AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques
Page 3 sur 4
Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Cendra Sundrop
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Cendra Sundrop, Lun 05 Fév 2018, 17:41


Cendra avait très envie de pleurer tant elle était embarrassée. Elle voyait bien que la professeure était déçue de son absence de réponse. Et pourtant, ce n'était pas de la mauvaise volonté...

Lorsque la centaure lui avait posé la question, elle avait eu beau creuser dans sa mémoire, la réponse refusait de lui revenir. Meliane l'intimidait beaucoup et sa présence la perturbait au point de l'empêcher de réfléchir. Il faut dire qu'il en fallait peu pour perturber la timide petite.

Son malaise avait encore augmenté en voyant tous les autres élèves répondre sans problème à leur question. Était-elle la seule ignorante de cette classe ? La gorge nouée par l'angoisse et la honte, elle avait bien tenté d'avouer son ignorance, mais aucun son n'était sorti de sa bouche.

Et maintenant, elle se sentait encore plus mal à l'aise qu'avant...

Elle ravala ses larmes du mieux qu'elle put. Malgré cela, elle ne put empêcher sa voix de trembler un peu lorsqu'elle prit la parole après Eliott et Jade pour répondre à la question de l'enseignante :

- Je ne me suis jamais vraiment approchée de la forêt. A vrai dire, cela m'effraie un peu... Un jour pourtant, je me promenais dans le parc et j'ai entendu un drôle de cri, on aurait dit un souffle. Je me suis approchée mais je n'ai rien vu. Pourtant le bruit était là, tout près de moi. Je cherchais et je ne comprenais pas quand soudain ma sacoche que je portais en bandoulière s'est ouverte toute seule ! Des petits morceaux de viande que j'y avais mis pour ...

Elle s'interrompit un instant pour ravaler les larmes que son discours avait fait monter dans sa voix.

- ... Que j'y avais mis pour nourrir les hiboux, il me semble, se sont mis à disparaitre. Je vous avoue que sur le coup, j'ai paniqué. Je suis restée le plus immobile possible. Puis j'ai entendu la créature s'éloigner. Je ne sais pas vraiment de quoi il s'agissait... Peut-être un Sombral, mais je ne les savais pas si familiers.

Voilà, fait. Elle pressa ses paumes contre ses yeux pour dissimuler les larmes qu'elle avait du mal à retenir maintenant. Elle se connaissait, elle ne retrouverait pas sa bonne humeur si facilement.




HRPG : je suis teeeeeeeeeeeeeeeeeeeellement désolée !!!!!!! Ma connexion internet m'a lâchée sans prévenir et je ne l'ai retrouvée que le 31 janvier, 22h30. Donc ni forum, ni Discord. Et ensuite, j'ai voulu m'expliquer mais comme je suis en plein déménagement, je n'avais pas le temps de me poser sur mon téléphone et encore moins sur un ordi ! Je vais me rattraper maintenant, promis !
Revenir en haut Aller en bas
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Yoomi Arcaniss, Lun 05 Fév 2018, 22:36


L'Asiatique avait parvenu à répondre correctement à la question de la Centaure malgré une hésitation certaine. Il ne manquait alors plus que la réponse de Cendra, sûrement la plus jeune du groupe maintenant que Yoomi y pensait. Cette dernière ne semblait pas réussir à trouver la réponse, ce qui déçue légèrement Miss Blanchet. Yoomi lança alors un regard compatissant envers la plus petite, essayant de lui afficher un sourire de soutien. L'avait-elle vu ? Qui sait.

Tandis que la professeure ainsi que Jade avait remercié Méliane, la brune afficha un sourire avant de murmurer un petit « Merci » assez discret. Il fallait dire que cette centaure l'impressionnait énormément, autant par sa stature physique que ses connaissances infinies. Et puis, cette démonstration avec une prédiction, incroyable. La divination, Yoomi devait absolument creuser pour en savoir plus. Après tout, elle qui avait baigné depuis sa tendre enfance dans les sciences pures, la divination était un domaine complètement en contradiction. Pour elle en tout cas.

Se mettant par la suite en chemin, c'est l'Anglaise qui vint fermer la marche, se plaçant derrière la petite troupe. Miss Blanchait tenait à connaitre la dernière créature que chacun avait pu apercevoir dans la forêt interdite, que ce soit de jour ou de nuit ... Même de nuit ? Sachant qu'il y avait un couvre-feu, ne serait-ce pas trop dangereux de parler d'une escapade nocturne à un prof ?

Yoomi écouta alors les histoires de chaque Poufsouffle. Un hyppogryffe pour l'un, des botrucs et un demiguise pour l'autre et enfin .. un animal invisible ? Écoutant l'aventure de Cendra, la Jaune pouvait reconnaître la peur qu'avait pu sentir la plus jeune à travers ses paroles. C'est alors qu'elle la vit porter ses mains à ses yeux, comme pour cacher quelques choses. Des larmes ? « Je .. ça va ? » chuchota Yoomi à son attention, ne sachant pas trop comment réagir. Cette phrase était sûrement la plus idiote à prononcer mais trop tard, on ne peut plus annuler des paroles. Ce serait pratique parfois. Doucement, sa main vint se poser sur l'épaule de sa camarade, afin de lui montrer une certaine compréhension. Un petit sourire dessiné sur son visage, la brune lui chuchota une nouvelle fois quelques mots. « C'est du passé, ne t'inquiètes pas ! » Est-ce que Yoomi savait réconforter ? Visiblement non à première vue.

Maintenant c'était au tour de l'Asiatique de conter son histoire. Il devait tous y passer avant l'arriver. Se devant de parler, elle hésitait toujours à raconter sa petite escapade nocturne. Mais puisqu'elle ne se souvenait pas d'autre chose .. pas le choix. « Je .. Un soir, je suis sortie me balader dans la forêt interdite. » La brune marqua une pause, levant la tête vers la professeur pour voir une quelconque réaction avant de continuer. « La curiosité était là. Du coup, j'y suis allée et j'ai pu rencontrer une camarade mais aussi un ... mince comment ça s'appelle ? Un Sombral je crois ? Ma camarade était en train de le nourrir et il semblerait que j'avais la capacité de les voir. » La Jaune savait pourquoi elle pouvait les voir mais elle n'en dit pas plus, il valait mieux. « Mais malgré leur apparence assez effrayante, il n'y absolument rien à craindre d'eux je dirais. Ils sont plutôt bienveillants et sûrement assez gourmands parfois. » Elle avait dit sa dernière phrase d'un ton amusé, peut-être comme un message subliminal à Cendra pour lui montrer qu'elle n'avait pas à avoir peur de ces créatures ? Mais après, était-ce vraiment un sombral ?
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Kyara Blanchet, Mar 06 Fév 2018, 00:50


L'un après l'autre, les élèves se lancèrent afin de donner leur témoignage. Globalement, ils n'allaient pas dans la forêt interdite seuls et ça n'était pas plus mal. Quelques propos firent faire la moue à la professeure de Soins Aux Créatures Magiques, mais dans l'ensemble, ça allait.

- Vous avez eu de la chance monsieur Alderson, il faut être prudent quand on rencontre un hippogriffe ou n'importe quelle autre créature.

Kyara faisait toujours attention à bien rappeler les risques à ses élèves. En les mettant en contact avec des créatures, elle ne voulait pas qu'ils se sentent trop en confiance et tentent de refaire ce qu'ils avaient vu en cours. Comme organiser une rencontre avec un centaure. Elle n'imaginait même pas leur réaction si un élève venait pour essayer de tailler la bavette avec l'un d'entre eux. D'où ses rappels. Ils étaient encadrés quand elle était présente, la situation pouvait être tout autre s'ils devaient se retrouver seuls.

Progressant d'un bon pas, la Fourchelang n'avait pas oublié les derniers mots de Méliane. Apparemment, une créature avait besoin d'eux. Elle espérait que ça n'était pas trop grave. Les centaures avaient souvent une perception des choses bien à eux. Kyara aurait préféré que ce soit le cas cette fois-ci, mais son sang se glaça lorsqu'elle repéra une tâche de sang. C'était impossible à louper vu la particularité de ce dernier.

S'arrêtant et faisant signe aux élèves d'en faire de même, la professeure de Soins Aux Créatures Magiques s'approcha et posa deux doigts sur la trace. C'était encore frais. Relevant la tête, elle plissa les yeux et regarda autour d'elle avant de se tourner vers les élèves. Méliane avait raison, une créature avait besoin d'eux et ils ne devaient pas tarder.

- Une créature blessée se trouve non loin de là. Il va falloir accélérer le pas, mais restez tout de même prudent. On ne sait pas comment c'est arrivé. On va mettre à profit le temps de marche pour en apprendre plus sur cette créature. Vous répondrez à tour de rôle en marchant. Le sang est argenté, à quelle créature appartient-il ? Quelle est sa classification ? Quelle est la particularité de son sang ? Où peut-on retrouver cette créature ?

C'était tout en marchant que Kyara avait posé ses questions. Elle avait augmenté le rythme, mais surveillait tout de même que les élèves suivaient bien. Ça serait bête d'un perdre un au passage.


---

Vous avez jusqu'au 13 pour répondre chacun à une question. Il va sans dire que le premier qui poste devra donner la réponse à la première question pour dire de quelle créature il s'agit. Pour les autres qui suivront, vous pourrez choisir de répondre à la question restant de votre choix (sauf la première bien sur), seul le premier n'a pas le choix pour une question de cohérence. Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Elliot Alderson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Elliot Alderson, Mer 07 Fév 2018, 22:29


Après avoir raconté sa rencontre avec un hippogriffe, ce fut au tour de la préfète des Poufsouffle de raconter la sienne, puis au tour des deux autres filles. Il rendit son sourire à la préfète. Elliot avait déjà entendu parler des sombrals, mais il n'avait jamais eu l'occasion d'en voir de ses propres yeux. Ou peut-être n'était-il pas capable de les voir, il connaissait la "condition" pour ces créatures.

"- Vous avez eu de la chance monsieur Alderson, il faut être prudent quand on rencontre un hippogriffe ou n'importe quelle autre créature."

Il acquiesça d'un signe de tête, il n'allait pas faire le malin, ce n'était pas son genre, et il ne l'avait pas fait non plus devant cette majestueuse créature.

Le groupe continua de s'enfoncer dans la forêt pendant que chaque étudiant racontait sa situation. Elliot ne pouvait s'empêcher de regarder partout en marchant. C'était plus fort que lui, il essayait d'identifier des créatures dans les arbres ou au sol pendant qu'il marchait, curieux de ce qu'il pouvait y trouver. Il avait passé tous les étés de son enfance avec un chien comme compagnie, il se sentait beaucoup moins seul avec un animal à ses côtés. Étrange sensation, inexplicable, mais un besoin constant de sentir un lien avec la nature sauvage.

Tout d'un coup, ils s'arrêtèrent sur geste de la professeure. Elle posa ses doigts au sol et les posa sur une flaque d'un fluide d'une couleur qui paraissait argentée. Elle se tourna vers eux.

"- Une créature blessée se trouve non loin de là. Il va falloir accélérer le pas, mais restez tout de même prudent. On ne sait pas comment c'est arrivé. On va mettre à profit le temps de marche pour en apprendre plus sur cette créature. Vous répondrez à tour de rôle en marchant. Le sang est argenté, à quelle créature appartient-il ? Quelle est sa classification ? Quelle est la particularité de son sang ? Où peut-on retrouver cette créature ?"

La professeure repartit de plus belle et Elliot la suivit, elle augmentait le rythme. Il prit la parole le premier, pour répondre à la première question.

"Le sang argenté ne me fait pas penser à autre chose qu'une licorne... J'en ai bien peur... Je me demande ce qui a bien pu lui arriver."


Elliot répondit tout en continuant de marcher à un rythme rapide, il fallait retrouver la créature rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Jade Wilder, Dim 11 Fév 2018, 22:18


En pleine réflexion, Jade écouta les discours de Cendra et de Yoomi sur leurs propres rencontres dans la Forêt Interdite. Décidément elle était la seule à ne pas être très aventureuse, malgré cette curiosité constante. Respecter le règlement était à ses yeux bien plus important que de laisser ses idées d'aventures se concrétiser, mais c'était exactement dans ce genre de situation que la préfète voyait à quel point elle pouvait être décalée des autres parfois. Trop, sans doute. Soupir, alors que le désarroi de Cendra n'échappait pas à son attention. Était-ce à cause de la rencontre qu'elle décrivait ? Si elle ne s'était pas retenue, Jade lui aurait fait un petit câlin pour faire passer cette nervosité, mais la situation ne s'y prêtait aucunement.

Yoomi donc, clôtura les réponses apportées en parlant de sa rencontre avec un Sombral. Jade n'en avait jamais vu, mais elle savait qu'elle en aurait la capacité. A vrai dire, ces créatures la fascinaient beaucoup, leur lien avec la Mort était étroit et le fait qu'ils ne soient visibles que de certaines personnes les rendaient plus mystérieux encore. Sans doute que les gens généralement préféraient ne pas les voir. Ils avaient une signification très particulière et il fallait avoir perdu bien plus que quelques friandises pour pouvoir les approcher. Mais cela faisait un moment que Jade s'était résolue au fait qu'elle ne reverrait jamais ses parents. Qu'ils étaient partis. Son deuil était fait, du moins c'était ce qu'elle croyait. L'idée donc, d'associer leur mort à une créature comme les Sombrals ne lui était pas désagréable. Elle aurait largement préféré ne pas les voir, et retrouver ses parents, en vie et heureux. Mais la vie en avait décidé autrement, alors les mystérieuses créatures étaient un mystère de plus à découvrir. Est-ce qu'un cours porterait sur les Sombrals un jour ? C'était peu probable, puisque tous ne pourraient pas les voir, m'enfin elle pouvait toujours espérer ! Et bien sûr, voilà un cours qu'elle ne voudrait surtout pas manquer !

Le trajet, lui, se poursuivait pendant la discussion. Miss Blanchet avait l'air préoccupée, très certainement par ce qu'avait dit Méliane. Ce n'était pas étonnant en soi, si la professeure de Soins aux créatures magiques avait lié un lien aussi fort avec les différentes créatures, il était fort probable qu'elle y soit attachée et certain qu'elle veuille leur bien. Alors si l'un d'eux était blessé ou pourchassé, s'en occuper devait être une priorité.

Jade s'en inquiétait également. Pas parce-qu'elle avait un quelconque rôle dans la vie de la faune environnante, mais parce-qu'elle s'en préoccupait, tout simplement. Son lien avec les animaux, quels qu'ils soient, n'était pas un secret. D'ailleurs elle ne supportait pas d'en savoir un abandonné, apeuré ou blessé. Alors forcément, cette mission donnée par Méliane était très importante pour elle. Peut-être qu'elle se trompait, qu'elle se faisait des illusions et qu'il n'y avait pas de raisons de s'inquiéter. Mais mieux vaut prévenir que guérir comme on dit, non ? Malheureusement, les craintes se confirmèrent peu de temps après. Miss Blanchet semblait avoir aperçu quelque chose et leur demanda à tous de s'arrêter pour examiner... une tâche de sang. Visiblement encore fraiche. Mais ce n'était pas un sang classique, pas la couleur rouge/bordeaux qu'on connait si bien. Non, le liquide était argenté et il ne fallait pas avoir beaucoup de connaissances pour savoir de quoi il s'agissait. Sentant les battements de son coeur s'accélérer, la jeune fille observa leur professeure, dont les expressions ne cessaient de se modifier en une palette variée. Finalement, elle se releva et reprit la route, bien plus rapidement qu'auparavant.

- Une créature blessée se trouve non loin de là. Il va falloir accélérer le pas, mais restez tout de même prudent. On ne sait pas comment c'est arrivé. On va mettre à profit le temps de marche pour en apprendre plus sur cette créature. Vous répondrez à tour de rôle en marchant. Le sang est argenté, à quelle créature appartient-il ? Quelle est sa classification ? Quelle est la particularité de son sang ? Où peut-on retrouver cette créature ?

Le rythme aurait presque été difficile à suivre. Bien sûr, cela en valait la peine, qui sait ce qu'il se passait. Elliot fut le premier à répondre, donnant le nom de l'animal blessé. Une licorne. A cette idée, les pupilles de la blondinette s'illuminèrent. Dommage que ce soit dans ces conditions, mais voir une licorne était tellement rare ! Comment ne pas être dans tous ses états ? La préfète ne savait même pas si elle était plus inquiète ou plus impatiente. Les deux, sans doute, puisqu'ils étaient étroitement liés. Tout en marchant, Jade réfléchissait aux autres questions. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour décider de sa réponse, tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un cheval la fascinait et les licornes n'échappaient pas à cette règle. Cette créature qu'elle croyait imaginaire dans son enfance, était devenue réalité lors de sa découverte du monde magique, autant dire que l'enfant sommeillant en elle s'était totalement centrée sur ces êtres qui la fascinaient depuis si longtemps. Notamment, malheureusement, ce qu'on pouvait faire pour obtenir ce que l'on souhaite...

- Le sang de licorne est très rare et c'est presque un crime d'en posséder. Il me semble qu'il est interdit à la vente d'ailleurs... Mais les gens le recherchent parce-qu'il a pour capacité de maintenir celui qui le boit en vie, même au bord de la mort. C'est... sinistre.

Un frisson la parcourut. Tuer une licorne lui paraissait tellement horrible, tellement invraisemblable. Mais tout un tas de personnes étaient prêtes à faire ça, juste pour pouvoir survivre. Il était particulièrement triste de voir jusqu'où les gens pouvaient aller et malheureusement, les licornes n'en étaient qu'un exemple sur des centaines...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Yoomi Arcaniss, Mar 13 Fév 2018, 23:56


La plus jeune ne semblait pas répondre aux paroles de la plus âgée, ou alors elle ne semblait pas le vouloir. Qui sait ? Continuant alors sa progression, Yoomi avançait d’un pas modéré, suivant alors le groupe.

C’est alors que Miss Blanchet s’arrêta d’un seul coup, faisant alors s’arrêter toute la classe par la même occasion. Le regard curieux, la Jaune se mit tout à bord sur la pointe des pieds, cherchant à voir qu’est-ce que c’était exactement. Finalement, elle finit par se déplacer légèrement sur la gauche afin de mieux apercevoir. Du sang. Et pas une simple tâche rouge mais plutôt quelque chose qui possédait des reflets argentés. Aussitôt que la Poufsouffle ait vu la tâche, la professeure s’était relevée, confirmant alors les paroles de Méliane. Un animal était blessé et avait sûrement besoin d’aide.

Le temps comptait, la cadence s’accéléra alors. Il fallait intervenir dans les plus brefs délais. Et encore plus si quelqu’un avait volontairement blessé la créature. Comme cela restait un cours, des questions étaient posées pour gagner autant en connaissances qu’en temps. Comme précédemment, l’Asiatiaque attendit que personne ne souhaitait intervenir pour le faire.

Le sang étant argenté, cela ne pouvait qu’être une licorne.  La réponse de Jade fit froid dans le dos. Se servir d’une créature magique a des fins aussi ... égoïstes, sinistres comme disait la Préfète. « Sa classification est XXXX il me semble, donc plutôt dangereux. Mais en soit, une licorne n’est pas dangereuse mais il faut plutôt avoir une grande connaissance et beaucoup de respect pour pouvoir s’approcher de l’une de ces créatures. »
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Kyara Blanchet, Mer 14 Fév 2018, 11:47


Kyara savait très bien à quoi ils avaient à faire. Fort heureusement, il n'y avait pas trop de sang au sol. L'avantage qu'il soit argenté le rendait facile à pister. Si elle ne se trompait pas, la blessure n'était pas mortelle, mais ça n'était cependant pas une raison pour lambiner. Heureusement, les élèves semblaient être sensibles à cela et ne traînèrent pas. Sur le chemin, trois répondirent aux questions.

- Le sang argenté ne me fait pas penser à autre chose qu'une licorne... J'en ai bien peur... Je me demande ce qui a bien pu lui arriver.

C'était une bonne question et il y avait de nombreuses possibilités. Il était dangereux de résider dans la forêt interdite, comme partout, il y avait des prédateurs prêts à vous sauter dessus au moindre signe de faiblesse ou à la moindre occasion.

- Le sang de licorne est très rare et c'est presque un crime d'en posséder. Il me semble qu'il est interdit à la vente d'ailleurs... Mais les gens le recherchent parce-qu'il a pour capacité de maintenir celui qui le boit en vie, même au bord de la mort. C'est... sinistre.
- Il est effectivement interdit de le posséder et à la vente. Kyara disait cela, pourtant elle se souvenait qu'il y en avait dans la réserve de la boutique d'accessoires de magie noire du temps où elle y travaillait. Je vous déconseille d'en boire un jour si vous ne voulez pas mettre en l'air toute votre vie.
- Sa classification est XXXX il me semble, donc plutôt dangereux. Mais en soit, une licorne n’est pas dangereuse mais il faut plutôt avoir une grande connaissance et beaucoup de respect pour pouvoir s’approcher de l’une de ces créatures.

Hochant la tête, Kyara adressa ensuite un regard à Cendra, l'invitant ainsi à répondre. Apparemment, le rythme était un peu trop soutenu pour la Poufsouffle et elle ne semblait pas pouvoir marcher et prendre la parole. A moins qu'elle ne connaissait pas la réponse, ce qui était aussi possible, mais la professeure de Soins Aux Créatures Magiques préférait qu'on le dise plutôt que de se murer dans le mutisme.

Après encore quelques minutes de marche, ils arrivèrent à destination. Une licorne était allongée au sol, sa respiration était forte et elle avait les yeux mis clos. Était-ce à cause de sa blessure ou au fait qu'elle avait dû courir à toute vitesse pour échapper à son ou ses agresseurs ? Il y avait quatre grandes griffures sur son flanc, fort heureusement, elles ne semblaient pas très profondes. Ouvrant son sac, elle fouilla dedans avant de sortir sa trousse de soins.

- Nous allons aider cette pauvre créature. Etant donné que les blessures ne sont pas trop profondes, je vais vous laisser la soigner. De mon côté, je m'occuperais de la calmer et la rassurer. Elle va peut-être vous donner des coups de pattes, surtout à vous Monsieur Alderson étant donné que vous êtes un garçon. Il y a quatre griffures, vous allez vous occuper chacun de la votre. Tout d'abord, il va vous falloir chercher de l'eau afin de nettoyer la blessure. Il y a un petit cours d'eau à l'Est. Ensuite, il vous faudra passer de l'onguent sur la plaie. Miss Wilder, est-ce que vous avez le votre sur vous ?

Il y a quelques semaines de cela, Kyara avait vu avec les élèves comment préparer un onguent. Même si de mémoire, Jade avait ratée le sien, la Fourchelang en avait donné un de sa préparation à chaque élève malchanceux. C'était l'occasion pour elle de se servir de sa trousse de soins. En guise de réponse, la Poufsouffle montra sa trousse à Kyara.

- Parfait ! Pour les autres, voici une petite fiole, contrairement à miss Wilder, cela vous servira juste pour cette-fois. Vous allez devoir l'appliquer avec douceur. Quand c'est fait, il vous faudra recouvrir le tout avec une grande feuille d'arbre. Interdiction d'utiliser la magie ! Je vais commencer à rassurer la licorne pendant que vous allez chercher l'eau. Attention à ne pas vous perdre et ne traînez pas !


---

C'est le moment des explications ! Vous allez devoir faire l'exercice en deux posts avec un lancé de dés 4 faces à la fin du premier pour savoir si vous allez réussir ce soin. Il faudra mettre trois propositions positives et 1 négative où vous ne terminez pas le soin/échouez. Vous arrêtez votre premier post à l'étape que vous voulez. C'est-à-dire que vous pouvez tout à fait partir chercher de l'eau et lancer directement le dés pour raconter ensuite la suite du soin selon votre réussite ou pas. Vous pouvez aussi écrire plus d'étapes dans votre premier RP, vous êtes libres, par contre, il faudra vous arrêter à un moment pour faire le lancé et raconter la fin. Attention, les deux RP étant notés, merci d'écrire avec soin en décrivant bien les actions effectuées. Si vous avez un souci avec votre lancé et que ça ne s'est pas fait, il faut poster dans le Bureau des Modérateurs afin qu'ils fassent cela à votre place. Je reste à votre disposition si vous avez des questions, vous n'avez le droit qu'à une seule tentative et vous avez jusqu'au 20 Février pour faire cela ! Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Elliot Alderson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Elliot Alderson, Sam 17 Fév 2018, 09:46


Elliot écoutait les paroles des autres élèves tout en avançant. C'était apparemment bien une licorne qu'il fallait chercher. Au bout d'un petit moment, ils trouvèrent l'animal blessé au sol. C'était bien une licorne. Sa blessure n'avait pas l'air profonde mais elle haletait et avait du mal à garder les yeux ouverts. Elliot n'avait jamais vu un animal blessé de la sorte. Il n'avait qu'une seule envie, pouvoir réussir à aider à la soigner, en tout cas être plus chanceux qu'avec les Botrucs.

La prof le mit en garde car il avait plus de risque de recevoir des coups de pattes. Magnifique. Au moins il était prévenu.

"-Il y a quatre griffures, vous allez vous occuper chacun de la votre. Tout d'abord, il va vous falloir chercher de l'eau afin de nettoyer la blessure. Il y a un petit cours d'eau à l'Est. Ensuite, il vous faudra passer de l'onguent sur la plaie."

La professeure leur tendit un pot d'onguent à chacun, sauf à Jade, qui avait apparemment déjà le sien. Il était temps d'aller chercher l'eau.

"Je commence à aller chercher l'eau, je reviens vite!"

Elliot accéléra le pas vers l'Est pour trouver le cours d'eau. Bien qu'il n'avait en tête que l'objectif, il guettait les alentours pour ne pas tomber nez à nez avec une créature dangereuse. Tout en avançant il commençait à entendre le bruit de l'eau qui ruisselle. Il s'avança vers la source sonore et donc vers le cours d'eau. Lorsqu'il fut arrivé devant cette petite étendue d'eau, il se mit à genoux et commença à chercher un récipient dans sa robe. Il ne partait jamais sans une petite bouteille, et une petite fiole. Par précaution, il remplit la bouteille et la fiole, pour être sûr d'avoir assez d'eau. L'eau était limpide et avait l'air assez propre donc adéquate pour effectuer un soin. Il avait soif mais ne se servit pas de cette eau par précaution.

Il se leva et fit demi-tour rapidement. Il revint d'un pas plus rapide et atteignit facilement le lieu où la licorne était allongée. La professeure avait calmé l'animal et tentait de le garder serein. Elliot s'approcha relativement doucement. Il se plaça d'abord face aux yeux de la licorne pour établir un premier contact. Il s'approcha délicatement tout en se mettant sur les genoux. La licorne commençait à s'agiter, elle avait du remarquer que c'était un garçon.

"Chhhhh, calme, calme."

Il essayait tant bien que mal de rassurer la licorne. Elle agita les pattes vigoureusement mais les efforts de la professeure pour tenir l'animal portaient leurs fruits. Il réussit à poser la main sur le cou de la licorne pour la caresser lentement pour continuer de rassurer l'animal. Ça avait l'air de marcher, la licorne se calma et laissa Elliot s'approcher de son flanc. Il se rapprocha alors des quatre blessures et commença à sortir les récipients contenant l'eau. Il avait également toujours avec lui un genre de mouchoir propre en tissus. Il le sortit de la poche intérieure de sa robe. Il plaça la bouteille au dessus de la première plaie et le mouchoir juste en dessous.

"Doucement ma belle, ça risque de te piquer un peu."

De l'eau sur une plaie normalement, ça ne pique pas, mais le but était de calmer la licorne avec la façon dont Elliot lui parlait. Il commença à verser l'eau sur la blessure et avec le mouchoir empêcha l'eau de couler sur les autres marques de griffures. Des impuretés sortaient de la blessure. Il continua sa manœuvre sur toute la plaie de la gauche vers la droite. Lorsqu'il estima que la plaie était bien nettoyée, il ferma la bouteille et sortit le pot d'onguent. Le plus dur était surement sur le point de commencer.

_________________________________________________

Proposition 1, 2 et 3 : Réussite du soin (description dans le post suivant).


Proposition 4 : Echec du soin (description dans le post suivant).
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Maître de jeu, Sam 17 Fév 2018, 09:46


Le membre 'Elliot Alderson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Jade Wilder, Sam 17 Fév 2018, 12:01


- Il est effectivement interdit de le posséder et à la vente. Je vous déconseille d'en boire un jour si vous ne voulez pas mettre en l'air toute votre vie.

Jade hocha doucement la tête, de ce qu'elle avait lu, boire du sang de licorne était non seulement interdit, mais cela provoquait aussi un funeste Destin. Une part d'humanité disparaissait. Elle n'était pas sûre de savoir ce que cela voulait vraiment dire, et pour une fois sa curiosité s'arrêtait là. Comment pouvait-on en arriver à un tel stade ? D'accord, certains avaient véritablement peur de la Mort et c'était plus ou moins justifié, mais de là à gâcher tout le reste de cette vie gagnée, ça n'avait pas grand intérêt à ses yeux. Enfin, tout le monde pense différemment... Est-ce que parmi ces gens côtoyés chaque jour, l'un d'eux avait déjà bu du sang de licorne ? Un frisson d'horreur la parcourut à cette idée. C'était tout simplement sinistre à imaginer et la jeune fille espérait réellement qu'aucun de ses proches n'avait eu ou n'aurait cette idée saugrenue.

Yoomi donna ensuite la classification qu'avait la licorne pour le Ministère de la Magie. Sa rareté seule justifiait ce classement, après tout elle n'en avait jamais vu et malgré qu'elle en connaisse l'existence, cet être restait une véritable Légende à ses yeux. Allaient-ils vraiment voir cette licorne ? Eh bien ça en prenait visiblement le chemin. A la fois impatiente de voir l'animal et craintive d'en connaitre l'état physique, la blondinette suivait le rythme de marche. Il fallut encore un petit moment avant qu'ils ne parviennent sur les lieux et la voient... Elle était là. Malgré tout ce qu'elle avait pu lire sur ces créatures, des contes pour enfants aux longs ouvrages détaillés sur leur vie, rien n'était comparable à ce que la blondinette ressentit en voyant l'une d'elles, là, juste devant elle. La licorne, même blessée, semblait irradier le monde autour d'elle de cette beauté et ce respect qu'elle représentait. Fascinée, Jade dû se reconcentrer pour écouter Miss Blanchet.

- Nous allons aider cette pauvre créature. Etant donné que les blessures ne sont pas trop profondes, je vais vous laisser la soigner. De mon côté, je m'occuperais de la calmer et la rassurer. Elle va peut-être vous donner des coups de pattes, surtout à vous Monsieur Alderson étant donné que vous êtes un garçon. Il y a quatre griffures, vous allez vous occuper chacun de la votre. Tout d'abord, il va vous falloir chercher de l'eau afin de nettoyer la blessure. Il y a un petit cours d'eau à l'Est. Ensuite, il vous faudra passer de l'onguent sur la plaie. Miss Wilder, est-ce que vous avez le votre sur vous ?

L'onguent ? Ah oui l'onguent, celui qu'ils avaient fait lors d'un précédent cours ! Enfin, tenté tout du moins puisqu'elle avait fait partie de ceux qui avaient échoué leur préparation. Elle en gardait encore un souvenir amer, puisqu'elle aurait préféré pouvoir réussir par elle-même, mais l'enseignante leur avait permis de prendre un onguent correctement réalisé pour finaliser la trousse de soins. Quant à savoir si elle l'avait sur elle, c'était presque facultatif comme question. Dès que possible, la préfète le prenait avec elle, dans son sac, mais c'était systématique pour le cours de Soins aux Créatures Magiques. Étant donné l'intitulé du cours, ça lui paraissait tout simplement logique que d'avoir ce genre de premiers soins sur elle, qui sait ce qu'ils pouvaient rencontrer. Apparemment, elle avait bien fait cette fois-ci ! Ouvrant son sac de cours, la blairelle fouilla quelques secondes avant d'en sortir le précieux bien qui leur serait visiblement nécessaire, se félicitant intérieurement d'avoir pris cette initiative. Elle se serait retrouvée bien cruche de devoir répondre négativement à la professeure. Fort heureusement, ce n'était pas le cas, inutile donc de tergiverser plus amplement là-dessus.

- Parfait ! Pour les autres, voici une petite fiole, contrairement à miss Wilder, cela vous servira juste pour cette-fois. Vous allez devoir l'appliquer avec douceur. Quand c'est fait, il vous faudra recouvrir le tout avec une grande feuille d'arbre. Interdiction d'utiliser la magie ! Je vais commencer à rassurer la licorne pendant que vous allez chercher l'eau. Attention à ne pas vous perdre et ne traînez pas !

Nouveau hochement de tête, alors que Jade mettait sa trousse de soins en bandoulière. Mais avant de se lancer dans la quête de l'eau si précieuse, il restait un problème à résoudre. C'était où, le Sud ? Jade avait beau lire énormément et avoir vu passer quelques astuces pour repérer les différents points cardinaux, elle n'était pas du tout au point là dessus. Évidemment, il fallait que ce soit ce point là qui lui fasse défaut, j'vous jure... Elle hésita quelques secondes à sortir sa baguette pour utiliser l'Enchantement des Quatre-points, mais étant donné que Miss Blanchet avait interdit la magie, elle n'était pas sûre de pouvoir. Dans le doute, hors de question de prendre le risque de perdre des points. Réfutant donc cette idée dans un coin de sa tête, bien rangée dans le coin des idées pourries, la blondinette observa les alentours. Comment pouvait-elle repérer son chemin ? Y avait-il un moyen quelconque pour ça ? Elle se souvenait d'un truc avec la mousse, mais de là à se rappeler quoi exactement... Et puis la mousse n'était pas très abondante en hiver, le peu disponible étant recouvert de neige. Mouais, sans indications sûres, elle risquait plus de se tromper qu'autre chose. Elliot, le seul garçon du groupe, ne tarda pas à prendre la route, aussi sûr de lui qu'un oiseau migrateur. Il avait une boussole dans la tête ? Peut-être qu'il savait, lui. Si elle avait ses lacunes, d'autres pouvaient en faire des qualités. Devait-elle le suivre et choisir la facilité ? Nan, elle ne pouvait pas faire ça. D'une part parce-qu'elle voulait y réfléchir seule, mais aussi parce-que son camarade pouvait se tromper en soi. Et puis, si Miss Blanchet leur imposait de ne pas utiliser la magie, c'est qu'une solution existait forcément. Une solution qui devait être sous ses yeux, tout près.

Malheureusement, le temps n'était pas pour eux. Elle devait choisir une direction et, dans le pire des cas, prendre des repères pour retrouver son chemin si elle s'était trompée. Prendre un chemin au pif ne l'intéressait pas, aussi elle essayait de se remémorer ce qui s'était déroulé auparavant. Et puis, quelque chose la frappa. Méliane avait parlé du Nord. Une créature au Nord. Alors la direction qu'ils avaient prise, c'était le Nord ! Si elle ne se trompait pas, elle devait donc se diriger vers la droite à partir de leur point d'arrivée. Enfin, si ses déductions étaient bonnes.

Inspirant doucement, la préfète se décida. Elle n'avait pas de temps à perdre futilement, elle devait agir. Alors, se tournant vers l'endroit choisit, elle prit le chemin et avança au coeur des arbres. Elle était plus préoccupée par les soins qu'ils devaient apporter à la licorne plutôt que par sa sécurité, la forêt n'était pas si effrayante de jour. Il n'empêche qu'elle prit soin de prendre quelques repères pour pouvoir revenir à son point de départ si besoin, elle n'était pas totalement folle. Non, elle n'allait pas se perdre. Hors de question.



Citation :
2, 3 & 4: Comme quoi réfléchir, ça fonctionne parfois. Bientôt le bruit du cours d'eau se fait entendre, la rassurant grandement. Finalement ça ne s'annonçait pas si mal...

1: Bingo blondasse, il fallut quelques minutes de marche pour qu'elle réalise qu'elle était perdue. Purement et simplement. Eh bah bravo, question sérieux on repassera.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Maître de jeu, Sam 17 Fév 2018, 12:01


Le membre 'Jade Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Cendra Sundrop, Sam 17 Fév 2018, 19:07


Cendra avait beaucoup apprécié la tentative de réconfort de Yoomi. Elle n'avait rien dit mais n'en pensait pas moins. Si elle était de nature silencieuse, en effet, cela ne voulait pas dire qu'elle n'avait rien à exprimer mais simplement qu'elle ne trouvait pas adéquat de le faire savoir.
En revanche ce n'était pas le cas pour la question de l'enseignante. Pourquoi elle n'avait pas répondu, elle n'aurait su le dire ; sûrement un lapsus, cela lui arrivait quelques fois. N'empêche qu'aujourd'hui, elle enchaînait les gaffes. Après un cours pareil, c'est sûr, Miss Blanchet n'allait pas la porter dans son cœur... Plus le temps passait et plus elle était embarrassée. Sans compter que la professeure lui faisait forte impression. Elle ne savait pas exactement comment l'expliquer, mais c'était le genre de personne qu'on ne voulait en aucun cas décevoir.
"C'est gagné !" Songea ironiquement la jeune fille en refoulant ses larmes une fois de plus. Une crise d'hypersensibilité, ça suffisait largement !
Elle secoua la tête et se reconcentra sur sa, enfin, leur nouvelle mission : soigner la licorne. L'animal la fascinait au plus haut point. Il lui semblait indispensable de la soigner, de soulager sa douleur, de...
Elle se secoua. Aller chercher de l'eau, d'abord. Miss Blanchet avait parlé de l'Est...
Eliott était parti tout de suite, Jade l'avait suivi après une longue hésitation. Cendra leva les yeux vers le ciel. Malgré les arbres, elle distinguait encore la lumière du soleil. Elle savait se diriger grâce à lui et n'eut aucun mal à s'orienter dans la... Dans ce qu'elle pensait être la bonne direction.
Effectivement, après quelques minutes de marche, elle se trouva auprès d'un cours d'eau. Elle s'en approcha avec précaution afin de ne pas glisser sur les berges humides et s'accroupit, perplexe. Comment ramener l'eau auprès de la blessure à nettoyer ?
En regardant autour d'elle, elle repéra un arbre pourvu de feuilles immenses. Est-ce que ça serait suffisamment étanche ? Il fallait essayer.
Elle en cueillit deux ou trois et les replia pour former une sorte de bol. Elle l'emplit d'eau et, ravie de sa trouvaille, se mit en route vers l'endroit où elles avaient trouvé la licorne.



HRPG :

1, 2 ou 3 : jusqu'ici ça va. Cendra transporte le bol improvisé jusqu'à l'endroit où se trouve la licorne sans trop de mal et passe à la suite.
4 : c'est bien beau de transporter de l'eau, encore faut-il regarder ou on marche ! Cendra se prend les pieds dans une racine et tombe. L'eau est perdue et le bol est détruit. Plus qu'à revenir, bredouille.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Maître de jeu, Sam 17 Fév 2018, 19:07


Le membre 'Cendra Sundrop' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Elliot Alderson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Elliot Alderson, Dim 18 Fév 2018, 14:58


Elliot s'apprêta à passer l'onguent sur la blessure nettoyée de la licorne. C'était une pommade qui permettait à la plaie de cicatriser et d'être protégée des impuretés extérieures, d'après ce qu'il en savait. Chez les moldus, on pouvait s'en servir pour les irritations des peaux du nourrisson au niveau des fesses. Il se souvenait qu'on s'en servait également avec des formes adaptées pour d'autres localisations comme les muqueuses par exemple.

Il espérait plus que tout réussir ce soin, plus qu'il n'avait souhaité réussir à nourrir les Botrucs, car ici il s'agit de la santé d'un animal en détresse. Elliot avait en général plus d'affections pour les animaux que pour les êtres humains, et il se mettait une grosse pression devant la licorne pour tout faire pour la soigner du mieux qu'il le pouvait. Il prit l'onguent et ouvrit le pot que la professeure leur avait donné. Il commença par caresser le cou de la bête afin de la rassurer, c'était surement le moment le plus décisif dans la réussite du soin, il n'était jamais aisé de passer une crème ou une pommade sur une plaie ouverte comme celle-ci, même nettoyée, car, que ce soit un humain ou un animal, la sensation peut seulement être une gêne, voire une forte douleur désagréable. En sachant que la perception de la douleur est différente pour chaque être vivant. Il posa le pot ouvert entre ses jambes, il était toujours à genoux devant le corps de la licorne. D'une main il caressa le cou de la bête, de l'autre il massa le contour de la plaie avec l'onguent pour tester la résistance de la licorne au geste. Elle remua un peu au début mais finit par se calmer.

Elliot prit alors un peu plus confiance et commença à étaler l'onguent sur la blessure, petit à petit, de gauche à droite sans trop appuyer et en étalant la pommade de sorte qu'elle forme une couche uniforme recouvrant la plaie.

"Aller, c'est bientôt fini, ça c'est du courage."


Il continuait de masser le cou de la bête pendant que son autre main étalait la pommade. Il sentait frémir la licorne lorsque ses doigts passaient sur la plaie mais elle ne rejeta pas Elliot. Il était content, ça avait marché, contrairement aux Botrucs.
Lorsqu'il eut terminé, il vérifia que la couche était uniforme. C'était le cas, la blessure était alors nettoyée et protégée. Elle pourra cicatriser avec un risque moindre d'infection, car c'était la le risque de la situation : une telle plaie non nettoyée et soignée pouvait conduire à une infection plus ou moins grave, pouvant être fatale à la bête.

Il s'écarta de la plaie et se dirigea vers la tête de la licorne. Il caressa l'animal au niveau du cou toujours et sous les yeux.

"Aller, accroche-toi, on va te sortir de là."


Il se leva et laissa les autres élèves s'occuper des autres plaies. Il se sentait un peu bête de parler ainsi à la créature, mais peut-être parce qu'il était en public, il n'avait jamais hésité à parler à son chien quand ils étaient seulement tous les deux à la montagne, quand il était enfant. Il s'assit sur un rocher non loin de la créature et regarda les autres élèves prendre le relais. Il proposa son aide à la professeure.

"Voulez-vous que je vous aide à la calmer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cendra Sundrop
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Cendra Sundrop, Dim 18 Fév 2018, 15:23


Cendra portait avec beaucoup de précaution sa coupe improvisée et pleine d'eau. Si ses souvenirs étaient bons, elle avait marché une dizaine de minutes pour arriver au ruisseau, le chemin inverse ne serait donc pas beaucoup plus long. Sauf qu'elle transportait de l'eau et que ça n'avait pas l'air très solide. Si jamais son récipient de fortune se brisait, elle n'aurait pas l'air maligne. Aussi fit-elle extrêmement attention.

Ses efforts payèrent : les fragiles feuilles tinrent bon malgré le poids de l'eau. Elle était presque arrivée et voyait déjà la licorne, ainsi que Miss Blanchet, qui s'employait à la calmer, et Eliott, absorbé par son travail. Contente d'elle, elle redoubla cependant de précaution pour ne rien renverser... Et la catastrophe se produisit. Trop concentrée sur la solidité des feuilles, la jeune fille ne vit pas la racine sur le sol juste devant elle. Elle se prit les pieds dedans, perdit l'équilibre et s'étala de tout son long sur le sol.

Elle se releva presque aussitôt et contempla les dégâts d'un air catastrophé. Dans sa chute, elle avait laissé échapper sa "coupe", et toute l'eau s'était déversée sur le sol. Sa robe était tachée, ses doigts gelés mais cela importait peu. Son premier mouvement fut de retourner vers le cours d'eau pour aller chercher de l'eau propre, mais elle se rendit compte à ce moment que son genou droit lui faisait mal. Elle boitilla vers le bord du sentier et s'assit en attendant que ça passe. Ça ne passait pas. Elle finit par se résigner et resta assise là, la tête dans les mains. Il semblait que ce cours lui portait malheur. Elle avait échoué dans tout ce qu'elle avait entrepris, y compris nourrir des Botrucs et répondre à des questions simples, et maintenant voilà qu'elle s'était fait mal. Non, vraiment, c'était pas de chance. Et puis, au pire, elle s'en fichait bien de s'être fait mal ! Elle s'était tourné en ridicule, oui ! Et puis elle ne pourrait pas soigner la licorne. C'etait principalement cela qui la tracassait. Elle avait échoué, une fois de plus, et pour la raison la plus idiote qu'on puisse imaginer.

Jamais elle ne s'était sentie aussi ridicule. Elle espérait quand même qu'elle pourrait marcher, lorsque viendrait le moment de se remettre en route. Elle avait assez attiré l'attention sur elle.

Non, décidément, ce cours ne lui portait pas chance.
Revenir en haut Aller en bas
Yoomi Arcaniss
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Yoomi Arcaniss, Mar 20 Fév 2018, 10:57


Yoomi put apercevoir le regard que Miss Blanchet avait lancé vers la plus jeune. La pauvre, elle semblait avoir de plus en plus de mal avec le cours. Décidément, les Poufsouffles n’avaient pas de chance aujourd’hui. Entre une absente et Cendra qui n’était pas très à l’aise .. Continuant la marche, la Jaune pensait au futur proche. Bientôt, ils allaient voir une licorne. Cet animal si rare et tellement précieux était aussi une convoitise d’êtres avares. Leur sang retirait cette part d’humanité chez eux. Sinistre. Ce mot était sûrement trop faible pour décrire la situation.

Après quelques mètres, la cadence avait ralenti doucement pour finalement s’arrêter sauf qu’avec une Yoomi perdue dans ses pensées ... elle avait failli rentrer dans Cendra. Heureusement, elle s’était rendue compte pile à temps. « Oups » laissa-t-elle échapper. L’asiatique se tue aussitôt, la professeure avait commencé à parlé. Tout en l’écoutant, la Poufsouffle pouvait admirer la beauté et l’éclat qui émanait de la licorne. Cette dernière semblait avoir du mal à garder les yeux ouverts. La pauvre, elle souffrait ..

Heureusement, les blessures n’étaient pas profondes. Toutefois, il valait mieux la soigner au plus vite. Première étape, aller chercher de l’eau dans une petite rivière à l’Est. Yoomi voyait tout le monde partir les un après l’autre et bientôt, elle restait la dernière. « Heu .. je vais aller chercher le-l’eau » bafouilla-t-elle avant de s’enfoncer un peu dans la forêt sans regarder précisément. Se rendant compte de son erreur, elle revint un peu en arrière, repassant devant Miss Blanchet. Elle fuya son regard, légèrement gênée.

Bon. L’Est. Suivre sa propre orientation était une mauvaise idée mais suivre celles des autres en était une bonne. Sa qualité d’observatrice rentrait en jeu, et grâce à sa mémoire, elle put emprunté le même chemin que les Jaunes qui l’avaient fait auparavant. L’oreille a l’affût, tantôt Yoomi pu apercevoir le cours d’eau. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, contente d’avoir trouvé. Un rien pouvait la faire sourire.

Vite. Elle devait se dépêcher. Elle ouvrit rapidement son sac, à la recherche d’un contenant. Une boîte à biscuits. La gourmandise était sûrement un vilain défaut mais aujourd’hui, ce sera le contraire. Vidant les biscuits sur un mouchoir dans son sac, elle prit la boîte pour recueillir l’eau. Refermant aussitôt le contenant, elle s’empressa de retourner vers la licorne.

La créature magique face à elle, Yoomi s’approcha doucement. « Tout doux, ça va bien se passer » chuchota-t-elle.



Face 1 : La chance n’était sûrement pas de son côté. Un coup de patte donné, une boite tombée, de l’eau renversée.

Faces 2&3&4 : Yoomi semblait avoir un don avec les animaux .. ou juste de la chance. Elle put alors s’approcher plus, s’agenouillant alors à ses côtés pour pouvoir la soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°17 : Aérage de neurone avec les Poufsouffle

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Soins aux Créatures Magiques-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.