AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 1 sur 1
Douce nuit
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Douce nuit

Message par : Matt Austin, Mar 8 Mai 2018 - 20:01


Pv Loredana Sparks


Un vent froid s’installa doucement dans l’allée des Embrumes tandis que la nuit finissait d’engloutir complétement l’ensemble du continent. De jours, il était déconseillé de trainer dans l’allée. Et une fois l’heure du coucher pour les enfants dépassée, ce n’était plus un conseil mais seulement du bon sens de ne pas se rendre dans ce lieu. On y trouvait alors toutes sortes de sorciers qui avaient un point un commun, leur penchant pour la magie noire. Certains affichaient clairement leur soutient aux masqués nommés les Mangemorts, en criant haut et fort l’importance du sang. D’autres se droguaient et s’envolaient dans des contrées bien lointaines et obscures, déambulant alors dans l’allée en se parlant à eux même. Et que dire des objets aux propriétés magiques bien sombres qui s’échangeaient sous les capes de sorciers encore plus étranges. Des petits groupes se formaient aussi dans les recoins obscurs de l’allée et leurs chuchotements emplissait le fond sonore et ne faisait que rendre encore plus effrayant ce recoin du monde magique londonien.

La capuchon de sa tunique noire rabattue sur sa tête, Matt marchait dans l’allée des Embrumes sans faire taches dans cette atmosphère des plus angoissantes. Ancien Auror, il connaissait par cœur ce lieu et tous ses recoins les plus cachés. De nombreuses filatures ainsi que des rencontres des plus secrètes lui avaient appris à se fondre dans la masse obscure des sorciers présents une fois la nuit tombée. Et la colère noire émanant du sorcier américain et qui semblait prête à exploser, ne faisait qu’accentuer son appartenance à ce lieu. Car oui, cette nuit, Matt avait un objectif bien précis en tête.

Accouder à un mur, un sorcier aux habits miteux et sales semblait guetter l’arrivée d’un potentiel acheteur pour la drogue qu’il cachait dans un sac, aussi vieux que Merlin d’un cuir marron des plus usés, calé contre le mur à ses côtés.  Il ne fit pas attention à la silhouette qui s’approcha soudainement de lui. Il s’en aperçu que trop tard et il fût tiré en arrière par le col de sa veste. Avec une rage noire, Matt fit une dizaine de mettre en trainant le dealer de bas étages avant de l’envoyer valser contre des poubelles situées dans une impasse sombre et insalubre perpendiculaire à l’allée. Sans lui laisser le temps de reprendre ses esprits, le sorcier se positionna au dessus de lui, baguette pointée sur son visage, un effroyable rictus au visage.

« Espèce de pourr**ure ! Pu**ain de fils de p*** ! Tu croyais pouvoir t’en tirer comme ça après m’avoir balancé comme pâture aux masqués ? Le dealer essaye de parler mais le bout de la baguette du sorcier américain se colla sur son front. Ferme ta grande gue***. Trois années. Trois années que j’ai mis pour me reconstruire. »

Fondant en larmes, le dealer hoqueta plusieurs fois tandis que Matt le fixait droit dans les yeux, sa rage lui dictant de l’étriper sur place.

« J’vous jure qu’c’est pas moi. J’vous jure. Il hoqueta de nouveau. J’suis pour rien dans cette histoire. J’le jure. J’le jure. »

Matt continua de fixer le dealer. Ses phalanges blanchissaient à vue d’œil tellement sa prise sur le manche de sa baguette était forte. D’un murmure, il formula #Legilimens. Sonder l’esprit d’un dealer miteux dont les capacités magiques sont médiocres ne fût d’aucune difficulté pour le Serdaigle qui maitrisait cette magie noire depuis maintenant de nombreuses années. Sans rien ajouter, Matt rangea sa baguette dans la manche de sa tunique et se détourna du dealer. Il ne jeta aucun regard au sorcier en larmes derrière lui. Sa rage s’était légèrement apaisée après avoir vérifié qu’effectivement, ce n’était pas cet ancien indic qui l’avait trahit et donné en pâture à ce Mangemort, trois années auparavant. Le sorcier américain reprit sa déambulation dans l’allée des Embrumes, à la recherche cette fois ci, du moindre indices sur les masqués.
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douce nuit

Message par : Loredana Sparks, Mer 9 Mai 2018 - 13:52



Depuis des jours, l'idée lui trottait dans la tête et elle ne parvenait plus à s'en débarrasser. Depuis des jours, elle ne pensait qu'à cela, avait même laisser la révision de ses ASPIC de côté tant elle ne parvenait plus à se concentrer. Il y avait cette envie, cette envie d'oublier qui l'obsédait depuis des mois et davantage aujourd'hui. Elle ne voulait plus y penser, c'était devenu bien trop dur et elle savait que même si elle donnait l'impression de s'en sortir, ses histoires de familles la détruisaient à petit feu.
Quelques mois plus tôt, Loredana avait appris que sa mère biologique était morte à Venise lors de l'accouchement. Encore bébé à ce moment, la jeune sorcière a vite été considérée comme une fille maudite et sa famille italienne ne voulait pas d'elle en Italie. Claudia Sparks, qui avait pour obligation de s'occuper de l'enfant avait quitté le pays avec Liam, le père biologique de la Gryffondor et s'était tous les deux installés dans un Manoir situé à Cambridge où ils s'étaient mariés contre leur gré. Loredana avait donc vécu enfermée dans sa chambre avec pour seul ami son ours en peluche. Elle n'est jamais allée à l'école, sa mère adoptive ne voulant pas qu'elle fréquente les moldus. L'éducation avait été rude, sans amour et aujourd'hui, elle voulait simplement tout oublier.

C'était la raison pour laquelle elle s'était rendue dans l'Allée des Embrumes à la tombée de la nuit. Légèrement alcoolisée, elle tentait d'aborder les sorciers qu'elle croisait afin de leur demander de la renseigner. Malheureusement pour elle, elle savait que ce n'était pas l'endroit idéal pour espérer se faire aider par quelqu'un. Soit ils l'ignoraient, soit ils lui lançaient des regards menaçant, où bien ils lui disaient simplement « Va-t-en de là, gamine, tu n'as rien à faire ici ! ». Dans ces cas-là, c'était elle qui les ignorait.
*Bordel, y'en a pas un qui serait foutu de m'aider.*

Il faisait froid et la rue était de plus en plus sombre. Les hauts bâtiments empêchaient la lune d'éclairer les petites ruelles de l'allée. Les lampadaires étaient allumés, mais tout semblait flou. Elle savait qu'elle prenait de gros risques à rester ici, seule. Elle savait que Daemon la tuerait s'il apprenait qu'elle s'était aventurée dans l'Allée des Embrumes aussi tard. Malgré tout, il n'était pas là et elle ne lui avait pas parlé de ses intentions, elle voulait que cela rester secret, elle voulait trouver un moyen de ne plus penser à ses parents, voire même de les oublier complètement.
Le problème aujourd'hui était que l'endroit était peu fréquenté, mais venir en journée aurait été un trop gros risque, surtout que son petit-ami travaillait chez Barjow&Beurk. Il aurait pu la voir, lui aurait sans doute demandé ce qu'elle faisait là, il ne voulait pas qu'elle se mette en danger inutilement. Voilà pourquoi elle agissait seule. Elle marchait, regardant droit devant elle, ne faisant pas spécialement attention à ce qui pouvait se passer derrière. Il fallait qu'elle apprenne à être davantage sur ses gardes dans ce genre d'endroit...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Douce nuit

Message par : Matt Austin, Jeu 10 Mai 2018 - 14:44


Après avoir laissé son indic pleurer dans des poubelles, Matt continuait de chercher des indices sur la personne qui l’avait livré aux mangemorts, trois années auparavant. Passer ses nerfs sur ce dealer sorcier de bas étages avait apaisé suffisamment sa haine pour qu’il puisse réfléchir sans devenir fou. C’était un de ses indics, à l’époque où il exercé comme Auror, qui avait du le balancer droit dans la gueule des loups. Sur le coup, il avait cru reconnaître la voix, mais apparemment, après avoir visité l’esprit du dealer, ce n’était pas lui. Alors qui ? Qui ? Par la barbe de Merlin ! Qui était ce sal**d ? La colère du sorcier américain refit surface. La cadence de sa marche augmenta et ses idées commencèrent, de nouveau, à être confuses.

Le sorcier se stoppa quelques instants contre un mur aux vielles briques rougeâtres de l’allée des Embrumes. Son souffle était rauque et rapide, des gouttes de sueurs glissaient sur le visage du sorcier américain. Il cala son dos contre le mur en briques, essayant de contrôler sa respiration et desserra la cravate nouée autour de son cou. Doucement, les battements de son cœur se calmèrent. Il ne devait pas céder à la panique. Sa chasse aux mangemorts obnubilait toutes ses pensées mais il ne devait pas céder à la panique. Il les retrouverait. Et se vengerait.

Matt resta de longues minutes contre le mur sans bouger, le regard dans le vide. Les passants ne lui jetèrent aucun regard, après tout, un homme déboussolé était courant dans l’allée des embrumes. Sa respiration revenue à la normale, le sorcier se détacha du mur et avança doucement dans l’allée, ses pas silencieux sur les pavés usés. Il était sur qu’il pouvait trouver des indices sur les Mangemorts ici. Après tout, ce lieu était leur repaire favori. L’américain croisa plusieurs sorciers aux allures douteuses, mais pas assez pour que cela soit inhabituel dans cette allée. Non. Il devait trouver un détail, un événement ou une personne qui ferait tache en ce lieu sombre.

Ce fût à ce moment que Matt l’aperçu. Elle passa devant lui sans lui prêter la moindre intention mais ses traits fins et juvéniles n’échappèrent pas à l’ancien Auror, tout comme la fine odeur d’alcool qu’il sentit. Avec ses longs cheveux bruns ondulés et sa silhouette élancée, Matt ne lui donnait pas plus de la vingtaine. Même un peu moins. Dans tous les cas, elle était bien trop jeune pour se retrouver à une heure comme cella là dans l’allée des Embrumes. Voilà l’évènement inhabituel qu’il cherchait. Cette jeune sorcière faisait tache dans l’ambiance de l’allée des Embrumes. Et Matt ne savait que trop bien que les Mangemorts piochaient chez les jeunes sorciers pour agrandir leur rang. Des proies faciles pour eux, profitant de leur naïveté.

L’ancien Auror se lança à la poursuite de la jeune sorcière, marchant silencieusement dans ses pas et se cachant des les nombreuses taches sombres de l’allée des Embrumes. La jeune sorcière accosta plusieurs fois des sorciers présents, qui pestèrent contre elle ou ne lui accordèrent aucun regard. Elle semblait chercher quelque chose ou peut être… Quelqu’un. Matt accéléra alors la cadence de ses pas, jusqu’à arriver au niveau de la jeune sorcière. Il l’a bouscula de l’épaule sans aucun remord. Le choc fût bref mais assez fort. Dans cet endroit, surtout à cette heure, les excuses après une bousculade étaient suspectes. Alors Matt se retourna vers elle, mimant un grognement de mécontentement.

« Faut pas rester planter au milieu du chemin gamine. Tu as loupé l’heure du couvre feu pour les enfants. » Le ton de Matt était des plus désagréables.

Les yeux verts du sorcier américain fixèrent ses bleus de la jeune sorcière face à lui. Il ne lui laissa pas le temps de répondre. Dans cette allée, rapidité rimait avec efficacité et discrétion.

« #Legilimens », marmonna quasiment imperceptiblement Matt.

Son corps tout entier fût aspiré par les yeux bleus de la jeune sorcière face à lui. Une sensation des plus infimes pour elle. L’américain chuta dans son esprit puis il se stabilisa. Il se trouvait au milieu d’une véritable tempête de sentiments, mélangé avec des images des souvenirs de la brune. Un vent fort soufflait tandis que des éclairs aux couleurs des sentiments éclataient un peu de partout. L’esprit de la sorcière était tout sauf organisé et elle n’avait aucun contrôle dans tout cela. Matt soupira, se rappelant que lui aussi, à ses débuts, son esprit n’était qu’un cafouillis de filaments colorés représentants ses sentiments et de souvenirs. Il regarda autour de lui, voyant les souvenirs et les filaments des sentiments de la jeune sorcière tourner autour de lui. L’américain suivit un filament noir, souvent associé à un souvenir malheureux. Souvenir dans lequel le sorcier se plongea.

Une fillette aux longs cheveux bruns et aux grands yeux bleus était assise dans une chambre d’enfant. Elle semblait s’amuser avec un ours en peluche et se confiait à lui. L’américain fit le tour de la pièce et constata que la porte de était verrouillée.

L’enfant et la pièce entière se transformèrent en fumée et Matt se retrouva de nouveau dans la tempête qui faisait rage dans l’esprit de la sorcière. Encore une fois, l’américain attrapa un filament noir et se plongea dans le souvenir qui lui était lié.

L’enfant du premier souvenir avait grandit mais ses longs cheveux bruns ondulés et ses yeux bleus ne laissait aucun doute à son identité. Face à elle, une femme adulte lui criait dessus, la traitant de bonne à rien, d’incapable.

Matt partit de lui même de ce souvenir. Il ne souhaitait pas assister plus longtemps à ce déchainement gratuit de haine. Regardant autour de lui, Matt aperçu un filament jaune et grisé.

La sorcière brune était plus vielle, surement une année ou deux avants leur rencontre. D’autres adolescents se trouvaient avec elle dans une vielle maison en ruine. Le sol était recouvert de nombreux cadavres de bouteille d’alcool et le sorcier, en faisant le tour de la pièce, aperçu des petites pilules bien connues des dealers sur une petite table basse. Les adolescents déliraient tandis que certains vomissaient leurs tripes sur le sol.

Le souvenir parti en fumée, renvoyant de nouveau le sorcier américain au milieu de la tempête de souvenirs et de sentiments. La sorcière avait un passé des plus troublants et dépressifs. Ce qui pouvait expliquer sa présence en ce lieu, elle devait surement chercher un peu de drogue. Matt jeta un regard aux filaments colorés qui filaient à toute allure autour de lui. Il avait fouillé, la sorcière ne semblait n’avoir aucun lien avec les Mangemorts. Le sorcier allait se décider à partir quand un imposant filament rouge passa devant lui. Un filament qu’il effleura d’une main tremblante avant de l’enlever soudainement, comme ci il venait de se bruler. En touchant ce filament, l’américain avait été submergé par un sentiment qu’il ne connaissait que trop bien. Un sentiment amoureux que lui même avait connu, trois ans auparavant. Un sentiment qu’il ne voulait plus ressentir, tant la souffrance qui en avait suivit l’avait abattu. Une larme coula sur la joue de l’ancien Auror, se remémorant sa relation qu’il avait lui même brisée.

Déconcerté par ce qu’il venait de ressentir, le sorcier perdit la concentration nécessaire pour rester dans l’esprit de la jeune sorcière. Il retourna brutalement dans son corps, éjecté de l’esprit de la brune. Face à la sorcière, Matt cligna alors des yeux plusieurs fois se rendant compte qu’il venait de commettre une erreur. En effet, il avait perdu pied et venait de se faire éjecter d’un esprit. Autant dire que la sorcière allait être prise d’un important mal de crâne, son corps lui signalant une intrusion non voulue, et cela même, si dans pour elle, seule une poignée de secondes s’étaient écoulées.

Sans plus attendre, l’ancien Auror se détourna de la sorcière et s’enfonça dans l’obscurité de l’allée des Embrumes. Avec de la chance, elle ne se rendrait pas compte de ce qu’il venait de faire. Mais l’américain en doutait.



Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douce nuit

Message par : Loredana Sparks, Ven 11 Mai 2018 - 13:18



La tête lui tournait un peu, mais elle était tout à fait maître de ses mouvements. Elle n'était pas restée longtemps dans ce bar de Londres où elle avait eu besoin d'oublier le temps d'un instant qu'elle avait eu une famille pitoyable et que celle-ci s'était permise de se mêler de choses qui ne la regardaient absolument pas. Elle n'habitait plus chez eux, ils ne voulaient plus d'elle, ils n'avaient donc rien à dire au sujet des personnes qu'elle fréquentait. Elle était seule, livrée à elle même, dans un appartement dont elle payait tous les mois le loyer et où elle vivait lorsqu'elle n'était pas à Poudlard. Il était hors de question de laisser la famille Sparks s'immiscer dans sa vie.
Elle marchait toujours le long de l'Allée des Embrumes, la tête ailleurs, oubliant presque ce qu'elle était venue faire ici. Elle s'était perdue dans ses pensées, la vision de sa mère lui revenait en pleine figure. Ses traits durs ayant toujours l'air de lui faire des reproches, cet air hautain et ce cœur de pierre qui battait dans sa poitrine. Elle ne voyait que de la haine, une femme dont la mort ne ferait ni chaud ni froid.

Elle ne faisait plus vraiment attentions aux sorciers qu'elle croisait lorsqu'elle fut bousculée assez fermement par l'un d'eux. Le ton employé par celui-ci n'était pas des plus agréables, ce qui n'était pas étonnant vu l'endroit où elle se trouvait. Il aurait été poli et courtois, elle aurait trouvé cela bien plus louche... Il la fixait dans les yeux, elle n'eut pas le temps de répondre lorsque quelque chose se produisit. En l'espace d'une seconde à peine, elle revoyait des choses dans sa tête qu'elle aurait aimé oublier. Que se passait-il ? Quel était ce sort qu'il venait de lui lancé et qu'elle avait d'ailleurs à peine entendu. Elle ne savait pas quoi faire, tout était embrouillée, flou, elle voulait empêcher ses souvenirs douloureux de refaire surface, mais elle en était tout bonnement incapable. Cela dura quelques secondes, puis elle était de retour dans l'Allée des Embrumes, toujours accompagnée de cet homme dont elle ne savait rien et qui semblait déboussolé, elle ingnorait pourquoi. Elle était fatiguée, dépourvue de toute énergie et avait un mal de tête qui était apparu à la seconde où tout cela s'était arrêté. Elle tentait d'ignorer cette douleur, s'attendant à ce que l'inconnu lui donne des explications.

Évidemment, elle avait rêvé tout éveillée. En effet, sans ajouter en mot, il avait tourné les talons et s'en allait, comme si ce qui venait de se produire n'avait jamais eu lieu. Loredana était d'abord restée debout, à le regarder s'évanouir dans l’obscurité, trop décontenancée pour émettre ne serait-ce qu'un seul mouvement. Pourtant, elle voulait des réponses à ses questions alors, reprenant ses esprits, elle se mit à marcher rapidement, à courir même afin de le rattraper avant qu'il ne soit trop loin.

- EH ! C'est vous qui m'avez fait ça ? Que m'avez-vous fait ? Vous ne pouvez pas vous enfuir comme ça !

Elle aurait pu être bien plus agressive, bien plus rentre-dedans. Après tout, elle n'était pas vraiment d'humeur à être polie. Malgré tout, il fallait qu'elle ait de la retenue si elle voulait qu'il lui réponde. L'agresser serait sûrement mauvais pour une sorcière de dix-sept ans, face à un sorcier bien plus âgé. Le risque était gros et elle n'était pas vraiment en mesure de se battre en duel ce soir, ses capacités de concentration étant limitées à cause de l'alcool qui se trouvait encore dans son sang.
Mais les souvenirs de sa mère étaient bien trop lourds à porter et elle les avait vécu en l'espace de vingt ou trente secondes. Savait-il qui elle était ? Où s'était-il juste amusé à s'entraîner sur elle à un sort qui était encore inconnu pour elle ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Douce nuit

Message par : Matt Austin, Ven 11 Mai 2018 - 22:36


Une désagréable sensation s’était emparée de Matt après avoir visité l’esprit de la jeune sorcière. Son crâne semblait prêt à éclater et de la sueur perlait sur son front tandis qu’il essayait de s’éloigner rapidement de la brune. Ce dernier sentiment qu’il avait ressenti avait fait ressortir des souvenirs que l’ancien Auror aurait préféré oublier. Des souvenirs qu’il pensait enfoui au plus profond de son esprit. Et pourtant, voilà qu’il perdait complétement la tête. Une douleur atroce semblait s’amuser entre ses tempes et un voile brumeux s’était formé devant ses yeux, le forçant à s’arrêter une poignée de seconde au milieu de l’allée.

Ces quelques secondes permirent à la jeune sorcière dont Matt venait de visiter l’esprit de le rattraper. Matt avait espéré qu’elle ne se rend pas compte de son petit sortilège, mais apparemment, c’était raté. Enfin, la douleur qu’elle avait du ressentir quand il s’était fait éjecter de son esprit n’avait pas pu passer inaperçue. La sorcière brune était maintenant à ses côtés et n’hésite pas un seul instant pour l’interpeller et lui demander des explications.

« EH ! C'est vous qui m'avez fait ça ? Que m'avez-vous fait ? Vous ne pouvez pas vous enfuir comme ça ! »

Le regard toujours brumeux, le souffle rauque, l’américain ignora quelques instants son interlocutrice. Il avait besoin de reprendre ses esprits mais aussi, de vite réfléchir à une solution pour se tirer d’affaire. Si le Ministère de la Magie apprenait qu’il utilisait la legilimancie un peu de partout, les Aurors ne tarderaient pas à l’attendre chez lui de pied ferme. Et il ne voulait pas se mettre les agents d’élites du Ministère à dos, sinon sa chasse aux mages noirs pourrait se retrouver quelques temps en arrêt.

Le voile devant les yeux du sorcier commença à se dissiper et son rythme cardiaque reprit une allure des plus normales. Il fit enfin face à la sorcière brune, un sourire narquois aux lèvres. L’ancien Auror allait jouer à l’ignorant et désagréable sorcier. Avec de la chance, la jeune sorcière prendrait peur et s’enfuirait de l’Allée des Embrumes. Ca lui rendrait service autant pour lui que pour elle. Le Serdaigle se racla la gorge avant de s’exclamer d’un ton des plus désagréable.

« Qu’est ce que tu me veux gamine ? Tu attends des excuses pour la bousculade ? Matt laissa échapper un ricanement arrogant d’entre ses lèvres. Rentre chez toi, les bébés sorciers ne devraient pas trainer ici la nuit tombée, on ne sait jamais quel genre de sorcier traine dans l’Allée des Embrumes. »

Matt bomba le torse suffisamment pour dépasser en hauteur la sorcière qui lui faisait face. Un sourire narquois aux lèvres, il la fixait des yeux tandis que sa baguette glissait lentement dans sa main. Un geste qu’il ne cherchait aucunement à cacher. Au contraire, il espérait qu’elle interprète ça comme une manière polie de lui dire « Barre toi de là avant que je défouraille dans tous les sens ».

Maintenant, l’américain espérait bien que la jeune sorcière allait s’en aller s’en demander son dut. Car si elle lui tenait tête, le sorcier savait pertinemment que son petit bluff de « méchant sorcier » éclaterait en morceaux car il ne comptait aucunement s’en prendre à elle. D’autant plus, que cette situation lui était entièrement imputable.
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douce nuit

Message par : Loredana Sparks, Mer 16 Mai 2018 - 22:20



Tout était confus dans sa tête. Elle était certaine qu'il s'était produit quelque chose entre elle et ce sorcier durant ces quelques secondes où ses plus mauvais souvenirs avaient refait surface d'une façon qu'elle ne pouvait contrôler. Était-ce le peu d'alcool qu'elle avait bu qui lui faisait cette effet-là ? Impossible, elle avait fait bien pire et jamais il ne lui était arrivé une chose pareil. Ce qu'elle avait ressenti était quelque chose qui avait en rapport avec la magie, elle en aurait mis sa main à côté.
Malheureusement pour elle, le sorcier ne semblait pas vouloir être coopératif. Pas étonnant, vu le lieu dans lequel il passait sa sorcier. De ce côté-ci, elle n'avait pas grand chose à dire... Mais ce que le sorcier ne savait probablement pas, c'était qu'elle était très têtue et qu'elle n'aimait pas rester dans l'ignorance. S'il avait vraiment fait apparaître sa famille dans sa tête avec ce sort qu'elle avait à peine entendu, pouvait-il la faire disparaître ? C'était sans doute trop beau pour être vrai, mais elle voulait prendre le risque de savoir. Et l'on sait tous très bien que lorsqu'il s'agit de prendre des risques, Loredana Sparks est toujours en première ligne.
L'homme avait mis quelques instants avant de lui faire face. Un sourire qui n'avait rien de vraiment très sympa, décidément, ce sorcier ne voulait certainement pas que la sorcière l'apprécie. Avec une voix toujours aussi désagréable, il lui parlait comme si rien ne s'était passé, comme si la Gryffondor l'avait interpellé uniquement à cause de cette petite bousculade. Elle le voyait, toujours le même sourire aux lèvres, attrapant sa baguette magique. Elle était peut-être mal-barré, mais elle voulait essayer une dernière fois de savoir. Alors elle ignorait ce geste tout en veillant bien à avoir la sienne prête à l'emploi... juste au cas où.

- Mais je me contrefous de cette bousculade ! Je veux savoir si c'est vous qui avait... je sais pas... Fais apparaître des choses dans ma tête...

L'exprimer à haute voix n'était pas une chose facile tant elle ignorait ce qui lui arrivait. Cela paraissait confus, dénué de sens, elle espérait néanmoins qu'il comprenne et qu'il finisse pas lui avouer ou la traiter de folle, elle n'en savait rien, mais elle voulait qu'il lui dise quelque chose.
Elle tenta alors d'agir de manière mature, pour une fois. Il fallait qu'elle fasse en sorte qu'il ait confiance en elle juste le temps de lui expliquer, ensuite elle disparaîtrait.

- , je vous demande juste cela, rien de plus. Si c'est de la magie noire, je promet de ne rien dire. Moi-même je ne suis pas censée être là ce soir, je prends des risques si je vous balance. J'ai des images qui me sont venues qui je ne veux plus jamais revoir. Si vous êtes rentrés dans mon esprit, j'aimerais savoir pourquoi. Peut-être me connaissez-vous moi ou mes parents ? Vous n'entendrez plus parler de moi une fois que j'aurais ne serait-ce qu'une réponse.

Toujours la main près de sa baguette, elle le regardait tout de même d'une manière qui n'avait rien de menaçante. En réalité, elle avait presque un regard qui le suppliait de faire ou dire quelque chose. C'est comme si cet inconnu était son dernier espoir. Cela pourrait paraître bizarre, mais sa famille était allée beaucoup trop loin envers elle, envers Daemon et sa famille. Elle ne pouvait plus le supporter, c'était un poids de plus en plus lourd qu'elle portait sur ses épaules. Et qu'est-ce qui arrive lorsque le poids devient insupportable ? On finit par tomber.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: Douce nuit

Message par : Matt Austin, Ven 18 Mai 2018 - 12:36


Matt faisait face à la jeune sorcière, baguette en main, attendant qu’elle prenne ses jambes à son cou. Il essayait de donner le meilleur de lui même pour se donner l’allure d’un sorcier arrogant et méprisant. Le style de sorcier qui trainerait à cette heure dans l’Allée des Embrumes. Malheureusement, la jeune fille devant lui ne semblait pas décidée à partir. Par la barbe de Merlin ! Il venait de se fourrer dans un sacré pétrin.

« Mais je me contrefous de cette bousculade ! Je veux savoir si c’est vous qui avez… Je ne sais pas… Fais apparaître des choses dans ma tête… La jeune sorcière laisse quelques secondes de blanc tandis que l’américain avait prenait un air irrité. Je vous demande juste cela rien de plus. Si c’est de la magie noire, je promets de ne rien dire. Moi-même, je ne suis pas censée être là ce soir, je prends des risques si je vous balance. J’ai des images qui me sont venues que je ne veux plus jamais revoir. Si vous êtes rentrées dans mon esprit, j’aimerais savoir pourquoi ? Peut-être me connaissez-vous moi ou mes parents ? Vous n’entendrez plus parler de moi une fois que j’aurais ne serait-ce qu’une réponse. »

Matt resta de marbre devant le monologue de la jeune sorcière, se contenta de la fixer droit dans les yeux. Elle n’avait décidément rien à voir avec l’ordre noir. Non. Elle était surtout déboussolée, livrée à elle-même et rongée par certains de ses souvenirs. Quasiment comme lui. Sauf que l’américain avait réussit à dompter son esprit, ses souvenirs, refoulé ses pensées noirs.

L’ancien Auror fit disparaître sa baguette et laissa échappa grognement de dépit. Il aurait fait un pitoyable mage noir, incapable de passer outres sa compensation. L’américain s’était pourtant juré de consacrer chaque minutes à pourchasser les Mangemorts et voilà qu’il allait faire la causette avec une sorcière, surement élève à Poudlard. Mais elle lui rappelait ce qu’il avait été après sa défaite face aux masqués. A passer des journées entières, seul, à laisser les souvenirs du combat le submerger et doucement l’entrainer vers les tréfonds de son âme.

« La léglimancie. C’est le nom de la magie noire que j’ai utilisé pour fouiller ton esprit, avoir accès à tes souvenirs. Matt laissa quelques secondes s’écouler avant de reprendre. Je ne sais pas qui tu es. Je ne connais pas ta famille. C’est même la première fois que je te croise. Mais une jeune sorcière qui traîne à ces heures là dans l’Allée des Embrumes, c’est de plus suspects et je recherche justement des informations sur des personnes qui ont un petit fan club de jeune sorcier. »

L’américain jeta des petits coups d’œil autour d’eux, vérifiant que personne ne les espionnait. C’était un des passe-temps favoris de certains sorciers qui trainaient des l’Allée des Embrumes et Matt voulait se faire discret. La dernière chose qui souhaitait, c’était de voir des Mangemorts débouler ici alors que la jeune sorcière était la et risquait de se trouver mêlée à tout ça.

« Tu as ta réponse maintenant alors plus rien ne te retiens ici non ? Tu devrais partir avant de t’attirer de réels problèmes. »

Matt contentait en rester là avec la jeune femme mais maintenant qu’il savait qu’elle n’avait rien à voir avec les masqués, sa curiosité était piquée. Que faisait-elle ici alors ? Que recherchait-elle ? Le sorcier soupira avant de faire suivre à la jeune femme de le suivre. Marché côté à côté en parlant s’emblerait moins suspect que de rester figés au milieu de la ruelle.

« Que cherches tu à cette heure ? Un moyen pour refouler certains souvenirs n’est ce pas ? Si c’est le cas, je connais peut être une personne qui pourrait t’aider. »

Matt avait commencé à marcher dans l’Allée des Embrumes tout en réfléchissant à ce qu’il venait de dire. La seule personne qu’il connaissait et qui pouvait aider la jeune sorcière, c’était lui même. Lui enseigner les bases de l’Occlumancie pourrait l’aider à calmer son esprit et à organiser ses pensées. Pour finir par mettre au plus profond de son âme les souvenirs qu’elle ne voulait plus voir.
Revenir en haut Aller en bas
Loredana Sparks
avatar
Modération GGryffondor
Modération G
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Douce nuit

Message par : Loredana Sparks, Aujourd'hui à 16:52



Le mot « abandonner » ne faisait pas vraiment parti de son vocabulaire. Non, Loredana aimait obtenir des réponses à ses questions. Cela faisait des mois qu'elle essayait d'effacer ses parents de sa mémoire et depuis les récents événements, elle voulait que cela se fasse beaucoup plus rapidement. Elle ne voulait certainement pas qu'un sorcier croisait au hasard dans une rue lui fasse apparaître des souvenirs douloureux, peu importe la manière dont il s'y prenait.
L'inconnu semblait avoir compris qu'elle n'était pas prête à lâcher l'affaire. Aussi, tout en la fixant du regard, il rangea sa baguette ce qui détendit la jeune femme qui était tout de même soulagée de na pas être tombée sur un mage noir qui n'aurait aucun mal à la torturer juste pour le plaisir.

Après quelques instants, il ouvrit enfin la bouche et lui donna les explications qu'elle attendait. Elle avait déjà entendu le mot « Légilimencie », mais n'avait jamais vraiment su à quoi cela servait. Elle ne s'y était jamais intéressée, elle savait simplement qu'il s'agissait d'une magie difficile à maîtriser. Malgré tout, ce sorcier semblait plutôt bien le manier et s'était amusé à pénétrer dans l'esprit de la Gryffondor. Il se justifia en expliquant que sa présence ici n'était simplement pas normale, mais qu'il ne la connaissait pas, ce qui la rassura tout de même un petit peu.

- Je ne fais pas partie de ce genre de fan club, non, mais je comprends davantage votre démarche, même si je ne peux pas dire que ce soit des plus agréable...

Évidemment que des choses la retenait ici désormais. Elle comprenait le fait qu'il ne veuille pas d'une adolescente de dix-sept ans dans les pattes, alors qu'il cherchait lui aussi quelque chose de précis, des informations sur elle ne savait quoi. Néanmoins, elle venait trouver ce qu'elle cherchait et le sorcier semblait finalement l'avoir compris avant même qu'elle ne lui explique sa démarche. Il connaissait alors quelqu'un qui pourrait l'aider à refouler, oublier tous les souvenirs en ce qui concernait ses parents.

- Oui ! Répondit-elle instantanément, presque de façon désespérée. Oui, c'est exactement ce que je recherche ! Qui est cette personne et où puis-je la trouver ? J'ai préféré agir tard le soir pour éviter d'être vu par... des personnes que je pourrais connaître.

Elle pensait évidemment à Daemon qui travaillait chez Barjow et Beurk, c'était la raison pour laquelle elle avait préféré venir à cette heure.
Elle avait finalement eu de la chance ce soir. Elle ne pouvait pas savoir s'il disait la vérité ou s'il avait l'idée de la torturer ou autre. Après tout, elle ne le connaissait pas. Toutefois, elle n'avait simplement rien à perdre alors elle acceptait de prendre ce risque. Inutile de cacher que Loredana était le genre de personne à foncer tête baissée d'une manière toujours courageuse, quoique parfois un peu inconsciente du danger.
Comment cette personne allait-elle faire pour l'aider à refouler ses mauvais souvenirs ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Douce nuit

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Douce nuit


Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.