AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais
Page 3 sur 3
En Terrasse / Le Potager
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Invité
Invité

En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Invité, le  Jeu 7 Fév - 22:57

Elle avait encore en tête le visage tuméfié d’Austin, la porte d’entrée de son appartement éventrée par la force du jeune louveteau. Et toutes ces images qui tournaient encore et encore dans son esprit trop tourmenté pour vouloir voir autre chose. Comme si la possibilité qu’on lui enlève ce bonheur trop fraichement arrivé pouvait être possible. Elle ne se le tolèrerait pas. Et il était probable qu’elle ne le tolère pas que ça vienne de son propre frère. Elle était passée par trop de douleurs, été encore marquée par trop de stigmates. Il fallait y aller doucement. Pas à pas. Et la violence qui l’avait saisi, frappé de plein fouet dans son idylle, elle n’en voulait plus.

Alors elle l’attendait, là, sous la pluie, la cape trempée de cette eau qui pleurait des nuages. Comme si même le ciel partageait la peine de la jeune femme. Et puis là, elle le voit. Le jeune frère qui sort. Mais d’un pas lent, presque désobligeant. Tout comme la réflexion qu’il lui adresse. Pas un sourire, pas l’ombre d’une lueur dans ses yeux ébène. Rien.

« Je fais comme toi ». La phrase tombe comme un couperet alors que la baguette s’extirpe de la cape de la jeune femme, visée directement sur le loup « Je viens foutre en l’air ce qui compte pour toi, c’était pas ce que tu voulais ? ». La voix est blanche, le teint blême, et les yeux, toujours, sont figés sur lui. « Tu n’avais pas à faire ça Arty ». La voix tremble un peu, trahie l’émotion et la tristesse qui sont les siennes. Parce qu’elle aurait aimé quelque chose de différent, de plus tendre, de plus doux. Des rencontres au coin du feu, après un bon repas. Des discussions posées, loin du monde magique, loin de leurs idéaux. Loin de tout. Juste eux, leurs familles.

« Tu me voulais heureuse, mais tu refuses ce bonheur ». Elle déglutit, parce que les douleurs sont là, encore, appuyant sur le cœur de la jeune femme, l’enfermant dans une prison qu’elle refusait pourtant. Elle abaisse pourtant sa baguette, et sa voix, brisée à présent, lui lance un dernier « T’es content Arty, tu veux me revoir comme après Evan ? C’est ça que tu veux ? » Et rien que de laisser ce prénom s’extirpait de ses lèvres, elle sent ses entrailles qui se nouent, douleur palpable toujours présente.
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Arty Wildsmith, le  Mer 13 Fév - 12:35

Elly


Les Wildsmith servaient dans le drama, y’avait pas à dire. Pas une rencontre, une soirée tranquillement posée autour d’un bon dîner à discuter de l’avancée de la vie de l’un, de l’autre. Non, il y avait toujours baguettes magiques de sortie, cris, colère, larmes et reproches. Avec insolence toujours posté en face de sa sœur, le gamin frôle le ciel de ses rétines agacées. C’était donc ça, elle venait l’embêter parce que lui avait osé se mettre légèrement un peu en colère face à Austin et avait créé une petite dispute de rien du tout – euphémisme. Il avait du mal le Jeune Loup, à reconnaître ses torts, à assumer, à mettre de côté la mauvaise foi. Ce soir, cela ne changerait pas. Davantage si elle l’attaquait ici, devant l’établissement que Kohane lui avait confié avec une aveugle confiance, encore davantage si elle osait lancer quelconque sort sur les murs des Trois Balais. Ça allait exploser.
Alors évidemment, il secoue la tête, l’air de dire gna-gna-gna tu m’embêtes, plutôt que de ravaler sa fierté et de s’excuser. Faisant semblant d’ignorer le bois pointé sur sa poitrine. Parce qu’il sait. Il sait qu’il aurait dû se contrôler, qu’il n’avait qu’à souhaiter le bonheur d’une vie heureuse et sereine avec Austin à Elly. Mais c’était plus fort que lui, la rancœur qu’il avait contre l’ancien Auror dépassait sa capacité de réfléchir avec raison.

Et le pire c’est qu’elle était là, à croire persuadée qu’il ne voulait pas qu’elle soit heureuse. C’est pas ça. Mais elle ne veut pas comprendre, ne veut pas l’entendre, est emberlificotée dans une épaisse couverture de déni. C’est pas ça ! Sa voix se fait plus forte à travers le mobilier froid de la terrasse. Je refuse pas ton bonheur ! Est-ce qu’il crie, oui, pas loin. Il peut pas ! il peut pas t’apporter ce « bonheur », emporté, il mime avec dédain des guillements provocateurs, que tu cherches là ! Pas lui ! Avant qu’elle ne sorte de leurs souvenirs cette arme secrète, lame acérée, la vision d’elle dans cette maudite horrible baignoire. C’était petit. Et Non. Non j’veux pas ça et tu le sais très bien, arrête tes conneries. Un ordre, celui de sortir de ses cheveux bruns cette idée selon laquelle il désirait la retrouver dans un pareil état. Si tu touches au bar, ça va mal se passer. Il prévient, presque gentiment, que la soirée pourrait être plus gaie si elle décidait de ranger pour de bon sa baguette. Sa bouche se ferme se scelle même, bloquant totalement toutes éventuelles excuses qui pourraient se fabriquer dans la bouche pâteuse. Jamais il n’avouerait avoir foiré. C’était la faute d’Austin.
Invité
Anonymous
Invité

En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Invité, le  Mer 13 Fév - 22:16

Elle ricane. « Parce que tu crois que tu m’fais peur Arty ? ». Pause, le regard qui gravite. Autour de lui. Pas sur lui. Jamais. Ce serait sans doute trop difficile. Trop de souffrance, trop de douleur à le regarder s’égosiller sur Austin. Non. Elle entend sans écouter. Parce que trop de blabla, trop de dilemme. Elle lui répond, du tac au tac « Parce que tu t’es privé toi, pour défoncer mon appart ? Le Heurtoir ? ». Dring, sonnerie qui retentit dans l’esprit de la brune : lui avait le droit de tout détruire, mais elle ne pouvait pas s’amuser un petit peu ? Sourire carnassier qui prend place sur son visage.

« Et pourquoi, pourquoi il ne pourrait pas dis-moi ? » Après tout, qu’est-ce qu’il avait bien pu faire Austin pour qu’Arty refuse à ce point qu’il puisse être l’artisan de son bonheur ? Les souvenirs sont douloureux, mais faire face et tenir tête à l’être aimé était difficile. Elle se rapproche, pointe sa baguette sur son cœur. Lui indique, très clairement « Tu sais que tu ne fais pas le poids face à moi ». Pas de menace, non. Juste une affirmation qu’elle sait réelle et légitime. Et elle se doutait bien qu’il n’irait pas contre elle. Enfin, elle supposait, espérait, peut-être, qu’il soit assez sage pour se tenir tranquille.

« J’ai besoin de lui Arty ». L’aveu est simple, la baguette toujours dans la main, les mains de l’ancienne auror recouvre les épaules du garçon. « Tu comprends ça ? » Elle le secoue un peu, gentiment, presque tendrement. Et puis, elle le câline, l’attire à elle, se colle contre lui. Geste fraternel. Pour remplacer les mots. Pour qu’il comprenne qu’il avait une place dans son cœur, si ce n’est LA place la plus chère. Celle dont elle était la plus certaine et qui jamais ne changerait. Elle soupire, se recule quelque peu. Le scrute au travers des gouttes qui tombent dans la nuit londonienne. « Fais-le pour moi, s’il te plait ». Supplication d’un autre monde, d’un autre temps.
Arty Wildsmith
Arty Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Arty Wildsmith, le  Dim 24 Fév - 16:01

L’idée lui restait collée entre les dents, sur le palais, le gamin avait beau se faire cure-dents, elle n’en démordait pas. Elle devait beaucoup l’aimer le Austin pour vouloir à tout prix convaincre Arty qu’il pouvait la rendre heureuse. Elle semblait ignorer à quel point il était plat fade sans saveur, quoi qu’il n’avait pas eu la chance de se faufiler sous les draps à ses côtés. Un frisson de froid d’extérieur vient frotter la nuque du Jeune Loup il pourrait proposer à Elly d’entrer, lui servir un thé sucré, il ne le fait pas. Pas tellement encore certain qu’il pouvait abandonner sa posture de dernier rempart afin de protéger les Trois Balais. Même s’il hoche la téte, le menton contre le torse petit à petit frigorifié, il sait que si Elly battait de la baguette contre lui, il ne pouvait rien faire, si ce n’est s’énerver. Les entraînements devenaient urgents. Il soupire longtemps longtemps le regard recroquevillé derrière l’épaule de sa sœur. Il entend ce qu’elle dit, n’écoute pas vraiment. Il se laisse aller mollement à ses gestes doux réconfortants qui susurrent les paroles se voulant convaincantes.

Finalement, je l’aime pas ce gars, je le sens pas c’est tout. C’est une voix grave enroulée qui se réveille, pas de menaces, il exprime juste la haine qui dort à l’intérieur de lui chaque fois que le nom d’Austin vient s’imprimer dans ses oreilles. Mais si toi tu l’aimes bien, soit, je. C’est difficile ça vient pas vraiment ça reste bloqué encore quelques instants. D’accord, j’accepte. Comme s’il devait donner son autorisation. Mais en cela il promet, que jamais il ne l’embêterait avec ça.
Étrange comment ça le démange douloureusement de laisser Austin dans la vie de sa sœur. Peut-être qu’il ne voulait plus d’hommes plus d’amour dans la vie d’Elly pour éviter de la retrouver dans les bas-fonds qui l’avaient conduite jusqu’à Ste Mangouste. Lui éviter les tourments des sentiments mal placés bafoués par ces gens qui lui écrabouillaient le cœur. Il se voulait balai des poussières d’hommes qui oseraient l’approcher dans l’idée de la blesser. Mais après tout, tu fais ce que tu veux. Ce n’était pas sa vie.
Il renifle difficilement avant de s’éloigner de la brune. Le cœur comme accroché à une boule de bowling dix-huit kilos. Pas de plans diaboliques de Fripon qui tournicotent les boucles à l’idée de se venger d’Austin. Rien. Ils les laisseraient vivre comme ils l’entendaient. J’dois rentrer là. Ou plutôt tenter d’échapper à ce malaise qui lui grattait le front, les yeux désormais bas bas bas sous les lacets des baskets mouillées. S’il regardait Elly, il voyait Austin.
Invité
Anonymous
Invité

En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Invité, le  Lun 25 Fév - 6:39

Il y a quelque chose qui se casse, là, sous cette pluie battante, dans cette nuit qui commence. La brune le ressent au plus profond d’elle, dans les tréfonds de son âme. Est-il possible de sentir mourir une relation avec un frère adopté ? Est-il possible que ses choix à elle soient responsables de ça ? Elle écoute, un peu distraite, perturbée par cette sensation qui demeure en son cœur. Qui reste là, gravé. Qui refuse de s’en aller malgré les mots de son jeune frère. Il accepte. A contre-cœur. Mais c’est une acceptation qui sort de ses lèvres. Elle devrait être ravie, heureuse de ce revirement mais quelque chose l’en empêche. Elle voit une douleur dans cette résignation, un quelque chose qu’elle n’arrive pas à définir mais qu’elle sent, là, juste ici. Sa main se monte à son cœur, s’accrocher aux vêtements qui recouvrent la poitrine, et sentir cette douleur là, qui monte. Lancinante au possible.

Et la parole qui suit ne laisse que peu de place aux doutes. Un « Tu fais ce que tu veux » qui résonne étrangement, amèrement aux oreilles de l’ancienne auror. Elle tend sa main, comme pour retenir Arty, mais elle le laisse pourtant faire demi-tour. Et quand il lui dit qu’il doit rentrer, elle ne le retient pas, ne le suit pas. Non, elle reste là, la souffrance ancrée dans son corps. Qu’elle ne laissera pas sortir, pas ici, pas maintenant. Elle le regarde qui entre dans l’établissement. Elle ne dit rien. Se laisse aller à un soupir réprobateur, mais aucun mot ne veut sortir, aucun geste ne veut aller vers lui. Non, simplement, elle se détourne. Elle aussi. Elle part, loin, sous la pluie qui n’a de cesse de tomber, inlassablement. Les temps à venir allaient être sombres, à n’en pas douter.

Départ d’Elly
:kiss:
Natasha Fraser
Natasha Fraser
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Natasha Fraser, le  Mer 27 Fév - 18:21


First drink
ft. Ethan Espinosa



Le temps passait tellement vite. Cela faisait déjà deux semaines que Natasha était arrivée à Poudlard et pourtant, celle-ci avait l'impression d'y être depuis des lustres tant il y avait à faire. Le rythme était complètement différent de ce qu'elle avait connu auprès de ses précepteurs et la jeune fille devait avouer qu'elle avait un peu du mal à s'y habituer. Prendre ses marques dans un endroit nouveau n'était pas évident et elle en faisait les frais. Heureusement, tout le monde était à peu près gentil avec la nouvelle venue. Cependant, la rousse ne voulait pas de traitement de faveur et faire les choses par elle-même. Aussi, elle se perdait souvent dans les couloirs à la recherche de son chemin vers les salles de classe ou oubliait certaines choses. Mais dans l'ensemble, la jeune lionne trouvait qu'elle ne se débrouillait finalement pas trop mal.

Poudlard était un endroit magnifique. Il y avait cependant un autre lieu que l'adolescente voulait découvrir : Pré-au-Lard. Le village, qui abritait la gare-terminus du Poudlard Express, n'était pas très loin du château et bon nombre d'élèves s'y rendaient dès qu'ils en avaient le temps et l'occasion. Ce samedi-là, en fin d'après-midi, Natasha était éreintée d'avoir beaucoup marché. Elle avait visité chaque boutique, y avait passé beaucoup de temps à chaque fois, s'était promenée aux alentours du village et avait savouré ce sentiment de liberté qui ne la quittait plus depuis le décès de Tante Léonie. C'était un sentiment agréable, simplement ombragé par une pointe de solitude. La rouquine n'avait pas encore d'amis à proprement parler avec lesquels passer tout son temps ― ça viendrait bien ― et c'était surtout ça qui l'angoissait un peu. Ne pas parvenir à créer de liens solides. C'était la première fois qu'elle en avait l'occasion... Il serait dommage de ne pas y arriver.

Mais quel autre meilleur endroit que les Trois Balais pour faire quelques connaissances de plus ? Natasha avait entendu dire qu'il s'agissait là du bar le plus populaire parmi les élèves de Poudlard. Il y en aurait certainement à cette heure-ci. L'heure de rentrer n'avait pas encore sonné, aussi la jeune fille se rendit aux Trois Balais sans délai. C'était aussi une toute première fois. Rentrer dans un bar. Elle essaya de ne pas paraître trop impressionnée mais c'était difficile. La jeune Fraser déambulait entre les tables, cherchant un visage familier mais hélas, elle ne trouva pas son compte. Elle poussa un peu plus loin et sortit dehors, sur ce qui était la terrasse de l'établissement. Vraiment charmante, avec un potager en prime ! Elle qui aimait la nature...

Se rapprochant des îlots de terre où poussaient des légumes, Natasha ne prit pas garde où elle mettait les pieds et bouscula sans le vouloir une chaise. Histoire de faire mieux, elle se saisit et fit encore pire. Elle se raccrocha à une table pour le pas tomber, son pied s'était pris dans le pied de ladite malheureuse chaise et glissa. En plein dans un plant de carottes et de poireaux. Tête la première. Pour se faire remarquer, la rouquine était championne.
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Ethan Espinosa, le  Mer 27 Fév - 19:16

Les cours ont repris il y a déjà deux semaines. Le temps passe tellement vite quand on ne compte pas les jours. Me voilà en cinquième année et de nouveau éloigné de ma famille. Je ne sais même plus quel jour on est... Ha oui, samedi. Et samedi, il n'y a pas cours. C'est ça qui est génial à Poudlard. J'ai le loisir de faire ce que j'ai envie : m'avancer dans mes devoirs, sortir, chanter, jouer de la guitare... Bref, m'éclater quoi. Mais s'il y a bien une chose qui me manque pour le moment, c'est des amis. Ben ouais, une école magique c'est cool, mais avec des amis en plus, c'est mieux. Même si je suis là depuis la première année, je suis toujours resté dans mon coin, isolé des autres. Je sais que c'est complètement débile, mais c'est comme ça. Moi et mon foutu caractère. Solitaire. Oui, depuis que mes anciens amis savent que je suis gay. C'est soi-disant une maladie, blablabla... Foutaise oui ! Je n'ai plus qu'à sortir et faire des efforts. Si je ne vais pas vers les gens, c'pas eux qui viendront à moi. Enfin, on m'a sans cesse répété cette phrase que je ne peux plus entendre. Peut-être que j'aurai de la chance en allant à Pré-au-Lard. Il y a un sacré moment que je n'ai pas pu y mettre les pieds.

Pour une fois, le temps est clément alors que j'entame la marche jusqu'au village non loin du château. Un peu loin quand même quand on a la flemme par contre. Je sors ma baguette magique pour la faire tournoyer doucement entre mes doigts. C'est le seul passe-temps que j'ai pu trouver en fait. Et Dieu sait qu'il y a meilleur amusement. D'ailleurs, en parlant d'amis, j'aurai aussi besoin d'autre chose : un petit ami. Le célibat me tue et m'énerve. J'ai... jamais eu de copain, mais le fait de ne pas en avoir suffit à m'énerver. J'suis donc si moche ? Ça craint. Même en tant que sorcier, je ne préfère pas jouer avec les philtres d'amour. Manipuler les gens, c'est pas mon truc. Et pourtant, certains ne s'en privent pas. Malheureusement. Mes pensées sont interrompues lorsque je décide de rentrer dans la première boutique que je vois pour y faire un tour. Aucun visage familier. Génial. Ils sont tous entrain d'étudier ou quoi ? J'aime bien mes études, mais quand même. Je sais aussi m'amuser. Certains devraient essayer. Ils seraient sûrement moins aigris. Ou pas. Certains cas semblent désespérés. Mais j'suis pas là pour ça.

Je vais plutôt aller aux Trois Balais. Il y a un bail que j'ai pas foutu les pieds à cet endroit et il me manque beaucoup. Les gens y sont généralement très sympathique, donc autant y faire un tour. Lorsque j'arrive enfin au bar, je pousse doucement la porte pour éviter d'être trop remarqué. Déjà que j'suis hyper maladroit... Rien pour plaire. Sauf mes yeux bleus, peut-être. Et encore. J'suis pas sûr, mais je m'en fiche. Il fait bien trop chaud pour rester à l'intérieur. Je vais me frayer un chemin entre les tables pour aller vers la terrasse et le potager. J'arrive enfin vers la porte. Mais c'est quoi ce boucan ? On dirait qu'il y a du brouhaha dans le potager. Comme si une personne venait de tomber. En poussant la porte, je remarque... Une fille ? Dans un plan de carottes et de poireaux ? Mais...

- Si tu as envie de manger des carottes et des poireaux, je pense que le mieux, c'est de demander à l'intérieur non ?, dis-je en gloussant. Laisse-moi t'aider un peu, parce que tu en as besoin je crois.

Je ne peux pas me retenir de rire, tellement la situation est drôle. J'imagine que ça l'est un peu moins pour elle, donc je m'excuse déjà :

- J'suis désolé de rire hein, mais... j'ai pas pu me retenir.
Natasha Fraser
Natasha Fraser
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Natasha Fraser, le  Jeu 28 Fév - 20:32


First drink
ft. Ethan Espinosa


LA d'Ethan accordé

Il y avait une chose à savoir sur la jeune Fraser. Sous ses airs un peu rebelles et assurés se cachait une maladresse indomptable et imprévisible. Elle pouvait parfaitement être méticuleuse et réaliser des tâches délicates avec brio comme faire capoter une tâche simplissime en un clin d’œil. Ainsi, Natasha parvenait par exemple à se casser la figure simplement en marchant alors qu'elle réussissait à construire un château de cartes de six étages les doigts dans le nez. Un vrai paradoxe, en somme. Mais c'était ce qui faisait le charme de la Gryffondor mais c'était aussi à double tranchant. On pouvait soit aimer ce petit côté maladroit, soit en être totalement désespéré. Tante Léonie faisait partie de la deuxième catégorie, bien entendu, qui pensait que sa nièce faisait exprès. Et pourtant... La rouquine aurait bien aimé que ce fût le cas.

La tête dans les carottes et les poireaux, Natasha mit plusieurs secondes à se remettre de sa chute. Chaque instant de maladresse qui survenait sans raison la laissait un peu surprise ; elle se demandait comment elle en était arrivée là. Il n'y avait parfois aucune raison évidente qui expliquait ces choses et ici ne faisait pas exception à la règle. Elle avait marché et s'était pris la chaise. C'était aussi simple que ça. Maugréant dans la terre, l'adolescente espérait être passée inaperçue mais évidemment, elle ne comptait pas trop là-dessus. D'autant plus que quelques secondes à peine plus tard, une voix masculine s'éleva derrière elle. Et pour ne rien arranger, son spectateur était en train de glousser en même temps.

― Si tu as envie de manger des carottes et des poireaux, je pense que le mieux, c'est de demander à l'intérieur non ? Laisse-moi t'aider un peu, parce que tu en as besoin je crois.

La rouquine laissa le spectateur l'aider à se relever sans trop abîmer les légumes. Elle put alors voir qu'il s'agissait d'un jeune homme dont le visage n'était pas si inconnu. Il lui semblait l'avoir déjà vu à Poudlard et elle ne l'avait pas oublié car il était plutôt agréable à regarder. Et pour Natasha, c'était un peu aussi la première fois qu'elle était confrontée à la gente masculine en si grand nombre. Elle n'était pas forcément attirée et voulait se faire ses opinions mais cette découverte la laissait curieuse. Aussi, l'adolescente qu'elle était se sentait un peu gênée face à lui ; il l'avait vue dans toute sa splendeur. Néanmoins, elle restait pincée qu'il ait ri face à sa mésaventure, même si elle ne pouvait pas non plus l'en blâmer. Il s'excusa d'ailleurs, avançant qu'il n'avait pas pu s'en empêcher.

― Ça ne pouvait pas attendre, j'avais trop faim... fit la jeune lionne un peu ironiquement, tentant l'humour plutôt que de s'agacer. Elle n'était pas à son avantage. Avait-elle de la terre partout sur le visage ? Qui a eu l'idée de poser cette chaise là aussi ?

S'époussetant les épaules, elle remit la chaise à sa place avec la table qui avaient été déplacées dans la bousculade. En espérant que le personnel des Trois Balais ne la blâmerait pas pour sa maladresse, Natasha se racla la gorge pour chasser sa gêne et se tourna vers son interlocuteur. Il semblait mature mais ne devait pas être beaucoup plus vieux qu'elle.

― Merci pour ton aide... Je m'appelle Natasha. Fraser. Je suis nouvelle à Poudlard. Tu viens souvent ici ? Je trouve ça fabuleux !

Ce qui était totalement vrai. Son air un peu ébahi de petite fille devait peut-être surprendre mais quand on savait son passé, on comprenait tout de suite pourquoi elle se comportait ainsi. Elle espérait juste que cela ne ferait pas fuir ce potentiel ami.
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Ethan Espinosa, le  Sam 2 Mar - 10:48

Je sais que ça ne se fait pas de rire dans ces moments-là, mais je n'ai réellement pas pu m'en empêcher. La situation est hilarante il faut dire, mais elle l'est sûrement moins pour la jeune fille. Je me demande sincèrement comment elle a pu tomber la tête la première dans les légumes. Mais en voyant la chaise et la table, je comprends vite qu'elle a trébuché, tout simplement. En y réfléchissant, je suis maladroit aussi parfois, mais là... c'est du haut niveau. A mon avis, elle devait espérer que personne n'arrive à ce moment-là, mais elle ne peut pas compter là-dessus. Puis, elle a besoin d'aide, donc on va dire que c'est un mal pour un bien. Après lui avoir parlé, j'ai prit sur moi afin d'arrêter de glousser. Un peu de sérieux tout de même. Je ne veux pas faire fuir cette personne qui peut s'avérer être une amie quand même. Je serai bien stupide de ne pas y penser. Elle se laisse aider et nous faisons notre possible pour ne pas abîmer les légumes. Sur ce point, elle s'en sort bien : il n'y a presque pas de dégâts. Lorsqu'elle me fait face, je constate qu'il s'agit d'une Gryffondor au visage d'une certaine beauté. Même si je suis gay, je sais reconnaître une belle fille quand même. Machinalement, je passe ma main dans mes cheveux. C'est un toc chez moi. En la regardant, je pense qu'elle ne doit pas être très à l'aise à cause de ce qui lui est arrivé. Elle n'arrive pas à le cacher. Ou alors, elle me trouve mignon, ce qui serait plutôt flatteur. Qu'importe, je me dois de la rassurer.

- Ça ne pouvait pas attendre, j'avais trop faim...

Elle fait dans l'humour, j'aime bien. Je me retiens de rire une nouvelle fois, sinon, elle risque de se mettre en colère, ce que je peux aisément comprendre. Je sors un mouchoir de ma poche et me rapproche d'elle pour lui enlever le peu de terre qu'elle a sur le visage. Bon, c'pas très correct de faire ça, j'aurai simplement pu lui donner le mouchoir. Elle va me prendre pour quelqu'un d'irrespectueux... Mais, je n'ai pas de mauvaises intentions, je veux simplement l'aider, rien de plus. Elle s'essuie les épaules et remet la chaise et la table à leur place initiale. Elle se racle la gorge, comme si elle voulait retirer toute gêne de ce monde. Ou de cet endroit. Je lui adresse un petit sourire qui se veut sincère. Elle dit :

- Merci pour ton aide... Je m'appelle Natasha. Fraser. Je suis nouvelle à Poudlard. Tu viens souvent ici ? Je trouve ça fabuleux !

Elle me remercie et ça me fait plaisir. Je n'allais tout de même pas la laisser ainsi. Donc, elle s'appelle Natasha Fraser... j'aime bien ce prénom, c'est joli, tout comme son visage. C'est parce qu'elle est nouvelle que je ne l'avais pas encore aperçu dans ce cas. Ou alors, je n'ai pas fait attention.

- Je peux aussi t'offrir un truc à manger si tu veux, les légumes cru, c'pas spécialement top quand même, dis-je en souriant. Je m'appelle Ethan Espinosa et je suis ici depuis ma première année. Tu étais dans une autre école de sorcier avant ? Et oui, je viens régulièrement ici, j'aime énormément cet endroit en fait. Les gens y sont très sympathiques, donc c'est plaisant. Et comme je ne connais pas beaucoup de monde ici, ben j'apprécie de parler aux gens, tout simplement. Et toi du coup ? C'est la première fois que tu viens ici j'imagine ?
Natasha Fraser
Natasha Fraser
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Natasha Fraser, le  Sam 2 Mar - 16:11


First drink
ft. Ethan Espinosa



Finalement, se casser la figure et manquer de manger de la terre aromatisée aux carottes et poireaux avait du bon. Ce n'était peut-être pas comme ça que Natasha avait imaginé rencontrer des camarades d'école mais après tout, le destin faisait bien ce qu'il voulait. Et puis, après la gêne passée, la rouquine devait bien admettre que la situation se prêtait bien aux rencontres. Le garçon n'était pas désagréable et semblait tout à fait sympathique, comme le démontrait sa volonté de nettoyer le visage de la maladroite à l'aide d'un mouchoir. La concernée trouvait cela intriguant, pas forcément déplacé, mais elle ne put s'empêcher d'être quelque peu troublée. Est-ce que c'était courant comme comportement d'un garçon envers une fille qu'il ne connaissait pas ? Certainement pas. Mais la rouge et or avait beaucoup de choses à apprendre encore sur les relations entre les deux sexes.

― Je peux aussi t'offrir un truc à manger si tu veux, les légumes cru, c'pas spécialement top quand même, fit-il en souriant. Lui aussi semblait apprécier l'humour simple. Je m'appelle Ethan Espinosa et je suis ici depuis ma première année. Tu étais dans une autre école de sorcier avant ?

Il y avait, à en croire les rumeurs, de nombreux élèves venus des quatre coins du monde jusqu'en Ecosse pour leur scolarité, suite à un déménagement dans cette région de l'Europe. Natasha aurait bien aimé que ce fut le cas pour elle mais malheureusement, elle avait toujours vécu dans ces contrées. Enfin, malheureusement non, elle adorait et chérissait les Highlands, qui était sa terre natale. Mais ce qui était dérangeant, c'était de ne pas avoir été scolarisée comme la totalité ― ou quasi ― des adolescents : dans une école pour sorciers.

― Et oui, je viens régulièrement ici, j'aime énormément cet endroit en fait. Les gens y sont très sympathiques, donc c'est plaisant. Et comme je ne connais pas beaucoup de monde ici, ben j'apprécie de parler aux gens, tout simplement. Et toi du coup ? C'est la première fois que tu viens ici j'imagine ?

En effet, aux premiers abords, l'établissement semblait chaleureux et si tout le monde se comportait comme le dénommé Ethan, ça ne pouvait qu'être agréable à fréquenter. Dans les histoires que la rousse avait lues, les bars étaient souvent considérés comme le lieu de débauche où les grands voyageurs, bons ou mauvais, s'arrêtaient, buvaient, mangeaient et faisaient du grabuge. Les Trois Balais ne donnait absolument pas cette image, pour peu que ce que Natasha avait vu. Ils avaient une charmante terrasse ― certes dangereuse pour le jeune fille ― et un potager, rien que ça.

― Aye, répondit la Gryffondor en hochant la tête. A vrai dire, c'est même la première fois tout court où je mets les pieds dans une taverne !

Apparemment, tous les élèves de l'école de sorcellerie y étaient rentrés depuis qu'ils pouvaient aller à Pré-au-Lard, lors de leur troisième année. Ethan ne la prendrait-il par pour une fille prude et qui ne connaissait rien à la vie ? En même temps, c'était peut-être le cas. A ne jamais sortir, Natasha n'avait jamais eu l'occasion d'être confrontée au monde extérieur et à ses épreuves, ce qui faisait d'elle un être beaucoup trop naïf. Et la jeune fille comptait bien y remédier, en espérant toutefois ne pas être démolie. Et pour l'information, elle n'était pas du tout prude ni réservée ; elle avait plutôt un tempérament parfois difficile.

― J'ai... disons... un passé assez différent des vôtres, je pense, continua-t-elle. Est-ce que ton offre de m'offrir à manger tient toujours ? Si tu apprécies de parler aux gens, je serais ravie de te raconter un peu mon histoire et de découvrir cet endroit ! Et bien sûr, de te connaître aussi... sauf si tu avais autre chose de prévu. J'imagine que secourir des jeunes filles en détresse parmi les légumes n'est pas ce que tu fais de tes journées...

Mais bon, chacun s'occupait comme il voulait. Qui était-elle pour juger ?
Ethan Espinosa
Ethan Espinosa
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Ethan Espinosa, le  Mer 13 Mar - 12:08

Pas du tout en retard :x

Un peu d'humour avant de se présenter, ça n'a jamais fait de mal à qui que ce soit. J'espère qu'elle va accepter mon invitation, parce que j'ai bien envie de faire plus ample connaissance avec elle. Elle a vraiment l'air cool et une nouvelle amitié, ça peut être sympa. Peut-être même qu'on aura l'occasion de se croiser dans un cours aussi. Je suis encore entrain de me demander si elle n'a pas trouvé mon comportement déplacé en lui nettoyant le visage. Faut pas se faire des idées hein, je suis quelqu'un de très respectueux quand même. Je vois sur son visage qu'elle est quelque peu... troublée. Serait-ce à cause de moi ? Sois elle me trouve beau, soit c'est parce que j'ai pris la peine de l'aider. Ou les deux. Je reconnais que j'aime plaire. Oui, c'est bête, mais j'aime bien. J'affiche même un sourire satisfait. Mais je ne vais pas lui faire espérer quoi que ce soit non plus. J'suis pas stupide au point de vouloir lui faire du mal. Je me demande bien d'où elle vient d'ailleurs. Peut-être est-elle tout comme moi étrangère ? Ou peut-être pas.

- Aye. A vrai dire, c'est même la première fois tout court où je mets les pieds dans une taverne !

Il faut bien une première fois à tout comme on dit. J'espère qu'elle va apprécier cet endroit, car il est magique. D'ailleurs, tout le village est magique en fait. Je lui proposerai de lui faire une petite visite guidée si le cœur lui en dit. Mais ce n'est pas le moment d'y penser, puisque là, c'est mon ventre qui cri famine. Je l'entends gargouiller avec intensité et sans interruption. Voilà que mon estomac fait encore des siennes. Je ne peux pas m'empêcher de manger tout le temps. J'ai besoin. Et pourtant, je ne prends pas un gramme. C'est quand même perturbant non ? Plus mon ventre fait de bruit, plus je suis mal à l'aise. La jeune fille qui semble adorer les légumes va me trouver vraiment bizarre. Un vrai ventre à pattes. Je lui adresse malgré tout un sourire qui se veut sincère avant de prendre la parole pour couvrir les grondements de mon ventre :

- Hé bien, j'espère que tu vas aimer cet endroit. Tu verras, c'est génial ici et on peut y faire beaucoup de rencontres. Je viens souvent avec mon copain ici d'ailleurs. Et si tu as envie, je peux te faire visiter les lieux d'ailleurs. Il y a tellement d'endroits géniaux dans ce village, dis-je sur un ton excité. Tu veux qu'on reste dehors au soleil ou tu préfères rentrer dedans pour consommer ?

Voilà que je ne me contiens plus quand il s'agit de parler de Pré-au-Lard. Je vais la faire fuir à force. Je suis une véritable andouille (c'est mieux que les légumes) quand je m'y mets. Après, elle semble nouvelle ici, donc j'ai envie de l'aider, même si je ne suis ni préfet, ni quoi que ce soit de ce genre. Je n'aime pas laisser tomber les gens comme ça et puis ça ne se fait pas. J'imagine qu'à sa place, j'aimerai qu'on me file un coup de main aussi. Se sentir délaissé n'est pas vraiment top top. Et pourtant, bien des gens restent dans leur petit coin sans broncher. Préférant se débrouiller seul. Bah, qu'importe. C'pas son genre, j'suis sûr !

- J'ai... disons... un passé assez différent des vôtres, je pense. Est-ce que ton offre de m'offrir à manger tient toujours ? Si tu apprécies de parler aux gens, je serais ravie de te raconter un peu mon histoire et de découvrir cet endroit ! Et bien sûr, de te connaître aussi... sauf si tu avais autre chose de prévu. J'imagine que secourir des jeunes filles en détresse parmi les légumes n'est pas ce que tu fais de tes journées...

Hm, je pense qu'elle doit avoir une histoire très intéressante pour le coup. Et il est évident que mon offre pour qu'elle mange tient toujours. J'ai plutôt hâte d'entendre tout ce qu'elle a à dire, en espérant que ce ne soit pas une histoire triste. J'ai pas prévu les mouchoirs. Et comme je suis très sensible, je me connais. Je sors mon emploi du temps et constate avec plaisir que je n'ai pas cours de la journée. Secourir des jeunes filles en détresse parmi les légumes n'est pas courant, mais bon. Si ça avait été un mec... Je plaisante. J'aime trop Jackson pour lui faire ça.

- Évidemment que mon offre tient toujours et j'adore parler aux gens. Comme je n'ai pas cours de la journée, j'ai tout mon temps à te consacrer vois-tu. Et puis je serai ravi de te raconter un peu mon vécu aussi. Secourir des jeunes filles dans un plan de légumes n'est effectivement pas courant dans mes journées, mais de temps en temps... Pourquoi pas ? dis-je en rigolant.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Lïnwe Felagünd, le  Mer 13 Mar - 15:26


Service en terrasseEthan Espinosa & Natasha FraserUne sale journée qu'aujourd'hui. Sens propre. Une journée complète à repasser derrière les clients non-attentionnés. Lïnwe avait passé toute l'après-midi à faire disparaître la sauce dégoulinante sur le bois vernis. Et il avait passé toute une semaine à vernir toutes les tables rondes de la salle principale. Les clients sont rois. Les clients sont des porcs. Ils ne comprennent jamais rien, ne comprendront jamais rien. — Ce sont des humains. Quelles tristes créatures ! Le monde pourrit comme son âme damnée. Un regard vers la glace, miroir délavé. La beauté le fait sourire.

Ses mains le brûlent.
Il arrête.


Une tête passe la porte de la terrasse. Un aller-retour lui suffit pour y aller jeter un œil. Un air charmeur de cour. Des paroles pures. Une allure mondaine. Une carte glissée sur la table. « Bonjour et bienvenue aux Trois Balais. Qu'est-ce qui vous plairait ? » Ils son probablement de Poudlard ; comportements étudiants. Il y a comme un rayon de soleil qui perce le ciel timide là-bas.
Commande:
 

Contenu sponsorisé

En Terrasse / Le Potager - Page 3 Empty
Re: En Terrasse / Le Potager
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 3

 En Terrasse / Le Potager

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Les Trois Balais-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.