AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Médicomagie
Page 3 sur 4
Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard

Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Peter McKinnon, Mer 25 Juil 2018 - 9:03


Maintenant qu'il avait lancé un exercice, Peter allait pouvoir souffler un peu. Il avait appris d'expérience qu'à cet âge-là il n'y avait rien de plus compliqué pour un gamin que de devoir décrire ses émotions. Il pouvait donc se rasseoir tranquillement à coté du germanique. Le devin ne chercha même pas à tenter d'apercevoir ce que l'ancien élève de Serpentard était en train de retranscrire. Savoir tenir une classe et ce genre de choses, cela s'apprenait sur le tas, il fallait juste faire son baptême du feu.

- Tu as toujours de ces expressions rustiques, c’est d’un bohème.

Arquant un sourcil de surprise, Peter, tout drapé de soie, se retourna vertement vers son petit-cousin. Encore heureux que personne dans l'assemblée n'avait pu entendre ce genre de réflexion. Non mais quelle mouche pouvait bien piquer Asclépius pour se laisser aller à de telles considérations ?

- Ben vas-y, traites moi de pécore tant que t'es là !

Affichant une mine à la fois surprise et excédée, il redirigea son attention sur les élèves qui étaient occupés à écrire. Certains commençaient à jeter leurs petits papiers dans le feu. Pour d'autres, il s'agissait manifestement d'un véritable exercice de style. Alors que l'on ne leur avait demandé que la retranscription d'un petit groupe de mots, quelques élèves semblaient gratter un nombre conséquent de lignes.

*Non mais qu'est-ce que c'est que ce bord** ?!*

Peter avait vraisemblablement oublié à quel point tous ces cancrelats étaient de véritables sacs à émotions et à préjugés. Et les voilà qui devaient étaler tout cela sur le papier. Le Professeur ouvrait précipitamment la bouche pour leur faire une réflexion lorsqu'il fut interrompu.

- Bonjour, professeur, excusez mon retard et mon arrivée tardive en classe. Je suis sincèrement désolée, si vous voulez me mettre une punition, je comprendrais parfaitement.

*Ah ben en voilà une bien bonne !*

Fixant la gamine, il se retourna vers son collègue avec un regard qui signifiait "Non mais tu vois ce que je vois ?". Le devin avait bien envie de lui sortir tout un tas de réflexion qu'il garda précieusement pour lui. Après tout, il était en pleine opération pour regagner du capital sympathie auprès de tous ces ados boutonneux. Aussi, il se contenta de balancer à la retardataire un gigantesque paquet de marshmallows.

- Distribuez-moi ça, ça suffira !

Après quoi, il se tapa les cuisses et se redressa pour délivrer la suite du cours aux étudiants :

- Bon, pendant que Miss Delacour vous distribue de quoi vous gaver de sucre pour le mois, je vais vous expliquer la suite du programme.

Il afficha un sourire des plus faux avant de continuer.

- Vous allez vous lever à tour de rôle et vous adresser à la plus grande flamme de ce feu de camp chargé en énergies. Ensuite, le feu vous répondra. Et puis on pourra passer à l'élève suivant et ainsi de suite. Normalement, tout le monde aura le temps de poser une question. Souvenez-vous que le feu est un élément capricieux, il faut savoir le décoder, vous n'allez pas voir de petits dessins ou de petites images comme dans une boule de cristal ou une tasse de thé. Une fois que vous serez tous passez, nous finirons ce paquet de marshmallows bien mérité !


Consignes HRPG:
 

Liste des réactions du feu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Guéthenoc Ursion
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Deuxième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Guéthenoc Ursion, Mer 25 Juil 2018 - 10:46


Guéthenoc se saisit du marshmallow tendu par Miss Delacour. Il arqua un sourcil, vraiment étonné qu'une friandise rose et molle soit un outil de divination. A bien y réfléchir, cela lui semblait plausible. Qu'est-ce qui ne l'était pas dans ce monde de Magie ? Peut-être s'agissait-il d'une offrande aux Feu, qui le consumerait avec une avidité toute délectatoire, si tant est que le feu apprécie le sucre. Ou bien, il devait trouver un bout de bois, y planter le bonbon, et attendre que les flammes en lèchent la surface pour lire sait-on quoi sur les craquelures caramélisées ? Il allait de surprise en surprise mais il fut vite détrompé par la tirade du Mestre Pyromancien. Dommage pour Guéthenoc, il n'était point friand de cette masse pâteuse. Il eut envie de la donner à la compagne de Jace, nul doute que la gueuse ainsi gavée, elle serait moins attrayante...

Ce machiavélisme ne vous ressemble guère, Fils.

*Mais, Mère...*

Chut ! Je ne souffrirai aucune excuse !

Ainsi rabroué, il n'eut d'autre choix que celui de fourrer le marshmallow dans sa poche. Contrarié, il se leva et s'occupa de la Quêste proposée par le Sire McKinnon. Debout devant la flambée, il esquissa une courbette et posa simplement sa question.

- « Or donc, Messire du Brasier, rencontrerai-Je bientôt la Dame du Lac ? ».

L'occasion était trop belle pour qu'il ne saisisse pas la balle au bond. Qu'importait les éventuelles railleries ou quolibets. Peu lui en chalait. Ce n'était pas aujourd'hui qu'il irait prendre en compte l'avis de la Crasse Vagabonde. Quoiqu'il en fut, il n'eut pas longtemps à attendre une réaction. D'un prime abord, il lui sembla que le plus grande flamme ondulait, comme si elle se gaussait de sa question. Le vent, sans doute. Il faillit s'en vexer quand soudainement, elle grandit d'un coup, prenant l'Aiglon par surprise. Il eut un mouvement de recul, ni très courageux ni très chevaleresque de sa part. Il se drapa dans sa dignité malmenée et reporta son regard vers la flamme. D'autres questions lui brûlaient les lèvres, mais il les retint, quitte à se consumer de curiosité. Il retourna s’asseoir, en se demandant pourquoi la langue de feu avait essayer d'atteindre le firmament.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Alexeï Dragoslav, Mer 25 Juil 2018 - 13:59


Les gens venaient tantôt un par un, tantôt par groupe. Tu ne leur accordais aucune importance jusqu'à ce qu'un grand dadet viennent t'emm*rder comme à son habitude. Si Elhiya t'avait lancé un sortilège en enchantement, Fañch semblait ne pas vouloir se défaire de son souvenir. T'avais rien envie de rétorquer, pas d'humeur à te prendre la tête avec quelqu'un qui ne le méritait pas. Tu te contentais d'un sourire agrémenté d'un beau doigt d'honneur.

Bref.

McKinnon avait fini par arrivé accompagné du nouveau professeur de potions et vous intimait l'ordre de remplir un petit formulaire. Absorbé par ce qui étais autours de toi, tu ne réagissais pas sur le coup et était considérablement en retard sur tout le monde. Rapidement, tu griffonnais sur ton parchemin ce qui avait été demandé.

Parchemin 1:
 

Tu te redressais et balançais ton écrit dans le feu. Chaque lettre s'effaçaient, brûlaient pour ne devenir que cendre. Comme un inféri qui se faisait prendre à son propre jeu. Ça brûle.

Bref.

Nouvel exercice et un Serdaigle ne pouvait s'empêcher de partir en premier. Tu le laissais vaquer à ses occupations, détournant le regard et cherchant une flamme à qui parler. Plutôt étrange comme situation, surtout que tu es particulièrement perplexe quand à la divination sous toutes ses formes. Cette dernière trouvée, ta question déjà ancrée dans ton âme tu t'élançais enfin.

- Vais-je obtenir le métier dont je rêve depuis toujours ?

Et ce n'était un secret pour personne. Ton rêve le plus précieux est celui d'entrer dans la brigade magique, l'élite. De faire partie intégrante du groupe des Aurors. Le feu pâlit. Déçu, tu retournais t'asseoir, attendant la suite et les explications de ton professeur.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Sam 28 Juil 2018 - 16:05



 

La tête sur son épaule, le beau serpent posa sa main contre le dos de la belle en caressant sa colonne vertébrale, frissonnant légèrement, de plaisir ? Elle ne savait pas trop, mais les frissons remontèrent jusqu'à son organe vital pour le faire palpiter.

Le sang lui montant aux joues, avant qu'elle puisse s'endormir dans cette zénitude nocturne, le professeur reprit la parole une fois l'arrivée d'une retardataire, elle s'excusa de son retard auprès du professeur. Pendant ce temps ce dernier balançait à la "Miss Delacour" pour nous distribuer des sucreries, des chamallows pour être précis.

Le professeur continua le cours à la suite en expliquant que les élèves devaient aller, tour à tour, poser une question à la plus grande flamme du feu de camp.
Voyant le gentilhomme se diriger vers le feu pour poser sa question, elle observa que le brasier semblait énervé car la flamme se mit à grandir d'un coup. Et bien, j'espère pour lui que c'est bon signe.

Un autre garçon alla posé sa question, un Poufsouffle lui semblait-il, la voix du garçon ne lui était pas inconnue. Certainement croisé dans la salle commune ou si c'est une autre maison, dans un cours... Pour lui le feu pâlit, j'aimerais bien savoir ce que ça veut dire.
Elle regarda autour d'elle et ne voyant personne se lever, elle leva sa tête de l'épaule de Jace en lui murmurant :

- "C'est à mon tour je crois !"


Pendant qu'elle approchait du feu, elle en profita pour réfléchir à la question qu'elle pourrait poser aux flammes. Hmmm... Mon avenir peut-être ?
Alors face aux flammes elle choisi la plus grande et se posa devant en prononçant ces mots :

- "Vais-je faire le bien autour de moi ?"


Elle regarda le feu, quelques instants en s'apercevant que la flamme s'était divisée en deux. Un peu surprise elle retourna près du serpent pour s'asseoir à nouveau à ses côtés. Qu'est ce que ça veut dire ? J'espère bientôt le savoir. En attendant, elle reposa sa tête sur l'épaule du serpent, le temps que tous les élèves posent leur question.

 
Revenir en haut Aller en bas
Isolde Hawkes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Isolde Hawkes, Mar 31 Juil 2018 - 11:28


Un à un, les morceaux de parchemin furent donnés en pâture au brasier. Le feu les avalait sans tarder, émettant des bruits de craquement qu'Isolde trouvait particulièrement satisfaisants, voire reposants. Alice Delacour, élève Gryffondor que la lionçonne croisait régulièrement, fit une entrée tardive remarquée. En guise de sentence, McKinnon la chargea simplement de distribuer des guimauves aux élèves. Isolde recueillit la sienne dans le creux de sa main tendue, regarda la pauvre victime rose avec appétit, l'approcha prudemment des flammes et attendit quelques instants que le bonbon ramollisse. Elle la fourra d'un coup dans sa bouche, tel le feu qui se régalait de papier une minute plus tôt. Un sourire de ravissement s'épanouit d'une oreille à l'autre de la préadolescente ; les ombres qui dansaient sur son visage lui donnèrent cependant un air presque effrayant.

Bien trop occupée à se régaler, Isolde fit totalement abstraction des consignes du professeur. Elle vit néanmoins que les élèves se levaient à tour de rôle et posaient une question à voix haute, face au feu. Le spectacle avait quelque chose d'assez ridicule. L'esprit pyrique, ou quoi qui habitât ces flammes, exécutait en retour une chorégraphie plus ou moins enflammée et en tout cas très décevante car Isolde n'avait aucune idée de ce que cela pouvait bien signifier.
— Or donc, messire du brasier, rencontrerai-je bientôt la Dame du Lac ?
— Vais-je obtenir le métier dont je rêve depuis toujours ?
— Vais-je faire le bien autour de moi ?

Chaque élève avait ses propres préoccupations, plus ou moins farfelues selon les cas. Cas de conscience pour une Poufsouffle, de folie pour cet énergumène azur et bronze, de figure pour le colosse suédois. Isolde compris qu'elle n'y couperait pas : elle aussi devrait se lever, poser une question – mais laquelle ? –, voir les flammes faire n'importe quoi puis se rasseoir, frustrée de ne pas savoir quoi en penser.

La lionçonne se frotta nerveusement la nuque avec sa main encore propre, l'autre étant toute poisseuse des résidus de marshmallow. Elle n'avait aucune idée de ce qu'elle souhaitait demander aux bûches. Rien de trop personnel car il était hors de question de se dévoiler auprès de ses camarades. À moins que… si elle murmurait sa question, afin de n'être entendue que par le feu ? C'était un risque qu'elle était prête à courir. Elle se leva sans hâte, décolla avec la langue les fragments de guimauve restés accrochés à ses dents, déglutit et s'approcha le plus près possible du feu. Une goutte de sueur vint perler sur son front et elle sentit une chaleur étouffante s'emparer d'elle. Isolde susurra la question qui brûlait au fond d'elle depuis si longtemps :
— Serais-je plus heureuse si mon père n'était plus là ?

Bouche ouverte, yeux écarquillés devant une telle horreur. Cette interrogation était sortie toute seule. La Gryffondor avait perdu le contrôle de sa bouche l'espace d'un instant. Elle n'avait jamais consciemment voulu la mort de son père, mais il était sûr qu'elle s'était souvent demandé si elle n'eût pas mieux vécu sans lui. Sans avoir à subir sa trahison, le divorce, l'abandon, l'hypocrisie, les vacances forcées chez lui et le même questionnement : pourquoi ?

Le feu, qui avait arboré jusqu'à présent des couleurs jaunes, orange sombre, tirant parfois sur le bleu, se mit à rougeoyer davantage l'espace d'un instant. Puis il reprit ses teintes originales, laissant la jeune fille interloquée, impatiente de découvrir la réponse tout en la redoutant. Elle s'aperçut que son cœur lui martelait la poitrine, douloureusement. Son souffle était court et ses poings serrés. Isolde s'écarta du brasier, essuya son front ruisselant d'un revers de manche et retourna s'asseoir, piochant au passage une guimauve dans le paquet qui se trouvait sur son chemin.


Dernière édition par Isolde Hawkes le Jeu 2 Aoû 2018 - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Jade Wilder, Mer 1 Aoû 2018 - 22:59


Malgré que son papier ait brûlé depuis bien longtemps, Jade continuait à observer le feu crépiter, comme une image dont on ne parvient pas à se détacher. Les élèves venaient au fur et à mesure déposer leurs propres confessions dans le brasier, attendant la suite avec plus ou moins d'impatience selon les personnalités. Elle, commençait à se poser des questions. Et si ça fonctionnait trop bien et que tout le monde comprenait tout ? Elle serait perdue. Son masque de joie ne pouvait pas tomber, c'était impossible. Mais soyons réalistes deux minutes, le feu ne pouvait rien révéler d'aussi précis après tout ! Juste des choses plus étendues, moins personnelles... Du moins, du peu qu'elle avait lu. Il allait falloir espérer que ces maigres informations lui suffiraient à se rassurer. Temporairement du moins.

Le temps paraissait si long avec ces arrières pensées dans la tête. Beaucoup trop long, comme si chaque initiative des autres était éternelle. Destinée à la faire patienter, qu'elle le veuille ou non. Pourtant, elle n'était pas particulièrement impatiente d'habitude, mais là elle avait besoin de se rassurer. De savoir si elle n'avait pas dévoilé une trop grande part d'elle-même.

Dans cette histoire trop bien écrite, un élément perturbateur fit son apparition. Appelons le plutôt... élément surprise, car Alice n'avait rien d'une élève qui perturbait les cours. A priori. En attendant elle était en retard et se confondait en excuses auprès du professeur. Celui-ci prit plutôt bien cette intervention, plus qu'on aurait pu le croire - surtout depuis le dernier cours commun. Au moins il n'engueulait plus les gens pour pas grand chose, ce qui était un progrès à prendre en compte. Espérons que tous les professeurs de cette fichue école n'étaient pas aussi timbrés que De Lanxorre.

- Bon, pendant que Miss Delacour vous distribue de quoi vous gaver de sucre pour le mois, je vais vous expliquer la suite du programme.

Nous gaver de sucre ? Voir les friandises défiler confirma plus ou moins ce que pensait la préfète: le professeur de Divination voulait se faire bien voir. Ou alors, ça servirait pour la suite du cours peut-être... Ou tout simplement pour mettre l'ambiance. Elle réfléchissait beaucoup trop pour sa propre santé mentale. Il y avait bien plus important que des marshmallows sur quoi se concentrer.

- Vous allez vous lever à tour de rôle et vous adresser à la plus grande flamme de ce feu de camp chargé en énergies. Ensuite, le feu vous répondra. Et puis on pourra passer à l'élève suivant et ainsi de suite. Normalement, tout le monde aura le temps de poser une question. Souvenez-vous que le feu est un élément capricieux, il faut savoir le décoder, vous n'allez pas voir de petits dessins ou de petites images comme dans une boule de cristal ou une tasse de thé. Une fois que vous serez tous passez, nous finirons ce paquet de marshmallows bien mérité !

Tant mieux. Si le feu n'était pas aussi expressif, ça ne pouvait qu'être une bonne chose pour elle. Peut-être qu'elle comprendrait ce qu'il voulait dire, car elle y croyait comme plusieurs arts divinatoires... du moment que personne d'autre ne comprenait. C'était bien le principal, conserver une image digne et fière. Aussi fière qu'elle en soit capable en tout cas. Rappelez moi donc de quelle maison elle était ? Petit sourire, tout léger, à cette pensée. Comme quoi les choses n'étaient pas forcément ce qu'elles paraissaient au premier abord.

Bref, feu peu expressif ou pas, le reste de l'exercice ne l'arrangeait pas plus... Poser une question. Mais quelle question ? C'était aussi difficile que de se décrire, elle avait tant de questions nécessitant une réponse claire, mais quasiment rien qui ne puisse être dit à haute voix, là, devant tout le monde. Tant de possibilités mais tant de freins aussi, ça pouvait paraitre simple pour tous mais pas pour elle. Bien au contraire. Les questions des autres s'enchainaient. Questions en soi plutôt banales, sur un avenir qu'on aimerait tous connaitre plus en détail. Avoir des indications, savoir ce qu'on ne devait pas faire pour éviter les embûches. Cela pouvait paraitre effrayant, mais incroyablement tentant aussi. Elle était partisane du fait de ne rien savoir pour ne pas trop perturber l'ordre des choses mais... à force d'erreurs, elle aurait aimé les savoir à l'avance pour ne pas les faire et mieux réussir. Arranger les choses. Le plus logique serait pour elle aussi, de poser une question sur son avenir. Mais dans quel domaine ? Professionnel ? C'était noir. Personnel ? C'était sombre. Et à la fois, il fallait penser à ne pas se montrer trop intrusive dans sa propre vie. Qui a parlé d'exercice facile ?

La dernière question posée lui parut tout même étrange. Posée par Isolde, que Jade connaissait peu, cette question était tout de même très... annonciatrice de mauvaises choses. Autant pour la jeune fille, que pour son père, tout dépendait de la façon dont on appréhendait la question. Néanmoins, ça ne la regardait pas, la blonde. Elle n'avait pas à trop s'en mêler. Juste, une attention un peu plus accrue pour la rouge ? Oui, faisons cela.

Les participations se faisaient plus rares. Il était temps qu'elle se lance aussi. Mais en demandant quoi au juste ? C'était tellement obscur, tellement incertain. Elle ne voulait pas d'une question trop excessive, ni trop personnelle. Et pas envie, non plus, de parler directement d'elle. Finalement, des mots lui vinrent à l'esprit, ils semblaient être un bon compromis. De toute façon, elle n'avait pas trop le choix. Alors, se relevant, la jeune fille s'approcha du feu de joie. Celui-ci semblait en effet plus actif qu'auparavant, comme nourrit de tous les éléments qu'on lui avait donné. C'était assez impressionnant, mais peut-être était-il simplement ravivé par l'enseignant ? Il fallait un bon feu pour cette discipline, qu'on y croit ou pas c'était évident. La plus haute flamme donc... Celle-ci changeait, dansait au milieu de la pénombre, comme une lumière éclairant l'obscurité, comme une lueur d'espoir loin, là-bas. Petite inspiration, voulue discrète, avant d'oser élever la voix.

- Est-ce que je rendrais ma famille heureuse..?

Son ton était incertain, caractéristique des doutes qui l'habitaient. Ce n'était pas sa question première, pas ce à quoi elle avait pensé en premier lieu, mais c'était important. C'était tout ce qu'elle souhaitait. Ils devaient être heureux, elle se l'était promis, promis de tout faire pour les aider, les accompagner vers une vie meilleure, plus belle, plus heureuse. Mais cette mission, allait-elle la réussir ? Est-ce que cette flamme saurait lui donner un minimum d'indications ou serait-elle dans un flou plus intense encore ? Difficile à dire. En tout cas, il y avait de l'activité dans le brasier. La plus haute flamme, celle tant convoitée, s'agitait légèrement, mais pas plus qu'auparavant. Tout semblait... normal, pas de réactions. Mais après quelques secondes, la couleur du feu devint plus intense, assez surprenante en soi. Du doré caractéristique, tâché de brun qu'on connait tous, les reflets orangés virèrent en vif éclat rougeâtre, couleur qui piquait les yeux de son intensité. C'était elle, ou le feu avait rougit ? Incertaine, la jeune fille observa le professeur de Divination un instant, avant de retourner à sa place. Curieuse et anxieuse, il ne lui restait plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Lïnwe Felagünd, Mer 1 Aoû 2018 - 23:30


Le feu a cette double particularité d'oublier, de s'oublier, dans ce drapé de fumée ; et de recenser, les souvenirs, les années... Entre le parfum des braises et la valse des flammes, il ne sait plus quoi penser. Les yeux mi-clos, l'enfant commence à piquer du nez, comme si on lui murmurait quelques berceuses au bord de la forêt. Le précipice aux songes. La mort aux rats, quand le professeur intervient enfin. La tête clamse sur le côté.

Relever les yeux sur les têtes endormies. Une question à dire. Jusque là, l'exercice pratique se déroulait plutôt bien. Une friandise onctueuse, douce, molle à souhait. De quoi se corrompre les dents un moment. Les souris ne passeront pas ce soir, toujours une histoire de rat. Ils y vont tous un par un mais Lïnwe en profite pour léviter son marshmallow jusqu'au feu. La cuisson parfaite lorsque son dos en est doré et que le parfum du sucre chauffé à blanc sent le caramel. Il déguste tendrement son machin, attendant patiemment son tour. Il était pas à ça près, de toute façon. Et puis vient son tour, il doit passer à l'abattoir.

Susurrer son secret au feu joyeux
une question existentielle
qui le prend des tripes au cerveau

une question maladive
qui vient lui ronger les ongles
est-ce qu'Elena guérira ?

avec ça, est-ce que tout reviendra comme avant ?
qu'elle sera heureuse ? qu'il sera heureux ?

il avait d'autres préoccupations, comme la liberté
la musique, le quidditch ou les projets plus ambitieux encore
comme son petit Empire

mais ça,
ça.
valait toutes les réponses du monde.

En face le feu semble en colère ou timide
d'un rouge passionné
déchiffrer ses nuances écarlates

comme des mains de peintre invisible
qui viennent y jeter leurs pots et leurs pinceaux

un vrai homard
avant de reprendre sa couleur initiale
l'imagination palpable
semble se calmer

on dirait qu'un homme est en dessous du feu
il respire comme eux.

Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Fañch Guivarch, Mer 1 Aoû 2018 - 23:40


LA de Eros
Elle est en absence et j'ai son accord
Fañch Guivarch rp numéro 251 tw :

Fañch eut la réponse qu'il attendait du suédois : une brise de colère traduite par un majeur levé bien haut et fort dans la direction du vert et argent.

"Le négatif" : il nous a fait un doigt d’honneur je rêve pas, on peut aller le tabasser.

"Le positif" : Mais ça va pas, c'est toi qui l'as provoqué en plus.

"Le juge" : Du calme on doit pas se faire remarquer je vous rappelle.

Maintenant que l'objectif d’embêter le grand dadais des blaireaux était réalisé il fallait se plier à la suite du cours et écrire sur un petit morceau de papier avant de le jeter dans les flammes c'est donc avec un enthousiasme hétérogène que Fañch et ses personnalités s’attaquèrent à la petite rédaction.

"Le négatif" : On se fait ch*er.

"Le positif" : Moi je trouve le cours intéressant.

"Le juge" : On va faire un compromis.

parchemin:
 

Une fois le morceau de parchemin aspiré par le brasier qui se nourri des émotions et des ressenties des différents élèves présents à ce cours Fañch regardait la suite du cours.

Les élèves commençaient à se succéder devant les flammes demandant aux langues incandescentes une réponse à une de leurs interrogations.

Eros, une élève de serpentard se leva et demanda aux flammes d'une voix neutre : "Vais-je faire mon deuil ?". La réponse des flammes fut une séparation, Fañch n'eut pas le temps de voir les détails qui animaient le visage de sa camarade car c'était son tour d'interroger le petit bûcher.

La question qu'il posa fut simple et classique, il ne pouvait se permettre d'énoncer les questionnements qui le taraudaient réellement sous peine d'éveiller des soupçons sur sa santé mentale.

Fañch : Vais-je réussir ma vie ?

Question vaste et sans véritable réponse mais les flammes décidèrent une fois de plus de se diviser en deux groupes, le géant trouvait la réaction des flammes plutôt étrange par rapport à la question posée, qu'est-ce que cela pouvait bien dire?

"Le négatif" : Les flammes bougent au pif c'est tout, ou bien c'est le prof qui se fout de nous.

"Le positif" : Arrêtes d'être médisant comme ça.

Enfin après que les flammèches eurent repris leur forme initiale et uni le fou retourna à sa place et attendant avec patience les explications du devin
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alice Delacour
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Alice Delacour, Lun 6 Aoû 2018 - 22:57


Elle était partie. Où ? Elle l'ignorait. Son corps était toujours là, dans une salle de classe, la salle de divination. Avec ses différents objets mystérieux servant à lire l'avenir. Alice ignorait tout simplement comment s'en servir. Ça lui était égal d'ailleurs. Elle était partie dans ses pensées, et plus rien ne contait. A moins que...

Il y avait un exercice ? Elle devait faire quelque chose ? La rouge jeta un coup d'œil autour d'elle et remarqua qu'un élève venait juste de poser une question et la flamme venait de se diviser. Bizarre. Bon en bref, tout ce qu'elle devait faire, c'était de poser une question et la flamme y répondrait si elle avait bien comprit. Ok alors heu... Ah c'est bon, elle avait trouvé !

Alice s'avança vers la flamme et posa une question qui lui trottait souvent dans la tête, celle qui la plongeait a des réflexions intenses.

- Vais-je réussir à être un Animagus ?

La flamme qui dominait les autres, la plus grande, grandit d'un coup, s'allongeant, comme si elle voulait être puissante, comme si elle voulait dominer toute cette classe. La jeune femme ne trouvait franchement pas ce qu'il y avait à déchiffrer dans le feu rouge et intense, dans cet élément dangereux, qui intriguait. Faisait peur. Cet élément que personne n'arrivait à dominer, et qui lui, essayer de le faire. Ce feu, rouge brûlant. Elle ignorait la signification de ce qui venait de se passer, d'ailleurs, elle n'était pas certaine de décrypter quoi que ce soit dans ça. Peut -être d'ailleurs qu'elle ne le voulait pas. Que la vérité l'effrayait. Mais bon, ce n'était pas non plus comme si elle allait laisser se faire influençait par cette pratique étrange et mystérieuse qu'était la divination et toutes les autres pratiques qui en dépendait, comme la pyromancie.

La rouge retourna à sa place, confuse, les sourcils froncés comme à ça son habitude lorsqu'elle se livrait à certaines réflexions. Elle ignorait si les autres élèves l'observait. Surement que oui. Devenir un Animagus était compliqué, bien qu'elle s'était déjà bien renseigné dans le sujet et connaissait par cœur les étapes de la préparation. Ça l'attirait tout de même, devenir un animal, l'aspect de l'animal, les sens qui en dépendaient...
Revenir en haut Aller en bas
Peter McKinnon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Peter McKinnon, Sam 18 Aoû 2018 - 15:47


Désolé pour ce gros retard ...


Les étudiants s'étaient tous exécuté. Peut-être qu'ils ne réalisaient pas tous l'opération de gaieté de coeur, c'était vrai, mais c'était toujours particulier de recevoir des réponses aussi directe sur un avenir parfois lointain. C'était que le futur c'était tout aussi fascinant qu'effrayant. C'était un peu comme l'espace ! C'était tellement grand et porteur d'opportunité que ça foutait les jetons. Le professeur en était bien conscient ... Au moins ses étudiants, avec l'insouciance propre à leur âge, n'étaient pas toujours en proie au grand dilemme du voile du futur.

Remarquant les sourcils froncés d'Alice ainsi que le fait que tout le monde devait être passé, Peter passa une main derrière son dos dans l'herbe et s'appuya sur le sol pour se relever. Il avait bien fait d'apporter un paquet de sucreries, à l'évidence un bon paquet de marmots allaient retourner à leurs lits avec la migraine si on ne dérivait pas rapidement sur un autre sujet ... Le professeur de Divination les encouragea donc une nouvelle fois à se servir copieusement, mais à ne pas utiliser leurs baguettes comme bâtons. Après quoi il reprit la parole :

- Bien ! Bon ... Avant de vous livrer la signification des mouvements du feu, dans quelques instants, nous allons tester une autre façon de faire de la pyromancie. Bon, cette façon de faire est bien plus spéciale et il est possible que cela ne marche pas pour tout le monde ... C'est une technique que je ramène de Grèce et qui consiste à entrer en contact avec le feu par un autre vecteur. Alors, voilà comment nous allons faire : je vais vous poser une question et vous, vous allez vous concentrer sur les flammes en faisant le vide dans vos têtes et là il est possible que la réponse à ma question apparaisse d'elle-même dans votre esprit ! Vous allez voir !

Présentant ses deux index devant lui, Peter leur articula sa question :

- Ma question est : quelle sera le sujet de notre prochain cours ?

Et là, il se redressa pour mieux regarder les gamins essayer de lui trouver la réponse à sa question.

Consignes HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lïnwe Felagünd
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Lïnwe Felagünd, Sam 18 Aoû 2018 - 20:38


Ils font des trucs bizarres en Grèce. C'est peut-être une région connue par l'Histoire et complète de par ses légendes et mythes rocambolesques, mais niveau divination : ils sont vraiment... chauds niveau concepts. Y'en a des masses, des vertes et surtout des pas mûres. Lïnwe était assis devant le feu, à écouter distraitement les paroles du professeur. Il regardait plutôt les étoiles, derrière l'épaule du sorcier lockhartien : il y avait la lune et ses voisines plus petites et plus brillantes. De quoi raviver les espoirs enfantins. Ça faisait du bien de se retrouver au ras des pâquerettes, clair de lune et flammes en girouettes.

[...] sujet de notre prochain cours ?

Euuu
uuuh
uuh
uh
h


Bonne question. Davantage dans son incapacité à répondre que dans son utilité. M'enfin, y'avait réponse en tout - à ce qu'on dit. À y réfléchir un peu plus, il verrait bien un cours de pipeau, de scout ou encore sur les croyances des rêves et l'incapacité à les réaliser. Parce que, ce qu'ils avaient fait aujourd'hui, ce n'en était ni plus ni moins qu'un de ces préludes. Finalement, il planche pour autre chose. C'a bien plus de charme intellectuel : d'la xylomancie. Pas besoin de lever la main, le silence est de mort. Ils sont tous occupés à bouffer du coton en sucre. La xylomancie, il avait lu ça dans un article la semaine dernière (oui, cela a quelques conséquences fructueuses, parfois, de s'instruire personnellement), et il n'y avait nullement de lien avec les percussions, bien que la sonorité pouvait s'y tromper. C'était une branche, on peut le dire, de la divination dont sa spécificité résidait en l'analyse et la formation de quelques bouts de bois des arbres.

Revenir en haut Aller en bas
Fañch Guivarch
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Fañch Guivarch, Dim 19 Aoû 2018 - 12:33


Fañch Guivarch rp numéro 274 tw :

Après le passage du géant une dernière élève de chez les lions se leva pour aller interroger le feu sur son potentiel avenir en tant qu'animagus.

"Le négatif" : Encore une hippie qui veut sauver les petits oiseaux et les plantes.

"Le positif" : T'en sais rien, et en plus même si c'était vrai ça reste une noble cause.

Le professeur reprit la parole pour expliquer la suite du cours, il voulait que tester une nouvelle approche pour communiquer avec les flammes.

"Le négatif" : C'est vraiment de la m*rde, c'est pas en regardant un feu qu'on connaîtra le futur.

"Le positif" : Faut se vider la tête et je suis sur ça va marcher.

"Le juge" : On va jouer le jeu et répondre au hasard avec de la chance on tombera sur la bonne réponse.

Fixant le feu avec un air concentré le celte réfléchissait à ce qui était le plus probable pour le prochain cours, aprés une bonne minute de réflexion le fou prit la parole.

Fañch : Je pense que le prochain cours sera sur la cartomancie.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Dim 19 Aoû 2018 - 18:57




Le professeur avait enfin pris la parole une fois que plusieurs Poudlardiens t'avaient imité pour déposer le parchemin dans la braise.
Là, McKinnon parlait d'une pratique venue de Grèce qui consistait à se concentrer sur les flammes pour ainsi découvrir la réponse à une question posée. Ouais bon, ça relève du divin mais quitte à essayer... Le prof demanda quel serait le sujet du prochain cours, tu te concentrais alors sur les flammes ondoyantes. Tu voyais des petites parcelles d'orange, rouge, jaune, bleu, des explosions d'étincelles qui s'éteignaient aussi vite qu'elles étaient apparues. Une vision kaléidoscopique s'ouvrait à toi, tu regardais comme sous hypnose ou bien sortilège de l'Imperium, complétement démunie de tout corps. Comme si ton âme était possédée par les flammes. Pour avoir ta bonne réponse, tu tenais à être dans cet état de transe. Soudain, ton état second te fit dire :

- "L'astrologie, ou ce qui s'apparente à la divination par les astres."

Tu t'imaginais déjà encore pour un cours nocturne, allongée sur la pelouse à observer les étoiles, si tant est que le ciel était dégagé. Sentir l'air sur ta peau et contempler le paradis céleste qui s'offrait à toi. Peut-être même avoir une révélation, ou simplement passer un nouveau moment avec la nature et toutes ces merveilles qui t'entourent.

Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Alexeï Dragoslav, Dim 19 Aoû 2018 - 20:04


Wait wait wait, vous avez fait tout ça pour rien ? Le chantage ne marchait pas trop avec toi. Si t'avais été convaincu par McKinnon de balancer ce bout de parchemin dans le feu c'est car tu voulais une explication à sa réaction et non devoir attendre encore avant d'en apprendre davantage. Ô joie.

Quoi qu'il en soit, t'avais pas trop le choix et tu devais patienter comme tous les autres. Une nouvelle question vous était adressée d'ailleurs, celle de deviner l'intitulé du prochain cours. Rire non camouflé de ta part, comme s'il voulait que ce soit toi qui lui donnes la réponse car il n'a aucune idée de quoi vous enseigner. Après tout, il suffit pourtant de suivre les chapitres du livre que vous avez dû acheter à la rentrée non ?

Quoi qu'il en soit, tu gardais ta réflexion pour toi, ça ne servait à rien de pimenter davantage le cours étant donné qu'il fait parti des derniers que tu va suivre. Theya parle d'astrologie et là, tu peux pas t'empêcher de rire à gorge déployée.

- Attends, t'es sérieuse ? Parce que tu crois à ces trucs genre l'astrologie ? Encore, si tu nous avais parlé d'une vraie science comme l'astronomie on pourrait te prendre au sérieux, mais là, l'astrologie ... Vénus et Mars sont alignées, mon dieu, demain une fleur va pousser à ta droite du coup ! Et pour répondre, j'sais pas ce qu'il y aura au prochain cours. J'espère que ça sera pas de l'astrologie en tout cas.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Theya Alomora
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Sixième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Theya Alomora, Lun 20 Aoû 2018 - 1:24




Un gringallet de ta maison avait décidé de se foutre de toi en riant en entendant ta proposition. Primo, c'est pas parce que j'dis astrologie que j'y crois forcément, secundo, réfléchis avant de parler, et tertio, trouve autre chose ! Même quand t'étais tranquille y en avait toujours un qui venait t'embêter, tu le connaissait pas forcément celui-là mais en tout cas tu allais pas t'empêcher de lui mettre les idées en place.

- "Si toi tu crois pas en l'astrologie c'est ton problème. C'est pas parce que je donne la possible réponse concernant la question que j'éprouve forcément un intérêt concret pour l'astrologie. J'donne une réponse, pas mon opinion. Nuance. "

T'attendais encore les quelques réponses des autres car celui-là te tapait un peu sur le système. Pour qui il se prend ? Déjà j'crois pas non plus à l'astrologie mais c'pas ma faute si on doit y passer. Clairement à choisir oui l'astronomie, la divi t'étais pas trop sûre vu que t'étais du genre à "Tant que je vois pas j'crois pas". Mais le blond ne méritait même pas d'avoir au minimum ton opinion, pt'être que ta réplique le fera réfléchir à deux fois la prochaine fois.

Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Jade Wilder, Dim 26 Aoû 2018 - 19:52


Il était assez fascinant d'écouter les questions posées par les différents élèves présents. Avenir personnel ou familial, liens qu'on devinait forts, aucune question ne pouvait être cachée du reste du groupe. C'est bien pour cette raison que Jade avait choisit la sienne avec attention, ne tenant aucunement à révéler certaines parties de sa vie. Il n'empêche qu'elle avait hâte de connaitre la "réponse" apportée par le brasier. Cela restait important, même si c'était un vaste sujet. Évidemment, elle cherchait déjà à établir ses propres théories, comme si une réaction pouvait être identifiée facilement. Mais ce n'était pas le cas, voilà sans doute des éléments que l'enseignant connaissait par coeur, mais pas elle. Dommage, encore une fois elle aurait préféré être en avance sur la réponse pour pouvoir y réfléchir correctement. Ses doutes s'affichaient bien trop facilement sur son visage parfois et ça ne lui plaisait pas des masses. M'enfin, elle allait devoir faire avec et attendre patiemment que tout le monde soit passé. Le professeur insista pour qu'ils reprennent des sucreries - voulait-il tant que ça se faire pardonner ? - avant de continuer. Pour être honnête, la préfète était bien trop captivée par le cours pour avoir envie de combler son manque de sucre. Elle voulait sa réponse.

- Bien ! Bon ... Avant de vous livrer la signification des mouvements du feu, dans quelques instants, nous allons tester une autre façon de faire de la pyromancie. Bon, cette façon de faire est bien plus spéciale et il est possible que cela ne marche pas pour tout le monde ... C'est une technique que je ramène de Grèce et qui consiste à entrer en contact avec le feu par un autre vecteur. Alors, voilà comment nous allons faire : je vais vous poser une question et vous, vous allez vous concentrer sur les flammes en faisant le vide dans vos têtes et là il est possible que la réponse à ma question apparaisse d'elle-même dans votre esprit ! Vous allez voir !

... Ok. D'une, elle n'avait pas immédiatement sa réponse, ce qui était un drame. Et de deux, juste regarder les flammes et en attendre quelque chose ? Bizarre tout de même. Elle faisait partie de ces gens qui se plaisaient à contempler ce genre de matière, si étrange, à la fois mordante et nuancée qu'était le feu. Cela avait quelque chose de fascinant. Bon généralement elle se contentait d'observer la mèche des bougies mais passons. Là il fallait donner quelque chose de concret, fournir une réponse correcte et cela simplement en observant le feu. Étrange aux yeux de la blondinette qui se basait beaucoup sur des réalités, des faits avérés sans équivoque. Là c'était un peu trop... hasardeux pour elle. M'enfin, autant essayer quand même histoire de ne pas passer pour une désintéressée. Ça la fascinait, sans aucun doute possible, seulement elle était un peu sceptique. A voir ce que donnerait la suite du cours...

Lïnwe proposa tout d'abord la xylomancie... que Jade ne connaissait absolument pas. Bien sûr elle pensa directement à l'instrument de musique, mais ça ne devait pas être ça. Ou peut-être que si en fait, ne connaissant même pas le mot, toutes les hypothèses étaient valables. Après une autre proposition de Theya, Alexeï intervint en s'en moquant lourdement. Cela étonnait un peu l'Italienne qui avait connu le Poufsouffle moins vaniteux. Quoi qu'il en soit, il eut droit à une réponse salée de la blairelle qui n'avait visiblement pas l'intention de se laisser marcher sur les pieds.

Et elle alors ? Qu'allait-elle dire ? La première chose qui lui était venue n'était autre que la cartomancie, parce-que c'était répandu et que c'était un art pratiqué par beaucoup. Même les moldus aimaient à acheter des jeux de carte en se pensant divins. Le plus dingue étant que certains y arrivaient parfaitement, la jeune fille se rappelait fort bien de quelques conseils donnés par une dame qui l'avait mise en garde sur certains points... ceux-ci s'étant révélés vrais quelques mois plus tard. Elle était très jeune à l'époque et ignorait l'existence du monde magique, peut-être que cette femme était une sorcière après tout... Difficile à dire. Plongeant son regard dans le brasier, Jade essaya d'y déceler la réponse attendue. Comme souvent, elle fut vite happée, prise dans la danse fumeuse qui ensorcèle sans avoir besoin de sortilège. Un sujet de cours... Mais lequel ? Elle n'en connaissait pas beaucoup en plus, peut-être 5 ou 6, sachant toutes les disciplines divinatoires existantes. Elle pouvait dire quelque chose au hasard bien sûr, mais ça ne serait probablement pas très productif. Non, quelque chose d'autre. Mordant sa lèvre, la blondinette ne quitta pas le feu des yeux mais pris enfin la parole.

- Je pense surtout à la Chiromancie. L'étude des lignes de la main.

Elle adorait cette pratique. Tout comme les cartes, elle y avait déjà eu affaire par le passé et ça lui plaisait bien. Encore une fois, ça la fascinait ouvertement aussi. Alors forcément, ça lui donnait envie d'en apprendre plus que le peu qu'elle savait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4

 Cours n°4 - Flammes, avenir et marshmallows

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Médicomagie-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.