AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir
Page 2 sur 3
Salle Valentina Boccini
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle

Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ariana Hastings, Sam 23 Juin 2018 - 20:11


Autorisation d'Elly pour poster
LA d'Elly accordé pour l'accueil
LA d'Ariana accordé sur tout le RP


Il lui avait fallu un peu moins de deux mois pour reprendre ses esprits et reconsidérer l'Occlumancie. Deux mois et beaucoup trop de cauchemars. Deux mois et la peur au ventre presque tous les jours. Elle avait besoin de protéger Esmée. Mais elle avait aussi besoin de garder les apparences, se montrer forte, froide, une statue de glace, incassable.

Alors elle était retournée au Heurtoir, nerveuse, les mains moites, l'estomac noué. L'idée qu'un inconnu allait lire son esprit et déterrer ses plus sombres secrets était toujours aussi effrayante, mais elle se devait de le faire. Pour Esmée. Heureusement, le hasard faisant bien les choses, cette fois-ci elle fût accueillie par une vieille connaissance. Ariana n'avait pas vu Elly depuis son départ pour la Chine, et sa présence fût comme une bouffée d'air frais. Pas d'inconnu. Seulement une personne qu'elle admirait et respectait à une époque, quelqu'un avec qui il serait plus facile d'ouvrir la boîte de Pandore.

Ariana laissa échapper un petit sourire timide. Tout irait bien.


« Bonjour Elly. »
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Elly Wildsmith, Lun 25 Juin 2018 - 0:02


Dans l’établissement, flotte une odeur d’absence. De celle qu’on remarque beaucoup trop vite. Le boss est parti, il est parti vers d’autres contrées – peut-être plus verdoyantes ? Non pas que tu ne sois pas satisfaite, en partant, Benbow t’as laissé les clés de sa boutique – ta boutique désormais. Ça t’en file un sacré frisson le long de la colonne vertébrale. Y’a tellement de doute dans tes pas, tellement d’angoisse dans ton discours. T’es pas certaine d’être à la hauteur. T’as repris les choses avec le sourire, un peu comme si de rien n’était. Comme si Ian pouvait surgir, là, subitement, pour observer un entraînement, ta manière de t’occuper des clients – ou de leur extorquer de l’argent.

Tu souris à cette idée et ça te redonne un peu d’énergie. Il n’est pas temps de se reposer, loin de là. D’ailleurs, une silhouette que tu connais bien entre. Et tu l’accueilles, un peu comme une vieille amie. « Bonjour Ariana », un sourire qui passe rapidement sur ton visage alors que tu saisis la feuille d’entraînement – histoire de t’assurer les raisons de sa venue « Alors, tu viens pour une initiation à l’occlumancie, c’est bien ça ? ». Tu ne lui laisses pas le temps de répondre, tu enchaînes « Sache, pour commencer, que pour mieux t’apprendre à fermer ton esprit, je vais me servir de mes talents de légilimens, je vais donc tenter de voir tes souvenirs ». Fallait être honnête avec les clients, encore plus lorsqu’il s’agissait de quelqu’un que tu avais connu, sous d’autres bannières, dans d’autres lieux.

Quelques pas dans la salle aux allures de bibliothèque et tu lui indiques, en bloc « Tu sais, si tu ne veux pas que je vois certains souvenirs, il faut absolument que tu m’en présentes des plus simples, des moins … dérangeants pour toi ». Voilà, il te semblait que tu avais fait le tour dans la prévention pré-initiation. Cela allait être éprouvant, mais tu doutais bien que la jeune femme le savait – ou en tout cas, tu l’espérais.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ariana Hastings, Mer 27 Juin 2018 - 19:55


Elly lui fit une piqûre de rappel, elle allait utiliser son talent de Legilimens pour entrer dans l'esprit d'Ariana et voir ses souvenirs les plus sombres. Ariana hocha la tête. Oui, elle savait tout ça, ça ne la rendait pas moins inquiète (et son cœur battait beaucoup trop fort, elle était persuadée que l'autre jeune femme pouvait l'entendre), mais elle connaissant les petites lignes et la façon de faire les choses.

« Oui, je… Je sais. »

Elle déglutit difficilement. Elle avait signé pour ça après tout.

« Je suis prête. »

Elle l'était cette fois. Vraiment. Vraiment ? Eh… Plus ou moins. Assez pour débuter l'entraînement en tout cas.

Elle essuya ses mains moites sur le pantalon de yoga qu'elle portait. Elle ne savait pas si Elly allait commencer sans prévenir ou donner plus d'informations, alors elle essaya de se trouver rapidement un souvenir qu'elle aurait moins de problème à montrer. Et peut-être était-ce la présence d'Elly ou juste son humeur du jour, mais elle tomba immédiatement sur cette fameuse soirée d'Halloween. Pourquoi pas après tout. Le souvenir était douloureux, mais Elly en connaissait déjà les tenants et les aboutissants de l'affaire, il serait moins difficile à partager que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Elly Wildsmith, Dim 1 Juil 2018 - 20:39


La jeune femme sait déjà ce que tu lui dis, tu le vois dans ses yeux, dans son hochement de tête. Elle approuve même si elle sait qu’elle risque de ne pas apprécier. Elle semble avoir pleinement conscience de ce qu’elle s’engage et de ce que tu pourrais voir dans son esprit. Tu souris, pour la rassurer alors que tu sens dans sa phrase l’hésitation. Après quelques secondes qui défilent, elle te dit que c’est bon, qu’elle est prête. Et tu hoches la tête pour lui faire comprendre que tu as compris, suivi d’un « Très bien » qui s’extirpe tout naturellement de tes lèvres.

Tu te redresses alors sur tes jambes, tu fais face à la jeune femme. Pendant ce temps-là, tu la vois qui s’essuient les mains sur son pantalon. Tu souris, encore. Tu imagines sans mal les mains moites de stress – qui ne serait pas stressé quand on sait que quelqu’un s’apprête à pénètre votre esprit ? « Nous allons commencer ». Sourire réconfortant pour elle, les prochaines minutes ne seraient sans doute pas des plus évidentes.

Tes yeux figés sur les siens, échange de regards dont vous connaissez la facilité. Et d’un murmure « Legilimens » pour accéder à son esprit, à ses pensées. A son souvenir qu’elle fait le choix de te montrer. Et l’espace d’un instant, la brume de son esprit semble résister. Comme si elle ne voulait pas que tu vois ce souvenir auquel elle pensait pourtant. La brume, auparavant opaque, te semble désormais bien plus fluide, translucide. Et le souvenir est là, intact.

Comme si Ariana se le remémorait souvent. Les inferis. L’horreur. L’enfer. Et la personne aux traits de Dey qui tente de l’étouffer. Sournois souvenir qui t’en faisait remonter quelques-uns au passage. Il n’était pas temps, pourtant, de te noyer dans tes propres mémoires. Non il fallait se concentrer sur la raison de la venue d’Ariana. Tu cesses donc l’intrusion, le contact visuel. « Bien. » La voix est blanche, tu ne veux pas qu’Ariana pense à un quelconque échec, il ne s’agissait pas de ça puisqu’il fallait s’entraîner pour résister aux intrusions. « Tu dois ériger des barrières, t’imaginer des murs physiques autour de ton esprit, de ce qu’il contient pour te permettre de ne pas céder ». Plus facile à dire qu’à faire, forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Ariana Hastings
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ariana Hastings, Lun 2 Juil 2018 - 19:33


Elle avait choisi le souvenir. Elle savait parfaitement ce qu'il contenait et avait décidé de l'offrir à Elly sur un plateau d'argent. Elle pensait que celui-ci serait plus facile, il n'était plus aussi vif qu'avant. Et pourtant. Pourtant à peine un instant après qu'Elly eut prononcé le sortilège, Ariana était de retour dans les couloirs du métro londonien, entourée de ces monstres, quelques explosions, et le mangemort qui voulait se venger… Elle porta une main à son cou, ancien réflexe. Elle sentait les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle ne devait pas pleurer. Non. Non. Et soudain, c'était fini. Elle était de retour au Heurtoir, dans une salle silencieuse avec Elly pour seule présence. Elly qui lui disait de se protéger, d'ériger des barrières.

Ariana fit glisser ses mains de son cou à son visage, couvrant ses yeux, l'envie de pleurer toujours plus forte, et elle plia les genoux, s'asseyant au sol en douceur. C'était un souvenir. Un simple souvenir. L'effet du sortilège était horrible, atroce, bien trop puissant. Elle prit un moment pour respirer, retenir ses larmes et se préparer à la nouvelle attaque. Inspire. Expire. Un. Deux. Trois. Inspire. Expire. Un. Deux. Trois. Tout va bien. Elle n'était pas en danger. Elly ne lui voulait aucun mal. Elle avait choisi de venir ici de son plein gré. Inspire. Expire. Un. Deux. Trois.

Elle laissa tomber ses mains et se releva doucement.


« Je vais essayer. »

Sa voix était rauque, à peine plus haute qu'un murmure. Imaginer des murs physiques autour de son esprit. Okay. Elle ferma les yeux un instant. Elle voyait un mur de briques rouges, comme ceux de sa maison d'enfance à Manchester. D'ailleurs, elle essaya cette fois de se concentrer sur un souvenir heureux, elle ne pouvait pas endurer l'autre. Un mur de briques rouges autour de sa famille, partageant sourires et bonne humeur autour d'un bon repas. Elle allait essayer ça. Elle ouvrit les yeux.

« Okay. »
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Elly Wildsmith, Ven 13 Juil 2018 - 17:57


Le souvenir était douloureux pour la jeune femme, tu le sentais, tu le savais, pour en avoir maintes fois parler avec elle, bien entendu, mais également – et surtout – pour l’avoir vécu avec ses yeux, pour la voir, la, les mains à son visage. Les yeux embrumés de larmes prêtes à tomber. Tu ne dis rien, absolument rien. Tu la laissais juste reprendre son souffle, reprendre une respiration régulière. Il ne fallait pas la brusquer, sinon vous n’arriveriez à rien. Il fallait qu’elle soit à fond sur cette idée, à fond sur ce principe d’ériger un mur entre ses pensées et ton intrusion.

Elle laisse tomber ses mains et finalement, se relève. Tu ne te rapproche pas d’elle, tu la laisse évoluer et aller à son rythme. Comme elle le sent, comme elle en a envie, elle ne doit pas être braquée, elle doit être au summum de sa concentration. Tu constates, d’ailleurs, qu’elle se concentre, qu’elle essaye de maintenir un mur autour du souvenir qu’elle a choisi. Et tu te demandes s’il s’agissait toujours du même ou si elle avait changé son fusil d’épaule.

Finalement, elle lâche un « Okay », que tu comprends comme un « On y va » alors tu ne traînes pas – attendre serait éventuellement synonyme de faire baisser sa concentration, l’intensité de cette dernière. Alors, à nouveau, tu figes tes yeux dans les siens et tu formules, baguette sur sa tempe « Legilimens ». A nouveau une plongée dans l’esprit de la jeune femme. Et une brume, toujours opaque, toujours … comment dire ? Empêchant de regarder, de voir ce qu’il y avait à voir. Une percée plus lointaine, plus profonde, pour abattre ce brouillard, et trouver le souvenir qu’elle t’offrait.

Ne pas aller plus loin, ne pas percer au-delà de ce qu’elle voulait que tu vois – il ne fallait pas voir toute la vie des clients, non, il fallait juste leur fournir les clés qui permettent de s’affranchir, qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires. Et là, tu le vois, le mur en brique rouge. Rouge sanglant d’ailleurs, mais mur trop poreux. Une tentative qui se solde par un échec, et une deuxième tentative, qui te permet sans mal d’accèder au souvenir ainsi exposé.

Tu t’extirpes des pensées de la jeune femme – toi aussi, tu souffles un peu – pratiquer la légilimancie fatigue l’organisme, et tu sentais dans tes muscles crispés la fatigue qui commençait à s’installer, doucement, insidieusement. « C’était … mieux, tu as du le ressentir toi aussi ». Les assauts sur l’esprit ne laissait pas indemne, aussi tu t’absentas un court instant, le temps de ramener dans la salle deux bouteilles d’eau. Une pour Ariana et l’autre pour toi, dans laquelle tu bus une longue gorgée, avant de dire « J’ai vu ton mur de brique rouge, mais il était friable. Tu dois apprendre à le renforcer, à repousser les intrusions que tu sens dans ton esprit. L’occlumancie permet cela, à terme, tu pourras même trafiquer tes souvenirs pour en crée des faux, des moins dangereux pour toi ».
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ashton Parker, Mer 8 Aoû 2018 - 22:22


PV Azaël - Autorisation de sa part pour poster ici

Peu de temps avant son absence imprévue, Ashton avait entendu parler de l'ouverture d'un nouvel établissement à Londres qui se distinguait de ce que l'on pouvait trouver avant. On lui avait décrit comme une sorte d'endroit où l'on pouvait s’entraîner aux duels entre sorciers, ce qui était plutôt intriguant puisque la dernière fois que le sang-mêlé avait fait ce genre de chose c'était quand il était à Poudlard. Bon, depuis il n'avait pas manqué de déclencher des duels complètement illégaux pour régler ses différents avec d'autres sorciers mais mis à part chez les Mangemorts il n'avait jamais réellement fait d'entraînement dans un endroit fait pour.

Cela dit, l'ex-Gryffondor avait tout de même terminé en finale de la première coupe de duel lors de sa dernière année à Poudlard, cela prouvait qu'il avait un certain potentiel combinant capacités magiques, originalité et légère fourberie. Après s'être renseigné sur les différents types d'abonnements du Heurtoir, Parker s'était finalement décidé à prendre un abonnement pour six mois. Les prix n'étaient pas si chers que ça et il ne manquait pas vraiment de gallions dans son compte à Gringott's donc il ne prenait pas un grand risque.

Après avoir marché quelques minutes dans les rues de Londres, Ashton arriva devant les portes de l'établissement, et il devait bien admettre que l'extérieur ne payait pas de mine. Mais c'était le cas de la plupart des endroits du monde magique lorsqu'ils étaient dissimulés aux yeux des moldus. Une fois rentré, le Métamorphomage se retrouva dans un espace bien plus grand que le dehors laissait penser, là encore un classique chez les sorciers. Il vadrouilla un peu dans la pièce en lisant les noms sur les murs, s'arrêtant sur "Valentina Boccini". Elle était vraiment par tout celle-là, dis donc !
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Azaël Peverell, Jeu 9 Aoû 2018 - 11:15


Ashton


Au début, ton boulot au Heurtoir te faisait un peu flipper. Tu te disais que t'avais pas franchement le niveau pour enseigner le duel aux gens. Mais depuis maintenant plus d'un an que tu y travailles, t'as pris tes marques. T'en as profité pour t'entraîner toi-même, parfois même au-delà des limites du raisonnable. T'en démords pas, tu veux devenir plus fort. Toujours plus fort. Tu veux pouvoir surpasser tout le monde pour ne plus craindre personne. Depuis ton retour après tes trois mois éloignés de tout, tu t'imposes un rythme d'entraînement quotidien. T'as perdu du poids en te retirant de la civilisation, et t'as l'intention de le récupérer davantage sous forme de muscle que sous forme de graisse.

Tu te pointes chaque jour au Heurtoir après ton footing et t'octroies une bonne douche sur ton lieu de travail avant d'enfin t'y mettre. Cheveux encore trempés, mais heureusement bel et bien habillé, tu te pointes à l'accueil. Un type est déjà là. Aucun stagiaire en vue, et Elly est déjà occupée. Autant dire que c'est à toi de t'y coller. Sa tête ne te dit strictement rien. Tu attrapes la liste des abonnés avant de venir lui faire face.

- Bonjour, bienvenue au Heurtoir. Vous avez déjà un abonnement ? Si oui, il me faut votre nom.

Le petit speech habituel. Faudrait que tu songes à récupérer un de ces enregistreurs vocaux moldus, tu te fatiguerais vachement moins. Le type a l'air un peu plus âgé que toi, mais comme ça, il ne paie pas de mine. Pourtant, t'as bien appris que ni l'âge, ni la tronche d'un adversaire ne joue réellement sur ses capacités en duel. Seule l'expérience et l'entraînement comptent. Et peut être que ce type a eu les deux. Tout comme il peut être aussi doué qu'un né-moldu de onze ans baguette en main.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ashton Parker, Sam 11 Aoû 2018 - 12:29


Peu de temps après l'arrivée d'Ashton dans la salle d'entrée du Heurtoir, quelqu'un pointa lui aussi son nez, mais il s'agissait apparemment d'un des employés. Le sang-mêlé ne le connaissait pas du tout, ou en totu cas s'ils s'étaient déjà croisé cela n'avait pas marqué sa mémoire. Le type avait les cheveux légèrement mouillés comme si il venait de prendre une douche, et paraissait plus jeune que lui de quelques années.

- Bonjour, bienvenue au Heurtoir. Vous avez déjà un abonnement ? Si oui, il me faut votre nom.

- Bonjour, Ashton Parker, j'ai un abonnement six mois normalement, répondit-il.

Il s'agissait peut-être du Azaël qui avait répondu à sa lettre, validant son abonnement. Difficile de savoir, c'était le côté moins positif de la communication par hibou contrairement aux communications moldues. Mais comme le gars ne s'était pas vraiment présenté tout ce que pouvait faire Ashton c'était tirer des conclusions rapides. En attendant que son interlocuteur vérifie qu'il y avait bien quelqu'un à son nom qui possédait un abonnement ici, le Métamorphomage baladait son regard sur le reste de la pièce, sans rien y trouver de particulièrement intéressant. Les salles d'entraînement étaient sans doute mieux mais le sorcier verrait cela dans quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Azaël Peverell, Sam 11 Aoû 2018 - 20:54


Ashton


Tu hoches légèrement la tête lorsque ton interlocuteur te donne son nom. Effectivement, il a souscrit un abonnement pour six moins il y a peu de temps, tu te souviens t'être occupé de sa demande. Tu farfouilles un moment parmi les papiers de l'accueil pour y inscrire la première présence du jeune homme, indiquant par la même que tu t'occupes de son évaluation dont le résultat déciderait dans quelle catégorie de niveau il se situerait. Tu lui adresses alors un léger sourire, toujours très professionnel, mais tu laisses tomber le vouvoiement. Parce que t'as un peu la flemme.

- Parfait. Je suis Azaël Peverell. Je m'occuperai de ta première séance pour évaluer ton niveau afin d'ensuite pouvoir te proposer des entraînements adaptés. Suis-moi.

Tu ouvres une porte pour descendre les marches menant au sous-sol de l'établissement. Tu préfères avoir un grand espace dégagé pour cette première rencontre, afin de pallier à toute éventualité. D'un coup de baguette, l'endroit sombre s'éclaire, plusieurs torches s'allumant à ton passage pour donner un aspect dansant aux ombres sur les murs. Tu te tournes une nouvelle fois vers Parker.

- Pour aujourd'hui, on va se contenter de ça. Je préfère éviter les décors de nos salles pour les évaluations, ça peut vite mal tourner.

Surtout avec ceux qui ne maîtrisent pas l'art de la magie en général. Faut dire qu'il y a de sacrés boulets. T'espères vivement que ce type n'en fait pas parti, parce que t'as vraiment envie de disputer un duel digne de ce nom. Une fois au centre de la pièce, tu lui fais signe de te faire face.

- Je te propose un duel, avec les règles basiques : salut, respect de l'adversaire, et possibilité d'abandonner à tout moment. Au-delà de ça, tu peux te lâcher, le but est de montrer ce que tu vaux. Est- ce que ça te convient ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ashton Parker, Dim 19 Aoû 2018 - 20:19


L'individu se présenta comme étant Azaël Peverell et lui annonça qu'il allait s'occuper de lu pour une première séance d'évaluation. Etant donné qu'il avait un abonnement ils auraient l'occasion de faire d'autres séances par la suite en fonction de ce que l'entraîneur déciderait après l'avoir vu en action. Les deux sorciers descendirent quelques marches et arrivèrent au sous-sol du Heurtoir dans une grande salle dont les torches s'allumèrent suite à un petit geste de baguette.

L'endroit était très sobre et contenait uniquement le stricte minimum mais Azaël lui expliqua que c'était pour éviter les incidents de première séance, ce qui était en soit assez compréhensible quand on y réfléchissait. Cela pouvait finir par coûter cher si la déco brûlait tous les quatre matins. Il y avait bien des gens qui venaient au Chaudron Baveur alors qu'ils ne savaient pas boire d'alcool du coup Ashton imaginait qu'il devait bien y avoir des imbéciles qui débarquait dans cet établissement sans maîtriser correctement leurs sorts.

- Je te propose un duel, avec les règles basiques : salut, respect de l'adversaire, et possibilité d'abandonner à tout moment. Au-delà de ça, tu peux te lâcher, le but est de montrer ce que tu vaux. Est- ce que ça te convient ?

Cela semblait plutôt correct à Parker, c'était le format classique auquel il était habitué lorsqu'il était plus jeune. Il lui semblait que c'était déjà ces règles-là qui avaient été appliquées quand il avait participé à la Coupe d'Angleterre de Duels notamment. Ça lui allait plutôt bien parce que cela fixait des règles globales mais durant le duel en lui même on pouvait faire preuve des coups de péripatéticienne qu'on voulait.

- Ça me va ! répondit-il. On commence ?

Sur ces mots il attrapa sa baguette dans sa poche avant de se placer bien en face de son adversaire afin d'être en position de le saluer.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Azaël Peverell, Ven 24 Aoû 2018 - 12:17


Autorisation des Admins pour les lancers de dés.
Ashton

Parker accepte les règles du duel. Un sourire se dessine sur tes lèvres. T'as vraiment hâte que ce duel commence pour pouvoir te lâcher un peu sans risquer de te retrouver à Azkaban. Rien que pour ça, t'es content de bosser ici. Tu peux lancer des sorts sur les gens tranquillement sans qu'on vienne te prendre la tête. Tu hoches la tête, Moloch en main. Tu la sens vibrer légèrement d'excitation. Exactement comme toi.

- On commence.

Après un salut respectueux et élémentaire, tu recules de quelques pas pour observer la posture de combat de Parker. Tu tiens Moloch fermement, et t'es bien décidé à attaquer le premier afin de lui laisser moins de chance de riposte. Cependant, tu préfères tout de même jouer la prudence. Un petit #Protego Condicionalis sur toi même, afin d'être sûr que sa première attaque ne puisse pas t'atteindre et te voilà fin prêt à lui faire sa fête. Cependant, t'es quand même censé être celui qui évalue ses compétences et ses capacités. Et si jamais il est absolument très mauvais, commencer trop fort risquerait simplement de le mettre hors jeu tout de suite. Sait-on jamais, son assurance n'est peut être que du bluff. Tu n'y crois pas trop, mais t'as pas envie de passer trois plombes à expliquer à Elly à quel point t'étais persuadé qu'il savait se battre sans même l'avoir vu en action.

Alors tu commences tranquillement avec un #Electrocorpus modéré.


1. Réussite critique : Modéré, modéré... Il se l'est plutôt pris à pleine puissance oui... Oups.

2&3. Réussite : Le sortilège touche Parker, mais si la décharge doit être désagréable, ce n'est rien de bien méchant.

4&5. Echec : Il a bougé, pas vrai ? C'est pour ça que tu l'as raté. Oui oui, tu sais parfaitement viser sinon.

6. Echec critique : Moloch est cool comme baguette hein. Mais les trucs modérés, c'est pas son truc. Elle, elle aime quand ça fait mal. Et là, c'est toi qui te prend une décharge de plein fouet. Histoire de te remettre les idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Maître de jeu, Ven 24 Aoû 2018 - 12:17


Le membre 'Azaël Peverell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Ashton Parker, Lun 27 Aoû 2018 - 21:10


L'entraîneur acquiesça, indiquant que le combat allait commencer d'un instant à l'autre. Les deux adverses se saluèrent avant de reculer légèrement, toujours en se faisant face. La baguette bien en main, Ashton la leva, prêt à la pointer en direction d'Azaël. Le duel démarra alors et les deux hommes partirent sur des stratégies diamétralement opposées. Alors que l'autre commençait par un sortilège de protection, au même moment le sang-mêlé lança un Fitilla qui parti évidemment s'écraser contre le Protego de son adversaire. Il n'avait pas été suffisamment rapide.

En parlant de rapidité, avant que lui ait le temps de lancer un autre sort, Peverell avait déjà lancé sa première attaque. L'Electrocorpus le frappa de plein fouet et sa main se crispa sur sa baguette. Le gars n'y était pas allé de main morte, pour une première offensive contre quelqu'un qu'il n'avait encore jamais combattu. Ashton ne savait pas s'il y avait des restriction au niveau des sorts que l'on pouvait utiliser dans cet établissement, même s'il pouvait imaginer que la magie noire n'était pas forcément la bienvenue, mais l'entraîneur n'avait pas précisé pour le reste.

Ne comptant pas se reprendre une autre attaque de sitôt, dès l'instant où il eut repris ses esprits Parker lança un Protego Condicionalis suivit d'un Hostium Halitus.

4. Il y est allé un peu fort avec son Hostium Halitus, Azaël se le prend en pleine tronche. [Réussite critique]

1-3. Le sort atteint son adversaire mais il reste bien maîtrisé. [Réussite]

2-5. Encore étourdi par le choc qu'il vient de se prendre, Ashton vise à côté et l'onde de choc ne fait que frôler Azaël. [Échec]

6. Bah... elle marche plus sa baguette ? Ashton baisse la tête et la tapotte dans l'espoir qu'elle marche mieux et le sort se déclenche soudain. Pour la précision c'est zéro et en plus il se ramasse par terre en perdant l'équilibre. [Échec critique]
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Maître de jeu, Lun 27 Aoû 2018 - 21:10


Le membre 'Ashton Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Azaël Peverell, Jeu 30 Aoû 2018 - 19:48


Tu ne peux que te féliciter d'avoir commencé par te protéger. Au moins, t'as pris l'avantage du duel. Suffit de voir l'Electrocorpus qu'il se prend le Parker, t'y es pas allé de main morte. Un regard en coin à Moloch dans ta main. Cette baguette est vraiment faite pour le duel et l'attaque, il n'y a aucun doute. Tu la sens vibrer d'excitation dans le creux de ta main, et sa volonté de destruction est si puissante que tu la ressens au plus profond de toi. Obnubilé par cet étrange phénomène, tu constates que Parker s'est remis du choc un peu trop tard. Le voilà qui contre-attaque de façon virulente.

Une onde de choc te percute en plein estomac et semble se répandre dans tout ton corps dans une douleur sourde et latente. Tu as juste eu le temps de te recroqueviller un peu pour atténuer le tout. Malgré cela, une violente quinte de toux te prend et tu craches un filet de sang au sol. Il ne t'a pas loupé, t'espères que les dommages internes ne soient pas trop graves. Mais étant donné que tu tiens toujours debout et que la douleur est supportable, tu pars du principe que oui. Quelques petites lésions sans importance à tout casser, c'est ce qu'il faut se dire.

Quelques pas sur le côté, tu décides de faire face à ton adversaire en donnant tout ce que t'as. Il sait visiblement se débrouiller, pas besoin de te retenir. Moloch peut s'estimer heureuse. Un #Confundo passe tes lèvres, mais s'écrase sur une protection. Tu aurais pu t'en douter. Cependant, tu ne t'arrêtes pas là. Tu enchaînes directement avec un #Exteo Stattiga, ayant pour unique but de distraire ton adversaire. Les trois flèches fusent droit dans sa direction, pourtant, leur trajectoire est visiblement travaillée pour qu'il soit contraint de bouger pour les éviter. Alors tu décides de sortir le grand jeu. Baguette pointée vers le sol non loin de ton adversaire, tu informules un #Abyssum Appa.

1. Réussite critique : Décidément, la destruction, c'est du tout cuit avec Moloch. La crevasse qui s'ouvre dans le sol est des plus impressionnantes, et tu souhaites bonne chance à Parker pour s'en sortir. Par contre tu te demandes vaguement comment tu vas faire pour remettre le sous-sol en état par la suite...

2&3. Echec : Certes, le sol s'ouvre. Mais pas franchement comme tu l'as imaginé. Parce que là, là fissure, à part piéger une fourmi elle risque de ne pas faire grand chose.

4&5. Réussite : Le sort fonctionne bien, la crevasse est suffisante pour embêter Parker sans pour autant le coincer totalement.

6. Echec critique : Moloch s'est emballée, la fissure a dégénéré, le sort est revenu vers toi, une crevasse se forme sans que tu puisses l'éviter et emprisonne ta jambe droite dedans. Oups.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Salle Valentina Boccini

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 3

 Salle Valentina Boccini

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres :: Le Heurtoir-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.