AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol
Page 7 sur 9
Cours n°3 — De l’importance des balais
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Lizzie Bennet
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Mer 30 Mai 2018 - 15:51


Ah et si, j’y repense en l’écoutant parler, léger oubli pour plus tôt. Avant la partie discussion. Daemon insista sur le fait qu’il n’avait rien d’un inventeur. Et j’sais pas pourquoi. Ça me déplaisait. Genre les jeunes, ils sont censés bouillonner d’idées par rapport à nous. A 25 ans, j’suis déjà une vieille peau. Il devrait vibrer de nouvelles inventions. Est-ce de la fausse modestie, comme lorsqu’il parle de son vol ? Parce que bon, il avait quand même fait une double rotation dans des sens contraires, plutôt balèze le gars.

Au moins, on se comprend pour le plaisir du vol. Après, j’ai du mal à comprendre pourquoi voir les autres voler ne lui fait rien. Perso, quand je les vois voler, j’ai tellement de fourmillements de satisfaction et de plaisir — c’est tellement beau de partager ces moments là avec quelqu’un. Je dodeline de la tête, sceptique, attendant la prochaine intervention. On passait du préfet de Gryffondor au préfet de Serpentard ; au moins, on peut dire qu’ils donnaient de sacrés exemples.

— En transplanage et en portoloin, j’suis pas sûre que ce soit le plaisir du vol qui domine ! Après, j’ai jamais pris l’avion, donc je peux difficilement faire la comparaison.


Une autre main se dresse ; Alexeï. Je suis contente de le voir reprendre un peu des forces, il avait l’air bien mal en point tout à l’heure… Surtout qu’il intervient pas pour un simple retour, non, il propose de se lancer dans l’aventure. Un sourire s’étend sur mon visage alors que je lui réplique :
— Ah, ça fait plaisir de te voir motivé ! Si tu me le demandes, j’te suis !

Peu après, Aoi offre également de se mettre à l’épreuve le temps d’une démonstration.
— Plus on est de fous plus on rit ! Mais attends juste que j’en ai terminé avec Alexeï s’il te plait, pour des raisons de sécurité, il vaut mieux qu’il n’y ait qu’un vol de Sabryn à la fois.


Pis il me l’a demandé, alors… #Inanimatus Apparitus Ballon. Serrant le ballon dans mes bras, je m’élève dans les airs et lance un regard joueur au Poufsouffle.
— Allez, viens le chercher !
Bah oui. C'est à lui de faire la figure. Moi j'suis juste le figurant qui tient le ballon, c'est pas drôle sinon. Et ce sera pareil pour Aoi, ce sera à elle de s'fader le saut et tout et tout.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Alexeï Dragoslav, Jeu 31 Mai 2018 - 18:40


TW Pensées pas très positive.
LA de Lizzie

Les secondes passaient rapidement juste après que tu te soi proposé pour le vol de Sabryn, et heureusement pour toi, tu étais de plus en plus impatient à l'idée de montrer tes prouesses devant les autres élèves de Poudlard. Faire honneur à ta maison et surtout à ton équipe.

L'asiatique que tu avais rencontré quelque mois auparavant voulait aussi montrer de quoi elle était capable. Dommage pour elle que Lizzie la mette de côté en te choisissant. Faut dire, elle avait qu'à être plus rapide.

Peut-être la prochaine fois.

Tu vois Lizzie préparer son balai et faire apparaître un souaffle, le moment ne va pas tarder à se concrétiser et tu te mets toi aussi à enjamber le balai que tu avais choisi quelques instants auparavant. Rapidement, tu vois ta professeure voleter dans le ciel, souaffle bien gardé, t'invitant à accomplir ton vol de Sabryn.

Tous les deux dans les airs vous commencez à faire votre ballet, loin de tout bruit environnant, loin de toute tentation externe. Tu te concentre sur la brune qui vole en ligne droite devant toi en te remémorant comment t'y prendre pour ne pas te retrouver la face sur le sol.

En même temps, si tu te plantais, tu risquais de mourir.

Ne serait-ce pas la solution après tout ?

Pas le temps d'y penser que tu te retrouvais quasiment à la même hauteur que Bennet.

Le visage concentré, tu n'arrive pas à lui adresser de sourire cette fois, bien trop obnubilé par la boule qu'elle tient fermement entre ses mains.

Tu prends une dernière inspiration, te concentre et t'élance te préparant à faire une roue dans les airs. Tes pieds quittent le comète que tu chevauchais encore une demi seconde auparavant tandis que tu te retrouve la tête en bas, à quelques centimètres à peine du crâne de ta gardienne. Pendant une fraction de seconde tu te demande si ton balai n'est pas parti un peu trop loin, voire pas assez. Tu maîtrise encore assez mal le comète, que tu n'a utilisé qu'une seule fois à vrai dire.

Tes bras sont tendus, entrent en contact avec la balle que tu as si souvent eu l'occasion de manier lors des entraînements. Tu connais ses courbes si parfaites, tes doigts sachant exactement où se placer pour la récupérer avec toute la stabilité que tu recherche.

Et la fraction de seconde suivante, le souafle en main, te voilà à la gauche de Lizzie maintenant. Presque dans la même position qu'elle, tu te laisse flotter dans le vide, cherchant ton balai des yeux que tu ne vois pas au premier coup d'oeil. Un frisson te parcourt l'échine quand tu te rend compte qu'il est quelques mètres plus loin. C'est ta faute, tu l'as poussé bien trop fort.

Et c'est le déclin. La chute.

Tu te sens faillir, impossible de résister à l'attraction terrestre et te retrouve bientôt à heurter le sol.

Fort heureusement, vous n'étiez pas très haut. L'impact au sol t'avais fais lâcher le souaffle, laissant également échapper un cri de douleur. Ton pied droit te faisait extrêmement mal, parce que t'avais pas été capable de te vautrer correctement.

Félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Marjorie Lunas
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Marjorie Lunas, Jeu 31 Mai 2018 - 22:28


Lizzie s'approche de moi me demandant si je veux un coup de main mais Jace finit par s'approcher, disant qu'il s'occupe de moi. C'est qu'il serait temps, parce que je commençais à avoir mal à la tête d'être ainsi renversée. Il m'indique la marche à suivre, complètement désorientée j'ai du mal à m'élancer, après quelques tentatives à gigoter, je finis par me redresser.

- Merci


Comme prévenu, petit vertige le temps que je retrouve mes repères, mais c'est là que j'apprécie le choix du balai, c'est que sa stabilité me permet de ne pas refaire une semi-chute. Quelques secondes passent, j'ai rien capté de ce qu'il s'était passé pour les autres, mais le cours reprenait avec une nouvelle question, sur les sensations. Sans surprise c'est Daemon et Jace qui répondent, les 2 animateurs attitrés du cours. Et puis Alexeï se propose pour une démonstration du fameux Vol de Sabryn, je les regarde s'élancer, et admire la roue joliment effectuée, mais atterrissage un petit peu raté, à quelques mètres du balai. Heureusement pour lui, la hauteur n'était pas folle. Je me tourne vers Jace.

- La vache c'est impressionnant mais c'est dangereux ce truc !


Très courte intervention, désolée ahah
Revenir en haut Aller en bas
Riri Vacuitas
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Riri Vacuitas, Ven 1 Juin 2018 - 23:05


J’avais fini par me rapprocher, après avoir voler un peu plus loin. Pour prendre l’air loin des faux air et des galère qui nous rendent Terre à terre. Alors je me rapproche l’air de rien. Suivre la suite du cours. La suite est simple, donner ses impressions, ce que l’on a ressentis, si ça nous plait. Quelle plaie, je ne sais pas quoi dire à part que je m’ennuie ici. Je veux partir, mais pas seulement d’ici. Loin de cette planète avec ses êtres plat et bêtes. Mais bon, ça je ne vais pas le dire, se serais hors contexte, hors propos et là on doit juste faire part de ce qui traverse notre esprit lorsque l’on cheveux cet être de bois.

« Hé bien, tout semble accessible. La liberté semble être à porté de balais. On se déplace dans toutes les directions sans restriction ou limitation. »

Des mots un peu bateaux. Mais des mots qui ne servent pas qu’a faire beau. On croit en des rêves pour fuir nos brèves. Alors on s’accroche à des sensation provoqué par des objets ou des états d’esprit. On fuit pour revenir. Et la descente est jamais cool.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Sam 2 Juin 2018 - 16:12


LA de Time accordé

L’élan d’Alexeï était étonnant. Je ne m’attendais pas à ce qu’il l’envoie aussi loin… Il devait faire des bonds de géant. En même temps, je lui faisais confiance, alors je le laissais poursuivre. A tort, de toute évidence, car il se vautra. Malgré les protections que j’avais dispatché pour ramollir le sol, il parvint à tomber sur son pied droit et à se blesser au-delà du raisonnable. Et m*rde, mon premier élève à l’infirmerie. Vous allez me dire, faut bien que ça arrive un jour. Mais mince alors, j’pensais pas que ce serait lui.

Les rêves de liberté s’écrasent, vlan. J’redescends en piqué, et m’arrête à son niveau.
— Alexeï ! Alexeï ? Il semble conscient.
— Dis-moi ce que tu ressens. 
Après qu’il m’ait répondu, je me tourne vers l’assemblée d’élèves.
— Mh, quelqu’un pourrait l’accompagner à l’infirmerie s’il vous plait ? C’est pas raisonnable qu’il y aille seul… J’examinais les visages, et reconnus mon borgne préféré. Time, je te le confie !

Les deux élèves s’en allèrent bon an mal an.
— Bon ! Aoi, j’pense que dans ces conditions, on va s’en tenir à un seul vol de Sabryn, pour l’instant en tout cas.
Massant (enfin ébouriffant) mes sourcils avec mes indexes, j’expirais profondément. J’voudrais revenir sur ce que disait Riri plus tôt : voler sans restriction ou limitation. Si on ne se fixe aucune limite, les dommages physiques peuvent être considérables. Priorisez toujours votre sécurité et celle des personnes vous entourant.
J’espérais que l’expérience d’Alexeï leur servirait de leçon, et qu’ils n’auraient pas tous besoin d’une chute pour calmer leur velléités de performance.

— Sinon, en début de cours, on a évoqué une autre limite : la perception que les autres, et en particulier les moldus, ont de notre vol. Il existe plusieurs manières de garantir la dissimulation de notre balai. Le plus courant est bien sûr le sort de désillusion, mais à moins que vous portiez une cape d’invisibilité ou équivalent, votre corps en lui-même reste visible. Une alternative confortable pour les déplacements en zone moldue est la Bulle de voyage, sur laquelle les commerçants appliquent souvent des sorts de désillusion. En plus, ça résiste aux intempéries et conserve la chaleur. L’un de vous en a déjà utilisé une, ou désirerait le faire à présent ? Aoi, peut-être ?


(temps de réaction libre, le jeu commence une fois qu'on a deux volontaires)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Jace Becker, Dim 3 Juin 2018 - 15:23


Je reste à côté de ma Choupinette le temps qu'elle se remette en place et la rattraper s'il faut, une fois en place elle me dit merci en retour je lui fais un petit clin d’œil complice avant de rejoindre Lizzie et d'autres élèves.
Retour au vol de Sabryn Alex un poufsouffle que j'ai croisé à plusieurs reprises décide de se poter volontaire pour une démonstration avec la professeur. Je me redresse et croise les bras le regardant faire et je constate qu'il va trop vite pour une telle figure et je regarde ce grand gaillard faire une chute de quelques mètres cependant il atterrir sur ses pieds en compagnie d'un crac je crois, posant une main sur l'épaule de Marjorie pendant que le jeune hurle de douleur je lui murmure à l'oreille.

-Quand on ne sait pas faire quelque chose correctement, on ne le fait pas du tout. Ça évite des accidents et des blessures inutiles...

La professeur qui était à côté de lui après son "atterissage" demande à l'un de nous de l'accompagner à l'infirmerie pour pas qu'il y aille seul. Nan mais Lizzie t'a vu son pied ? S'il n'est pas cassé ce serait un miracle mais elle décide de charger ça à l'un de mes serpents j'espère que ça nous vaudra des points en plus pour service rendu... Puis le cours reprend dirons-nous "normalement" en commençant par divers moyens de nous cacher des moldus lorsque nous volons. Petit rire nerveux avant de faire un petit signe de négation, trouvant cela complètement débile de se cacher comme des cloportes face à la lumière.

-Pourquoi on devrait se cacher ? Il existe bien des villages qui prouvent que les moldus et les sorciers peuvent cohabiter nan ? Et les parents des enfants nés-moldus eux aussi sont une preuve. Ils ne sont en rien soumis à garder le secret à qui bon veut l'entendre.

Pensée personnelle qui se trahit à voix haute, peut-être que certains vont être d'accord d'autres non. Mais je m'en fiche ce n'est pas mon problème de savoir ce qu'ils pensent tous... Haussant les épaules je rajoute.

-Mais je suis volontaire pour l'exercice....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cassandra Syls
avatar
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Cassandra Syls, Dim 3 Juin 2018 - 20:13


Le silence c’était trompeur, il était sujet à interprétation et dans ce cas précis, la douleur de Cassandra n’avait pas été comprise. La leçon suivait son cours, chaque élève sur son balai en train de s’amuser à réaliser les exercices donnés par Lizzie ressemblant davantage à des jeux. La blairelle, elle, ne volait plus, elle s’était allongée dans l’herbe, les yeux rivés sur son nuage. Il s’éloignait de plus en plus sans que l’enfant ne puisse le retenir. Elle qui avait envisagé de le rejoindre ne pouvait qu’accepter l’agrandissement de la distance entre les deux. Nouvel échec en perspective, pour changer.

Les prunelles humidifiées, la petite souffrait à la fois de son épaule endolorie mais surtout de la pensée de perdre un être aimé. Cela vous paraitra sans doute étrange mais Cassandra adorait la forme nébuleuse, une sorte de doudou représentant l’amour de sa défunte mère. Une énième fois elle la perdait sans pouvoir contrer le destin. Elle culpabilisait de l’accident avec Andrew, si seulement elle avait fait attention, elle serait assise sur son engin en train d’essayer de concrétiser son rêve. Blessée de l’intérieur, la jaune et noire adopta la position du fœtus. Sans dire un mot, elle pleurait, elle vivait son chagrin, seule.

Peut-être que quelqu’un la remarquerait dans cet état. Enfin qui allait se soucier de cette brune insignifiante dont l’énergie avait tout bonnement disparue ? Ses camarades risquaient de prendre ceci pour des batteries faibles de sa part après l'animation précédente. La joie régnait dans les airs, il n’y avait aucune raison de briser la dynamique de la classe pour une gamine de onze ans par terre. Elle n'était pas mourante non plus, elle patientait gentiment en espérant que la douleur physique s'estompe.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Helen Rose
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Helen Rose, Dim 3 Juin 2018 - 20:37


Le groupe qui s'attroupait au niveau de Cassandra s'était éparpillé. Cassandra était seule dorénavant, et les autres avaient rejoint le corps enseignant, qui semblait parler de choses trop intéressantes, réservées aux grands.
Sa descente était tellement lente ! Mais elle ne pouvait pas se permettre de se dépêcher. Elle n'avait été qu'à un fil de se retrouver face contre terre à une allure folle. Il lui fallait arrêter les risques pour aujourd’hui. Helen jetais des coups d’œil vers Cassandra sans toutefois quitter des yeux son trajet. Il ne manquerait plus qu’un autre Serpentard maladroit lui rentre dedans !
Une fois ses pieds fermement plaqués à terre, Helen lâcha ce maudit balai pour courir vers Cassandra. Elle était à terre ! Personne ne voyait donc rien ?
Helen atterrit sur les genoux près de Cassandra, l’air inquiet.

— Cassandra ! Ça va ? Qu’est-ce qui a ?
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Jade Wilder, Lun 4 Juin 2018 - 9:07


L'ambiance semblait... spéciale entre le Serpentard et la Poufsouffle. Et pour être honnête, Jade n'aimait pas du tout ça. Cet air supérieur que prenaient parfois les verts et la peine dans le regard de la plus jeune, elle détestait ça. Surtout que le premier ne semblait pas avoir de regrets, ce qui se confirma plus ou moins avec sa réponse.

- Oui, ça va. Inutile d’accourir pour une petite chute de balai, on n’est pas en sucre.

Ouh l'envie de mettre des baffes. Oulala. Serrant les dents, Jade dû prendre sur elle histoire de ne pas imploser. Sérieusement ? Il voulait vraiment qu'elle s'énerve ou ça se passe comment ? Bon ok, le frapper n'était peut-être pas une bonne idée, en revanche elle ne comptait pas lui laisser la main pour le coup. Mais avant, celle qui l'intéressait, c'était Cassandra qui lui offrit une réponse... qu'elle connaissait bien. Quand on passe son temps à dire aux autres que tout va bien alors que c'est le contraire, c'est facile de le voir chez les autres. Sauf si ils sont aussi doués qu'elle pour le cacher, ce qui n'était pas le cas de la petite blairelle.

- Ça va Jade, merci. J’ai été imprudente et puis paf accident. Mais rien de casser, t’inquiète pas.

Mouais. Bof. Que répondre à ça ? Si elle insistait, ça pouvait être mal pris. Alors pour l'instant, elle n'osa rien rétorquer, répondant d'un simple hochement de tête. Néanmoins, hors de question de la laisser sans surveillance vue la chute qu'elle venait de faire. Si le serpent n'avait pas que son coeur fait de pierre, ce n'était visiblement pas le cas de Cassandra. Tiens d'ailleurs, en parlant du Serpentard, Jade se tourna vers lui avec un joli regard glacial dont elle avait le secret.

- Ne parle pas à la place des autres Andrew, l'un comme l'autre auriez pu vous faire très mal. Et merci d'être un peu plus poli avant que je n'm'énerve.

Ouais ouais, elle abusait de son pouvoir préfectoral. En même temps il n'avait qu'à lui parler correctement et se montrer avec un peu moins de mauvaise foi. Dommage, il avait pourtant été sympa au cours de Défense contre les Forces du Mal. Nouveau regard qui tue avant de rejoindre le groupe, constatant au passage que quelqu'un s'était finalement proposé pour faire une démonstration du vol Sabryn. Ah parfait, elle allait pouvoir le voir en vrai, c'était pour le coup plus instructif que ce qu'elle avait lu. En tout cas, elle le croyait, puisque la manoeuvre ne se déroula pas tout à fait comme ça aurait dû. En effet, Alexeï chuta finalement au sol et visiblement pas sans douleur. Lizzie intervint rapidement et demanda à Time, que Jade ne connaissait vraiment pas beaucoup, son aide pour emmener le Poufsouffle à l'infirmerie. Bon sang...

— Bon ! Aoi, j’pense que dans ces conditions, on va s’en tenir à un seul vol de Sabryn, pour l’instant en tout cas. J’voudrais revenir sur ce que disait Riri plus tôt : voler sans restriction ou limitation. Si on ne se fixe aucune limite, les dommages physiques peuvent être considérables. Priorisez toujours votre sécurité et celle des personnes vous entourant.

Classique. Voilà pourquoi elle n'avait pas voulu faire ce truc, ses connaissances théoriques n'auraient jamais suffit. Elle espérait juste qu'Alexeï ne s'était pas fait trop mal, il faudrait qu'elle lui rende visite à l'infirmerie ensuite. Ok ils ne se connaissaient pas excessivement mais ça n'était pas une raison. Après tout elle avait bien accompagné Ulysse au dernier cours d'Enchantements et... ouais non, c'était légèrement différent. Bref, elle irait à l'infirmerie.

— Sinon, en début de cours, on a évoqué une autre limite : la perception que les autres, et en particulier les moldus, ont de notre vol. Il existe plusieurs manières de garantir la dissimulation de notre balai. Le plus courant est bien sûr le sort de désillusion, mais à moins que vous portiez une cape d’invisibilité ou équivalent, votre corps en lui-même reste visible. Une alternative confortable pour les déplacements en zone moldue est la Bulle de voyage, sur laquelle les commerçants appliquent souvent des sorts de désillusion. En plus, ça résiste aux intempéries et conserve la chaleur. L’un de vous en a déjà utilisé une, ou désirerait le faire à présent ? Aoi, peut-être ?

La bulle de voyage ? Avait-elle lu quelque chose à ce propos ? Pas dans ses souvenirs. Elle ne savait même pas comment la faire. Alors là c'était inquiétant par contre. Mitigée, Jade écouta cependant les autres, à commencer par Jace qui retomba dans la question fameuse du secret magique, peut-être même sans qu'il n'en ait conscience.

- Pourquoi on devrait se cacher ? Il existe bien des villages qui prouvent que les moldus et les sorciers peuvent cohabiter nan ? Et les parents des enfants nés-moldus eux aussi sont une preuve. Ils ne sont en rien soumis à garder le secret à qui bon veut l'entendre.

Soupir. Était-il partisan de l'idée qu'on devait briser le secret magique ? En tout cas sa question ne pouvait rester sans réponse de la part de la blondinette.

- Le secret magique, qu'on l'aime ou pas, est en place. Alors si on vient à se promener au dessus d'une grande ville en balai sans être dissimulé, il faudrait effacer la mémoire de centaines de personnes. Beaucoup d'efforts alors qu'une dissimulation n'est pas bien difficile j'imagine.

Ouaaais elle était peut-être un petit peu énervée après les mots acerbes de l'autre Serpentard un peu plus tôt. Mais au moins, elle avait répondu calmement. A Jace, pas à Lizzie, ce qui devait être corrigé tout de suite.

- Je ne sais pas le faire personnellement, désolée Lizzie...

Peut-être qu'elle serait déçue, de toute façon l'Italienne décevait tout le monde ces derniers temps alors... Quelque chose la préoccupait un peu plus pour être honnête. Enfin plutôt quelqu'un. Cassandra, allongée au sol. D'ailleurs une autre jaune s'inquiétait également, déjà aux côtés de la souffrante. Parce-que oui, c'était maintenant visible qu'elle était souffrante. Bordel, elle aurait dû se fier à son instinct ! Rejoignant Helen, la préfète s'agenouilla devant Cassandra, lui prenant la main comme un réflexe.

- Je savais bien que tu ne me disais pas la vérité...

Ce n'était pas un reproche, la préfète avait dit ces mots sur un ton doux et, elle l'espérait, réconfortant. Néanmoins, elle allait devoir prévenir Lizzie, hors de question qu'elle laisse la petite dans un tel état. Sans plus tarder, elle tourna la tête vers la professeure, haussant le ton. Rien à foutre des autres, elle était inquiète.

- Lizzie ? Cassandra ne va pas bien.

Eh beh si ça continuait dans ce sens, il n'y aurait plus aucun Poufsouffe à la fin du cours...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cassandra Syls
avatar
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Cassandra Syls, Lun 4 Juin 2018 - 18:41


Cassandra était dure au mal, à prendre sur elle-même sans jamais se plaindre. Plusieurs raisons pouvaient expliquer son comportement, elles se trouvaient dans son entourage proche. La présence de ses frères qui auraient sauté sur l’occasion pour se moquer de sa fragilité de pauvre petite fille en était une, son envie de ne pas inquiéter Beth en était une autre. Malgré son tempérament d’aventurière et ses nombreuses péripéties, la jeune sorcière cachait ses blessures quand elles étaient supportables dans l’optique de continuer ses expériences plus tard sans risquer une interdiction de la part de l’adulte sous prétexte que c’était dangereux. Enfin des larmes et sa position trahissait un mal-être que remarquèrent deux de ses camarades de maison.

Helen fut la première à se porter près d’elle au grand plaisir de Cassandra qui craignait n’être perçue que comme une partenaire d’entrainement, visiblement elle était plus que cela. La seconde fut celle appelée du regard, qui n’avait pas su lire entre les lignes, les non-dits, sa préfète, Jade. Cassandra ne lui en voulait pour rien au monde de ne réagir que maintenant, elle s’en voulait même de ne pas avoir réussi à rester discrète. Bien sûr la discrétion n’était pas la qualité principale de la fillette néanmoins elle préférait qu’on la remarque pour son énergie débordante que pour ses bobos. Le contact de la main de Jade lui rappela Beth, si protectrice dans son attitude, comme une mère. Du moins elle l’imaginait, l’enfant n’avait jamais pu ressentir l’amour matriarcal.

Son sourire était revenu sur son visage, se savoir entourée lui faisait du bien, suffisamment pour lui redonner le moral à défaut de calmer sa douleur musculaire. Cassandra s’assit et, dans un faux mouvement, accentua la peine de son épaule refroidie qui lui arracha un léger cri. La main placée sur sa clavicule, il lui était impossible de nier l’évidence devant les demoiselles, elle allait devoir assumer.

« J’ai mal. Le choc avec Andrew a été plus rude que c’que pensais, j’peux plus tenir mon balai sans ressentir comme des coups de couteaux dans l’épaule. » leur avoua-t-elle tête basse, honteuse de les déranger. « Le cours est fini pour moi, j’peux plus voler aujourd'hui. »

La jaune et noire releva sa tête et aperçut son fameux nuage qui s’enfuyait. Elle revint rapidement sur les deux mamans de fortunes avec une requête étonnante vue la situation.

« Continuer de vous amuser les filles, j’vais me reposer ici et j’irai voir l’infirmière si ça va pas mieux. » Ses prunelles se posèrent sur la plus âgée, « Jade, j’ai un service à te demander. Tu peux aller toucher ce nuage pour moi steuplait ? », la supplia-t-elle.

Etrange revendication et pourtant si réelle. La chouette nébuleuse représentait le rêve de Cassandra et elle ne désirait pas l’abandonner pour cause de blessure. Elle préférait déléguer sa tâche à quelqu’un de confiance et la blonde faisait son affaire.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Aoi Baskerville, Mar 5 Juin 2018 - 3:10


Refus. Doux mais tranché. Cependant compréhensible, mine de rien ce n’est pas une figure simpliste, et mieux vaut commencer par deux coéquipiers plutôt que par deux gardiennes adverses. Un pas en arrière, en signe de résignation, observer les blaireaux. Détailler les mouvements, les placements, les gestes. Et la chute inéluctable. Un hoquet de surprise secoue les épaules, et la compassion pousse presque à aller porter secours au garçon. Presque. Rester en retrait, observer tout le monde s’agiter, hocher la tête lorsque Lizzie décide d’arrêter là les démonstrations de figures de Quidditch. Délicieuse idée.

Hocher de nouveau la tête à la proposition suivante. Une bulle de voyage, aucune idée de ce que ça peut être, mais mieux vaut ça que de rester au sol à se pencher sur le cas d’une petite blairelle avec un dieu seul savait quoi qui n’allait pas ou avec les plus vieux qui ont réussi à relancer le débat sur le secret magique dont on se contrefiche royalement pendant un cours de vol. Raclement de gorge à l’intention de Lizzie, puisqu’ils sont au moins deux volontaires.

- On fait quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Mar 5 Juin 2018 - 12:36


Le jeune Jace était d’humeur cinglante, et je me retins bon an mal an de l’y encourager.
Jace, ceci n’est pas un club de débat, on est ni en cours d’Histoire de la Magie ni en Etudes des Moldus, donc les remarques du genre sont à proscrire. Tu passeras dans mon bureau ce soir.
Forcément, le message dut pas être entendu, car Jade ne put s’empêcher de contrer les arguments du Serpentard.
Jade, n’envenime pas les choses s’il te plait, j’ai pas envie de voir cette histoire finir en retenue collective.

Peu à peu, deux volontaires se dégagèrent (plus ou moins explicitement) en les personnes de dudit préfet de Serpentard et ma chère Aoi. J’allais passer à la suite quand j’observais un attroupement autour d’une des mini-jaunes. Cependant, ce n’est que lorsque la blondinette m’interpella que j’avançais quelque peu en leur direction.
— Tout va bien par ici ? Quelqu’un d’autre a besoin d’un aller pour l’infirmerie, ou quelques minutes de repos sur la touche suffiront ? Et laissez-lui de l’espace, ça peut être stressant pour elle d’avoir une foule de visages autour là.


Lorsque ce problème fut réglé, je revins en direction du groupe principal, où l’on allait pouvoir passer à l’exercice. De quelques mouvements de mains je révélais les derniers objets cachés, à savoir deux bulles de voyage. Elles avaient été suffisamment réduites jusque là pour passer inaperçues, mais une fois rendues à leur taille normale, elles étaient difficiles à manquer.
Jace, Aoi, je vous laisse vous placer à l’intérieur des sphères avec votre balai entre les jambes. J’peux vous aider à la placer si besoin,
précisais-je en les invitant vers les bulles translucides. Le temps qu’ils se mettent en mouvement, je précisais à l’indication des autres.

— On va appliquer des sorts de Désillusion sur les bulles de voyage pour mettre à l’épreuve l’exactitude de ces objets, et vous laisser toucher du doigt la couverture qu’ils peuvent offrir dans les zones moldues. Nos volontaires pourront se placer où ils veulent dans le parc, mais pas à plus de 4 mètres de haut pour éviter de nouveaux accidents. Ils auront un petit délai pour s’installer, et pourront alterner les mouvements et le sur-place à leur convenance. Vous pouvez convenir d’une stratégie de recherche ou faire ça chacun à votre rythme, mais dans dix minutes, vos chances de les trouver prendront fin. Chacun d’entre vous aura le droit de lancer deux Finite incantatem, et pas un sort de plus. Des questions ? Prêts pour la traque ?


Citation :
Hello !
J'vous laisse un délai plus grand pour cet exercice, vu qu'il peut être sacrément drôle à RP si vous êtes chauds. Vous n'êtes pas soumis à l'usage des dés car je trouve plus drôle que chacun y aille de la cohérence de son personnage, tout en respectant le libre arbitre de tout le monde. Vous avez donc jusqu'au 17 juin, même si je passerai entre temps pour relancer ou aiguiller si vous avez besoin de quoique ce soit. Et puis, si vous avez des questions, je suis dispo en MP/PV aussi. Bonne chance !
:kiss:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lïnwe Felagünd, Mar 5 Juin 2018 - 21:49


Il y avait eu quelques échanges plus ou moins existentiels. Aucune chance pour plaire au Felagünd, devenu un adolescent royalement capricieux sur les bords. Il tendait le sceptre, grandeur et suprématie, depuis quelques temps. Un tantinet regardant sur l'esthétisme et l'anti-oppressant, l'anti-ennuyant. La paresse le guette entre les rives bleues et vertes. Entre les deux, un manche à balai et son vent. Le bide retourné, il repose un pied au sol. Écoutant les mots d'une future consigne probablement. Bennet reprend la parole avec un beau discours sur la sécurité aérienne, c'est qu'elle montrait déjà le mauvais exemple avec l'autre Poufsouffle, la voix un peu angoissée - non ?

Des sorts de désillusion
ça c'est cool
ça l'a toujours intéressé
ce côté-là de la magie

sans vraiment trop
savoir pourquoi d'ailleurs

peut-être le fait
de tromper les autres.

Il a déjà quelques idées pour traquer les deux hamsters. Ce n'est certainement pas lui qui aurait été volontaire pour ce genre d'exemple. Y'avait une limite à la liberté - qu'était bien atteinte dans cette bulle prisonnière. Place à l'enfant-lunaire. L'enfant-loup. Il n'avait jamais vu de loup avec des ailes, m'enfin c'était l'idée. Le sang-mêlé se remit en piste en balançant une première pierre dans le vide. C'allait bien toucher quelqu'un. Ouverture de main : trois chances.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aoi Baskerville
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Aoi Baskerville, Mar 12 Juin 2018 - 1:56


La professeur calme les ardeurs des préfets jaunes et verts, règle en quelques secondes le problème de la mini Poufsouffle. Efficace et rapide la Lizzie, pas de temps à perdre avant le début du jeu ? de l’exercice ? La frontière entre les deux principes se fait toujours plus fine que d’ordinaire pendant les cours de vol. Ça ajoute à ce sentiment de liberté, de lâcher prise. Mieux vaut en profiter tant que ça dure, même si la chaleur commence vraiment à entamer la jauge de patience et d’endurance.

Lizzie invite à prendre place dans les bulles fraîchement révélées. Les détailler alors qu’on s’avance, qu’on rentre à l’intérieur, le balai en position, prêt pour le décollage. Ecouter d’une oreille les explications, parce que mine de rien on sait pas vraiment quoi faire. Bon, apparemment l’exercice consiste en un cache-cache volant, rien d’étonnant de la part de la professeur. Un sourire aux lèvres par anticipation, attendre le top départ pour s’élancer, invisible, dans le ciel. Rester sous la limite des quatre mètres de hauteur, compter les arbres dépassés. Sept à droite, quinze à gauche, s’approcher d’un tronc et s’élever dans le feuillage. Que l’attente commence.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Jace Becker, Jeu 14 Juin 2018 - 10:53


Le bébé poste du Démon Ange

Je me place enfin dans ma bulle de voyage, je m'attendais à ressentir une étrange sensation comme un frisson mais non pas tellement. Balai enfourché je m'assure que ma camarade Aoi soit déjà partie avant que je ne décolle pas ce serait particulièrement déroutant et ridicule de se percuter alors que l'activité vient de commencer.

Je m'élève à deux mètres du sol commençant à tourner en rond et écoutant les consignes de Lizzie avant de prendre un peu plus de vitesse, de m'éloigner avant de bifurquer et faisant quelques virages dans le vent pour me retrouver à ras du sol et j'observe, observer la chasse qui va se jouer sous mes yeux. Qui de nous deux va être attraper le premier Aoi ?
Dommage que nous ne puissions faire des paris je suis certains que certains s'en donnerons à cœur joie.
À vous de jouer les gens et que le meilleur gagne....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Lizzie Bennet, Dim 17 Juin 2018 - 11:15


Les deux cobayes prirent place dans leurs bulles et disparurent rapidement sous l'effet du sortilège. Difficile de dire s'ils étaient partis, mais je crus entendre un bruissement indiquant que oui. Et puis, comme Lïnwe avait lancé un caillou et que ça avait pas fait de bruit, je les imaginais loin. J'avais assez d'estime pour lui pour considérer qu'à cette distance, il aurait bien touché une des deux bulles.

Comme les élèves ne semblaient pas trop s'activer, je les relançais un peu.
_ Allez allez, réfléchissez un peu ! Vous établissez une grille de partage pour ratisser le parc par zones et ne pas les louper ? Vous partez bille en tête en vous disant que de toute façon ils vont bouger ?

Aoi et Jace avaient bien des avantages dans leurs mains avec l'étendue extérieure et leur invisibilité ; mais le reste du groupe avait la puissance du nombre. Qu'allaient-ils en faire ? Avaient-ils une chance face au duo invisible ? Me frottant les mains, j'attendis la suite des événements. Un sourire félin dansait sur mon visage ; sans attendre que les élèves se mettent en marche, je me lançais dans la traque. Un buisson m'inspirait ; m'approchant sans bruit, je tentais un premier Finite incantatem.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°3 — De l’importance des balais

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 9

 Cours n°3 — De l’importance des balais

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Vol-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.