AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 5 sur 7
Conférence de Presse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
July Swann
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: Conférence de Presse

Message par : July Swann, Dim 25 Mar - 21:26


July était interloquée par les scènes qui se jouaient devant elle. Elle se demanda un instant si elle ne s’était pas trompée de salle. Le ministère avait-il mis une garderie à disposition des sorciers intéressés par le discours du Premier Ministre ? Car elle avait plus l’impression de se trouver dans une cour de récréation que dans une salle de conférences.
Le plus jeune des Aurors réclamait son gouter. C’était une blague ? L’insigne sur son torse, c’était un faux ? Un stagiaire, peut-être ? ... Il chassa une jeune femme à la manière d’un enfant de cinq ans qui tenterait vainement de s’approprier l’autorité de ses parents. Elle fut rapidement remplacée par un homme grincheux qui estimait que le nombre de sièges du premier rang était insuffisant. Le stagiaire le menaça de le transformer en fauteuil avant de le renvoyer balader. C’était complètement irréaliste.
L’homme au fessier douillet partit vexé avant de revenir avec du renfort. C’est seulement l’arrivée de l’ancienne Auror qui calma les trois excités. Elle avait une autorité naturelle et July se fit la réflexion que son départ devait être une grosse perte pour le service.

July contemplait, déconcertée. Le désespoir qu’elle ressentait intérieurement n’était visible que par ses yeux, légèrement plus ouverts qu’à l’ordinaire. Un esprit habile pourrait y lire une profonde solitude et le sentiment de ne pas être à sa place. Un asile pour les fous, voilà où elle avait atterri. Elle réalisait seulement que les démons qui l’avaient poussée à partir, il y avait maintenant plus d’un an, n’étaient pas morts et enterrés. Ils attendaient surement leur heure, pour revenir la détruire.

Le discours du Premier Ministre laissa July tout aussi perplexe que la comédie en trois actes. Elle tenta néanmoins de relativiser en se disant que ce n’était peut-être pas de son fait mais à cause du sentiment négatif qui avait germé en elle et dont elle n’arrivait pas à se défaire.
Belt était un beau parleur, ce qui lui rappelait étrangement Sudworth. Heureusement qu’avec son poste de Mangemage, elle était consciente qu’il ne s’agissait pas seulement de belles paroles vide de sens. Même si, pour le moment, il restait très vague sur les mesures qu’il était en train de mettre en place, elle avait parfaitement conscience que derrière, il y avait du travail. Le public, en revanche, devait l’ignorer et elle se doutait fortement que pour eux, ce petit discourt ferait l’effet d’une pommade.

Le moment solennel que Belt avait réussi à imposer durant son discours fut rapidement brisé par des applaudissements un peu trop passionnés, une réaction digne d’une groupie et des éclats de rire. Non, vraiment, c’était un gag cette conférence.
Les yeux de July parcoururent l’assemblée pour vérifier que certains prenaient bien les choses au sérieux. Heureusement, il semblait y en avoir. Mais pour l’heure, personne ne semblait avoir de question.
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Conférence de Presse

Message par : Finrod Elensar, Dim 25 Mar - 21:56


Attenfif à ce qu'il se tramait autour de lui, Finrod ne put s'empêcher de se dire que le Service des Aurors était rempli d'incapables. Même s'il n'avait pu entendre les détails de la conversation, l'agitation n'était passé inaperçu. Décidément, il n'y avait rien pour redorer le blason de la Justice Magique. C'en était déplorable et risible.

Les nouvelles têtes élues se montraient petit à petit, ce n'était pas plus mal étant donné que cet événement tournait autour d'elles. Ce qui importait était surtout la direction dans laquelle se dirigerait le Ministre et sa clique. Et cela rendait nerveux le presque-géant. Le Monde pouvait changer ou continuer à s'enfoncer petit à petit dans sa décadence endormie. La soirée où le Fourchu avait été invité ne lui avait donné autant de réponses qu'il aurait voulu. Ce qui était bien dommage. Mais après tout, qu'importe, ce qui comptait était les lignes présentées ici même si on pouvait s'attendre à un beau discours bien ficelé.

Lorsque le fameux Luke arriva, le propriétaire de la BAM se redressa sur son siège, histoire de montrer que le Ministre avait l'attention particulière de Finrod. Et les belles paroles commencèrent. Sans surprise. Un discours moyen qui n'annonçait rien. Bien et la suite alors ? Quelque chose de concret. On avait assez entendu les paroles de Petrus et constaté le manque d'action.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Lun 26 Mar - 16:01


Tout au long de cette interminable attente, les yeux du jeune homme parcoururent la salle d'un regard attentif. Il essayait de glaner toute ce qu'il pouvait d'informations sur ceux qui l'entouraient. Les personnalités du monde magique... Il fallait dire qu'ils avaient de sérieux problèmes. Peut-être le manque de sorciers assez jeunes pour être leurs élèves les poussaient à se comporter comme tel pour remplir une sorte de quota basée sur l'âge...

Deux personnes entrèrent dans la salle dont le visage n'étaient pas inconnus aux yeux du jeune Poufsouffle. Une membre de la Guilde qui récemment avait monté les échelons et travaillait au ministère. Ça pouvait s'avérer utile d'avoir quelqu'un dans la place, si jamais des informations fuitaient ou si elle entendait parler de quelque chose qui pouvait les intéresser. La seconde était une postulante, son dossier avait été assez étudié pour que le Gardien des lieux se soit fait une idée sur elle.

Jetant à peine un bref regard en leur direction - après tout, ils faisaient partie d'une société secrète, il ne fallait pas vendre la mèche aussi facilement - ses yeux furent de nouveau attirés du côté des chiens de garde du ministère. Le plus jeune donnait vraiment à JB l'impression qu'il ne se faisait pas que des idées sur la prétendue efficacité de leur bureau. Il ressemblait à un chien fou, chassant sa queue tellement rapidement que ses deux neurones risquaient même de s'entrechoquer. Au retour d'un pincement de l’arête du nez, léger témoignage de son désespoir, il aperçut une scène discrète mais plus qu'intéressante. Une jeune femme venait d'entrer dans la pièce et de toute évidence, entretenait une sorte de relation avec le chef des Aurors. Celui-ci ne faisait pas véritablement d'effort pour le cacher, tout comme il ne cachait pas son amusement devant l'attitude de son collègue. Malgré son manque de sérieux, le jeune homme devinait qu'il serait coriace s'ils devaient en venir à une joute, verbale ou magique. Il faudrait donc la jouer serrée avec lui.

Enfin apparut le nouveau ministre. Bien apprêté, la tête haute, le sourire facile, un bon charisme... Le politicien dans toute sa splendeur. D'ailleurs son discours démontrait qu'il n'avait pas seulement l'air de n'être qu'un politicien. On était encore bien parti avec celui-ci...


- C'est une conférence de presse du nouveau ministre ou l'élection de miss Angleterre?

La phrase lui avait échappée, chargée d'amertume et de sarcasme. Elle avait en plus été prononcée assez fort pour que plusieurs sorciers autour de lui l'aient entendu. Après tout, pourquoi garderait-il ses avis pour lui? Il y a quelques années, il y avait eu un mouvement contre le ministère, les acteurs n'étaient pas spécialement secrets non plus. Il s'attirerait surement des ennuis mais qu'importe. Au moins, il assumerait et porterait ses opinions. Il en avait assez de se cacher, d'être le gentil élève qui suivait des directives ministérielles plus stupides et inutiles les unes que les autres. Il voulait des réponses et des résultats. Quelque chose lui disait qu'il n'était pas le seul dans la salle, compte tenu des expressions qu'il pouvait lire sur les visages suite à la première déclaration de leur super nouveau patron à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Alhena Peverell, Mar 27 Mar - 19:08


juste histoire de dire que je suis vraiment arrivée

Elle soupira. Les conférences de presse, ça n'annonce jamais rien de bon en règle générale. Toujours de l'agitation, des questions incompréhensibles sans réels intérêts, du peuple et des journalistes ici et là. Haussant des épaules, elle s'avança pour entrer dans la salle. Un visage de marbre, comme un masque suffisant pour faire face à la communauté magique.
Sans aucune angoisse, elle s'installe dans son siège et écoute attentivement le discours de Luke. Peut-être que ses lèvres se sont étirées en un fin sourire, histoire de paraître plus sympathique qu'à l'origine. Elle n'avait aucunement envie d'avoir une mauvaise réputation dès le début.

Son regard émeraude balaya alors la salle, à la recherche de visage familier. Et étrangement, elle en trouva quelques-uns, sans réellement y prêter attention. Ses pensées étaient focalisées sur autre chose, sur le comportement des aurors, des incapables on dirait bien. Il allait falloir faire quelque chose. Et puis, il y avait du bruit ici et là, des rires, des comportements de joie insensés. Elle se refusa de soupirer d'exaspération devant tout le monde, mais si on la connaissait bien... C'était certain qu'elle était déjà agacée par la tournure des événements.

La brune se tourna légèrement vers Belt, en attendant qu'il fasse peut-être les présentations. Il était préférable de le laisser mener la danse plutôt que d'interrompre quelque chose. Les futurs plans du ministère, elle allait forcément les exposer aux nouveaux venus toute manière. Elle était là pour ça, et pour jeter un oeil à ses subordonnés. Un certain auror allait prendre pour son grade s'il continuait, heureusement que quelqu'un l'avait calmé.

Se redressant, un lança un coup d'oeil aux deux jeunes femmes à ses côtés. La Peverell se demanda alors, si elle était vraiment la seule à être aussi décontracté par les événements. Peut-être le métier de professeur qui l'aidait à faire face. Qui sait après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Azaël Peverell, Mar 27 Mar - 19:40


Arty semble dans de meilleures dispositions envers Elias après que tu les aies présentés. Tant mieux. Mais voilà, il dit qu'il doit rester sage. Tu bugues un instant. Il est sérieux, là ? Juste pour un gros chat enflammé et une pause goûter ? Alors que toi, t'es prêt à lui offrir une explosion digne de ce nom ? C'est que, les priorités se perdent visiblement. Même Elias semble déprimé par l'ambiance. Il en vient même à demander quand commence le discours du Ministre, c'est pour dire ! Mais t'as pas le temps de répondre, ni à l'un, ni à l'autre. Pourtant, t'avais prévu tout un argumentaire comme quoi faire en sorte que les gens se décoincent un peu, ça ne ferait de mal à personne. Le problème, c'est qu'Elly débarque avant même que tu ne puisses laisser échapper le moindre mot.

Tu te renfrognes légèrement en l'entendant. A croire qu'elle avait deviné vos intentions et venait tuer le projet dans l'oeuf. Tu pousses un profond soupir. Elle t'énerve. Surtout parce qu'elle a raison. Non seulement Arty risque de lui obéir, mais en plus... Toi aussi. Parce que tu te doutes bien qu'Alhena serait loin d'être heureuse si tu faisais capoter toute la conférence de presse alors qu'elle est si proche du Ministre et que son nouveau poste lui demande une certaine prestance. Tu pousses un soupir. Elias a raison. Elle est relou et elle devrait se décoincer. Mais maintenant, il est trop tard. Parce que tu n'as plus l'intention de faire la moindre connerie ici.

Tu lui adresses donc uniquement un regard de remerciement pour le soutien qu'il apporte. Arty semble être prêt à se soumettre également au bon vouloir d'Elly. Tu le comprends un peu. Elle a des réactions flippantes quand elle s'y met. De toute façon, bientôt, le Ministre apparaît pour vous servir son discours bien écrit. Il parle, il parle. Mais au final, il ne dit pas grand chose. C'est bien beau de vouloir tout faire pour que tout le monde soit uni et que la sécurité soit renforcée. Le problème, c'est de le mettre en place. Et il ne donne absolument aucun moyen concret. Il ferait mieux de brasser du vent.

Elias applaudit. Et sa réplique te tire un léger rire. C'est qu'il n'a pas tort. Finalement, c'est bien mignon tout ça. Toute la salle peut être d'accord avec les propos du Ministre. Mais voilà. Par où on commence, concrètement ? Qu'est ce qui va être fait, à part des beaux discours dans de beaux costumes ? Cependant, tu gardes le silence. Alhena soutient ce type. Alors tu le soutiendras également. Tu te contentes d'attendre la suite des événements. Sagement. Malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Artemis Lhow, Jeu 29 Mar - 11:15



Elly se dirige vers l’estrade et calme les gamins en deux temps trois mouvements. Décidément elle est douée à ce petit jeu là, je devrais prendre des notes. La pression retombe, les gamins se posent, la porte s'ouvre et le ministre entre accompagné de quelques Magenmages et de la Directrice du département de la justice magique. Sa présence finit de calmer les ardeurs du jeune Peverell et c'est dans un silence respectueux que le jeune ministre prononce ces premiers mots. Premiers mots que je n'écoute pas, trop occuper à sonder les regards et les esprits de nos auditeurs. Certains me bloquent l'accès à leurs sentiments et ressentis, d'autres au contraire ne parviennent pas à garder secretes leurs rancunes.


Mon regard se pose sur un homme resté debout dans le fond de la salle et la noirceur de son esprit fait mon regard se poser plus longuement sur lui. De la rancune, de la colère peut-être, connait-il le ministre personnellement ou est-ce envers le ministère tout entier que se dirige son ressentiment ? Je ne pousse pas l'investigation plus loin qu'un silence s'installe dans la salle alors que le ministre semble attendre les premières réactions. « C'est une conférence de presse du nouveau ministre ou l'élection de miss Angleterre ? » Je vois le genre ... « Arty, garde un œil sur le type au fond de la salle, celui debout près de la porte. Le ministre est arrivé, on ne plaisante plus maintenant, si tu remarque le moindre mouvement hostile de sa part, n'attends pas avant d'intervenir. »


Les actes les plus stupides ont souvent pour source une colère mal contenue. Et de la colère ce type, il est en bourré.


Rappel : Artemis et Arty parlent par la pensée, personne n'entends donc les propos qu'ils s'échangent.

Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Conférence de Presse

Message par : Luke Belt, Dim 1 Avr - 23:05


Le politicien balayait la salle du regard. Son installation au pouvoir serait aussi ardue que ce à quoi il s'était attendu et préparé. Après tant d'années de promesses non tenues, d'espoirs vains, le peuple ne pouvait pas lui accorder sa confiance après une aussi brève introduction. Les propos qui avaient ramené le calme un bref instant dans la vaste salle n'avaient de toute façon pas pour but de changer le monde, mais simplement de d'entamer la conférence, de donner un avant-goût de ce qui allait suivre. La question qui fusa d'un agité membre du public ne perturba donc pas le jeune Ministre.

Il patienta quelques instants supplémentaires, attendant de voir si d'autres sorciers souhaitaient prendre la parole, mais à part un léger brouhaha confus rien de concret ne parvint aux oreilles du serpentard. Celui-ci se rapprocha de son pupitre puis planta son regard azur dans celui du seul spectateur ayant osé prendre la parole.

- Votre question est pertinente, Monsieur. Mon projet n'est en effet pas des moindres et je n'en ai pour l'instant qu'esquissé les contours. Je comprends donc parfaitement vos interrogations, répondit posément l'orateur. Mes prédécesseurs se sont contentés de vagues promesses qu'ils n'ont pas tenues, aussi je ne m'attends pas à ce que vous m'accordiez votre confiance simplement après avoir écouté mes voeux.

Le fourchelang marqua une nouvelle pause, choisissant avec précaution ses prochains mots. Il devait montrer patte blanche sans trop en faire, les sorciers devaient venir d'eux même se rattacher à sa cause.

- J'encourage le scepticisme et la réflexion personnelle. Par les temps qui courent, il est dangereux de boire les paroles d'autrui, peu importe leur provenance, entama le jeune homme en fixant un à un chacun des spectateurs dont il croisait le regard, afin d’accroître le poids de ses mots. Vous ne connaissez pas tout de vos parents, de vos frères, de vos amis. De vos élus. Ne vous laissez pas endormir par leurs propos, faites l'effort de réfléchir en ce qui est le mieux pour vous, au futur auquel vous aspirez pour vous et votre descendance, et agissez en ce sens, sans vous laisser influencer.

Après cette brève parenthèse sur la confiance et les promesses, le populiste laissa le silence retomber, le temps que les mots imprègnent les esprits, puis décida qu'il était temps de passer aux choses sérieuses.

- Tout l'objet de cette conférence est de présenter certains de nos élus et premiers projets, déclara le Ministre en se décalant légèrement vers la table de conférence et en désignant Alhena. Voici Alhena Peverell, nouvelle directrice du département de la Justice Magique. Ancienne professeur de Poudlard, elle incarne le renouveau que j'espère apporter au Ministère. A sa gauche, Rosalynn Peltz, nouvelle magenmage et auror de renommée. Et voici enfin Juliet Swann, magenmage et ancienne Médicomage, qui grâce à son expertise dans le domaine nous permettra de renforcer notre système sanitaire. Le serpentard marqua une légère pause. Je laisse à présent la parole à la Directrice de la Justice Magique.

Le jeune homme laissa à nouveau ses lèvres s'étirer en un sourire charmeur puis retourna s'asseoir à la table. Il n'avait pas encore parlé des invités d'honneur, mais ceux-ci seraient invités à prendre la parole au fil de la conférence afin que le gouvernement puisse prendre connaissance de leur avis sur leurs besoins et sur les projets présentés.
Revenir en haut Aller en bas
Elina Peterson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Elina Peterson, Sam 7 Avr - 15:38


Je surveille l'homme que j'aime du coin de l'oeil, ne faisait pas vraiment attention à toutes les personnes pouvant se trouver autour de moi. Après tout, je ne suis là que parce qu'il est ici. Finalement, la blonde qui s'adresse à lui le laisse tranquille et je ne peux que soupirer de soulagement. Il fixe son regard sur une personne et semble se concentrer je me demande qui a pu attirer son attention de la sorte quand je vois Miss Wildsmith s'approcher de son collègue en grande conversation avec deux autres hommes.

Elle semble avoir un sacré pouvoir d'intimidation sur eux, car ils semblent se calmer immédiatement et je vois Artemis se détendre un peu. Cependant, un frisson parcours mon corps, je n'aime pas du tout les sentiments que cette femme réveillent, bien malgré elle, en moi. Je reporte donc mon regard sur la seule personne qui apaise les tourments de mon âme dans ce genre de situation.

Bien vite le nouveau Ministre de la Magie fait son entrée en compagnie de plusieurs femmes que je suppose être des magenmages. Le silence se fait dans l'assemblée et le ministre entame son discours. Bien beau discours maintenant reste à voir la suite des évènements. Je sens de la méfiance et de la résiliation chez certains. Comme si les paroles du ministre, sonnaient creux aux oreilles de mes compatriotes et je suis un peu comme eux... Lasser du baratin de politicien. J'attends des actes, des preuves qu'il fera mieux que les autres.

Je pose les yeux sur mon conjoint et une sensation d'angoisse me saisit lorsque je vois son regard devenir plus sombre. Il est tendu, méfiant. Qui ne le serait pas à sa place mais... Je sens quelques choses de différents et je n'aime pas du tout ça. Il fait normalement preuve d'un sang froid exemplaire ne laissant jamais rien paraître et pourtant, pourtant cette fois c'est différent.

Le ministre reprend la parole, explique certaines choses, encourage d'autres réflexions. Puis il présente les personnes l'accompagnant il termine son discours et retourne s'asseoir après avoir laissé sa place à Miss Peverell, une ancienne professeure de l'école. Une chose est sûre... Je ne sais pas ce que je fais ici mais, je serais mille fois mieux à la maison... Artemis aurait simplement eu à me faire un résumé et au moins je n'aurais pas perdu mon temps...

Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Asclépius Underlinden, Lun 9 Avr - 16:35



Voir Eb’, son frère, son cousin, son consanguin, sa sœur et son camarade d’aqua-sombral (un peu tout ça à la fois à vrai dire), lui apportait toujours le sourire aux mirettes. Mais pas trop aujourd’hui, parce que ça tirait un peu, côté pansement. D’ailleurs, il avait bien vu comment l’autre lorgnait dessus.
Il était jaloux.
Et là, le pic de joie de cet enfant du Tilleul monta en flèche, façon pente raide, avec une fusée derrière. Vous ne saisissez pas l’image ? Qu’importe, décor suivant :

Les deux anciens Serpentard quittent la scène pour en rejoindre une plus confortable. Ça faisait bizarre d’être installé au premier rang. Pas au tout premier, certes, mais pas mal devant tout de même. Il espérait ne pas avoir de mauvaise surprise, bien qu’il n’espérât pas grand-chose. Simplement la venue du gouvernement en place, histoire de se faire une idée, et encourager son poulain par la même occasion.

Guettant l’entrée en scène d’une certaine Magenmage, il se penche néanmoins légèrement en direction de Finrod afin de pouvoir lui répondre (question de politesse et d’intérêt) : « - Si le gouvernement estime qu’une milice est nécessaire, c’est qu’ils reconnaissent leur incapacité à gérer la situation par eux-mêmes. Donc qu’ils sont fragilisés. Ce qui ne saurait être très rassurant à annoncer à une communauté magique sur les nerfs au moment d’un changement de gouvernement. » Simple question de logique.

Quand enfin Rosie parue sur scène, il ne put restreindre ses mouvements et lui accorda donc un salut et un sourire, avant de se permettre une assise plus confortable – bien que toujours ancrée dans une raideur aristocratique – sur ces sièges de privilégié. Son dos le remercierait, et honnêtement, ce n’était pas de refus. Avec toutes ces heures passées au-dessus des chaudrons, il allait finir par ressembler à un bossu.

Puis, enfin…
Une lumière qui entre, suivi d’une dernière. L’assistance qui s’amuït petit à petit : l’entrée du Ministre.

Il rendait tout de même bien mieux en vrai qu’en photo, sur les affiches laissées aux appréciations personnelles de la populace. Ou était-ce simplement le fait qu’il soit debout et lui assit dans un fauteuil ?

Quoiqu’il en soit, il gardait un air placide, dans sa position aux jambes croisées et doigts délicatement entremêlés sous le tissu des gants. Il avait une posture attentive, car il l’était, attentif, attendant le morceau croustillant dans le discours de présentation… Car pour l’instant, il n’y avait rien à ronger. Un effort communautaire, une histoire qui s’écrit ensemble, une communauté… Ce n’était pas des mauvais mots, en soit, car les mots ne sont pas mauvais en essence. Ça dépend de la façon dont on les utilise. Mr. Le Ministre les utilise bien, mais il sonne creux, il sonne vide. Il a un joli visage, un joli sourire, de jolis mots. Mais il en veut plus : il veut voir s’écailler le portrait, voir la grandeur derrière les feuilles d’or, la beauté du métal.
Alors, pour l’instant, il n’y a rien à contredire, simplement à attendre. Lui laisser une chance, lors de cette conférence, pour qu’il puisse donner sa couleur. Car, après tout, lui savait bien où se positionner. Un peu comme Eb’. Un peu apatride. Pas apolitique. Plutôt anarchiste.

Mais il avait la politesse mondaine corseté aux expressions et à la gestuelle.
Corset qui lui intimait une attente polie.
Alors, il attendait.

Une exclamation au loin. Au moins, y avait de l’enthousiasme dans l’air. Ça rendait peut-être les circonstances moins tendues ?

Mais il voulait du concret.

Un regard périphérique plus tard, et Lizzie dans l’horizon, il se mit à songer qu’un os à ronger, ça ne ferait pas de mal.
C’était le moment d’éblouir.

Une question fusa, au loin. Des phonèmes qui lui parurent sarcastiques. Il ne se permit pas un sourire, pas en étant tout devant, préférant jouer le spectateur attentif. Comme au spectacle, il attendait qu’on le gave de paillettes, qu’on lui en colle sur les verres et les paupières, qu’on lui en bouche les oreilles avec.
Et la suite arriva, tranquille, imperturbable. Le Ministre avait tout l’air d’être un cobra en costume. Une bonne chose… ?

Les présentations furent faites et le dernier personnage inconnu au bataillon eut désormais un nom : Juliet Swann, avec son côté Charlus, il la remettait dans une expérience onirique. Ainsi, elle était médicomage ? Lui, était davantage confus. Le monde était petit, beaucoup trop, et ça n’arrangeait pas particulièrement ses névroses.
Etouffant une toux qui commençait à la gratter la gorge, il retourna dans son observation polie, attendant qu’Alhena prenne la parole. Directrice de la Justice Magique ? Effectivement, ça changeait de Poudlard, côté carrière. On reconnaît les Serpentard quand on en voit. Question de sentir et de reconnaître ce qui nous ressemble, pas vrai ?

Encore un regard à Belt. « primus inter pares » ? Son discours d’unicité du monde magique tiendrait-il seulement la route ? Il optait pour le scepticisme. C’était prudent. On ne pouvait qu’être d’accord, de toute façon. Pour l’instant, il avait de quoi rendre fier Machiavel. A voir si cela se confirmerait, ou s’infirmerait.
Quoiqu’il en soit, l’Evolution et le Renouvellement de leur société décadente était inévitable. Alors, autant faire preuve d’acceptation et d’œuvrer en son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Conférence de Presse

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 12 Avr - 21:48


Bon, donc les gens étaient relativement silencieux, Belt continuait à pas donner d’information tangible, ah, si, des noms ! C’est cool les noms, même si finalement j’en connaissais déjà pas mal. J'faisais même un signe discret à July, qui semblait pas tout à fait à l'aise devant la foule. Enfin je crois. J'suis pas trop experte dans la lecture des corps, moi.

Rosalynn, Rosalynn, elle s’appelait pas comme ça la dernière fois si ? Juliet non plus… Ah, ce devait être leurs noms de codes au Ministère ! C’est gentil de nous les donner aussi ! La prochaine fois, j’ferais un clin d’oeil à l’ancienne Auror en l’appelant Rosalynn, j’suis sûre qu’elle va sombrer dans mes bras.

J’essayais de faire le lien entre les noms et mes vagues souvenirs du programme de Belt, relu trois minutes avant d’entrer dans cette salle, mais aussitôt oublié. On avait donc une prof et une médicomage, et Luke avait parlé de faire des formations à la médicomagie à Poudlard… Le nouveau système de sécurité pour l'ensemble des commerces, Gringotts et Poudlard viendrait sans doute plutôt de la branche Aurorale, l’intrigante Rosie donc.

Quelques questions naissaient dans mon esprit, je commençais à ouvrir la bouche, mais me retrouvais à faire le poisson. En fait, c’était déjà l’heure du changement de présentateur ! J'étais trop lente décidément. Bon, bah y aurait sans doute une partie questions à la fin. Fait suer quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Alhena Peverell
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Alhena Peverell, Ven 20 Avr - 21:23


C'était étrange pour elle, d'être là. Dans l'ensemble, Alhena participait peu aux conférences du ministère. Alors, être présente ici et en plus, être sur le devant de la scène, lui laissait une drôle de sensation. Ravalant sa salive, sentant ses muscles se contracter, elle fit l'effort de sourire lorsque Luke la présenta elle et ses collègues.
La jeune femme était décontractée dans l'ensemble, pourtant, il y avait quand même quelque chose qui la tracassait. Elle n'était plus certaine de ses mots, parce que c'était quelque chose de différent à tout ce qu'elle avait pu vivre. Chaque empreinte, chaque regard allaient être analysés, décortiqués et probablement jugés sous toutes ses coutures. Évidemment, suivraient alors un tas de premières impressions erronées, avec leurs répercussions. Pas que cela la dérangeait, mais elle n'avait pas envie que cela revienne aux oreilles de sa progéniture. En général, tout allait se connecter et exploser en même temps. Cela l'effrayait bien plus que ce satané discours.

Une fois Belt retourné à sa place, c'était à son tour de parler. Elle prit une grande respiration avant de s'éclaircir la voix. Il était temps de tailler dans le vif du sujet, pas besoin de tourner autour du pot, elle n'avait pas que ça à faire. La brune n'était pas du genre à venir pour rien dire.

Merci Monsieur le Ministre. Dans un premier temps, bienvenue à tous et merci d'être présent lors de notre conférence. C'est un immense honneur pour moi de vous faire face, afin de pouvoir améliorer la situation de notre communauté. Pour ne pas m'attarder sur des futilités, nous allons d'abord commencer par énumérer les trois grands axes que nous allons aborder en premier lieu.
Pause
Comme l'a évoqué précédemment Monsieur Belt, l'un des points principaux de notre temps de crise n'est autre que l'insécurité face au fléau des différents groupuscules. Une de nos premières actions serait de renforcer la sécurité dans les lieux publics et notamment dans les commerces. Dans cette optique des choses, nous avons antérieurement organisé de multiples réunions, pour discuter des solutions que nous envisageons afin qu'elles répondent correctement à vos besoins.

Laissant émerger une nouvelle pause dans son débit de parole, la brune lança un regard vers une tête qui lui paraissait familière. C'était son frère non ?

Pour la suite, nous vous informerons d'une nouvelle réforme qui sera mise en place très prochainement. Celle-ci concernera le système des plaintes et de jugement, afin de le rendre définitivement plus efficace. Nous avions trouvé un grand nombre de failles à ces démarches, et il était désormais temps que tout redevienne fonctionnel et efficace.
Un léger sourire
Le troisième axe de cette conférence, quand à lui, se portera sur la révision des objets illégaux dont l’utilisation est formellement proscrite. Cependant, nous n'aborderons pas la classification des matières animales et végétales interdites, celle-ci étant satisfaisante, nous n'y toucherons pas.

Soupirant, la brune croisa ses mains entre elles et releva son dos droit. Ses émeraudes balayèrent la salle, à la recherche d'une quelconque question. Souriant, elle finit par continuer ce qu'elle avait commencé.

Bien. Avant de donner parole à la Magenmage Juliet Swann, pour que l'on puisse aborder le thème de la réforme des plaintes. Nous allons revenir en priorité sur les réformes concernant la sécurité magique. En effet, en tant que Directrice de la Justice Magique, c'est un point essentiel que je veux faire passer en priorité vue la situation actuelle. Il me paraît évident que le bonheur de tous commence par un sentiment de sécurité que nous devons instaurer au sein des rues, que ce soit de jour comme de nuit. Cependant, afin de ne pas donner l'avantage d'anticiper nos mouvements aux groupuscules terroristes, nous n'exposerons pas les projets en cours temps que ceux-ci ne seront pas définitivement mis en place. Il est simplement important de savoir, que nous sommes en pleine période de changement de notre côté et que de multiples réformes vont être mises en lumière prochainement. C'est pourquoi, je fais appel aux propriétaires, aux gérants des commerces, ainsi que toutes personnes pouvant nous aider à améliorer notre vision des choses, à s'exprimer, à témoigner de votre quotidien. Cela nous aidera à adapter nos desseins en fonction des vos besoins primaires et ceux que nous aurions omis d'impacter dans les réformes à venir.

Hochant de la tête, la jeune femme conclut par : Si vous avez des questions, des doutes, j'y répondrais tout naturellement. Si vous n'en avez pas et préférez venir vous exprimer plus librement en privé je serais disponible à la fin de la conférence pour vous accueillir. Dans ces cas-là, je laisserais donc la parole à ma collègue afin de continuer sur les réformes des plaintes.

Après cela, Alhena prit une grande respiration. Elle avait les mains qui devenait presque trop blanche, à force de les serrer entre elles. Elle était tendue après ce qu'elle venait de dire, mais gardait la tête haute et un masque de marbre. Elle savait que d'une certaine manière, elle prenait une position risquée. Mais elle était persuadée que ceux en qui elle avait confiance, comprenaient les mots cachés de son discours. Il était évident, qu'elle n'était pas une sainte et que derrière chaque phrase, une autre signification y était cachée.

Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Conférence de Presse

Message par : Elias Baxter, Lun 23 Avr - 18:49


L'assemblée ne pipa mot, aussi le jeune Ministre reprit la parole sans plus laisser de place au suspense. Votre question est pertinente, Monsieur. Mon projet n'est en effet pas des moindres et je n'en ai pour l'instant qu'esquissé les contours. Je comprends donc parfaitement vos interrogations. Mes prédécesseurs se sont contentés de vagues promesses qu'ils n'ont pas tenues, aussi je ne m'attends pas à ce que vous m'accordiez votre confiance simplement après avoir écouté mes voeux. Elias approuva d'un hochement de tête. Fallait pas rêver non plus. Le scepticisme général était palpable. Le sorcier nouvellement élu palabra encore un temps sur la notion de confiance, plantant le décor. Le message était clair comme de l'eau de roche. Ne faites confiance à personne. Ni à votre père, ni à votre mère, et à moi encore moins. Le conseil était judicieux, et complètement logique. Ils ne connaissaient rien de ce type, comment pouvaient-ils lui laisser tout un pays sans se poser de question ?

Tout l'objet de cette conférence est de présenter certains de nos élus et premiers projets, déclara le sorcier en désignant une à une les dites élus derrière lui. Voici Alhena Peverell, nouvelle directrice du département de la Justice Magique. Ancienne professeur de Poudlard, elle incarne le renouveau que j'espère apporter au Ministère. A sa gauche, Rosalynn Peltz, nouvelle magenmage et auror de renommée. Et voici enfin Juliet Swann, magenmage et ancienne Médicomage, qui grâce à son expertise dans le domaine nous permettra de renforcer notre système sanitaire. Je laisse à présent la parole à la Directrice de la Justice Magique.

Miss Peverell était une très belle femme. Beauté fatale sculpté dans un éphémère idéal. Alors qu'elle se levait pour prendre place au devant de la scène, Elias braqua le regard sur elle, la détaillant de pied en tête, oubliant toute bienséance. Merci Monsieur le Ministre. Dans un premier temps, bienvenue à tous et merci d'être présent lors de notre conférence. C'est un immense honneur pour moi de vous faire face, afin de pouvoir améliorer la situation de notre communauté. Pour ne pas m'attarder sur des futilités, nous allons d'abord commencer par énumérer les trois grands axes que nous allons aborder en premier lieu.

En voilà une qui avait également révisé son discours. La parole était nette, chaque mot réfléchit à l'avance. Sécurité, justice, légalité. Vaincre le crime était le lot de tout politicien. Du moins, en façade. Ce qu'il faisait réellement dans les coulisses, personne ne le savait. Elias émit un rire tandis que la Directrice de la Justice Magique s'excusait de ne pouvoir donner aucune information concernant les réformes qui auraient lieu dans les semaines à venir concernant la sécurité des rues. On a pleins de projets, mais on peut pas vous en parler voyez, c'est que ce serait pas très sécurisant... Nan, c'était risible. Et logique. Mais si ironique.

Si vous avez des questions, des doutes, j'y répondrais tout naturellement. Si vous n'en avez pas et préférez venir vous exprimer plus librement en privé je serais disponible à la fin de la conférence pour vous accueillir. Dans ces cas-là, je laisserais donc la parole à ma collègue afin de continuer sur les réformes des plaintes. Elias ne serait pas contre une petite discussion en privé avec Madame la Directrice de la Justice Magique. Ça... Mais l'heure n'était pas au fantasme éveillé. Elias leva une main avant de prendre la parole, le ton plus sérieux que d'ordinaire.

Je ne comprends pas bien la raison de cette conférence de presse. On se doute bien tous autant qu'on est que vous avez des projets, nous on est venu pour savoir lesquels ! Alors que vous ne puissiez pas nous donner le plan détaillé par mesure de sécurité je comprends totalement... mais un minimum d'informations bonus serait grandement bienvenue ! Vous comptez déployer plus de troupes ? Verrouiller l'accès à certains secteurs ? Est-ce que notre quotidien va changer avec tout ça ? On entend bien, y a des réformes à venir... mais vous pouvez vraiment pas nous dire de quel ordre ? Qu'on puisse voir venir un peu voyez ! Du détail ce serait trop demander ?

Il étira un sourire insolent. Il les entendait venir les réformes, mais il les voyait pas. Ils étaient tous venus pour en apprendre plus sur le programme de ces messieurs dames les élus, et il se retrouvait avec des excuses pour ne pas en dire plus. Pis si elle voulait vraiment pas en dire plus... il irait la voir en privé. Comme elle avait dit. C'était comme une invitation un peu. Et Elias il refusait jamais une invitation. Qu'elle soit dirigée vers lui ou non d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Elly Wildsmith, Mar 24 Avr - 23:18


T’entends, au loin, les propos du dénommé Baxter, mais tu n’y prêtes pas attention. Pas qu’il ne soit pas intéressant. Mais Arty, te susurre quelque mot tout en collant sur ta joue un bisou dont il avait le secret. Tu t’apprête à répondre à Baxter, pile au moment où le Ministère Belt venait de faire son entrée et que, clairement, tu étais plus ici pour son discours de candidature que pour les festivités ou les invités. Fallait être lucide et honnête.

Sans plus de cérémonie, tu t’en retourne à ta place où Evan te demande ce que te voulait Arty, et tu te contentes de murmurer un « C’est mon frère, rien de plus », tout juste marmonné, tout en levant les yeux au ciel, et en tentant de te concentrer sur Belt. Tu l’observe qui déverse un discours lisse, bien travaillé, trop policé sans doute, mais néanmoins plein d’espoir. Pourtant tu n’y crois pas. Car t’es bien incapable de croire en quoique ce soit depuis la mort de celle qui était ta meilleure alliée, ta meilleure amie.

Evan te glisse quelque mot d’appréciation concernant le nouveau ministre. Tu hausses les épaules, et réponds, toujours dans un murmure « Attendons de voir les actions déjà ». Parce que dans les belles paroles, Petrus avait donné aussi. Mais lui, il avait quand même un quelque chose de plus réel : comme s’il savait de quoi il parlait, et c’était déjà pas mal. La suite du discours et de la ligne politique est donnée par la Directrice du Département de la Justice Magique. Des mots, des propos, un ensemble de chose qui te font arquer les sourcils : ils ne disent pas vraiment où va la communauté magique.

Et visiblement, ton avis est partagé. Pas par le meilleur, mais bon, c’était toujours ça. Et puis, quelque part, le dénommé Baxter posait tout haut les questions que tu te posais tout bas, c’était quand même pas mal. Surtout si ça pouvait te permettre de glaner quelques informations, de comprendre certains rouages. Les paroles étaient belles, mais qu’allait-il en être des actes ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Conférence de Presse

Message par : Lizzie Bennet, Mer 25 Avr - 22:02


Bon, la révision des objets illégaux, je les avais à l’oeil. Il allait peut-être falloir ré-aménager la structure de Barjow & Beurk, pour s’assurer que les visites du Ministère me fassent pas retourner en geôle. J’avais jamais été fan de Azkaban.

Concentrons-nous sur la question de la sécurité. Cela fait un bout de temps que l’on a pas été attaqué, chez nous, juste des affiches ou des journaux. Mais je me rappelais du dernier passage d’un membre de l’Ordre du Phénix, ou du moins, d’un Phénix n’ayant pas cherché à dissimuler son affiliation. Ça y était allé, en sortilèges impardonnables, ce soir-là…

Et après, ils se sont passer pour les gentils justiciers. La bonne blague.

Un appel à témoignages débuta ensuite, et j’en profitais pour glisser quelques mots. Enfin, j’y pensais, avant que le professeur de potions fasse une intervention si insolente qu’elle me rappelait… bah William face à Sudworth, quand l’ancien Serpentard était en septième année. Gaffe Elias, généralement ce genre d’approche file des jobs au Ministère. Tu voudrais pas déjà nous quitter à Poudlard ? J'ai même pas eu le temps de jouer avec ton chaudron !

— Merci pour ces premières informations. A Barjow & Beurk, nous avons subi moins de dommages que les années précédentes. On était plutôt sur de la propagande et des vols, mais les sécurités ont été ré-haussées en conséquence.
J’hésitais à mentionner l’agression. Mouais. On se la joue discret ; au pire, ça se discutera quand on adressera la question des plaintes, si ça se trouve, y a moyen de coincer ce p'tit c*n. Ou de gratter du fric.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 26 Avr - 16:40


Après son petit fou rire, la sorcière fit de son mieux pour se reprendre et avoir l'air plus sérieuse. Ce n'était, après tout, que la chose la plus logique à faire. Même si elle n'était pas tout à fait certaine d'être prête à endosser le nom des Peverell pour le restant de sa vie, elle était au moins certaine de ne pas vouloir les mettre dans l’embarra. Aussi, elle était elle-même propriétaire et donc concernée par les sujets abordés. Enfin, elle était tout simplement préoccupée par le sort du monde magique. Alors Ester écouta chaque discours, chaque mot, prenant quelques notes ici ou là, lorsqu'elle jugeait ça nécessaire. Mais pour le moment cela se limitait plutôt à des remarques personnelles.

De tous ces gribouillages, il n'y en avait qu'un qu'Ester se donna la peine de souligner : "aucune info". Car cela l'agaçait particulièrement, d'être là à écouter des mots vides de sens, sans intérêt, sans rien apprendre en retour. Belt et Alhena parlaient bien, mais pas au point de se déplacer spécialement pour les écouter raconter une histoire. Selon la verte, si leurs projets n'étaient pas encore au point, pas encore viable, alors ils n'auraient mieux fait de ne rien dire. Car pour le moment, Rachel se demandait surtout s'il y avait véritablement des projets et cours ou si on se foutait de leur g*eule. Elle garda cependant pour elle chacune de ses craintes et questions, préférant attendre que la conférence commence réellement.
A toi July... Hop ! Plus vite, plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Conférence de Presse

Message par : Ebenezer Lestrange, Sam 28 Avr - 20:05


Explication du consanguin préféré : une giclée de potion. Ils étaient pas bien dégourdis les gens de son entourage avec les potions. Un la joue, l'autre l’œil. Les amateurs. La présence de Finrod avait fait taire Ebenezer qui ne daigna pas répondre aux interrogations contre la SISM. Il n'y connaissait pas grand chose à vrai dire à part ce que Morgan avait pu lui raconter. Et bientôt, le brun se trouva seul. Il s'assit donc et écouta.

D'abord il y eut le brouhaha des gens : la conférence n'avait pas encore commencé et ça parlait de tous les côtés puis il y eut l'arrivée du Messie derrière le pupitre. Asclépius avait raison, le nouveau ministre était joli. Il blablatait joliment aussi, récitait les banalités que tout le monde voulait entendre, promettait un monde sans peur et sans menace. Ebenezer ne se sentait pas tellement concerné : rien ne le menaçait, si ? Un gus se leva à la fin de la tirade, le médicomage ricana dans son coin. Et à la question du passionné, le ministre n'y répondit pas. Esquive... Pff à quoi bon avoir changé pour celui-là ? Petrus au moins le faisait rire.

Présentation de trois personnes, celle de Juliet Swann retint son attention. Médicomage et il connaissait son nom. Il se demanda si ce n'était pas elle qui avait écrit un bouquin sur le traitement des verrues ou sur les blessures suite à la rencontre d'un dragon... A moins que cela soit sur un tout autre terme. Il vérifierait. Puis il y eut Alhena, elle, il la connaissait. Elle blablata. Présentation de la problématique et du plan, bonne nuit les petits. Pfff, ils allaient tous s'endormir à ce rythme. Le gus reprit de nouveau la parole. Il avait des questions pertinentes ce monsieur. Ebenezer l'applaudirait presque. A la place, il écouta d'une oreille Lizzie. Dans son imaginaire, Barjow & Beurk était protégé par une armada de sortilèges plus ou moins blancs, il ne se faisait absolument pas de soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Conférence de Presse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 7

 Conférence de Presse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.