AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-22%
Le deal à ne pas rater :
Clavier Gaming mécanique Razer Blackwidow Elite
119.99 € 152.95 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle
Page 4 sur 9
[Animation] Gala de fin d'année
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle

[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Theya Alomora, le  Mar 3 Juil 2018 - 15:48



LA Mutuel pour tout le rp avec Lore ♥

Le carrelage si froid, les larmes coulant sur ses joues, sa robe, ses talons enlevés et posés en vrac à côté d'elle. Calée contre le mur les jambes repliées, la tête contre ses genoux, elle était perdue.
Les images terribles de son enfance lui revenaient, son père, ce qu'il a fait... Ce petit geste entre Jace et Elhi avait eu le don de lui remémorer tout ça. Allait-elle pouvoir le supporter ? Allait-elle finalement aller en France ? Est-ce qu'il allait venir la consoler ? Pour le moment ce n'était pas le cas.

Elle tremblait, au rappel de ses souvenirs, de ses angoisses les plus profondes qui refaisaient surface. Pourquoi, arrête, arrête de repenser à ça.
Theya se posait mille-et-unes questions, elle était bouleversée par un tas d'émotions différentes mais toutes, étaient négatives. Qu'est-ce-que je fais ? J'y retourne et je me venge ou je rentre à la salle commune ? Je ne sais pas...

Alors qu'elle réfléchissait aux options qui s'offraient à elle, elle entendit des pas léger s'approcher, accompagnés d'une voix douce et connue. C'était sa cavalière qui lui tendait un mouchoir et un verre de jus de citrouille. Elle lui était reconnaissante de l'avoir suivie, définitivement ses premières impressions ne lui jouaient pas des tours, Lorelaï était réellement gentille... Qu'en est-il de Jace ? Je ne sais pas... Était-il comme ça aussi avec Lorelaï ?

La Serdaigle ne la touchait pas, heureusement car ce n'était pas le moment, elle n'arriverait clairement pas à gérer sa douleur sur le contact physique. Elle regarda sa cavalière en prenant le mouchoir pour s'essuyer les larmes sur ses joues, et se moucher. Oh bah génial, ton mascara a coulé...

- "Merci Lore... Je suis désolée de t'avoir laissé comme ça... C'est juste que je n'ai pas supporté de voir..." prenant le verre que lui tendait la jeune fille, elle but une gorgée pour lui donner du courage et continuer sa confession.

- "Lore, personne ne doit savoir mais... Disons qu'il s'est passé quelque chose entre ton cousin et moi. Ça ne fait pas longtemps, rien n'est officiel, je lui ai demandé d'attendre qu'on se connaisse mieux car et bien... Ça serait mon premier petit-ami... Et je ne veux pas souffrir, j'ai assez souffert dans ma vie comme ça et lui non plus je ne veux pas qu'il souffre."

Elle marqua une pause et poursuivit :

- "Je sais qu'il est plein de prétendantes, je ne suis pas stupide, mais je pense que ce que nous avons ressenti au Parc tout les deux, était réel. Je ne pense pas me tromper bien que j'ai peu d'expérience, vraiment peu voire inexistante. Il est le seul que j'ai autorisé à me toucher ou m'embrasser, et beaucoup ont tenté. Lui aussi j'ai l'impression de lui faire perdre ses moyens, il rougit, il est bouche bée, et il n'a clairement pas l'air d'être comme ça avec tout le monde ou alors je me trompe... Il y avait réellement une connexion Lolly, je ne l'ai pas rêvé. J'en ai parlé avec Loredana une amie, et elle aussi m'avait dit qu'elle avait ressenti ça avec son compagnon actuel..."

Sanglotant un peu et prise de frissons, elle serra ses jambes contre elle pour reprendre :

- "Je te demande de le garder pour toi s'il te plait... Je te parle en tant qu'amie et non en tant que cousine de Jace... Apparemment ça ne l'a pas empêché de se faire embrasser par sa cousine." Le regard triste de la Poufsouffle se changea en regard de colère, dans quoi tu t'es embarqué... Puis pour être claire elle interrogea l'aiglette :

- "Toi aussi tu l'embrasses et tu es sa cousine ? C'est moi qui suit folle ?"

Un peu désolée par ce flot d'informations qu'elle venait de transmettre à sa cavalière, elle lui laissa le temps de tout interpréter, en espérant que celle-ci ne lui révèle pas ce qu'elle craignait le plus... Qu'il se soit foutu d'elle et qu'il avait cette sensation avec tout le monde. Elle espérait au plus profond d'elle, qu'il vienne la rejoindre pour s'expliquer...


Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lizzie Cojocaru, le  Mer 4 Juil 2018 - 0:59

Mon échange avec Cara s’enlisait peu à peu, mais nous fûmes sauvées par l’intervention de Lïnwe. Comme quoi, le bébé cobaye a bien grandi, c’est à présent un gentil poulain qui sait reconnaître les situations périlleuses. C’est donc l’heure d’un petit changement de scène pour le gala ; la première à arpenter les regards est une pétillante enfant, dont il nous dresse un portrait sommaire. Quelle performance compte-t-elle nous tirer de son chapeau ?

En parlant de chapeau, je viens de me faire piquer le mien. Par l’un des magiciens de LEGIT, enfin, je sais plus, je crois qu’il était guitariste. Le foulard jaune, en tout cas. Qui vient mêler ses mots aux nôtres, soit pour éloigner nos maux, soit pour dragouiller du prof. Je comprends. A son âge, j’étais pareille. Pire, peut-être. Damn, c’est un peu la honte d’être la collègue de mon ancien prof, d’ailleurs, s’vous voyez ce que je veux dire. Mais moins gênant au quotidien que ce brouillard trouble qui nous enveloppe, Cara et moi, chaque fois qu’on essaie de mettre les mots sur les choses. Je l’observe à la dérobée, réfléchissant. Comment en est-on arrivées là ? A tourner autour des mots ?

— Ah, tant que l’imagination des passants permet au troubadour de chiper une coiffe ou deux, j’suppose que tout le monde est servi !
Le monde a beau être bien petit, il s’est considérablement agrandit ; maintenant, il l’inclut lui, aussi. Et l’oiseau l’apprécie. Discret jusqu’alors, il se prend alors d’une grande envie de pépier en sa direction.
— Même lui, en fait.
Tournant la tête pour observer le volatile, je fais un petit mouvement d’épaule, et il s’envole en direction d’Elius, comme pour examiner si ce type d’humain peut faire un perchoir digne de ce nom.
— En tout cas… Je veux que tu sois toi. Sans retenue. Le plus toi que tu puisses nous cacher au fond de toi. Le toi que tu rêves d’être depuis toujours ; le toi que personne d’autre ne pourrait te contraindre à devenir. Crois-tu en être capable, ou c’est un rôle encore difficile à apprivoiser, votre majest-ien ?

Lui aussi est bientôt sauvé par le gong ; Robin l’appelle. Je l’avais oubliée, entre temps, toute obnubilée par l’interruption de cet étrange luron.
Invité
Anonymous
Invité

[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Invité, le  Mer 4 Juil 2018 - 1:04

LA de bébé Lorelaï.

Love me remercie de mon compliment mais ce qui suit derrière n'est vraiment pas un remerciement mais plus un reproche et me demande s'il faut me rafraîchir la mémoire, je pouffe de rire en faisant un petit sourire en coin avant de regarder de bas en haut la blondinette en face de moi.

-Nan pas la peine, je me souviens très bien de ce qu'il s'est passé.

Elle me donne donc rendez-vous demain à la volière pour la citer « là où tout a commencé » c'est vrai que c'est là-bas que nous avons dormi ensemble, je me souviens que tu étais venu me chercher directement dans ma chambre pour t'accompagner dehors car tu avais des problèmes avec Stebbins. Ça faisait quoi quelques jours ? Quelques semaines que nous avions découvert notre lien de sang, et elle suppose que c'est la fille qui est sortie un peu plus tôt. Oui c'est elle, et ce qui doit ce passé entre elle et moi se passera quoi que tu décide de faire Love.

-Eh bien à demain dans ce cas « Love »...

Elle commence à s'éloigner mais préfère me dire avant qu'elle ne soit trop loin que les promesses ne se font jamais à la légère en me nommant Holly. Je lui rends donc son clin d'oeil et son sourire forcer avant de lui répondre.

-Ho mais je ne compte pas rompre ma promesse Love, je serais toujours là si tu as besoin de quoi que ce soit.

Mais je n'ai pas que ça à faire, cette soirée tourne au drame total. Puta*n par Merlin et tout ce qui s'en suit... Je sors discrètement de la salle laissant le spectacle qui commence à faire distraction pour rejoindre Theya et Lorelaï et j'arrive visiblement juste à temps lorsque mon petit cœur demande à Lorelaï si je l'ai déjà embrassé... Je m'assois sans demander mon reste à côté de Theya sans pour autant la toucher...

-Lorelaï et moi nous nous sommes embrassé une seule fois et nous ne savions pas encore que nous avions un lien de sang...

Je lève les yeux vers Lorelaï, réellement triste de toute cette histoire. Je n'ai pas voulu qu'elle voie ça mais c'est arrivé et faut que je répare tout ça.
Pliant mes genoux croisant mes bras dessus, je pose ma tête pour ne voir rien d'autre que le sol sous mes pieds... Je suis totalement perdu je ne sais quoi faire certains diront que c'est simple « choisi celle que tu aimes le plus ». Je suis venu retrouver Theya n'est-ce pas une preuve qu'elle compte énormément pour moi ?

-Tu peux nous laisser un instant Lorelaï s'il te plaît...

Je ne lève pas ma tête mais une fois que je la trouve assez loin je reprends uniquement pour Theya cette fois-ci.

-Je suis désolé pour tout ça... Je ne l'avais pas prévu... Tu dois tellement me haïr et je peux le comprendre... Écoute je veux être franc avec toi, complètement. Plus aucun secret, mais je te demande d'attendre notre sortie en France... Je n'ai pas la force de te dire tout ça ce soir.

Je tourne la tête vers elle avec un air sincèrement désolé et triste.

-Tu es trop importante pour moi pour que je te perde de cette manière.
Ethan Turner
Ethan Turner
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Ethan Turner, le  Mer 4 Juil 2018 - 9:26

Pour toute réponse au compliment du serpent aux couleurs de blaireaux, tu avais esquissé un large sourire amusé. On ne pouvait jamais se tromper avec Élius; lorsqu'il était présent, la soirée s'annonçait forcément divertissante. Une réflexion que le principal intéressén'avait pas tardé à confirmer, juste avant de se sauver en direction du duo d'enseignantes, probablement histoire de s'assurer que l'entièreté des participants de la soirée reconnaisse sa divertissante présence.

Le numéro de du petit robin n'était toujours pas connu que ta cavalière rappliquait vers toi, des grignotines à la main. Une explication sur la source de ce changement soudain de menu avait précédé une remarque qui t'avaitcausé une nouvelle expression, tantôt surprise, tantôt inquiète. La blonde considérait que tu boudais, probablement parce que tu ne causais que très peu. T'étais comme ça; en public tu ne l'ouvrais que rarement, enfin... tant qu'il n'y avait pas alcool d'impliqué.  

Léger soupir de soulagement inaudible, alors que tu réalisais que ta partenaire de la soirée ne semblait pas se soucier outre mesure de ton comportement légèrement solitaire. En effet, le sujet était déjà revenu sur l'acte qui allait se jouer sous vos yeux. Les premiers commentaires de la jeune femme sur l'étudiante des verts et argent te laissaient des plus stupéfaits. C'était forcément des plaisanteries, oui... aucune raison de considérer qu'une fillette à l'aspect aussi innocent avait d'aussi étranges passe-temps.

Le numéro de la jeune fille avait finalement commencé, un numéro extraordinaire de funambulisme. Bien sûr, il y avait probablement assez de sorciers expérimentés dans la salle pour arrêter juste à temps une potentielle chute de la demoiselle. Il fallait par contre avouer que la mise en scène, couplé avec ce ciel artificiel que vous offrait la grande salle donnait lieux à un spectacle de grande beauté. La finale avait dépassé toutes les attentes du bleu, et la suite des divertissements avait été annoncé. "Bien sûr, il va dans..." avais-tu répondu à ta cavalière, lui lançant un regard faussement choqué de ce vol de nourriture, avant de laisser se dessiner un sourire amusé sur tes lèvres. Ça y était, tu te laissais un peu emporter par l'attitude festive de ta camarade de soirée, pas trop tôt quand même. La suite de la conversation avait pourtant mis à très rude épreuve cette nouvelle attitude, rehaussant quelque peu la pigmentation de tes pommettes, avant de commencer à songer à une façon de répliquer. Elle te narguait encore de sa victoire à votre petit concours en boîte de nuit; une réflexion qui, contre toute attente, t'avais amusé. C'était toi, ou bien elle redevenait joueuse, si tôt dans la soirée? Tu avais rassemblé le peu de courage sobre que tu avais, pour lui répondre :

-En attendant un rematch, je veux bien une danse.

Un large sourire était apparu sur ton visage, avant que ton expression redevienne légèrement plus neutre. Une danse? Devant autant de tes pairs? Alors que des membres du personnel enseignants, des femmes qui t'enseignait jour après jour, étaient présentes? Mais quel genre de conneries t'étaient passées par la tête? Il te fallait du courage liquide, à l'instant, ou une quelconque autre alternatif aussi puissant.

-Tu crois qu'il y a moyen de se procurer des rafraichissements un peu plus rafraichissants?

Un léger bruit de verre brisé semblait par contre avoir perturbé l'attention de la serpentine demoiselle, et la tienne par la même occasion. Tu étais incertain de ce que tu avais entendu, mais ça semblait bien provenir de la direction générale d'Alexeï, celui avec qui vous aviez remporté haut la main le concours organisé par monsieur Benbow, et celui qu'Elhi s'était mise à observer. Tu ne savais pas trop ce qui se passait, mais le blond, tout de bleu vêtu, semblait à des lieux d'être dans son assiette, et la blondinette l'avait bien sûr remarqué, lui faisant signe de vous rejoindre, non sans manifester son agacement. Tu comprenais dans son non verbal que la jeune femme désirait que cette soirée soit un moment de détente et d'abandon, chose qui se retrouvait à l'instant gâché par la...peine? Le désarrois? l'ennuie? du suédois.

-Je vais voir s'il n'y a pas des remontants digne de ce nom, autant pour lui que pour nous, je te prend quelque chose de particulier?

Tu avais attendu la réponse de la blondinette, qui s'était finalement révélé être négative, avant de te diriger vers ce fameux buffet, section boissons. Il devait bien y avoir autre chose que du jus de citrouille, quelque chose d'un peu plus... euphorique quoi.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lïnwe Felagünd, le  Mer 4 Juil 2018 - 17:18

LA du Pius (en échange, il a celui de Snob).
/!\ CONTENU SENSIBLE (?)


Le Président de l'association étudiante ne perdit pas une seule seconde de son temps, qui lui était de plus en plus prenant, après avoir franchi le seuil de la porte. Remontant tous les escaliers de l'école deux marches par deux, le cœur se perdit en route - sûrement resté accroché à l'une des rambardes vibrantes sur le chemin. Ça, c'était un véritable exercice physique. Il y penserait pour le prochain entraînement de Quidditch, ses coéquipiers seront ravis. Mais de toute façon, ils n'avaient pas le choix. Depuis quelques mois maintenant, il s'amusait à diriger, à son échelle, les gens. De plus en plus maladif à l'idée d'être chef de meute. Lui, guidant les autres vers une liberté contrôlée. Une fausse bannière en main, un flambeau éteint de l'autre.

[...]

Derniers pas vers la rédemption, ce soir, alors qu'il ouvrit une petite boîte taillée dans un bois de chêne verni. Il la gardait précieusement sous son lit, inconsciemment liée aux mauvais rêves qui l'empêchaient de dormir. Il n'y avait qu'une poignée de bézoards, volés sur une scène de crime il fut un temps. Il s'était dit, à l'époque, que ça pourrait toujours lui servir, on ne sait jamais ; avec les temps qui courent. Il avait une autre boîte, aux dimensions plus grandes pour celle-ci - et un cadenas mordant sécurisant ses pierres précieuses. Certains y rangeront, effectivement, des bijoux de valeur exceptionnelle. Mais lui, c'était ses petites graines exotiques qu'il mettait à l'abris. Il y en restait une petite cinquantaine et il en choisit trois qu'il dispersa parmi les bézoards. Elles n'avaient pas vraiment d'allure, mais une fois sous la dent - c'en devenait quelque chose de grandiose, sous le palais des anges multicolores. Elhiya avait su apprécier autant que lui le kiwicot, mais la dépendance est un tord qu'elle ne comprendra que plus tard. — Première étape.

Ce n'est qu'après avoir rangé son petit empire personnel qu'il appela ses boursouflets. Ils répondirent tous à l'appel du Felagünd. Splatch, Ier du nom et l'aîné de sa colonie. Spleen, plus déprimant de tous. Slip le plus déroutant, de par son odeur notamment. Et même Scratch et Snif, les deux boursoufs - qui lui seront tout aussi utiles, pour une question de dimension. Sans compter Snob, qui était déjà en bas, dans les bras de son cavalier nocturne. Une question d'esthétisme et d'originalité certaine, espérant que ça plaise au public. — Deuxième étape.

Sur le chemin du retour, il prit plus de temps, s'arrêtant devant l'appartement privé du Professeur de Potions. Aujourd'hui, il n'y aurait pas d'effraction - même si c'était tentant. Mais théoriquement, il lui avait passé ses clés un peu plus tôt dans la soirée. Quelques instants, l’œil attentif et retenant toutes les attentions d'un critique pictural. La chambre du germanique était des plus austères. Sobre et simple à souhait. Il regarda, par simple curiosité latente, la garde-robe qu'il connaissait déjà en partie - un sourire sur le costume réservait aux soirées lockhartiennes avant de prendre le nécessaire. Des chaudrons miniatures aux couvercles fermés, laissant les mixtures magiques à leur température ambiante. Les faisant léviter le plus sérieusement possible dans les airs, il referma la porte, un peu déçu de cet ameublement plein de pudeur, pour un fanatique du Baroque et de ses froufrous en dentelle.

Il arriva pile pour la fin du show de la petite Meadow, ce n'est qu'un détail qui n'a pas vraiment son importance. La main parfaitement stable, il déposa les petits chaudrons dans un coin de la pièce avant de rejoindre Pius qui se trouvait un peu perdu au milieu des festivités. Les boursouflets sur les épaules, une goutte de sueur sur le front et le regard insistant en direction d'Ellis, pour lui faire comprendre qu'il avait ce qu'elle demandait. Indiquant de sa main les cinq doigts qu'il avait - pour signifier que dans cinq minutes il l'attendrait dans le couloir.

— avant de retrouver son ami.
- Et Pius. Ça va ? Tiens, rends-moi Snob. Je vais leur susurrer des derniers mots avant notre prestation.
Comme tout bon coach qui s'respecte. Leur expliquer que tout ira bien, même si ils les prennent pour des pinceaux aux allures de trapézistes.

Alexeï Dragoslav
Alexeï Dragoslav
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Alexeï Dragoslav, le  Mer 4 Juil 2018 - 19:03

LA Signa

Elle t'avait rapidement fait signe de venir, de son regard. Que tu la rejoignes pour qu'elle puisse s'occuper de toi - encore une fois -. Sans elle, t'étais bien embêté en fait. Comme une mère qui s'occupe de ses bébés, Elhiya s'occupait de toi dès que tu en ressentais le besoin, dés que quelque chose ne tournait pas rond. Elle semblait inquiète, puisqu'elle te demandait quasi immédiatement pourquoi t'étais dans cet état là. Deux options s'offraient à toi. La première, lui avouer que c'était Fañch qui te foutait en rogne, et passer pour le mec hyper jaloux et possessif alors que ton cavalier ne t'appartient pas, ou tout simplement lui mentir.

-  J'ai serré un peu trop fort mon verre ...

Et c'est cette option que tu avais choisie. T'avais pas envie qu'elle te juge plus que nécessaire, d'autant plus que durant votre escale dans la salle sur demande, Elhiya t'avait bien avertie des dangers auxquels tu t'exposais.

-  Tu peux m'soigner tu crois ?

Ta main, tendue, laissait apparaître des filets encore ensanglantés que tu ne supportais pas regarder. Tu détournais le regard quasi immédiatement, attendant qu'on daigne bien s'occuper de toi, tandis que le cavalier d'Elhiya vous rejoignait. Qu'il n'ait pas peur, tu n'étais pas là pour prendre la main de sa belle, au contraire, elle devait s'occuper de la tienne. Quelle ironie.

-  Salut Ethan !

Il vous proposait à boire, mais t'étais pas vraiment fan de l'idée. Tu voulais juste cogner ton poing dans la tronche du nordique qui avait prit ta place. Comme si t'existais pas. Bref. Elhiya s'était rapidement occupée de toi et tes plaies étaient enfin fermées. Tu la remerciais d'un bisou sur la joue avant de foncer, tête levée vers ton soleil de la soirée. Cet être vêtu de doré qui paradait et qui n'allait pas tarder à monter sur scène. Quelques instants passés avec Lizzie, tu le retrouvais non loin de son nouveau cavalier.

C'est là bas que tu te dirigeais.

T'étais pas fan de la joie qu'ils éprouvaient, comme s'il s'agissait d'un moment volé et en même temps, tout le monde à droit à son instant de joie, son instant de bonheur. Mais la raison te faisait défaut. Les quelques mètres te séparant des deux Serpentards se réduisaient au fur et à mesure et bientôt, tu te trouvais planté là devant eux. Peut-être avaient-ils partagé une danse, peut-être que non. Tu t'en fichais.

-  Élius ...

Pas un regard pour Fañch. Comme cette après-midi à l'Occamy Dorée, tu prends son visage. Pas uniquement pour le regarder ou l'admirer, cette fois tu tiens à lui faire passer un message. Un dernier rempart se place entre vous, et d'un geste lent tu baisse son foulard doré. Ce p'tit gars là à un truc en plus que t'arrives pas à définir et qui t'hypnotise. Vos visages sont à quelques centimètres, tout comme vos lèvres. Tu t'approches davantage et ferme les yeux. Cette fois, tu ne veux pas lui prouver quoi que ce soit, pas comme la dernière fois. Tes lèvres charnues rencontre celles de l'enfant. Ta barbe contrastant avec sa peau imberbe, tu profitais de ce moment. Votre moment. Un instant que vous partagiez avant qu'il ne t'abandonne pour aller performer sur scène. Tu y mettais tout ton cœur, tout ton être, avant de lâcher prise et de le laisser vivre. Tu étais dans ton monde et te fichais réellement du monde qui vous entourais. C'est bien la première fois que tu ressentais ça, que tu te sentais pousser des ailes.

-  M*rde pour ta prestation. Je sais que tu va tout déchirer.

Et un seul regard vers Guivarch, l'air de dire "J'ai gagné".
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lorelaï Peony, le  Mer 4 Juil 2018 - 23:01

LA Theya

Dès que la jeune fille prit la parole, Lorelaï sourit. Elle s'excusait d'être partie. La bleue fit non de la tête pour la rassurer. Elle pouvait comprendre que parfois on arrive à bout et qu'on ait besoin de s'isoler. Surtout si on avait vu quelque chose comme c'était apparemment le cas pour Theya.

Il s'agissait, disait-elle, de Jace. Quand la jeune dit d'abord "ton cousin", Lorelaï eut une seconde d'interrogation, puis elle visualisa le jeune serpent. Evidemment. Theya expliquait qu'ils avaient eu une aventure, qu'elle voulait y aller lentement avec Jace, et Lorelaï hochait la tête. Elle pouvait comprendre, surtout qu'elle connaissait aussi la souffrance... et la manière dont elle pouvait venir terrasser des relations naissantes. A ces mots, Lorelaï eu un très gros pincement au cœur, mais elle bu une gorgée de jus de citrouille pour se redonner contenance et continuer d'écouter son amie.

A l'évocation des prétendantes de Jace, Lorelaï sourit d'un air malicieux. Jace avait tant de prétendantes ? A vrai dire, elle ne l'avait jamais considéré comme un vrai garçon... Fin, si, évidemment que c'était un garçon ! Mais... pas un garçon avec qui on pouvait sortir... Si ? Quand elle l'avait rencontré il sortait avec cette jeune lionne, et il était si tendre avec elle. Lorelaï n'avait jamais interrogé Jace sur la raison de leur séparation. Mais depuis elle ne l'avait pas vu avec d'autres filles. Il avait un côté charmeur qui devait plaire, mais qui faisait juste sourire la blonde.

La description de Theya sur les émotions de l'amour plongèrent à nouveau Lorelaï dans ses souvenirs... Puis, soudainement en colère contre elle-même, elle se ressaisie. Pourquoi à chaque évocation, à chaque mot, à chaque sensation il lui fallait se souvenir de lui ? C'était au point de repenser à sa cravate quand elle voyait une tomate ! Soupirant, Lorelaï prit son pendentif entre ses doigts. Elle était passée à autre chose. Elle-était-passée-à-autre-chose. Mais la trace qu'il avait laissé était tatoué pour toujours dans son cœur. Le premier amour... c'était donc ça. C'était la première fois qu'elle était tombée amoureuse.

Contrairement à son amie, elle avait déjà embrassé, d'autres l'avait déjà touchée. Mais son cœur n'avait battu comme ça que pour lui. A ce moment-là, Lorelaï se sentit pleinement connectée à Theya, elle serra la main de la jaune entre ses doigts. C'était donc ça qui avait résonné quand elle l'avait vue en arrivant. C'était le sentiment d'un amour brisé avant même sa naissance. Ce sentiment que Lorelaï connaissait que trop bien.

Mais soudainement, une phrase fit sursauter la blonde.
- Il a embrassé sa cousine ?!... Il a embrassé Elhiya ?

Une grimace d'incompréhension se dessina sur son visage. Donc, elle avait clairement raté plus qu'une saison. Que Jace et Elhiya soient très proches, voire même protecteurs l'un envers l'autre, c'était un secret pour personne. Mais qu'ils en viennent à s'embrasser sur la bouche ? C'était peut-être une tradition de famille pure... un peu comme ce que les Russes moldus pouvaient faire. Ou bien leurs parents les obligeaient peut-être à se marier afin de garder leur fortune dans la famille et de garder leur sang pur ? Après tout, les sorciers de sang pur étaient connu pour être un peu tordu et pas très à jour niveau mœurs. Mais dans ce cas, pas besoin de s'embrasser si les parents n'étaient pas présents...

La bleue s'apprêtait à ouvrir la bouche, quand une silhouette s'approcha d'elles et se mit à émettre des sons que Lorelaï aurait préféré ne pas entendre.
- Oui enfin, on s'est pas embrassé, Jace voulait prouvé son argument et pour ça il m'a embrassé. Mais y a jamais rien eu de romantique entre Jace et moi, t'en fais pas.

Le serpent lui demanda de les laisser tranquille. Lorelaï lança un regard interrogateur à son amie, lui serra un peu plus la main avant de la lâché en ajoutant « Je ne suis pas loin si besoin. » Puis elle se leva et s'éloigna, se plaçant juste de manière à voir l'entrée de la Grande Salle d'un côté et de l'autre Theya et Jace.

Quand même, Jace qui embrasse Elhiya. On aura tout vu.
Invité
Anonymous
Invité

[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Invité, le  Mer 4 Juil 2018 - 23:25


Il s’était retrouvé avec Snob le Grand entre la dentelle, et il ne s’en plaignait pas. D’ailleurs, il ne s’en est pas plaint. Même s’il était un peu surpris du départ de Lïnwe. Mais quelques échanges visuels avec le boursouflets lui permirent de comprendre que le Gryffondor ne devait probablement pas avoir produit un travail supérieur à un Décevant en Potions…
Alors, il était déçu, et se mit à soupirer. Dommage. Faudra qu’il lui rende son chaudron cette fois, et définitivement.
D’ailleurs, pourquoi était-il parti ?

Là, tout seul, il avait l’impression d’être un phare. Tout grand, tout maigre sous la soie et la dentelles, avec les bouclettes savamment éparses entre la lotion et le bandeau. A répartir périodiquement son poids sur un talon puis un autre. Le signal étant la douleur, bien évidemment.
Il humait une petite chanson, afin de faire la cour à Snob, s’arrêtant seulement pour écouter la prestation de la gamine qui prenait les photos. Un léger sourire encourageant, sous la moustache. Elle avait du cran, tout de même, à son âge. Un air bravache de pour qui rien n’est impossible.

Puis un nom fut annoncé, et il repartit dans sa contemplation du vide. Lequel ? On ne savait trop. Quelque chose de lointain, où il n’était pas vraiment là.
Gênant, un peu. Mais il ne se voyait pas aller parler à des élèves en-dehors du strict nécessaire pour les cours et côté équipe professorale… Lizzie semblait avoir déjà marqué son territoire façon pisse sur un arbre. Ça ne l’étonnerait même pas, tiens.

Il ne sut trop dans quel état d’esprit il devait se trouver, après. Alors il partit au buffet afin de se servir de son jus de cactus pétillant. Ce fut bon et il en ressortit d’une meilleure humeur. Question de dilution du liquide dans les fluides, probablement.

Et il repartit attendre avec son grand handicap social au milieu de la pièce. Façon bouton d’acné sur le menton, bien rouge. On ne voit plus que ça.
Mais il ne semblait pas malheureux, tandis qu’il observait les murs, en quête de tapisserie.

Et puis, la distraction ! Ou délivrance : à chacun son point de vue.
Lïnwe était de retour, et il eut le bon sens de faire un peu la moue, en devant lui céder Snob. Non, il n’était pas jaloux. Ça lui ferait trop plaisir.

Curieux, il observe les chaudrons à sa suite, trouvant le lockhartien de meilleure mine qu’auparavant. Avec un sourire presque maternel, façon grande dame s’intéressant au collier de pâtes de sa progéniture, le voici qui demande : « - Tu vas nous faire un spectacle, avec tes amis ? »

Un petit coucou à Spleen du bout du gant, histoire de retarder son suicide, tandis qu’il a l’air indulgent des grandes personnes.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Elhiya Ellis, le  Jeu 5 Juil 2018 - 17:02

LA sign

Re-matche ? Le mot, et surtout la signification m’avaient fait haussé les sourcils, me demandant pourquoi il était aussi pressé de perdre un pari qui n’avait même pas été choisi. Pas la tête aux insouciances enfantines pour le moment, c’était d’un sourire en coin que mon cavalier soudainement capable de parole, écopait. Un oui peut-être éventuellement, mais en fait je ne sais pas. Ou quelque chose du genre, car l’attention se retrouvait rapidement accaparée par la bouille d’Alexei à deux doigts de fondre en larmes pour une coupure peut conventionnelle. Jusqu’à preuve du contraire, les verres n’éclataient pas tout seuls dans les mains, et encore moins quand on les tenait correctement. Bah oui, toi aussi prend moi pour une c*nne tiens !

Un lourd sourire désabuser sans rien dire de plus tout en sortant la baguette de ma poche agrandie par sortilège. Comme si j’étais d’humeur à jouer les infirmières, à la limite s’il voulait partir sur des tentatives de suicides pour attirer l’attention d’Elius, autant qu’il fasse ça de façon dramatique et grandiose. Un sortilège de découpe sur la scène pour la teinter de rouge, le petit serpent le verrait forcément. Par contre, je doutais sérieusement que passé le divertissement il en ait quelque chose à faire… Alors, je gardais le silence, me contentant de lui prodiguer un # episkey de circonstance avant de le laisser partir, désabusée.

Les mirettes attentives le suivaient des yeux, oubliant de répondre à Ethan qui attendait de savoir s’il devait faire serveur en plus de passe-temps du soir. « Hum pas pour le moment merci » car pour le moment j’étais un peu trop occupée à regarder vers où le blond se dirigeait. De quelques pas, le Jaune vêtu de bleu était parti rejoindre son tortionnaire d’émotion pour lui coller un baiser, et narguer fanch. Ce dernier détail m’échappait totalement et ne m’intéressait absolument pas, moi tout ce que je voyais c’était que « Encore un qui va pleurer à se laisser manipuler ainsi… ». C’était un stock de peluches que je devais faire à la place des cookies à mon avis, ou tout autre chose que j’apercevais dans les mots silencieux d’un Flocon revenu avec une armée de poilu. Un dresseur de boursoufflets et boursouf, comme c’était mignon, et puis lui au moins, il ne venait pas me voir quand il était chiffonné. C’était plutôt l’inverse de toute évidence.

Un léger signe de tête affirmatif au dompteur de boules de poils et regarder en direction du couloir. Y’avait pas des gens bloqué là-bas ? Niveau discrétion c’était peut-être pas ce qu’il y’avait de mieux. Hésitation entre créer une diversion, envoyer Ethan chercher plus que du jus de fruit ou aller titiller les nerfs de Fanch par rapport à Elius, vu qu’il semblait y avoir matière à créer quelque chose capable d’occuper l’attention quelques instants.  Magnifique faille à l’élaboration de mon plan : Ethan était déjà parti et j’étais en tête à tête avec ma baguette, comme si je pouvais en faire quelque chose… Quoi que…. La magie était parfois assez amusante pour distraire les enfants innocents… J’avais juste à attendre 5 minutes, pour voir si ça pouvait servir.

Du temps qui passait lentement, j’observais les petits groupes formés, accueillant le dépit d’Ethan et son verre de soft avec un léger pouffement. « T’es pas majeur si je ne m’abuse… Alors fallait pas t’attendre à des miracles on est pas à Londres là… ». Le clin d’œil abandonné à la taquinerie, je supposais que le délai imposé par le faiseur de paillettes s’était écoulé. « Je reviens, garde moi la place ». On ne savait jamais, après tout, mon jouet docile pouvait bien en avoir marre de dire oui, même s’il n’y avait que peu de chance. Lui claquant un bisou sur la joue, comme pour gratifié l’obéissance, je m’éloignais de la zone de spectacle, jetant un coup d’œil à Lïnwe, puis aux autres. Le frêne roulait entre mes doigts, se pointant sur Lexou, jaloux de se faire voler son danseur, lui offrant un # Tarentallegra pour impressionner le grand vert, et le même sort sur Lizzie, juste pour animer un peu cette soirée qui me paraissait somnolante. Si j’avais vérifié atteindre ma cible pour le blond, je ne m’attardais pas en ce qui concernait l’enseignante, me faufilant rapidement hors de la grande salle, patientant sagement le calice d’arc-en-ciel.

Empressement grandissant,
Aux humeurs capricieuse,
d'une gamine qui peinait à
Grandir

Plus tard, peut-être, je me passerai de tous ces substitues capables de me faire m'oublier le monde fade qui nous entourait jour après jours, plus tard...
Theya Alomora
Theya Alomora
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Theya Alomora, le  Jeu 5 Juil 2018 - 20:00



LA de Jace et Lorelaï

Désespérée, elle ne savait plus quoi penser, que faire. Elle ne savait pas non plus ce que signifiaient les émotions qu'elle ressentait. Pourquoi Est-ce si compliqué... Pourquoi tu as embrassé ta cousine bon sang...

Sa cavalière semblait aussi étonnée qu'elle qu'ils se soient embrassés, la jeune poufsouffle hocha la tête afin de lui confirmer, en baissant les yeux afin de ne pas montrer les larmes qui lui montaient à nouveau aux yeux à cause de tout ce remue-ménage.

Si la Serdaigle semblait choquée par le baiser, elle en était beaucoup moins par les émotions que Theya ressentait, elle avait l'air de la comprendre. Peut-être avait-elle déjà ressentie ça elle aussi ? Un millier de questions lui vint à l'esprit, Est-ce que ça s'est mal terminé, c'est quoi de l'amour, de la haine ? Aide moi Lore, je t'en pris...

Elle la supplié du regard de répondre à ses questions muettes, quand Theya ressenti cette ambiance étrange qu'elle connaissait déjà. Oui, elle l'avait ressenti quelques jours plus tôt avec Loredana. Il est venu, il est là ?

Avant que Lolly puisse répondre à sa question sur les baisers entre cousin, Jace s'assit à côté de la malheureuse pour répondre lui même à la question. Toujours la tête baissée, Theya écoutait ses paroles.
Il l'avait aussi embrassé, avant qu'ils sachent qu'ils étaient cousins... Lorelaï rajouta que c'était simplement pour démontré quelque chose, qu'il n'y avait rien de romantique.

Theya était encore plus perdue, surtout quand le serpent demanda à sa cousine s'il pouvait rester seule avec elle. Heureusement, Lolly ne resterait pas loin au cas où. Elle voulait lui sauter dans les bras ou la remercier mais en ce moment même elle n'était capable de rien.
Non, non, c'est hors de question je ne resterais pas seule avec toi, j'apprend que tu bécote ta cousine que tu ne repousse pas et maintenant, j'apprend que tu as aussi bécoté ma nouvelle amie ! Tu te fous de moi Jace.

Elle le regarda du coin de l'œil, il avait les jambes pliées, le regard vers le sol, il semblait réellement triste. La Jaune restait partagée entre l'envie de fuir, ou de rester pour l'écouter, elle posa sa main pour prendre appuie et se lever, mais trop tard il avait commencé à parler.
Jace était désolé, tu peux oui. Il ne voulait pas que j'assiste à ça, bah moi non plus dis toi. Il pense que je le hais, franchement je ne sais même pas moi même ce que je ressens. Mais il posa une condition... Si elle voulait qu'il lui révèle cette histoire, il fallait qu'elle l'accompagne quand même en France.

Qu'Est-ce-que tu me fais là, du chantage ? Tu dis ne pas avoir la force mais tu crois que j'ai la force là après t'avoir vu embrasser ta cousine. Theya sentait son regard posé sur elle, elle l'observait du coin de l'œil. Il avait l'air réellement triste, l'une des seules fois où ses yeux avaient été si expressifs. Arrête, arrête, je t'en pris, il y a trop d'émotions contradictoires, je vais craquer, encore.
Puis, il prononça ces paroles, si douce, si révélatrice, le cœur de la Jaune manqua un battement quand elle l'entendit dire qu'elle était importante pour lui, trop importante, au point qu'il ne voulait pas la perdre cette manière.

Son esprit était comme déconnecté de son corps, elle se sentait devenir pâle, mais ne savait pas vraiment pourquoi. C'était trop pour elle, trop. Elle voyait celui qu'elle... Celui avec qui elle allait partir en France, celui qui lui avait donner son premier baiser, le seul qui avait pu la toucher comme ça, celui qui venait de lui dire qu'il tenait à elle même si ce n'était pas ses mots exacts. Il était venu la voir, alors qu'il avait sa cavalière... Mon Dieu Alice ! Elle était aux premières loges, ça dut être horrible pour elle... Arrête ne te rajoute pas encore des émotions.
Celui qu'elle avait vu embrasser sa cousine sans la repousser alors que Theya pensait... Espérait du moins qu'elle ne s'était pas attaché au premier con venu.
Ce qu'ils avaient ressenti au parc était pourtant bien réel, même Loredana l'avait ressenti avec Daemon...

C'en était trop, le vase déborda, c'était trop pour la jeune fille, elle pencha sa tête sur ses genoux, attrapa ses demis-jambes pour les serrer contre elle, puis le vase explosa. Prise de sanglot, elle tremblait, elle ne savait plus quoi dire ou quoi faire. Perdue dans son âme et dans ses pensées, perdue dans ses émotions aussi nombreuses soient-elles. Elle hésitait entre toucher Jace pour qu'il la prenne dans ses bras ou fuir et se retrouver seule.

Elle pleura quelques minutes ainsi, se vidant de toutes ses sensations. Puis, dans un geste quasi-involontaire et incontrôlable elle saisit la main de Jace, en serrant ses doigts dans sa paume. Elle n'avait toujours pas prononcer un mot, elle ne savait pas quoi dire et son corps ne semblait pas obéir à son cerveau à ce moment là.

Après de longues minutes, elle finit par regarder Jace, les yeux rougit par les larmes et lui dit :

- "Ne refait plus jamais ça. Si tu veux qu'il y ait quelques choses entre nous, bien sûr plus de secrets. Je te révèlerais les miens le moment venu, mais je ne veux pas avoir peur que tu bécote dans un coin avec ta cousine, ou quiconque. Je ne le supporterais pas.
Elle prit une grande inspiration, elle n'en revenait pas qu'elle allait lui dire ça. Elle fixa leurs mains entrelacées puis remonta son regard pour le plonger dans celui de Jace et lui dit à nouveau les larmes aux yeux :

- "Toi aussi tu es important pour moi... Et je ne veux pas te perdre..."
c'était la première fois qu'elle le disait à quelqu'un, elle en était retournée.
Encore une fois sans pouvoir contrôler ses gestes elle se tourna vers Jace et s'assit sur ses genoux pour l'enlacer et caler sa tête dans son cou. A cet instant, elle ne pensais à plus rien. Là dans ses bras, tout problèmes était effacé. Mais il y avait le bal...

Elle se redressa et dit au serpent :

- "Il faut que tu retournes avec ta cavalière, et moi avec la mienne. Alice doit être dévastée... Elle était aux premières loges..." Elle déposa un baiser sur sa joue et reprit "Merci d'être venu... Ca prouve beaucoup à mes yeux petit ange..."

Elle se leva pour aller rejoindre Lorelaï afin qu'elles puissent retourner au bal, elle essuya ses yeux en faisant attention de ne pas faire des yeux de panda, même si le mascara avait disparu ce n'était pas grave. Attendant Jace, elle dit doucement à sa cavalière :

- "Merci d'être restée... Je te remercierais jamais assez... Je crois que je te dois bien plus qu'un verre maintenant..."
Elle lui fit un petit sourire désolé et rajouta "On va retourner au gala, je compte bien faire profiter ma cavalière quand même !"

Et se mirent en route à nouveau, pour le bal, l'ambiance avait bien changé en pénétrant dans la grande salle.


Cara De Lanxorre
Cara De Lanxorre
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- 1/8 Vélane


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Cara De Lanxorre, le  Ven 6 Juil 2018 - 1:59


    Alors oui, elle était obsédée par la peur de boire de l’alcool. C’était une occupation prenante, mais sa dernière remarque n’était pas vraiment motivée par la rigoureuse sobriété qu’elle s’imposait. Non, elle espérait du drama, le début d’une embrouille, une raison pour frapper Bennet de ses mots et le sol de son verre. Douce déception, alors, de sentir les doigts de Lizzie sur sa main, tirée vers elle pour sentir le contenu du verre. Les yeux restes accrochés sur le visage concentré de sa collègue, tellement happée qu’elle aurait pu la lâcher, cette flute non alcoolisée. Alors, quand le contact se brise, Cara ne trouve rien à redire au constat de Lizzie, et se contente de boire une gorgée de la boisson effectivement sucrée – en silence. Pas un bronchement quand Ethan disparaît avec une Elhiya qui virevolte dans la salle, juste une gourmandise piquée sur le plateau d’un Lïnwe serpentant entre les invités. Même pas un mot pour l’Élius qui s’approche, œillade des plus agaçantes qui ne trouve que les lèvres pincées auxquelles se heurter. Et alors que Cara était là, à maugréer en avalant encore un peu de liquide sucré, Lizzie se croit autorisée à en rajouter.

    Elle manque de recracher ce qui se trouvait dans sa bouche au fond de son verre, Cara, sous l’effet de la surprise. Haut le cœur contenu et oeil outré jeté vers la Bennet. Amie. « Amie ? » qu’elle répète, tant le terme est inadéquat, obscène presque. Car elles sont tout, sauf amies. Comment Lizzie peut-elle penser, une seule seconde, qu’elles étaient en train de construire quelque chose qui ressemblait, même de loin, à de l’amitié ? Et l’autre qui en rajoutait, et Cara incapable d’en écouter davantage, de cette semi-déclaration grossière. Elle la fixe, sourcils levés, surprise d’abord, agacée ensuite. Parce que c’est bien facile, de briser le cœur de quelqu’un, puis de gauchement le recoller à coup de mots doux, paumade inadaptée. Et puisque le silence entre elles n’avait plus vocation à être brisé, se détourner avec un « tsss » exaspéré, la laisser plantée là, se perdre dans la foule pour oublier sa présence obsédante.

    Le premier numéro venait de se terminer, et la foule commençait à se disperser. Dans un vide laissé, le regard de Cara épouse une scène encore plus désagréable que celle qui se jouait entre elle et Lizzie. Élius et Alexeï. Figée à quelques mètres du baiser, la professeure ouvre la bouche dans une moue outrée, protestation silencieuse. Et alors que le Serpentard s’éloigne, se rapprocher du Poufsouffle, jouer des coudes pour se placer près de lui, face à l’estrade. Les épaules se touchent, mais les yeux ne se croisent pas. Le regard figé sur la scène vide, elle lance « Ça vous embêterait de faire preuve d’un peu de décence, Dragoslav ? »


Élius Askin
Élius Askin
DirectionSerpentard
Direction
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Métamorphomage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Élius Askin, le  Ven 6 Juil 2018 - 3:23

L.A. signature + ouverture RP + Lizzie
Musique de Robin ♫


Elle a transformé la corde en horizon, où les mots s'envolent et rejoignent un ciel d'étoiles flânantes. Le chanteur gémit une langoureuse attente sur fond de musique carabesque, tandis que la petite virevolte, aussi légère que son expérience des tourments. A-t-elle seulement déjà espéré le retour de quelqu'un ? Réveillée par les paroles, une nuée d'origamis froissent mes iris claires ; pliages réalisés dans les souvenirs de moments désormais déchirés. D'un revers de main, je chasse les pensées parasites et me poste entre toi et la scène. Tu voulais t'amuser ; me voici, le regard hissé sur tes sombres prunelles, à entrelacer le sol de ronds de jambes contrôlés. Le rythme est pareil au tango, succession de suspensions/accélérations. Comblé par la vision de ton mètre quatre-vingt-peut-être-cinq en proie à l'euphorie, je ne remarque pas tout de suite la propriétaire du chapeau qui s'adresse à moi.


— Wow ! En revanche, on s'passera du piaf, ses immondes minuscules griffes et dégoûtantes potentielles fientes sur mes vêtements. Point de repos pour le volatile obligé de trouver un autre tarmac. Professeure, si nous n'étions pas au milieu d'une foule et éloignés de quelques mètres, je jurerais que vos mots intrusifs essayent de me déshabiller. Seulement, les bras écartés, épaules et sourcils rehaussés, j'suis naturel là - mine parfaitement faussement excusée - j'vous promets ! D'ailleurs, ils m'applaudissent. Ah non, c'est Robin qu'on félicite à grands bruits de gifles s'évanouissant bientôt au creux d'une interlude. Derrière moi un appel au spectacle, et tout droit, un pantin soufflant mon prénom. Sans avoir le temps de comprendre quelles ficelles t'ont amenées jusqu'ici, tu accapares mon attention en saisissant mes joues à travers tes doigts déterminés. Le foulard s'évapore en un geste lent et mes yeux pour seule réplique à votre question, M'dame.


C'pas ma faute...
Et quand j'donne ma langue au chat,
J'vois les autres...
Tout prêts à s'jeter sur moi ♫



C'est pas ma faute à moi, si j'entends tout autour de moi, vos pupilles asperger mon inconscience d'une morne morale. Pas ma faute, si te voir traverser fébrilement une salle bondée pour m'embrasser gonfle ma poitrine d'un amour qui n'est que propre. Pas ma faute, si j'appuie encore un peu plus fort ma bouche contre la tienne. Pas ma faute, si mes doigts agrippent ta nuque, prolongent la provocation. Pas ma faute, si j'me moque des recommandations d'Elhiya. Un léger ricanement à tes encouragements, trop occupé à ponctuer ma réponse d'un sourire, espièglement étiré en direction de l'enseignante rayée de rouge. Puisque le moment d'éblouir davantage l'assemblée est arrivé, j'enlève complètement l’étoffe dorée avant de l'abandonner autour de ton cou et de m'isoler sur un côté de l'estrade. Être torse nu sera indispensable, alors la dentelle trouve le sol tandis que le chapeau est toujours perché. Mais une étrange intrigue agite la foule de sorciers quand je reviens en face de l'allée centrale. Dans une posture trahissant mon impatience, je commence à m'étirer. C'bon là, vous m'regardez ?
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Référent Maître de JeuGryffondor
Référent Maître de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - Demi-Vélane


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lïnwe Felagünd, le  Lun 9 Juil 2018 - 18:50

LA Elhiya.

Le regard un peu boudeur, de peur de perdre un peu de son snobisme extraordinaire. C'est qu'il y avait toujours eu une attirance particulière entre le maître et sa créature. Snob. Un peu comme un attachement paradoxal - le rejet de soi comme principal objet d'attraction. Le boursouflet revint se lover entre son col et son cou alors qu'il jetait un œil vers la scène. La prochaine prestation serait celle d'Askin, et après c'allait être sans doute à eux deux. Enfin, en théorie. Parce que ça n'avait pas l'air de faire tilt dans le caillou du Pius. Il avait beau être chercheur en Potions, il avait pas toujours les neurones en place là-haut, Place du Cervelet.

Sourcils relevés.
Regard blasé et sourire qui s'affaisse
                    - les épaules remontées
face à cette adulte absurdité.

- Tu te fous de ma gueule ? Il n'allait pas par quatre chemins, c'est clair. Mais il fallait leur faire comprendre, dès le début, aux (grands) enfants. Pas de manières ni de froufrous avec son ami d'une époque oubliée. Grand amateur des sourires forcés, il se laissa tenter par des joues sarcastiques avant de lui faire savoir qu'il serait au centre de leur show. Que se serait lui qui s'occuperait des boursouflets... et qui jouerait à l'artiste. C'était un rêve de gosse, de toute façon. Bon j'te retrouve tout à l'heure. Tu vas assurer. et une petite tape paternelle sur l'épaule avant de ressortir dans le couloir.

Une autre affaire l'appelle. Il a l'impression d'être un peu partout, ce soir. Coincé dans un espace temporel chelou et multidirectionnel. Comme s'il vivait deux ou trois vies à la fois. Il y avait déjà la miss qui l'attendait sur le côté. Suis-moi. Histoire de pas être vu par tout le monde. Il leur fallait quelque chose de discret. Les toilettes du rez-de-chaussée, à titre indicatif. Là, assis sur le rebord du lavabo, il sortit sa belle petite boîte aux joyaux arc-en-ciel et lui passa un kiwicot. Il en prit un pour lui — car il avait pour habitude de toujours accompagner son client pour qu'il ne se sente jamais seul, avant de la refermer et la ranger.

Parce qu'il n'avait jamais pu apprécier
la réalité : ce nouveau bonbon à se mettre sous la dent
avant de rejoindre le bal.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Elhiya Ellis, le  Mar 10 Juil 2018 - 12:05


LA Linou/LA Sign

Suivre, le suivre, partout, n’importe où, dans des toilettes ?! Lieu peu commun pour un échange sans obscénité entre un garçon et une fille. Mais la discrétion prévalait, et l’endroit n’était pas visité à chaque instant, un moyen valable et déjà testé pour fuir les regards inquisiteurs, et en éveiller d’autres plus amusés. Qu’importait. Le sujet n’était pas vêtu de nuages roses colorés mais d’une petite graine fruitée aux milles pigments, tendue et accompagnée d’une seconde, pour lui. Un duo de pastel à venir bien plus intéressant que le tableau digne d’un Michael Cheval que dépeignait l’étoile qui abandonnait la lueur lunaire au profit des caprices d’enfants. Un récit déjà vécu, redondant, aux sonorités d’un vieux disque rayé qu’il fallait taire. D’un abandon à l’oubli ou d’une chute dans un bain de paillettes éphémères une seconde fois.


Et faire comme si rien ne comptait,
Rien n’existait,
Embrasser les nouvelles teintures,
Les laisser danser au bout de mes doigts
Et dessiner les courbes d’un sourire
Innocent
Au bout des lèvres abandonnées
Sur la joue du Flocon
– Merci Lin..


Juste glissé en un coup d’œil soudainement éveillé. Ce n’était pas d’un simple mot que je pouvais le remercier, mais seule chose à ma portée, en plus d’un nom tronqué qui me plaisait à prononcer. Trois petites lettres, juste les trois même confiés par une sœur disparue. Trois petits lettres au parfum de Liberté adoptée, un rappel à quelques choix effectués. Trois petites lettres écho parfait, pour maintenant, pour l’autre fois, pour plus tard. Car je le savais parfaitement, l’appel des arc-en-ciel ne se tairait pas si je m’y abandonnais à chaque fois, alors un plus tard il y’aura forcément. Et d’ailleurs « Cette danse, tu me la réserves dès que tu sors de scène hein ?!» j’y tenais à mon plus tard très proche. Car les étoiles seraient différentes cette nuit, car elles ne voltigeraient pas de la même façon, mais surtout car le petit prince de lueurs d’argent brillait toujours plus qu’elles. Il les rendait jalouses dans ce monde insouciant qu’il me vendait. Alors…


Un croc sous la dent,
Un petit tiers de section conservé
Pour une perdition moins forte que la première fois
Car ce soir, tout ne devait pas être occulté,
Certaines choses devaient rester
Encré
Dans la réalité
Même si la trahison
Se tairait.
– On y va ?

Demande aux lèvres joyeuses, qui se détourner vers la porte avant que notre absence paraisse louche aux adultes supposément responsables. Juste faire quelques pas pour rejoindre la salle Lumière, se complaire à une gaminerie, un autre bisou –d’a plus tard celui là- sur la joue et trottiner jusqu’aux breuvages  avant la vrille des pupilles et des pensées. Vérification d'usage sur l'état du blond, aux pieds qui devaient s'agiter, comme Lizzie, plus loin, non visible, avant de revenir à sa place avec deux verres de jus de citrouille Que le spectacle s’illumine

- Tiens, parait que les fruits c'est bon pour la santé Surtout c'lui là

Verre fourré entre les doigts de l'oiseau, suivit d'une bulle discrète du liquide orangé et d'un large sourire de l'obligation. Que le spectacle s’illumine
Ethan Turner
Ethan Turner
Maitre de JeuSerdaigle
Maitre de Jeu
Serdaigle
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Ethan Turner, le  Mar 10 Juil 2018 - 16:21

Un détour vers les boissons disponibles sur le buffet t'avait fait bien vite réalisé que l'alcool ne coulait pas à flot ce soir, elle ne coulait même pas du tout. L'enchanteresse avait forcément fait fausse route lorsqu'elle avait assumé la nature du breuvage que Lizzie avait gentiment renversé sur ton costume. Tu n'avais pas réellement soif, mais tu désirais quelque chose pour te détendre, t'aider à vouloir te dégourdir les jambes et oublier les soucis qu'une fin d'année scolaire pouvais t'apporter, ça et de te retrouver ainsi vêtu avec ceux qui composaient une bonne partie de tes camarades de classe.

Ne désirant pas revenir les mains vides, tu avais plutôt rapporté une boisson sans alcool avec toi, quelque chose de rouge et fruitée en bouche. À défaut de faire tomber ta gêne, ça t'offrait une occupation, ainsi qu'une excuse pour ne pas avoir à parler aux gens. À peine revenue par contre, que déjà la blondinette t'abandonnait à nouveau, te gratifiant d'un bisou sur la joue, ce qui ne voulait plus rien dire pour toi, comme la demoiselle distribuais les bisous comme des petits pains chauds, à un peu n'importe quoi. C'était un peu comme une salutation pour elle, au même titre qu'un "au revoir", ou une poignée de main. Le suédois non plus n'était plus là, tu restais seul, à observer la scène qui attendait son prochain artiste, qui décidément aimait se faire désirer. Tu avais bien fait, finalement, de prendre ce verre de jus, sinon on t'aurait probablement confondu avec une colonne servant à maintenir le plafond en place.

Un moment s'était passé, pendant lequel tu avais vu la blonde s'éclipser avec celui qu'elle avait plutôt pris à part, il se passait visiblement des choses entre ces deux-là, des choses qui n'étaient pas vraiment tes affaires. Plus le temps avançait et plus tu découvrais des facettes de la vie de la blondinette, des facettes que tu ne connaissais pas, sans jamais pouvoir dire s'il s'agissait de quelque chose de positif ou non. D'un autre côté, il y avait Alexeï qui semblait avoir bravé une armée de dragon avant d'arriver à embrasser le petit séducteur des vert et argent. Tu t'en voulais un peu, pour la peine, que le vert ne cesse de te faire de l'oeil lorsque vous vous croisiez. Tu ne connais pas outre mesure le blaireau, mais tu estimais qu'il avait droit à une relation stable autant que n'importe qui.

Elhi était finalement revenu vers toi, un verre dans les mains, qui semblait t'être destiné. Bon, tu venais à peine de terminer ton premier, que tu avais déposé, à l'aide d'un sortilège de lévitation, plus loin sur le buffet, que déjà elle t'en amenait un autre?

-Euh, merci... Disais-tu, en reniflant subtilement le liquide, qui ne sentais aucunement l'alcool.

Son absence n'avait donc pas été afin d'introduire en douce un liquide d'ivresse dans la grande salle... bah quoi? Elle était quand même partie avec un serveur de bar, et le genre qui n'était pas radin avec la boisson quand même.

N'ayant aucun sujet de conversation, tu avais recommencé à boire ce que la jeune femme t'avait apporté. Tu avais bien le goût de lui demander ce qu'elle était partie faire, en dehors de la grand-salle, mais tu ne voulais pas créer de malaise entre vous, déjà que la réponse pouvait en être une sensible. La soirée commençait à être ennuyante; décidément, elhi ne souhaitait pas réellement que vous dansiez, si elle s'assurait que tes mains restent pleines. De plus, les artistes mettaient du temps à s'enchaîner, et ça manquait de piquant... Tu aurais bien vu quelques feux d'artifice explosés en plein centre de la grande salle. Ça aurait été bruyant et dérangeant, mais au combien divertissant, et le divertissement, tu en avais vraiment besoin en ce moment.

-Au fait, tu désirais vraiment qu'on retourne au stand de photos, ou bien c'était une ruse pour passer en douce?

Tu avais eu une pensée pour la jeune funambule qui semblait s'être donné assez de mal pour photographier un maximum de gens. Ce n'est pas que la perspective de garder un souvenir de cette fête t'inspirait particulièrement, mais ça vous ferait quelque chose à faire avant d'aller danser, si c'était toujours à l'horaire.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Lizzie Cojocaru, le  Mer 11 Juil 2018 - 11:59

Elius virevolte au centre de la pièce, promettant du drama. J’en veux pas spécialement, avec Cara je suis déjà servie. Mais bon, on a pas toujours ce qu’on veut ; parfois, on a ce dont on a besoin, comme le disait ma mamie en son temps. Et moi, j’étais bien persuadée de ne pas avoir besoin de drama. Ni de sortilèges d’Elhiya ; heureusement qu’elle m’avait loupée. L’idée d’un prétexte pour disparaître n’était pas mauvaise, mais difficile de m’extirper du courroux de la harpie d’une façon aussi légère. Non, avant, fallait qu’on règle des comptes. Qu’on parle, elle et moi.

Sauf que Cara avait décidé d’être plus reloue encore. Non contente de m’embêter, il fallait qu’elle embête mes petits protégés aussi. Et ça, ça c’était niet. Surtout qu’elle voulait faire croire quoi ? Que c’était mal les relations avec les personnes du même genre ? Check. Que c’était mal les relations entre les Serpentard et les Poufsouffle ? Check aussi. Regarde toi dans le miroir, en vrai.

— Tu parles de décence ? Qu’est-ce que t’y connais ?
pouffais-je. Non, toi, ce qui t’es familier, c’est les normes, les conventions, et cette foutue rancoeur. T’es tellement aigrie comme meuf.
 C'était pas dit avec colère ou moquerie, non. Juste une triste mélancolie face à ces mondes qui ne pouvaient se comprendre.

Le petit feu du drama se lève tout doucement. Heureusement, mon petit Piaf est de retour pour me calmer, et j'ébouriffe ses plumes avec délicatesse. Il ne pouvait trouver le repos auprès d’Elius, mais ici, il était sûr de rester parmi nous, quoiqu’on ne le regarde pas vraiment.

Le foulard a disparu, mais Elius ne cesse de faire danser les rêves autour de lui, et le monde semble le dévorer des yeux. Je cherche Ariana du regard ; je l’ai vue passer plus tôt, mais avec les tenues de gala, il est difficile de mémoriser l’apparence de chacun.
— Sur ce... Ne désirant pas voir la situation dégénérer, je m'éloigne de Cara, et me laisse envelopper par la musique d'Elius pour trotter vers la directrice de Serdaigle que j'ai enfin repérée.
Contenu sponsorisé

[Animation] Gala de fin d'année - Page 4 Empty
Re: [Animation] Gala de fin d'année
Contenu sponsorisé, le  

Page 4 sur 9

 [Animation] Gala de fin d'année

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Grande Salle-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.