AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2
Page 7 sur 7
Conférence de Presse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Elly Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Conférence de Presse

Message par : Elly Wildsmith, Jeu 21 Juin - 22:32


C’est la danse perpétuelle des conférences de presse. Des questions intéressées, des questions peu intéressantes. Non pas que tu n’as pas envie d’y croire, non, juste que tu as souffert d’y avoir trop cru. Tes idéaux mis à mal, ton âme écorchée vive par cette perte bien trop ardente qu’elle avait laissé. Un soupir s’extirpe de tes lèvres, non par désintérêt, juste par fatigue. Par  lassitude peut-être, un peu.

Tu écoutes, avec une certaine distance, les magenmages qui se succèdent, qui parlent de leurs projets, de leurs envies pour la suite. Tu te retiens un énième soupir – celui qui serait, à ton sens – de trop. Qui indiquerait qu’il était temps pour toi de quitter les lieux, ses murs austères emplis d’histoire dans lesquels tu n’arrivais plus à te reconnaitre.

Et puis, un visage qui t’alpague, qui t’accroche. Dans cette mer d’inconnus, dans cet océan d’inquiètude, d’angoisse et de terreur, elle était là. Semblable au temps où elle dirigeait les aurors. Elle accroche ton regard, sans nul doute. Et tu captes ses paroles, distinctement, tu les comprends, tu en souris. Une classification des objets, cela lui ressemblait tant. Mettre des limites là où le monde n’en possédait pas. C’était triste, mais parfois nécessaire – en tout cas tu l’avais pensé un temps.

Sur cette idée, ton regard à nouveau s’arrête sur Peltz, brillante jeune femme, modèle absolu. Elle, n’aurait pas failli, sans nul doute. Mais ses yeux scrutent la foule, cherchent sans réellement voir. T’aimerais lui sourire, lui crier qu’elle se débrouille à merveille face aux individus. Mais tu sais, qu’une distance à pris le pas, qu’elle est désormais loin de tout cela. En y étant pourtant si proche. Complexe paradoxe de la vie.

Ta main dans la main d’Evan le presse, cherche ses doigts, comme pour lui dire « S’en ai trop, rentrons » mais aucun mot ne sort, tes yeux, toujours, reste figée sur Rosie. Comme si elle te ramenait à un autre temps, une autre toi. Avec moins de douleur, moins de souffrance. Moins de cicatrice tant physique que psychique. Finalement, ton regard se détourne, comme si la jeune femme aurait pu pouvoir lire dans ton esprit, là, à cet instant, et que tu te refusais à son jugement.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Conférence de Presse

Message par : Finrod Elensar, Dim 1 Juil - 10:11


Un sourcil s'arque sur le visage du presque géant lorsque la fameuse Rachel parle du système moldu. Déjà qu'ils n'étaient pas très intéressants, pourquoi s'intéresser à leur système juridique ? Ou du moins à une partie ? Ce genre d'agissements était toujours une surprise pour le sorcier, lui qui estimait que la communauté magique était beaucoup plus importante que ce monde triste et sans-magie.

Puis vint le tour de cette fameuse Rosie, avec laquelle la dernière rencontre en date n'avait pas été des plus cordiales. Quelques dents se dévoilèrent lorsque le Fourchu sourit en entendant les propos que la Magenmage tenaient. C'était spécifiquement dans ce cadre-ci que les deux sorciers s'étaient rencontrés. Pour détention d'objet illégal, mais jamais trouvé. Néanmoins, l'ancien Serpentard estimait que la main du singe qu'il détenait ne correspondait nullement à la description des objets interdits. Ce qui fit agrandir le sourire qu'il arborait depuis quelques secondes. Il écoutait attentivement, souhaitant lister mentalement ce qu'il possédait pouvant lui apporter quelque ennui légal. Puis, à la fin du discours de la jeune femme, Finrod se leva et regarda les personnes sur les personnes sur l'estrade.

- Des nouveautés qui permettent des éclaircissements et du soutien de la part de notre Gouvernement. Néanmoins, le sujet de la corruption au sein de celui-ci n'est pas à exclure, notamment concernant les Aurors. Qu'en est-il d'une police des polices ? Vu les temps actuels, il est important aussi de pouvoir s'assurer que l'élite ministérielle souhaite réellement nous défendre contre ces Ordres illégaux.

Et il se rassit. Tenant le regard de ceux qu'il pouvait croiser. Il était certain qu'il pouvait attirer l'attention avec ce genre de commentaires mais après tout posséder un sixième sens n'était que peu commun non ? Alors ce qu'il venait de dire allait passer comme des simples inquiétudes d'un citoyen lambda.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Artemis Lhow, Dim 1 Juil - 14:01



Depuis de longues minutes déjà, les discours pleins de promesses s’enchaînent du côté des politiciens. Un ballet de mots finement ficelés qui me traversent l'esprit sans vraiment attiser ma curiosité. De bons points toutefois,des formations à la médicomagie, un durcissement des lois encadrant la possession d'objets magiques dangereux. Reste à voir ce que ça donnera dans un cadre applicatif maintenant.

Bizarrement, Arty est bien calme et je ne l'ai plus entendu depuis tout à l'heure. L'hurluberlu qui semblait s'exciter au fond de la salle semble également s'être calmé. La séance se déroule sans accroc aucun jusqu'à ce que ... Qu'en est-il d'une police des polices ? Mes yeux se posent sur l'homme qui semble s’inquiéter de notre intégrité. Je ne l'ai encore jamais vu, mais lancer ce genre de choses en pleine conférence, il faut oser.

Me raclant la gorge bruyamment, je tourne la tête vers les politiciens un instant Si vous me le permettez ... simple formalité, je vais me permettre quoi qu'il en soit. Je suis Artemis Lhow, le responsable du Bureau des Aurors. Présentation faites, par où commencer maintenant ? Soyez assuré que chaque homme et chaque femme qui sert le ministère sous mon égide se voit imposé à une droiture et une exemplarité dans l'action que je veux irréprochable. Exception faite du gamin, mais lui n'est encore qu'en formation, je ne doute pas que ça viendra avec le temps.

La corruption est un fait que l'on peut observer dans n'importe quel groupe qu'il soit politique ou idéologique et le combattre n'est pas chose aisé, j'en suis conscient. Toutefois je tiens à rappeler que les membres du Bureau des Aurors ne sont pas au dessus des lois et j'invite chaque citoyen qui aurait observé une déviance chez l'un ou l'autre de mes Hommes à venir immédiatement m'en parler personnellement. Je met un point d'honneur à assurer qu'aucun citoyen ne puisse avoir à souffrir d'une injustice résultant de l'action d'un Auror. Toutefois, dans la lutte à la corruption comme dans la lutte contre les ordres illégaux, l'information est la clé de l'action. Ces derniers temps les sorcières et sorciers de Grande-Bretagne semblent préférer se faire justice eux même et prennent des risques inconsidérés pour cela. Non seulement ils jouent leurs vies, mais ils freinent également l'avancé de nos enquêtes en agissant de la sorte. Je rappelle que les Ordres connus sous le nom de l'Ordre du Phénix et l'Ordre Noir sont tous deux considérés par le ministère de la magie comme extrêmement dangereux. Toute information que vous pourriez avoir en votre connaissance peut nous être capitale et, j'insiste sur ce point, le Bureau des Aurors ne pourra se montrer utile et efficace que si la communauté magique se montre confiante et coopérante.

Pour quelqu'un qui n'aime pas parler en public et qui n'avait pas préparé de discours, je m'en sort pas trop mal ! Je ne pouvais tout de même pas laisser passer une accusation comme celle-ci sans réagir. Cela tiens, certes, plus de l’inquiétude que de l'accusation, mais le doute pourrait bien être notre pire ennemi dans la guerre qui se prépare dans l'ombre. Alors autant intervenir vite et tuer dans l’œuf les doutes et les réticences de chacun. Tu comprends maintenant, pourquoi j'aimerai que tu sois irréprochable toi aussi Arty ?

Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Conférence de Presse

Message par : Finrod Elensar, Lun 2 Juil - 11:37


La mouche était piquée et ne tarda pas à se manifester. Du coin de l’œil, Finrod regarde celui qui se présenta comme Chef des Aurors, rencontré déjà quelques temps auparavant. Il s'avérait qu'un léger sourire se dessina même au coin de la bouche du presque-géant. Les dires du sorcier étaient bercés d'illusion. L'ancien Serpentard possédait quelques documents pouvant venir contre-dire purement et simplement ce qu'il était en train d'affirmer devant le gratin de la communauté magique. Cependant, le trentenaire n'était pas fou au point de les brandir, car il savait qu'il allait devoir justifier beaucoup de choses.

- Merci. Répondit-il simplement en se levant et posant les yeux sur le fameux Auror Lhow puis s'assit à nouveau.

Insister aurait éveillé les soupçons et bien que la situation commençait à pencher d'un certain côté de la balance, il était encore trop tôt pour s'assurer qu'elle ne ferait pas machine arrière. Et qu'en était-il de la suite ? Il semblait que peu de monde avait des questions, il était peut-être temps d'annoncer la réforme suivante ou de conclure.
Revenir en haut Aller en bas
Rosie Peltz
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Rosie Peltz, Jeu 5 Juil - 12:41


Parla un homme qu’elle ne pouvait pas oublier. Les articulations de sa mâchoire sectionnèrent les mots pour les offrir comme sur un marché. Un client balaya l’offre, fit une contre-proposition – rapidement déclinée.

Elle se souvint du théorème de la punition. Le théorème qu’elle avait cru trop cruel pour mettre en œuvre – elle en aperçut maintenant les possibilités d’applications, comme un système de pensée, comme un mode de vie à échelle mondiale. La punition qui avait recours à la vertu de sa propre victime comme le moteur avait besoin d’essence – l’invention de la Midvale Steel Company utilisée comme la cause de l’expropriation – l’honneur des hommes et la profondeur de leurs sentiments usités comme un outil pour le chantage, un chantage pour lequel le dépravé serait immunisé – et, dans les états déviants, des millions d’hommes seraient tenus en servitude au moyen de leur désir de vivre, au moyen de leur énergie bue par le labeur, au moyen de leur habilité à nourrir leurs maîtres, de leur amour pour leurs enfants ou leurs femmes ou leurs amis – au moyen de l’amour, de l’habilité, et du plaisir en tant que grains pour la menace ou hameçons pour l’extorsion, avec l’amour lié à la peur, l’habilité à la punition, l’ambition à la confiscation, avec le chantage comme loi, avec la fuite comme souffrance, sans quête du plaisir, comme la seule motivation à l’effort et récompense à la réussite – les hommes retenus esclaves au moyen des capacités de subsistance qu’ils possèdent. L’ « être raisonnable » cherche à accrocher la volonté de l’homme à un circuit de torture, de manière à ce que seul l’homme qui n’aurait rien à perdre ne puisse éprouver de la peur. Ainsi, les vertus qui rendaient l’existence possible et les valeurs qui lui donnaient du sens devinrent les agents de sa destruction. Dès lors, le meilleur qu’un homme puisse offrir devint la cause de l’agonie d’un autre.

« Peut-être que l’exercice de votre devoir de réserve aurait été plus efficace, Mr. Lhow », déclara-t-elle.
Elle leva lentement sa main face à son torse pour appuyer sur le vide comme une mère pose sa main sur le front d’un enfant malade. « Avant de clôturer cette conférence, dit-elle simplement, je vais réagir à l’idée de contrôle des Aurors. Un système de police des polices n’est pour le moment pas en discussion. Je suis personnellement opposée à ce que des civils puissent inspecter le travail des Aurors. Nous ne pouvons légitimement appliquer un système de doute au travail des Aurors que si nous appliquons le même système aux civils chargés de leur surveillance. Il s’agit là d’une tâche inutile – pour le moment. Néanmoins, le gouvernement entend exercer un contrôle et une surveillance accrue des Aurors au moyen du budget qui leur est alloué par exemple. Si je puis me permettre une image, imaginez ce budget comme une main autour du cou des Aurors : si des défaillances sont notées, la main se resserrera. Enfin, j’ose revenir à une annonce qui a été faite précédemment : le système de plainte a pour but de donner aux citoyens un moyen de défense face aux potentiels abus des Aurors. Un Auror vous manque de respect ? Emmenez-le face au tribunal ! Un Auror vous blesse de manière injustifiée ? Emmenez-le face à un tribunal ! Un Auror pratique une discrimination injuste ? Emmenez-le face à un tribunal ! Les Aurors peuvent être tenus personnellement responsables au même titre que tous les sorciers. Nous espérons que ce danger face à la justice conduise chaque individu à se comporter raisonnablement, à savoir selon leur intérêt. Et il n’est dans l’intérêt de personne d’être condamné. Par conséquent, un sorcier raisonnable s’auto-régulera, peu importe s’il est Auror. »

Elle lança un regard final à ses tiers. Elle vit des hommes belligérants sur la défensive et des femmes fades et grises. Sa conception de l’élite intellectuelle fut bousculée. Elle s’éclaircit la voix : « Cette conférence touche à sa fin. Merci de votre écoute et de votre patience. Rentrez chez vous dans le calme et la prudence. »

| Rosie part.
Nous avons été très heureuses de mener cette conférence avec vous. Merci beaucoup pour vos interactions et vos questions qui - contrairement à ce que peut penser Rosie - ont toutes été intéressantes ! |
Revenir en haut Aller en bas
Finrod Elensar
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Fourchelang


Re: Conférence de Presse

Message par : Finrod Elensar, Ven 6 Juil - 12:11


L'intervention du Chef des Aurors n'était pas du goût de tout le monde semblait-il. Mais cette fois-ci, pas de sourire en coin pour Finrod. Non, il se pensait observer et son attaque contre le bureau de l'élite Ministérielle pouvait avoir attirer l'attention sur lui alors autant paraître impassible. Même si ces contacts au sein de ce nouveau Gouvernement lui permettrait de passer bon nombre de fois entre les mailles du filet, cependant, il valait mieux éviter de commencer trop tôt.

À aucun moment, l'ancien Serpentard n'avait émis l'idée que ce soit les civils qui s'occupent des éventuels Aurors corrompus ou trop zélés, mais il comptait bien user de ce que proposait Rosie si un jour il se retrouvait confronté à un sorcier ou une sorcière bien trop confiante à son goût. Maintenant que ce Mister Lhow était en place et peu enclin à courber l'échine alors qu'il devrait, il valait mieux s'assurer de pouvoir lui mettre quelques bâtons administratifs dans les roues.

La fin fut annoncée. Ils allaient pouvoir retourner à leurs occupations. Le presque géant espérait pouvoir intercepter Luke afin de lui finaliser la discussion qu'ils avaient eue lors de la soirée qui célébrait sa nomination ainsi que celle d'Alhena. Restant lucide, le propriétaire de la BAM savait pertinemment qu'il serait difficile de parler poste de travail à présent alors autant attendre assis que la foule diminue petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Artemis Lhow, Ven 6 Juil - 12:40



La conférence, se termine, mais je n'en ai pas encore fini avec mon ancienne responsable. Je ne comprends pas son intervention et ne manquerai pas de lui faire savoir. Tournant le dos à la foule, je m'adresse directement à elle d'une voix juste assez audible pour  que les premiers rangs puissent l'entendre. Le devoir de réserve est le meilleur moyen de couvrir la corruption dans nos rangs et d’attiser la crainte et les doutes de la communauté magique. Au silence mesuré je préfère le franc-parlé, ne vous déplaise mademoiselle Peltz, mais tant que je serais à la tête du Bureau des Aurors celui-ci s'appliquera à la transparence.

Et je serai curieux de vous voir essayer de nous mettre des bâtons dans les roues. Je connais la loi aussi bien que vous mademoiselle et vous auriez tord de l'oublier. Douter des membres qui composent l'élite de la police magique en pleine conférence devant les citoyens et les journalistes, voilà une belle démonstration de ce qui ne faut pas faire pour semer le doute et distiller la peur. C'est tout simplement ridicule. Sans attendre une réponse de sa part, je longe la salle par la droite afin de m'assurer que la sortie de tout un chacun se passe sans encombres.

J'essaie de le cacher, de garder intérieure cette fureur qui me dévore. A quoi tout cela rime ? Quel était le but de cette conférence ? Aucune idée... mais je compte bien creuser.

Revenir en haut Aller en bas
Asclépius Underlinden
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Legilimens


Re: Conférence de Presse

Message par : Asclépius Underlinden, Ven 6 Juil - 20:03



Il a sur le coin de la face, les babines qui s’étirent en un sourire. C’est cocasse. Il aime toujours autant écouter Rosie, regarder Rosie. Qu’importe ce qu’elle fait, tandis que lui se déboîte un doigt ganté, puis un autre. C’est tout de suite moins rébarbatif, en avisant un visage ami. Nonobstant, il irait peut-être lui toucher, du bout des lèvres contre le satin, un mot ou deux, une fois qu’il sera en mesure de se lever sur ses deux jambes. Ses articulations commencent à crier grâce, pour du mouvement.
Il manque de rire, face à son petit tacle, mais se contient. Le sourire est simplement agrandi. Gamin à la fête foraine, ça le distrairait presque de la délicieuse compagnie de son grand voisin.

Elle récite, un discours d’autorité, façon notice de médicament ou instructions afin de construire un meuble. Il doit y avoir un mot, pour un kink du genre, en plus de son attirance pour les métamorphomages. En croisant les jambes, il écoute, attentif, bon élève. Davantage concentré sur l’aspect procédural et administratif se détachant en gouttes incisives, dans le phrasé codifié, que par le fond lui-même.
A la fin de l’exposé, il se lèche les lèvres, impatient de pouvoir se lever. Il semble sur ressort, il a à lui parler. Mais les gens ont envie de rester. Il irait bien lui dire, à Elensar, qu’on s’en carre un peu le coquillard de la police des polices. C’est ce que lui fait d’ailleurs remarquer le chef du bureau à la suite. Mais il ne lui accorde pas beaucoup de crédit. Il préfère la désinvolture en bulles de savon colorées de l’Agent Arty.

Mais, il y a de l’intérêt, dans son discours, au porteur d’étoile.
Notamment la partie sur la corruption. Imposer la discipline, la droiture. Il apprécie. Ses humeurs bouillonnent et ronronnent presque dans l’intérieur en vase clôt de son anatomie maladive.

Et ce fut l’apothéose aux mots suivant de Rosie.
Il se croyait au spectacle, des étincelles plein le regard. Il a la figure indolente de cette noblesse s’amusant des déboires humains, du haut de sa tour d’ivoire. Mais par ses jumelles de Clairvoyance, il voit son héraut. Ce morceau de femme dans un corps de procédures administratives et rhétorique. Et les palpitations du cœur et de la pulpe semblent en pleine inspiration, qu’il tient plus longue, de 30%, grâce aux médicaments.
Il n’y a plus de tracas à avoir, sous l’exercice de cette voix.

Et la perspective d’une laisse de cuir entouré au cou de l’élite ministérielle via le capitalisme sorcier…
Un regard vers l’Agent Arty.
Il n’a pas contenu son sourire, avant de retourner consacrer sa vision et son attention sur la Magenmage. La seule à véritablement resplendir, pour lui.

Et comme le marteau s’abat, dans une délicatesse de vélin !
Il en soupire presque. Un air d’amant sur son visage.

Mais l’épiphanie ne dure pas : ses traits se durcissent en avisant l’intervention du fameux chef de Bureau. Beaucoup d’aboiements, alors que Rosie était parfaite. Il irait la féliciter. Un « - Tss » se détache de ses lèvres, avant qu’il ne décroise les jambes, et se penche vers son grand ami d'Elensar pour lui murmurer, sur un ton de douceurs pétillantes : « - Quel Rhadamanthe vous faites, à traquer ainsi la corruption… Voilà qu’il avait l’ironie impudente. Pour conclure ce divertissement, je m’en vais retrouver Miss Peltz. L'on pourrait aller boire un verre, après, vous viendriez ? » Presque des roulements, sur la langue, tandis qu’il patiente, afin de laisser la foule partir, l’air agité, impatient à l’idée de la rejoindre, lui susurrer quelques mots. L’enjoindre à la parcimonie, puis être refusé.
Il en rirait presque, caché sous sa dentelle, oubliant du monde et des époques.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Conférence de Presse

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 8 Juil - 21:08


Cette conférence laissait un arrière goût étrange au fond de la bouche, comme une moule pas fraîche. On savait encore très peu de chose sur les différentes réformes qui auraient lieu et pour le peu qui en avait été dit, la sorcière ne pouvait s'empêcher d'en imaginer toutes les limites. Mais elle était encore loin de se douter qu'elle ferait bientôt les frais d'une liste d'objets étrange, car pour le moment c'était d'avantage le fait de ne pas avoir put poser de question sur cette fameuse liste d'objets interdits qu'elle trouvait étrange. Ferme ta g*eule et écoute en gros.

Cependant, l’apogée de sa perplexité vînt frapper à sa porte lorsqu'il commença à être question de police des polices. Un moment fort déstabilisant et désagréable si bien que la sorcière eu plusieurs fois envie de l'ouvrir pour y aller de son avis personnelle. Rien, cependant, elle resta parfaitement calme pour faire honneur à Alhena et quand le moment fut venu de s'en aller, elle ne perdit pas de temps. Il allait falloir qu'elle se renseigne un peu sur Rosie après toute cette histoire. Il y avait quelque chose qui ne sentait pas bon et Ester pouvait vous assurer que cela ne venait pas du bel Auror qui s'assurait déjà du bon départ de la communauté magique. Cet homme était trop fort !

Départ de Rachel
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Conférence de Presse

Message par : Lizzie Bennet, Mer 11 Juil - 17:44


Une suite de monologues nous noya d’informations. Les réformes importantes, surtout côté judiciaire, prendraient du temps ; un nouveau système de dépôt de plainte, inspiré de son jumeau moldu, plus moderne et adapté aux situations récentes ; un bureau spécial en formation dédié à cette charge ; de nouvelles lois en vue ; une classification des objets interdits avec des nuances de légalité (oh oh, Barjow allait devoir refaire son catalogue ; même si l’on était consultés, certains articles n’allaient jamais passer. La ruse serait de mise dans cette entreprise).

Et je savais ce que cela voulait dire : on diluait le pois.s.on, pour qu’il ne soit pas trop reconnaissable. Des mots résonnaient à mon esprit, pourtant. Ceux qui comptaient vraiment. Une surveillance civile nous attendait ; le bureau des plaintes serait directement relié à notre volière ? Mais ?! Des promotions et autres pots de vin à escompter dans un futur proche. Retenir un tssss reptilien.

Mon cousin prit bientôt la parole pour poser des questions sur le risque de corruption et l’éventualité d’une police des polices ; ce à quoi le chef du bureau des aurors répondit par un classique « c’est la faute de la plèbe. » Restons sérieux. Si les gens se font justice, c’est précisément parce que le système est défaillant. Ils voudraient quoi, pour avoir plus d’information ? Qu’on les assaille de hiboux ? En soit, c’est faisable, mais ça risquerait de leur donner bien du boulot pour pas grand chose…

Le coup du « devoir de réserve » de Peltz me fit sourire. C’était un drôle de monde que ce dernier. On s’attaquait à coup de monologues et tapait toujours sur le dernier orateur. Il répliqua sans tarder, et depuis l’avant de la salle, je n’en perdis pas une miette.

Silencieuse, j’hésitais à demander à Asclépius de m’apporter les cupcakes le temps de cette contemplation. Après, c’était rigolo comme la lutte contre la corruption dans le ministère devenait lutte contre la corruption dans le bureau des aurors. Enfin, je suppose que les hauts placés ne sont pas du tout susceptibles d’être corrompus hein.

— Eh bien, ça promet, murmurais-je pour moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Conférence de Presse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7

 Conférence de Presse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Ministère de la Magie :: Niveau 2-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.