AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 2 sur 4
La Petite Terrasse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard

Re: La Petite Terrasse

Message par : Azaël Peverell, Ven 10 Aoû - 15:46


Benbow


Une fois ta journée au Heurtoir terminée, t'es directement rentré à la Cabane pour prendre un bain. Tes journées de boulot sont plutôt crevantes. Quand t'étais serveur, t'étais fatigué à courir de tous les côtés, mais là, t'es tout simplement vidé de toute énergie à chaque fois. T'as pourtant amplement gagné en endurance, et des sorts autrefois coûteux en énergie sont finalement devenus de simples formalités. T'es plutôt fier de toi, des résultats de ton entraînement quotidien. Tu vois aussi à quel point arrêter la drogue joue sur tes capacités physiques et intellectuelles. T'es plus endurant, plus fort, plus concentré. Peu à peu, tu laisses entrer les choses positives dans ta vie.

Le bain chaud te fait un bien fou. Tu te sens reposé, et à nouveau frais. Tu décides donc d'aller faire un tour dans les rues de Pré-Au-Lard. Peut être passer aux Trois Balais, pour voir ta soeur étoilée et le blondinet cinglé, en souvenir du bon vieux temps. Ils te manquent un peu, même le stagiaire crétin. Pourtant, tandis que tu remontes l'allée principale, une voix crie ton nom. Ou plutôt ton ancien nom. Parce que ça fait plusieurs années que personne ne t'a appelé Liderick. Tu hausses un sourcils en reconnaissant Benbow à la terrasse de la Tête de Sanglier. T'as pas franchement envie de lui taper la discute.

Pourtant, tu le rejoins à sa table en le saluant d'un sobre "Bonjour Professeur Benbow." qui relève visiblement plus de l'automatisme que d'une quelconque politesse envers un ancien enseignant. La dernière fois que tu l'as revu, c'était pour lui rendre son rejeton, et t'as laissé Arty gérer la situation. Parce que Benbow comptait avant. Il était important. Et puis, il a fini par faire sa vie de son côté sans plus se préoccuper de toi malgré une promesse. Il devait te rendre plus fort. Et il a totalement laissé tomber l'affaire. T'as juste l'impression qu'il s'est débarrassé de toi parce que tu n'étais pas à la hauteur. Et t'aimes pas du tout ça.

Alors tu lui en veux, à Benbow. De t'avoir fait miroiter quelques rêves pour finalement ne pas t'aider à les atteindre. Pourtant, t'étais prêt à faire ce qu'il voulait. T'as torturé un moldu, lui coupant le doigt, uniquement parce qu'il te l'avait ordonné. Ce même moldu t'a planté en retour. Et après quelques soins de la part du professeur et une mise en sécurité, après, plus rien. Silence radio. Dire que tu lui as sauvé la vie à cet abruti. Tu regrettes. D'avoir pu penser que t'étais aussi important pour lui que l'inverse. La désillusion t'a fait tombé de haut. A présent, tu n'attends plus rien de lui. Et t'as trouvé un moyen pour devenir plus fort sans son aide. Alors tu ne lui dois rien. Sauf peut être un peu de respect, parce qu'il en a toujours imposé.

Le type avait l'air content de sa blague. T'aimes pas son ton ironique. Les souvenirs que t'as avec lui sont loin d'être bons. La plupart sont même plus traumatisants qu'autre chose. Tu lui réponds sèchement. T'as pas envie qu'il pense avoir toujours de l'emprise sur toi. Parce que ce n'est plus le cas.

- Pas sûr d'avoir envie de me souvenir du bon vieux temps.

Tu ne cherches pas à relancer la conversation, mais tu soutiens son regard. Qu'il comprenne que s'il a un truc à dire, il le dise. Et sinon, tu te barres. Parce que c'est pas toi qui va faire le premier pas.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
Ian Benbow
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: La Petite Terrasse

Message par : Ian Benbow, Dim 12 Aoû - 11:56


Un sourire narquois calé sur les lèvres, j'attends avec impatience la réaction de l'ancien étudiant. Je suis à peu près persuadé d'avoir réussi à le piquer à vif. Faut dire que c'était pas bien compliqué. Je l'ai déjà mentionné, mais c'est un impulsif, le Peverell. C'est un peu son trait de caractère dominant, en tout cas à l'époque. Il prenait vite la mouche, et c'était un de ses pires défauts. Je me souvenais de ce tout premier duel, dans la salle sur demande. Il s'était complètement laisser contrôler par ses émotions, de quoi assurer à coup sûr une défaite cuisante. Et puis, il y avait son impulsivité dans les décisions. Il ne faisait que ce qui lui plaisait, preuve de son immaturité de l'époque. Agir sans réfléchir aux conséquences, c'était un peu le leitmotiv du petit Liderick, et de son acolyte de toujours, l'incompétent O'Toole. Ho oui, ce sujet allait revenir sur la table.

Sa réaction est positive. Il ne se laisse pas dominer par sa rancoeur, elle est palpable par contre il faut le dire, ni par l'irritation provoquée par la mention du bon vieux temps. Il se contente d'une réponse sèche et franche, par laquelle il tente de s'affirmer, je suppose. Il est concis et renfermé, chose que j'avais un peu devinée en engageant la conversation. Mon rictus disparaît, mes airs de Professeur sévère reprenant leur place habituelle.

Il avait probablement raison. Du bon temps, il n'y en avait probablement jamais eu entre nous. En tout cas de son côté, parce que pour moi, une après midi passée à torturer un moldus, c'était la définition d'un bon moment. À l'époque, en tout cas. J'en gardais un bon souvenir. Et une preuve de courage, venant de Liderick, ce dernier ayant accepté de se prendre un coup de couteau qui m'était destiné. Peut-être avais-je été un peu cruel, en l'abandonnant si peu de temps après cette aventure. Malgré tout, il se devait de comprendre. Un contrat avait été passé, et il ne l'avait pas respecté. En joignant ses forces à celle d'O'Toole, pour devenir le nouveau fléau de Poudlard, il avait rompu sa promesse de discrétion. Et comme je le lui avais spécifié, je ne pouvais me permettre d'être exposé à cause de lui.

M'enfin, pour être totalement sincère, je n'avais pas non plus été des plus insistant pour remplir ma propre part du contrat, c'est-à-dire l'enseignement d'un autre type de Magie. Au fond, je pense qu'après l'épisode du couteau, j'ai pris peur. Il n'est pas dans mes habitudes de ressentir quelque chose, il n'est pas dans mes habitudes de faire confiance aux autres, et il n'est certainement pas dans mes habitudes de montrer de l'affection à qui que ce soit. Si ce n'est ma famille, à présent. Rejeter Liderick était certainement plus facile que de le laisser entrer. Et comme tout s'était bien enchaîné, j'avais pu l'exclure de mon entourage après son renvoi de Poudlard, qui allait à l'encontre de tout ce que nous avions décidé ensemble.

Bien entendu, je ne comptais pas lui avouer tout ça. Il allait devoir s'y faire, si notre relation s'était terminée si prématurément, c'était entièrement de sa faute.

- Je sens de la rancoeur.. dis-je d'une voix aussi ferme que la sienne. Pas besoin d'être legilimens pour le voir. J'hausse les sourcils. S'il y a quelque chose que tu souhaites me dire, c'est le moment.

J'ai bien envie d'ajouter "petit" à la fin de la phrase, mais je décide de le garder pour moi. La provocation aurait été inutile, il était temps pour nous de discuter en tant qu'adulte. Après tout, il l'était tout autant que moi maintenant. J'avais envie de l'écouter, quand bien même je savais déjà ce qu'il me dirait, plus ou moins.

- Après, nous parlerons de ton petit copain.

Il comprendra. À l'époque déjà, je n'approuvais pas ce rapprochement entre les deux élèves, jugeant le Poufsouffle comme un boulet empêchant Liderick d'évoluer comme il le faudrait. O'Toole était - et reste - une source de distraction pour le Serpentard. Il ne semblait pas l'avoir compris, vu que c'était avec lui qu'il m'avait ramener mon fils il y a quelques jours de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: La Petite Terrasse

Message par : Azaël Peverell, Mar 14 Aoû - 12:25


Benbow

C'est bizarre. Quand Benbow affiche son sourire, t'as juste envie de lui défoncer la tronche pour le faire disparaître. Mais dès qu'il reprend un air plus sérieux, tu serais plutôt du genre à lui obéir sans discuter. Mais tu sais pertinemment que c'est volontaire de sa part. Il t'a en quelque sorte conditionné pour lui obéir. Et il l'a fait pour te laisser tomber par la suite. C'est pour ça que tu n'arrives pas à digérer le fait qu'il t'ait abandonné du jour au lendemain. Tu pensais vraiment être un peu plus important que ça pour lui. Alors qu'il s'est contenté de te manipuler. Et lorsque tu t'en es rendu compte, tu t'en es voulu autant qu'à lui.

Alors oui, effectivement, il y a de la rancoeur. A quoi s'attendait-il ? Tu n'allais tout de même pas lui serrer chaleureusement la main en faisant comme si vous étiez les meilleurs amis du monde et que t'étais super heureux de le revoir. Parce que ce n'est pas le cas. Tu te contentes d'un vague haussement d'épaules pour lui répondre. Il t'agace à faire celui qui sait tout mieux que tout le monde. T'as l'impression qu'il se comporte avec toi comme si rien n'avait changé. Comme s'il était persuadé de te tenir encore dans le creux de sa main. Et les mots qui suivent n'améliorent en rien ton humeur.

Tu commences à en avoir ras le bol que la moitié des gens sous entendent que tu sors avec Arty. Il lui manque clairement plusieurs attributs féminins pour être à ton goût. Tu le vois davantage comme un petit frère capricieux qu'il faut absolument protéger du monde extérieur. Tu pousses un soupir sans quitter Benbow des yeux.

- Effectivement, il y a de la rancoeur. Et Arty n'est pas mon petit copain.

Tu lâches tout ça d'un ton parfaitement égal, quoi que toujours sec. T'as déjà envie de te barrer, de le laisser en plan, pour lui prouver que, si t'as envie, tu peux le laisser tout seul toi aussi. Mais tu sais pertinemment que ça ne mènerait à rien. Et vous n'avez jamais eu l'occasion de discuter réellement après l'histoire du moldu. Alors c'est peut être le bon moment.

- Vous deviez m'aider, vous ne l'avez pas fait, et vous n'avez même pas eu la décence de me prévenir.

T'as pas respecté ta propre part du marché, donc tu ne peux pas vraimnt lui en vouloir de ne pas respecter la sienne. Mais il aurait pu te le dire en face. Il aurait pu venir te voir, pour dire qu'il laissait tomber parce que t'es incapable de tenir ta parole concernant ta supposée discrétion. Il aurait pu agir en adulte, ce dont tu avais besoin. Et il ne l'a pas fait. Ton regard se fait un peu plus dur tandis qu'un sourire moqueur prend place sur ton visage.

- Finalement, je n'ai pas eu besoin de vous. Mais vous m'avez fait perdre mon temps.

T'as pas pu t'en empêcher. De lui balancer comme ça à la tronche. Parce qu'il devait t'apprendre à être plus fort, et tu l'as fait de ton côté. Il pouvait te manipuler à l'époque parce qu'il avait cette emprise sur toi. Il pouvait te menacer de te retirer son aide à tout moment. Mais aujourd'hui, il n'a plus rien. Et tu peux enfin te tenir face à lui d'égal à égal, sans lui devoir quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gabriel Michaels
Gabriel Michaels
Poufsouffle (DC)
Poufsouffle (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Petite Terrasse

Message par : Gabriel Michaels, Jeu 16 Aoû - 8:28



A little bit of Sweetness


Suite de ici
Pv Rikka + 1 du staff
LA Accordé tout le rp
Avec le LA de Rikka

Emplacement validé ! Heureusement car j’étais assis et j’avais déjà repéré ce que je voulais sur la carte. Le nez sur la description, je le relevais avec enthousiasme en acquiessant rapidement. « Ho oui et plein de liégeois même ! Enfin si tu veux autre chose, prends aussi hein ! Je vais pas brimer le clone de wonderwoman ! Sans toi je me serais fait bouffer je suis sur ! » Certain même. Par contre à savoir si cette jeune femme savait de quoi parlait c’était un détail auquel je n’avais pas encore pensé, au pire elle me posera la question, je n’étais plus à ca prêt maintenant qu’elle me faisait passer un interrogatoire pire que ma tutrice. Un léger rire m’échappa et je reposais la carte devant moi.

« Bah j’suis chez Poufsouffle, mais j’ai pas trop compris cette histoire de maison en fait. Tout ce que je sais c’est que j’ai une doublure de cape jaune poussin et une cravate jaune et noir. C’est pas mal comme couleur ! très lumineux quand même ! J’suis en 5ème année ! Bientôt la fin quoi ! T’as quel âge toi ? Vu que tu soignes t’es plus au Château hein ? »

Logique. A moins qu’elle ne soit l’infirmière, je n’avais jamais été voir qui s’occupait de cette section de l’école. Mais elle ferait une bonne infirmière pour moi, elle me paraissait douce et attentive. Tout ce qu’il fallait pour faire des bisous magiques sur les bobos.

« Tu fais quoi du coup ? Quoi que les grands peuvent sortir quand ils veulent en fait… Et puis non, je sors pas souvent la nuit.. J’ai pas vu l’heure en fait, c’est tout, maintenant va falloir que je trouve comment rentrer discrètement. »

Une moue peinée sur les lèvres, je me demandais en même temps si je n’allais pas etre obligé d’escalader la grille pour rentrer. Si Killian me voyait faire le mur pour retourner en classe et non en fuir, il se moquerait forcément. Je chassais le souvenir d’un mouvement de tête vif et callait ma tête dans ma main relevé, coude posé sur la table.

« J’vais encore me faire engueuler si ca se trouve. Et puis escalader avec ma cheville c’est pas trop possible… ‘Fin s’pas grave non plus. Tu faisais quoi dans la foret du coup ? Tu m’as pas dit ? »

Les mirettes pétillantes s’attendaient à une histoire de super hero, genre elle faisait le tour toutes les nuits à la recherche de chevilles à soigner, l’episkey prèt à être jetté.
Revenir en haut Aller en bas
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La Petite Terrasse

Message par : Rikka M. Bennett, Jeu 16 Aoû - 19:32


A little bit of sweetness
~ #3 BIS Gabriel Michaels ~


La perspective de boire un chocolat chaud en compagnie d'un jeune adolescent laissait la blonde perplexe. Perplexe dans le sens où c'était le premier contact avec un garçon depuis bien longtemps, en dehors de sa formation en Australie. Rikka voulait voir en cela un grand pas en avant, même si un élève de quinze ans n'était pas comparable avec un aîné de quatre ans de plus. Quelques années, ça faisait quand même une sacrée différence. Mais la jeune femme ne voulait pas penser à tout ça, préférant savourer ce moment avec ce sot qui s'était retrouvé face à une petite armée de bébés Acromentules. Ça lui changeait un peu les idées et puis peut-être qu'elle pouvait lui donner des conseils, elle qui était sortie de Poudlard depuis quelques temps déjà.

― Tu sais, les petites bêtes ne mangent pas les grandes à ce qu'il paraît ! dit-elle en riant en pensant à sa propre peur des araignées, si petites qu'elles furent.

Vieil adage que tout le monde connaissait et qui était bien souvent véridique. Hélas, il existait de cas où ce n'était pas vraiment ça. Par exemple, un bébé Acromentule était plus petit qu'un humain mais il pouvait tout à fait manger les imprudents. Rikka frissonna en imaginant ce qu'aurait été Gaby si elle était arrivée quelques minutes plus tard. Peut-être aurait-il été blessé gravement, encore vivant et soignable, peut-être mort... dans d'atroces souffrances... La blonde stoppa net la vision d'horreur qui la frappait. Ce n'était pas le moment de s'attarder sur le hasard qui, soit dit en passant, avait bien fait les choses.

― Bah j’suis chez Poufsouffle, mais j’ai pas trop compris cette histoire de maison en fait. Tout ce que je sais c’est que j’ai une doublure de cape jaune poussin et une cravate jaune et noir. C’est pas mal comme couleur ! Très lumineux quand même ! répondit le jeune élève. J’suis en 5ème année ! Bientôt la fin quoi ! T’as quel âge toi ? Vu que tu soignes t’es plus au Château hein ? Tu fais quoi du coup ? Quoi que les grands peuvent sortir quand ils veulent en fait… Et puis non, je sors pas souvent la nuit.. J’ai pas vu l’heure en fait, c’est tout, maintenant va falloir que je trouve comment rentrer discrètement. fit-il avec une moue pensive.

En entendant Gaby évoquer Poufsouffle, la jeune femme se revoyait en première année lors de la Cérémonie de Répartition. C'était dix ans auparavant mais ça lui semblait si proche en même temps. Toute jeune adolescente innocente et naïve, elle se demandait dans quelle Maison le Choixpeau l'enverrait. Elle n'avait pas forcément de préjugés sur les quatre Maisons mais ne se voyait pas forcément dans l'une ou l'autre. Rikka avait penché pour Serdaigle ou Poufsouffle, comme Gaby aujourd'hui, mais elle avait été envoyée à Gryffondor. Le Choixpeau avait dû déceler en elle les qualités qui caractérisaient les lions de Poudlard. Ce n'était que bien plus tard qu'elle les avait vues à son tour.

― Eh bien moi, j'ai 22 ans, répondit-elle en haussant les épaules. Je suis sortie de Poudlard voilà déjà un peu plus de quatre ans ! J'étais à Gryffondor, mais je ne me voyais pas là-bas au début. Après, chaque Maison se vaut. Mais j'avoue que le jaune poussin peut être difficile à associer au teint ! plaisanta-t-elle. Même si ce n'était pas faux non plus. Le jaune n'allait pas à tout le monde. A Gaby, ça devait bien aller, pensa-t-elle. Pour le moment, je ne fais rien. Je suis rentrée d'Australie il n'y a pas longtemps alors j'essaye de me poser un peu.

L'aménagement de son petit chalet allait bon train. Rikka était vraiment heureuse de pouvoir vivre seule dans cette jolie maisonnette. Ça lui changeait de tout ce qu'elle avait connu jusqu'à présent : la maison de ses grands-parents remplie de souvenirs, bons comme très mauvais, Poudlard et ses années d'étudiante riches dans plein de domaines, et le petit appartement qu'elle partageait avec sa colocataire indienne. A présent, la jeune femme était presque seule au monde à Dawlish. Ça lui faisait bizarre, peut-être, mais c'était une nouvelle bulle pour elle. Avec ses compagnons animaliers et son Elfe de Maison, elle se sentait bien.

― J’vais encore me faire engueuler si ca se trouve. Et puis escalader avec ma cheville c’est pas trop possible… ‘Fin s’pas grave non plus. Tu faisais quoi dans la foret du coup ? Tu m’as pas dit ? demanda Gaby avec de grands yeux, comme s'il s'attendait à une révélation divine.

Que faisait-elle dans les parages, déjà ? Sa mémoire lui jouait des tours.

― Je ne sais pas si je peux t'aider pour rentrer au château mais si jamais, on trouvera bien. Je me promenais à Pré-au-Lard, ça faisait longtemps que je n'étais pas venue. Puis j'ai eu envie de revoir la Forêt Interdite, sans trop aller loin mais je t'ai entendu crier alors j'ai accouru, raconta-t-elle simplement. Le hasard. Pendant ma scolarité, je devais être en 4e, je suis allée dans la Forêt juste pour voir. C'est la seule fois, excepté ce soir, où j'y ai mis les pieds !

Jouant avec le menu, la blondinette cherchait du regard un serveur ou une serveuse dans le coin pour les servir. Après tout, ils étaient ici pour leur chocolat-chantilly et maintenant qu'elle était installée, elle s'en léchait les babines.

― Cinquième année, tu as dit ? reprit la blonde. Oooh, mais c'est bientôt les BUSE ! Tu es prêt ? Tu as déjà visé les matières pour plus tard ?

C'était en cinquième année en effet que le choix des matières pour les deux années suivantes se faisait. A ce stade, on devait plus ou moins savoir ce que l'on souhaitait faire après Poudlard. Bien entendu, ce n'était pas inscrit dans la pierre pour tout le monde. Rikka, elle, voulait être Médicomage et avait donc très rapidement choisi ses matières. D'ailleurs, elle avait obtenu de très bonnes notes à ses BUSE, du moins dans les matières visées. Elle n'était pas la meilleure de tous mais elle avait quand même eu des félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Re: La Petite Terrasse

Message par : Ulysse Daiklan, Mar 21 Aoû - 15:17




Gabriel
Rikka

Encore rien commandé ?
Cliquez ici pour voir la carte



Métro. Boulot. Dodo.

Ah m*rde y’a pas de métro ici. Bon bah Balais, boulot, dodo. Oui mais je transplane en fait, du coup ça ne marche pas. Bref, tout ça pour dire, encore une soirée à la TS, à faire le service pour certaines personnes recommandables. D’autres moins. Mais c’est un boulot ! Je fais mon job, je gagnes quelques gallions et j’apprends le travail pour le plus grand bonheur de mes parents. En plus je travaille qu’avec des gens que j’aime bien donc que du bonus. Enfin, s’il pouvait y avoir Lhiya et Jade ce serait encore mieux mais bon, on ne peut pas tout avoir !

Tee-shirt blanc, jean noir, baskets. Classique, simple. Je finis de laver quelques verres, avant d’aller faire un tour des clients qui attendent leur commande. Quelques pas, pour atteindre la terrasse, puis je perçois un jeune couple assis. Enfin couple. C’est vrai qu’ils iraient bien ensemble, mais heu, comment dire. Disons que vu leur écart d’age, le cadeau idéal pour l’anniversaire de la femme semble être un exemplaire complet du code pénal.

Allons bon. Je dois encore me faire des idées. Après tout, ils peuvent simplement être venu boire un verre et puis c’est tout. Surtout que le plus jeune doit encore être à Poudlard. Soupire. Je dois faire quoi, le renvoyer dans son dortoir ? Techniquement c’est ce que je suis supposée faire en tant que préfet. Mais bon, ici, je suis serveur. Je m’approche d’eux, cheveux en bataille et sourire coller sur le visage.

- Bonsoir, avez-vous fait votre choix ?

Meh. S’ils me répondent non ça me fera un aller-retour en plus. Flemme. Je regarde tour à tour la jeune femme et le jeune homme, attendant une réponse. J’espère qu’Azénor me dira rien d’avoir laissé tranquille Justin Beiber. Fin, je pense pas que ce soit elle qui dise non à quelques gallions en plus.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Benbow
Ian Benbow
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: La Petite Terrasse

Message par : Ian Benbow, Jeu 23 Aoû - 14:43


Bien que contrôlé, l'agacement de Liderick est palpable. Je ne sais pas trop si la cause réside dans la rancœur dont j'ai parlé ou dans ma mention d'O'Toole. Je penche pour la seconde option. Depuis longtemps, il est apparu clair que le Serpentard s'était donné comme mission de protéger le jaune et noir. À Poudlard, le duo avait fait grand bruit à l'époque, semant la zizanie dans quasiment tout les cours donnés au château, l'une des rares exceptions étant le cours de DCFM, ou celui de métamorphose donné par le collègue Lival. Nul doute que la rencontre des deux étudiants avaient été un tournant de leur vie. Qui sait ce que serait devenu Liderick, sans le boulet. Il se serait certainement concentré beaucoup plus sur sa Magie, au lieu d'agir comme un enfant en se contentant d'enchaîner les bêtises soufflées par l'imbécile.

Sans surprise, les réponses du jeune homme sont sèches et expéditives, sa dernière phrase est même emprunte de défi. Le ton de sa voix qui me donne l'impression que Liderick pense s'en être bien sorti sans moi. Sa réflexion m'arrache un léger sourire, que je ne retiens pas, sachant pertinemment qu'il ne sera pas apprécié par le Serpentard. Il est mignon, en vérité. Certes, il s'en est peut-être bien sorti sans mon apport, mais il est très loin d'avoir ne serait-ce qu'effleurer son potentiel maximum. Il le gâche. En jouant les gamins capricieux. Petit à petit mon sourire disparaît. À mon tour de répondre. Et d'essayer de le piquer un peu, aussi.

- Parce que là, maintenant, tu te considères comme un sorcier puissant ? Tu penses être à la hauteur de ce que j'avais imaginé pour toi ? Je laisse échapper un rictus, me faisant un plaisir d'adopter ce ton moqueur. S'il te plaît, Azaël, ne joue pas à ça. Tu sais très bien que tu ne profites pas pleinement de ton potentiel. Tu es un sorcier convenable tout au plus, alors que tu pourrais être..

D'un geste du doigts, je pointe vers le ciel, pour lui faire comprendre qu'il pourrait viser le haut du panier. La puissance ce n'est pas quelque chose que l'on obtient du jour au lendemain, c'est un travail de tout les jours, c'est de l'entraînement. Ce n'est pas en jouant à l'enfant, en s'amusant à brûler des maisons ou en passant ces journées avec des abrutis que l'on devient un grand sorcier. Un jour, Liderick se réveillera en réalisant à quel point sa vie aura été un gâchis. Il n'aura rien réaliser, n'aura rien appris. Il se sera contenter d'agir comme le bouffon du roi, son roi étant O'Toole.

- L'Azaël que j'ai connu ne se contenterait pas de ça.. Il y a du mépris dans le "ça", que j'espère avoir réussi à transmettre au jeune homme. Tu as appris à être animagus ? La belle affaire, même ce pouvoir tu n'arrives pas à l'utiliser comme un adulte, tu en fais usage pour distraire l'autre b..

Je retiens l'insulte, en levant la paume de ma main en guise d'excuse, sachant pertinemment qu'insulter O'Toole mettrait probablement un terme à notre discutions. Il faut dire que c'est un sujet sensible pour le Serpentard, comme je l'ai déjà précisé il se considère comme le protecteur d'O'Toole.

Plus la discutions allait de l'avant, plus je la prenais au sérieux, me remémorant pourquoi j'avais décidé d'apporter mon aide au petit frère d'Alhena. Emporté par le sujet, j'en avais même oublier de l'appeler par son nom de famille, lui montrant un tant soit peu de respect en l'appelant par son prénom.

- Il est encore temps de changer ton fusil d'épaule. De devenir un homme, enfin. Tout en parlant, je bouge légèrement les mains, pour ajouter du poids à mes paroles. Il est temps de se réveiller. Fini de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Quatrième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Petite Terrasse

Message par : Azénor P. Benbow, Jeu 23 Aoû - 15:32


Ian et Azaël


Ce qui est encore mieux que de diriger la plus grande école de magie de Grande Bretagne? Diriger la plus grande école de magie de Grande Bretagne et un aussi un bar. Duh. Tout sourire, je m'en vais sac à l'épaule, tenue de sorcière troquée pour un truc plus sexy-chic en direction de mon auberge préférée; celle qui m'appartient. Un bel investissement que la Tête de Sanglier. Disons que la bâtisse a perdu de son lugubre et, bien que l'on connaisse des hauts et des bas, il y a des habitués qui pour rien au monde, échangeait leur bierraubeurre pour une autre. Vrai qu'elle est bien bonne, la notre. M'enfin.
Les talons qui claquent déjà sur les pavés de Pré-au-Lard, je vois enfin le bâtiment se dessiner sous mes yeux plissés. Le temps est bon, le ciel est bleu, c'est pas si souvent que ça, y'en a qui en profitent pour se poser tranquillement sur la petite terrasse.
Wait.

Mon sourire s'efface un peu alors que je remarque très clairement que Azaël et Ian sont assis à la même table. Je fronce les sourcils. The fuck? J'arrive enfin à leur hauteur, et dépose un bisou sur la joue de Ian. Hey, euh depuis quand vous êtes... potes? Puis, alors que je commence à pousser la porte d'entrée pour aller déposer mes affaires à l'intérieur, je m'arrête, bloque la porte d'un pied et lance à la cantonade: J'vous apporte quoi les garçons?

Une petite moue reste perceptible sur mon visage. Mais qu'est-ce-que les deux gars font ensemble? Bien qu'avec Azaël, notre relation n'a pas toujours été de tout repos, voilà que d'un commun accord, tout cela s'est tassé. M'enfin, affaire à suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


Re: La Petite Terrasse

Message par : Azaël Peverell, Ven 24 Aoû - 13:01


Benbow & Azénor

T'aimes pas trop le sourire de Benbow, mais tu ne laisses rien paraître. Tu te contentes de le fixer, l'air toujours aussi fermé, en attendant ses réponses. Ou plutôt ses excuses. Mais pas la peine de rêver, tu sais très bien que ces dernières ne viendront jamais. Benbow n'est pas homme à s'excuser. Tu sens la colère monter en toi de plus en plus, au fur et à mesure que ses propos te parviennent. T'as envie de lui éclater la tronche par terre, de lui péter le nez et de regarder son sang gicler sur le pavé. Mais tu prends sur toi. Tu l'écoutes essayer de te manipuler une nouvelle fois. Ce type te débecte au plus haut point.

C'est comme s'il venait de se rendre compte qu'il n'a plus aucune emprise sur toi et qu'il essaie désespérément d'en récupérer. Mais il s'y prend mal, très mal. A part nourrir quelques envies de meurtres et de vengeance, tout cela n'apporte rien. Tu sais très bien que tu n'es pas encore suffisamment puissant. Mais tu apprends, et tu apprends vite, avec les meilleurs. T'avances à un rythme que tu t'imposes et que t'es capable de tenir, parce que t'as fini par accepter le fait qu'il n'y a aucune solution miracle pour devenir plus fort. Alors tu t'entraînes sans relâche. Tu entraînes les autres aussi. Tu apprends de tes erreurs et des leurs. Tu gagnes en endurance, tu le sens. Tes sorts sont plus puissants, et pourtant, tu ne fatigues pas davantage. Tu te construis, petit à petit. Et ça te convient.

Elly commence à te voir comme un adulte. T'aimes bien cette sensation. T'es plus son apprenti, t'es son collègue. Parce que tu l'as mérité. Benbow, lui, te parle encore comme à un gamin. Il te fait miroiter une puissance qui te fait rêver, mais que tu sais impossible à acquérir du jour au lendemain, avec ou sans son aide. Et puisque son aide consiste à disparaître dans la nature, tu t'en passeras parfaitement. Il peut penser ce qu'il veut, tout cela n'importe plus. Tu sais ce que tu vaux, et lui ne fait que te juger sur ce que tu renvoies alors que ça doit être la seconde fois qu'il te croise en l'espace de quatre ans. La bonne blague, comme s'il te connaissait.

Mais t'as pas le temps de répondre. Philaester débarque et dépose un baiser sur la joue de Benbow. Tu retiens une grimace de dégoût. Vraiment, elle n'a aucun goût pour tomber amoureuse de ce type. Dire que tu la trouves sympa... Tu réprimes un frisson de dégoût et hausses les épaules.

- On est pas potes.

Ouais, tu préfères mettre les choses au clair. Pour elle, comme pour lui.

- J'veux bien un whisky Pur Feu s'il vous plaît !

Si tu ne bois plus d'alcool jusqu'à te mettre minable comme avant, pour avoir ce genre de conversation avec Benbow, t'aimes autant pouvoir te cramer un peu la gorge avec de l'alcool fort. Tu reportes ton attention sur l'ancien prof. Tu préfères attendre qu'il ait commandé également avant de lui répondre.

- Justement, j'ai pas envie d'arrêter de m'amuser. C'est ce que je fais avec Arty, et ça me fait marrer. C'est pas du gâchis de potentiel, c'est juste profiter un peu de la vie. C'est pas parce qu'on s'amuse que ça m'empêche de m'entraîner à côté pour devenir plus puissant. Et très honnêtement, je pense que me balader en Animagus m'apporte bien plus que de vous écouter.

Ton regard se plonge dans le sien. Plus de provocation, plus de signe de défi. Juste une sincérité et une honnêteté à toute épreuve. T'as besoin de lui cracher la vérité au visage. T'as besoin qu'il comprenne.

- Vous parlez de mon potentiel, mais tout ce que vous avez fait, c'est me torturer, me forcer à torturer un pu*ain de moldu. Moldu qui m'a planté d'ailleurs, j'aurais pu y rester pour vous. Et ça ne me dérangeait même pas. Mais vous avez disparu, vous m'avez laissé tomber. Vous ne m'avez rien apporté de bon, Professeur Benbow. Et croyez bien que je me suis tout à fait réveillé sans pour autant avoir envie de changer mon fusil d'épaule. Arty ne me laissera jamais tomber. Voilà ce que lui m'apporte. Vous ne pouvez pas en dire autant.

Un petit sourire désabusé prend place sur ton visage. T'avais pas l'intention de lui parler autant. Mais au final, t'es content de l'avoir fait. T'aimes autant que les choses soient claires.

- Je ne joue plus depuis longtemps, vous savez. Vous pouviez me manipuler avant, j'en suis bien conscient. Mais tout ça, c'est fini. Si votre unique but était de voir si vous aviez toujours de l'emprise sur moi, la réponse est non. Mais j'me demande ce que Philaester dirait si elle apprenait ce que vous m'avez fait faire. La torture j'crois pas que ce soit trop son truc.

Tu n'as pas l'intention de lui dire quoi que ce soit. Simplement, tu veux montrer à Benbow à quel point ce petit jeu de pouvoir peut facilement se retourner contre lui. Tu n'as pas l'habitude de parler autant. Mais t'as l'impression que c'est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Petite Terrasse

Message par : Theya Alomora, Mar 28 Aoû - 13:50




@Alexeï

Une journée chaude de fin d'été où tu te baladais à Pré-au-Lard dans l'espoir de croiser un de tes frères blaireaux ou autres Poudlardiens, mais il n'en était rien. Sans faire gaffe tu te retrouvais devant ce bar peu fréquenté et mal fréquenté, enfin ça t'en avais jamais eu la preuve vu que t'avais jamais vu l’intérieur de la taverne. Y'avait des p'tites tables avec des parasols bien sympa devant l'auberge, alors tu t'installais tranquille sur ta chaise en attendant qu'un serveur vienne te demander c'que tu fais là et surtout, ce que tu veux.
T'examinait la table en constatant qu'elle était plutôt propre. Qu'est ce qu'il te prend Theya tu te prend pour une Inspectrice de la propreté ou quoi ? En même temps le bar t'étais tellement inconnu que tu savais pas trop comment imaginer l'ambiance.
T'espérais peut-être ne pas connaître le serveur, pour rester seule et imaginer ta destinée, mais tu te disais aussi qu'un peu de compagnie ferait plaisir...

Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La Petite Terrasse

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 29 Aoû - 10:44


Theya

L'air frais, palpable comme la tension dans l'air quand deux électrons s'apprêtent à se rencontrer et tu avais décidé de t’éclipser sur la terrasse de ton établissement. Évidemment, dire qu'il faisait frais était un doux euphémisme, tu crevais littéralement de chaud et avait hâte de retourner derrière ton comptoir. Là bas au moins, tu pouvais accéder aux glaçons et te les coller sur tous le corps ... mais ce n'était pas le moment pour.

Sur la terrasse, tu laisses les gens s'installer comme ils le souhaitent et les fait patienter quelques minutes avant de t'approcher d'eux pour les servir.

Et cette jeune femme qui arrive, que tu connais pas mal puisqu'elle fait partie de ta maison. C'est Theya ... Collaporta ... Nan, Alomora ! Ouais c'est ça. Te dirigeant vers elle, un sourire aux lèvres et une carte de l'établissement dans la main.

- Salut Theya ! C'est la première fois que je te vois ici, j'te sers quelque chose ?

Disant cela, tu lui avais tendu la carte.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Petite Terrasse

Message par : Theya Alomora, Mer 29 Aoû - 14:21




@Alexeï

Une voix non méconnue t'avait parlé alors que t'avais fermé les yeux pour savourer les rayons du soleil qui réchauffaient ta peau. Une peau bronzée et que tu imaginais ruisselante car t'avais bien envie de te faire glisser des glaçons sur la peau pour te rafraichir. Quand tu ouvris les yeux tu voyais le viking du cours de divination qui t'avait juger un peu trop par rapport à ta supposition sur le prochain cours de divination. L'astrologie, apparemment le blond avait un sérieux problème avec cette matière, mais après tout il faisait parti de ta maison, il ne devais pas être aussi con enfin, disons, obtus.
Il te saluait en te tendant la carte de l'établissement que tu prenais délicatement.

- "Salut Alex, oui je ne suis jamais venue... Je passais par là et j'ai vu la terrasse. Tu travailles ici ?"

T'étais quand même heureuse de croiser une tête qui ne t'était pas inconnue, au moins tu allais pouvoir faire ta pipelette...


Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La Petite Terrasse

Message par : Alexeï Dragoslav, Jeu 30 Aoû - 13:00


Theya

La demoiselle semblait surprise que ce soit toi qui la sortait de sa léthargie. Sans doute ne s'attendait-elle pas à voir un visage familier, connu. En revanche, elle ne semblait pas très perspicace. Si tu lui avais tendu la carte de l'établissement et lui avait proposé un rafraichissement, ce devait être une évidence ... Peut-être que ton tablier, légèrement tâché par des alcools et jus de fruits différents, n'était pas assez visible à son goût. Quoi qu'il en soit, tu ne t'empêchais pas un petit rire avant de lui répondre.

- Tu es douée en déduction ... Je bosse ici depuis quelques semaines ouais ! C'est plutôt chouette et ça permet un peu de voir autre chose que Poudlard. La terrasse attire pas mal de gens en ce moment, faut dire qu'il fait plutôt chaud !

Le calepin à la main, tu étais prêt à noter ce que la jeune femme allait commander.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Petite Terrasse

Message par : Theya Alomora, Ven 31 Aoû - 0:14




Son air un peu trop sûr de lui avait le don de t'agacer, tout comme pendant le cours de divination il semblait s'amuser de toi. Une excellente déduction mais en même temps t'étais pas censé connaître toute sa vie. Tu l'écoutais parler en répondant vaguement mais poliment :

- "Ouais c'est vrai qu'il fait vachement beau, la terrasse reste toujours plus agréable. En plus vous avez des parasols c'est bien sympa. J'prendrais un chocolat frappé, dis moi t'aurais pas du lait végétal ? J'suis intolérante au lactose..."


Ouais ouais la narratrice a bien fait une petit ref, mais en même temps j'ai vu lait j'ai pensé direct à ça... Bref, revenons en au sujet, tu continuais la conversation histoire de pas paraitre trop impoli :

- "J'suis contente que ce boulot te plaise, tu as pu partir en vacances cet été ?"

Après tout, ta nature de Pouffy te poussait à penser que les gens pouvaient tous être gentil, et tu t'entendrais peut-être bien avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La Petite Terrasse

Message par : Alexeï Dragoslav, Dim 2 Sep - 23:32


Wait wait wait, attendez, c'est quoi qu'elle demande la môme là ? Du lait végétal ? Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? Tu feint un sourire compréhensif, comme si t'avais une idée de ce dont elle voulait parler. Elle allait se taper du bon lait de vache des familles et tant pis si elle allait finir en syncope, nan mais oh. Dans le pire des cas, tu l'enverrais à Sainte Mangouste pour un lavage d'estomac, peut-être qu'elle pourra prédire l'avenir grâce à ses tripes, McKinnon en sera ravi.

- Ouaiiiis, bien sûr on a plein de lait végétal t'inquiète !

T'avais même pas pu partir lui préparer sa boisson qu'elle enchainait.

- Nan nan, pour l'instant je suis pas encore parti. Hormis des petits week-end chez mes parents, j'ai rien fais de spécial. Je vais te préparer ton chocolat et je reviens, on bavardera à mon retour.

Et le magnifique serveur que tu étais préparait le magnifique chocolat frappé pour la magnifique Poufsouffle qui attendait sur la terrasse. D'un coup de baguette magique, tu avais même réussi à modeler un petit blaireau en crème fouettée. Si c'est pas magnifique ça !

- Eh voilàààà, un joli chocolat frappé au lait végétal, j'espère que tu vas aimer !





Theya Alomora

Chocolat frappé - 3 mornilles
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
Theya Alomora
Modération RPGPoufsouffle
Modération RPG
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Petite Terrasse

Message par : Theya Alomora, Lun 3 Sep - 1:19




Le viking partait te préparer ton petit chocolat frappé au lait végétal. Apparemment ils en avaient à foison à la TS, tu en doutais franchement mais bon osef, au pire, c'était juste pour la petite blague. Histoire un peu de voir ses compétences au niveau relationnel de sa profession. Ca va, il gère, mais sérieux Theya tu te prend pour qui ? Un Inspectrice du Travail ? Le pauv' mec il travaille et toi tu viens l'embêter. Laisse le faire son travail correctement, j'te reconnais pas là.

Bref, il s'échappe et revient avec un beau chocolat frappé décoré d'un petit blaireau en crème fouettée qui était adorable. Superbement mignon que tu hésitais même à le déguster. Alors un peu avec ironie tu lui dis dans un sourire en coin :

- Hé, le lait végétal j'le sens pas trop tu sais...

Tu pouffais doucement en voyant sa tête de viking et tu rajoutais :

- J't'avoue que j'ai parlé de l'intolérance un peu pour t'embêter, j'sais pas trop ce qu'il m'a pris. Désolée, en tout cas ton chocolat frappé et superbe, presque on aurait pas envie d'y toucher. Mais je t'ai assez taquiner pour aujourd'hui

Tu mettais tes lèvres contre le rebord en te mettant de la chantilly sur le nez et le dessus de la lèvre comme une enfant, savourant le goût de la boisson aphrodisiaque.

Tu léchais tes babines pour enlever la chantilly mais t'avais toujours ta petite pointe de chantilly au bout du nez. Charmant, très charmant Theya.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Petite Terrasse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 La Petite Terrasse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.