AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
129.99 € 225.99 €
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 1 sur 11
[Habitation] Azartyrigeable
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
Ashton Parker
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


[Habitation] Azartyrigeable Empty
[Habitation] Azartyrigeable
Ashton Parker, le  Sam 11 Aoû 2018 - 13:08

_________________________________


Voici l'habitation de Arty Wildsmith et Azaël Peverell (Dirigeable).

Ils peuvent poster dès à présent.


_________________________________
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Artemis Wildsmith, le  Mer 29 Aoû 2018 - 14:31

[Habitation] Azartyrigeable Azardi10


Azartydispute
Avec Aza


Ça avait été une idée Azartyenne comme une autre, lancée de nulle part mais qui avait des résultats incroyables. Pour l’instant, le dirigeable était garé pas loin de la Cabane, dans la forêt de Pré-Au-Lard, ils avaient dû couper illégalement quelques arbres pour avoir la place suffisante.

Arty avait lancé un sortilège sur la cabine du Dirigeable, pour qu’elle s’agrandisse, prête à accueillir les plus fabuleuses soirées de la communauté magique. Il n’avait pas encore tout à fait vu ni compris comment démarrer l’engin afin qu’il s’envole dans le ciel écossais, mais ça ne saurait tarder. Quelques éléments de décoration, le parquet lustré flamboyant, un bar et son comptoir dans un coin, accompagné de quelques tabourets. Le centre de la grande salle était vide, observé par des sofas moelleux, grands, petits, en cuir, en tissu, sans coussins, avec des coussins, des rayés, à motifs étranges, des inconfortables, des dodus, sans oublier les quelques méridiennes qui accueilleront les plus alcoolisés d’entre eux. Une immense platine de vinyle trônait de l’autre côté de la splendide salle, c’est le côté vintage du gamin, il adorait ça, il faudrait qu’il s’arrange pour lancer un Sonorus qui dure sur les enceintes qui l’entouraient. Il avait pris du temps pour installer des centaines de lampions au plafond, accompagnés de kyrielles de guirlandes longeant les murs, parsemées de quelques ampoules colorées, son côté lumineux éclatant ressortait, en espérant que le groupe électrogène dans la salle de contrôle ne grille pas. Un coup d’œil vers les deux portes ornées-décorées dont l’une menait à une petite série de chambres – c’est qu’il faudrait héberger les invités fatigués, et l’autre vers les toilettes. Il tourne sur lui-même, ravi du résultat, trépignant d’impatience de lancer les premières invitations. Bientôt, bientôt.

Le gamin s’avance alors en direction du bar qu’il avait lui même rempli, satisfait de la décoration dont il avait la charge – ce n’était pas Aza qui s’en occuperait – il méritait une récompense. Un petit verre de sorti et c’est du whisky pur feu que le Louveteau se serre, tranquillement, le regard admiratif devant le projet d’architecte d’intérieur qu’il venait de mener. Parce qu’il s’agissait toujours de se faire remarquer, encore et encore, d’entrer dans l’histoire des sorciers pour son côté fantasque et exubérant, il voulait qu’on se souvienne de ses soirées explosives. C’était sans compter leurs visages qui décoraient l’extérieur de l’engin, partout où ils iraient, on les verrait voler. Avec l’été qui se terminait doucement, il fallait commencer l’année en beauté, marquer le coup, et boire beaucoup. Une sorte de renouveau pour le gamin qui s’habituait peu à peu à ses transformations mensuelles, même si le contrôle de ses crises de colère était encore inexistant. Il avait appris, compris, qu’il était loup-garou à part entière, sous forme humaine ou lycanthrope cela n’avait aucune importance. Il résidait toujours en lui cette volonté de créer sur son passage un tourbillon destructeur, et il s’en amusait. Non, finalement, il n’avait pas grandi.
En le voyant là, accoudé à son propre comptoir, un verre de whisky pendu aux lèvres, on remarque son air épuisé, un chouille plus sérieux, qui n’a pas pourtant pas perdu l’étincelle de malice au fond des prunelles. Des pas résonnent alors, la gorgée avalée, le jeune Auror repose brièvement le verre sur le comptoir. Tiens, t’es venu voir le résultat ? J’te sers quelque chose ?
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Azaël Peverell, le  Sam 1 Sep 2018 - 14:01

Votre dernier achat est des plus stylés. Vous êtes sans doute les seuls et uniques sorciers britanniques détenteurs d'un Dirigeable à votre effigie. Bon, pour la discrétion du truc, on repassera vu que vos visages s'étalent en grand sur la toile recouvrant la structure de l'appareil. Mais faut dire que si vous avez investi là-dedans, ce n'est pas juste pour vous, mais bien pour montrer à la communauté sorcière à quel point vous êtes toujours originaux, uniques, et tout simplement géniaux. Mais voilà, tout cela ne suffit pas à te rendre toute ta bonne humeur. T'as laissé Arty gérer la déco parce que tu t'en tapes royalement, mais tu sais que ça ne fait que repousser ce moment inévitable où tu vas devoir t'entretenir avec lui dans le plus grand sérieux.

Arty est ton pote. Ton meilleur pote, même. T'as confiance en lui pour assurer tes arrières et ne pas te lâcher. Mais le gosse a la langue bien trop pendue à ton goût, et t'apprécie moyennement le fait qu'il te grille comme Animagus comme si de rien n'était. Tu avais préféré oublier l'incident, parce qu'après tout, il ne l'a ouvert que devant un gosse. Mais le gosse en question a tout raconté à son cher géniteur qui ne se trouve être personne d'autre que Benbow. Et quand t'as croisé ce dernier au bar et qu'il t'a balancé ta condition en pleine figure, t'as franchement pas apprécié. Parce que lui, tu ne lui fais pas confiance. C'est donc bien décidé à remettre les choses au clair que tu t'es rendu dans votre dirigeable pour y retrouver Arty.

Ce dernier se trouve accoudé au comptoir, verre de whisky à l'appui. Tu t'approches, répondant à sa question par un simple haussement d'épaules avant de te laisser tomber sur un tabouret. Tu t'apprêtais à refuser le verre proposé, mais vu la conversation que vous devez avoir, ce n'est peut être pas plus mal de puiser un peu de courage dans un verre ou deux de whisky.

- Va pour un sky.

Tu laisses ton pote te servir un verre et fais ensuite tourner le liquide dans le fond, en réfléchissant à la meilleure façon d'aborder le sujet. Et tu finis par te dire que même en essayant, le tact n'est pas ton fort, donc autant y aller directement.

- Faut qu'on parle.

Ouais, dit comme ça, on pourrait croire que vous êtes en couple et que tu veux casser avec lui. Mais vous savez tous les deux que ce n'est pas le cas, donc finalement, la question ne se pose pas. Tu avales une gorgée du liquide ambré, appréciant pleinement la brûlure de l'alcool dans ta gorge.

- Benbow sait que j'suis Animagus. Parce que son gosse a lâché le morceau. Faut que t'apprennes à tenir ta langue Arty.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Artemis Wildsmith, le  Lun 17 Sep 2018 - 9:31

Il avait l'air plus sombre que la sombritude qui l'habitait d'habitude. Si c'était possible. Pour cette raison, le gamin avança le verre de whisky accompagné d'un regard suspicieux, il allait se produire quelque chose de déplaisant, c'était écrit en lettres brumeusement épaisses dans l'atmosphère soudainement tendue. Avant que cette phrase ne claque, les deux garçons devaient donc discuter. Ça fait frissonner de façon contrariante l'échine du Louveteau. Ils ne parlaient pas, jamais, pas vraiment, tout était dans le non-dit et dans le lien serré qui les unissait, pas besoin de mots. Mais aujourd'hui si, le Fripon plisse les paupières, en profite pour terminer rapidement son verre, comme l'impression qu'il allait avoir besoin de ce courage brûlant au fond de la gorge. Trop de sérieux dans les secondes qui les séparaient de l'ultime révélation, Arty se ressert un verre, rapidement. Il essaie d'esquisser un mince sourire, ignorant avec quelle sauce il allait être dévoré par la sévérité de son meilleur copain. Parce qu'il se doute bien, il avait fait une bêtise, une mauvaise, une déplacée, une pas comme d'habitude. Ses mèches remuent pressement, il a beau cherché, il ne voit pas en quoi il avait bien pu nuire au Serpentard. Alors il se contente de déglutir difficilement, d'allonger le plus possible le temps avant que la sentence ne tombe. Il aurait pu croire à l'arrivée d'une excellente nouvelle, mais l'air fuyant du colocataire contestait cette naïve hypothèse.

C'est le verre à mi-chemin qu'il accueille la réprimande. Main suspendue, il soupire de soulagement. Oooh ce n'est que ça ! Tu m'as fichu une de ces trouilles ! Le verre claque sur le bois du comptoir, soudainement apaisé lui aussi. Avec cette tête d'enterrement, l'idée selon laquelle il allait foutre son meilleur copain à Azkaban, par une terrible erreur, s'était infiltrée derrière son front moite. Mais non, Benbow était au courant de son statut de chien magique, et bien quoi ? C'est vrai, qu'est-ce qu'on s'en fiche que Benbow le sache ? Ce n'était pas comme s'il allait le crier sur tous les toits, on pouvait lui faire confiance, ou quelque chose comme ça. A moins que, il t'a fait du chantage, de révéler qu't'es Animagus ? Dans ce cas là, c'était différent, on peut aller lui mettre la pression si tu veux. Une nouvelle gorgée afin de se sentir tel un gangster qui ne craint pas d'utiliser la violence comme résolution parfaite. Il ne lui manquait plus que la cigarette au coin des lèvres.
C'est qu'il ne voit pas tout de suite immédiatement le véritable problème, que Benbow ait appris la condition d'Animagus d'Aza, ils ne pouvaient plus rien y faire. Simplement, empêcher que ça se reproduise par la suite. Le temps que l'analyse de la situation lui bouscule le cerveau, il comprend, ah oui. C'était lui qui avait lâché le morceau au jeune Cole, et pas question de le passer à tabac pour le lui faire regretter à ce pauvre bambin. Déjà qu'il n'était pas servi avec de tels parents. Arty grimace, ne perd pas de temps, bredouille. Non mais j'suis désolé, c'est vrai qu'tu m'avais dit d'me taire, et j'ai foiré. Parfois tu sais, j'fais pas vraiment gaffe. C'était la pire excuse du monde, lui faire croire qu'il ne pouvait pas retenir tous les mots sur le bout de sa langue chenapante. Il a du mal avec les secrets le gamin, ne pense pas à mal alors qu'il les révèle au premier imbécile qui passe, c'est son honnêteté radicale, le flux de pensée vertigineux qui l'empêche de tout enchaîner à l'intérieur. Déjà que c'était grandement tarabiscoté à cet endroit, alors si en plus il devait contenir davantage, il imploserait - littéralement. Mais pour son meilleur copain, j'ferais plus attention avec tes secrets.

Il reporte le verre à ses lèvres gênées, une dernière gorgée afin de cacher la moitié de sa bouille embarrassée, légèrement boudeuse. C'est qu'il n'aimait absolument pas décevoir son pote, un des seuls d'ailleurs, dont il se préoccupait réellement. Avec d'autres il se serait certainement emporté, aurait tout fait pour retourner la situation, abrité par la mauvaise foi qui aurait fait un parfait bouclier. Ici, non. Il avouait avoir fait n'importe quoi, s'en voulait terriblement d'avoir peut-être chamboulé la confiance qu'Azaël lui accordait, j'veux pas qu't'arrêtes de me dire des secrets.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Azaël Peverell, le  Ven 5 Oct 2018 - 10:13

Arty n'a pas l'air de saisir l'ampleur du problème que tu évoques ici. T'es devenu Animagus de façon totalement illégale. Pour pouvoir l'accompagner lors des nuits de pleine lune. Si ton secret est découvert, si tout le monde vient à savoir que tu es Animagus et que le Ministère t'enregistre comme tel, qu'est ce qu'il se passera s'ils essaient de découvrir pourquoi t'as pris cette décision ? Si jamais la nature d'Arty est dévoilée au grand jour ? Tu doutes qu'il puisse rester Auror si jamais les instances découvrent qu'il se transforme en bête sanguinaire à chaque pleine lune. Vos secrets sont étroitement liés. Il ne peut se permettre d'être aussi permissif avec lui-même alors que ça pourrait lui coûter gros.

Tu avales quelques nouvelles gorgées de whisky sans dire un mot. Tu te contentes de ne pas le quitter du regard avec l'air le plus sérieux que tu puisses lui servir. Il finira par comprendre tout seul. Faut juste lui laisser le temps de faire quelques connexions. Ou plutôt, lui laisser le temps de faire les bonnes connexions. Parce que t'es bien placé pour savoir que la concentration c'est pas franchement son fort. Mais tu ne peux pas toujours lui préparer le travail, faut bien qu'il réfléchisse un peu par lui-même de temps en temps, tout en espérant parvenir aux bonnes conclusions.

D'ailleurs, ce n'est visiblement pas pour tout de suite. Comme si Benbow pouvait te faire du chantage. C'est plutôt l'inverse en fait. T'as tellement de choses sur lui que tu pourrais raconter à Philaester que t'es persuadé qu'il danserait une gigue si tu lui demandais en mettant les bons arguments en avant. Tu hausses un sourcil lorsqu'il parle d'aller lui coller la pression. Décidément, quand tu laisses ton pote réfléchir tout seul, t'as plutôt intérêt à avoir ta journée de libre derrière parce que t'es forcé de constater qu'il a vraiment du mal à faire la bonne mise au point.

Mais enfin, un éclair de lucidité semble traverser ses mèches folles. Il comprend finalement la situation. Comme quoi, ne rien dire tout en se contentant de le fixer d'un air sévère, ça fonctionne plutôt bien. T'es le premier étonné des excuses du louveteau. C'est pas franchement son genre d'admettre ses torts, mais c'est bel et bien ce que tu attendais de lui ici. Enfin... Tu veux surtout qu'il apprenne de son erreur et qu'il fasse davantage attention à l'avenir. Parce que t'as pas envie qu'il finisse par révéler tout et n'importe quoi uniquement par manque d'attention, ça risquerait de vite vous porter préjudice.

- C'est pas bien grave pour cette fois. J'ai de quoi faire en sorte que Benbow la ferme. Mais tu peux pas le dire aux gens, j'suis pas déclaré comme Animagus parce que t'es pas déclaré comme Loup-Garou j'te rappelle.

Quant au fait qu'il ne veuille pas que tu arrêtes de lui raconter des secrets... Ce n'est pas comme si tu lui en racontais beaucoup de base. Parce que t'as pas tellement de secrets au final, t'as tendance à tout assumer sans réellement te soucier des conséquences. Mais puisqu'Arty semble plein de bonne volonté cette fois, t'as bien le droit de t'amuser un peu à ses dépends. Histoire de marquer le coup. Alors tu fais mine de réfléchir, l'air très sérieux.

- Et pour mes secrets... J'sais pas Arty. C'est risqué de te les raconter, j'ai pas envie d'avoir des problèmes parce que des fois tu fais pas gaffe. Ou alors faudrait faire un Serment Inviolable à chaque fois, mais ça voudrait dire mettre une troisième personne dans le secret, alors c'est pas vraiment envisageable, tu vois ?

T'as toutes les difficultés du monde à garder ton sérieux. Mais ça vaut le coup. Juste pour voir la tronche d'Arty après ça.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Artemis Wildsmith, le  Jeu 18 Oct 2018 - 13:14

Le cœur se dénoue de soulagement, soupire un ouf dans le thorax afin d’éloigner les cordages qui le tenaient tout serré. Il était clair que devant l’air pas si méchant du meilleur copain, il pardonnait à Arty sa terrible maladresse. Main sur la poitrine, le gamin expire d’apaisement, ce n’était pas le moment de s’embrouiller avec Aza, lui qui était à peu près tout ce qui lui restait – presque. Puis la colocation rendait les disputes beaucoup moins agréables, et surtout invivables au quotidien. Le Louveteau se redresse brusquement, évidemment qu’il savait la raison pour laquelle le Serpentard était devenu Animagus, c’était là la plus belle déclaration d’amour qu’on ne lui avait jamais faite. Il sourit, bienheureux que cette histoire soit derrière eux aussi rapidement, et s’empare du verre d’Aza ainsi que du sien pour les remplir de nouveau – fêter la réconciliation.
Mais la bouteille reste suspendue devant les paroles d’Azaël, elle déverse alors l’inquiétude surprise du gamin en même temps que le whisky – un des verres déborde. Non, non, non, non. Hors de question qu’Aza lui cache des choses à cause d’une toute petite bêtise d’une fois. Oh. Il repose la bouteille, farfouille à la recherche d’un quelque chose de tissueux pour essuyer son étourderie. Vite, vite, avant que ça ne coule sur le merveilleux parquet  du dirigeable – tout ce qu’un recurvite aurait nettoyé fort aisément.

Le temps de réellement digérer l’information piquante qui lui forme sur le visage une moue boudeuse. J’veux pas. Il s’apprête à croiser les bras sur la poitrine, parfaire la posture de l’enfant capricieux, avant de réaliser que ce n’était pas tout à fait la bonne réaction, il devait solliciter le secret, donner envie au meilleur copain de se dévoiler. Alors dans un élan d’amour pour Azaël, son buste passe par dessus le petit comptoir, et c’est les jambes ballantes qu’il s’empare des épaules de son pote pour le supplier. Steupléééééééééé ! Évidemment, il se fait jarter, mais ne cesse pas sa tirade pour autant, convaincre le Vert & Argent qu’il méritait toute sa confiance lui demandait une énergie gesticulatrice incroyable. J’te jure j’te jure j’dirais plus rien, il fait mine de se sceller les lèvres avant de continuer immédiatement, toujours en bascule sur le comptoir, j’ferais tout pour toi tu sais bien, même tous les serments inviolables du monde, oui oui oui. Ah voici que désormais il s’y assoit en tailleur, repoussant les verres un peu plus loin. Dis moi, allez, partage tes secrets, j’suis là pour toi. Il roule des épaules, se tient droit, fait semblant de se détendre le plus possible avant de recevoir les paroles révélatrices de la profondeur de l’âme d’Azaël, c’est qu’il faut qu’tu m’laisses une chance de m’racheter hein. Absolument.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Azaël Peverell, le  Sam 3 Nov 2018 - 23:23

T'as de plus en plus de mal de te retenir d'éclater de rire. La déception d'Arty est plus que palpable, on peut dire qu'il est très expressif le gamin. Mais t'es à peu près certain qu'il aurait réagi de la même manière si t'avais décidé de le priver de dessert. C'est qu'il n'a pas franchement la notion de proportionnalité des réactions. Suffit de le voir gâcher du bon whisky comme ça, ou finir par se ridiculiser en se jetant à plat ventre sur le comptoir en essayant de te secouer pour te faire changer d'avis. Tu le dégages aussitôt, sans douceur. Il sait très bien qu'il ne doit pas te toucher, alors tu n'as pas de raison de te retenir dans un cas pareil.

Et le voilà qui part dans des promesses entourées de déclarations d'amour. Tu te marres tellement intérieurement que c'en est probablement indécent. Mais faut le voir, assis sur le comptoir, à promettre de ne jamais trahir le moindre de tes secrets. Alors que tu sais très bien qu'il est capable de le faire sans le vouloir. Exactement comme il l'a fait avec Cole. C'est le problème d'Arty, il est incapable de tenir sa langue s'il n'y fait pas attention. Et il a la capacité de concentration d'une petite cuillère. Tu finis tout de même par éclater de rire. Faut dire que tu ne pouvais pas te retenir plus longtemps.

- Laisse tomber, là comme ça, j'ai aucun secret à te raconter.

Sauf que t'as pas envie de faire face à un nouveau caprice. Parce qu'il en est capable, le gamin ! Il ne va pas te lâcher la grappe jusqu'à ce qu'il soit sûr que oui, tu lui raconteras tous tes secrets. Le truc, c'est que le seul qui reste, tu le gardes pour toi pour le moment parce qu'il est un peu trop dangereux. Et le reste... Bah, tu n'as pas franchement quoi que ce soit à lui cacher. C'est juste que tu ne penses pas forcément à raconter les choses. T'es pas du genre à parler beaucoup, sauf quand il s'agit de se foutre de la gueule du monde. Là, tout de suite, tu décroches plus de trois mots d'affilée.

- Mais j't'en veux pas, alors calme-toi. Si tu veux j'réponds à une de tes questions pour te le prouver. Mais choisis bien, une seule !

Juste pour savoir ce qu'il a vraiment envie de savoir sur toi. Au final, vous vivez ensemble, mais vous ne parlez pas de vos vies respectives, vous vous contentez d'avancer tant bien que mal avec votre connerie latente. Là, t'es un peu curieux. Mais si la question ne te plaît pas, tu n'exclues pas de lui servir un magnifique mensonge. Ou tout simplement de refuser d'y répondre. Après tout, c'est lui qui a fait une connerie, ce serait une belle punition ça, de le laisser croire que tu vas répondre à la question qu'il se pose le plus à ton sujet et en fait non.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Artemis Wildsmith, le  Ven 16 Nov 2018 - 23:14

Il avait fini par l’accepter, au fil des années, le mutisme de son meilleur copain. C’était ainsi qu’ils fonctionnaient, et cela même plutôt bien. Aza n’étalait pas ses sentiments, tout simplement. Il était donc peut-être la part silencieuse et emmurée d’Arty qui, lui, ne cessait de babiller, constamment, de partager les moindres détails ennuyeux de sa triste vie. Ils se complétaient. Alors forcément, quand le Serpentard avoue n’avoir aucun secret à dévoiler pour remplir le coffre malicieux du gamin, ce dernier boudine et émet un ronchonnement discret. La déception, ses épaules se sont même affaissées n’ayant toujours pas quitté le bois du comptoir. Il baisse les yeux, chiot avec lequel on refusait soudainement de jouer, ou qu’on privait d’une récompense-friandise pourtant promise.
Cela dure un court instant, durant lequel le Blaireautin doute, est-ce qu’Aza lui mentait ? est-ce qu’il ne lui cachait pas des choses enfouies loin loin loin dans cette cage thoracique fermée à quintuple tours ? Ou vraiment, il était d’une transparence affligeante – rien de croustillant à révéler. Les doigts de l’enfant s’emmêlent, c’est qu’il essaie, vraiment, de gérer la frustration. Lui qui s’attendait à terrible révélation qui en aurait fait décoller le dirigeable. Mais non.

Puis soudain, papillement des paupières qui s’élèvent, traversées de paillettes curieuses. C’était une occasion en or que lui servait là le colocataire. Oooooh ! La proposition du Vert & Argent fait bondir le jeune Auror qui descend brusquement du comptoir pour se mettre à sautiller. Seule façon de réfléchir convenablement – pour lui. Il se met à ruminer, marmonner,  d’accord d’accord, une seule, il gigote devant la décoration parfaite de leur dirigeable, c’est qu’elle devait être heureuse d’être la spectatrice privilégiée d’une telle scène de couple. Pendant ce temps là, les mèches rebelles bouillonnent, cherchent l’élément qu’elles avaient toujours voulu savoir.
Il s’arrête alors, fixe Azaël d’un air interrogateur, les pieds, les genoux, la taille, le torse, le cou puis finalement la tête. Tout y passe. Qu’avait-il toujours voulu savoir ? Il aurait bien questionné le meilleur pote sur son enfance, c’est qu’il devait résider là quelques traumatismes inhumés et difficile à faire jaillir – jamais certainement. Ou sur sa famille, ses familles d’après ce qu’il avait cru comprendre au fil de la complicité. Ou son penchant Ténébreux, le fameux sujet tabou de la relation symbiotique des deux garçons. En bref, Arty s’embrouillait. Tant d’interrogations qu’il avait gardées, qu’il nourrissait de détails récupérés petit à petit dans un quotidien partagé. Finalement, après maints et maints mmmmmmm... je réfléchis... alors... une question... enfin, ce genre de tergiversations, sa voix s’arrête, se fait sérieuse et grave. Parce qu’il sait pertinemment qu’il ne doit pas aller fouiller trop loin trop profond trop intime, il a choisi. Il a trouvé. Pourquoi tu m’aimes moi ? Un égocentrique ne change jamais vraiment.

Mais il y avait derrière cette question les fondements même de leur épique duo. Qu’est-ce qui avait poussé le sombre-réservé Azaël Peverell à s’enticher d’un Blaireau hyperactif ? Les bras croisés, il attend, espère que la réponse se fasse développée, argumentée, révélatrice des sentiments habituellement scellés du meilleur copain, sans le vouloir, la basket droite se met à gigoter, impatiente. C'est qu'il attend brillante déclaration, ouverture du cœur, c'était le moment.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Azaël Peverell, le  Jeu 17 Jan 2019 - 15:52

Voilà comment passer d'un Arty boudeur et ronchonnant à un Arty super content. A croire que t'es un professionnel pour le coller dans un ascenseur émotionnel. Mais tu le sais très bien, qu'il fait toujours tout dans l'extrême, qu'il est toujours à fond. C'est d'ailleurs pour ça qu'il passe son temps à se bouffer des murs de plein fouet. Mais il apprendra à freiner de temps en temps, t'y crois encore. Suffit de voir qu'il t'obéit un minimum pour avoir de l'espoir. Le gamin n'est pas totalement irrécupérable, et pas encore mort. Il est de ton devoir de t'assurer qu'il en reste ainsi.

Il réfléchit beaucoup pour savoir quelle question te poser. Peut-être même un peu trop, c'est qu'il n'a pas l'habitude de faire chauffer autant de neurones en même temps. Et si jamais ça grillait toutes les connexions là-haut ? En tous cas, ça expliquerait la fumée qui lui sort des oreilles et des narines sous sa surchauffe crânienne. T'en viens à te demander si t'as vraiment bien fait de lui dire qu'il pouvait te poser une question. Il est trop content pour que tu refuses de répondre ensuite, mais il réfléchit beaucoup trop, t'as l'impression qu'il va faire exprès de te poser une question à laquelle tu n'as aucune envie de répondre.

Et pourtant, quand enfin il semble trouver, t'es soulagé. Tu ne t'attendais clairement pas à ça. Le gamin est plus narcissique encore que ce que tu ne pensais. Tu vas devoir lui expliquer pourquoi tu l'aimes bien. Autant dire que t'es pas sorti de l'auberge, mais tu ne t'en sors pas si mal. Tu hausses légèrement les épaules.

- Je t'apprécie parce que...

Ouais, tu commences par remettre le bon terme. Tu l'aimes pas, faut pas déconner. Ou alors, comme un frère, mais ça va pas plus loin. Bref, tu préfères dire que tu l'apprécies. Déjà que tout le monde pense que t'es gay alors que tu l'es pas, faudrait pas en rajouter.

- Parce que faut bien que quelqu'un le fasse.

Grand sourire moqueur. Ouais, tu te fous ouvertement de sa tronche, et tu t'attends direct à une petite scène made in Arty en mode je me roule par terre, je tape du pied et je crie parce que je suis pas content. Mais tu ne lui en laisses pas le temps. T'as promis que tu répondrais, c'est donc ce que tu vas faire.

- Parce que tu te prends pas la tête. T'es honnête, tu caches pas ce que tu es, ni ce que tu penses. Tu te fous de ce que les autres peuvent penser, et t'as besoin de montrer que t'es libre de faire ce que tu veux. Sauf que vu que t'es aussi complètement con, capricieux, et que t'as tendance à te foutre dans la m*rde, faut bien que quelqu'un veille sur toi. T'es comme... Un frère. J'sais que j'peux compter sur toi, et tu peux compter sur moi. J'aime la stabilité, et si ni toi ni moi ne sommes stables, notre relation l'est. C'est important.

Ok, t'as développé un peu plus que prévu. Et tu sais très bien que tu lui as fait beaucoup trop de compliments en très peu de temps et que t'as plutôt intérêt à régler ça immédiatement.

- Et non, ça veut pas dire que tu peux me faire un câlin ou un bisou. Pas bouger, tu restes où tu es.
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Artemis Wildsmith, le  Mer 6 Fév 2019 - 13:26

Évidemment les bras lui en tombent alors que ses sourcils se froncent. Que quelqu’un le fasse, tssss. C’est ce que sa bouche se prépare à faire, ce bruitage contestataire. Non, il n’était pas d’accord. Beaucoup de gens l’aimaient dans sa vie – trop d’ailleurs, quelle idée ! – mais bientôt la voix d’Azaël se fait sérieuse et vient chantonner aux oreilles du Capricieux une déclaration qu’il n’avait pas vue venir. Enfin, bien sûr qu’il l’avait espérée et dans sa tête avait déjà préparé tapis rouge à paillettes avec un câlin inoubliable. Pourtant, alors que les mots affluent, juste, la bouche du Louveteau s’ouvre et se ferme, s’ouvre encore. Vraiment, quand Azaël dévoilait ses sentiments et ses pensées, ça faisait un curieux effet. Inhabituel, ces doux mots sincères qu’il s’empressait de graver là quelque part dans son cerveau chamboulé. Des lettres qui brilleraient à jamais, frère, stable, veille sur toi, relation. Il attend attend attend que ça se termine pour sauter de joie, réellement, pour prendre son meilleur copain dans ses bras et le remercier de la preuve d’amour qu’il venait de lui donner. Il trépigne tellement que son corps tremble, et même l’éternelle consigne répétée : pas de câlin, ne refroidit pas le Fripon. Il sautille sautille, tant pis, se contente de taper des mains de façon hystérique avant de s’écrier. OOOOOOH, moi aussi je t’aime tu sais ! Parce qu’il ne faisait pas de différences, pas de chichis, soit il aimait, soit n’aimait pas. Mais Zaza, il l’aimait un peu plus que les autres. Une légère éphémère grimace, c’est qu’il se dit que tout de même, il aurait aimé enregistrer les paroles du Serpentard, pour pouvoir se les repasser en boucle avant d’aller dormir – sublime berceuse.

Bon bon bon bon ! Encore il sautille, ses tympans n’avaient pas fini de vibrer de la fameuse déclaration. Un verre pour fêter ça ? C’est bien tu sais, que tu te dévoiles tout ça, parfois je m’inquiète pour toi ! Tout ce que tu dois ruminer là-dedans ! Il désigne du menton la poitrine de son colocataire, sans aucune envie d’y mettre son museau. Ça devait être tellement compliqué. Puis, certainement qu’il ne l’avait jamais vu prendre la parole aussi longtemps, il devait avoir soif. Sans attendre il sert de nouveau les deux verres de whisky pour s’attabler sur le comptoir, l’air pensif, rêveur, heureux. On fait une super team quand même. Légendaire. C’était sa conclusion, pas peu fier d’entretenir cette relation stable – comme l’Autre l’avait si bien dit – qui braverait n’importe quel obstacle. Ouais, j’suis content de t’avoir dans ma vie. Et pas seulement parce qu’il lui avait sauvé les miches de nombreuses fois, non, parce qu’il représentait il est vrai, la seule stabilité du gamin depuis des années. Une présence lumineusement solide sur laquelle il pouvait compter, n’importe quand, peu importait la connerie qu’il venait de faire. Alors c’est presque gêné, qu’il gazouille un merci. C’était le mot le plus censé qu’il pouvait offrir à son meilleur copain, en plus du verre qu’il venait de servir.
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Azaël Peverell, le  Jeu 7 Fév 2019 - 0:58

Arty a l'air content. Voire même plus que ça vu comment il sautille en tapant dans ses mains. Il se sent visiblement obligé de répondre à ta déclaration par une bien à lui. Tu te retiens de lever les yeux au ciel en soupirant. Parce que t'as bien compris qu'il t'aimait, faudrait être aveugle pour ne pas le voir. Et contrairement à lui, t'as pas besoin de savoir le pourquoi du comment. Les choses sont telles qu'elles sont, pourquoi toujours vouloir des explications ? Enfin, au moins, t'as contenté l'ego du gamin, et probablement pour les mois à venir, c'est déjà ça de pris.

Et voilà que le moulin à paroles refuse de se tarir. Il te sers un autre verre, et se sent obligé de faire un commentaire sur le fait que t'as tendance à trop garder les choses pour toi. Mais d'un autre côté, étant donné que ton pote s'épanche pour deux, tu préfères que les choses restent ainsi. Tu te contentes donc d'un léger sourire en faisant glisser ton verre vers lui. Une fois ce dernier rempli, tu en bois une gorgée avant de te reconcentrer un peu sur Arty qui n'a visiblement pas fini sa propre déclaration. Tu te contentes de hocher légèrement la tête pour montrer que tu l'écoutes - plus ou moins - et t'attends tranquillement qu'il en vienne à bout.

Et voilà que ça termine en apothéose, par un remerciement que tu trouverais presque mignon si tu n'étais pas si dark. Tu dois bien reconnaître que t'es un peu touché quand même. Mais pas moyen de le laisser paraître. Tu hausses donc les épaules avec un sourire confiant. Comme si tu trouvais ça parfaitement normal.


Fin du RP, merci amour
Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
ModérationPoufsouffle
Modération
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Artemis Wildsmith, le  Mar 26 Fév 2019 - 17:44

AZARTY'S PARTY
Everyone



Il avait fini par dire oui. Azaël dire oui. A force de discussions, de caprices, de s’il te plaît criards et criants à travers les murs boisés de la Cabane. Le précieux fameux accord qui avait retenti comme clochettes magnifiques aux oreilles du gamin.
Une fête, une vraie fête, une magnifique fête, une qui retentirait parmi les nuages puis les étoiles de l’Ecosse, de la Grande Bretagne. L’Azarty’s Party. Parce qu’il s’agissait pour le Wildsmith de forcément quelque chose de grandiose qui ameuterait quantités de sorciers ravis et avides de s’amuser.
Alors qu’il entrait dans le dirigeable en compagnie de Balthazar, leur elfe ayant la plus grande classe du monde elfique – il était habillé en tenue de capitaine-pilote d’avion aujourd’hui, pour l’occasion - le gamin écarta grandement les bras, happé par le bonheur de la soirée envisagée. Le décor était déjà mis en place : fauteuils confortables, guirlandes, luminaires pailletés, bar, le buffet luxueusement servi par l’Occamy Doré, ornementé de nourriture appétissante et de saladiers de boissons alcoolisées rigolotes, et d’autres plus sages. Toujours dans un coin, l'énorme platine vinyle qui tinterait jusqu’au bout de la nuit.
Oui, le Louveteau ne se défaisait pas de son sourire de circonstance, il sautillait, riait en ajustant les derniers éléments, vérifiant la propreté absolu de son accueillant dirigeable. Même pas peur de froisser son costume du jour, qui était devenu comme une tradition. Le jaune comme symbole solaire et fou. Une tenue qui ressemble plus ou moins à celle de ce monsieur, sans son air curieux de méchant qui n’existe pas. Mais un costume sans accessoires, c’était chose impossible, alors imaginez non pas une curieuse cravate mais un élégant noeud papillon, ainsi qu’un chapeau pailleté festif. Le tout sublimé par ses baskets préférées. Voilà, oui, il était tout simplement parfait.
Et prêt.

Là, il s’affale dans un des fauteuils en attendant son compagnon-hôte. Parce que ça avait clair depuis le début, Arty avait l’énergie et la vivacité de s’occuper de l’organisation de cette soirée, Azaël se concentrait de se pointer avec son air nonchalant et râleur. Ils formaient un couple pétillant.
Balthazar devait être confortablement installé aux commandes de l’engin qui ne tarderait pas à décoller, une fois que les invités auront débarqué. L’elfe avait aussi pour mission de surveiller Bélésaire qui renfermait les feux d’artifice du soir, qui illumineraient toute la Grande-Bretagne, et ce magiquement s’il vous plaît. Au diable les moldus et le secret magique, mais chut, c’était le clou du spectacle surprisier. Lui seul savait, peut-être qu’Aza se doutait qu’une soirée sans pyrotechnie n’en n’était pas vraiment une.

MAESTRO


tadaaaa:
 
Azaël Peverell
Azaël Peverell
Auror
Auror
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage
- Animagus : Chien-loup Tchécoslovaque


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Azaël Peverell, le  Ven 1 Mar 2019 - 18:23

Arty t'a tellement tanné les oreilles avec sa super fête dans le dirigeable que t'as fini par accepter. Officiellement, c'est uniquement pour qu'il te foute enfin la paix avec cette histoire. Officieusement, c'est peut être parce que t'es un tout petit peu content quand même de lui faire plaisir. Mais personne ne le saura jamais, et cette idée restera à jamais scellée derrière tes lèvres closes. Ton pote s'est occupé d'absolument tout. Le buffet, les invitations, la déco. C'était un peu le deal de toute manière. T'acceptes la soirée, t'acceptes d'être là. Et pour le reste, il se débrouille.

Après tout, ta simple présence est déjà une contribution des plus élevée. T'as même fait en sorte de t'habiller correctement tout en faisant un peu plus dans l'originalité qu'habituellement. De toute manière, tout te va à merveille, tu peux porter n'importe quoi, même ce costume qui semble tout droit sorti d'une autre époque. Tu embarques dans le dirigeable et rejoins Arty en regardant rapidement autour de toi l'allure qu'il a donné à l'endroit. C'est étrangement resté plutôt classe. Comme quoi, tout arrive. Tu t'affales à ton tour dans l'un des fauteuils tandis que la musique tourne en fond.

- Tout est prêt alors ? Plus qu'à attendre les invités ?

Léger sourire en coin. T'es souvent en train de faire l'inspecteur des travaux finis, c'est clairement un job pour toi. N'empêche, ils ne devraient pas tarder à arriver tous ces gens dont tu ignores l'identité. T'aurais peut être dû demander à donner ton avis sur la liste d'ailleurs, des fois qu'il ait invité des gens nuls. Trop tard.
Eden L. Maddox
Eden L. Maddox
Serpentard
Serpentard
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Loup-Garou
Permis de Transplanage


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Eden L. Maddox, le  Sam 2 Mar 2019 - 9:17


 

 

 

We create our own fate
Every human being is a puzzle of need.
   You must become the missing piece.

La veille de ce jour-J, j’essayais au mieux d’arranger la situation avec Elhiya, mais aujourd’hui, que dire devant la lettre écrite par une personne que je tiens très à cœur depuis quelques mois. J’ai beau me dire que cette fois, c’est la dernière, devant lui, l’attraction est si forte, si tentante qu’aucun de nous deux ne sait se dire « non » à l’autre. Pourtant, en relisant encore le papier, je me dis que je devrais lui répondre, mais pour dire quoi… Ne ferais-je pas mieux de lui réserver une belle surprise en venant directement. D’un soupire, je passe une main sur mon visage avant d’aller farfouiller dans les boites au-dessus de mon armoire. « Dinosaure de l’espace », il est évident que le thème me parle, puisque j’ai un style particulier en terme « vestimentaire ». Je m’empresse à enfiler une tenue (semblable à celle de « Rabbit/Bunny » avec la colonne dorsale de « The Spine » des Steam Powered Giraffe), sans oublier le maquillage pour donner un effet plus spectaculaire. D’un sourire en coin, je m’occupe de prendre mon sac que je réduis à l’échelle d’un mouchoir de poche, pour ne pas m’encombrer les mains et ma Witchboard pour aller plus vite. Ensuite, je ferme à clef derrière moi et embarque aussi celle-ci avant de me rendre à la soirée indiquée par le jeune homme dans sa missive haute en couleur. Il me faut pas moins d’un bon quart d’heure avant de rester bouche bée devant l’immense ballon, une fois arrivé à destination.

- « … Waaaw… »

Je dois avouer que je suis resté là, debout sans rien dire pendant facilement plus d’une dizaine de seconde. Je dois même avoir le regard pétillant d’une certaine curiosité si je pouvais me regarder moi-même. Puis, je tente de me ressaisir pour me diriger vers ce que je devine être l’entrée. D’une main levé, je tente de toquer à la porte, regardant de temps à autre autour de moi après avoir embarqué ma witchboard sous le bras, pensant la ranger dans mon sac rétrécit lorsque je serais « au chaud » à l’intérieur. En attendant que la porte se mouve, j’en profite aussi pour prendre une de mes sucettes pour me la caller en bouche après avoir retirer le papier. Pour finir, mes pensées se tournent vers Arty, parce que j’espère qu’il appréciera ma créativité en terme de costumes, j’avoue que j’ai cherché loin, à propos d’un dinosaure et de l’espace aussi…
 
CODAGE PAR AMATIS
 
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : - 1/8 vélane


[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Lïnwe Felagünd, le  Sam 2 Mar 2019 - 22:54

AZARTY'S PARTY
— INVITATION.

Une bouteille d'alcool rare à la main. Un whisky écossais. Fermier. Dans les lointaines contrées du pays, là où les vaches n'intègrent plus autres bruitages que les perles muettes de la mer du nord. Il traîne le long de la poche - le long de la jambe qui se rapproche - danse courtoise dans la rue moite et molle à cette heure. Il ne passerait pourtant pas inaperçu, si il y avait une once d'activité par ici.

Une lettre à peine froissée sort à moitié de sa poche. Une lettre du cousin. Provocante à souhaits. Puérile. Pétillante. Qui pique, de ses paillettes virevoltantes. Un goût de champagne qui traîne sur le papier. L'invitation à l'exotisme. Sur une berge lévitant au-dessus des toits du village. Berceuse écarlate, des lumières fêtardes transpercent les carreaux. Une entrée échappée, avant de prendre son envol. Il accorde un geste de la main, une manière presque aristocratique - regard d'acier.

Vêtu d'un apparat sordide, tout droit sorti d'un monde enchanté du siècle passé. Un monde où les fleurs poussent dans les nuages et ne pourrissent jamais. Un monde où les nuages fleurissent sous les pas. Un air de rêve sur son costume. Un air de drap et de lit à baldaquin. Les rideaux, ouverts comme un manteau de velours sombre. Une écharpe cousue main. Un peu plus haut, on y voit quelques étoiles, qui éclairent son visage pâle où le froid sévit. Brise du soir.


Thème de Lïnwe : pyjamas.
Contenu sponsorisé

[Habitation] Azartyrigeable Empty
Re: [Habitation] Azartyrigeable
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 11

 [Habitation] Azartyrigeable

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.