AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 5 sur 6
Sous-sol
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005

Re: Sous-sol

Message par : Harmony Lin, Mar 11 Déc 2018 - 23:00


Service pour Ethan, Enzo et Elly

La tête dans les nuages et le corps bien sur tête, je songe à ce que va donner le futur. La fin de Poudlard approche à grands pas et j'ai de plus en plus la sensation de ne pas avoir ma place en école de Médicomagie pour l'instant. Oui, bien sûr, c'est mon rêve depuis que je suis enfant. Bien sûr, je veux tout de même le faire un jour. Mais ne devrais-je pas dompter le loup avant ? Ou au moins, être un peu plus en accord avec lui ? Car je ne veux plus qu'un dérapage de la sorte arrive, encore moins avec une nouvelle personne à laquelle je tiens. Qui sait comment je réagirais si je transmettais la Malédiction à Megan si elle revenait...? Ou pire, Lara ? Est-ce qu'elle disparaîtrait, elle aussi ?

Une seule conclusion s'impose. Je dois partir loin de tout ça, me retrouver seule et réussir à passer un accord quelconque avec la Bête afin de ne plus passer ma vie à avoir peur de ce qui pourrait arriver. J'aurais pu partir de des réflexions bien plus profondes mais des clients entrent dans le bar et viennent au Sous-sol, où je me trouve : il est temps de travailler et d'arrêter de me perdre dans mes pensées. Je vérifie que j'ai bien mon petit carnet de notes et mon stylo puis je me dirige vers eux, inconsciente du fait qu'ils ne sont sans doute pas là pour boire un verre.

- Bonjour et bienvenue à la Tête de Sanglier. Je peux vous servir quelque chose ?

Mon regard se pose alors sur les 3 personnes que je viens d'aborder. Une personne inconnue, une qui me dit quelque chose - je l'ai sans doute déjà croisé - et une autre... Oh non. Elly. Elly qui est au courant de mon statut de Loup Garou. Mon sang se glace et je fais tout pour garder le sourire, malgré ma peur qui augmente tandis que les flashs de notre séance d'entraînement au Transplanage me reviennent.

Je choisi pourtant de ne rien dire, espérant qu'elle n'évoquera pas non plus ce sombre jour. Et j'espère, intérieurement, qu'ils se dépêcheront de me donner mes commandes afin que je puisse filer d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Sam 15 Déc 2018 - 11:27



Enzo , Ethan et Harmo

Elle avait remis la langue sur le prénom de l’élève. C’est tendancieux comme phrase ? Mais pas du tout, voyons. C’est juste qu’elle l’avait là, au coin des lèvres, et pourtant son cerveau refusait de s’en rappeler. Alors quand, enfin, l’esprit se rappelle, c’est à voix haute qu’elle s’exprime, faisant retourner l’élève. Voilà qui était plutôt cocasse comme situation, elle devait bien l’admettre. Le jeune sorcier commence une phrase, aussitôt interrompu par un autre, que la professeure n’avait pas vu. Elle esquissa un rapide sourire qui disparut rapidement, nul besoin de s’afficher en ses lieux sous une quelconque appartenance. Enzo salue l’enseignante et se retourne vers l’élève, lui demandant qui il est. Chose à quoi Ethan répond avec sympathie tout en retournant la question.

Au vue de l’agressivité du jeune Serpentard, Elly n’est pas sure qu’en de pareilles circonstances elle aurait réagi comme le jeune Poufsouffle. Cela dénotait sans doute un trait de caractère du jeune sorcier. Toutefois, elle se gardait bien d’en faire de quelconque commentaire. Ethan indique qu’il était là pour faire son devoir de sortilège – l’enseignante ne peut que saluer l’initiative – et il dit ensuite qu’il avait des questions à poser. « Cela tombe bien » répond l’enseignante avec un sourire.

Mais pas le temps d’avoir la réponse qu’une nouvelle arrivante se fait connaitre. Il s’agit d’une serveuse de l’établissement qui n’est autre qu’Harmony … La brune esquisse un sourire à destination de la brune, élève sorcière prometteuse, malgré sa condition. Les images de leur dernière rencontre au Heurtoir passe sous les paupières de la femme, mais elle ne dit rien, ne fait aucun commentaire. « Bonjour Harmony » poli, suivi d’un « Je te prendrais un café s’il te plait ». Sourire sincère. Elle n’avait pas à s’en faire – si elle s’en faisait ? – son secret était entre de bonnes mains avec l'ancienne auror.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Enzo M. Aiken
Enzo M. Aiken
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Enzo M. Aiken, Dim 16 Déc 2018 - 12:27



Un moment de solitude.
ft Enzo, Elly, Harmony & Ethan.


Je ferme momentanément les paupières tout en arrêtant le sortilège de « Lumière » d’un coup de baguettes. Les doigts enserrant l’arrête de mon nez, je soupire alors que j’écoute l’autre gamin me rire au nez avant de se présenter. Ethan Espinosa de la maison des blaireaux. Du coin de l’œil, je le dévisage sans vraiment me gêner avant de reporter mon regard sur la jeune femme dans son dos. Même si j’ai des allures de prédateur, prêt à bondir sur ma nouvelle proie, je me ressaisis bien vite en me contentant d’hôcher ma tête pour montrer que j’suis capable de prêter attention à ce qui m’entoure aussi.

- « … Mmh ? Max’… De Serpentard. »

Ou autrement dit, son pire cauchemar. J’sais pas pourquoi il m’inspire pas confiance et indirectement, j’ai pas envie de dévoiler mon premier prénom, ni même mon nom de famille. D’un regard jeté à Miss Wildsmith, j’essaye de lui faire comprendre que j’ai pas envie de me dévoiler de la sorte. Discours muet bien vite coupé par la venue d’une serveuse qui me donne des frissons que je ne m’explique pas non plus. Ça se bouscule au niveau de mon échine au point où mes joues se teintent d’un léger rose sans même que je ne puisse le remarquer. Puis, même si j’essaye de saisir son regard, seule sa voix parvient jusqu’à mes oreilles au point où je me mets à réfléchir de plus belle. Qui est – elle ? Où est-ce que je l’avais déjà croisée ? Pourquoi j’réagis comme ça avec cette fille. Toutes ces émotions et ces sensations de déjà vus, me clou sur place et je bug instantanément avant que je secoue ma tête pour tout remettre en place. Et puis, au moment où je m’apprête à parler, je vois et entend Elly demander un café. Instinctivement, je me tourne vers la plus jeune des filles en parlant plus sereinement, cherchant aussi à me détendre d’une certaine façon aussi.

- « Une bierre-au-beurre pour ma part, ça ne serait pas de refus.  »

Puis, calmement, je m’en vais m’assoir sur l’une des tables débarrassées dans la pièce, collant mon dos contre le mur. Je cherche à mettre aussi de la distance entre eux et moi, comme si j’avais besoin de m’isoler à ma manière aussi. Je fuis volontairement leurs regards comme si une montée de stress avait grimpé en moi. Et même si ça ne se lit pas sur mon visage, extérieurement parlant, je suis tout à fait conscient que ça se ressent dans l’air. J’commence même à en avoir mal à la tête et au ventre de me remuer autant l’esprit à la recherche de réponses. Comme par exemple, qu’est-ce qui peut m’arriver si ça dérape avec Arty, qu’est-ce que j’vais faire de ma vie si l’administration finit par s’apercevoir de mes conneries. Est-ce que Loredana finira par revenir vers moi, elle qui a disparue de ma vie depuis la première nuit de mes 17 ans ? … Et Aysha, dans tout ça, si elle apprend que j’couche avec d’autres personnes, sans forcément éprouver de l’amour pour eux, me quittera – t – elle avec tout ça ? Sur le coup, j’agrippe mes cheveux tout en soupirant, ramenant doucement les jambes vers moi. Et là, j’me dis aussi que j’me fiche pas mal qu’on m’aperçoit en train de me remettre en question. Après tout, ça arrive à tout le monde des coups de pressions… Non ?
b l a c k f i s h & Λzяүεℓ - Glisse ta baguette sur l'image
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Ethan Espinosa, Lun 17 Déc 2018 - 18:20


Je voulais être seul pour terminer mon devoir de sortilèges, mais ce n'est finalement pas possible. Dans le fond, ça ne me dérange pas, puisque j'ai besoin de renseignements et qui de mieux qu'un professeur pour ça ? L'autre garçon pourrait peut-être m'aider aussi, mais je ne suis pas sûr qu'il soit d'accord. Il n'a pas l'air très content d'avoir été dérangé. Pourtant, je n'ai pas fait tant de bruit que ça. Peu-être qu'il est furax à cause de madame Wildsmith qui a crié mon nom ? Bah, peu importe. J'vais pas me prendre la tête avec ça, j'ai mieux à faire. Une chose est sûre, j'ai fait de mon mieux pour ne pas lui crier dessus après son agressivité. Je ne sais pas si d'autres personnes seraient resté aussi calmes que moi. Peut-être que c'est parce que je n'aime pas m'embrouiller. Et surtout pas devant les enseignants. Elle répond d'ailleurs à ma remarque avec sourire :

- Cela tombe bien.

Je m'étais présenté à ce jeune Serpentard et j'attendais qu'il fasse de même. C'est la moindre des choses non ? Il arrête son sortilège de lumière d'un coup de baguettes. Je le vois me dévisager attentivement. Décidément, il ne connaît pas la politesse celui-là. Mais je préfère ne rien dire, j'ai pas envie. Il hoche simplement la tête quand il sait enfin qui je suis. Il me répond :

- … Mmh ? Max’… De Serpentard.

Aucun de nous trois n'a le temps de parler, puisqu'une jeune fille arrive. Mais je ne l'ai encore jamais vu. Peut-être est-elle étudiante à Poudlard encore ? Elle nous demande alors :

- Bonjour et bienvenue à la Tête de Sanglier. Je peux vous servir quelque chose ?

Là non plus, je n'ai pas le temps de réagir. La prof demande un café, tandis que monsieur-mal-poli demande une bierre-au-beurre. De mon côté, je demande un chocolat chaud blanc. Il y a des lustres que je n'ai pas bu ça. J'observe alors Max du coin de l’œil prendre place à l'une des tables situées dans le sous-sol. On dirait qu'il cherche à nous fuir. Peut-être est-ce mon imagination ? Il n'a pas l'air spécialement méchant, mais il est vraiment spécial par contre. Je ne suis pas en confiance. Il a l'air en proie à une réflexion presque impossible, comme s'il se torturait l'esprit. Je n'ose même pas lui demander s'il va bien. Tant pis pour lui, il n'avait qu'à être plus sympa. Je détourne volontairement ma tête de la sienne et lui tourne le dos.

- Du coup, je voulais savoir si vous pouviez me donner des métiers magiques dans le domaine de la justice. Je suis né-Moldu et en fait, ben je n'ai aucune idée de ce que je peux faire après. J'suis perdu. Et j'sais pas où me renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Harmony Lin, Ven 11 Jan 2019 - 19:47


Service pour Ethan, Enzo et Elly

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'ambiance n'a pas l'air euphorique. Je ne sais pas ce qu'il se passe entre ces trois personnes mais je ne suis honnêtement pas sure que pour l'instant, ce soit les meilleurs amis du monde. Enfin bon, je ne suis pas payée pour que l'ambiance soit bonne, bien que je préfère cela. Je suis payée pour servir les clients et qu'ils repartent heureux de mon service.

Première personne qui me répond avec un sourire : Elly. Rien dans son attitude montre qu'elle compte dévoiler aux deux autres ma condition en leur demandant de faire attention, ce qui me rassure légèrement et me permet de me détendre un peu. En même temps, cela m'aurait étonné qu'elle fasse ça mais mieux vaut être trop sur ses gardes que pas assez.

- Bonjour Harmony. Je te prendrais un café s’il te plait

Je le note sur mon petit carnet avec un sourire et un hochement de tête et me tourne vers le second, dont le visage me dit aussi quelque chose. Nous avons du nous croiser quelque part à un moment. Peut être dans Poudlard ? Ou peut être qu'il est déjà venu ici, je n'en suis pas certaine. Il semble chercher quelque chose aussi, peut être la même chose que moi, puisqu'il semble confus jusqu'à ce qu'Elly prenne la parole. Viens alors son tour.

- Une bierre-au-beurre pour ma part, ça ne serait pas de refus.

Finalement, tandis que le deuxième s'installe, le troisième me demande un chocolat chaud blanc. Je note le tout et après un sourire, je disparais en direction de la cuisine.

- C'est noté, je vous amène tout ça.

Quelques minutes passent tandis que derrière mon bar, je sers d'abord la Bièraubeurre, froide, puis le café et le chocolat blanc. Je met le tout sur un plateau avec quelques serviettes et redescend au sous-sol avec tout ce qu'il faut. Je pose mon plateau au milieu qui continent en plus des boissons les 3 notes séparées puis amène tour à tour d'abord le café et sa note à Elly, la Bièraubeurre au deuxième jeune homme installé contre un mur puis le chocolat chaud blanc va au dernier.

Je m'éloigne alors un peu et, d'un sourire à la fois heureux et professionnel, j'ajoute une dernière phrase, celle que je dois dire à chaque fois.

- Voilà pour vous ! N'hésitez pas si vous avez besoin d'autre chose, je ne suis pas loin.

Je disparais alors de leurs champs de vision, allant m'installer de nouveau là où j'étais avant qu'ils arrivent. Et j'attends, repartant dans mes pensées tournées vers le futur, que l'on ait besoin de moi.

Commandes:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Charlotte Day, Sam 12 Jan 2019 - 22:23


rp avec Kathleen, suite d'ici

LA de Kathleen accordé

Ses doigts sont rouillés. A moins que le froid en soit la cause. Peindre c’est comme faire du vélo. Elle a pas pu oublier. Ça sommeille en elle. Je compte réveiller son passé. La faire rêver. Lui montrer qu’elle en est capable. La rendre heureuse. Tout simplement. Mon sourire déclenche son voyage. Elle commence à planer. Mes yeux observent avec attention. Pressés de découvrir son monde mêlé à l’un des miens.

Le rouge est délavé. Il prend une autre teinte. Peu importe ce qu’il en est. Elle a carte blanche. Ma tête suit ses mouvements. Ils me bercent. Ils me transportent ailleurs. Si loin de cet hiver rude. Une chaleur envahit mon corps. Sans savoir pourquoi. Je crois qu’elle a fini. Je comprends pas tout. Je cherche pas à comprendre. Je range notre outil. « Vous n’avez rien de scolaire… » Mon œil avisé reconnait son style. Inexistant. Aucune école apprend ce détachement. Seule une volonté de liberté le peut.

Notre œuvre rejoint mon sac. A l’abri des ravages de cette saison maudite. Plus qu’à aller s’y mettre à notre tour. Avant qu’il ne paralyse nos membres. Ma main rejoint la sienne gantée. Ce simple contact suffit à commencer à me réchauffer. La saison me rappelle à ses droits d’une rafale bien sentie sur mes phalanges. Je l'emmène dans les profondeurs du village sans traîner. Je fais le guide dans cet espace fantôme. Recouvert de poudreuse. En quête d'un endroit chaleureux.

Je m’arrête devant le premier établissement rencontré. Ma tête ose se dresser pour y lire son nom. La Tête de Sanglier se voit bénie de l’arrivée de deux artistes. Un escalier m’attire. Les marches mènent régulièrement vers du calme. Prérequis agréable pour discuter. J'avais raison. Il n'y a que nous ici. Nous et cette cheminée. Le rouge des flammes m’aimante. Leur danse m’entraîne. Je m’assois proche du feu. J’enlève mon bonnet. Je secoue ma tignasse qui retrouve l’air libre.

Le crâne rempli d’épi, je dévisage de plus près Kathleen. Oui cette femme a un nom. « Je m’appelle Charlotte. » Je daigne lui donner le mien. Désormais protéger du vent. Mes lèvres craignent plus de geler. Je fais glisser la carte de son côté. Je sais déjà ce que je veux. Et vous aussi, non ? « Pourquoi avoir arrêté de peindre ? Vous êtes talentueuse… vraiment… » Je trouve dommage sa pause. Rêver devait être obligatoire. A tout âge. Tout moment. A chaque seconde qui passe. Et même imposé aux adultes. Qui oublient trop vite. Avoir été des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Ethan Espinosa, Lun 14 Jan 2019 - 9:03


Pourquoi faut-il que j'atterrisse toujours dans des endroits où il y a des Serpentard, alors que la plupart viennent m'embêter sans raisons ? Je dois être malchanceux dans ma vie, c'pas possible autrement. Dans le fond, il n'a pas l'air si méchant que ça en plus, mais il n'a pas l'air très sympathique. Peut-être qu'il faut apprendre à le connaître davantage. Je suis sûr qu'il ne m'aime pas beaucoup non plus d'ailleurs. C'est... Triste ? Non, c'est bête surtout. Je ne suis pas une mauvaise personne, MOI. Mes pensées se dirigent tout droit vers ma famille. Elle m'a apprit qu'il ne faut pas juger les gens trop vite. Mais bon, dans certaines circonstances, comment faire autrement ? Le mec, il vient nous agresser directement. Il aurait pu demander qu'on fasse moins de bruit, mais plus calmement ! On n'est pas des bêtes sauvages hein. Bref... J'l'aime pas ! Je préfère me concentrer sur le retour d'Harmony qui revient avec nos commandes :

- Voilà pour vous ! N'hésitez pas si vous avez besoin d'autre chose, je ne suis pas loin.

Avant qu'elle ne disparaisse, je la remercie avec un large sourire. J'ai soif et comme c'est sucré, ça me calera au niveau de la faim. Oui, je suis un vrai ventre à patte, mais j'y peux rien, j'suis comme ça depuis toujours. Je prend place sur une chaise en face d'Elly, puisque je suis debout depuis tout à l'heure. Je bois une gorgée et observe de nouveau le décor de la salle. C'est tellement sombre. Il faudrait je ne sais combien de Lumos pour éclairer toute la pièce. Du coup, l'atmosphère est bizarre. En tout cas, je ne suis pas très à l'aise ici. Je chasse cette pensée inutile pour laisser places aux renseignements dont j'ai besoin. J'espère simplement qu'Elly et l'autre Max vont me renseigner de manière optimale. Sinon, je ne suis pas prêt d'avoir tout ce qui faut pour mon avenir.

- Voilà, j'ai besoin de renseignements pour mon avenir. Comme je disais avant l'arrivée d'Harmony, je suis né-moldu et je n'ai pas spécialement de connaissances sur les métiers magiques dans le domaine de la justice. Je ne connais que ceux de mon monde. Et très franchement, ce n'est pas super intéressant à mon goût. Je sais que je suis en cinquième année et que je suis censé connaître déjà quelques petits trucs là-dessus, mais ce n'est pas le cas. Je ne me suis jamais intéressé à ça auparavant.

Je ne sais pas pourquoi, mais je sens la vague de jugements arriver. Les Serpentard, pas tous, mais une majorité, méprisent les nés-moldu comme moi. Pourtant, ce n'est pas de ma faute si je suis un sorcier aujourd'hui. Je n'ai rien demandé après tout. Mais je ne m'en plaint pas, au contraire. J'aime trop ce côté chez moi. Beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Mar 29 Jan 2019 - 18:51



Enzo , Ethan et Harmo

Harmony prend les commandes, le sourire aux lèvres. Elle semble se détendre, vient-elle de prendre conscience que l’ancienne auror ne criera pas son secret sur tous les toits ? Elle répond à son sourire. Une absence rapide, à peine remarqué, alors qu’Ethan prend place face à sa professeure, qui lui adresse, à son tour, un sourire furtif. L’enseignante s’interroge pourtant. Pourquoi Enzo n’a-t-il pas voulu lui dire son véritable prénom ? C’était vraiment intriguant et la brune n’en voyait pas l’utilité. Mais après tout, cela faisait longtemps qu’elle n’était plus adolescente, alors peut-être que certaines choses lui échappaient.

Mais la jeune femme n’a pas le temps de se questionner plus en détail. Parce qu’Ethan accapare son attention. Il a, vraisemblablement, des questions qu’il souhaite soumettre à l’enseignante. C’est amusant, qu’il s’intéresse au Ministère et qu’il lui adresse ainsi ses questions. Sait-il qu’elle a, un temps, fait partie de l’entité magique ? Peut-être. Ou peut-être pas après tout. Ca réjoignait la politique et peu d’adolescent s’intéressait à cela, il fallait être honnête.

La tasse de café dans les mains, la brune écoute. Patiente. L’odeur du café qui monte à ses narines délecte par avance ses papilles. Sorte d’avant-gout alors que la caféine n’a pas encore touché ses lèvres. « Vous savez Ethan, il faut parfois questionner les gens autour de vous pour cela. Même pour des élèves nés dans une famille sorcière, le Ministère reste une entité quelque peu opaque. Quel genre de renseignements voulez-vous ? ». Devait-elle admettre son passé d’auror ? Cela lui semblait tellement lointain. Comme si une vie entière était passée depuis qu’elle avait laissé la tête du Bureau des Aurors à Lhow.

Les yeux alpaguent, tantôt l’adolescent qui lui fait face, tantôt celui plus lointain. La salle est sombre mais c’est comme si c’était une seconde nature, des yeux de chat qui happe les ténèbres. Cette obscurité avait quelque chose de fascinant, elle révélait les âmes les plus noires comme les plus peurs. Celles qui avaient peur comme celles qui se tenaient droites, sans vaciller. Malgré le vent, malgré les tempêtes. Divagation dans l’esprit de la brune.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Enzo M. Aiken
Enzo M. Aiken
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Enzo M. Aiken, Lun 4 Fév 2019 - 10:22



 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.


Si je devais m’expliquer sur le pourquoi je n’ai pas donné mon premier prénom, c’est tout simplement parce qu’il y a un « je-ne-sais-quoi » chez lui que je n’apprécie déjà pas. Une sorte de mise en alerte qui fait que je me dois de protéger mes moindres secrets et tant pis si ça dérange les autres. Du regard, derrière mes mains, j’écoute ce qui se déroule alors que l’odeur de ma boisson se rapproche de moi, bien entendu, je paye la serveuse au même moment où elle me tends mon verre, ça m’évite même de devoir lui courir pour le faire après. Ensuite, l’autre mec me cause encore et je soupire. Dans mes propres pensées, je me dis qu’on peut pas faire plus con comme discours. Puis, j’attrape mon verre pour en boire une légère gorgée de ce dernier. Il me ferait presque penser que j’dois encore rapporter des infos à un étrange énergumène, alors d’une pierre deux coups, je fais au mieux pour l’aiguiller vers ce que je souhaite entendre aussi.

- « T’as pensé à te renseigner sur les métiers que propose le Ministère ? ... Qui sait, p’t’être qu’Aurors, tu pourrais le devenir ? »

Je range mon arrogance naturelle pour la mettre de côté quelques instants, restant assis sur ma table plutôt que sur ma chaise. J’imagine que l’on peut dire que je suis mal élevé, mais qu’importe. Dans mes souvenirs actuels, je ne pense même pas avoir l’ombre d’une famille et celle qui la compose actuellement, ce n’est qu’Élina & Artemis avec leurs futur enfant à naitre, quoi que j’ignore si c’est déjà le cas, en fait. Lentement, je soupire à cette pensée, fuyant le groupe du regard pour reporter mon regard ailleurs. Pendant ce temps, je porte mon verre à mes lèvres une seconde fois et tente de me changer les idées rapidement pour éviter de craquer bêtement.
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Ethan Espinosa, Mar 5 Fév 2019 - 11:45


La justice, un domaine très fascinant. L'odeur de mon chocolat chaud blanc me monte au nez et je n'ai qu'une envie, c'est de le boire d'une traite. Mais évitons, j'veux pas me brûler non plus quand même. On n'est pas là pour ça. L'endroit sombre dans lequel nous sommes me parait sinistre et je ne me sens pas très à l'aise. Je suis bien content qu'un professeur soit là au cas où. Bon, j'admets que la présence du Serppy me rassure aussi un minimum. Même s'il n'a pas l'air très fiable, il est sûrement très bon sorcier. Je n'ose même pas lui adresser un sourire, son visage m'en dissuade simplement en le regardant. Presque, j'aimerai me trouver ailleurs plutôt qu'ici. Mais faisons avec, j'peux pas faire le difficile tout le temps. On va penser que je suis pénible après. C'est alors qu'Elly répond à ce que je dis :

- Vous savez Ethan, il faut parfois questionner les gens autour de vous pour cela. Même pour des élèves nés dans une famille sorcière, le Ministère reste une entité quelque peu opaque. Quel genre de renseignements voulez-vous ?

Questionner les gens autour de moi... Ce n'est pas ce que je fais là ? Trêve de plaisanterie, ce n'est pas faux. Peut-être que j'aurai déjà dû interroger d'autres personnes au sein du château. Si ça se trouve, même des membres du personnel ont été membre du Ministère de la Magie. Ainsi, même pour certains sorciers le Ministère est secret ? Enfin... "secret" est un bien grand mot, évidemment. Bah, les renseignements dont j'ai besoin sont axés sur l'avenir d'un sorcier dans le domaine de la justice. Je n'ai pas le temps de répondre que mister, non loin de nous prend la parole :

- T’as pensé à te renseigner sur les métiers que propose le Ministère ? ... Qui sait, p’t’être qu’Aurors, tu pourrais le devenir ?

Hm, il pique ma curiosité là. Non, je n'ai pas pensé à ça, mais c'est pour ça que je suis là en fait. Je veux savoir ce que propose le Ministère en termes d'avenir dans le monde magique. Auror ? C'est... quoi ? J'sais pas, mais ça a l'air cool. Néanmoins, je fronce les sourcils : le fait qu'il soit presque sympa aussi vite qu'il peut redevenir méchant m'intrigue. Je me méfie beaucoup de lui. Je n'ai pas envie de traîner davantage par ici. Je vais me dépêcher d'obtenir les renseignements dont j'ai besoin et basta. Il me fait peur et je lui fait ressentir. Alors qu'il détourne le regard, il boit. Je fais de même. Ainsi que notre professeur.

- J'aurai peut-être dû questionner des gens autour de moi, en effet. Mais étant donné que vous êtes adulte, je me disais que vous en sauriez plus et vous n'allez pas me mentir. C'est peut-être idiot de ma part, mais il y a des gens à qui je ne fais pas confiance, dis-je en portant mon regard sur le jeune homme près de nous un bref instant. En fait, je cherche à avoir une liste non exhaustive des métiers dans le domaine de la justice magique. Je suis intéressé par ça pour être franc. Et c'est quoi un Auror ? J'connais rien à tout ça, dis-je sur un ton abattu.

J'espère avoir tout ce qu'il me faut pour assurer mon avenir après ma septième année au château. Je suis certain que beaucoup d'élèves savent ce qu'ils veulent faire par la suite, déjà dès la première année.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kathleen Gold
Kathleen Gold
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Kathleen Gold, Lun 11 Fév 2019 - 21:32


RP avec Charlotte Day


Elle
Aime.

C'est plus qu'étonnant, lorsque l'on voit ce que tu as ajouté. Tu as perdu la maîtrise des années à reproduire à la perfection la nature morte et celle qui l'était moins. Tes gestes manquent de précision, tes couleurs de piquant - parce que tu les exploites mal. Mais pourtant,  elle aime. Ou en tout cas, votre avis diffère de manière radicale.
Rien de scolaire -
Étrange notion, quand tu penses que tout ce que tu as toujours créé venait de modèle. Cela a sûrement développé un certain talent pour le recopiage, un pâle devoir comparé au talent brut, mais rien d'exceptionnel
Il n'y avait rien de remarquable dans ce que tu avais jeté sur sa toile.

Et elle trouve de plus que cela mérite d'être gardé. Après tout, peut-être que les premières esquisses qu'elle avait tenté lui plaise véritablement, et qu'elle cherche déjà un moyen de récupérer ce qu'elle avait entamé - peut-être un chef-d'oeuvre avant que tu n'interviennes, qui sait. Elle glisse le petit bout de blanc qui ne l'est plus vraiment dans son sac, et le range - presque précieusement - à ses côtés.

Le moment d'après, elle a sa main dans la tienne, et tu es presque étonnée du contact de sa main contre ton gant. Était-ce encore une de ces détentrices de candeur que tu croyais pourtant perdue depuis si longtemps ? Quelle âge avait-elle vraiment, cette petite, dans cet élan de spontanéité, on en dirait dix, mais ses yeux cachés par des mèches gelées en disent bien plus.
Intéressant.
Tu la laisses te guider en serrant sa main, simple spasme dû au froid ou juste appréciation pure et simple de l'instant, qui sait vraiment.

Les surprises ne s'arrêtent pas là quand elle choisit de ne pas s'arrêter devant les Trois Balais, point de ralliement pourtant, et que le sanglier se pousse pour vous laisser passer,
Toujours sa main contre la sienne, elle descend soudain les entrailles du lieu, et bien qu'elle te semble assez particulière pour choisir d'errer dans le peu conventionnel, tu n'aurais pas cru qu'elle préférait le manque de lumière
Que dis-tu après tout, tu vois enfin la cheminée, et le vide absolu qui règne par ici.

C'est une atmosphère étrange, intimiste, peut-être était-ce ce qu'elle cherchait.
Tu ôtes tes atours en même temps qu'elle, et t'installes en face d'elle, avant de choisir en quelques secondes pour un classique Whisky qui réchauffera.

Charlotte, voilà un prénom bien classique sur une jeune dame qui ne l'était. Tu gardes pourtant tes réflexions pour toi, et tu te concentres sur sa question, afin de lui offrir une réponse à la hauteur de ses attentes.
Finalement...

-Je n'ai pas choisi de peindre. On m'y a contrainte. Je suppose que même en aimant cela, les exigences d'aucun ont fini par me dissuader de continuer.

Tu penches la tête, maintenant curieuse.

-Je ne me trouve pas si douée. Au contraire. Mais ce qui m'intéresse en vérité, c'est votre histoire avec la peinture désormais. Qu'est-ce qui a créé...

Regard vers les toiles et les tubes dans les sacs, les petits taches sur les doigts et le manteau, et sourire, au milieu de la pénombre brûlée par la cheminée.

-Tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Sous-sol

Message par : Elly Wildsmith, Mer 13 Fév 2019 - 9:58



Enzo , Ethan et Harmo

Le jeune Serpentard évoque le métier d’Auror, la brune sourcille mais se contente de ne rien dire. Il est inutile de revenir sur son passé douloureux. Trop de plaies, trop de blessures.  Les lèvres de l’enseignante retrouvent le contour de la tasse, quelques gorgées de caféine ne peuvent pas faire de mal. Bien au contraire. Mais la brune est interrompue par la réponse d’Ethan. La confiance semble régner entre les deux élèves. Le sous-entendu était tout sauf subliminal et n’importe qui dans la salle aurait pu le remarquer. La brune toussote sur la question d’Ethan. Difficile de répondre sans verser dans des extrêmes que le jeune homme ne comprendrait sans doute pas : il fallait avoir vécu.

« Oh vous savez, les métiers au Ministère de la magie s’apparentent un peu aux métiers des ministères moldus. Avocats, secretaire et ce genre de chose très administratives. Après, le métier d’Auror … vous pourriez peut-être l’assimiler à la brigade d’élite des policiers moldus. Vous voyez ? Ils sont en charge de la traque des mages noirs. De veiller à notre sécurité, à la protection de la communauté magique en quelque sorte. »

Mais fallait bien admettre qu’ils étaient pieds et poings liés. La brune en savait quelque chose puisqu’elle avait dirigé le Bureau des Aurors pendant de nombreuses années. Souvenir impérissable dans son esprit, cela avait marqué un tournant, tant dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle. Désormais, elle se tenait loin de tout ça, mais était-ce véritablement le bon choix ? N’était-il pas plus sage de faire changer les choses de l’intérieur ? La brune tourne négligemment la petite cuillère dans sa tasse, comme si cela pouvait faire cesser le remue-méninge qu’elle avait elle-même crée. « Après, rien ne vous empêcher de contacter le Ministère, peut-être qu’un gratte papier pourrait vous faire une visite guidée et explicative ? ».
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Charlotte Day
Charlotte Day
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Charlotte Day, Sam 16 Fév 2019 - 0:13


Pour Kathleen

Rares sont les adultes peintres. Kathleen est la seconde. Après June. Que je rencontre. La magie est différente. Néanmoins réelle. Mon regard a changé. La blonde est plus vue comme une inconnue. Mais comme une potentielle rêveuse. J’attends sa confirmation. J’lui en veux pas de l’avoir endormi. La présence de l’Artiste est difficilement gérable. « Oh… » Ma surprise est totale. A hauteur de sa de la monstruosité subi. L’Art a été bafoué. Au détriment de cette blonde. « Vous devriez réessayer… Balayez votre passé… Redonnez-vous une chance… Oubliez les règles qu’on vous a enseignées… Construisez les vôtres… Et peignez ! Et laissez personne vous en empêcher… » L’ordre est donné calmement. Son potentiel est grand. Inimaginable de le laisser silencieux. Il a trop sommeillé. Il se doit de sortir. De s’exprimer. Preuve en est de sa dévalorisation. Le talent disparaît jamais. Je sais le reconnaître. Je l’ai vu sur ma toile.

Mes mains glissent sur les siennes. Le contact se veut réconfortant. L’enfant endosse son costume d’adulte. Drôle d’inversion des rôles. Le côté artistique a aucun code. Juste celui de s’entraider. Entre nous. « Vous êtes douée… » Mes doigts s’éloignent. Rompant la connexion physique. Pour s’attarder sur la spirituelle. Qu’elle me propose. Je me cale sur ma chaise. Coudes sur la table. Tête sur mes paumes. Noisettes dans ses yeux. Large sourire aux lèvres. « Mon Artiste... » Ou comment la perdre d’entrée d’explication. Poursuivre. « Ma tante… Elle m’a appris les bases de la peinture. Dans cette pratique, elle a trouvé un moyen de me canaliser… On peignait ensemble… Après les cours qu’elle me donnait… Je me suis rapidement appropriée sa passion. Depuis je peins mes rêves... » Je me recule dans mon assise. Heureuse. Je crois que c’est la première fois. Que je me confie de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Jennifer Wilson, Dim 24 Fév 2019 - 20:12


Pour Charlotte & Kathleen

Cela ne faisait pas longtemps que je venais de faire mon entrée ici pour aider l'équipe pourtant je commençais réellement à aimer cet endroit et à m'y sentir comme chez moi. Enfin, façon de parler bien évidemment. L'équipe était en tout cas au top et malgré ce travail en plus, j'arrivais à combiner les deux entre lui et mes cours, il ne m'avait pas fallut longtemps pour trouver mon rythme. Autant dire que parfois, je n'avais pas une minute à moi mais j'aimais ça... Au moins, je ne voyais pas mes journées passer.

En parlant de ça, les clients n'attendaient justement pas. C'est ainsi que je rejoins le sous sol descendant les escaliers et m'approche des deux jeunes filles, assises près de la cheminée, entendant juste des bribes de leur conversation. Apparemment elles parlaient peinture, un art bien intéressant mais inconnu pour moi. Quoi qu'il en soit, je m'efforce de faire comme si je n'avais rien entendu, après tout cela ne me regardait pas et j'étais ici pour mon travail.

« Bonjour,  bienvenue à la Tête du Sanglier.
Que puis-je vous servir ? »


Petit calepin en main, j'attends leurs réponses tout en les fixant. Bien que je ne la connaissais pas vraiment, je reconnaissais la jeune lionne de part les cours en communs qu'on avait pu avoir ensemble toutefois je me devais de rester professionnelle, rien que pour prouver à l'équipe que je faisais l'affaire néanmoins cela ne m'empêcha pas cependant de lui adresser un petit sourire tout comme à sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Enzo M. Aiken
Enzo M. Aiken
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sous-sol

Message par : Enzo M. Aiken, Jeu 7 Mar 2019 - 18:11



 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.
Pas du tout en retard :mm:


D’une gorgée du verre, à peine réceptionner, je pose mon regard sur l’autre énergumène, puis de temps en temps sur celle qui m’avait tenu compagnie près de la Grande Horloge. Je me doute que mes agissements peuvent paraitre étranges d’un point de vue extérieur, que je sème le doute dans l’esprit déjà égaré du jeune Espinosa. Cependant, mes agissements sont moins abstraits quand on sait que j’ai pour projets d’embêter son copain à ma manière. Je n’ai nullement l’envie de les voir se coller dans mon entourage, alors lui proposer le même métier que celui que ma cousine et son mari, ça ne peut que d’avantage, me faire sourire aussi.

- « Je ne sais quoi te dire d’autre sur le sujet, même si niveau fréquentation. J’ai une cousine qui travaille comme Aurors et son mari était anciennement leurs chef, maintenant, il est prof à Poudlard. Pourquoi tu n’essayes pas de voir avec lui ? … Enfin, j’sais pas.»

Quoi que l’un comme l’autre, je ne peux les voir, même en couleurs. D’un soupire discret, je regarde autour de moi, me demandant pourquoi j’avais une impression de déjà-vu en ayant aperçu Harmony, cette serveuse si agréable et gentille, à peine croisé entre ces 4 murs. Et encore un autre avant que je ne me décide de boire silencieusement mon verre pendant que je réfléchis à plusieurs choses à la fois. Comme « Comment mettre mon plan d’évasion de Poudlard en pratique », mais aussi « Que faire de ma vie, plus tard » parce que ce n’est pas tout… Je ne vais pas me contenter de vivre d’amour et d’eau fraiche, après tout…
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kathleen Gold
Kathleen Gold
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sous-sol

Message par : Kathleen Gold, Ven 8 Mar 2019 - 18:25


RP avec Charlotte Day, LA accordé


La suggestion sonne presque comme une évidence dans sa bouche.
Se remettre aux arts. Quelle étrange idée.
Tu ne te souviens pas de la dernière fois que tu as tenu un pinceau - à part cette après-midi même bien sûr - joué du piano, ou chanté. Il s'agissait de trop de contraintes, trop d'heures passées clouée à une chaise sans que l'on t'autorise à en bouger.
Pourtant, malgré ces années d'inactivité,
Les très vagues souvenirs de techniques et de tenues du pinceau,
La jeune fille
Te trouve du talent.

Est-ce l'innocence de son jeune âge ou une capacité étonnante à trouver du beau dans le banal, tu ne saurais dire. Il est toujours agréable de recevoir des compliments cependant - bien que celui-là soit l'un des moins mérités. Tu lui offres cependant un sourire en demi-teinte.

La familiarité s'installe cependant quand tes mains te sont arrachées, et tu sens ses paumes qui ont commencé à se réchauffer du bout des doigts. Tu fronces les sourcils, te demandant quand la situation avait bien pu en arriver là, lorsqu'elle
S'empare des mots et du possessif.
L'incompréhension est un regard, un visage. Elle ne peut passer à côté tandis que tu essaies tant bien que mal de comprendre ce qui est dit - entendant une histoire très personnelle
Et probablement très touchante
Mais tu ne peux pas vraiment te ressaisir de cet excès "d'affection" -
Tu supposes.

Se racler la gorge est la seule échappatoire pendant quelques secondes, le temps que le reste de ses paroles ne te parviennent et que tu ne saches que faire de ces informations. Un récit de famille, d'une passion et de rêve,
Voilà le genre de conte que tu aimes entendre - alors, tu te raccroches à la fin de la phrase pour continuer ce flou artistique.

-Mon père est un féru des arts également. S'il y a du talent quelque part, c'est de lui que je le tiens.

Ce n'était certainement pas de ta mère, en effet. Tu pensais sûrement que tu devais faire de même, partager quelque chose d'intime, de personnel, pour donner du poids à sa confession.
Restait cependant le petit problème du pourquoi elle avait voulu que tu la suives. L'honnêteté est la meilleure des vertus, à ce que l'on dit :

-Mais j'ignore par quoi je pourrais commencer pour reprendre le dessin.

L'explication est coupée par une serveuse, et la jeune compagne demande un thé à la menthe. Tu demandes un thé également. Il est bientôt l'heure après tout, et vu la température et la conversation en cours, cela ne peut pas te faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Sous-sol

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 6

 Sous-sol

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.