AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 3 sur 3
Cours particuliers
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Cours particuliers

Message par : Lizzie Bennet, Lun 6 Aoû 2018 - 15:46


Peu à peu, un semblant de douceur s’installe. La glace se brise au fil des mots, l’élastique tendu à l’extrême reprend un peu de souplesse. Alexander ne respire plus comme avant ; son souffle me paraît plus posé. Il blague, même, de façon assez sereine — ce qui n’est pas toujours évident à faire pour un enfant de son âge face à un enseignant. On est sur la bonne voie, je crois.

Je suis un peu surprise quand il me serre la main avec vigueur, et retiens un rire en lui rendant son geste amical. Ah, les codes sociaux, j’ai jamais compris comment ça fonctionnait, mais je crois qu’ici c’était bourré de bonnes intentions, alors je pouvais bien le lui rendre, vous croyez pas ?

Son enthousiasme est rafraichissant, et je lâche sa main pour virevolter derrière le bureau. En effet, je viens de me rappeler que la fiche d’inscription accrochée sur la porte concerne la semaine passée ; il faut que je les échange. Il n’est cependant pas le premier inscrit. Cette semaine là, certains noms sont déjà reportés, concernant des élèves réguliers qui viennent tous les 7 ou 14 jours, selon leurs besoins. Theya par exemple, il la connait peut-être… Les horaires de mes cours collectifs sont également grisés.


Je lui montre les horaires vacants, c’est-à-dire tous les matins de 8 à 10h, et tous les soirs de 16 à 19h, sauf le mercredi où plusieurs élèves se sont déjà inscrits.
— Je ne donne pas de cours le week-end, car je travaille ailleurs, mais en semaine les disponibilités ne manquent pas !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Cours particuliers

Message par : Invité, Lun 6 Aoû 2018 - 21:07


Alexander regard le planning des cours, essayant de déchiffrer les noms des participants, mais pas un seul nom lui semble familier ...Et là il se rend compte que lui, qui était si populaire dans son école américaine, il n'a aucun camarade ni aucun ami à Poudlard et un soupir de dépit lui échappe.

-" je peux venir tous les matins et tous les soirs, c'est pas comme si j'avais une vie sociale très remplie de toutes façons....."

Dit il en levant les yeux au ciel. Il soupire de nouveau avant de s'adresser une fois de plus au professeur.

-" dites, professeur, vous avez été étudiante ici, à Poudlard ? c'était comment à votre époque ? les gens sympathisaient facilement ou chacun faisait sa vie dans son coin comme si les autres n'existaient pas, comme maintenant ? "

Il regrette presque aussitôt sa dernière phrase. Mais qu'est ce qui a bien pu lui passer par la tête d'étaler ses états d'âme comme ça, surtout à un prof ? Il soupire à nouveau et tente de prendre un visage plus joyeux, pas sûr qu'il réussisse  tromper la prof avec cette tête là. Il peste intérieurement avant de détourner la conversation.

-" vous possédez quel modèle de balai, professeur ? "

Allez hop, parlons d'autre chose, ça fera peut être diversion, mais la prof ne doit pas non plus être née de la dernière pluie, si elle sent une faille, elle n'hésitera peut être pas à s'y engouffrer et lui poser des questions auxquelles il n'aura pas forcément envie de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours particuliers

Message par : Lizzie Bennet, Mer 8 Aoû 2018 - 9:53


Le jeunot approuve, et se délecte tant de mes disponibilités qu’il demande à venir plusieurs fois par semaine.
— C’est bon pour moi ! Je te préviendrais les semaines à venir si y a des conflits d’horaire, mais pour l’instant pas de souci. C’est sympa quand on a beaucoup d’heures en peu de temps, le corps imprime mieux les plis…

J’espère surtout qu’il ne se lassera pas trop de mes cours particuliers. C’est un peu le risque, quand on a trop de cours en peu de temps ; on s’habitue tant au style de l’enseignant qu’on en fait vite le tour, et qu’il n’a plus grand chose à nous apprendre. M’enfin, j’espère pouvoir lui apporter et transmettre ma passion pour le vol quelques années encore. Surtout si ses proches en font un calvaire plus qu’un plaisir…

Il enchaine avec des questions quand à ma scolarité. Ouille, ça fait mal ça… Mais s’il a besoin d’en parler, pourquoi pas.
— Mh, c’était plus strict je trouve, surtout du temps de Kholov ; y avait des points du règlement qui étaient vraiment excessifs, et que Philaester a retiré entre temps. Je n’étais pas spécialement sociable donc je peux difficilement te rendre compte des liens généraux entre les élèves… Je crois que j’ai fait ma vie dans mon coin du temps où ma soeur était à Poudlard, et quand elle est partie, j’ai du apprendre à sympathiser et j’étais pas très douée ahah.

Surtout avec les enseignants en fait, dont je m’attirais pas trop les faveurs on va dire. Oh, on peut pas tous être des étudiants modèles !
— Si tu as du mal à t’intégrer, je peux te mettre dans des cours particuliers en binôme aussi. Cela t’aiderait peut-être à rencontrer du monde..?
Le laissant soupeser cette idée, j’enchainais avec sa dernière question :
— Quant aux balais, j’ai pour ma part utilisé un peu tous les modèles des Halles. L’année dernière, j’ai refait l’inventaire de Poudlard de ce côté, donc tu pourras explorer les avantages et inconvénients de chacun, si ça te tente.

On discuta l'un et l'autre jusqu'à ce qu'il ait tous les renseignements nécessaires, puis il pris congé, pour qu'on se retrouve en théorie, quelques jours plus tard.

(fin de RP)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours particuliers

Message par : Isolde Hawkes, Mar 28 Aoû 2018 - 13:50


— Tout le monde devrait savoir. Ça ferait forcément un choc, mais bon, moi je vois ma famille, ça s'est très bien passé quand on a appris que j'étais une sorcière. Maman me pose plein de questions, c'est rigolo. Pis 'y a quand même de la magie dans les histoires qu'on raconte aux moldus. Des dragons, des sortilèges, des malédictions, des fantômes…
— Je crains que tout le monde ne partage pas la curiosité de ta maman et toi, confia Bennet, mais c'est très rafraîchissant à entendre ! Peut-être qu'avec le temps, plus de familles ressembleront à la tienne. Je pense que le monde se porterait mieux ainsi. Ah, c'est un secret difficile à garder en vérité, c'est sans doute au Moyen-Âge qu'ils ont fait le plus de bruit. Tu penses que ça les fait rêver, cette magie des contes ? Que ça les fascine, ou qu'ils en ont peur ? Tu crois que c'est par le biais des histoires qu'ils pourraient apprendre à nous comprendre ? Et tu connais des fictions moldues qui aident à mieux comprendre leur monde ? J'ai des enfants tu sais, mais je ne sais pas trop comment les aider à connaître ce monde que je comprends déjà mal… Ou peut-être des références pour que je puisse en savoir plus sur leurs pratiques en médecine ? Ça m'intéresse beaucoup, ce que t'as expliqué tout à l'heure…

Isolde eut un léger mouvement de recul. La professeure de vol avait mis involontairement le doigt sur une partie douloureuse de la vie de la préadolescente. Elle doutait sérieusement de l'exemplarité de sa famille, noyau brisé semant le chagrin autour de lui. Un père brillant par son absence et désormais maladroit par sa présence étouffante. Le visage d'Isolde se referma ; elle croisa les bras et sentit un désagréable pincement au cœur tout en éprouvant l'irrépressible désir de s'en aller. Les derniers propos de Bennet filèrent sans que la jeune fille eût le temps d'en attraper le sens, tant elle était focalisée sur sa colère et ses souvenirs resurgissant d'un coin pourtant bien terré au fond de son esprit.
— 'Faut pas croire non plus que les moldus sont sympas et parfaits, lâcha-t-elle d'une voix étonnamment glaciale.

La magie avait fasciné le géniteur d'Isolde, cela ne faisait aucun doute. Il était tombé amoureux, l'on ne sait trop par quel hasard, de sorcières qui s'étaient ouvertes à lui et lui avaient parlé du monde magique. Mais l'attrait d'Isaac pour ces femmes avait eu quelque chose de malsain, de licencieusement fétichiste. Avait-il espéré obtenir à son tour des pouvoirs en copulant avec elles ? Cette seule pensée donna la nausée à Isolde. Sans prévenir, la fillette déclara qu'elle devait s'en aller. Elle se précipita en hâte vers la sortie en portant une main à sa bouche. Elle n'avait pas fait trois pas dans le couloir qu'elle fut prise de violents hoquets. Une bonne partie du contenu de son estomac se déversa sur le sol de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours particuliers

Message par : Lizzie Bennet, Dim 16 Sep 2018 - 13:51


L'attitude de la jeune Gryffondor changea du tout au tout. Je ne sais trop ce que j'avais pu dire qui avait ainsi touché la sorcière, mais de toute évidence, j'avais mis les pieds dans le plat. Ou plutôt les sabots, ou des pieds d'éléphant, un truc de cette taille en tout cas.

Elle avait les bras croisés, la voix coupante, comme du couteau, comme une lame qu'on te place sous la gorge là, pour te dire stop, un stop qui fait peur, un stop qui attaque plus qu'il se défend. Un stop nécessaire face à Rurik. Son visage s'impose à moi — je réprime un frisson. Je devrais penser moins, ça m'éviterait de me rappeler des gens. Lui, lui, il m'a appris ce que signifiait la peur. Il m'a tatoué la terreur en plein sur le coeur.

Recentrer sur Isolde. Sur ses craintes et remontrances à elle. Qu'est-ce qui pouvait justifier pareille évolution ? Parce que cela tranchait tant avec son enthousiasme précédent, avec ses envolées lyriques sur ce que les communautés magiques et moldues pouvaient s'apporter l'une à l'autre, sur la curiosité des parents méconnaissant les pouvoirs de leur enfant, sur les parallèles avec les contes et mythes moldus, sur la médecine moldue et son avance considérable sur nos maigres potions…

Elle m'avait ouvert la poitrine, l'avait tapissée de ses espoirs, et d'un coup dam ! Elle m'avait planté une aiguille avec de la glace et de l'appréhension et des souvenirs qui font trembler rien que d'y penser, sans savoir exactement à quoi on pense, ou pourquoi on y pense. Un truc diffus mais malaisant.

— Isolde… Que s'est-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours particuliers

Message par : Isolde Hawkes, Mar 18 Sep 2018 - 19:00


L'atmosphère était similaire à cette sensation glaciale qui, paradoxalement, vous brûle. L'amertume d'Isolde se traduisait par l'acidité de ses vomissements. Mécanisme de défense contre l'ingestion d'une substance toxique, ces mots naïfs distribués innocemment par Bennet. Comment pouvait-elle se permettre d'émettre des avis sur sa famille ? Qui était-elle pour lui demander ce qui s'était passé ?

Isolde posa la main sur le mur et se redressa, pantelante. Elle fit la sourde oreille et n'adressa plus un regard ni une parole à la professeure. De toute façon, elle se trouvait dans l'incapacité d'émettre le moindre son. Sa réaction était salée et Isolde était trop en colère pour la justifier en cassant du sucre sur le dos de sa famille, en particulier de son père. Alors elle resta silencieuse, encore en proie à d'imperceptibles haut-le-cœur. Bientôt, les spasmes s'espacèrent puis disparurent. En revanche, l'animosité était toujours présente.

Bien terrée au fond de sa carapace, Isolde resta plantée là un bon moment. Sa haine était telle qu'elle l'empêchait de réfléchir à quoi que ce fût. La deuxième année ne bougeait pas, ne parlait pas, avait le regard perdu dans le vague, avait involontairement interrompu sa respiration, ne pensait rien.

Ses capacités motrices furent les premières à lui revenir. Le bras se décolla de la paroi de pierre. Les jambes se détournèrent de Bennet. Isolde s'enfonça dans le couloir obscur sans demander son reste. On eût dit une somnambule.

Je m'arrête là… À suivre !
Merci Lizzie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours particuliers

Message par : Lizzie Bennet, Lun 1 Oct 2018 - 23:36


PV Archibald / contenu sensible

J'ai le chaudron qui m'appelle, comme un loup hurle à la lune et à sa meute une nuit d'hiver. J'ai cet impératif, cette urgence qui me bouleverse les veines. Il est temps. Oh, le vol cela régale mes envies de liberté, mais j'ai aussi besoin de quelque chose de plus bouillonnant, de plus toxique, de plus étouffant. Quelque chose qui installe dans le coeur des torpeurs, des langueurs, une lassitude du regard qui s'amourache du réel au lieu de courir dans tous les sens.

Alors de retour à mon bureau professoral, je fais de la place pour mes fioles et ingrédients. Oh, faute de pouvoir voyager dans les vallées du Yunnan ou de retrouver Kohane entre les cours, je peux toujours m'offrir un élan de rêve. Un élan de feu. J'entaille les coeurs et les dissous selon l'art crucéiforme.

Une musique me traverse l'esprit, me givre le coeur, j'ai l'impression de sentir des chaleurs d'antan qui me remontent sur les bras comme un frisson. La poudre d'argent et les feuilles d'Alihotsy se mêlent à la danse, et peu à peu le rythme s'accélère. On enchaine avec les lotus et tortue et mon sang, oh que je suis heureuse d'avoir un prétexte pour le verser.

D'une lame je me fends le bras, et je ris, et je pleure, et l'adrénaline est là, là à me bousiller les neurones, à m'inciter à poursuivre — juste un petit peu plus, pour être sûre que j'en ai assez. C'est ridicule au fond, je le sais ; une goutte suffit. Le reste est superflu et quoiqu'il tombe dans un récipient à part, je ne devrais pas le gaspiller. Je ne devrais pas me gaspiller. J'arrive pas à m'arrêter.

Ardor copia, exscidium furor !

Le liquide se filtre alors que je nettoie ma plaie. Cela faisait longtemps que je n'avais pas succombé à la tentation de me taillader la chair. Je sais pas quel est le problème avec cette peau, cette stupide peau, mais je voudrais juste l'arracher toute entière, et renaître derrière, comme si on avait retiré la peau d'une orange ou la mue d'un serpent.

Je baisse ma manche, au cas où, puis bois cúl sec la fiole de Potion Crache-Flammes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Archibald Janaster
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours particuliers

Message par : Archibald Janaster, Dim 7 Oct 2018 - 7:52


Un jour comme les autres, je ne savais pas quoi faire, je me suis dit que j'allais m'entrainer me renseigner sur le feu. Je me suis donc levé tôt, préparé, pris mon petit déjeuner. Après un petit déjeuner complet je me suis rendu dans le dortoir pour y prendre mes affaires telles que mon livre sur les sorts de feu, des brouillons a cramer et un carnet avec une plume. Je me balade dans le chateau dans l'espoir de trouver une salle où m'entrainer. Je parcoures les couloirs sans en trouver un seul de vide. Puis j'arrive à un étage plutôt silencieux, je me pose dans un coin tranquille et je m'assois sur un banc, j'ouvre mon livre au hasard et tombe sur le chapitre " Potions de feu" je commence à le lire et me demande qui pourrait me renseigner sur le sujet.

Je me souviens alors que le professeur Bennet fait des recherches sur les potions. La professeure de vol est peut être dans son bureau. Je range donc mon livre et me rend à l'étage correspondant, j'arrive devant la porte, me rend plus présentable et frappe à la porte.

J’époussette ma robe en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Cours particuliers

Message par : Lizzie Bennet, Ven 12 Oct 2018 - 15:41


Peu après ma prise de fiole, un élève apparaît. Je ne crois pas le reconnaître, sur le coup ; il faut bien admettre que mes pensées sont ailleurs. Elles vagabondent sur le dos d'un chaos certain. Je me contrôle un instant, tente de le saluer, et manque alors de le brûler. En effet, ce n'est un son qui sort de ma bouche mais plutôt une chaleur profonde et violente. C'est que j'oublier quelle potion je venais d'ingérer…

Je ricane, soufflant par le nez, et quelques flammèches s'en extirpent. C'est si beau que j'en oublie presque la venue de l'élève. Me reprenant, je passe la main gauche vers la bouche, en un mouvement latéral. Vous savez, la main ouverte comme un c, qui se referme en allant de plus en plus à gauche. Un truc fluide qui veut dire chut. Mais qui ne l'empêche pas, lui, de parler. Muette, la femme des flammes attend.

Je bouillonne d'une énergie si belle ; quel dommage que Kohane ne soit pas là ! J'en suis sûre, si elle me voyait là, tout pourrait changer. C'est une ouverture dans l'espace-temps, un moment dans lequel on pourrait poser un nom sur nos sentiments. La porte se referme pourtant de par notre éloignement géographique. Contrôler mes émotions, avant de mettre le feu à ce charmant bureau.

Du regard, je le questionne, comme pour dire "et alors, tu viens pour quoi ?".
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Archibald Janaster
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours particuliers

Message par : Archibald Janaster, Dim 14 Oct 2018 - 11:06


Je suis entré dans la pièce, et je ne savais pas quoi dire, j'étais intimidé par cette enseignante. Mais elle se met a rire et des flammèches sortent de son nez, j'explose alors de rire. Je me rends compte que j'ai bien fait de venir. Elle à l'air de s'y connaitre.

Je m'approche timidement de la dragonne humaine. Je la regarde avec un regard qui demande le pardon d'avoir ri mais dans mon esprit je suis écroulé de rire au sol. C'était drôle et beau à la fois. Je me suis tellement concentré sur le fait d'être amoureux que je ne remarque pas la chaise dans laquelle je me cogne. Je trébuche, me rattrape rapidement.

Une fois arrivé à son bureau, j'ouvre la bouche pour lui poser une question mais me souvenant du spectacle de pyromanie auquel je venais d'assister, j'ai eu une autre idée pour éviter l'incendie.

Je me retourne, prends le livre, un parchemin, une plume et un encrier. Je pose tout cela sur un coin de table et écrit une phrase. Puis je dépose le papier devant les yeux de la professeure.

'Bonjour Madame, excusez moi de vous déranger mais j'aimerais savoir si vous pourriez m'aider à en savoir plus sur les potions de feu?"

Je me redresse et tente un sourire de sympathie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours particuliers

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 3

 Cours particuliers

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.