AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 2 sur 6
Leçons de Potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Harmony Lin
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Leçons de Potions

Message par : Harmony Lin, Dim 04 Mar 2018, 22:33


L.A de Lizzie

Alors que je sors le livre de potions que je garde toujours avec moi, le feuilletant pour tomber sur la recette que je souhaite faire, elle commence à se déplacer.

— Ouais, ça me va, on fait ça !

Je la regarde prendre tous les ingrédients nécessaires, un air impressionné sur le visage. Comment fait-elle pour s'y retrouver ? N'est-elle pas... Aveugle ? Je fronce les sourcils, tente de me concentrer sur ses actions. La voit toucher les fioles. Mais ne comprend toujours pas. Je soupire discrètement, hausse les épaules et continue ma lecture. Je ne devrais pas la lire comme ça, après tout ne s'agit-il pas de s'entraîner ? Mais bon... Personne n'est parfait !

Un air de musique me fait relever la tête de mon livre. Elle doit avoir tout rassemblé. Il est donc temps de commencer la potion. Je me demande comment elle va faire pour surveiller ce que je fais. Elle doit être très douée pour réussir à faire des potions sans se tromper. Alors je ne doute pas qu'elle pourra me faire progresser.

— Alors, tu commences ? Tu sais que faire avec le sang de salamandre ?

Le livre à la main, je tente de ne pas le regarder. De toute façon, je vais devoir le ranger s'il faut manipuler les ingrédients alors autant le faire maintenant non ? Mais que faire si je me trompe ? Va-t-elle se moquer de moi ? Je suis indécise sur quoi faire, ce qui fait que je mets plusieurs secondes à répondre. Mais finalement, je range le livre sans l'ouvrir une nouvelle fois et essaye de faire fonctionner ma mémoire. De toute façon, j'ai relu la recette il y a quelques minutes donc ça devrait aller, non ?

- Hmm... Je dois le verser dans un récipient tout seul ?


J'espère ne pas avoir dit de bêtise. Mais quand Lizzie répond, il semble que non. Je fais un grand sourire puis passe à l'étape suivante, l'une des plus faciles qui revient dans beaucoup de potions : l'eau. Je la met à bouillir puis attend de voir ce que me dira ma coach du jour. J'espère ne pas faire de bêtises. J'espère réussir la potion. C'est tout le but de cette session.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 05 Mar 2018, 09:41


Panda

Harmony commençait bien : aérer le sang de salamandre, faire bouillir l’eau, jusque là, ça allait. Je me demandais si j’allais lui être si utile que ça. Après, faut bien admettre que ces premières étapes n’étaient pas les plus techniques : il y avait certaines opérations qui demanderaient bien plus de concentration et de précision. Mais tout de même, elle pouvait être fière d’elle, d’autant qu’elle semblait le réciter de tête. Elle n’avait pas la voix de quand on lit une instruction, en tout cas, mais bon, après il m’était difficile d’en juger.

— Je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion d’utiliser un poussoir ; c’est un peu particulier ce truc.


Je cherchais du bout des doigts l’objet cylindrique, et finis par le trouver après avoir tapoté contre la moitié de la table. Je plaçais donc un oignon dans le compartiment principal, et appuyais sur le levier externe. Le légume se compressa dans le poussoir, et ressortit sous forme d’une purée parsemée de quelques épluchures d’oignon. Cela aurait été plus réaliste avec une tomate, mais cela aurait tout dég*eulassé et j’avais la flemme de nettoyer le matériel. Il fallait un truc qui mette pas du jus partout.

Il faut dire que pour l’instant, on avait l’impression de faire de la cuisine plus qu’une potion médicomagique. Entre les ustensiles et les pratiques, je sais pas, cela pouvait faire une entrée très travaillée. J’faisais jamais des entrées chez moi : plutôt du genre à proposer un plat unique. Je m’étais forcée à inclure des desserts à la naissance des jumeaux : ils avaient vite manifesté leur goût du sucré.

Il ne fallait pas penser aux enfants, pas maintenant. Elle était capable de me sentir me ramollir, et après elle allait poser des questions. Jamais. Revenir à notre cuisine magique, en espérant qu'elle ne massacre pas le prochain ingrédient. Pour le coup, j'aimais pas trop gaspiller les coeurs, la boucherie c'est pas ma passion. Ou plus. Je crois que ça m'avait plu, quand j'étais jeune. Mais faut dire que quand on peut voir ni ce que ça fait, ni l'horreur de la personne en face, c'est direct moins intéressant.

— Tu te sens de faire pareil avec le coeur de pitiponk ?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Dim 11 Mar 2018, 14:53




Elle semble perturbée, voire totalement à l'ouest. Lorsqu'elle reprend ses esprits, elle me montre une canette sur une étagère en me signalant qu'elle était potentiellement ouverte, mais pas consommée. Visiblement sa mémoire lui jouait des tours et j'espère qu'il en sera autrement pour ce qui est de la réalisation de ma potion. La gardant dans un coin de l’œil, je me dirige vers l'étagère en question avant de revenir lui tendre la canette de je ne sais qu'elle boisson censé l'aider à se remettre.


Après tout elle était maître des potions alors si ça se trouve le contenu de la canette n'était pas une simple boisson ! Tant que ça lui permet de repartir et de tenir sur ses jambes, moi ça me va. Faut pas déconner, je suis pas médicomage moi, le moindre sortilège de soin me coute une quantité d'énergie incroyable alors si elle pouvait éviter de se casser une jambe sur le trajet ... elle n'a pas l'air des plus à l'aise lorsque je lui tends sa boisson et elle change radicalement de sujet.


« Tu as dit que tu voulais faire quelle potion, déjà ? » repartons sur des bases plus professionnelles, c'est ça ? « Je ne te l'ai pas dit ... » donc forcément tu ne peux pas le savoir « ... il me faudrait quelques fioles de la Potion du Traqueur et quelques autres de Veritaserum. » et par pitié ne me demande pas pourquoi, je ne peux pas te le dire et suis très mauvais menteur ! Mais bon ça j'y crois pas trop, moi même on viendrait me demander ça je me poserai des questions.


« Tu vas mieux ? » parce qu'il faudrait quand même qu'elle soit en état de travailler avant de s'y mettre « sinon je peux repasser hein ? »

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Andrew Cobredy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Leçons de Potions

Message par : Andrew Cobredy, Dim 11 Mar 2018, 22:26


— Mh… man, du coup, tu veux que je m’en mêle à quel point ?

Pas commode la lady de l’intendance. Andrew n’était pas forcément toujours très cristal clear quand il donnait des explications, mais en tant que gérante de la boutique, il y avait tout de même une certaine tenue à avoir à l’égard du client.Cela dit, étant donné le type de boutique, ce n’était pas surprenant, et Andrew ne se risquerait pas à l’esclandre, qui risquerait de tourner au remake de film d’horreur.

*Alright Andrew, on se ressaisit, c’est maintenant qu’il faut avoir un peu de contenance.*

« - Faisons ça step by step, je suivrais vos consignes autant que possible, et tant que j’en aurais les capacités. Mais il me semble que la Potion de Paranoïa est loin d’être easy easy pour un élève, je vous fais donc confiance pour m’arrêter si vous pensez qu’une étape est trop difficile pour une première fois, auquel cas je vous observerais attentivement. »

Self-confident, tout en connaissant ces limites, c’était bien Andrew - ou du moins ce qu’il essayait d’être, dépasser les limites ne lui réussissant pas forcément très bien-.

*C’est vrai que là t’es pas du tout hors-limite sweet heart…*

Déjà, la propriétaire réunissait quelques ingrédients, s’approchant d’un flacon sur lequel Andrew distingua écrit en anglais, dans un écriture beaucoup plus douce que ce que contenait le flacon, Venom. Obviously… il ne fallait pas s’attendre à du miel et du romarin pour ce type de potion.

— Dernier fact check : tu veux repartir avec quelles quantités de Potion de Paranoïa ?

« - Une dose only, ça suffira parfaitement. »

*Et accessoirement, je suis pas encore un king, j’ai des moyens limités…*

Andrew tentait de se rappeler ce qu’il avait lu les Potions de Paranoïa, sur ce qui les composait, et sur les étapes à suivre pour obtenir la potion qui ferait vaciller, en prime-time, sa future victime. Briefing mental pour ne pas passer pour un débile auprès de la patronne, Andrew était à peu près sûr de son coup.

« - Venin de serpent, check, poudre de mescaline ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 12 Mar 2018, 15:07


@ Artemis

Cette canette était giga magique, clairement. Peu à peu, mon visage reprenait des couleurs et ma voix de l’énergie. Entre ça et une pointe de professionnalisme, on pouvait presque penser que j’allais bien. Ou qu’il s’était rien passé. Que s’était-il passé, d’ailleurs ? Chute de tension, coup de fatigue, hypoglycémie, autre ? Je sais plus. J’ai le coeur trop rivé sur les mots qu’il vient de déclamer pour m’en souvenir.

Potion du Traqueur et Veritaserum. Alors ça, c’est un cocktail aussi peu louche que quand des clients me commandent 20, 30, 40 fioles de Polynectar. Je sais que ça me regarde pas, ce qu’ils en font. Mais si cela pouvait permettre de lui faire oublier mon petit moment de faiblesse… Pourquoi pas. La meilleure défense c’est l’attaque, parait ?

— Pas de souci, on peut s’y mettre maintenant. Tu veux commencer par lequel ? Le traqueur j’imagine, vu qu’il t’en faut plus ? Cela pourrait te mettre en jambes aussi, vu que le veritaserum est plus compliqué… mais cela dépend de tes priorités bien sûr. L’un est plus urgent que l’autre, ou ils seront utilisés ensemble ?


Le tout est dit d’un ton neutre, sans jugement. Pour le plaisir de stocker des informations. J’ai toujours eu le nez là où il faut pas, à Poudlard, au Chaudron Baveur, à Azkaban comme à Barjow & Beurk… C’est plus fort que moi, je crois. J’ai besoin de savoir, mais je n’en pense jamais rien.

@ Andrew

Il désirait être guidé pas à pas, que je lui serve de book vocal. No worries, avec la pratique, mes capacités mémorielles s’étaient étendues. Autant je ne connaissais rien à l’histoire de la magie, je parlais pas mandarin et les mots public management n’avaient aucun sens pour moi, autant faire une potion de paranoïa, je pouvais le faire les yeux fermés. Littéralement hein, vu que j’étais restée maîtresse des potions even when j’étais aveugle. Like duh. Il faut bien se spécialiser quelque part, quand on prend des rides, avant que le burn-out ne grille les derniers neurons.

J’aimais sa prudence à l’égard de la pratique ; il m’autorisait à prendre la relève pour les étapes les plus complexes, ce qui m’éviterait de servir de simple cheerleader en arrière-plan. C’était un avantage, car même en leçons de potions, j’avais à coeur de laisser le client repartir avec un échantillon de qualité ; on est pas là juste pour le fun.

Il ne s’agissait pas qu’il se retrouve empoisonné alors que j’avais supervisé sa réalisation, ça serait gore et renverrait les Aurors sur mes trousses. Et puis, il ne voulait garder qu’une fiole, genre peanuts par rapport au chaudron. Il récupérait qu’une infime partie du package, le reste servirait à alimenter mes réserves, et pourrait être acheté par un client futur. Bref, l’enjeu de qualité était double pour la serial-potionniste que j’étais.

Il s’essaya à réciter les premiers ingrédients, mais ça commençait mal : il lui manquait le premier, genre, the basics. Bon, faudrait pas aller trop vite avec notre prochaine star du chaudron, noté.
— Mh… Il n’y a pas de mescaline ici, par contre il est difficile de commencer la potion sans les feuilles de Kath ; c’est un peu le top départ de la paranoïa. Allez, tease moi un peu sur tes connaissances, tu saurais les reconnaître parmi les ingrédients ?


Il avait une chance sur deux, en fait, vu que j’avais déjà séparé les Alihotsy des Cath edulis, disposant les deux plantes dans des motifs quasi-vintage. Croisons les doigts pour lui, ça le mettrait en confiance de commencer bien notre petit workshop.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Lun 12 Mar 2018, 17:09



Elle reprend petit à petit des couleurs et sa voix semble plus sûre, plus stable, lorsqu'elle reprends la parole. « Pas de souci, on peut s’y mettre maintenant. Tu veux commencer par lequel ? Le traqueur j’imagine, vu qu’il t’en faut plus ? Cela pourrait te mettre en jambes aussi, vu que le veritaserum est plus compliqué… mais cela dépend de tes priorités bien sûr. L’un est plus urgent que l’autre, ou ils seront utilisés ensemble ? » Petit instant de réflexion discret matérialisé par un « Heeeeeeeu ... » bruyant et incontrôlé.


« C'est à dire que ça dépendra de la situation avant toute chose. » Mais tais-toi ! Tu ne veux pas lui montrer ta plaque non plus ?! Dis-cré-tion !! Décidément moi et l'improvisation du mensonge c'est juste ... pathétique. Je savais bien que j'aurai du préparer à l'avance une flopée d'excuse bidon selon les questions qui auraient pu m'être posées. Mais non, forcément j'y vais à la cool et je me retrouver le c*l dans l'eau sans explication viable à ses interrogations.


Bon, respire, panique pas et tout ira bien. Là à transpirer comme je le fait je vais juste passer pour un psychopathe qui traque les demoiselles pour leurs faire avouer tous leurs fantasmes sous la contrainte, respire et calme toi. Pas de raison de s’inquiéter en vrai, non ? Elle peut bien penser ce qu'elle veux après tout, je sais pourquoi je suis là et c'est le principal ! J'échappe un long soupir, comme heureux de mettre convaincu moi même de ... de quoi d'ailleurs ? « Va pour la potion du Traqueur alors. » C'est ça change de sujet, et vite ...

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 15 Mar 2018, 15:11


@ Artemis

Je m’abstins de tout commentaire ; l’homme semblait assez troublé comme ça, pas besoin de le pousser dans ses retranchements, c’est pas l’objet ici. Bon, commençons, commençons. Il a dit vouloir regarder, donc je peux me lancer en expliquant ce que je fais. Mais pour la suite, ce serait bien s’il pouvait mettre la main à la patte à un moment ou l’autre. On apprend en faisant, d’après moi.

Je finis de réunir les ingrédients, puis soufflais un grand coup. J’ai assez d’énergie avec la canette, ça va le faire. Tout en m’attelant à la tache, je lui expliquais donc ce que je faisais.
— Comme pour la plupart des potions, on commence par verser dans l’eau dans le chaudron, et la faire bouillir.
Un petit feu apparut pour déclarer le début des opérations. Le temps que ce soit assez chaud, je lui expliquais donc quel était le nom de chaque ingrédient, et l’ordre dans lequel on allait les utiliser.

— On va commencer par du sucre ordinaire, j’pense que ça y a pas de souci pour le reconnaître, pis on poursuivra avec la Poudre de Fée des Champs — c’est celle-ci, tu vois, la dorée là. J’aime pas trop ces petites bêtes, elles sont calmes que lorsqu’on les prend pour de la déco, un peu triste quand on y pense. Mais leurs ailes et la poudre qu’on peut en tirer sont assez riches en potentiel magique. La morve de Troll des montagnes, c’est ce truc là, toujours sympa n’est-ce pas. Et il me faudrait un peu de ta salive, si possible. Fin si ça te gêne on met la mienne, c’est pareil.


Les bubulles se formaient enfin ; top. On pouvait passer aux choses sérieuses.
— Donc au début c’est assez basique, on met la moitié du sucre
, dis-je en m’exécutant, puis on compte 30 secondes et enchaine avec 6 grammes de poudre de fée. La taille des bulles augmentaient ; c’était plutôt enfantin. On touille en ajoutant la fin du sucre et à nouveau, trente secondes d’attente avant de terminer la poudre de fée dans le chaudron. Sitôt dit, sitôt fait. Là, c'est bien.

Je me reculais un peu, le laissant s’approcher.
— Je te laisse touiller ? Le sens dans lequel tu touilles ne compte pas trop ici, mais c’est bien d’avoir un rythme régulier. Et tu attends que ça prenne une couleur dorée.
Allez, au boulot moussaillon.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Ven 16 Mar 2018, 16:05



Sans un mot, sans une remarque, elle commence à réunir les différents ingrédients nécessaires à la préparation de notre première potion. De l'eau dans le chau... eh attends ! Elle me prend pour une quiche là ?! Elle enchaine avec une bonne dose de sucre puis de la poudre de Fée des Champs. Une espèce de poudre dorée plutôt jolie mais que je ne m'aviserai pas à goûter. On continue avec la morve de troll et je peine à contenir un haut-le-cœur en voyant la mixture verdâtre et gluante me passer sous le nez. Gerbant. On termine cette première phase avec un de ma salive, ou de la sienne selon convenance et... heu wait.


« Je me trompe peut-être, mais il me semble que seul celui qui aura mis sa salive dans la préparation pourra voir les traces laissées par celui qui aura bu la potion, non ? » l'eau jusqu'alors frémissante se met enfin à bouillir et je la regarde s’atteler à tâche, versant un à un et d'une main experte l'ensemble des ingrédients dans l'eau qui se teinte petit à petit. Je profite de ce moment pour sortir une petit fiole de ma propre salive de ma poche. Ouais parce que je suis peut-être pas doué pour les préparer, mais je me suis renseigné un minimum quand même avant de venir quoi ... les bulles se font de plus en plus grosses et là voilà qui s'écarte du feu.


Elle me propose de touiller le tout en me conseillant d'y aller d'un rythme régulier. Ouais, ça je devrais savoir faire, c'est pas trop compliqué encore. Je remonte mes manches et empoigne l'espèce de grosse cuillère permettant de mélanger la mixture. Tandis que la potion mijote et change progressivement de couleur pour tendre vers un marron jaune caca d'oie. Oui oui, c'est une couleur ! Le chaudron dégage une forte chaleur et je commence à sentir la sueur couler le long de la tempe. Je m'essuie d'un revers de manche et tente de maintenir un niveau de conversation correct avec la chimiste du jour.


« Ta tête ne te tourne plus au moins ? » ah oui ... et puisqu'elle me tutoie je ne vois pas de raison de me priver.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Sam 17 Mar 2018, 12:35


@Artemis

L’Auror était moins stupide que son insigne le laissait deviner. Il se souvenait d’une petite subtilité de cette potion, et pas des moindres. La question de la salive. Parce que ouais, selon qui mettait sa salive, le traqueur pouvait changer de visage. On pouvait mêler les salives aussi, pour avoir plusieurs traqueurs. Mais il ne s’agissait pas de laisser des traces fluorescentes de partout, sinon les moldus se seraient posé des questions. Et on est pas comme ça, nous, on est des gentils bien saaages évidemment. On relie le(s) traqueur(s) et sa proie, c’est tout.

— Tu as raison. Mais vu comment tu bégayais pour expliquer la nécessité de la traque, je me suis dit que t’aurais sans doute besoin d’aide en la matière. Donc tu peux la suivre solo, je peux m’en charger, ou mieux : si on veut être deux à suivre ta cible, suffit de mettre notre salive à tous deux. A toi d’en juger.


Est-ce que je me mêle trop de ce qui ne me regarde pas ? Absolument. C’est une seconde nature chez moi, et la raison pour laquelle je finis toujours dans un pétrin possible. En plus, comme j’ai la poisse, mes partenaires de quête finissent souvent par disparaître. Le visage de Riu s’imposa à moi. Ce serait pas ma faute si le même sort l’attendait, vraiment.

Il dût me sentir flancher un peu, car il vint directement s’enquérir de l’état de ma tête. Elle va très bien ma tête, lâche-moi sinon c’est coup de boule, c’est toi qui va sonner comme une lanterne. Et voilà, ça veut rien dire, ferme-là Lizzie.
— T’inquiète, de mon côté c’est bon. On enchaine avec la morve de Troll — et pas n’importe laquelle, celle du Troll des montagnes. C’est la plus riche en couleurs ; avec les autres, le marqueur serait beaucoup moins visible. Je touille ensuite, cinq fois dans le sens des aiguilles d’une montre, deux fois dans l’autre. Tu vois ? Les grumeaux commencent à se fondre dans le reste de la mixture.


Satisfaite, je lâche la touillette en bois.
— La prochaine étape c’est la salive. Donc à toi de me dire comment on procède.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Leçons de Potions

Message par : Harmony Lin, Dim 18 Mar 2018, 23:51


J'ai fais les premières étapes, sans doute les plus simples. Mais maintenant, les choses sérieuses commencent. Je ne me souviens même plus de la prochaine instruction, ce qui me laisse bien embêtée devant ma professeure du jour. Je ne sais pas quoi dire ni quoi faire. Je n'ose pas non plus sortir le petit livre que j'ai rangé puisque ça serait montrer que je ne suis pas encore au point. Je grogne intérieurement. Que dois-je faire déjà ?

— Je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion d’utiliser un poussoir ; c’est un peu particulier ce truc.


Elle cherche quelque chose qui se révèle être un oignon quand elle finit par l'attraper et me fait une démonstration de l'utilisation de l'objet qu'elle appelle Poussoir. Je souris, contente qu'elle m'ait montré comment me servir de l'engin et lance un #Recurvite pour nettoyer les traces d'oignons. Il ne faudrait pas qu'un élément extérieur ne gâche notre potion.

— Tu te sens de faire pareil avec le coeur de pitiponk ?


Je soupire un peu. Clairement, ça n'est pas mon étape préférée. J'espère ne pas faire de bêtise, je ne voudrais ni en avoir sur mes affaires ni gâcher un cœur. Mais bon, je dois faire cette potion pour m'améliorer alors je n'ai pas trop le choix j'imagine ? Un nouveau soupir sort de ma bouche mais cette fois-ci, un sourire s'affiche sur mon visage et je m'efforce d'avoir une voix déterminée.

- Oui, je peux le faire.

Délicatement, je prend le cœur et le met à l'endroit où, quelques secondes plutôt, ma professeure avait mit l'oignon. J'aimerais la regarder pour voir dans ses yeux si je fais les choses bien ou non mais sa condition m'en empêche. Je suis toute seule sur le coup. Alors prenant mon courage à deux mains, je lance le sort sur le poussoir.

- #Expelliarmus

Il en sort une bouillie sanguinolente qui me fait grimacer. Berk. A l'avenir, j'aimerais vraiment pouvoir me passer de réduire en bouillie un cœur. Mais bon, ce sont les aléas de la Médicomagie je suppose. Et maintenant, il faut faire quoi de cette bouillie ? C'est le blanc. Aucune idée. Faut il le préserver quelque part ? Le mettre dans le chaudron ? Le mélanger à ce que j'ai déjà mis de côté ? Je ne voudrais pas faire de bêtise et j'ai beau me creuser la tête, je ne visualise pas cette étape sur mon livre. Alors je décide de prendre mon courage à deux mains et de demander plutôt que de regarder.

- Excusez-moi Miss... Mais je ne me souviens plus ce que je dois faire de la bouillie de cœur de Pitiponk... J'ai bien la recette dans mon sac mais j'aimerais éviter de la regarder si possible. Cependant, impossible de me souvenir si je dois la préserver ou bien la mettre dans le chaudron...

J'évite d'abord son regard, même si ça n'est pas très utile, puis la curiosité de voir sa réaction me pousse à scruter son visage. J'espère qu'elle ne sera pas trop déçue, on a bien commença cette potion. Ça serait dommage de détruire une si belle base...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Lun 19 Mar 2018, 09:13



Alors celle-ci, je dois bien l'avouer, je ne l'ai pas vu venir ! Elle sort littéralement de nulle part et me fait hausser le sourcil, sa proposition. M'aider à traquer ma cible ... déjà c'est pas tout à fait comme si j'en avais besoin et ensuite c'est pas comme si j'avais une cible à poursuivre dans l'immédiat. Ces potions ne sont pas pour moi, mais pour le Bureau des Aurors. Toujours utile d'avoir un stock de fioles à portée de main, non ? Mais je ne me vois pas lui dire comme ça tout naturellement que : « Je n'ai pas cible immédiate, les potions sont pour le Bureau des Aurors. » ...il faut que je me renseigne auprès de Ste-Mangouste. Je suis presque sûr qu'il existe un remède qui me permettrait d'arrêter de penser tout haut.


Elle ne semble pas relever dans l'immédiat et continue la préparation de la potion de façon tout à fait professionnelle. Un nouveau haut le cœur quand elle se met à me parler des couleurs chatoyantes de la morve de Troll des montagnes (j'suis pas le seul à avoir des lubies étranges on dirait). Après les couleurs, les grumeaux !  Non mais sans déconner hein, si tu continues je m'en vais te l'agrémenter ta potion et pas sûr que ce soit dans la recette. Elle semble satisfaite et revient sur cette histoire de salive. C'est bizarre quand même qu'elle semble si prompte à m'aider, je ne lui ai pourtant rien demander et j'imagine qu'elle ne fait pas ça avec tout ses clients alors pourquoi moi ?


Les yeux rivés sur le chaudron, je cherche une raison qui pourrait la pousser à vouloir m'aider mais ... je ne peux pas croire que le simple fait que je me sois inquiété pour elle après sa chute justifie son élan de bonté. Il doit y avoir autre chose derrière tant de gentillesse. Si ça se trouve, ce n'est pas moi qui a besoin d'aide, mais elle ? Elle me propose son aide pour que je lui accorde la mienne en retour ? Naaaaah ... c'ridicule, pas vrai ? « Pourquoi souhaiteriez vous m'aider au juste ? J'ai du mal à comprendre. » Ouais, parfois la façon la plus simple d'obtenir une information, c'est de la demander.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 19 Mar 2018, 09:33


Panda

Harmony se sentait de continuer, alors j’acquiesçais et la laissais faire. Elle n’était pas du genre à le faire manuellement et préférait la version avec l’enchantement ; quelque part, cela ne me surprenait pas. Elle était plus propre sur elle, ne voudrait y glisser ses doigts ; sa grimace en témoignait cent fois. A l’inverse, j’aimais trop me salir les mains pour me priver de cette sensation, même si mon approche était peut-être plus proche des moldus que de la communauté magique.

— Oh, m’appelle pas Miss, tu sais que c’est Lizzie non ?
Sourire, presque conciliante. Mais c’était un point sur lequel le compromis n’était plus possible, pour moi. Cela datait de quel siècle, le Miss ? Y avait tellement de mots plus chouettes à utiliser !

Et puis, on se connaissait assez pour qu’elle m’appelle par mon surnom, comme tout le monde quoi. C’était elle, l’oiseau qui m’avait donné envie de regarder les étoiles et de songer que peut-être tout n’était fini. Que peut-être que l’on pouvait creuser son chemin dans la vie sans commencer par la tombe.

Elle avait des doutes quant à la suite ; ne voulait lire la recette, mais aimait l’idée de réussir sa potion quand même. Une solution me paraissait émerger, comme une évidence : lui fournir un indice.

— Je vois. Elle est bien ta bouillie ! Pense à quelque chose de très très basique quand un ingrédient est prêt.

Genre plus simple tu meurs. C’est sans doute ce qui la bloquait, d’ailleurs ; lorsque c’est délicat, on hésite, on rate, on trébuche et s’en rappelle. Quand tout glisse, cela ne laisse aucune aspérité dans la mémoire. Le souvenir du procédé finit par disparaître, chassé par un autre, plus intuitif encore.

Je crois qu’on a des tiroirs dans le cerveau, et que quand c’est trop facile, on les laisse tout devant dans la chambre. Dans la trousse d’école presque. Et ici, les crayons changent souvent. Ce dont on se rappelle, ce n’est pas comment faire une division manuelle, c’est la valeur de la célérité.

L’encourager, car c’était important aussi :
— J’crois en toi, tu vas trouver.


Artemis

C’était un peu particulier, pour sa situation. De toute évidence il était pas vraiment opposé à l’utilisation de ma salive, c’était plus une question de déformation professionnelle. Il faisait ça pour le compte des Aurors, donc c’était sans doute un projet confidentiel… Fallait pas que j’ai accès à des trucs qui ne m’étaient pas destiné, ce genre de bail. Poursuivant la potion, je réfléchissais.

N’empêche, le travail que j’avais fait sur Barjow & Beurk, avec le marché de Noël et tout le tralala, semblait porter ses fruits : on avait un Auror qui venait pas ici pour me coller une amende, fouiner sur les livres des comptes, mais bien pour son boulot. Dans le domaine des potions en particulier, la demande se faisait de plus en plus sentir. Ravissant.

Forcément, le respect de la confidentialité des pratiques de nos clients devait aussi jouer en notre faveur. Et je ne pouvais aller à l’encontre de ce principe juste parce qu’il avait été cool avec moi. Il semblait penser qu’il y avait anguille sous roche, voire mammouth, et j’savais pas trop quoi dire. J’avais juste proposé parce que bah, j’étais là, j’avais de la salive, j’aimais bien traquer les gens.

Que dire de plus ?
— J’sais pas vraiment. J’suppose que j’ai rien de plus intéressant à faire. Mes recherches en potion avancent bien, j’compte publier un ouvrage sous peu, mais j’ai besoin d’un peu plus. J’peux pas vivre qu’à l’Antre ; j’ai besoin de voir le monde, aussi. Quant à l’exercice de la traque… J’veux dire, j’m’y connais un peu, mais je l’ai jamais fait avec quelqu’un. Donc why not tu vois. Après, si t’as pas besoin, oublie hein.


Voilà voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Lun 19 Mar 2018, 12:04



« Heu bah ... » à vrai dire je ne sais pas quoi lui répondre là. C'est ça la raison qui la pousse à me proposer son aide ? Elle n'a rien de mieux à faire et n'a jamais traqué qui que ce soit en étant accompagné ? Sans déconner, c'est sans doute la raison la plus étrange qu'elle aurait pu me sortir. Je vois difficilement comment elle aurait pu faire pire. Soit c'est une menteuse pire encore que moi, soit elle est du niveau de Arty pour ce qui est de l’accessibilité de l'esprit. D'ailleurs je ne sais toujours pas si c'est une qualité ou un défaut chez lui, mais une chose est sûr ça peut nous rendre service autant que nous fiche dans le pétrin.


Pour en revenir à la proposition de la demoiselle bah heu ... je sais pas à vrai dire. C'est vrai quoi, j'la connais pas cette nana moi et par dessus le marché j'ai personne à traquer alors quand bien même ça pourrait être sympa je vois pas bien comment rendre la chose utile. « Tu as quelqu'un à traquer ? Parce que moi, j'ai pas de cible là de suite ... » Si la réponse est non alors l'histoire est plié, pas de cible, pas de traque. Reste à savoir comme je justifie d'être accompagné par une civil dans une traque, mais ça devrait pouvoir se faire ... je crois.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 19 Mar 2018, 15:56


L’Auror ne semblait pas avoir de proie spécifique ; du coup, l’idée de m’impliquer dans un projet futur et mystère n’avait en effet pas beaucoup de sens. On aurait pu, du sans doute, en rester là. C’était déjà pas mal pour des interactions client-commerçante. Mais je suis trop bavarde, vous me connaissez. Et maintenant qu’on était lancés, je pouvais pas m’arrêter.

Il y avait, en effet, deux personnes que je cherchais depuis quelques temps. Je n’avais trop osé me tourner vers le Ministère, craignant qu’ils soient parti dans un projet avec l’Ordre Noir, mais y a un moment, mince alors, ça ne les aurait pas empêchés de donner des signes de vie. L’un avait promis d’être un père investi dans l’éducation de ses enfants ; l’autre était censé être mon mec.

Y a un moment où trop, c’est trop. Si les missionnaires chopés par bouche à oreille et contact entre ex-détenus ne suffit pas, il faut peut-être accepter de demander l’aide d’un Auror. Beurk.
— Mh… Bah ça inverserait un peu les choses, car du coup c’est toi qui m’aiderais, mais en soit oui, j’ai des gens.


Souffler, lentement. Par où on commence maintenant ?
— L’un d’eux est disparu depuis trois ans déjà. J’ai pas mis d’avis de recherche car j’ai cru qu’il fuyait juste ses responsabilités, comme son père, mais le temps passe. Il est... C'est un ami, et le père de mes enfants. Donc j'suppose qu'on pourrait traquer son cousin, encore élève à Poudlard ? Les chances me paraissent bien minces...


Dernière édition par Lizzie Bennet le Dim 08 Avr 2018, 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Mar 20 Mar 2018, 11:40



Ah bah voilà ! Si elle a des cibles tout de suite ça change tout ! Reste maintenant à savoir qui et pourquoi elle les traques parce qu'il n'est pas question non plus que je l'aide à quoi que ce soit sans m'être assuré que ce soit légal (faut pas déconner non plus). Elle souffle un instant, une hésitation ? Puis entame sa tirade. « C'est un ami, et le père de mes enfants. » Punaise, je ne l'ai pas vu venir non plus celle-là. Un ami et le père de mes enfants. Ouaiiiiis... drôle de façon de recevoir ses amis j'ai envie de dire, mais bon après tout qui suis-je pour la juger ?


La deuxième partie de son argumentaire me plait un peu moins cependant. Utiliser un élève de Poudlard pour mener l'enquête sur son ami c'était quelque peu ... contestable d'un point de vu éthique. D'autant plus si les chances de résultats son minces. Alors je réfléchit, prend le temps de peser le pour et le contre, passe mes doigts dans ma barbe comme j'en ai pris l'habitude depuis qu'elle même le fait et voilà que je m’égare. Relevant les yeux vers la marchande, j’acquiesce doucement d'un simple mouvement de tête. Nous verrons les détails plus tard, encore que ...


« Tu m'as parlé d'une deuxième personne que tu souhaites retrouver, qui est-ce ? » par ce que si pour le retrouver on peut laisser les élèves du château tranquille, je t'avoue que ça m'arrange.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Andrew Cobredy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Leçons de Potions

Message par : Andrew Cobredy, Mar 20 Mar 2018, 23:38


- Mh… Il n’y a pas de mescaline ici, par contre il est difficile de commencer la potion sans les feuilles de Kath ; c’est un peu le top départ de la paranoïa. Allez, tease moi un peu sur tes connaissances, tu saurais les reconnaître parmi les ingrédients ?

*F*ck… Avec quoi tu as confondu la mescaline sweetie ? Mais oui, banane, c’est une plante de Moldus, genre le must de l’hypnotique…*

Andrew avait besoin de recontextualiser, de se remémorer ce livre un peu vintage qu’il avait feuilleté, les pages dans lesquelles il avait lu la recette de la potion qu’il préparait maintenant. Doucement, il se revoyait dans la Bibliothèque, sentait l’odeur des livres, situait l’étagère où best-sellers côtoyaient livres plus intimes et plus rare. C’était bon, il visualisait dorénavant parfaitement la double-page contenant la description de la potion et son process de fabrication.

*Ok, easy peasy maintenant, et on va faire comme si on avait rien dit sur la mescaline !*

La potion contenait deux types de feuille, des feuilles de Kath et des feuilles d’Alihosty, toutes deux à manier avec la plus grande précaution si l’on ne voulait pas finir complètement dead avant même d’avoir versé le premier ingrédient dans le chaudron. Mais les feuilles de Kath étaient facilement reconnaissables, plus épaisses et grasses, dentées sur tout le tour, comme coupées au cutter.

« - Les feuilles de Kath sont celles-ci, à gauche, déjà séparées des feuilles d’Alihosty dont nous aurons également besoin un peu plus tard dans notre mix. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Leçons de Potions

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Leçons de Potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.