AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Gestion RPGique ~¤~ :: Vos Journaux :: Anciennes gazettes
Page 1 sur 1
The Thames n°2
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


The Thames n°2

Message par : Harmony Lin, Mer 31 Jan 2018 - 22:43






Allocution du Pape Léon XV à l'occasion de la nouvelle année

Chers frères et soeurs, bonne année !

Il y a un mois, nous célébrions la naissance du Christ et, avec lui, la naissance de l'Espoir pour l'humanité tout entière. Cet espoir, le Seigneur a dénié nous le transmettre à travers son unique fils. Ainsi, j'espère qu'en ces fêtes de fin d'année qui s'achèvent vous avez pu accueillir le souvenir de l'amour que notre Père a éprouvé pour ses enfants par le passé et qui est toujours bien présent.

Ce siècle aura plus que jamais vu une accélération de la course technologique dans laquelle nous, les hommes, nous nous sommes lancé. Tous ces nouveaux moyens de communication, qui nous permettent d'aller plus loin et plus vite, nous ont rassemblés. Mais ils ont aussi caché ceux qui se sentent toujours plus mis à l'écart. Nos sociétés doivent apprendre à manier ces nouveaux outils afin de construire un espace commun au sein duquel chaque fils et chaque fille de Dieu pourra trouver sa place. L'effervescence qu'ont générée toutes les découvertes et inventions récentes repousse plus que jamais les frontières du savoir. Mais, face à l'étendue immense de réalités inaccessibles à l'Homme, la Sainte Église veut redire sa présence pour tous ceux qui se sentent en perte de foi. Savoir et croire n'ont jamais été et ne seront jamais indissociables.

Cette année, comme toutes les autres, Noël a su rassembler les familles et les coeurs. La Sainte Église veut rappeler à ses fidèles qu'un trop grand nombre de nos frères et de nos soeurs sont seuls, isolés, dans des conditions de fragilité particulières. Nous ne pouvons que vous inciter à ouvrir vos bras et votre foyer à ceux qui souffrent, et pas seulement à l'occasion des fêtes de Noël. Aussi, alors qu'une partie du monde est actuellement plongée dans la guerre, des populations entières se voient dressées les unes contre les autres dans une lutte pour le contrôle de ressources stratégiques que nous ne pouvons que condamner. Nous prions aujourd'hui pour une fin rapide des hostilités. Par ailleurs, le Saint-Siège tient à faire savoir qu'il est prêt à entrer en médiation avec les belligérants afin de trouver une solution pacifique à ce conflit.

Encore une fois, nous tenons à redire nos prières pour un monde en paix et nous vous souhaitons, frères et soeurs, une très bonne année. Puisse le Seigneur être toujours avec vous.

Léon XV

Stanley Wright



Current history

Rétrospectives

En cette nouvelle année, la rédaction du journal a décidé de revenir sur les grands événements marquants le XXIème siècle. Des événements majeurs qui ont construit le monde de nos jours. A coups de catastrophes énergétiques, environnementales ou encore politiques, nous vivons aujourd’hui dans un monde bien différent que celui qu’avaient imaginé un jour nos ancêtres durant la fin du XXème siècle. Dans cette première partie nous reviendrons sur les événements majeurs de la première moitié siècle précédent.  

• Début des années 2000 : Les plus grands experts scientifiques se réunissent autour de la question du post pétrole et estiment les réserves exploitables durant encore 50 à 70 ans. Malheureusement quelques années plus tard, ces chiffres sont revus à la baisse suite aux nombreuses catastrophes pétrolières.

• Juin 2021 : Un scandale éclate après les élections générales britanniques, en effet le parti Travailliste est accusé d’avoir truqué les votes leur permettant d’obtenir la majorité absolue à la Chambre des Communes, remportant par la même occasion le rôle de Premier Ministre.

• Novembre 2021 : Après de nombreuses procédures judiciaires et la pression constante de la population, les élections générales britanniques sont considérées comme nulles et devront être reconduites dans deux ans avec un nouveau système électoral. En attendant, le gouvernement sortant est maintenu en place comme gouvernement provisoire.

• Mars 2023 : Après 1 an et demi de discussion, le Royaume-Uni décide d’adopter le scrutin à suffrage proportionnel. En Mai de la même année, les élections sont données et le parti Conservateur remporte ce premier suffrage avec comme Premier Ministre John McGeer.

• Décembre 2024 : Un groupe terroriste attaque les installations du gisement de Ghawar en Arabie Saoudite. Les pertes sont estimées à des milliers de milliards de dollars. Cette attaque plongera le monde dans la crise du pétrole.

• Février 2025 : La mise en service du projet ITER en France fait polémique, sa dangerosité ainsi que son cout astronomique dépassant en fin de compte les vingt-milliards d’euros inquiète les populations locales et des pays limitrophes. De nombreuses manifestations sont organisées afin d’empêcher la mise en service du réacteur expérimental. Après une tentative d’intrusion sur le site de l’association « Greenpeace ». Les gouvernements à la tête du projet lancent officiellement le réacteur à fusion nucléaire DEMO le 28 juin 2025.

• Avril 2029 : Le réacteur DEMO ayant fait ses preuves, le premier réacteur à destination de la production d’électricité est construit en Inde, la fin de sa construction et mise en service est estimée à 2035. Six mois plus tard, c’est presque 65 pays qui commandent la construction d’au moins un réacteur du type DEMO, plongeant alors le monde dans une nouvelle aire énergétique, chose qui arrive à point nommé suite aux attentats de Ghawar.

• Aout 2035 : Le premier réacteur à usage civil de type DEMO est mis en service en Inde le long du fleuve du Gange, il sera renommé pour l’occasion « First Nuclear Fusion Reactor » : FNFR.


• Juillet 2037 : Après presque deux ans d’utilisation sans rencontrer de souci majeur, le FNFR subit une défaillance critique provoquant l’explosion de réacteur. Les autorités indiennes mettant beaucoup trop de temps à agir, les pertes sont catastrophiques. Les autorités estiment les pertes à 4836 personnes dont 350 travaillent sur le site, évidemment ce chiffre ne parle que des victimes décédées sur le coup. C’est au final pas moins de 500.000 personnes qui seront touchées par cet incident. Une zone d’exclusion de 100 kilomètres est instaurée autour du site et le projet de fusion nucléaire est annulé le temps que les causes de cet incident soient déterminées et corrigées. Malheureusement la crise du pétrole s’amplifiant d’année en année, aucune enquête n’arriva à terme, provoquant alors la construction de réacteur à fission nucléaire dans le monde entier.

• Janvier 2040 : La Chine présente son tout premier prototype de soldat drone. Bien que ce dernier nécessite d’être contrôlé à distance, il permettrait cependant de réduire le nombre de soldats humains sur le terrain.

• Septembre 2042 : Après près de deux ans de négociations, la Chine accepte de vendre ses premiers prototypes de soldats drones à l’Arabie Saoudite qui déploiera ses soldats d’un nouveau genre à quelques kilomètres de la frontière avec le Koweït.

• Octobre 2042 : En réaction à la vente des soldats drones, les Etats-Unis menacent la Chine d’un conflit armé si elle continue d’entretenir quelconque relation avec les pays impliqués dans le conflit. De son côté l’Union Européenne tentera d’entamer de nouveaux pourparlers qui se concluront sur un échec.

• Avril 2045 : Les populations locales fatiguées par plus de 20 ans de conflits amènent à de nombreux changements politiques. Les pays engagés dans le conflit finissent par trouver un accord et proclament un cessez-le-feu. Malgré les tensions vives il n’a pas été enfreint jusqu’à nos jours.

• Novembre 2046 : Le Royaume-Uni présente son projet de transition énergétique et promet de se retirer des problèmes causés par la crise du pétrole en annonçant vouloir instaurer le tout électrique. Aucune enquête n’ayant abouti suite à l’incident du FNFR, un plan de construction massive de réacteur à fission nucléaire est lancé. Malgré de nombreuses oppositions, le parc nucléaire britannique sera le plus important d’Europe. Le projet prévoit de rénover entièrement les huit sites et de tripler la capacité avec l’ajout de réacteurs sur les sites existants ainsi que la construction d’au moins cinq nouveaux sites. Le projet long et couteux est prévu d’être achevé avant la fin du siècle. Objectif qui sera largement revu à la baisse.

• Août 2052 : Les jeux olympiques d’été sont organisés au Danemark. Cette olympiade sera retenue par le monde entier non pas pour ces exploits sportifs mais pour son site olympique alimenté à 100% d’électricité provenant d’énergies renouvelables. Le pays étant un précurseur mondial en matière d’utilisation d’énergie verte, beaucoup de pays commencent à prendre exemple sur cette olympiade pour le futur de leur propre pays.

• Mai 2065 : Malgré un désintérêt général pour l’espace, les agences spatiales du monde son fière d’annoncer avoir terminé la restauration complète de l’ISS laissée à l’abandon depuis 2054 pour cause de vétusté.

Lucy Green






Léonor Dell

La Tornade Rousse a encore frappé !

Vous connaissez sans doute tous Léonor Dell, la scientifique de renom qui est à l’origine de nos toutes dernières découvertes en termes d’engrais qui nous mènent à une agriculture traditionnelle toujours plus efficace ?

Elle a une fois de plus élevé la voix contre Megan Scohl, la patronne de la plus grande entreprise d’agriculture hors sol du Royaume-Uni ! Ces deux jeunes femmes ont été vues en pleine discussion houleuse concernant l’agriculture de notre beau pays hier soir, devant le laboratoire de notre tornade rousse.

Il semblerait que les divergences entre ces deux actrices pour le bien-être du Royaume-Uni soient de plus en plus grandes ! En effet, si l’une prône l’agriculture hors sol et n’a pour souhait que de bannir l’agriculture traditionnelle, l’autre ne cesse d’inventer de nouveaux engrais toujours plus efficaces qui convainquent le gouvernement de laisser une chance à l’ancienne façon de faire.

Conforme à sa réputation, Miss Dell aurait été entendu disant des mots crus à l’encontre de Miss Scohl dans le feu de la dispute. Espérons que ces deux-là n’aillent pas plus loin que les mots ou nous pourrions avoir à nous inquiéter de l’avenir de l’agriculture. Nous nous doutons, en effet, que le gouvernement ne tarderait pas à agir si elles venaient à dépasser les bornes. Mais connaissant le caractère de feu de la scientifique Léonor Dell, nous pouvons nous douter de l’issue de ce débat.

Une personnalité intéressante et explosive en tout cas, en plus d’un brillant cerveau au service de notre pays ! Affaire à suivre…

Nelly Mills


L'Exploration Spatiale

Après des années sans aucune avancée en termes d’exploration spatiale causée par une crise du pétrole provoquant un gâchis de temps, d’énergie et surtout d’argent, une grande nouvelle est enfin annoncée.

Mars est enfin à notre portée ! Nous sommes à une nouvelle ère dont l’amélioration des nouvelles technologies et de la science avance chaque jour, nous amenant à toucher du doigt notre rêve d’atteindre la Planète Rouge.

En effet, un tout nouveau type de moteur a été créé à partir d’un propulseur à effet Hall couplé à un réacteur nucléaire à fission pour permettre la propulsion d’une nouvelle fusée : l’Atalante.

Une nouvelle série d’astronautes se prépare aussi à commencer l’entraînement. Et tout comme Neil Armstrong a su conquérir la Lune il y a de cela deux siècles, chacun espère secrètement être le premier à faire quelques pas sur la Planète Rouge.

Deux astronautes se partagent pour l’instant la vedette : d’un côté Kelly J. Taylor, une femme qui sait rassembler les foules par son sens de la communication et qui s’est distingué par son fort sens de l’humour et de l’autre James Edwards, un homme très sérieux mais qui a déjà fait preuve d’une grande maladresse à plusieurs reprises.

Les préparations sont finies. La fusée est construite, les astronautes formés. Et dans moins d’une semaine, le tout sera lancé afin d’enfin poser le pied sur Mars.

Liés à tout cela, de grands projets sont mis en place. Parmi eux, un en particulier est partagé par toute l’Europe : celui de coloniser Mars. L’idée de conquérir la Planète Rouge et de s’en servir est en train d’être débattue par les plus grands scientifiques de notre ère. Parmi eux, Léonor Dell, un nom très connu dans le domaine de l’agriculture, pense que c’est totalement réalisable. La scientifique que l’on surnomme la Grande Rouge en raison de ses cheveux et de son caractère flamboyant n’hésite pas à s’exprimer sur cette nouvelle possibilité qu’elle qualifie de révolutionnaire.

Un champ des possibles est finalement ouvert et nous allons sans doute bientôt pouvoir réaliser un rêve qui paraissait très lointain il y a quelque temps : conquérir l’Espace !  

Nelly Mills





Energy

Tous à Vienne pour sauver le pétrole !

Que nos pays peuvent-ils encore faire pour résoudre la crise pétrolière mondiale ? Cette question est au coeur de la conférence de Vienne, qui débutera le premier janvier prochain et qui réunira des chefs d'Etats et de gouvernements venus de tous les continents. Car ce conflit, qui a essentiellement fait rage, au Moyen-Orient s'est étendu à toute la planète, mettant ses dirigeants et ses populations au pied du mur de la coopération internationale.

A l'origine, le conflit, qui éclata à la suite d'un attentat terroriste perpétré sur le site pétrolier de Ghawar, fut limité à la péninsule Arabique. Ces installations pétrolières étaient les plus grandes, tant en terme de quantité stockée que d'extraction, au monde et elles furent réduites à néant. Après avoir assisté, impuissantes, à la combustion de leurs réserves, les autorités saoudiennes lancèrent une série d'enquêtes sur les circonstances de la catastrophe. Assez vite, il apparaît aux autorités saoudiennes, qui n'ont toujours pas rendu leurs rapports publics, une implication nette du Koweït dans l'organisation des attentats du mois de décembre 2024. Aussitôt l'Arabie Saoudite cesse toute relation diplomatique avec l'Emirat et rapatrie son personnel diplomatique sur place. Elle annonce également la poursuite de sanctions sur la scène internationale.

Assez vite, l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) entre en scène. Les pays membres constatent la chute soudaine de l'Arabie Saoudite, qui était jusque-là la plus grande puissance pétrolière de l'Organisation, et se décident à ne pas intervenir en faveur des Saoudiens, mais prennent bien fait et cause pour l'Emirat du Koweït. A la suite de ce positionnement, plusieurs installations pétrolières de grande ampleur sont détruites en Irak, dans les Emirats arabes unis et au Qatar. Le monde arabe s'enflamme soudainement. Les pays européens et les Etats-Unis lancent un appel au calme dans la région et proposent des médiations à travers les organes de l'ONU. Mais c'est un échec.

L'inaction générale des pays développés s'explique par le fait qu'ils ne comptent soudainement plus sur le monde arabe pour se fournir en pétrole. Des accords économiques et des coopérations sont passés entre les principaux pays d'Europe, d'une part, et la Russie et le Venezuela, d'autre part. La pérennité énergétique du continent européen est assurée, alors qu'aux Etats-Unis la décision est prise de tirer sur les réserves pétrolières et gazières pour ne pas subir les effets de la crise du pétrole et ne pas céder aux exigences d'autres états. Parallèlement, les pays les plus développés se lancent dans une course à l'innovation énergétique pour contourner le problème de la crise du pétrole, qui heurte de plein fouet les pays en voie de développement, jusque là les seuls à payer l'addition du conflit au Moyen-Orient.

Mais, lorsque l'un des projets phares des pays développés, le réacteur de type DEMO indien FNFR, s'écroule en 2037 l'attention de la communauté internationale se tourne soudain vers le conflit entre l'Arabie Saoudite et ses voisins. Malgré les bons offices de l'ONU, la crise s'est profondément installée au Moyen-Orient. Les états ont continué de lancer des frappes chirurgicales sur les principaux sites pétroliers adverses vidant substantiellement les états de la péninsule Arabique de leurs réserves en pétrole. Les réserves vénézuéliennes, américaines et russes ont, dans le même temps, été particulièrement sollicitées et la crise pétrolière est devenue mondiale.

Aujourd'hui, la communauté internationale se réunit donc à Vienne pour tenter de trouver une solution à ce conflit qui menace de vider la Terre de ses dernières ressources en pétrole. Seuls le Brésil et la Chine, qui avaient lancé des politiques protectionnistes et de rationnement du pétrole, semblent parfaitement sereins à l'ouverture de la conférence. Tous deux sont conscients que si les réserves du monde arabe ne sont pas préservées par une action concertée sur le plan international, ils deviendront les derniers détenteurs principaux de l'or noir.

Stanley Wright


Mort de Marie-Yves, 38 ans, tête de l'opposition à Beachy Head

Il y a quatre ans, MJL commençait la construction du site nucléaire Beachy Head, à l’ouest l’ancienne centrale Dungeness, hors-service depuis près d’un siècle. Le site, au-delà de sa notoriété comme destination suicidaire de premier choix, est imbibé d’histoire et de références culturelles. En 1987, sa falaise apparaît à la fois dans un film de la série James Bond et dans un clip de The Cure. Au-delà des dommages en termes de revenus touristiques, la population locale craint une détérioration de sa qualité de vie et l’apparition de risques sanitaires.

La presse s’était alors emparée de l’affaire, déjà clivée par les deux écoles opposées que sont l’offre d’emploi et l’impact environnemental. Si les lobbyistes capitalistes tenaient toutes les cartes dans les bureaux, la fin de la construction a été marquée d’un retournement de situation par la manifestation de Keep Our Elements Safe (KOES). Estimée à 2800 participants, c’est surtout sa vigueur que les médias ont saluée. Si aucune dégradation de matériel n’a été relevée, les écologistes s’étaient enchainés au site, refusant d’en sortir tant que le projet d’exploitation n’était annulé.

Marie Yves, fondatrice et porte-parole de KOES, avait déclaré : « On ne peut laisser une compagnie installer son programme de destruction ! Au delà de la diversité de l’écosystème représentée, Beachy Head a un patrimoine historique —en tant que champ de bataille de la Bataille de Portland et de la Seconde Guerre Mondiale— symbolique —avec les cendres de Friedrich Engels— paysager —avez-vous déjà vu plus superbes falaises de craie ? (...) Nous occuperons les lieux autant de temps qu’ils le rendront nécessaire. Il faudra nous passer sur le corps. C’est notre région. »

Sa déshydratation et une violente altercation avec les forces de sécurité l’ont conduite à être hospitalisée mi-février. A Beachy Head, la mort de Marie Yves est devenue politique.

« Marie Yves! Her death is the hour of fate.
The people's guide.
Her death is the sign we await! »





« Marie Yves ! Sa mort sonne le glas du destin.
Le guide du peuple.
Sa mort est le signe attendu ! »
Madhu Singh
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Galway Lynch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: The Thames n°2

Message par : Galway Lynch, Lun 12 Fév 2018 - 11:12


Bonjour ici,

Pour commencer j’étais très emballé par la parution d’un journal moldu sur le forum, c’est une très bonne initiative et ce n’est pas évident de déterminer ce que sera le monde moldu au 22ème siècle, donc merci à vous de vous atteler à cette tâche qui est importante pour le forum, particulièrement pour ceux qui jouent des personnages né-moldus ou qui ont des proches moldus. J’ai lu avec attention ce deuxième numéro, j’en ai profité pour relire le premier et je continuerai à vous lire avec intérêt.

Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est le fait qu’il y ait du lien entre les différents articles. Le premier numéro était constitués d’articles relativement indépendants, mais dans celui-ci les articles se font référence les uns les autres, et certains font référence au premier numéro (Megan Scohl VS Léonor Dell), cela donne une impression de cohérence globale qui est très intéressante, et cela se voit que les rédacteurs ont travaillé les uns avec les autres, je trouve ça super !

Aussi, la chronologie des grands évènements est une excellente idée, c’est vraiment quelque chose dont on peut se servir In-RP. J’aimerai bien que vous en fassiez d’autres dans le même genre, parce que j’ai trouvé que celle-ci était un peu trop centrée sur le thème de l’énergie, il y a d’autres sujets dont il serait intéressant d’avoir l’évolution tout au long du 21ème siècle.

D’une manière générale le journal ne couvre essentiellement que trois sujets (énergie, agriculture, conquête spatiale) qui sont des sujets importants mais parmi d’autres. Le premier numéro couvrait plus de sujets et ouvrait plus de portes, après c’était peut-être une volonté de votre part de consacrer ce numéro à ces trois sujets et que les prochains traiteront d’autres sujets.

J’aimerai bien par exemple savoir à quoi ressemble une école, un hôpital, un commerce ou une entreprise moldue type du 22ème siècle, ce sont clairement des informations qui pourraient être exploités par tous In-RP après je me doute que cet exercice est tout sauf évident, comme tout le reste quand il s’agit d’anticipation.

Encore une fois merci pour ce numéro dont j’ai beaucoup apprécié la lecture, j’attends avec impatience le suivant.

Galway
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: The Thames n°2

Message par : Shae L. Keats, Lun 12 Fév 2018 - 13:41


Bonjour,

Je viens donner mon avis par articles. J'avoue que je ne sais pas trop quoi penser de cette édition, donc je vais tout reprendre point par point.

- Allocution du pape -> je sais pas si je suis la seule, mais perso ça m'a fait bondir. Pour moi le forum est un endroit où inrp on ne parle pas de religion, et quand bien même cela était pour célébrer Noël, je pense qu'il aurait été plus judicieux de garder un journal neutre, à moins que vous comptiez également célébrer les fêtes des autres religions, auquel cas je n'ai rien dit. Mais en tout cas, ça me hérisse de voir ce genre de chose donc je ne vais pas m'étendre. Il y a pour moi un gros manque de neutralité qui me dérange. En effet, vous auriez pu également parler de Hannukah qui tombe à la même période, ou autre encore. Mais juste ne pas vous concentrer sur une fête unique d'une religion unique.

De manière générale, je trouve le journal bien amené, après il y a selon moi un aspect trop scientifique "dates". Il faudrait aborder peut-être aussi des éléments culturels, quelque chose de plus ludique, car j'avoue que ce n'est pas forcément un domaine qui m’intéresse et que en l’occurrence, je décroche rapidement de vos articles.

Je suis d'accord avec Galway pour le lien avec les articles, c'est plus fluide à la lecture. De même la chronologie est une bonne idée mais trop centrée sur des crises financières, énergétiques et politiques à mon goût.

Mais vous titillez ma curiosité.
Hâte de lire le prochain,

Shae



Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: The Thames n°2

Message par : Elias Baxter, Mar 20 Mar 2018 - 16:08


Bien le bonjour !

Je commencerai par dire un grand bravo, ne serait-ce que pour l'idée de faire un journal mordu. C'est exactement à mon avis ce dont le forum manquait, notamment pour les gens qui viennent du monde moldu in-RP et ont parfois bien du mal à situer les choses. Je dis ça maintenant parce que j'ai au moins quatre wagons de retard, j'ai même raté votre premier numéro. Shame on me.

Cela dit je suis partis à la pêche aux archives pour lire tout ça et m'en faire mon petit avis hein, pas folle la guêpe. Est-ce mal venu que de commenter ça ici ? Je sais pas. Quoi qu'il en soit je le fais quand même. Alors Barbara, ça te barbera pas ! Vous auriez carrément pu lui créer une page wikipédia à la jolie nana. En vrai on a toute son histoire, et c'est pas rien de nous pondre un truc pareil, alors Choixpeau bas. On a également des news du monde de la technologie avec l'Ultranet, de la PopCulture avec Amélie mélo, et cette nouvelle voiture (qui ne vole pas, j'suis triste)... Bref, on parvient à mettre un visuel sur un monde qui nous était jusque là inconnu au sein du forum, ou du moins dont on ne parvenait à établir que des bribes un peu flou. C'est juste trop cool en fait ! Maintenant, n'étant ni une grande assidue de l'actualité, ni une journaliste en devenir, j'aurais du mal à rendre une critique constructive quant à la rédaction. Je trouve le ton très factuel, et donc digne de véritables journalistes, donc je vous dis félicitations !

Je crache donc mon second pavé sur la seconde édition du journal, qui pour moi dénote un peu par rapport au premier. Parler religion, c'est bien, mais je rejoins Shae sur le point qu'elle a soulevé plus haut... pourquoi cette religion-ci particulièrement, et pourquoi ne pas écrire un article plus généralisé sur les diverses religions qui auraient pu éclore aux suites de celles que nous connaissons aujourd'hui ? Il y en a tellement ! Après ça fait du boulot, un sacré paquet, donc je ne jette la pierre à personne. L'article évoquant les évènements majeurs de ces dernières années par contre, je le trouve vraiment bien. Certe, on pourrait le décrire trop plat, scientifique comme l'a dit mon VDD, mais nous sommes après tout sur une forme journalistique, et quand je lis un journal par chez moi, c'est à peu de choses près la façon dont sont débités les informations. Rien à redire donc, qui plus est on a un gros plein d'informations qui pourront venir alimenter mille RP, ça fait grave plaisir !

En bref, j'aime beaucoup ce que vous faite, et on voit bien que ça représente un boulot monstre, alors bravo. Je ne trouve pas à l'instar de l'ami Galway que le manque de lien entre les articles fassent tache, au contraire. Je trouve ça plutôt bien de traiter pleins de sujets différents, car on a après tout tellement de choses à rattraper au vu du temps passé depuis notre siècle réel... y a de quoi écrire des montagnes de mots.

Je vous souhaite bien du courage pour la poursuite de ce projet, que je suis évidemment assidûment !

Bien amicalement,
Elias
Revenir en haut Aller en bas
Castielle Colt
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: The Thames n°2

Message par : Castielle Colt, Ven 22 Juin 2018 - 13:14


Coucou ~

Alors je débarque ici, 5 mois après la date de parution aha, pour vous dire que j'aime beaucoup beaucoup votre journal ^^
J'ai lu les deux numéros d'un coup et y a pas à dire du contenu purement moldu ça me manquait sur ce forum ! Oui je sais c'est bizarre à dire parce que bon le but du jeu c'est d'incarner un sorcier dans l'histoire mais le fait est que j'ai construit ma Castielle comme un produit 100% d'origine moldue et que c'est ce qui compose un bon 95% de son caractère et de la personne qu'elle est, si pas plus encore. Du coup voir le contexte sorcier aussi fourni et actualisé (là dernièrement un petit oiseau m'a dit que quelqu'un avait foutu le feu au terrain de quidditch suite à une campagne de propagande, j'irais me mettre à la page plus tard là-dessus) aussi fréquemment alors que pour celui moldu on est toujours un peu dans le doute et... la stagnation. Pourtant on sait bien que ce qui se passe chez les sorciers influence pas mal le monde moldu, sans qu'ils s'en rendent forcément compte ! Bref, je me suis perdue, je voulais dire quoi moi ?
Ah oui !
The Thames = trop trop cool !

Mention spéciale à l'article qui retrace les gros événements du siècle dernier d'ailleurs, c'est pile poile le genre d'infos dont on a besoin quand on a un perso qui a grandit dans un environnement moldu ! Moi qui cherchais à la base des infos sur seulement l'ultranet (encore merci Peter pour le lien vers ce journal) j'ai trouvé nettement plus d'infos utiles d'un coup ! xD

En revanche je vais rejoindre les autres au-dessus de moi sur deux ou trois points :
- Le truc du pape : sérieux au 22e s. on a pas encore réussi à séparer réellement l'Eglise de l'Etat ? J'avoue cette intro m'a fait le même effet que la messe le dimanche matin à la télé ; pas mal de soupir à sa lecture donc. Mais je comprends l'idée/l'intention derrière, c'était pour appuyer sur Noël et tout donc bon voilà quoi ^^

- Les sujets prédominants : comme Galway (si je me trompe pas, j'ai pas relu avant d'écrire) je trouve qu'avec le n°1 les sujets se répètent peut-être un peu trop et manque de diversité. Maintenant si ça se trouve c'est la ligne éditoriale du Thames de parler que de sujets économiques, business, énergétiques, etc... et des petits à côtés culturels par-ci par-là. J'avoue que j'en sais rien j'ai jamais un exemplaire entre les mains ! Mais je suis d'avis à ce qu'on explore un peu plus les domaines du "quotidien" parce que ça peut apporter énoooooormément au forum je crois ! Si ce n'est pas le style du Thames peut-être lancer un autre journal ? Plus léger et petit, style magazine bi-mensuel plus pop ou quoi ? Je sais pas trop, je laisse ça là en sachant très bien que lancer une idée pareille c'est bien joli mais encore faut-il qu'il y ait des gens derrière pour assurer le truc. Bref.

Ce commentaire est déjà beaucoup trop long, vraiment, mais s'il y avait juste une chose à retenir ce serait : merci beaucoup pour ce journal et sachez que je vais le lire assidûment parce qu'il va m'être très utile inrp !
Aussi si vous avez besoin d'un coup de main sur certains articles de temps en temps, hésitez pas à m'envoyer un MP. Je peux pas trop prétendre au rôle de journaliste à cause de mon activité à intensité variable sur le forum mais ça me ferait très plaisir de contribuer à quelques titres de temps en temps si vous voulez bien de moi.

Allez, une fois n'est pas coutume je fais ma Pouffy et vous envoie des bisous  :kiss:

Cassie ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: The Thames n°2

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 The Thames n°2


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Gestion RPGique ~¤~ :: Vos Journaux :: Anciennes gazettes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.