AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir ...
Voir le deal
56 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 5 sur 5
[Habitation] Azarty's Base
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005

[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Loredana Wildsmith, le  Mer 11 Mar - 22:29

Concentrée dans mes recherches, je ne fais pas attention à l’extérieur, aux éventuels pas qui se font entendre de l’autre côté de la porte. Il ne me semblait pas avoir rangé mes affaires dans ce coin-là de l’armoire. C’était peut-être peine perdue, tant pis pour l’écharpe que j’avais portée tout au long de ma scolarité et que je continuais parfois d’enfiler par nostalgie. J’y tenais aux couleurs de mon ancienne maison. Cependant, il n’était plus vraiment question de refaire la déco en retournant le matelas et en balançant tout pour rendre cette chambre encore plus bordélique qu’elle ne l’était déjà. Chose plutôt rare venant du Poufsouffle soit dit en passant. Je jette un regard sur le sol, recherchant davantage des petits morceaux plutôt que l’écharpe en entier. Il n’aurait pas été réellement étonnant qu’Arty ait laissé exprimer sa rage sur mes affaires toujours présente qui faisait de moi un fantôme dans cette pièce. Le fruit d’une imagination débordante à la simple vue d’un vêtement sali par la poussière.

Un sursaut, un cœur qui s’emballe. Je ne l’avais pas vu venir. Pas de cri, mais un grand soupir face à la peur de me retrouver nez à nez avec mon ex, dans sa chambre, en train de lui saccager son armoire. Il n’aurait certainement pas vraiment apprécié, tout comme c’était le cas du colocataire torse-nu qui se tenait face à moi, appuyé contre le battant de la porte. Quelle idiote, je n’avais pas une seule seconde pensée à sa présence à lui. Il n’avait jamais été des plus chaleureux, mais la cohabitation n’avait jamais vraiment été un problème. Lui qui m’avait aidé inconsciemment à accepter ma Métamorphomagie, parce que les paroles prononcées dans cette petite ruelle londonienne résonnaient de temps en temps dans mes oreilles. Il l’ignorait, ne le saurait sans doute jamais. Au lieu de ça, je ferme doucement les yeux, embarrassée par la situation. L’impression que tout allait disparaître autour de moi en un clignement de paupières. Mais non, il était toujours là, semblait attendre une explication.

Je regarde les t-shirts du Poufsouffle que je tenais dans les mains avant de les reposer doucement dans l’armoire. Je suis désolée, je n’ai pas pensé que je pourrais te trouver ici, abrutie, il vit ici, je voulais juste faire en sorte qu’il ne soit pas là. C'était l'heure idéale. Je montre le sac, loin de moi l’idée de m’embrouiller avec qui que ce soit aujourd’hui. Les nerfs fragiles, tout pouvait s’emballer en une fraction de seconde. Se concentrer sur la retenue, rester calme, comme si tout était normal, en dehors du fait que ça ne l’était pas et que mes yeux cernés et mes cheveux blancs pouvaient laisser penser que je n’étais qu’une folle cleptomane. J’allais tout remettre en place, j’suis simplement venue récupérer ce que je n’ai pas eu le temps de prendre. Je pousse un soupir, ne sachant pas vraiment si je pouvais me permettre de continuer ou s’il me fallait vite déguerpir. Je n’avais plus rien à faire ici après tout.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Azaël Peverell, le  Ven 13 Mar - 20:05

Elle sursaute au simple son de ta voix. Et toi, tu ne la lâches pas du regard. Elle repose les vêtements d'Arty dans son armoire, et tu finis par esquisser un sourire. T'as besoin de rien dire pour exercer une certaine autorité. Un froncement de sourcils et le tour est joué. C'est quelque chose qui te plaît sans même que tu t'en rendes réellement compte. Elle te donne alors une excuse un peu vaseuse en disant qu'elle ne s'attendait pas à te voir ici. Nouveau haussement de sourcils. Disons qu'elle a au moins le mérite d'être originale. Dire au propriétaire de la maison que sa présence est oubliée alors même qu'elle a vécu avec tout ce temps, c'est franchement osé.

Elle explique alors que c'est bien Arty qu'elle évitait, et non toi. Alors qu'elle explique que c'était l'heure idéale, tu pousses un léger soupir. Autant dire que c'était carrément le jour idéal, aucune chance pour qu'elle tombe sur son ex en ce moment, et pour cause, t'as pas l'intention de le laisser sortir avant quarante-huit heures. T'es sans doute un pote un peu indigne de le foutre en garde-à-vue alors même qu'il vient de se faire larguer, mais aux grands maux les grands moyens, tu n'as pas franchement eu d'autres options étant donné son comportement. Tandis qu'elle te dit qu'elle est simplement venue récupérer ses affaires, tu finis par hocher la tête.

- Prends ce qui est à toi, Balthazar rangera.

Tu te décolles enfin du battant de la porte pour reculer d'un pas, retour dans le couloir. A présent, la sortie est libérée si elle préfère s'enfuir lâchement. T'as vraiment trop envie d'aller prendre un bain pour t'éterniser avec elle ici.

- Laisse juste tout ce qui est à lui. Et casse rien. Si Balthazar retrouve des trucs qui sont à toi après ton passage j'te le ferai savoir, t'auras qu'à venir les récupérer demain. Et prends ton temps plutôt que de tout foutre en l'air, il est pas près de revenir.

T'as bien envie de lui dire que la prochaine fois qu'elle décide de le larguer, elle serait sympa de te prévenir avant, histoire que tu puisse gérer Arty tranquillement. Disons que ça lui évitera probablement de se bourrer complètement la gueule en portant son masque. Qu'est-ce qu'il peut être abruti quand il s'y met. D'ailleurs, en la regardant elle, tu te dis qu'elle n'a pas franchement l'air au top de sa forme non plus. Mais t'as la flemme de faire dans le social. C'est pas comme si t'avais déjà été proche d'elle.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Loredana Wildsmith, le  Lun 16 Mar - 12:15

Je m’attendais à une intervention bien plus mouvementée. Après tout, n’étais-je pas entrée par effraction ? Séparée d’Arty, il m’était désormais interdit de pénétrer ici, un ordre qui ne m’avait pas été donné, mais qui était d’une évidence folle. Je n’allais certainement pas continuer de cohabiter avec les deux meilleurs copains. C’est avec indifférence qu’Azaël se décide à me laisser faire, me laisser prendre le reste de mes affaires, me laissant tout le temps qu’il me faudrait. Ce qu’il y avait de bien avec lui, c’est qu’il ne cherchait pas les détails, ne cherchaient pas les grands discours. Il n’était pas loquace à mon plus grand plaisir. J’acquiesce simplement avant de passer une main nerveuse dans mes cheveux légèrement emmêlés.

La porte est désormais libérée, je suis libre de partir comme bon me chante. L’esprit dans les affaires oubliées, je prends ça comme un feu vert et m’apprête à continuer dans ma lancée, mais la voix du Serpentard retentit à nouveau et me pousse à me concentrer sur lui. Je n’avais pas l’éternité pour faire mes sacs, c’est à croire qu’il souhaitait gagner du temps pour qu’Arty me trouve ici. Une sorte de vengeance subtile et personnelle pour avoir osé le déranger dans son intimité, le torse-nu pour déstabiliser. Mais ses paroles semblent presque bienveillantes. L’autorisation de revenir si des choses étaient oubliées. Je ne réalise pas tout de suite les mots qu’il venait de sortir, comme toujours concentrée sur mon but final. Je ne compte rien prendre qui n’est pas à moi. C’était un fait. C’est à ce moment-là que je le dévisage, sourcils froncés. Tu entends quoi par « Il n’est pas près de revenir ? », il est censé finir le travail dans quelques heures.

L’interrogation collée au front, le rangement de nouveau interrompu. J’attends évidemment une réponse, même si je n’étais pas sûre de vouloir entendre la vérité. Je savais à quel point Arty souffrait de cette séparation, à quel point son regard ne présageait rien de bon lorsqu’il avait quitté Barjow&Beurk, désespéré de ne pas être parvenu à m’attendrir, d’avoir été interdit de revenir à la boutique si je m’y trouvais. Qu’avait-il pu faire pour soulager sa souffrance ? La main sur le front, je soupire un il a fait une connerie ? Une connerie qui aurait pu le pousser à partir, à quitter la ville, le pays, le continent même. En soi, il n’avait pas à me répondre, cela ne me regardait pas – plus.

Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Azaël Peverell, le  Sam 28 Mar - 12:26

Elle te dit qu'elle n'a pas l'intention de prendre ce qui n'est pas à elle, et tu hausses les épaules comme unique réponse. A vrai dire, tu t'en fous un peu, t'as juste dit ça par acquis de conscience. Au cas où Arty verrait qu'il lui manque quelques trucs à son retour, tu pourras dire que c'est pas de ta faute, que t'as fait ton taff de ton côté. Tu sais que les ruptures, ça fait toujours faire des trucs complètement débiles. Et prendre ou casser ce qui appartient à l'autre, c'est plutôt monnaie courante quand les choses finissent mal. Alors tu prends les devants, mais la finalité t'importe bien peu.

Tiens, elle capte enfin ce que t'as dit. Et elle a l'air surprise. Tu hausses un sourcil. Si elle n'est plus avec, qu'est ce que ça peut bien lui foutre ce que tu veux dire ou ce qu'il a fait ? Après tout, plus rien de tout cela ne la concerne. Mais elle semble quand même s'inquiéter. Il faut croire qu'on arrête pas de tenir à quelqu'un en à peine une journée, malgré toute la bonne volonté du monde. Et puis, t'as bien envie qu'elle soit au courant quand même. Elle connaît l'énergumène, elle comprendra ton geste. T'en es pas hyper fier, mais t'as pas vraiment eu le choix. Et ça a comme besoin de sortir, comme si t'avais besoin que quelqu'un te pardonne pour ce que tu fais subir à ton meilleur pote. Et peu importe qui c'est.

Tu pousses un soupir en la regardant. Est-ce qu'Arty t'en voudra, de lui avoir dit après tout ce qu'il s'est passé ? Peut-être bien. Mais tu pourras toujours régler ça plus tard, pas vrai ? Chaque chose en son temps.

- Pas de connerie, je suis arrivé à temps. Mais j'ai pas pu le raisonner, je l'ai collé en garde-à-vue. Pour sa sécurité et celle des autres. T'as 48 heures pour récupérer tes affaires du coup.

Petit point positif à la fin, histoire de faire passer la pilule. Est-ce qu'elle tient encore suffisamment à lui pour t'en vouloir d'agir ainsi à son encontre ? T'en sais rien, à vrai dire, tu t'en fous. T'es juste soulagé qu'elle soit au courant. Que quelqu'un soit au courant. Histoire que toute la responsabilité ne repose pas entièrement sur tes épaules. T'as toujours été la nounou d'Arty, à le surveiller, à l'empêcher de faire ses conneries. Mais plus ça va et plus ça devient difficile. Tu le sais bien, qu'un jour tu ne pourras plus le maîtriser. Et t'as peur que ce jour arrive plus vite que prévu.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Jennifer Wilson, le  Lun 30 Mar - 22:50

Azaël

Suite à ma question sur la feuille de Mandragore, Azael m'explique chaque étape qu'il a du mener de front, je note également qu'elle sert au final à trouver plus facilement son animal totem. A cette nouvelle, je me renfrogne légèrement me disant que je ne vais pas moi aussi finalement échapper à cette étape si je veux devenir Animagus plus tard. Quoi qu'il en soit, je suis plutôt admirative de son défi relevé haut la main, c'est là qu'on peut voir tout ce que la détermination peut faire si on en a la volonté.

« Je suis assez admirative car ça n'a vraiment pas dû être facile Je ne sais pas si j'arriverai à passer cette étape. Elle a l'air assez importante et cruciale mais je comprends que la solitude face à celle-ci est nécessaire pour nous retrouver et confirmer notre animal totem. Je suis sans doute encore trop jeune pour la commencer mais j'ai pris note de tout ce que tu m'as dit. »

Pour la méditation, il ne me donne pas vraiment de réponse. Enfin, il m'en donne une, celle de suivre mon instinct et que je sentirai mon animal totem au moment venu. J'affiche une petite moue. Je sais qu'il ne faut pas que je me décourage déjà mais j'ai tellement envie que ce déclic vienne.  

« J'ai parfois envie d'aller plus vite que la musique... Je crois que c'est un peu mon défaut. Il est certain que mon âge me bloque pour aller jusqu'au bout mais tu as raison. Je prendrai le temps qu'il faudra. La prochaine étape va être de méditer encore et suivre tes précieux conseils. Je n'ai pas le choix de toute façon, n'est ce pas ? J'ai déjà réussi à visualiser ce que je pense être mon animal totem maintenant comme tu dis, je vais devoir être lui et essayer de l'identifier.  »

J'étais pressée évidemment mais il ne fallait pas aller plus vite que la lumière. Etre Animagus n'était pas chose aisée sinon tout le monde pourrait le devenir. Prenant à nouveau ma tasse en coupe, ce rendez vous c'était une nouvelle fois fructueux et c'était à moi d'en faire bon usage à présent et j'avais soif de découverte.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Loredana Wildsmith, le  Ven 3 Avr - 16:53

Azaël

Les yeux s’étaient fermés d’exaspération. Alors c’était donc ça la raison de son absence ? De son non-retour à la Cabane ce soir ? La première envie qui me vient est de connaître la raison de son arrestation. Mais je m’abstiens, peu étonnée finalement que l’histoire prenne une telle tournure. Arty avait cette manière de s’exprimer de manière violente, incapable de se canaliser et de remettre en cause ses décisions, ni de tenter de comprendre celle prises à son encontre – c’est ce que je pensais à ce moment-là. Pourtant, mes gestes se font un peu plus abruptes, les cheveux virent légèrement au rouge tandis que je ne prends plus la peine de plier les vêtements.

La culpabilité s’empare soudainement de moi, je lève les yeux vers Azaël, oubliant complètement le fait qu’il lui manquait un t-shirt. Évidemment que je ne comptais pas repasser par ici après avoir claqué la porte. Je comptais bien faire en sorte que mon départ soit définitif. Malgré tout, j’avais l’impression de fuir devant les problèmes, comme si je me sentais encore concernée par ces derniers. Mais ce n’était pas vraiment pour Arty que je me sentais désolée. Je n’y pouvais rien. Je suis désolée d’avoir créé ce merdier. Nouveau vêtement jeté en boule dans le sac. J’aurais voulu éviter ça, mais je ne peux pas le tenir en laisse, contrairement à lui que j’aurais pu ajouter, mais je m’abstiens, loin de moi l’envie de vendre la mèche sur les raisons de la séparation. Puis au fond, je savais bien qu’Azaël s’en fichait complètement et je le remerciais intérieurement de ne pas essayer d’obtenir des explications.

Difficile de se défaire d’une relation si intense, de ne pas m’inquiéter pour lui. Il en faudrait du temps pour m’en remettre et reprendre une vie qui redeviendrait banale, calme aussi peut-être, mais qui serait dénuée d’action et d’imprévus. Malgré tout, tant que j’en avais l’occasion, autant m’inquiéter une dernière fois. Il supporte la cellule ? Est-ce qu’il en savait quelque chose ? Je l’ignorais, mais je savais qu’il avait toujours eu peur de se retrouver derrière les barreaux. Entre quatre murs, sans pouvoir bouger à sa guise, privé de mouvements. L’image du Loup-Garou désespéré s’affiche derrière les rétines restées bleus. pu*ain… toutes ces choses qu’il aurait pu éviter s’il avait su écouter sans se braquer. Je n’étais pas toute blanche dans l’histoire et il y avait toujours cette serveuse que j’avais peut-être tuée par accident. J’avais raison. J’avais quand même créé un beau merdier.

Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Azaël Peverell, le  Dim 19 Avr - 14:31

Jennifer


Elle semble comprendre que le chemin à parcourir avant de devenir Animagus sera long, et complexe, mais elle n'a pas l'air de se démotiver, ce qui te tire un léger sourire. Tu te souviens de ta propre motivation lorsque tu as décidé de le devenir. Elle était poussée par la malédiction qui a touché Arty. Tu ne pouvais le laisser seul face à ses transformation à la pleine lune. Tu te devais d'être présent pour lui, de le protéger, et surtout, de protéger les autres de ce qu'il aurait pu faire. Si ça avait été uniquement pour toi, tu aurais probablement abandonné. A l'époque, tu n'avais pas la force de caractère pour te battre uniquement pour ce que tu voulais. Aujourd'hui, les choses ont changé. Et cette étape a été cruciale dans le changement effectué. Tu as dû apprendre à vivre avec toi-même, avec tes remords et ta culpabilité. Avec ton reflet dans le miroir, alors même que tu l'avais évité durant plusieurs années.

Elle dit être trop jeune pour devenir Animagus, et c'est probablement vrai. A son âge, tant de choses peuvent encore changer... Elle, peut encore évoluer, au-delà de toutes les suppositions. Et contrairement au Patronus qui évolue avec son propriétaire, l'Animagus reste le même. Il est, au même titre que la personne. Tu termines ton thé assez refroidi en quelques gorgées, reposant la tasse tranquillement. Elle t'annonce alors que sa prochaine étape est de continuer la méditation. C'est en effet ce qu'elle a de mieux à faire selon toi. Mais peut-être que cette façon de procéder n'est finalement pas la plus adaptée pour elle. Tu peux simplement assurer que ça a fonctionné sur toi.

- Si tu sens que tu stagnes lors de tes méditations, n'hésite pas à prendre de vraies pauses, à ne pas méditer durant une semaine ou deux. Peut-être que ça te permettra de prendre davantage de recul sur les choses. Forcer n'est pas une solution.

Tu t'étonnes toi-même lorsque tu donnes de tels conseils. L'apprentissage qu'elle fait de l'Animagie est bien loin de celui que tu as eu avec Lennox. Elle était intraitable, exécrable. Votre relation était davantage basée sur le fait de blesser l'autre que de lui venir en aide. Et pourtant, c'était sans doute ce qu'il te fallait pour te pousser hors de ta zone de confort. Pour oser, pour lui prouver qu'elle avait tort lorsqu'elle te disait que tu en étais incapable. Seul le fait de penser à la condition lupine d'Arty t'a fait tenir. Alors, curieux, tu poses tout de même la question.

- Si ce n'est pas indiscret, pourquoi veux-tu devenir Animagus ?

Toi, tu sais ce qui t'a poussé. Mais qu'en est-il d'elle ? Des autres qui se lancent dans le processus complexe de l'Animagie ? D'où peut venir une telle détermination chez quelqu'un de si jeune ?


- - - - - - - - - -


Loredana


Tiens, ses cheveux deviennent rouges. T'es toujours légèrement admiratif devant la métamorphomagie affichée. C'est que ça doit être hyper pratique comme don. Suffit de voir Leo qui était carrément devenu une meuf grâce à ça. Enfin, ça restait Leo, mais quand même, ça reste classe. Bref, Loredana n'a pas l'air de super bien maîtriser le truc en revanche. Genre... Comme cette fois où tu l'as rencontrée et qu'elle était complètement à bout de nerfs. Mais au moins, ici, son manque de contrôle n'aura aucune incidence, si ce n'est te tirer un léger sourire amusé alors même que ce n'est pas franchement le moment.

Elle te regarde, semble désolée, l'exprime. Et toi, tu hausses les épaules. Qu'est-ce que t'en as à faire de ses excuses ? C'est pas comme si elle était attachée à Arty, pas vrai ? Tu ne peux pas lui en vouloir de lâcher ton meilleur ami alors que toi-même tu galères à simplement vivre avec en collocation. Alors être en couple avec... Elle mériterait davantage une médaille pour avoir tenu si longtemps. Ou un aller-simple pour un internement à Ste-Mangouste, parce qu'il faut clairement pas être nette pour en arriver là. Tu esquisses un sourire lorsqu'elle dit ne pas pouvoir le tenir en laisse.

- Voilà pourquoi je l'ai mis en cage.

Tout le monde sait que c'est moins dangereux d'y coller un loup. Avec la laisse, il manque au moins la muselière. Elle veut alors savoir si il supporte la cellule. Tu hausses un sourcil. Elle devrait se douter que non. Elle le connaît aussi bien que toi, mieux même, sous certains angles. Elle doit savoir qu'Arty ne fait pas partie de ceux qui acceptent d'être enfermés, privés de leur liberté. Et pourtant, tu n'as pas eu d'autre choix. Tu pousses un soupir en t'approchant d'elle, ta main se pose sur le haut de son bras avec une étrange douceur tandis que tes yeux cherchent les siens.

- T'y es pour rien. Il ne peut s'en prendre qu'à lui-même.

Et peu importe ce qu'il s'est passé entre eux. Arty n'avait tout simplement pas à réagir comme il l'avait fait, surtout pas sous son masque. Loredana n'est pas coupable des actions débiles d'Arty. Tout comme ce n'est pas de ta faute s'il a fini en cellule. Tu n'avais pas le choix. Tu essaies du moins de t'en persuader.
Jennifer Wilson
Jennifer Wilson
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Fourchelang


[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Jennifer Wilson, le  Mer 22 Avr - 23:22

Azaël

L'annonce de mon nouveau projet, de cette nouvelle phase me parait comme une évidence. Puis, il n'y a que cela à faire en fin de compte. J'en suis d'ailleurs même un peu frustrée de ne pouvoir exécuter que cette tâche à cause de mon âge mais c'est ainsi. Une envie de grandir pointe soudainement le bout de son nez tout en ayant conscience qu'il est aussi bon de profiter de sa jeunesse, encore un peu du moins. Oui, j'en ai encore le temps au final puis qui sait de découvrir autre chose... peut-être n'y arriverais-je pas mais une chose est certaine, c'est que je sais parfaitement que ce désir de devenir Animagus n'est pas qu'une simple envie et sûrement pas qu' un caprice. Je le pense fermement du moins et la méditation n'est que la première étape du processus comme quand un oisillon vous brise sa coquille pour apprendre ensuite les différentes étapes de la vie. Pour m'encourager, il me conseille d'arrêter les séances de méditations si jamais je stagne et il n'a pas tord d'autant qu'en ce moment mon temps libre se fait plutôt rare et c'était peu de le dire.

« Oh je vois. Merci pour le conseil, je le note précieusement. Pour être franche, méditer me fait aussi du bien pour oublier un peu tout ce que j'ai à faire mais ce que tu dis est juste et je vais l'appliquer. En plus, en ce moment, je suis pas mal débordée avec les cours et mon poste à Ollivander. »

Bon, je n'y suis que stagiaire mais quand même... Quelques gorgées avalées, les dernières, froides puisqu'elles ont eu largement le temps de refroidir, ce thé avait pourtant rendu la discussion plus confortable grâce à mon hôte qui avait eu la politesse de m'en proposer un. Ma tête se relève néanmoins alors que mon regard se fixe dans ce dernier, légèrement surpris par la question qu'il vient de me poser. Je ne m'y étais pas forcément attendue mais en même temps quoi de plus normal comme question. Pourquoi voulais-je devenir Animagus ? Tout un programme. Je réfléchis après avoir fait une légère moue, quelques secondes se valent pour ne pas lui donner une impression trop hâtive issue d'une réponse qui pouvait apparaître comme bâclée voir irréfléchie.

« Hum... plusieurs raisons. En fait, je voudrais entrer, plus tard, au Ministère. Mon père y travaille et j'aimerais le suivre dans cette direction. Si je le peux, j'aimerais devenir Auror, je suis bien consciente là encore d'une difficulté supplémentaire, ce n'est pas une fonction pour tout le monde mais si j'y parviens un jour, je me dis qu'être en plus animagus serait toujours une qualité à posséder. Bien entendu, j'ai cette idée depuis un long moment aussi et elle ne m'a jamais vraiment quitté l'esprit... »

Le scrutant, je tente de deviner le fond de ses pensées pendant son examen. Moi même je ne sais trop comment réellement définir ma réponse. J'avais pas mal d'ambitions, c'était indéniable mais rien ne servait de précipiter les choses, encore une fois. Déjà alliée des Phénix, proposition que m'avait faite Tara lors d'une rencontre improvisée, c'était déjà un grand pas de franchi, une étape de plus à ajouter à ma liste de mes nombreuses aspirations. A voir, qu'elle serait la prochaine, donc. Mystère total.

« Et toi, pourquoi l'es tu devenu ? »

Bon, sa question ne va probablement que dans son sens mais après tout il me l'a bien posée alors pourquoi pas moi aussi ? Je n'avais pas eu peur en tout cas de la lui poser directement lui répondant presque de but en blanc.
Loredana Wildsmith
Loredana Wildsmith
MDJ-GestionnaireHarryPotter2005
MDJ-Gestionnaire
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage



[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Loredana Wildsmith, le  Jeu 23 Avr - 9:42

Azaël

Je n’avais pas eu de réponse, mais en réalité, je n’en avais pas vraiment besoin. Depuis le début, je savais qu’il n’était pas le genre de personne à supporter d’être enfermé entre quatre murs. C’était même l’une des premières choses que je lui avais dites lorsqu’il était venu me voir à l’hôpital. Évidemment qu’il vivait mal ces instants. Pourtant, sans grands espoirs, j’espérais tout de même que cela aurait un effet positif sur lui. Qu’il prenne le temps de réfléchir, de ressasser tout ce qu’il avait fait, qu’il accepte la rupture et apprenne à vivre avec. Il s’en sortira, finira par s’en sortir, le temps fera son travail et estompera ses souvenirs de moi.

C’est une main presque attentionnée qui se pose sur le haut de mon bras. Si la cohabitation n’avait jamais été un problème, elle n’avait pas fait de nous des meilleurs amis ; je restais la copine d’Arty. Peut-être qu’inconsciemment, cela avait déclenché quelque chose en plus. J’en viens presque à regretter de ne pas avoir davantage appris à le connaître, lui. Alors mes yeux trouvent les siens et je finis par me rendre à l’évidence : il avait tout à fait raison. J’aurais beau essayer de faire retomber les choses sur moi, je n’étais pas celle qui avait été enfermée. Même si penser ces mots-là était douloureux : Il n’était plus mon problème désormais et pour le bien de tous, il me fallait juste accepter et aller de l’avant. Fermer les yeux sur les problèmes qu’il pouvait avoir, les oublier. Tu as raison, je me détourne légèrement, mettant fin au contact, je n’ai plus rien à voir avec lui. Le sac se remplit encore. Chaque vêtement est un éloignement, un pas de plus en dehors du cercle proche du Loup-garou. Un fois la porte passée, il serait définitivement derrière moi. Si avec le temps, mon dégoût à son égard, après l’utilisation d’un sortilège impardonnable sur ma personne, s’était estompé, je lui en voulais toujours, lui en voudrais peut-être toujours.

Il semblerait qu’il ne reste désormais que ses affaires à lui. Ayant promis, de ne rien prendre qui n’était pas à moi, mon travail ici était donc terminé. Je referme le sac avec vivacité, extériorisant tout ce que je conservais à l’intérieur par le biais de ce geste. Je me redresse pour faire de nouveau face à l’ex-colocataire qui, finalement, m’avait porté compagnie durant toute la durée du « rangement ». J’en viendrais presque à me demander si cela n’avait pas pour but de me surveiller. Je chasse cette pensée, après tout, je m’en fichais un peu de ses réelles intentions. Cette discussion m’avait fait prendre conscience qu’il fallait définitivement déculpabiliser pour avancer. Et j’étais bien décidée à mettre toutes ces histoires derrière moi. Quand tu le verras, tu pourras lui dire que…puis je secoue la tête, un léger sourire sur les lèvres informant que cela était ridicule et vain, non laisse tomber. Le sac sur l’épaule, il était temps pour moi de m’envoler loin d’ici. Merci en tout cas de m’avoir tenue au courant. T’étais un coloc facile à vivre. Je m’apprête à le contourner pour passer la porte, mais je m’arrête dans mon élan. Si j’ai oublié quelque chose, vous pourrez vous en débarrasser…ou me l’envoyer, je ne tiens pas à revenir.

Azaël Peverell
Azaël Peverell
ModérationSerpentard
Modération
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Azaël Peverell, le  Dim 31 Mai - 13:36

Jennifer


Tu te contentes de lui répondre par un léger sourire quelque peu lointain lorsqu'elle te dit prendre ton conseil en notes et être un peu débordée. Chacun a sa propre vie, difficile de s'ennuyer dans un monde qui avance aussi vite. Trouver du temps pour ses projets personnels n'est pas toujours aisé, mais c'est important, il faut savoir se dégager des obligations de la vie qu'on se met soi-même sur les épaules. Peu importe, elle s'en rendra compte bien assez tôt. Après tout, qu'est-ce qui est réellement important dans ce monde si ce n'est de pouvoir vivre comme on en a envie ? C'est ta recherche du bonheur. Pouvoir être toi, tout simplement. Tout le temps, comme bon te semble. Et plus les années passent, plus ça te semble évident. Ou alors c'est parce que tes envies ont changé. C'est peut-être ça, prendre en maturité.

La raison pour laquelle elle veut devenir Animagus est plutôt basique finalement. Ordinaire. C'est sûr que c'est un plus lorsque l'on veut devenir Auror. Toute capacité magique est un plus. Tu hoches donc légèrement la tête. Il faut croire que cette gamine a décidé d'embrasser la même carrière que toi. Sauf que ce n'est visiblement pas pour les mêmes raisons.

- Intéressant. J'attends donc ta candidature pour rejoindre notre bureau d'ici quelques années !

Un léger sourire sur les lèvres. Les Aurors ont besoin de sang neuf et motivé. Les anciens commencent à fatiguer, le métier devient de plus en plus difficile, surtout avec les pressions extérieures qui viennent s'ajouter. Chaque intervention revient à marcher sur des oeufs, tu dois sans cesse trouver un équilibre entre faire ton travail correctement et tenter de retrouver une bonne opinion publique concernant le Département de la Justice Magique. C'est tout simplement épuisant, et pas franchement l'idée que tu te faisais du boulot. Mais même au poste de chef, tu n'est rien de plus qu'un petit soldat qui doit suivre les ordres de sa hiérarchie. T'as fini par t'y faire. Pas besoin de faire de vagues ou d'attirer l'attention sur toi. T'as prouvé ta valeur depuis bien longtemps maintenant.

Tandis qu'elle te retourne la question concernant l'Animagie, tu décides que cet entretien touche à sa fin. T'as accepté de lui apporter ton aide, mais sûrement pas de partager ta vie avec elle. Tu te lèves, avec un sourire qui en dit long sur le fait que l'information restera cachée.

- Parce que je le pouvais.

Tu lui ouvres alors la porte, signe qu'il est réellement l'heure pour elle de s'en aller.

- Si t'as pas d'autre question pour l'instant... Hésite pas à me contacter si besoin.


Fin du RP pour ma part, merci !

- - - - - - - - - - -

Loredana


Tu la regardes continuer le rangement après s'être détournée de toi. Tu te doutes de toutes les pensées contraires qui doivent fourmiller dans son esprit. Difficile de se détourner d'Arty. Peu importe ce qu'il fait ou ce qu'il dit. T'en es la preuve vivante. Et contrairement à elle, t'auras probablement jamais la force de t'en détourner. C'est comme si il était ta mission. Une mission impossible, mais que tu n'abandonneras jamais. Tu l'envies presque d'avoir réussi à prendre une telle décision. Gardant le silence, tu te contentes de t'écarter de la sortie de la chambre afin de la laisser passer lorsqu'elle a terminé de récupérer ses affaires.

Un léger sourire se dessine sur tes lèvres lorsqu'elle te dit que t'étais un coloc facile à vivre. En même temps, c'est pas comme si t'avais passé beaucoup de temps avec eux. T'es à la Cabane pour t'occuper de tes créatures et pour dormir, tu passes le plus clair de ton temps au travail ou dans la forêt. Probablement que ça aide pour ne pas se coltiner ton sale caractère à longueur de journée. Tu hoches la tête à sa dernière précision.

- Pas de souci. Balthazar saura te trouver si besoin. Bonne continuation.

Très formel. D'un autre côté, c'est vraiment pas tes histoires, t'as aucun besoin de t'immiscer là-dedans. Un signe de main pour la jeune femme, et tu te diriges enfin vers la salle de bain pour prendre ce bain amplement mérité. Et potentiellement espérer t'y noyer après cette journée pourrie.


Fin du RP, merci !
Contenu sponsorisé

[Habitation] Azarty's Base - Page 5 Empty
Re: [Habitation] Azarty's Base
Contenu sponsorisé, le  

Page 5 sur 5

 [Habitation] Azarty's Base

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.