AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 13 sur 15
Au Comptoir
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard

Re: Au Comptoir

Message par : Azaël Peverell, Jeu 16 Aoû - 14:04


Alva

La journée a été longue et épuisante. Mais c'est de la bonne fatigue. Pas comme avant. Tu commences à mieux dormir la nuit. Tu fais moins de cauchemars, moins d'insomnies. C'est comme si, finalement, tout commençait à rentrer dans l'ordre. Comme si la vie avait enfin décidé de te sourire et de te foutre un peu la paix. T'avais juste besoin d'assez de motivation pour te lancer dedans. T'as enfin trouver le moyen d'avancer, et ça te permet de souffler. T'as même décidé de passer tes ASPIC un de ces jours. En candidat libre. Tu sais que t'en es totalement capable. Que tu peux même t'en tirer brillamment pour peur que tu t'en donnes les moyens. Une fois de plus, seule la motivation te manquait.

Après un bref retour chez toi pour prendre une douche et enfiler des vêtements propres. Jean, t-shirt blanc, et ta veste habituelle. Toujours dans une simplicité efficace. Et tu prends le chemin de la Tête de Sanglier. Les Trois Balais sont fermés en ce moment. Peut être à cause de la soudaine disparition de Leo. Faudrait que tu demandes à ta soeur étoilée si elle sait quelque chose un de ces jours. Ou même au Felagünd, puisqu'il semblait si proche de Leo. C'est donc la porte de l'autre bar de Pré-au-Lard que tu pousses pour boire un coup tranquillement après le travail. Pas d'alcool, tu gardes ça pour les grandes occasions maintenant. T'as bien compris qu'il ne servait à rien de te priver totalement, ça ne fait qu'augmenter la sensation de manque.

Assis au comptoir, t'attends tranquillement qu'on vienne prendre ta commande pour te servir, les yeux dans le vague, un peu perdu dans tes pensées. Un genre de mini-méditation. A croire que t'y as pris goût, au fait de pouvoir te retrouver tranquillement avec toi-même autour d'un verre. Ce sentiment de paix intérieure qui se montre de temps en temps te plaît énormément. Bien plus que la culpabilité et le remords habituels. Cependant, ton moment de calme prend brutalement fin. Une jeune fille s'est installée à côté de toi, et semble penser que c'est une bonne idée de t'adresser la parole.

Tu retiens un soupir tandis que ton regard se pose sur elle, la toisant un instant. Elle paraît jeune, malgré sa tenue de presque femme. Et ses quelques mots ne méritent même pas une réponse de ta part. Tu regardes à nouveau devant toi, dans une indifférence totale. Elle peut bien s'asseoir où elle veut, ce n'est pas toi qui va l'en empêcher. En revanche, si elle pensait avoir trouvé quelqu'un pour lui faire la conversation et avec s'épancher de tous ses petits problèmes d'adolescente mal dans sa peau, elle s'est clairement plantée. Tu sens son regard sur toi. Mais tu l'ignores totalement. T'as remarqué ça dernièrement. Que les filles te regardent. Et si ça flatte ton ego et qu'il peut t'arriver d'en jouer pour les manipuler, ça te laisse de marbre. Aucune d'elles n'arrive à la cheville d'Alice.

Mais voilà que ton envahissante voisine de comptoir reprend la parole. Cette fois, c'en est trop pour toi. Tu poses les yeux sur elle d'un air mélangeant moquerie et mépris. Et tu réponds d'un ton froid.

- Moi ça allait jusqu'à présent. Mais je suis en train de me dire que ça risque de ne pas durer très longtemps...

Si elle t'agace réellement, t'as hâte de voir ce qu'elle a dans le ventre. Un peu de répondant qui pourra te distraire un peu ? Ou des mots aussi plats que ses talons sont hauts... Juste pour voir si elle mérite réellement plus de quelques secondes de ton attention.
Revenir en haut Aller en bas
Alva K. Melnikova
Alva K. Melnikova
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Au Comptoir

Message par : Alva K. Melnikova, Ven 17 Aoû - 22:52


J'avais bien compris que mon voisin de bar ne désirait pas ma compagnie plus que ça, voir aucune compagnie du tout. Il avait tellement soufflé, m'avait tant ignoré, que c'était flagrant... L'évidence même. C'en était presque vexant ! Mais enfin, une réaction ! La réaction tant attendue. Et quelle réaction ! Je sentais mes lèvres s'étirer, aussitôt, bien malgré moi, en un petit sourire en coin.

Moi ça allait jusqu'à présent. Mais je suis en train de me dire que ça risque de ne pas durer très longtemps...

Sa réponse me laissa sans voix, tout d'abord... Mais pas parce qu'elle me vexait, ni ne m'énervait ! Oh ça non, parce qu'elle me faitsait jubiler, me procurait un plaisir indescriptible. Monsieur avait du caractère, et j'aimais – beaucoup – ça. Plongeant mes yeux dans les siens, un regard franc et surement pétillant de malice, je lui adressais un grand sourire. Un de ses grands sourires amusés, plein d'assurance, limite arrogant. Un de ses sourires que ma mère haïssait tant, encore que je me demandais bien ce qu'elle appréciait chez moi...

Monsieur est-il joueur ?

La tête reposant dans ma main, légèrement inclinée, mon coude appuyé sur le bar de manière très décontractée, je le regardais, le détaillais, analysant chacun de ses traits, de ses réactions, guettant le moindre signe qui pourrait trahir ses pensées intérieures. Mes yeux bleus lui transmettaient surement toute cette fascination qu'il exerçait sur moi car oui, j'étais fascinée. Il me fascinait terriblement, sur l'instant, presque autant que je semblais l'exaspérer, ou le déranger. J'avais plutôt bien saisi la note de mépris dans son ton froid, parce que c'était un ton que j'adoptais fréquemment. Du moins en Russie, où j'avais bien des personnes sur qui déverser tout mon mépris.

Je sais me montrer d'agréable compagnie, Monsieur mauvaise langue. Je suis certaine que je pourrais rendre meilleure votre soirée...

Il y eut un instant de flotement, je crois... Ou du moins c'est ainsi que je le perçus. Il ne dura pas longtemps, guère qu'une petite seconde, à peine, tout juste le temps que je puisse réagir à mes paroles. Et que j'explose de rire par la suite, à m'en tenir les cotes.

Et ! Je disais ça sans arrière pensée ! Même si... Mais non, je refuse. Jamais le premier soir, voyons.

Mes rires se calmèrent après encore quelques secondes. J'avais vu quelques regards se tourner vers moi, mais j'étais habituée... Que ça soit à ceux là, ou à d'autres. Un regard, quel qu'il soit, restait un simple regard. Je ne faisais même pas, même plus ! attention à eux. J'essuyais une larme de rire au coin de mes yeux, rejetait une mèche de cheveux rouge qui était venue sur mon visage et me chatouillait la joue, et reprenais mon analyse de son visage.

Une langue de vipère ne peut que difficilement faire taire un Serpentard... Mais ça peut faire bien d'autres choses très agréables, soufflais-je après un temps, songeuse. Pardonnez-moi, je m'égare !

Avouez quand même que mauvaise langue - langue de vipère - Serpentard... C'était plutôt bien trouvé, non ? Bon, ok, elle était nulle ! Mais pour ma défense, j'avais eu un moment d'égarement... Bah oui, je ne mentais pas complètement ! Quelque part sur le visage de cet inconnu. Plus sérieuse que jamais, donc, du moins aussi sérieuse que je pouvais l'être, sachant que c'était quelque chose que je ne connaissais que très mal, je posais mes deux mains à plat sur le comptoir, me dandinait légèrement sur mon siège pour trouver une assise plus confortable, et abordais ce sujet délicat qui me brûlait les lèvres... Un sujet de conversation comme un autre, en soit.

Est-ce que vous repoussez tout le monde comme ça, ou bien ce n'est qu'envers les indésirables comme moi ? De quoi avez-vous besoin de vous protéger, pour ainsi tenir les autres écartés ?

J'avais sentis ma voix s'assombrir un peu, et mon visage se fermer, limite se crisper, à mesure que je parlais. Ben oui, comme je l'avais dis, je connaissais ce ton presque mieux que personne... Alors je savais aussi dans quels buts on l'utilisait, bien souvent, et ça avait fait remonter quelques souvenirs désagréables. Mais bon ! "Bien souvent", ça ne voulait pas dire "tout le temps", il y avait des exceptions à la règle ; froids par nature, froids par plaisir... De quel genre était-il, lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
Harmony Lin
Responsable AdminHarryPotter2005
Responsable Admin
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Re: Au Comptoir

Message par : Harmony Lin, Sam 18 Aoû - 11:59


Service pour Alva et Azaël

Aujourd'hui, je suis au comptoir du bar. Ça m'aide à penser autre chose de servir des verres, même si j'avoue avoir du mal à faire semblant d'aller bien. Mais il faut sourire alors je souris. Comme un automatisme. Quiconque me connais un minimum pourrait voir que ça ne va pas vraiment. Pour le reste du monde, je suis une serveuse qui fait bien son travail et avec le sourire. Mais à l'intérieur, je suis en train de sombrer. Tout mon bonheur, mon optimiste et ma joie de vivre ont été enfermés dans une cage dorée dont je n'ai pas la clé.

Un client, ou plutôt une cliente arrive enfin. Je lui fais un sourire accompagné d'un Bienvenue à la Tête de Sanglier ! tandis qu'elle s'avance vers le comptoir. Elle s'y assoit et commande directement. Une vodka. Mon cerveau ne réfléchit pas. Elle n'a peut être pas l'âge mais en ce moment, je vais trop mal pour regarder ça. J'étais perdue dans un tourbillon de pensées plus noires les unes que les autres il y a à peine quelques secondes alors là, je n'ai pas la force de chipoter.

Je lui sers donc son verre et tandis que je m'affaire, je la vois se rapprocher d'un autre client du coin de l’œil. J'attends un peu pour ne pas la couper, récupère l'argent qu'elle a mit sur le comptoir, l'encaisse, puis me rapproche de ma cliente quand je sens que je ne la dérangerai pas.

- Et voilà !

Je me tourne ensuite vers le garçon à qui elle parle et fais un sourire avant de lui proposer de prendre un verre à son tour. Normal, vu qu'il n'a rien pris encore.

- Je peux vous servir quelque chose ?

Un dernier sourire avant de prendre sa commande s'il en a une et de me reculer pour le laisser réfléchir s'il ne sait pas encore quoi prendre. Les mauvaises ondes ne sont pas loin mais pour l'instant, je travaille. Alors elles daignent me laisser un peu tranquille. Mais dès que j'arrêterai, elles reviendront. Ça m'arrache un petit frisson que moi seule sens. Vivement des jours meilleurs...

Commande:
 
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: Au Comptoir

Message par : Azaël Peverell, Ven 24 Aoû - 10:57


Alva & Harmo

La jeune femme à tes côtés ne semble pas comprendre qu'il est parfois préférable de tenir sa langue afin d'éviter de se ridiculiser pleinement, d'autant plus en public. Si ton regard s'est à nouveau posé sur elle lorsqu'elle t'a demandé si tu étais joueur, tu n'as pas estimé nécessaire de lui répondre. Ton visage exprimant une indifférence et un mépris non feints aurait dû lui suffire. Mais la voilà qui part à éclater de rire après avoir affirmer pouvoir égayer ta soirée. Sa dernière réflexion concernant une hypothétique coucherie te fait lever les yeux au ciel.

Décidément, cette gamine n'a pas sa langue dans sa poche. Tu réprimes un frisson de dégoût rien qu'à l'idée qu'elle puisse ne serait-ce que te frôler. Et te voilà à te demander combien de fois tu pourrais lui claquer la tronche sur le comptoir avant de te faire jarter du bar. C'est qu'avec un peu de chance, une ou deux fois suffiraient à lui faire perdre conscience, et donc à interrompre ce flot ininterrompu de paroles plus ridicules les unes que les autres. Drôle de façon de draguer. Ton esprit vagabonde vers Alice, et un sourire fugace étire tes lèvres. A peine une demie-seconde. Elle n'a rien à voir avec cette pimbêche. Et, assis à ce comptoir avec pour toute compagnie une gamine arrogante des plus déplaisantes, tu te rends une nouvelle fois compte qu'Alice est vraiment exceptionnelle.

Tu n'écoutes même plus ce que ta voisine de comptoir raconte. Langue de vipère, Serpentard, tu ne sais même pas si elle essaie de faire de l'humour ou si c'est une nouvelle fois pour essayer de se rendre plus intéressante qu'elle ne l'est. Et la voilà qui pense pouvoir commencer à jouer la psy. Tu pousses un profond soupir désespéré. T'aurais dû t'en douter de ça. Y'a toujours des gens persuadés de connaître parfaitement leur interlocuteur. Sauf que tu lui as simplement lâcher une phrase, donc tu vois mal comment elle pourrait être légitime dans ce rôle. Heureusement, la serveuse lui amène son verre, te permettant de souffler quelques secondes sans une voix insupportable qui babille à tes côtés.

Tu réfléchis à ce que tu pourrais prendre. T'as pas envie de vraiment picoler. Juste de prendre un verre tranquillement. Alors tu décides de faire confiance aux basiques. Il y a certaines choses immuables, et le goût frôlant la perfection de la plus célèbre des boissons sorcières en fait partie.

- Une Bièraubeurre s'il te plaît.

Elle te dit vaguement un truc. Elle devait être à Poudlard en même temps que toi. Elle y est même sûrement encore. Flemme de la vouvoyer. Tu te décides enfin à répondre à ton envahissante voisine.

- Uniquement envers les indésirables. C'est pour me protéger de l'ennui et de l'agacement qu'ils me procurent. Tu peux garder tes avances pour toi, je n'ai aucunement l'intention d'y céder, et ça t'évitera de te ridiculiser davantage.

Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Au Comptoir

Message par : Elhiya Ellis, Mer 29 Aoû - 11:37



Pv alexeï

Un bâillement à s’en décrocher la mâchoire, un poids chaud sur le ventre, et les pas de Jasper qui résonnaient désagréablement dans ta tête, tu te demandais bien ce qu’un elfe de maison qui était dispensé de toute tache pouvait bien trouver à faire pour courir ainsi. Ah… si… quand d’un bond sur la poitrine Muffin te sautait dessus, tu réalisais – en maugréant- que l’elfe devait jouer avec le félin et t’avais la désagréable impression d’habiter dans une crèche. Prochaine fois tu ne t’endormirais sur ton canapé, leçon à retenir. D’ailleurs, généralement les siestes ça ne durait pas jusqu’à la nuit noir complète et l’apparition des étoiles. De toute évidence, tu rattrapais tes nuits perdues sans vraiment le choisir.

D’humeur bougonne, tu virais les poils de poils qui te prenais pour un panier –te demandant pourquoi t’avais ces sal*peries de paniers dans ton appartement- et cherchais à avaler un truc sans conviction avant de prendre l’air. Une pomme, car… flemme de faire à manger, et besoin de t’aérer un peu.

Les habitudes étudiantes avaient la vie dures, machinalement t’avais transplané en toute discrétion à Pré-au-lard au lieu de rester sur les rues Londonienne. A moins que tu n’arrivais toujours pas à te déambuler sur les pavés de la capitale nocturne sachant que tu ne pouvais plus les croiser Elles. Le refus catégorique d’y penser, tu t’étais faufilée jusqu’au seul bar encore ouvert du coin. Le chiffre d’affaire devait être florissant au moins, une bonne technique pour la boutique ces disparitions de masse. Tu devrais peut-être y penser pour Waddi, éliminer toute concurrence discrètement, mais à part en les faisant exploser, tu ne voyais pas vraiment comment faire. Voilà une pensée manquant cruellement de demi-mesure, à ce rythme tu allais finir par vouloir jouer bêtement avec ta baguette, alors autant camoufler ça dans un verre, voire deux, ou même trois ou quatre… Enfin… a moins de trouver une meilleure idée…

Flemme de pousser la réflexion, t’avais poussé la porte de la TS et te rendais au comptoir en apercevant Alexeï le sourcil rehaussé par l’agréable surprise de le voir là. Ayant une préférence pour les 3 balais, tu n’avais jamais vraiment vu qui aidait Azénor ici. Petit sourire en coin, tu t’installais sur un tabouret coude sur le comptoir, attendant que le blond ait le temps de s’occuper de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Comptoir

Message par : Alexeï Dragoslav, Ven 7 Sep - 22:57


Elly

Drôle de manière d'agir ... Tu restes stoïque le temps d'un instant, hésitant si tu devais rire ou non. Il semblerait que l'ancienne Auror ait fait l'impasse sur ses années ministérielles et qu'elle souhaitait aller de l'avant. Tu respectes son choix, bien évidemment, et si elle décide de faire comme si vous vous connaissiez à peine, le jeu allait pouvoir commencer maintenant que deux joueurs étaient prêts.

-  Oh eh bien ... Je travaille ici depuis quelques temps, c'est un boulot plutôt sympathique et ayant baigné dans le domaine, ce n'est pas trop compliqué pour moi ...

Tu hésitais ensuite sur la tournure de la phrase que tu allais prononcer.

-  Et vous ? J'ai appris que vous ne travailliez plus au ministère, votre remplaçant n'a pas été de tout repos avec moi d'ailleurs ...

Pointe d'amertume glissée dans la voix, après tout, c'est ton rêve qui a été brisé le jour où tu avais reçu cette lettre.


____________________________________________________________

Elhiya

Flot insatiable de clients, tu peinais à suivre la cadence et avais bien besoin d'une pause. T'allais en prendre une au moment même où un visage familier rentrait dans le bar, cette blonde que tu n'arrivais pas à haïr et qu'au fond de toi, tu détestais aimer. Impossible de cacher ton sourire en la voyant se diriger au comptoir. Le temps de servir un énième client et c'est vers elle que ton intérêt se déportait.

- J'suis content de te voir là ! C'est la course ici ... Tu veux quelque chose ?

Ne jamais oublier pour qui vous bossez, le principal c'est de faire du chiffre ! N'oublions pas qu'après tout, c'est elle la patronne. Celle qui fixe les salaires, qui nous verse les primes ... Et puis faut avouer qu'avec quelqu'un comme Azénor au dessus de soi, t'as plutôt envie de t'investir pour la vie de son bar. Elle t'as donné l'opportunité de bosser pour elle, en te faisant confiance car pas présente sur les lieux, le minimum serait bien évidemment de lui rendre un bar riche.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Au Comptoir

Message par : Elhiya Ellis, Lun 10 Sep - 8:15


@ Alex

Un sourire déposé aux creux des lèvres en le venant venir à toi. Un détail que tu n’aurais jamais cru possible quand tu usais les dalles du château : en fait il te manquait un peu. Triste constat dans un sens, douce ironie récurrente à quoi tu ne trouvais rien de spécial à dire, si ce n’était un simple. « Moi aussi.. » à demi soufflé, comme un aveu perdu au coin du bar. Pas de raison de le capturer bien plus longtemps que le temps d’une commande, une consommation et des brèves de sociabilisation, alors, la moue amusée acquiesçait.

« Tu me passes un chocolat liégeois s’il te plait ? »

Retour aux boissons de prédilection de l’enfance, ca ne faisait pas de mal, et puis, boire toute seule n’avais jamais été ton fort, t’aurais du kidnapper le blond – a défaut d’un autre blond à croquer- ou attendre sa pause, bien que tu n’aurais pas laissé juste un verre passer, le poussant à continuer son service dans un état peu sobre…. Mauvaise idée, et triste option que la sucrerie.

« Une tonne de chantilly je te prie ! »

Au moins ça, il paraissait que le sucre pouvait être un certain réconfort, surement la raison pour laquelle tu en mangeais autant au château. La réflexion n’effleurait ton esprit. Pas vraiment pris le temps d'y penser avant en fait.. Pas envie non plus..

« Tu me mets un bol de qualité en prime, s’teup’ ? Et tu tapes dedans si t’as l’temps ? Ca me ferai plaisir, et en plus, y’a pas d’alcool, il risque pas d’y avoir de souci. » Leger pouffement, en lui adressant un coup d’œil malicieux. « J’attends ta pause si tu veux, ça me gêne pas, j’ai pas grand chose à faire ». Ou du moins pas envie de faire grand-chose d’autre  pour être honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Elly Wildsmith
Elly Wildsmith
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Renard de Magellan)
Legilimens


Re: Au Comptoir

Message par : Elly Wildsmith, Mer 19 Sep - 17:48


Le jeune homme qui ne lui était pas inconnu semblait vraiment la connaitre. Et vu que la narratrice d’Elly a oublié le RP qu’elle a écrit juste avant donc c’est du freestyle total pour celui-ci. Le jeune homme donc, indique qu’il travaille ici depuis quelque temps, que c’est un travail sympathique et que, en gros, il s’y plait. Jusque ici, tout va bien. Puis la question se retourne, et l’ancienne auror reste pensive un instant, avant d’entendre la suite de la conversation, qui la met un peu plus mal à l’aise.

Elle n’ignore pas qui fut son successeur au sein du Ministère, c’était un ancien collègue, un ami. Lhow  avait des faveurs que tous les aurors n’avaient pas dans le cœur de la brune. Plus encore, c’était devenu un ami important, comme un trésor dont ne saurait se lasser, l’amitié avait ce quelque chose de précieux. Alors la brune ignorait totalement de quoi parlait le jeune serveur. Elle ignorait ce que Lhow avait pu lui dire qui lui faisait grincer des dents de la sorte. Quoiqu’il en soit, là, actuellement, c’était l’ancienne auror qui grinçait des dents. Sa vie ministérielle était derrière elle, juste derrière elle. Il composait ce qu’elle était mais elle n’était plus tributaire de ce joug assassin. Alors elle se contenta de soupirer, hochant les épaules, une moue navrée sur le visage.

« Je suis navrée, mais j’ignore tout de ce qui s’est passé après mon départ ». Et au fond, avait-elle seulement envie de le savoir ? Non, clairement pas. Elle avait tourné la page du Ministère avec douleur, elle n’avait pas l’intention d’y revenir. Pas pour l’instant en tout cas, pas alors que tu soignais petit à petit les plaies crée au sein de ta fonction aurorale.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Comptoir

Message par : Alexeï Dragoslav, Mar 25 Sep - 22:23


Elly

Ressasser les démons du passé ... Tu t'efforçais pourtant de les éviter au maximum, mais ton manque de tact ne t'avais pas empêché de foncé dans le tas. Il fallait que toi aussi tu arrives à te sortir ces événements de la tête. Il avait pourtant eu lieu des mois avant et ils ne devaient plus interférer dans ton futur. Après tout, tu grandis, devenant un jeune homme ambitieux qui rêve déjà de ses nouveaux projets. Et puis, l'ancienne Auror ne souhaite pas parlé de son passé.

-  Je comprends ... Désolé d'avoir abordé ce sujet-là.

Un sourire, et tu continuais ton job. Le salaire de fin du mois ne tombais pas sans passer par la case nettoyage ou celle de servir des clients.

-  Si jamais vous avez besoin d'un autre café ou que vous voulez parler, n'hésitez pas !

Les cafés d'ailleurs devenaient ta spécialité. Rien de plus facile que de mettre une tasse sous la machine et d'appuyer sur le bouton, un vrai barista.


____________________________________________________________

Elhiya

Rush habituel, tu avais à peine eu le temps de saluer la blonde qui elle avait prit le temps de venir dans ton bar. T'avais l'impression que le monde dans lequel tu t'étais réfugié s'écroulait petit à petit. Harcelé de toutes part, les employés surmenés s'occupaient tous, du mieux qu'ils pouvaient, des clients dont ils avaient la charge.

Heureusement, tu t'occupais que du bar actuellement, et bien qu'il soit rempli, une fois servis les clients restaient tranquille un petit moment, t'offrant un répit plus que bienvenue. D'une oreille, tu entends que la belle blonde veux boire un chocolat chaud avec une tonne de chantilly. Parfait ! Elle avait même le droit à une petite surprise supplémentaire. Durant la fabrication de la boisson, t'en profitait pour saupoudrer la chantilly de fines étoiles dorées. Prémisse d'une nouvelle aventure que tu allais pouvoir raconter à Elhiya, t'étais déjà plus qu'impatient de lui parler de ton futur.

-  Ehhhhh, voilà !

Grand sourire étincelant.

-  J'ai trouvé plus simple de ramener la bombonne de chantilly plutôt qu'un bol, j'imagine que ça te dérangeras pas.

Tu avais dis ça en la posant juste à côté du chocolat liégeois.

-  J'en profite vite fait, tout le monde est servi et a l'air d'être rassasié, j'me prends une petite pause avec toi.

Joignant l'utile à l'agréable, tu reprenais la bombonne en main pour te verser allégrement de la chantilly directement dans la bouche. A bas les règles d'hygiène, dans tous les cas elle risquait de se faire vider très rapidement.

-  Alors ... - crounch, si ça croustillait, y'aurait eu des miettes partout - tu deviens quoi ?






Elhiya

Chocolat Liégeois - 2 mornilles
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Au Comptoir

Message par : Elhiya Ellis, Mer 26 Sep - 7:06


@poivronboy

Tu patientais sagement. Tu passais ton temps à ca ces derniers temps : patienter, sagement, en plus. Les pieds qui se balancaient dans le vide en haut de ta chaise de comptoir, à regarder les têtes inconnues qui entraient et sortaient. Quand une brune se pointait, tu levais le nez, te redressais, juste pour vérifier si c’était ta voleuse de Lune. Mais non, personne, à la place, c’était d’étoiles de sucre qu’Alex illuminait ta journée. Le sourire s’étirait instinctivement.

– hooooo des étoiles dorées ! Comme quand j’étais petite ! C’est trop chou, merci !

Et en prime bombonne de chantilly. Noel avant l’heure pour les papilles qui frémissaient d’impatience de faire une overdose. Les mirettes pétillantes, comme une gosse, tu répondais à son sourire lumineux par le même, ou plus grand, si cela était possible et pouffait en voyant le blond se servir directement en bouche le délice crémeux. Tu doutais franchement que ce soit toléré, surtout niveau hygiène, mais en soi, t’aurais fait pareil si tu avais eu la possibilité. Un rire tu secouer la tête d’un faux mouvement reprobateur.

– vous êtes condamné à finir cette bombonne entière Dragoslav désormais !

Sentence délicieux, tu voulais bien aider de toute façon. Mais tu commençais par ce que t’avais dans ta tasse, récupérant une bonne cuillère de sucre, scrutant les petits astres d’or avec amusement. C’était exactement la même chose que tu avais commandé avec Eurydice quand elle t’avais appris à patiner dans le Londres Moldu et qu’elle se prenait pour un chevalier héroïque et toi une faible créature que tu refusais être appelée princesse. Tendre souvenir que tu chérissais enfin, l’honorant d’un sacrifice de ta première bouchée. Un « hummmm » échapé, tu relevais le nez vers lexou et son questionnement.

–Humph pardon, s’juste trop bon, j’avais oublié… bah…. J’ai porté mon dossier d’inscription à Sainte mangouste pour suivre la formation de médicomage. J’ai trouvé un tuteur là-bas logiquement. ‘fin du coup j’ai pas mal le nez dans les bouquins en ce moment… S’pas plus mal j’crois. Et toi ? La TS vocation soudaine née de notre nuit sous les étoiles ?

Tu lui avais adressé un coup d’œil malicieux, te doutant fort que ce devait être autre chose
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Comptoir

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 26 Sep - 9:35


Elhiya

Si ton attention avait été louée par la blonde, tu n'en étais pas moins satisfait. Faire plaisir avec de toutes petites intentions devenait ton quotidien depuis que tu travaillais ici. Elle cependant avait eu le droit à sa tasse personnalisée, vestige de votre amitié - ou du moins des sentiments que vous éprouver l'un pour l'autre, si tentés qu'ils ne soient pas meurtriers - pour lui montrer qu'elle comptait néanmoins pour toi. Derrière sa façade tu savais qu'elle avait un cœur, elle te l'avais prouvé maintes fois. Notamment dans la salle sur demande quelques temps auparavant.

Prenant un air sévère quand tu t'empare du goulot de la bombonne, elle semble te réprimander. Elle avait juste réussi à te faire sourire davantage, laissant entrevoir toute la chantilly que tu n'avais pas encore avalée.

- Cool !

Évasive, elle plantait le regard dans la boisson que tu lui avais préparé avant d'en profiter enfin. Non content de ta préparation, tu attendais son approbation, l'aveu de ton talent inné. Ou du moins, que tu avais bien suivi la recette que tu connaissais par cœur à force de préparer cette boisson chocolatée.

Une fois la première cuillère engloutie, Elhiya t'indiquait avoir préparer son entrée à Sainte-Mangouste. Pas en tant que patiente bien évidemment, mais comme future élève en médicomagie. Tu lâchais un Ah de surprise enjoué, réellement content pour ta comparse. Elle avait fait ses preuves lors de cette soirée durant un cours de Benbow, quand Amy Shield, l'infirmière de Poudlard, s'était blessée. A la vue du sang, Ellis avait du te passer dessus pour finir la mission.

- C'est trop cool ! Tu sais déjà quand t'aura une réponse ?

Elle t'avait également interrogé sur ton avenir.

- La tête de sanglier va me permettre de bosser plus tard ... dans les étoiles en fait. Je vais commencer à étudier par correspondance, notamment avec notre ancien professeur d'astronomie, M. Personnage (sisi). J'sais pas trop ce qui m'attire là dedans, mais ça me hante. J'aime utiliser mon télescope, admirer les astres, en découvrir d'autres etc ... Puis, regarde, j'les aime tellement que j'en ai mis sur ta chantilly !
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Au Comptoir

Message par : Elhiya Ellis, Mer 26 Sep - 10:11



@Poivron boy

Débordement de chantilly aux coins des lèvres, débordement de rire pour toi, tu n’avais pu t’empêcher de te marrer sous le comportement enfantin du blond. En fait, quand vous ne passiez pas votre temps à vous envoyer paitre, à essayer de vous envoyer des trucs à la tête, à picoler à outrance ou à déverser des cascades d’incompréhension sur l’autre, il semblait que vous arriviez a rigoler ensemble. Première découverte intéressante depuis que tu avais quitté le château. Accessoirement, premier rayon de soleil depuis ces dernières semaines. Surprenant que cela venait de lui.

Une nouvelle cuillère de paillettes d’Etoiles en bouche, un nous « hummm » de gosse lâché à la délectation du produit, tu relevais le nez pour répondre à sa question sans pouvoir. La bouche pleine tu ne savais pas vraiment communiquer. Du coup t’écoutais ses projets d’avenir, ouvrant les yeux d’interet, laissant les prunelles pétiller comme s’il venait de t’annoncer la plus merveilleuse des nouvelles. Tu déglutissais ta sucrerie et lui adressais un sourire des plus enthousiastes, les yeux faisant des allers-retours entre ta tasse et lui.

– Moooooh ! Mais c’est super ca ! Moi qui croyais que tu lisais dans les pensées et que tu avais refait à la perfection ma boisson d’enfance préférée ! Je comprends mieux les étoiles ! C’est super comme projet en tout cas ! Par correspondance ce n’est pas trop compliqué ? T’as un télescope ? Tu pourras me montrer ce qu’on voit avec ? Y’a tellement d’étoiles qu’on ne voit pas à l’œil nues ! Tant d’immensité à découvrir… Ho et merci du coup pour le rab d’étoiles sur le chocolat, c’est juste parfait ! T’aurais pu refaire les constellations de la Vodka tiens, en souvenir à la soirée ! Tu m’décois là !

T’avais pouffé, bêtement, juste car ca faisait un moment que tu ne l’avais pas taquiné et qu’au final, même ça, ça te manquait. Tu prenais une nouvelle cuillère avec 4-5 étoiles en s, la lui tendant.

– Tu veux gouter ton œuvre ? Et pour te répondre, je pense que je saurai en septembre, mais ca devrait le faire. De toute manière, je ne me vois pas vraiment faire autre chose. Amy m’a pas mal rassurée sur le sujet, donc, ca serait vraiment bien même si les études sont longues.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Comptoir

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 26 Sep - 11:06


Elhiya

Te livrer comme ça à ton interlocutrice te faisait du bien. Tu te sentais vivre, revivre même. A chaque fois que tu parlais de tes objets à quelqu'un, les étoiles qui sortaient de ta bouche semblaient venir de tes yeux qui pétillaient eux aussi. Drôle de métaphore mais qui néanmoins exprimait correctement ton état d'esprit. D'ailleurs, Elhiya ne tardait pas à te questionner sur ce que tu venais de lui avouer.

T'ouvrait la bouche pour lui expliquer plus en détails, mais impossible. Tu venais de servir de piste d’atterrissage à une cuillère bombée d'étoiles sur leur nuage. Dieu que c'était bon le sucre, t'en raffollait encore, mais devais bien évidemment laisser la boisson à la jeune femme.

- Y'a pas à dire, j'suis un dieu.

Et bien sûr, tes chevilles enflaient.

- J'ai déjà quelques projets ouais, puis j'ai décidé de faire ça par correspondance pour déjà un peu avoir le sentiment de travailler, j'ai pas envie de rester juste chez moi à faire ça ou de retourner étudier comme à Poudlard ... j'pense que ça peut être une bonne expérience.

Tu fais une petite pause, le temps de reprendre un peu ton souffle et un peu de chantilly.

- Désolé pour le dessin, j'suis pas encore un pro, je te promets de t'en faire un autre la prochaine fois ! Puis ouais, j'ai un télescope. Un moldu pour le moment mais ça me convient, je suis pas encore un pro, mais t'inquiète que dès que j'aurais fini de construire ma première fusée, on ira sur la Lune ensemble !

Évidemment, c'est un projet que tu souhaitait vraiment réaliser ... mais était-il vraiment atteignable ?

- Puis, quand tu sera à Sainte Mangouste, y'a une spécialisation que tu aimerais explorer ?
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Au Comptoir

Message par : Elhiya Ellis, Mer 26 Sep - 12:16



@ Poivron lover

La cuillère sacrifiee au barman en passe de détrôner le Flocon pour la création des boissons non alcoolisées, t’avais pouffé devant tant de Modestie et reprenais une bouchée pour toi cette fois ci. L’oreille attentive, le sourire et le sucre aux lèvres t’écoutais en acquiesçant les dires du blond. Rester à tourner en rond à la maison était plus fatiguant que bosser seul à côté. Tu ne pouvais que valider, tes cernes en témoins des heures qui filaient trop vites dans tes lectures de médecines moldues.

Une gorgée de boisson chaude pour vérifier la teneur en cacao. La moustache qui se dessinait naturellement et que tu t’efforçais d’essuyer avec le torchon qu’Alexei avait rapporté avec lui. T’avais voulu rigoler à sa promesse aux parfums d’enfance. C’était mignon, attendrissant, te plongeant dans des souvenirs d’un temps révolu où tout été bien plus simple, où il suffisait de se dire « plus tard, quand je serais grande je serais éleveuse d’étoiles de tes nuits. T’avais souri, d’une infime douceur, qu’il te connaissait déjà pour l’avoir croisé dans la salle sur demande.

– Tu sais, les promesses, moi j’y tiens, alors, tu devras forcément m’y amener hein ! Fusée ou autre option, puis si tu te brule ou te coupe lors de la confection de ton embarcation, je pourrais venir te soigner !

T’avais penché la tête sur le coté, en bouille enfantine correspondant à merveille à ton caprice de petite fille. C’etait agréable au final, de laisser ces brides d’insouciance véritable prendre forme de temps à autre. T’avais oublié, en si peu de temps que s’en était presque effrayant. Un instant de perdition à cette remarque quand la question du blondinet caressait de nouveau ton esprit. Tu dodelinais de tête, pensive.

– Hum…. En spécialisation, je pense que je vais quand même essayer de me pencher sur les traumatismes de l’esprit. C’est vraiment vaste, je ne sais pas trop si jouer avec autant d’inconnues ne finirai pas par me frustrer. A voir… Mais en premier lieux, m’intéresse bien plus les gestions des douleurs, mais pas que physique. Le simple sortilège de soulagement ne laisse bien souvent dubitative, j’ai l’impression qu’il est incomplet… Un peu comme si tu te contentais de croire que seule la voute stellaire visible à l’œil nue existait. D’ailleurs, faudrait qu’on se la refasse la soirée, avec moins de vodka pour le coup.. ‘fin si t’as le temps

Proposition posée sur le coin du comtoir, il en faisait ce qu’il voulait, tu ne serais pas offusquée s il refusait, t’irai faire un tour de toi-même pour regarder les lucioles stellaires danser
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Au Comptoir

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 26 Sep - 12:54


Elhiya

Et tu te retrouves ici à faire des plans alors même que les études n'avaient pas encore commencées. T'avais presque le statut d'apprenti astronome et pourtant, tout était si loin. Le diplôme que tu visais, les thèses que tu lisais ou bien même encore toutes les découvertes récentes qui ne faisaient qu'appuyer ta soif de connaissance. Pas un jour ne passait sans que tu ne puisse te laisser t'évader, divaguer dans les songes qui allaient bientôt être ton quotidien, ton travail.

Tu avais été sincère avec Elhiya quand tu disais vouloir lui faire traverser la voie lactée. Si tenté que cela serait possible quand vous serez complètement des adultes responsables, la fusée serait ton objectif premier. Ça allait demander du boulot certes, voire des concessions, mais la technologie moldue étant tellement avancée et le savoir magique tellement important que rien n'était impossible.

En revanche, t'espérait quand même que si le voyage arrivait, que vous ne vous brûleriez pas. Inutile de rajouter des problèmes à un événement déjà peu susceptible de se réaliser.

- T'inquiète, j'suis un costaud.

Tu l'écoutais ensuite te parler de son futur, des spécialisations qui l'intéressaient, de ce qu'elle aspirait à devenir. Silencieusement, tu continuais d'être attentif, piquant de temps en temps une ou deux étoiles sucrées de la boisson que tu avais préparée pour cette blonde qui illuminait ton après-midi. Elle souhaitait s'investir davantage dans la guérison psychique que physique, et c'était tout à son honneur. Comme quelques minutes auparavant, c'est à cette fameuse soirée que tu pensais. L'épreuve d'Amy avait été tellement secouante pour toi que tu en avais foiré la tienne. Phobie du sang oblige, tu aurais bien apprécié un peu de remontant moral plus que physique à ce moment-là, mais aucun sortilège n'existait réellement pour ce genre de maux.

- Mmh, je vois ... C'est pas mal ! Tu veux pas juste soigner pour soigner quoi, tu veux être là pour l'après si on peux dire.

Et puis, proposition faite qu'à moitié de vous remémorer une soirée bien plus attrayante.

- T'as mal supporté la vodka ? J'suis déçu ... - tu appréciais la taquiner de la sorte - rien ne me ferait plus plaisir. Crois pas que j'vais te laisser regarder seule quelque chose qui sera bientôt ma raison de me lever le matin.
Revenir en haut Aller en bas
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Re: Au Comptoir

Message par : Elhiya Ellis, Mer 26 Sep - 13:18


La cuillère en bouche tu retenais un éclat de rire et une repartie toute trouvée à ses propos. Tellement costaud que t'avais du le voir pleurer, autant, si ce n était plus qu'Ethan. Et pourtant le serdaigle était dans la categorie de la larme facile. T'imaginais déjà Alexei venir te voir en chouinant car il s était planté un clou dans le doigt. (Meme si en fait il suffisait d enchanter le marteau pour eviter les accidents). Tu lui collerais des pansements nounours en te moquant de lui avant de lui proposer des cookies. Mignonne vision meme si d'ici a ce qu'elle prenne vie, tu n aurais sûrement plus de pansements nounours. Tu te contentais donc de pouffer, lui adressant un coup d'oeil malicieux.

Tes éventuelles envies d'apprendre plus sur le fonctionnement de la psychologie semblaient satisfaire le voleur d'étoiles en sucre. Pas que tu attendais son aval spécialement mais il etait toujours rassurant de voir ses idées suivies par quelques autres personnes. Tu dodelinais de la tête. Un "apres" t'avais jamais vu ca comme ca, mais au final c était bien trouvé. Pour toi ne soigner que la blessure physique n'avait pas de sens si on ne traitait pasle mental avec. C'était le temps passé avec Arnaud qui t'avaid convaincue que chaque guerison necessitait plus qu'une attention des plaies du corps.

Les idees filaient. Le voyage avec Fanch t'avais laissée dubitative. Tu n'etais pas bien sure de ce que t'avais decouvert et tu aurais bien voulu lui re proposer de réitérer l experience . Mais les offuscations du blond te tiraient de ta reflexion. Les mirettes grandes ouvertes, le sourire en coin figé tu ne pouvais t'empecher de rigoler

- Arrete ca! C'est tout l inverse! Elle etait justement un peu trop bonne! Mais tu tiens pas! T es qu un ptit joueur, apres tu claques des defis que t'assumes pas! Mais ramenes en quand tu veux pour un rematche!

Il te taquinais, tu le savais et tu courrais quand meme. Trop tentant apres tout.. T'avais glissé un clin d'oeil en provocation aux souvenirs de votre fin de soiree trop arrosée.

-Par contre... les etoiles le matin... bof quoi... t es sur de savoir qu elles sortent la nuit?

Moue innocente, tachant tant bien que mal de ne pas rigoler
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au Comptoir

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 13 sur 15

 Au Comptoir

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.