AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite
Page 1 sur 2
À la lisière de la Forêt
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


À la lisière de la Forêt

Message par : Maître de jeu, Jeu 19 Avr 2018, 20:53


Si vous avez peur de rencontrer des créatures malfaisantes ou étranges en vous enfonçant trop profondément dans la forêt mais que vous vous retrouvez quand même à y trainer, vous serez sans doute ici. Les arbres sont placés assez loin les uns des autres et le ciel est facilement visible mais vous aurez tout de même de quoi faire un cache-cache géant, ne vous inquiétez pas ! Vous pouvez encore voir le Château et le Parc, ainsi que la cabane du Garde Chasse qui veille sur la forêt. Attention d'ailleurs à ne pas trop faire de folies puisqu'il pourrait vous surprendre !
Et plus vous avancerez vers le fond de la forêt, moins vous entendrez les hululements des chouettes et hiboux de la Volière, remplacés par des bruits sombres et étranges.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Isaac Aiken
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Isaac Aiken, Mer 23 Mai 2018, 19:05


Récemment, le petit métisse a fait une découverte fantastique. Formidable. Exceptionnelle. Il aime bien la divination. Et par aime bien, je veux dire qu’il peut passer six heures à lire un bouquin, en ne prenant pour pause que quelques bouchées de nourriture — mais sans vraiment lâcher le manuel dans son entreprise. Bon, ok, la matière de Peter McKinnon est en train de prendre une ampleur de plus en plus grande pour lui.

Lentement, il en explore toutes les branches. Aujourd’hui, il s’est donné corps et âme à la xylomancie. A la bibliothèque, il a notamment trouvé un livre de Selina Sapworthy traitant de ce sujet. Bon, de base, c’est surtout le prénom de l’auteure qui lui a tapé dans l’oeil, mais depuis qu’il le lit, mamama. Il veut absolument s’essayer à cette forme de divination.

Puisque la xylomancie est l'art de la divination par les brindilles, il ne réfléchit pas longtemps. Où trouve-t-on le plus de bâtons à Poudlard ? Bon, on peut prendre les baguettes d’autres camarades, mais même pour un emprunt, le gamin n’est pas sûr que certains apprécieraient. Espèce de matérialistes sans coeur !

Une autre voie s’ouvre à lui, permettant d’approfondir l’exercice sans enfreindre le règlement. La forêt de Poudlard — ou du moins, vu qu’elle est interdite, sa lisière. Tant qu’on est pas dedans, ça passe, et avec le vent doit bien y avoir des branches sympas à récupérer dans le coin. Si elles tombent côté château, elles cessent d’être interdites — et bim, bien vu bien vu Isaac !

Votre chiard préféré traversa donc le parc de Poudlard avant de s’accroupir aux abords de la forêt. Ça et là, des brindilles qu’il entreposa dans sa besace, impatient. Il aurait pu poursuivre ses manigances de longues heures quand un autre évènement modifia ses priorités. Ce bruit ne venait pas des brindilles.

Ce bruit disait une douleur intense… Incapable de rester les bras croisés, il hésitait. Fallait-il rentrer dans la forêt ? Ne disait-on pas qu’elle était interdite ? Il jeta quelques regards en arrière, vers Poudlard, vers ce qu’il connaissait et chérissait tant, mais ne parvint à s’en retourner là-bas. Les bois exerçaient sur lui une attraction puissante et irrésistible. Il finit donc par laisser les cris le guider, jusqu’à ce qu’il se retrouve nez à nez avec une autre élève de l’école.

— C'est toi qui as crié ? Que s'est-il passé ? T'es blessée ? s'enquérrit-il, pétri d'inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Isaac Aiken
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Isaac Aiken, Mar 03 Juil 2018, 22:54


La jeune fille le rassura rapidement ; elle n’était pas blessée. Pourtant, le soulagement ne vient pas. Elle allait bien, mais cela signifiait que quelqu’un d’autre ne jouissait pas de la même assertion. Ce cri… C’était à vous retourner le coeur, à vous donner la nausée, à vous donner envie de pleurer. Il rattrape son souffle, mal en point. Elle semble avoir une bonne ouïe ; elle est certaine qu’il ne s’agit pas d’un humain mais plutôt d’une créature. Damn, efficace la nana.

— Je vois. Je n’ai pas reconnu le cri, j’ai pas pensé, j’ai juste eu peur que quelqu’un soit blessé.

Il se tortille les doigts contre son uniforme, mal à l’aise, songeant très très fort « on a pas le droit d’être ici on a pas le droit d’être ici si Keith me voyait on a pas le droit d’être ici……..»

La sorcière ne semblait pas aussi frileuse quant aux dangers que la forêt interdite pouvait dissimuler. Elle fonçait, tête baissée, vers le bruit ; et sans plus hésiter, le garçonnet la suivit. Elle finit par s’arrêter devant une créature que sur le coup, il n’est pas certain de reconnaître. Il se tient un peu en retrait, impressionné par la débrouillardise et la bienveillance évidentes son acolyte.

— Je ne… Je ne sais pas lancer de sortilèges.
Face à la gamine et l’animal ensanglanté qu’elle serrait dans ses bras, il se sentait bien impuissant. Mais y en a un pour les hémorragies. Vulnare Sanunter ? Quelque chose comme ça. J’aurais du prendre mes grimoires d’Enchantements… Mais commence par le Curo As Velnus, c’est bien contre la douleur. Et puis, et puis faut qu’on trouve un truc pour arrêter l’écoulement du sang…
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Jace Becker, Mar 18 Sep 2018, 12:50


Requête incongrue.




Avec Lizzie et un peu plus tard MM84.

Comme convenu dans ma lettre pour Lizzie je me rends à Pré-au lard pour ensuite atteindre la lisière de la forêt le plus proche, étant données que je n'ai pas vraiment précisé à quel moment de l'après-midi voir soirée Lizzie doit me rejoindre j'ai décidé à m'occuper comme je le peux avec ce livre que j'ai emprunté à la bibliothèque avant de partir.

Concentration, discipline et contrôle de ses capacités... Hmmm ça ne devrait pas être trop dur j'imagine. Du moins c'est ce que je me disais avant de viser un caillou avec ma baguette et de vouloir l'attirer vers moi sans formuler la moindre formule et voir ledit caillou volé contre un arbre un peu plus loin. Bon je vais continuer un moment puis je ferais une pause s'il faut j'irai me chercher un truc à grignoter chez Wadi.

Après plusieurs heures et tentatives de petit sort simple pour me permettre de faire des sortilèges informulés, accio et repulso principalement et ça commence à porter ses fruits. Je vais devoir continuer à exercer tout ça mais je pense être capable de faire un protego correctement, pour être sûr de mon coup je vise un autre caillou et lance un #Accio informulés et celui-ci s'envole vers moi que je rattrape au vol.
Pas mal du tout bien qu'il faudrait que je gère un peu plus le flux de magie pour qu'il ne fonce pas comme une balle contre moi ce serait bien.

Je reste assis un instant fermant les yeux avant d'entendre du bruit, une branche qui craque, quelqu'un approche ? Je me relève pour me tourner vers la source de ce bruit avant de voir mon interlocuteur.

-Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Lizzie Bennet, Mer 19 Sep 2018, 23:15


J'ai reçu une lettre, il y a trois jours peut-être, arrivée à mon adresse guidée par le malheur — la solitude de l'âme, la difficulté à parler, à trouver le juste interlocuteur. C'est une blague, quand même, que je sois identifiée comme une personne fiable, à laquelle on peut parler sans craindre le jugement. J'pense que y a des gens qui se retournent dans leur tombe, vraiment, parce que trahir et décevoir, c'est tout ce que je sais faire.

Et pourtant, pourtant à leur contact, en vivant auprès d'eux, je me prends à y croire aussi. Comme si quelques mois auprès d'eux pouvaient effacer les ignominies dont je suis responsable. Comme si on pouvait vraiment être en paix avec son passé. Mais la blague quoi. Non, j'ai pas les mots pour expliquer, justifier, ce que j'ai fait avant. Ni ceux pour vous aider à comprendre pourquoi des gens me font aujourd'hui confiance. C'est pas que je veuille pas faire l'effort. Ou partager avec vous ces informations. Non, c'est juste que je ne sais me l'expliquer moi-même.

Je erre dans ma forêt de ruelles, dans mes pavés isolés, dans cette pluie qui jamais ne cesse. Je erre dans ma solitude, et parfois, je me surprends à penser à d'autres que moi. Pour des raisons qui ne m'apportent rien de direct. Alors je finis par me dire que je suis capable d'affection, de quelque chose de non feint, de naturel, quelque chose qui me rende humaine. Et je m'en veux bôrdel, je m'en veux car mentir aux autres, c'est une chose, mais me mentir à moi ?

Depuis quand ? Depuis quand ai-je besoin de chercher une forme de rédemption, de pacification avec ma conscience ? Ouais, je suis un monstre. J'ai tué dans des excès de tristesse, de colère, de lassitude. So what. Jusque là, je m'en sortais toujours avec un prétexte en béton : je suis Lizzie Bennet. C'est fou ça, comme je croyais que ça suffisait à tout justifier… Maintenant, il me faut plus. Il me faut donner un sens à tout ce que je fais. C'est ça qui me donne envie de hurler.

Quand je les vois me faire confiance sans hésiter, sans voir combien je ne suis pas une bonne personne. Ils devraient pas, ils devraient trouver quelqu'un d'autre. Quand on n'attendait rien de moi, c'était plus simple. J'avais la possibilité de surprendre en positif, d'un coup d'un seul. Avec leurs attentes, je me sens condamnée aux efforts de rédemption et à la déception. Pourtant, pourtant face aux mots de Jace, de cet intriguant Jace dont j'avais déjà touché quelques mots à Evan et 32, eh bien… Je n'arrivais pas à hésiter. Je savais qu'il fallait que j'y aille. Tout simplement.

Je galérais un peu à le trouver ; sans doute éclipsée derrière mes prétextes et les méandres de mes réflexions. Les lèvres s'étirent, mi grimace, mi sourire. Ah, cette foutûe aisance avec les gens, on en a déjà parlé ?
— Jace. Tu voulais me voir ; parle sans détour.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Jace Becker, Jeu 20 Sep 2018, 20:50


Après mon bonjour je croise enfin le regard de Lizzie pendant un laps de temps assez court j'ai cru à un inconnu mais non, c'était bien elle comme convenue. Elle me demande de lui parler sans détour, je suis un peu surpris mais ce n'est pas pour me déplaire je lui ai déjà dit que je n'aimais pas tourner autour du pot.

-Sans détour très bien... Je voudrais que vous m'appreniez la magie, je ne m'abaisserais pas à l'appeler « magie noire » mais simplement, la magie qui ne nous ait pas enseigné à Poudlard. Je suis en septième année et j'arrive à la limite de ce que peuvent m'apprendre les professeurs de l'école.

Je range ma baguette dans la poche intérieure de ma veste avant de relever ma tête vers mon interlocutrice qui doit sans aucun doute être surprise, ou ravis ? Je ne saurais le dire sur cet instant précis cependant, certains me demanderont « pourquoi elle alors que tu la connais à peine ? » Eh bien la réponse est assez simple voyez-vous.

Elle sait ce que je pense de notre monde actuel, j'ai discuté davantage avec elle qu'avec mes autres professeurs. De plus elle est venue ici, un samedi après-midi alors qu'elle a des cours à préparer et une boutique à faire tourner, elle a consacré son temps précieux pour moi.

-Avec notre discussion la dernière fois, je me suis dit que... Vous pourriez, je l'espère, répondre à mon envie d'apprendre cette forme de magie qui est qualifiée par certains d'illégal. Je suis bien conscient également que m'a demande arrive un peu comme un vif d'or face au nez d'un attrapeur, et je comprendrais que vous refusiez rien ne vous obligent à faire ça.

Je reste debout face à elle me préparant psychologiquement à certaines questions si elle en pause probablement : « Pourquoi ? », « Que vas-tu en faire ? ». Mais je me prépare aussi à son possible refus avec une phrase du type : « Il y a des élèves qui ont plus besoin de moi que toi. » ou encore « Tu n'est pas digne de recevoir un tel enseignement de ma part. »

La réputation de Lizzie comme étant l'une des professeurs les plus cool et gentilles de Poudlard n'est plus à faire. Elle doit sans doute avoir plus d'une centaine d'élèves qui souhaiterait avoir une formation plus poussée avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Lizzie Bennet, Sam 22 Sep 2018, 17:02


Jace suit mon indication à la lettre ; il ne se perd pas dans les détails et m'expose directement ce qui l'intéresse. Je suis fière de lui, c'est un bon garçon, vraiment. Il pense avoir fait le tour de l'enseignement Poudlardien et était prêt à passer à la suite de son apprentissage. L'oeil gourmand, j'examinais son visage quand il précisait qu'il ne s'agissait pas spécifiquement de magie noire, plus de toutes les formes de magie non étudiées à Poudlard. Oh, pour la divination je ne saurais lui être utile. Il en va de même pour la legilimancie ou l'occlumancie. Mais côté sorts informulés, manumagie, magie noire, transplanage et le reste, je peux fournir quelque assistance, ça, pas de souci.
— Intéressant... soufflais-je tout bas, comme à moi-même.

Il poursuit son récit, et là, je comprends moins. Il a des comparaisons un peu… dépourvues de sens. Ou plutôt qui ont des sens qui se croisent un peu sans se répondre. Oui, sa demande me faisait aussi plaisir qu'un vif pouvait régaler un attrapeur, surtout quand celui-ci l'a en main. Mais la probabilité que je refuse… Oh, c'est si mal me connaître mon enfant. Je veux transmettre, à présent. Je veux t'aider plus et mieux qu'on ne m'a jamais aidée, te mettre tout sur un plateau en argent, et suivre ton évolution avec le plus grand délice.

Ton succès, Jace. Ton succès est mon caprice. J'ai dans le coeur autant de promesses que la mère en fait à son fils, à l'aube de 1960.
— Okay.

Bon, si je dis juste ça je vais me retrouver avec un merlan à demi-frit. Pour fuir son regard interdit, je précise ma pensée.
— Rien ne m'y oblige, peut-être, mais je n'ai pas non plus de raison de refuser, Jace. Tu as toujours été un élève consciencieux et observateur… Ta dernière lettre me servira sans doute, surtout du côté de O 'Callaghan.


Je l'observe, comme un chat s'interrogerait par quel bout commencer sa proie. Bon, peut-être pas, un chat est un peu plus patient ; moi, je veux le bouffer tout de suite, je veux le pousser dans ses retranchements, voir tout ce dont il est capable.
— On commence dès maintenant ? Tu as une préférence pour le premier thème à aborder ?
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Jace Becker, Lun 24 Sep 2018, 01:11


Lizzie murmure quelque chose qui me semble être un souffle dans le vent à peine perceptible, puis après quelques secondes de silence elle me dit un simple « okay. » Je suis légèrement surpris de n'avoir que ça rien d'autre de plus son simple ok me laisse sur ma faim. Visiblement mon regard a dû faire son effet vu qu'elle enchaîne assez rapidement disant qu'elle accepte de m'enseigner ce que Poudlard ne peut pas faire de plus elle me parle de O'Callaghan, petit sourire narquois je savais qu'il va l'intéresser ce petit. Je la laisse donc continuer ce qu'elle a à dire avant de faire et dire quoi que ce soit d'autre, cela me permet de savoir si je suis partant de commencer ça maintenant et si j'ai un thème à aborder. Avant de parler magie j'aimerais rajouter quelques mots concernant le petit Serpent.

-Je savais que ça va t’intéresser, de ce que Theya m'a raconté. Il voulait savoir ce qui qualifiait qu'une magie soit noire ou non, à ma connaissance je ne crois pas Qu'Aidan Cray lui est fourni une réponse convaincante, tu voudrais peut-être que je prenne contact avec lui ? Ça pourrait fournir un allié potentiel pour... Eux. Puis ça va éviter les regards indiscrets si c'est son préfet qui parle avec lui en premier lieu.

Puis j'enchaîne sur le véritable sujet de sa présence ici.

-Concernant ma formation. Les sortilèges informulés je suis actuellement entrain de l'apprendre par moi-même à l'aide de ce bouquin écrit par Jean-Baptiste Flitwick, j'étais d'ailleurs entrain de m'y exercer avant que tu n'arrives. Sinon... Je dois avouer que j'aurai une préférence pour la magie noire c'est un sujet d'études qui m'intéresse depuis plusieurs mois maintenant, mais à la bibliothèque de l'école dit que ça peut être mal vu d'avoir un livre traitant de la magie noire surtout que la plupart sont dans la réserve. Évidemment je connais de nom les sortilèges impardonnables mais je n'ai jamais pu m'y exercer ainsi que nombre autre sortilèges interdit par le Ministère...

Je sors ma baguette et je me mets en mode concentration total sur ce qu'elle va me dire et ce qu'elle va m'enseigner, je ne peux m'empêcher d'être impatient... J'ai grande hâte d'en apprendre plus grâce à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Lizzie Bennet, Lun 24 Sep 2018, 20:01


Il propose de se renseigner sur O'Callaghan, et je souris.
— Il n'est qu'en deuxième année, si j'ai bien compris ? On va pas mettre le cognard avant le balai non plus !

Je ricane un peu, mais avec un semblant de douceur. Je ne peux pas vraiment rire de lui, seulement avec lui. C'est un peu frustrant, cet attachement naissant, mais sa vivacité me plait trop pour que je parvienne à être dans mon état de raillerie normal.

Je me reprends bientôt et enchaine :
— Sans aller jusque là, ce serait bien de le prendre sous ton aile oui, vu que t'es préfet t'es le mieux placé. Discute avec lui, conseille-lui des lectures… Aidan est bien gentil mais il suffit de voir ses premiers cours pour se rendre compte qu'il a encore à apprendre en Défense Contre les Forces du Mal… Que ce titre me déplait en plus ! En vrai c'est juste un cours d'Enchantements version hyper manichéenne.

Un rictus déforme mes dents. Ah, un petit coup de mépris. En fait, la Lizzie naturelle n'est pas si loin d'ici !

Il en revient alors à son propre enseignement, et je souris, excitée par cette perspective.
— Trop bien, j'ai toujours adoré les sortilèges informulés ! C'est un classique mais c'est tellement utile en duel… Cela te donne toujours une longueur d'avance sur l'autre, si tu les maitrises vraiment bien. Par contre j'pense que la magie noire, t'arriveras pas à commencer par l'informuler, faut d'abord la pratiquer un moment avant de réussir à la canaliser de la façon si spécifique que requière l'informulation…

Je réfléchis un instant, avant de poursuivre.
— Je pense qu'on aurait tout intérêt à garder l'informulation pour Poudlard et commencer par un sort emprunt de magie noire, pour te familiariser avec le type d'énergie pouvant intervenir. As-tu déjà entendu parler du Maléfice sanglant ? Est-ce que c'est un sujet qui t'intéresserait, ou tu as une préférence pour un autre sortilège ?
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Jace Becker, Mar 02 Oct 2018, 12:26


Lizzie me demande alors si O'Callaghan est effectivement en deuxième année j'acquiesce de la tête avant qu'elle ne dise qu'il ne faut pas mettre le cognard avant le balai (très subtile) alors je ricane en chœur avec elle. Alors que nous reprenions chacun notre tour notre sérieux elle m'avoue que ce serait bien que je m'occupe de lui, que je le prenne sous mon aile et que je lui conseille quelque lecture plus intéressante que certains cours inutiles comme l'étude des moldus.

Elle mentionne un peu Aidan et son premier cours et visiblement le tire « Défense contre les forces du mal » lui déplaît grandement et je vois son rictus qui déforme légèrement son visage et je souris, je souris car je la comprends.

-Je comprends, qu'est-ce qui définit que quelque chose fait partie des forces du mal. Est-ce que c'est la nature même du sortilège ou est-ce l'utilisateur ? La magie c'est la magie, il n'y a pas de blanc ou noir. Mais Aidan est très arrêté sur la question de toute manière, normal qu'Elhi ait vite arrêté se discutait avec.

Mais passons à autre chose, mon enseignement par exemple. J'ai l'impression que Lizzie est plus excitée de m'enseigner que moi d'apprendre, elle n'arrête pas de parler, surtout pour m'expliquer que dans un premier temps je n'arriverais pas à faire de magie noire informulé elle pense d'ailleurs à garder l'informulé pour Poudlard. Puis elle mentionne le maléfice sanglant...

-Ça me dit vaguement quelque chose... Tu peux m'en dire plus à son sujet ?

Je vois qu'il y a une pomme accrocher à un arbre un peu plus loin, d'un petit coup de baguette et d'un #Accio pomme informulé je le ramène jusqu'à moi et après l'avoir rattrapé je lance un :

-#Diffindo.

Histoire de voir s'il n'y a pas de bête qui a fait son nid dedans, puis je prends l'un des quarts fraîchement tranchés et j'en prends un morceau tout en écoutant Lizzie, on parle de magie noire etc. Et ça me fait penser à notre dernière entrevue.

-Hm... Excuse moi Lizzie c'est un peu hors sujet ce que je vais te demander mais... Tu en as parlé des informations que je t'ai donné la dernière fois dans ton bureau ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Lizzie Bennet, Mar 02 Oct 2018, 17:59


Aidan serait très arrêté sur les questions de magie noire... Oh, je sais que son poste d’enseignant l’y invite, mais on a eu des lectures un peu plus intéressantes de la matière, comme lors des cours de Boccini ou de Benbow. Le bon temps, vous dis-je !

Le Serpent est curieux, et se prend une pomme pour écouter mon récit.
— Le Sectumsempra est un sort inventé par l’un des plus éminents membres de ta maison ; le professeur Rogue, dont le génie ne s’est pas limité aux potions. En fait, ce maléfice ressemble un peu au Diffindo que tu viens d’utiliser, sauf que tu remplaces le jus par du sang et que tu ajoutes encore quelques litres de rouge.


Je m’avance vers lui, féline et joueuse. Un élan de toxicité émane de mes mots.
— C’est un peu une boucherie, pour être franche, mais personnellement, j’aime bien. Y a un rapport très charnel. En fait, c’est comme si en un seul sort, je te touchais là
— je porte un doigt sur son torse, et griffe son haut à l’horizontal — ici, là, sans oublier ici, — le rythme s’intensifie, et mon ongle s’enfonce un peu partout sur l’ensemble de son buste, dessinant sur le tissu des traits grisâtres ; bientôt, je ne parle plus et de mes deux mains lui laboure le t-shirt — mais avec une épée à la place quoi. Et bien en profondeur. Bim.

Je m’écarte de lui, d’un sourire satisfait.
— Une seconde, et tu combines la multiplicité et la dangerosité des armes. Surtout que les blessures ont tendance à rester, vu qu’elles sont empreintes de magie noire ; ton adversaire se vide de son sang, en fait, en moins de deux. A utiliser avec parcimonie, donc.

Je devrais vraiment être moins joyeuse quand je parle de tout ça. Ce n’est pas raisonnable de me dévoiler autant. Mais c’est juste que ça fait si longtemps que je n’ai eu recours à ce style de sortilèges... je serais presque tentée de l’utiliser sur mon propre corps, parfois, si j’étais un peu moins dramatique du côté de la médicomagie.

— Oui, ne t’en fais pas ! Par contre... Si tu tenais à rencontrer l’un d’eux plus directement, je pourrais arranger ça.

J’ai une idée sous la gorge là, un truc qui me prend, qui fait envie, et si tu penses que je vais y succomber, tu as raison. Je n’attends pas sa réponse ; je la connais. Je le connais. De mon haut j’extrais un collier, dont le cordon était dissimulé par l’écharpe. La serre familière rejoint ma paume, et bientôt le message part.
— Partons, à présent.

J’attire mon balai, enjambe le manche et lui fais signe de monter. Il faut qu’on soit dans une zone (enfin un SF, en fait) plus accessible si on veut rencontrer notre ami de nuit.

Fin de RP — Suite  ici (je te laisse le lancer puis MM 84 pourra poster)

Revenir en haut Aller en bas
Lou Gaellen
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Lou Gaellen, Jeu 11 Oct 2018, 12:26


En avant matelot ! (deuxième partie)

Feat. Matt Deliers & Jace Becker

Première partie

Docs MArtin's ... OK. Echarpe ... Ok. Bonnet ... OK. Baguette ... OK.

Après avoir jeté mon sac de cours sur le lit et récupéré quelques affaires, je ressors du dortoir et traverse la salle comme des Serpentards. J'ai rendez-vous avec Matt à la lisière de la forêt. Un sourire se dessine sur mes lèvres en pensant à ce que nous préparons pour ces petits Serdaigles innocents. Ils étaient curieux de découvrir les dangers de la forêt interdite, ils ne vont pas être déçus.

Je traverse le parc à grandes enjambées et me dirige droit vers la forêt. Le soleil de fin d'après-midi se cache par intermittence. Parfait, ça ne fera que rendre l'ambiance un peu plus sombre encore. Ils vont se faire dessus, ces petits bleus. Là dessus j'arrive devant la forêt. Matt n'est pas encore arrivé. Je regarde ma montre.

J'ai cinq minutes d'avance. Tiens, ça ne me ressemble pas ... je dois être trop excitée par ce que nous nous apprêtons à faire. Oui, ça doit être ça. C'est la seconde fois de ma vie que je réalise un méfait en compagnie de quelqu'un. Moi qui ai souffert de solitude toutes ces années, j'ai l'impression que c'est Noël avant l'heure. Jamais je n'ai eu de compagnon de jeu avant d'arriver en Angleterre. J'ai vraiment bien fait de forcer mon père à me rapatrier depuis l'Afrique.

J'attends en tapant du talon sur le sol. Oui, je suis vraiment impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: À la lisière de la Forêt

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2

 À la lisière de la Forêt

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc :: La Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.