AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 2 sur 4
Sous-sol
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Ambroisie Palel
Serdaigle
Serdaigle

Re: Sous-sol

Message par : Ambroisie Palel, Sam 17 Mar - 13:00


With partner and partner


Une explication longue, assez construite, assez complète. A vrai dire en attendant ton verre t'avait rien d'autre à faire qu'écouter Lyn s'expliquer, et tu avais fini par avoir une pointe de fierté pour la blondinette. Elle avait mûri, fruit de réflexion, peut-être de votre rencontre non ? T'espérais l'avoir marqué et apparemment c'était le cas.

Retour de ma douce Azénor, verre à la main, et puis un on se voit plus tard ? lâché en souriant pendant que tu la payais avant de reporter ton attention sur Lyn. Ah, Lyn, tout un programme, il y avait encore un peu de travail. Pourquoi s'attachait autant au ses armoiries ? A ces fo*tues attentes familiales ? Machinalement tu avais joué avec ta bague, en fait toi aussi tu gardais une relique de ta vie passée, comme pour te rappeler qui tu étais avant, ne pas perdre de vue ce dont tu avais été faite pendant presque dix neuf années.
Du coup, un point pour Lyn sur le fait de ne pas oublier d'où l'on vient, ça semblait important pour elle, et au final, ça l'avait été pour toi avant de réussir à trouver l'équilibre. Equilibre si fragile, funambule au dessus d'un canyon, près à vaciller à la moindre brise.
Elle marquait aussi un point la gamine avec le désir de protéger ce qui lui était cher. T'avais longtemps hésité à te laisser avoir des émotions positives envers les gens. Puis il y avait eu Azénor, elle t'avait fait comprendre que aimer quelqu'un pouvait devenir une force. Une amie, sûrement une soeur pour toi, pour elle tu n'en savais rien, c'était spécial c'est tout. La protéger toujours, ne jamais la mêler à toutes tes histoires, ne jamais trop s'étaler sur le sujet, ça aurait pu lui nuire, vous nuire.
Mais Lyn, qui voulait-elle protéger ? Faudrait le découvrir pour pouvoir l'aider en cas de besoin, parce que ouais, mine de rien tu voulais l'aider et la protéger cette gamine, qu'on ne la brise pas comme on t'avais brisé. Qu'on la laisse vivre, respirer, choisir sa voix et ne pas traîner des boulets. Par contre en parlant de boulet, elle en baladait des sacrés au vue de la manière dont elle regardait son bracelet, une lune, ah oui, ses armoiries.

Il restait plus qu'à creuser, à la pousser plus loin, d'ailleurs tu marques des points Lyn. Protèges les gens qui te sont chers, ne montre pas, ne montre rien, soit secrète. Le mystère ça attire et puis ça évite les emmerdes.
Une gorgée de vin, puis la langue qui se délit parce que si les gens te sentent en position de force, il ne t'attaqueront pas, ça serait trop beau. Il s'en prendront à ce que ton coeur chérit le plus, alors cache ton coeur, sinon tu tomberas, aussi vite que tu seras montée. Parce que de toi à moi, on chérit tous plus les autres que nous-même. D'ailleurs, ne fait confiance à personne, pas même à ceux que tu chéris. L'amour, l'amitié, à moins d'être totalement pur, ça décuple les émotions mais aussi la connerie, les gens réagissent excessivement et pouf... te voilà tuée, torturée ou je n'sais quoi.
Il ne manquait plus qu'à aborder le point qui te dérangeait le plus, la famille, elle y semblait encore beaucoup trop asservie, fallait comprendre, fallait que tu la sauves de ce cocon qui lui paraissait si étouffant, à vrai dire Lyn t'as un soucis quand même. T'es enchaînée. M'dis pas non, je te crois pas, je le vois, je le sens. T'es asservie à ta famille, faut pas oublier d'où l'on vient, mais tu le dis toi même c'est ce qu'on attend de toi. T'as pas plutôt envie de vivre pour toi ?

Nouvelle gorgée, regard perçant attendant que la blonde réplique, elle avait l'air de comprendre maintenant, donc autant être franche. Pourquoi ne pas l'être ? Les gens faux ça t'emmerdait.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Sous-sol

Message par : Elhiya Ellis, Lun 26 Mar - 15:50


Des mots, des conseils. Des choses qu’elle savait, connaissait, avait compris d’elle-même ou avec elle malgré leur courte entrevue. Protéger ce qui gonflait son cœur de cette douce chaleur réconfortante. Les cacher, les chérir précieusement, sans rien ne jamais les laisser ternir. Ne pas s’épancher sauf avec la bonne personne, ne pas trop parler et surtout taire l’essentiel. Tout ça, la blondinette l’avait saisi. C’était les raisons de son peu de babillage avec de simple autrui. Son jardin secret encloisonnait comportait un monde diffèrent. Un empli de tendresse, inconnu de ses camarades de classes, aperçu par seules une ou deux personnes, supposément jugées dignes de confiance. Seul l’acquiescement à ce genre de propos était valable. Les mèches blondes avaient virevolté dans un signe de tête léger dans le silence le plus total.

Le reste de la vision du monde de la part de la brune était sombre, glauque et froid, mais pourtant tellement en raccord avec ce que la gamine avait cru décerner du haut de ses petites 17 années. La confiance mal placée se retrouverait nécessairement bafouée, quant à l’amour… ce genre de foutaise en quoi elle ne croyait plus réellement. Un sentiment inutile qui l’affaiblissait et qui ne faisait d’elle qu’une simple poupée de chiffon. Elle n’en voulait pas, n’en voulait plus, et luttait régulièrement contre quelques pointes douloureuses étreignant son palpitant au contact de quelques personnes du château. C’était un tort dont elle avait conscience mais que l’insouciante et l’innocence désiraient conserver encore un peu. Juste un peu, comme une flamme d’espoir inavouée cachée dans un recoin de son esprit.

Puis, un mot, un seul, un quelle détestait, un qui raisonnait comme une gifle en plein visage, balancé sans préavis quand ses pensées s’étaient permises de glisser doucement vers les images d’êtres aimés : « enchainer ».  Le regard s’était fait fuyants pendant que le chant de la brune martelait le reste Conscience martyrisée de l’enfant. Ca aussi ce n’était que des faits connus, des simples évidence qui collaient à la peau dont elle était incapable de se défaire.

-Oui… je sais …

L’index caressant la lune argentée avait accompagné l’aveu meurtrissant son être. S’étre offusquée, avoir hurlé, tapé du poing sur la table, ou même fuis n’avait été qu’une perte de temps au final. Ses pas foulaient la route tracées pour elle –non, pour eux- depuis des années alors qu’elle n’en avait jamais voulu.

-J’ai essayé pourtant…

Les opales se ternissaient à chaque seconde passant, revoyant clairement chacune des démarchent entreprises sous le coup de l’indépendance. Elle avait remis la main sur un cousin qui avait, grâce à l’exil de son père- réussi à se défaire des chaines familiales. Mais les liens nourris avec un autre, avec celui qui possédaient l’écho du bijou accroché à son poigné était encore trop fort. Mais se défaire de ces reliques ne terniraient jamais vraiment ce qui avait existé, ni les gestes, ni les mots partagés… Pourtant, son pouce décrochait la chainette pour la laisser tomber sur la table. Le petit astre de nuit capturait le peu de lumière présente pour refléter quelques scintillements sur sa manche de vêtement. Ces petites étoiles de lumières lui avaient toujours plu, elles étaient capables de la rassurer en un clin d’œil, de lui donner l’impression que sa solitude, que les barrières qu’elles s’imposaient étaient justifiables, car c’était pour eux….

-Garde là s’il te plait. Jusqu’à ce que tu juges que l’emprise s’est ternie

Le geste, bien que symbolique restait pénible à la gosse qui tachait de ne rien laisser transparaitre en faisant glisser la relique devant son interlocutrice
Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie Palel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Ambroisie Palel, Lun 2 Avr - 10:01


Tu l'avais désarmé, preuve que tu avais touché un problème en son cœur. D'ailleurs elle n'avait pas tardé à l'admettre, bonne chose, elle ne s'offusquait plus. Plus d'effusions d'émotions mal placées. Sa route elle devait la tracer pour elle, pas pour toi et sûrement pas pour sa famille. Qu'est ce que ce schéma de m*rde pouvait apporter à une personne comme elle ? Comme toi ? Toi il t'avait attiré plus d'ennuis que de plaisir, devoir lutter pour ce que tu pensais juste, arrêter de te cacher derrière la prétendue réputation familiale. Arrêter de te cacher derrière le frère, figure de protection que tu voulais rendre fier... Mais le frère s'était éloigné, disparu dans le monde, à la rechercher d'aventure.

Un geste qui attira ton attention, elle venait de décrocher son petite bracelet à croissant de lune. Main hésitante mais allant jusqu'au bout du geste, elle l'avait glissé vers toi. Lyn se détachait, coupait le lien invisible qui la rendait prisonnière d'une vie qui n'aurait pas été sienne. Alors t'avais saisi la petite chaînette, t'avais eu un moment d'hésitation : la garder comme demandé ou la briser maintenant. Ni l'une ni l'autre des situations n'aiderait Lyn. Alors un instant après tu tripotais la chaînette. Tu réussis à en décrocher le croissant de lune, au fond c'était la seule chose qui était à conserver. T'avais mis le croissant dans ta poche intérieur de veste. Fallait pas le perdre, t'en aurais besoin quand elle serait prête.

Puis le coude posait sur la table tu laissas pendre de ta main la chaînette donnait auparavant. La balançant de droite à gauche dans le vide. Fallait briser les barrières, franchir l'interdit. C'était un moment important, ça lui éviterait des blessures, d'ailleurs tu vois Lyn, une chaîne, un boulet, un cadenas, ça ne se décroche pas. Ça se brise. Alors ce truc qui pend à ma main, tu vas le briser, le casser, libérer toute la fureur que tu as contre ton asservissement. C'est ce moment précis qui déterminera si tu es indépendante ou si tu restes un mouton. Si tu ne peux pas le faire aujourd'hui je t'en voudrais pas, on mets tous du temps, dans ce cas on se reverra demain soir, et tous les soirs jusqu'à ce que tu brises ce foutu truc devant moi.
Tu avais lâché la chaînette dans un cliquetis cristallin sur la table en bois, repris une gorgée de vin, bientôt fini d'ailleurs. Puis t'avais quand même besoin de lui montrer qu'il fallait mieux briser ses chaînes ici, avec une chaînette qu'en affrontant la paternité. Alors t'avais écarté tes cheveux du haut de joue gauche, découvrant une cicatrice, pas très grosse mais qui si y regardait bien se voyait. Puis il fallait fournir l'explication et ça parce que faut pas défier frontalement l'autorité parentale sans s'y être préparée. On en garde des traces crois-moi j'aurais voulu être préparée avant d'y aller. Tête tournée t'avais exposé ta cicatrice avant de replacer tes cheveux et de regarder Lyn, à elle de voir si votre entrevue se terminait là ou si elle continuait, à elle de voir si elle brisait les chaînes.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Sous-sol

Message par : Elhiya Ellis, Lun 9 Avr - 14:49


Chaque geste de la brune était analysé. La chainette roulait entre ses doigts un instant avant de perdre son petit croissant de lune. Nus et vides les petits maillons d’argent ne représentaient rien de spécial. Une chaine, rien de plus, une parmi tant d’autre se balançant au bout d’une main dans un mouvement hypnotique. Les prunelles bleues fixaient la danse de l’absence de bijou sans rien dire, s’attendant à une remarque qui la pousserait un peu plus loin dans ces retranchements, comme si abandonner ce symbole n’avait pas été suffisant.

Puis les mots étaient venus, ceux qui voulaient faire murir, grandir, l’esprit encore trop insouciant de la gamine. Ceux toujours capable de paver une route d’éclat de verre sans aucune manière de la contourner. Ne plus être asservi, rompre la moindre des chaines familiales, être soi-même te le vouloir plus qu’autre chose. Ça semblait simple, si simple, à portée de doigts pour tout dire et pourtant son estomac s’était retourné douloureusement. Ce qu’attendait son père, ou même sa grand-mère d’elle lui importait peu. L’approche de la fin de l’année scolaire devait même être un tournant, un début de liberté, où elle vivrait seule, sans le regard forcement protecteur de ses parents sur son dos. Ce n’était pas ça le souci, mais bien les mots échangés à l’obtention de cette chaine.

Une promesse de gosse, une dans laquelle elle voulait croire, une qu’elle avait chéri du jour où elle avait été prononcée, une, toute simple, qui la liait à son cousin. Ce même cousin qu’elle refusait de perdre, le seul repère restant dans son monde…. Briser la chainette revenait à rompre ce lien précieux, à avancer seule à nouveau, à se perdre sans rien avoir à quoi se raccrocher, à errer jusqu’à trouver la force de renaitre. Elle déglutit avec difficulté, elle n’était pas prête, pas maintenant, pas de suite, pas tant que la peur de perdre ce qui lui était cher la tétanisait encore et la faisait sursauter.

Pourtant ce n’était qu’un simple collier qui venait de tomber sur la table, rien de plus, mais le palpitant trop sensible avait raté un battement sous le geste. Pour Ambroisie, le symbole se devait d’être violent afin de ne pas subir les répercussions possibles. Une marque de déception qui selon elle pouvait rester à jamais gravé dans la chair. Mais jamais le père d’Elhiya ne ferait ça n’est-ce pas ? jamais il ne viendrait à porter la main sur sa fille lorsqu’elle partirait en claquant la porte n’est-ce pas ? C’était juste impossible, oui, impossible. C’était ce qu’elle voulait croire, car de ses caprices d’enfant peu avaient été ceux qui s’étaient retrouvés balayé d’autre chose que d’un éclat de voix.

-Je…

La voix hésitait désormais. Ternie par le doute, par le souvenir des découvertes macabres entourant la famille, la brune avait peut-être raison. Mais la crainte la plus forte n’était pas celle d’une sévère correction, mais toujours celle liée à la disparition d’un être aimé. Qu’adviendrait-il de Jace si elle s’éloignait de tout ça ? le reverrait-elle encore ? Ou seraient-ils à nouveaux de simples inconnus l’un pour l’autre ? L’idée, insupportable embuait sa vision, laissant place à quelques habitants humides qu’elle tuait

- Et… et si ca rompait ce que mon cœur chérit le plus ? Ca vaut le cout aussi ?

Trop d’incertitude pour pointer l’objet de sa baguette pour l’instant
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 26 Avr - 10:22


Amitié loin des idéaux
Elin'Art

Il y avait bien longtemps que tu n’avais pas croisé Artemis. Depuis ton départ du Bureau des Aurors, tu avais fait ce qu’il fallait pour éviter de sociabiliser, que ce soit avec de nouvelles rencontres ou avec ceux avec qui tu avais déjà sympathisé. Voire plus, dans le cas d’Artemis. Mais cela remontait à longtemps, un temps maintes fois révolu. Vous étiez devenu ami, collègue. Vous aviez affronté bien des dangers ensembles, la mort, toujours prête à vous faucher.

La dernière fois que tu l’avais vu, c’était à la conférence du Ministre Belt, mais on ne peut pas appeler ça une rencontre en terrain neutre. Il n’y avait rien de serein, tu venais juste rappeler à ton frère sa condition d’auror, et surtout, le nom qu’il portait. Le tien. A ne pas entacher donc. Mais tu ne doutais pas des capacités de chef de Lhow, au cours des années où vous aviez travaillé ensemble il t’avait prouvé qu’il était quelqu’un d’intègre, de droit, et surtout, il avait toujours été là pour te seconder d’une parfaite manière. Il était donc légitime que ce soit lui, désormais, qui occupe ton poste précédent.

Quelques minutes avant 19h, heure de votre rendez-vous, tu t’engouffres dans l’établissement, et tu fuis les gens, le monde, le public, pour te réfugier au sous-sol. T’installant sur une table de 4 chaises, tu te poses dans un soupir, quelque peu inquiète. Cela faisait longtemps que tu n’avais pas parlé avec lui, et tu ne voulais pas échouer. Car c’était avant tout un ami.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Artemis Lhow, Ven 27 Avr - 15:15



Amitié loin des idéaux


avec Elly et Elina


Le vent siffle doucement à tes oreilles tandis que le soleil chatouille l'horizon de ses rayons embrasés, répandant une douce chaleur par ce début de soirée au ciel pluvieux. Tu n'avais pas vraiment eu l'occasion de traiter tout ce que tu aurais souhaité traiter avant le weekend, mais pour une fois tu ne t'es pas attardé au bureau plus que de raison. C'est un fait suffisamment rare pour le souligner, tu avais rendez-vous et pas avec n'importe qui ... Elly Wildsmith. Ancienne collègue et responsable du Bureau des Aurors, tu avais gardé des liens relativement bien tisées avec celle qui fut et est encore aujourd'hui l'une des seule que tu considères ton amie.


Malgré cela, tu n'avais pas eu de nouvelles pendant un certains temps après sa disparition soudaine des rangs du Bureau. Tu ne sais toujours pas ce qui s'est passé pour qu'elle en vienne à prendre une retraite anticipée. La pression peut-être, pourtant tu sais qu'elle n'est pas du genre à se laisser emporter par le stress, la pression et tout ce qui peut assaillir ceux qui ont entre leurs mains la vie d'autres qu'eux même. Elle avait toujours su garder cette distance, cette méthodologie dans l'action qui donnait un résultat positif dans la majorité des cas. Enfin, quoiqu'il en soit tu ne viens pas aujourd'hui pour avoir des réponses, mais pour avoir des nouvelles. Passer un moment calme avec une amie sur un terrain neutre et plus détendu qu'un bureau du ministère.


Tu pousses distraitement la porte de la taverne et promène ton regard sur l'assemblée attablée sans y trouver l'objet de ta venue ce soir. Tu repères toutefois ta douce, derrière le comptoir, qui discute avec un inconnu sans sembler te remarquer. Tu approches comme si de rien était et prends place à côté de l'homme. Elle te remarque et un sourire illumine son visage tandis que tu passe la tête au dessus du comptoir pour déposer un baiser sur ses lèvres. Vieux jaloux ... elle te montre d'un signe de la tête les escaliers qui mènent au sous-sol et tu lui glisse un remerciement en tournant les talons vers l'endroit.


Ton amie t'y attends déjà, tournant le dos aux escaliers elle s'est installée seule sur une table pour quatre convives. Tu approches un sourire aux lèvres et t'installe sur la chaise à ses côtés. Tu attends d'autres ami.e.s ? Un sourire, un clin d’œil, tu poses la main sur son épaule et dépose un baiser sur chacune de ses joues : « la bise » comme disent les Français. Tu imagines déjà sa tête face à cette familiarité que vous n'aviez plus depuis bien longtemps, mais aujourd'hui tu ne viens pas voir ta collègue, tu viens voir ton amie.

Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie Palel
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Ambroisie Palel, Ven 27 Avr - 17:10


Elhiya, désolée pour le retard jolie demoiselle



Une gorgée de plus en sondant le visage de Lyn. Elle était comme tétanisée, en proie à diverses pensées. Lesquelles ? Puis elle avait abordé un être cher qu'elle pourrait perdre. Tu comprenais peu à peu qu'elle était encore incapable de briser cette chaîne.
T'avais réfléchi quelques secondes peut-être minutes même à sa question.
Tu ne voulais pas qu'elle se coupe de ceux qu'elle aimait par pure égoïsme et désir ambitieux, oh non. Tu savais juste trop ce que c'était que de décevoir quelqu'un, un frère par exemple. Alors t'avais testé cette option, refuser l'affrontement, refuser d'être celle qui lui dirait droit dans les yeux la difficile réalité : je ne suis plus comme vous.

Fallait qu'elle comprenne, mais comment ? Comprendre qu'il faut parfois garder des liens cachés et ne pas s'habituer à le porter sur sa chair, sur soi, donc tu sais c'est pas briser ce truc qui va t'empêcher de tenir à quelqu'un. Ça va pas non plus t'empêcher d'y être liée. Jamais tu ne le renierais, Andrew était celui que tu défendrais au delà de tout, pour le protéger de la famille de dégénérés dont vous faisiez parti t'avais pris le large, mais tu ne le repousserais jamais.
Tu te devais de lui expliquer, elle hésitait, n'était pas prête, le progrès était flagrant mais pas encore assez conséquent apparemment, mais faut pas voir ça comme une façon de briser un lien, plus de briser une identité qu'on veut te faire endosser. T'as pas besoin d'une chaînette ridicule pour savoir qui tu aimes, c'est ton coeur qui fait ce job, pas un bout de métal.
Dernière gorgée du verre, bientôt la fin de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Sam 28 Avr - 0:11


Elin'Art

Toute perdue à la contemplation du sous-sol, tu ne l’entends qui s’approche. Ou plutôt, tu n’y prête pas attention. T’es dans l’espace vide de ton esprit, cet espace si précieux qui se meurt pourtant peu à peu, doucement envahie par des ténèbres de plus en plus sombres et noirâtres. Si tu étais distraite lorsqu’il s’approche, tu sursautes quand il s’assoit et pose l’une de ses mains sur ton épaule. Peut-être parce que, hormis Evan, tu ne laissais personne approché. Sans doute aussi parce que sous sa main, tu savais qu’était gravé le matricule de celui auquel tu avais prêté allégeance.

Un instant, une question se faufile dans ton esprit : et si tu étais amené à combattre face à lui, quel choix prendrais-tu ? Lui ferais-tu face ? Irais-tu jusqu’à le blesser ? Voire le … Alors qu’il te dépose un baiser sur chaque joue, signant une bise à la français dont tu étais coutumière de par ton pays d’origine, tu chasses l’idée venue quelque instant plutôt. Néanmoins, tu reprends vite ce sourire qui est le tien lorsque tu retrouves un ami « Oh Artemis ! ». Soulagement dans la voix, voilà bien longtemps que vous ne vous étiez pas croisé hors des dédales du Ministère, et puis après … Tu laisses à nouveau cette pensée de côté pour répondre à sa boutade « Non, je n’attends personne, si ce n’est que je souhaite que nous soyons un peu tranquille ».

Manière délicate pour faire comprendre que t’avais pas envie qu’on vous dérange – pas par le service, ça c’était normal (coucou Elina, pas taper Ange) – mais par les gens autours. T’avais pas envie de te sociabiliser, t’avais pas envie de faire semblant. Avec Artemis, au moins, tu pouvais mettre carte sur table, ou presque. « Comment vas-tu depuis tout ce temps, dis-moi ? », sourire sincère de circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Artemis Lhow, Mar 1 Mai - 13:23



Elly & Elina


Elle semble surprise l'espace d'un instant puis ses yeux assimilent l'information et un sourire prends place sur les lèvres. Tu le lui rends avec joie et désigne d'un mouvement du menton la salle complètement vide Pour la tranquillité l'endroit semble idéal. Elle ne semble pas avoir changé aux premiers abords, mais tu remarques tout de même une légère différence. Elle ne semble plus avoir cette étincelle, cette lueur qui habillait autrefois le fond de son regard, elle semble éteinte. La mort de ton ancienne collègue y est sans doute pour quelque chose, mais c'est un sujet que tu préfères ignorer et occulter dans ton esprit.


Voilà maintenant plusieurs années que tu travailles au Bureau des Aurors et c'est pourtant la première collègue que tu perds. Lorsqu'on connaît les causes de sa mort, celle-ci n'en est que plus frustrante, plus choquante, plus douloureuse. Alors tu souris en ignorant royalement la sujet et lui réponds le plus naturellement du monde que Eh bien écoute ma foi, ça va plutôt bien ! C'est à toi qu'il faut poser cette question, la vie sans le badge ça doit te changer pas mal de choses, non ? Finesse, subtilité ... tu les a occulté avec le reste non ?

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Elina Peterson, Jeu 3 Mai - 0:24


Service @ chaton ♥ & @ Elly

Samedi soir, aujourd'hui il y a foule à la tête de Sanglier. Je suis en poste depuis midi et je commence un peu à ressentir la fatigue. Heureusement que le médecin m'a prescrit des médicaments contre les nausées ainsi que des compléments alimentaires parce que je crois que je serais déjà tombée depuis un moment... je ne dirais pas non à une bonne sieste la tout de suite... qui aurait cru qu'être enceinte, était aussi épuisant. La clochette de la porte n'arrête pas de tinter et j'avoue que ce bruit commence à me taper un chouille sur le système... Je lève la tête lorsque ce fichue carillon sonne une nouvelle fois et aperçoit le rendez-vous de mon cher et tendre qui se dirige immédiatement vers le sous-sol. Personne n'y pense à cette salle, mais elle est agréable et chaleureuse d'ailleurs il me semble qu'elle est vide. Je soupire... J'aurais préféré qu'ils restent dans la salle principale où au comptoir... Histoire de pouvoir garder un oeil sur mon homme.

D'ailleurs en parlant du loup, il passe la porte alors que je suis en train de servir un client qui me pose un peu trop de questions. Il est là depuis un moment et je crois qu'il commence à en tenir une bonne. Mais il m'empêche de remarquer l'arriver de mon cher et tendre. Je ne m'aperçois de sa présence que lorsqu'il se place à côté de mon client. Soulagement dans le regard lorsque mes yeux croisent ceux de celui qui partage ma vie et un sourire rayonnant à son attention alors qu'il passe la tête par-dessus le comptoir pour me voler un baiser. Je lui indique d'un mouvement de tête que son rendez-vous est au sous-sol et il s'y rend directement. Je termine de servir mes clients en salle et au comptoir avant de prendre mon calepin et de me rendre dans la seconde salle.

Je suis un peu mal à l'aise de faire face à Miss Wildsmith, mais étrangement, depuis le début de ma grossesse, j'ai plus de facilitées à passer au-dessus de mon passé. Je m'approche de la table où ils sont installés et après un sourire à Artemis je prends la parole. Bonsoir vous deux. Bienvenue à la Tête de Sanglier. Qu'est-ce que je peux vous servir ? Ok ça fait super professionnel cette phrase, mais même si je les connais tous les deux, l'un plus que l'autre, je me dois de rester totalement professionnelle. Même si la tout de suite je rêverais de m'affaler sur la chaise au côté de mon compagnon, que je n'ai pas vu de la journée.




Artemis Lhow & Elly Wildsmith

En attente
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Dim 6 Mai - 21:46


Y’a du non-dit dans vos propos, comme si l’un et l’autre, vous cherchiez à éviter ce sujet douloureux que représentait la mort de Kalén. Une boule se forme dans ta gorge alors qu’il te pose une question assez simple. La vie, sans l’insigne, ça donnait quoi ? Tu souris, pense, tu ne sais pas trop quoi répondre, perdue entre la vérité, et ce qu’il était plus concevable de répondre. Néanmoins, c’était des retrouvailles, tu avais quelque chose à lui demander, alors, tu préféras la seconde option « Oh tu sais, c’est surtout plus tranquille, plus posé, pas de paperasse, pas de mission ». Nouveau sourire, parce que les missions n’avaient pas cessées, elles s’étaient juste tournées vers un autre idéal, une autre cause. Plus juste, plus vraie.

Tu n’as pas le temps de rajouter quoique ce soit qu’une nouvelle silhouette fait son apparition. Lorsqu’elle s’approche, tu la reconnais, Elina. Elle avait traversé, à cause de toi, une phase difficile. Un sourire pour elle. Tu savais qu’elle partageait la vie d’Artemis, vous en aviez souvent parlé sur vos missions, tu savais l’importance qu’avait la jeune femme pour ton ex-collègue. Tu souris à son arrivée, t’apprête à lui répondre. Et marque une pause. Si tu avais l’intention d’évoquer un sujet personnel avec Artemis, et de lui faire une demande particulière, il semblait que lui, il avait quelque chose à dire.

Sur le chemisier blanc de la jeune femme, il y avait un tablier noir, ce qui est bien avec le noir, c’est qu’on ne voit pas les tâches dû aux services. Mais sous le tablier, un arrondi t’intrigue. Ton regard oscille quelques instants, avant de te rappeler que ce n’était pas spécialement poli. Tu secoues ta tête, et lui répond, tranquillement « Bonsoir Elina ». Sourire sincère « Comment vas-tu ? » Puis, de reprendre, tranquillement « Une jambe de bois pour moi s’il te plait ».
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Artemis Lhow, Ven 11 Mai - 21:52



Les paperasses : elles te reviennent maintenant ! Et franchement, tu aurais pu t'en passer sans problème. Déjà du temps ou tu n'étais qu'un simple membre du Bureau, la quantité de feuillet à remplir pour la moindre petite arrestation, le moindre petit interrogatoire ou même pour une simple verbalisation te donnais la gerbe. Tu esquisses un sourire en t’apprêtant à lui dire que si l'ennui venait à l'assaillir elle pourrait toujours prendre un bureau pour venir tamponner quelques documents au ministère, lorsqu'une silhouette que tu ne connais que trop bien descend les escaliers.


Bonsoir vous deux. Bienvenue à la Tête de Sanglier. Qu'est-ce que je peux vous servir ? Elle ne l'avouera jamais, mais tu es certains qu'elle mourrait d'envie de venir se joindre à vous, ne serait-ce que vérifier que tout allait bien. Elle avait parfois de drôles d'idées depuis que son ventre abritait le fruit de vos entrailles. Elle devrait pourtant savoir qu'il n'y avait pas plus sérieux que toi à ce niveau là, mais bon ... les hormones sans doute. Elly semble bloquer quelques instant sur le petit arrondi qui déforme son t-shirt. Une jambe de bois pour moi s’il te plait Et un Russel pour moi mon amour, mais avant ....


Tu poses doucement ta main sur son petit bedon avant de poser tes yeux dans ceux de ton amie. Tu l'as remarqué non ... j'vais être papa ! Un sourire illumine ton visage, comme un gosse, et tu attends la réaction des deux femmes. Ouais tu aurais pu en parler à un autre moment, dans un autre endroit à l'occasion d'une rencontre peut-être un peu plus intime, mais après tout vous étiez bien seuls tous les trois dans ce sous-sol non ? Puis bon ... c'est Elly !

Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Elina Peterson, Dim 13 Mai - 21:57


Service @ chaton ♥ & @ Elly

J'interromps la conversation par mon intervention. L'amie de mon compagnon bloque quelques secondes sur mon ventre qui commence doucement à s'arrondir, se demandant surement si j'ai pris un peu de poids où si un petit intrus est venue y passer quelques mois. Elle finit par me saluer et me demander si je vais bien. Question à laquelle je réponds par un Très bien merci et toi ? Puis elle me donne sa commande que je note sur mon calepin. Artemis enchaîne et me demande un Dr Russel. Depuis qu'Azenor nous l'a servie c'est devenu sa consommation favorite ici... Heureusement pour moi il est raisonnable avec l'alcool. D'autant plus depuis qu'il sait qu'il va devenir papa et je dois dire que ça me convient très bien.

Alors que je suis sur le point de remonter chercher leurs commandes mon chaton m'attire à lui et pose sa main sur mon ventre, juste sur le petit arrondi, ma main se pose par automatisme sur la sienne alors que celle tenant le calepin se perd sur son épaule. Ce simple contacte me fait du bien. Un bien fou même je dirais et j'ai presque envie de pleurer. Les hormones vous savez ça fou un peu la me*de dans les émotions. Quoi qu'il en soit lorsqu'il annonce tout fier à son amie qu'il va être papa je ne peux m'empêcher de ressentir un immense soulagement. On pose ses marques comme on peut hein.

C'est compliqué de porter la vie, on perd son identité de femme pour devenir aux yeux de tous une future mère. Même si je sais pertinemment qu'il n'est pas du genre à changer de point de vue, il m'est tout de même difficile de réprimer l'angoisse parfois très forte qui me fait douter de moi et de ma capacité à le rendre heureux. Rajouter aux différents changements corporels une sur-dose d'hormones et je peux vous dire que c'est très compliqué à gérer quand on peut passer du rire aux larmes en une fraction de secondes où d'avoir tout simplement des envies de meurtre sans raison apparente. Alors, la peur qu'il soit tenté de trouver du réconfort auprès d'une autre est parfois plus forte et tenace que la raison et l'amour qu'il me porte chaque jour.




Artemis Lhow & Elly Wildsmith

Artemis : Dr. Russell's Secret Recipe : 6 mornilles
Elly: La Jambe de Bois : 5 mornilles
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Lun 14 Mai - 0:15


T’as du buguer, ça a du se voir, bien entendu. Soit t’avais pas été discrète, soit ton regard était resté un peu trop sur le ventre de la jeune femme. Du coup, le rouge te monte aux joues, instantanément. Pas que ça te dérange ou te gène, nan, juste que là, d’un coup tu te sens mal, imaginez que les deux tourtereaux voulaient attendre un peu. Tu te retrouvais bien niaise-là face à eux.

Heureusement, y’a Artemis qui vient à ton secours – ou au secours de la jeune femme – ou au secours de vous trois, en fait. Il attire sa compagne à lui, et tu leur adresse un sourire plein d’amitié, du genre de ceux qui disent « Vous êtes vraiment mignons ». Mais tu te gardes de dire quoique ce soit, puisque tu sens bien que le moment est important. Tu vois bien la main d’Artemis sur le ventre rebondis d’Elina, et la main de cette dernière qui recouvre le tout. Tu comprends, t’assimile.

« Tu l’as remarqué non … j’vais être papa ». Le plantage du cerveau, vous savez ce que c’est ? Et bien, c’est exactement ce qui t’arrive là. Venue annoncer une grande nouvelle à ton ancien collègue, à ton ami. Tu apprends une nouvelle toute aussi grande – si ce n’est plus. Tu clignes des yeux, ton cerveau a du mal à se remettre en marche, et finalement, tu balbuties « Oh ! Oh ! OOH ! ». (Géant Vert :mm: )

T’es un peu estomaquée, c’est sans doute le problème quand on ne voit pas ses amis régulièrement, la vie continue, la leur comme la tienne. Tu restes un peu surprise, un peu choquée, mais véritablement contente pour les deux âmes face à toi. Tu secoues la tête « Félicitations à vous deux ! ». T’aurais un million de façon de faire ça, de dire ça, mais là, tu restes véritablement surprise et heureuse pour les deux amoureux face à toi.

Décidément, ça allait être la journée des surprises – même si là t’étais bien loin de penser à l’objet de ta demande. Fallait dire que c’était tout de même une sacrée surprise ce qu’ils t’avaient réservés ces deux-là. Ton attention, immédiatement, se reporte sur la future maman « Comment vas-tu Elina, ce n’est pas trop difficile la grossesse ? ». Toi t’en savais rien, mais vu que ta narratrice a connu on se permet quelques écarts de conduite.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Sous-sol

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 17 Mai - 15:56


@ Ambroisie,
Désolée pour le retard

Des mots, ceux qu’elle connaissait, mais qu’elle voulait entendre. Ces mots pour rassurer, pour réconforter. Ces mots devant prendre forme dans sa conscience, lui faire réaliser que les symboles ne restaient jamais plus que des symboles, que malgré tout, ce lien chéri, resterait quand même. Les mirettes fixaient la petite chainette, les dents mordillaient la lèvre inférieure, cherchant à se décider. Ce n’était rien que des petits maillons d’argent, rien de plus. Ce n’était pas ce qui guidait son attachement. Elle n’avait pas eu besoin de ça pour le retrouver, pas eu besoin de ça pour s’en approcher, pas eu besoin non plus pour s’y attacher et pourtant, quelque chose bloquait.

Les sourcils froncés, la tête inclinée, les mèches blondes glissant de son cou frôlait la cicatrice déposée par une morsure d’acide, ramenant quelques opinions tranchées étouffées par la douceur de ce lien illusoire en argent. Et tout semblait plus clair. Ça faisait un moment que vivre par elle-même était une aspiration de son cœur, ça faisait un moment qu’elle avait voulu juste fuir ce qu’on attendait d’elle, un moment qu’elle avait occulté cette rencontre. Un rappel était forcément nécessaire. Un léger sourire pour étirer les lignes fines de sa bouche et un soupir désabusé pour accompagner la prise de baguette.

–Oui, excuse-moi, je crois que j’avais oublié. Je crois que j’oublie certaines choses trop vite, car ça fait moins mal…. #Accio chainette

L’objet récupéré roulait entre ses doigts, s’entortillant comme un asticot en proie à un hameçon de pécheur. Jamais elle n’avait eu besoin de ça pour savoir ce que son cœur désirait protéger. Ni avant, ni maintenant. La main basculée à l’envers entraina un cliquetis de ferraille interrompant la quiétude des lieux. Les prunelles visées sur les scintillements faiblards guidaient la main que les mots accompagnaient.

- #reducto

Et les fausses étoiles disparaissaient de plus en plus, jusqu’à ne devenir plus qu’une et finalement disparaitre dans un petit bruit de bulle qui éclataient. Pas un mouvement, rien, les yeux sur l’emplacement vide, Elhiya inspirait profondément.

–Garde la Lune et son étoile pour moi je te prie. Je et la redemanderai quand elle ne représentera plus rien, ou quand elle aura un autre sens.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie Nouël
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Lydie Nouël, Jeu 31 Mai - 20:36


RP avec riri rouge, son la etcra


Le bois contre sa paume, Lydie avait poussé la porte du bar, la même qu'elle avait si souvent franchit ses dernières années. Elle avait retiré sa cape au dessus du paillasson, humidifiant ce dernier au passage, à coup de gouttes de l'averse qu'elle avait croisé en chemin. Elle avait adressé des saluts simples aux personnes dont elle croisait le regard. Lorsque ses yeux noisettes avaient trouvé ceux d'Azénor, accoudée prêt du bar, elle n'avait pas eu besoin de lui faire un signe pour que celle-ci comprenne ce qu'il y avait dans l'esprit de la rouquine : elle l'attendrait en bas, la propriétaire pouvait prendre le temps de finir ses affaires importantes, Lydie n'était pas pressée.

Elle descendit les marches hasardeuses, détachant ses cheveux au passage, les arrangeant rapidement, histoire que l'on ne puisse plus deviner la légère pluie qui l'avait forcée à courir dans les flaques de Pré-au-Lard, à la recherche d'un endroit où s'abriter, où se poser.  Elle balança les objets qui s'entassaient dans ses bras sur une chaise libre, enleva ses bottines et ses chaussettes, qu'elle alla faire sécher sur une chaise, positionnée devant le feu spécialement dans cette optique. Elle pu finalement retourner s'installer, posa son séant sur une chaise, les pieds sur une autre, s'empara d'une carte du bar et la lu, faisant mine de ne pas déjà savoir pertinemment ce qu'elle allait commander, si commande il y avait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sous-sol

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Sous-sol

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.