AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 1 sur 6
Conférence de Presse
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Conférence de Presse

Message par : Personnage, Lun 12 Mar 2018 - 15:29


Ouverture du sujet autorisée par Luke

Plusieurs semaines après l'élection du nouveau Premier Ministre et le renouvellement d'une partie du Magenmagot, une conférence était organisée dans le but d'informer et de consulter les citoyens de la communauté magique. Pour le début de son mandat, le ministre Belt souhaitait mettre l'accent sur la sécurité et c'est sur ce sujet que les discussions seraient axées.

La conférence se déroulerait au niveau deux du Ministère, dans le département de la justice magique où une salle avait spécialement été préparée pour l’événement. Avant d’accéder aux ascenseurs qui menaient aux différents étages, les visiteurs devaient passer par le bureau de la sécurité, dans l’atrium, afin de récupérer leur badge de visite floqué de leur nom et du motif de leur présence au ministère. Le gardien ne manquerait pas d’informer chaque arrivant de le porter bien en évidence.

Pour l'heure, la salle de conférence était encore vide. Seuls les employés du département déambulaient dans les couloirs, vaquant à leurs occupations habituelles. Mais un flot de visiteurs ne tarderait sans doute pas à envahir le niveau deux et à rompre la quiétude qui régnait encore.

La salle n’était pas très grande mais permettait néanmoins d’accueillir une bonne centaine de participants assis. Comme pour le reste du bâtiment, la décoration était somptueuse et d’un autre temps. Des boiseries recouvraient la partie basse des murs et des moulures venaient décorer le plafond et les différents lustres dorés qui y étaient accrochés.

Tout au fond se trouvait un long bureau métallique, aux courbes contemporaines, dernière lequel trônaient quatre fauteuils. En face étaient placés une dizaine de sièges, plus confortables que les autres, destinés aux invités de marque : propriétaires d'établissements et personnalités du monde magique. Ces sièges, magiques, avaient la capacité de repousser les personnes s'y installant sans y être autorisés.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Artemis Lhow, Lun 12 Mar 2018 - 15:57



LA mutuel avec Arty Wildsmith


De l'agitation, du bruit et des pas pressants qui traversent les couloirs. Depuis quelques heures déjà, l'ensemble du département était en effervescence. Dans quelques minutes les portes du ministère seront grandes ouvertes, la sécurité poussée à son maximum et un flot discontinu de visiteur se présentera pour assister à la première conférence de presse de notre nouveau ministre. Le thème de la conférence ? La sécurité. Il a choisi son moment ma parole ... dans un souffle je me lève et traverse mon bureau d'un pas résigné. Comme si le danger n'était pas déjà suffisamment grand comme ça, il fallait en plus qu'il fasse ça en public ! Ces politiciens ont décidément de bien drôles de notions de la « sécurité ».


Sans un mot je verrouille la porte de mon bureau et m'en vais frapper à celle de mon unique collègue. Quand je vous dit qu'il avait choisi son moment pour aborder la notion de sécurité ... je passe la tête par l’entrebâillement de la porte et lui signifie d'un mouvement de tête que l'heure est venue. Il me suit sans un mot et nous traversons les couloirs du département de la justice jusqu'à pénétrer dans la salle qui avait été soigneusement préparée pour le discours et la séance de questions réponses du ministre Belt. Une centaine de chaises étaient disposées proprement dans la salle. Comme d'habitude, les premiers rangs étaient joliment reçus, avec de jolies chaises rembourrées les jolies fesses du gratin. Qu'on soit clair, je n'ai rien contre eux ... mais j'ai d'autres choses à faire.


Après, il s'agit du grand patron alors on peut difficilement refuser une requête de sa part voyez ? « Ouvre l’œil, ne prend aucun risque surtout et ... Fibula Loquor Filatim Arty Wildsmith. Inutile de nous déplacer ou de crier au-dessus des autres pour communiquer comme ça. » Je me place légèrement à droite du grand bureau métallique tandis qu'il se place au même niveau sur la gauche. Baguette à la main, les yeux rivés vers la porte en attendant les premiers venus. « Pas trop stressé ? »

Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Conférence de Presse

Message par : Morgan Delaube, Lun 12 Mar 2018 - 16:03


L.A. Mutuel avec Shae

Morgan fit craquer sa nuque tandis qu'il éteignait son réveil. Shae, encore enroulé.e sous la couette, fut son premier obstacle avant de sortir du lit. Un baiser volé et le Blaireau sortit du hamac qu'il avait installé la veille dans son cabaret. La plupart des lits étaient pour les serveurs ou stagiaires et les elfes de maisons, aussi avait-il préféré les laisser à ceci. Le hamac était un objet qu'il appréciait beaucoup et qu'il trouvait très confortable pour se reposer. Passant rapidement à la salle de bain, il fit un brin de toilette avant de s'habiller. Il prépara rapidement un petit déjeuner avant d'être rejoindre par la personne qui partageait la plupart de ses nuits. Ils échangèrent des banalités, firent par de leur appréhension ou questionnements sur cette conférence de presse à laquelle ils avaient été invités tous les deux. En général, l'ancien Jaune et Noir restait plutôt en retrait par rapport à ça, il n'aimait pas trop la foule et préférait lire les journaux ou des retranscriptions écrites. C'était plus simple. Mais il ne pouvait pas refuser une invitation, et puis, il ne serait pas seul. Sait-on jamais aussi que cela pourrait être utile à l'Ordre.

Le sorcier c'était mis sur son 31; costume, cravate, et même un coup de peigne. Il fallait faire bonne figure ! Un insigne en forme d'Occamy était accroché à sa veste, pour rappeler à tous qui il était. Une fois que les deux tourtereaux prêts, ils se rendirent jusqu'au Londres moldu puis prirent les transports en commun, direction l'entrée des visiteurs au Ministère. La cabine téléphonique ne fut pas un problème, au contraire, les deux corps serrés l'un contre l'autre, des idées qui ne prendraient pas vie germaient déjà. Une fois dans le hall, ils présentèrent tous les deux leurs invitations. Le propriétaire du Cabaret attacha le badge comportant "Morgan Delaube - Conférence de Presse" sur l'autre côté de sa veste, celui où il n'y avait pas l'occamy, et rejoignit les ascenseurs. Il n'était jamais allé plus loin que le hall d'entrée, aussi fut-il plutôt surpris quand la cabine recula avant de monter. Non pas qu'il était claustrophobe, mais il n'était pas super à l'aise là dedans et fut très content lorsqu'il put enfin sortir. Reprenant contenance, il précéda Shae pour entrer dans la salle et trouva rapidement les sièges qui leurs étaient assignés. Ils semblaient assez confortables ! Les deux amoureux s'installèrent en silence et se mirent à bavasser en attendant que tout le monde soit là.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Elly Wildsmith, Lun 12 Mar 2018 - 16:52


LA d'Evan - LA d'Art

Grincer des dents, parce qu’il fallait y retourner. Traîner ses pattes dans le Ministère, dédales tant de fois parcourus, tant de fois explorés. Tes doigts frêles enserrent la main puissante de ton compagnon, qui se veut rassurante. Un regard simple, un sourire qui te dis tout alors qu’il te guide peu à peu dans ce niveau que tu connais pourtant par cœur. Mais là, la bile au bord des lèvres, quelques spasmes qui secouent tes entrailles.

Tu tentes de calmer ce jeu intérieur qui se fait, ce duel que ton organisme contenait. Ton choix avait été fait, depuis cette nuit-là où tout avait basculé. Tu fermais les yeux, expirait d’un long soupir. Vous aviez passé la sécurité sans problème : vous n’étiez, après tout, que deux sorciers parfaitement lambda. Il te glisse un murmure « Ça va aller, t’es sure ? On peut partir … ». Tes lèvres rouges, auparavant coincées dans un rictus de souffrance, laisse apparaitre un sourire, une simple réponse. Pas besoin de mot quand l’Autre comprenait tout ce qu’il y avait à comprendre.

Prestement, vous vous éclipsiez dans le fond de la salle, à gauche, nulle raison de se trouver au-devant puisque, de toute façon cela ne gâcherait sans doute rien à l’écoute. C’était important, d’écouter, non ? Enfin, cela te semblait important en tout cas. Ton regard passa sur la tête des quelques invités déjà présents, avant de s’arrêter sur eux. Eux que ton regard ne quittait plus désormais. Et ton regard est surpris, de croiser d’autres yeux, qui te fixent également. Artemis. Sourire discret, sourire narquois. Signe de tête poli, il était l’un des tous premiers que tu avais emmené dans cette danse au Ministère. Et désormais, c’est lui qui dansait. Tu te doutais bien qu’il n’aurait aucun mal à assurer la sécurité du lieu.

Tu te penches vers Evan, et murmure à ton tour « Je ne suis plus certaine que ce soit une si bonne idée ». Retardé un retour au Ministère, cela aurait été compliqué d’y revenir après. Déjà que, sur la fin, il devenait compliqué pour toi d’y travailler tant tu étais bousculée par ce qu’il t’était arrivée. Ce qui t’avais mené à ce choix, irrémédiable. Et ta main, un peu plus, se resserre sur la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Evan
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens
Loup-garou


Re: Conférence de Presse

Message par : Evan, Lun 12 Mar 2018 - 17:59







Le Ministère de la magie. Une conférence de presse. Un renouvellement ministériel après le départ de Pétrus, et bien des interrogations sur celui qui allait lui succéder. Si le nom ne t'était pas inconnu, car il se trouvait être le fils de Mike, tu ne savais pas vraiment pour autant quelles étaient ses ambitions politiques, et son orientation magique.

La conférence devait être axée sur la sécurité d'après les premiers échos, ce qui paraissait logique compte tenu de la nature de la dernière qui avait eu lieu. Cette fois, tu t'y rendrais avec ta compagne. Et tu savais, que pour elle cela aurait une signification particulière.

Après tout ce que vous aviez traversé, après ce qu'elle avait subi, vécu, après ces douleurs qui revenaient la hanter dans des nuits sans sommeil, pour elle c'était la signification de retrouver cet atmosphère devenu invivable.

Passer les différents contrôles ne fut qu'une formalité, et c'est dans les couloirs du second étage que vous déambuliez. Mains croisées, ton regard qui régulièrement la couvait, comme t'assurant qu'elle allait bien, de peur que ces murs ternes viennent faire ressurgir des fantômes cauchemardesques.

Tu lui offres un bouquet de mots, t'inquiétant, de la santé de ton aimée. Un de ses sourires à colorer le monde te parvint en guise de réponse, et vous reprenez votre marche vers la salle où se tiendrait la conférence.

La pièce relativement vaste et suffisamment éclairée pouvait contenir aisément plusieurs dizaines de sorciers. Si des petites mains du ministère s'affairaient à droite à gauche, bon nombre de sièges étaient inoccupés.

Avec ta belle, vous allez vers le fond sur le côté gauche, gardant une certaine distance avec la scène où, la fois précédente, elle avait été amenée à aller dessus pour recevoir une décoration. Tu captes l'échange de regards qui se fait, entre Elly et Artemis plus loin devant que tu apercevais.

Alors tu fais un signe de tête à l'homme, en guise de salut. La dernière fois que tu l'avais vu, tu avais enquillé quelques verres avec lui, d'ailleurs c'est à ton narrateur de répondre au rp mais soit. Tu n'oubliais pas un lointain passé que lui avait intérêt à avoir définitivement oublié. Sinon son insigne d'Auror pourrait magiquement se décrocher de son uniforme pour aller se loger plus ou moins délicatement dans un endroit bien obscur de son anatomie.

Et ta compagne vient te murmurer quelques mots, et tu comprends toute l'angoisse qui la possède. Entre les souvenirs et les douleurs ancrés au fond d'elle, et tu sens qu'elle presse davantage ta main. Alors tu lèves vos deux mains jusqu'à tes lèvres et laisse un long baiser sur la sienne, plongeant ton regard dans le sien sur un lit de douceur, avant de lui murmurer à ton tour.

« Si ça devient trop oppressant tu me le dis, et on s'en va. C'est qu'une conférence après tout, l'essentiel est que tu ailles bien, le reste n'a pas d'importance à mes yeux ! Alors hésite pas... »

Tu restais à regarder ta belle, tes deux mains autour de la sienne. Tu ne voulais pas que ça soit un calvaire pour elle d'être là, et tu savais que les différents journaux se feraient un plaisir de relayer la conférence en long et en large. Alors tu souhaitais juste qu'elle se sente bien, et tu ne lui en voudrais pas une seule seconde si vous deviez retourner chez vous, loin de ces fantômes qui dormaient encore en ces murs.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Conférence de Presse

Message par : Finrod Elensar, Lun 12 Mar 2018 - 18:15


Nouveau départ ?


Avec plein de gens



Quelle belle ironie d'être invité à la Conférence de Presse du Ministre. La soirée chez le nouveau puissant couple avait été intéressante mais Finrod restait quand même dubitatif quant aux projets flous de ces personnes fraîchement élues même si l'une avait sa confiance. Maintenant, il restait à voir comment tout cela se déroulerait concrètement.

Pour éviter d'être appelé en urgence à sa boutique, l'ancien Serpentard s'était assuré qu'elle n'ouvre pas en ce jour particuliers. Un magnifique parchemin ornait la porte vitrée informant les clients que c'était exceptionnellement fermé. Et ce ne serait pas ces deux employées qui seraient mécontentes d'un peu de repos. Pressé, le jeune homme s'était préparé en toute hâte. Il s'était vêtu de manière sobre. Pas question d'attirer l'attention. Une simple robe d'un violet sombre, le crâne chauve nu, pas de perles ou de capuchon. Seules les marques de brûlures étaient visibles.

Et voilà le grand hall du Ministère. Cela faisait un moment que Finrod n'y avait pas mis les pieds. Il leva la tête pour regarder autour de lui et noter les éventuels changements mais il n'y avait pas grand ou alors cela lui échappa. Qu'importe, il fallait se rendre là où les choses intéressantes allaient se passer. Il ne mit d'ailleurs pas longtemps pour trouver l'endroit où se déroulaient les festivités. Il remarqua qu'il n'était pas le premier sur les lieux néanmoins, il manquait encore beaucoup de monde. Puis il vit Evan et Elly, le duo inséparable. Profitant du calme régnant, il alla à leur rencontre.

- Bonjour vous deux. Intrigués par ce qu'il va se dérouler ? Dit-il, direct. Les banalités n'avaient pas leur place ici selon le Fourchu.
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Conférence de Presse

Message par : Ebenezer Lestrange, Lun 12 Mar 2018 - 18:43


La dernière fois qu'il s'était rendu au ministère de la magie, c'était pour passer son permis de transplanage. Il s'y était d'ailleurs rendu en transplanant et avait 17 ans. Là, il en avait 23 et était toujours mal à l'aise dans ce lieu beaucoup trop... Trop tout. Il y avait la justice, le gouvernement, les aurors et Ebenezer n'aimait pas trop tout ce qui touchait à ça justement, il aurait préféré qu'il n'y ait pas de ministère ni de ministre et qu'on laisse les sorciers faire ce qu'ils voulaient. Dans une moindre mesure, il aurait préféré que la conférence se tienne ailleurs, comme la dernière fois. Il ne venait que pour pouvoir dire "j'y étais et donc j'ai le droit de critiquer" puis parce qu'il était un peu curieux aussi.

Le nouveau ministre était Luke Belt, Ebenezer ne le connaissait pas personnellement mais, outre qu'il trouvait le nom de famille assez vestimentaire, quelques sinistres rumeurs étaient parvenues à ses oreilles. Fondées ou non. Plus jeune encore Petrus, plus arriviste encore peut-être, il faisait très joli sur la photo de son programme de campagne, une vraie petite gravure d'homme politique-jeune premier sérieux idéal, fallait voir en vrai. Alors il allait voir en vrai.

Il avait donc délaissé ses patients qui ne s'enfuiraient certainement pas pour se rendre au ministère, il n'en était pas bien loin. Il avait sa robe frappée de l'emblème de Ste Mangouste sous sa cape grise, il retournerait travailler dés que la représentation serait achevée. En attendant, il cherchait des yeux un distributeur de café. Aucun en vue dans le hall en tout cas. Il se laissa porter par les indications jusqu'à trouver le lieu de la conférence. Au niveau 2. Il n'y avait pas grand monde encore. Tout devant, il discernait Morgan et Leo, leur siège avait l'air beaucoup plus confortable que ceux s'amassant derrière. Bien l'égalité entre les sorciers.

Il tripota le badge qu'on lui avait remis à son arrivée, pensif. Il ne pouvait vraisemblablement aller tout devant et ça lui convenait très bien. Ses yeux balayèrent le décor, pompeux, horriblement archaïque puis tombèrent sur une silhouette chauve qu'il salua d'un bref signe de tête. Il ne poussa pas plus la sociabilité, le géant parlait déjà à un couple de sorciers (il reconnaissait l'homme, prof de métamorphose à son époque, peut-être l'était-il encore) et ce n'était pas non plus son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Asclépius Underlinden, Lun 12 Mar 2018 - 18:53



Les doigts dans les poches vides de son regard, le voici qui masse ses cernes. De la poussière de craie et de caillou pleins les doigts et des soupirs las comme chant du matin. Il fait froid. Alpes autrichiennes, en même temps, ce n’était pas le bord de la Méditerranée. Fin Janvier, aube. Le p’tit pull en cachemire avait été laissé dans sa chambre, à l’étage. De toute façon, il était en bras de chemise, le tablier de cuir qui pendait. Une nuit à expérimenter, mais sans trop savoir où aller. Et depuis une semaine qu’il dormait très peu, angoissé qu’il était dès que la Lune s’annonçait, il avait fini par se tromper, ne plus trop maîtrisé ses gestes. Cette nuit, ça n’avait pas loupé : manque de réflexe, il s’était pris une giclée d’expérimentation bouillante sur le visage, droit sur la joue droite. Au moins, lui, avait eu la présence d’esprit de mettre ses lunettes de protection : c’était pas le moment de finir borgne !
Bref, il avait passé plus de temps à râler et pleurer comme un gosse tout en réparant sa bêtise à l’aide de pâtes et d’herbes et d’un gros pansement avec du scotch boursouflet. Ça piquait moins, d’un coup, mais il avait le côté droit un peu paralysé, qui lui picotait le tout. Au moins, ça n’était que temporaire. C’était juste dommage que ça doive arriver le jour où il était censé sortir de chez lui. Aller dans le monde. Et pour quelque chose d’important ce coup-ci : une conférence au Ministère de la Magie. Pas la première, mais celle-là risquait d’être plus intéressante, pour trois aspects particuliers :
- Il était invité (et c’est fort malpoli que de décliner une invitation sans raison valable)
- Il allait pouvoir se faire son idée sur ce Mr. Belt qui était maintenant à la tête du Ministère
- Le sujet du jour concernait la sécurité. Probablement des commerces et du monde magique de manière générale. Un sujet qui le concernait quelque peu.

Après avoir vidé son chaudron (tout en hésitant auparavant une demi-heure pour savoir s’il devait en conserver une fiole ou deux histoire d’avoir une base plus ou moins conséquente pour la prochaine fois, même s’il ne savait pas trop quelle base et là était tout le problème et que-… […]), il avait écrit un petit mot à sa chère et tendre épouse, lui signifiant qu’il était parti à la conférence. Il ne savait pas trop si Kohane était au courant, mais bon, au caillou, c’était histoire qu’elle ne s’étonne pas qu’il ne lui ait pas préparé son petit-déjeuner. Déjà qu’il avait eu la présence d’esprit de s’organiser pour fermer le Chaudron aujourd’hui… On peut pas être sur tous les tableaux.

Une fois ceci fait, il partit se changer : tenue sobre, presque austère avec la couleur taupe de sa robe et de sa cape. Seul le foulard au motif d’une tête d’âne stylisé façon Art Nouveau venait accrocher l’œil. Ça et ses jolies lunettes de soleil roses en forme de cœur qui, quand même, lui allaient vachement bien avec un béret. Du coup, il avait aussi pris le béret.

Bon, il était prêt. Plus qu’à ajuster les gants (rouges), à nouer les lacets de ses chaussures (rouges), et à vérifier qu’il avait bien tout ce qui lui fallait, le voici transplanant parmi les pays, quittant les montagnes, traversant les mers pour aller jusqu’en Angleterre. C’était tout de même pratique la magie.
Pratique, et légèrement désagréable, pour le coup… Les transplanages à répétition ajoutés à sa fatigue, voilà qu’il était tout nauséeux, avec la tête qui lui tournait. Passer la sécurité fut un exploit, et il prit le temps de s’arrêter un peu, contre un mur de couloir, histoire de ne pas finir par terre.

Voilà…
Fallait juste attendre que ça passe…

C’était compliqué, d’avoir une nature délicate dans la vie moderne.

Rajustant son habit, il finit par rejoindre le deuxième étage, avec son petit badge. En passant, il fit un sourire poli et un petit « - ‘Morgen ! » aimable au couple reconnu et à Finrod avec eux sans interférer dans leur discussion apparente, avant d’entamer une progression vers l’avant, histoire d’aller se poser. Si possible, pas trop près de non-Leo. De toute façon, ol était avec… Son Mr. Câlin, nouveau propriétaire de l’Occamy Doré ?
Etrange et-…

Mais c’était pas Eb’ ça ?
« - Tu t’es perdu ? »
Le jugez pas (quoique), il a pas eu sa cafetière réglementaire ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Arty Wildsmith
avatar
Auror en formation
Auror en formation
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Conférence de Presse

Message par : Arty Wildsmith, Lun 12 Mar 2018 - 19:59


La balle de tennis, qu’est-ce que c’est cliché, quand elle rebondit encore et encore contre les murs ennuyeux du ministère. C’est qu’il commençait à tourner en rond le petit, besoin de bouger, de gigoter, as usual. Comme une réclamation intérieure et ardente de l’action. Ce qu’il s’était promis, un peu, en intégrant les détectives magiques. Alors il sursaute quand Artemis apparaît dans l’embrasure, il fait semblant d’être terriblement faussement occupé. Hoche la tête et le suit. Un grand jour il paraît. Une sorte de conférence de presse, il n’avait pas très bien compris exactement. Quelque chose à voir avec le nouveau ministre. Il allait devoir se mettre à écouter les consignes, surtout qu’ils n’étaient plus nombreux. Ils étaient deux, un duo foudroyant. Étonnant. Tout de guingois en fait, peut-être même ridicule. La démarche de l’Auror le fait sourire, il a l’air si sérieux, sûr de lui, complètement à sa place. Tandis qu’Arty continue de sautiller, étinceler à chaque pas. C’était contradictoirement amusant. Il le suit attentivement, jette à peine un œil à la salle parfaitement préparée pour recevoir des dizaines de sorciers pas très intéressants.

Il avise alors leur futur emplacement, là juste devant, entourant le ministre. Quand il y pense, l’ancien Blaireautin, ça le frissonner. C’est que Belt, il le trouvait un peu sexy. Il en pince ses lèvres, c’était impressionnant d’être la sécurité d’un tel homme, quand même, la classe. C’est que la fierté luisait sur sa chemise et son nœud papillon – se faire remarquer par sa beauté plutôt que son efficacité, pourquoi pas, le gamin faisait ce qu’il pouvait aussi. Il s’avance derrière Lhow qui lui donne ensuite des derniers conseils. Arty hausse les épaules, ce n’était pas comme s’il allait vraiment se passer quelque chose. Les conférences de presse, c’est souvent absolument boring. Pas besoin de s’inquiéter. Il regarde d’un œil surpris le sortilège que son partenaire venait de lancer. Bon, il s’y connaissait décidément plus que lui en espionnage, ça pouvait être pratique.
Il obéit alors presque sagement, et va se poster de l’autre côté du bureau. Dans un premier temps. La voix d’Artemis résonne. Stressé ? Pourquoi j’serais stressé ? L’appréhension, ce n’était pas tellement son truc. Tant qu’il s’amusait. Son regard vagabonde sur les premiers arrivants, certains qu’il reconnait, vraiment. D’autres pas du tout. Les mains derrière le dos il commence les quinze pas – une variation des cent pas. C’est qu’on occupe l’hyperactivité comme on peut.

Il veut alors faire semblant, il se dirige vers les sièges se trouvant derrière le bureau présidentiel – ou presque. Juste essayer. Il tente rapidement de s’asseoir, en attendant, passer le temps. Il a à peine l’opportunité d’approcher son postérieur de l’assise qu’il ressent une poussée violente l’extraire. Il trébuche, se retient, quand même, s’il pouvait éviter de se manger le bord du bureau dans le menton. Un coup d’œil gêné vers l’autre Auror. Pardon, j’voulais juste voir t’sais. Comme ça. Visiblement il n’était pas autorisé à se reposer. C’était bien sa veine. Bon on fait quoi ? C’est que le Diablotin avait trouvé une toute autre nounou, Artemis était différent d’Azaël, mais il avait ce petit quelque chose d’intéressant, quand même. Et l’autre allait découvrir la joie de devoir s’occuper d’un tel gamin, même dans les situations extrêmement sérieuses comme celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Modération RPGGryffondor
Modération RPG
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Artemis Lhow, Mar 13 Mar 2018 - 6:52



Pourquoi tu serais stressé ? Parce que c'est ta première mission sérieuse et que dans quelques minutes la salle risque d'être pleine à craquer ? Parce qu'on est censé assurer la protection du ministre de la magie à deux et que c'est clairement insuffisant pour sécuriser une salle aussi grande ? Je ne sais pas moi, ce ne sont pas les raisons qui manquent et à vrai dire ça m'aurait bien arrangé que tu dises être stressé, j'aurait pu me concentrer sur ton stress et en oublier le miens, un peu. Mais tu as plus d'un tour dans ton sac visiblement.


Tandis que je bloque quelques instants sur les nouveaux arrivants, mon souffle se bloque l'espace d'un instant lorsque Elly et Evan passent l'embrasure de la porte. Je ne sais toujours pas pourquoi ni comment mon ancienne collègue et patronne en est venue à vouloir quitter le Bureau des Aurors, mais j'imagine facilement qu'il ne doit pas être simple pour elle de revenir ici. Un sourire, un hochement de tête en sa direction et mon regard est immanquablement attiré par mon nouveau collègue. Qu'est-ce que ...


Il tourne en rond, ou en carré j'sais pas trop, comme une espèce de chien qui monterait la garde devant sa niche. Je hausse un sourcil en retenant un rire devant le ridicule de la séance, puis je le vois se déplacer vers les chaises. Mais pas celle du public, non. Vers celles du bureau ministériel. Avant que je n'ai pu ouvrir la bouche, il pose son derrière sur l'assise avant d'être brusquement repoussé vers l'avant en manque de s'ouvrir la tronche sur le bureau. A quoi est-ce que tu joues au juste ?! Pardon, j’voulais juste voir t’sais. Comme ça.


Partagé entre le rire et l’exaspération, je lui intime d'un mouvement de tête de reprendre sa position à côté du bureau. Bon on fait quoi ? Sérieusement ? Je suis pourtant sûr de lui avoir expliqué les choses pendant le briefing, mais quelque chose me dit qu'il n'écoutait pas. De toute façon il n'écoute que rarement quand on lui parle se gosse, à moins de lui foutre la trouille, il n'écoute même rien je dirais. Je lui lance un regard exaspéré avant de répondre, parce que. Et c'est un argument valide, j'vous assure que vous le connaissez pas ...


On attends. J'ai jamais dit que ce serait passionnant, on surveille juste les arrivées, on s'assure que tout va bien et on intervient si jamais souci il y a. Simple non ? En pratique en tous cas, parce qu'avec lui je ne sais jamais sur quel pied danser ...

Revenir en haut Aller en bas
Aya Lennox
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-garou
Legilimens



Re: Conférence de Presse

Message par : Aya Lennox, Mar 13 Mar 2018 - 10:56


LA du Loup

Il y avait un nouveau Ministre.

C'était tout ce qu'Aya savait et avait vraiment retenu, des derniers événements du monde magique. Les autres noms, elle n'y avait pas forcément fait attention. La sorcière partait de toute façon du principe qu'une nouvelle tête à l'affiche du monde sorcier, ça ne voulait rien dire. Peut-être que ce sorcier serait lui aussi un incapable. C'était pas franchement les individus les plus rares dans le monde, les impotents. En plus, on avait tendance à voter pour eux. Un effet de mode, quelque chose comme ça.

N'empêche qu'elle avait vu son visage, et qu'il rendait bien. Mais un visage valait-il vraiment quelque chose si derrière, les idées restaient creuses ? Là était la véritable question. C'était pour ça qu'elle avait proposé à son compagnon de se rendre à la Conférence de presse. Histoire d'en savoir un peu plus. Ce n'était pas franchement comme si elle s'intéressait à la politique, mais elle restait une sorcière à part entière, concernée par l'avenir des siens. Elle pouvait faire semblant de s'y intéresser au moins pour comprendre. Aya, c'était un peu le genre qui trempait le petit doigt de pied dans l'eau, juste pour savoir. Elle n'allait pas forcément faire trempette non plus.

Là, c'était à peu près pareil. Elle avait enfilé un jean sombre, une chemise de la même teinte dont un large noeud seyait son long cou et son buste ainsi qu'une veste cintrée. Ça faisait intéressée. Mais son air maussade n'y aidait pas spécialement. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était grappiller des infos et ne pas se faire remarquer.
Main dans la main, les deux sorciers quittèrent la Colline à pied, au moins le temps d'aérer un peu leurs esprits survoltés. Maintenant qu'ils bossaient ensemble, les deux compères avaient encore moins de temps pour eux. Autant profiter des rares moments de discours silencieux et de plénitude réciproque qui s'offraient à eux. La blonde lança un regard complice à son amant, avant de repousser ses grosses lunettes de soleil sur l'arête de son nez.
Qu'est-ce qu'il y a ?
Elle ne répondit pas.

Aya et Azphel s'infiltrèrent dans l'enceinte du Ministère avant de réaliser que la Conférence de Presse se tenait au niveau 2. Département de la Justice magique. Chouette. Les deux passèrent la sécurité, flanqués de leurs badges respectifs. Autant nous foutre à tous un numéro, songea Aya en s'avançant dans la salle à la suite du mage, qui la tenait fermement par la patte.
La salle était somptueuse et la sorcière resta un long moment à observer boiseries et déco, avant de revenir aux curieux déjà présents. Vers la gauche, là-bas, une silhouette qui lui disait quelque chose. Sans aucun doute le professeur Lival et... Elly ? Ils étaient venus ensemble ou quoi ? Un autre bonhomme, assez imposant, les avait rejoint qu'Aya avait déjà rencontré quelque part.
Elle n'eut pas besoin de souffler un mot à son compagnon puisqu'il avait déjà pris leur direction.
Messieurs-dames, lança-t-il avant de faire une accolade au prof de Métamorphose. Erf, la blonde avait oublié que les deux se connaissaient et aimaient vider des verres pépères dans le bureau de Lival, à une certaine époque.
Un drôle de sourire s'extirpa de ses lèvres alors qu'elle se détournait pour saluer les autres, à la suite du sorcier qui l'accompagnait.
Revenir en haut Aller en bas
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Azphel, Mar 13 Mar 2018 - 12:17


L.A Ayaz

Ministre de la Magie. Le poste le plus important de Grande-Bretagne avec celui de Directeur de Poudlard, et souvent un des plus critiqués, voire ignoré pour certains. Les dernières élections avaient fait peu de bruit, dans un monde magique où les uns estimaient qu'il y avait de toute façon trop de choses à changer, et où les autres disaient à l'avance que quels que soient les changements opérés par le nouvel élu, rien ne pourrait changer. Une sorte de pessimisme ambiant, sans doute imputable aux diverses actions des partisans de l'Ordre Noir, perpétrées dans l'année écoulée.

Azphel ne s'intéressait plus trop à la politique, et ce n'était pas pour ce genre de débat ou d'action, mais plutôt par la lassitude du vécu. Avoir été de plein pied au coeur du système du Ministère de la Magie, ça permet de voir des choses, de connaître l'assemblage des rouages, jusqu'à épuisement. Et de se rendre compte qu'on est beaucoup mieux, en tout cas moins soucieux, en se tenant à l'écart du pouvoir dans le monde magique. Le pouvoir se drape de toute manière de bien des formes...

Aya et Azphel avaient à peu près, comme sur bon nombre de choses, le même avis sur la question. Et ce Luke Belt nouvellement élu ne changerait sans doute pas leur perceptions de la politique, et ne les propulseraient pas dans un nouvel engouement général, même si Azphel se doutait, qu'en bon politicien que devait être ce Mr Belt, ce devait être là une des ambitions de l'homme politique : rassembler des sorciers de la communauté venus de tous horizons.
C'était donc sans partisanerie ni intérêt trop prononcé que Aya et Azphel avaient choisi de se rendre à la conférence de presse organisée par le nouveau Ministre. La curiosité était déjà un bon moteur, ensuite, le couple n'était pas assez fermé d'esprit pour se refuser à toute bonne surprise. On ne sait jamais. Peut-être y aurait-il dans le discours prononcé quelque chose qui éveillerait l'intérêt des deux mages.

Le couple se plia au contrôle de sécurité, bien que dans la forme il semblât exagéré. Une paranoïa symptomatique de générations d'élites impuissantes, tant face aux Mangemorts qu'à d'autres groupes dissidents.
Arrivés dans la salle de conférence, ils repérèrent quelques têtes connues et se dirigèrent vers elles, Evan, un ami de longue date d'Azphel, en charmante compagnie, et Finrod Elensar, un nom qui était connu de tous les pavés du Chemin de Traverse...
- Messieurs-dames, salua le mage courtoisement, s'intronisant près d'eux avec la main de sa compagne mêlée à la sienne. Des pronostics sur une réforme prometteuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Azénor Philaester
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Conférence de Presse

Message par : Azénor Philaester, Mar 13 Mar 2018 - 18:41


LA de Ian


-Mais enfin dépêche-toi, je veux pas encore arriver en retard!
-Oui bah ça va, j'arrive!
J'me suis faite canon, pour l'occasion. Et lui aussi, il est tout beau, comme d'hab, mais encore plus que d'habitude. Mais il prend son temps, il rêvasse. C'est le monde à l'envers, c'est moi la femme, qui l'attend. Pendant que monsieur prend son temps. Mais on  a pas le temps de prendre notre temps.
J'ai enfilé une robe noire et des chaussures qui font clic clic, raffinée, chic, irréprochable. Je me doute qu'il va y avoir tout le beau monde magique à cette conférence de presse, alors rien ne doit être laissé au hasard. Je dois paraître parfaite. Alors que monsieur arrive finalement au pas de la porte, chaussures aux pieds, il m'attrape la main, me sourie, me dis de ne pas trop en faire. Mais enfin qu'elle idée. Je le regarde du coin de l’œil, ne peut m'empêcher de lui offrir un léger sourire, et en deux temps trois mouvement, nous voilà partis.

Nous arrivons très vite au Ministère, et puis nous passons le bureau de la sécurité, Azénor Philaester propriétaire de la Tête de Sanglier, Directrice Adjointe de Poudlard blablabla, Ian Benbow, propriétaire du Heurtoir, quelques minutes et nous voilà dans les ascenseurs direction le département de la Justice Magique.
Il n'y a pas encore trop de monde, fort heureusement. Je reconnais quelques têtes que je salue discrètement, juste histoire de me dire que je l'ai fais et de passer à autre chose. Des groupuscules sont déjà formés, je reconnais Evan, Azphel, et les femmes à leurs bras. Un sourire caché à la pensée que ces gens sont les clients de mon bar, c'est à cet endroit que je les ai le plus croisés -hormis Evan-.
Je reste aux côtés de Ian, et tous les deux, nous prenons place sur les fauteuils situés tout devant. Bah on va pas se gêner, si ces fauteuils nous sont destinés.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: Conférence de Presse

Message par : Ian Benbow, Mer 14 Mar 2018 - 9:10


Un regard en biais vers Azénor alors que l'homme me dépose un badge portant mon nom dans la main droite. Un regard lourd de sens, du genre, ils se foutent de ma gueule ? Sur ce badge était mentionnées des informations capitales, du style mon nom et la raison de la venue. Comme si la question se posait, l'événement du jour allait attirer l'attention de la quasi-totalité du peuple magique d'Angleterre. Nul doute que toutes personnes se présentant aujourd'hui dans ces bureaux ne devra sa présence qu'à la toute première prise de parole du récemment nommé Ministre Belt. Homme que je ne connaissais que trop peu, mais qui avait réussi à attiser ma curiosité. Son programme ayant aborder certains points qui étaient devenu sensible pour moi depuis ma seconde rencontre avec les mangemorts.

Azénor est à mes côtés, mais je lui ai lâché la main depuis bien longtemps. Depuis que nous sommes à proximité du ministère, plus précisément. Jimenez avait été assez clair sur certaines choses, et j'avais cru comprendre qu'il n'apprécierait pas forcément que deux de ses employés fricotent ensemble dans le château. Sa directrice-adjointe et moi-même avons alors décidé qu'il valait mieux faire profil bas, et rester cacher. Ce n'était plus en tant que couple, mais simple collègue que nous nous présentions à ce rendez-vous formel. Je marchais assez loin de ma belle, accentuant notre écart de manière à ne pas éveiller les soupçons. Peut-être en faisais-je de trop ?

Mon regard balayait la salle. J'apercevais certains collègues, et d'autres visages familier, formant un petit groupe. Imitant ma supérieure hiérarchique, et amante, je saluais d'un geste de main, fort peu naturel, ces quelques personnes. Nous prenions place au premier rang. Mauvaise idée. Malheureusement, Azénor s'était déjà installée, et m'avait attiré avec elle. Je reconnaissais bien là notre première de classe, toujours à vouloir se montrer comme étant intéressée et attentive, alors qu'elle s'en battait les. Peut-être devait-elle prétendre plus que d'autres, et ce à cause de son statut. S'il y avait bien une personne dans mon entourage, certes extrêmement restreint, qui ne partageaient pas les idées politiques de notre nouveau Ministre, c'était bien Azénor.

- Haaa dommage qu'il ne soit pas possible d'être encore plus proche laissais-je échapper ironiquement Franchement, boss.. je prenais un malin plaisir à l'appeler comme ça depuis son couronnement en tant que directrice adjointe y'avait pas moins discret pour ne pas se faire remarquer par Jimenez.

Le Directeur de Poudlard allait certainement se retrouver sur scène, ou en tout cas très proche de notre position actuelle, ne me laissant aucune chance de faire montre de mon attraction envers la magnifique femme installée à ma droite.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Shae L. Keats, Mer 14 Mar 2018 - 21:21


LA mutuel avec Morgan


Il n'y a rien de plaisant dans les filets, j'aime pas être enferméE, attachéE. Les filets marque la peau de traces quadrillées comme si elle leur appartenait. Sauf que je crois que l'univers n'a pas vraiment compris que je n'appartenais plus à personne.

Que le seul qui peut encore marquer ma peau est à mes côtés lorsque mes yeux s’entrouvrent ce matin là. Et si il peut le faire, c'est parce que je l'y autorise. J'ai retrouvé une estime pour le corps que je n'ai pas su avoir avant. Alors on s'extrait du hamac, on change quelques banalités et nous voici devant les portes, dans le hall et tout ce que nous passons sans problèmes particulier. Je sens les regards étranges sur mes bottes trop grandes, volée à Morgan, j'espérais un peu que mes semelles de plomb ne s'accrocherait pas sur celles-là -elles m'ont suiviE quand même -mais peut-être parce que ces bottes sont à Morgan, elles ont l'ai plus légères qu'hier.

J'étais moi avec des bottes, de la gaucherie même en essayant de faire bonne figure. J'étais moi dans ma grandeur, ma peur.  Et je jette un peine un regard en pénétrant dans la salle, je pose mon dos sur le siège et la conversation s'engage avec Morgan. parce qu'il faut parler pour ne pas avoir l'air étrange. Ça sent l'orage dans la salle.

Mais je préfère mettre ça sur le compte de la femme-vent que sur la conférence qui s'annonce.

j'pose la main sur celle de mon voisin
tu crois que cette fois ce sera différent ?

Moi j'ai arrêté d'y croire le jour où j'ai recommencé à avoir peur du noir.   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Conférence de Presse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 6

 Conférence de Presse

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.