AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 3 sur 10
[Animation] Réunion d'information
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Élius Askin
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard

Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Élius Askin, Lun 07 Mai 2018, 18:41


L.A. Zézette, Arty, Elhiya, Milo, Arte




Ça ne peut être qu'un jeu. Une nouvelle idée pour te faire remarquer. Comme cette tenue clinquante et tes gestes désordonnés. Alors moi, gamin coincé dans le monde du spectacle, je souris. Ne comprends pas. Ne vois pas la vague qui fouettera bientôt mon visage inconscient. Parce que forcément, tout ça n'est que confettis. Très vite tu vas te retourner et fondre dans mes bras. Même la froidure d'un regard d'acier m'intimant de reculer n'éteint pas la pétillance de mes prunelles vissées sur toi. Tu veux feindre l'ignorance ? Bien, ça pourra être amusant. Alors, et tandis que d'autres étudiants continuent d'arriver, j'me penche pour attraper un bonbon, en profite pour te frôler, laisser mon souffle courir jusqu'à ta nuque et mes doigts sur le bâton d'une sucette au citron. Sous mes côtes, un pincement imprévu ; une sensation désagréable qui donne envie de fuir. Demi-tour, la bise à la Gryffondor en passant - Salut Zézette ! - sourire teinté du souvenir stroboscopique d'une soirée partagée, et j'prends la place libre à côté d'Elhiya.


Quelques élèves entrent encore dans la Grande Salle dont Chéri-Chouchou, la poupée chiffonnée du couloir et une minuscule jaune agitée. Dans un froissement, le bonbon acidulé se révèle, glisse entre mes dents et me fait saliver. Ma main libre se pose sur la nuque de ma voisine, y trouve la chaleur d'une peau à câliner. Amusé par ce défilé, j'observe distraitement le manège d'Andy, plutôt concentré sur son interlocuteur. L'objet de ma visite, s'appliquant à ne pas me regarder lorsqu'il s’assoit presque en face de moi suite à la sollicitation de son chef. Sans décrocher mes iris claires de son corps, j'rapproche la nourrice de moi, lui susurrer qu'il a changé, nan ? Et bien-sûr qu'elle sait de qui je parle. Puis mon poignet, lentement, retombe, le long d'la chaise, quand les premiers mots sont posés et devant mon front, la raison de ma venue à cheval sur son destrier. Jambes étendues et pieds croisés, la sucette fond à mesure que les autres prennent la paroles. Je n'écoute pas vraiment. Peut être pas du tout en fait. J'en sais trop rien. Les voix se succèdent, enrubannent le décor aux restes d'odeurs alimentaires de nos retrouvailles particulières.


Les bras désormais croisés, j'ricanne doucement en captant le venin d'la blonde qui mord - comme toujours - très précisément au bon endroit. Piqué à vif, le concerné n'attend pas pour répliquer, suivi de Marjo et sa mignonne naïveté de sang-de-bourbe. Attrapant ma jambe pour me mettre en tailleur, j'mordille toujours le bâtonnet et laisse tomber mes pupilles sur l'aiglon encore dans l’œuf qui admire Arty. Ou qu'Arty admire. Vrai qu'sa bouille ronde nourrit les obscures instincts de chasseur de poupons que j'ai toujours été - Hein ? Mais une interpellation me ramène au sujet de la réunion. Oh, pourquoi je suis là ? Bien, irrésistiblement mes yeux remontent sur d'autres boucles m'attirant différemment. J'suis venu prendre des nouvelles des Aurors. Enfin, d'un Auror. Le bâton de sucette cahote entre mes lèvres étirées. Parait qu'c'est pas la grande forme. Père qui l'a dit. M'enfin, ça marche aussi pour toi, et tes cernes là. Les autres font beaucoup parler d'eux en c'moment. Ça fait d'belles histoires du soir, contes ensanglantés.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arty Wildsmith
avatar
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Arty Wildsmith, Lun 07 Mai 2018, 23:05


LA de tout le monde cité là.

Décidément. Ils n’avaient pas choisi la crème de la crème, recrutement vraiment pas folichon, à en faire pâlir des paresseux en train de bronzer tranquillement sur leur branche. Les élèves de Poudlard. Quelle boringcité. Arty avait levé les yeux quant à la remarque de son chef sur ses capacités à écrire des lettres originales, démarquées, pleines d’amour et qui donnaient envie de se rendre à cette fameuse réunion. Ce n’était pas donné à tout le monde, et il savait qu’il excellait dans cet art. Mais il est là, alors que l’unibramiste de Serdaigle prend la parole en premier, sage garçon, ennuyeux, mais sage ; mais pas vraiment, ses rétines vagabondent dans le fameux tunnel inter temporel du souvenir, récent. A en faire frissonner sa nuque de laquelle Élius s’était approché quelques secondes auparavant. C’est que De Lanxorre s’était faufilée bien plus loin que prévu dans son esprit chagriné, pour qu’il résiste tant à ne pas se retourner pour s’emparer de ces lèvres tant désirées. Ou autre chose. Pas question d’approcher ses futures canines lupines de lui. Oui, ça devait être ça. Ses yeux vrillent pour tenter de se reconcentrer mais il faut dire que la préfète des Bleus n’était pas beaucoup plus intéressante. Quoi qu’adorable. Secouée, on avait envie de lui faire des câlins, de la rassurer, pauvre petite créature échouée.
Anyway. Il jette un regard à ses voisins alors que son menton se pose sur le dossier de la chaise qu’il avait prise à califourchon – ouais, ouais, restez souples. Ils sont rigolos, et tellement petits. D’un côté un jeune Aiglon, de l’autre, une Blairelle enthousiaste. Il lui avait ramassé sa lettre alors qu’il avait pris place à ses côtés. Son côté paternel, vous savez. Pour ensuite être admiratif devant les lunettes de soleil qu’elle avait ramenées, elle ne s’était pas dégonflée la petite, il l’aimait bien. Un pat pat sur ses cheveux frisés plus tard, il s’était emparé – gentiment - de la paire de lunettes pour les river sur ses mèches secouées d’émotion. Tenter de les calmer, les distraire d’une quelconque façon.

Il réprime un bâillement alors que c’est un Rouge & Or qu’il avait peut-être croisé dans une vie écolière. Bien que l’ancien Blaireautin hoche la tête, prétend être attentif, c’est que brutalement, les Aurors étaient affublés de bien des tâches, lui, s’amusait à lancer une balle sur un mur, la plupart du temps, et de passer des fausses commandes chez WaddiWasi. Mais c’était bien mieux de se voir comme, comment ils disaient ? un agent indispensable. Voilà. Exactement. Alors évidemment, ses yeux veulent vriller, s’amuser, contempler l’Autre nonchalant avec sa sucette. Mais non, il est prêt à se mettre une petite claque sur la main. Rester sage, concentré. C’est pour ça qu’il tique alors qu’une blonde-mégère-marie-mêle-tout prend la parole. Des loupés. T’en fais un beau toi de loupé tiens. C’est ce qu’il aurait dû dire, immédiatement tout de suite sans attendre, lui couper la parole, parce que ce qui venait ensuite était pire. Il secoue la tête. Elle n’avait pas osé. Bougresse-traîtresse, ils étaient pas censés être un peu copains ? Il ne savait plus, après un déboutonnage de chemise, où en était l’amitié exactement ? F*ck you Ellis. Mais non, ça ne se disait pas, c’est qu’il avait un rôle à tenir, représentant de la loi, ce genre de choses. Y’a personne qui t’a forcée à fermer ta gu*ule ? Ce serait pas mal pourtant. Penchement de tête vers le côté, signe de désolé au chef étoilé exaspéré de l’autre côté. En même temps, elle l’avait cherché.

Heureusement que Marjorie est là pour redonner un peu de gaieté à cette réunion, Arty l’aimait bien, la nouvelle préfète de Poufsouffle, toute gentille et pimpante qu’elle était, et, oh regardez ! A redonner un sourire incroyablement brillant au futur Loup-Garou, elle avait ramené un oreiller. Il chuckles gaiement avant de lui lancer le plus charmant clin d’œil dont il était capable. Le filou. Alors d’un coup, il regarde ses jeunes padawans, celui juste à côté de lui, le gamin aux trombones argentés. Ses cheveux étaient drôles, éloquents à leur manière, tellement que ses mèches à lui en sont jalouses. D’ailleurs, juste comme ça, toucher, c’est tout doux. Il papouille son voisin âgé de onze ans, tranquillement, en souriant. Mais pas longtemps, parce qu’il y en a un autre, pas loin, le padawan au caillou, ou plutôt à la roche lourde qu’il s’était embêté à ramener. Ça l’avait fait rire sur le coup, il s’était souvenu de lui et de son intrusion théâtrale dans son dortoir. Ça fait lever la commissure des lèvres, légèrement. Arty s’amuse devant le regard condescendant d’Andrew, ce mec était une ressource inépuisable de moqueries, c’était incroyable. On ne s’en lassait pas. Alors c’est le même traitement, un clin d’œil croquignolet adressé au jeune Serpentard, pour pas qu’il ne se vexe que le jeune Auror ait laissé sa pierre à l’abandon, juste là-bas. C’est qu’il n’avait pas vraiment eu le temps de réagir avant de venir s’installer.

Évidemment, c’est à ce moment qu’Élius prend la parole, le gamin se mord la lèvre, se taire, à tout prix. C’est vrai que le plafond n’avait pas changé, ne pas laisser non plus les paroles incisives se faire une place pour piquer les tympans émotifs. Faire semblant de rien. Le regarder lui, Riri, et ses lèvres qui s’agitent sans qu’Arty n’y prête vraiment une attention particulière. Quoi que, il est gentil c’garçon. L’élite magique. Les yeux du gamin brillent. C’est vrai ça, alors, un peu de respect. La suivante devrait en prendre de la graine un peu, avec son air supérieur. Il soupire. Eh quoi ? Vous allez pas vous mettre à geindre non plus ? Non, chut, tais toi. Lui ne s’était jamais plaint, c’est trop facile. On m’a fait bobo, c’est de la faute des Aurors. Remuez-vous et sortez de vos maudits bouquins. Une pause. Il se redresse. Il allait se faire taper sur les doigts, après tout, ils n’étaient que des enfants, eux aussi. Mais tout de même, ingrats, particulièrement. Ou alors complètement à l’ouest. Sûrement. C’pas l’bureau des plaintes ici, c’tout c’que j’dis. Avant de faire un geste de la main, enroulé, afin d’autoriser un autre quelqu’un à prendre la parole à sa suite. Ses doigts glissent sur ses cheveux emmêlés, il fait tomber les lunettes de soleil de Ruth, là, sur ses yeux maintenant, peut-être qu’il pourrait espionner Askin sans se faire remarquer, n’est pas espion qui veut, qu’est-ce que vous voulez. C’est un vrai job inh.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Shela Diggle, Mar 08 Mai 2018, 12:36


Il y a de la discutaille, des avis partagés, rien d'extraordinairement original dans les propos de tous; un ennui rampe dans le creux de la colonne, arrive à la nuque qui se crispe. Lentement la crampe s'installe : demain, il sera douloureux de tourner le cou. Ces bébés choses s'empressent aussi de se plaindre, comme un ban de pseudo-anarchistes, à bas la police, c'est facile lorsque papa maman remplissent les poches pas vrai, c'est facile de geindre les deux pieds sous la table. Pas le bureau des plaintes comme dit collègue.
Dans les tirades, quelques partis pris, politiques à leurs âges, quelle étrangeté, soi soi s'être adonnée à des réflexions d'un autre milieu, pas de corde à tirer entre droite gauche bien et mal, pas ce manichéisme là. Souhaiter livrer tout haut le fait que dans ces histoires là, au moins, ce n'est pas aussi déterminé, sans s'être vraiment penchée sur la question les illégaux groupes ne posent pas plus problème que d'ordinaires criminels
mais il ne faudrait que Lhow l'apprenne, histoire de, garder un semblant d'indépendance, un salaire à préserver. Et la question politique n'en est pas une; quelques années de plus qu'eux et toujours pas d'appréciation particulière, pas de penchant pas de funambule ou précise pensée, réfléchir à ses siens besoins. Sur cette non-question là alors, se taire.

Les quelques lignes tracées dans le ciel par une blonde demoiselle reviennent à ce précis instant, alors s'il n'y avait jamais de loupés, jeune fille, personne ne crèverait sous les mains d'un médicomage, personne ne s'écraserait de son balais, ne mettrait le feu à sa maison. Réveillez vous, vous ne vivez pas dans le pays de Lapina la babille. Regard à s'assemblée toute entière. Nous sommes pas là pour vous tirer des m*rdes dans lesquelles vous vous traînez tout seuls. Dans un premier temps, évitez les comportements à risque, et apprenez à nous contacter rapidement, les plus vieux d'entre vous devraient maîtriser le patronus corporel. Vous êtes témoins d'une agression ? prévenez nous. On n'a pas jeté un sortilège de pistage sur toutes les personnes potentiellement dangereuses du Royaume Uni. Le regard n'est plus papillon mais battant les visages à tour de rôle, cherchant celui qui s'éveillerait pour contester. L'on est sans sourire, d'un calme tranquille de celui qui ne sait se faire emporter par une colère, par une rouge émotion; stoïque posture, l'immobilité d'une bête à sang-froid.
Sur d'autres lignes, portées par plusieurs élèves, un correct résumé de l'affaire : une police policée, créer une sécurité. S'ordonner quelques mouvements de langue encore, expliquer un bout, histoire de, donner des éléments étrangers peut être. Les aurors ne sont pas là pour créer un ordre et des limites, mais protéger les citoyens des crimes et délits. Les contraventions sont en effet gérées par un autre bureau vague regard à un jeune homme banal. Vous avez la chance de ne pas vivre dans un régime de surveillance, c'est pourquoi tout ne peut pas être contrôlé : si des arrestations et aides sont faites, elles peuvent se multiplier s'il y a des témoins qui, plutôt que de plaindre la qualité d'un service, agissent. Secouer la tête, ennuyée d'avoir à tant parler parler parler. Espérer ne pas avoir commis d'impair, l'on verrait bien à la tête de Lhow, ni avoir refroidit l'assemblée; c'est simplement qu'ils sont un peu lassants.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Elhiya Ellis, Mar 08 Mai 2018, 16:45


LA Arnaud

Un geste d’approche, le corps se laissant faire sans offense, l’affection doucereuse toujours réceptive, tu offrais l’oreille attentive, malgré la surprise des paroles susurrées. Les prunelles étaient parties sur le Poufsouffle-aquarium. Changé ? Avait-il changé en portant un simple badge ? la pulpe de tes doigts avait dessiné les contours d’un changement sous les perruches, mais c’était là la seule différence que tu avais entre-aperçu. Le reste, ce qui composait le gamin de ton âge, ne pouvait avoir pris une nouvelle tournure en un claquement de doigt. Haussement d’épaule en guise de première réponse, moue désolée et baiser abandonné sur la joue en guise d’excuse. Tu ne partageais pas l’avis de l’enfant stellaire, mais voulait bien lui offrir le bénéfice du doute, juste car ça semblait lui plaire.

Les mirettes sur le spectacle aquatique en train de s’éveiller enfin, -aboyer tout du moins- t’esquissais un rictus mesquin en pouffant légèrement. « J’t’en prie Arty, essaye donc, l’autre soir, t’as presque réussi.. ». Clin d’œil moqueur, parole volontairement en suspens. Ses airs hautains et suffisant n’avaient aucun effet, ça ne lui allait pas, manque de crédibilité du début à la fin, trop risible pour en pas avoir à se forcer de contraindre un rire. Non, il n’avait en rien changé, il était toujours aussi marrant et agaçant en même temps. Il se prenait pourquoi maintenant ? Une quelconque élite car Riri en faisait une étrange mention.

L’aiglon avait au moins eu la capacité d’arracher tes prunelles au poisson en pleine noyade. La tête, en train de s’ennuyer, prenait place sur l’épaule verte à tes côtés, changement de rôle un instant, lieu parfait pour laisser les mirettes se balader avec dépit sur le reste du spectacle. Si t’avais haussé les sourcils de surprise à l’évocation du mot « espoir » balancé sans prérogative dans un groupe semblant aux alcooliques anonymes dont les membres avaient picolé avant de venir s’assoir, t’accueillais le coup d’œil d’Aoi avec encore plus d’étonnement. La poupée de chiffon désarticulée, abandonnée dans un coin poussiéreux à s’user les doigts à faire des cocotes en papier, validait un de tes dires. Le monde à l’envers, un jeu de carte redistribué de manière fort étrange.

Le regard posé sur la brunette volée par la nouvelle intervention de celui-qui-se-croit important. V’la qu’il faisait la morale ? De la part d’un môme qui s’était fait viré du château c’était fort culotté. Tu te redressais pour reprendre la parole quand une, trop discrète se décidait à prendre la parole. Sourire en coin amusé, t’écoutais sagement ce qu’elle avait à raconter. Des cours de mangement ne ferait pas de mal. Car motiver des éventuelles recrues en précisant qu’effectivement ils n’étaient pas la pour la sécurité de tous ne risquait pas de faire rêver. Parler fiche de paye à la fin du mois à ce compte-là aurait été mieux.

Et elle continuait, à palabrer. A dire aux victimes que c’était leur faute, leur problème, leur propre responsabilité. À dire à ceux possiblement plein d’espoir que non, ils n’étaient pas des sauveurs, juste des contractuelles et des flics à qui il fallait balancer un patronus corporel. Car oui, tout le monde sait le maitriser ce sort, qu’elle dise ça à Benbow pour voir sa vision des choses pendant le cours du même sujet. Sourire goguenard contrit et claquement de langue discret pour te forcer au silence et permettre à l’oratrice de continuer son speech, le voir se finir par la conclusion banale. [color=green] « Il y’a un programme de protection des témoins alors ? »[color] Mine circonspecte. « Tout le monde sait, logiquement, que oui, on ne vit pas dans une société sécurisée, néanmoins, de là à dire aux victimes que c’est leur faute est un peu trop sévère non ? L’autre manchot là.. » Coup de menton à l’aiglon. « Même s’il est supposé avoir compris qu’il a été stupide, je doute que lui dire en face soit nécessairement judicieux, sauf si le but est de ternir la lueur d’admiration à votre égard dans son regard » Coup d’œil à Arnaud. C’était bien évidement sa faute, là-dessus, t’étais d’accord, mais s’il fallait lui rappeler, y’avait des façons bien plus discrètes et moins moralisatrice pour le faire. Quant à Aoi, c’était peut-être sa faute, mais lui dire de croire en la lumière en la culpabilisant d’actes manqués ou effectué était mal joué. Pour l’espoir, faudra revenir, ou frapper à une autre porte, enfin…. Ça…. C’était juste pas nouveau en fait..

Tu n’attendais pas de réponse, enfin, pas une du genre intéressant. Tout au plus l’autre piaf avec une aile en moins trouvait à y redire. Un lourd soupir s’échappait, pendant que l’appui retrouvait place sur Élius. T’en avais déjà marre, l’envie de quitter les lieux démangeaient tes orteils, tu serais mieux n’importe ou ailleurs qu’ici, tu laisserais même l’autre blond gagner un duel au point ou t’en étais., Quoi que non, quitte à parier sur des teintes d’or, y’avait vraiment mieux à faire en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Meula
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Arnaud Meula, Mar 08 Mai 2018, 17:15


LA d' Elhiya

Une drôle d'ambiance s'était installé, des personnes plutôt concernés, d'autres silencieuses, d'autres totalement en désaccord se permettant de lancer des remarques aux aurors avec un sourire mesquin. Pour un début, on peut dire que c'était un peu animé et un peu violent quand même, la réponse des aurors n'arrangeait rien à la situation. Elle était assez violente en général et l'on sentait clairement que certains aurors n'avaient pas envie d'être ici. Le chef ne disait rien cependant, je ne sais pas à quoi il devait penser, s'il écoutait vraiment ce qui se disait ou s'il pensait déjà à sa prochaine mission? Dans tout les cas, Elhiya répondit immédiatement en me mentionnant une seconde fois. Je me devais au moins d'améliorer la situation en m'expliquant, après tout j'étais le principal concerné sur certaines mentions de "victime".

Je me permet encore d'intervenir, mais si certaines personnes font référence à moi et mes rencontres avec des gens non fréquentables, je tiens à signaler que je suis le seul fautif dans cette histoire et qu'il n'est pas nécessaire de blâmer les aurors pour cela. Cependant, je suis d'accord avec certains sur vos propos envers des "victimes" certains n'ont pas forcément choisi leur destin et ont peut-être espéré de l'aide un jour, aide que les aurors ne leurs ont pas forcément donné. Je faisais référence à l'attaque de Poudlard. Après, je ne suis pas là pour faire le "ouin-ouin", personnellement j'aimerai beaucoup apprendre de cette réunion plutôt que d'assister à des règlements de comptes indirect, même si le but était de faire un débat, je suis assez indécis sur la situation.

Un regard désolé en direction d'Elhiya, je sais que je ne lui devais rien, que nous n'étions pas amis ou autre, mais elle m'avait quand même sauvé la vie et c'était une piètre façon de la "remercier". J'espère cependant que le chef des aurors prendra la parole pour débloquer la situation et lancer quelque chose de nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Artemis Lhow
avatar
Auror
Auror
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Legilimens


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Artemis Lhow, Mar 08 Mai 2018, 17:43



Tu écoutes, tu observes, ton regard passant du visage de l'un au visage de l'autre sans un mot. Arty se montre particulièrement virulent envers la demoiselle qui vient de le tacler au sujet de ses aspics, mais je ne réagis pas. À vrai dire tu étais déjà au courant de cette histoire, entre la lettre qui t'es parvenue et la révélation de Rachel à ce sujet, ce détail n'était plus un secret pour toi et tu n'avais pas encore eu le temps de réagir à cette situation. Tu laisses glisser les remarques acides, tu écoutes les passions exacerbées se révolter jusqu'à ce que le gamin habillé de bleu prenne la parole. Tu t'éclaircis alors la gorge pour signifier ta prise de parole.


Il y a de très bonnes réflexions, d'autres complètements à côté de la plaque... malheureusement. Ne pas faire abstraction des mots lancés par les tiens, laisser couler ceux lancés par les gamins. Calmer le jeu en douceur. Arty je te demanderai de surveiller ta langue, si tu n'es pas capable de contrôler tes émotions tu donnes raisons à la demoiselle. Tourne le regard sur ceux ayant répondus et t'arrêter un instant sur la demoiselle qui pique. Nous sommes effectivement là pour protéger la population et faire appliquer les lois. Rien de plus, rien de moins. Si demain la loi nous dit que l'Ordre du Phénix est une association légalisée alors nous travaillerons avec eux. Si demain la loi nous dit que l'Ordre Noir est une association légalisée alors je démissionnerait. Mais c'est un autre débat.


A nouveau ton regard bascule sur les visages pour s'arrêter maintenant sur celle qui ne parvenait pas à effacer la colère de sa voix. Notre rôle est de placer tout un chacun sur un pied d'équité quelque soit son rang social et de nous assurer qu'il ne fait rien d'illégal. La protection des civils entre dans ce cadre, mais pour que cette protection soit efficace, il faudrait que tout un chacun ait les réflexes qui conviennent. C'est pour ça que nous sommes là aujourd'hui. Pour vous apprendre les bons réflexes. Tu adresses un petit signe de tête à ta collègue. Shela nous a déjà donné quelques éléments, pourriez-vous essayer de développer ?


Tu espères que cela suffira à calmer les esprits, parce que le prochain à l'ouvrir pour baver du venin se verra foutu à la porte. Tous ne semblent pas venus ici de façon volontaire, mais ce n'est pas une raison pour gâcher l'après-midi de ceux qui sont venus ici pour apprendre et écouter.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zélie Hepburn
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Zélie Hepburn, Mar 08 Mai 2018, 23:06




Désolée du retard, vie surchargée ces temps-ci. MP si incohérences.


Arty qui passe d'un visage à un autre. Son amour vient d'entrer dans la salle. Tu vois la suite arrivée, embrassades et enchevêtrements  à n'en plus finir... mais non. Rien de tout cela. Des bribes de paroles que tu ne comprends pas, un Salut Zézette et puis c'est tout. Tu aimerais prendre ton blaireau à part et lui inspecter le coeur, mais il se met à blablater avec une fille... Une fille que tu reconnais. Visage qui se crispe. Comment pourrais-tu oublier ce visage ? Celle d'un Ange aux boucles d'or. Les images d'une trahison remontent peu à peu à la surface. Que fait-elle ici ? Les pièces du puzzle s'emboîtent et tu grimaces lorsque tu comprends qu'elle fait maintenant partie des Justiciers. Elle a réussi à faire croire au monde entier ce qu'elle t'avait croire à toi. Seulement, ta grande soeur inconnue t'avait poignardé, pourquoi ne le referait-elle pas ? Arty tente d'enfuir son échange avec Élius sous une tonne de questions stupides et inintéressantes, tu n'as pas le temps de l'arrêter, celui qui semble être le leader du groupe -posture et intonation de voix le trahissent- le fait très bien à ta place. — Bien, je crois que tout le monde est arrivé... je vais vous demander de vous installer sur l'une des chaises formant le cercle s'il vous plait. Tu t'exécutes puis tout s'enchaîne. Le débat lancé, les invités ne s'arrêtent plus. Tu ne sais où donner de la tête. Ça parle d'avenir, de problème de méthode... Des attaques envers ton petit homme qui te font froncer les sourcils, discrètement. Ils parlent. Tous. Un à un. Ils haussent le ton, se défendent, embrayent et toi tu écoutes. Tu ne parles pas. À quoi ça servirait ? Tu ne connais rien, tu n'as pas d'avis, tu n'as pas de légitimité. Ça te bouffe, de penser ainsi, mais tu ne peux t'en empêcher. Tu n'es pas sur-informée sur le sujet, tu la fermes. Loi du cerveau Hepburn. Et puis qu'est-ce que ces aurors en auraient à faire de ton avis dans le fond ? Tu n'es qu'une empotée bête, dépressive, hypersensible et incapable de se relever d'une mauvaise passe. Quelle piètre auror tu ferais... Tu confonds les termes bien et mal et n'es même pas foutue de te trouver un but dans la vie. Non, vraiment, muette ça conviendra à tout le monde. Mais alors la question du "qu'est-ce que tu fous là" se ramène au pas de course. Bête, dépressive, hypersensible et contradictoire en prime. Tu es là pour écouter, assimiler et voir des aurors, pour de vrai. Un peu déçue peut-être... Ils ne sont pas aussi intimidants que ce que tu avais imaginé. Ils sont... comme toi. Deux yeux, deux bras, deux jambes, le même don à se retrouver dans la me*de. — Notre rôle est de placer tout un chacun sur un pied d'équité quelque soit son rang social et de nous assurer qu'il ne fait rien d'illégal. La protection des civils entre dans ce cadre, mais pour que cette protection soit efficace, il faudrait que tout un chacun ait les réflexes qui conviennent. C'est pour ça que nous sommes là aujourd'hui. Pour vous apprendre les bons réflexes. Shela nous a déjà donné quelques éléments, pourriez-vous essayer de développer ? Blanc. Les bons réflexes ? Qui les a ? Un bon réflexe un jour peut s'avérer être très peu recommandable un autre jour. Les bons réflexes ? Pour qui ? Arrêtez de se poser des questions et se faire confiance. Peut-être un peu utopiste, mais tu n'arrives pas à te projeter. Scénario glauque dans ta tête seulement, et dans le vraie vie c'est comment ? Tu n'as jamais eu l'occasion de faire tes preuves. L'instinct de survie te transformerait-elle en rongeur ? cache toi avant qu'il ne t'attrape. En bouquetin ? fonce tête baissée quitte à y perdre quelques poils. Une réaction impossible à prédire. Veux-tu réellement apprendre les bons réflexes ? Qui sont-ils pour vous apprendre les bons réflexes ? Les suicidaires qui vous apprennent à survivre. Tu t'entends penser. Ton cerveau est détraqué, tu le sais, alors tu te tais.

Zélie ne prend pas part à la discussion pour l'instant. Convaincue de n'avoir aucun avis à donner et aucune légitimité, elle préfère jouer les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Cobredy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Andrew Cobredy, Ven 11 Mai 2018, 00:23


Et voila, ça piaillait dans tous les sens. Quelle idée aussi de poser ce genre de questions à des étudiants de Poudlard ? C’était un peu comme balancer un post controversé sur Facebook (vous savez, ce réseau social moldu qui a fait fureur quelques années en arrière). A coup sûr, ca donne lieu à de la retenue, des avis mesurés et documentés, des discussions de qualité. Lol. (Ca aussi, c’était un mot moldu à la mode il y a quelques années). Bref, ça semblait plutôt tourner au règlement de comptes, chacun y allant de sa petite expérience sur l’incompétence généralisée des Aurors. De plus en plus, Andrew se disait qu’il n’avait pas grand chose à faire ici. Au milieu des amputés, de ceux qui ont frôlé la mort, les béni-oui-oui et les néo-révolutionnaires, Andrew faisait tâche. Mais heureusement, il y avait toujours une Serpentarde pour vous remonter le moral.

- En fait vous recrutez que des gosses sans diplômes ?

*Et prends ça dans tes dents Arty Wildsmith…*

Parlant d’Arty, Andrew était un peu déçu. Son caillou n’avait pas eu l’effet escompté, et le blaireau semblait ne pas s’en soucier du tout. A tous les coups, il resterait dans la Salle après la réunion. Dommage. Andrew avait tout de même quelques lots de consolation. Le premier, c’était de pouvoir contempler la tenue grotesque de l’Auror en formation. De pouvoir le regarder avec dédain et condescendance, dans sa plus belle chemise italienne, parfaitement taillée, et surmontée d’une cape en feutre brodée de très bonne facture. Ce à quoi Arty ne trouva rien d’autre à répondre qu’un clin d’oeil enjoué. Et croquignolet de surcroît.

*Il est vraiment chelou ce mec… C’est quoi son problème ?*

Arty n’eut droit en réponse qu’à un regard d'incompréhension. Rapidement cependant arriva le deuxième élément de satisfaction, qui venait directement du chef des Aurors.

- Arty je te demanderai de surveiller ta langue, si tu n'es pas capable de contrôler tes émotions tu donnes raison à la demoiselle.

*Oui voila, en fait tais toi Arty. Et ne parle plus jamais.*

Andrew ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. Chaque petite pique de plus envers Arty lui mettait un peu de baume au coeur. Et après tout, il finirait par trouver un moyen de vraiment se venger de lui aussi, un de ces jours. Ce n’était pas le plus important. Quoi que… peut-être pourrait-il faire d’une pierre deux coups. Mais Andrew aurait le temps de voir ça plus tard, et il fallait maintenant se reconcentrer un peu sur la réunion.

- Nous sommes effectivement là pour protéger la population et faire appliquer les lois. Rien de plus, rien de moins. Si demain la loi nous dit que l'Ordre du Phénix est une association légalisée alors nous travaillerons avec eux. Si demain la loi nous dit que l'Ordre Noir est une association légalisée alors je démissionnerait. Mais c'est un autre débat. Notre rôle est de placer tout un chacun sur un pied d'équité quelque soit son rang social et de nous assurer qu'il ne fait rien d'illégal. La protection des civils entre dans ce cadre, mais pour que cette protection soit efficace, il faudrait que tout un chacun ait les réflexes qui conviennent. C'est pour ça que nous sommes là aujourd'hui. Pour vous apprendre les bons réflexes. Shela nous a déjà donné quelques éléments, pourriez-vous essayer de développer ?

« - Faire attention à ses fréquentations est primordial, j’imagine. »

Andrew avait répondu mécaniquement. Cette dernière question, cependant, n’intéressait pas vraiment Andrew. Le chef des Aurors lui avait plutôt tendu une perche pour poser une question qui restait irrésolue à ses yeux depuis un bout de temps.

« - Il y a tout de même quelque chose que j’ai un peu du mal à comprendre. Pourquoi cette rivalité avec l’Ordre du Phénix ? Lors de la première ascension de Voldemort, puis de la Grande Guerre, de nombreux membres de l’Ordre étaient ou sont devenus Aurors… Qu’est ce qui a fondamentalement changé depuis ? Votre but comme celui de l’Ordre et de se débarrasser des Mangemorts, non ? »

Standby.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Aysha Brayd
avatar
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Aysha Brayd, Ven 11 Mai 2018, 08:44


En écoutant les autres élèves présents, Aysha songea qu'elle avait bien fait de prendre la parole dans les premiers. Elhiya semblait avoir une dent contre Artémis, qui le lui rendit bien au moyen de répliques acerbes. Aysha le connaissait bien de réputation, tout le monde le connaissait de réputation, elle n'avait néanmoins jamais eu le loisir de lui parler. Elle s'était simplement souvent étonnée de le voir parmi l'élite magique, lui qui ne semblait pas entretenir de bonnes relations avec le règlement. Mais après tout, elle le connaissait seulement de réputation, et cela ne voulait pas dire grand chose. Les discours s'enchaînairent, bien différents souvent. Aysha s'étonna devant celui de Riri, qu'elle ne connaissait pas aussi intéressé, et devant celui d'Aoi. Elle connaissait la jeune fille enjouée et légère, pour le peu qu'elle avait discuté avec elle, mais elle s'était montrée amer, presque en colère. Shela n'avait pas tardé à lui faire remarquer sa propre imprudence. Rebondissant sur cette histoire de prise de risques, Artémis s'adressa de nouveau à l'assistance. Quels étaient les bons réflexes ? Aysha attendit un peu, écouta l'intervention d'un jeune homme qui était un peu hors sujet, puis prit la parole :


- Je crois qu'il faut surtout ne pas prendre de risques inutiles. On se fait avoir à vouloir jouer les héros mais ça n'est pas comme ça que ça marche. On n'est pas dans un film et si on met la main au feu... On se brûle. Donc il faut être prudent, c'est ça le plus important, non ? Même si on ne peut pas limiter totalement les risques face à des ennemis qui sont plus forts que nous parfois, nous ne sommes pas encore très expérimentés et je crois qu'on a tous tendance à vouloir se croire plus invincibles qu'on ne l'est. Moi la première.

Non pas qu'elle se croyait plus forte que les Mangemorts : elle se savait faible face à eux, et sa peur elle même la rendait vulnérable. Mais elle se disait souvent que ça ne lui arriverait pas. Que ce n'arrivait qu'aux autres. Sa dernière mésaventure n'était pas due à une imprudence, elle avait simplement passé une information au chef des Aurors, mais un Mangemort s'était trouvé sur sa route. Mais elle savait que parmi les élèves, certains prenaient des risques inconsidérés dans le seul but de se faire peur. Chacun d'entre eux pouvait se sentir fautif de ses propres imprudences.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Shela Diggle, Dim 13 Mai 2018, 18:42


Passer en revue, comme dans un film, les dialogues, tentant d'en extirper l'intéressant, ce qui fera passer à la suite, d'en oublier l'anodin. Entre sept et quatre personnes et demi cela fait, pas mal de dialogue, revenir en arrière afin de réécouter réécouter réécouter
Il y a bien quelques paroles à placer. La jeune fille un peu impertinente éveille un désintérêt, mais il faut prendre en compte les mots, et donc règles, qui s'échappent des lèvres d'Artemis : pied d'égalité, ce genre de choses. Eviter de discriminer sur le critère de l'intérêt porté. Et puis il faut rassurer le jeune homme amoché. Nous parlons ici d'une masse, pas d'individualités. Du fait que nous ne sommes en rien fautifs de la mise en danger de leur plein gré des civils, en particulier si ceux-ci ne font pas l'effort d'apprendre à comment réagir. Autrement comment garder bonne conscience, comment, en tant que médicomage, militaire, stoppeur de feu, ne pas se reprocher tous les crevés. Dans un crime, la responsabilité incombe au criminel; les erreurs des deux autre partis - victime, policier - ne sont que des facteurs extérieurs, aussi grandes soient leurs répercussions. Mais nous serions fautifs de ne pas tenter de vous apprendre à réagir faire écho à Lhow.

Le premier à répondre aux nouvelles lignes est un petit bonhomme, étonnamment jeune peut être pour le discours qu'il tient, mais soit, glorifions la jeunesse politisée sachant fort bien parler plutôt que de la remettre en question, pas vrai. Les événements dont vous parlez datent d'il y a plus d'un siècle. Bien que l'Ordre ait certains desseins similaires à ceux du Ministère, les méthodes employées ne sont pas les mêmes : nous n'avons le droit de recourir à la violence qu'en cas extrême, par exemple. Et l'Ordre n'est pas une juridiction officielle : à tout moment, ses idéaux et modes de fonctionnement pourraient changer et vous être dangereux. Comme une police dirigée par un gouvernement, certes, mais il ne faudrait insuffler plus de doute alors que le Ministère est doux. Hocher la tête en direction de la brune plus âgée en signe d'assentiment, une demoiselle que l'on sait proche du groupe.
Observer un silence. La suite est importante, ces gestes vous sauveront peut être un jour la vie. En cas d'attaque par baguette, jetez vous au sol. Courir vous place au niveau le plus logique de tir : la poitrine. Cherchez immédiatement une issue, une rue adjacente, une porte ouverte, de quoi vous protéger. Monter ou descendre un étage, lorsque c'est possible, limite considérablement les possibilités de tir. Si vous n'êtes pas seuls, tentez de faire comprendre à d'autres gens les gestes à reproduire, mais ne jouez pas au héros : non entraînés, vous ne valez rien d'autre qu'une potentielle victime en plus bien qu'il soit compréhensible de refuser d'abandonner un être humain, pas vrai pas vrai une fois en sécurité, essayez de contacter les aurors ou une personne pouvant le faire à votre place. Une pause parce qu'il faut laisser digérer parce qu'il faut reprendre son souffle. Ce sont des gestes que vous n'aurez pas, je l'espère, besoin d'appliquer. Utile est surtout votre sens de l'observation. Si vous devinez un comportement suspect, une personne brusque voire brutale, si vous connaissez une personne qui ne semble ni agir ni ressembler à ce qu'elle est d'habitude, prévenez-nous. Dès que vous en avez la capacité, entraînez-vous à lancer des patronus messagers, ou demandez dans votre famille et entourage qui peut le faire, histoire de savoir vers qui se tourner au plus vite. Les règles élémentaires sur la sécurité paraissent évidentes mais après tout, pourquoi ne pas lancer là-dessus; le but est de faire apprendre, pas de miser sur la potentielle connaissance. D'autres idées sur les agissements à avoir, ou des questions dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lyra Peverell
avatar
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Première année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Lyra Peverell, Dim 13 Mai 2018, 19:59


La réunion commence, et je me suis assis à côté de l'un des Aurors. Celui avec la chemise à poissons. Je trouve ça drôle, mais je ne suis pas sûr que ce soit le mieux pour l'image de cette élite magique. Si je pensais en apprendre plus sur la façon dont est gérée la sécurité du monde magique, je me rends bien vite compte que tout le monde ne partageait pas cette envie. Certains donnent l'impression de n'avoir aucune envie d'être là. Alors j'écoute en silence le chef Lhow, en essayant de retenir un maximum d'informations. Et puis après, tout s'emballe. Des reproches fusent, les critiques suivent. Les tons sont froids, agacés, énervés. Et des deux côtés. Et si jusqu'à maintenant j'adressais un immense sourire à l'agent à côté de moi qui s'amusait avec mes cheveux, je me raidis bien vite sur ma chaise.

Je n'aime pas cette atmosphère tendue. D'autant plus qu'ils semblent tous parler de choses dont j'ignore tout. Ces ordres illégaux dont ils parlent, tout ce que j'en sais, c'est ce qu'il en est dit dans les articles de presse. Mais je n'ai encore jamais eu le temps de faire des recherches supplémentaires. Je suis complètement perdu. Et ça me rend très timide. Je me contente donc de me redresser un peu sur ma chaise pour donner bonne impression, mais je reste totalement mutique. Renfermé. Je me contente d'écouter ce qu'il se dit en espérant que le ton ne monte pas davantage.

Bientôt, des conseils de sécurité sont donnés. Je les note consciencieusement dans un coin de ma tête. Je les analyserai plus tard. Un élève de ma maison, bien plus âgé, parle de sorts de protection. Je tire une légère grimace. Vu comment je suis incapable de lancer le moindre sort, la fuite paraît la meilleure option pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
avatar
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Elhiya Ellis, Dim 13 Mai 2018, 20:52


T'écoutais de plus en plus dubitative qu'agacée. Cette Ombre, 67, avait du griller quelques fils dans les connections de ce Serdaigle, Arnaud. A la limite, il avait pas du cramer ce qu'il fallait. Voilà que le piaf à l'aile brisée s'estimait victime qui s'assumait. Gisant dans son sang recouvrant le bitume, il n'avait pas l'air d'assumer grand chose pourtant. A l’hôpital, bourré de calmants non plus. Ce garçon ne tournait clairement pas rond, sa logique était défaillante à moins que ce ne fusse la tienne depuis toujours trouvant irritant cette lèche inconsidérée pour des gens qui se croyaient supérieurs alors qu' ils n'agissaient que sous des ordres, se moquant de victimiser la population. Un regard noir à cet abruti, tu lui demanderas plus tard qui a épargné sa condition ridicule de petit chien de la lumière inexistante. De toute évidence sa mémoire défaillait.

Alors tu croisais les bras, calée contre Elius, tendant une oreille distraite à un historien de ta maison, puis à  Aysha qui soulevait un point important. Suivant les situations il était possible de vouloir faire confiance, à tort, à ses capacités. Réflexe humain très certainement. Quel parent aimant n'irai pas s'interposer entre une menace et son rejeton. Faut-il là aussi culpabiliser l'acte empli d'adrénaline  et d'espoir? La logique auroresque était étrange.

"Si vous êtes en danger c'est votre faute"

T'avais pas entendu grand chose de plus pour être honnête. L'autre Mignon de chef pouvait bien se faire médiateur les propos de sa troupe restaient... inacceptables.. maintenant ca voulait revoir les bons gestes à adopter. Les bons gestes de quoi? En cas d'incendie? D'inondation? D'attaque terroriste? Et c'était quoi les gestes magiques? Faire les vers de terre.... Curieuse facon de se défendre..  même Benbow qui vous avait rappelé l'importance de la fuite vous avait aussi apprit l'importance de la protection pour pouvoir fuir. Benbow Auror tient, limite il serait plus crédible lui, il savait imposer le respect au moins et déversait pas des âneries du genre "roulez vous par terre et rampez". Ridicule..

En tout cas, s'ils voulaient recruter ou faire naitre des étoiles dans les yeux des non-convaincus, la manœuvre était franchement maladroite. T'abandonnais toute insurrection possible quant aux aberrations énoncées, jouant avec ton crayon, le faisant glisser d'un doigt à l'autre laissant tes pensées s'évader quand une prise de parole surprenante captait ton attention puis ton regard. Monsieur-je-ne-prenais-rien-à-cœur ponctuait sa remarque pertinente par un coup d’œil que tu ne savais pas interpréter. Il s'attendait à ce que tu le soutiennes? Embrayes sur ce qui te faisait faire des bonds sur ta chaise? Etrange... Il écopait juste d'un haussement de sourcil dubitatif te laissant coïte. A part gaspiller sa salive il ne faisait pas grand chose, toi aussi d'ailleurs. Tu levais la main.

- je ne saisis pas où vous voulez nous mener en nous parlant de fuir et prévenir  vos services. Une fuite sans protection paraît tout aussi irraisonné que se croire apte face à  une menace.  Du coup l'idée c'est de faire de tout un chacun des témoins potentiels protégés par leur  capacité à ramper au sol? Je ne comprends pas le but de la manœuvre réelle, navrée.

Être blonde pouvait être pratique. Au moins tu n'avais aucun remord à poser des questions somme toute stupides. De toute manière tu n'avais jamais compris comment une confiance aveugle pouvait être donnée à des personnes agissant que dans des limites de lois couchées sur papier. En soit, ils ne donnaient pas matière à être admiré, bénéficiant uniquement d'un engouement adolescent guidé par le martellement politique familial.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Contenu sponsorisé

Re: [Animation] Réunion d'information

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 10

 [Animation] Réunion d'information

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.