vole jusqu'à ses mains. Il me demande mon nom, je répond simplement "Marjorie Lunas" et j'attend simplement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azaël Peverell, Mar 03 Juil 2018, 16:36


Marjojo


Léger haussement de sourcils en l'entendant te vouvoyer. Comme quoi, un boulot peut changer un homme. Tu viens de te prendre un sacré coup de vieux dans la gueule. Mais au final, tu trouves ça plutôt amusant. C'est que ton nouveau statut peut te faire devenir quelqu'un d'impressionnant pour les plus jeunes de vos clients. Et donc t'attirer leur confiance. Ce qui te permettra de les arnaquer encore plus facilement. Si ce n'est pas magnifique ! La demoiselle a d'ailleurs l'air d'être la cible parfaite. Sans doute impressionnable facilement. Tu vas devoir vérifier ça.

Tu trouves rapidement son nom sur la liste. D'ailleurs, tu t'en souviens tout aussi vaguement que sa tête. Comme quoi, tu faisais un peu attention à ceux qui t'entouraient lorsque tu étais encore au château. Un peu. Tu hoches légèrement la tête tout en faisant repartir la liste d'où elle vient. Tu désignes la salle d'entraînement à Lunas sans te départir de ton léger sourire.

- Hé bien, il n'y a plus qu'à.

Tu te débarrasses de ta veste en la laissant tomber sur l'un des bancs en bois disposé le long du mur de la salle. Histoire d'être à l'aise dans tes mouvements. tes manches courtes laissent apparaître la cicatrice circulaire que McKinnon t'as infligée avec son fouet enflammé. Cicatrice qui ne disparaîtra malheureusement jamais. Tu viens te mettre à un bout de la pièce, en face de la jeune femme, baguette en main. Tu la salues dans les règles de l'art, baguette levée puis abaissée sur le côté avant de te mettre en garde. Ton regard plonge dans celui de la Poufsouffle, espérant ainsi lui faire comprendre que c'est maintenant que commencent les choses sérieuses.

- A toi l'honneur. Montre moi ce que tu vaux.

Avant d'attaquer toi-même, tu préfères te faire une idée de son niveau. Histoire de ne pas y aller trop fort, ou au contraire, pas assez. Sait-on jamais, elle est peut être pleine de surprises. Aussi tu te tiens tout de même sur tes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Marjorie Lunas, Mar 03 Juil 2018, 22:31



Aza

Petit signe en direction de la salle, il est temps de passer aux choses sérieuses. Monsieur enlève sa veste alors je fais de même, simple débardeur et un short, j'avais opté pour une tenue confort. On est dans un monde délicat où je sais jamais comment m'habiller. Suffisamment couverte pour amortir les sortilèges ou au contraire une tenue confortable. Et puis j'avais opté pour le confort, l'avantage de la magie c'est qu'en un coup de baguette on balance des Episkey et ça repart. Puis on se met en place, il se positionne face à moi après le rituel classique d'un début de duel, salutations et tout ce qui suit. Et en plus j'ai l'honneur de débuter. Super, c'est qu'il est Gentleman en plus, ou alors il veut juste me laisser l'occasion de jeter un sortilège avant de m'asmater. Y a rien de plus vexant que de finir K.O. sans avoir eu le temps de porter un coup. Petit signe de tête pour lui faire comprendre que j'ai compris. Je réfléchis un instant sur la meilleure manière de commencer. C'est que j'en ai pas fait beaucoup des duels, le seul que j'ai vraiment fait, je veux l'oublier, parce que le souvenir qui y est attaché est trop douloureux, alors je repars à zéro. Pas la peine non plus de réfléchir aux conseils des Aurors, leur méthode consistait à fuir et c'est pas vraiment ce qui était demandé ici. Et puis je vais pas fuir devant un mec pareil.

Je me dis que tous les sortilèges du style silencio et bloclang c'est pas la peine, il doit être le genre de personne qui sait informuler, je me retrouverai pas plus avancé. Alors va falloir que je trouve autre chose, un espèce d'enchainement pas trop difficile, histoire de pas me griller tout de suite. Un sort rapide à lancer pour commencer, un truc pour le déconcentrer, et puis un autre pour le mettre hors jeu, laissez moi rêver…

#Aguamenti !


Vite vite trouve un truc n'importe quoi ! Euh… Euh !

#Everte Statum !


Grosse inspiration hein… Mais c'est le seul truc qui m'est venu en tête. Je me rend compte de mes propres défauts rapidement, les sorts je sais les lancer… A peu près. Mais lancer quoi ? Ca c'est le gros point d'interrogation, alors je pense qu'on est parti pour un défilé de sortilège qui n'auront ni queue ni tête…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azaël Peverell, Mar 03 Juil 2018, 23:30


Marjojo


Tu la laisses commencer. Et tu commences déjà à analyser la situation. Déjà, elle perd quelques secondes avant de lancer son premier sort. Ce n'est pas bien grave actuellement car tu la laisses commencer, mais dans un duel réel, son adversaire n'aurait pas hésité, et elle aurait perdu le bénéfice de la première attaque. D'autant plus que c'est celle qui permet le mieux d'avoir son adversaire par surprise puisqu'il ignore alors tout du style de duel qui sera utilisé. Mais bien souvent, la première attaque donne le ton. Ou la domination directe. Et là... C'est un jet d'eau qui t'atterrit en pleine poitrine, sans que tu ne cherches à l'éviter ou à t'en protéger.

Le sort est bien réalisé, d'une puissance moyenne. Ton t-shirt est tout simplement trempé, collant à ta peau et à tes muscles. Mais rien d'autre. Aucune douleur, aucune gêne occasionnée, même pas une légère surprise. Tout au plus... Un amusement blasé ? L'eau froide t'a bien réveillé, ôtant toutes traces de pensées extérieure. Te voilà dans ton rôle d'entraîneur, réellement. Et tu t'aperçois qu'il risque d'y avoir du boulot si pour elle attaquer quelqu'un consiste à lancer une bataille d'eau.

Le second sort te fonce droit dessus. Un peu plus recherché. Enfin.. Toujours très basique, mais au moins, il a une réelle portée d'attaque. Tu te demandes réellement à quoi a servi l'aguamenti si ce n'est pas pour enchaîner avec d'autres sorts comme l'Electrocorpus ou ceux utilisant la glace. Après tout, là, tu reconnaîtrais l'utilité du sortilège. Mais l'Everte Statum n'a rien à voir. Mais tu ne cherches pas à comprendre davantage. Ta baguette esquisse un mouvement tandis qu'un sort franchit tes lèvres, rapidement.

- Deflectere !

Aussitôt, le sort lancé par la jeune femme change de direction pour revenir droit sur elle. Léger sourire de ta part. T'as hâte de voir si ses réflexes sont meilleurs que les sorts qu'elle utilise. Même si ça ne devrait pas être trop compliqué de faire mieux. Et si elle se le prend, tu pourras au moins jauger la puissance de son sortilège. Tu pointes ta baguette sur toi même pour informuler un #Consectetuer Dryer. Une douce chaleur t'enveloppe alors que ton t-shirt sèche aussitôt. La tête légèrement penchée sur le côté, tu reportes ton attention sur Lunas.

- Donne tout ce que t'as. N'hésite pas. Ne te retiens pas.

Non parce qu'il faut dire ce qui est, pour lancer un aguamenti... Elle n'est pas à fond là, si ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Marjorie Lunas, Jeu 05 Juil 2018, 01:23



Aza

#Protego !


Ah celui-là je sais le faire. Quand on est une brêle, c'est le premier sortilège qu'on apprend à faire comme il faut, parce qu'on en a ras le postérieur de s'en prendre plein la tronche. Alors faute de s'avoir attaquer convenablement, j'avais au moins appris à réagir dans les temps pour amortir les chocs. J'ai bien dit "amortir". Parce que bon, l'écran total c'est pas encore ça, mais ça m'évite une belle part de dégâts. Là je m'en sors pas trop mal, il me renvoie mon propre sort à la figure sans aucun mal pour le détourner, résultat je recule juste de 2-3 pas, sans me casser la figure. Dis donc, je garde un soupçon de fierté quand-même ! Presque. Parce que le bonhomme en face je lui fais tellement peur qu'il prend même le temps de faire sa lessive en me disant que j'ai le droit de me réveiller. Enfin il l'a pas dit comme ça mais c'est pareil quoi… Bon déjà j'élimine la possibilité de lui lancer les sortilèges directement dessus, vu la facilité qu'il a pour les contourner, si je veux pas tout me reprendre dans la tronche et me faire mal toute seule je me dis que c'est pas le bon plan. Alors on va essayer autre chose ! Il a fait sécher son t-shirt zut quoi mais pas le sol, et c'est lui que je vise.

#Glacio !


Que j'enchaîne directement avec un #Seismus. Jamais tenté ce sortilège là, bon déjà j'ai le mérite de savoir qu'il existe, ensuite je sais qu'il est un poil plus compliqué, alors je me doute que la secousse ne sera pas dingue, mais avec le sol potentiellement gelé j'ai espoir qu'il s'éclate au sol… C'est beau de rêver hein, mais c'est ce qui m'était passé par la tête. Te fout pas de moi coach…
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Salle d'évaluation

Message par : Azaël Peverell, Lun 09 Juil 2018, 21:03


Marjojo


Bon, au moins, elle sait se défendre correctement. Comme quoi, les surprises sont toujours possibles. D'ailleurs, elle semble avoir tes paroles au sérieux, parce qu'elle commence enfin à lancer des sorts avec une portée d'attaque un peu supérieure. Un sourire se dessine sur tes lèvres. Tu vas enfin pouvoir t'entraîner un peu. Après tout, si t'as pris ce job, c'est avant tout pour t'améliorer toi dans des conditions de duel. Et avec un adversaire plus faible, mais qui se donne à fond, c'est un bon moyen de commencer. T'es sans doute tombé sur la première cliente parfaite pour te mettre dans le bain.

Son Glacio est vraiment très bien exécuté. Tu n'as que le temps de bondir en arrière pour ne pas te retrouver sur une plaque de glace bien trop glissante à ton goût. Et tu enchaînes aussitôt avec un #Montem Tractus, pile au moment où tu entends sa seconde attaque. Le sol s'élève devant toi, brisant la glace et formant une protection suffisante, quoi que plus faible que ce que tu voulais. Si t'as pas voulu utiliser ce sortilège devant le Pédagogue de peur de te ridiculiser, t'as bien l'intention de lui montrer que tu le maîtrises parfaitement à votre prochaine rencontre.

Le séisme lancé par Lunas fait légèrement trembler le monticule, laissant quelques gravas rouler le long de ses flancs. Tu n'es visiblement pas le seul à faire quelques essais durant ce combat. Mais tu n'as pas l'intention de la laisser se reposer. Tu pointes ta baguette au sommet du monticule que t'as créé un peu plus tôt en lançant un #Ascencio qui te permet de te retrouver en haut rapidement. Une fois bien réceptionné, ta vue dégagée et ta hauteur te permettent d'être en position d'attaque parfaite. Tu vises la demoiselle avec un #Exteto Stattiga, l'un de tes sorts favoris, il faut bien se l'avouer. Et tu te laisses aussitôt glisser en bas afin de ne pas rester une cible parfaite pour une possible contre attaque.

Tes trois flèches se dirigent droit sur leur cible, et tu te demandes vaguement si tu aurais des problèmes pour avoir embrocher une cliente.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle d'évaluation

Message par : Marjorie Lunas, Mer 11 Juil 2018, 00:35



Aza


Je suis dégoutée. Déjà que je me trouve pas très douée, si en plus quand je réussis des sortilèges il les évite aussi simplement, et bah je suis pas sortie… Je me dis qu'au moins je suis pas là pour rien, qu'il y aura de quoi faire, mais je prends les évaluations au sérieux, mon petit côté Serdaigle je crois, et j'ai clairement pas envie de me prendre une mauvaise note. J'imagine la honte s'il me sort "bon bah… t'es nulle", parce que je crois qu'il en serait capable…

Mais pas le temps d'y penser, il est en train de se fabriquer un muret. Sur le moment je me demande quel est le rapport avec mon Séismus, et la réponse c'est "aucune" je crois. Pourquoi s'enquiquiner à se protéger d'un sort qui change rien hein ? Par contre lui il s'est pris pour un ninja je crois, à grimper là haut et à... me balancer 3 flèches dessus ? Ooooh ! Il est sérieux ? Bon sang mais moi je croyais que c'était tranquille comme évaluation, pas un truc où on essaierai de m'embrocher ! Et je crois que pour la première fois j'apprécie vraiment les caractéristiques de ma baguette : dans les sortilèges de protection, elle fait sacrément bien le taf !

#Ragnarok


Je vois les 3 flèches s'écraser sur la protection, je sais pas trop combien de temps elle résistera, pas 5 minutes ça c'est sûr étant donné la différence de niveau avec mon adversaire, mais si elle pouvait m'offrir un peu de répit, ça m'arrangerait… En attendant je dois m'occuper de lui renvoyer la balle, je pensais pas que les sorts seraient aussi violent, mais je comprends un peu mieux ce qu'il entend par "donne tout". Alors je me concentre sur un seul sort, parce que j'ai bien envi de le réussir quand même, et c'est son bouclier que je veux briser, ou plutôt faire exploser, il est redescendu tranquillement derrière, pas fou le type à rester percher là haut, et j'ai dans l'idée d'au minima lui briser sa protection, et au mieux qu'il se prenne quelques éclats de son propre bouclier dans la figure. Alors j'y met toute ma motivation, parce que là encore, c'est pas un sort que je maîtrise tout à fait, et je sais très bien que même si j'y met toute ma puissance, ça fera pas des chocapics.

#Bombarda


Le sort s'élance sur le petit monticule, pas trop trop mal exécuté pour moi.

Donc Marjo met tout plein de volonté dans ce sortilège, qu'elle balance sur le muret du Montem Tractus, sortilège orange et Marjo = n'a même pas encore ses buses, forcément, même en donnant tout c'est pas le feu d'artifice du 14 juillet… Met il a le mérite d'être lancé, alors je te laisse juger de la qualité de ton Montem Tractus pour l'arrêter ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Salle d'évaluation

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Salle d'évaluation

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.