AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 5 sur 5
Atelier n°1 — Direction la Suède !
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Lyra Peverell
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)

Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Lyra Peverell, Dim 29 Avr 2018 - 19:34


Bientôt, le froid me quitte pour une douce chaleur enveloppante et agréable. Et vu le regard que me lance Miss Bennet, c'est grâce à elle. Je lui adresse donc un immense sourire de remerciement tout en me rapprochant davantage pour écouter ces professionnels du vol de balais répondre aux questions de mes camarades. C'est trop super génial d'entendre tout ça ! J'aimerais bien être comme eux, et ne pas avoir le vertige, pour participer un jour à une course comme celle-ci moi aussi. Mais ce n'est pas pour tout de suite, je n'ai même encore jamais enfourché un balai, alors j'ai pas envie de me retrouver face à des dragons tout de suite.

Tout content, je prends place pour la photo en affichant mon plus beau sourire. Ce n'est pas tous les jours qu'on a le droit à ce genre de chose alors qu'on est en cours ! Et voilà ensuite que le départ de la course est donné. Je regarde les participants s'élever dans les airs à toute vitesse, prêts à en découdre comme jamais. Mes yeux brillent d'excitation en voyant l'engouement général et je me joins aux acclamations de la foule avec toute la force de ma voix. Et puis, Miss Bennet reprend le contrôle. Elle fait des groupes. Certains ont le choix, mais moi pas du tout.

Alors je vais aux côtés de la Directrice des rouges et or sans discuter. Ceux qui restent avec Miss Bennet, c'est des grands qui peuvent participer à un bout de la course. Ils ont de la chance, mais même si je suis convaincu que ça doit être absolument génial, je suis bien content de rester au sol. Parce que je n'ai pas envie de mourir aujourd'hui, et que c'est déjà énorme de pouvoir regarder cette course. Y'a une rouquine de mon âge qui dit qu'elle veut voler aussi. Et elle demande à quelle vitesse vont les dragons. Je me rapproche tout en lançant un regard vers Hilarius si jamais il veut venir lui aussi.

- Oh oui, dites, les dragons ils vont plus vite que les balais, non ? Je veux voler aussi ! Juste pas dans la course, parce que ça fait un peu peur et que je veux apprendre comment on fait avant. Vous allez nous prêter des balais hein oui ?
Revenir en haut Aller en bas
Aewera Drabyssae
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Aewera Drabyssae, Sam 5 Mai 2018 - 15:30


Déso du retard les gens
....

La jeune directrice,
Sur ses pieds fermement plantée,
Observait, les yeux dans le vague,
La course sur le point de commencer.

Me mouvant rapidement j’allais aider lizzie à sortir les balais pour ses élèves,
Avec un sourire angélique,
Comme si je n’étais plus sur cette planète,
Absurde absurdité,
D’une femme dans les étoiles.

Voyant un bleu arriver,
Ethan je crois,
Je lui lançais un vague “Bonjour” avant,
De me rapprocher des élèves m’attendant,
D’un pas décidé.

J'entendis en m’approchant une jeune rouge s’adresser à moi:
“- Dites, on va voler nous aussi, pas vrai ? On va pas rester en bas, hein ?. Et ils vont jusqu'à quelle vitesse les dragons ?”
Je lui adressais un petit sourire lorsqu’elle évoqua les dragons,
Puis, lui répondit d’une voix claire et distincte,
“Oui on va voler, mais un peu plus bas qu’eux et moins loin. Euh, pour la vitesse des dragons je n’en sais rien, beaucoup trop vite pour que je le devine.”

Je repris ma respiration,
Puis me tournais vers un jeune bleu,
Il ne me semblait pas l’avoir déjà vu,
Quoique je l’ai probablement déjà croisé,
“ Oh oui, dites, les dragons ils vont plus vite que les balais, non ? Je veux voler aussi ! Juste pas dans la course, parce que ça fait un peu peur et que je veux apprendre comment on fait avant. Vous allez nous prêter des balais hein oui ?”
Je ne pu m’empêcher de lâcher un petit rire face à tant d’excitation,
Puis, lui répondit sans pouvoir cacher mon amusement,
“Alors je pense que les dragons sont plus rapide. Oui, oui on va voler t’inquiète pas. Liz’ est une meilleur prof que moi, mais je vais vous aider à prendre votre envol, j’imagine que vous savez déjà comment appeler votre balais. A mince, il faudrait peut-être que je vous en donne avant.”

Je me dirigeais précipitamment vers,
les derniers balais,
Pour les distribuer aux impatients,
Avant de leur expliquer:
“On va voler à côté de la course pour rejoindre le point où l’on va transplaner en escorte pour rejoindre les autres. Si quelqu’un n’a jamais appelé son balais, qu’il m’en fasse part. Les autres mettez vous en place.”

Je pris mon balais en main,
Avant de jeter un regard aux étudiants,
Pour être sûre de n’avoir oublié personne.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 17 Mai 2018 - 18:56


(Bah alors les gens ? Y a plus personne ??)

- Attendez, Attendez-moi !

Je me retournais, interdite, pour découvrir qu’un bleu avait ENFIN changé d’avis. A trop réfléchir, ces gens en oublient de vivre, j’vous jure. Et je sais de quoi je parle, parce que moi je le fais jamais, je fonce tête baissée, comme un taureau ou un buffle. Hésitez pas à sortir le tissu si vous voulez m’attirer clairement. Dégainant son balai, il nous rejoignit bientôt, et je lui souriais d’un air espiègle.

— Tu tiendras pas jusqu’aux dragons si tu ne regardes pas devant toi !
L’apostrophais-je dans un éclat de rire. Allez, droit devant moussaillons !
Je jetais un coup d’oeil en contrebas, où Aewera s’en tirait très bien. Mes yeux coururent alors en direction des autres trouble-fêtes : Alexeï, Alice, Loredana, Madilyn, Yue… Qui ne s’activaient pas beaucoup. Genre encore moins qu’Ethan, qui était déjà en retard.

— Allez, allez, à vos balais, on va pas y passer toute la journée !
Je les encourageais en effectuant quelques pirouettes dans les airs. Non, je frimais pas. Je vibrais. Je vivais. On a le droit, non ? Surtout quand on s’est levé si tôt !

— C’est la réserve de dragons qui vous effraie ? Vous en faites pas, c’est pas pour tout de suite !
Poursuivis-je avec malice. Non, d’abord, on va passer par la forêt ! Attention aux branches… Je ralentissais quelque peu, étendant les bras pour leur signaler l’évolution du décor. C’était bien visible, hein, mais s’ils étaient trop fixés sur le balai du copain, ils étaient capables de pas voir plus loin. Et on se sépare pas, restez toujours à portée de voix !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Madilyn Nebulo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Madilyn Nebulo, Mer 23 Mai 2018 - 15:21


Wow.
On va voler, genre, sur la piste d'une course hyper-célèbre. GENRE.


Comment dire ? Tu t'attendais pas vraiment à ça... Ça fait un peu beaucoup en si peu de temps. Vous êtes en Suède. Vous interviewez des voleurs sur balai ultra-connus. Vous volez sur la même piste qu'eux. Faut le temps de digérer. C'est vrai, t'as le cerveau un peu en brume aujourd'hui. T'es un diesel, toi. C'est pas que t'es longue à la détente, mais faut pas te brusquer. Faut pas pousser mamie dans les orties hého.

Ouais, tu prends un peu de temps à décoller. Mais une fois que t'es motivée...

— Allez, allez, à vos balais, on va pas y passer toute la journée !

C'est Lizzie qui apostrophe les retardataires. Dont toi, donc. Et c'est vrai, ça, on pourrait se dépêcher un peu. La prof virevolte en de multiples galipettes aériennes, afin de vous stimuler. Et ça marche. Tu souris doucement, prête à rejoindre les étoiles.

— C’est la réserve de dragons qui vous effraie ? Vous en faites pas, c’est pas pour tout de suite ! Non, d’abord, on va passer par la forêt ! Attention aux branches...

Mouais, c'est vrai que quelques dragons roupillant ( ou pas ) quelque part pas très loin, c'est pas hyper rassurant. Tu suis tout de même Lizzie, qui vous montre le paysage de son bras tendu. Tu parcours le paysage de tes yeux émerveillés.

Et on se sépare pas, restez toujours à portée de voix !

Et tu voles joyeusement, presque frétillante d'enivrement céleste.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Ethan Turner, Jeu 24 Mai 2018 - 11:00


L'enseignante le laissait participer à la course sans redire un mot! Même qu'elle allait plus loin, et le mettait presque au défi de tenir jusqu'aux Dragons, enfin c'est ainsi que le bleu, dans son énorme excitation, percevait le commentaire de son enseignante. Pas tenir jusqu'aux dragons hein? C'est ce qu'on va voir.

Ethan avait ralenti l'allure, afin d'avoir assez de stabilité pour atteindre la poche de son sac d'une seule main, et d'y en sortir une paire de lunettes de Quidditch qu'il enfilatant bien que mal. Il s'agissait là de la dernière pièce de protection qu'il n'avait pas déjà d'enfilé depuis le début du cours, et maintenant, il était fin prêt. Ayant pris un bon retard sur Miss Bennett, il décida de foncer à toute allure, tirant le plus de jus qu'il était capable de son tourbillon de flammes, qui ne cessait d'accélérer. C'était une course, après-tout, et quelle meilleure occasion pour le bleu et bronze de tester pour la deuxième fois ce que son petit bijou de locomotion avait dans le ventre? La vérité était qu'avec une vitesse de pointe se dépassant la barre des 300 kilomètres /heures, les balais du bleu et bronze avaient de quoi décoiffaient, surtout lorsque poussé à plein régime, chose qui était somme toute assez dangereuse. 

Le temps de rattraper la gardienne de poufsouffle que déjà celle-ci ralentissait, intimant les élèves à ses côtés d'imiter son geste en leur disant de faire gaffe. Ethan, toujours en état d'accélération monstrueuse, dût ajuster sa trajectoire en quelques fractions de seconde pour éviter les branches des premiers arbres, et décéléra drastiquement sa vitesse afin de ne pas se tuer dans la forêt qui se dressait devant eux. Entre voir les participants accomplir toutes sortes de pirouettes impressionnantes, et accomplir ces mêmes pirouettes en personne, il y avait un large fossé dont la profondeur ne venait que d'être découverte par l'aigle au plumage brun. Devant l'objectif de gagner la course, le principale restait de la terminer en vie, et en un sol morceaux de préférence.

Ethan filait sur son tourbillons de flammes, restant des plus prudents, le temps que l'épreuve de la forêt soit derrière lui, et seulement à ce moment pourrait-il enfin se laisser aller de nouveau, au diable rester grouper, il leur ferait bien mordre la poussière si l'occasion se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Lizzie Bennet, Dim 17 Juin 2018 - 14:31


(Bon, y a une petite vague de désertion mais... je voudrais pas que les motivés soient pénalisés alors j’poursuis quand même ~)

Quelques élèves me rattrapèrent, et je marquais un temps d’arrêt en attendant que les petits derniers soient aussi parmi nous. Il ne s’agissait pas de semer des têtes blondes au premier atelier ! Lorsque chacun se fut présenté, un sourire gourmand glissa dans mon oeil valide, et je piquais vers le coeur de la forêt. Ah, là, là on était bien.

J’me laissais gifler par quelques branches, parce que cette douleur me ramenait un petit peu à la vie. Ne désirant pas prendre trop d’avance par rapport aux autres, je trouvais rapidement un arbre qui me paraissait convivial, et coinçais mon balai dans ses embranchements. Comme un petit chimpanzé, je me mis alors à crapahuter entre les feuilles, et me calais à califourchon sur un point plus ou moins stable, et cherchais les élèves du regard.

Personne ? Bon, tant pis. Les feuilles sont jolies, et j’aime bien voir le soleil froid de la Suède danser entre ses nuances de vert. Pardon, mesdames les écorces, ce n’est pas que je vous oublie. C’est juste que ces petites feuilles seront plus vite parties, alors on les regarde un peu plus. Mais on sait qu’au fond, c’est vous, les plus féroces, les plus robustes, même face aux graffitis des amants. Je voguais dans mes pensées quand un bruissement attira mon attention.

Ah, les voilà, mes mignons. Chopant une pomme de pain, je la jetais sur le bras du premier à passer. Je manquais malheureusement le second, et un peu frustrée, décidais de préparer une attaque spéciale. Si j’attendais jusqu’au dernier moment… OUI ! Là ! Maintenant ! Je partis donc pour une attaque du cochon pendu, entourant la branche de mes gambettes et laissant mes bras courir parmi les cheveux de l’élève.
— Bouh ! Tu l’avais pas vu venir, hein ? Hein ?

(Ellipse)

Après d’autres surprises et galipettes, je finis par voir passer le dernier. « Allez allez, on se laisse pas abattre ! » Là seulement, je me décidais à reprendre mon balai, et accélérer autant que possible pour rejoindre l’orée de la forêt et ses premiers arrivés. Mon visage et mes mains était balafrés d’égratignures diverses, mais j’avais un sourire frais et vivace, de ceux que je n’avais eu depuis longtemps. Je me sentais tellement en vie, dans cet instant.

— Alors ? Tout le monde est en un seul morceau ? Vous avez aimé ? Vous voulez continuer ?
Sous nos pieds se déroulaient des buissons plus épars, et j'essayais de repérer le prochain obstacle. Je me rappelais plus de ce que c'était, dans cette zone-là de la course ; on risquait donc d'être pris de cours par les aléas du décor.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Alexeï Dragoslav, Lun 18 Juin 2018 - 9:33


Les gamins volaient dans tous les sens, tantôt se dépassant, tantôt s'attendant pour ne pas prendre trop d'avance. Le ballet aérien qui s'était organisé ferait de l'envie à la plus talentueuse des ballerines. Voler parmi les arbres, parmi les montagnes et être tout proche de sa terre natale était une source revigorante pour Alexeï. Jamais il n'aurait penser retourner ici sous la tutelle d'un professeur. L'envie de transplaner et d'aller voir sa famille le tentait réellement, mais ce n'était malheureusement pas une option à considérer.

A la place, il suivait Lizzie, sur son balai à tenter de la rattraper. Bien trop rapide et trop entraînée, le garçon n'allait sans doute pas finir par y arriver. Néanmoins, l'air frais sur son visage, l'odeur boisée dans ses narines, le poussait à prendre tout le plaisir qu'il était possible en ces instants.

Ils volaient tous depuis un certain moment déjà, mais impossible de cartographier avec certitude leur emplacement. Dubitatif, le suédois se demandait même comment les coureurs et Lizzie faisaient pour se repérer, dans tous ces paysages si différents, mais à la fois si semblable.

Puis plus rien. Elle avait disparue.

Dragoslav se rassurait en se disant qu'elle n'était qu'au détour d'un arbre, d'une montagne, qu'elle avait prit un peu d'avance. La situation l'inquiétait malgré tout. Les esprits commençaient à se diviser et les gamins n'allaient pas tarder à se perdre sans figure d'autorité pour les raisonner et les guider vers le bon chemin.

Inquiet, il avançait malgré tout, un peu plus à tatillon qu'auparavant mais toujours déterminé. Vous voliez jusqu'à atteindre une forêt. Ensemble, les élèves s'y engouffraient, tantôt doucement, tantôt comme des brutes. Le Poufsouffle lui y était allé tête baissée, se protégeant des quelques branches qui voulaient sa mort et fonçait pour en sortir le plus rapidement possible.

Sauf que tout se passait pas forcément comme prévu, derrière lui il entendait des gloussements, des petits cris. Le temps de se retourner pour vérifier ce qu'il se passait, il était content de voir que Lizzie était juste là, légèrement cachée à embêter les autres élèves. Un sourire sur le visage, il continuait son chemin, sans trop savoir s'il allait dans la bonne direction.

Les gosses maintenant réunis, Lizzie cherchait à savoir leur avis sur ce qu'ils venaient de vivre.

- On en est où de la course là ? J'arrive vraiment pas à situer ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Lizzie Bennet, Mer 27 Juin 2018 - 21:23


(Ethan souhaitant qu'on explore un peu plus les possibilités RPGiques de cette course, j'avance un peu, mais on clôture sous peu ~)

Ils ont survécu. A la première partie, en tout cas ; on a encore un sacré bonhomme de chemin à faire avant Arjeplog. Me léchant les babines, je les observe un à un. Ils semblent un peu fatigués, pour ce qu’on a parcouru. Bon, j’en conviens, c’est une course qui accueille nombre de professionnels ; mais il y a des amateurs aussi. Je m’attendais à ce qu’ils maitrisent un peu mieux les éléments, ou du moins qu’ils soient un peu moins fracassés après la traversée d’une forêt.

Damn. Cela devait faire longtemps qu’il n’y avait pas eu de cours de vol à Poudlard ; le niveau avait considérablement baissé. Fronçant les sourcils, je m’attardais sur Alexeï, qui semblait hésiter à prendre la parole. A quoi allais-je avoir droit ? Un commentaire sur mon non-sens de l’orientation car il connaissait la région mieux que moi ? En vrai, c’était une vraie question. Moi aussi, c’était la première fois que je faisais cette course. On dirait pas, hein ? Il n’en fut rien, cependant. Son questionnement était plutôt de l’ordre « Maman, c’est quand qu’on arriiiive ? »

D’une moue boudeuse, je répliquais :
— On a fait plus d’un tiers… j’dirais presque la moitié en terme purement kilométriques, c’est pas mal. Le truc, c’est que cette partie a le moins de différences de relief. Par la suite, on avance plus lentement, ou du moins on doit passer plus de temps à négocier notre stratégie. Et ouais, j’dis notre et pas votre, car moi non plus je connais pas tout à fait ce terrain, j’ai juste une idée générale avec la carte zieutée au début de la cours. Mais sinon on y va en éclaireuuurs.


J’actionnais alors toute ma mémoire visuelle visuelle pour préciser :
— J’crois que la prochaine étape, c’est en longeant un golfe… avec de l’eau, quoi. Les épreuves, je sais plus trop ce que c’est. Les dragons c’est pas tout de suite, ceci dit, alors on voit au fur et à mesure !

D’un mouvement brusque, je plongeais en avant et guidais la troupe vers la suite du parcours.

(Ellipse)

Finalement, c'était plutôt agréable de surfer au dessus des vagues. Y avait pas trop de piège, tant qu'on trempait pas trop les poils de balais dans l'eau. Y avait un ou deux voleurs, partis avant nous, qui semblaient galérer un peu à repartir. Avisant la célèbre réserve, je prévins mes élèves.
— Dragons, nous voilà... Comment pensez-vous aborder cette partie ?

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Ethan Turner, Jeu 28 Juin 2018 - 13:09


Les arbres s'enchaînaient, et tu les évitais comme tu pouvais, ayant nettement ralenti ta progression afin de ne pas te prendre en pleine tronche quelque chose qui t'aurais désarçonné. Le plus difficile restait d'éviter les oiseaux qui s'envolaient de leur nid, effrayés par cette soudaine agitation extraordinaire dans leur forêt. Tu n'étais pas déçu d'avoir apporté ta combinaison de Quidditch pour l'occasion! Tes vêtements prenaient chères, niveaux déchirures, mais tant qu'aucune partie ne restait coincée dans une branche, le reste te passait des mètres par-dessus la tête. Le temps passait bien moins rapidement que les arbres à tes côtés, et tu avais finalement été soulagé de voir la lueur du soleil illuminant un paysage bien plus dégagé; la lisière de la forêt était finalement à ta portée!

Une fois sortis, tes yeux avaient pu découvrir la nouvelle position de tes camarades de classe, ainsi que celle de celle qui venait, en un seul cours, de devenir ton enseignante préférée de l'école. Tu avais passé à deux doigts de reprendre ta pleine vitesse, mais les paroles de la Gardienne de but étaient arrivés jusqu'à tes oreilles juste à temps. Si vous aviez aimé? Si vous vouliez continuer? Ah! Mais quelle question!

-Continuer!? Mais je ne pensais même pas qu'on avait commencé en fait! Avais-tu dit, criant presque, histoire que la demoiselle puisse t'entendre malgré le vent soufflant à vos oreilles. Le ton de tes paroles s'était voulu provocateur, alors que tu lui glissais un clin d'oeil qu'elle ne percevrait certainement pas à cette distance, mais tu étais bien trop d'humeur joyeuse pour t'en soucier.

Un étudiant dont tu reconnaissais la voix comme étant celle d'Alexeï avait demandé votre positionnement au niveau de la course, encore du blabla qui t'empêchait de foncer. Il suffisait de suivre les coureurs devant! L'orientation c'était bon pour les gens en tête de course, là où toi tu voulais te rendre, mais ce n'était pas en écoutant les n'autres parler que tu y arriverais! Surtout que là, tout ce que tu apprenais, c'était que la suite se situait au niveau du golfe, quelque chose que tu aurais probablement été en mesure de deviner. À l'écoute de ces dernières paroles, tu avais repris ton rôle de compétiteur, et forçait ton balai à te montrer le meilleur de lui-même.

De l'eau, c'était déjà beaucoup moins dangereux que l'épreuve de la forêt, probablement un petit passage tranquille entre deux épreuves potentiellement mortelles, une chance donnée aus moins brave d'abandonner avant de perdre la vie. Ce n'était pas toi ça, pas lorsque tu montais un balai. Tu irais jusqu'au bout! Et puis, les gouttelettes qui venaient rejoindre ton visage, résultantes des nombreuses vagues environnantes, avaient quelque chose d'extrêmement rafraichissant. Décidément, cette épreuve ne faisait que te motiver pour affronter la prochaine. Bien sûr, il y avait toujours un peu de défi. En effet, votre trajet semblait impliquer que vous voliez assez près de la surface de l'eau, devant éviter la cime des plus hautes vagues.

D'un côté, tu pensais avoir aperçu le geyser provoqué par une baleine faisant surface pour respirer, ou était-ce un coureur qui s'était écrasé à toute vitesse dans l'eau? Tu avais quelques doutes, mais à la vitesse qui était la tienne, tu ne pouvais pas te permettre de regarder ailleurs que droit devant, et avait donc préféré faire taire ta curiosité que de perdre une précieuse avance.

L'étendue d'eau semblait toucher à sa fin, alors que la prochaine étape commençait. Tu t'en souvenais, pour avoir été un fan de cette course pendant toute ta jeunesse, tu te souvenais très bien de quel état la prochaine étape. D'ailleurs, le fait que certains coureurs se soient immobilisés à cet endroit du parcours donnais raison à tes souvenirs : il s'agissait là de la réserve des dragons!

Tu avais décéléré quelque peu, histoire de gagner en équilibre. Les paroles lointaines de ton enseignante venaient à toi, alors que tu te saisissais de ta baguette et la plaquais contre ton manche à balai, histoire d'avoir une main sur cette dernière en tout temps, sans pour autant devoir manoeuvrer d'une seule main. Tu avais crié à l'endroit de Miss Bennet, en espérant que celle-ci arrive à t'entendre :

-LA VITESSE, CONJONCTIVIS ET LA VITESSE, IL Y A RIEN QUE ÇA!

Tu n'avais pas attendu la moindre permission que tu avais filée en plein territoire draconique.Tu aurais bien pu te jeter un sortilège de désillusion, mais face à des créatures avec une vue et un odorat aussi exceptionnel, l'invisibilité n'était d'aucun secours. Les sortilèges utiles se faisaient rare contre des créatures magiques aussi immenses, l'agilité et la vitesse restaient les meilleures armes d'un coureur. Les conjonctives? À utiliser quand plus rien n'allait. Tu te souvenais d'histoires d'horreurs où un coureur avait balancé des sortilèges à un simple dragonneau cherchant à jouer. Fallait dire qu'une maman dragon, ça n'appréciait pas qu'on fasse du mal à ses petits, et qu'avoir une maman dragon à ses trousses était bien plus mortel qu'avoir un simple dragonneau.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 28 Juin 2018 - 21:23


L’enthousiasme de certains me remplissait le coeur de bonheur. Je retrouvais, à travers eux, l’insouciance et l’innocence de la jeunesse ; ils portaient dans leurs corps chétifs la clef de la candeur dont j’avais perdu l’accès. A leur côté, je m’imaginais pouvoir oublier les marques et le poids du passé, ou du moins apprendre à aller de l’avant sans me départir de l’entrain d’antan.

Et ce, même quand c’était pour me beugler un grand « LA VITESSE, CONJONCTIVIS ET LA VITESSE, IL Y A RIEN QUE ÇA! » J’suis borgne, pas malentendante, tu sais. Ces sens sont pas du tout localisés au même endroit sur le corps, je peux te montrer si tu veux. J’allais lui répondre quand l’imprudent décida de filer droit sur le piège.

Point positif : il n’avait pas froid aux yeux.
Point négatif : s’il fixait la cadence, les autres avaient intérêt à suivre le rythme.

J’avais bien envie de lui gueuler dessus, mais cela ne ferait qu’attirer l’attention des dragons. L’alternative était donc de cibler les autres élèves, un peu moins téméraires que le premier. Je leur fis un grand signe de la main pour dire « allez allez on fait comme il a dit on y va » aussi connu chez les moldus comme le mouvement de l’essuie-glace gauche.

Loin sous nos balais, les flammes au bleu dangereux nous menaçait, mais Ethan fonçait sans réfléchir. J’avais envie de le cogner avec quelque chose, mais il serait tombé plus vite encore dans la tête des bêtes. Improvisant donc, je lançais un Voluptas Garden Continuate, espérant masquer l’odeur de l’élève. Pour le reste, j’étais d’accord avec lui et enchainais donc avec un Conjonctivis Multiplicare. Une fenêtre de tir s’ouvrait, mais saurions-nous tous en sortir vivants ?

Ralentissant, je jetais un regard en arrière, et m’aperçus avec horreur que certains n’osaient pas se lancer. Mince alors, on va pas pouvoir bloquer les dragons pendant mille ans, faut y aller les gens ! A ce rythme, j’allais devoir choper des gosses par la peau du cou et transplaner vers la ligne d’arrivée. Mon regard, excité mais terrifié, lançait des éclairs dans la direction des retardataires, qui mettaient en péril le groupe tout entier. D'un doigt sur la bouche, je leur intimais d'être discrets et de poursuivre. De mon côté, je fis des va-et-viens dans des sens assez aléatoires, pour troubler les perceptions des dragons.

Damn. On s'en rappellerait, de cette journée. J'espérais qu'Aewera était plus raisonnable que nous.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ethan Turner
avatar
Modération RPGSerdaigle
Modération RPG
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Ethan Turner, Lun 9 Juil 2018 - 14:51


Une odeur sucrée avait envahi tes narines, l'odeur d'une fleur que tu n'avais vu que quelques fois de tes yeux, alors que tu filais telle une comète ne comprenant pas ce qui se passait. Se retourner et quitter des yeux, même momentanément, l'épreuve qui se dressait tout autour de toi, pouvait s'avérer mortel. Ce devait être l'enseignante, forcément. C'était une brillante technique, qui te démontrait que tu avais encore bien des choses à apprendre. Les dragons avaient une vue extraordinaire, et un odorat aussi fin sinon plus, mais ce sortilège ne camouflait pas l'odeur, il la remplaçait magiquement. Il restait à prier pour que les dragons n'aient pas la fâcheuse tendance de manger leurs fleurs préférées.

Tu continuais en territoire ennemi, espérant que les quelques téméraires du groupe arrivaient à aller suffisamment rapidement pour semer les dragons, mais ces derniers n'étaient pas restés muet très longtemps. Des flammes bleues provenant de gigantesques créatures ailées, d'une couleur similaire, garnissaient ciel et terre. Tu réalisais bien vite à quel point tu avais sous-estimé la quantité de dragons qu'une réserve contenait, c'était effrayant. Mais comment pouvaient-ils tous trouver la nourriture pour survivre? Vous, forcément c'était vous qui les attiriez là. Des encas de choix pour des créatures capables de manger des étudiants d'une seule bouchée. Le spectacle se déroulant sous tes yeux était aussi majestueux qu'effrayant. Certains dragons semblaient jouer, alors que d'autres y allaient plus fermement, mais la plupart semblaient fixer sur ce que tu pensais être votre petit convoi scolaire.

Une main s'était éloignée du manche de ton balai, baguette parée, attendant de voir quelle créature aurait l'audace de s'attaquer à toi. Tu sentais ton coeur sonner les derniers coups de ta vie, l'adrénaline repoussant toujours les limites émotionnelles que tu arrivais à endurer sans craquer, transformant cette peur en un sentiment électrisant... la vie. Tu étais plus vivant que jamais, au coeur de cet enfer aux flammes bleutées. Certaines bêtes s'envolaient suite à ton passage, d'autres semblaient gênés par un quelconque maléfice, mais ce ne fut que lorsqu'un individu, plus intelligent que ses confrères sans doutes, prit son envol à quelques mètres devant toi, te fonçant droit dessus, que tu pensa réellement mourir.

-CCCconjontivvvv...

Tu n'avais pas le temps, ta vitesse couplée avec celle du monstre qui s'abattait sur toi restreignait au maximum ta fenêtre de temps, celui que tu devais utiliser judicieusement afin de rester en vie. Lorsque la bête t'avait montré ses crocs, tu savais ce qu'il te restait à faire : éviter le mastodonte oui, mais également le cône de feu qui se dirigeait rapidement en ta direction.

Descendre en piqué, tu ne voyais que ça. C'était une manoeuvre que tu avais déjà effectuée au Quidditch, mais jamais en ayant un monstre de plusieurs tonnes comme poursuiveur ennemi. Il s'en était fallu de peu pour que le souffle du dragon ne te carbonise la tête, qui aurait commencé à sentir les cheveux rôtis, si le sortilège de Miss Bennett n'aurait pas tenu bon. N'ayant aucunement le temps de réfléchir à l'avenir de ta chevelure, tu avais rapidement dû redresser ton manche, t'approchant beaucoup trop dangereusement des rochers au niveau du sol, avant de repartir vers les cieux. Ton passage éclair près du plancher des vaches avait eu pour conséquences de t'attirer les foudres de trois jeunes dragonneaux, dont tu ignorais tout de leurs intentions. Qu'ils veuillent jouer, manger, ou tout simplement cramer du coureur bien frais, tu étais mal, très mal. Ils étaient trois, et tu te retrouvais partiellement coupé du groupe de ton enseignante, qui se trouvait un peu plus en hauteur encore.

Une petite pensée concernant le mastodonte t'ayant plus tôt pris en chasse te traversa l'esprit. Si tu avais réussi à éviter de justesse l'animal en vol, tu n'avais qu'un seul moyen de t'assurer que le reste du groupe a réussi à faire de même, à moins que le colosse des airs ait changé brusquement d'altitude suite à ta dangereuse esquive. La situation était critique, et ton désir de vaincre cette course était rapidement remplacé par celui qui te poussait à rester vivant. Il te fallait prendre une décision, et vite, alors que les trois bêtes ailées tentaient de t'atteindre avec leurs flammes. Au moins, ceux-là, tu arrivais à les tenir à distance pour le moment, mais s'ils trainaient derrière toi, et que tu reprenais ta place dans la course, ils finiraient forcément au niveau des autres étudiants.

Brandissant un peu à l'aveuglette ta baguette derrière toi, tu avais balancé deux #Conjonctivis en regardant par-dessus ton épaule, tentant de viser une des bêtes ailées. Ta deuxième tentative avait fait mouche, la première ratant horriblement. Un cri de douleur – ou d'agacement, t'en savais rien, t'étais pas draconologue – t'avais remarqué que le dragonneau touché battait en retraite, contrairement à ses deux confrères qui tenaient toujours le coup. Tu commençais à te dire que la situation serait bien plus simple si tu t'occupais des monstres s'attaquant à d'autres coureurs que toi, ce qui laisserait le champ libre à ces même coureurs pour t'aider toi. Pour une rare fois dans ta vie, tu considérais que la situation te dépassait complètement, et que ton unique chance de t'en sortir vivant était de faire équipe avec les autres.

Tu avais donc changé de cap lentement, afin de décrire un long mouvement circulaire pour commencer à tourner autour de la gardienne de but qui semblait s'improviser comme gardienne d'étudiants en périls. La demoiselle avait de nombreux étudiants à sa charge, mais semblait tout de même bien se débrouiller, c'était à se demander si la châtaine avait déjà affronté de tels dangers. Tu avais balancé un conjonctivis sur une créature ailée s'approchant dangereusement des étudiants en queue de peloton. Tu n'étais pas certain d'avoir réussi ton coup, puisque tu t'étais tout de suite retourné vers ton enseignante, pour lui faire connaître tes intentions.

-Ce n'étais pas une bonne idée! Je viens offrir mon aide, histoire qu'on s'en sorte tous en vie!

Et par le fait même, réquisitionné la vôtre, mais ça, tu t'étais bien gardé de le dire. C'était ta première expérience de sortilèges en vol, mais toucher une créature aussi large qu'un dragon, ça ne devait pas être bien sorcier. Le problème serait de se garder assez d'énergie pour sortir de cet enfer en un seul morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Lizzie Bennet, Mar 10 Juil 2018 - 22:14


Ce fut un désordre sans nom. Je ne sais plus exactement comment on a survécu ; il y avait trop d’adrénalines et d’allers-retours et de cris. Ethan, en particulier, m’avait fait une sacrée frayeur ; mais il avait su se reprendre et être d’une grande aide par la suite.

Franchement, sans lui, j’pense que j’aurais peut-être perdu un élève ou deux. Et ça aurait pas été izy izy de terminer tout ceci avec des morts. Non, moi j’voulais juste qu’ils s’éclatent et qu’on envoie une carte postale à Azénor avec leurs visages joyeux, pas qu’on ait que des bouts d’élèves à confier au hibou.

Cela, c’était bof cool, carrément pas dans le plan, et difficile pour vendre le prochain atelier de vol. J’allais devoir vraiment viser la sécurité sur le prochain atelier, sans quoi j’allais perdre mon job dans le mois en le vrai, et moi j’voulais pas, j’voulais rester avec eux, avec leur candeur, leur innocence dépaysante, j’voulais qu’ils me donnent envie de croire en un monde meilleur.

Lorsqu’on arriva donc à sortir toute l’équipée de la réserve des dragons, j’embarquais tout le monde à la ligne d’arrivée, avec quelques allers-retours parce que bah on peut pas embarquer autant d’élèves en une fois. Tout le monde finit par être en lieu sûr, et à part des blessures bénignes, on s’en sortit sans mal.

Quelques sortilèges de soin, chocolats chauds et bavardages plus tard, chacun exagérant un peu le danger qu’il avait affronté, ou la dextérité dont il avait fait preuve dans son entreprise, il fut l’heure de rentrer. C’était si ironique, en soit. De s’arrêter, comme ça. De refermer cette porte de notre vie ; clôturer le chapitre. J’avais pas la larme à l’oeil, hein, mais pas l’envie de les ramener au bercail non plus. J’kidnappais même Ethan dans un câlin, un p’tit instant, avant de me reprendre.

— Rentrons, à présent.

(Fin)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Atelier n°1 — Direction la Suède !

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 Atelier n°1 — Direction la Suède !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.