AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 3 sur 14
Introduction : les outils du potionniste
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Lïnwe Felagünd, le  Jeu 28 Juin 2018 - 0:17

Regarder de ses yeux l'analyse robotique des sujets qui rentrent au compte-gouttes, comme une musique irrégulière, dissonante et poisseuse. L'immaturité d'un artiste trop précoce pour composer. L'amphithéâtre est comme un vase à grande échelle où quelques larmes scolaires y entrent et y sortent comme dans un moulin à vent. Finalement, les cachots sont une immense prairie, entre deux collines surplombant le monde œdipien — on lui murmure alors à l'oreille des maux doux, avant de lui crever un œil puis deux. Bref, pas mal d'élèves dans le cours, la nouveauté accrochait toujours plus les jeunes. Mais le Pius réussirait-il à garder sa classe de façon respectable ?

L'Esthète susurre quelques phrases, quelques remarques attentives
qui s'avouent être justes, lorsque le grand dadais voudraient réclamer les carnets.

Il doit noter, sur son bout de papier, les futures heures de colle déjà. Il a pas l'air comme ça, mais il est vachement sadique, le serpentin ! Sadique mais adorable, dans un sens. Lïnwe observe tranquillement l'interaction presque trop théâtrale, trop surfaite, comme de mauvais comédiens qu'ils étaient, entre le professeur et les cancrelats. À titre personnel, il aurait bien demandé le coussin, histoire de montrer que c'est le privilégié de la classe, m'enfin c'était pas très réglo - et puis y'avait que cinquante pour-cents de chance pour que le germanique accède à sa requête. Quarante ? Oui, c'est ça, plutôt quarante.

Le sourire carnassier sur le visage lunaire. Je crois que le plus sadique des deux
reste le petit garçon, une fois dans tous ses états.

Invité
Anonymous
Invité

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Invité, le  Jeu 28 Juin 2018 - 2:04

Jade était adorable, elle s’empressa de prendre des nouvelles de la petite. Cassandra se moquait de savoir si la blonde le faisait par obligation préfectorale ou réellement par envie de se soucier d’elle. L’importance était de la voir à ses côtés, sa présence la rassurait. Surtout qu’Andrew avait fait son apparition dans la salle, la Poufsouffle se crispa à sa vue, elle se colla à sa préfète. Le vert et argent la terrorisait. Du haut de son jeune âge, il lui rappelait ses frères. Autant elle aimait les triplés, l’enfant adorait sa famille, autant Andrew lui faisait peur, bien plus que ses frangins malgré leur tendance à lui en faire baver. La jaune et noire frissonna et détourna son regard sur sa protectrice.

« Il est là… Le laisse pas s’approcher steuplait. », Cassandra suppliait Jade.

Le garçon ne paressait pas menaçant, il avait juste laissé un mauvais souvenir en cours de vol. Et ce n’était pas la blessure physique, l’anglaise s’était remise facilement grâce à son infirmière. Par contre, l’aspect psychologique perdurait, la simple vue de Serpentard la mit dans un état de stress maximum.

Cassandra tenta de trouver refuge dans la douceur dorée. Elle était même prête à l’imiter et à sortir son manuel pour travailler c’est pour vous dire son désir de se faire accepter. Au final, elle fut sauvée par l’entame de la conversation de l’ainée. Après l’avoir remercié avec un large sourire sincère, la fillette réfléchit. Elle connaissait plus les ingrédients du genre végétal pour concocter les potions que les mixtures en elles-mêmes. Cependant, elle se souvint que Beth se plaignait régulièrement de ses courtes nuits. Sa nourrice accusait toujours une boisson, un truc qui sentait fort pour les narines de Cassandra, bien trop pour risquer d’y goûter. Sa mémoire lui joua des tours, impossible de mettre le nom dessus. Quand un éclair de génie frappa.

« Le café ! », s’exclama-t-elle bruyamment toute heureuse de sa trouvaille.

La blairelle mit immédiatement sa main devant sa bouche pour étouffer le brouhaha. Son professeur venait de réaliser ne mise au point sur le comportement attendu dans sa matière. Il avait certes répondu positivement à la question de la sorcière mais de là à croire qu’elle l’avait dans la poche, il y avait une énorme marge. Gênée, Cassandra sortit son grimoire et fit mine de le feuilleter. Un renvoi de leçon n’était pas envisageable. Pas à cause des points potentiels perdus, plutôt à cause de l’éloignement avec l’italienne.
Helen Rose
Helen Rose
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Helen Rose, le  Jeu 28 Juin 2018 - 16:05

« Coucou Helen. Désolée pour l’autre fois en vol, je suis partie sans te remercier. Tu vas bien ? »

Trop occupée à penser à ce que je ressens pour Jade, je n'ai même pas vu Cassandra entrer dans la salle. Je suis flattée que c'est vers moi qu'elle se dirige en premier, même si elle a déjà dû repérer sa grande copine de toujours...

- Hein ? Ah oui, ça va, merci...

J'ai à peine le temps de finir ma réponse qu'elle fonce déjà vers Jade... forcément. Elle s’assoit directement à côté d'elle, et je suis sûre que Jade lui avait gardé la place exprès, alors que la mienne était vide.

« Coucou Jade ! J’suis contente de te revoir. Comment tu vas ? Tu sais aujourd’hui j’devrais pas me blesser. Potion c’pas une matière violente puis Andrew est pas là. »

Lorsque je tourne la tête pour les regarder bavarder, j'aperçois la fille qui dessinait déjà dans un autre cours. Je me demande ce qu'elle dessine, aujourd'hui. Mais de là où je suis, l'emplacement amphithéâtre ne me permet pas de voir.
Cassandra attire mon attention en parlant haut et fort à travers la classe.

« Bonjour Monsieur ! Elles sont trop belles vos bouclettes ! C’est naturel ? »

*Hihi, elle est trop drôle !*
J'esquisse un léger sourire pour cette remarque qui sort du lot, et écoute la réponse du prof. Il n'a pas l'air très bavard. Il est très sérieux. Et très beau. C'est vrai, ses cheveux sont magnifiques. D'ailleurs, si Cassandra n'avait pas posé la question, je me serais aussi demandée s'il utilisait des sorts plutôt que des lotions pour ses boucles. Je commence à m'y faire, à la magie, et je m'attend à tout.

Sérieux, il l'est définitivement. Lorsqu'il se lève pour parcourir la salle et qu'il remet plusieurs élèves à leur place, je me tiens droite sur mon siège pour faire bonne figure. Le stress commence à monter car j'ai peur de me prendre une réflexion, même si j'estime n'avoir rien fait pour cela. Je suis soulagée qu'il ne fasse aucune remarque à Cassandra. Cela m'aurait touché presque personnellement. Je me sens triste qu'il ait fait des remarques à la dessinatrice, mais plutôt satisfaite qu'il se soit également adressé à La Montagne. C'est vrai, quoi. Il peut se mêler de ses affaires... Même si j'avoue que c'est pas approprié de ramener son oreiller en classe... Franchement, ça ne se fait pas.

Je ne vois Andrew que lorsque je suis le prof des yeux dans les rangs. Je ne l'avais pas vu arriver, celui-là. Tout comme Jade, je le foudroie du regard, surtout pour conjurer le mal plutôt que de l'affronter. Je n'aimerais pas l'affronter. Je ne veux affronter personne, d'ailleurs. Je ne suis pas là pour me battre. Je le fais seulement dans mes pensées, et je m'imagine toujours gagnante. Dans la vraie vie, ça ne serait certainement pas le cas. Alors, je continue de rêver.
Invité
Anonymous
Invité

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Invité, le  Jeu 28 Juin 2018 - 18:36

Premier cours de la journée, premier ennuie de la journée. Le soleil se lève et réveil doucement le dortoirs des Serdaigles. Comme chaque matin c’est le début de la fin, mais surtout le début du refrain. Machinalement je sors du lit, machinalement j’accepte mon sort. Encore une journée à passer en faisant semblant. Encore une journée à passer sans vraiment se dépasser. Les journée sont longue, la nuits, mon esprit est remplis d’ombre. Des idées sombre parce que je ne vois pas la lumière au bout du tunnel, la lumière qui permet d’éclairer ce que j’ai laissé derrière. On regrette ce qu’on jette, on a peur de demain, on veut fuir maintenant et on trouve hier rassurant. Je dois bien avouer que le futur est plutôt flippant, même si c’est moi qui me le suis construit. Pour le moment je suis bloqué ici, limité par ces murs gris. J’aimerais m’évader et ne plus jamais me retourner, ne plus avoir ce besoin d’être quelqu’un de bien. On y croit, on s’y voit mais j'ai comme le sentiment de ne pas marcher droit.

Maintenant, faut descendre ces escaliers infini. Ils sont grand, j’ai l’impression de leur consacrer tout mon temps. Le regard qui balaye la tour, j’esquive les élèves qui marchent plus lentement. Le regard absent comme souhaitant passer au-dessus de la rambarde pour arriver plus vite en bas, mais je ne maîtrise pas encore la réception. Cette idée est stupide. Je la balaye parce que c’est plus simple que de balayer des doutes. Le cerveau semble être la clef de voûte des problèmes que l’on se crée. Alors je continue à descendre ces escaliers sans vraiment avoir d’autre choix. La journée est une prison lumineuse et ennuyeuse. Seul l’appétit qui se creuse me permet de m’évader le temps d’une heure.

J’arrive en bas, accélère le pas, je n’ai pas envie d’être en retard pour ce cours de potions. Il serait bien d’éviter de prendre un nouveau départ avec ce nouveau professeur. Je ne sais pas encore qui c’est, je ne m’y suis pas vraiment intéresse. La potion c’est ma dernière option, je n’aime pas ça. Je suis plutôt nul dans ce domaine. Mais l’emploie du temps m’amène à faire des choses que je n’aime pas, que je ne maîtrise pas. Comme le temps qui file et définie la terre fertile qu’est le futur. Sauf que cette terre me semble dure alors j’endure chaque seconde comme un coups au but. Laissant des trace indélébile dans un esprit fébrile qui ne se croit pas imbécile.

Bref, je traverse ces couloirs gris, cet air qui se réchauffe à l’approche des vacances d’été. Mais je dois aller dans les cachots, il y fait moins chaud, sûrement idéal pour les potions. Je ne me pose pas trop de question, j’espère qu’il ne fera pas trop froid non plus. Pas envie de devoir garder toute la tenue réglementaire, la chemise suffit, enfin j’espère. La cravate évidemment, bleu et bronze. J’arrive finalement prêt de la porte, je passe l’encadrement et j’entends le prof qui semble s’apostropher. Il à l’air remonté et quand mon regard remonte du sol, je reconnais ce type là, ce physique que je qualifiais autre fois de faible. Le voilà prof de potion, je ne ferais pas de réflexion sur le temps qui est passé. Il semble en avoir après tout le monde, il gronde. Je m’arrête pour ne pas déranger, j’attends qu’il est fini de s’exprimer. Il explique comment sa fonctionne chez lui, j’écoute et j’espère que les gens écouteront également. Je n’ai pas envie de perdre du temps, déjà que je vais perdre deux heures. En plus, je n’ai plus vraiment de patience, le temps est long et je n’attends plus que d’avoir fini la scolarité de Poudlard pour aller ailleurs. Trouver le chemin après ce long tunnel noir. Je balaye la classe du regard, il y a des tête que je connais, d’autre qui sont sûrement le produit du hasard. Un rouge, deux jaune, aucun bleu ou presque et quatre verts. Voilà qui est rassurant. J’avance dans une prestance parfaitement molle. Pas l’envie de parler ni de croiser des gens. J’entends un bleu s’exprimer, il semble vouloir être couper en deux. Je peux le faire si il veut, ça me ferait un bon entraînement. Bref, j’espère juste qu’il discutera avec cette fille loin de moi.

Je prend place dans cet amphi, une place du haut, je n’ai pas envie d’être trop exposé. Ainsi je vois tout le monde. L’air est frais mais j’enlève quand même ma cape de sorcier. J’observe les gens, je vois le gars que j’ai déjà croisé en DCFM, il y a aussi cette fille que j’ai croisé aux abord de la statut mais également avec les Aurors. Elle n’a pas la langue dans la poche, je trouve ça amusant. Au moins se sera divertissant si un débat est lancé. Moi je compte resté sur la touche, je regarde les mouches et j’espère que le temps passera vite.

Un soupir, comme pour inscrire mes premiers instants dans ce cours qui me fera plus souffrir que grandir. Ce cours, que je n’aime pas, mais le prof je le connais bien. Je me demande comment il sera, pour le moment je me tiens pas bien. J’observe un peu, voit une poufsouffle aller lui parler, je me demande quelle sera sa réaction. Quel genre de ponctuation utilisera-il ? Il ne me semble pas qu’il aime ce genre de situation. Je ne le vois pas entrer dans un jeu de séduction, se serais très surprenant. Peut-être qu’il se contentera d’une légère salutation.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Lizzie Cojocaru, le  Jeu 28 Juin 2018 - 22:19

(Autorisation de Asclépius)
(Libre arbitre de Osvald)


J’avais récupéré un élément d’une importance capitale, lors d’un passage en forêt. Un cheveu, plus précisément. Et à partir de lui, je gagnais un ticket avec un aller-retour pour l’enfance. Bientôt, un goût immonde vint envahir mes papilles. Brrrr. Mon corps ne tarda pas à rétrécir, chutant de quelques centimètres, quelques kilogrammes, pour endosser une enveloppe adolescente.

M’observant dans le miroir, je vérifiais l’état de mes mimiques et leur synchronisation avec le corps étranger. Un regard pâle me répondit. C’est toujours particulier, de devenir un autre. J’aime toujours autant, fuir ce corps qui n’est pas le mien pour m’enflammer dans un déguisement. Transformer la journée en une soirée déguisée.

Il faut dire que l’occasion était assez unique : aujourd’hui, mon plus terrible rival, Asclépius Underlinden, donnait son premier cours à Poudlard. J’étais furieuse, et bien décidée à découvrir de quoi il était capable. Et puis, toujours motivée par la perspective de troubler son enseignement, aussi.

A mon arrivée, je fus stupéfaite devant la taille de l’amphithéâtre. Clairement, on n’avait pas tous les mêmes salles de cours hein. Les potions, ça se passait pas dans des chaudrons miteux dans le temps ? Dans les rangs les plus hauts, je reconnais rapidement la silhouette de Riri, qui me paraissait être un allié raisonnable dans ces circonstances. En plus, fallait que j’apprenne à mieux le connaître, etc etc.

Bref, je me rendis à ses côtés, et le saluais sommairement.

(Précision HRP importante : Lizzie a l’apparence de Osvald, grâce au Polynectar.)
Invité
Anonymous
Invité

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Invité, le  Ven 29 Juin 2018 - 15:02


Bien. La mise au point semble faire son petit effet. C’est que c’est important, si ce n’est primordial. Au moins pour donner le ton.
Et dans un soupire, il sent les effets calmants de son philtre de paix faire effet.
Bien.
Peut-être allait-il pouvoir faire cours. Le pari est risqué, mais peut-être peut-il s’avérer bénéfique pour la suite ? De toute façon, il avait signé un contrat, s’était engagé pour au moins une année scolaire. Il lui faudra donc aviser l’année prochaine.

Tapoter encore la surface du bureau, tandis qu’il salue un aigle bruyant venant de faire son entrée, puis qu’il regarde d’un air sévère la petite Poufsouffle lui ayant parlé bouclettes un peu plus tôt. Il voulait bien lui concéder un sens du style indéniable pour avoir su reconnaître le soin qu’il met à entretenir sa chevelure, mais ce n’est pas une raison pour se permettre de perturber ses camarades pour autant.

Tap tap tap
Aviser, en haut, un autre aigle, bien connu, qui vient déposer ses plumes d’un air blasé. Figure connue du passé qui semble hanter Poudlard. Peut-être donnera-t-il cours, finalement, à un ectoplasme de solitude.
Souvenir de marshmallow, de livres dédoublés. Comme le temps passe étrangement en ces lieux. Probablement un effet magique.
Il n’a pas l’air particulièrement enchanté d’être là. Au moins, ça en fera deux. Lui, son patronyme, il le connaît : ça en fera un de moins. Deux têtes connues, avec Œdipe : il ira loin comme ça. Pas question de se séparer de son trombinoscope, dans ces conditions.

Et enfin, le dernier élève, le préfet des bleus, fait son entrée dans la classe. Parfait, tout le monde est là.
Il attend quelques instants que tout le monde ait eu le temps de s’installer, sortir ses affaires, que la cloche sonne, avant de commencer. Régler comme une horloge, c’est le côté germanique.

« - Bonjour à tous : pour ceux n’étant pas encore parmi nous, je me présente. Je suis le Professeur Underlinden : je remplace votre professeur de potions, le Professeur Baxter, le temps qu’il soit en mesure de reprendre ses fonctions. Car il n’allait pas s’éterniser auprès de gamins non plus, il ne fallait pas abuser. Une petite pensée pour son ami disparu, cependant. Il se demandait bien ce qu’il lui était arrivé, mais les effets du philtre ont tôt fait de chasser son inquiétude. Sachez que je serais intransigeant concernant la discipline durant mes cours : l’art des potions est extrêmement rigoureux et la moindre erreur d’inattention pourrait engendre de désastreuses conséquences. Il était temps de faire claquer le fouet à Poudlard, histoire que ces charmants bambins apprennent au plus près les valeurs de l’obéissance. Avant que le cours ne commence, sachez que des cours particuliers sont mis à votre disposition afin de vous aider à améliorer votre niveau, vous préparer aux examens. Notamment pour ceux passant leur BUSE ou les ASPIC et pour qui les potions sont importantes pour leur avenir professionnel. Désigner les rideaux démarquant l’entrée de son bureau, un peu plus loin dans l’amphithéâtre. Une liste d’inscription est disponible dans mon bureau, mais vous pouvez également m’envoyer un courrier en cas de besoin, ou questions. »

Bien, comme ça c’était dit. Espérons que le sous-texte soit compris : pas d’interactions en face à face, si possible. Il ne faisait pas dans le sociale non plus.

Sortir sa baguette à la forme singulière représentant un Runespoor, afin de rompre le charme de senteur, tandis qu’il s’approche du chaudron central. Aussitôt, un fumet de fromage fondu, qui n’est pas sans rappeler quelques après-midi raclettes se fait sentir. La surface d’un gris bleutée génère périodiquement quelques bulles, ce qui n’aura probablement pas échappé aux plus attentifs.

« - Pour les plus expérimentés d’entre vous, qui peut me donner le nom de cette potion ? »

Test de connaissance, pour le plus rapide, passer dans les rangs, puis revenir au bureau.

« - Pour tous, aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les bases. Ainsi, dites-moi ce que vous savez des potions, de leur préparation. Soyez le plus large possible : quelle est la différence entre une potion préparée par un sorcier et une préparée par un moldu ? Quel est l’intérêt d’avoir des ingrédients de bonne qualité ? Les matériaux influencent-ils la préparation d’une potion ? Quels sont les éléments extérieurs à prendre en compte ? Regard périphérique auprès des charmants bambins. Il faut noter, les questions. Une réponse chacun. »

Remarquer du coin de l’œil un élément perturbateur et, en attendant les quelques éléments de réponse pour cette partie théorique, s’approcher de l’Œdipe, avant de pencher sa raideur austère au-dessus de son bureau, le regard dans l’autre :

« - Felagünd, vous ne notez pas ? Regard sur la table. Où sont vos affaires ? »


Décompte des points:
 

Partie théorique:
 
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Fañch Guivarch, le  Ven 29 Juin 2018 - 15:27

Fañch Guivarch rp numéro 199 tw :

Le recadrage du professeur avait piqué Fañch qui s'estimait dans son bon droit pour la remarque qu’il avait fait à Eros, l’envie de répliquer était présente mais l’épée de Damoclès de la directrice adjointe pendait toujours au dessus de sa tête.

Les derniers élèves arrivèrent puis la cloche sonna le début du cours, le professeur, lança un sort au chaudron qui libéra rapidement une odeur de fromage fondu signe distinctif de la potion de furoncle, cependant le géant n’était pas assez expérimenté pour reconnaitre cette dite potion

“Le négatif” : Ca pue.

“Le positif” : Moi je trouve que ça sent bon.

“Humour” : 100 bons? comme un bon d’achat.

La seconde question fut posée et rapidement le celte leva la main signe de bonne volonté pour participer cependant il ne prit pas la parole de suite, attendant simplement que le professeur l'interroge.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Elhiya Ellis, le  Ven 29 Juin 2018 - 15:41

L’autre avec son coussin là, on se contentait de lui confisquer et non de le lui faire bouffer ? Genre normal c’était pyjamas party, y’avait un chaudron pour tourner autour alors on se contentait d’un simple rappel à l’ordre. D’ailleurs tout le monde y avait droit, Fanch pour avoir interpellé l’autre greluche, moi pour mon dessin. Excès de zèle ou tentative d’impressionner, j’ignorais ce que cet enseignant essayait de véhiculer comme idée, mais je préférais ranger mes affaires en attendant les derniers arrivants. Un sourire en coin désolée à fanch qui devait forcément se contenir de répondre à miss-je-me-pensais-tout-permis. Pour ce coup, au moins, il n’avait rien dit, et semblait attendre le cours sagement.

Deux Bleus finirent par se ramener, Osvald à qui j’adressais un bonjour de la main, et un peu plutôt, la seule personne sensée de la réunion Auror. Monsieur Blasé avait été le seul à trouver illogique qu’on nous demande de ramper au sol et attendre de crever sans rien faire, dommage qu’il n’avait pas plus détaillé son avis, j’avais fini par en avoir vite marre de voir que tout le monde trouvait ca parfaitement logique. Peut-être que je n’étais assez sensible à la bouille de Mister Lohw pour arriver à dire oui à ses incohérences ministérielles. Enfin… le prof reprenant la parole, je n’y pensais plus, notais juste que des cours particuliers étaient possibles, même si instinctivement, j’aurai plus tendance à demander de l’aide à Lizzie qu’à un inconnu, tout aussi doué pouvait-il être. Surtout que là, d’un mouvement de baguette le Underlinden semblait avoir ouvert un paquet de reblochon bien chaud… après la pyjamas partie, le cours de cuisine… De mieux en mieux….

Réponse, raclette avec colorant alimentaire étant la première chose me venant à l’esprit, je laissais Fanch lever la main pour répondre, je prendrai la prochaine réponse en levant la main après lui, c’était bien plus conseillé.
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Fañch Guivarch, le  Ven 29 Juin 2018 - 17:04

LA de Pius
Fañch Guivarch rp numéro 200 tw :

Après quelques instants à lever la main, le professeur autorisa Fañch, d’un signe de la tête, à prendre la parole. Celui-ci n’était pas très expérimenté et choisit donc une question plutôt simple pour être sûr de ne pas se tromper.

“Le négatif” : Le fils de p*** il s'emm*rde même pas à parler.

“Le positif” : Du calme, c’est pas le seul à faire ça.

“Le juge” : Il faut se concentrer sur la question.

Fañch : La principale différence entre une potion fait par un moldu et par un sorcier est les ingrédients, un moldu n’a pas accès à tous ces éléments emplis de magie qui donne leurs pouvoirs à la potion.

La réponse était loin d’être parfaite mais c’était déjà ça. Pour jouer encore plus le rôle de l’élève modèle, le géant commença à chercher dans son livre quelle pouvait bien être la potion présente dans le grand chaudron.

“Le positif” : C’est super, un cours qui se passe bien.

“Le négatif” : Mouais, un vrai petit serdaigle … pfff.

“Le juge” : On a pas vraiment le choix.
Invité
Anonymous
Invité

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Invité, le  Ven 29 Juin 2018 - 17:19

Eros sentit que le Serpentard voulait répondre mais dès que ses faibles phrases innocentes eurent la bonne idée de se faire la malle de sa bouche, le professeur aux boucles décida de s’interposer. Normalement cela n’aurait fait ni chaud ni froid à l’adolescente qui serait juste contente que le commentaire fasse taire l’autre Goblin. Mais le monsieur Underlinden préféra utiliser de son statut hiérarchique pour violemment kidnapper son coussin en plume de phénix. Presque sonnée, Eros se contenta de sortir ses affaires, le regard dans le vide. Il avait empoigné Tìti comme si celui-ci lui devait des Galions depuis trois printemps.

- μου Títi, chuchota-t-elle avec dépitement à ses cahiers dans sa langue natale.

- « Alors Eros, toujours partante pour me couper en deux ? »

Sursaut et trahison de la part de ses sens, la Grec n’avait rien n'entendu ni vu arriver, tant ses pensées se trouvaient envahies par le manque de son coussin. C’était bien le premier cours où cela arrivait. Et ses sentiments se retrouvèrent encore une fois en train de jouer des maracas quand le Serdaigle se ramena pour s’assoir à ses côtés. Pas à cause du manque mais de l’agacement que provoquait le bleu. En réponse elle sortit son livre et le claqua sur la table pour signaler son agacement vers le jeune homme.

Encore une fois sa concentration à vouloir ignorer les autres élèves se retrouva à être un véritable échec dès que la petite Poufsouffle du cours de Vol se retrouva à crier des noms de boissons. Et les jaunes avaient décidé de se faire passer le mot car une autre jeune fille rentra bien vite en cours peu après pour crier son amour aux boucles rouges du sang de son coussin. L’adolescente préféra suivre l’échange en hochant la tête de dédain en souvenir de toutes les siestes dans la salle des archives et le début de cours qu’elle avait partagé avec Títi.

La bulle opaque qui enveloppait l’adolescente n’était pas prête à éclater, excepté la présence inattendue d’une odeur forte de fromage qui fit se remplir la classe d’un léger fumet que les gourmets seuls pouvaient apprécier la véritable senteur. Evidemment Eros loin d’être très à l’aise en Potion pensa tout de même automatiquement à regarder le liquide gisant dans le chaudron encore brûlant.

-Un liquide bleuté qui fait des bulles, je me demande quel Serdaigle peut se trouver au fond, dit-elle tout en fixant Alex.

Peut-être que si elle le fixait très fort il se téléportera au fond du chaudron et il avalerait assez de cette potion inconnue pour tomber dans un coma de quelques années. Superbe plan. Plan bientôt mis sur le bas côté de la route du génie quand Eros du écrire les questions sur sa feuille de parchemin. Ses dents grincèrent quand elle entendit la voix grave du géant et que les mèches blondes de l’autre jeune fille se firent présentes dans son champ de vision. Bien sûr qu'elle aussi connaissait des réponses sur les potions. Surtout la dernière. Que la dernière.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Elhiya Ellis, le  Ven 29 Juin 2018 - 17:31

Une réponse de la part de Fanch qui ne savait pas non plus ce qu’était la tartiflette entrain de mijoter et se concentrait sur une des autres questions posées. Déjà je ne voyais pas comment un moldu pouvait faire une potion magique vu que dépourvu des connaissances afférentes au monde magique. Sans plante, sans grimoire, sans magie ils auraient bien du mal à faire quelque chose d’efficace, l’ingrédient principale d’une potion étant les pouvoirs que possède le sorcier qui fabrique la mixture…. Mon voisin semblait du même avis mais ne développait pas plus que ça au final, mais je ne complétais pas, ne voulant parler d’ésotérisme n’ayant lu que partiellement un livre chez Lucy sans vraiment m’y intéresser.


Levant la main à mon tour, ignorant royalement la tête brune qui s'était tournée de notre coté, je faisais de même, répondant autre chose que « joker » pour la réponse à la mixture qui bouillonnait et m’intéressais aux ingrédients.

- Les ingrédients de meilleures qualités permettront une potion du meilleur effet. Afin de ne pas avoir des résultats décevant ou trop long à se manifester, la qualité des ingrédients utilisés, est donc nécessaire

Ou quelque chose du genre. Je n’avais jamais vraiment trop écouté ce que mon père m’avait raconté à la maison sur le sujet. Bien trop intéressée jusqu’à présent…. Comme quoi, il était plus que temps que je m’y mette plus sérieusement si je ne voulais pas courir après Lizzie tous les quatre matins. Mon compte en banque allait finir par y passer. Machinalement je regardais vers l'autre fille de Serpentard qui semblait perturbée dès qu'elle entendait quelque chose s'élever dans la classe. De toute évidence, elle avait oublié qu'en cours on était là, quand même un peu, pour étudier....


Dernière édition par Elhiya Ellis le Ven 29 Juin 2018 - 17:46, édité 1 fois
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Theya Alomora, le  Ven 29 Juin 2018 - 17:35


 
Avec le LA de Pius

Après l'arrivée de presque tous les élèves le cours pouvait enfin commencer.
Heureuse de pouvoir commencer le cours elle se rapprocha de la table en saisissant automatique sa plume pour commencer à prendre des notes.
Le professeur Underlinder posa quelques questions, notamment la première qui était de découvrir quel était la potion dans le chaudron. Pour Theya elle avait l'odeur du parc de Poudlard, avec des sous tons ambré, comme l'odeur de... Elle pensa tout de suite à l'Amortentia, un filtre d'amour qui prenait une odeur différente pour chacun.
Elle le nota alors sur son parchemin.
Ensuite, elle inscrit les différentes questions que le professeur avait posé :

Citation :
 Potions


Quelle est la potion ? Il s'agit du filtre d'amour Amortentia.
Quelle est la différence entre une potion préparée par un sorcier et une préparée par un moldu ? Une potion préparée par un sorcier a un but magique, tandis que celle d'un moldu n'aura aucune fin magique, surement une soupe mais rien d'autre.
Quel est l’intérêt d’avoir des ingrédients de bonne qualité ? Les ingrédients de bonnes qualités permettront une meilleure qualité et efficacité de la potion à réaliser.
Les matériaux influencent-ils la préparation d’une potion ? Non pas forcément, enfin il faut que les matériaux soit tout de même propre afin de ne pas avoir de reste d'une ancienne potion où d'autre chose afin de ne pas altérer l'efficacité. Le tout est l'ordre dans lequel on prépare sa potion et suivre les consignes.
Quels sont les éléments extérieurs à prendre en compte ? Bien évidemment la température extérieure, un endroit propre, et être concentré et tranquille sans d'éléments perturbateurs
.

Elle leva la main pour prendre la parole, et une fois que le professeur lui fit signe elle dit tout haut qu'il s'agissait de la potion Amortentia.

Patientant tranquillement la suite du cours, Theya se relisait afin de vérifier que tout lui semblait correct...

 
Invité
Anonymous
Invité

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Invité, le  Ven 29 Juin 2018 - 19:19

LA de Pius


Tuer Titi ? Quelle atroce idée qu’Eros me chantait là. Il fallait sauver le soldat Titi et non pas l’occire comme le vulgaire tas de plume qu’il était. Je l’imaginai passer sous les roues d’une voiture en plein milieu de la route avec un craquement lugubre ou périr sous les assaut répétés d’une serpys à cours de victimes. Les jaloux vont maigrir, fais gaffe à l’anorexie, dis-je à ma voisine pour cacher l’horreur que m’inspirait ses paroles.

Elle fut rappelée à l’ordre par l’intervention d’un autre élève un peu plus loin. Un peu limite de sa part alors qu’il était visiblement en train d’échanger des petits mots avec sa voisine. Deux poids deux mesures, et quand ladite mesure était supérieure à un mètre quatre-vingt, ça en disait long sur le déséquilibre. Et puis, je trouvais que l’oreiller d’Eros était très bien. Ce n’était pas comme si elle s’en servait pour dormir durant le cours. La remarque de la verte me rappela la scène lors du dernier cours d’Enchantements-Divination, et je pensai une fois de plus qu’il valait mieux pour lui de ne pas se faire remarquer.

Apparemment, le professeur n’apprécia pas le coussin autant que moi. Après une brève remarque, il confisqua la relique sacrée, avant de se détourner vers d'autres victimes. Un tour de salle et des ordres lancés çà et là. Je passai au travers de la pluie de discipline, mais on n’était à l’abri de rien ici, aussi je sortis mes affaires en même temps que les autres.
Je notifiai l’arrivée d’Alex. Il avait au moins évité les rappels à l’ordre – la chance. Sa remarque à l’égard de ma voisine me rappela le message que j’avais retrouvé dans ma poche, quelques heures après la fameuse scène de l’aile Est. Le papier trainait toujours dans ma veste, prêt à être oublié, à moins que je ne conjure son destin en me décidant à en parler à Mélinda et Eros. Ce que je comptais faire, quand l’attention d’Underlinden se serait un peu détournée de nous.

Les derniers attendus ne tardèrent pas à montrer le bout de leur nez ; Riri, un serdaigle, puis notre préfet, Osvald. Le cours pouvait être réellement lancé. Et il démarra avec une présentation rapide de l’enseignant, puis de ses cours. Succinct, et un peu froid. Mais efficace, il fallait le reconnaître.
Sur ce, l’attention se porta sur le chaudron. L’odeur de celui-ci parvint enfin jusqu’à nous, mais je n’étais pas sûre d’en être si ravie que ça. La senteur de fromage n’était pas forcément ce que je voulais respirer aussi tôt le matin. Pas le temps de s’en plaindre ou d’imaginer inspirer un autre air, il y avait des questions à noter. Ma main gauche joua machinalement avec le papier d'Alex tandis que la droite s'attela à les inscrire sur le parchemin.

Déjà, les réponses fusaient, quelques mètres plus loin. Une des répliques me fit tiquer. De l’Amortentia. Vraiment. Je levai les yeux vers la Poufsouffle qui venait de parler. Si on suivait son raisonnement, pour moi, l’odeur attirante était celle du fromage. Une raclette-party pouvait certes être très kinky, mais je n’étais pas vraiment certaine de l’exactitude de ses propos.
Personne n’avait émis d’autres propositions, et je m’avouai que je n’arrivai pas non plus à trouver ce que contenait le chaudron. La couleur, gris-bleu, ne me disait rien en particulier. J’avais dû le savoir, un jour, peut-être. La mémoire me faisait défaut. À moins que le blaireau ait raison et qu'il fallait que j'accepte le fait que cette odeur de plus en plus désagréable était en fait celle de mes rêves. Non, merci.

Il valait mieux répondre aux autres questions et tirer ça au clair plus tard. J'attendais l'invalidation d'Underlinden comme on attendait le magicobus ; avec espoir.
Un coup d'oeil aux questions manuscrites devant moi, un moment de réflexion. Vague souvenir des réponses des autres. Bon. Je levai la main et obtins l’autorisation de parler. Je voulais juste ajouter quelque chose à propos de la différence entre les potions de sorciers et de Moldus. Eux n'ont pas de baguette magique, je ne pense pas que ça fonctionne. Surtout qu'on en a besoin pour certaines potions.

Enfin, je croyais. Pas sûr. Peut-être. Ça faisait beaucoup d'incertitude, mais c'était cette histoire d'Amortentia qui me perturbait.
Je me souvins alors avoir entendu Eros menacer une fois de plus Alex de mort, pendant que j'écrivais. Il était peut-être temps de lui passer le fameux papier. Éviter la réalisation d'un homicide serait ma bonne action du jour. Avec toute la discrétion dont j'étais capable - et c'était dire, parce que j'avais un record d'une demi-heure au jeu de cache-cache - je glissai le papier sur son bureau. Maintenant, je n'avais plus qu'à lui faire comprendre qu'il n'était pas de moi ; ou pas.

Andrew Cobredy
Andrew Cobredy
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Andrew Cobredy, le  Ven 29 Juin 2018 - 22:38

- Avant que vos camarades n’arrivent, je pense qu’il est bon de faire un rappel sur la tenue à adopter en tant qu’étudiant assistant à un cours : vous arrivez avant la cloche, pas de bavardages, pas de chahut. Vous devez être concentré et rigoureux, ceci est une règle fondamentale, tant pour votre sécurité que pour celle de vos camarades : je ne veux pas vous voir faire autre chose pendant mon cours.

L’ambiance était posée. On allait sans doute assister au cours le plus assommant de l’histoire de Poudlard, et personne ne semblait vraiment à même de mettre un peu d’animation dans la pièce. Sauf peut-être Fañch, s’il partait soudainement dans son monde -aux risques et périls de toute l’assistance. Andrew scrutait la pièce, à la recherche des petits trouble-fête potentiels. Il y avait bien du potentiel à l’insolence chez celle qui s’était ramenée avec son coussin, mais il lui manquait un petit quelque chose. Et il n’y avait rien à espérer de préfète parfaite et de ses mini-sbires. Qu’est ce qu’elles avait d’ailleurs à le regarder comme ça ? Andrew leur adressa un large sourire, visiblement hypocrite, avant d’adopter à nouveau un visage impassible et un air de « qu’est-ce que tu m’veux ? ».

- Sachez que je serais intransigeant concernant la discipline durant mes cours : l’art des potions est extrêmement rigoureux et la moindre erreur d’inattention pourrait engendre de désastreuses conséquences.

*J’ai déjà entendu ça quelque part… Ah oui, il y a une demi-seconde. Petit complexe d’autorité où comment ça se passe ? C’est le meilleur moyen pour se faire manger tu sais…*

- Sachez que des cours particuliers sont mis à votre disposition afin de vous aider à améliorer votre niveau, vous préparer aux examens.

*Wouh, say no more, ça c’est intéressant. Et puis un petit tête à tête, je dis pas non...*

Andrew se questionnait sur le meilleur moyen de mettre à profit ces cours particuliers. Il n’avait clairement pas besoin d’aide pour préparer ses BUSEs. Il lui faudrait trouver une autre approche, mais hors de question de se priver d’une occasion de pratiquer les Potions à un niveau qui lui conviendrait un peu mieux que ce qui s’annonçait comme un ersatz de cours. D’ailleurs, les craintes du jeune Serpentard se consolidèrent un peu plus quelques instants plus tard, lorsqu’une désagréable odeur de soirée beauf dans un chalet savoyard emplit la pièce.

*Sérieusement, on en est encore à ce niveau là des Potions ?*

Et ce ne furent pas les réponses de ses petits camarades qui lui redonnèrent le sourire. De banalités en lieux communs. Et cette Poufsouffle, qu’Andrew ne put s’empêcher de regarder avec des yeux ronds comme des frisbees. De l’Amortentia… Exaspéré, sans même lever la main.

« - Sinon, c’est peut-être juste une potion d’Enflure. »

First move.
Invité
Anonymous
Invité

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Invité, le  Sam 30 Juin 2018 - 11:21


Tapoter sur la table du bout du gant, d’un air sévère. « - Eh bien ? » Tout de même, c’était un peu la base. Pourquoi se retrouvait-il à faire un cours de tenue correct et de respect basique dans une salle de classe ? Etait-ce la chaleur ? L’approche imminente des examens ? Ou bien le fait qu’il n’y ait strictement rien à tirer de cette bande d’empotées ?

Acquiescer, de temps à autre, le regard sur ceux qui lèvent la main. Bien. Au moins, son petit préambule n’avait pas été inutile. Il était toujours bon de faire des rappels. L’enseignement se fait dans la répétition, après tout.

Quelques « - Bien », en réponse aux deux étudiants : celle qui dessinait et celui qui se croit à la taverne, à haranguer ses petits camarades. C’était déjà les bases, il leur fit un léger sourire, attendant que d’autres répondent, renchérissent ou apportent de nouveaux éléments, tandis qu’il attendait toujours que l’Œdipe sorte ses affaires.
Une jeune demoiselle qu’il devinait être à Poufsouffle en raison de ses couleurs moutarde prit ensuite la parole. Il eut l’air un instant surpris. Ce n’était pas spécialement une réponse auquel il s’attendait, pour être franc.

« - De l’amortentia, Miss ? Sourire en coin. Est-ce l’odeur qui trompe vos sens ? Je vous invite à observer la surface de la potion : il est important de prendre tous les éléments en compte. »

Absolument tous : de la façon d’utiliser les outils, de la période à laquelle préparée une potion aux ingrédients les plus élémentaires comme l’eau, le bois ou le feu. Rien ne devait être laissé au hasard. Au-delà des risques d’incidents, c’était le succès de la potion, qui était déterminée à la fin de la procédure.

Puis, une Serdaigle, celle pas loin de la Miss au coussin, prit la parole, apportant de nouveaux éléments concernant la question moldus sorciers. Un léger sourire, là encore : c’est qu’il semble se détendre, quand il n’y a pas de rappels à l’ordre à faire.

« - Effectivement Miss : certaines potions nécessitent l’usage de sorts ou du moins l’intervention d’une baguette magique. Soyez plus précise : pourriez-vous m’en citer une ? Un regard. Vous pouvez vous aider de votre manuel pour répondre. Bien que cette question puisse être posée aux examens. »

Il ne savait pas du tout à qui il s’adressait : nom ou année. Maison, ça allait encore grâce au code couleur. Mais alors, le reste… Des détails superflus. Ce n’était cependant pas faux que de supputer quelques questions théoriques retorses. Du moins, c’est ce que lui aurait fait.

Puis, une intervention. Un Serpentard, toujours le référentiel couleur. Remarque pertinente, réponse juste.
Arquer un sourcil face au manque de discipline, tandis qu’il le fixe, un instant : « - Veuillez demander la parole en levant la main, avant de répondre, Mister. » Etait-ce correct d’appeler les élèves « Machin », quand on ne connaissait pas leurs noms ? Il demanderait à Peter. Petit tour visuel de la salle. « - Eh bien ? Personne ne connaît le nom de cette potion ? Il me semble pourtant que vous devez l’avoir pratiqué en première année. » Question d’équité : pour un cours reprenant les bases afin de se préparer aux examens, il n’allait pas leur demander de recréer quelque chose d’aussi compliqué que… De l’amortentia, par exemple.

Et Lïnwe, dans tout ça, avec son indolence extatique de boursouflet ?
Fañch Guivarch
Fañch Guivarch
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Fañch Guivarch, le  Sam 30 Juin 2018 - 12:31

LA de Pius
Fañch Guivarch rp numéro 201 tw :

Les réponses continuaient à fuser dans un calme rare, en effet la discipline qu'avait instaurée ce nouveau professeur tenait le coup, contrairement aux autres matières.

"Le négatif" : Attends de rencontrer Elius tu vas voir ta discipline tu vas te la mettre là où je pense.

"Le positif" : Mais non je crois qu'Elius pourra se montrer calme.

Continuant à faire des recherches pour essayer de deviner la potion mystère, le serpentard prenait le minimum de notes pour pouvoir fouiller son manuel.

Soudain un serpentard donna une réponse sans lever la main, me nom de la potion cité avait fait tilit dans la tête du fou. Après le recadrage d'Andrew, Fañch alla directement à la page de son manuel parlant de la potion d'enflure et confirma son intuition que la réponse de son collègue de maison était exacte.

Pour ne pas reproduire la même erreur qu'Andrew le breton leva la main et attendit que le professeur l'interroge.

Fañch : Je crois que, comme mon camarade vient de le dire, c'est une potion d'enflure.
Contenu sponsorisé

Introduction : les outils du potionniste - Page 3 Empty
Re: Introduction : les outils du potionniste
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 14

 Introduction : les outils du potionniste

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.