AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré
Page 1 sur 1
La Salle de Spectacle
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


La Salle de Spectacle

Message par : Morgan Delaube, Ven 16 Fév - 17:57



La salle, vue de la scène


Lorsque vous passez l'entrée de marbre blanc et noir, vous découvrez une salle spacieuse. Une multitude de tables sont disposées en demi-cercle devant la scène. En levant les yeux, vous pourrez apercevoir les balcons qui surplombent la pièce. L'ambiance est tamisée, seule une lumière rougeoyante et douce éclaire les lieux. Alors n'hésitez pas chers amis, prenez place, détendez-vous...

Et laissez-vous guider par la magie du cabaret !
 
Spectacle en cours : Vous pouvez découvrir en ce moment sur scène le groupe de danseuses.eurs et chanteuses .eurs disparates réunis par la passion qu'est l'art du Cabaret et de la Comédie Musicale.

Alors, vous laissez-vous tenter par le show ?

Par ici la musique

Vous pourrez aussi trouver des participations exceptionnelles sur la Scène

(L'entrée est à 1 gallion)


Dernière édition par Morgan Delaube le Mer 7 Mar - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Mered Adand, Lun 19 Fév - 21:27


rp avec Momo

Just dance


A force d’être matraquée de partout par des affiches promouvant le spectacle actuel de l’Occamy Doré, je finis par craquer. J’avais toujours aimé les artistes, surtout que là-bas mes émeraudes avaient de quoi être heureuses. A en croire les annonces, les danseuses étaient plutôt charmantes, célibataires serait du bonus. Sur un malentendu, j’amènerai volontiers la blonde du poster chez moi.

Je poussai les portes de l’établissement et fonçai m’installer sur une table au premier rang, faudrait pas que mes mirettes en ratent une miette non plus. Le show débutait sous peu, autant commander un verre avant de déranger le personnel pendant le divertissement. Je levai ma main comme une bonne élève histoire de me faire repérer. Une rousse passait rarement inaperçue mais dans le doute.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Morgan Delaube, Lun 19 Fév - 21:36


Le spectacle allait bientôt débuter. Morgan avait fait un dernier tour auprès des artistes pour leur dire Matière fécale. Ca faisait déjà plusieurs jours qu'ils étaient sur scène mais ils se débrouillaient aussi bien que lors du premier jour. Le Blaireau passait son temps en cuisine, il connaissait déjà le spectacle, il l'avait déjà vu, c'était lui qui les avait choisi donc bon... Mais voilà que les lumières se tamisent dans la salle et que le rideau s'ouvre. Les très grandes majorités des commandes étaient déjà servies et les stagiaires veillaient au grain à ce que chaque table ayant fini son plat passe rapidement au dessert. L'ancien Jaune et Noir s'occupait des réclamations, qui étaient inexistantes pour le moment et des nouvelles commandes.

Une main se leva au premier rang. Il fallait se dépêcher avant qu'elle cache la scène. Alors certes, une main c'est tout petit, mais il ne fallait pas trop déconcentrer les artistes. Alors le propriétaire se dirigea jusqu'à elle et découvrit que la tête ne lui était pas inconnue. Il lui souffla :

-Bonsoir Mered, ravi de te voir ! Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Mered Adand, Lun 19 Fév - 23:04


J'observais la décoration de la salle en attendant, létablissement avait un style particulièrement chic. Je fus sortie de mes rêveries par un homme. J'avais été remarqué et par n'importe qui s'il vous plait, le propriétaire des lieux en personne : Reyes ! Euh Morgan pardon. J'avais beau connaître ce fait, le voir devant moi à la place de ses stagiaires m'arracha un sourire.

« Bonsoir Morgan ! Merci, plaisir partagé. J'adore vos Fraisiers, tu peux me servir ça steuplait ? »

J'étais pas loin de rajouter et en vitesse aussi mais je me retins, c'est que je voulais pas rater le début du spectacle. Quelques mouvements de rideau m’indiquèrent que les comédien.ne.s étaient prêt.e.s à sortir de l'ombre pour profiter de la scène. J'espérais apercevoir plus de demoiselles que de mecs, vous savez pourquoi.  


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Morgan Delaube, Lun 19 Fév - 23:18


Le Blaireau s'inclina légèrement suite à la commande de sa collègue Phénix. Il l'a connaissait depuis un moment. En fait, il avait pas mal participer à la faire changer de bord. D'auror à Phénix, il n'y a qu'un pas, ou presque. En attendant, il n'était pas peu fier de lui. Il n'avait cependant pas participé plus que ça à la formation de la rousse, il était occupé à gérer d'autres affaires un peu plus urgentes, tel que le Refuge, ce nouveau quartier général à Pré-Au-Lard. Le propriétaire passa derrière le bar et attrapa l'eau pétillante, le sirop et le sucre. Il allait servir à Mered la nouvelle version du fraisier, celle qui n'était pas surchargée de sucre. La carte allait bientôt être remaniée mais il fallait d'abord la finaliser avant de la proposer. Sur le plan de travail il versa le sucre, trempa les bords du verre dans le sirop puis dans le sucre roux avant de remettre le verre à l'endroit. Il versa un fond de sirop qu'il recouvra d'eau pétillante. Il planta des fraises le long du bord du verre avant de rajouter un brin de basilic. Au passage il remplit un verre de jus de mandarine. Ca c'était pour lui, son petit pécher mignon.

Morgan attrapa la préparation à bouchée au saumon et en versa dans les moules. D'un coup de baguette il les fit cuire comme il fallait et les déposa dans une assiette décorée d'une peinture d'occamy qui volait autour du bord de l'assiette. Il déposa un citron vert découpé en quart de façon harmonieuse et rajouta un petit bol de noix de cajou, un petit plaisir qu'il s'offrait ainsi qu'à sa compagnie d'un soir. Après tout, qui n'aimait pas les noix de cajoux ? Il prit l'assiette en main sur laquelle il déposa le verre de miss Adand. Tel un serveur portant son plateau, il prit l'assiette d'une main, paume vers le plafond, et son verre de jus dans l'autre. Il retourna jusqu'à la table du premier rang et déposa le tout devant la rousse avant de déposer son verre à côté.

-Et voilà pour toi. Ca fera huit mornilles. Les noix de cajou c'est cadeau de la maison. Fit-il en tirant une chaise discrètement avant de s'asseoir à la table de sa collègue. Je vois que tu ne veux pas perdre une miette du spectacle. Ils sont très bon. Ils reprennent des comédies musicales moldus, dans la tradition du cabaret. D'ailleurs, il y avait des sorcières qui ont tourné dans ces films à ce qu'on raconte. Tu t'y connais un peu en film moldu ? chuchota-t-il tandis que les premières notes de de Mein Herr résonnait dans la salle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Mered Adand, Mar 20 Fév - 0:18


Etant moi-même serveuse au Chaudron Baveur, j’appréciais davantage le fait d’être dans la peau de la cliente. Morgan avait de la chance, je ne fis pas la chieuse désirant un cocktail particulier mais sans ceci et avec ce truc en plus pour au final avoir une boisson qui n’avait plus du tout le contenu de son nom. Et le pire était que bien souvent le mélange avait perdu de sa saveur et que ça me retombait dessus. Ma patience était mise à rude épreuve dans ce métier, heureusement que les courbes d’Anna m’aidaient à tenir le coup et que mon loyer nécessitait mon salaire.

Le brun fut d’une efficacité redoutable, mon fraisier me rejoignit rapidement, tout comme ce nouveau frère d’arme qui décida de s’attabler à mes côtés. Ma foi sa compagnie n’était pas déplaisante, tant qu’il ne me perturbait pas durant le spectacle. Il avait même envie de faire la conversation, j’étais réellement une privilégiée. Il avait tout deviné de mes intentions à mon placement judicieux. Je paierai ma note en partant, si délicieux que ça ne saurait probablement pas l’unique commandé de ce moment. J’avais déjà bu la moitié snif.

« Vu les pubs placardées un partout, j’ose me dire que ça va être super. », j’attaquais les noix de cajou désormais. « Ah ouais ?! Ça m’étonne pas vraiment en fait, tu sais que les moldus sont doués pour ce genre de chose. C’est pas très développé chez les sorciers, dommage. », depuis le temps que je criais haut et fort le talent des moldus, j’en tenais une nouvelle preuve. « J’suis pas une grande cinéphile, j’ai été élevée dans les livres que ça soit chez mes parents ou à Poudlard. C’est bien pour ça que je reste noyée dans les bouquins. »

Le brouhaha cessa pour laisser la musique atteindre les oreilles des spectateurs. Je comptais me taire pour admirer les belles créatures mais avant je fus tentée de demander une faveur à Morgan.

« Tu me présenterais les artistes dans leurs loges après ? »

L’idée était de les féliciter voire d’envisager plus si affinité. Bien sûr je ne lui dis rien de tout cela, possible qu’il s’en doutait, nos homosexualités respectives n’étaient plus secrètes entre nous.  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Morgan Delaube, Mar 20 Fév - 0:30


Le Blaireau sourit. C'était donc ça qu'elle avait en tête. Remarque, Morgan aussi y avait tenter, depuis qu'il s'était mis d'accord avec Shae pour dire que leur relation n'était pas exclusive. Y'avait vraiment de beaux spécimens dans le tas, surtout ceux qui faisait le Six et le Cicero du Cell Bloc Tango. Ils avaient la souplesse et le côté extraverti des danseurs, un vrai plaisir. Il savait aussi que du côté des filles, il y en avait quelques unes qui se laisseraient facilement tenter par le charme de la rousse. Bien sûr qu'il lui présenterait, les amis sont là pour ça non ?

-Hummm je suis sûr qu'ils seront ravis de voir quelqu'un qui a apprécié leur spectacle. Mais crois moi, il vaudrait mieux que tu leur laisses le temps de prendre une douche avant. Certaines sont très... Extatiques. Mais bon, tant que les loges sont remises en état après coup, moi je ne vois et ne sais rien. Fit-il dans un clin d'oeil. Oh, elle faisait ce qu'elle voulait, il s'en fichait. Mais gare à ceux qui laissaient sa propriété en désordre, ça bardait sec à celui qui oserait s'y tenter.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Mered Adand, Mar 20 Fév - 1:13


Je ne savais pas si c’était le fait d’avoir quitté l’école ; de partager une grande partie de nos idéologies ou encore le fait que nous étions tous deux homo mais Morgan était un homme que j’appréciais. Pas autant que Galway, le numéro un de mon cœur, cependant vu ma misandrie il pouvait s’estimer heureux. Par contre il avait l’esprit mal tourné, à moins que ça ne soit moi. Enfin je n’avais pas l’attention de me taper une donzelle dans les loges hein ! J’étais pas une sauvage ! On ne m’attrapait pas si facilement, la faute à certains amours passés douloureux.

« Cool ! D’acc on leur laissera du temps, ça me va. Et va pas te faire des idées hein ! Il se passera rien dans les loges, j’veux juste les féliciter voire chopper un numéro au mieux. Pour qui tu me prends ?! »

Il m’avait vexé à me considérer comme une morte de faim. Je construisais mes relations même si la dernière datait un peu et que mes hormones me travaillaient. Si seulement j’abordais ma mangeuse d’yeux, ça pourrait m’éviter tous ces tourments dans ma tête. En tous cas, c’était pas la meneuse de revue qui allait me remettre d’aplomb. Cette femme blonde était ma-gni-fi-que.

« Chut ça commence, on fera le point à la fin. »

* Deux heures plus tard *

J’étais debout, j’applaudissais fortement pour remercier les artistes. Leurs prestations fut géniale, tous et toutes avaient géré, j’avais des étoiles dans les yeux. Après cinq minutes d’échanges à coup de signes de mains et révérences, la troupe disparut dans les méandres derrière la scène. Je me rassis puis interpellai le Phénix.

« Quel show ! Waouh ils envoient ! T’as déniché de véritables génies Morgan. » L’excitation retomba doucement, avant de remonter en flèche, je n’avais pas oublié sa promesse. « Plus qu’à attendre le temps de leur douche pour aller les voir. De quoi boire un coup ! Tu m’ressers un Fraisier steuplait ? Et prends toi ce que tu veux, je t’invite. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Morgan Delaube, Mar 20 Fév - 1:31


L.A. de Mered

Comme il s'en doutait, le spectacle fut fabuleux. Morgan n'était pas un grand artiste, quoiqu'il possédait quelques petits talents latents, mais il préférait laisser la scène à ceux qui avaient un véritable potentiel. Et autant vous dire que le Blaireau les repérait assez vite. Et ceux là étaient vraiment doués. Il applaudit avec Mered qui semblait pleine d'entrain. Il lui semblait en avoir remarqué une qui lui avait tapé dans l'oeil. Pour sûr qu'il allait lui présenter. Lorsque les applaudissements retombèrent, les gens commencèrent à se lever pour aller payer leurs additions ou se resservir à boire avant d'y aller. Les employés géraient très bien cela. Quant à l'ancien Jaune et Noir, il se leva pour aller préparer la commande de son amie.

Un aller retour au bar plus tard il revint avec le Fraisier, des carreaux de chocolat qu'il avait mis dans un joli bol en forme de demi coquille d'oeuf d'Occamy et un verre d'eau.
-J'suis le patron ici, je peux me servir comme je veux dans les réserves. Je te remercie pour ton invitation mais je décline, j'essaie de tenir un régime. Fit-il en tapotant la brioche qui perçait à travers sa chemise. Ca élève ta note à 16 mornilles du coup. Allez, santé ! dit-il en trinquant avec la rousse, la regardant dans les yeux pour conjurer une vieille croyance française avant de boire un coup.

Ils échangèrent quelques banalités jusqu'à que les verres se vident, puis le propriétaire se leva, invitant Mered à en faire de même.

-Je pense que nous pouvons y aller, suis moi. Le Blaireau monta sur la scène via un petit escalier qui se trouvait à droite et passa derrière le rideau, tenant le passage à son invité. Il s'arrêta deux secondes, faisant face à sa collègue : Je te préviens, elle n'a pas eu la vie facile. Elle s'est échappé de son mari il y a peu, un vrai c*nnard. Elle est très douce sinon. Je suis sûr que vous vous entendrez bien.

Traversant les coulisses il descendit jusqu'aux loges où la plupart des gens attendaient pour la douche. Les deux danseurs que Morgan connaissait bien lui lancèrent un sourire avant d'apercevoir la rousse. Ils retournèrent dans leur loge. Il haussa les épaules et chercha du regard celle dont il avait besoin. Il aperçu ses cheveux blonds clairs, presque blancs, en train de se faire brosser devant un miroir. Il invita Mered à s'approcher avant de lui souffler.

-Iris tu as été géniale ce soir. Et il n'y a pas que moi qui le dit. Laisse moi te présenter Mered Adand. Je crois qu'elle aimerait te parler un peu. Moi je vous laisse faire connaissance, je crois que Allan et Erik ont besoin d'un coup de main pour retirer leur costume. A tout à l'heure ! dit le benjamin Delaube avant de se diriger vers les deux artistes qui s'étaient réfugiés dans la loge à son arrivée. Il toqua avant d'entrer, refermant la porte derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mered Adand
avatar
Modération GSerdaigle
Modération G
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Mered Adand, Mar 20 Fév - 3:04


Morgan déclina mon offre. Je fus un poil déçue, patron ou pas, un cadeau ne se refusait pas. Il sut se faire pardonner en apportant du chocolat pour satisfaire ma gourmandise. De morphologie normale, j’avais tendance à bien manger malgré tout, merci métabolisme de ne pas stocker toutes ses graisses. Après avoir grignoté en indiquant au propriétaire mes passages favoris de la prestation, je sortis un gallion pour payer ma note.

« Prends au moins la mornille bonus pour le service rendu. Au pire, tu la fileras à ta stagiaire préférée. »

Il se débrouillerait pour choisir et de gérer les différents égos. Le mettre dans l’embarras pour un mini pourboire m’arracha un sourire, je m’amusais comme je pouvais. C’était surtout là pour évacuer mon stress, bien que je fusse l’initiatrice de la demande, j’étais angoissée à l’idée de rencontrer ces déesses, surtout leur reine. Quand faut y aller, faut y aller, je suivis le brun comme son ombre pour découvrir cette lumière.

« T’essaierais pas de me caser par hasard toi ? Car à t’écouter tu me la vends comme une femme parfaite. Avance donc ! »

Elle était jolie c’était un fait indéniable mais je savais que trop bien que le physique ne faisait pas tout. Arrivés sur place, elle était hypnotisante, comme un ange inaccessible, sauf que Morgan était bien décidé à jouer les entremetteurs. Elle s’appelait Iris, nom de fleur aux jolis pétales. A peine présentées que mon confrère disparut ! La pâle rousse était devenue pivoine, bien gênée devant cette femme.

« Euh... B… Bonsoir. », balbutiais-je avant de me reprendre, elle allait pas me manger ! « Vous avez été géniale ! J’ai adoré. »

Elle me répondit par un sourire ravageur puis de me remercia en m’offrant une bise. Touchée par mon attention, la demoiselle me proposa de me payer un verre. Nous discutâmes une trentaine de minutes avant de nous séparer, la fatigue la gagnait. Je rentrai dans mon appartement et fis de beaux rêves, la Miss n’était pas physiquement dans mon lit mais mon esprit en décida autrement.

Fin de rp, merci Momo ♥
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Ulysse Daiklan, Dim 1 Avr - 20:52


PV Max & Kathee

J’avais simplement haussé les épaules lorsque la serveuse nous avait notifié l’absence de ragout d’écureuil. Dommage, je me demande quand même quel goût ça a.

Mais vous savez. Je suis con. Pas genre con, méchant gratuitement. J’aime pas faire du mal, vraiment pas. Alors quand je vois Miss Valdrak s’éloigner comme si je l’avait brulé au fer blanc, j’ai froncé les sourcils. Parce que quand même, ça se voit quelque part, lorsque le regard de quelqu’un se fige, et que le tissu qu’il serre entre ses doigts se froisse encore plus. Comme si sa main tentait de reproduire un état : froissé. Du même genre que des sentiments que l’on aurait malmenés ou de quelqu’un à qui l’on aurait fait une mauvaise remarque. Froissé.

En contraste avec une moue amusé de son amie, comment c’est possible ? L’une qui semble blessée et l’autre qui semble amusée. Le contraste est gênant, même pour moi qui n’ai ce soir en tête que le gout de l’alcool et de la viande bien cuite. La serveuse est partie, sans demander son reste. Peut-être n’as-t-elle-même pas eu le temps de remarquer ce qu’il s’était produit qui sait ? Moi je ne sais pas.

Je fronce les sourcils à l’écoute de la phrase du Garde-Chasse. Quoi ? C’est moi qui lui ait coupé l’appétit ? Mais non ! Je me lève et fait face à la dem… dame ? Rha je sais pas. Bref, celle en face de moi.

- Non s’il te plait reste. Si j’ai dit un truc de mal explique moi, mais visiblement Kathee tenais à ce que tu manges avec nous.

Manquerait plus qu’elle réponde « ah non, moi je m’en fiche, a plus Max ! » et j’aurais l’air d’un parfait abruti. Non mais après tout, elle en est capable, j’en suis sûre. Regardez son changement d’attitude tout le temps. Je m’approche de la demoiselle aux cheveux courts et me penche vers elle pour parler plus bas.

- En plus, elle commande un Pink Lady alors qu’elle m’a dit qu’elle voulait boire la tasse. Peut-être qu’elle ne se sent pas bien.

Oui, je joue toutes les cartes. Puis c’est pas comme si elle le voulait pas. Apparemment je suis la seule gêne. Peut-être la faire rire marcherait ? Je sais pas trop. Je me recule avec un air malicieux dans le regard.

- Tu ne voudrais pas la laisser avec un élève de Gryffondor complètement irresponsable quand même ?

Ah on pourrait limite voir mon auréole au-dessus de ma tête. En fait le pire, c’est que je le pense. Je suis complètement flippé à l’idée qu’un truc se passe cu oup. Imaginez y’a un incident et Valdrak m’en veut jusqu’à la fin de ses jours ? Elle en parlerait à tout Poudlard, ça remonterait jusqu’au ministère, puis je me ferait expulser et blacklisté de partout ! Obligé d’être exilé dans je ne sais quel pays nordique afin de survivre à la chasse du gouvernement et pouvoir me nourrir. Faire des choses horribles pour des gros monsieur sentant la vodka… oh mon dieu.

Heureusement la serveuse – Jolie elle aussi, à croire que tout le monde est beau dans ce monde- arrive et distribue nos plats sur la table, comme si de rien n’étais. Parfaite distraction pour ma part. Surtout pour mon ventre qui se met immédiatement à grogner en sentant l’odeur qui s’échappe de mon plat.

- Allé, dit oui. C’est déjà servi et en plus ce soir c’est moi qui régale ! Et si tu veux pas te faire inviter dis-toi que c’est pour te faire pardonner ? Hein ?


Un dernier regard suppliant avant de retourner à ma place et de sentir mon plat. Je lance un regard à son œuf en chocolat l’air de dire « Si tu le mange pas, moi je le fait ! alors choisis » et de re-saisir mon verre pour boire en attendant la réaction des filles. Espérons que du coup je les ait pas toutes deux fait fuir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kathleen Gold
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Kathleen Gold, Sam 2 Juin - 0:46


C'est
particulier comme ambiance.

C'est le moins que l'on puisse dire, entre la sage
Femme de Fortune et le jeune sur lequel tu as jeté ton dévolu.
Tu es littéralement entre deux chaises même si tu aimerais faire meilleur usage de ce qui est donc au milieu.
Être bloquée au centre est toujours compliqué, souvent un de trop dans trois, mais à part dans la famille les meilleurs plans sont en trio après tout. Entre la jeunesse et l'expérience, celle qui guide et celui qui expérimente, quoique la maîtrise reste à prendre dans leur jeu de chat et de la souris, possiblement perché et il est temps de libérer la proie givrée.

Tu écoutes le rouge demander à l'oiseau de rester, et tu te demandes si vous n'êtes pas en train de créer une nouvelle cage, un petit guet-apens pour une petite chose. Est-ce l'alcool ou bien les souvenirs qui te rendent plus ardie, devant celle que tu respectes mais que tu n'arrives pas à saisir, aucune idée.
Tu ne tournes pas la tête, trop de mouvement, tu préfères t'économiser pour ce que tu espères voir arriver ce soir.
Faire tourner sa jambe, sentir le poids du talons - forme humaine, plus sirène juchée vers le haut et les étoiles qu'à plat-maussade - et
Léger
Grincement.
Les pieds contre le parquet, de la chaise ou de la cheville, aucune idée
Un raclement, presque un bruit de gorge, qui réveille un peu les airs tristes de cette soirée.
Tu finis de repousser la chaise à côté de toi, donner une place,
Tu ne seras plus au milieu, plus difficile à atteindre mais moins enfermée,
Et saisis le verre que l'on te présente.
Lady, sûrement pas rose comme les mélodies qu'il faudrait instaurer, mais la couleur va bien à tes lèvres pendant que tu sirotes.

- Le navigateur a raison, tu sais. Prends place.

Sourire un peu taquin, celui des livres non animés, où la magie est différente de l'autre côté. Un espère de rire en dents de scie.

- De plus, ne manque pas une occasion de te faire inviter. Trop de scrupules te tueront. Peu éthique, mais économique.
Peut-être même
Plaisant.


Tu n'as toujours pas tourné la tête vers eux, ne te faisant pas assez confiance pour ne pas laisser ton regard dériver vers l'un ou l'autre, mais les inflexions de ta voix, en bulles qui montent à la tête et descendent dans les sons, un bruit un peu différent, un sens dans l'intonation, le chant de l'oiseau et les murmures du blond te servant d'inspiration. Plaisant et un peu gênant, mais irresistible,
Entre les deux formes de distractions.

Tu bouges enfin la tête, tu sens ta nuque bouger, tes épaules se révéler, et nouveau sourire. Tu rencontres des yeux le seul supposé membre fort de l'assemblée afin de croiser ton amie, et nouveau sourire, sincère et plus net, moins
défini
Etrange distinction entre les facettes,
Celle en contrôle qui parade en sarcasme et papillone, en cherchant une nouvelle fleur ou se poser avant de les délaisser
Et plus en retrait, qui réfléchit en battement - impulsions, et laisse plus de place aux autres belles plantes.
Parce qu'elle a décelé les deux, tu lui dois plus de spontanéité, meilleur traitement aussi.

-Mais rien ne t'empêche de refuser de te laisser acheter à la fin.

Tu tends la main pour l'aider à s'installer, demande mais presque ordre pas si subtil de suivre.
Tu ne peux pas t'en empêcher cependant,
De te rediriger un peu vers l'autre,
Pointer du menton le plat qui gît pour le ramener à sa place toute indiquée
Bien choisie
A côté.

-Je ne compte pour ma part ne pas passer à côté.

Siroter l'essence de noblesse pour essayer de t'en donner un peu
Garder contenance
Et reculer dans la chaise.

-Je pense qu'avec un aigle en point commun, peut-être que nous arriverons à faire quelque chose de nous deux.

Tu as envie de tenir les rênes sans heurter, un peu difficile de trouver un cavalier pour la soirée, les montures deviennent difficiles à trouver,
Et tenter de ménager les deux représentations de ce que tu veux être ce soir.
Tu suffoques un peu,
Peut-être est-ce toi qui as décidé de placer un piège autour de toi
Les barreaux en forme de
Beau
Et de Feuille.
Revenir en haut Aller en bas
Max Valdrak
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


Re: La Salle de Spectacle

Message par : Max Valdrak, Lun 11 Juin - 17:21


Chercher un échappatoire. Culpabilité montante. Mots du rouge impactants. L'impression que la cage se construit doucement autour de toi. Chaque mot un nouveau barreau. Chaque regard insistant un nouveau lien. Je ne pouvais plus bouger. Je me sentais mal. Déchirée. Prise doucement au piège.

Mots de la verte. La porte de la cage se formant. Mots continuant elle se fermit tranquillement. Je voulais sortir. Trop tard. Je ne pouvais plus. Prison refermée. Aucune issue possible. Je tentais de m'envoler sans résultat. Que pouvais-je faire? Rien je ne pouvais rien faire.

Je me laissais faire. Assise un peu de force sur la chaise. Regard un peu dans le vide. Me demandant ce qui pouvait m'arriver maintenant. Essayant de ne pas regarder le lion. Ses mots sur l'écureuil encore en travers de la gorge. Main à la nuque. Rencontre avec cicatrice récente. Se retenir de l'ouvrir.

Non ne fais pas cela. C'est tentant mais oublie. Avance. Ne te laisse pas tenter. Ne te laisse pas sombrer. Les mots ne devraient pas tant t'impacter. Tu es plus forte que cela. Aller relève toi. Tu peux le faire. Tu peux...

Retirer la main comme si la peau venait de bruler. Une seconde de plus et le sang perlerait. Jouer avec la montre. Se focaliser sur une chose. Attendre le repas. Manger et repartir. Essayer de passer un bon moment. Tenter d'oublier. Mais savais-je oublier?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: La Salle de Spectacle

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 La Salle de Spectacle


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: L'Occamy Doré-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.