AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 5 sur 9
Cours n°3 — De l’importance des balais
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Andrew Cobredy
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Andrew Cobredy, Sam 12 Mai 2018 - 0:25


- Ah, c’est toute une problématique, c’est sûr, mais ce ne sera pas trop l’objet de ce cours. Après tout, on a sans doute fait assez de théorie pour le mois. Passons aux réjouissances, qu’en dites-vous ?

*Ben pourquoi, c’est cool la théorie non ?*

Néanmoins, il faudrait bien se lancer un jour. Il y avait apparemment deux nouveaux types de balai. Des Pomettes A380 et des Fléchettes de rital. Pour Andrew, bonnet blanc et blanc bonnet, cela va sans dire. Si peu concentré qu’il était, il entendit tout juste que les deuxièmes étaient faciles à manier, sans se rendre compte qu’ils s’adressaient sans doute à un public un peu plus averti. Ce fut donc très naturellement qu’Andrew se dirigea vers les Fléchettes de rital.

*C’est sympa comme nom, sans doute de facture italienne.*

Une fois à proximité du balai, Andrew se plaça bien à gauche, comme on lui avait appris, tendit sa main droite, et…

« - Debout ! Debouuuuuut ! »

Première déconvenue, le balai ne décollait pas du sol. Ca commençait bien, comme si le balai se rendait compte avant l’heure qu’il était risqué pour lui de voler avec Andrew. Léger coup d’oeil à Lizzie, sourire gêné en coin. En réponse, un regard à la fois amusé et désabusé, qui ne pouvait que signifier qu’Andrew avait fait le mauvais choix et aurait mieux fait de choisir un Pomette A380. Andrew, la queue entre les jambes, traversa donc le terrain d’un pas peu pressé pour tenter sa chance avec les autres balais.

« - Debout ! »

Le balai s’éleva du sol, pas très pressé, mais rejoignant tout de même la main d’Andrew. Cette fois c’était la bonne. Le Serpentard chevaucha, tapa du pied, et s’éleva fissa de deux bons mètres. Ce qui était suffisant pour mettre Andrew mal à l’aise. Qu’il avait l’air malhabile sur son balai.

*Au moins, je ne suis pas encore la tête en bas, il y a du progrès…*

Le balai était particulièrement stable et équilibré, même pour quelqu’un avec deux fesses gauches et l'équilibre de Miss Mayotte. Andrew parvint même à s’avancer de quelques mètres, faire un virage en U, revenir à sa place initiale. Mais, patatras, Andrew voulut freiner et n’eut pour seul réflexe que de relever un peu brutalement le manche du balai, qui se rapprocha dangereusement de la verticale, laissant Andrew tomber magistralement sur son arrière-train.

*La… loose.*

« - C’est de bons engins ! »

Pour sauver la face.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Sam 12 Mai 2018 - 14:31


Chacun fit son affaire des propositions de balais — l’habitude, la stabilité, la vitesse… Sans forcément le marquer d’une interpellation, je les surveillais tous. La mignonne galérait un peu, alors j’arrivais, comme une héroïne à sa rescousse. Tout à fait crédible, hein.
— On va peut-être commencer par te débarbouiller non ? J’ai un mouchoir si tu veux ! Mais oui, j’vais te guider jusqu’à ton nuage, t’en fais pas. Repense à ce que tu as fait lors du décollage. Quel est d’après toi le moment où tu as véritablement perdu pied ?

Le temps qu’elle réfléchisse un peu, le monde accéléra beaucoup trop pour moi.

En particulier, un cri attira mon attention. Je me retournais, un peu paniquée, et à la vue de la chute prévisible de la Serpentard lançais un Equilibrius et deux-trois nouveaux Molliare, par sécurité. J’sais pas exactement ce qu’il s’était passé, mais ça présumait rien de bon.
— Fais attention Eros !
Je gardais un oeil sur elle, quoique avec ces sorts, elle devrait s’en sortir sans mal. Elle reçut bientôt l’aide du préfet de Serpentard, ce qui me rassura quelque peu.

D’autres part chance s’y essayaient avec plus de succès. Aoi remontait le niveau, comme d’habitude. Sa présence avait toujours un effet positif sur mes cours. Un p’tit truc chaleureux et apaisants à la fois. Mais je sais pas. Aujourd’hui, je sentais une distance considérable. Elle ne proposait pas d’aide aux premières années de sa maison, ne réagissait pas aux chutes et galipettes aériennes des autres élèves… Un peu dans un monde parallèle. Comme Riri et Alexeï... A surveiller.

La préfète de Poufsouffle m’interpella, et je pivotais en sa direction.
— J’vois pas pourquoi ce serait un secret, j’utilise un Tourbillon de Flamme !

Andrew —le gars des pubs de miamhibou, je m’en rappelais maintenant— tomba lorsqu’il essayait de redescendre. Par chance, il était assez près du sol pour ne pas se blesser… mais je me permis un peu d’insister sur le choix du balai.
— Cela vaudrait peut-être le coup de donner sa chance à la Comète 4510, tu crois pas ? Lançais-je à son égard. Et ça vaut pour tout le monde, si vous avez du mal avec un balai, c'est la parfaite occasion d'en tester un autre, pour voir sur lequel vous êtes le plus à l'aise, tant pour l'équilibre que pour la souplesse !

Où en étais-je déjà ? Ah, oui, la pitite Pouffy. Avait-elle avancé dans ses réflexions ?
— Pardon, j’m’assurais que tes camarades allaient bien. T’as trouvé, du coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Daemon Stebbins, Sam 12 Mai 2018 - 19:03






Cours n°3 - De l’importance des balais



“Il vaut mieux voler bas que se déchirer aux branches.” ♫♫♫


A mon tour, je m'avançais pour prendre un Comètes 4510. J'avais observé les autres sans plus t'intérêt que cela. Non que cela m'était indifférent mais tout ce que je désirais, c'était sentir le vent fouetté mon visage et ce sentiment de liberté. J'aurai pu prendre le flèches de Cristal. Je n'avais aucune intention de devenir joueur de quidditch.

Je faisais le rituel pour prendre le balai dans la main gauche. Le balai vint se logeait à sa place. Je prenais position dessus et me levais un peu dans les airs. Je testais mon équilibre pour bien trouver mon centre. Visiblement, je suis à l'aise. Je décidais de monter et d’accélérer un peu. Pour le moment, tout se passait bien. Pas d’inquiétude à avoir. Accélérons encore.

Je montais encore et encore. Puis j'avais décidé de faire une petite descente en flèche, histoire de voir ce que le balai avait dans le ventre. Je redescendais donc en zigzaguant en étant certain que Liz allait me tuer, mais le plaisir était plus important que la prudence. Bon les mouvements n'étaient absolument pas précis mais bon il fallait un certain temps d’adaptation. J'arrivais près du sol un peu plus rapidement que prévu. Heureusement, je réussissais à éviter la catastrophe de passer par dessus. Mais cela avait été franchement limite de chez limite.

- Je sais. Je n'aurai pas du tenter Morgane. Je me suis fais assez peur pour retenir la leçon qu'on ne doit pas faire n'importe quoi avec un balai qu'on ne connait pas.

Espérons que cela suffise à m'éviter plus d'ennui. Remarque je pourrais toujours lui soufflait son épisode de cleptomanie de mon physique. Ainsi nous serions quitte. Attendons de voir sa réaction...


Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Décollage imminent

Message par : Helen Rose, Dim 13 Mai 2018 - 14:37


Essoufflée, Helen attrapa une Comète après qu’un groupuscule d’élève ait filé avec leur précieux entre les jambes. Elle s’apprêtait à voler pour la première fois officiellement. Officieusement, une fille de son dortoir avait accepté de faire essayer son balai à ses colocataires. Helen avait réussi à tenir en équilibre, avancer, reculer, et à virer de bord sous les conseils de ses amies. Elle avait pris le coup assez lentement car la sécurité passait avant tout. Aujourd’hui, hors d’haleine et entourée de gens pour la juger, elle espéra se concentrer assez pour y arriver.
Après avoir calmé les battements de son cœur, elle enfourcha son balai et le plaça bien à l’horizontal. Pas évident, car elle pourrait s’élancer dans un sens incongru. Le tout était de placer les mains au bon endroit sur le manche et de garder les bras bien tendus durant le processus de décollage. Bien-sûr, il y avait mille manières de voler, mais celle-ci était la sienne. Viendra le jour où elle flottera dans les airs plus dignement.
Elle plia les genoux, sans perdre la tension dans ses bras qu’elle imagina comme une barre de fer, et poussa sur ses pieds. Arrivée au plus haut point de son saut, plutôt que de chuter, son balai s’immobilisa et elle dut garder son équilibre pour ne pas pencher de tous côtés. Au début, durant ses exercices officieux, le balai ne s’immobilisait pas au plus haut point. Il redescendait mollement, comme si la charge était trop lourde pour lui. Les pieds de Helen pouvaient presque frôler le sol lorsqu’il se décida à porter son destrier. Avec ce Comète, aucun souci. Il était obéissant, frais comme un balai neuf sans vécu, jeune et très réactif.
Pour s’élancer dans les cieux, pas besoin de sauter le plus haut possible. Et avec celui-ci, encore moins. Le but était de donner de l’élan au balai pour l’aider. Le Comète qu’elle tenait entre les mains avait tout de suite compris l’idée. Avec de la chance, elle aurait peut-être simplement pu se tenir sur la pointe des pieds pour qu’il s’élance de lui-même dans les airs. Espérons qu’Helen réussira à dompter ce pur-sang boisé.
Elle y arrivait largement mieux ainsi qu’en donnant un coup de pied par terre. Elle s’imagina qu’un balai pouvait mal supporter l’ordre qu’on lui intimait, en tapant du pied comme un enfant qui fait un caprice.

Helen était là, donc, sur son balai, flottant à 1 mètre du sol, attendant que la prof donne des indications. Elle s’attendait à ce qu’elle donne des conseils sur la manière la plus optimale de voler. Car, ce qu’elle avait su faire en secret, c’était plutôt du Do It Yourself exempté de bases solides. Maintenant, ce qu’elle voulait, c’était qu’on lui dise mot pour mot ce qu’il fallait faire. Alors, il est vrai qu’elle avait réussi à s’envoler d’une manière différente, mais si elle pouvait suivre les règles officielles et sécuritaires, elle serait beaucoup plus confiante dans sa démarche, plutôt que d’essayer seule et faire du "à peu près".
Alors, elle faisait du sur-place sans oser avancer, et encore moins réaliser des figures que certains tentaient avant de racler le sol de leur popotin. D’accord, ils essayaient leur balai, mais ce n’est pas pour autant qu’ils se devaient de faire les fous du volant. La prof était seule à aider les débutants, et Helen se félicita intérieurement d’être une novice que l’on n’a pas besoin d’aider. Tant qu’on lui disait quoi faire, elle saurait comment procéder par la suite. Alors, plutôt que d’ajouter du boulot à la prof, elle attendait sagement la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 13 Mai 2018 - 22:41


Genre ! il y croyait pas, vraiment pas. Pour le coup, c'était pas comme s'il avait été clément avec elle et pourtant, il n'en retint que des félicitations. On pouvait toujours compter sur de rares situations comme celles-ci pour profiter de son génie. Et pour une fois, mise en valeur en public. La guillotine des pensées classiques. Aaah - ça faisait plaisir ! Le cours s'annonçait peut-être plus original que ceux qu'on peut voir par ailleurs. Le sourire accompli sur le visage, il se rallonge un instant, contemplant le papillon aux nuances bleutées et au crâne argenté pendant que d'autres stressent encore un peu plus avec leur balai.

C'est qu'il faut monter sur un balai. Certains regrettent déjà d'être venus
alors qu'il y a quelque chose d'irrévocablement artistique dans ce vent :
les mouvements de la Liberté pointent leur nez sur les rives océans
la mer éclatée sous un soleil fervent

— l'abandon des regrets
la franchise
une marchandise
des plus nobles secrets

gardés par l'Humanité.

Temps de latence
quand il faut choisir un balai. Il est pas venu pour se délier de sa propre liberté.

Il prend le sien, pendu sous le bras droit avant de s'élancer tranquillement dans les airs.
Une humeur puissamment supérieure pour l'heure, en fait ça faisait du bien.

C'est qu'il fallait bien un pro parmi les moineaux.

Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Jade Wilder, Lun 14 Mai 2018 - 1:55


— Ah, c’est toute une problématique, c’est sûr, mais ce ne sera pas trop l’objet de ce cours. Après tout, on a sans doute fait assez de théorie pour le mois. Passons aux réjouissances, qu’en dites-vous ?

Pas étonnant que Lizzie souhaite éviter le sujet. D'autres avaient donné leur avis après Jade, heureusement sans dépasser les limites, malheureusement c'était un débat sans fin pour lequel chacun avait un avis bien distinct. Quelques professeurs s'étaient déjà risqués sur cette pente glissante et ça aurait pu durer des heures. Or, un débat sur le secret magique n'avait pas lieu d'être dans un cours de Vol n'est-ce pas ? Au moins, elle avait trouvé quelque chose à dire plutôt que de rester muette, chose qui avait tendance à l'exaspérer horriblement. Il allait falloir qu'elle se réveille un peu pour la suite du cours, ou plutôt qu'elle laisse de côté ses ennuis pour ne penser qu'à l'instant présent. Autrement dit, chose impossible, mais il allait bien falloir essayer malgré tout, elle n'avait pas le choix. Mais qu'est-ce qui les attendaient pour ces fameuses réjouissances ? Eh bien Lizzie ne tarda pas à répondre à cette question jamais posée oralement.

— Lors des premières séances de vol à Poudlard, je me suis aperçue que les balais de l’école n’avaient pas été changés depuis une petite éternité. Cela pouvait gêner quelques élèves qui avaient besoin d’un matériel plus adapté… J’ai donc commandé aux Halles Magiques 18 Comètes 4510, stables et robustes ce qui est préférable pour les débutants ou les batteurs au Quidditch, et 18 Flèches de Cristal, plus rapides et faciles à manier.

Eh bien. Depuis qu'elle était professeure, Lizzie avait visiblement fait des frais pour pouvoir enseigner comme elle l'entendait. A moins qu'il y ait un fond pour ça à Poudlard ? Honnêtement Jade n'en savait rien, il n'empêche qu'elle était assez admirative des nouveaux balais sous leurs yeux. C'était toujours beau à voir un truc neuf après tout. Bon, elle n'était pas une grande passionnée du Vol, mais cela restait de beaux objets. Restait à se coller dans la tête qu'elle pouvait faire un peu plus que les admirer et s'en servir au quotidien, comme n'importe quel sorcier normal. Ce n'était pourtant pas bien difficile en pratique, elle devait simplement y prendre goût, peut-être... Bref, revenons-en à nos balais.

— Je vous laisse donc essayer les balais, voir s’il y en a un sur lequel vous vous sentez plus à l’aise. J’ai aussi laissé les balais de l’école, car ma foi, chacun ses habitudes, si vous êtes mieux dessus vous privez pas non plus !

Ahah, hors de question. Sauf si vraiment elle n'arrivait pas à maitriser l'un des deux balais, Jade n'allait pas se priver de la découverte en stationnant au même niveau. Elle n'était pas là pour ça en plus, mais pour progresser. Alors, sans plus tarder, elle s'approcha des différents balais, lèvre mordue, à la recherche d'une bonne réponse qu'elle ne pourrait découvrir qu'en essayant. Et pourtant, elle était déjà en train de réaliser tout un tas d'estimations quant au bon choix à faire. A priori, elle devait se diriger vers un Comète, mais elle était aussi attirée par les Flèches de Cristal. Après tout, elle avait toujours préféré la légèreté à la stabilité, c'était ce qui l'avait élevée à un niveau pas trop mauvais en gymnastique. Mais là c'était quand même sacrément différent. Cessant de torturer sa lèvre déjà bien assez abîmée comme cela, la préfète finit par choisir l'évidence. La facilité. Ce n'était pas son genre, mais dernièrement elle avait tant l'impression d'échouer à chaque chose tentée qu'elle avait besoin de bases claires et solides. En espérant qu'elle fasse le bon choix. Et malgré qu'ils aient vu à un cours précédent comment faire s'élever un balai, l'Italienne s'abaissa tout naturellement pour récupérer l'engin. Ouais, disons que les bases n'étaient pas sa tasse de thé, elle ne s'en était même pas rendu compte. Déjà, elle enfourchait le Comète et tapait du pied par terre pour s'élever ensuite. La sensation était plus confortable que sur les balais de l'école, ça c'était certain. Elle avait presque l'impression d'être sur une poutre du gymnase... Hm, trop de comparaisons avec ce sport. C'était pourtant bien différent, mais que voulez vous, elle s'arrangeait avec ce qu'elle connaissait. Sans plus tarder, elle prit un peu de hauteur et tenta quelques changements de direction divers. L'oeil vif, elle cherchait ce qui pourrait tester ses capacités, sans vraiment les apprécier. Il fallait prévoir ses mouvements bien trop tôt à son goût. Heureusement, elle ne chutait pas ce qui était déjà un bon point. D'autres n'avaient pas cette chance, elle avait notamment aperçu une verte sur le point de mordre la poussière. Lizzie était intervenue à la vitesse de l'éclair, prévoyante, du coup Jade n'avait rien fait de plus. En revanche, elle faillit ne pas réagir à temps et retrouver le sol un peu trop brusquement, se rattrapant d'un élégant - pas du tout - atterrissage sur les genoux. Mouais. Elle allait tenter l'autre balai, juste au cas ou. Se relevant donc en ignorant les futurs bleus sur ses genoux, la jeune fille reposa le Comète pour disposer d'un des Flèches de Cristal. Restait plus qu'à espérer que ce soit chaussure à son pied, comme dirait l'autre. Sinon, elle devrait reprendre les anciens balais de l'école. Hm... Elle verrait bien après tout.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Mer 16 Mai 2018 - 23:01



La petite blairelle me répond, après une grande réflexion. Je hoche la tête et lui réponds :
— Je vois. De toute évidence, c’est quand tu as cherché à connaître ta hauteur que tu as perdu l’équilibre. Faut savoir que quand tu déplaces ton regard, sans le savoir, tu déplaces aussi tes épaules, voire tes hanches. Le corps est ainsi fait.

Le sourire aux lèvres, je guettais le reste de la classe. Lïnwe semblait de meilleure humeur que tantôt. Les prouesses de Daemon me laissaient aussi furieuse qu’amusée. Faut dire que bon. Flirter avec le danger, c’était grisant. Provoquer l’autorité aussi. Je pouvais pas lui en vouloir — tant qu’il se mettait pas de trop en danger. Pis avec mes sécurités, je crois que ça passait. A peu près.
— Attention à toi, Daemon,
grognais-je.

Regardant à nouveau la mini-jaune, je poursuivais.
— De manière générale, c’est bien d’anticiper un peu tes mouvements, et d’essayer de contrebalancer les déplacements de poids lorsqu’ils sont évidents. Mais bon, la pratique te permettra d’apprendre à regarder ailleurs et changer de direction sans perdre d’équilibre. Tu dois le sentir en toi. Tu veux réessayer ? Viens, tu pourrais bosser en binôme avec une autre première année,
fis-je en la guidant vers une autre mini-jaune. Celle-ci faisait du surplace, attendant vraisemblablement des instructions.
— Commençons par les bases. Vous savez toutes les deux invoquer vos balais, les enfourcher, léviter ; essayons d’aller un peu plus loin dans le vol. Entrainez-vous à faire quelques décollages et atterrissages, à tour de rôle. D’accord ?


Nouveau coup d’oeil au reste de la classe. Aoi et Jade ne m’inquiétaient pas trop ; soit. On allait pouvoir passer à la suite, non ?
— Bon ! Maintenant que chacun a choisi son engin, il est temps de vous exercer un peu ! Je vais vous proposer plusieurs exercices, mais tous ne requièrent pas la même expérience. Si quelque chose vous effraie, n’hésitez pas à faire appel à un autre élève pour avoir des conseils avant de vous lancer. Le premier exercice consiste à faire une rotation horizontale, comme ceci.


Je me juchais sur une flèche de Cristal et leur montrais la manoeuvre. Le second est une rotation verticale : le principe est similaire, mais vous allez vous retrouver avec la tête en bas quelques instants, ce qui peut perturber un peu vos repères. Je leur démontrais également la seconde culbute. Et pour les plus expérimentés… qui connait le Vol de Sabryn ? Est-ce qu’un duo pourrait nous le démontrer ?


Citation :
Hello hello !

Nouvelle étape, que vous pouvez réaliser de la manière qui vous semble la plus cohérente, d'ici le 23 mai 23h59. N'hésitez pas si vous voulez un exercice perso.
Helen & Cassandra, vous n'êtes pas concernées, vous pouvez continuer votre exercice à deux !
A tout de suite :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Une troisième jumelle

Message par : Helen Rose, Ven 18 Mai 2018 - 15:01


Tiens ? Une coéquipière ! Helen avait déjà repérée celle qui obnubilait tant la prof pour qu’elle lui fasse un petit cours perso en aparté. Helen en était devenue jalouse, car elle aurait également aimé avoir ces quelques explications, puisqu’elle était tout aussi novice. Mais finalement, elle se consola, sachant qu’elle avait vaguement entendu les indications de la prof puisque qu’elle était postée non loin d’elles.

Sa voisine était sûrement une première année à Poufsouffle et devait elle aussi débuter en Vol. Ou bien c’était une année supérieure qui n’arrivait pas du tout à voler. Ça peut arriver. Helen se félicita intérieurement de ne pas avoir fait comme elle, et déranger la prof au début du cours pour qu’on lui explique tout alors que tout le monde savait déjà voler. De base, elle n’aimait pas qu’on arrête tout pour elle, pour qu’on lui montre, car tout le monde pouvait voir qu’elle était le maillon faible du groupe. Elle préférait être au même niveau que les autres pour ne pas faire traîner les choses, ou être à la traîne. Elle était du genre à ne pas poser les question et espérer que quelqu’un d’autre les posent pour ne pas passer pour la plus nulle. C’était sûrement pour ça qu’elle avait profité de son entraînement secret sur balai, hors cours. Grâce à lui, elle était fière d’avoir pu au moins décoller les pieds du sol sans être un boulet pour les autres.
Après sa minute de fierté personnelle, sa vraie nature revint au galop, et elle devenait compatissante pour la jeune Poufsouffle qui aurait pu être elle. Et puis, elle pouvait très bien avoir de grosses difficultés, être handicapée, ou autre. D’ailleurs, ça existe un sorcier handicapé ? Avec tous ces sorts qui existent, on doit bien pouvoir se faire repousser un bras ou autre… Bref, on s’égare, on rêvasse (pour pas changer).

Maintenant qu’elle était à sa portée, la jeune élève qui se tenait près d’elle lui ressemblait étrangement. Elle avait l’impression de voir son double, chose totalement incongru, puisqu’elle lui ressemblait plus que sa propre sœur jumelle ! Décidément, tout le monde disait que, pour des sœurs jumelles, Helen & Alice étaient bien différentes ! Et voici que maintenant, une troisième petite fille venait de faire son apparition et semblait être le chaînon manquant entre elles deux. Avec ses longs cheveux noirs et ses iris marrons, elle semblait être la 3e sœur qui résolvait le mystère, la 3e pièce du puzzle. Si on y réfléchissait bien, la fusion de la Poufsouffle avec Alice donnait Helen comme résultat. Un oeil bleu d’Alice, et un oeil marron et les cheveux de sa camarade. Si elle avait la même personnalité qu’Alice, ça serait le comble.
Mais Helen partait sûrement trop loin dans la confusion, avide de retrouver des traces d’Alice partout où elle pose les yeux.

Tandis que la prof expliquait la marche à suivre aux autres, que ces deux-là n’avaient pas à suivre, elle en profita pour engager la conversation, chose rare.

— Salut ! Je suis Helen Rose, et toi ?

Ses yeux intéressés questionnaient sa voisine, et elle ne savait pas si son sourire se dessinait correctement, confuse par celle qui se tenait à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Helen Rose, Sam 19 Mai 2018 - 13:03


Cassandra détourna bien vite ses iris pétillants d’Helen pour les fixer sur madame Bennet, qui virevoltait avec habileté sur son balai, et son regard s’illumina de plus belle. Helen suivit son regard pour admirer les prouesses professorales, et fut bien contente de ne pas devoir imiter ces figures acrobatiques dignes des meilleurs voltigeurs. Helen était également admirative, mais pas envieuse. Voler ainsi n’était pas dans ses intérêts immédiats. Pour l’instant, elle flotterait en sécurité, près du sol, et seulement lorsqu’elle prendrait confiance, elle pourrait contourner les règles de la gravité et toucher la limite du ciel.

Cassandra confia une volonté de l’imiter une fois que sa tête ne labourerait plus le parc. C’est ainsi qu’Helen imaginait la scène, et lâcha un petit rire avant que Cassandra la Casse-cou ne reparte s’entraîner. Elle dessina un cercle dans les airs avant de revenir vers Helen et de lui proposer de l’aide si elle tombe, chose qu’Alice aurait proposé également si (seulement) elle avait été là pour elle.

— D’accord, mais même si je tombe, c’est pas grave, je vais pas aller trop haut.

Elle pencha légèrement le corps vers l’avant pour avancer lentement en ligne droite maladroite.  Jusque là, elle savait faire, même s’il lui faudrait déjà s’entraîner à voler droit… Se trouvant trop basse pour atterrir déjà, elle voulait prendre de la hauteur. Par intuition, et en ayant vu les autres faire, elle baissa l’arrière du balai pour remonter légèrement la pointe du manche, et elle montait graduellement, sans toutefois dépasser une certaine limite. Balai à l’horizontal, elle flottait de nouveau lentement, contrairement aux plus doués qui filaient en un temps record, et pensa que le spectacle ne vaudrait pas le détour avec elle. Mais au moins, on ne pouvait pas la perdre de vue si facilement.
Son cœur battait plus fort, tout là-haut, bien qu’elle ne fut qu’à environ 10 mètres du sol. C’était simple. Il suffisait de faire le chemin en sens inverse, en descente, pour retrouver la terre ferme à l’endroit où elle était quelques secondes auparavant. Après un demi-tour vers le groupe pour s’axer comme il fallait, elle pencha le balai en sens inverse, pointe vers le bas, et commença à descendre un peu trop rapidement à son goût. Cependant, tandis qu’elle prenait de la vitesse, la peur laissa place à une sorte d’excitation qui lui était familière.
Elle avait déjà ressentie cela lorsqu’elle avait réussi à monter sur la vache de la ferme, qui commençait à courir, sentant une chose inhabituelle sur son dos. Ici, c’était exactement la même sensation, voire même d’une intensité plus grande encore. L’adrénaline qui filait dans ses veines lui donnait du courage, de la joie, une envie de continuer et d’aller plus loin, plus vite, plus fort. Tout cela à la fois la plongeait dans un bonheur interminable qui n’a duré tout au plus qu’une seule seconde. Car, elle constata bien vite la catastrophe au fur et à mesure que le sol fonçait vers elle. La survie reprend toujours le dessus, et elle redressa son balai d’un coup sec, la faisant remonter dans les cieux à l’allure encore plus rapide.
Elle reprit tant bien que mal le contrôle du balai fou pour se retrouver à l’horizontal, encore une fois, flottant sur place, stoppant le balai et l’adrénaline par la même occasion. Elle avait repris ses esprits. Elle avait goûté à l’excitation aérienne que tout élève doit ressentir, et elle trouvait que ç’en était assez pour le moment. Sinon, elle redoutait une réelle catastrophe. Elle n’était pas du genre à abuser des bonnes choses, ni de repousser ses limites prématurément.

Elle observa en bas pour jauger sa hauteur, ne bougeant que sa tête pour éviter que son corps penché ne la fasse retourner bien vite au sol, ou qu’elle ne se retrouva la tête en bas comme une camarade juste avant. Elle était revenue à sa dizaine de mètres. Elle prit son temps pour se calmer, pour que les coups douloureux que tapait son cœur affolé ralentissent. Elle avait ouvert la bouche pour laisser sortir le souffle irrégulier qui la dérangeait.
*Le décor est beau, d’en haut.* essaya-t-elle de se rassurer.
Finalement, le balai est plutôt inconfortable, quand on y reste trop longtemps. Elle ne pourrait pas y passer des heures. Elle tenait à peine quelques minutes. Elle était crispée de partout, elle avait mal aux bras, au dos, aux jambes. Partout. Elle avait tellement peur de faire un faux mouvement qu’elle se forçait à bouger seulement lorsqu’elle voulait orienter son balai et avancer pile comme elle le souhaitait. Le reste du temps, son corps était dur comme du bois, qu’on pourrait confondre avec le manche à balai entre ses jambes. Elle enviait les autres, à l’aise sur leur engin, à enchaîner les figures, à apprécier le vent fouetter leur visage. Elle les enviait, mais n’était pas si pressée que ça de travailler pour ressentir les mêmes choses. Sur le dos d’un animal, c’est différent. L’animal a également un instinct et ne va pas foncer dans un mur pour notre plus grand plaisir. On ne le contrôle pas entièrement, ce qui peut être frustrant, mais pour Helen, c’était rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
Eros Shepherd
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Eros Shepherd, Sam 19 Mai 2018 - 17:12


Le sang commençait à lui remonter dans la tête pendant qu’Eros essayait de parler mentalement à son balai pour lui ordonner de la remettre à l’endroit. Visiblement celui-ci ne semblait pas capter les ondes pessimistes voire insultantes qui s'émanaient à très forte de dose de sa cervelle ensorcelée. Elle n’avait pas le temps de réfléchir à une autre solution que son préfet inquiétant arriva tel un Auror sur son balai blanc, celui-ci la regarda amusé. Évidemment que sa mort devait l'amuser, il serait un trop bon préfet sinon. L’adolescente allait rétorquer quelque chose quand il lui conseilla finalement une technique des plus précises. Ce n'était pas si mal qu’ils soient dans le même cours finalement, entre le coup de l'entraînement et maintenant l’aide alors qu’il aurait très bien pu la railler et passer son chemin. Puis elle se rappela que Jasse était préfet, et que c’était son rôle, en tant que préfet. La brune marmonna quand même un merci et le jeune homme partit faire des pirouettes dans le ciel, il ressemblait à un oiseau obèse de là où elle était, ce qui la fit ricaner seule.

Par contre, l’adolescente capta une voix, d’abord celle-ci ce foutu de sa gueule, enfin plutôt de sa langue, et parla dans un charabia qu’elle identifia comme du français ( Marie ) .

- Elle a dit quoi la mangeuse de grenouille ? demanda Eros, toujours la tête en bas.

— Fais attention Eros !

La voix de Lizzie la coupa dans ses railleries, qui allait se moquer intérieurement du jeune Serpentard qui était pire qu’elle. Pendant quelques secondes elle hésita même à le pointer du doigt mais elle savait qu’elle tomberait si jamais un de ces doigts n’était plus agrippé. Qu’avait dit le balafré ? Faire un petit mouvement de l’épaule pour se redresser . Eros courba un peu plus les bras avant de se balancer à droite, d’un coup sec, le monde retourna à sa normale, le ciel au-dessus de sa tête et les pieds vers le sol. Prise d’un vertige dû au sang qui était monté à sa tête, elle se stabilisa quelques secondes. Son estomac aussi avait reçu un sacré coup et elle s’étonna de ne pas avoir fini comme là Serdaigle mangeuse d’escargot.

Quelques minutes passèrent quand l’adolescente reprit confiance en elle et décida de monter un peu plus, ça faisait longtemps qu’elle n’avait plus fait de balais alors elle essaya de recopier la posture des plus avancés, et fonça vers les cieux. Effectivement quand le vent commença à taper sur son visage, elle sentit que la Cristal avait plus de vitesse que les comètes. D’où elle était, la brunette pouvait voir Jasse et un Gryffondor voleter avec légèreté et facilité. Trop pour elle, même. Ses mains s’accrochèrent au bout du bois, jusqu’à avoir les jointures blanchies par l’effort, avant de s’amuser à descendre en piqué pour sentir le vent tourmenter ses cheveux. Pas folle non plus et n’ayant pas très confiance avec ses talents en voltige elle essayait de faire des petites pauses avant de recommencer à la façon d’une feuille morte pour ne pas rencontrer le sol trop violemment. À quelques mètres des élèves restés au sol, elle put entendre Lizzie demander des exercices.

“vous allez vous retrouver avec la tête en bas quelques instants”

Elle venait de le faire un peu plutôt, certes, c’était un accident. Mais Eros se réjouit déjà de pouvoir au moins faire un exercice, descendant un peu pour être aux environs de deux mètres du sol, elle s’agrippa, donna un coup dans son épaule droite. Estomac toujours accroché, plus pour très longtemps. Deuxième coup, la Serpentarde se remit à l’endroit. Posant enfin pied sur terre, elle profita du fait d’être une des premières avoir fait l’exercice - en plus de deux petites jaunes -, pour s’allonger sur l’herbe dans un geste languissant.

Eros sentait les courbatures venir.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Dim 20 Mai 2018 - 18:43


Une lueur d'espoir à travers les airs. Le vent à contre-sens, qui fait sensation. Les pommettes s'agitent comme dans un temps record. Une course de flamands roses. Le ciel est bleu blanc et mauve. C'était son petit instant à lui. Unique, sensibilisé par une fragilité particulière. La tête renversée, ça permettait de le propulser dans un univers parallèle. La tête frémissante, c'est la pulpe qui descend. Une bouteille de soda. De la branchiflore dans les oreilles. — L'esprit aiguisé plus que jamais. Il ferme les yeux et pourtant, il voit clair. Il a pris l'habitude de corriger ses mouvements dans le vide. Une teinte de liberté nouvelle qu'il ne pouvait ignorer.

_ première approche -
La prof parle de loopings.

Et puis la suite sonne comme un Lied romantique. Manège à sensation intime. Le sourire aux lèvres, étrangement ouais, il a l'air content. Ce sourire un peu sarcastique aussi. Le Vol de Sabryn, elle voulait vraiment leur faire tester ça ? Même lui, il s'y était pas tellement risqué. Une vraie technique, de pro, un peu. Y'avait quelqu'un qui avait fait ça un jour et qui s'était planté avec son balai. S'arrêtant à proximité : « En gros, cette figure de poursuiveur consiste à tacler le joueur qui possède le souafle en effectuant une roue aérienne par-dessus lui et en envoyant son propre balai en-dessous en anticipant sa trajectoire. Si elle est vraiment réussie, on meurt pas. » Il regarda un instant la foule. Y'avait pas vraiment de têtes connues dans le Quidditch. L'allait certainement pas faire ça avec Bennet. It sucks.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Daemon Stebbins
avatar
Préfet(e)/Gryffondor
Préfet(e)/Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Daemon Stebbins, Lun 21 Mai 2018 - 18:36






Cours n°3 - De l’importance des balais



“Il vaut mieux voler bas que se déchirer aux branches.” ♫♫♫


J'écoutais Liz nous expliquait les divers exercices. J'aimais faire quelques acrobaties en balai, mais je préférais tout de même le vol libre. Mais bon quand faut y aller, faut y aller. Je regardais les divers élèves qui écoutaient et il y avait une question. Non je ne connaissais pas la réponse parce que je ne m'intéressais pas de cette manière à l'art du vol. Les figures servaient pour le quidditch et comme tout le monde le savait maintenant. Je n'aimais absolument pas ce sport.

Divers individus se lançaient, je décidais de faire pareil. Je prenais mon balai et grimpais dessus je me calais pour avoir une bonne prise. Puis j'ai commencé à m 'élever dans les airs. Je décidais de combiner les deux exercice afin de gagner du temps. Pour moi, il n'y avait pas de grande difficulté vue que je m'amusais déjà en cours à descendre en pique et à remonter en flèche. Donc j'arrivais à une altitude descente pour ne percuter personne et je décidais de commencer par la boucle en horizontale. Je vire donc sur ma gauche et décrit ma boucle à une vitesse correcte. Le cercle ne me prenais pas trop longtemps. Evidemment la figure n'était pas parfaite car mon cercle devait ressembler plus à un ovale.

Je poussais mon balai un peu plus en hauteur. Je faisais demi-tour pour me positionner en action descendante. Je prenais de la vitesse. Je désirais que le passage tête à l'envers soit le plus rapide possible. Non que j'avais peur mais ce n'était pas non plus ma sensation préféré, cela me faisait penser au looping des montagnes russes. Je m'élançais et au bout de quelques secondes je tirais sur le manche de mon balai afin d'effectuer la manœuvre. Je commençais donc à monter tout en continuant à tirer. La forme n'était toujours pas parfaite mais grâce à mon élan suffisant, j'avais réussi à effectuer le geste rapide. Mon estomac remontait un peu dans ma gorge mais je me retrouvais au final dans le bon sens.

Je redescendais non loin de Liz en disant:

- Est-ce que cela t'a convenue ?

En attendant sa réponse, je me posais et retrouvais ainsi le sol.


Code Daemon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 9

 Cours n°3 — De l’importance des balais

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.