AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 4 sur 6
Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre

Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Ven 6 Avr 2018 - 13:37


Le membre 'Galway Lynch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Phoenix
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Gabrielle Phoenix, Ven 6 Avr 2018 - 14:14


La main de la sorcière se referma sur un sac enrubanné qui semblait receler de nombreuses surprises. Elle l’agita, ravie, près de son oreille, entendant dégringoler à l’intérieur les sucreries qui lui mirent aussitôt l’eau à la bouche. Cela dit, le mérite ne lui revenait qu’à moitié, le sac n’était pas vraiment vivace, et plutôt imposant, il risquait peu de filer entre les doigts, contrairement aux chocogrenouilles volantes, que la jeune gourmande voyait à peine passer. Car il en pleuvait des grenouilles, littéralement! On se serait cru confronté à l'une des plaies égyptiennes, à une version plus alléchante tout de même. Ces chocolats étaient d’un naturel vicieux, du genre à bondir à n’en plus finir, mais leur donner la capacité de voler les rendait encore plus inatteignables. L'attrapeur de sa maison aurait dû être chargé de les récolter, cumulant ainsi plaisir chocolaté et entrainement. La jeune fille jeta le sac qu'elle venait d'attraper en bandoulière sur son torse. Elle lâcha un bref instant son balai, pour caler confortablement la lanière sur son épaule, autant ne pas être gênée par cette dernière, il ne manquerait plus que son festin ne devienne un cadeau empoisonné!

En relevant la tête, la Canadienne fut prise d’un léger vertige, elle se rattrapa des deux mains simultanément. Elle n’avait nullement le mal des airs, pas plus que le mal de mer, mais voilà que son oreille interne venait la titiller, ayant perdu l’habitude d’autant de perturbations vestibulaires. Toujours cramponnée à son manche, elle l'inclina pour descendre de quelques mètres, la tête encore bourdonnante, elle voulait ainsi adoucir le choc avec la Terre si elle venait à tomber. Quoique... Ne valait-il pas mieux tomber de plus haut, qu'un sorcier bien avisé ait le temps de réagir, d'un sort la protéger? Pas la moindre idée, et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait s'y essayer. Pas question de chuter. La serdaigle volait depuis de nombreuses années, ce petit étourdissement n'était que passager. Elle se redressa enfin pour fixer durant une longue minute l'une des tourelles du château, pas celle de serdaigle, le temps de reprendre ses esprits. Elle inspira ensuite profondément prête à réintégrer la partie, plissant les yeux avant de jeter son dévolu sur les cookies dont les formes rappelaient assurément le sport qu’elle pratiquait en l’instant. Elle zig-zaga avec entrain au milieu d’un nuage de donuts à l’effigie de chacune des maisons poudlariennes.

1-3-5 : Le balai miniature s’éloigneait toujours plus loin, au fur et à mesure qu’elle croyait s’en rapprocher… Gabrielle abandonna cette course poursuite effrénée.


7–9 : Un donut cognard en pleine face! En voilà un qui n’avait pas besoin de batteur pour remplir ses fonctions. Gabrielle secoua la tête en réduisant son altitude, groggy.


2-4-6 : Gabrielle attrapa son cookie tant voulu avec plus ou moins d'habileté.


8-10 : Ses doigts maintinrent fermement le biscuit, obtenu après quelques péripéties aériennes, esquives et piquées.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Ven 6 Avr 2018 - 14:14


Le membre 'Gabrielle Phoenix' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Chasse aux chocolats volants

Message par : Helen Rose, Ven 6 Avr 2018 - 14:36


Ce matin-là, et comme tous les autres matins depuis qu’il résidait dans le château, lors de la promenade matinale quotidienne, Plume avait voleté droit vers l’horizon, libre comme l’air. Les premiers jours de la première semaine au château, sa propriétaire ne l’avait pas laissé sortir. Un jour, une fenêtre s’ouvrit et Plume s’y engouffra. Il revint à la nuit tombée, repu des aliments sauvages qu’il eut pu trouver. Il n’acheva pas sa dose de graine, ce jour-là.
Depuis qu’il avait goûté à la liberté, mais surtout depuis qu’il fut revenu auprès de l’humaine qui s’occupait de lui, il avait eu pour mission de voler jusqu’à un appartement où vivait le sosie de son humaine. Le visage était le même, mais l’odeur était différente. Il faisait des allers-retours entre ces deux points. À chaque fois qu’il se rendait à un domicile, l’appartement ou le château, on le laissait entrer, on le nourrissait, on le laissait voler en extérieur, mais jamais il ne devait repartir de là où il était tant qu’on ne lui avait pas enroulé quelque chose autour de la patte et autorisé à partir. Parfois, ses deux pattes en étaient pourvues. Plume n’essayait pas de l’enlever. Il savait qu’il devait l’apporter à l’une ou l’autre des sosies féminines. En général, il restait beaucoup plus souvent auprès de celle qu’il avait vu pour la première fois, dans le lieu où il vivait en communauté avec beaucoup d’autres animaux. Il avait accepté de partir avec elle sans faire d’histoire, sans essayer d’attraper les souris dans les cages à l’autre bout de la pièce.

Ce matin-là, donc, après avoir fait son tour aérien pendant plusieurs minutes, il réapparut, tâche noire fendant le ciel bleu d’un azur sans nuage. Il avait fini par aimer se poser sur l’épaule de son amie humaine. Il avait mis du temps à s’en accommoder, préférant atterrir sur un sol stable. Bien que la géante bipède avait pris l’habitude de s’immobiliser à son arrivée, il avait sans doute peur de rater son point de dépôt. Il avait trouvé quelque chose au sol à l’odeur particulièrement forte qu’adorait sa maîtresse. Alors il lui avait apporté.

🐇

Plume avait trouvé… un petit lapin…en chocolat.
Helen attrapa le petit pain au chocolat en forme de lapin coincé dans le bec de son fidèle corbeau. Où avait-il bien pu chiper une chose pareille ?
Plume repartit, puis recommença son manège en lui apportant une autre sucrerie, différente de la première. Un donuts aux couleurs de la Maison Serdaigle.
🍩
Elle espérait ne pas priver quelqu’un de son petit déjeuner. Si elle croisait le ou la gourmande durant sa balade, elle lui rendrait son butin.
Plus loin, la professeure de vol se tenait au milieu du Parc, avec, à côté d’elle, une rangée de balais. Elle semblait attendre ses élèves, incapable de tenir en place. Enfin, un élève se présenta. La professeur lui offrit un balai contre la baguette du jeune sorcier, et fit de grands gestes en lui expliquant quelque chose. Sans attendre, le sorcier enfourcha le balai et partit au loin à vitesse maximale. Puis, d’autres élèves atterrirent auprès de la prof, leur rendit le balai, et lui montrèrent quelque chose. Ils avaient tous l’air content.
Plume croassa. Il s’était posé près d’un chocolat qui flottait au ras du sol, caché dans un buisson. Il voulut l’attraper, mais Helen le repoussa gentiment. Il ne leur était peut-être pas destiné. Les élèves s’éloignèrent du centre du Parc pour rentrer au château. En passant à côté d’Helen, ils avaient les bras et les poches remplis de chocolats. S’il s’était agit d’un cours normal, ils auraient dû rester auprès de l’enseignante pour attendre les autres…
Helen continua tranquillement sa balade en se dirigeant, au hasard, vers la professeure Lizzie Bennet. Elle avait envie de savoir de quoi il était question, mais sans paraître expressément curieuse. Et si sa future discussion avec l’enseignante ne mènerait à rien ou ne la concernait pas, elle pourrait toujours lui dire qu’elle se baladait tranquillement et passait la saluer. Elle pris donc son temps pour traverser le parc d’un pas lent.
Arrivée à sa hauteur, c’est Mme Bennet qui entama la discussion la première. Elle lui expliqua le concept de la mission qu’elle proposait à l’occasion d’un événement pour Pâques. C’était elle qui avait "caché" tous ces chocolats ! Helen se garda bien de signaler qu’elle - ou plutôt son oiseau - en avait déjà trouvé. Elle échangea son petit bout de bois contre un plus gros. Lorsqu’elle l’enfourcha, elle installa son petit fessier sur un coussin invisible et confortable. Cela devenait un luxe qu’elle appréciait. Une fois les règles comprises, bien qu’il n’y eu qu’une contrainte de temps et de non-magie, elle s’envola d’une allure régulière, précédée par son corbeau qui ouvrait la voie.

Eventualités:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Ven 6 Avr 2018 - 14:36


Le membre 'Helen Rose' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Lizzie Bennet, Ven 6 Avr 2018 - 15:14


Osvald s’élança sans trop croire en lui. Son pas était incertain et suintait la peur, aussi, je ne le lâchais pas des yeux. La gourmandise le guide cependant, et il entreprend de se saisir d’un lapin. L’affaire est pourtant plus périlleuse qu’il n’y paraît. Même sans que le chocolat bouge, Osvald nous fait un roulé-boulé dans les airs, dont il se remet laborieusement.

Il reste un temps planté là, sans rien faire. C’est trop triste à voir. Je prends le contrôle d’un cookie pour le faire léviter près de lui.
— T’es pas tombé Osvald, t’as vu ? Tu peux le faire, t’as plus de ressources en toi que tu le crois ! Accroche-toi ! Mes encouragements sont un peu maigres par rapport à ce qu’une autre aurait pu dire, je suppose. Mais malheureusement pour lui, je ne suis que Lizzie.

Une Serdaigle entra dans la place, très motivée. Elle s’occupe de ses chaussures avec un soin digne de la team lacets, puis s’envole pour choper du bon gros chocolat. Comme je n’avais pas retenu son prénom, je me contente de l’encourager d’un :
— Bravo petite !

Un lion semblait prendre la tête au vaillant Gall, qui amorça sa décente vers la terre ferme. Je le saluais avec chaleur. Il avait fait une très bonne performance, l’une des meilleures de la journée avec Riri, je crois, mais lui avait moins d’expérience en Quidditch. Cela le rendait d’autant plus remarquable.
— Alors, qu’est-ce que t’as chopé de bon ? Tu me racontes un peu ce que t’en as pensé, de cette chasse aérienne ?


Plus loin, la jeune Serdaigle poursuivait ses prouesses. C’était plaisant de la voir s’amuser ainsi ! Elle ralentit un moment, cramponnée avec un peu trop d’intensité à son manche. Quelque chose n’allait pas ? L’oeil alerte, je surveillais ses moindres faits et gestes, craignant une chute imminente. J’étais pourtant loin du compte : elle avait seulement repéré une proie chocolatée, et s’en saisit avec dextérité.
— Ouaais ! Continue comme ça !


Une blairelle, prénommée Helen, s’aventura vers la chasse accompagnée de son piaf. Elle semblait un peu intimidée, mais la vue des friandises allait sans doute lui permettre de se dépasser. Laissez moi vous dire qu’elle était douée. A peine lancée, elle chopa quatre chocolats. Anthony, fais gaffe à tes fesses, on a une potentielle attrapeuse. De première année. Oula, va falloir qu’il l’entraine, elle a trop de potentiel !
— Eh bien Helen ! Tu t’en sors à merveille, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Phoenix
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Gabrielle Phoenix, Ven 6 Avr 2018 - 17:52


Gagné! La bleuette n’avait pas perdu la main. Des encouragements émanaient du sol. Gabrielle adressa un franc sourire à son professeur, quelle excellente inspiration avait-elle eue, l’événement rencontrait un grand succès! Ces quelques mots émis à son adresse l’enthousiasmèrent d’autant plus. Rassurée, elle mordit à pleines dents dans le cookie qu’elle méritait amplement. Du croquant en périphérie, là où la pâte avait davantage cuit, du moelleux, de la tendresse en son cœur, du fondant dans chaque palet de chocolat, la combinaison était parfaite. Yeux fermés, l'adolescente se pourlécha les babines jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien du balai qu’elle avait entre les mains. Du petit, du comestible bien sûr. Ses dents n'avaient pas touché à sa monture, sur laquelle elle était toujours fièrement dressée.

Avec ce vent frais, rien ne lui donnait envie de regarder terre. Le ciel se vidait pourtant de ses sucreries au fur et à mesure que les sorciers emplissaient la pelouse. Les poursuites étaient plus ou moins fructueuses. Certains se régalaient, d’autres pétochaient. Son préfet par exemple, récemment nommé. Il remplaçait l’amie belge de la demoiselle. Elle ne le connaissait pas personnellement, mais se doutait qu’il ne déméritait pas pour avoir reçu cette appellation. Se rappelant du plaisir qu’elle avait eu à recevoir les paroles soutenantes de Lizzie précédemment, Gabrielle entreprit de faire de même pour le jeune homme qui n’était visiblement pas à son aise. La sportive fit une belle demi-volte pour se retrouver face à lui, mais pas trop prêt. Une trop grande proximité avec un autre élève en vol pourrait le faire paniquer davantage. Voyant que le serdaigle avait verdit, elle resta bien à sa hauteur tentant d'atteindre l'immobilité pour lui donner un point fixe sur lequel se focaliser.

- Hé Osvald! Oui elle connaissait son prénom, en même temps TOUT LE MONDE connaissait Osvald. Regarde moi un instant. Surtout ne pas lui faire scruter le sol ou le mouvement des autres élèves qui volaient à tout venant. Après avoir capté son regard, elle lui suggéra d'une voix assurée, espérant qu’il puisse jouir tout de même de ce moment, un semblant de conseil. Ne cherche qu’à hauteur de tes yeux, si le chocolat quitte ton champ de vision, ne le suis pas. Ça ira mieux si tu voles toujours à la même hauteur. Un cookie similaire à celui qu’elle avait dégusté voltigeait justement non loin de la tête du sorcier. Elle lui adressa un sourire rassurant, le laissant s'ajuster à la situation comme il le souhaitait, puis elle reprit de la distance avide de sélectionner sa nouvelle proie. Les doigts de la narratrice flottaient sur son clavier au rythme auquel les yeux de Gabrielle lorgnaient sur les chocolats, quand elle repéra en bas, sa préfète qui se tenait aussi sur le terrain. Décidément! Voir des membres de la direction aussi présents avait quelques chose de rassurant. Sa maison était entre de bonnes mains. Ce duo, comme tous ceux qui avaient précédés, tentait de faire voguer les étendards bleu et bronze dans la salle de banquet. Elle leur souhaitait bien du courage, la tâche étant loin d’être aisée, entre les cours à suivre, la réputation de serdaigle et le moral des troupes à entretenir, ces deux là détenaient tous son respect.

Les fesses bien calées sur son balai, la jeune fille se demanda soudain comment faisaient les joueurs, lorsque les matchs s’éternisaient, pour ne pas trop éprouver leur vessie. Question farfelue mais qui ne lui semblait pas absurde. Que de réflexions lui venaient lorsqu’elle s’envoyait en l’air. Impossible de débrancher ce cerveau de serdaigle. Elle secoua la tête pour se reconcentrer, faisait claquer au passage sa longue chevelure brune sur sa joue. Aie, la bourrasque de vent ne s’était pas montrée très amicale. Ce mistral s’appliquait à la décoiffer davantage à chaque tournant, transformant bientôt sa coiffure en un torchon si elle virevoltait encore longtemps. En dessous d’elle, une jeune pouffy mimosa avait fait une belle récolte. A son tour, plus que quelques minutes à son compteur.

1-3-5 : Le cookie qu'elle venait d’engouffrer lui donna de subites crampes d'estomac. Il ne fallait pas manger à cette vitesse pendant l'effort, le pire c'est qu'elle le savait, bien fait!

7-9 : Une brise encore plus forte fit céder l’élastique qui retenait ses cheveux. Désormais aveuglée par sa propre tignasse, Gabrielle tenta d'amorcer un atterrissage un peu catastrophé.


2-4-6 : Un donut couleur gryffy, pourquoi pas? Elle le glissa derechef dans son sac.

8-10 : Elle réussit avec brio à saisir une vicieuse chocogrenouille, la pauvre bête fut décapitée d'un coup de dents.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Ven 6 Avr 2018 - 17:52


Le membre 'Gabrielle Phoenix' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Ulysse Daiklan, Sam 7 Avr 2018 - 17:02


Position.

Latérale.

De Sécurité.

Quatre mots, un acronyme : P.L.S. Mon nez par Terre avait fait moins mal que je ne l’aurait cru, mais bon un peu quand même. Je reste quelques secondes en position officielle de survie. Le regard vide, une réflexion sur ma vie, complètement dépité par ce qu’il venait de se passer. Par chance au final, le professeur était venu jusqu’à moi.

Ulrich ? Elle dit ça parce que je suis grand et blond ? C’est du racisme ça madame ! C’est quoi la prochaine étape, Ulrich VonKlan ? Bon évidemment je plaisante, bien trop surpris pour l’en formaliser. Le sort lancé par le professeur me soulage plus que je ne l’aurais cru, me permettant de me mettre en tailleur rapidement. Un grand sourire en massant l’épaule sur laquelle j’étais tombé, bon ça va, rien de cassé.

- Ca va M’dame, j’ai rien. J’vais attendre une ou deux minutes avant de me relancer. Merci.


Même si ça me dérangerait pas d’avoir un cours particulier, celui-ci n’en est pas un. Enfin je suppose ? Ah oui effectivement, il y a d’autres gens donc ce ne doit pas en être un. J’hoche la tête d’accord avec ma propre pensée en observant les autres avoir de plus en plus de chocolat. Joues gonflées, légèrement boudeur, je commence à envier les autres. Moi aussi je veux mon chocolat ! J’en veux plein, au point de tout manger.

Pourquoi j’ai pas de chance moi ? Osvald, Gabrielle, Galway, Helen… Tout le monde semble attraper tout sauf moi ! C’est une blague en fait ? Eh bien elle n’est pas drôle. C’est le moment pour moi de renfourcher mon balai.


1,3,5 Et de me rater lamentablement dès le début. Vous connaissez le manque de chance ? C’est quand une choco grenouille à la trajectoire totalement aléatoire viens vous mettre un coup de boule de la mort en plein dans la tronche. Est-ce que je l’ai recu ? Bah non, je l’ai esquivé encore heureux ! Par contre en reculant j’me cogné la tête contre l’arbre. Oups ?

2,4,6. Et je m’envole, je m’envole, je m’envoooole. Plus haut, plus loin, plus fort plus beau. Oui, oui, mes chevilles vont bien vous n’inquiétez pas. Tout comme le chocolat qui repose au creux de ma main. A savoir comment il est arrivé là… c’est autre chose.

7,9. Et je m’endors. Enfin non pas vraiment, mais j’arrive pas à en chopper un. Mise à part une choco-grenouille qui en a profité pour me sauter à la tronche et s’en aller… meh.

8,10. Et… je savoure le vent dans mes cheveux, un grand sourire, la bouche grand ouverte d’amusement à chasser les chocolats. Quelques virages à droite, à gauche et… GLUPS. Un chocolat fonce tout seul dans ma bouche ouverte pour venir se loger dans ma gorge. Je descends rapidement de mon balai en m’étouffant pour tenter de l’expulser. Dommage qu’il n’y ait pas de réseau social pour sorcier, j’aurais updaté mon statut : « Actuellement en train de mourir mais ça va j’ai du chocolat »

Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Sam 7 Avr 2018 - 17:02


Le membre 'Ulysse Daiklan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Jade Wilder, Sam 7 Avr 2018 - 18:15


Les gens avaient de drôles de traditions quand même. Et souvent liées à la nourriture quand on y réfléchit bien. Regardez Noël ou le Nouvel An, deux prétextes tout trouvés pour abuser des bonnes choses. Oui bon, à l'origine ce n'était sans doute pas ça le but, mais ce que tout le monde en faisait maintenant était assez clair. Et ce jour là n'échappait pas à la règle, honorant une autre tradition gustative à toute épreuve: Pâques. Jade avait beau connaitre un peu tout le tintouin religieux autour de cette journée, elle savait surtout que ce jour était destiné au CHOCOLAT. Paye tes priorités. Malheureusement, Pâques tombait un lundi et si l'Italienne pouvait trouver plaisir à ce jour en cette période sombre pour elle, c'était bien d'y voir sa soeur chercher des oeufs dans un parc quelconque. A la place, Poudlard, les cours, pas de chocolat et surtout, pas de Jasmine et son sourire.

Du coup, pour ne pas trop changer, Jade broyait du noir. Elle-même en soi s'en fichait un peu des chocolats, mais voir sa famille était presque une nécessité ces derniers temps. Rien que pour pouvoir un peu se changer les idées et penser à autre chose que tout ce qui n'allait pas. Malheureusement, elle n'avait pas trop le choix, alors il fallait faire avec et oublier ses projets initiaux. A la place, cours de Vol. Revoir Lizzie en tant que professeure n'était pas un fléau bien au contraire, mais l'adolescente n'avait pas particulièrement envie que celle-ci comprenne que quelque chose clochait dans sa tête. Qu'elle était détraquée, cassée, brisée. Personne ne devait le voir et surtout pas Lizzie ou pire, Emily. Pourtant sécher n'était pas une possibilité, c'est donc le coeur lourd que la préfète rejoignit le parc, comme prévu. Logique pour un cours de Vol en même temps et au moins, se demander ce qu'il se passerait durant le cours empêchait de trop penser à autre chose. Voilà au moins un point positif à prendre en compte, ce n'était pas négligeable.

Alors après avoir quitté le cours précédent, Jade sortit à l'extérieur du château, direction: le parc. Il faisait beau, il faisait doux, un temps un peu plus agréable que ces derniers mois, enfin. Voilà qui lui redonnait un peu de baume au coeur et ce n'était vraiment pas de refus, donnant une petite dose d'énergie avant le fameux cours. Que pouvait bien leur avoir réservé Lizzie cette fois-ci ? Malgré qu'elle fasse des dizaines d'hypothèses, Jade ne se doutait en aucun cas de ce qui l'attendait. Elle espérait simplement ne pas être trop nulle cette fois-ci. Néanmoins, quelque chose semblait différent lorsqu'elle approcha de l'endroit. Déjà, des élèves volaient un peu partout, à la recherche... de trucs volants ? Qu'est-ce c'était que ce bazar ? Ce ne fut qu'en voyant une des sucreries voler un peu plus près d'elle que la préfète comprit. Non, Lizzie n'avait pas fait dans le banal, elle avait prit en compte ce jour un peu particulier, mettant en place une chasse aux oeufs version sorcier ! Sans qu'elle ne le contrôle, un léger sourire prit place sur les lèvres de la blondinette. Décidément, elle était pleine de surprise. Sans plus tarder, elle approcha et n'eut pas besoin de beaucoup d'explications pour comprendre le but de la manoeuvre. Plus qu'à espérer qu'elle ne se ramasse pas en plein vol, ce serait quand même dommage. Évitant soigneusement le regard de la professeure de Vol, l'adolescente récupéra un balai à la hâte et observa le ciel, comme simple excuse et fuite. Mais non, elle cherchait juste par où commencer. Peut-être qu'une fois dans les airs, elle se ferait une meilleure idée ? Il ne restait plus qu'à essayer !

Sans plus tarder, Jade s'éleva dans les airs, évitant au passage quelqu'un à la poursuite d'une précieuse gâterie chocolatée. Les élèves semblaient motivés, comme quoi le chocolat était peut-être la clé de l'attention collective. Faites que ça dure et surtout, qu'elle ne revienne pas bredouille. Elle apercevait quelques uns de ses camarades, plus ou moins proches, plongés dans leur propre chasse. Plissant les yeux, l'Italienne se lança à la recherche des chocolats. Il y en avait des dizaines, de différentes formes, couleurs et types. Elle avait cru reconnaitre des chocogrenouilles dans le lot, décidément Lizzie avait fait le stock. Alors serrant légèrement les mains sur le manche de son balai, Jade partit elle aussi à la chasse aux sucreries.



Jacques a écrit:
1/3/5/7/9: Échec - Elle vole elle vole, la Jadou, mais elle finit toujours bredouille... Pas moyen, les chocolats ne voulaient pas d'elle. En même temps, se concentrer sur les Chocogrenouilles n'était peut-être pas la meilleure des idées. Autant chercher une autre cible, moins difficile à choper !

2/4/6/8/10: Réussite - La chance semblait lui sourire, à défaut qu'elle le fasse elle-même. Maitrisant assez bien son balai cette fois-ci, un premier chocolat fut en sa possession en quelques secondes de vol, les choses commençaient bien. Se contenterait-elle d'une seule prise ? Certainement pas, quitte à en ramener un peu à Jasmine.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Sam 7 Avr 2018 - 18:15


Le membre 'Jade Wilder' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Alexeï Dragoslav, Sam 7 Avr 2018 - 21:58


Et bim ! Bon, c'était pas vraiment digne d'un membre de l'équipe de Quidditch, mais il avait prévenu Lizzie, les talents du gamin n'étaient plus à démontrer. Après avoir lécher une grosse partie du chocolat et du caramel qui s'étaient écrasés sur sa tronche, le blondinet s'était très rapidement remis en selle pour aller chercher à nouveau du chocolat. Bennet avait visé juste avec ce cours, elle liait l'adresse, la stabilité et la rapidité tout ça dans une même épreuve. Si quelques élèves s'en sortaient très bien, d'autres au contraire ne pouvaient pas en témoigner autant. La pelouse - et les airs - étaient d'ailleurs très rapidement assaillis par la cohorte de gamins voulant leur part du butin. Des tonnes de chocolats lévitaient à quelques mètres du sol et Dragoslav n'allait certainement pas laisser sa chance à qui que ce soit. Aussitôt sur son balai, il hurla à sa collègue :

- Qu'est-ce que j't'avais dis ! J'suis trop foooooort pour ça !

Pour le moment en tout cas ! Le but du gosse était d'attraper un des plateaux ou bien même un des sachets qui devait sans doute contenir une tonne de sucreries toutes plus bonnes les unes que les autres. Prenant son balai à deux mains, voilà que le Poufsouffle chassait à nouveau dans les airs les gourmandises qui s'offraient à lui.


dés sans inspi recopiage du premier post disoulé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Maître de jeu, Sam 7 Avr 2018 - 21:58


Le membre 'Alexeï Dragoslav' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Osvald Osborne
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Osvald Osborne, Sam 7 Avr 2018 - 22:50


Quelques rayons de soleil parviennent jusqu'à moi, réchauffant péniblement mon dos courbé. Si j'étais resté gentiment au sol, comme au début, j'aurais pu admirer la beauté de ce jour d'avril en toute tranquillité. La boule au ventre pour mes camarades si prompts à prendre le risque de se rompre le cou mais tout de même ça aurait été nettement plus agréable que ma situation actuelle. Heureusement que la peur amenuise ma vision périphérique et que le sang battant dans mes oreilles m'empêche d'entendre la chute d'Ulysse derrière moi. Si jamais je l'avais vu de mes yeux je serais descendu en quatrième vitesse et j'aurais jeté au loin le fourbe de balai à qui je ne saurais plus jamais accorder ma confiance jusqu'à la fin de ma vie. Peu importe ce que tous les autres m'en diront ! Mais heureusement pour moi, je n'avais rien vu ni entendu.

- Hé Osvald! Regarde moi un instant.
Pour ça il faut que je lève les yeux, c'est ça ? Je pousse une petite plainte tel un chiot qu'on forcerait à sauter dans un bain non désiré mais réussi tout de même l'exploit de fixer mes pupilles sur Gabrielle. La brune tente de me faire reprendre mes esprits et me donne des conseils pour la suite de cette mission suicide que j'ai honteusement pour un simple cupcake (et la promesse d'un deuxième à sa suite). Ne pas changer de hauteur ? Rester toujours pareil et attraper ce qui se trouve à portée de main ? Oui, bizarrement ça paraît logique. Tellement logique que je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé moi-même et - ah oui c'est vrai, le lapin. C'est parce que je me suis précipité que j'ai failli chuter. Je hoche la tête pour dire à ma camarade que j'ai bien compris. Je ne prendrais pas le risque d'ouvrir la bouche et de vomir, j'aurais l'air de quoi après ?! En plus elle a l'air tellement à l'aise sur son balai, elle, que je me sens obligé de redresser ma colonne vertébrale pour ne pas paraître trop misérable.

Tandis qu'elle s'élance plus loin pour continuer sa chasse, je jette un œil autour de moi. Qu'est-ce que j'ai à ma hauteur ?

1, 3 et 5
Échec

Même avec toute la bonne volonté du monde je ne parviens pas à rester sur une trajectoire définie. J'ai beau me repasser en boucle les conseils de Lizzie et de Gaby, leur voix résonnant dans ma tête, je n'arrive pas à avoir confiance en ce que je suis en train de faire. L'idée même de monter sur un balai m'apparaît de plus en plus absurde au fil des secondes qui s'égrainent à la lenteur d'un veracrasse à sous sédatif. Tant pis pour les chocolats, tant pis pour le cupcake, je dois descendre de là et vite avant de faire un malaise pour de bon !

2, 4 et 6
Réussite

Pas spécialement emballé à l'idée d'être séparé de mon point de repère le plus rassurant à proximité je me dévisse la tête dans l'espoir de trouver une cible à ma convenance. Pas trop loin, pas trop grande, à ma hauteur, ... Vu ! Là ! Un cookie ! Et tout près en plus ! Bon par contre il faut que je pivote sur ma droite, aïe. Lentement mais sûrement j'entreprends de tourner sur moi-même sans grand succès. Je dois m'y reprendre à plusieurs fois alors que je suis sûr que normalement ça doit être simple comme un jeu d'enfant. Une raison de plus dans ma vie de regretter de ne plus en être un, d'enfant ! Après plusieurs minutes à insister je parviens à glisser dans la direction du petit cercle croquant et chocolaté. Toute personne assistant à la scène pourra confirmer que je ferais sans doute le pire attrapeur du monde, vu comment je peine à me saisir d'une cible aussi grande et immobile, mais bon. C'est la sueur au front que je finis par mordre dedans dans un geste victorieux.

7 et 9
Échec

Porter toute mon attention sur les prunelles brunes de Gabrielle m'a soulagé su le moment mais à partir du moment où elle n'est plus devant moi le sol recommence à tanguer, tourner et s'éloigner de moi. Pourtant je suis sûr que je ne bouge pas. Ma tête devient lourde et mon équilibre déjà bien malmené finit par me lâcher. J'ai l'impression de m'endormir et si une partie de mon esprit ne hurlait pas « ON VA MOURIIIIR » je pourrais presque trouver ça agréable. C'est comme s'enfoncer dans un oreiller moelleux... et mortel. Avant de sombrer dans le noir complet le mot « coussin » se perd, aspiré lui aussi dans un autre monde plongé dans un néant accueillant.

8 et 10
Réussite

Vole droit devant toi, vole droit devant toi, vole droit devant toi,... je me répète ces mots en une petite chanson qui finit par m'occuper l'esprit. Pendant quelques instants j'oublie tout le reste et je me laisse emporter par ma propre mélodie, simplette et répétitive mais tout de même entrainante. À force de voler droit devant moi je me retrouve très éloigné de mon point de départ. De là où je suis Lizzie n'est plus qu'une silhouette sombre découpée sur le vert flou de la pelouse du parc. Encore quelques mètres et je pourrais même voler au-dessus du lac ! Pourrais est le mot, j'insiste, parce qu'il est absolument hors de question que je fasse quelque chose d'aussi dangereux. Non non non. Sans trop perdre l'équilibre je tends la main vers un donut aux couleurs de la maison du blaireau. J'ai bien mérité de le manger maintenant tout de suite, pas vrai ? On est d'accord ! Miam miam !
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Megan K. Hayajân, Sam 7 Avr 2018 - 23:19


Lancer de dés pour Osvald Osborne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 Cours n°2 — Chasse aux chocolats volants

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.