AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 69 sur 70
Au pied du chêne, au bord du Lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 68, 69, 70  Suivant
Ulysse Daiklan
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Ulysse Daiklan, le  Dim 26 Nov - 21:00

Is our pride, deep inside.
We are one.

L.A d’Aria



Apparemment aucune de mes propositions ne semble lui plaire. Tant pis, au moins je ne rentre pas dans ce petit jeu de la haine, totalement malsain. Puis l’autre, c’est un bon surnom pour un ex qu’on déteste. Genre mieux qu’un truc spécial, ça fait vraiment style il n’a plus aucune importance, rien, et ça c’est parfait vu ce qu’il s’est passé. Arrêter de donner de l’importance à ce qu’il n’en a pas. Purger les éléments qui cancérise le monde. Voilà une bonne idée.

- Ah non non, c’est pas moi qui les ai faits mais ma mère. En fait, elle m’en envoie régulièrement et moi, j’aime bien les partager avec les gens que j’apprécie.

Je secoue la tête pour m’enlever les idées. Pas le moment de penser à mes projets. Les guerilla se préparent dans l’ombre, pas au bord d’un chêne tranquillement. Puis là je suis contentré sur autre chose. Un sourire sincère tandis que je lui réponds.

- Eh bien elle les réussis très bien, elle devrais te donner la recette comme ça y’en aurais à l’infini. Puis si t’es pas sûre du résultat j’veux bien faire gouteur officiel.

Un sourire innocent sur mon visage. Bah quoi ? Je tente, y’a pas de mauvais moment pour grapiller de la nourriture non mais oh ! Puis attendez, vous avez pas goûté, c’est vraiment bon. Du coup c’est genre humain que je tente. Même quelqu’un qui a pas faim tenterais. Tout le monde tenterais.

- Hey, tu sais quoi ? Et si on rentrait ? Il me reste encore plein de cookies dans mon dortoir donc on pourrait continuer à papoter au chaud dans notre salle commune avec plein de munitions ? T’en pense quoi ?

Mes sourcils se haussent et mon sourire s’étire. Mais qui est-tu petit ange tombé du ciel ? Compte tu me tuer en me créant un diabète avancé ? Un meurtre à petit feu. Eh bah vous savez quoi ? J’suis suicidaire.

- Quoi genre y’en a d’autres ? Mais oui carrément, lève tes fesses on rentre directement !

Sans vraiment écouter sa réponse je me lève sautillant presque d’impatience. Mon ventre semble faire la danse de la joie. Non mais vraiment, trop cool. Je l’aide à tout ranger, très, très rapidement. C’est même possible que je la saoule avec mon impatience. M’enfin pas grave, je ressemble à un gamin à l’instant. Une fois toutes les affaire prêtes j’en prends une partie avant de partir, je ne vais pas la laisser tout porter quand même – surtout que ça pourrait nous ralentir-.

Nous voilà partie. Direction, salle commune, où je vais manger une partie de ses cookies. Mon ventre va exploser, mais pas grave. Après tout, même Disney disait que le bonheur d’un homme passe par son estomac. Puis si ça peut lui faire oublier ses pensées tristes le reste de la journée, alors je vais pas me retenir. Eh oui, j’ai le sens du sacrifice mesdames messieurs.

Fin du RP, merci Aria :kiss:

Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Dim 28 Jan - 21:30

Après-midi près du lac.
PV avec Guéthenoc et Love.
Mon LA au deux (voir ma signa pour Love)
Avec le LA de Nocnoc

Week-end avec un peu de soleil cela faisait énormément de bien... J'avais pris mon sac avec le grimoire familial ainsi que d'autres livre sur la magie, j'avais pour objectif de m'installer au pied d'un chêne près du lac pour profiter du paysage j'aller très rarement près de celui-ci je ne sais pas vraiment pourquoi... Peut-être à force de le voir d'en-dessous ? Mais passons, visiblement le soleil attiré les gens y avait pas mal de monde dans le parc aujourd'hui. Écouter de la musique, faire ses devoirs, réviser ses ASPIC et ses BUSE... Barbant cependant je suis très surpris de voir Guéthenoc près du lac, on dirait qu'il s’attelle à sa tâche que je lui ai ordonné. Levant la main gauche et sifflant un bon coup j'essaye un maximum d'attirer l'attention du Petit Seigneur.

-Hey mon Petit Seigneur !

J'attends alors qu'il s'approche alors que je m'assois contre l'arbre sortant un livre détaillant les Sortilèges informulés et la manière dont il faut s'y prendre pour les réussir. Une fois qu'il s'approche je me souviens de ne pas lui avoir raconté l'histoire de mes cicatrices.

-Ha oui ! Tans que tu es ici je vais te narrer l'histoire de mes cicatrices. Cela c'est dérouler il y a de ça plusieurs années maintenant, je n'étais qu'un tout jeune sorcier à peine scolarisé à Poudlard et part moult aventure, j'ai dû affronter une armure ensorceler. Alors que l'armure lève son épée j'essaye d'esquiver cependant je me prends le bout de sa lame contre ma joue ce qui me fait cette méchante balafre. Ensuite j'ai réussi à arrêter sa lame avec mes mains d'où mes mitaines... Mais avec ma vaillance légendaire j'ai lancé un bombarda sur l'armure pour la détruire complètement j'ai cru pendant quelques instants que j'aller y rester...

Je le regarde avant de prendre une grande inspiration pour récupérer mon souffle avant de sortir mon collier de sous mon col et de le montrer au Petit Seigneur.

-Voudrais-tu l'histoire de l'émeraude qui se trouve sur mon collier ?
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Guéthenoc Ursion, le  Jeu 1 Fév - 23:33

Il devait à tout prix envoyer un hibou au Directeur de l'Académie ! Savait-il seulement à quel point les abords du lac était d'une infection putricifère ? Avait-il conscience que l'étendue d'eau était devenu le refuge d'un tas d'immondices nauséabondes ? Lui qui s'imaginait croiser la Dame du Lac, dépositaire de la légendaire Excalibur... En cet état, nulle doute qu'elle devait plutôt être une junkie sirotant quelconque potion aux effets foldinguesques, seulement gardienne d'un cendrier plein à ras bord ! Quelle amère déception. Quelle déconvenue. Une véritable honte pour cette Institution de renom. Il braquait des regards peu avenants à droite et à gauche, voulant surprendre un malfaiteur écologique. Il lui montrerait de quel bois était faîte sa baguette ! Il se délecterait des cris du malandrin soumis au joug de sa torture, juste châtiment.

Coup de tonnerre, pluie de sauterelles, roulements de tambours, boulet de canon, feux d'artifice, lancé de poignards, coup de massue derrière le crâne... Ah non, juste un sifflement bien retentissant qui attira son attention. Il fit volte face vers la source de cette interpellation et aperçut Jace, bonne nouvelle. Répondant à son invitation, il lâcha son sac de bure et s'approcha, tandis que son aîné prenait place, s'adossant à l'arbre, apparemment sauf de toutes souillures malveillantes.

Jace lui narra son épique aventure contre la statue ensorcelée. Il ne s'attendait pas à cela. Il avait déjà échafaudé plusieurs hypothèses, mais rien qui ne s’approchait de la réalité. Il avait imaginé son vert compagnon agressé par une soupirante éconduite. Ou une glissage de rasoir alors qu'il voulait se débarrasser de son duvet disgracieux plus digne d'un escuyer que d'un vaillant chevalier. Ou encore une morsure d'un bébé mandragore fort mécontent d'être ainsi arraché de son pot ? Bref... Quelques petites choses lui avait traversé l'esprit.

Lors du récit, il s'assit et écouté avec fierté ce qu'il considérait, peut-être à tort, comme une confidence. Et il lui fallut bien reconnaître qu'il était captivé. Il se faisait le film en son for intérieur, dégageant sa mère de la scène - une pierre, deux coups - et il fallait bien avouer que le scénario en mode Cape & Epée, version Légende XXL. Suite à cela, il regarda l'émeraude brillante et ne put qu'aquiescer à la proposition. On ne se refait pas, il adorait littéralement les histoires.

- « Ô Sémillant Barde, je te serais à jamais, et au-delà, reconnaissant et moultement redevable si tu voulais bien me narrer la Geste dont tu semble être le Héros ! ».

Encore un récit auréolé de mystères. Il s'agissait bien pour Guéthenoc de son jour de chance.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Elhiya Ellis, le  Ven 2 Fév - 19:12

Flemme de mise en page…
Réviser c’était bien sympa, mais au bout d’un moment je n’y arrivais plus, que ce soit car je devais lire 15 fois la même ligne pour arriver à comprendre la moitié de la phrase ou car Myrtille et Muffin sautait sur mes parchemins. Une fois de plus, une des poilues avait roulé sous mon stylo, s’habillant d’un magnifique trais violet par la même occasion. Il était temps de faire une pause, au temps pour moi que pour elle.

Glissant la bouboule mauve dans mon cou, j’indiquais au félin de descendre du lit pour aller se dégourdir les pattes et agrippais mon sac sans vérifier le contenu. Mon echarpe grand froid, mon bonnet en équipement e survie et je filais hors des appartements des écailleux sans rien dire à personne. Besoin d’un peu de calme et de tranquillité…

A peine un pas dans le couloir, le soleil, nous ayant fait grâce de sa présence aujourd’hui, m’appelait. Pour une fois qu’il avait daigné se montrer, je n’allais pas me passer de sa chaleureuse présence. Quelques pas de plus pour me mener dans le parc, je partais machinalement vers l’arbre qui me servait de perchoir régulièrement. Que ce fusse pour dessiner, ou juste lever le nez vers le ciel, ce morceau de végétation m’avait toujours plus. Muffin aussi l’aimait, elle pouvait planter ses griffes acérées dans l’écorce de son tronc allégrement sans que je ne vienne la houspiller.

D’ailleurs, l’animal n’avait pas attendu pour courir vers la bonne direction. Amusée, je la regardais faire, et figeais instantanément en apercevant sa silhouette bondir sur une forme humanoïde. Pinçant les lèvres, je me hâtais, maugréant silencieusement.

*Non, non, non, pas encore*

La dernière fois que cette gourde avait fait ce genre de chose, c’était pour se jeter littéralement dans les bras de mon actuel ex, je n’avais franchement pas envie de réitérer l’expérience. Ni maintenant, ni plus tard d’ailleurs. Mais en m’approchant, je remarquais qu’en fait il y’avait deux personnes et que mon mini fauve était en train de ronronner sur les genoux d’un petit brun que je reconnaissais rapidement. Soupir de soulagement échappé et ma mine se parait d’un sourire plus des plus chaleureux.

Sans même adresser un regard à l’interlocuteur de mon Serpentard chéri, je me penchais à son niveau et lui collait un baiser fugace en guise de salutation « Hey toi », sourire malicieux, coup d’œil espiègle, et enfin, je regardais à qui il parlait. Un môme jamais vu avant. « Et bonjour, tu es ? » Politesse de base, même si je n’avais pas décliné mon identitée, je restais, au moins, souriante
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Dim 4 Fév - 13:26

Le Petit Seigneur me rejoignait rapidement avant d'entreprendre la narration mon histoire très loin de la vérité, une armure ensorcelée quelle idée que j'ai eue là. La véridique histoire c'est que c'est ma préfète qui m'a infligé les sortilèges responsables de mes cicatrices bien que je me sentisse responsable de ceux aux mains, mais passons, Guéthenoc veut absolument l'histoire de l'émeraude. Je me penche légèrement vers lui et entreprends alors mon histoire.

-Ce collier représentant l'arbre de vie Yggdrasil et en son centre il y a cette émeraude. Émeraude qui d'après les légendes de ma famille contenu dans ce grimoire.

Je sors le grimoire familial des Becker représentant à nouveau Yggdrasil sur la couverture pour le lui montrer avant de le remettre dans mon sac.

-L'Émeraude aurait appartenu à l'ange Lucifer, elle serait tombée de son front lors de sa chute du paradis. Et toi qui à semble-t-il un ancêtre chevalier de la table ronde tu dois savoir que d'après certaines personnes l'émeraude de Lucifer est le saint-Graal.

Dis-je avec un sourire avant de remarquer un félin courir en ma direction et me sauter dessus me faisant basculer en arrière, essayant d'écarter l'animal de moi je constate qu'elle me lèche la joue. Je me redresse et vois la bête s'installer sur mes genoux et ronronner alors que je la caresse tranquillement je la reconnais immédiatement muffin.

-Muffin ? Qu'est-ce que tu fais ici toute...

Pas le temps de finir ma phrase que j'entends la voix de Love, je lève ma tête pour la regarder et reçois en cadeau un baiser fugace des plus agréables. Surpris quelques secondes avant de ricaner et de lui attraper la main pour qu'elle s'assoit à côté de moi et je regarde le Petit Seigneur effectué son bonjour traditionnel.
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Guéthenoc Ursion, le  Lun 5 Fév - 22:38

Jour de chance ou jour à griffonner et raturer piteusement sur le calendrier ?

Comment pouvait-on décemment présenter un ouvrage devant lui puis le lui arracher des yeux avec si peu de compassion ? C'était comme priver un oisillon de son ver de terre prémâché par sa pondeuse. L'image correspondait bien. On le privait de sa nourriture favorite. De la douceur parcheminée des pages, de la rugosité de la couverture, du grain des gravures, de l'odeur de l'encre vieillie. Mais bon, il s'agissait d'un grimoire familial, qui devait certainement contenir les hauts faits de la lignée des Becker, aussi comprit-il finalement la pudeur de Jace à le camoufler des regards.

Au fil des propos de son vis-à-vis, une palette d'émotions se succédèrent. A commencer par la fascination. Guéthenoc aimait par-dessus tout les histoires, et il en avait pour son compte. Il connaissait les histoires moldues issues des mythes scandinaves. Il ignorait dans quelles mesures ces histoires avaient comme impact sur le monde des sorciers et si ceux-ci avaient joué un rôle dans l'édification des-dits mythes. Il devrait creuser la question.

Aussi fût-il ensuite surpris. Stupéfait d'entendre le lien que son ami établissait entre la légende de l'Arbre-Monde et la déchéance de Lucifer. Fouillant dans sa bibliothèque personnelle et bien rangée qui se trouvait quelque part dans sa tête, en tournant à droite, trois toc-toc plus tard, il se souvint que nombres de traditions dites chrétiennes s'étaient calquées sur des rites issus du paganisme pour mieux asseoir l'autorité de leur Église auprès des peuples adorant les Anciens Dieux. Aussi, il ne fût guère longtemps confondu.

Puis, il fut bouleversé. Non content des précédentes révélations, Jace enfonça le clou en évoquant le Graal et sa propre famille, faisant allusion au rôle qu'avait joué son Ancêtre selon sa propre saga familiale. Si ce qu'il lui disait était vrai, Yvain... Non, il ne pouvait y penser maintenant. Que l’Émeraude soit la Sainte Relique ne pouvait être qu'une énième spéculation, et comme l'avait dit son compagnon, certaines personnes... Non, pas maintenant.

Néanmoins, Guéthenoc le dévisagea avec un œil nouveau. C'était plus fort que lui. Il avait une myriade de questions et ne put en poser n'en serait-ce qu'une : enfin, il fut interrompu. Par l'arrivée d'une jeune femme blonde comme le soleil, qui marqua son arrivée à coup de Muffin, un chaste baiser et une question posée.

Comme frappé par la foudre, l'Aiglon se remit sur ses jambe et esquissa sa plus distinguée courbette.

- « Ô Astre à la Frontûre Coruscante ! Je comparois sic Guéthenoc Foulques Raoul Glabert de la Maison Ursion. Ma baguette, mon cœur et ma bonne dextre sont pour toujours à vostre sujétion !».

Par le jabot chevrotant de Merlin, encore une Promesse d'Allégeance...
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Elhiya Ellis, le  Mar 6 Fév - 11:55

S’assoir était visiblement devenu obligatoire, j’aurai préféré atteindre mon perchoir pour aller gribouiller, mais tant pis, ne n’avais aucune justification pour m’éloigner de lui, d’eux, enfin de lui tout simplement. Mon fessier trouva son chemin sur l’herbe au même titre que mon sac libérant dans la foulé la collection de petits boursouflets farceurs qui s’y étaient caché. Une courbette adressée à mes vagues salutation dessinait aux coin de mes lèvres un sourire amusé bien que mes doigts fussent assaillit par les boules de poils friantes de marques d’affections. Par contre au même titre que les miaulements de Muffin, je n’avais que peu compris ce que le brun avait reussi à barragouiner. Les langues étrangères et moi, ca faisait un peu 15, et ne parlons pas du vieux patois auquel je ne m’étais jamais intéressée.

Adressant un regard interrogateur à Jace pendant une fraction de seconde, je reportais mon attention sur ce parleur au langage oublié, lui adressant un sourire dubitatif.

-Hum Elhiya enchantée, le faux chat là, c’est Muffin, et le tas de poilus, c’est… un tas de poilu, ils répondent pas à leur nom, donc autant oublier. Tu es… Guéthenoc ? C’est ça ? Enchantée ! Par contre, je t’en prie, garde ton cœur pour toi, je ne saurai qu’en faire. Pour ta baguette, tu me semble bien jeune pour déjà proposé tes services de chevallier, mais je note quand même c’est mignon. Et… C’est quoi une dextre ?

Les opales claires posées sur le gamin, je papillonnais des yeux tachant de faire appel à ma mémoire. Il ne me semblait pas avoir croisé ce mot dans un livre, et encore moins l’avoir entendu prononcé par quiconque. Mon arrière-grand-mère peut-être, mais même là, ce n’était pas dit. Craignant avoir soudainement été en proie à un maléfice me faisant perdre toute capacité de compréhension, je me penchais au-dessus de mon cousin, lui soufflant un besoin de réconfort.

-Dis-moi qu’il ne parle pas toujours comme ça, j’ai pas amené de dictionnaire ou de traducteur avec moi…

Oui voilà, il faudrait très certainement un sortilège pour convertir le langage soutenu en langage courant. Quelqu’un s’était déjà penché là-dessus ? Il faudrait peut-être y songer. Enfin… je conservais mon sourire amusé au lèvres en attendant qu’un mome de 1ère année me donne des cours de vocabulaire.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 9 Fév - 22:30

En un éclair vivace Guéthenoc se met sur ses deux jambes et fit comme je l'avais prévu une très jolie révérence en compagnie de bien grand mot et de tous ses noms visiblement, je le regarde en souriant.

-"Foulques Raoul Glabert" en voilà de bien somptueux noms mon Petit Seigneur.

Love venait de s'asseoir lâchant une horde de boursouflets, dégageant rapidement les boules de poils de différentes couleurs de sa main je la réquisitionne très rapidement avant de continuer de caresser Muffin toujours sur mes genoux. Love me lance un petit regard interrogateur avant de répondre au Petit Seigneur sous mon regard amusé et mes oreilles attentives et elle fait la présentation des différentes boules de poils présentes et demande ce qu'est une dextre, je bouge alors ma main droite qui tient sa main gauche.

-C'est sa main droite et pour te traduire, il te trouve d'une très grande beauté ce qui est normal après tout. D'une chevelure éclatante, sa baguette, son cœur et sa main droite seront toujours à ton bon vouloir.

Je ricane un instant voyant la tête de Love qui cherche du réconfort pour son incompréhension.

-Et pour terminer, si, il parle toujours comme ça. Si tu as besoin d'un cours de langue hésite pas à me faire signe hein tu sais où me trouver.

Petit clin d’œil complice vers elle avant de tourner de nouveau la tête vers le Petit Seigneur, et faire de plus gentille présentation que ce qu'il a pu entendre aux 3B.

-Donc voilà mon Petit Seigneur, ma chère et tendre Elhiya. Elle n'est pas aussi affreuse que ce que tu as pu entendre et ce n'est pas son genre de dépecer des pingouins avec les dents.
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Guéthenoc Ursion, le  Dim 11 Fév - 1:14

Fort heureusement, Jace prit à son compte les explications quant aux arcanes oratoires de l'aiglon. Il démontrait encore une fois le puit de sagesse qu'il était. Ce sentiment fut grandement renforcé par sa gentillesse, manifestée par sa bienveillance à son égard. Cet état de grâce prit tragiquement fin quand l'information « Elhiya » atteignit la zone mémorielle de son cerveau.

Arrêt sur images et sortez vos feutres.

Elhiya ? Comme la sombre créature qui sacrifiait des cœurs de poulets sur l'autel impie de sa déraison, poussant de sauvages meuglements, les yeux déments ?
Elhiya ? Comme l'éleveuse de boursoufflets démoniaques qu'elle lâchait, telle une horde, pour boulotter ses infortunées victimes qui avaient eu le tord de lui déplaire ?
Elhiya ? Comme la succube perfide jetant ses filets concupiscents sur des hommes, ensorcelés par ses émanations perverses, soumis à ses moindres caprices ?
En tombant d'Yggdrasil, Lucifer n'avait pas seulement lâcher son Émeraude, il avait aussi laissé choir sur le monde ce que la postérité allait nommer la Onzième Plaie.

De bien étranges et angoissantes diapositives, d'ailleurs :

Vous y allez un peu forts très cher Fils...

*Et comme un sot, je lui ai proposé mes services ! Elle pourrait m'arracher le bras droit pour jouer au golf dans la Foret Interdite ! Ah ! J'en perd mon latin !*

Cessez IMMÉDIATEMENT ! Elle m'a l'air tout à fait respectable, quoiqu'un pue délurée...

Cette remarque lui fit un effet cuisant : *Mère ! Comment osez-vous insulter une amie de Jace ?*



Quel revirement dans sa prise de position ! Certes, il n'allait pas lui jouer la sérénade accompagné du synthétiseur de son enfance, mais il était prêt à lui laisser le bénéfice du doute. Et puis, même avec la meilleure des volontés, il la pensait capable de lui lancer un impitoyable maléfice de son craccordéon. Il ne prendrait pas ce risque. Aussi, il fit l'effort de paraître sûr de lui et d'adopter un ton plus normal, se concentrant à maîtriser ses vélaires :

- « Salut alors Elhiya ! Je suis très content de rencontrer une si chère amie de Jace ! Est-ce que je peux donner un sitrus à Muffin ? Je suis sûr qu'il aimera bien ! ».

Il se rassit et adopta la posture du lotus, cherchant dans son sac la baie amère. Ce faisant, il se promit de ne plus croire comme paroles d'évangiles ce que les gens pouvaient dire des autres. C'était son côté naïf après tout. Mais cela l'amenait trop souvent à juger les gens. Comme un signe divin de punition, il éternua. Peut-être que traîner tant de temps à ramasser les déchets sur les rives du lac lui avait donné la crève.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Elhiya Ellis, le  Dim 11 Fév - 11:49

De Jace qui me donnait un cours, de sa main glissée naturellement dans la mienne ou du moment de perdition du gamin devant mon prénom je ne savais ce qui m'intriguait le plus. Cependant, j'intégrais rapidement la traduction des propos et l'allusion que je trouvais un peu tendancieuse pour être divulguée devant un marmot. Un pouffement de ma part, un bisou sur la joue de mon brun et un simple "Comment refuser ce genre de proposition" murmuré, et j'haussais un sourcil dubitatif à cette histoire de pingouin.

-Hein? Mais qui depecerait un animal aussi mignon? Et pourquoi moi en plus?

Quelle idée saugrenue. Et un manteau en peau de boursouflets tant qu'ils y étaient... pauvres petites betes. Machinalement je gratouillais Myrtille qui roulait sur mes genoux avant de relever le nez vers le gosse qui apres avoir dit que j'etais une amie de Jace proposait quelque chose à Muffin en train de le renifler. D'un sourire j'acquiessais d'un signe de tête.

-Ho bah si tu veux. Elle est assez gourmande de toute façon. En tout cas bon courage pour l'approcher. Elle est assez méfiante au départ. Enfin, normal pour un flereur hein. Par contre désolée je suis pas une copine de monsieur le traducteur, toi oui je suppose? C'est rare de voir Jace en baby sitting, vous vous êtes connus comment?

Si moi j'avais tendance à être trop maternelle avec les premières années ce n'était, jusqu à présent pas les habitudes de mon cousin. Ca m'intriguait pour le coup. Je les regardais alternativement tous les deux
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Jeu 22 Fév - 21:37

Visiblement le Petit Seigneur semblait estomaqué lorsqu'il entendit le prénom de Love, alors un petit sourire amusé apparaît sur mon visage alors que je l'entends dire qu'Elhiya est une amie a moi. Et voilà qu'il éternue et que Muffin lève ses oreilles lorsqu'elle l'entend et remarque enfin la baie que lui tend Guéthenoc.

-A t'es souhait.

Ha, petit, bisous sur ma joue de ta part Love qui me fait immédiatement sourire alors que tu me murmures ta réponse par rapport à mon cours de langue. Petit regard complice et sourire amusé je reprends ma concentration sur le Petit Seigneur alors qu'il a ton aval pour donner à manger à muffin.

-Ho c'est une longue histoire Love, visiblement une jaune ne te porte pas dans son coeur. Comparaison à un monstre et tout... Je me suis plus marré qu'autre chose a vrai dire Miss la Poufsouffle refoulée.

À mon tour de poser un bisou sur ta joue avant de répondre à ta nouvelle question sûr comment le Petit Seigneur et moi nous nous sommes rencontré.

-Alors je ne suis pas une baby-sitter primo. Et deuzio nous nous sommes rencontrer au... Trois balais si je ne m'abuse, en même temps que la jaune qui ne te porte pas dans son cœur. Il y avait Osvald, Lorelaï, Alicia je crois et... Yoomi une poufsouffle plutôt mignonne. J'ai oublié quelque chose Petit Seigneur ?

Lui demandai-je en tournant la tête vers lui alors que l'un des soldats de l'armée de boule de poils était en train de me grimper sur la jambe et... Il avait des ailes. Je regarde alors les autres et constate qu'ils ont chacun un petit objet différent....
Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Guéthenoc Ursion, le  Lun 5 Mar - 19:28

C'était maintenant une évidence ! Il avait de la bièraubeurre frelatée à la place de ses méninges. Il se sentait bien bête. D'ailleurs, sur son épitaphe serait inscrit « Ci-gît Guéthenoc le Benêt » ? Il avait pris pour argent comptant ce qu'il avait entendu à propos de la jeune femme. Il était bien idiot d'avoir porter l'oreille aux paroles d'une femme en colère. Ça lui apprendra... Jace n'avait pas été dupe et il réalisé qu'il s'était joué de la Poufsouffle. L'Aiglon devrait lui demandait à ce qu'il devienne son mentor pour décrypter les arcanes mystérieuses du beau sexe. Il lui arrivait trop de mésaventures ses derniers temps... Et puis, somme toute, elle ne devait pas être si terrible que cela pour nommer son animal de compagnie « Muffin ». Elle avait également l'air d'apprécier les pingouins.

- « Mmh, peut-être des fous furieux seraient capables de commettre de tels méfaits ! Des sans-cœurs ! J'estime à présent que tu pourrais en être incapable, Ô Amie des Bêtes ! ».

Il se mit à quatre pattes, tendant un citrus à la petite bestiole. Il émit quelques bruits gutturaux. Il ignorait comment communiquer avec un fléreur. Et s'ils étaient sensibles aux odeurs ? De nombreuses espèces animales utilisaient un code complexe d'émanations de fumets pour se parler. Pour l'heure, Guéthenoc ne voyait qu'un unique moyen de dégager une odeur suffisamment parlante mais il était hors de question de la mettre ne pratique ici. Déjà qu'il avait la goutte au nez...

- « Ô Pétillante Elhiya ! Oncques n'eusses jamais voulu te vexer... A dire vrai, tu dois donc être LA douce et tendre mie de mon Inestimable Jace ! ».

Oui, tout était clair pour le Bleu à présent.

- « A propos, je ne suis guère un enfançon, mais bel et bien un apprenti escuyer ! ».

Cela fut confirmer par le fringuant Jace qui s'attela à lui expliquer en quelques mots les circonstances de leur rencontre. Quel esprit de synthèse ! Le Vert démontrait avec brio qu'il était digne de lui enseigner ce qu'il pourrait et surtout voudrait bien. Alors que l'animal au nom de pâtisserie moldue semblait tergiverser quant à s'emparer de la friandise, l'Aigle en devenir ne put qu'acquiescer.

- « C'est tout à fait cela, Ô Verdoyant Jace ! Tu n'as omis personne. Quelle mémoire ! Ainsi, tu serais également intéressé par la lunaire Yoomi? ».

Jace était-il de ceux qui se prononçaient en faveur de la polygamie? Dans tout les cas, il était manifeste qu'en matière de femme, il avait bon goût et ceux-ci étaient variés. Il avait aussi remarqué que son loubard ami interpellait sans cesse Elhiya avec « Love ». Première astuce ? Il essayerait, à n'en point douter. D'autant plus qu'il avait bientôt un cours présidé par une certaine Dame Blanchet. Advienne que pourra...
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Elhiya Ellis, le  Lun 5 Mar - 20:58

D'explications concises octroyées j'essayais de savoir qu'elle Jaune aurait pu voir comme une tueuse de peluche. Avec le peu de Poufsouffle porté à ma connaissance, impossible de savoir qui était la diffamatrice honteuse. Vu que je doutais fortement que Marjorie soit la cause de ce genre de rumeur, je ne voyais pas qui pouvait en être l'auteure. Tant pis un bisou sur la joue, devenu frustrant une seconde, m'extirpa de mes pensees.

Nouvelles informations et lot de prénoms alors que le gosse initiait une parade nuptiale à une Muffin pas convaincue. Les mirettes plongées sur le spectacle risible, aucun des noms prononcés ne m'arracha de surprise. Lully et Osvald étaitent chez les aigles et les deux autres ne me disaient rien. J'acquiessais juste d'un signe de tête et feoncant des sourcils pour comprendre ce que le gamin avait dit.

Il avait parlé de pain de mie. J'avais pas tout saisi sur le coup et préférais ne pas fêlé et de suite. Un dictionnaire ou une réflexion intense était nécessaire pour comprendre ce serdaigle. Heureusement que les autres de sa maison que je croisais ne nécessitait pas autant d effort, sans quoi, j'aurai cessé de leur parler depuis un moment.. quoi qu'a bien réfléchir je me contentais du strict minimum en fait.

Scrutant le félin peu décidé quant à l'offrande qu' on lui faisait, j' avais machinalement rouler ses yeux sous les sous étendu émis par le jeune piafs

-Ce serait pas étonnant.. quand il était supposément en émoi d'une gryffondor, ça ne le gênait pas ppur compter fleurette à d'autres. J'ai été témoin.. . Suis pas l'exemple petit..

Simple regard espiègle au mâle incriminé avant de me pencher pour caresser l'animal encore craintif.

-Par contre en apprenti escuyer tu devrais savoir que tu auras plus se chance en posant ta friandise au sol qu' en te titillant devant Muffin. C'est quoi d ailleurs je t'essaye de lui faire manger? Je dois peut être me méfier vu que tu me prends pour une depeceuse de pingouin et pour une tranche de pain de mie

Cette notion m échappait toujours, et comme ma créatrice avait depuis le début décrétée que j'avais un souci avec le langage soutenu ou tout juste un peu littéraire, je regardais le gosse avec des yeux tout ronds

Guéthenoc Ursion
Guéthenoc Ursion
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Guéthenoc Ursion, le  Dim 6 Mai - 11:12

Les indices apportés par ses deux compères se recoupaient dans son esprit azuré d'une certaine manière. Peut-être pas de la bonne façon – il n'avait jamais été très doué, ni n'avait jamais eu la patience à vrai dire, avec les puzzle – néanmoins, Jace et Elhiya lui ouvraient les yeux sur les relations homme-femme. Il lui était apparut qu'ils ne formaient pas un couple et que la relation qui
les unissaient était d'une tout autre nature. « Love » était donc une convention sociale, tout simplement. Il ne risquait alors pas de commettre de bévue avec la Dame Blanchet. Voilà qui était moultement rassurant, d'autant que son vocabulaire se trouvait ainsi enrichi d'une nouvelle entrée.

A présent, il hésitait entre un regard admirateur ou réprobateur envers son smaragdin ami. Était-il un bourreau des cœurs, un Don Juan consommé ou un saligaud compulsif de conquêtes ? Il s'assit sur ses pieds et essuya son nez à l'aide de sa manche. Geste ô combien peu élégant pour un Apprenti Quêsteur, mais il n'était écrit nul part qu'un Chevalier pouvait tomber malade, si bien que Guéthenoc ignorait la manière de se moucher en bonne société. Il pensa à envoyer un hibou à sa génitrice afin de résoudre ce mystère ô combien intrigant.

N'y songez même pas, Fils...

*Mais, Mère ?*

Additionnez un plus un, et vous devriez comprendre...

Il se devait de creuser la question. Il n'appréciait guère ne pas obtenir de réponses. Ni que Muffin le snobe lui et sa petite offrande.

- « Moults mercis pour Tes sages conseils, Ô Love ! Il posa la friandise au sol et finit par se lever. Il s'agit d'une petite sucrerie emplie de vitamines ! Parfaite pour lui ! ».

Il lui adressa un sourire contrit, se frottant l'arrière de la tête d'une main. Il était bien penaud.

- « M'est avis que tout cela n'est que malentendu... Tu ne me parais désormais guère être une dévoreuse de pingouin, ni être une tranche de pain de mie *d'où sort-elle ceci ?*, même si tu me sembles bien moelleuse ».

FILS ? Comment osez-vous être aussi cavalier envers une gracile jeune femme ?

*Qu'est-ce que j'ai dit ?*

Silence dépité.

Levant le nez vers le soleil, il avisa que l'heure avançait et qu'il lui restait beaucoup à faire. Il reprit son fardeau de bure emplit de déchets.

- « Veuillez me pardonner, mais le devoir me rappelle à lui. Il souleva son sac bombé, témoin de sa Quêste. Il me faut apporter cela au Directeur sans plus tarder ».

Avec un ultime sourire et un signe de main, il chargea son bagage du jour sur son épaule, bien décidé à faire valoir son point de vue...




Fin du RP pour Guéthenoc. Merci à vous deux. Des bisous.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Jeu 17 Mai - 12:23

Pv Maxine Walsh


Encore endormie, les doux et chauds rayons du soleil vinrent caresser les joues de Romance, lui faisant entrouvrir un œil fatigué. Dans une grimace qui déformait ses traits fins, la petite blonde se redressa avec difficulté, frottant d’une main ses prunelles ensommeillées. Et, après un étirement rapide, constata avec étonnement que son dortoir était vide de vie. Surprise, elle haussa un sourcil et dirigea son regard vert d’eau vers une horloge qui indiquait dix heure passée. Fort heureusement, elle se savait tranquille pour la matinée, pour une raison quelconque, elle n’avait pas cours –et en fut honnêtement rassurée.
Après un débarbouillage rapide, Romance prit le temps de coiffer sa longue chevelure blonde en une tresse soignée qu’elle jeta en arrière et, une fois habillée, dévala les longs escaliers qui la firent quitter le dortoir, puis le château, bien décidée à prendre un grand bol d’air frais. L’air était doux en cette fin de printemps, chaud sans pour autant en devenir désagréable, le temps idéal pour s’aventurer aux abords du Lac –là où la jeune poufsouffle aimait le plus se rendre lorsqu’un rayon de soleil pointait enfin le bout de son nez.

Finalement, son vagabondage matinal la mena jusqu’au pied d’un immense arbre où elle prit place, tout près de la berge. Les yeux rivés sur l’horizon, sur cette surface calme et trouble que même le vent ne semblait pas perturber, Romance mit un long moment à se décider à sortir le bouquin qu’elle avait emmené avec elle ; un livre magique qu’elle avait emprunté qui, d’après sa quatrième de couverture, pouvait avec un peu de chance lui apprendre à peindre des tableaux animés. Elle était sceptique mais y plongea tout de même le nez en profitant du calme de l’endroit.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Jeu 14 Juin - 21:04

J’ai toujours cru à l’adage qui disait que l’avenir appartenait à ceux qui se levaient tôt. J’essayais de la mettre en pratique la plupart du temps, spécialement les jours où j’ai cours. Disons que je déteste me prélasser au lit à ne rien faire, j’ai besoin de bouger, d’être en mouvement ou d’avoir la tête plongée dans un bouquin. De me réveiller aussi tôt chaque matin me permettait d’être directement prête à étudier et à apprendre de nouvelles choses. La contrepartie, c’est que je devais également me coucher tôt … Mais allez raisonner un cerveau d’adolescente qui vous pousse à rester dans la salle commune à rigoler. Croyez-moi, ce n’est pas facile.  Aujourd’hui, j’ai de la chance. Le prochain cours d’arithmancie n’avait pas lieu avant le début d’après-midi, donc j’étais libre toute la matinée. Ca arrivait rarement, mais bien sûr je n’allais pas m’en plaindre.

J’ai beau aimer étudier et être dans une salle avec un professeur, il y a des moments où j’ai besoin d’être de temps en temps seule. Pour ça, mon endroit préféré c’est dans le parc, juste à côté du lac. Les arbres qui y sont permettent de se cacher du soleil sans trop de problème tout en profitant de l’air environnant. Puis, faut avouer que c’est un endroit vachement calme. Lassée d’être enfermée dans la bibliothèque depuis le début de la matinée, j’avais rapidement décidé de me déplacer jusqu’à mon endroit fétiche. Aussitôt sortie de la bâtisse de pierre qu’était l’école, j’étais contente de retrouver un air pur et des oiseaux qui gazouillaient.

Chacun de mes pas étaient calculés pour m’emmener dans une direction précise, alors que je ne regardais même pas où j’allais. L’habitude faisant que j’allais bientôt atterrir là où j’aimais me positionner des heures durant. J’aimais regarder autour de moi, vérifier que tout se portait bien. De temps en temps, certaines espèces spéciales venaient voler près de Poudlard et c’était là toute la magie de la nature.

L’imagination m’avait rapidement fait perdre la notion du temps puisque j’arrivais bientôt au pied de l’arbre. C’est d’ailleurs le plus grand du parc, impossible de le louper. Je pourrais me cacher d’un côté qu’on ne me verrait même pas de l’autre !

Malheureusement, il semblerait que la place était prise … Je lâchais un « Oh » de surprise, déçue de ne pas pouvoir être seule. L’air un peu interdite, je savais plus vraiment où me mettre. Quand je suis ici, j’aime que personne ne sois à côté de moi ou de l’autre côté de l’arbre, mais là, je n’arrive pas à l’expliquer, mais c’est différent. L’adolescente qui est devant moi est plongée dans un livre, peut-être ne m’avait-elle-même pas vue venir.


Dernière édition par Maxine Walsh le Jeu 14 Juin - 21:06, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 69 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Contenu sponsorisé, le  

Page 69 sur 70

 Au pied du chêne, au bord du Lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 36 ... 68, 69, 70  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.