AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier
Page 2 sur 2
La Devanture
Aller à la page : Précédent  1, 2
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: La Devanture

Message par : Alexeï Dragoslav, Sam 4 Aoû - 11:53


Amie.

Alliée.

Elle essaye de t’enrôler dès les premières syllabes qui sortent de sa bouche. Tu n’es pas insensible à sa proposition non, tu rougis. Tu ne rougis pas de honte non, tu te mets dans cet état car c’est un manque de respect. Pire même, un affront. Ce n’est un secret pour personne, tu as toujours vu en les Aurors l’autorité suprême, l’élite, le groupe à craindre, à respecter mais surtout à rejoindre. Et voilà qu’elle espère faire de toi son petit phénix où elle apposerait sa laisse.  Tu ricanes, toujours nerveusement.

L’espace d’un instant, il faut avouer que sa proposition reste intéressante. Tes craintes en le ministère grandissent de jour en jour, de manière à presque t’en dégoûter au fur et à mesure mais pourtant, tu gardes cette étincelle dont elle parle. Celle de la justice, du bien qui est répandu autours de toi. Cette étincelle, vous la partagez. C’est ce qu’elle essaye de te faire comprendre avec ses propres mots.

Vous partagez une cause.

Une envie.

Mais pas cette idéologie.

Tu as besoin d’en savoir plus, que la jeune femme t’apportes des réponses aux questions qui sont restées sans nouvelles et ce depuis le début de ton aventure dans le monde humain. Ces questions qui ont forgé des barrages tout autour de toi, te protégeant de l’inconnu. Te protégeant du feu.

Leur feu.

Tes parents ont toujours vénéré le Phénix tandis que tu soulevais haut et fort l’insigne des Aurors. Le rôle du vilain petit canard t’étais inscrit au fer rouge sur le front et tu n’avais pu t’en défaire. Un jour peut-être, tu accepteras le changement Dragoslav.

Es-tu prêt à faire bouger les choses, à modifier les mœurs et tes croyances pour le bien de tous ?

Vous vous foutez de moi ?

Et elle osait indiquer que l’ordre t’avais épié, qu’ils te connaissaient ?

Si vous m’aviez scanné comme vous le sous-entendez, vous savez mieux que quiconque ce que je suis prêt à faire pour que la justice règne

Mais pas avec vous.

Pas tant que tu auras des doutes sur l’Ordre. Si la jeune femme n’avait pas été là, tu te serais mis à faire les cent pas pour tenter de répondre à sa question correctement. Pour sûr que tu veux agir, être au cœur de l’action. Tu n’as pas peur de ce danger-là, ce danger qui te fais vibrer et qui te rend impuissant puisque spectateur. Ce danger qui vous guette à chaque coin de rue. Comme ce soir-là, avec le masqué 9 et 1 où tu avais craint pour ta vie plus que nécessaire.

Vos … Les autres m’ont approchés vous savez.


Dernière édition par Alexeï Dragoslav le Ven 17 Aoû - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jackson Hartman
Jackson Hartman
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Devanture

Message par : Jackson Hartman, Sam 4 Aoû - 16:43


The Storefront
Cole P. BenbowQuand je pense qu'un jour ou l'autre j'aurais ce jeune homme dans mes cours... Azénor surveillera encore de plus près mes cours que maintenant... - Enfin vas savoir vu que là mon premier cours c'est un b*rdel pas possible - Hâte, comme tout enfant n'ayant pas encore 11 ans. Ensuite on se demande si l'École de Poudlard n'est pas un Hôpital Psychiatrique qu'on cache aux yeux du monde Sorcier... Mes yeux se posent sur un papillon s'envolant autour de nous, captant l'attention de Mister Benbow. Hmm... On n'est pas très loin de la Boutique d'Animaux Magiques... Si Cole est intéressé par les Créatures Magiques il aimerait peut-être y aller. En plus s'il a des questions précises et que Loredana est présente, elle pourra y répondre.

Tu veux aller faire un tour à la Boutique d'Animaux Magiques ? J'ai une amie qui y travaille et si tu veux je peux t'offrir un animal !

Cole n'est peut-être pas mon enfant mais je l'ai vu grandir, je l'ai vu marcher fièrement à la Tête de Sanglier, l'entendre dire des mots, c'est tellement magique un enfant... Cela me donne envie d'en avoir, mais je suis à peine fiancé. J'attendrais quelques années avant d'avoir un enfant avec Ariana, si elle le souhaite.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Devanture

Message par : Azénor P. Benbow, Lun 6 Aoû - 10:15


Alexeï



J'ai bien conscience d'avoir été directe, sèche, de n'avoir rien retenu. Rentrer dedans, faire réaliser, se faire comprendre parce que ce que j'ai dis a été clair, net, efficace. Peut-être dur à encaisser, à contenir, et à se faire à l'idée. Mais c'est bien le but, tout ça, le jeune doit faire son choix, il doit effacer ses doutes, être sur de lui. Et souvent les meilleurs choix, ce que l'on veut vraiment, sont enfouis à l'intérieur depuis bien longtemps. Mais choisir un camp sur un autre c'est abandonner ce en quoi on a peut être cru, durant des années. Je l'ai déjà dis, je l'ai analysé, le jeune Alexeï. D'ailleurs, lui s'en étonne, pire même il s'en énerve. Très sincère, je lui rétorque que je n'oserais pas. Ça fait partie du job, trouver de potentiels frères et soeurs d'armes tu sais. J'ai conscience que j'y suis allé un peu fort. Mais je l'ai fais exprès, je veux que tu te poses les bonnes questions. Et bien-sûr, que je connais ta soif de justice, pourquoi crois-tu que je venue te voir cette nuit.

Et puis il me parle des "autres", qui sont venus eux aussi le trouver. Je vois qu'il est un jeune homme convoité. Intéressant. Mais j'imagine que si tu ne me vises pas encore de ta baguette c'est que c'est entrevue avec les "autres", comme tu les appelles, n'a pas été très concluante?

Imma tell you everything, just tell me what you wanna hear. Aurais-tu besoin de quelque chose en plus, quelque chose que tu ne pourrais pas avouer, un secret à toi, partagé avec seuls ceux qui pourraient comprendre, quelque chose qui te rendrait un peu plus vivant. Est-ce-que ta vie te paraît fade, un peu trop régulière. Mon Dieu laisse moi t'apporter la vie, quelque chose en laquelle tu peux croire plus que que de raison, y penser le matin, en vouloir d'autant plus au soir. S'endormir sur une idée, sur un rêve inavoué, sur une pensée qui te fait du bien, qui te fait enfin respirer l'air que tu mérites, dont tu as besoin pour avancer. C'est ça l'Ordre du Phénix, c'est l'amour que quelque part tu n'arrives pas trouver. C'est l'adrénaline à chaque coin de rue, les regards attentifs et les observateurs. Nous renaissons de nos cendres, nous volons pour l'avenir et la justice. Pour la paix, la sécurité. Nous sommes l'espoir. Et je pense qu'Alexeï, tu es prêt. Tu n'as plus qu'à te laisser porter parce que tu ressens au plus profond de toi.


Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La Devanture

Message par : Alexeï Dragoslav, Jeu 9 Aoû - 11:41


Tu commences à être sur tes gardes, t’as bien compris où en voulait venir la masquée ce soir. Tu hésitais à feindre l’ignorance, le gars qui ne comprenais pas mais en même temps, tu étais tenté d’en savoir plus. En savoir davantage sur cet ordre pas tout à fait légal. Te faire une opinion en voyant l’envers du décor, confronter ce que tu penses savoir et ce qui est réel. Tout le monde n’est pas entièrement bon et tout le monde n’est pas entièrement mauvais. Sans doute est-ce le cas de l’ordre du Phénix également.

Elle t’intrigue cette femme. A te parler comme un égal, un allié presque un ami.

Elle réagit sur les autres. Plutôt bizarrement. De qui croit-elle que tu parles ? On dirait qu’elle parle d’eux comme s’il s’agissait d’autres représentants de l’autorité, comme si vous discutiez à propos du bureau des Aurors. Elle s’y méprend et ton job va être de lui faire comprendre qu’elle perd en crédibilité.

Concluante ? Vous rigolez j’espère. J’ai cru que j’allais finir par y laisser la vie cette nuit-là. C’est la première fois depuis ma naissance que j’ai été approché par un.e autre masqué.e. J’aurais jamais pensé qu’ils puissent s’intéresser à quelqu’un comme moi …

Puis, tu réfléchis.

Vous avez vu quoi exactement en moi ? Quand j’en parle, je ne cache pas le fait que je mets … que je mettais les Aurors sur un piédestal. Ils m’ont déçu pour être honnête, et si une autre voie me permet d’atteindre mon objectif, je pourrais éventuellement fermer les yeux.

Tu te permets quelques pas, sans forcément t’éloigner de la jeune femme mais principalement pour attirer l’air et te permettre d’y voir un peu plus clair, ton esprit étant embrumé par les récents dires de la masquée.

Ce que je ressens au plus profond de moi, c’est simple. Ce môme, j’veux qu’on le retrouve, je veux en être. Ca aurait pu être n’importe qui à Poudlard, ça aurait pu être moi … ou …

Ou Élius. C’est ce que tu voulais dire. Tu t’es ravisé à la dernière seconde, inutile de laisser une inconnue connaître tes points faibles tant que tu n’es pas persuadé de sa bonne foi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Devanture

Message par : Azénor P. Benbow, Sam 18 Aoû - 3:18


Alexeï



Je sens le jeune Alexeï perplexe, bien-sûr c'est compréhensif. Bientôt je me mets à croire que pour gagner sa confiance, j'aurais dû l'interpeller en étant moi-même, Azénor Philaester, Directrice à Poudlard, Propriétaire de la bâtisse où il travaille, et maman de deux enfants. Ça aurait rajouté de la crédibilité à ma cause, de la confiance pour le Dragoslav. Néanmoins je me suis jurée, et sous aucun prétexte, de montrer au monde le lien entre Azénor et Octavia.
Puis je réagis à ces dires;
Moi ça ne m'étonne pas, qu'ils t'aient approché. Ils ont vu en toi sans doute, cette rage de vaincre et cet objectif inébranlable. Tu as l'air de donner ta vie pour tes choix et tes valeurs, et c'est tout à ton honneur. C'est pour cela, que tous les camps peuvent être attirés par ton potentiel, j'imagine.
Je vois la lueur dans tes yeux, je te vois comme frère d'armes motivé, mais je vois aussi le garçon derrière, qui a une âme profondément juste, et sincère. C'est pour ça que tu me parait, différent.
Je sais et j'ai su ton attirance pour les Aurors. Simplement, l'erreur est humaine
- petite rire - Nous n'avons pas su te guider assez tôt. Mais si tu es prêt, à me prendre la main, à embrasser l'Espoir, à tout donner pour la vraie justice, à faire ce qui est nécessaire en son nom, alors ton chemin est déjà tracé. Parmi nous.
Mais je ne t'oblige à rien. Bien évidemment.



Je prends une grande inspiration. Je regarde Alexeï dans les yeux, et je vois plus que la "simple" disparition d'un élève, comme tourment. Il a peur, et pour ses amis, et pour lui. Et c'est normal. La peur amène à faire de grandes choses. C'est bon signe, c'est ce qu'il faut. Les non-peureux sont complètement fous.
Un pincement dans sa voix, peut-être sera l'amour, l'amitié, l'espoir, l'action qui fera pencher la balance de notre côté, ou non.
Pour Galway, nous allons faire notre maximum. Mais c'est des choses comme ça, que l'on veut éviter. Mais le pire s'est produit, et c'est déplorable. Et si nous étions infaillibles, les Mangemorts n'existeraient pas.
On va faire tout ce qu'on peut, pour Galway. Et pour prévenir ce genre d'événements.



Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Re: La Devanture

Message par : Alexeï Dragoslav, Sam 18 Aoû - 9:47


Ta rage, ta haine, ton envie laisse déborder ces flots de paroles que tu n’arrives plus à contrôler. Tu es à vif devant cette masquée, cette personne qui essaye de te tendre la main malgré tes hésitations, tes doutes, tes craintes. Ses mots font écho, comme une évidence que tu ne saurais repousser.

Mis sur un piédestal, la masquée vanterait presque tes qualités. Elle te qualifie même de potentiel frère d’arme. C’est la première qui essaye réellement de comprendre la rage qui t’anime et celle qui te fais vivre depuis des années maintenant, et si la justice n’a pas su t’offrir la chance de t’exprimer, l’Ordre, lui, te propose une alternative.

Tu penses également à ta famille qui eux, ont directement cru en l’Ordre quand il leur est venu en aide, jadis. A ton frère, Ivan, qui te manque plus que tout et à qui tu n’as pas parlé du fait de vos convictions respectives. Il serait plus qu’heureux de reprendre contact avec toi, de voir que tu sais faire la part des choses et que tu sais te remettre en question.

Évidemment, tu émets quelques réserves. Le fait de n’en avoir aucune serait un signe plus que douteux, d’autant plus quand un camarade disparaît mystérieusement.

Pour être honnête, je pense qu’actuellement je suis prêt à sortir de mes sentiers battus pour arriver à mes fins.

Arrête d’être aussi mélodramatique …

J’veux dire, j’veux pas qu’on pense de moi que j’suis le petit gars perdu qui se rallie à une cause par dépit ou autre. L’Ordre semble répondre aux besoins que j’éprouve et d’après ce que vous m’avez dit, vous recherchez des gens comme moi. Sachez que j’suis prêt à mettre un poing sur la table, l’autre en l’air. Faites-moi confiance avant de finir six pieds sous terre, j’aurais tenté tout ce qu’il y a à tenter pour les arrêter.

Comme elle te l’avait annoncé juste avant, tu es maintenant prêt. Prêt à embraser l’espoir, prêt à en apprendre davantage sur une cause qui ne t’était pas tout à fait clair pour l’instant.

Simplement prêt à apprendre après tout.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Re: La Devanture

Message par : Azénor P. Benbow, Mer 22 Aoû - 16:37


Alexeï



Les bras croisés, un lever de menton; fermer les yeux sur le Ciel sombre qui cache les étoiles à cause de ses nuages. C'était évident non? J'veux dire le jeune est d'un potentiel rare, prêt à tout pour ce à quoi il croit réellement. Donner sa vie pour une cause, la sienne. Mais voilà que la vérité nous frappe en plein coeur. Il a une âme de Phénix et c'est clair comme de l'eau de roche. Un p'tit sourire vers le Ciel, disons certainement que j'ai appris à voir à travers son impulsivité depuis que le jeune est stagiaire dans mon bar.

Je regarde le jeune espoir, croise les bras et me décolle du mur. J'ai pris cette fâcheuse habitude de faire apparaître des petites flammes au bout de mes doigts, pas très intéressant. Mais je ne détache mon attention sur le jeune Dragoslav qui répond avec conviction. Je n'en attendais pas moins de lui, de toute façon.

C'est comme si cette conversation n'avait fait que mettre au clair tout ce que nous savions déjà tous les deux. Il a cette lueur dans les yeux, cette rage et cette envie irrépressible. Alors que je rallie mes doigts pour n'en faire qu'une grande flamme que j'envoie finalement valser au loin, je fais quelques pas en arrière.
Je sais bien.
J'ai confiance en toi, Alex.
On se reverra vite, très vite.



Un clin d'oeil à demi dissimulé, les cheveux qui filent au vent, et en un clin d'oeil me voilà partie. J'ai eu les réponses que je cherchais, la certitude de ses mots, la convictions de son regard. Aujourd'hui nous avons gagné un allié, un probable futur frère. Sa volonté comme arme supplémentaire.




she's out, mais ce n'était que le début
Revenir en haut Aller en bas
Elliot West
Elliot West
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Legilimens
Occlumens


Re: La Devanture

Message par : Elliot West, Jeu 6 Sep - 16:44




HRP : PV avec Cynos Damas, il a mon LA

Le destin aime bien s’amuser quand on y pense. Voilà que quelques années plus tôt il était enfermé entre quatre murs et qu’aujourd’hui il s’apprêtait à commencer son nouveau travail. C’était d’autant plus ironique que la personne qui tenait cet établissement, et qui par la même occasion l’avait recruté, avait passé une soirée dans son manoir (qui à l’heure actuelle ressemble plus à un dépotoir) au cours de laquelle ils avaient eu le loisir de discuter de leur vision respective du monde.

Elle était convaincue que le monde pouvait changer, qu’avec de la volonté et de la foi tout pouvait être renversé. Lui était plutôt de l’autre côté, pas tant mage noir sanglant mais plutôt celui qui pense d’abord à ses intérêts plutôt qu’à la communauté. Et cela n’avait pas changé, parce qu’au final on se fait toujours enfler.

Alors oui, ils allaient travailler ensemble, mais cela n’empêchait en rien tant que cela restait purement professionnel. Elle était son patron et ça il n’allait pas l’oublier. Mais aujourd’hui c’était son premier jour, alors autant faire bonne impression. Habillé d’un costume gris à carreau il se tenait là devant l’entrée.

Vous me direz mais pourquoi va-t-il travailler sachant la fortune qui repose dans ses manoirs ? Parce qu’en travaillant dans un bar, beaucoup de langues se délient avec l’alcool et que ce que qu’ils ont à dire peut s’avérer utile un jour. Hé oui, toujours ses intérêts, ne l’oubliez pas.


****


Fin de journée, elle avait été longue et peu productive. Les clients ne se pressaient pas à la porte et mis à part les quelques piliers de bar il n'avait pas eu grand chose à gérer. S'excusant du peu travail le trentenaire décida alors d'écourter sa journée de travail et tenter de profiter un peu du soleil avant que celui-ci ne disparaisse jusqu'au lendemain.

La légère brise lui ramenait les odeurs de la rue, celle des dalles au sol, l'odeur des arbres environnant et même une odeur de potage de légumes qui devait sans doute être préparé dans un des appartements avoisinant. Il ne faisait pas encore trop froid, le temps idéal pour marcher un peu.

C'était le début de quelque chose, quelque chose de nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Cynos Damas
Cynos Damas
Ordre du Phénix
Ordre du Phénix
Spécialité(s) : Manumage (Niveau 1)
Animagus (Husky)
Permis de Transplanage


Re: La Devanture

Message par : Cynos Damas, Ven 7 Sep - 23:50


Il revenait de Poudlard. Il avait passé la journée là-bas histoire de faire son boulot de direction et avait décidé de flâner à Pré-Au-Lard avant de rentrer. Il le faisait assez régulièrement. Comme ce qu'il faisait tous les jours dans le Chemin de Traverse. Il commençait à se faire tard, mais pas assez pour que toutes les enseignes aient fermé. Il avait ouï dire qu'un nouveau gérant était arrivé à la tête de sanglier. Et, comme l'animagus s'était juré de protégé tout le monde, dont les élèves de Poudlard... Il se disait que ça serait peut-être pas mal d'essayer d'en savoir plus sur... Lui. Faire une petite enquête, allait, peut-être, permettre de supprimer les problèmes à la source. Il fallait sans aucun doute agir sur plusieurs fronts. Mais essayer d'agir en amont était un bon début. Peut-être un moyen d'agir sans avoir à sortir sa baguette.

Le manumage arrivait près de la TS et il était temps de revêtir ses habits de lumière. Cette fois, il choisit un masque de Dali. Il y a une centaine d'années, on aurait dit qu'il copiait une série à la mode. Aujourd'hui, tout le monde s'en f*utait. Il se cacha dans une petite rue déserte pour entamer sa "transformation"

Bella ciao, Bella ciao, bella ciao ciao ciao.

Il enleva ensuite sa tenue Poudlarienne qu'il mit dans un sac. Pourquoi un masque moldu vous allez me dire ? Parce qu'un simple finite ne pouvait pas enlever un masque moldu. Parfois, la magie n'était pas la solution. Parfois. Pas tout le temps. Fallait pas déconner. Faire sa vaisselle sans magie par exemple, c'est pas une solution. C'est être un peu c*n. Franchement. Bref, on divague. Vague.

Cynos mit la capuche de son manteau et il sortit de la ruelle, ainsi vêtu, tête baissée. Et qu'elle ne fut pas sa surprise quand il vit sortir, juste à cet instant, la personne qu'il cherchait. C'était beau le hasard hein. Il accéléra un peu le pas pour rattraper la personne et se tenir à 1 mètre derrière lui. Il suivit un moment Elliot West et... D'un coup, sans prévenir, il toucha l'épaule du nouveau gérant de la Tête de Sanglier et CRAC. Ils transplanèrent dans un lieu à l'écart de toute personne et de toute activité. Même si, en cette fin de journée, il n'y avait plus grand monde... Sans laisser le temps au gérant de dire quoi que ce soit, le Phénix prit directement la parole :

- "Bonjour Elliot West." commença le type déguisé en Dali en lâchant l'épaule d'Elliot. "Bravo pour votre nouveau travail. J'espère que vous vous plaisez."

Ok, maintenant, il disait quoi ? C'était la première fois qu'il agissait de la sorte. Il ne savait pas trop quoi faire. Heureusement, le masque cachait parfaitement son visage et donc cachait son léger trouble, qu'il camouflait avec un simple silence.

- "Je suis là pour assurer la sécurité de Pré-Au-Lard" wow, ça faisait pompeux. "Et je viens m'assurer que vous ne poserez aucun problème." et ça, ça faisait mafieux.

Mais eh, il débutait en intimidation. Fallait pas espérer qu'il soit bon dès le début. M'enfin, avec un peu de chance, il allait être déboussolé par le transplanage brusque et non-prévu. Et avec cette même chance, il serait peut-être à même de parler. D'ailleurs, qu'est-ce qu'il pouvait répondre à ça ? "Alors, ouais, justement, je voulais vous en parler. Demain, à 11h pétante, j'ai prévu de tuer deux-trois gamins ! Sois présent ok ?". Plus il y pensait, plus il se disait que ce qu'il faisait était c*n et allait absolument rien lui apporter. Ni à lui, ni à Pré-Au-Lard d'ailleurs. Bon. De toute façon, il ne pouvait plus retourner en arrière. Règle n°1 : Agir, puis réfléchir. Si on réfléchissait trop, on n'agissait plus... Et il s'était juré d'agir maintenant.

Suite ici, topic libre
Revenir en haut Aller en bas
Lurea Lanilith
Lurea Lanilith
Serpentard (DC)
Serpentard (DC)
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Devanture

Message par : Lurea Lanilith, Ven 25 Jan - 20:38


☽ Désillusions du soir ☾

- Mangemort 87

Inadmissible. C'était inadmissible. Lurea écumait de rage. À l'intérieur de sa poitrine, un feu dévastateur dévorait tout, une étoile en fin de vie et implosant dans une super nova ferait pâle figure à côté de la puissance dévastatrice d'une fierté mise à bas. Si aucune larme de venait caresser les joues de la sorcière, si ses traits étaient crispés mais sans plus, ce sont ses mains qui la trahissaient. Ses doigts agrippés aux volants de sa robe, tellement fort que ses articulations en blêmissaient. Oui, à qui savait regarder, Lurea Lanilith était hors d'elle.

Dans sa tête, une ronde de multitude de noms d'oiseaux qu'elle se jurait pourtant de ne jamais prononcer à nouveau, de sa deuxième vie, ici, en Angleterre. Ses bottes claquent dans l'allée, elle n'a qu'une envie : s'asseoir et prendre un verre. Adulte aux yeux du monde des sorciers, elle en avait parfaitement le droit. Cependant, là d'où elle venait, on ne s’embarrassait pas vraiment de détails tels que les âges légaux pour faire telle ou telle chose. Mais les Lady ne se soulent pas, non, ça ce n'est plus elle.

Poussant les portes des Trois Balais, la brune remet sa coiffure en place, pince discrètement ses joues pour leur redonner de la couleur où il faut. La salle principale est bondée. Tellement, en réalité, que la jeune fille a du mal à se frayer un chemin parmi la foule qui attend. Qui attend quoi, on se le demande ! Eh bien leur tour au bar, à table ou ailleurs, de toute évidence. Un rapide regard glacial sur l'assemblée et les portes sont de nouveau poussées, mais dans l'autre sens, et avec nettement moins de précaution que la fois d'avant.
Inadmissible, une fois de plus.

La soirée n'allait pas en s'arrangeant mais Lurea était trop fatiguée pour rentrer. Ce n'était pas l'envie qu'il lui manquait, ah si elle avait pu se volatiliser en un claquement de doigt ! Mais sa Détermination plus que conséquente, ne compensait pas encore son manque d’habileté dans la pratique du transplanage. L'Irlandaise commençait à croire que l’auto-didactisme avait ses limites et que sur ce point-là, elle allait devoir demander de l'aide.

La Tête de Sanglier. Rien que le nom lui faisait froncer le nez. Elle aurait voulut mieux mais cette journée était clairement placée sous le sceau de la déception et de la médiocrité, alors ça ferait l'affaire.
Sans trop de cérémonies (ce qui, aux yeux du commun des mortels, voulait dire avec quelques cérémonies quand même), Lurea prit place au bar et commanda, Un verre de rosé je vous prie. Sec.
Soupire contenu, mains croisées sur les genoux. Lurea ferme un instant les yeux, laissant ses muscles se détendre un court instant sans pour autant perdre de sa posture, droite, avant de se ressaisir.
Un peu de réconfort, un peu de chaleur, puis il faudra rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 87
Mangemort 87
Mangemort
Mangemort
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: La Devanture

Message par : Mangemort 87, Sam 9 Fév - 20:59


Je suis une femme brune et quelconque. Les affaires que je porte hors de Hollow ont subi un Maléfice de l'objet disparu. L'idée est que les inconnus me rencontrant puissent interagir, se rappeler de la scène, des mots échangés, mais pas de qui je suis véritablement.

Tu
Tu es le monstre hantant ces rues
Sous le visage d’une femme banale tu transpires tes rêves indigestes
Tu répands tes idées comme une maladie

Tu as rêvé, cette nuit. Et tu n’as pas aimé ça. C’est l’inconvénient du sommeil : non seulement il n’est pas toujours réparateur, mais en plus il peine à interrompre le flot des images auxquels l’inconscient est exposé. Dans ton rêve, donc, il y avait une famille de sorciers qui vivait dans une montagne.

Tu
Tu es la femme virale
L’abomination contagieuse
Persuadée d’oeuvrer pour un monde meilleur tu n’hésites guère à sombrer dans l’extrême

Dans le décor intérieur de ton âme, tu te balades dans ce souvenir factice. Tu te souviens de cette roche ocre et poreuse ; tu te souviens de la tristesse qu’elle incarnait. Et puis la fille, la fille qui décidait de couper tous liens avec ses proches. La fille qui arrêtait d'utiliser ses pouvoirs et partait vivre sous terre. Au royaume des morts elle était si heureuse. Amoureuse, même, repue de bonheur dans cette grotte.

Tu
Tu tuerais tu brûlerais tu ferais tout pourvu que ce soit utile à la cause
Ou pourvu que Lui te le demande

Stimulée par la contemplation du lac et de sa forêt luxuriante, elle laissait ses parents la croire morte. L’était-elle ? Elle-même ne le savait pas vraiment. Tu essayais de tirer les ficelles de la pelote, de démêler les choses et leur donner sens, sans succès. Il s’agissait peut-être d’un avertissement. Une image pour prévenir qu’Enzo est sur tes traces. Ou seulement d’un songe au décor onirique. Difficile à dire.

Tu
Tu es l’ombre docile
Tu vas et viens entre les vivants
Et personne ne se souvient comment

Il y avait une silhouette dans la rue. Tu as cru revoir la fille de ton rêve, avec ses longs cheveux d’un blond presque blanc. Et tu l’as vue entrer, un air infini de tristesse et de rage sur le visage. Il provoquait des aigreurs et des rougeurs et des angles particuliers sur son minois, et en la suivant tu t’es aperçue que de profil, elle avait presque l’air d’être une autre personne. Sans l’ombre d’une hésitation, tu l’as suivie.

Tu
Tu te poses à ses côtés
Tu l’observes à la dérobée
Tu es tue par sa mélancolie

Tu le sais : elle aussi partira bientôt, si on ne la retient pas. D'un soupire las, tu commandes la même chose qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Devanture

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2

 La Devanture

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.