AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Licence Office 2019 Professional Plus 32/64 bits (1 PC)
13.90 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 2 sur 9
[Animation] Gala de fin d'année
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Theya Alomora
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
En ligne

[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Theya Alomora, le  Ven 29 Juin - 19:04



Toujours avec le LA mutuel de Lore ♥


Lorelaï refusa la proposition de la boisson de la Poufsouffle, pendant que cette dernière ne se priva pas de se servir un grand verre de jus de citrouille ne pouvant pas prendre d'alcool.
Elle se posa contre la table pour balayer la salle du regard, elle prit quelques petites choses à grignoter par-ci par-là tout en discutant avec sa cavalière.

Quand Theya désigna d'un geste le beau serpent, elle se figea brusquement après la réponse de l'aiglette. En effet, le hasard fait bien les choses, il s'agissait de son cousin. Theya se mordit la lèvre un peu gênée, tout en regardant Jace et Alice discuter avec une Serdaigle lui semblait-il.

Elle rougit, jeta un coup d’œil gênée à Lore, avant que celle-ci lui dise que Elhiya, une jeune fille qui venait d'arriver au bras d'un garçon de la maison des Aigles était également la cousine de Jace. Et bien, je n'ai pas encore rencontré ses parents que je suis déjà entourée par sa famille...
Elle parla des quelques connaissances présentes, un certains Alex qui faisait parti de l'association étudiante, et sa préfète, celle avec qui Jace et Alice était en train de parler. Elle observa les personnes en question pour répondre à la question de la Bleue :

- "Alors comme ça c'est ton cousin ?" en lui lançant un sourire en coin, on va aller à la pêche aux informations... "Il y a quelque chose entre lui et Alice ?"

Elle rougit une fois de plus et poursuivit :

- "Je ne connais pas Alex, ni Aysha, alors je veux bien que tu présentes Alex pour commencer, il est de ma maison je crois"
En vérité elle voulait surtout éviter de perdre le contrôle face à Jace, et que lui aussi perde le contrôle.


Invité
Anonymous
Invité

[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Invité, le  Ven 29 Juin - 19:55

HRPG:
 



Bon.
Son premier cours s’était-il si mal passé que ça ?
Franchement, il n’avait pas spécialement envie de revenir là-dessus. Et non, ça n’avait rien à voir avec le fait qu’il ne se soit pas encore terminé à l’heure où le gala est lancé. Des histoires de cohérences et de chronologies… On finit par s’y perdre : sûrement un des effets capillotractés du château. Rien qui ne vaille la peine de pleinement s’y intéresser, au demeurant.

Surtout qu’il avait eu tout autre à penser. A commencer par Œdipe, dont il s’était occupé personnellement pendant toute une semaine, intensive. Celle avant les examens. Car ce fils de farfadet n’a rien trouvé de mieux à faire que d’attendre le dernier moment avant de se mettre à travailler les potions. Comme si cela allait s’improviser… Et sur qui avait-il compté, façon solution miracle, pour au moins décrocher une BUSE en potions ? On vous laisse deviner.
Bien évidemment, il n’avait pas refusé. Certes, il ne cédait pas à tous ses caprices, contrairement à non-Leo. Famille dysfonctionnelle. Où casaient-ils Azaël dans l’histoire ? Lïnwe était-il seulement déjà venu jouer à la dînette à la Crèche ? Tant de questions, si peu de réponses tandis qu’il s’habille dans ses appartements de fonction. C’est froid, c’est austère, c’est impersonnel, et ça lui va très bien. Il ne s’est jamais senti chez lui à Poudlard, alors tant que cela demeure fonctionnel, ça lui allait très bien. De toute façon, bientôt il pourrait retourner à Thermidor, auprès de sa compagne par alliance d’intérêts. Que la vie est bien faite. Mais pas aussi bien que son costume pour ce soir. Assortis, qui plus est, à son gaffiole favoris. Le plus connu, s’il en est.

Une robe de soie d’un bleu Snob (ou roy diraient les rageux) : une couleur entre le coquet, le délicat et le royal, effectivement. De la dentelle en jabot, au bout des manches et de la robe. Une traîne, motif hermine, en lin cependant. Une broche fleur de lys au col et au bandeau de cuir retenant ses bouclettes vers l’arrière, à la manière d’une crinière. Comme lors d’événements public, il a le faciès maquillé : du blanc pour le fond, du rouge pour les lèvres, du noir pour le regard. Faire ressortir les grains de beauté du visage et de la nuque par des points de doré, tandis que l’on se gante et que l’on se chausse. Il s’est parfumé, également. « Effluves de Lockahrt », reproduction du parfum préféré de leur idole commune, à lui et son… Cavalier ? Etrange duo. Trio, avec Snob. Il espérait le voir parmi eux ce soir, ce serait d’une débauche raffinée.

Dans le miroir, il passe et se sourit, drapé dans son élégance sobre avant de quitter ses appartements, direction la Grande Salle, où aurait lieu l’événement. Ses talons claquent sur les dalles : quand les pas se soulèvent, l’on peut apercevoir qu’ils sont rouges. Comme une armure, il se sent confiant en fonction de ses habits, de son apparence. De la vitre qu’il essaye de poser devant le cœur-monde pour paraître et disparaître. Quelque chose de disparate dans ce qu’il est, auquel il ne prête pas attention. Il n’y a pas de lunettes à verre teintés ce soir, ça jurait bien trop avec son regard. L’on ne passe pas une heure à réussir une courbe de khôl parfaite pour ensuite masquer le tout derrière de l’enfumage. Un peu de sérieux.

Sur le chemin, il retrouve son comparse. Le sourire est délicat, c’est qu’il ne tient pas à se repoudrer le nez si tôt dans la soirée. Il admire par contre le fait qu’ils soient tous deux assortis. Un mini-lui. Est-ce son ego qui vient de gonfler, là, soudainement, dans sa poitrine ? Quoi d’autre ?

Et puis, Snob, surtout ! A qui l’on offre un ruban, celui du cavalier, dans toute la noblesse du geste, avant de poursuivre leur route vers des déboires estudiantins.

Venir, saluer, sourire, repartir. Pour au moins ne pas s’être préparé pour rien. A-t-il consciemment ou inconsciemment ignoré Bennet en passant ? Qu’importe, le résultat est le même, tandis qu’il se laisse photographier en compagnie de son (ses ?) cavalier.s.
Un nouveau sourire, poli, le tems de la photo, puis il remercie la demoiselle derrière l’objectif, avant de suivre le gamin, qui tient vraiment à lui montrer quelque chose.

Là, dans un coin, une affiche. Et à lui de froncer les blonds sourcils, tout en essayant de prêter attention aux détails. Manquait-il de narcissisme pour apprécier l’œuvre à sa juste valeur ou bien était-il suspicieux des activités de son ami hors des horaires de cours ?

« - C’est… Très bien, Mr. Felagünd. Il n’irait pas l’accrocher sur le frigo pour autant. Un silence, awkward. Euhm, qui est-ce ? »


L'affiche en question:
 
Ariana Hastings
Ariana Hastings
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Ariana Hastings, le  Ven 29 Juin - 22:00

LA Mutuel avec Aysha pendant tout le Gala


L.E.G.I.T. était tout à fait le genre d'association étudiante qu'Ariana voulait supporter, de l'artistique et de l'original, c'est tout ce dont elle avait besoin. Elle était prête à supporter toutes les initiatives étudiantes allant dans ce sens. Et un gala de fin d'année ? Et bien, si L.E.G.I.T. n'avait pas pris les devants, Ariana l'aurait organisé elle-même le gala étudiant. Elle avait même peut-être partagé l'idée avec quelques collègues… Mais être conviée en tant que simple invitée c'était bien aussi, ça évitait le stress, et du stress elle en avait à revendre ces jours-ci (cela avait-il un rapport avec les résultats de la Coupe des Quatre Maisons qui ne sauraient tarder ? qui sait…).

Pour cette soirée de détente, Ariana avait donc décidé d'aller dans le grandiose, elle n'en avait pas tous les jours l'occasion après tout, et si le dress code était celui que lui inspirait l'affiche, alors c'était du grandiose. Elle voulait jouer les princesses. Et comme la princesse n'avait pas la chance d'aller au bal avec son prince, elle irait accompagnée de sa meilleure amie, ce ne serait pas la même ambiance, mais ce serait tout aussi bien.
[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 2af66810

Elle descendit les marches jusqu'à la Grande Salle, les volants de sa robe flottant gracieusement et son masque sur les yeux. Aysha était déjà présente à leur lieu de rendez-vous, dans sa tenue bleu et or, entourée d'un jeune homme qu'Ariana reconnaissait comme l'un des deux préfets Serpentard et d'une jeune fille qui devait probablement être sa cavalière. La directrice des bleus s'approcha de son amie avec un sourire.

« Aysha. Ravissante, comme toujours. »

Elle adressa également un hochement de tête poli dans la direction des deux autres élèves, histoire de ne pas être trop inconvenante.
Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Cara De Lanxorre, le  Sam 30 Juin - 0:04


    Les deux Cara se fixent. Immobiles l’une en face de l’autre, elles s’évaluent, les yeux dans les yeux. Le regard de l’une glisse sur la bouche, immédiatement imité par l’autre. Et les deux visages fermés se répondent, angoisse lisible sur les traits.

    La vraie Cara se détourne soudainement du miroir en pied devant lequel elle s’était arrêtée, encourageant ainsi son sosie silencieux à en faire de même. Dans la glace, ne subsiste que le corps déshabillé qui s’éloigne vers la penderie, spectacle convoité et pourtant personne pour en profiter. Car c’est une de Lanxorre tant esseulée qu’agitée que vous retrouvez ce soir dans sa chambre. Autour d’elle, le silence brièvement secoué par un froissement de tissu quand la chemise blanche glisse sur sa peau. Boutons soigneusement fermés, sauf les trois derniers, choisissez votre angle de vue si vous voulez jeter un œil dans son décolleté – je conseille une tentative de biais. Et puis, se glisser dans un pantalon noir, se trémousser pour faire passer les hanches, et puis y faire disparaître les bords de la chemise susmentionnée. Et le nœud papillon posé sur l’étagère ? Elle le préfère défait autour de son cou. Attraper une veste noire qu’elle jette sur ses épaules sans y passer les bras, se jucher sur une paire d’escarpins, et se retourner en terminant de fermer les boutons de chemise sur ses poignets. Un coup d’œil sur la lettre arrivée plus tôt. Evidemment, elle avait réfléchi à venir masquée, mais finalement, quoi de mieux qu’un smoking pour arriver dissimulée ? Le costume était classiquement parfait, un concentré de banalité pour ceux qui ne voulaient pas se faire remarquer. Mais évidemment, Cara allait se faire remarquer. Elle était cent fois trop bonne dans cette tenue.

    Et il y avait une personne en particulier dont elle espérait le regard. Les scénarios tous plus improbables les uns que les autres s’étaient succédés dans son esprit depuis que Lizzie lui avait proposé de l’accompagner. Juste quelques mots glissés au début d’un cours, invitation sortie de nulle part. C’était imprévu, c’était probablement une mauvaise idée, mais évidemment, Cara avait accepté. Car malgré la rancœur et la rancune, subsistait toujours la dévorante envie de collectionner les instants privilégiés avec elle.

    Et elle était là, à l’attendre, burlesque à souhait, toute froufroutante devant l’arche de l’entrée. Est-ce qu’elle avait mis un chapeau exprès pour paraître plus grande que Cara ? C’était tout à fait son genre. Regrettant de ne pas avoir opté pour des talons plus hauts, la professeure s’approche de sa collègue. Moue dégoutée devant le troisième invité « Tu comptes nous infliger cet oiseau toute la soirée ? » - invective crachée en guise de bonsoir. Et parce qu’il fallait bien croiser son regard, proposer ; « On y va ? », en ignorant le coup de poing dans son ventre et la chaleur sur ses joues, étrange événement qui ne se produisait qu’en présence de la Bennet.

Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lizzie Cojocaru, le  Sam 30 Juin - 0:32

Plusieurs élèves passèrent sans s’arrêter. Je ne les regardais pas. C'était comme si je dormais, et le réveil n'était pas décidé à sonner.

Je n’attendais qu’elle, et elle me répondait par son silence. Par son absence. C’était logique, au fond ; elle m’en voulait encore. Elle avait cessé ses caprices et ses farces seulement pour mieux me blesser derrière. Me faire espérer qu’elle mette le passé de côté, quand sa rancune était éternelle. A l’époque, je lui avais tout pris ; aujourd’hui, elle voulait me dépouiller de tout ce qui me définissait, à commencer à par mon orgueil.

Le premier adulte à passer la porte est Asclépius. Je me renfrogne. Je n’ai pas spécialement envie de lui parler, aujourd’hui. Encore que… Il y aurait quelque chose, qui me trotte dans la tête depuis quelques temps maintenant. Mais pas maintenant. Pas tout de suite. Je dois la voir elle, d’abord, pour que les choses soient au clair et qu’on puisse aller vers le flou relationnel qui m’apaisait tant.

De toute façon, il m’ignore royalement. Je me rends compte que j’aurais aimé qu’il s’arrête, histoire d’avoir un prétexte pour ne pas avoir l’air d’attendre quelqu’un qui ne viendra pas. J’étais sur le point de rentrer quand j’aperçus sa plantureuse silhouette dans un costume l’épousant délicieusement. Elle m’accoste d’une mimique désobligeante, mais il y a moins de gêne que ce que je craignais. C’est un début, déjà, cet humour maladroit.

— Tu sais ce qu’on dit : quand on est trois, il y en a un de trop. J’sais pas encore lequel c’est
, glissais-je avec malice. J’aurais pu trouver mieux, mais trop tard, c’était dit. Sans me départir de mon sourire, je hochais la tête face à invitation et glissais mon bras sous le sien. Il était l’heure de rejoindre les autres, et dictant le pas, je l’embarquais du côté de l’atelier photo.
— Une envie de pose, peut-être ?
Ethan Turner
Ethan Turner
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Ethan Turner, le  Sam 30 Juin - 10:52

L.A Sign

Ce jour était finalement arrivé. Tu ne savais pas encore si tu devais être heureux ou non de cet évènement. Anxieux, ça tu l'étais forcément, excité? Aucune idée. Tu avais hâte de voir ce que la soirée vous réservait, mais tu conservais certains doutes pour t'afficher de la sorte en public. Tu étais quelqu'un de privé, pas du genre exubérant, et les foules ne t'avaient jamais attiré, au contraire. Bizarrement, tu te sentais rassuré de devoir porter un masque, aussi révélateur qu'il soit. Ta tenue était relativement simple, même si tu avais mis un temps fou à trouver ce que tu voulais. Un complet veston marron, noir et gris. Elhiya avait fait savoir qu'elle désirait quelque chose de plus soft pour l'occasion; n'ayant pas eu l'occasion de faire les boutiques avec elle, tu avais dû prendre quelque chose d'intemporel qui se glissait avec tout. Les vêtements enfilés, tu avais passé un bon moment devant le miroir à te coiffer convenablement, puis, avant de quitter l'endroit, tu avais lancé un très léger sortilège d'Extension à une poche avant de ton pantalon, pour y glisser ta baguette, quelques pièces ainsi que deux lettres bien particulières. Tu n'avais pas l'habitude de devoir te promener sans ton sac fétiche, et c'est en usant de ta créativité que tu avais parée à l'inconvénient.

Cheveux soignés, denture parfaite, vêtements en ordre, tu avais finalement quitté la tour des bleus et bronze pour te diriger, au gré des escaliers à l'humeur changeante, vers la grande salle. La décoration présente à l'entrée de celle-ci semblait originale mais surtout... bon marché. L'équipe du L.E.G.I.T. Ne recevait-elle pas une certaine subvention de l'école? Leur but était pourtant de mettre de la vie dans tout Poudlard. Monsieur Jiménez était-il radin à ce point-là? M'enfin, il y avait quelques personnes de déjà présentes sur les lieux, et d'autres arrivaient, mais aucune trace de ta cavalière. Tes prunelles avaient accroché sur le déguisement de l'enseignante des cours de vol, celle qui ne faisait que confirmer une fois de plus son statut de membre du personnel le plus génial et original de l'école. Il y avait ensuite ta préfète, qui était d'une élégante beauté à te faire écarquiller les yeux. Le fait qu'elle soit là, sans cavalier, relevait du ridicule, et tu espérais fortement qu'une aussi belle demoiselle n'ait pas été laissé à elle-même en cette soirée de célébration. Finalement, Elhi apparaissait devant tes yeux, portant une robe simple et élégante qui lui allait comme un gant, ainsi qu'une paire d'oreilles de chat, et d'un masque vénitien à la même thématique que le tien.

-Salut Elhi. Avais-tu dit, avant que celle-ci ne s'approche davantage.

Un sourire espiègle à ton endroit t'avait fait quelque peu rougir, avant que l'auteure de ce dernier ne vienne commenter ton habillement, et désserré quelque peu ta cravate. Tu commençais à saisir que la blondinette aimait particulièrement cette pièce de vêtement, et songeait à en racheter quelques-unes un peu moins scolaires, avant qu'elle ne te traîne de force dans la grande salle. Vous aviez réussi à éviter la prise de photo avec une habile promesse de participation tardive, et vous aviez finalement foulé le tapis rouge? Non ça ne ressemblait pas à du tapis... mais soit, l'intention était là. Vous deviez leur donner au moins ça, aux organisateurs, ils savaient faire quelque chose de grandiose avec des moyens réduits


Une fois l'avalanche de dentelle passé, tu t'étais finalement prononcé sur l'habit de ta partenaire. Tu te doutais bien qu'elle se fichait de ton opinion sur ce dernier; comme elle devait se ficher de celui de tout le monde ici présent, mais tu étais comme ça, et puis, tu aurais bien d'autres occasions de jouer la statue muette; alors que tu avais quelque chose à dire, autant le faire.

-Le rouge te va vraiment bien, c'est dans ces moments-là que je me dis que l'uniforme scolaire est assez dommage en fait.

Cette dernière phrase ne valait bien sûr pas que pour elle, ce qui lui apportait d'autant plus de poids. Peut-être était-il temps de revoir le règlement vestimentaire de l'école?

Ton esprit n'avait pas vagabondé ben longtemps, que d'autres arrivaient sur les lieux du Gala. Quelques étudiants avec qui tu partageais tes cours, Lolly, ta camarade de maison joliment vêtue, la directrice de ta maison, un peu trop voyante pour toi, ainsi que des membres du personnel de Poudlard, dont une qui accrochait toujours autant ton regard... De Lanxorre. Même habillée d'un vêtement typiquement masculin, l'enseignante restait un modèle de sensualité qui agissait sur toi tel un sauvage magnétisme charnel. Ton esprit arrivait à peine à te ramener sur terre, te rappelant les évènements lors de son dernier cours, incidents dont tu avais de la difficulté à lui pardonner, même si quelque chose de surnaturel te poussait à vouloir croire en son innocence.

Tu avais été tiré de tes rêveries par le commentaire de la blonde à tes côtés, qui ne semblait pas être dans le meilleur des états émotionnel. Tu avais un doute sur la raison de ce changement d'humeur, et ses paroles jouaient le rôle d'un indice assez révélateur. Par chance, tu étais un peu préparé à tout pour ce soir, au vu des vos dernières rencontrées privées. Tu avais glissé un faible "C'est quand tu veux" à la verte et argent, en lui lançant un regard légèrement compatissant. Tu ne pouvais savoir ce qu'elle ressentait, et tes doutes devaient très certainement être loin de la réalité, mais tu t'étais juré être là en cas de besoin, même si cela signifiait abandonner le peu de personnes que tu connaissais dans cette pièce.

Les nouveaux arrivants osaient peu à peu entrer dans la grande salle, et c'est lorsque le duo au combien étonnant, mais pourtant très intrigant, Bennet-De Lanxorre fit son apparition dans l'embouchure de la porte que la serpentine demoiselle exprima pour la première fois son désir d'aller saluer des invités. Tu étais surpris par ce désir de la blonde d'aller parler avec la professeure d'enchantement, mais tu ne comptais pas manquer cette occasion d'en apprendre un peu plus sur elle. De plus, si les choses s'envenimaient, tu pourrais agir d'intermédiaire pour calmer le jeu. Après, tout, elle te devait bien des excuses, la Cara, alors que tu avais toujours été un étudiant-modèle en sa présence.  

-Va-y, je te suis. Avait-tu glisser à l'endroit d'Elhi.
Aysha Brayd
Aysha Brayd
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Aysha Brayd, le  Sam 30 Juin - 11:19

Aysha avait été l'une des premières mais les autres participants n'avaient pas tardé à arriver, certains se posant devant l'entrée pour attendre leurs cavaliers, d'autres disparaissant sur l'arche de dentelle. La bleue s'en amusa un instant, se figurant une méduse géante engloutissant ses proies. Puis, réalisant que son sourire amusé ne devait pas lui donner un air très intelligent, elle reporta son attention sur le va-et-vient. Elle connaissait, au moins de vue, la plupart des élèves qui arrivaient, et connaissait bien sûr les professeur. Après tout, après sept ans dans le château, il lui paraissait assez improbable qu'on puisse ne pas les connaître. Un visage plus connu que les autres se présenta rapidement, accompagné par une jeune fille qu'Aysha ne connaissait que de loin. Elle reconnut immédiatement Jace, le cousin d'Elhiya, qu'elle avait déjà eu le loisir de rencontrer lors d'une soirée quelques mois plus tôt. Elle le salua en retour, puis fit un sourire à sa cavalière, une certaine Alice. Il lui semblait bien avoir déjà partagé un cours de vol avec elle mais rien n'était moins sûr.

- Oui, bien sûr je me souviens ! Tu vas bien ? Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus...

Le jeune homme était certes, préfet, mais il fallait bien admettre qu'ils s'étaient très peu croisés ces derniers temps.

- Très joli costume ! ajouta-t-elle avec un clin d'oeil.

La couleur bleue lui allait plutôt bien, toute référence à sa propre maison exclue. Entre temps, plusieurs autres invités arrivèrent. Aysha remarqua Alexeï, avec qui elle avait déjà partagé plusieurs cours et dont elle connaissait les convictions, mais ce dernier ne sembla remarquer personne, visiblement anxieux. Puis ce fut au tour de Lorelaï, qu'Aysha connaissait pour partager son dortoir ( les bleues étant toutes deux en septième année ) mais avec qui elle n'avait jamais été plus proche que cela. Cette dernière rejoignit sa cavalière, qui n'était autre que la jeune Poufsouffle inconnue, et s'engouffrèrent dans la méduse géante, enjouées. Elhiya se présenta peu de temps après. Aysha lui fit un signe de la main, mais elle paraissait plutôt pressée et ne s'attarda pas en compagnie de son cousin. Les robes étaient toutes plus belles les unes que les autres.

La préfète porta son regard sur le nouveau venu qui n'était autre que le récent professeur de potions. Il s'avérait d'ailleurs être le même qui celui qui l'avait terrifié, déguisé en clown, lors de la funeste soirée d'Halloween au Chaudron Baveur. Chaque fois qu'elle le voyait, la bleue était prise d'un sentiment étrange. Elle était certaine de l'avoir vu dans un autre contexte, beaucoup plus étrange, mais ne parvenait pas à être sûre de la situation. Il lui semblait parfois l'avoir croisé dans un rêve, et le visualisait tentant de prendre son coeur, mais elle avait du mal à admettre cette solution incongrue. La plupart du temps, elle faisait donc son possible pour ne pas croiser son regard. Le voleur de coeur était talonné par celle qu'Aysha attendait. Ariana descendit les marches avec grâce dans une tenue sublime. Sa robe était aussi belle, si ce n'était plus, qu'elle ne l'avait imaginé grâce à la description que lui en avait faite son amie. Le loup délicat, les volants, lui donnaient un air mystérieux et sublime. Dès qu'elle croisa le regard de la Directrice, un sourire illumina le visage d'Aysha.

- Tu es sublime toi aussi, dit-elle en réponse au compliment de sa cavalière.

Cette dernière adressa un petit signe de tête à Jace et Alice, puis Aysha se tourna vers eux avec un sourire. Elle prit Ariana par le bras et l'entraîna vers la méduse géante. Elle se retint de faire une remarque à ce propos - ç'aurait fait atrocement puéril - en s'engouffra dans l'arc. La musique, qui résonnait faiblement à l'extérieur, se faisait bien plus forte et entraînante après avoir passé le flot de dentelle. Aysha ne put s'empêcher de se mettre à se déhancher en lançant un large sourire à Ariana. Un stand de photo les attendait avant de pénétrer véritablement dans la salle, tenu par la petite verte qu'Aysha avait surprise dans les serres quelques jours plus tôt. Ainsi, elle faisait partie de l'association LEGIT ? La préfète songea avec amusement que cette association semblait regorger de rebelles et de fortes têtes. Elle trouvait ça sympa.

Les deux jeunes femmes se prêtèrent volontiers au jeu de la photo. En tout cas, Aysha était enthousiaste et entraîna sa cavalière avec elle, sans vraiment lui laisser le choix. Elle doutait fort que cela lui déplaise, de toute façon. Et puis, cela leur ferait un joli souvenir. Elles prirent donc la pose devant l'objectif, puis, après avoir remercié la photographe en herbe, entrèrent dans la salle. L'endroit était magnifiquement décoré. Les tables traditionnelles avaient disparu, et la musique rendait l'atmosphère joyeuse. Un espace accueillait divers instruments et les invités ne risquaient pas de mourir de faim. Sourire aux lèvres, Aysha se tourna vers Ariana :

- C'est superbe ! Et la musique est génial, j'adore !

Dans ce genre de situations, elle avait une fâcheuse tendance à se laisser gagner par l'excitation.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lïnwe Felagünd, le  Sam 30 Juin - 13:02

Le Jour-J / ou une petite blague, pensée à son camarade : le D-Dey. Ils avaient tout mis en place il y a quelques heures déjà. Les drapeaux arborés de leur plus grandiose L.E.G.I.T., la petite scène artistique et ses instruments, le banquet garni, la porte d'entrée, le coin photo... c'est vrai qu'à trois c'allait grandement plus vite. Même s'ils formaient un trio... bizarre, au final le garçon se remerciait de les avoir choisis, Robin et Élius. Ils se complétaient bien, originaux, beaux, une très bonne entente et aucun sérieux (juste un peu de rigueur quand il le jugeait nécessaire). Il remonta dans son dortoir après avoir déposé les tracts décoratifs et publicitaires sur l'une des deux tables.

[...]

L'ascenseur émotionnel quand on y voit ce reflet narcissique dans l'âme du miroir. Il y a un côté provocateur, un côté majestueux, royal même - dans ce bleu snobique. C'est le Grand Pius qui lui avait filé cette tenue un peu plus tôt, 'ne savait pas si c'était lui qui l'avait cousue de sa propre main fébrile ou si c'était fait sur mesure mais ça envoyait du tartare de dragon, clairement. De la soie. De la dentelle. Quelque chose qui se rapproche du style lockhartien légendaire. Entre le charme et la pudeur monarchique effectivement. L'influence du boursouflet fétiche du serpentin : une évidence. Snob trônait déjà sur l'une de ses épaules alors qu'il se coiffait pour la cinquième et dernière fois. Il y a dans ces mains de mannequin de bois, quelque chose de perfectionniste. Le visage clair, simple et d'une beauté enfantine, les cheveux lumineux (shampoing miracle, Oh My Lockhart), la robe soigneuse et les chaussures adéquats claudiquent sur le plancher de Poudlard.

Il rejoint son cavalier princier au passage, il est d'une de ses branches germaniques assez spéciales, askip. C'est peut-être pour ça, le détail du lys. C'est étrange de voir quelqu'un dans la même exactitude que soi. Ce soir, on pourrait l'appeler Mini-Pius, parce qu'en effet, il reste encore plus petit que lui. Mais dans un ou deux ans, il le dépassera s'il continue comme ça. Dans deux ans, au Gala, rappelez-vous-en, il y aura un Lin et un Mini-Lin. Et c'est lui qui choisira le costume, bien que celui-ci - on ne peut le nier - offre une certaine classe.

Bras dessus bras dessous
dessous ou dessus, peu importe

ils s'affairent devant les autres invités
tout sourire, ils sont plus sexy les uns que les autres

des mains qui s'agitent
poliment et la tête qui resplendit dans ces acquiescements

un flash ou deux qui captent l'instant présent
comme pour un beau souvenir

avant de contempler les affichettes
le Président avait quelque chose à lui montrer : il avait récemment réalisé quelques tracts à visée publicitaire et l'une d'elles représentait le germanique dans toute sa splendeur. Inspiré par l'instant, il en avait créé une sorte de dieu grecque ou romain, ou scandinave ? il ne lui manquait que ce laurier, mais sur le coup, il aurait pu être choqué par les traditions barbares. Lïnwe n'avait pas les connaissances requises concernant les coiffes des dieux allemands. Il y avait passé quelques heures tout de même, sur ce truc qu'avait pas l'air de satisfaire son ami. « C'est... un homme que j'ai inventé de toute pièce. Stylé ou pas ? » grand sourire qui ne devrait pas le décevoir, pour son approche à la Gilderoy. La sublimité dans le mensonge. Et le boursouflet qui danse la gigue juste à côté de son oreille, comme pour se manifester, clamer haut et fort c'est quoi ces conneries.

Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Élius Askin, le  Sam 30 Juin - 13:17

L.A. signature + Jace + ouverture RP
Yeay ♫


Il manque toujours l'effervescence bousculée par les gorges nues des femmes du cabaret. Mille essences de paillettes que ne remplacent pas trois perles dévalantes de vodka - vite essuyées d'un revers de main sur mon museau chloroformé. Rien ici n'a le miroitement de l'écrin dans lequel j'ai grandi. Même un apaisant peau à peau ; aussi scintillant soit-il. Du cuir de galuchat lacé de soie étreint mes jambes cousues de muscles naissants. Bientôt seize ans, Massieurs, et l'arrogance de savoir porter la dentelle comme une diva. Je l'ai choisie prune, couleur à la lisière du spectre visible, s'enfuyant vers l'ultraviolet. Subtilement - si ce mot existe - le pinceau a effleuré mes paupières de ses ailes duveteuses, y libérant une poudre astrale qui saura faire battre quelques cils. Pour le reste, j'enfile autour de mon cou une prestance naturelle soulignée d'or fin ; parure qui trouverait bientôt son utilité.


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Bal_fi10


Contrairement aux flammes des torches rythmant l'escalier, les frigides marches restent impassibles à mon passage gracile. Ascension ponctuée d'un rajustement capillaire et deux fossettes, encadrant mon sourire d'enfant ravi lorsque je découvre ton costume saturé de trac. Presque en apnée, tu enfouies ta gêne dans un bafouillement qui me fait pouffer. Dix centimètres ne nous séparent pas aujourd'hui que mes plateformes compensées les ont avalés. Respire, pense au privilège de mes doigts décrochant les tiens d'une veste très Serdy, trop ? Encore à l’abri des babillages d'une soirée ne demandant qu'à commencer, je goûte brièvement la commissure de ta lèvre - un peu paralysée - avant de remonter l'étoffe ambrée à cheval sur mon nez, y enfermant l'émanation boisée de lotion après-rasage volée sur ta bouche. On y va ! Derrière le tissu, l'appétit grandissant de l'insatiable adolescence qui m'accompagne dévore mes babines.


Affirmer que la statue n'a pas rappelé certaines ardeurs passées serait mentir. Mais la dissimulation n'est-elle pas une caractéristique Serpentine ? T'entrainant dans mon évasion du reflux nostalgique envahissant, nous voici soudain devant la Grande Salle où deux élèves suspendent le temps. Bro ! Bras resserrés autour de l'élégant masqué, un compliment traverse mon foulard doré ; Yeay ! - en reculant pour mieux te contempler. T'es beau ; pas étonnant qu'ta cavalière au joli minois ait les joues rosies, comme - il est où ? Ah ! D'un regard expressif, je salue la poupée rose-poudrée en attrapant la main d'mon soldat au garde-à-vous. Viens, cette fois, on passe la porte. La dentelle de l'arche chatouille à peine mes épaules que j'agrippe plus fort tes doigts, excité par l'agitation qui réchauffe instantanément mes pommettes à-demi couvertes. Plusieurs costumes attirent mon attention, mais d'abord, un petit coquelicot nous accoste pour la photo.


Trois pas de danse esquissés en direction de l'affiche, et clin d’œil à destination d'mon nouveau Poufsouffle ; accessoire devenu indispensable à ma distraction, visiblement. Les sauteries parfum blaireau ont ce petit goût d'aigre-douceur que vous ne trouverez nulle part ailleurs, sisi. Bon, alors, on la prend cette pose ?


Dernière édition par Élius Askin le Sam 30 Juin - 14:09, édité 1 fois
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Elhiya Ellis, le  Sam 30 Juin - 13:53

LA Lully
LA sign

Y'avait du mouvement, enfin.. il me semblait..
Mais pas ce que j'attendais.. pas réellement...
L'attente empoignait les entrailles.. encore..
Alors..

Une longue inspiration pour remettre mon estomac ou ma tête en ordre. Ethan avait eu droit à une copie de sourire lors de ses compliments, et toujours la même chose quand j'appercevais Lizzie et Cara que je lui indiquais d'un signe de tête. Quitte à devoir patienter autant se plier à quelques politesses. Et tant qu'à faire du côté de ceux dont je n'avais pas à me forcer. Entre une qui m'avait volé ma chemise et une qui m'avait sauvé la mise sans le savoir j'avais un joli combo sous la main. Et puis..  ça ferait passer un peu de temps pour qu'un absent se manifeste peut être. "Je vais aller dire bonjour par là bas, je reviens". Enfin normalement...

Ah.. bah voila que le bleu voulais me suivre, à croire que j'avais besoin d'une babysitter ce soir. . Le sourcil rehaussé, la moue dubitative sur les lèvres, j'avais du scruter mon cavalier avec un depit bien trop visible pour que ne pas trouver étonnant son envie de voir De Lanxorre de plus près. A bien regarder cette dernière, elle arborait un style masculain-féminin sensuel et... décolleté. Finalement le brun semblait avoir zappé les politesses et comptais se rincer l'oeil... déprimante réaction m'arrachant un soupir ..  "Tombe pas dans sa chemise, j'irai pas te chercher".. autre chose à  faire... mais ca m'amuserai bien de voir quelqu un d autre que moi se prendre une baffe de sa part.

Sans vraiment trop attendre, réagustant mes petites oreilles de dentelles, glissant le masque dans ma mini poche agrandie magiquement, j'embarquais ma nounou du soir vers nos de enseignantes. Un rictus s'etirait en observant plus en détails leurs deux tenues. Lizzie me faisait penser à ine chapeliere d'alice au pays des merveilles qui auraot fricoté avec avec la reine de coeur. Un chamant mélange qui me plaisait beaucoup. Décalé et intéressant comme cette prof.

"Bonsoir Lizzie! J'espère que ta main va mieux! J'adore ta tenue en tout cas ! Cara..." un regard vers la belle brune ".. ravie de voir que vous avez trouvé une chemise presque à votre taille... vous allez encore faire des jalouses".. Le regard espiègle à leurs attentions, je profitais de mon elan de sociabilité pour continuer ma tournée en répétant ce qui était le plan B promis à  mon cavalier. "Amusez-vous bien, a moins que vous ne soyez la pour nous surveiller!". D'un leger pouffement je leur abandonnais Ethan, comme un sac de shooping encombrant et allait gambader dans l'ordre des priorités -a supposer qu'il y'en avait un-.

Seconde escale vers Aysha préfète des bleurs, très en beauté ce soir, un peu comme à chaque fois pour tout dire. Elle m'avait fait un petit signe de main à mon arrivée que ne pouvais sciemment pas ignorer surtout qu'elles semblaient avoir fini avec le stand photo pour se poser devant les buffet. Partie pour me rattraper de mes manquements j'offrais à sa cavalière et elle-même un sourire poli.  - Bonsoir Madame Hasting, bonsoir Aysha, tu es rayonnantes comme toujours. J'espère qu'on aura l'occasion de danser à  nouveau ensemble à l'occasion! En tout cas l'organisation est super! Ca promer une belle soiree! Profitez bien!". Ca faisait un peu hôtesse événementielle mais je ne m'eternisais pas pour ne pas les déranger et continuais ma tournée.


Un trottinage du côté de l'angelotte aux plumes d'or pour lui effleurer les doigts en douceur et poser un bisou surprise sur sa joue en arrivant par derrière. "Tu rayonne ce soir encore, je vais finir pas envier ta cavalière.. bonsoir d ailleurs". Un sourire malicieux à la fille qui l'accompagnait. Je l'avais vaguement croisée en cours, sans qu'elle ne me laissait une quelconque impression. Une de ces filles sans lumière, sans capacité réele de faire naitre des eclats de couleurs sur une toile vierge. C'était à se demander ce qu'elle faisait avec Lully... trop terne pour elle.. enfin... ça ne me regardait pas et d'un petit signe de la main, prenait congés des deux pour partir au choix vers le Flocon occupé avec le prof de potion ou ma collègue de boulot et son cavalier.

Les deux options étaient dans mon programme de toute facon, alors.. autant passer par Alice bien que ce n'était pas dans sa main libre que je mellais mes doigts pour tirer dessus et attirer l'attention des opales jumelles. "Meme pas tu dis bonjour?". Une pression supplémentaire sur la prise pour croiser les lueurs lapis-lazullis et poser un bisou claquant usuel même si je n'avais aucun intérêt à la faire taire. "J'aimerai te parler rapidement..". Le souci avec les vrilles d'estomac et le palpitant affolé c'était que la communication devenait bien plus sommaire et concise.. au moins la requête était posée, la reste c'était du roue libre. "Ho salut Alice. Tu permets que je te pique ton cavalier un instant?" question purement rhétorique en fait, que ca lui plaisait ou non c'était la même chose pour tout dire... "Holly? Photo que je t'explique ca en chemin? Tu m'en dois une en plus.." pas que j'étais pressée par le temps mais en fait si..  la main quittait sa prise pour partir s'enrouler à l'avant bras au rythme des danse des viscères dans le bidon. Allé ramene-toi ou je te fais la même crise que celle que tu m'as faite en cours
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lizzie Cojocaru, le  Sam 30 Juin - 15:59

(Cara, t’as mon LA pour la pose ~)

Une fois la photo prise, je remerciais chaleureusement Robin et m’avançais dans la salle, pas trop loin du stand quoi, mais pas trop près histoire que le prochain puisse se faire admirer dans sa tenue de gala. Vous voyez le genre ; de toute façon, c’est le jour où chacun est là pour mater et se faire voir. C’est le Las Ramblas de Poudlard, vraiment. On resta là, en silence, et je réfléchissais, tentant de trouver une phrase qui ferait rire Cara. Bizarrement, j’étais pas inspirée.

Me laissant bercer par la musique, je fermais l’oeil. En l’ouvrant à nouveau, mon regard se posa sur un élève que j’avais aperçu par le passé, sur scène. Quelque chose dans sa dégaine, dans son écharpe d’or, me rappelait un.e fantôme que je ne parvenais pas à oublier. Accostant la gracile silhouette, je lui souris :
(@Elius) Tu devrais envisager de changer de maison. Juste pour porter ces couleurs plus souvent.


J’allais ajouter quelque chose quand on m’interrompit ; pivotant, je reconnus Elhiya, la fille des chaudrons de boisson et de potion.
— Oh, je ne t’avais pas vue, Elhiya ! Oui, tu sais, avec tes soins, ça s’est vite réglé. Et merci pour le compliment. Vous êtes pas mal aussi vous deux, avec vos masques. Je retins un commentaire sur les Mangemorts ; l’heure était à la fête.

Pour une raison que j’ignore, elle nous faussa rapidement compagnie, abandonnant le petit Ethan. Je lui lançais un regard malheureux.
(@Ethan) Désolée, t’es coincé avec nous, semblerait. Je nous attrape à boire ? Proposais-je sans attendre de réponse. De toute façon, j’aimais trop frimer, surtout devant Cara, surtout devant la spécialiste de ce domaine. J’avais des preuves à faire, et des envies à titiller.

En bonne gamine donc, j’usais de manumagie pour faire léviter quelques verres jusqu’à nous. Je voyais pas trop ce que je prenais de loin, mais les couleurs étaient alléchantes, et je voulais jouer. Et faire la maline devant Cara, surtout. Malheureusement, l’affaire tourna vilain ; alors que la mince flûte volait prudemment vers l’enseignante, les deux autres verres entrèrent en collision, de sorte qu’Ethan et moi en fûmes tout éclaboussés. Encore, si c’était de l’Hydromel, je dis pas…
— Oh, j’suis désolée !
Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Cara De Lanxorre, le  Sam 30 Juin - 17:32

LA Ethan & Lizzie


    Nez et yeux plissés dans une grimace – gnagnagna – pour contrer la pique de bienvenue. Mais en vérité, Cara n’est que trop heureuse de retrouver Lizzie ici, à Poudlard, apprêtée rien que pour elle. Amorce de sourire pour répondre au sien, à peine un étirement des lèvres l’espace d’un instant. Et puis, autour de son bras, sentir la présence de l’autre, tout près. Cœur tambourinant, faire comme si de rien n’était, glisser la main dans une poche pour masquer les doigts qui tremblent. Et s’approcher ensemble près de l’arche décorée. Un sourire devant la petite photographe, clignement des yeux après le flash, bras désenlacés et talons déjà tournés pour entrer dans la salle.

    C’était la première fois que les deux s’affichaient de la sorte. Cavalières, et tout ce que cela peut supposer. Mais Cara espère que les regards tournés ne montrent pas que de la surprise. C’est que la professeure a besoin de son quota d’admiration, à en guetter les regards obliques sur son corps. Mais c’est une vision bien plus désagréable qui la percute en même temps que les mots de Lizzie. Askin est venu avec un... Poufsouffle. Sérieusement Élius, pourquoi tu t’obstines à choisir des jaunes inconsistants ? Après tout ça – le Sectumsempra, le chantage, les menaces – tu choisissais de te coltiner une version encore moins finaude d’O’toole ? Soupir désespéré en te voyant approcher si mal accompagné, et les yeux se détournent après un bref soulèvement de sourcils sceptique devant tes fréquentations. Attention détournée sur Elhiya qui s’approche toute guillerette, armée de ses répliques les plus acerbes et d’un Serdaigle qui avait le regard de beaucoup d’hommes en présence de Cara – un peu perdu, un peu sonné.

    Et voilà que la Serpentarde abordait l’événement de la gifle-chemise. Si la professeure avait l’habitude de se remettre en question, elle aurait probablement présenté ses excuses pour avoir frappé son élève, mais non, il est question de Cara ici. Au lieu de ça, elle lisse d’une main la chemise en question, redressant la tête pour croiser le regard d’un Ethan apparemment très intéressé par son décolleté – tu m’étonnes. Les yeux restent accrochés un instant, avant que la professeure ne détourne la tête vers Elhiya qui s’éloigne déjà. Mais de toute évidence, Lizzie voulait faire la maline et Cara la regarde faire en croisant les bras. Blablabla je suis Manumage, donc on en était là, à jouer à qui à la plus grosse ? Les bras se déplient pour attraper le verre qui vole vers elle, juste avant de faire un écart pour ne pas tacher sa tenue d’un liquide non désiré. Légèrement en retrait, la professeure regarde sa cavalière réparer sa maladresse en trempant ses lèvres dans la boisson inconnue. Grimace et œillade agacée vers Bennet ; « Je ne bois pas d’alcool, tu as oublié ? T’écoutes jamais ce que je te dis, en fait ? »
Invité
Anonymous
Invité

[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Invité, le  Sam 30 Juin - 18:01


La traîne lui fait l’effet d’une membrane. Divisé en deux au col, épars, le tissu est léger, presque translucide. Pour un peu, on pourrait y voir des ailes d’abeille. Une bestiole ayant toujours fasciné le Pius qu’il est, avec les araignées. Quelque chose de royal. Quelque chose comme son patronus : l’animal qui vient butiner directement sur la langue des poètes pour y faire son miel. Au souvenir, il a le sourire aux lèvres : délicat, pour ne pas faire tomber sa poudre, et parce qu’il est toujours dans la mesure. Le corset des conventions, sous sa robe de soie, est savamment ajusté. Une bonne quarantaine de nœuds, certains plus serrés que les autres. Le Souffle est là pour la nécessité. Les écarts ne seront pas tolérés. Sorte de principe éducatif qui ressort. Contrairement à certain, il a connu, dès l’enfance, la discipline germanique. La peur omniprésente, de toute façon, de l’enlèvement par l’Erlkönig si jamais il désobéissait. Ou se révélait finalement dépourvu de toutes capacités magiques.
Morale de l’Histoire : il se pliait à l’autorité avec une certaine soumission masochiste et avait entamé une thèse plus ou moins concluante sur les poisons et leurs antidotes.
Tout ça pour se retrouver, de nouveau, à Poudlard, le regard d’orage dans le vague indistinct d’un éphèbe greco-romain, imaginé par son ami œdipien.
Il lui rappelle quelque chose, sans qu’il n’arrive exactement à mettre le doigt dessus…

Ah !
Accroché le filament de pensée que l’on voit s’échapper avec un clou, avant qu’il ne s’envole trop loin.

« - On dirait Siegfried. Constat, tandis qu’il tient entre ses gants délicat l’affichette qui fait la fierté de son jeune ami lockhartien. Avec les Niebelungen Une légère déglutition, dans le récit qui a forgé une partie de l’enfance solitaire. Prince guerrier d’une grande puissance, qui tua un dragon, avant de se baigner dans son sang. Sauf à un endroit, dans le dos je crois, où une feuille s’était posée. Un peu comme Achille. Réflexe pédagogique, que de jouer avec les références. Mort tragique, bien entendu… »

Reposer l’affichette, un léger malaise qui prend aux tripes.
Siegfried, c’est le nom de son père.
Et maintenant qu’il voit ce portrait en face, il a du mal à ne pas y reconnaître une version plus jeune de son paternel.

Le sang lui bat aux oreilles. Quelque chose de froid, le long de la colonne vertébrale, alors qu’il intime – force – peu à peu sous son maquillage un sourire poli en direction de son cavalier : le sujet est clôt. D’ailleurs, le voici qui va faire un tour du côté du jukebox magique, avant de tapoter la constitution de ce dernier.
Ça ne serait pas le jukebox rescapé de la soirée destruction du Chaudron Baveur, il y a… Un certain temps de cela ?

Regard suspicieux en direction de Lïnwe, avant de se rappeler qu’il lui a offert. Hausser alors les épaules, jeter un œil semi-intéressé en direction du buffet (ont-ils du jus de cactus pétillant ?), avant de revenir sur son ami. Principale attraction de la soirée, après tout. Le costume lui allait bien.
Gratouiller un instant le pelage de Snob, tandis qu’un air plus détendu, mais néanmoins professionnel, s’installe petit à petit sur sa face.

« - Alors, tes examens ? Ça s’est bien passé ? »

Surtout en potions, comment s’en était-il tiré ? Le reste, meh. C’était du secondaire.
Non, il n'avait pas jeté un œil en direction de Lizzie à cette pensée. Du tout.

« - Te retrouverais-je dans mes cours en Septembre ? »

Petit sourire taquin, intimement persuadé que le Gryffondor ne pouvait, de toute façon, plus se passer de lui. Le narcissisme n’est pas seulement un costume de confiance en soi.
Theya Alomora
Theya Alomora
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Theya Alomora, le  Sam 30 Juin - 19:40



Le flot des invités commençait a remplir la Grande Salle qui était totalement méconnaissable.

Toujours en compagnie de Lorelaï la jeune Poufsouffle observait toujours Jace du coin de l’œil afin d'être sûre qu'il s'occupait bien de sa cavalière.
Elle continua de discuter tranquillement avec l'aiglette avant qu'elle ne l'emmène lui présenter le fameux Alex.
Une jeune fille que Lore lui avait montré quelques temps avant s'approcha des deux filles, c'était Elhiya, la cousine de Jace.
La serpentard salua la Serdaigle, en enviant Theya apparemment, en la saluant finalement. La Jaune répondit poliment :

- "Bonsoir" avec un sourire poli.

Puis ça lui revenait... Oui Elhi... Il s'agissait de la fille que Guéthénoc avait évoqué durant le cours de divination dans le Parc !
Elle l'observa s'éloigner avant de la voir se rapprocher de son cousin. Jace donc, elle vit qu'elle serra sa main, tiens bizarre, puis le drame.
Elhiya venait de déposer un baiser furtif sur les lèvres du prétendant de Theya.
Sous le choc, Theya ouvrit la bouche de stupeur, avec un regard surpris et à la fois en colère, triste. Elle ne savait que penser, elle hésitait entre débarquer devant Jace et faire un scandale sauf que, ils n'étaient pas en couple officiellement. La rage se mêla à la tristesse, bon sang mais c'est ta cousine ! Tu fais quoi là, qu'est-ce que cette m*rde, et puis zut ! Elle jeta un œil à Lorelaï, les larmes aux yeux de rage, de tristesse ? Elle ne savait plus quoi penser. Qu'est-ce-qu'il y a entre eux ?

- "Pardonne moi Lore, je dois aller faire un tour." Les larmes commençaient doucement à faire leur apparition, ne pleure pas, non pas devant lui !

Elle se mit à marcher à une vitesse trop rapide pour ses talons, bousculant Jace au passage, en lui lançant un regard haineux et déçue, oui déçue qu'il est fait ça... Qu'elle est fait ça... Qu'est-ce qu'ils sont ?! et Theya sorti en trombe de la grande salle, elle tourna à droite essayant d'atteindre un coin tranquille afin de pouvoir se libérer de ses émotions en paix.

Une fois la tranquillité retrouvée et le silence, elle s'adossa contre un mur, mis ses mains sur ses hanches, se mit à tourner sur elle-même perdue, complètement déboussolée. Je savais, je savais, tu as bien fait de lui dire d'attendre. pu*ain ! Jace !

Elle tapa de son poing contre un mur et se mis à sangloter à chaudes larmes en se laissant tomber sur le carrelage. La colère ? La tristesse ? L'anxiété ? La frustration ? La jalousie ? Elle ne savait pas. Elle ne voulait pas faire passer une mauvaise soirée à Lorelaï, elle s'en voulait, elle s'excuserait et lui offrirait certainement quelque chose pour se faire pardonner, mais là c'était trop pour Theya. En ce moment même elle ne savait même pas si elle voulait être seule, ou bien avoir le réconfort d'une amie.



Jace Becker
Jace Becker
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Jace Becker, le  Sam 30 Juin - 20:58

Aysha m'a visiblement reconnu et mentionne qu'effectivement cela fait bien longtemps qu'on ne s'est vus elle regarde donc ma tenue et j'en profite pour me mettre en valeur et elle me dit que j'ai un joli costume. Petit sourire narquois sur mon visage avant de lui répondre en la regardant de bas en haut.

-Ta tenue n'est pas mal non plus Aysha.

Dis-je avec un sourire amusé et un clin d'oeil sous mon masque avant de voir une autre femme s'approcher visiblement elle doit être la cavalière de la préfète... Ho mais oui, ça m'a pris un peu de temps mais je la reconnais c'est la directrice des Serdaigles.

-Directrice Hastings.

Dis-je en inclinant légèrement la tête.

-Vous êtes ravissantes.

Je les laisse donc rentrées en salle, j'allais moi-même m'y rendre avant de sentir un petit Bro agripper avec un « bro » prononcer à voix haute. Je le regarde amusé en posant une main sur son épaule alors qu'il semble juger ma tenue et moi faisant de même.

-Par Merlin tu es tout en couleur ce soir, et pas avec n'importe quoi.

En touchant son foulard doré. Puis je le laisse lui aussi récupéré son cavalier qui n'est autre Alexeï, je soupir légèrement bon... Vais-je enfin pouvoir rentrer moi aussi en salle en compagnie d'Alice ? J'ai promis de faire passer une bonne soirée à ma cavalière et... Des doigts fins que je reconnais directement je tourne la tête alors vers elle et me dit que je n'ai même pas dit bonjour.

-Excuse m...

Merlin semble contre moi ce soir vu que Elhi en profite pour me faire un baiser fugace, dans un premier temps ça m'a semblait naturel comme quelque chose qui me manquer depuis un certain mais très vite je repense à cette soirée... à Alice qui n'arrêtait pas de rougir depuis que je vins la chercher, à Theya qui est dans la pièce... Theya je tourne la tête vers elle et elle me bouscule en me faisant un regard noir... Alors que Elhi pose une question à Alice. Rrde mon esprit est envahi par un milliard de questions et d'analyse, qu'est-ce que je dois faire ? Lâcher celle à qui j'ai promis pour toujours et à jamais ou rejoindre celle dont j'ai envie de connaître la moindre parcelle de son corps et son âme, celle que j'ai invitée en France avec mes parents. Cependant il n'y a pas que mon esprit qui est torturé, il y a également mon cœur... Pour ses deux filles je ressens quelque chose de fort.

Pendant ce moment de question intensive Love décide donc de m'emmener au stand photo à l'entrée de la salle, du je laisse ce petit serpent préparé son appareil et je prends une pose un peu bête en plaçant mon bras autour de la taille d'Elhi et nous faisons une grimace chacun. Voilàma tête et voilà sa bouille blonde, après le flash nous éloignons un petit peu du gros des troupes et je la regarde de bas en haut...

-Très belle comme toujours... Mais ton baiser était nécessaire Love ? Bon maintenant il est trop tard c'est fait... Avant que tu ne commences je voulais te demander pardon je n'ai pas été présent ces derniers temps. J'ai rencontré une fille et elle me laisse pas indifférent... Et non ce n'est pas qu'une simple fille avec qui j'ai envie de tirer un coup....
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Elhiya Ellis, le  Sam 30 Juin - 22:51

J'sais pas,
J'sais plus,
J'ai oublié,
Pourquoi j'devais bouder,
Ou gueuler,


Y'avait eu la fille qui accompagnait Lully qui était passé comme une furie. L'esquisse d'un rictus amusé sur mes lèvres à imaginer un lien de cause à effet là où les gestes naturels n'avaient pas été bridés. Trop tard pour ça, ils ne l'étaient plus, et ne me dérangeaient plus vraiment, surtout que j'avais à vérifier quelque chose en créant volontairement ce genre de situation. Pas le temps pour les fioritures, plus maintenant. Alors, autant ne pas trainer et filer vers le stand photo. Un cliché nécessaire à la petite enveloppe qu'Ethant gardait je ne savais où et puis... pour moi aussi, j'aurai eu du mal a faire croire l'inverse quand on se retrouvait devant Robin, serrée contre lui L'estomac ne vrillait plus, l'etaut se desserrait et.. plus rien n'existait... le temps d'un flash et d'une grimace..

Ce qui devait se resumer à de la simple observation et se la pure analyse avait fini par dévier et à se dérouter vers la discussion qui ne devait avoir lieu maintenant. Le brouhaha de l'animation se fanait, quand les conclusions de la chute sur le bitume à big ben s'éveillaient. Mélange désagréable et incontrolable de l'anxiété nourrie par la crainte d'un possible mensonge dévoilé et cet espèce de soulagement de ne pas avoir a tergiverser plus longtemps.

Mais la question m'arrachait un haussement de sourcil dubitatif avant de les froncer. Elle était là la source de l'inquiétude non rêvée. Bien réele et pas fantasmée. Cette simple question résumait la base de l'appetit du vide qui se marrait actuellement. Logique. Pour peu, je serai allé cherche Ethan en lui disant que c'était de suite et maintenant qu'il pouvait faire chauffer son chaudron. Mais le cette pointe au coeur m'en empêchait sans trop savoir pourquoi. Sûrement car j'avais pouffé de rire et qu'humidifiant mes lèvres je ne pouvais m'empecher de repondre.

- Merci, t'es resplendissant aussi. Et... Pourquoi ? Car ca t'avait jamais gêné jusqu'à présent. Je te rappelle ta crise de l'autre fois? Ou faut te rafraichir la mémoire ?

Le sourire en coin ne bougeait pas, martelant un "j'le savais" un peu trop douloureux. Néanmoins cet attachement à une énième fille n'était pas ce qui était dérangeant, en tout sincérité. J'aurai eu du mal à dire quoi que ce soit vu l'accord passé des mois plutôt. Et vu.. mon ptit loup absent ce soir... mais c'était autre chose qui m'agacait deja.

-Et donc voila pourquoi nous avons à discuter. Demain soir au pied de la volière, là où tout a commencé. En attendant je suppose que c'est la fille qui est sortie. Et vu que je ne suis pas toi, je ne te ferai pas de chantage tant que j'ignore ce qui a besoin d'être rappellé

Une chose à la fois, et surtout les faire dans l'ordre sans se précipiter. Il était depuis le debut question de controle d'émotion, de toute evidence, j'avais fait des progrès, merci la cape d'ombre sans nom à mon avis. Cependant, je ne pouvais contenir plus longtemps et les mots acerbes comme la baguette fourmillant, j'avais tôt fais de faire ce que j'avais promis à  Ethan car:

-Les promesses ne se font jamais à la légère tu sais Holly

Et malgré mon clin d'oeil et mon sourire, je ne comptais pas te laisser piétiner ta propre parole. Il y'avait deja suffisamment de personnes non fiables qui retournaient leur veste en un claquement de doigt pour que je puisse tolerer que tu en fasses parti. Mais ça t'avais du l'oublier. Aussi en victime de tes oublis, un bisou en bonus, je retournais vers mon cavalier pour faire ce que j'avais dit : utiliser le plan de secours en cas de débordement possible.

Quelques pas pour rejoindre Ethan visiblement trempé par je ne savais trop quoi. Intenable ce garcon... il avait du lorgner Cara qui lui avait balancé son verre à la tête. Parfait divertissement et détournement d'attention. Faire taire ce debut de colère qui bouffait l'inquietude en gentille salvatrice et lui adresser un regard inquisiteur.

-Je doute que te transformer en cocktail sur patte t'attirera les faveur de Miss De Lanxore... Enfin... si ces dames veulent bien que je te récupère..
Contenu sponsorisé

[Animation] Gala de fin d'année - Page 2 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 9

 [Animation] Gala de fin d'année

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.