AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk
Page 3 sur 6
Leçons de Potions
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Andrew Cobredy
Serpentard
Serpentard

Re: Leçons de Potions

Message par : Andrew Cobredy, Mar 20 Mar 2018 - 23:38


- Mh… Il n’y a pas de mescaline ici, par contre il est difficile de commencer la potion sans les feuilles de Kath ; c’est un peu le top départ de la paranoïa. Allez, tease moi un peu sur tes connaissances, tu saurais les reconnaître parmi les ingrédients ?

*F*ck… Avec quoi tu as confondu la mescaline sweetie ? Mais oui, banane, c’est une plante de Moldus, genre le must de l’hypnotique…*

Andrew avait besoin de recontextualiser, de se remémorer ce livre un peu vintage qu’il avait feuilleté, les pages dans lesquelles il avait lu la recette de la potion qu’il préparait maintenant. Doucement, il se revoyait dans la Bibliothèque, sentait l’odeur des livres, situait l’étagère où best-sellers côtoyaient livres plus intimes et plus rare. C’était bon, il visualisait dorénavant parfaitement la double-page contenant la description de la potion et son process de fabrication.

*Ok, easy peasy maintenant, et on va faire comme si on avait rien dit sur la mescaline !*

La potion contenait deux types de feuille, des feuilles de Kath et des feuilles d’Alihosty, toutes deux à manier avec la plus grande précaution si l’on ne voulait pas finir complètement dead avant même d’avoir versé le premier ingrédient dans le chaudron. Mais les feuilles de Kath étaient facilement reconnaissables, plus épaisses et grasses, dentées sur tout le tour, comme coupées au cutter.

« - Les feuilles de Kath sont celles-ci, à gauche, déjà séparées des feuilles d’Alihosty dont nous aurons également besoin un peu plus tard dans notre mix. »
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Ven 23 Mar 2018 - 14:30


@ Artemis

L’option ne semblait pas lui convenir. Qu’est-ce que tu veux que j’y fasse. C’est pas ma faute si les gens disparaissent sans laisser de trace. S’il y avait une trace directe, bien sûr que je les traquerais eux, mais faute de mieux, j’peux faire quoi d’autre que traquer ses proches ? Bon, j’pourrais leur parler, aussi. Mais avec les plus ouverts, on l’avait fait par le passé ; ils n’avaient pas d’information.

Le dernier en revanche… Le était tellement sorti de nulle part y a quelques années, que je me disais… Je sais pas ce que je me disais. Qu’il y avait moyen qu’il soit son dernier contact, d’où l’idée de le traquer ? C’est si ridicule que ça à vos yeux ? Il avait qu’à pas disparaître aussi hein.

— Pour le deuxième c’est pareil hein, c’est un disparu, donc on peut pas le traquer lui. Il bossait au Heurtoir, et bim, disparition, du jour au lendemain. Donc j’pensais commencer là-bas, mais…


Hésiter. Que dire, que taire ? Oh, on a dit qu’on se lançait, mince.
— J’ai l’impression que y a un truc louche, en fait. Lui me disait qu’il y bossait encore, mais apparemment la structure avait fermé. C'est juste que ça lui ressemble pas ne fait. Pis l’autre fois, l’employé sur lequel je suis tombée connaissait même pas son nom. Est-ce que quelqu’un l’a fait chanter dans un premier temps ?

J’sais juste pas quoi penser, en fait.

@ Andrew

Le bad boy du jour ne désespérait pas, et semblait même répondre juste ; c’est une progression ça, une belle, une vraie ! Il aurait aussi pu partir en courant, la queue entre les jambes et les genoux on the floor. Il s’accrochait, cela méritait au moins un cookie, sauf que j’en avais pas et n’étais pas sa mère, donc un compliment suffirait.

— Good job. Allez, on s’y met ; pour hacher les feuilles de Khat, enfile des gants, si tu veux pas crever real quick.


De mon côté, je faisais de même et sortais les outils qui nous seraient les plus useful. Il fallait se répartir les tâches, divide and conquer, alors je m’attelais de mon côté à la préparation des feuilles d’Alihosty.

Sans relever les yeux, j’prenais un peu le jus pour savoir où il en était et s’il était nécessaire d’intervenir avant qu’il aille gratter un Hug à ma giga pote la Mort.
— Alors, tu t’en sors plutôt bien ou c’est un peu so-so ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Harmony Lin, Sam 24 Mar 2018 - 14:16


Quand je lui annonce que j'ai du mal à me rappeler la suite, je cherche la déception sur son visage. Un signe qu'elle attendait mieux de ma part. Après tout, il y a difficilement plus simple comme étape, non ? Alors pourquoi j'hésite ? Je sais qu'il faut mettre quelque chose dans le sang mais pour l'instant, impossible de me rappeler quoi.

— Oh, m’appelle pas Miss, tu sais que c’est Lizzie non ?

Elle sourit et son ton amical me permet de relâcher la pression. J’acquiesce alors. Après tout, peut être que ça ira, peut être qu'elle ne m'en voudra pas tant que ça ? Après tout, tout le monde peut oublier des détails non ? C'est humain de se tromper.

— Je vois. Elle est bien ta bouillie ! Pense à quelque chose de très très basique quand un ingrédient est prêt.
J’crois en toi, tu vas trouver.


Je regarde l'ingrédient prêt et les autres dont je ne me suis pas encore servie. Quelque chose de basique hein ? Eh bien, ce qu'il y a de plus basique comme étape en potions, après faire chauffer de l'eau, c'est mettre un ingrédient dans cette même eau. Alors, incertaine, je prend la bouilli de cœur de Pitiponk et la met la où je pense qu'est sa place. Dans un petit plouf, l'ingrédient tombe.

Je regarde ensuite ce qu'il me reste, mes ingrédients, outils, et j'attrape la lame en argent et les fèves soporifiques. C'est ce qui me semble être l'étape suivante. Et soudain, je me pose une question.

- Avez-vous une technique pour extraire parfaitement le jus des fèves soporifiques ?

Après tout, si elle en a une et qu'elle veut bien me montrer, ça pourrait m'être bénéfique, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Cobredy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Leçons de Potions

Message par : Andrew Cobredy, Sam 24 Mar 2018 - 18:09


Enfiler des gants, hacher les feuilles de Kath menues menues : done. Andrew était dans son élément, il adorait préparer des potions, même s’il n’osait avouer que c’était en partie parce cela lui rappeler les recettes qu’il préparait avec « Mummy » lorsqu’il n’était pas encore à Poudlard, lorsqu’il ne connaissait pas encore sa tante. Pour être pleinement satisfait, Andrew effectua encore quelques mouvement circulaires avec le couteau digne d’un thriller qu’il avait à sa disposition.

- Alors, tu t’en sors plutôt bien ou c’est un peu so-so ?

« - Je pense que c’est OK de mon côté, qu’en pensez-vous ? »

Lorsqu’il s’agissait de préparer des potions, Andrew cherchait toujours à impressionner l’auditoire, quitte à tenter les coups de bluff. Avec les adultes, il jouait les faux modestes, faisait mine de n’avoir pas confiance en lui lorsqu’il mélangeait les ingrédients, mais n’hésitait pas à répondre à tous les quiz théoriques ponctuant cours ou préparation de potions. Avec les élèves, il ne se donnait même pas la peine de faire semblant, se transformait en Queen de la potion.

*Next, on passe à quelle étape ?*

As always, et pour mettre la formatrice dans sa poche après la ridicule première impression qu’il avait du donner, Andrew ne put s’empêcher d’étaler ses connaissances.

« - Pour les cheveux, j’imagine que c’est sur moi qu’on les prélève, right ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Mar 27 Mar 2018 - 18:46


@ Harmo

Rassurée, la jeune aiglonne plongea sa bouillie de coeur de pitiponk dans le chaudron.
Elle identifia sans difficulté la suite des opérations : l’utilisation de la fève. Oh, wait, en fait non. Elle s’embrouillait. C’était un jumeau moldu, peut-être ?
— Sauf erreur de ma part, il s’agit ici de fève sopoforique. Ça se ressemble, mais y a une petite nuance étymologique. Y a même tout un débat étymologique pour savoir si ça vient de l’alchimie britannique de base, avec des projets sur le phosphore, ou plutôt de la sophora secundiflora que les chamans américains utilisaient dans leurs cérémonies spirituelles.
Et moi, je m'égare.

D’un sourire, je la rassurais ; ça arrivait à tout le monde de se tromper dans le nom d’une plante aussi spécifique, en particulier quand son nom ressemblait à un nom commun. Douce, je repris bientôt :
— En fait, une seule suffit, elles sont assez larges tu sais. De manière générale, on utilise souvent un couteau en argent ; c’est facile à retenir, le jus est de la même couleur. Mais tu t’apercevras vite que si tu essaies de la couper comme du pain, elle va glisser et rebondir dans tous les sens.


Je chopais la fève d’une main, la lame de l’autre et exerçais sur le fruit une légère pression du tranchant de la lame. Bientôt, celui-ci me glissa d’entre les mains, comme un poisson encore vivant. Forcément, il finit à terre, et je me penchais pour le rattraper, avec une maladresse incroyable.

— Enfin, tu vois le genre. Le mieux c’est de l’écraser avec le plat de la lame ; c’est peu intuitif, on se dit que c’est plus long, mais il se trouve que c’est plus adapté à cette fève. Et puis on perd moins de jus ; si on se contentait de le couper, il faudrait ensuite racler l’intérieur du fruit pour avoir une quantité équivalente. Tu veux essayer ?


Patiente, je lui tendis le couteau. Un frêle instant, l’idée de le lui planter dans la gorge me traversa l’esprit. Je soupirais. Retire-le moi des mains, et vite.

@ Andrew

C’est intéressant de demander aux jeunes comment ils perçoivent leur travail ; cela en révèle toujours sur leur vision d’eux mêmes, presque autant que si on en causait au bar à l’heure de l’after-work. Confiance modérée dans ses capacités, narcissisme des petits imbus de leur personne (non sérieux, certains semblent être leur propre sponsor, c’est magnifique), introversion sur tous les champs sauf le domaine intellectuel, besoin d’être validé par des pairs, par des adultes, par autrui en général… Une réponse ne suffisait pas tout, mais c’était un début pour le petit mood-board mental que je me faisais de lui.

— Great.

Je récupérais ses feuilles et les mêlais aux miennes dans un bol à part. Mais il ne pouvait pas attendre une seconde pour étaler ses capacités d’anticipation ; je ris par le nez, d’une petite expiration, entre agacement et amusement. Après tout, vouloir jouer au monsieur je sais tout était génial pour la mémoire. J’pouvais pas chercher à l’en dissuader, après tout ; ce serait jouer en sa défaveur.

— C’est ça, Captain Obvious ! I mean, si tu es celui qui comptes faire un voyage dans la paranoïa, bien sûr. Si c’est un cadeau pour quelqu’un, on risque de jouer un remake…


Sans vraiment attendre son accord, je m’approchais et lui chourrais un cheveu ; au pire, ça ferait un sacré gag. Hop hop. Trempez-la dans l’huile trempez-la dans l’eau ça fera un escargot trop hot. Enfin quasi quoi, on trempait dans le venin de serpent ailé, really, quelle différence.
— Tu reconnais ce liquide, btw ?
fis-je en jetant le cheveu dans le bol de feuilles hachées d’un geste théâtral, voire too much.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Mer 28 Mar 2018 - 13:04



@Lizzie


Il est vrai que nos enquêtes ne sont pas toujours simple, mais pour triquer, suivre ou pister quelqu'un l'idéal est de l'avoir sous la main ou au moins d'avoir un début de piste. C'est le principe même, on obtient une information et ensuite la traque commence, mais il faut bien partir de quelque part. Et là, le seul élément que nous avons sur les deux compères de la dame, c'est qu'ils ont disparus. Belle avancée ! Le heurtoir a changé de propriétaire très récemment donc trouver de nouvelles informations sur le deuxième inconnu on peut oublier. Reste donc l'idée de traquer un possible étudiant à Poudlard, mais avant ça ...


« Tu as tenté de te renseignement auprès du cousin du père de tes enfants ? » Un arbre généalogique en une phrase, c'beau. Si elle n'est pas encore allé le voir, je pourrais parfaitement le convoquer au ministère pour une audition et en fonction des réponses qu'il aura à me donner lui faire boire, ou pas, la potion pour le suivre à la trace. S'il est toujours en contact avec le disparu en question, il voudra sans doute le prévenir que le département de la justice magique est à sa recherche, non ? Là on aurait une vrai piste à explorer !


Maintenant que nous en sommes là, peut-être pourrait-elle me dire « Comment s'appellent tes deux amis ? Et le nom du cousin dont-il est question aussi. Je ne peux pas te promettre quoi que ce soit, mais si tu y tiens vraiment et si traque il y a je t'enverrai un patronus ici pour que tu me rejoignes. Après tout cette traque est d'avantage officieuse qu'officielle alors ... » alors mieux vaut être un minimum discret ? Boarf après tout c'est aussi mon boulot que d'aider les gens non ? Puis elle a bien dit qu'il y avait un truc de louche dans ces deux disparitions alors allez savoir, on est à l'bari de rien.

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 2 Avr 2018 - 15:25


@ Artemis / Rappel chronologique : Lizzie ne bossait pas encore à Poudlard

Il poursuivit ses questions, nous éloignant toujours plus de l’objet originel des potions. On en était où, déjà, dans les durées ? Enfin, qu’importe, c’est plutôt mineur par rapport au sujet vers lequel on s’est tournés.

— Hum. Pas vraiment. J’connais juste son prénom et sa maison à Poudlard, Gryffondor comme la majorité de sa famille, en revanche aucune idée de son petit minois ou de ses habitudes hors de l’école. Faudrait voir avec des profs ou un membre du Bureau des Aurors, quoi.
Sourire entendu.

Plus hésitante, je précisais :
— Il avait une soeur — jumelle si mes souvenirs sont bons ? — mais j’crois qu’elle est partie aux Etats-Unis ou un truc du genre, du coup la contacter me paraît encore moins réalisable.
Famille simple, archi-simple vraiment.

Du coup, ça vira vite interrogatoire, et essayant de ne pas être trop récalcitrante, je filais les noms. Si quelque chose leur est arrivé, peut-être qu’il faut se fier au Ministère, en fait. Parce que moi, j’sais juste plus quoi faire.
— Le premier c’est Ashton Parker, le second c’est Jean Parker, mais ils ont pas de lien de parenté. Les cousins d’Ashton sont Trystan et Merry Harper. Voilà voilà. Mal à l'aise, je me tournais vers le chaudron. Sinon d'après toi, c'est quoi la suite pour la potion ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Andrew Cobredy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Leçons de Potions

Message par : Andrew Cobredy, Lun 2 Avr 2018 - 16:02


Ca commençait à devenir incompréhensible, et cette Professeure d’un jour était de plus en plus creepy. Donc, si Andrew avait bien suivi, il était dangereux d’utiliser son propre cheveu pour la réalisation de la Potion, mais, whatever, elle lui en avait arraché un pour la préparation. Ca ressemblait de plus en plus à la private joke, mais tellement private qu’une seule personne était capable de les comprendre. Ou peut-être cherchait-elle simplement à faire perdre à Andrew ses moyens, un vaste bluff pour tester ses limites : c’était peine perdue, Andrew ne se laisserait pas avoir, tout juste montrerait-il des petits signes d’agacement.

- Tu reconnais ce liquide, by the way ?

*Captain Obvious sait très bien ce que c’est, d’autant plus que c’était écrit sur le flacon, Captain Silly.*

« - Sure, il me semble que c’est du venin de serpent ailé. »

Andrew en avait assez de jouer la carte de la modestie, de réciter les ingrédients comme on une speakerine réciterait les gros titres de l’actualité. Il allait la jouer franc-jeu, ça permettrait peut être aussi de gagner du temps et de faire en sorte que la patronne cesse de le prendre pour un loser.

« - Vous savez, je me suis pas mal renseigné sur cette potion, je n’arrive pas ici out of nowhere. Et j’ai une assez bonne mémoire, même si je ne suis pas forcément le meilleur préparateur quand les potions deviennent complexes : je le concède easy, et c’est d’ailleurs pour ça que je suis ici. Mais je peux aussi vous dire que le prochain ingrédient est un piment vert, mais please, correct me if I’m wrong ! »

*Andrew, darling… C’est peut-être pas le meilleur endroit pour te la jouer superstar…*

Mais qu’à cela ne tienne, ça passerait ou ça casserait, et après tout, c’était lui le client, et il avait déjà dépensé dix f*cking gallions.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 2 Avr 2018 - 22:05


@ Andrew

Ce n'était pas n'importe qui, ce loser : il parvint sans peine à identifier le liquide, et d'un ton semi-victorieux, semi-hautain, déclama l'origine du venin. Bon, au moins, il faudrait un peu plus d'inventivité pour l'empoisonner, what a scoop... I mean, un point en plus. Et il continua avec une looongue tirade — b o r i n g — juste pour donner l'ingrédient suivant. Well, that's it. Cool. Kinda.

— T'as vu juste, for both of them.


Maintenant tu te mets les mains dans le cambouis petit, qu'on passe direct à la partie best of et fous rires ? J'me rappelle plus quel degré d'intervention il avait demandé au départ, mais en chemin, il la jouait show-off, semblait vouloir se donner, se montrer, beaucoup plus. Il n'avait pas peur du regard de l'autre, quoiqu'il semble obsédé par la question de plaire, faire ses preuves, prouver sa valeur, you got the idea. Donc, spoiler alert, on passe le mode Lizzie_soft sur on, autant y aller franco.

— Juste pour me faire une idée... à quel point tu connais this sh*t ? Au lieu de faire un pitch à chaque fois, tu voudrais pas plutôt me décrire ce que tu vas faire, et je te dis comment ainsi que si je connais une variante plus optimale ? J'pense que ça a plus de chances de te transformer en Number 1 des potions.


Fais-moi rêver kiddo. Montre-moi de quel bois tu chauffes, genre right now. Comment tu gères le stress et la pression. Quels sont tes points faibles et tes vrais atouts, loin du masque que tu arbores on a daily basis. Fais-moi toucher your true self, comme tu ne le permettrais jamais avec quelqu'un que tu connais, qui te connait.

J'ai les papilles qui trépignent : a cogné contre mes incisives l'âcre douceur de la vérité, and it's electricizing.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Mar 3 Avr 2018 - 13:45



@Lizzie


Un élève de Gryffondor hein ? Bon l'avantage c'est que je pourrais essayer d'en savoir un peu plus en passant par Azénor histoire que le gamin ne soit pas cloué de stupeur en recevant une convocation une ministère. J'imagine que si ça viens d'un membre du personnel de Poudlard ce sera moins effrayant pour lui, non ? Je lâche un sourire à son évocation d'un membre du Bureau des Aurors, quel heureux hasard ! Par contre pour la sœur, on peut déjà laisser tomber effectivement ... je vais certainement pas aller jusqu'aux États-Unis pour interroger une gamine sur l'un de ses cousins, faudrait voir à pas déconner non plus.


« Et du coup leurs noms ? » Elle semble hésiter, comme réticente à me renseigner sur leur indenté. Elle se résigne finalement et me donne le nom des deux jeunots. Harper ... bon bah je note, mais le nom ne me dit rien. Azénor pourra sans doute m'en dire davantage. Vient la question sur la suite de la potion et ... merd* j'en ai perdu le fil tiens. Je passe la main dans ma barbe et jetant un oeil critique sur la mixture dans le chaudron. « C'pas maintenant qu'on ajoute nos salives du coup ? »


Je me perd un instant dans la contemplation du chaudron et je me demande comment je m'y prends. Est-ce que je l'amène avec moi au château ? Est-ce que nous nous retrouvons ici lorsque j'en sais plus sur cette histoire ? Je fronce les sourcils et relève le menton pour plonger mon regard dans ... eh bah pas dans le sien du coup parce que maintenant que je m'y attarde ... « Excuse moi mais, tu serais aveugle ? Je veux dire ... j'avais pas vraiment fait attention et ... » Ouais clairement, on a vu plus fin comme approche.

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Mar 3 Avr 2018 - 15:00


@ Artemis

Je me retiens difficilement de pas lui rire au visage. Attendez, c'est ça, l'élite de la nation, la crème de la crème, et il lui faut trois ans pour capter que je suis aveugle ? Genre vraiment ? J'aurais peut-être dû parler de cette enquête à quelqu'un de plus... compétent. Un soupir nasal m'échappe cependant, et je réponds donc à son interrogation quant à mes capacités visuelles.

_Yuup, pire qu'une taupe ! J'étais nettement moins bavarde quand je voyais, maintenant ça m'aide à estimer l'avancée quand on bosse à plusieurs. Quand tu parles et te concentres sur ce qu'on va entendre, ton langage corporel est parfois moins contrôlé et donc plus riche.

Quoique. En fait, c'est depuis Ebenezer que je parle tant. Sans doute parce que je sais à quel point il ne supporte pas ça. Aaaaah beurk du contact humain vous êtes complètement barges par ici ! Bouuuh c'était nul ça Lizzie. Bref. Chut. Qu'est-ce qu'on disait déjà ? Ah oui ! L'avancée de la potion ! Alors on avait parlé des salives pour déterminer lesquelles on mettait, mais est-ce qu'on avait fini toutes les étapes précédentes ?

Oui. Maintenant que j'y pense, son langage non-verbal était blindé quand il s'agissait de la morve de troll, après j'avais touillé, maintenant la salive. Sienne ou nôtre ; toujours pas défini. Ça en fait du blabla pour un maigre crachat.
_ C'est ce qu'il me semblait aussi ! Du coup, tu préfères qu'on mette que la tienne ou que je sois de la partie ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Andrew Cobredy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Leçons de Potions

Message par : Andrew Cobredy, Mer 4 Avr 2018 - 23:23


- Au lieu de faire un pitch à chaque fois, tu voudrais pas plutôt me décrire ce que tu vas faire, et je te dis comment ainsi que si je connais une variante plus optimale ?

*Wait, ça a marché ?*

Il semblait que l’honnêteté d’Andrew portait ces fruits, et que le show allait vraiment pouvoir commencer. Enfin, la Potion Mistress semblait comprendre qu’il était inutile de chercher à le piéger sur la recette, et que c’était plutôt sur la pratique qu’il fallait mettre le paquet. Donc, let’s go, c’était parti pour la suite de la Potion et le début des choses sérieuses.

« - Première étape, je mélange tout ce qu’on a préparé jusque là pour avoir une mix homogène, rien de bien sorcier. Next, j’incise le piment pour en récupérer les graines. J’aurais tendance à inciser sur le côté et à récupérer les graines avec une spatule, mais je ne sais pas si c’est the safest way pour préserver l’intégrité des pépins. »

Parce que, of course, pour ce genre de préparation, le diable était clairement dans les détails, et les détails faisaient toute la différence entre une Potion réussie et un jus de chaussette. Mais maintenant que tout était open-bar, les ingrédients comme les ustensiles, et qu’Andrew avait l’aide de quelqu’un, ce serait presque assurément réussi.

« - Et same thing pour les gouttes de sang, je pensais inciser verticalement le bout du doigt sur un centimètre, mais peut-être y a-t-il mieux à faire. »

Déjà Andrew admirait le couteau un peu vintage avec lequel il pourrait continuer la recette. Complètement extatique, Andrew était dans le game et dans son univers.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou


Re: Leçons de Potions

Message par : Harmony Lin, Jeu 5 Avr 2018 - 22:18


Je sais quelle est la prochaine étape. Je cherche juste à avoir des conseils sur comment couper mes fèves pour avoir le plus de jus possible afin de réussir ma potion. Je suis concentrée et j'écoute attentivement Lizzie, qui va sans doute me donner son secret.

— Sauf erreur de ma part, il s’agit ici de fève sopoforique. Ça se ressemble, mais y a une petite nuance étymologique. Y a même tout un débat étymologique pour savoir si ça vient de l’alchimie britannique de base, avec des projets sur le phosphore, ou plutôt de la sophora secundiflora que les chamans américains utilisaient dans leurs cérémonies spirituelles.

Je fronce les sourcils. Je n'ai jamais entendu parler de cette plante, pour moi je ne me trompais pas. Rapidement, je sors la recette de mon sac et je la regarde. Je ne voulais pas le faire mais là, elle remet en question ce que je crois avoir lu. Et effectivement, ma recette parle de fèves soporifiques et non sopoforiques. Mes sourcils se froncent davantage tandis que mon regard passe de ma recette aux fèves puis à Lizzie. Qui a raison ?

— En fait, une seule suffit, elles sont assez larges tu sais. De manière générale, on utilise souvent un couteau en argent ; c’est facile à retenir, le jus est de la même couleur. Mais tu t’apercevras vite que si tu essaies de la couper comme du pain, elle va glisser et rebondir dans tous les sens.


Elle me montre comment faire et pendant un instant, j'oubli mon trouble et ne pense qu'à m'améliorer. Ce sont les conseils que j'attendais. Enfin... Non, elle doit me montrer comment ne pas faire l'exercice puisque la fève tombe par terre après sa tentative de la couper en deux. Elle la ramasse et la remet au bon endroit.

— Enfin, tu vois le genre. Le mieux c’est de l’écraser avec le plat de la lame ; c’est peu intuitif, on se dit que c’est plus long, mais il se trouve que c’est plus adapté à cette fève. Et puis on perd moins de jus ; si on se contentait de le couper, il faudrait ensuite racler l’intérieur du fruit pour avoir une quantité équivalente. Tu veux essayer ?


Je prend le couteau quand elle me le tend et le regarde fixement. Le nom de ces fèves me perturbe toujours. Alors, d'une voix hésitante, je me décide à poser ma question.

- Lizzie..? Dans mon livre de recettes, il est noté que ce sont des fèves soporifiques à vrai dire... Celle qui me l'a donné s'est peut être trompé mais... Tu es sûre de toi ?

Je suis un peu hésitante. Après tout, je ne veux pas insinuer qu'elle fait mal son travail, qu'elle ne connait pas ses ingrédients. Ce n'est pas ce que je cherche. Alors en attendant sa réponse, sans un mot de plus, je prends le couteau et extrait le jus de la fève avant de mettre les quelques gouttes dans le chaudron. Une belle couleur violet clair apparaît.

En lisant le nom de l'ingrédient, je n'ai pu m'empêcher de regarder la suite de la recette. Je sais donc ce qu'il y a à faire. Je prends les feuilles d'orties en faisant bien attention de ne pas toucher l'endroit qui pourrait créer des réactions sur ma peau et les hache finement. Puis je les met avec le sang de salamandre, resté sur le côté, et baisse le feu de mon chaudron.

Nous avons maintenant 5 minutes à attendre. Peut être pourrons-nous discuter de ça ? Ou d'autres choses si elle le souhaite ? C'est comme elle veut. Mais il faudrait peut être que je la prévienne de là où j'en suis...

- J'ai haché et incorporé au sang les feuilles d'orties. J'ai aussi baissé le feu ! Il faut attendre 5 minutes du coup

C'est dit ! Maintenant, voudra-t-elle faire la conversation ?
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Sam 7 Avr 2018 - 19:11



« Yuup, pire qu'une taupe ! » D'accord, alors à quoi beau vouloir ajouter ta salive à la préparation ?! Non parce qu'on est bien d'accord pour dire que la potion permet de suivre celui qui la boit : à condition de voir les traces fluorescentes qu'il laissera au sol ! Alors soit j'ai loupé un ou deux paragraphes sur les effets de la potion, soit tu espères avoir retrouvé la vue d'ici là auquel cas je ne sais pas ce qui me fait le plus de peine pour toi.


Visiblement participer au crachat dans le chaudron lui faisait plaisir alors pourquoi le lui refuser ? « Vas-y ... ajoute ta salive ça ne coute rien et puis ça peut toujours servir. » Si je ne me trompe pas, il ne reste qu'à attendre maintenant non ? On va certainement entamer la préparation de la seconde potion. Tout en attendant qu'elle me donne les instructions suivantes, une idée me vient à l'esprit.


« Dis moi, tu m'as bien dit que l'un de tes amis disparu travaillait au Heurtoir non ? Parce que si c'est le cas nous devrions pouvoir remettre la mains sur le nom de ses anciens collègues et les interroger on ne sais jamais. » Il me semble également qu'elle m'a dit que l'un de ses collègue lui avait dit ne pas l'avoir revu depuis un moment. Le Veritaserum pourrait lui rafraichir la mémoire allez savoir... ça tombe bien, c'est la potion suivante !!



Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Leçons de Potions

Message par : Lizzie Bennet, Lun 9 Avr 2018 - 11:06


@ Andrew

On bavassait gaiement, et peu à peu, je lui confiais les rênes de l’exercice, so much for trust. Qu’il ne refusa pas, loin de là obviously ! Bref, il s’est lancé le lil’ babe, et il débitait pas trop d’inepties pour l’instant.
— Ouais, c’est comme quand on coupe les melons, t’as l’idée, you get a cookie.


Fun fact: j’sais pas trop pourquoi c’était la première comparaison qui me venait. J’suppose que j’avais le goût of summerrr sur le coin de la langue. Un effet secondaire de cette plongée dans le know-how des potions exotiques.

Après, lui aussi semblait voyager et fly away sur des vapeurs de chaudron. Ses mots respiraient un monde plus pur et honnête que ce qu’il avait laissé transparaître for now. Pour être tout à fait franche, genre au plus haut degré du lesbihonest, j’aimais ça. Y avait un vrai potentiel en potion chez ce loser-là.

Anyway. Il continua son explication, et je hochais la tête en guise d’appréciation ; c’était un peu plus contrôlé qu’un let’s drink to thaaat, mais plus professionnel aussi. Oh my gosh, j’deviens professionnelle ?
— Same, c’est ça pour le doigt. Après, il est possible que plusieurs incisions soient nécessaires selon ta rapidité et ta précision vis à vis des grains de piments, donc applique-toi okay ?


@ Harmo

Elle me croyait pas pour la fève. Genre vraiment, on va avoir un débat entre non-expertes d’herbologie là maintenant tout de suite. Comme elle semble insister, je lève les yeux au ciel et part en recherche de mon premier parchemin de potions. Tiens, là ! J’avais essayé de retravailler le Philtre de Mort Vivante, avec des adaptations pratiques, mais les ingrédients étaient les mêmes que dans toutes les versions d’origine.

Après, c’est bien d’en discuter, elle est pointilleuse, mais j’pense que y a juste une faute d’orthographe sur sa fiche, ou alors vraiment c’est une variante qu’on étudie à l’autre bout du globe, mais sinon…
— Ecoute, j’vais pas rentrer dans les détails, mais c’est un ingrédient qui revient souvent. Genre dans le Philtre de Mort Vivante par exemple ; et tu vois, «  Fèves sopophoriques. »



Ingrédients du Philtre de Mort Vivante
• Racine de valériane
• Fèves sopophoriques
• Asphodèle
• Infusion d'armoise
• Crochets de serpent en poudre
• Mucus de Veracrasse
• Cervelle de paresseux liquéfiée

(cf WikiHP et autres)

Elle poursuivit l’élaboration de sa potion, et revint vers moi quand elle eut fini une nouvelle étape.
— Bien bien. Si tu devais décrire la mixture, tu dirais qu’elle est comment actuellement ?


@ Artemis

— Cool cool !
Je crachais avec enthousiasme. J’étais vraiment une enfant, parfois, mais que voulez vous. Les petits plaisirs de la vie !
Il revint bientôt sur le cas de Parker II : le Petit Jean. En effet, j’avais mentionné le Heurtoir… J’allais devoir clarifier cette partie-là. Tout en causant, je mélangeais dans le sens des aiguilles d'une montre pendant une minute.

— Bah j’ai croisé un gars, Evgeni ou un bail imprononçable de ce genre, et comme il bossait au Heurtoir bah j’ai voulu prendre des nouvelles de Jean. Sauf qu’il le connaissait pas et a même laissé sous-entendre que le Heurtoir avait été fermé un certain temps ? Ces histoires n’ont ni queue ni tête, vraiment.


Je soupirais d’un air las, sans avoir à verser dans la théâtralité. J’étais juste épuisée de ces enquêtes, épuisée de passer mon temps à être abandonnée dès que j’ouvrais un peu trop la porte de ma confiance ou de mon affection. Et en même temps, pas spécialement envie de retourner au temps de la carapace en acier que j’avais porté quelques temps.

— On commence le veritasérum du coup ?
Je sortis un petit lot de pierres, et en profitais pour mettre à l’épreuve son oeil d’aigle. Tu saurais reconnaître les sardonyx et les zircons jaunes ?


Dernière édition par Lizzie Bennet le Jeu 19 Avr 2018 - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Leçons de Potions

Message par : Artemis Lhow, Lun 16 Avr 2018 - 19:39



@Lizzie


L'ancien gérant du Heurtoir aurait menti quant à la présence, ou l’existence va savoir, d'un de ses employé ? Dans quel but ? Ou alors c'est 'sieur Parker qui a menti à son amie, femme mère de ses enfants, quant à son emploi. Je ne sais pas trop lequel des deux est le plus crédible, mais s'il a réellement travailler dans ce commerce, je n'aurai aucun mal à prouver la chose. En théorie, parce que si le type a le bras long il aurait aussi pu faire effacer son nom du registre au ministère. C'est illégal, mais courant lorsqu'on cherche un emploi dans un secteur concurrentiel. Quoi qu'il en soit, il va falloir que je creuse, mais ça : j'sais faire !


On commence le veritasérum du coup ? Tu saurais reconnaître les sardonyx et les zircons jaunes ? Ah ouais comme ça, sans transition ? Bon après tout c'pour ça que je l'ai payé alors j'vais pas en faire tout un foin... Elle place sous mes yeux tout un lot de pierres en me demandant de lui dégoter le zircon jaune (toi même) et le sardonyx. Je saisi entre deux doigts une petite pierre aux reflets jaunes et la lui place sous le nez. Les pierres, c'est pas ma spécialité, mais le zircon jaune, ça je connais. Par contre pour l'autre, je te laisse m'expliquer à quoi on le reconnait ! Bah ouais, faut bien rentabiliser l'investissement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Leçons de Potions

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 6

 Leçons de Potions

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes :: Barjow & Beurk-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.