AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-59%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
61.74 € 149.99 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 2 sur 10
Convocation Générale
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle

Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Lizzie Cojocaru, le  Ven 22 Juin - 12:24

Azénor me rassura : aucun blessé n’était à déplorer. C’était toujours ça. En revanche, elle désirait mettre un terme aux cours de vol le temps que tout rentre dans l’ordre, et cela ne me convenait qu’à moitié. Je hochais la tête, compréhensive, avant de préciser :
— Je vois. En attendant que tout cela rentre dans l’ordre, les grands effectifs seront en effet difficiles à gérer… Mais pour les élèves désirant des cours particuliers, je continuerai d’en dispenser dans la Salle sur Demande ainsi que dans le parc, vous savez où se trouve mon bureau pour vous inscrire.


La remarque passa quasi inaperçue, mais j’espérais que ceux qui en avaient besoin le noteraient dans un coin de leur tête. Ce fut ensuite une séance de ping-pong entre ceux qui accusaient les phénix et ceux qui blâmaient l’élève, ayant apparemment cherché à retirer l’affiche puis à arrêter l’incendie. Ce qui fut particulièrement intéressant, c’est quand Azénor utilisa « coupable » pour désigner l’élève, alors que les phénix ne se prenaient que l’adjectif « étourdi. » Etait-ce une erreur ? Un lapsus ? Sa véritable conviction ? Je ne fis pas de commentaire, mais je gardais en tête qu’il faudrait fouiller un petit peu de ce côté-là.

Et puis là, tout bascula. J’appris le pire du pire. Non seulement Baxter était parti, mais en plus, Asclépius Underlinden prenait sa place. Oui. Ce Asclépius là. Le Asclépius. Ma nouvelle maison n’était plus en sûreté avec ce cafard entre ses murs. Tonnerre de mille sabots, je ne l'avais pas vu entrer. Et cette annonce ? Lui, professeur de potions ? Bientôt il allait me faire la morale car un professeur est supérieur au simple maître d'école... Je lui lançais un regard venimeux. Ce fut l’intelligente Elhiya qui nous remit dans le droit chemin, avec un soupçon d’impertinence comme je les aimais bien. Oh, cette petite avait de l’avenir, vraiment.
Invité
Anonymous
Invité

Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Invité, le  Ven 22 Juin - 12:30

L.A. Peter


Inspiration
Expiration


Tenter de reprendre de larges goulées d’air ancestral, de ces particules de magie. Tâcher de faire cesser les tremblements, par la maîtrise sur soi, par l’urgence qui commence à distiller de l’adrénaline dans ses pauvres veines malmenées. Tâcher d’avoir moins l’impression d’avoir le sang qui explose aux oreilles alors que l’on n’entend que les « BOUM BOUM » intransigeants de son cœur qui déraille.

Des tremblements, des souffles, ce rouge qui persiste sur la face, malgré les lunettes à verres teintés avant de pivoter, revenir dans la Grande Salle et, en enjambées que l’on espère assurées, sous les talons qui claquent, les froissement de la robe et de la cape, faire son chemin jusqu’à la table des professeurs. Il a le regard qui fixe un point qui n’existe pas, et la nervosité qui grandit. Chaque pas lui coûte et il se demande comment peut-il être, physiquement, en mesure d’en prendre un second. Maléfice de Jambencôton ? Non. Juste l’angoisse, et c’était déjà trop.

Presque chancelant, mais tout de même maintenu par son corset étroitement serré du Paraître, le voici qui regagne l’assemblée professoral, avec sur les lèvres, un infime sourire professionnel.
Tâcher de ne surtout, SURTOUT pas regarder Lizzie qui est ENCORE dans son périmètre (à ne pas confondre avec un diamètre). Mais c’est pas vrai, mais pourquoi, par Merlin, Circée et tous les autres, se trouve-t-elle partout où il va ? C’est une malédiction ? Pourquoi on ne le prévient pas dans ce genre de cas ?

Il pourrait presque entendre ses articulations lui crier merci (ou grâce), alors qu’il dépose son auguste séant de distinction sur la place laissée libre à côté de Peter. Parmi les visages reconnus, il a accroché celui-là façon harpon, alors il espérait que son ancien préfet (et accessoirement ami actuel), lui servirait de bouée, alors qu’il tentait de faire sien les mots de Miss Philaester. Pas mécontent de l’avoir trouvé, finalement, mais dans d’autres circonstances, c’eut été préférable. On peut dire qu’ils ont le sens de la mise en scène pour les entretiens d’embauche à Poudlard…
Et c’était quoi cet événement qui poussait tout le monde à se réunir ici ? Quelque chose de grave, à n’en point douter. Les assemblées exceptionnelles, c’est pour les événements exceptionnels. Logique.

Aviser de façon oculaire et périphérique les faciès des personnes à disposition de regard. Les couleurs sont toujours présentes aux oreilles, sur la nuque, dans le cou et sur les joues, témoin évident de sa nervosité (sans compter ses gestes inconscients visant à tirer sur ses doigts, ou la peau de son bras, histoire de se calmer). Mauvaise idée. La première impression qui lui vient, en voyant tous ces gamins, c’est qu’ils sont tous moches. Façon malformés. Ravages de l’adolescence, mais il ne peut empêcher un profond dégoût de le prendre aux tripes.
La seconde impression, auditive pour le coup, c’est que ça avait le goût de l’insolence, dans l’air. Il pourrait presque le goûter, s’il tirait la langue. Et ça avait le don de réveiller ses tics nerveux, admirez le subtil mouvement involontaire du sourcil, alors que le faciès de cire s’est figé dans une expression neutre. Sous la table, sa jambe s’agite, on pourrait presque croire qu’elle bat la mesure de son cœur : et c’est erratique.

« - Mais, jeune homme : vous n’êtes pas un chaudron, vous n’êtes pas utile, ce n’est pas votre fonction. Vous êtes élève, et donc, là pour apprendre. Il semblait sincèrement concerné par les propos du gamin, qui mettait sur le même plan l’utilité des objets et la singularité des individus. Tant de matérialisme, ça lui serrait le cœur. Fichue société capitaliste. A l’avenir, veuillez demander la permission avant de prendre la parole. »

Voilà, clair et précis, ça n’allait tout de même pas commencer avec le manque de discipline. Cette horreur pourrait presque le défriser, et c’est pour dire, tandis qu’il occultait de façon involontaire le reste des propos, s’attardant davantage sur ce qui l’avait choqué. Il venait d’arriver, apparemment il y avait littéralement le feu sur le campus, et on lui demandait déjà de rendre compte de ses responsabilités ?
Par Morgane, qu’on le fasse sortir d’ici !


Dernière édition par Asclépius Underlinden le Ven 22 Juin - 13:07, édité 1 fois
Shae L. Keats
Shae L. Keats
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Shae L. Keats, le  Ven 22 Juin - 12:35

L'absence de ce matin s'était assurément faite remarquée. Il faudrait des explications pour le bar, mais Kohane comprendrait. Il faut dire que j'avais été retenu.e plus longtemps que prévu. Situation aussi inconfortable physiquement que derrière les pupilles où la honte traçait lentement son chemin. Plus que le malaise au final.

Mais il n'y avait pas le choix, pas de lettre d'absence ni de mot du docteur de la tête signifiant que l'absence pouvait être justifié. Le corps comme barrage, le don pour en gommer les quelques imperfections. Les vêtements feraient le reste. Les traits tirés, remplacés par un teint frais. Et le dos raide passait presque inaperçu. Il faudrait trouver quelque chose, pour ne pas avoir répondu au patronus d'Azénor. Les gosses semblaient convenir, ou la propagande sur le bar, je trouverai bien, je trouvais toujours.

Alors dans la grande salle, l'agitation régnait déjà. Trop de visages connus, adultes comme enfantin, mais qui ne m'empêche pas de rejoindre la foule. Sans un mot, il est temps d'entendre les mots, les explications officielle qui dissimuleront l'incapacité à préserver des lieux comme celui-ci. Sourire à cette idée, et en apercevant Evan. Pas de signe de tête, non. Ici nous n'étions que de simples vieux collègues. Pas de relations, ni d'avis sur l'autre de ce côté-ci du miroir. Et pourtant c'est à ses côtés que j'allais me poster. Une présence rassurante au milieu de la tempête.

Chers élèves, chers enseignants, votre attention je vous prie. Si j'ai annulé vos cours et vous ai tous convoqué cette après-midi c'est parce que le Terrain de Quidditch a prit feu. Plus précisément, les gradins. Ne vous inquiétez pas, les dégâts sont sous contrôle et les tribunes seront remises sur pied en un rien de temps. Cependant j'attire votre attention sur toute autre chose. C'est une tract de propagande qui est la cause de cet accident. Un mélange de sortilège d'inflammable et de feu lui même en a entraîné un léger drame. Tout cela étant, je vous rappel qu'il est strictement interdit, de prôner haut et fort une quelconque appartenance à un Ordre illégal, quel-qu'il soit.

L'attention qui se reporte immédiatement sur Azénor. Quelques rappels idéologiques, et une pensée pour l'affiche qui avait orné un temps la salle commune de gryffondor. Les luttes idéologiques n'avaient rien à faire dans un lieu comme celui-ci, la présence de certaines personnes en était assurément la preuve formelle. Puis la question finit par être posée par Lizzie, que j'entrevois un peu plus loin. Y a-t-il des blessés ?. Soupir muet alors que je me rends compte que l'idée ne m'a même pas traversé.e une seule fois. Pensée pour le fils que je ne vois nulle part, il faudra s'en assurer plus tard.

Oh merci Miss Bennet de vous en préoccuper. Il n'y aucun blessé à déplorer, Dieu merci. Aussi, sachez que l'incendie est un accident, rien de tout ça n'est volontaire. L'élève en question, dont je terrai le nom, n'a bien évidemment pas voulu laisser les gradins du terrain Quidditch partir en fumée.
Je profite que vous soyez rassemblez ici pour vous prévenir que les entraînements et cours de Vol vont devoir attendre la fin des réparations. Mais comme je l'ai dis, cela ne devrait pas durer, les précautions nécessaires sont déjà mises en place; les matchs de Quidditch qui arrivent à grands pas ne seront pas annulés!


Bien, la colère est palpable, mais peu importe au fond. La question de la sécurité se pose. Parce que si les affiches parviennent à envahir les lieux, c'est qu'il y a des mains ici pour les poser. Poudlard n'est donc d'apparence plus un lieu neutre. Elle ne l'a jamais été, mais la preuve en est désormais faite. Bruit nouveau, alors on tourne la tête, et remarque le nouveau qui semble actuellement vouloir s'infiltrer incognito au milieu des pivoines.Rumeur à propos des phénix, et regard en coin vers Evan. Parce que ce n'était pas la première fois que ces crétins mettaient le bordel un peu partout. La mention d'une enquête interne qui laisse dubitatif. Soufflé au voisin, voici un petit crois-tu que ça portera ses fruits ?

Voilà que les mots d'un élève résonne, encore un qui veut attirer l'attention sur lui, suggérant au colocataire comment faire son boulot. Les yeux roulent vers le plafond en attendant que quelqu'un l'interrompe, un peu, parce qu'il n'y a rien qui soit immédiatement intéressant dans ses propos. La réponse en revanche est nettement plus drôle. Il faudrait au perché apprendre ce qu'était l'autorité. Mais c'était en bonne voie.

Et puis la protégée qui reprend la parole, très justement, avec finesse. Elle ne me décevait pas, et j'aurais aimé pouvoir la gratifier d'un sourire encourageant, mais ce n'était pas le genre de contexte où je pouvais me le permettre.
Alors j'attendais, des mots, quelque chose. Et surtout de pouvoir retourner aux occupations habituelles.

Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Azénor P. Benbow, le  Ven 22 Juin - 13:14


Mais dans quel monde vit-on. Je vous le demande, sincèrement. Apparemment dans celui où les élèves, qui ont de près ou de loin affaire à la situation quelques peu compliqués pour la Phénix que je suis, l'ouvrent pour se la ramener. Arnaud est un garçon que j'apprécie, ah ça, sans aucun doute. Mais je dis juste que si j'avais été à sa place, j'aurais tout fait pour ne pas me la ramener. Genre pas du tout. Je lève les yeux au ciel, laisse terminer l'élève parce que vous voulez-vous, au point où on en est. Puis en dehors de ses excuses auxquelles j'octroie un léger...'sourire?' le serdaigle s'adresse au nouveau professeur qui vient de faire son apparition.
Entre temps, Elhyia prend à son tour la parole. Quelle phrase ne comprend-t-elle pas dans les cours sont annulés? Moi qui pensais leur faire une faveur. Je la regarde, sourit, parce que sa prise de parole osée n'est pas idiote, bien qu'elle me titille la nervosité.
Mademoiselle Ellis, vous retournerez dans vos dortoirs quand j'en jugerais nécéssaire, en attendant merci de votre patience.

Et la suite? Ironiiiique. Je me pince les lèvres quand j'entends les dires d'Asclépius, voilà une autorité qui me plaît. Remettre à leur place les élèves, c'est très bien. Ah, la nouvelle recrue saura-t-elle tenir les adolescents en pleine crise de la puberté?
Je regarde la foule, silencieuse. Pour l'instant je n'ai pas grand chose à redire. Mais les remarques polies sont les bienvenues.
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Fañch Guivarch, le  Ven 22 Juin - 14:31

Fañch Guivarch rp numéro 177 tw :

La directrice adjointe balaya la remarque de Fañch en minimisant l’impact de l’ordre du phénix et parlant du “véritable coupable”, cette remarque fit bouillir de rage le géant qui avait envie de crier haut et fort la vérité sur ce qu’il c’était passé.

“Le juge” : STOP ! on respire un grand coup et on se calme.

La remarque d’un aiglon mancho augmentant d’autant plus la difficulté pour ne pas exploser et hurler sur Miss Philaester devant tous les effectifs de poudlard.

Le serpentard eut enfin la réaction d’Elhiya, celle-ci avait repéré le regard aux aguets de Fañch et elle se contenta d’un haussement et d’un sourire interrogatif.

Elle s'approcha du géant en lui demandant comment il était au courant des détails.

“Le positif” : Il faut lui dire la vérité.

“Le négatif” : La vérité c’est que c’est la faute des phénixs.

“Le juge” : certes mais il faut pas oublier notre objectif.

Se tournant vers son amie le breton réfléchissait à ce qu’il allait dire, il voulait être tranchant et la faire réagir.

“Fañch” : non mais ça paraît évident que ce sont ces c*nnard de terroristes qui ont fait le coup.

Ne voulant pas reproduire l’erreur de tout à l’heure le géant avait parler très bas, de telle sorte à ce que seul Elhiya et les deux trois élèves de serpentard les plus proche puissent entendre.
Ethan Turner
Ethan Turner
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Ethan Turner, le  Ven 22 Juin - 14:59

Voyant que la blonde allait rejoindre la table des serpents, tu ne t'étais pas fait prier pour faire de même avec celle des aigles. Tu avais rejoint celui qui avait plutôt parlé à l'ensemble de la Grande salle. Avant même que tu puisses passer un commentaire à celui qui semblait avoir une main en moins, tu entendais la voix d'Elhiya résonner à travers la pièce. Voilà, elle exprimait plus ou moins ce que tu ressentais à propos de cette convocation; une inutilité assez palpable qui nous empêchait d'aller en cours.

Te retournant vers celui qui semblait porter le nom d'Arnaud, tu lui glissais, assez bas pour que ta voix ne quitte pas la table des bleus ;

-Tu sais, contre les feux, il existe déjà le sortilège du jet d'eau, celui du Linceul Aquatique ou encore celui de la bourrasque, par contre je crois pas que les potions soient d'un très grand secours contre le feu, surtout que là, c'est un édifice qui a été attaqué, et pas un étudiant, enfin c'est ce que j'en ai compris.

L'enseignante de vol avait ensuite pris la parole, suivie du nouvel arrivant du corps professoral qui... remettait durement l'aigle à sa place et lui disant qu'il n'était pas utile. Mais pour qui il se croyait celui-là? Il débarquait à peine et déjà il prenait la grosse tête du mec important? C'était triste quand même, tu adorais les cours de potion, de manière générale, mais tu sentais qu'avec lui, ce ne serait pas le grand amour. Une dernière intervention avait été fait par la directrice adjointe, pour dire à Elhi qu'elle patienterait aussi longtemps qu'elle le jugeait nécessaire. Non mais, elle s'entendait parler? Miss Bennett était la seule ici qui apportait quelques informations constructives à ce cirque, pour tout le reste, ça tournait en rond. C'était la fin de l'année scolaire, et les gens avaient des examens à réviser, on aurait dit que tout le monde l'oubliait ici.
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Ariana Hastings, le  Ven 22 Juin - 15:04

LA d'Aysha et Osvald



Le bruit courait que l'incendie était à blâmer sur l'Ordre du Phénix. Ariana ne s'était jamais vraiment intéressée à ce groupuscule, elle en avait entendu parler de loin mais ils n'avaient jamais attirés son attention. S'ils commençaient à mettre le feu à Poudlard et à menacer la sécurité des élèves par contre, ça devenait plus problématique. Mais pas de conclusions hâtives, Ariana était prête à écouter ce que la Directrice Adjointe allait déclarer avant d'accuser un coupable.

Ses petits préfets avaient fait du bon travail, dirigeant les quelques Serdaigles égarés dans les couloirs vers la Grande Salle, et la Directrice prenait déjà la parole, confirmant les rumeurs quant à l'implication d'un ordre illégal et d'un tract de propagande. Ariana serait mal placée pour juger étant donné qu'elle avait elle-même distribué son lot de tracts de ce genre à une époque, mais jamais protégés par un sortilège qui aurait eu de telles conséquences. Tout cela ne jouait pas en la faveur des Phénix…

Lizzie posa la question sensée, la question de la maman qui s'inquiète pour ses petits oisillons, et si Ariana ne s'était pas rendue sur place elle aurait probablement demandé la même chose. Y avait-il des blessés ? Heureusement que non, ou l'événement aurait été encore pire.

Et alors que le débat commençait à se tourner vers l'implication réelle des Phénix dans cette histoire, un nouveau venu débarqua en trombe dans la Grande Salle, nouveau venu que la Directrice Adjointe présenta comme le nouveau professeur de potions. Tiens, information intéressante. Il sembla soudain important aux yeux d'Ariana de le repérer, ça allait s'avérer utile… Mais, en attendant, le débat repris, chacun s'inquiétant pour ses propres intérêts, de l'utilisation du terrain de Quidditch aux élèves qui voulaient retourner dans leurs dortoirs. Ariana resta en arrière-plan, juste histoire de faire bonne figure et acte de présence, attendant patiemment de pouvoir, elle aussi, retourner à ses occupations.
Ulysse Daiklan
Ulysse Daiklan
DirectionGryffondor
Direction
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Panthère de Chine


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Ulysse Daiklan, le  Ven 22 Juin - 15:34

L.A D'Azé pour la prise de parole


La fatigue m’avait rattrapé. L’épuisement des sorts lancés dans la nuit m’avait clairement atteint, surtout pour les gradins. Puis je n’avais pas réussis à m’endormir tout de suite. J’avais dû penser, et penser encore et encore à ces tracs. Ceux que j’avais mis pouvaient prendre feu à n’importe quel moment, mais après réflexion, est-ce que cela pourrait dé-servir ma cause ? D’un autre coté, qui voudrait brûler cela, si ce n’est les Mangemorts justement ? Personne ne brule une affiche qui ne l’atteint pas personnellement. Surtout une comme celle-ci.

J’avais été réveillé par le rassemblement général. J’avais dormi… longtemps. Peut-être trop longtemps je ne sais pas. J’ai la tête un peu dans le brouillard. J’avais néanmoins aidé à diriger les Gryffondor sur le point de rencontre, les incitant à se poser calmement à notre table. J’attendais le discours, qu’avait-on à nous dire de si important ? J’écoutais, lentement.  Avant de sentir doucement le sang quitter peu à peu mon visage.

Les gradins brûlés ? Nooon ça ne peut… enfin je veux dire, pas si rapidement quand même ? Non mais… Ah bah si ok. Je crois que je commence à paniquer, jusqu’à ce que ma réflexion soit interrompu par le nouveau professeur que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam. Au moins sa démarche aura vite fait de distraire certaines personnes, surtout la directrice. Mais pas pour longtemps, je vois Arnaud commencer directement à s’afficher vers le nouveau professeur.

J’écoute, la proposition de Lhiya semble tentante – comme toutes ses propositions de toutes façon - , mais visiblement Azénor en a décidé autrement. Avec l’autre abruti qui n’est là que pour mettre de l’huile sur le feu à marmonner dans son coin. Heureusement qu’il parle uniquement à Lhiya et je ne sais qui parce que je sens d’ici qu’il a dit une bêtise plus grosse que lui.

J’ai l’impression que l’attention s’est un peu trop posé sur les affiches et non pas sur la personne qui y a mis le feu. De la morve de Dragon, faudrait véritablement être stupide pour ne pas la voir. Ou le faire exprès. Miss Philaester ne m’avait pas prévenu que ce genre de choses risquait d’arriver. Attendant le silence suite à l’intervention de Miss Benet, j’en profite pour lever la main, attendant qu’on me donne la parole avant de me lever.

- Madame. Est-ce que nous aurions raisons de nous inquiéter quant à la présence d’un individu dangereux au sein de Poudlard ? Quelqu’un qui se serait senti très affecté par cette propagande illégale par exemple.

Insigne toujours sur le torse, je fais semblant de regarder autour de moi alors que je sais exactement où ce que je cherche se trouve. Je me déplace jusqu’au papier animé, tagué entre cette nuit et maintenant.

- Parce que si nous parlons d’affiche comme celle collé sur notre table alors je ne vois strictement aucune raison pour que quelqu’un de… neutre, la brûle. Et quelqu’un qui n’est pas impliqué aurait avertis un Membre du Personnel, aurait tenté de l’arracher ou je ne sais quoi d’autre mais rien de cette envergure.

Je montre l’affiche de la main. Tentant intérieurement de ne pas paniquer. Je ne sais pas si j’aurais dû parler de ça en privé avec elle plutôt que maintenant. Mais bon, c’est quand même mon rôle de m’inquiéter de ce qu’il peut se passer pour mes Lionceaux. J’ai pas envie de créer un moment de panique mais pas non plus envie que les gens fassent comme si c’était quelque chose d’anodin.

- Je veux dire, regardez justement la table, quelqu’un l’a taggué parce qu’il n’était pas d’accord avec ce qui était dit. Mais brûler ? Il faut vraiment être extrémiste et dangereux pour le faire. Ou être très personnellement touché par cette propagande. Comme l’a souligné miss Benet, il y aurait pu y avoir des blessés. Imaginez que ce se soit passé durant un match ? Lancer un sort de feu sur des gradins en bois, cela ne peut être accidentel. Contrer une propagande d’affiche par un attentat. Au-delà de trouver les coupables Madame. Êtes-vous sûre des intentions de l’incendiaire ?  Faut-il s’inquiéter de notre sécurité au sein du château ? Quelle position doit-on tenir vis-à-vis des membres de notre maison ?

Le regard grave, je fixe la Directrice, droit dans les yeux. J’avais appuyé sur le « très personnellement », parce que les personnes que je tenais en responsable étaient plutôt évidente. Qui d’autre qu’un mangemort pour brûler une affiche anti-mangemort, et en profiter pour faire cramer le gradin. Ma question sous-jacente est assez simple, est-ce qu’il y a un risque que des mages noirs se trouvent dans l’établissement ? Ce serais un comble, mais vu tout ce qu’il se passe en ce moments, ce ne serait pas étonnant.

Quant à notre position, je suppose qu’elle a compris que je parlais de l’équipe préfectorale. Ca va être sympa d’expliquer à des gamins de douze ans qu’il faut pas s’inquiéter, y’a juste un mec qui s’amuse à tout faire brûler dans Poudlard. Pour une simple feuille animée en plus.

Un dernier coup d’œil à l’affiche sur la table. Au moins le tag, c’était une réaction proportionnelle. Je me demande si d’autres ont subit le même sort d’ailleurs. Je ne sais pas exactement où ces affiches ont toutes été collées, mais si un malade décide de lancer un incendio à chaque fois, les pompiers magiques risquent de bien s’amuser. Une fois finis je retourne à ma place, fixant toujours notre ancienne directrice de maison.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Elhiya Ellis, le  Ven 22 Juin - 15:58

Une simple moue désabusée à la réponse de la bergère. Si elle voulait tenter de créer un climat favorisant l’inquiétude et la paranoïa c’était parfait. .. d’un nouveau soupir perdant en discrétion, l’oreille se tendait aux propos de Fanch, visiblement remonté pour pas grand-chose.

- Terroriste hein… C’est facile à dire avec des tracts qui se baladent... Quoi qu’il en soit, l’audience est trop grande et ne ferait qu’envenimer les choses. Essaye de te contenir, quelque soit ton opinion là-dessus. S’il n’y a pas eu de blessé, ce n’est qu’une mise en scène pour faire réagir… Evite… Y’a bien trop de monde pour qu’une réflexion du genre passe inaperçue…

J’avais glissé les yeux sur lui, ourlant les lèvres, toujours amusée. Il était vrai que Fanch n’était pas à la réunion Auror et n’avait pas eu droit à l’image servile que bien trop d’élèves adoptaient quand on leur demander de servir de simple gibier de potence et de ramper même si c’était pour crever. Y’avait de quoi s’en offusqué, l’autre jour et maintenant. Mais les mouvements de foule étaient à redouter, tant la peur et le manque de raisonnement pouvait prendre le dessus. Et là, on avait tout le château de réuni. Se retrouver avec des esclandres, même verbales étaient loin d’être judicieux…

Machinalement, je lui donnais un petit coup d’épaule et souriais de plus belle.

–Allé, patience, si personne ne rentre dans ce jeu stupide à balancer des accusations, on finira par nous relâcher, en attendant.. Observe. Il pourrait y avoir des choses à apprendre après tout…. Azénor nous ne garde pas ici pour rien à mon avis..

Déjà l’autre manchot avait clairement dit dans les escaliers que son état de petit chien pour les Aurors en avait pris un coup. Et il y’avait peu de chance pour qu’il se soit pris d’affection pour la scarification qu’il avait sur son torse. Quant à son intérêt soudain pour une potion anti flamme et son injonction « soyons utiles » ne correspondait pas à son état d’apitoiement que le lui connaissait… Le gardant à l’œil, j’attendais sagement en récupérant une sucette dans mon sac.

–t’veux ?

Offrande à Fanch, pour ses nerfs… ou pour les miens... V’la qu’Ulysse attirait l’attention sur le possible coupable. Genre se taire, ce n’était pas plus intelligent ? Non, vraiment pour une fois, juste attendre que tout le monde en ait marre et rentrer dans les dortoirs ou ailleurs ? Ah bah non.. brandir l’affiche pour appuyer sur le fait que quelqu’un avait quelque chose contre semblait plus logique pour mon p’tit loup. Si ce n’était pas de la provocation ou de l’appel à la dénonciation, je ne voyais pas ce que c’était… Les questions balancées à la chaine, juste pour que la masse ouvre la bouche, s’offusque, râle et flippe. A quoi il jouait ? Sérieusement ? Les insomnies c’était vraiment le mal, ça foutait les idées en vracs, et là il nous étalait clairement le manque de sang-froid assez récurant quand le quota de manque de sommeil avait été plus que dépassé, ou quand on se sentait trop impliqué. Tout ce qu’il allait y gagner, c’était de créer la panique dans les rangs encore discipliné... Et la Azénor, maintenant elle allait laisser le troupeau de brebis s’affoler car un de ses préfets s’était laissé emporter ?

Le papier de la sucette arrachée, la sucrerie dans la bouge, les opales n’avaient eu de cesse de fixer le blondinet en me demandant ce qui lui prenait soudainement. Une affiche cramée, ce n’était pas grand-chose, et tant qu’il n’y avait pas eu de blessé, balancé des soucis de sécurité que tout le monde connaissait était clairement mettre le feu au poudre. Mais là je gardais le silence, ne voulant pas que le discernement nécessairement peu enclin à être neutre face à Ulysse ne prenne la parole.


Dernière édition par Elhiya Ellis le Ven 22 Juin - 16:37, édité 1 fois
Peter McKinnon
Peter McKinnon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Peter McKinnon, le  Ven 22 Juin - 16:10

Assis au rang des professeurs, Peter ne cachait pas sa mauvaise humeur. Qu'est-ce qui avait bien pu nécessiter l'arrêt de son cours sur l'horoscope de l'Egypte ancienne ? Comme si toutes leurs facéties sorcières méritaient un intérêt plus important que son apprentissage, qui tentait d'aller au bout du bout des dernières zones inexplorées de la magie ... Enfin, il avait fait contre mauvaise fortune bon coeur et avait accepté de se rendre à la Grande Salle pour écouter son amie Azénor, dont il déplorait les méthodes pédagogiques progressistes. Il n'avait d'ailleurs pas été mécontent d'accueillir à coté de lui son petit-cousin, dont la présentation aux étudiants était le seul élément intéressant de cette petite conférence.

Une fois que le potioniste bouclé se fut assis à coté du devin, celui-ci se pencha à son oreille, pour commenter tout bas le petit speech de la sorcière :

- Pas étonnant que ce genre de chose soit arrivée, c'est une vraie passoire ici. Avec Kholov, ce ne se serait jamais produit.

Il retourna ensuite à sa lecture, qu'il n'hésitait pas à afficher ostensiblement. La Gazette du Sorcier pointait, devant lui, son titre racoleur et ses images animées, à la vue de tout un chacun. Peter ne se cachait pas pour montrer l'inutilité de cette réunion. D'autant qu'il avait passé la veille de l'évènement à parcourir Londres et à y poster des affiches pour les phénix, service pour lequel il n'avait pas reçu un merci. Mais voilà, un petit idiot avait tout fait cramer et il fallait organiser un débat municipal. A quel moment allait-on sortir les urnes et les bulletins pour passer à la suite de la consultation populaire ?

Et voilà que l'on donnait la parole aux élèves par dessus le marché ! On avait décidément tout vu. Ainsi donc, l'idée n'était pas de les faire venir en rangs d'oignions pour leur donner deux ou trois informations, parmi lesquelles la suppression de l'habeas corpus. Non, il fallait que l'on les écoute. C'était ridicule. D'autant plus qu'une fois qu'ils avaient le crachoir, ils ne s'arrêtaient plus de parler.

- ... Quelle position doit-on tenir vis-à-vis des membres de notre maison ?

Cette fois, c'en était trop. Peter replia son journal et, outrepassant tous les protocoles, il répondit d'une voix forte à l'étudiant. Après tout, on leur donnait la parole, il était encore enseignant, il avait des privilèges.

- Oh ça suffit Daiklan. Votre naïveté est insupportable. Vous ferez bien ce que l'on vous dira pour une fois, et ça se passera très bien !
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Fañch Guivarch, le  Ven 22 Juin - 16:34

Fañch Guivarch rp numéro 178 tw :

Après l’arrivée du nouveau prof de potion et le recadrage en règle d’Arnaud, le préfet des rouges décida qu’il était le bon moment d’intervenir et d'ajouter son grain de sel.

Elle sortit son discours sur la présence potentielle de gens dangereux dans l’enceinte de l'établissement, un blabla sans argument valide se reposant uniquement sur des interprétations.

“Le négatif” : C’est bon plus rien à foutre on répond.

Fañch était sur le point de répliquer, la bouche de ce dernier avait commencé à s’ouvrir, mais Elhiya l’en dissuada en le ramenant sur terre calmement avec des réflexions sensées. Elle ne semblait pas encline à défendre les phénix, une partie de lui en était soulagé.

Fañch : j’crois que t’as raison.

elle affichait son sourire habituel et après un conseil avisé elle lui tendit une friandise, le serpentard attrapa la sucette en essayant de sourire à son tour, cependant il n’y arrivait pas, ses lèvres ne dessinaient qu’un arc de cercle imparfait laissant transparaître une certaine honte face à son amie, honte qu’il dissimulait du mieux qu’il pouvait.

L’intervention retentissante du professeur de divination face à l’élève qui avait énervé au plus haut point le géant fut un coup de bôme au coeur pour le garçon et une bonne occasion pour détourner le regard.
Jade Wilder
Jade Wilder
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Jade Wilder, le  Ven 22 Juin - 16:52

LA d'Azénor pour la prise de parole.


L'ambiance était quand même particulièrement glaciale dans la Grande Salle. Les différents regards se croisaient, soupçonneux, cherchant un coupable. Il fallait avouer que Jade était dans le lot, sans pour autant qu'elle soit accustrice. Interloquée, surtout. Comment avait-on pu mettre le feu à des gradins entiers pour une affiche ? Quelqu'un devait avoir eu le sens de la démesure visiblement, mais ça n'avait pas tourné en sa faveur. Ou si, peut-être, après tout elle ne pouvait pas en être sûre de son côté. Tout pouvait avoir été planifié pour se débarrasser des gradins un moment. Dans quel but ? Elle commençait à avoir l'habitude des différentes attaques, il n'empêche que détruire les gradins n'avait rien de très constructif pour une quelconque cause.

Les réactions en tout cas, ne se firent pas attendre. Contrairement à elle, d'autres osaient parler, à commencer par Lizzie qui posa la question lui brûlant les lèvres à elle aussi. Heureusement, il n'y avait eu aucun blessé, ce qui appuyait encore un peu plus sur son incompréhension. Quel était le but de cette intervention ? Aucun, à priori. Il y avait l'affiche oui, mais bon, ça n'excusais pas l'incendie.

Bref, les réactions continuaient. Certains s'en foutaient et ne comprenaient pas leur présence à cet endroit, d'autres s'inquiétaient, d'autres encore se posaient des questions. Quelqu'un osa même rompre la "réunion" en entrant comme si de rien n'était. Le nouveau professeur de Potions ? Voilà qui le présentait d'une drôle de façon. A l'entente de sa réponse à Arnaud, la préfète se mordit l'intérieur de la joue. Voilà qui annonçait la couleur et elle n'était pas sûre d'apprécier ce genre d'enseignement. A voir... Voilà qui parasitait un peu le but premier de cette réunion. Et on voyait clairement des divergences d'opinion, entre ceux qui parlaient de terrorisme et ceux qui s'inquiétaient plus de l'incendie que des affiches en elles-même. Des affiches ne faisaient pas de mal, elles colportaient souvent des conneries - sauf celle-ci pour le coup - alors qu'un incendie avait légèrement plus de chances de tuer. Dans l'immédiat, du moins. Croisant les bras, la préfète était en pleine réflexion. Cette histoire puait littéralement. Elle aurait bien apprécié avoir la véritable version des faits. Les paroles d'Ulysse la sortirent de sa rêverie, paroles qu'elle trouvait très justes mais qui furent littéralement balayées par McKinnon. Ouah quelle ambiance. Et quelle erreur de jugement aussi. Demandant la parole en levant la main, Jade s'exprima juste après l'avoir obtenue d'Azénor.

- Excusez moi mais je suis assez d'accord avec Ulysse. Et c'est notre rôle aussi de nous en inquiéter, tout comme les élèves de cette école. Il suffit de voir l'attitude de beaucoup dans cette salle, le fait qu'on se soupçonne tous plus ou moins n'est pas normal. Mon avis rejoins celui d'Ulysse car je ne comprend pas comment en voulant brûler une simple affiche, tous les gradins ont pu être brûlés, c'est quand même étrange. Et j'aimerai également savoir ce que nous pouvons faire nous, pour que ce genre de chose ne se reproduise pas.

Eh beh, depuis quand elle allait dans le sens inverse d'un professeur ? Depuis l'instant, apparemment. Mais elle ne pouvait nier son inquiétude et si elle pouvait au moins faire quelque chose de constructif dans cette école, ça arrangerait peut-être un peu les choses dans sa propre tête qui sait. Et oui, elle défendait un peu Ulysse aussi, oui. Chut.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Lïnwe Felagünd, le  Ven 22 Juin - 16:56

Étrangement, il se trouvait en cours quand l'annonce fut faite. -Convocation générale et immédiate dans la Grande Salle. Il n'était ni sérieux, ni attentif et pourtant, il sortit sûrement le premier de la salle de classe. Au moins, il avait le mérite d'être physiquement présent pendant les cours. Dernièrement, il avait pris conscience que les BUSES approchaient à grands pas. Oops, on est déjà mi-juin.
Grande effervescence dans les couloirs, ça se faisait de plus en plus rares. Des discussions qui viennent lui embrouiller l'esprit esthétique. Des bribes de malaises, de suggestions et de ragots journalistiques. Suivre les moutons. Faire comme les autres. Après tout, il n'avait rien à se reprocher. Première impression : une belle affiche de mort-vivant sur la table des Gryffondor, signature scolaire. Cette même impression lorsqu'il était à la volière ce même matin. La même propagande, mais celle-ci ne lui souriait pas. Il y manquait quelque chose en plus, pour pouvoir l'apprécier.

S'asseyant non loin de là, on lui apprit que les gradins de Quidditch avaient cramé. Et ce n'était pas la première fois d'ailleurs - comme quoi, le bois y fait défaut. Et ils n'ont toujours rien compris. C'a l'air d'être un joli quiproquo. Une histoire tangente. Entre une barque et un soleil pluvieux. Un léger rictus au coin, avant d'apprendre que le Pius était son nouveau prof de Potions. la bouche en o, magnifique cul-de-poule. Le choc émotionnel d'un Padre en dentelle, tout près de lui désormais. Il avait son Daddy, maintenant lui. Bordel, ça va être le feu.

Ou comment gérer ses épreuves de potions en une semaine top chrono.
Il tente un pouce levé vers le nouveau venu, l'a l'air plus que tendu le vieux. Ses bouclettes sont un peu raides.

Caresser San-Nom
la tête sortant de son sac

tandis qu'un élève se fait défoncer par McKinnon
c'était toujours appréciable de profiter du drama en tant que spectateur. Autant dire qu'il n'était pas... concerné.

Azénor P. Benbow
Azénor P. Benbow
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Coyote
Legilimens
Manumagie (Niveau 2)


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Azénor P. Benbow, le  Ven 22 Juin - 17:12

j'pensais que y'allait avoir une ou deux réponses wala



Les remarques fusent, et je me demande si le temps où les élèves étaient cognés pour oser ouvrir la bouche trop grande pour respirer fait bien d'être révolu. Cela étant, je soupir une fois de plus. J'suis fatiguée de la situation. Et Ulysse prend la parole, un petit pincement sur mon visage, je prie pour qu'il ne se vende pas. Long discours de Daiklan fait tilt, enfin ce qui le fait encore plus, c'est la réponse de McKinon? Pardon? J'essaie de contenir ma stupeur. Ulysse au même titre que Peter sont des alliés de l'Ordre du Phénix. Et tous le savent très probablement. Incapable de comprendre pourquoi le professeur de Divination veut faire taire le préfet des Gryffondor, je le laisse le réprimander. C'est cependant sans compter Jadou, préfete Poufsouffle, qui vient appuyer les propos du jeune lion.
Oh la galère.

Moi, j'aimerais crier haut et fort que c'est insensé, de blâmer les Phénix. Nan mais wow réveillez-vous tous bordel de m*rde, ne connaissez-vous donc pas Albus Dumbledore, Sirius Black, Remus Lupin [des gens après eux]? A quel moment de leur vie, sous l'emblème du Phénix ont-il volontairement foutu le feu à des endroits susceptibles de blesser les élèves? P*tain je suis Phénix bande de trous du cul, c'est pas nous. Le heurtoir? C'est pas nous. La pauvre statue de glace ou je ne sais quoi? C'EST PAS NOUS.
Mon exaspération monte au même titre que de ma folle envie de tout déballer. Mais je souffle discrètement, je ne dois rien laisser passer. Ne pas faire quelque chose que je regretterais. Et Peter. Mon Dieu Peter, il est limité ou quoi?

Bon ça suffit pour les remarques. Je ne pense pas qu'il soit judicieux de prôner une quelconque appartenance, ni de tirer des conclusions trop hâtives, bien que quelques unes de vos remarques tendent à réfléchir. Je ne regarde pas Ulysse, mais je pense à Ulysse. Trop en dire et risquer le doute quant à mon appartenance pour les Phénix ne seraient pas très fort bien joué. Je ne suis pas dupe, et je m'étonnerai guère de savoir alliés et même mages de l'ordre noir parmi nous. Rester impartiale, blablabla.
Vous aurez compris le message caché, et le pourquoi de cette réunion générale. Il y a vraisemblablement des alliés voire pire encore des membres de communautés illégales au sein de château. C'est pourquoi je vous demande à tous d'être vigilents. Une main sur le ventre, un petit soupir
Vous pouvez disposez, allez vous détendre, travailler un peu, avant l'heure du dîner.

Puis je m'en vais m'asseoir à ma place de Directrice Adjointe, épuisée. Mains sur le visage j'attends quelques secondes. Puis j'interpelle finalement Underlinden:
Oh Professeur je suis bien navrée; tout ceci n'était pas au programme de la journée. Et puis, vous avez pu voir à quoi ressemble les élèves de Poudlard de nos jours, ils se croient tout permis. Enfin bon, puis-je vous toucher deux mots qui n'intéresseront que nous?

eho cc:
 
Invité
Anonymous
Invité

Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Invité, le  Ven 22 Juin - 17:51


C’est angoissé de nature, un Pius. Et débarouler dans un nouvel environnement, sans amis, famille, patrie, avec simplement ses chaudrons, c’est loin d’être rassurant. Bien au contraire. Surtout qu’en plus, lui et son karma… Le voici qui arrive le jour où des petits malins ont décidés de mettre le feu à l’école. De ce qu’il avait compris du fait de son arrivée tardive. L’on récupère les informations comme on peut, et l’on fait également ce que l’on peut, avec ce qu’on a. Dans son cas ? Pas grand-chose, mais ça ferait le café. Au moins, il était encore capable de faire preuve d’autorité. On lui avait dit, à l’université, qu’il fallait que ça commence dès le début : les élèves, c’est comme des animaux, ça sent la peur, les insécurités et les failles potentielles. Ainsi, il ne devait rien laisser passer. C'était vital.
Alors, il dû avoir l’air bien anxieux, de nouveau, en se penchant auprès de son ami devin. Effectivement, le précédent directeur de Poudlard n’avait pas fait que mourir, littéralement. Toute son œuvre semblait s’être déconstruite : plus d’élite, plus de discipline, plus rien pour retenir cette déferlante humaine et incontrôlable. C’était très inquiétant, et même l’intervention du professeur de divination ne parvint pas à le détendre. Tout au plus un léger sourire nerveux. Les mots dudit Daiklan lui étaient un peu passés au-dessus des bouclettes, tout concentré qu’il est sur ses propres angoisses. Environnement inconnu, être sensible, pas de sécurité, tout qui s’emporte et les personnes à fleur de peau… Il n’était pas connu ou reconnu pour son empathie, mais côté intériorisation des éléments extérieurs, il était bon. Oui, à la façon d’une éponge, on pouvait voir ça comme ça.

Heureusement, quelques mots de la part de la Directrice Adjointe suffirent à faire cesser ces débuts de mutineries. Observant sans le voir la marée humaine qui repartait vaquer à ses occupations adolescentes, ou partir à la chasse aux sorcières auprès de leurs petits camarades (bonjour l’ambiance), le voici qui se tourne vers son interlocutrice. Après les pivoines, les pâquerettes. Ou roses blanches. Ce que vous voulez, tant que ça a la couleur livide du sang qui quitte précipitamment le visage, histoire d’aller de nouveau alimenter un cœur-tambour. Ok. Ne pas paniquer. Il avait le droit de tenir la main de Peter, pour se rassurer ? Non, ce serait gênant, ils n’étaient pas si proches…
Déglutir, et tenter d’avoir l’air sûr de soi, et pas du tout nerveux, angoissé et presque au bord des larmes à la perspective de devoir se retrouver en tête-à-tête avec une autorité supérieure. Conserver au moins le rideau des apparences, tant que Lizzie traîne encore son mauvais karma dans le coin. A coup sûr, c’était de sa faute l’incendie dans les gradins de Quidditch. Il ne voulait pas spéculer, mais ça lui ressemblerait bien.
Comment ça il était biaisé par son animosité ? Mais pas du tout.

Tremblant encore un peu, le voici qui se tient tout raide, tout droit sur sa chaise, tourné en direction de Miss Philaester. Se lever ? Rester assis. Il avait peur que ses jambes lâchent en se levant.
Déglutir, acquiescer. Allez. On inspire, on expire. Tout va bien se passer. De toute façon, l’Ecole était déjà en proie à la tyrannie de l’incompétence et de l’insolence, et était bien partie pour brûler : que pouvait-il arriver de pire, là, maintenant, tout de suite ?

« - O-Oui, M-Miss… Philaester ? »

Inspire, expire, on se détend, on ne panique pas, on décrispe les doigts, et si seulement on pouvait avoir un bout de quantum nanotechnologie dans le cerveau pour empêcher le sang de remonter aux joues, ça serait merveilleux.
Nathanaël De Selvini
Nathanaël De Selvini
Serdaigle (DC)
Serdaigle (DC)
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Nathanaël De Selvini, le  Ven 22 Juin - 20:44

LA d'Azé pour la prise de parole

J'étais pas trop sûre de ce qu'il se passait au château en ce moment. J'étais un peu trop occupée à coller mes tracts et mes affiches partout que j'avais même pas fait attention aux autres documents collés sur les murs qui faisaient aussi la propagande de leur propre groupe. Pour être honnête, j'étais un peu déçue ... Je pensais que nous allions avoir l'exclusivité ici, que nous pourrions agrandir nos rangs sans être dérangés. Faut croire que je me suis trompée ! Dans tous les cas, Aysha nous avait tous emmenés jusqu'à la Grande Salle. Apparemment, il devait y avoir une prise de parole de notre directrice adjointe concernant des faits qui se seraient produits dans la journée. Soit.

J'étais au courant de rien, mais c'est pas grave, je suivais tout le monde. On était tous assis à nos tables respectives quand Azénor commençait son discours. C'était une belle femme, qui choisissait ses mots avec soin. Ca faisait d'ailleurs bien plaisir que ce soit une femme au pouvoir, nous ne sommes pas assez représentées selon moi dans les hautes sphères. 'Fin, c'est pas le sujet dans tous les cas donc je me concentre sur son discours.

Apparemment les gradins du terrain de Quidditch avaient étés brûlés ... Boarf, m'en fichais. Tant que les arbres à côtés sont sains et saufs ainsi que le tract que j'y ai déposé, ça me passait un peu au dessus de la tête pour être honnête. Du coup j'écoutais, sans trop écouter. Y'a quelques préfets qui réagissaient mais j'avais plutôt dans l'idée de partir continuer ce que je faisais. Et heureusement, la directrice adjointe nous libérait plutôt rapidement. Et avant que les gens n'aient pu partir, j'ai rapidement demandé la parole qui m'a été accordée immédiatement.

- Les amis, attendez !

Je me lève sur le banc pour être bien visible.

- Je tiens à vous rappeler que LEGIT est la première association de Poudlard et que nos rangs vous sont ouverts ! N'oubliez pas que c'est nous qui organisons le gala de fin d'année, vous êtes tous talentueux et vous avez tous une place de choix qui vous attend chez nous ! Et rassurez-vous, notre association est tout ce qu'il y a de plus légal.

J'avais insisté sur ce dernier mot. Non contente de ma prestation, j'en profitais même pour distribuer mes prochains tracts.


Convocation Générale - Page 2 3_Elius
Contenu sponsorisé

Convocation Générale - Page 2 Empty
Re: Convocation Générale
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 10

 Convocation Générale

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.