AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – Classe 10, ...
34.99 € 60.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac
Page 36 sur 70
Au pied du chêne, au bord du Lac
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 53 ... 70  Suivant
Invité
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Mer 10 Aoû - 23:00

Pendant que Lysander le menaçait gentiment de sa baguette Ben donna sa réponse au sujet de la magie noire, Lysander n'entendit pas tout mais il semblait la croire.

Lysander menacent toujours Ben voyait qu'il ne prenait pas le risque d'aller chercher sa baguette, il n'était pas idiot, elle croyait que c'était dans la poche qu'elle mettrait Ben dans l'eau très facilement jusqu'à ce qu'il souleva Lysander avant d'ajouter.

- Qui a dit que je devais la jouer sorcier?


Oh non, elle n'y avait pas penser, maintenant elle n'avait pas trente six mille solutions, ou plutôt elle n'en avait aucune sinon elle risquait de tomber de haut.

-Pfuah ! T'es malin toi, pis t'es fort si tu la joue moldus j'ai aucune chances ! Mais si tu comptes me jeter dans l'eau j'te ferais tomber quand même ! Dans tout les cas t'en sortiras pas sec !
Dit-elle dans un fou rire.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Mer 10 Aoû - 23:45

Lysander, trop sûre d'elle venait donc de se faire piéger au plus grand plaisir de Ben. Ce dernier l'avait joué avec toute la fourberie dont il était capable et cela avait été suffisant pour triompher provisoirement. La jeune fille était en train de rire, prenant le jeu tel qu'il devait être. Surtout, elle semblait être certaine de ne pas risquer de perdre. Et en soi, elle avait raison. Ben n'avait pas sa baguette, mais il tenait sa "proie" de manière à ce qu'elle ne puisse pas fuir, sans lui faire mal, ni serrer, juste en profitant du fait qu'elle soit en train de rire. Il la reposa délicatement sur le sol avant de sortir une serviette de bain aux couleurs des Harpies de Holyhead: verte foncée, avec une serre d'or au milieu. Peu discrète, mais qui reflétait le soutien de Ben à son équipe locale, tout comme un choix hasardeux: les Harpies étant uniquement composées de joueuses, on pouvait toujours accuser leurs supporters mâles d'y chercher autre chose que du Quidditch, ce qui n'était toute fois pas le cas de Ben. Une fois en short de bain, il commença à s'avancer vers le lac, se tourant en souriant vers la jeune fille.

- Je n'ai jamais cru que j'allais gagner. Sans baguette, je ne le pouvais pas. Ma seule solution était d'obtenir ce que j'ai obtenu, un match nul. Comme quoi, les sports moldus peuvent nous servir de temps en temps. Je t'imagine bien en Auror lancer un plaquage de rugby sur un colosse qui s'attend à ce que tu le stupéfixes. Et une fois au sol, tu n'auras plus qu'à le bombarder de Rictusempra... Lysander la Cruelle, celle qui obtient les aveux dans les larmes de rire!
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Jeu 11 Aoû - 0:16

[Faudra poster dans ''une baignade'' après ce rp j'pense]
Après avoir reposer Lysander Ben s'était mit en short de bain et Lysander se dépêcha de se mettre en maillot, elle n'avait pas de bikini multicolore à fleur et avec tout ces chichis, juste un maillot deux pièces, noir. Se rendant compte qu'elle avait oublié sa serviette elle décida d'utiliser le sort ''Accio'' après s'être baigner.
Ben avait l'air de se moquer gentiment de Lysander.
- Je n'ai jamais cru que j'allais gagner. Sans baguette, je ne le pouvais pas. Ma seule solution était d'obtenir ce que j'ai obtenu, un match nul. Comme quoi, les sports moldus peuvent nous servir de temps en temps. Je t'imagine bien en Auror lancer un plaquage de rugby sur un colosse qui s'attend à ce que tu le stupéfixes. Et une fois au sol, tu n'auras plus qu'à le bombarder de Rictusempra... Lysander la Cruelle, celle qui obtient les aveux dans les larmes de rire!

Lysander ne sachant pas plaquer comme un rugby man professionnel préféra une méthode moldus plus simple et féminine.
Elle prit son élan et se lança sur le dos de Ben ce qui a eut le don de le faire tomber dans l'eau, ce qu'elle n'avait pas calculer c'est qu'elle est tombé avec et ne pouvait donc pas le narguer, une fois dans l'eau elle déposa sa baguette au bord de l'eau.
-Je préfère cette méthode c'est plus facile ! Je te bombarderais de Rictusempra plus tard ! Lança-t-elle d'un ton amusé.
Lysander était elle même entrain de rire aux larmes.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Jeu 11 Aoû - 18:16

[ Ca roule, je te laisse poster dans le sujet baignade en première alors]

Ben eut un sourire moqueur quand il vit que la jeune fille avait pensé à son maillot de bain, mais ne sortait pas de serviettes. Elle l'avait visiblement oubliée, mais Ben n'en avait aucune à lui fournir en échange. Elle aurait sans doute une solution rapidement derrière, pour éviter de prendre froid. Un sortilège d'attraction par exemple. Il commença à entrer dans l'eau, l'ayant jusqu'aux genous, juste devant un rebord du fond, la suite le faisait avoir juste pied. La jeune fille, elle, avait décidé de jouer avec toute la finesse qu'on pouvait s'attendre: telle une brute, elle se jeta sur lui, le faisant basculer tête la première. Pas de chance pour elle, elle bascula avec lui, plongeant dans l'eau, moins froide que ce qu'on pouvait attendre d'un lac aussi profond. Elle riait aux éclats en sortant la tête de l'eau, contente de sa farce et satisfaite du dénouement. Ben se moqua gentiment.

- Oui, la baguette est inutile, tu ne peux pas gagner contre moi avec! L'eau n'est pas trop froide pour toi, ça va?

Lui commença à faire quelques mouvements de natation, peu à vrai dire, juste pour finir de se réchauffer. Il tournait simplement autour de la jeune fille, pour ne pas trop s'éloigner tout en gardant la possibilité, si jamais elle cherchait à le couler, de risposter rapidement. Elle avait toujours cette option si jamais elle le souhaitait, mais Ben avait trop l'habitude de ce genre d'astuce pour ne pas être méfiant...
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Sam 20 Aoû - 16:56

(Rencontres ? Avec Ookami Shiroi)

Sortant de son cours de potions, Lind vit sur son emploi du temps qu'elle avait du temps libre. Elle se demanda un instant ce qu'elle pourrait bien faire pour s'occuper avant de se rappeler qu'il y avait un très beau chêne au bord du lac. Se disant que l'endroit serait apaisant, elle se dirigea vers l'étendue d'eau qui lui semblait immense. Au pied de l'arbre elle regarda de plus près son écorce et distingua quelques coeurs dans lesquels se trouvaient des noms mais ils étaient devenus illisibles au fur et à mesure que le végétal avait cicatrisé.

Elle s'assit tranquillement, le dos contre le tronc et sortit un livre de son sac ainsi qu'un parchemin, une plume et de l'encre. Elle trempa délicatement la plume au reflets vert dans l'encrier avant de commencer à écrire

"Kallis isä ..."

Elle stoppa à quelques centimètres de la feuille, se demandant ce qu'elle allait écrire. Elle frotta légèrement sa plume contre son nez en réfléchissant avant de continuer à écrire.

"Tu m'as demandé de t'envoyer une lettre dès que possible, et bien voilà c'est ce que je fais. Pour l'instant tout se passe plutôt bien, j'ai été répartie Gryffondor, je dois dire que je ne m'y attendait pas. C'est la maison des courageux et des valeureux (et c'est là le grand moment où oncle Kyosti meurt asphyxié à force de rire. Paix à son âme.). Les gens sont plutôt gentils avec moi et je me suis fait des amis. Je suis inscrite aux cours de potions et de sortilèges, les classes sont mixtes et je crois que je suis la plus jeune. En cours de potions nous avons fait une sortie dans la forêt afin de trouver des ingrédients de potion. Je ne connaissait pas les noms en anglais mais heureusement ma professeure de botanique est finnoise et très gentille, elle m'a prêté un livre pour faire la traduction.

J’espère que vous allez tous bien et je vous embrasse tous très très très très fort (sauf oncle Kyosti parce qu'il se moque de moi, je le sais.)

Lind
"

Elle posa sa plume à côté d'elle et attendit tranquillement que l'encre sèche en regardant le lac.


Dernière édition par Lind Vaïnämoinen le Ven 26 Aoû - 16:02, édité 2 fois
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Sam 20 Aoû - 22:49

Ookami se promenait toujours autour du lac, contemplant le décor qui s'offrait à elle. Bientôt, elle arriva près d'un chêne, celui donc elle avait si souvent entendu parler. Elle frôlait l'herbe de ses pieds, sentant l'air frais sur son visage et l'odeur de l'eau. Là, elle s'aperçu qu'elle n'était pas seule près du chêne, elle aperçu une jeune fille de dos, apparemment plus jeune qu'elle. Elle s'approcha et vit qu'elle écrivait une lettre. Elle attendit qu'elle est terminée avant de venir se poster près d'elle. Elle vit alors le blason de gryffondor sur sa robe. Si elle est aussi sympathique que Samira, elle en serait ravie.

- Bonjour, désolé, je ne te dérange pas au moins ?
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 11:36

Le lac était vraiment très beau à cette heure, le soleil et les nuages se reflétant dans l'eau, lisse comme un miroir. Lind se laissa tranquillement aller contre le tronc, l'atmosphère apaisante la reposant de toutes ces craintes. Alors qu'elle commençait à s'assoupir lorsqu'elle vit une fille plus âgée qu'elle s’asseoir contre l'arbre.

- Bonjour, commença-t-elle, désolée, je ne te dérange pas au moins ?

Elle regarda la blonde un instant, un peu déstabilisée par sa cravate tordue.

- Non, ça ne me dérange pas, dit-elle innocemment, de toute façon ma lettre est en finnois tu ne peut pas la lire.

Sans se rendre compte que ce qu'elle venait de dire était grossier elle continua avec enthousiasme.

- Je m'appelle Lind Vaïnämoinen, je suis en première année à Gryffondor. Toi tu es a Poufsouffle.

Elle avait dit la phrase précédente en pointant son doigt vers le blason de sa camarade, oubliant le nombre incalculable de fois où son père lui avait dit que ça ne se faisait pas.

Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 11:45

Ookami ne prit pas mal ce qu'avait dit la gryffondor, au contraire, elle continuait de sourire comme à son habitude.

- On ne t'a donc jamais dit que c'était impolie de montrer les gens du doigt ?

Elle semblait sympathique cette jeune gryffondor. Si tout les gryffondor était comme elle et Samira, alors elle se ferait aussi des amis dans cette maison là.

- Quel beau prénom, moi je me nomme ookami shiroi, je suis japonaise mais mes parents sont anglais à la base. Tu es en quelle année à poudlard, tu sembles plus jeune que moi mais je me trompe peut-être.

Elle afficha un sourire aimable et sympathique. Le vent caressait ses cheveux doucement, les faisant un peu voler au vent, elle avait vraiment bien commencé son année ici, même si elle détestait déjà un serpentard, elle avait cependant trouvé les autres élèves sympathiques, vraiment charmant, notamment l'autre gryffondor qu'elle avait rencontré quelques minutes plus tôt. Elle espérait se faire une nouvelle amie avec Lind.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 12:44

Malgré les maladresses de Lind L'autre élève ne s'en formalisa pas et lui sourit gentiment

- On ne t'a donc jamais dit que c'était impolie de montrer les gens du doigt ?

Si. Le seul problème c'est qu'elle n'avait jamais écouté ou compris. Tout comme elle ne comprenait pas les avertissements, les conseils, les réflexions, les métaphores, les sous-entendus et les directions. Ce manque de subtilité étant souvent compensé par sa taille, sa force physique, sa gentillesse et son adorable bouille de gosse. En gros, Lind était un nounours.

- Quel beau prénom, continua l’aînée, moi je me nomme ookami shiroi, je suis japonaise mais mes parents sont anglais à la base. Tu es en quelle année à poudlard, tu sembles plus jeune que moi mais je me trompe peut-être.

- C'est bizarre comme prénom. Dit-elle de but en blanc avec la franchise caractéristique des enfants. J'ai onze ans. Comment ça se fait que tu ai les yeux et les cheveux clairs ?

Trois phrases, trois idées. Lind Vaïnämoinen dans toute sa splendeur, ou comment sauter du coq à l'âne.


Edit Céleste : Bonjour Lind ! Je tiens à te signaler que ton RP est trop court ! En effet tu te trouves en zone RPG et il est donc obligatoire que tes RP fassent plus de 600 caractères. Le tien n'en fait que 566. Je t'invite donc à aller lire règlement du forum. Merci de ta compréhension. Cordialement.



Dernière édition par Céleste Otaway le Lun 29 Aoû - 7:44, édité 1 fois (Raison : RP trop court)
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 13:03

- Bah.... je sais, c'est mes parents qui ont trouvé ce prénom en entendant ce mot au japon, ça veut dire loup en fait ou dans mon cas, louve. Pour ce qui est de mes yeux et mes cheveux, c'est parce que mes parents sont européens au départ. D'après ma mère, j'ai hérité des yeux gris clairs de ma grand-mère maternel, une descendante de la célèbre famille Malefoy qui fut autrefois une famille de mangemort bien qu'à la base, il n'étais du côté de voldemort que par crainte de mourir. Pour le blond, mon grand père-paternel et ma mère sont blond tout les deux. Mon arrière grand-mère paternel était allemande.

Elle regarda le lac, elle repensait à ses parents et sourit doucement, elle avait vraiment hâte d'avoir de leurs nouvelles. Elle ne s'ennuyait pas à Poudlard, chaque personne qu'elle avait rencontré avait vraiment un caractère et un comportement différent. Elle sentait toujours le vent dans ses cheveux et l'odeur du lac lui chatouillait le nez. Elle entendait les oiseaux chantaient dans les arbres.Elle regarda de nouveau Lind et lui demanda.

- Tu disais parler finnois, tu n'es donc pas anglaise toi non plus ?

N'était-ce pas un peu indiscret ce qu'elle venait de demander ? elle se mordit discrètement les lèvres à cette idée puis finalement, elle soupira, tanpis. Une autre question l'a démangé.

- Quels sont les cours que tu suis ? ton préféré ? Moi pour l'instant je ne suis que la défense contre les forces du mal mais je compte bientôt tenté les cours d'enchantement et de potions.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 14:10

Elle lui répondit, un peu embarrassée.

- Bah.... je sais, c'est mes parents qui ont trouvé ce prénom en entendant ce mot au japon, ça veut dire loup en fait ou dans mon cas, louve. Pour ce qui est de mes yeux et mes cheveux, c'est parce que mes parents sont européens au départ. D'après ma mère, j'ai hérité des yeux gris clairs de ma grand-mère maternel, une descendante de la célèbre famille Malefoy qui fut autrefois une famille de mangemort bien qu'à la base, il n'étais du côté de voldemort que par crainte de mourir. Pour le blond, mon grand père-paternel et ma mère sont blond tout les deux. Mon arrière grand-mère paternel était allemande.

Lind se dit que décidément, il y avait beaucoup de Malefoy dans cette école. Donc soient ils se reproduisaient comme des lapins, soit ils avaient beaucoup de maîtresses. Mais la deuxième solutions était sûrement la plus juste. Laissant aller son esprit un peu plus loin sur le chemin de la réflexion (une fois n'est pas coutume), elle se rendit compte qu'il y avait sûrement beaucoup de mariages consanguins, ce qui expliquait que les gens ici aient de toutes petites mains, étant un des signes les plus visibles de la consanguinité. C'était chouette des fois d'avoir un papa xénobiologique.

- Tu disais parler finnois, tu n'es donc pas anglaise toi non plus ?

Elle mit quelques secondes à sortir de ses pensées, temps que la jeune fille avait mit à profit pour l'assaillir de questions.

- Quels sont les cours que tu suis ? ton préféré ? Moi pour l'instant je ne suis que la défense contre les forces du mal mais je compte bientôt tenté les cours d'enchantement et de potions.

Elle attendit un instant, repassant le flot de question dans sa tête avant d'y répondre.

- Je suis suédo-finnoise, j'ai la double nationalité mais pas celle anglaise. Je pense que mon cours préféré est les potions mais c'est le seul cours auquel j'ai assisté pour l'instant, en outre j'ai enchantements mais il n'y a pas encore eu de cours. J'ai aussi posté mon inscription en soin aux créatures magiques, parce que je veux travailler avec mon père.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 15:26

Citation :
- Je suis suédo-finnoise, j'ai la double nationalité mais pas celle anglaise. Je pense que mon cours préféré est les potions mais c'est le seul cours auquel j'ai assisté pour l'instant, en outre j'ai enchantements mais il n'y a pas encore eu de cours. J'ai aussi posté mon inscription en soin aux créatures magiques, parce que je veux travailler avec mon père.

Ookami hocha la tête.

- Ton père travaille dans une animalerie ou un truc du genre ? Moi j'aimerai devenir auror comme le célèbre Harry Potter. J'ai toujours beaucoup aimer la défense contre les forces du mal et j'ai étudié tout ce qui concerne ce cours même son passé. J'apprécie toutes les histoires des différents professeurs ou élèves qui ont été excellent dans ce domaine, sauf peut être une femme qui venait du ministère, d'après les informations que j'ai recueilli, elle était énormément attiré par le pouvoir si bien qu'elle se fichait pas mal de savoir si elle faisait le bien ou le mal. Lorsqu'elle enseignait, elle ne voulait... oups désolé, les vieilles habitudes, je tellement passionné par le sujet que j'ai tendance à m'emporter.

Elle était gênée, mais pour une fois, elle était bien contente d'avoir su s'arrêter avant de se lancer dans son monologue, elle avait failli recommencer à se perdre dans son monde. Elle regarda donc la gryffondor en ayant l'air désolé, il fallait vraiment qu'elle fasse quelque chose contre cela, c'était assez pénible. Elle tourna ensuite la tête vers le lac, la vue de l'eau l'apaisait et lui remonter le moral. Elle se demandait comment était la vie à Poudlard à l'époque du mage noir et du héro national. Elle soupira à cette pensée puis se tourna enfin vers Lind.

- Ton pays te manque parfois ?
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 16:01

Lind écouta tranquillement l'autre fille parler, ou plutôt monologuer avec passion sur Harry Potter jusqu'à ce que son attention aille se poser ailleurs, son syndrome de CALA (Coq A L'Ane) ayant encore frapper.

Elle laissa son esprit dériver vers ses souvenirs de chez elle, les montagnes, les paysages protégés, les créatures magiques plus nombreuses que partout ailleurs, l'Islande et ses routes passant autour des pierres des fées, oncle KYosti qui essayait de lui faire peur avec son costume de chèvre, l'effet étant ruiné par les rubans attachés à ses cornes, le lion "spécial" du blason finlandais, le "caca de pâques" et les berlingots encore chauds, l'odeur du feu de bois, la brûlure du produit photographique, les fêtes paisibles et joyeuses de suède opposées à celles violentes de Finlande...

Sentant un silence, elle répondit à la question. Enfin, une sur deux.

- Mes papas travaillent en partenariat avec mon oncle, Tuomas et xénobiologiste et écrit les livres, Sami prends les photos et oncle Kyosti est leur éditeur. On voyage tous les trois un peu partout dans les pays nordiques pour étudier les créatures magiques, on est même allés au Canada une fois ! Mon père est plutôt connu pour ces livres chez moi, mais je ne sais pas s'ils sont traduits en anglais



Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Ven 26 Aoû - 16:18

Ookami écouta attentivement, hochant la tête avant de tilter sur ce que venait de dire Lind. Elle avait bien dit SES papas ? Cela voulait-il dire qu'elle était une enfant adoptée ? Elle n'osa pas en demander plus, après tout, elle n'avait pas à s'immiscer dans la vie privée des autres, sauf celle des mangemorts quand elel deviendra auror. La jeune fille semblait rêveuse et ookami s'était qu'elle n'avait pas écouté jusqu'à la fin ce qui l'avait un peu rassuré. Elle sourit doucement puis regarda le ciel qui commençait à s'assombrir et son ventre grogna.

- Oups... pardon, je commence à avoir faim, je vais rentrer au château pour aller manger je pense, tu viens ou tu restes encore un peu ?

Edit Céleste : Bonjour Ookami ! Je tiens à te signaler que ton RP est trop court ! En effet tu te trouves en zone RPG et il est donc obligatoire que tes RP fassent plus de 600 caractères. Le tien n'en fait que 560. Je t'invite donc à aller lire règlement du forum. Merci de ta compréhension. Cordialement.


Dernière édition par Céleste Otaway le Lun 29 Aoû - 7:11, édité 1 fois (Raison : RP trop court)
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Lun 29 Aoû - 1:49

Ryan voulait prendre l'air, il sortit du château en direction du Lac. Il détenait un livre qu'il avait emprunté à la bibliothèque de Poudlard, ce bouquin s'intitulait "Défense magique appliquée et son usage contre les forces du Mal". En effet, il voulait en savoir un peu plus sur la magie utilisée pour la défense contre les forces du mal, alors il avait pris la peine de se renseigner sur un livre de ce sujet. Il alla prés du lac et n'aperçu aucun élève qui traînassait à cet endroit, il continua de marcher, paisiblement, en regardant la faune ainsi que la flore diversifié de ce monde magique puis, il décida d'aller se poser au pied d'un chêne, pour commencer son livre.Bientôt,il débuta la lecture la plus passionnante qu'il ai connu jusqu'à ce jour, il n'avait pas vraiment l'habitude et le temps de lire.
Invité
Anonymous
Invité

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Invité, le  Dim 11 Sep - 17:55

Le soleil brillait haut et fort ce jour-là, à Poudlard. Tally était étendue sur son lit, les yeux fixés au plafond. Elle pensait. Peu, sans doute, ou trop, suivant la façon dont on interprétait son regard vague. Ses yeux couleurs miel ne reflétaient aucune émotion, si ce n'était l'impression d'un ennui sans fin. Elle aurait du être en cours, à cette heure-là. Mais depuis quelques temps, les cours n'avaient plus aucun intérêt pour elle. La vie semblait dénuée de sens. Elle se rendait le plus souvent au Département des Mystères pour étudier, inventer et créer de nouveaux sortilèges, retrouver des objets perdus à intérêt magique. Nombres d'objets qui étaient passés entre leurs mains finissaient à la boutique d'accessoire de magie noire, et Tally se prêtait toujours avec joie à cette science obscure qu'était la magie, blanche ou noire, elle s'en fichait. La vieille douleur restait, et peu à peu elle s'emmurait dans une solitude qu'elle voulait, sans le vouloir, briser. Elle avait besoin d'aide. Et il n'y avait personne pour l'aider. Elle était plus seule qu'elle ne l'avait jamais été. Rily avait quitté Poudlard pour travailler à plein temps à la boutique d'animaux magiques, et elle avait récemment appris que son amie convoitait le poste de professeur de soins aux créatures magiques. L'information avait fait sourire la Poufsouffle, qui se réjouissait de revoir Rily en temps que professeur, même si elle ne la verrait que le soir ou exceptionnellement ; Tally ne comptait pas plus se rendre en SCM que dans les autres cours, même si son amie était prof de cette matière.

Lasse d'être allongée à ne rien faire, elle se leva et s'étira. Il faisait beau, pourquoi ne pas en profiter ? La jeune fille défroissa sa jupe et son chemisier avant de descendre dans la salle commune, puis de se rendre jusque dans le parc. Il n'y avait pas grand monde. Elle se dirigea vers le lac et l'ombre protectrice des arbres. Depuis qu'elle
avait reçu sa lettre et qu'elle avait oublié ce que voulait dire vivre, elle s'accrochait à de petits détails qui lui permettait de garder le fil. Elle tenait particulièrement à la pâleur de sa peau, au miel de ses yeux, à sa natte impeccable, au fait qu'elle ne mangeait plus le matin, à ses allers-retours constant au ministère, à ses lettres écrites mais jamais envoyés, au maquillage qui cerclait ses yeux de noirs, et à ses longs moments de réflexions seule, réfugiée quelque part, n'importe où. Elle appréciait aussi les sorties nocturnes presque quotidienne à présent. Elle aimait pleurer, seule, la nuit, assise contre un arbre, pour sentir le goût salé de ses larmes et penser. Encore et encore. A la tournure que prenait sa vie, à son délaissement volontaire, à sa solitude et à son renfermement. Il lui arrivait de penser à ses rencontres, faites longtemps auparavant et jamais oubliées. Il lui arrivait de vouloir en connaître d'autres. C'était peut-être pour ça qu'elle s'installa contre un gros chêne, près du lac.

Elle ne remarqua pas la présence d'un Serdaigle, adossé lui aussi au chêne, à un mètre d'elle. Tally était bien trop emmurée en elle-même pour remarquer quoi que ce soit. Elle attrapa machinalement une petite pierre et l'envoya d'un lancé dans l'eau. Elle se sentait perdue, comme toujours. Et seule. Toujours terriblement seule. Personne ne pouvait combler sa solitude. Elle avait même cesser de répondre à Lara, qui s'affolait un peu plus à chaque lettre sans retour. Ses parents étaient morts. Elle ne pourrait jamais les retrouver. Elle ne pourrait jamais se venger. Elle ne pourrait jamais les tuer. Sa vie avait perdu son sens. Qu'allait-elle faire, maintenant? Elle n'avait qu'à se laisser mourir à petit feu. Se consumer de douleur et de passion. De douleur à cause de ses parents. De passion à cause de son métier. Finalement, peut-être n'allait-elle pas mourir tout de suite. Elle avait tant à apprendre au département des mystères, tellement plus qu'en cours. Tally vivrait. Mais uniquement pour les Langues-de-Plombs. De toute façon, quoi qu'il arrive, elle ne s'en sortirait pas vivante. C'est sur cette pensée qu'elle laissa couleur une larme noire sur sa joue de porcelaine.
Contenu sponsorisé

Au pied du chêne, au bord du Lac - Page 36 Empty
Re: Au pied du chêne, au bord du Lac
Contenu sponsorisé, le  

Page 36 sur 70

 Au pied du chêne, au bord du Lac

Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 53 ... 70  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: Le Lac-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.