AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 3 sur 9
Cours n°3 — De l’importance des balais
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Lun 30 Avr 2018, 16:59


(Petit imprévu IRL, me revoilà, tant mieux si ça a permis aux derniers de poster !)

La petite jaune accepta que je la guide, et je plaçais mes mains sur ses épaules, les faisant rouler lentement alors que ses bras restaient à l’horizontal.
— Tends bien les doigts, comme si tu voulais attraper l’infini. Voilà. Les épaules en avant.
Le haut de son corps roulait, avec maladresse mais souplesse. Au moins ainsi, elle ne risquait pas de se blesser. Elle m’interrogea rapidement, pleine de rêves dans la voix.
— J’en suis sûre ! Je vais t’aider à apprendre, parce que tomber depuis les nuages, ça fait mal. Mais si tu ne brûles pas les étapes, tu t’en sortiras à merveille.


Des retardataires se joignaient à nous, plus ou moins enthousiastes. Il allait falloir leur remettre de la fantaisie dans le coeur, c’est trop triste de les voir ainsi mornes et déshabités !
— Salut les petits nouveaux !
les saluais-je, avant de préciser à l’intention du petit bout de chou : « Voilà, la même chose avec les épaules en arrière cette fois. » Plus loin, d’autres élèves entreprenaient leur entrainement, chacun à sa façon. Tant qu’ils n’allaient pas trop vite et que c’était véritablement un échauffement, c’était parfait. Je levais un pouce en direction de Riri et Aoi.

Une jeune rouge et or ne tarda pas à faire son apparition. Est-ce qu’on avait tout le monde ? Je ne savais plus trop. Vous savez, moi et les chiffres, si y a pas de chaudron je suis vite perdue. Et à ma connaissance, les élèves, ça va pas dans le chaudron, quoique la cervelle humaine soit probablement d’un haut potentiel magique. Ça doit pas être très éthique tout ça.

— Pas de souci ! Bon, si tout le monde est là, on va essayer de se coordonner un peu, qu’en dites-vous ? Je vois que la plupart d’entre vous ont commencé à se réchauffer un peu, alors je vous laisse tendre les bras et faire des cercles de plus en plus grands. Un bras, puis l’autre, puis les deux. Dans un sens, puis dans l’autre.


Du coup, c’est le super bon moment pour lancer la suite des opérations.
— Et pendant ce temps, on va en profiter pour papoter un peu ! Que connaissez-vous de l’histoire des balais ?
L'avantage, c'est qu'avec le progressif essoufflement, ils n'allaient pas parler tous en même temps.


Citation :
Coucou !
Petit contretemps, mais me revoilà. Avec une nouvelle partie de cours donc ! Vous avez jusqu'à dimanche 6 mai, 20h.
Prenez soin de vous, et... à tout bientôt !


Dernière édition par Lizzie Bennet le Sam 05 Mai 2018, 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Daemon Stebbins, Lun 30 Avr 2018, 18:23






Cours n°3 - De l’importance des balais



“Il vaut mieux voler bas que se déchirer aux branches.” ♫♫♫


Je me soumettais donc aux directives de ma cleptomane. Oui c'est le surnom que je lui donnais quand nous étions ni à l'école ou la boutique. Il était dû à notre première rencontre. Non je ne vous la raconterais pas tout de suite. Elle doit continuer de vous tenir en haleine jusqu'au bout. Donc je remuais mon bras droit. Un tour, deux tour, trois tour. Je changeais de sens. Puis je passais mon autre membre. Même mouvement, même cinéma. Jamais je ne faisais cela car voler était juste un moment de détente et non sportif. Oui je sais que je me répète.

Des retardataires arrivaient encore. Une qui faisait la sieste. On n'était plus en école primaire non plus. Je levais les yeux au ciel. Puis venait une partie qui me plaisait que tout la partie historique. Oui que voulez-vous, on ne se refaisait pas. J'étais un passionné et le resterais toujours. Je prenais donc la parole.

- Déjà si on a inventé les balais volant, c'est parce qu'il est rare qu'un sorcier est la capacité de voler sans un objet. Donc si le balais a été choisi, c'est parce que ce dernier était un objet facilement dissimulable et surtout du quotidien. Tout le monde en avait un chez lui. Pour les moldus, aucune raison de s'interroger sur sa présence. Puis il ne coutait pas une fortune vue que sa fabrication est simple. Les premiers balais volants firent leur apparition vers la fin du dixième siècle sous une forme beaucoup plus primitive qu'aujourd'hui. À cette époque, les familles de sorciers fabriquaient leurs propres balais. Ils étaient uniques, avec pas mal de défauts et surtout hyper inconfortable

Je m'arrêtais là afin de laisser le loisir à un autre de répondre. Sinon je pense que j'aurais monopoliser le cours en leur faisant un exposé détailler sur la suite...


Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Marjorie Lunas, Mar 01 Mai 2018, 01:07


Miss Bennet était finalement descendue de son balai et venait nous accueillir. Présentation un peu plus officielle faite, je me rends compte qu'elle est vachement cool, une prof qui nous demande de l'appeler par son prénom et de la tutoyer c'était quand même pas courant !

- Oh ! Ok cool Mi... Lizzie !

Ouais j'avais un peu de mal à m'y faire à vrai dire, trop habituée à cette respectueuse distance prof/élève, mais bon, je suppose qu'à force d'entendre tous les élèves l'appeler ainsi, ça devrait finir par rentrer ! Je tourne la tête et tombe alors nez à nez avec un doigt, sur lequel se baladait fièrement une fourmi. La surprise de cette rencontre me fait littéralement louché, je me recule un peu pour comprendre d'où cela venait. C'était mini-Pouffy qui me présentait sa nouvelle amie ! J'éclate alors de rire :

- Enchantée Miss Fourmis ! Vont-elles aussi apprendre à voler ?

Une fourmi volant sur un balai, à une hauteur de 32 pieds, ça n'existe pas, ça n'existe pas...
Quoi qu'il en soit, elle a l'air motivée de ce que je peux voir par son flot de questions. Son enthousiasme et sa bonne humeur met du soleil dans les cœurs.

Moi ça va super bien ! Et j'adore voler, tu vas voir c'est trop génial d'être comme un oiseau ! Faut juste faire attention de pas toucher le soleil !

Petit clin d'œil malicieux, avant d'être surprise par une attaque par... Jace. Le jeune homme avait apparemment entrepris de me décoiffer, et pour ça c'était plutôt réussi, aaaah pour emm*rder son monde celui-ci, c'était pas le dernier ! Je relève la tête vers la prof qui aborde la question des échauffements, 2 élèves répondent pendant que je me recoiffe, et ma petite Cassandra semble complètement enchantée par l'idée. Décidément, elle avait une énergie renversante ! Lizzie rattrape la petite et l'accompagne dans son échauffement. Je me relève à mon tour et me place à côté de mon Jace préféré. Longtemps que je l'avais pas vu celui-là... Ainsi debout, je remarque que pas mal d'élèves sont arrivés pendant que j'étais occupée avec la famille fourmi, je reconnais le gamin des cuisines à qui je fais un petit sourire.

Je me lance alors à appliquer les consignes, faisant des cercles avec mes bras et écoutant la réponse de Dey auquel j'ajoute :

- Petit à petit les techniques se sont développées, résultats les balais sont de plus en plus rapides et confortables, alors on en a fait un loisir, maintenant on vol autant par plaisir que par nécessité. La Compagnie des Balais Brossdur est la première a créer des balais de courses, pour le Quidditch par exemple, et puis vu que les loisirs sont devenus importants, ils ont été les premiers à les produire en grandes quantités.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eros Shepherd
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Eros Shepherd, Mar 01 Mai 2018, 19:39


Le jeune Poufsouffle commença les hostilités qu’était le sport en serpentant autour des élèves, sous les yeux presque mornes d’Eros qui ne pouvait s’imaginer avec tant d'énergie. Tournant le regard de fatigue, elle se rassura en se disant que pour l’instant son objectif était de pouvoir voler, et non d’être une sportive de haut niveau. Rapidement Lizzie calma la première année et déclina aimablement la demande d’un Gryffondor. L’adolescente était sauvée, courir c’était définitivement pas son truc et si elle devait s’évanouir d’épuisement après dix minutes de cours, elle ne pensait pas que la professeure en serait très heureuse, et son corps non plus de toute façon. Une rouge se joigna à la troupe, et ses pensées se dirigèrent vers une prière silencieuse pour que cette fille soit malade comme la bleue, avec un peu de chance, ils pourront arrêter les tours de bras, malheureusement les contre-temps étaient visiblement quelque chose réservé aux bleus puisque la lionne allait parfaitement -voir un peu trop- bien.  

Toujours en tournant des bras, Éros commença à prier n’importe quel sorcier de pouvoir la libérer de cette tyrannie incessante qui s’abattait sur son corps, demain elle allait avoir des courbatures, c’était sûr. Elle gémit d’avance intérieurement. Au moins aujourd’hui elle était en forme, c’était un plus. Distraitement elle entendit la question de la voltigeuse, avant qu’elle put s’arrêter pour en profiter et reprendre son souffle, un préfet aux yeux qui auraient fait tourner toutes les filles sur son passage, une poufsouffle prit la parole et finalement Eros décida que la mort l’attendait définitivement si elle continuait à faire autant de cercles. Ou peut-être qu’elle dramatisait. Ils avaient dit beaucoup de choses mais l’adolescente préféra se stopper pour rajouter une information en plus.

- La plus ancienne utilisation des balais a été recensé en 962, et le Sortilège de Coussinage lui, a été inventé qu’en 1820 par - elle hésita un peu mais se reprit bien vite - Elliot Smethwyck. Ce qui rendit donc les balais plus confortables et accessibles aux plus longs trajets, et aux jeux, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Mar 01 Mai 2018, 20:51


Je crois que l’échauffement était trop doux. Les petits ils arrivaient à me faire des monologues de dix minutes, et tout bon en plus ! Genre leurs énergies de réflexion, observation de voisin, faire une pause, elles se renouvelaient super vite. Moi j’avais à peine le temps de suivre.
Daemon, c’est parfait ! La prochaine fois, essaie d’en laisser un peu aux autres, à moins qu’on ait des spécialistes de l’histoire des balais ça va être compliqué à compléter…
, le félicitais-je d’un air amusé.

Sauf que je me trompais ! La préfète des Poufsouffle enchaina avec des précisions sur le plan commercial.
— C’est bien ça. Il y avait déjà eu des spécialistes du commerce de balais volants, évidemment. Mais au Royaume-Uni, c’est surtout au début du XXe que le marché a pris de l’ampleur, et comme les sorciers travaillaient à leur confection de façon individuelle, ils ne pouvaient pas répondre à l’entièreté de la demande. Du coup, sous la forme d’une entreprise, c’était la première fois avec la Compagnie des Balais Brossdur, et après on est vraiment entré dans la production de masse.

Ma première victime n’avait pas abandonné la course, et apporta de nouvelles précisions.
— Eh bien, quelle précision ! Un grand merci à vous trois. Je vois que le Quidditch à travers les Âges est toujours aussi populaire… et surtout que vous êtes pas assez essoufflés si vous arrivez à parler autant ! On va rapidement finir l’échauffement des bras avant de passer aux jambes. Gardez le dos souple, et imaginez que vous êtes à la mer. Genre une mer du sud, relativement chaude, vous êtes bien, mais pour le rester, faut faire circuler la chaleur. Vous connaissez le crawl ? Pour ceux qui ne sont pas familiers avec cette pratique, je vous montre, fis-je en plongeant un bras en avant, puis l’autre, etc.

— Et puis pendant ce temps, quelqu’un saura peut-être me dire qui est la première sorcière à avoir traversé l’Atlantique en balai, et le nom du fournisseur de son balai ? Si ça vous parle pas mais que vous avez un autre funfact sur l’histoire du vol à partager, vous pouvez aussi y aller, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Jace Becker, Mar 01 Mai 2018, 21:55


Alors que le cours commence enfin et que je regarde avec un grand sourire amusé Marjorie entrain de remettre ses cheveux en place correctement pour qu'elle soit présentable, les réponses commencent à fuser commençant par Daemon avec ses monologues redondant et fatiguant je ne me cache même pas que je baille un petit coup entre deux mouvements d'épaules.

Puis Marjorie à qui j'avais appris les bases lors de sa deuxième année expliquant que désormais les sorciers et sorcières utilisent le balai plus pour le plaisir que par nécessité, c'est exact, beaucoup d'entre nous si je puis dire utilise le transplannage pour se déplacer beaucoup plus rapide mais pour autant pas moins dangereux si on se loupe.

Puis la jeune Serpentard, qui précise la première utilisation d'un balai et du sortilège du coussinage, petit mouvement approbateur de la tête en sa direction avant d'écouter les précisions par notre professeur. Des questions pour le moins faciles aucune utilité que j'y réponds moi-même cependant sa nouvelle question me fait réfléchir plusieurs secondes, imitant alors ses mouvements je réponds naturellement.

-Si je ne m'abuse Prof... Lizzie... C'est une sorcière du nom de Jocunda Sykes ou Monalisa Sykes comme vous voulez, qui a réalisé cet exploit en 1935. Elle utilise si mes souvenirs sont bons un Lancechêne 79, balai crée en 1879 par Monsieur Elias Grimstone.

Me penchant par-dessus l'épaule de Marjorie je lui dis en prime.

-Il y a une carte de Chocogrenouille à l'effigie de Jocunda, j'en ai quelques-unes d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 01 Mai 2018, 22:39


- Oh pu*ain. Miaulement presque insensible au vent. On aurait dit Quequette et son snobisme révoltant. Une envie de mettre un taquet plutôt que de câliner. La vie d'un chat est jalousement paradisiaque. Tout à y gagner. La mélancolie d'un félin de gouttière, panaché — se languit sur son canapé. D'une belle brochette d'amuse-bouche, ça sent le prophète. Prophète de la haine. Y'en a marre de voire des intellos de première. Ils semblent tout excités à l'idée de répondre le premier. Lui il s'appelle Jace-Louis-David.

Au moins le capitaine n'a pas la mauvaise tâche de parler.
Qu'est-ce que ça peut être ennuyant, avec des gens comme ça.

On en revient au snobisme révoltant, hautain même. L'éminence d'une montagne
de prostration. Il trouve dans les cours, un moyen de s'tuer tout court.
L'ennui le plus mortel.

Bordel, y'aurait pas un prof plus habile qu'un autre ?
Il a l'air complètement stupide avec ses ronds dans l'air.

Revenir en haut Aller en bas
Cassandra Syls
avatar
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Cassandra Syls, Mar 01 Mai 2018, 23:04


Lizzie était pédagogue, patiente, un peu comme une maman, un peu comme Beth. Elle vendait même du rêve à Cassandra, lui affirmant que son ambition était réalisable. Tellement heureuse de cette nouvelle, la Poufsouffle exécuta les exercices à merveilles tellement son envie de voler était immense. Le large sourire de la petite remercia sa professeure, les mots n’étaient pas son fort même si elle n’en pensait pas moins. L’échauffement se poursuivit gentiment jusqu’au moment où les premières questions arrivèrent. L’histoire des balais ? Cela risquait d’être vite réglé.

Cassandra ne savait pas grand-chose sur le sujet. Son frère, Alex, aimait bien le Quidditch mais moins sa sœur alors la jeune sorcière n’avait jamais discuté avec lui sur sa passion. Alors elle écouta les autres plus calés sur le thème et se tut, dix secondes. Il était évident que la blairelle n’allait pas restée dans son silence, elle avait sa préfète pas loin, celle qu’elle avait snobé depuis le début des exercices musculaires. Il était temps de lui répondre, en retard certes mais c’était l’intention qui comptait non ? Elle se rapprocha de Marjorie en évitant de se prendre un coup de bras dans sa tête.

« T’sais Marjorie, rares sont les fourmis volantes. J’pense que Lizzie fera une meilleure prof. », lui affirma-t-elle sûre d’elle.

Ce n’était une spécialiste des fourmis ni une incrédule mais pas au point de prendre ses amies à six pattes pour des oiseaux. D’ailleurs, son ainée avait évoqué les volatils et le bien être de voler. A s’en rappeler, la néophyte voyait en sa camarade une alliée, une aide, un guide pour la soutenir. Des étoiles brillaient dans ses yeux, ses prunelles la suppliaient d’accepter avant d’avoir demandé quoi que ce soit. Puis elle se lança pour savoir.

« Promis j’irai pas toucher le soleil ! Tu veux bien qu’on vole ensemble ? T’as l’air de maitriser plus que moi. Si j’tombe, tu me rattraperas hein ? »

Pas sûre d’elle, une chute l’inquiétait, pas assez pour l’empêcher de monter sur son balai néanmoins. Avoir un filet de secours n’était pas un luxe ! Au pire, elle chuterait et se briserai un os. Elle l’avait déjà fait dans son apprentissage de montage dans les arbres et cela ne l’avait jamais dissuadé d’essayer. La jaune et noire voulait voir pousser ses ailes à n’importe quel prix. Bon se remettre dans le cours et écouter la suite. Tenter d’être studieuse pour une fois, histoire de ressortir de la leçon avec des acquis et pas seulement des besoins de filer dans la nature. En plus, elle y était déjà.

Etre à la mer ? Facile à imaginer, Cassandra y était déjà même. Une nouvelle fois, elle n’avait pas attendu la fin des explications de l’enseignante, elle s’était allongée par terre, toute droite, les bras le long du corps. En natation, elle nageait qu’une chose la fillette : la planche. L’enfant ne comprenait guère l’intérêt de cette position mais soit, Lizzie devait savoir ce qu’elle faisait. Toutê fière, elle interpella Marjorie.

« Tu nages debout toi d’habitude ? Tu peux t’poser à côté de moi si tu veux, j’vais pas te mordre. »

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Jeu 03 Mai 2018, 11:16


Finalement, le préfet de Serpentard décida aussi de se transformer en bibliothèque vivante. Bande de nerds. Ils étaient où, les incultes, les curieux qui avaient pas les bases ? Tout le monde baignait dans la potion d’aiguise-méninge dès l’enfance ?

Et les troubles-fêtes hein ? De mon temps, ça se passait pas comme ça. Enfin, je suppose que c’était plus simple à surveiller. Plus triste, mais plus simple. Je sais pas trop si c’est mieux. Heureusement que les deux Poufsouffle étaient choupies ensemble.

— C’est exact ! Et tu devrais te fier à ton instinct, il s’agit bien de Jocunda. Bon, passons aux jambes du coup !

Par chance, j’étais pas la seule à me faire ch*er. Lïnwe semblait du même avis. Espérant qu’il aurait une idée un peu folklorique, je l’apostrophais donc.

Lïnwe, tu veux faire quelques démonstrations d’exercices servant à s’échauffer les jambes pour tes camarades ? Faire du surplace avec une montée de genoux, la grenouille, un truc du genre ?


Allez, fais tout valser avec tes idées. Sois aussi perché que les potions te le permettaient, jadis. Sois celle que je ne sais plus être. Sois calme, et promis, si tu tombes, j'oublierais pas de t'enterrer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Jeu 03 Mai 2018, 14:21


owi ce poste, tu vends du rêve en bocaux.

Hop hop hop. Les épaules bien chauffées, quand elles touchent de leur petit espoir un amas de nuage. Illusion d'optique. Ses idées sont pas mauvaises. L'envie de toucher le ciel, regarder ce qu'il y a, derrière un brouillard rose. Un monde vert comme le père noël, où poussent quelques oranges bleues. Des péripéties comme celle-là, il pourrait en imaginer beaucoup. Beaucoup trop, en un temps record. Le temps d'une leçon.

Aah la belle pratique
c'est que la prof se gênait pas pour
construire son cours - c'était
les élèves qui enseignaient.

Une drôle d'approche
bien que séduisante pour certains
il est vrai.

M'enfin, là où ça devient intéressant
c'est quand elle lui demande de faire le cobaye
bizarrement ça lui rappelle un passé douteux
il pensait avoir oublié tout ça
les mauvaises odeurs de poisson
les docks les flaques de poison
les fioles et les potions
les baguettes relevées
contre lui.

Mais comme un démon antique
il ne cesse de hanter
comme une vieille blessure
qui ne cicatrise pas
pas de doute
- il ne guérira donc jamais ?

Le capitaine avait bien quelques tours dans son sac. Des exercices vraiment utiles.
Mais là, sur le moment : juste pour la faire ch*er. Hmmm. Non.

Il lui devait au moins ça.

Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Riri Vacuitas, Jeu 03 Mai 2018, 18:21


Une serdaigle m’adresse la parole. Mes idées s’envolent et mon regard dégringole sur ce petit être. Être humain comme tout ceux dans ce cours. Elle aimerait s’échauffer avec moi mais je ne sais pas vraiment. Il n’y a pas de réponse venant de ma part. Finalement je suis sauvé par la prof qui décide de continuer son cours. Elle fait la suite, pose des questions comme tout les autres. Demande un exercice. J’ai pas envie de faire cet échauffement. Pas que je n’aime pas, plutôt que ce n’est pas la journée. Elle pose des question mais mon esprit est ailleurs. Je suis occupé en ce moment, je suis pas mal coupé du monde ces derniers temps. Je viens en cours de vol et repars quand c’est fini. Comme le sentiment d’être pressé par le temps qui semble pourtant absent quand on cherche à le prendre.

Des réponses passe et dépassent la vitesse de réflexion de l’aiglon que je suis. J’attends juste que ça passe pour le moment. j’attends la suite. Je veux juste voler sur mon balais, m’évader et obtenir ma note qui m’enlèvent les menotte de l’obligation et puisse me renvoyer à mes ambitions pour lesquelles je me morfond comme-ci j’avais fais un pacte avec le démon. Alors j’attends qu’on nous demande de nous envoler puisque j’ai juste envie de m’aérer la tête pour changer l’esprit qui s‘embrouille derrière cette calme bouille.

HRP voilà un petit RP pour me remettre dans le cours. J'avais un peu décroché, j'ai eu du mal à bien m'y remettre surtout en voyant la vitesse de RP de certain. Bref I'm here.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Aoi Baskerville, Ven 04 Mai 2018, 03:24


Et une azur ignorée, une. Regard pensif, peser le pour et le contre d’une seconde tentative. Plus tard peut-être. Elle s’échauffe, sans vraiment regarder les autres, sans les suivre. Elle s’enferme un peu dans sa bulle, concentrée sur ses muscles, tous ces mouvements habituels pour une joueuse. Les bras, les jambes, les poignets, la nuque. Tout se superpose, l’entièreté du corps se meut d’un même mouvement. Se souvenir des muscles inconnus, ceux qu’on ne remarque qu’après une séance intensive d’entraînement qui amène son lot de courbatures dans des endroits inattendus, puis les chauffer. Sentir peu à peu ses membres prêts à entrer en action.

Ecouter distraitement les questions de Lizzie. Pas vraiment envie de prendre la parole aujourd’hui, pas avec Hélios qui lui frappe les épaules et le crâne, brûle ses rétines, s’acharne sur elle comme un forcené. Penser à quelques anecdotes, comme d’habitude, esprit Serdaigle qui chuchote à l’oreille, mais les faire taire. Pas maintenant, pas devant tout le monde, pas sous l’œil de l’astre opposé au sien désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Marie Nkomo
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Marie Nkomo, Ven 04 Mai 2018, 13:14


Une fin de Marathon vous savez ce que ça fait ? Ce que je venais de vivre y ressemblait fortement. A crapahuter dans tout le château je m’étais épuisée avant même le début du cours.

« Kiel idioto, mi ĵuras ... » marmonnais-je

J’étais donc là, comme un mannequin de sauvetage étendu par terre. Le pire c’est que j’avais le pull de l’enseignante sur moi. Pour pas trop se faire remarquer j’avais bien réussi mon coup… Enfin bon c’était limite si les autres élèves ne m’enjambaient pas pour se souhaiter la bonne journée donc voilà. J’utilisais cet instant de répit pour colmater. Je profitais du soleil sur ma peau. C’était très agréable. Je respirais l’air frais qui à cette période de l’année commençait à avoir une odeur d’été.  Dans le groupe ça s’activait. Bennet voudrait que nous la tutoyions. Enfin ce n’est pas comme si on avait gardé les hippogriffes ensemble.  J’ai horreur des profs qui propose de se tutoyer dès le premier cours. C’est toujours ceux-là qui te cassent fissa au conseil de classe. Ils pourraient t’envoyer en enfer avec le sourire.
J’ouvris les yeux et je profitai de la vue en contre-plongée pour jeter un coup d’œil à l’entourage. Je remarquai un groupe très hétéroclite. Il y’avait tous les âges et maisons différents. Un échauffement démarra sans plus attendre. Je décidai d’emblée que je n’y participerai pas.

*Ca va, j’ai déjà fait au moins dix tours de terrains avec ce que je viens de me farcir…*

J’étais venu au cours de vol avec l’objectif d’améliorer mon équilibre qui n’est pas des plus adroits. Je prendrai beaucoup plus mon pied sur un dragon. J’avais déjà repéré les sombrals de Poudlard. Je m’étais promis à moi-même d’essayer d’en monter un avant la fin de l’année.  

— Et pendant ce temps, on va en profiter pour papoter un peu ! Que connaissez-vous de l’histoire des balais ? dit Bennet


Un certain Daemon de chez Gryffondor était au taquet et sauta sur l’occasion pour nous pondre une khôlle. Je ris en mon for-intérieur en me disant qu’il devait être déçu d’avoir bûcher comme une bête sur le sujet et ne pas pouvoir réutiliser ça dans un contrôle surprise.
Une fille de chez Poufsouffle renchérit sur la réponse. Elle semblait avoir mon âge. Puis se fût une serpentard qui ajouta son petit grain de sel. Par merlin il y’avait bel et un contrôle et on ne m’avait pas prévenu c’est ça !? Même la prof’ semblait dépitée par ce flot de connaissance.  En même temps je comprends, tu avais d’un côté un peloton en tête de course, c’’était limite s’ils ne fronçaient pas les sourcils pour répondre le plus vite au possible aux questions de Bennet.  Et de l’autre côté tu avais une bande d’adolescent en dépression stade quatre.
Bon je me sentais mieux. J’ouvris les yeux et je pris une grande inspiration. Puis je me relevai doucement en prenant le pull de la prof dans la main gauche.  Bon allez, moi aussi il faut que je fasse une bonne impression histoire de me sortir de l’étiquette « vomito ».

« -La légende raconte que deux élèves auraient volés dans l’enceinte de l’école. Un feu d’artifice qui serait resté dans les annales de Poudlard. » dis-je avec un sourire blagueur.
Revenir en haut Aller en bas
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Marjorie Lunas, Sam 05 Mai 2018, 00:18


Lizzie apporte quelques explications supplémentaires à ma réponse avant de poser une nouvelle question. Cette fois-ci c'est Jace qui s'y colle, avant de me glisser à l'oreille qui possède une carte chocogrenouille de la fameuse sorcières, plusieurs cartes même. J'en profite pour le taquiner un peu :

- T'as vu j'ai retenu le seul truc que tu m'as appris ! Enfin... On verra bien si j'ai retenu tes cours pratiques de vol, j'espère que Lizzie va pas poser trop de questions, je vais pas savoir répondre au reste.

Ah peine le temps de me redresser, que ma mini-tornade rapplique, elle a finalement tranché, les fourmis ne voleront pas. Je ne peux m'empêcher de rire doucement à sa requête.

- Que je te rattrape ? Oula je sais pas si j'en suis capable, je suis pas vraiment douée sur un balai, c'est Jace qui m'apprend... Pas super prof...

Deuxième pic gratuit, plus je l'enquiquine et plus je suis heureuse. Cruel hein ? Mais je sais qu'il aime quand je l'embête.

Le cours se poursuit et heureusement, la prof semblait avoir abandonné ses questions. A la place elle proposait d'échauffer le bas du corps, demandant au pianiste de proposer un échauffement. Sans fioriture le garçon refusa. Ah bah... On peut faire ça ? Refuser ? Non parce qu'il fallait faire attention aux autorisations que l'on me donnait, sinon j'allais bientôt me mettre à sécher les cours. Alors on reste là, immobile à écouter une serdaigle de mon âge nous conter une légende sur le château.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Haiko Kanakis
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Haiko Kanakis, Sam 05 Mai 2018, 07:49


Se faire oublier
comme une solution à la fois
entre la bonne
et la mauvaise idée

c'était divers coup de chance qui avaient permit
que nul visage ennemi n'ose seulement
accorder un peu trop d'attention à l'enfant
se cacher simplement
pour éviter les regards des grands
qui glissent

la peur résonne légèrement
quand un autre petit bleu
décide de prendre place à mes côtés
je laisse mes yeux l'observer
juste un petit temps

juste pour lui signifier que je ne suis pas méchant
il ne parle pas - ça fait du bien
ça aurait pu toucher le pire
mais là c'est juste bien

alors je me permets
de re porter mon attention vers la prof
après un petit sourire.

Elle veut qu'on l'appelle Lizzie
le professeur n'est pas permit
et j'ai un peu du mal à comprendre
même si c'est un aveux
qu'elle ne peut entendre

il y a une petite jaune amusante
qui fait l'oiseau
une mini tornade de vide
que la Lizzie tente de guider
c'est un joli spectacle
j'en oublierais presque
de m'étirer

les mouvements de mon camarade
me ramène à la raison
et je l'imite
parce que bon je ne sais faire que ça
du moins en société, je crois
puis les visages amis
- ou considérés comme tels
semblent un peu manquer
ici bas.

Lizzie entame la discussion
je me recroqueville dans mon coin
dans le même temps
une deuxième tornade - rouge cette fois
fait son apparition
je recule légèrement

déstabilisé, le monde prend des allures
de danger
espérons qu'elle oublie
rapidement ma présence

quelques bonnes réponses fusent
je ne comprends pas comment les autres font
paniquant un instant
ils connaissent vraiment le manuel par cœur ?

j'ai lu une fois le quidditch à travers les âges
mais ça m'a plus embrouillé qu'autre chose
toutes ces dates, ces sorciers, ces noms de balais
je n'ai retenu que le changement du vif d'or
à l'origine un petit animal

parce que
à son image
j'avais parfois
cette impression de voler
dans la peur à tous moment
d'être attrapé

alors il faut s'enfuir
à toute vitesse
sans pourtant pouvoir
quitter les limites
du terrain.

Parler ça devait pas être prévu au programme
c'est à présent plus que l'envie
qu'on me dise comment enfourcher ce balais
mourir d'une longue chute
ou rentrer se cacher sous les draps
mais pas rester ici comme à découvert

j'aurais aimé qu'elle m'apprenne
à devenir prédateur
à la place de proie

devenir joueur
et non vif.

Est-ce possible ?

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Sam 05 Mai 2018, 14:26


La petite bleue qui m’avait fait peur tout à l’heure était de retour dans la course. Le sourire aux lèvres, elle vanta les mérites d’un des duos de trouble-fêtes les plus réputés de l’histoire de l’école.
— C’est bien vrai ça ! Et j’crois pas que ce soit une légende, même si on a peut-être amplifié l’envergure du truc à posteriori. En même temps, pour l’époque, avec la pseudo-inquisition et tout, ça demandait du cran, donc forcément ils sont restés dans les mémoires comme des héros.

Le petit blond refuse de se prêter au jeu, et rétorque d’une capricieuse négative. J’avais bien envie de lui tirer la langue ou les joues, mais officiellement j’étais prof, et malgré mes innocentes intentions il serait bien capable de faire passer ça pour une agression physique ou une humiliation publique, juste pour me faire virer. Donc j’allais être une grande fille, inspirer un bon coup, et lâcher :

— Eh, vous voyez les gens ? Quand vous voulez pas faire quelque chose. Vous pouvez dire non. Bon, le faire tout le temps, c’est un peu embêtant pour votre entourage. Mais dans le non, y a une forme de puissance, de ré-assertion de soi. Lorsque quelque chose vous dérange profondément, ne vous sentez pas obligés de vous y plier. Sinon, qui s’occupera de diriger la désobéissance civile de demain ? Glissais-je avec un sourire.

Vous imaginez pas le self control nécessaire, mais peut-être qu’au moins, les élèves reprendraient un peu de la vigueur avec ça. Et puis c’est vrai, moi j’aime bien dire non. J’trouve ça triste tous ces gens qui ont tellement peur de déplaire qu’ils mâchent sept fois leurs mots, de sorte que leur bouche ne délivre qu’une petite bouillie dépourvue de sens.

— Bon, du coup on va se faire une petite marche accélérée sur place, en terminant vite fait la partie théorique.
Je leur montrais comment faire, et précisais ma pensée. Daemon parlait tout à l’heure de la question de la dissimulation des balais. C’était vraiment un élément clef dans le choix de cet objet… et c’est pourtant le secret qu’on a le moins bien gardé. C’est vrai, dans les contes moldus, les sorcières et sorciers sont toujours représentés avec leur balais ! Et pourtant, on continue de les utiliser. Peut-être parce que finalement, c’est un élément si incorporé à leur culture que s’ils voyaient un véritable mage avec son balai, cela leur paraîtrait être un costume d’Halloween tout à fait commun ? Vous pensez quoi de cette interprétation ? Vous avez d’autres idées en tête ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 9

 Cours n°3 — De l’importance des balais

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.