AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 4 sur 4
Bureau de la prof de vol
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Elhiya Ellis, Lun 02 Juil 2018, 09:58


Suivre des yeux les petites fioles étiquetées, accrochant un large sourire mêlant soulagement et de reconnaissance. Si la blondinette ne devait pas garder le secret elle aurait dit combien elle lui sauvait la mise malgré ce trou dans son compte en banque. Avec un peu de chance, celui lui assurerait de réussir ce qu’elle avait à faire et ne tournerait plus en rond dans son lit à cogiter de trop.

– Ho super ! merci !

Ne restait qu’à faire en sorte de ne pas les casser, les perdre, les égarer ou les laisser dans un coin trop visible. D’ailleurs, cette proposition tombait à pic. Entre un enchantement effectué par une élève et une par une enseignante, le doute ne se posait pas. Hochant affirmativement de la tête, elhiya souriait de plus belle.

– Ho si vous avez le temps, je veux bien que vous me montriez les sortilèges les plus éfficaces, au cas où j’aurai à le refaire sur d’autres fioles

Sur les essences de dictames qu’elle voulait faire avec Chad plus précisément. Ne pas en avoir sur elle s’était plusieurs fois montré préjudiciable. Heureusement que la magie restait quand même assez utile médicalement parlant pour pouvoir pallier à ce manquement.

– Un sortilège de protection ? Ou un de renforcement je suppose ? Quelque chose dans l’idée je suppose non ?
Revenir en haut Aller en bas
Tasha Logan
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Tasha Logan, Jeu 05 Juil 2018, 00:42


PV Lizzie Bennet

Une épreuve délicate attendait Tasha aujourd'hui. Jamais encore dans sa vie elle n'avait pris une telle initiative. Mais il était temps de se rendre à l'évidence, il était tant qu'elle prenne conseil auprès de quelqu'un. Elle était pénalisée comme elle ne l'avait jamais été auparavant. Effectivement elle qui adorait jusqu'à très récemment voler, la sensation du vent dans ses cheveux et la sensation de liberté ressentie, ne pouvait plus profiter de ces rares petits moments de joies dans sa vie.

Effectivement depuis quelques temps et sans raisons apparentes la jeune fille était comme paralysée lorsqu'elle devait monter sur un balai devant un public. Cependant ce n'était pas facile dans ces conditions de participer à un cours de vol. Mais voilà il était hors de question pour elle de sécher le moindre cours, c'était complètement inimaginable pour elle de faire une telle chose. Elle s'était alors préparée à faire la seule chose qui pourrait peut être lui venir en aide, aller en parler directement en parler avec la personne en charge des cours de vol, Lizzie Bennet.

Jamais jusqu'à maintenant elle n'avait eu à se rendre dans le bureau d'un professeur, mais après ce n'était pas une honte. Et puis dans tous les cas elles ne verrait sûrement aucun autre élève. Plus ses pas la rapprochait de son objectif et plus Tasha sentait sa timidité la rattraper. Elle essayait de se convaincre que tout allait bien se passer. Après tout sa professeur n'allait sûrement pas la juger, si la jeune fille s'était décidée à aller la voir d'ailleurs c'est parce qu'elle pensait bien qu'au contraire celle-ci allait essayer de l'aider. Tout ce qu'elle voulait elle c'était pouvoir remonter sur un balai sans avoir à se soucier d'un quelconque vertige plutôt incongru.

Son objectif était maintenant en vue. Elle était maintenant arrivée et il n'était pas question de faire demi tour, il était temps de se lancer. De toute manière elle doutait de pouvoir s'en sortir seul. Sans se laisser le temps de réfléchir plus longtemps, elle frappe à la porte du bureau et frappe tout doucement avant de s'avancer de quelques pas dans la pièce qui parait bien encombrée. La tête baissée, car intimidée Tasha pris enfin la parole.

- Bonjour Madame, auriez-vous quelques instants à m'accorder ?

Voilà la question était posée, peut être que Madame Bennet pourrait l'aider, ce que la jeune fille espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Lizzie Bennet, Mar 10 Juil 2018, 23:10


@ Elhiya

La gamine semblait survoltée par les possibilités que ces fioles laissaient entrevoir. Contente de la voir ainsi, je souriais, un peu trop d’ailleurs. Genre heureuse l’air de rien, sans maitrise, sans contrôle. Sans coquille, pour une fois. Je devrais faire plus attention que ça, pourtant.

— Cela dépend de ce que tu désires protéger. Si c’est uniquement contre le vol, le Sortilège anti-vol et la Malédiction du voleur sont plutôt intéressants. Pour limiter les problèmes en cas de chute, un sort sympa c’est le Sortilège du Coussinage. On dirait pas, mais du verre mou, bah déjà ça a vachement moins de chances de se casser. Donc non, pas du tout du renforcement en fait, plutôt l’inverse !

Sourire, songeuse, avant de reprendre avec plus d’hésitation.
— Je pense qu’il est un peu tôt pour toi pour maîtriser les sortilèges conditionnels, mais il m’arrive de mêler ainsi un peu de métamagie à des Sortilèges de réparation afin que les fioles se réparent à l’instant où elles se fissurent ; après, selon la violence du choc, ça suffit pas toujours. Il y en a un que tu voudrais tester ?

@ Tasha

Bon. J’étais un peu gênée ; avancer les recherches quand on a toujours des squatteurs, c’est pas évident. Et puis, si Asclépius envoyait l’un d’eux pour enquêter sur mes projets et me voler une idée ? Jamais de la vieee je pourrais lui pardonner ce type d’affront. Surtout qu’il publiait vite, le saligaud.

Il était hors de question que je me laisse démonter pour autant. J’avais donc décidé de dissimuler une partie de mes trouvailles. Certaines étaient juste camouflées ; d’autres usaient d’une technique bien différente. Pour vivre cachés, vivons en plein jour. Du coup, bah j’avais passé la matinée à orchestrer des Volatilors.

La métamorphose n’était pas ma spécialité, mais il ne s’agissait pas d’aller poser des questions à Evan. Autant, il fraternisait déjà avec l’ennemi, le grand potionniste et mon rival absolu ! Tsss. On ne peut plus se fier à personne par ici. Bref, j’avais commencé sur des fioles sans importance, puis une fois que j’avais pris la confiance, j’avais élargi les tirs.

L’enthousiasme ayant pris le dessus, je me trouvais à présent dans un poulailler, et les fioles étaient bien plus bavardes et voraces sous cette forme, quoique moins féroces, bien entendu. Une entrée troubla cette cacophonie, et je me tournais vers la nouvelle venue :
— Tant que tu m’appelles Lizzie, sans souci ! De quoi as-tu besoin ?
Autour de nous, les volatiles caquetaient. Au moins, on pouvait dire que ce bureau ne manquait pas de vie, même si ce n’était qu’un prétexte pour cacher ses mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 12 Juil 2018, 18:20


Un sortilège de cousinage, c’était brillant ! la gamine avait pensé à l’inverse en fait et ne put s’empêcher de s’exclamer avec enthousiasme.

– Ho oui, très judicieux !

Normal en même temps qu’une vendeuse de potion sache comment protéger au mieux ses articles, mais le jeune âge avait l’avantage de pouvoir s’ébahir de tout et de rien. Alors, elle était toute contente la gamine à l’idée de balancer un truc du genre sur ses deux petites fioles qui ponctionnait son compte en banque. D’ailleurs, le masque, il en dirait quoi si elle lui demandait remboursement ? C’était plus d’un sort de cousinage qu’il lui faudrait pour la protéger, mais l’image l’amusait pas mal, maintenant qu’elle n’était plus trop anxieuse.

Par contre pour le conditionnel de la magie, elle avait dodeliné de la tête, pensive. Elle n’avait rien contre ce genre de sort, mais ne savait jamais vraiment trop à quel moment il s’enclenchait. Elle s’en servait principalement pour le protego. Pour garder une marge de manœuvre sécuritaire. Mais si le sort devait rester un moment en attente, ne finissait-il pas par se faner ?

– Hum le retardum serait intéressant si on pouvait être sur qui ne file pas d’un coup. Je ne suis pas certaine de maitriser correctement la métamagie. Je ne sais jamais si c’est fiable ou non, il n’y a pas de compteur de fin d’effet, du coup, j’aurai peur que la réparation ne s’enlève avant même d’avoir pu être utilisé. Je pense que le cousinage serait le plus simple, même sans utiliser le maxima. Je ne compte pas les trimbaler partout avec moi non plus. Mais du coup comment t es certaines que ton réparo fonctionnera quand tu le voudras ?

Tant qu’à faire, autant s’informer.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Jace Becker, Sam 14 Juil 2018, 09:23


@Lizzie ♥.

Lizzie semble d'accord avec moi sur la phrase que m'a dit le soutien des Phénix, mais me dit que comme ce n'est que des présomptions la dite soutiens n'était pas masqué.

-Non elle ne l'était pas, mais je connais son nom et son prénom c'est déjà ça et je sais aussi où elle travaille. Elhiya, ma cousine, travaille pour elle. Je me souviens d'il y a quelques années elle avait pris la défense des phénix suite à une publication de leur tracte.

Elle mentionne la lettre que j'ai reçu qui s'était en effet enflammé après ma lecture, je ne réponds pas mais je ne fais qu'un geste. Un simple hochement de tête pour lui montrer que c'est exactement ce qui s'est passé, après je ne serais pas contre qu'elle fouille mon esprit à la recherche de cette lettre dans mes souvenirs. Je m'en souviens parfaitement, le moindre détail à son importance... Je sais que nous pouvons revoir des souvenirs à l'aide d'une pensine mais je ne connais pas le sortilège qui permet d'extraire un souvenir malheureusement...
Lizzie mentionne également le fait que je suis un sorcier intéressant et déconcertant. Je ricane légèrement avant de continuer à l'écouter sur l'implication que je souhaite avoir pour les Mangemorts.

-« Intéressant voire déconcertant» je ne pense pas que ce soit le cas, bon nombre de Sorciers et Sorcières sont plus intéressant et déconcertant que moi. Je ne fais que me fondre dans le moule si je puis dire, ça me permet d'entendre beaucoup de choses. Et puis je suis sûr de ce que je veux faire pour... Eux. Je suis persuadé que certains font déjà beaucoup pour eux alors qu'ils sont plus jeunes. Ho non je ne fais pas ça par compétition et m’attirai leurs faveurs. Juste je pense qu'il est temps pour moi d'accomplir ce qui doit être fait par nécessité.

Je pense qu'il est bientôt temps que je m'en aille, je vais rater le dîner sinon... Je regarde une nouvelle fois une recette qui est à proximité de ma vue et en même temps que je me relève je lui dis.

-Je serais toi, je rajouterais de la racine de valériane personnellement.

Mais avant que je ne sorte, j'écoute ce qu'elle a à me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Lizzie Bennet, Ven 27 Juil 2018, 10:31


@ Elhiya

Elle accepta ma première proposition avec entrain, m’arrachant un sourire gamin. Damn, j’étais si heureuse de pouvoir partager mes passions avec elles. Avec eux. J’ai toujours cru que je méprisais les gosses, et l’ai sans doute fait par habitude, mais j’ai failli passer à côté de ma vie sérieusement. Ils ont tant à m’apprendre sur… tout, en fait. Notamment mon goût d’apprendre, et de transmettre, que je n’aurais jamais suspectés au vu de mon décalage avec le système scolaire dans ma jeunesse. Comme quoi, on sait jamais ce que le futur nous réserve…

— Sincèrement, sans la métamagie, les sorts de réparation seront probablement faits trop tard, tu auras déjà perdu une partie du contenu. Et comme les contenants sont calculés pour correspondre à une prise, ça serait pas très sûr de jouer d’autres proportions… Je sais que les sorts conditionnels sont imparfaits et ne durent pas ad vitam aeternam, mais si tu ne comptes pas les utiliser, je pense que les sorts de réparation ne t’apporteront rien de très neuf par rapport au coussinage.

J’hésitais. Je n’aimais pas trop l’accent fataliste que prenait notre conversation.
— Après, je peux le lancer pour toi la première fois, et si cela te satisfait, je t’apprendrais à les lancer toi-même, plus tard..?

@ Jace

Les mots s’enroulent dans mon esprit. Tara — phénix — physique généreux — masque rouge sur le haut du visage — nom / prénom connus — patronne de Elhiya. Et Jace, Jace qui détenait plus de clefs encore qu’il ne voulait bien l’admettre. Il était le filament, la maigre cordelette retenant toutes les perles d'indice en un maigre périmètre. Il avait bien avancé dans ses recherches... et il m'offrait ça sur un plateau.

J’étais à deux doigts de roucouler sur place. Bien sûr, on aurait pu faire remonter ça aux Aurors, mais cela apporterait peut-être moins de fruits qu'en mettant les Mangemorts sur la voix du nid. Enfin, s'ils n'en tiraient rien, j'inviterai sans doute Jace à le faire quand même. On sait jamais, parfois quand on met de l'urgence dans la gestion de l'anonymat, les erreurs surgissent aussi...

Que d’enfants prometteurs dans l’enceinte de Poudlard ! Comment avais-je pu les manquer dans ma scolarité ? Le futur, le futur s’écrivait entre ses murs. C’est des gamins comme lui, qui font les choses avec le sentiment de défendre une cause nécessaire et non de satisfaire un ego et un besoin de reconnaissance, qui peuvent véritablement changer le monde. Oh la la la, je vais verser une larme si ça continue.

Je ne pouvais cependant pas me permettre de laisser poindre trop d’émotions sur mon visage. On sait jamais, peut-être que ses informations étaient sorties de son chapeau et qu’en vrai, il n’y avait rien de tout ça qui serait utile aux Mangemorts. Peut-être. Ou peut-être qu’on tenait une serrure de leur maison, et qu’il suffisait de trouver le bon sortilège pour faire sauter le terrier de ces empiches-pattes.

— Uh uh. Je ne peux pas penser ni décider de tout cela pour toi, mais fais attention à toi quand même.

D’un sourire plus tendre, j’accueillais sa dernière proposition.
— Je n’y aurais pas pensé… Je vais essayer ça, merci. Ah, et avant que tu partes, faudrait que tu me files ton carnet.
Bah oui coco, j’ai quand même dit devant toute une classe que je te convoquait après que tu fasses des commentaires sur le secret magique, on voudrait pas animer trop de suspicions non plus. J’compte pas te coller, t’en fais pas, mais il y a des cours plus adaptés pour ce type de débat, et je préférerais éviter ce type de digressions à l’avenir.

Saisissant une plume, je marque simplement « Déconcentre ses camarades. » Comme ça, si un prof venait à lire son carnet, rien ne le relierait à des débats houleux ou à la question du secret ; mais si des élèves présents au cours de vol venaient lui chercher des poux, il pourrait jouer les rebelles incompris.
— Je pense que c’est tout pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Elhiya Ellis, Lun 30 Juil 2018, 17:05


Un hochement de tête aux dernières explications. Malgré l’aspect bancal des sorts positionnés avec metamagie, c’était une aide non négligeable pour les accidents de trajet ou parcours des petites fioles. Heureusement qu’elle n’avait pas à les trimballer de partout celle-ci. Par contre concernant la petite bouteille d’essence de dictame, c’était autre chose. Produit trop souvent négligé et qui lui avait fait tort par son absence un bon nombre de fois, Elhiya avait décidé d’en garder sur elle, alors, l’aide de Lizzie s’averrait précieuse.

– Ho oui je veux bien que tu le fasses sur ce petit flacon, si ça ne te gêne pas. J’essayerai sur la seconde, histoire de voir si je ne me loupe pas. Par contre, je suppose que je ne peux pas non plus changer le contenant de risque d’altérer les effets des mixtures c’est ça ? Un peu le même principe de la nécessité d’avoir un chaudron de qualité pour faire nos potions, non ?

Ca semblait logique. Sinon en cours de potion on ne leur demanderait pas de faire attention à la qualité du produit, à l’utilisation des ustensiles et autres détails en tout genres. Les mirettes luisaient d'impatience malgré tout. Comment dire non à un cours privé ?
Revenir en haut Aller en bas
Time Alyster
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Time Alyster, Mar 31 Juil 2018, 15:03


Recette de potion Borgne



Une ombre parcourait rapidement les couloirs. Passer devant les bureaux était plus rapide, mais Time devait se dépêcher car il avait encore du boulot. Le couloir était long et gris. Les pierre froide semblait protéger l'École, mais aussi enfermer les élèves. Il n'aimait pas vraiment cette métaphore, car Poudlard n'avait vraiment rien à voir avec une prison...
Sauf les règles strictes....
Les tours de gardes...
les cachots....
on ne choisissait pas non plus d'aller à Poudlard.....

Bon, ok, Poudlard pouvait ressembler à une prison, certes. Mais une prison vachement cool ! A chaque coins de pièce, de couloir un secret, une histoire s'y cachait. Le jeune blond avait encore beaucoup à connaitre et à vivre.
C'est justement dans ce couloir, que Time allait écrire une nouvelle page importante d'histoire dans sa vie. Sans le savoir.

Sur sa droite, une lourde porte de bois était ouverte, personne à l’intérieur. Habituellement, il n'aurait même pas calculé la pièce... mais cette fois-ci...
Entre les livres éparpillés, et les alambics posé au milieu de la pièce... Time n'était pas spécialement intéressé par les potions, pourtant, cette fois ci, il voulait en savoir plus... Les potions s'arrêtaient-elles au programme scolaire ? Que pouvons-nous faire avec des potions exactement ? Les effets étaient-il réellement efficace ?
Time n'avait pas le temps de se répondre qu'il s'était déjà dirigé dans la pièce. Son cœur battait la chamade, si il était pris dans le bureau d'un professeur, il risquait gros... Il poussa légèrement la porte de façon à ne pas être vu du couloir, mais pas complètement pour pouvoir se faufiler en cas de soucis.

Il se pencha sur la planche de travail remplis d’ingrédients, de chaudrons, d'alambics, et un livre ouvert.
La page jaunis était une préparation de potion intitulé "✥ Potion de Compréhension Animale ✥"
Time parcouru rapidement la page et se pencha sur la potion verte et fumante. Il ne restait plus que deux limace à côté, Le Serpent en déduisit qu'il ne restait plus qu'à leurs trancher la tête et les placer dans le chaudrons comme indiqué sur le manuel. Le jeune Vert-Argent s’exécutât et augmenta la température à 100°  avec sa baguette....
La potion commençait à bouillir... il était 17h... plus que 50 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Lizzie Bennet, Mar 07 Aoû 2018, 23:56


@ Elhiya

— On fait ça.
J’étais contente : Elhiya aimait mon idée. J’étais moins contente : j’allais devoir mettre en place mon idée. Mais quelle idée de faire des propositions en même temps, après forcément, y a des fois les gens vont dire oui ! Bon, la première partie était facile : le sortilège de réparation, je le connaissais, c’était le Reparo.

Là où ça se compliquait, c’était les sorts conditionnels. Parce que moi, j’étais très douée en métamagie, mais surtout ce qu’on pouvait utiliser en combat : enfin non, y a l’imagonem aussi sur lequel je bug à mort, excusez moi.

Bref. Je me positionnais plus sérieusement, regardais la jeune femme, la fiole, la jeune femme, la fiole, inspirais.
— Reparo Condicionalis dès que la fiole se fissure. Reparo Condicionalis dès que la fiole se brise.

Je crus un instant qu’aucun sort n’allait sortir ; il y avait longtemps que je n’avais pratiqué. Mais l’une et/ou l’autre des conditions, je ne saurais dire, du prendre. Un jet de lumière s’échappa de ma baguette et vint éclairer le premier flacon.
Satisfaite, je souriais à Elhiya.
— A toi.


@ Time

J’me baladais dans Poudlard j’avais tes mots sur l’épaule nue j’avais envie de chanter la nuit à tous les oiseaux endormis. Qu’on se le dise qu’on se le chante moi je les verrais les âmes charmantes celles qui se cajolent l’air de rien — se lèchent le sein se font du bien. Et pire encore je les aiderai à s’aimer, je les guiderai vers le plaisir.

En particulier, demain Kohane, je te le promets, je me le promets, j’irai te trouver. Cela devient important, un élan grandissant qui fait schkr schkr dans la poitrine, comme un petit être avec des ongles qui ratissent l’intérieur de toi, qui rongent et gobent depuis le bout des doigts.

J’ai mal, mal de penser à toi comme ça tout le temps et de savoir que pour toi, je suis juste la femme mystique. Le lien irréel, basé sur le rêve, quasi fictif. Oh pour moi, ta réalité a bien dépassé le cadre de l’imaginaire. Tu es embuée de vérité.

Enfin. Peut-être que ce n’est pas toi et moi la priorité ; peut-être qu’avant, il me faut commencer par la lettre de ma soeur. Mais j’ai peur, j’ai jamais eu aussi peur, et mes épaules s’enfoncent dans mes clavicules comme pour disparaître. Je dois venir te voir. Je dois le sortir de là-bas. C’est juste que je ne sais pas, que je ne sais pas si j’y suis prête.

En approchant de mon bureau, je ralentis le pas ; la porte est entrouverte. Il trifouille mes alambics, mais de dos, je ne le reconnais pas. Ne sachant à qui m’attendre, je laisse un masque de fermeté me voiler la face.
— Qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Elhiya Ellis, Mer 08 Aoû 2018, 09:41


Un sourire lumineux, le sac posé sur le côté de la table, et le fessier sur la chaise en face de Lizzie pour se pencher correctement sur le bureau et observer le moindre de ses gestes. Si la métamagie était devenu quelque chose d’assez évidant, les sorts conditionnels c’était autre chose. La gamine avait toujours estimé que cela devait demander beaucoup de concentration et beaucoup de magie pour être efficace.

La petite fiole posée sur le bureau, les mirettes partageaient la danse de celles de l’enseignante, impatientes de la voir à l’œuvre. Les oreilles à l’affut se seraient redressés avec attention si l’enfant avait été une hybride chat, mais sans artifice félin, c’était l’attention toute donnée qui se lisait sur le visage passant de l’incompréhension à l’émerveillement devant le petit jet de lumière. Si le « hoooooo » admiratif ne s’était pas fait entendre, les prunelles brillaient de la même fascination, même si une pointe de doute criait silencieusement « c’est tout ? ». Un sourit offert, Elhiya réalisait que c’était belle et bien fini et que c’était à son tour.

Se remettant droite, la baguette extirpée de la cape de sorcier et la seconde fiole posée sur le bureau, elle inspirait profondément pour se concentrer. Le reparo était simple. Elle en connaissait les effets et l’utilité. Le condicionalis par contre, restait un vrai mystère, et dans ce genre de circonstance, les cours de métamorphose avaient déjà prouvé que son manque de compréhension du fonctionnement avait un effet assez désastreux sur ses tentatives. Là le but était juste de dire à la fiole qu’elle devait attendre de se fissurer pour déclencher les réparations, logique en soit, donc théoriquement pas si complexe que ça. La moue sérieuse sur les joues rebondies, Elhiya s’y essaya, se concentrant sur ce qui devait être : la condition du déclanchement

-#Reparo Condicionalis dès que la fiole se brise

Et attendre, que rien ne se passe… Une question restait bien trop floue pour la gamine pour en saisir le fonctionnement correct.

- Ca va consommer de la magie juqu’à ce que ce soit utilisé ou non ? ou au contraire ça va puiser une plus grosse dose de magie pour pouvoir se déclencher quand y’aura besoin ?

Avoir formulé l’interrogation semblait faire « click » dans sa tête, et la réponse apparaissait d’elle-même, limpide.

– Ho ! je crois avoir compris, je refais ! -#Reparo Condicionalis dès que la fiole se brise

Juste bien se concentrer, et s’apprêter à consommer un peu plus de puissance que voulu pour un simple flacon. Un petit jet de lumière, très fin, très léger, s’extirpait de la baguette pour très faiblement éclairer la fiole. La moue désabusée, Elhiya relevait les yeux vers Lizzie.

– je doute que ça ait fonctionné…
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 16 Aoû 2018, 12:07


La jeune fille s’y essaie sans succès, puis m’interroge pour mieux cerner les enjeux de cette forme de métamagie. N’ayant jamais été bonne élève, je ne sais trop comment lui expliquer ceci, et tente de puiser dans mes propres expériences.
— Eh bien, le stock magique est présent, il reste là, tapis dans la fiole, mais ne se libère que lorsque la fiole est véritablement abîmée. Par contre il s’étiole avec le temps…

Je sais pas trop lui expliquer ça, en fait. Elle use à nouveau de sa baguette, mais ne réussit pas non plus cette fois-ci. Comme elle semble hésitante, je cherche mes mots… Et là une image me vient, moins issue de mon expérience que de celle que je lui devine, peut-être à tort.
— Je pense qu'avec de l'entrainement, tu y viendras sans mal. Je crois en toi. Tu as déjà utilisé du vernis moldu ? Ma soeur adorait nous en mettre quand on était petites. Vague de nostalgie qui voile les dents.

— C’est dans un petit tube en verre, et ça se conserve assez bien, donc tu peux l’utiliser quand tu en as besoin. Il y a une limite à son potentiel magique — ici, dès le premier usage du reparo, il faudra en lancer un nouveau. Et dans le temps aussi, puisque passé un certain nombre de mois ou d’années, le vernis se fait un peu plus sec, filandreux, il fait des trucs pas jolis sur les ongles. De la même façon, le reparo est moins efficace quand il n'a pas été entretenu. Tu vois le genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Elhiya Ellis, Jeu 16 Aoû 2018, 16:10


Des premiers essais peu convaincants. Avec de l’entrainement ça passerait peut-être ou du moins avec une meilleure compréhension, car là il n’était pas question de juste s’imaginer une forme précise mais de faire un stock de magie pour un moment qui n’existerait peut-être jamais. Un peu trop vague pour la blondinette qui se montrait néanmoins attentive aux explication.

Une comparaison avec le vernis moldu à quoi elle acquiesçait pour en mettre régulièrement quand elle allait chez son amie d’enfance.  Fallait donc voir ça comme du vernis protecteur, un sourire lumineux trahissant l’appréciation de cette image. Quelques mèches blondes rebondissaient dans un oui effectuer d’un mouvement de tête.

–Je vois l’idée, je re-essaye #Reparo Condicionalis

Le but était de mettre une couche de protection transparente comme le durcisseur d’ongle ou l’anti-choc. A l’époque, Elhiya ne comprenait pas vraiment l’utilité de la chose, mais dans le cas d’une fiole de potion c’était encore plus évident en fait. Un mouvement de baguette accompagnant les mots. Un jet de lumière alla frapper la fiole. Plus lumineux que la première fois, moins que celui de Lizzie, mais de quoi dessiner un nouveau sourire sur la bouille de l’étudiante.

– Hey c’est mieux ca ! En tout cas merci ! Je vais essayer ce soir au calme dans mon dortoir, je crois ! Merci pour les conseils et… pour la commande, je dirais presque que tu me sauves avec ces livraisons directement sur place !

C’était peut dire même, mais pas l’envie, pas le droit non plus de s’étaler sur l’utilisation de la mixture, désormais elle devait juste trouver le bon moment pour l’administrer. Elle se relevait récupérant ses deux fioles, les mirettes reconnaissantes et les fourra dans son sac avec précaution avant de partir

«-Encore merci de tes conseils ! A plus tard !

[départ d’Elhi – merci Lizzie :kiss:]
Revenir en haut Aller en bas
Time Alyster
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Time Alyster, Mar 28 Aoû 2018, 16:35


Time inspecta ensuite la suite de la pièce. D'autres manuels de potions, quelques balais et surtout un bordel pas possible, le jeune homme n'avait vu ça.  
Mais il en conclu vite qu'il se trouvait dans le bureau de Lizzie Bennet.... et la dernière fois qu'il l'avait vu, il s'était pris quelques heures de colles.... c'était clairement pas une bonne idée de rester ici...
Malheuresement, il ne savait pas quand elle reviendrait... et si la potion dépassait de son temps, elle sera raté par sa faute...
Préférant être prudent, Time trouva un papier et un stylo et y inscrivit  

Pardonnez ma curiosité, j'ai terminé la potion à 17h00 elle doit encore reposer 50 minutes.
Encore désolé madame.
Anonyme.


Voilà qui était mieux, Time pouvait maintenant mettre les voiles, de plus, les ingrédiens de cette potion n'étaient pas très rare.
Tout était parfait jusqu'à.... l'intervention de la dite professeure.

— Qui es-tu ?

Et zut. Obligé de répondre, Time préféra faire profil bas. Elle ne se rappellait pas de lui, et c'était très bien.
En dévisageant son futur bourreau, le Vert-Argent remarqua qu'elle était borgne aussi... Comment avait-elle perdu son oeil ?
surement d'une manière plus classe se dit Time en rangeant discrètement le bout de papier maintenant inutile dans sa poche.

-Time Alyster... Excusez moi, je.. ne sais même pas pourquoi je suis entré à la base, je vais m'en aller tout de suite.

Voilà, vite fait bien fait, le Borgne tenta de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Jace Becker, Ven 14 Sep 2018, 00:29


(Oui je suis en retard pardon  :mm:)

La professeur me demande d'être vigilant et de faire attention à moi, j'acquiesce de la tête suivie de ma proposition pour sa potion et elle me demande finalement mon carnet... Dommage j'aurai aimé avoir un petit sursis entre-temps mais je n'y ai pas échappé et elle est loin d'être bête comme professeur.

Elle m'informe qu'elle ne me collera pas, c'est déjà ça j'imagine... Et qu'il y a des cours plus adaptés pour ce genre de débat, je me permets de douter de ces derniers points. Ce que je m'empresse de lui dire.

-Le directeur ne veut pas de propagande dans l'enceinte de l'école, alors un débat . Je ne pense pas qu'il a sa place ici, mais je prends note de tout ce que vous me dites professeur. Je serais sur mes gardes, mais je sais à qui je peux faire confiance niveau enseignant... Je l'espère.

Je regarde donc le mot qu'elle note sur mon carnet avant qu'elle ne me le rende disant qu'elle a terminé, j'ouvre la porte de son bureau m'apprêtant à sortir mais au dernier moment je me retourne pour lui avouer.

-Un réel plaisir d'avoir partagé tout cela avec vous, j'espère bientôt avoir d'autre... « Nouvelle » croustillante.

Puis je sors du bureau pour me rendre directement dans ma salle commune.

Fin du RP, merci ♥ encore désolé pour le retard final.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Lizzie Bennet, Dim 16 Sep 2018, 13:52


@ Elhiya & Jace : ce fut un plaisir de RP avec vous, on se retrouve bientôt j'espère amour

@Time


L'élève se retourna et je reconnus rapidement son visage. Je ne l'avais pas remis sur le coup, mais on est pas très nombreux chez les borgnes… Alors on devrait se serrer les coudes un peu, non ? Enfin, on peut aussi partir sur un "il n'y a de la place que pour un borgne dans ce château tantantan" mais je trouve ça un peu triste. Enfin c'est juste mon avis perso. Après, peut-être que lui il va vouloir me voler dans les plumes. Peut-être que ce serait drôle ainsi. Qu'en sais-je… L'avenir éclaircira tout cela.

— Time, Time… Cela me dit quelque chose.


Il s'excusa, ne sachant plus trop pourquoi il était là. Et j'sais pas pourquoi, mais moi, j'le savais. J'l'avais la sensation qui pulsait dans la poitrine, qu'il était là pour une raison, une vraie. Qu'on allait tisser quelque chose de neuf, de grand…

— Tu as l'air d'avoir été attiré ici… Cette potion, c'est toi qui l'as terminée ?


D'un pas preste, je m'approchais du matériel de confection. J'examinais la mixture, que je reconnaissais sans mal. Une beauté venue d'Inde ; si sa difficulté était limitée, ses effets étaient d'un rare potentiel. Un sourire gourmand aux lèvres, je repris :

— En tout cas elle a de la gùeule, cette Potion de Compréhension Animale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bureau de la prof de vol

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 4

 Bureau de la prof de vol

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.