AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Divination
Page 2 sur 4
Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Mer 20 Juin 2018 - 1:28




Une Serpentard, une Gryffondor et deux Serdaigles les rejoignit. La Serpente était celle à qui elle avait écrasé le pied. Et elle semblait s'étouffer. Eros s’allongea rapidement en marmonnant quelque chose que Theya ne put entendre. Peu importe, les autres qui les avaient rejoint lui étaient inconnus.
Jace était toujours allongé, il pencha sa tête vers Theya pour lui demander si elle avait une pomme, et lui proposer de l'accompagner à la cuisine plus tard... Hm j'aime cette idée, elle lui répondit :

- "Je n'ai évidemment pas de pommes sur moi... Mais je t'accompagnerais avec plaisir Jace..." en lui retournant son clin d’œil et son sourire en coin.

Le deuxième Serdaigle arriva et se présenta à genoux devant son beau serpent. Mais que fait-il ? Il semblait content de le voir d'après son langage très soutenu. On peut pas faire plus soutenu je crois. Mais clairement elle ne retenu qu'une seule chose. Le jeune garçon semblait évoquer une Elhi. Tiens tiens Jace, mais qui est cette Elhi ?
Elle se tourna vers Jace, leva un sourcil histoire de lui faire comprendre son mécontentement et sa petite jalousie. Vous êtes même pas ensemble arrête tes bêtises ! Ouais mais même !
Elle fit la moue à Jace et se pencha vers lui, tout près de son oreille et lui murmura afin que personne n'entende :

- "J'espère que tu as une bonne excuse pour cette Elhi. On en discutera quand on ira chercher ta pomme, si nous ne l'a rencontrons pas au passage" en lui lançant un regard mauvais, plein de rancœurs, à ce moment là elle n'avait qu'une seule envie se lever et entrainer Jace dans un coin pour en savoir plus. Qui est cette Elhi ? Le Serdaigle a vraiment tout foutu en l'air... Ou bien a-t-il bien fait ?

Elle regarda Jace une dernière fois, toujours tenant sa main et elle remonta progressivement sa main sur son poignet pour le pincer. Elle le regarda et lui mima avec ses lèvres les paroles :

- "Ça t'apprendra" en lui lançant un clin d’œil rempli de sous-entendus aux intentions contradictoires.



HRPG : Guéthenoc je ne suis point une gueuse très cher !
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Jace Becker, Mer 20 Juin 2018 - 18:51


Theya me répond à ma question suivie de ma requête concernant la pomme et si elle voulait m'accompagner après le cours. Donc oui elle n'a pas ce fruit mais elle accepte de m'accompagner après ça, je lui fais un très grand sourire charmeur avant d'entendre la voix d'un petit jeune homme que je reconnais... En fait ce n'est pas forcément sa voix mais ses expressions très soutenues, je me redresse assez vite pour voir ce petit Seigneur.

Après ses présentations dignes d'un Seigneur de Francie. Il me salue donc en posant un genou à terre et je lui rendis son salut d'un petit hochement de la tête, Guéthenoc en profite pour s'excuser d'être parti tel un petit mouflard pour tâter de sa boustifaille et il mentionne Elhi... Oui Elhi, je devrais lui dire que j'ai rencontré quelqu'un, quelqu'un que j'affectionne particulièrement.

-Allons allons, Mon petit Seigneur Ursion. Ne soit point peiné par tout ceci, je suis assuré que tu avais une noble raison de partir comme tu l'as faits. N'oublie pas que par ton impolitesse passée dans l'auberge, cela t'avait coûté en retour une noble tâche dont tu t'es parfaitement acquitté.

Je lui fais signe de la main pour qu'il prenne place à côté de moi, mais je sens d'après le regard que me lance Theya que le nom d'Elhi lui a écorché les oreilles... Aïe je vais m'en prendre plein la tronche j'imagine... Et en plus de ça elle me pince le poignet et me fait un clin d’œil faux... Je me penche vers elle pour lui murmurer quelques mots.

-Ne me boude pas... Elhi c'est ma cousine. C'est toi Mon p'tit coeur.

Mais bon j'ai beau lui dire ça elle va continuer de faire sa jalouse, elle ne sera satisfaite qu'après que nous aurons parlé. Les filles... Je me rallonge donc sur le dos mes deux mains derrière ma tête cette fois-ci avant de demander à mon petit Seigneur.

-Mais dites-moi Petit Seigneur, comment allez-vous depuis ce jour ?

Je n'ai pas eu l'occasion de le voir très souvent après son nettoyage de la rive du lac noir.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Mer 20 Juin 2018 - 22:11




Qui est-elle cette mystérieuse Elhi, je ne la connais pas, je ne pense pas l'avoir croisé... Mais plutôt, qu'est-ce-qu'elle est pour lui ?...
Theya tu te fais surement des idées. Après tout ce qu'il t'a dit l'autre jour, clairement il ne pouvait être plus sincère. Ce jeune Guéthenoc a peut-être juste passé un moment en leur compagnie. Tu t'emballes, comme toujours, tu as peur. Tu es craintive, mais il va falloir que tu fasses des efforts pour t'améliorer si tu veux que ça aille plus loin avec lui.
Est-ce que je le veux vraiment ? - Oui, si non tu n'aurais pas accepter de passer un mois en sa compagnie. Cette connexion, il a dit qu'elle était réelle, alors pourquoi tu t'emballes comme ça ?

Telles étaient les pensées qui trônaient dans son esprit. Elle était perdue, complétement perdue, elle regardait tour à tour les élèves présent autour du bout de bois. Le professeur n'est toujours pas là, mais qu'est-ce qu'il fait ? Au pire c'est pas grave, je peux profiter du plein air dans la douceur de ce début de soirée.

Après sa réplique cinglante, Jace se pencha doucement vers elle pour lui dire qu'il s'agissait de sa cousine, et lui demandant de s'excuser. Ah, et bien, regarde ta tête maintenant, tu as pas l'air bête tiens.
Elle rougit de culpabilité, mais voulait en savoir plus en même temps. Tu vois Jace, voilà l'une des raisons pour laquelle je t'ai dis que je voulais apprendre à te connaître, je voulais éviter d'avoir ce genre de réactions stupides...
A sa grande surprise, Jace lui fit une seconde confession, parcourue de frissons, son ventre se retourna et elle se sentit mal, nauséeuse, qu'est-ce que c'est ? La panique ? Bon sang, il a dit que j'étais SON p'tit coeur.
Les émotions se battaient en duel dans l'esprit de Theya, elle ne savait que penser. Quelques minutes auparavant elle était énervée, jalouse, puis rassurée, culpabilisée, et maintenant, elle voulait s'asseoir sur ses genoux et retourner à leur après midi dans le Parc...
Un court instant elle ferma les yeux et imagina qu'elle n'était pas dans un cours, qu'il n'y avait personne autour d'eux, que tout était normal. Trop d'émotions contradictoires, je ne sais plus comment agir. A ces mots, elle était pétrifiée, elle sentit juste que la main de Jace avait quitté la sienne, reprend ta respiration, ce n'est rien, tu n'es pas habituée à ce type d'affection mais calme toi. Elle essaya de reprendre son souffle du mieux qu'elle pût, déçue de ne plus être en contact avec lui, elle se tourna pour s'allonger à ses côtés mais trop tard.
Il était déjà passé à autre chose, il parlait avec le jeune Serdaigle. Une émotion de plus, de la frustration.

Elle allait devoir attendre que le cours se termine pour lui parler, en savoir plus, car maintenant c'était lui qui faisait la tête.
C'était trop, trop d'émotions pour la jeune fille, elle n'avait plus ressenti autant d'émotions contradictoires depuis... Depuis la mort de son père.
Calme-toi, ça va aller, elle continua de fixer le beau Serpent, les yeux brillants, espérant qu'il ne le remarque pas. Elle voulait lui dire qu'elle l'accompagnerait aux cuisines, et qu'elle aimerait faire un tour par la volière pour envoyer la lettre à sa mère... Trop tard, elle reprit sa position initiale en regardant les personnes qui l'entouraient, des âges différents, des maisons différentes.

Elle posa son coude contre son genou pour soutenir sa tête avec sa main, caressant et arrachant l'herbe de l'autre. Je suis vraiment trop bête et impulsive.
Elle eut une idée mais avait peur qu'il l'a rejette. Tant pis, je n'aurais qu'à me rattraper plus tard, s'il veut toujours que je l'accompagne. Pourtant ça la démangeait, oh tant pis s'il me rejette, elle arrêta de jouer avec l'herbe et mit sa main sur sa cheville pour la lui caresser doucement en guise de pardon, elle pencha la tête pour le regarder du coin de l’œil et observer sa réaction discrètement.

L'ensemble des élèves vaquaient à leur occupation, certains étaient allongés, d'autres discutaient, et quelques-uns attendaient la venue du professeur...


Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Fañch Guivarch, Sam 23 Juin 2018 - 15:56


Fañch Guivarch rp numéro 181 tw :

Fañch se dirigeait vers le lieu du rendez-vous du cours, il pressait le pas car l'heure de début approchait et il ne voulait pas être en retard et se faire remarquer. Surtout avec les éventements récents, l'incendie et ses altercations avec la directrice adjointe.

En arrivant sur le lieu du cours il fut surpris de voir que les élèves étaient disposés n’importe comment et que les bavardages allaient bon train, en y regardant de plus prés le serpentard remarqua que le professeur n'était pas là.

"Le négatif" : Il y a pas cours, aller on se casse.

"Le juge" : il a n'est pas encore l'heure c'est plus sage de l'attendre.

Préférant rester debout le sorcier fou se posa contre un arbre et regarda le tas de bois qui tronnait sur la pelouse en se demandant à quoi il pourrait bien servir.

"Le négatif" : un bûcher mais c'est génial ! On crame qui ?

"Le positif" : arrête de dire des bêtises.

"Humour" : "des bêtises".

Après cette courte réflexions le géant remarqua la présence d'Alexeï non loin de lui. Pour le taquiner le celte lança un bellement que seule le suédois pourrait entendre. Une partie de lui voulait se moquer de lui pour se venger des insultes que le jaune avait proféré sur sa personne non loin des gradins après l'incendie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Jade Wilder, Lun 25 Juin 2018 - 1:46


HRPG: Désolée pour le retard, petite erreur de calendrier de ma part !


Un cours en soirée... Cela faisait un bon moment que Jade n'avait pas eu droit à ce genre de surprise. Ils étaient, comme les cours particulièrement matinaux, assez particuliers dans son esprit. Néanmoins elle aimait beaucoup l'ambiance environnante au petit matin, la nature s'éveillant doucement à l'extérieur, les couloirs déserts et les quelques bâillements qui s'élevaient par-ci par-là. Allez savoir pourquoi, ça l'apaisait, un moment de calme avant la tempête du petit-déjeuner puis des cours. Le soir c'était différent, elle était plus fatiguée la plupart du temps et aimait profiter du calme pour lire dans son coin. Cette fois, elle n'en aurait pas l'occasion.

En effet, le professeur de Divination avait informé les élèves que son cours aurait lieu à l'extérieur, dans le parc du château. Ça avait quelque chose d'un peu flippant mine de rien, que de se retrouver le soir dans un immense parc comme celui de l'école Poudlard. Plus encore après le cours commun d'Enchantements et de Divination, qui avait été un véritable fiasco. A tel point que la préfète avait longuement hésité avant de venir à celui-ci, par simple crainte de se retrouver dans la même situation. Le point qui avait fait basculer la balance était qu'il s'agissait de la Divination et non pas des Enchantements. Autrement dit, c'était Peter qui leur ferait cours et non Cara. L'Italienne n'y pouvait rien, elle n'arrivait pas à détester la Serpentard, néanmoins elle s'en méfiait un peu. Elles avaient toute deux du répondant et leur petit affrontement ne lui avait pas fait plaisir pour autant, dire des méchancetés n'était pas dans sa nature première. En revanche, Cara avait touché de nombreux points sensibles et elle le savait très bien. Pourtant, il faudrait bien affronter à nouveau le venin. Mais pour l'heure, la perspective d'un nouveau cours de Divination semblait moins effrayante. McKinnon n'avait pas l'air tout à fait d'accord avec les méthodes de sa collègue la dernière fois. Peut-être qu'elle se trompait, peut-être pas, dans tous les cas fuir ne servirait à rien, alors il était temps de faire preuve d'un peu de courage.

Après le repas, le répit ne fut donc que de courte durée. De quoi se changer, nouer ses cheveux et lire un peu. Rien de plus, déjà il était temps de partir. La préfète ne souhaitait pas être en retard, encore moins que d'habitude, tant sa présence dans l'école de magie ne tenait qu'à un fil. Elle avait besoin d'un truc auquel s'accrocher et pour le moment... bah elle n'avait que les cours, en gros.

Livre rangé, affaires chopées à la va-vite et la blondinette se dirigeait déjà vers le parc. Heureusement, ses habituelles questions ne quittaient pas son esprit, elle qui avait tant l'habitude de faire des suppositions quant aux cours à venir. Pourquoi celui-ci avait-il lieu à l'extérieur ? Étant donné la nature de cette matière, difficile de penser à autre chose qu'à la lecture des astres. Mais peut-être qu'elle se trompait, n'étant pas dans la tête du professeur de Divination. Enfin quoi qu'il en soit, elle ne tarderait pas à le découvrir. Au moins, c'était une matière qui ne nécessitait pas trop de compétences magiques. A force, la blairelle s'était presque faite à l'idée qu'elle était tout simplement nulle quand elle devait ne serait-ce que toucher à une baguette, alors elle trouvait un peu d'espoir là où il pouvait être décelé. Ne pas crier victoire trop tôt, c'était exactement ce genre de chose qui gâchait tout ensuite. Elle y croyait, se faisait de faux-espoirs et BAM dans ta tête la blonde. Et pas qu'avec les cours, malheureusement. Si ça se trouve, elle était nulle en Divination également, après tout même les potions lui échappaient... Et zut, la voilà à nouveau défaitiste. Un énième soupir franchit ses lèvres, avant qu'elle ne se rende compte qu'elle n'avait pas bougé. Une fois dehors, les étoiles avaient attiré son attention et perdu ses pensées. Et puis, visiblement, paralysé ses pieds. Un coup d'oeil à sa montre fit s'accélérer son coeur, elle allait être en retard si elle continuait comme ça !

Alors, accélérant le pas, l'Italienne finit par arriver sur le lieu de rendez-vous. Pile à l'heure. Ou même un peu en retard. Décidément elle ne tenait pas ses résolutions, c'était pire que tout. Elle, arriver en retard ? Ces mots sonnaient particulièrement faux à ses oreilles. Et pourtant... Le coeur battant, elle s'efforça de calmer son souffle, voire même le camoufler histoire de ne pas se ridiculiser, avant de lancer à la cantonade.

- B-bonjour.

C'était lancé totalement au hasard des élèves présents. De toute façon la plupart ne liraient pas ce RP étaient déjà en pleine discussion, ça ne servait à rien d'insister. Et puis elle préférait se faire toute petite. Alors, elle alla s'asseoir autant d'une sorte de... tas de bois ? Voilà qui était étrange. Ils allaient faire un feu de camp ? Boh, vue l'heure, elle le saurait bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Peter McKinnon, Lun 25 Juin 2018 - 9:02


LA d'Asclépius


Le devin avait déjà fort à faire sans devoir se trimballer des pupilles dans les pattes. Enfin, celui qui était probablement l'homme le plus proche dont n'ai jamais été Peter lui avait demandé une faveur, il avait bien fallu accepter. Le germanique nouveau Professeur de Potions faisait une arrivée remarquée à Poudlard. L'Ecole était sans dessus dessous, bien plus que d'habitude, depuis l'incendie des gradins. Il n'était donc pas étonnant qu'il ait souhaité recevoir une formation express en discipline.

Tout en tenue de soirée, Peter retrouva son petit-cousin à l'entrée du parc. Celui-ci arborait toujours légèrement le même air embarrassé de la veille, lorsqu'il lui avait demandé l'avantage d'un cours d'observation. Le Professeur de Divination le salua d'un air déterminé et puis l'entraina avec lui vers un grand tas de bois qui se dessinait déjà sur la pelouse. Peter fit à son collègue un résumé sommaire de la leçon du jour, sans lui expliquer ce qui se trouvait dans la besace qu'il avait prise avec lui. Tout deux arrivèrent donc devant l'assemblée d'étudiants assis autour du feu.

Peter jeta son sac en cuir à une place vide avant de se lancer dans quelques petites explications :

- Bien ! Bonjour à tous. Je suis très content de vous retrouver ce soir ...

En faisant une courte pause pour observer les visages tournés vers lui, le sorcier dut néanmoins se rendre à l'évidence que ce n'était pas totalement le cas.

- Ah oui, avant toutes choses, voici le Professeur Underlinden, votre nouveau maitre des potions. Je ne doute pas que vous allez apprendre des tas de choses en sa compagnie. Il est présent ce soir pour ...

C'était là qu'il fallait évidemment enrober la réalité.

- Par nostalgie ! L'un de mes prédécesseurs, le Professeur Spinner a donné un cours qui, à bien des égards, va ressembler au nôtre aujourd'hui.

Peter frappa alors dans les mains, signe qu'il commençait la partie magistrale de son cours :

- Donc ! Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à la pyromancie, ou l'art de lire l'avenir dans les flammes. Commencez donc par retenir ceci : il est impossible de lire l'avenir dans une seule flamme, il vous faut toujours un feu un minimum fourni pour pouvoir y lire quelque chose.

Le sorcier marqua une pause pour laisser aux quelques personnes, qui souhaitaient réussir leurs examens, la possibilité d'écrire ce qu'il racontait.

- Bon, avant toutes choses, je tiens à dire aux plus atteints d'entre-vous que ce cours ne dégénérera pas dans un incendie, tel que celui que notre établissement vient de connaitre. Si j'en vois un seul qui ferait ne fut-ce que le mariole, ça va chauffer ! Sinon, pour en revenir à notre propos, un feu ordinaire n'est pas propice à ce genre de pratique, c'est pourquoi nous devons préparer notre feu. Et, pour cela, nous allons charger le tas de bois, que vous voyez là, d'émotions diverses afin qu'il puisse nous monter quelque chose. Prenez donc tous un petit bout de parchemin et inscrivez-y les choses suivantes : votre prénom, votre état d'esprit du moment ainsi que votre opinion sur la pyromancie. Cela devrait suffire ! Après cela, balancez votre parchemin dans le feu.

A ces mots, Peter dégaina Phaesporia et, d'un grand moulinet de la main, enflamma le tas de bois en informulant un Incendio ! Puis, il s'assit en invitant son petit-cousin à le faire.

- C'est mieux non ? Avec la nuit qui tombe, on allait y voir comme à travers une pelle !


Consignes HRPG:
 

Le formulaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Invité, Lun 25 Juin 2018 - 14:31



Quand nécessité fait loi…
Il avait eu bien du mal, à outrepasser ses acquis de conscience, de vertu et d’orgueil, afin de demander à Peter, d’un ton entre le détachement professionnel et l’embarras, une faveur.
Oui, lui, le nobliau du Schleswig, grand seigneur de ces terres, au patronyme redondant, preuve de sa consanguinité et de son sang aussi pur que de l’alcool à 90°, avait demandé une faveur. Auprès de Peter, qui plus est. Heureusement que tous deux entretiennent une relation amicale, lui permettant ainsi d’avoir suffisamment confiance en lui pour perdre ainsi de sa superbe.
C’est qu’il n’est pas habitué à demander des faveurs, davantage à être celui qui en reçoit. Travestir les maîtres en valets, ce n’était jamais bon. Alors, entre les seigneurs et les vassaux…

Mais, nécessité fait loi.
Il ne s’était pas attendu à grand-chose, en retournant à Poudlard. Quelques craintes, certes, car son départ avait suivi directement l’attaque des Mangemorts et son amputation de l’index droit. Tout un tas d’arguments pour passer ses ASPIC en vitesse et s’enfuir bien vite de ces lieux dangereux, où il ne se sentait plus assez en sécurité pour rester. Mais, voilà. Il avait eu le poste, probablement grâce à son charme germanique, et il lui faudrait bien assumer les conséquences. A savoir, donner cours à une salle de classe. Comment pourrait-il réaliser un tel exploit ? Rien que l’idée lui retournait la tête, l’envie de vomir et des vertiges. Non. Il était loin d’être prêt pour son cours de demain. Sur ses notes, ça faisait joli, c’était tout bien organisé et planifié, car il est un maniaque de l’organisation. Control-freak. Mais dans les faits…
Lui ? Face à des gens ? Des enfants qui plus est ?

Il était donc à la fois reconnaissant et mal à l’aise, à l’intention de Peter. Tâchant de garder sa contenance, il le suit à travers le parc de Poudlard, pour ce dernier cours de la journée. Sa robe couleur mort d’un soleil estival, en dégradé subtil et tissu léger, donnait le ton. Mais demain, peut-être devrait-il se restreindre dans ses habits. A voir. Il n’y était pas encore.

Approchant des jeunes pousses, il avait son carnet de notes à la reliure de cuir entre ses longs doigts gantés de dentelles, prenant des notes à l’aide d’un crayon noir. Davantage des notes concernant Peter, que sur son cours. Il eut néanmoins un sourire en fleur sur la face, à l’évocation du regretté Harradas Spinner. Le tilleul se trompait assez peu, et il avait hâte de voir les capacités de son petit-cousin à l’œuvre.
En prenant délicatement place auprès du devin, il ne put s’astreindre à ne pas faire un clin d’œil à l’Œdipe se prenant pour Morphée, rôle dévolue à sa chère et tendre grenouille, dont l’idylle avec Spouik allait au-delà du fantasme.

Ses notes sur les pages blanches constituent en des schémas, des diagrammes, des pensées éparses, le tout écrit en allemand, inscriptions gothiques. Il préférait garder pour lui ses observations, fi des curieux.
A l’entente des mots de Peter, sa moustache blonde et bouclée s’épanouie sous son sourire, et il murmure aux oreilles seules de son ami Lockhartiens, quelques petites sonorités amusées dans la voix : « - Tu as toujours de ces expressions rustiques, c’est d’un bohème. »


Carnet de notes:
 

HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Jade Wilder, Mer 27 Juin 2018 - 22:18


Visiblement, Jade l'avait échappé belle. A peine était-elle arrivée sur les lieux que le professeur débarquait. Encore un peu et elle aurait été officiellement en retard, cette simple idée lui noua la gorge, littéralement. Surprise néanmoins, il n'était pas seul. La peur d'un nouveau cours en duo avec la professeur d'Enchantements avait beau ne pas avoir lieu d'être étant donné l'invité en question, cela restait tout de même gravé dans sa mémoire. Elle se méfiait du coup, la blonde. M'enfin il ne fallait pas vendre la peau de l'ours, pas tout de suite. La personne surprise donc, avait été présentée la veille lors de la fameuse réunion de crise dans la Grande Salle. Le nouveau professeur de Potions donc. Jade ne savait pas vraiment quoi penser de lui, elle n'avait pas encore suffisamment d'éléments, il était cependant étonnant qu'il soit déjà présent à un autre cours. Pourquoi ?

- Bien ! Bonjour à tous. Je suis très content de vous retrouver ce soir ...

Petite pause, histoire qu'il se rende compte que justifier la présence du presque-inconnu n'était pas une si mauvaise idée.

- Ah oui, avant toutes choses, voici le Professeur Underlinden, votre nouveau maitre des potions. Je ne doute pas que vous allez apprendre des tas de choses en sa compagnie. Il est présent ce soir pour ... Par nostalgie ! L'un de mes prédécesseurs, le Professeur Spinner a donné un cours qui, à bien des égards, va ressembler au nôtre aujourd'hui.

Oh le professeur Spinner. En voilà un qui avait beaucoup marqué l'Italienne, elle aurait apprécié que ses cours se poursuivent, mais la vie en avait décidé autrement apparemment. Elle ne savait absolument pas où il était désormais, comme beaucoup de professeurs ayant quitté Poudlard. Au final, qu'elle soit proche d'eux ou non, cela finissait souvent dans l'ignorance. Si seulement les profs étaient les seuls concernés, mais même pas. La vie lui faisait de drôles de blagues tout de même, pas étonnant qu'elle ne veuille plus trop s'attacher. Pas pour en arriver à ce résultat. Bref passons.

- Donc ! Aujourd'hui, nous allons nous intéresser à la pyromancie, ou l'art de lire l'avenir dans les flammes. Commencez donc par retenir ceci : il est impossible de lire l'avenir dans une seule flamme, il vous faut toujours un feu un minimum fourni pour pouvoir y lire quelque chose.

La pyromancie... Elle n'y connaissait pas grand chose, c'était moins populaire que la Tasseomancie. Quelques bases peut-être, mais rien de brillant. Espérons donc qu'elle se rattrape un peu niveau pratique et que ce cours serait riche en découvertes. Après tout, c'était le but d'un cours. Aussi, elle ne tarda pas à tirer de son sac ce qu'il lui fallait pour prendre quelques notes. Étant donné son ignorance sur le sujet, cela s'imposait comme une évidence.

- Bon, avant toutes choses, je tiens à dire aux plus atteints d'entre-vous que ce cours ne dégénérera pas dans un incendie, tel que celui que notre établissement vient de connaitre. Si j'en vois un seul qui ferait ne fut-ce que le mariole, ça va chauffer ! Sinon, pour en revenir à notre propos, un feu ordinaire n'est pas propice à ce genre de pratique, c'est pourquoi nous devons préparer notre feu. Et, pour cela, nous allons charger le tas de bois, que vous voyez là, d'émotions diverses afin qu'il puisse nous monter quelque chose. Prenez donc tous un petit bout de parchemin et inscrivez-y les choses suivantes : votre prénom, votre état d'esprit du moment ainsi que votre opinion sur la pyromancie. Cela devrait suffire ! Après cela, balancez votre parchemin dans le feu.

Et l'enseignant conclut ses paroles par un Incendio qui alluma le brasier au centre du groupe. Autant dire que c'était bien différent de la lecture des astres, mais ce n'était pas pour lui déplaire, après tout un peu de nouveauté était toujours bon à prendre. Quoi qu'il en soit, le fait qu'il s'oppose aux débordements était une bonne nouvelle. Rarement tenue, les cours semblaient toujours virer à la catastrophe ces derniers temps, mais c'était tout de même différent de voir quelqu'un qui préférait stopper ce phénomène plutôt que l'encourager. Ahem. Bref, il était temps de se mettre au travail. Une consigne avait été donnée, une consigne qui ne l'arrangeait pas vraiment de base. Dès qu'elle devait se décrire ou donner ne serait-ce que le moindre indice sur son état actuel, ça la bloquait. Rien que de donner ses qualités, ses défauts ou dans le cas présent, son état d'esprit, c'était déjà une épreuve. Il fallait bien s'y plier pourtant, elle n'était pas là pour compter des perles. Elle prit donc une légère inspiration ainsi qu'un parchemin vierge, y posant sa plume. Allez courage, si ce papier était brûlé, personne ne le lirait. Si personne ne le lisait, personne ne saurait. Tout était donc préservé. Voilà, il fallait penser comme ça.

Finalement, la plume glissa facilement sur le papier. Comme un petit défouloir dissimulé. Il ne s'agissait là que d'une toute petite part de ce qui clochait dans sa tête, de ce qu'elle ressentait vraiment, mais c'était au moins un début. Et pour cet exercice, cela suffirait. C'était déjà un grand pas pour elle, plus qu'on aurait pu le penser.



Citation :
Jade

Je suis
Fatiguée
Perdue
En colère
Déçue

Le feu m'effraie comme il m'attire, il représente plus mon passé que mon avenir
La pyromancie est un mystère pour moi, je sais seulement qu'on en dit parfois du mal
Qu'on la voit comme une pratique sombre
Mais mon avis reste flou, tant que je n'ai pu pratiquer cet art
Il me semble que le moment est venu


Après quelques secondes d'hésitation, à observer ces mots qui lui semblaient trop étrangers pour qu'elle les aient écrits à l'instant, Jade finit par se redresser, pliant le papier avant de le jeter dans le feu. Elle prit soin de l'observer noircir et brûler, emportant l'un de ses secrets au milieu des cendres. Là où personne ne pourrait aller le chercher.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Jeu 28 Juin 2018 - 15:16




D'autres élèves faisant progressivement leur apparition avant l'arrivée tant attendue du professeur de Divination. Celui-ci était accompagné du nouveau professeur de potion selon ses dires.
Sans plus attendre, Professeur McKinnon annonça la thématique du cours, la pyromancie. Autrement dit, lire l'avenir dans les flammes... Aaaah d'où le bout de bois et l'extérieur !

Évidemment, il fallait s'y attendre le professeur averti tout le monde de ne pas faire l’imbécile, si non... Et bien il n'évoqua pas précisément ce qu'il ferait mais la punition allait être sévère après les événements de ces derniers jours.
L'incendie du terrain de Quidditch avait provoqué de nombreuses réactions au sein du personnel de Poudlard, il était évidemment normal que les professeurs avertissent les élèves pour éviter ce genre d'accident.
En l’occurrence, les flammes étant l'objet du cours d'aujourd'hui, la prévention était d'autant plus justifiée.

Le professeur indiqua donc aux élèves de prendre un bout de parchemin et écrire dessus son prénom, son état d'esprit du moment ainsi que son opinion sur la pyromancie.
Theya s’exécuta instantanément, le prénom facile, l'opinion sur la pyromancie aussi, l'état d'esprit, hm un peu plus compliqué... Après les événements de ses dernières minutes elle ne savait pas si elle était angoissée, jalouse, rancunière, désolée, rêveuse... Une tornade de sensations contradictoires, en même temps il fallait s'y attendre avec Jace... Bon bah c'est pas grave, je vais toutes les marquer...

Citation :
Prénom : Theya
Etat d'esprit : Confuse
Triste
Perdue
Avis sur la pyromancie : L'art de la divination passe par différentes pratiques, la pyromancie fait partie des plus intéressantes. Lire l'avenir dans les flammes est à la fois passionnants et intrigants. Hâte d'en savoir plus et de mettre en pratique cette technique de divination.

Elle se leva doucement après avoir enlevé sa main de la cheville du Serpent, après tout Jace n'avait pas montré signe de vie encore... Il ne la pardonnerait peut-être pas. Je ne sais pas quoi penser...

Debout sur ses jambes elle s'avança doucement vers le feu que le professeur avait allumé avec un Incendio.
Elle balança le bout de papier dans le feu afin que celui-ci puisse prendre de l'ampleur. Elle observa un moment, debout devant les flammes, le parchemin flotter au dessus puis se faire caresser doucement par les flammes pour finir en poussière.
Les yeux piquants par la chaleur que projetait les flammes et aussi l'humeur confuse de Theya, elle retourna s'asseoir auprès de Jace pendant que celui-ci était toujours allongé et ne semblait pas se soucier de son absence.

Elle s'assit à la même place, posant sa main cette fois sur l'herbe, en arrachant des touffes et posant sa tête sur son autre main, se soutenant grâce à son coude posé sur son genoux, l'air toujours un peu confuse.
Impatiente que le cours commence mais aussi inquiète de la réaction de Jace face à sa petite crise de jalousie...

Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Guéthenoc Ursion, Sam 30 Juin 2018 - 22:54


Il ne s'agissait donc point d'une montagne qui s'avançait mais bel et bien d'un élève. Fañch, du haut de ses sept mètres soixante-dix-huit, avait fait son apparition. Celui-ci se cala contre un arbre, à peine plus haut que le Géant Vert. Guéthenoc craignait pour l’intégrité du support . Le breton était-il un fervent partisan de la déforestation ou un sémillant admirateur de la Tour de Pise ? Une palette d'émotions traversa l'Aiglon, de l’inquiétude pour l'arbre, un élan de solidarité envers le peuple des dryades, un soupçon de regret au souvenir de leur rencontre et enfin le désir de ne point se faire remarquer par le sorcier fou.

Il était étonnant qu'il sache reconnaître toutes ses émotions qui le traversaient alors qu'il se révélait plutôt hermétique à celles ressenties par ses interlocuteurs. Non pas qu'il s'en moquait mais il avait moultes difficultés à saisir le langage non- verbeux, pas plus que les nuances de tons... Il reporta son attention sur le couple qui lui faisait face. Il considéra la jeune femme qui n'avait pas daigné se présenter, justifiant sa marauderie. Que les femmes sont d'étranges créatures... Celle-ci avait du être un crabe dans une vie antérieure, pour oser pincer Jace de la sorte, mais un crabe sympa, sinon, jamais elle ne serait réincarnée en humaine. Aussi, Guéthenoc décida-t-il de lui laisser le bénéfice du doute. Et puis, il était un partisan de l'écologie, donc de la sauvegarde des animaux.

Fidèle à lui-même, Jace se montrait prévenant et le rassura d’emblée. Quel homme ! Quelle Noblesse! Il se montrait digne de l’Émeraude qu'il portait autours du cou. Toutefois, il était un peu inquiet. De son ami, il connaissait la réputation de marivaudeur. Une question le taraudait donc et il était trop honnête pour la garder pour lui...

- « Dites-moi, Ô Mon Smaragdin Ami, Love est-elle d'accord avec ce genre de comportement ? C'est que je ne souhaiterais guère la voir vous lancer une malédiction maraboutante ! ».

il se reprocha cette réflexion à peine eut-elle franchie ses lèvres. Qui était-il après tout pour être si curieux ? Avait-il envie de se réincarner en Crabe ? Pire, en brosse à latrines !

- « Soyez assuré que Je vais à ravir ! Imaginez, toujours et tant de Quêstes !! Je continue de marcher vers le Digne chemin de la Chevalerie ! Certes, la Dame du lac ne m'ait point encore aspparue, mais je ne désesp... ».

Il n'eut guère le temps de s'appesantir qu'il fut fort inopportunément interrompu par l'arrivée du Maestre Aruspicien. Ce dernier ne lui parut point de charmante disposition et après avoir introduit le nouveau Maestre Touilleur, prévenu le risque de représailles en cas de gaudrioles, il produisit l'un des plus élégant Incendio qu'il lui avait été permis de voir. Il parlait en connaisseur, ce sortilège étant celui qu'il maîtrisait le mieux. Ne souhaitant point se faire remarquer et n'ayant pas plus envie de se faire molester par le duo académique, il se hâta de prendre un morceau de parchemin, tout en réfléchissant à ce qu'il allait scribouiller dessus.







Prénom : Guéthenoc

État d'esprit : Triplement (et peut-être plussement encore) curieux, enthousiaste.

Avis sur la pyromancie : J'estime cette technique de divination plus salutaire que d'autres plus malséantes. Je suis suis point sûr de goûter aux subtilités d'arrachage de tripailles de bouc ou de cœur de poulet sur l'Austel Consacrée de la Divination pour observer la configuration des giclées de sang. Toutefois, je suis sensible à l'aspect ordalique de la pyromancie. L'Abbé Amalric n'a-t'il pas lui-même prononcé « Brûlez les tous ! Dieu reconnaîtra les siens ! ». J'imagine qu'il devait savoir de quoi il parlait, la rumeur disant que, sous couvert de la religion, il était un fameux devin.






Sur cela, il se leva et jeta son morceau de parchemin, qu'il avait préalablement plié en quatre, dans le feu de St-Jean. Cette aimable et fort courte Quêste effectuée, il revint s’asseoir aux côtés de Maestre Fleurette et de Miss Karma Crustacéen. D'un geste de la main, il chercha à capter l'attention de ses co-phratères afin de les enjoindre à le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Préfet(e)/Serpentard
Préfet(e)/Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Jace Becker, Dim 1 Juil 2018 - 20:17


Je crois que Theya s'en veut de son petit comportement un poil trop jaloux à mon goût elle se tourne vers moi un minimum pour me regarder alors qu'elle me caresse la cheville et je ne sais pas vraiment quoi faire, je laisse donc tout ça ce faire au fur et à mesure donc malgré le fait que mes deux mains soient derrière ma tête je lui fais un sourire. Puis une voix féminine se fit entendre toute timide je tourne ma tête comme je peux pour voir qui est donc la dernière arrivante et il s'avère que c'est jade qui est arrivée juste à temps vu qu'elle était suivie de très près par Peter et le nouveau prof de potion qui n'est autre que le propriétaire du CB... Je vais me faire très très petit.

Peter donne donc les consignes pour le cours parchemin, écrire quelques mots dessus et les mettre dans le feu. Quelques élèves commencent donc à sortir des parchemins et à gribouiller dessus dont ma Theya et mon fidèle écuyer. Je me redresse laissant mon épaule coller contre Theya je ne vais pas lui faire la tête parce qu'elle a été jalouse pour un truc aussi simpliste que le prénom d'une fille. Guéthenoc en profite pour me poser une question si Love est au courant de mes activités parallèles.

-Eh bien mon ami  Sapphirus n'est crainte pour cela, jamais elle ne ferait une telle chose, ce serait trop direct à son goût. Hmm... Je penserai plus à une vengeance digne d'une Serpentard. Peut-être un empoisonnement à la limite...

Prenant ma tête la plus sérieuse puis il mentionne sa longue quête pour devenir un chevalier ainsi qu'il aimerait beaucoup rencontrer la dame du lac.

-Eh bien je te déconseille de la chercher ici Petit Seigneur. Ici à la limite tu pourrais tomber sur des sirènes ou le poulpe du lac.

Bien il est l'heure de passés aux choses sérieuses je prends un bout de parchemin et de quoi écrire.

Citation :
Prénom : Jace
Etat d'esprit : Calme, pensif, reposé.
Avis sur la pyromancie : « Et leur peau sera écorchée et leur chair déchirée par la dent des serpents et des démons et leur chair et leurs os seront jetés au feu, pour alimenter la fournaise immense de l’enfer. » Je n'y connais absolument rien en divination, mais le feu s'est intéressant étant un mélange de création et de destruction.

Je me lève doucement après avoir plié ma feuille en 4 et je le lance dans le feu de joie présent que le professeur de divination à allumer avec un incendio. Je retourne à ma place en m'installant à côté de Theya mettant ma main au sol pour m'appuyer et avoir mon bras derrière son dos et j'observe les autres élèves mettre leurs papiers dans le feu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Mar 3 Juil 2018 - 21:34




Une fois que son voisin avait déposé son parchemin dans les flammes, il s'assit de nouveau à côté d'elle en posant sa main derrière Theya. Elle le regarda gentiment, un peu inquiète, et chuchota :

- "Je suis désolée... Je passe à la volière après le cours et après t'avoir accompagné aux cuisines pour envoyer la lettre à ma mère, je ne l'ai toujours pas prévenue pour la France... Tu peux m'accompagner si tu veux"

Elle prit un regard désolé, et mima de ses lèvres "Excuse-moi". Elle posa sa tête contre son épaule et lui fit un petit bisous sur l'épaule discrètement afin qu'on ne les remarque pas, puis elle redressa sa tête toujours collée à lui.

Attendant la poursuite du cours, elle réfléchissait à toute vitesse au contenue de la lettre qu'elle allait envoyer à sa mère. Elle va soit péter un plomb, soit être heureuse que je lui présente enfin un garçon.

Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Isolde Hawkes, Mer 4 Juil 2018 - 0:50


Le professeur ne tarda pas à rejoindre le groupe d'élèves qui s'était formé autour du tas de bois. Isolde fut contrainte de se redresser en entendant la voix de McKinnon. Ce dernier était accompagné du remplaçant de Baxter, Mr Underlinden. La préadolescente fut étonnée de la présence d'un autre membre du personnel à cette séance de divination. Il ne s'agissait pourtant pas d'un cours commun. Sans doute l'enseignant nouvellement nommé avait-il conservé sa soif d'apprendre ? Drôle d'idée, selon la deuxième année, qui tâcherait de quitter au plus tôt le monde académique. Et doublement drôle d'idée : qui étoffait sa culture générale magique en se renseignant sur la divination ?

L'objet du cours était la pyromancie, l'art de lire l'avenir dans les flammes. La jeune Gryffondor comprenait mal comment il était possible de présager le futur en regardant un simple feu de camp ; elle n'avait jamais été convaincue par toutes les théories fumeuses sur les lignes de vie et autres ridules dessinées sur les mains… La magie permettait certes d'accomplir des choses étranges et invraisemblables, mais il fallait y penser ! Isolde s'imaginait bien le tout premier sorcier à tenter l'expérience, devant son four, pendant la cuisson du pain. Le tableau lui apparut à la fois comique et ridicule. Comme à son habitude, elle s'abstint de tout commentaire et se contenta d'écouter d'une oreille distraite – mais pas trop – les premières consignes. Il fallait écrire des choses inintéressantes sur soi et jeter le morceau de papier dans le feu que McKinnon venait d'allumer, non sans rappeler aux élèves de ne pas jouer avec, littéralement, compte tenu des récents événements. En effet, les gradins de quidditch avaient été incendiés. Comme l'ensemble des résidents de Poudlard, Isolde avait été convoquée et la directrice adjointe avait expliqué qu'il s'agissait d'un acte malveillant provenant d'un ordre illégal – la Gryffondor n'avait pas tout compris. Toujours est-il qu'il était absolument impératif d'éviter tout comportement à risque.

Pas pyromane pour deux sous, la lionçonne se mit en quête d'un vieux morceau de papier qui traînait dans son sac et se plia à l'exercice. Elle n'aimait pas beaucoup se confier sur son état d'esprit ; ils n'étaient pas à une réunion des insérer ici le nom d'un groupe de parole anonymes ! Elle enfouit bien profond tout sentiment personnel et, de son écriture encore jeune et pataude, elle aligna avec difficulté des expressions suffisamment banales pour n'être ni vraies, ni fausses. Quant à la dernière question portant sur la pyromancie en tant que telle, elle lui donna assez peu de fil à retordre.

Citation :
Prénom : Isolde
État d'esprit : Fatiguée, j'ai faim, normale
Avis sur la pire-aux-mancies : Je ne sais pas si ça marche vraiment mais peut-être que oui on verra bien

Elle procéda ensuite comme il était demandé : elle jeta ses mots au bûcher. Une sensation étrange la parcourut lorsqu'elle vit son papier se faire avaler par les flammes, comme s'il annulait ce qu'elle venait d'exprimer, aussi peu développée sa pensée fût-elle à ce moment-là. Comme si ce qu'elle disait n'avait aucune valeur. C'était très dérangeant.

Revenir en haut Aller en bas
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Alice Delacour, Sam 7 Juil 2018 - 19:05


HRPG:
 

Alice ouvra les yeux précipitamment, elle avait comme l'impression que quelque chose n'allait pas. Une impression ? Ou une certitude. Nuance, cela changeait tout. Fatigue et encore à moitié endormie, la lionne regarda son réveil. Son cours de potion avait commencé depuis déjà plus de 5 minutes. Elle devrait d'ailleurs déjà y être. C'était pas possible. C'était une blague. Vraiment. Elle se leva d'un bond, tellement vite q'elle se prit les pieds dans quelque chose, elle ne savait pas quoi mais elle s'était prit les pieds dans quelque chose. Elle tomba elle se coupa le souffle, peinant à respirer mais sa respiration lui revint quelques secondes après. Alice s'habilla en vitesse, si vite que c'était à peine croyable. Paniquée et fatiguée, elle se demanda rapidement quelle punition l'attendait, mais pour le moment la priorité était de se dépêcher.

La lionne, essoufflée, ne passa même pas dans la grande salle pour manger. Tant pis, elle s’abstiendrait de manger, ce ne serait pas la fin du monde après tout. Elle parcourra les couloirs, monta les marches des escaliers aussi vite qu'elle le put. Elle avait parfaitement conscience que les élèves la regardait bizarrement et avec intérêt lorsqu'elle passait à côté d'eux, les joues rouges et la respiration haletante.

Enfin, elle arriva dans la salle, le professeur était déjà arrivé, et les seules choses qu'elle put dire fut les suivantes.

- Bonjour, professeur, excusez mon retard et mon arrivée tardive en classe. Je suis sincèrement désolée, si vous voulez me mettre une punition, je comprendrais parfaitement.Son ton était fatigué, mais extrêmement respectueux.

Elle parcourra la salle de classe des yeux, cherchant un endroit où s'asseoir, mais, visiblement, aucune chaise n'était présente, elle alla donc s'asseoir à un endroit isolé de la classe, sans pou autant être trop à l'écart. Le professeur commença à parler, Alice l'écouta avec le plus grand intérêt, afin de ne pas paraître irrespectueuse. Après son cours discours qui annonçait également que le professeur de potion était présent "par nostalgie", Alice remarqua pour la première fois qu'il se tenait pas très loin de McKinnon, et elle s'en voulu de ne pas l'avoir remarqué avant.

Donc apparemment, le cours porterait sur la pyromancie, l'art de lire l'avenir dans les flammes. Le professeur de divination expliqua la suite du cours, et, Alice, après avoir bien écouté ce qu'il avait dit, sortit de son sac usé, une plume d'aigle récemment acheté et un parchemin vierge. Elle commença à écrire, extrêmement concentrée sur son travail.

Citation :
Prénom :Alice
Etat d'esprit :Fatiguée, concentrée, désolée.
Avis sur la pyromancie : Une pratique mystérieuse, comme la plupart. C'est quelque chose d'exceptionnel, une pratique très intéressante car elle a un rapport avec les flammes. Et le feu est attirant, comme repoussant.

Comme les autres élèves, elle jeta son papier dans les flammes, le regardant se faire anéantir par le feu, comme si le travail qu'elle avait fait était sans importance, au point de se faire brûler de la sorte.

Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Lïnwe Felagünd, Sam 14 Juil 2018 - 22:16


Il avait de ces expressions, le prof de divination !... Aussi perché que sa matière, celui-là. Un petit discours fort peu sympathique, dès le départ, pour se laisser apprécier ou non, des élèves (y'en avait toujours de cette tendance SM chez certains élèves, à aimer ce qui déplaît). Un discours fort peu sympathique, donc, pour ambiancer les élèves. Un goût particulier de l'ambiance, certes, mais c'était son choix. Il ressemblait un peu à un curé, McKinnon. Heureusement qu'il le connaissait, ne serait-ce qu'un poil de boursouflet, par le biais des Lockhartiens — une organisation bien trop importante pour qu'elle en soit décrite dans un cours de divination.

Du coup, il avait déjà, quelque part, un passe-droit. Au fond, il avait raison - ça évitait toute fantaisie scolaire. Mais était-ce la meilleure des solutions ? Qu'advienne que pourra. En attendant, fallait balancer — oh wait Pius assume un joli clin d’œil, de la dentelle ce mec — fallait balancer un bout de papier dans le feu. C'était limite un peu gênant, ce cercle sectaire. Entre le rituel débile, et l'animation des scouts. Les deux professeurs seraient, en quelque sorte, soit des moines (on en revient un peu au curé), soit des guides de boy-scout (c'est chaud ça).

Lïnwe prit un temps fou à écrire ce qu'on lui demandait. Quitte à faire n'importe quoi, il voulait le faire bien. Plus le mensonge est gros et plus ça passe, à ce qu'on dit. Au moins, il dépensait toute son énergie pour les deux fans de scoutisme là. L'encre verte émeraude (un peu vieille, il est vrai, il arrivait à la fin du flacon). Le parchemin, harmonieusement chiffonné. Et une boulette lancée dans le feu, avec toutes les convictions du monde.

Sourire.
Satisfaction.
Saleté.

-Les Trois S.



Citation :
Prénom : Lïnwe Eadun Felagünd
Etat d'esprit : Prompt à la Divination, en particulier la pyromancie.
Avis sur la pyromancie : La pyromancie est une branche de la divination tout à fait intéressante, intrigante et donc fascinante, mais aussi drastiquement spirituelle et emplie de sagacité certaine. Une perspicacité sans faille. Bref. Un excellent avis.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Peter McKinnon
avatar
Responsable RPGSerpentard
Responsable RPG
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Peter McKinnon, Mer 25 Juil 2018 - 9:03


Maintenant qu'il avait lancé un exercice, Peter allait pouvoir souffler un peu. Il avait appris d'expérience qu'à cet âge-là il n'y avait rien de plus compliqué pour un gamin que de devoir décrire ses émotions. Il pouvait donc se rasseoir tranquillement à coté du germanique. Le devin ne chercha même pas à tenter d'apercevoir ce que l'ancien élève de Serpentard était en train de retranscrire. Savoir tenir une classe et ce genre de choses, cela s'apprenait sur le tas, il fallait juste faire son baptême du feu.

- Tu as toujours de ces expressions rustiques, c’est d’un bohème.

Arquant un sourcil de surprise, Peter, tout drapé de soie, se retourna vertement vers son petit-cousin. Encore heureux que personne dans l'assemblée n'avait pu entendre ce genre de réflexion. Non mais quelle mouche pouvait bien piquer Asclépius pour se laisser aller à de telles considérations ?

- Ben vas-y, traites moi de pécore tant que t'es là !

Affichant une mine à la fois surprise et excédée, il redirigea son attention sur les élèves qui étaient occupés à écrire. Certains commençaient à jeter leurs petits papiers dans le feu. Pour d'autres, il s'agissait manifestement d'un véritable exercice de style. Alors que l'on ne leur avait demandé que la retranscription d'un petit groupe de mots, quelques élèves semblaient gratter un nombre conséquent de lignes.

*Non mais qu'est-ce que c'est que ce bord** ?!*

Peter avait vraisemblablement oublié à quel point tous ces cancrelats étaient de véritables sacs à émotions et à préjugés. Et les voilà qui devaient étaler tout cela sur le papier. Le Professeur ouvrait précipitamment la bouche pour leur faire une réflexion lorsqu'il fut interrompu.

- Bonjour, professeur, excusez mon retard et mon arrivée tardive en classe. Je suis sincèrement désolée, si vous voulez me mettre une punition, je comprendrais parfaitement.

*Ah ben en voilà une bien bonne !*

Fixant la gamine, il se retourna vers son collègue avec un regard qui signifiait "Non mais tu vois ce que je vois ?". Le devin avait bien envie de lui sortir tout un tas de réflexion qu'il garda précieusement pour lui. Après tout, il était en pleine opération pour regagner du capital sympathie auprès de tous ces ados boutonneux. Aussi, il se contenta de balancer à la retardataire un gigantesque paquet de marshmallows.

- Distribuez-moi ça, ça suffira !

Après quoi, il se tapa les cuisses et se redressa pour délivrer la suite du cours aux étudiants :

- Bon, pendant que Miss Delacour vous distribue de quoi vous gaver de sucre pour le mois, je vais vous expliquer la suite du programme.

Il afficha un sourire des plus faux avant de continuer.

- Vous allez vous lever à tour de rôle et vous adresser à la plus grande flamme de ce feu de camp chargé en énergies. Ensuite, le feu vous répondra. Et puis on pourra passer à l'élève suivant et ainsi de suite. Normalement, tout le monde aura le temps de poser une question. Souvenez-vous que le feu est un élément capricieux, il faut savoir le décoder, vous n'allez pas voir de petits dessins ou de petites images comme dans une boule de cristal ou une tasse de thé. Une fois que vous serez tous passez, nous finirons ce paquet de marshmallows bien mérité !


Consignes HRPG:
 

Liste des réactions du feu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Divination-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.